DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5013
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Sam 26 Oct 2013, 14:57

"Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir" Mt 5: 17

Ne voyez vous pas une concordance entre le Pape François et Jésus Christ ? Pourtant il y en a une très évidente : Jésus est venu accomplir la loi de Moïse, tandis que certains lui ont reproché de l'abolir et ont rejeté son message.

Aujourd'hui on voit la même chose se produire avec le Pape François, à qui beaucoup de catholiques reprochent de soi-disant revenir sur l’enseignement moral et social de l'Eglise alors qu'il ne fait qu'accomplir ce que Benoît XVI ainsi que les précédents Papes enseignaient dans les idées.

Voici un article intéressant pour comprendre cela :

Citation :
Qui a peur du pape François?

Les propos du Pape François sont-ils en rupture avec ceux de Benoît XVI? Rien n'est moins vrai, selon Patrice de Plunkett, blogueur et journaliste catholique, qui nous invite à prendre conscience de la continuité qui existe entre les deux papes: «le pape Bergoglio pousse le processus, recentre, simplifie, et instaure une nouvelle façon de vivre le catholicisme».

Les plus durs ont ouvert le feu: le 13 octobre à Kansas City, Mgr Fellay (leader du schisme lefebvriste) a déclaré que le pape François est « dix mille fois pire » que ses prédécesseurs. « Nous avons de quoi être terrifiés », a-t-il souligné. Accusant le pape d'être « non catholique », Mgr Fellay anathématise l'entretien avec Scalfari, dans La Repubblica, où le pape dit que chaque conscience doit aller jusqu'au bout de sa sincérité. « Relativisme absolu !», s'étrangle le schismatique... En ce cas Mgr Fellay doit condamner aussi saint Thomas d'Aquin, saint Paul et Jésus-Christ, qui disent – comme le pape – que la tâche de l'évangélisateur consiste à accompagner chaque conscience pour l'aider à découvrir Dieu. Elle ne consiste pas à sonner du clairon pour que les consciences se mettent au garde-à-vous.

François réalise dans les actes ce que Benoît XVI avait entrepris dans les idées

Mgr Fellay est un extrémiste. Mais sa posture est un peu partagée (ou excusée) par des catholiques français plus conventionnels. Qui a peur du pape François ? Ceux qui confondent le fond et la forme. Ils applaudissaient Benoît XVI sans écouter ce qu'il disait : or il posait les cadres théoriques de ce que François met en pratique ; et c'est Benoît qui a fait la révolution en démissionnant. François circule en croquenots alors que Benoît portait les élégantes mules rouges de chez Gammarelli, mais leur but est le même : établir le contact entre les foules mondiales d'aujourd'hui et le coeur de la foi chrétienne... Contact encore gêné par une muraille de quiproquos ; muraille que Benoit XVI a dénoncée sur le plan des principes, et que François entreprend d'abattre à manches retroussées.

Dire « je préférais Benoît XVI », comme le murmurent des catholiques français, c'est montrer qu'on n'avait ni lu ni écouté ce pape. C'est aussi montrer que l'on se contrefout d'évangéliser les gens. Pourquoi? Parce qu'on n'a envie, ni d'aller à leur rencontre, ni de parler de Jésus-Christ... Ce dont on a envie est de rester entre soi, petit bloc compact, à cultiver deux ou trois sujets d'irritation: toujours les mêmes et toujours défensifs, la religion ne servant plus que d'ornement à des opinions de milieu ou de clan.

La mobilisation de masse contre la loi Taubira a fait naître chez les catholiques des courants divers. Les uns se répondent, mais les autres se contredisent :

- l'un d'eux se réfugie dans des mots d'ordre de classe sociale: il se réclame officiellement, dit-il, de «la  France bien élevée » (slogan inepte que les médias ont trouvé pittoresque et dont ils ont assuré la notoriété) ;

- d'autres courants, à l'inverse, font écho aux directives du pape François. Par exemple les jeunes Veilleurs partis sur les routes, cet été, pour chercher à lier leur « écologie humaine » à d'autres luttes sociales pour la dignité ou l'environnement. Il leur a fallu du courage, car les ex des « Manifs pour tous » n'étaient pas vraiment les bienvenus sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ! Toujours le mur des quiproquos que François veut abattre....

Evidemment, les vigiles de la « France bien élevée » ne peuvent pas comprendre que des Veilleurs aient voulu soutenir Notre-Dame-des-Landes.

Ils ne peuvent pas non plus comprendre les directives du pape argentin. Ou plutôt ils ne veulent pas les entendre : elles sont exprimées dans un langage trop direct pour qu'on puisse jouer d'équivoques, comme faisaient les cathos français « ultramontains » qui s'ingéniaient depuis cinquante ans à faire dire aux papes ce qu'ils ne disent pas... et à occulter une partie de ce qu'ils disent. Cette manoeuvre ultramontaine prétendait opposer « Rome » aux évêques français ; elle n'est plus possible désormais. Le pape Ratzinger avait déjà supprimé la tiare, sur son blason, pour lui substituer une mitre d'évêque. Le pape Bergoglio pousse le processus, recentre, simplifie, et instaure une nouvelle façon de vivre le catholicisme. Peu importe que sa parole – comme toute parole – puisse être déformée ici ou là : elle ne le sera pas plus que celle de Benoît XVI ou de Jean-Paul II s'acharnant à mettre en cause le libéralisme économique... et se heurtant à la « surdité » des catholiques libéraux.

«Mettez la pagaille!»

L'appel de François est entendu. Par exemple à Clermont-Ferrand, le 10 octobre, de jeunes catholiques se sont rassemblés – plusieurs centaines, dans l'amphithéâtre du Centre diocésain – sur le thème « Chrétiens, et si nous changions le monde ». Contre le matérialisme mercantile, pour un art de vivre issu de l'évangile, c'est un écho à l'appel de François quand il a lancé aux jeunes de Rio : « mettez la pagaille ! ». (La pagaille ? mon Dieu mais quelle horreur ! La vraie France n'a pas été élevée dans ces idées-là).

Non, François n'en fait pas trop. Oui, Benoît XVI a dit en août dernier : « ma démission m'a été inspirée par Dieu, et le charisme du pape François me conforte chaque jour dans cette conviction. » François innove, et ses innovations ouvrent aux gens l'accès à l'essentiel. C'est une joyeuse nouvelle.

Source : http://www.newsring.fr/monde/4431-le-pape-francois-en-fait-il-trop/70971-rlc-qui-a-peur-du-pape-francois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28519
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Sam 26 Oct 2013, 15:56

Citation :
« Nous avons de quoi être terrifiés », a-t-il souligné. Accusant le pape d'être « non catholique »,
Le pape est catholique mais non la FSSPX puisqu'ils sont en-dehors de l'Église, comme les sédévacs.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Sam 26 Oct 2013, 16:08

"Oui, Benoît XVI a dit en août dernier : « ma démission m'a été inspirée par Dieu, et le charisme du pape François me conforte chaque jour dans cette conviction. » François innove, et ses innovations ouvrent aux gens l'accès à l'essentiel. C'est une joyeuse nouvelle."

Cette phrase de Benoît XVI est vraiment réjouissante ! Il apprécie le charisme du pape François, le sien était différent, et je crois qu'il a souffert beaucoup dans sa simplicité, son humilité.
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 377
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Mar 29 Oct 2013, 13:21

Je n'ai encore rien lu du pape François, exceptées des phrases extraites de discours, ou encore sa consécration du monde à Marie. Au départ, j'étais très suspicieux sur le peu que je lisais de lui (notamment sur ses exhortations de sortir des Eglises, sur ses admonestations dénonçant les attitudes non convenables répandues parmi les chrétiens, comme celles de refuser l'apostolat).

La nouveauté qu'il apportait avec lui après le pontificat de Benoit XVI en terme d'attitude par rapport à nous a remué un peu mes idées par trop intellectuelles. Il est vrai, comme Philippe B. le souligne avec justesse, que ce pape est centré sur la pratique, son enseignement certainement nourri par une expérience profonde et personnelle de la foi dans le Christ, des réponses à donner aux nouveaux défis auxquels il était confronté quand il était cardinal. C'est la confiance qui m'a gagné peu à peu, comme si en fin de compte il faille s'accorder soi-même à ce qu'il enseigne et ne pas accorder trop de place à ses propres réflexions individuelles. Aimer notre Saint-Père, le soutenir par la prière, l'écouter, le reconnaître comme notre père, ce ne sont pas de vains mots.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Mer 30 Oct 2013, 14:56

Citation :
ou encore sa consécration du monde à Marie
Ah ? Laquelle ? Il aurait consacré la monde à Marie ? J'en trouve pas trace...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16717
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Mer 30 Oct 2013, 15:20

Abenader a écrit:
Citation :
ou encore sa consécration du monde à Marie
Ah ? Laquelle ? Il aurait consacré la monde à Marie ? J'en trouve pas trace...
ben, vous n'y croyez pas Sad 

http://docteurangelique.forumactif.com/t16646-ce-13-octobre-2013-le-pape-francois-consacre-le-monde-a-notre-dame-de-fatima?highlight=cons%E9cration+du+monde

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Mer 30 Oct 2013, 22:16

Ma chère Espérance, où et quand votre pape François aurait consacré le monde à Marie ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28519
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Mer 30 Oct 2013, 22:30

À Rome, le 13 octobre 2013.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Mer 30 Oct 2013, 22:52

Il n'y a rien eu de tel à Rome ce jour-là, Simon.

Dans la "prière" de François, il n'est pas fait mention ni d'une consécration à Marie, ni du monde.

Et si vous ne me croyez pas, vous croirez certainement Radio Vatican:

Citation :
Au Vatican, on insiste pour dire cependant que cette démarche du pape n’est pas à proprement parler une “consécration du monde au cœur immaculé de Marie“, comme l’annonce encore aujourd’hui le sanctuaire de Fatima sur son site Internet. Mgr Rino Fisichella a ainsi expliqué à I.MEDIA qu’il existait un “débat théologique très fort“ sur la signification du terme “consécration“ et qu’il avait été abandonné par Jean Paul II après son EncycliqueRedemptoris mater de mars 1987.

http://fr.radiovaticana.va/fr2/Articolo.asp?c=736598
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 377
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Jeu 31 Oct 2013, 18:54

Abenader,

cette consécration a été faite par sa Sainteté à la date susdite. Très belle consécration au demeurant, je vous conseille vivement d'en lire le texte, je vous ôte même la peine d'en faire la recherche sur le net ou ailleurs en vous la présentant :

« Bienheureuse Vierge Marie de Fatima, avec une reconnaissance renouvelée pour ta présence maternelle nous unissons notre voix à celle de toutes les générations qui te disent bienheureuse.
Nous célébrons en toi les grandes œuvres de Dieu, qui jamais ne se lasse de se pencher avec miséricorde sur l’humanité, affligée par le mal et blessée par le péché, pour la guérir et pour la sauver.
Accueille avec ta bienveillance de Mère l’acte de confiance qu’aujourd’hui nous faisons avec foi, devant ta statue qui nous est si chère.
Nous sommes certains que chacun de nous est précieux à tes yeux et que rien de ce qui habite nos cœurs ne t’est étranger. Nous nous laissons toucher par ton regard très doux et nous recevons la caresse consolante de ton sourire.
Garde notre vie entre tes bras ; bénis et renforce tout désir de bien ; ravive et nourris la foi ; soutiens et éclaire l’espérance ; suscite et anime la charité ; guide-nous tous sur le chemin de la sainteté.
Enseigne-nous ton amour de prédilection pour les petits et les pauvres, pour les exclus et les souffrants, pour les pécheurs et ceux qui sont égarés dans leur cœur : rassemble tous sous ta protection et remets-nous tous à ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus.
Amen. »

Ne vous trompez surtout pas de combat Abenader ! Nous sommes loin d'être "l'église des purs" et, si nous pouvons être attachés à la forme extraordinaire, il n'en reste pas moins que l'église a un chef, le pape, et que c'est avec beaucoup de déférence et de respect que nous portons nos regards vers le Seigneur, en le remerciant de la succession apostolique ininterrompue depuis les apôtres. Si nous pouvons parfois remettre en cause quelque acte, quelque parole du pape, il n'empêche que ce n'est pas en refusant la primauté que nous allons résoudre les problèmes intérieurs de l'église et ceux extérieurs à elle !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28519
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir   Jeu 31 Oct 2013, 19:08

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
 
Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pape François - Jésus Christ : Je ne suis pas venu abolir la loi mais l'accomplir
» Pape François : « l’Eglise est le corps du Christ »
» Ce que dit le pape François !
» Notre nouveau pape François serait-il le pape de la fin des temps?
» La mort de Jésus fut un Échec sur la Croix - selon le Pape François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: