DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le récit de la femme adultère est-il authentique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
RenéMatheux



Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 13:01

Largot a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Simon1976 a écrit:
Largot a écrit:
Vous savez bien que cette façon de traduire est très contestée, et à raison.
Un forumeur banni récemment disait la même chose. N'est-ce pas Pegasus ? Mr.Red 
Si Largot = Pegasus, toute discussion avec lui est inutile. Il est borné et menteur
Et si Largot pas = Pegasus, vous faites quoi ?
Largot a beaucoup de croyances commune avec Pegasus et il apparait quand Pegasus est chassé et il reprend les mêmes sujets
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 13:03

Simon1976 a écrit:
Dragna Din a écrit:
Simon1976 a écrit:
Au sujet de ?
Que Jésus ne dit nulle part "Eyhe" ou "Yavhe"... Mais je suis patient.
Ah là, je suis nul en langues étrangères alors... No 
Mais non, vous parlez bien le français !

:beret: 

:mdr: 

Désolé, je suis Boulet 

lol! 
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 13:51

Statistiquement, il y a très peu de chances!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 14:45

Combien y en a t il qui -hors musulman- dise que dieu n'est pas trinité?
Combien y en a t il qui dise qu'il faut traduire "je suis" par je serais?
etc
Combien y en a t il qui apparaisse quand Pegasus est banni?
etc
etc
Cela fait très très peu de chances!
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 16:04

Et si on fichait la paix à Largot pour ne répondre qu'aux points qu'il soulève, plutôt que d'enquêter sur ses moeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 16:23

_Bruno_ a écrit:
Et si on fichait la paix à Largot pour ne répondre qu'aux points qu'il soulève, plutôt que d'enquêter sur ses moeurs ?
Il n'est pas question de mœurs !

Il se trouve que Pegasus a été banni et est déjà revenu sous d'autres pseudos, d'où quelques interrogations...
Revenir en haut Aller en bas
_Bruno_



Masculin Messages : 349
Inscription : 04/05/2013

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 16:34

Hé bien, dans ce cas cela concerne les administrateurs et modérateurs qui peuvent vérifier discrètement non ? Cela pollue un fil intéressant je préfère les débats d'idées plutôt que de personnes (mais ce n'est que mon opinion).

Quant aux "moeurs" c'était de l'ironie...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 16:51

Je n'ai pas connu de "Pégasus" sur ce forum, mais je n'ai pas vu de réponses de Largot à quelques questions de fond :
- je lui ai demandé s'il pouvait citer des versets faisant allusion ou suggérant la trinité et qu'il considérait comme authentiques, il a répondu que non.
- Donc je lui ai demandé qui étaient les clercs, traducteurs ou autres, qui auraient intercalés systématiquement ces soi-disant "faux versets" dans les Evangiles, pour y infuser une doctrine déviante comme celle de trinité ? Il a répondu de façon sybilline que cette falsification supposée "remontait loin", bien avant le temps de la vie de Jésus semble-t-il. Bref il n'avait pas de réponse claire à la question.
C'est logique, car je ne vois pas, du simple point de vue matériel, comment un groupe de gens pourraient introduire plusieurs faux versets convergents qui suggèrent une unique "fausse doctrine". Et comment ces gens en seraient venus à tous professer ladite fausse doctrine, si elle n'était pas déjà en partie enseignée quelque part (ce qui n'est pas le cas de la doctrine de la Trinité, qui ne circulait pas...). D'où viendrait cette notion de trinité, tellement contraire au sens commun, si elle est "fausse" ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 16:56

"Je n'ai pas connu de "Pégasus" sur ce forum"

C'est que vous étiez absent, car ce n'est pas très vieux...

Vous pouvez retrouver Pegasus, sous ce pseudo et aussi sous les pseudos de "mossie" et "LXX",  sur ce fil :   http://docteurangelique.forumactif.com/t16671p50-jesus-dieu-ange-homme-dieu
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mar 12 Nov 2013, 23:23

S'il n'y a pas de Trinité, pourquoi Jésus demande-t-il aux Apôtres de baptiser "au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit" (Mt 28, 19) ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9371
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 00:21

Largot a écrit:
...

Pierre75 a écrit:
D'où viendrait cette notion de trinité, tellement contraire au sens commun, si elle est "fausse" ?
Mais vous le savez très bien. La trinité vient du paganisme et plus particulièrement de la philo grecque qui a progressivement été associée au christianisme à partir du second siècle au point de prendre le dessus sur la doctrine chrétienne.
Non . Ce n'est qu'une hypothèse et Bardet a le droit d'en émettre une autre , diamétralement opposée .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 03:13

Largot a écrit:
Simon1976 a écrit:
S'il n'y a pas de Trinité, pourquoi Jésus demande-t-il aux Apôtres de baptiser "au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit" (Mt 28, 19) ?
Il n'est pas question dans ce verset de Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le saint esprit. Puis, si Dieu est une trinité, pourquoi Paul dit-il sous l'inspiration divine que le chef du Christ c'est Dieu ? Et pourquoi en 1 Corinthiens 8:6 est-il dit qu'il n'y a qu'un seul Dieu, le Père ? Et pourquoi, dans le NT, est-il toujours fait la distinction entre Dieu et le Christ, à commencer pas Jésus lui-même lorsqu'il dit "Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ." (Jean 17:3) ?
Ailleurs, Paul parle du Christ comme étant Dieu:

Romains 9, 1-5 a écrit:
Je dis la vérité dans le Christ, je ne mens point -- ma conscience m'en rend témoignage dans l'Esprit Saint --, j'éprouve une grande tristesse et une douleur incessante en mon coeur. Car je souhaiterais d'être moi-même anathème, séparé du Christ, pour mes frères, ceux de ma race selon la chair, eux qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption filiale, la gloire, les alliances, la législation, le culte, les promesses et aussi les patriarches, et de qui le Christ est issu selon la chair, lequel est au-dessus de tout, Dieu béni éternellement ! Amen.
Philippiens 2, 6-11 a écrit:
Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, et à la mort sur une croix ! Aussi Dieu l'a-t-il exalté et lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, pour que tout, au nom de Jésus, s'agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers, et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu'il est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.
Tite 2, 11-14 a écrit:
Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, s'est manifestée, nous enseignant à renoncer à l'impiété et aux convoitises de ce monde, pour vivre en ce siècle présent dans la réserve, la justice et la piété, attendant la bienheureuse espérance et l'Apparition de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur, le Christ Jésus qui s'est livré pour nous afin de nous racheter de toute iniquité et de purifier un peuple qui lui appartienne en propre, zélé pour le bien.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 06:40

Largot a écrit:
Simon1976 a écrit:
S'il n'y a pas de Trinité, pourquoi Jésus demande-t-il aux Apôtres de baptiser "au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit" (Mt 28, 19) ?
Il n'est pas question dans ce verset de Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le saint esprit. Puis, si Dieu est une trinité, pourquoi Paul dit-il sous l'inspiration divine que le chef du Christ c'est Dieu ? Et pourquoi en 1 Corinthiens 8:6 est-il dit qu'il n'y a qu'un seul Dieu, le Père ? Et pourquoi, dans le NT, est-il toujours fait la distinction entre Dieu et le Christ, à commencer pas Jésus lui-même lorsqu'il dit "Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ." (Jean 17:3) ?
Parce qu'il n'y a qu'un seul Dieu en trois Personne :

L différencve entre vous et l'(Eglise catholique, c'est qu'elle garde TOUS LES TEXTES, ceux où Dieu est unique et ceux où ce Dieu unique est en trois Personnes. Pas question pour l'Eglise catholique de mépriser, par exemple ceci :
Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 3 Tout fut par lui, et sans lui rien ne fut.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 10:27

_Bruno_ a écrit:
Et si on fichait la paix à Largot pour ne répondre qu'aux points qu'il soulève, plutôt que d'enquêter sur ses moeurs ?
Si c'est Pegasus, il y a intéret à le savoir!

C'était un témoin de Jehovah ou assimilé dont le seul but était de faire la propagande des témoins de Jéhovah. Quoi qu'on lui disait, il répondait avec la plus parfaite mauvaise foi quitte à proférer les mensonges les plus énormes.
Ainsi quand on lui a dit que les Témoins de Jéhovah, s'était ridiculisé en annonçant la fin du monde pour 1961 et en se réfugiant sur les montagnes, il a prétendu que les catholiques attendaient aussi le fin du monde pour ces années là! No 

Le seul avantage qu'il y avait c'était de montrer jusqu'où la mauvaise foi des témoins de Jéhovah pouvait aller, et par ricochet, leur entêtement et leur refus total de discuter!
Donc toute discussion avec lui était inutile, son seul but étant sa propagande et faire douter les autres!
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 10:30

Exemple d'argument type Pegasus! :
Largot a écrit:
 Mais la raison peut très bien être que cette histoire inventée de toutes pièces s'est propagée oralement jusqu'au moment où quelqu'un a décidé, trouvant que ça paraissait crédible parce que ça correspondait bien à ce qu’aurait pu dire Jésus, de l'ajouter à l'évangile de Jean à un endroit où ça se fondrait dans le texte. De surcroît, ça expliquerait pourquoi on ne trouve pas ces versets dans les manuscrits les plus anciens, mais dans des manuscrits plus récents et à divers endroits, plusieurs tentatives semblant avoir été faites pour trouver l’endroit qui correspondait le mieux.
Ces sornettes sont de pures affabulations inventées de toutes pièces!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 13:37

Largot a écrit:
Pas d'accord. Pourquoi les versets sensés dire que Jésus est Dieu sont toujours des versets très interprétables et dont la traduction est sujette à polémique ? Leur traduction est fonction du choix doctrinal du traducteur, alors que la bonne traduction devrait être fonction du sens général de la Bible, ce qui est très rarement pris en compte.    
Et ca, c'est interprétable ? Mr. Green 

Je crois surtout que vous avez du mal à le croire !!

Citation :

Jean 1, 1 Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu.
Jean 1, 2 Il était au commencement avec Dieu.
Jean 1, 14 Et le Verbe s'est fait chair Jésus) et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 13:48

Si et dès l'Ancien Testament :

Citation :
Genèse 18, 1 Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
Genèse 18, 2 Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui ; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
Genèse 18, 3 Il dit : "Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter.
Genèse 18, 4 Qu'on apporte un peu d'eau, vous vous laverez les pieds et vous vous étendrez sous l'arbre.
Dans le NT, sans arrêt : un texte connu :
Citation :

Matthieu 28, 19 Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 14:08

Arnaud Dumouch a écrit:
Si et dès l'Ancien Testament :

Citation :
Genèse 18, 1 Yahvé lui apparut au Chêne de Mambré, tandis qu'il était assis à l'entrée de la tente, au plus chaud du jour.
Genèse 18, 2 Ayant levé les yeux, voilà qu'il vit trois hommes qui se tenaient debout près de lui ; dès qu'il les vit, il courut de l'entrée de la Tente à leur rencontre et se prosterna à terre.
Genèse 18, 3 Il dit : "Monseigneur, je t'en prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, veuille ne pas passer près de ton serviteur sans t'arrêter.
Genèse 18, 4 Qu'on apporte un peu d'eau, vous vous laverez les pieds et vous vous étendrez sous l'arbre.
Dans le NT, sans arrêt : un texte connu :
Citation :

Matthieu 28, 19 Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit,
Juste, concernant Genèse 18, 2. Les trois hommes ne peuvent être QUE des hommes, car le terme utilisé dans l'original hébreu est clairement anoshim (אֲנָשִׁים), homme du vulgus pecum, homme ordinaire en hébreu.

Et même si Saint augustin le pensait, on ne peut utiliser ce passage comme preuve de la Trinité.


Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 15:14

Largot a écrit:
De l'avis de même de l'église catholique, ce verset à lui seul ne saurait prétendre que Dieu est une trinité. Jamais dans les Ecritures il n'es parlé de trinité, ni de Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le saint esprit. Il a fallu l'aide de Platon pour en venir à cette idée de trinité.
De l'avis même de l'Eglise catholique ? Mr.Red

Ah bon, Et dans quel texte s'il vous plait ?


Citation :
Jamais dans les Ecritures il n'es parlé de trinité,
C'est logique. C'est un terme théologique.


Largot a écrit:
ni de Dieu le Père,
Jean 5, 43 je viens au nom de mon Père et vous ne m'accueillez pas ; qu'un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous l'accueillerez. Comment pouvez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique. Ne pensez pas que je vous accuserai auprès du Père.

Largot a écrit:
Dieu le Fils
Jean 20, 28 Thomas lui répondit : "Mon Seigneur et mon Dieu!"
Jean 20, 29 Jésus lui dit : "Parce que tu me vois, tu crois. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru."

Hébreux 1, 3 Resplendissement de sa gloire, effigie de sa substance, ce Fils qui soutient l'univers par sa parole puissante,


Largot a écrit:
et Dieu le saint esprit.
Hébreux 10, 29 D'un châtiment combien plus grave sera jugé digne, ne pensez-vous pas, celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, tenu pour profane le sang de l'alliance dans lequel il a été sanctifié, et outragé l'Esprit de la grâce?



1 Pierre 1, 12 Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu'ils administraient ce message, que maintenant vous annoncent ceux qui vous prêchent l'Evangile, dans l'Esprit Saint envoyé du ciel, et sur lequel les anges se penchent avec convoitise.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 15:44

La Trinité est présente au baptême de Jésus:

Matthieu 3, 16-17 a écrit:
Ayant été baptisé, Jésus aussitôt remonta de l'eau ; et voici que les cieux s'ouvrirent : il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu'une voix venue des cieux disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 16:01

Largot a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Exemple d'argument type Pegasus! :
Largot a écrit:
 Mais la raison peut très bien être que cette histoire inventée de toutes pièces s'est propagée oralement jusqu'au moment où quelqu'un a décidé, trouvant que ça paraissait crédible parce que ça correspondait bien à ce qu’aurait pu dire Jésus, de l'ajouter à l'évangile de Jean à un endroit où ça se fondrait dans le texte. De surcroît, ça expliquerait pourquoi on ne trouve pas ces versets dans les manuscrits les plus anciens, mais dans des manuscrits plus récents et à divers endroits, plusieurs tentatives semblant avoir été faites pour trouver l’endroit qui correspondait le mieux.
Ces sornettes sont de pures affabulations inventées de toutes pièces!
C'est pourtant l'explication la plus logique et une argumentation bien meilleure que la vôtre mon cher.
Bonjour, Pegasus : on reconnait votre façon d'écrire à 1000 lieux à la ronde!

Quant à la logique...... Expliquer par exemple en quoi votre histoire aurait pu se propager oralement....
Ce genre de sornettes est classique chez tous ceux qui veulent faire croire que la bible serait douteuse.
Problème : le récit de la femme adultère a été traduit au mot à mot de l'hébreu. Or sur quel textes trouve t on des traduction mots à mots à part les textes que l'on considère comme sacrés?????


Ce que vous avancez, c'est donc bien des affabulations!
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 16:33

RenéMatheux a écrit:
Spoiler:
 
Bonjour, Pegasus : on reconnait votre façon d'écrire à 1000 lieux à la ronde!
Avez-vous la preuve qu'il s'agit bien de lui ? Un admin peut confirmer ?

Autrement, je crains que cela soit un faux témoignage et un moyen d'évacuer vos adversaires rhétorique en l'assimilant à un autre...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 17:24

Largot a écrit:
RenéMatheux a écrit:
Bonjour, Pegasus : on reconnait votre façon d'écrire à 1000 lieux à la ronde!
Vous me rappelez le loup et l'ageau, et plus particulièrement ce passage où le loup dit à l'agneau : Si ce n'est toi, c'est donc ton frère. Vous êtes à deux doigts me tenir de tels propos. J'ai, de mon côté, constaté que vous vous montrez plutôt agressif et intolérant. Vous avez du mal à débattre sereinement. Je me trompe ?
Stylus Pegasi

RenéMatheux a écrit:
Quant à la logique...... Expliquer par exemple  en quoi votre histoire aurait pu se propager oralement....
C'était très courant dans l'antiquité.
Pas tellement dans l'empire romain et surtout chez certains juifs où on avait le culte de l'écrit

RenéMatheux a écrit:
Ce genre de sornettes est classique chez tous ceux qui veulent faire croire que la bible serait douteuse.
Contrairement à ce que vous croyez, je suis un fervent défenseur de la Bible.
La Bible remanié version TJ

RenéMatheux a écrit:
Problème : le récit de la femme adultère a été traduit au mot à mot de l'hébreu.
Par qui ? Surtout que une traduction mot à mot de deux langues aussi différentes que l'hébreu et le grec ne peut aboutir qu'à un texte incompréhensible.
On vous a dejà répondu : c'est justement parceque c'est pas très compréhensible que l'on peut retrouver les expressions en hébreu dont elles sont la copie  littérale

RenéMatheux a écrit:
Or sur quel textes trouve t on des traduction mots à mots à part les textes que l'on considère comme sacrés?????
Ce que vous avancez, c'est donc bien des affabulations!
:mdr: Effectivement, quelle preuve irréfutable. mort de rire 

Cela aussi c'est exactement Pegasus qui répond par des morts de rire aux arguments logiques
Cette réponse c'est exactement le style de Pegasus!
Eh oui, on change difficilement son style, très cher!
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16683
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Le récit de la femme adultère est-il authentique ?   Mer 13 Nov 2013, 18:08

Tour semble avoir été dit au sujet de la femme aldultère.

Je verrouille donc.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Le récit de la femme adultère est-il authentique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Le "salam" entre homme et femme
» Mémoire d'élève sage-femme
» Comment rendre une femme heureuse
» Les pertes s'écoulant de la femme
» Jonas poésie : FEMME LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: