DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Dans vos prières, ne rabâchez pas"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 24 Oct 2013, 08:43

Matthieu - chapitre 6: 7,8 :

Citation :
Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter. N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.
Que veut dire Jésus en utilisant le verbe "rabâcher" ? Certains protestants aiment utiliser ce passage des écritures comme argument contre la récitation du chapelet. Sans doute qu'ils s'arrêtent justement au mot rabâcher sans lire la suite. Car que dit Jésus ? "Ne rabâchez pas comme les païens" Il ne dit pas "comme les catholiques récitant leur chapelet"

Les païens ne connaissent pas Dieu, en tout cas pas tel qu'il s'est révélé en Jésus Christ, Dieu est Père et sait mieux que nous ce qui est bon pour nous. Il nous faut donc apprendre à offrir à Dieu des prières qui sont conformes à sa volonté. Prier sans arrêt Dieu de nous donner de l'argent, de nous rendre riche, de maudire nos ennemis par exemple, Dieu ne peut entendre ni exhausser de telles prières.

Le chrétien doit donc apprendre à d'abord faire confiance à Dieu qui sait tout ce dont nous avons besoin avant que nous ne prononcions la moindre prière. Le Notre Père nous aide dans ce sens, même si nous le récitons plusieurs fois nous ne rabâchons pas car le Notre Père nous aide à comprendre combien Dieu est Père, combien son Nom est Saint. Cela nous aide à méditer sur chaque partie de cette magnifique prière reçue de Jésus et à sa suite devenir enfant du Père.

Et petit à petit la volonté de Dieu deviendra notre propre volonté. Ainsi notre prière sera conforme au dessein de Dieu pour nous : prière de paix pour nos familles, nos communauté, prière d'unité etc.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 24 Oct 2013, 12:01

Ce n'est pas vraiment du rabâchage, mais je vois plutôt cela comme l'entretien d'un belle relation.

C'est comme dans un couple, on a besoin de se rappeler qu'on s'aime et on ne se lasse pas de "je t'aime".

Le Rosaire, c'est dire "Je t'aime" au Seigneur.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 24 Oct 2013, 12:49

Chaîne d'Or a écrit:
3607 Mt 6,7-8

S. Aug. (serm. sur la mont). Le propre des hypocrites est de se donner en spectacle dans leurs prières et de n'y chercher d'autres fruits que la louange des hommes; ainsi le propre des païens (c'est-à-dire des Gentils) est de penser que c'est à force de paroles qu'ils seront exaucés dans leurs prières. C'est pourquoi Notre-Seigneur ajoute: «Or en priant, ne parlez pas beaucoup». - Confér. des Pères. Nos prières doivent être fréquentes mais courtes, de peur que notre ennemi ne prenne occasion d'une prière trop prolongée pour jeter ses pernicieuses insinuations dans notre âme.

S. Aug. (Ep. 121 à Proba., chap. 10). Cependant ce n'est pas faire de longs discours en priant, comme plusieurs le pensent, que de prier longtemps. Les longs discours n'ont rien de commun avec la durée du sentiment intérieur. En effet, n'est-il pas dit du Seigneur lui-même, qu'il passa la nuit à prier (Lc 6,12), et ailleurs qu'il redoubla sa prière pour nous donner l'exemple? (Lc 22,44) On dit que nos frères d'Égypte se livrent à de fréquentes mais très courtes prières qu'ils lancent pour ainsi dire vers le ciel à la dérobée afin que la ferveur d'intention si nécessaire à celui qui prie ne soit pas soumise à une espèce de violence pendant une prière trop prolongée. Par là ils nous apprennent que de même qu'il ne faut pas fatiguer cette intention, si elle ne peut durer plus longtemps, on ne doit pas non plus l'interrompre si elle veut encore continuer. Ne multiplions pas les paroles dans la prière, mais multiplions-y les supplications, si la ferveur de l'intention se soutient. Parler beaucoup dans la prière c'est noyer une demande nécessaire dans un flot de paroles superflues; tandis que prier beaucoup c'est importuner pour ainsi dire celui que nous prions par les cris continuels de notre coeur: car presque toujours cette affaire se traite bien mieux par des gémissements que par des discours, et plus efficacement avec des larmes qu'avec des paroles.

S. Chrys. (hom. 49). Notre-Seigneur condamne ici toutes les paroles inutiles et vaines dans la prière, comme lorsque nous demandons à Dieu non pas ce qui est digne de lui et de nous, mais la puissance, la gloire, la victoire sur nos ennemis, de grandes richesses. Il nous défend donc ici les longues prières, je ne dis pas longues par leur durée, mais par la multitude des paroles dont elles sont composées. Cependant la persévérance dans la prière est nécessaire: «Persévérez dans la prière» nous dit l'apôtre (Rm 12,12 Col 4,2 Ep 6,18). Ce n'est pas qu'il nous ordonne de faire des prières composées de dix mille phrases; il veut simplement que nous les prolongions par les instances de notre coeur; c'est ce que Notre-Seigneur nous insinue indirectement par ces paroles: «N'affectez pas de parler beaucoup».

La Glose. Notre-Seigneur condamne la multitude des paroles qui provient de l'incrédulité, ce qu'il exprime en disant: «Ainsi que font les païens». Cette abondance de paroles était nécessaire aux païens pour instruire les démons de l'objet de leurs demandes, «car», dit Jésus-Christ, «ils sont persuadés que c'est à force de paroles qu'ils seront exaucés. - S. Aug. (serm. sur la mont). Et en effet toute abondance superflue de paroles vient des païens, qui beaucoup plus occupés du soin d'exercer leur langue que de changer leur coeur, transportent ce flux habituel de paroles jusque dans les prières qu'ils adressent à Dieu. - S. Grég. (Moral., liv. 33, chap. 21). La prière véritable consiste dans les gémissements amers de la componction et non dans des paroles arrangées avec art; aussi Notre-Seigneur conclut-il, «Ne vous rendez donc pas semblables à eux». - S. Aug. (serm. sur la mont). Si cette abondance de paroles a pour objet de dissiper l'ignorance de celui à qui on s'adresse, qu'en est-il besoin vis-à-vis de celui qui connaît toutes choses? C'est pourquoi il ajoute: «Votre Père céleste sait avant que vous le lui demandiez, ce qui vous est nécessaire».

S. Jér. Quelques philosophes ont pris occasion de là pour formuler comme un dogme cette impiété: Si Dieu connaît par avance et l'objet de nos prières, et les besoins que nous voulons lui exposer, il est inutile de les lui dire. Nous leur répondons que nous faisons à Dieu non pas un récit mais une prière, et qu'il y a une grande différence entre raconter à quelqu'un ce qu'il ignore, et lui demander ce qu'il sait déjà.

S. Chrys. (homél. 19). Vous ne priez donc pas pour instruire Dieu, mais pour le fléchir, pour vous unir intimement à lui par la continuité de la prière, pour vous humilier, pour réveiller en vous le souvenir de vos péchés. - S. Aug. (serm. sur la mont). Ce n'est pas par nos paroles que nous devons chercher à obtenir de Dieu ce que nous désirons, mais par les dispositions habituelles de notre âme, par la droiture de notre intention, la pureté de notre amour, la simplicité de notre coeur. - S. Aug. (Lettre 121 à Proba). Cependant de temps à autre nous adressons à Dieu des prières vocales, afin que ces signes extérieurs nous réveillent, nous fassent connaître quels sont nos progrès dans le saint désir de la prière, et nous excitent plus vivement à l'augmenter en nous. Car ce désir qui s'attiédit au contact de mille soins divers, finirait par se refroidir et s'éteindre tout à fait, si nous ne ravivions fréquemment sa flamme. Les paroles nous sont donc nécessaires non pas pour apprendre à Dieu ce qu'il ne sait pas, ou pour le fléchir, mais pour nous donner de salutaires avertissements, et nous faire examiner l'objet de nos prières.

S. Aug. (serm. sur la mont). On pourrait demander encore en quoi la prière elle-même (qu'elle consiste en paroles ou en sentiments intérieurs) est nécessaire si Dieu sait par avance ce dont nous avons besoin, s'il n'était évident que la seule volonté de la prière est pour l'âme une source de paix et de pureté, et la rend plus propre à recevoir les dons spirituels que Dieu répand en nous. Dieu n'exauce pas nos prières par le désir qu'il a d'être prié, car il est toujours prêt à donner sa lumière, mais nous ne sommes pas toujours disposés à la recevoir, inclinés que nous sommes vers d'autres biens. Dans la prière, notre coeur se tourne donc vers Dieu, et en excluant le désir des biens temporels l'oeil intérieur de notre âme se purifie, et ainsi rendu à sa pureté il devient capable de supporter la lumière dans toute sa clarté, et de demeurer dans cette sublime contemplation avec ce sentiment de joie qui est la perfection du bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 24 Oct 2013, 14:09

Que dire des litanies?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 24 Oct 2013, 15:42

Je crois que ce n'est pas la même chose qu'une prière de demande.

Dans le psaume 136, les mots "éternel est son amour" sont répétés souvent mais c'est davantage une louange qu'une demande.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Lun 27 Jan 2014, 18:49

Philippe B. a écrit:
Matthieu - chapitre 6: 7,8 :

Citation :
Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter. N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.
Que veut dire Jésus en utilisant le verbe "rabâcher" ? Certains protestants aiment utiliser ce passage des écritures comme argument contre la récitation du chapelet. Sans doute qu'ils s'arrêtent justement au mot rabâcher sans lire la suite. Car que dit Jésus ? "Ne rabâchez pas comme les païens" Il ne dit pas "comme les catholiques récitant leur chapelet"

En effet j'ai moi même été très surpris de constater que c'est difficiles de trouver des enseignements sur le rosaire qui donne des  propositions sur ce qu'on devrait penser quand on fait le rosaire: Est il permit de penser au sens des mots de l'Ave Marie? aux mystères sans le sens des mots? aux mystères et au sens des mots et dans ce cas quand alterner nos pensés pour quitter de l'un à l'autre? quels sont les intentions qu'on devrait avoir? doit on aussi avoir avoir ces intentions en tête pendant qu'on "récite"? etc etc.

Ce déficit de formation sur le rosaire en tant que prière du cœur ( et non comme "récitation") font que je crains effectivement que beaucoup rabâchage quand il prie le rosaire, faute d'une bonne formation!
Revenir en haut Aller en bas
Fleurette



Féminin Messages : 8
Inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 01:42


Truc :
Lorsque nous prions le chapelet, nous pouvons continuer à méditer en disant les Ave. Par exemple si le mystère est l'incarnation, nous pouvons dire : 'Réjouis-toi, Marie portant Jésus en ton sein ...' ainsi de suite à chacun des mystère. Cela nous aide à continuer à ce centrer sur le mystère médité.

Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 09:52

Fleurette a écrit:

Truc :
Lorsque nous prions le chapelet, nous pouvons continuer à méditer en disant les Ave. Par exemple si le mystère est l'incarnation, nous pouvons dire : 'Réjouis-toi, Marie portant Jésus en ton sein ...' ainsi de suite à chacun des mystère. Cela nous aide à continuer à ce centrer sur le mystère médité.


bonjour Fleurette et bienvenue  sunny 

Merci pour votre partage, c'est une bonne idée et je vais m'en servir.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 10:13

Si votre bouche récite et votre esprit est focalisé sur autre chose, alors la récitation est mécanique. Cela tombe bien sous le coup des paroles de Jésus concernant le rabâchage.
Si votre esprit n'est pas capable de s'enrichir par ce que votre bouche dit, parce que c'est humainement impossible de focaliser son attention sur toujours les même paroles, l'attention s'épuise, alors c'est du rabâchage.
Dans ces deux cas, il faut arrêter de dire mécaniquement des paroles qui ne sont profitables à personne.
Dieu n'a que faire d'une récitation mécanique, on pourrait aussi bien mettre en boucle une cassette audio et s'en aller.


Paul ne distingue que deux sortes de prières, celles qui sont faites dans l'Esprit, dans une langue inconnue (mais riches, pas répétitives) et qui ne font pas intervenir l'intelligence mais le Saint esprit.
Cette prière édifie l'âme à notre insu.

La seconde est la prière faite par l'intelligence de celui qui prie.

Il n'existe pas de prière ou l'intelligence de l'individu n'est pas mise à contribution mais où le corps serait en récitation mécanique. Cela serait un rabâchage dont Jésus parle.


Dernière édition par Hillel31415 le Mar 28 Jan 2014, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 10:17

Philippe B. a écrit:
Car que dit Jésus ? "Ne rabâchez pas comme les païens" Il ne dit pas "comme les catholiques récitant leur chapelet"
Justement Jésus parle à des Chrétiens (ou futurs chrétiens) il leur dit de ne pas faire comme (de ma même manière) que les païens.
A cette époque le chapelet n'existait pas.

Il s'adresse donc bien aux futurs catholiques aussi et leurs demandent de ne pas imiter les païens qui récitent des paroles en boucles.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 10:31

Bonjour Hillel

J'admire toujours la prière spontanée des protestants, mais nous catholiques, ne sommes pas habitués à cela ! c'est peut-être dommage, c'est vrai.

Pour ce qui est du chapelet, parce que je le dis souvent, j'y trouve toujours le calme et la paix, donc même si c'est du répétitif, il y a un certain bienfait.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 10:47

Parce que vous êtes dans la présence de Dieu, mais est ce dû au chapelet et à sa récitation ?  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 10:55

Hillel31415 a écrit:
Si votre bouche récite et votre esprit est focalisé sur autre chose, alors la récitation est mécanique. Cela tombe bien sous le coup des paroles de Jésus concernant le rabâchage.
Si ce que votre esprit n'est pas capable de s'enrichir par ce que votre bouche dit, alors c'est du rabâchage.
Dans ces deux cas, il faut arrêter de dire mécaniquement des paroles qui ne sont profitables à personne.

C'est vrai. Mais le rosaire a cette particularité. L'esprit médite sur les mystères et pas nécessairement sur ce que la bouche dit.
Souvent quand quelqu'un me dit qu'il a de la peine à être concentré quand il fait le rosaire, je lui dis que quand on fait le rosaire, on peut être distrait mais à condition que la distraction porte sur la contemplation des scènes du mystère
Et personnellement quand je prie le rosaire, pendant que  je dis chaque Ave Marie, je  contemple au début le mystère, puis je reviens à l'Ave Marie en "continuant": si par exemple lorsque je termine ma contemplation lorsque ma "bouche" dit " sainte Marie mère de Dieu..." alors mon esprit s'enrichi  maintenant des mots que je dis.
Le chapelet est un support de méditation, et les Ave Marie "rythme" si vous voulez cette méditation, tout en bénéficiant de l'intercession de Marie
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 11:58

Lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae

Dans cette lettre apostolique, le pape Jean-Paul II expliquait pourquoi il avait décrété l'année 2003 année du Rosaire. Voici quelques extraits :

"La méditation des mystères du Christ est proposée dans le Rosaire avec une méthode caractéristique, capable par nature de favoriser leur assimilation. C'est une méthode fondée sur la répétition. Cela vaut avant tout pour l'Ave Maria, répété dix fois à chaque mystère. Si l'on s'en tient à cette répétition d'une manière super-ficielle, on pourrait être tenté de ne voir dans le Rosaire qu'une pratique aride et ennuyeuse. Au contraire, on peut considérer le chapelet tout autrement, si on le regarde comme l'expression de cet amour qui ne se lasse pas de se tourner vers la personne aimée par des effusions qui, même si elles sont toujours semblables dans leur manifestation, sont toujours neuves par le sentiment qui les anime.

Si nous avions besoin d'un témoignage évangélique à ce propos, il ne serait pas difficile de le trouver dans le dialogue émouvant du Christ avec Pierre, après la Résurrection : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu ?". Par trois fois la question est posée, par trois fois la réponse est donnée : "Seigneur, tu sais bien que je t'aime" (cf. Jn 21, 15-17). La beauté de cette triple répétition n'échappe à personne : par elle, la demande insistante et la réponse correspondante s'expriment en des termes bien connus de l'expérience universelle de l'amour humain. Pour comprendre le Rosaire, il faut entrer dans la dynamique psychologique propre à l'amour.

Une chose est claire : si la répétition de l'Ave Maria s'adresse directement à Marie, en définitive, avec elle et par elle, c'est à Jésus que s'adresse l'acte d'amour. La répétition se nourrit du désir d'être toujours plus pleinement conformé au Christ, c'est là le vrai "programme" de la vie chrétienne. [...] Le Rosaire nous aide à grandir dans cette conformation jusqu'à parvenir à la sainteté. Que la relation au Christ puisse profiter également du soutien d'une méthode ne doit pas étonner. Dieu se communique à l'homme en respectant la façon d'être de notre nature et ses rythmes vitaux. [...]

Le rosaire


Le Rosaire [...] n'est pas seulement une méthode de contemplation. En tant que méthode, le chapelet doit être utilisé en relation avec sa finalité propre, et il ne peut pas devenir une fin en soi. Cependant, parce qu'elle est le fruit d'une expérience séculaire, la méthode elle-même ne doit pas être sous-estimée. L'expérience d'innombrables saints milite en sa faveur, ce qui n'empêche pas cependant qu'elle puisse être améliorée. C'est précisément à cette fin que vise l'intégration, dans le cycle des mystères, de la nouvelle série de mysteria lucis [...].

Par ces mystères, tout en respectant la structure largement établie de cette prière, je voudrais aider les fidèles à la comprendre dans ses aspects symboliques, en harmonie avec les exigences de la vie quotidienne. Sans cela, on court le risque que non seulement le Rosaire ne produise pas les effets spirituels escomptés, mais que même le chapelet, avec lequel on a coutume de le réciter, finisse par être perçu comme une amulette ou un objet magique, en faisant un contresens radical sur son sens et sur sa fonction."

Croire.com

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 12:31

Hillel31415 a écrit:
Si votre bouche récite et votre esprit est focalisé sur autre chose, alors la récitation est mécanique. Cela tombe bien sous le coup des paroles de Jésus concernant le rabâchage.
Faux! Si "l'autre chose" c'est Dieu alors oui on prie bien car notre Esprit effectivement est tourné vers Dieu. La récitation n'est qu'un support! Dieu regarde le cœur , et les attitudes extérieurs que l'on prend ( parole, position précise etc ) ne sont là que pour nous aider justement à penser à Dieu!
Si la "récitation" peut aider quelqu'un à penser à Dieu alors c'est bien! car la finalité est atteinte, c'est du simple bon sens.

Le rabâchage c'est croire que le simple fait de "réciter" suffit, ici la "récitation" est un peu comme des formules magique que l'on prononce.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 12:54

Hillel31415 a écrit:
Paul ne distingue que deux sortes de prières, celles qui sont faites dans l'Esprit, dans une langue inconnue (mais riches, pas répétitives) et qui ne font pas intervenir l'intelligence mais le Saint esprit.
Cette prière édifie l'âme à notre insu.

Comment l'âme peut-elle être édifiée si on prie dans une langue inconnue ?

Paul en parle ici, je crois:

1 Corinthiens 14, 13-15 a écrit:
C'est pourquoi celui qui parle en langue doit prier pour pouvoir interpréter. Car, si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence n'en retire aucun fruit. Que faire donc ? Je prierai avec l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence. Je dirai un hymne avec l'esprit, mais je le dirai aussi avec l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 13:13

Il faut lire tout le passage, Simon.  Wink 
1 Cor 14:4 a écrit:
 Celui qui parle en langue s’édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l’Eglise.

Effectivement ce n'est pas l'intelligence de celui qui prie qui est édifié, c'est donc son âme, à son insu (à l'insu de sa propre intelligence). Précisément ce que je disais.


Dernière édition par Hillel31415 le Mar 28 Jan 2014, 13:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 13:15

pechemignon a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Si votre bouche récite et votre esprit est focalisé sur autre chose, alors la récitation est mécanique. Cela tombe bien sous le coup des paroles de Jésus concernant le rabâchage.
Faux! Si "l'autre chose" c'est Dieu alors oui on prie bien car notre Esprit effectivement est tourné vers Dieu. La récitation n'est qu'un support! Dieu regarde le cœur , et les attitudes extérieurs que l'on prend ( parole, position précise etc ) ne sont là que pour  nous aider justement à penser à Dieu!
Si la "récitation" peut aider quelqu'un à penser à Dieu alors c'est bien! car la finalité est atteinte, c'est du simple bon sens.

Le rabâchage c'est croire que le simple fait de "réciter" suffit, ici la "récitation" est un peu comme des formules magique que l'on prononce.

Si vous dites quelques chose de chrétien ou pas en le récitant et que votre esprit est focalisé sur Dieu, sans rapport avec ce que votre bouche récite, pourquoi ne pas vous taire ?
Ce que vous récitez touche t il le cœur de Dieu si vous ne n'y pensez pas ? Ne sont elles pas de vaines paroles ?

Vous pourriez tout aussi bien réciter l'annuaire. Autant ne rien dire alors.

C'est bien ce que Jésus dit, la récitation ne donne aucun poids à la prière: "ils pensent qu'a force de paroles ils seront exaucés" (en grec le verbe exaucé est aussi "être écouté" ou "attirer l'attention")
C'est bien l'aspect de la pensée magique qui est visée ici.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 13:39

Dans la prière, on peut se taire effectivement et rabâcher intérieurement ce qu'on veut dire à Dieu.

De toute façon, quand peut-on savoir que notre prière est bonne ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 13:43

Espérance a écrit:
Dans la prière, on peut se taire effectivement et rabâcher intérieurement ce qu'on veut dire à Dieu.

De toute façon, quand peut-on savoir que notre prière est bonne ?
Bonjour Espérance , nous pouvons tous soumettre nos requête au Seigneur lui seul , sait ce dont nous avons besoin et de toute façon sa sera , uniquement selon sa volonté souveraine qu'il nous répondra .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 13:45

Occitane a écrit:
Espérance a écrit:
Dans la prière, on peut se taire effectivement et rabâcher intérieurement ce qu'on veut dire à Dieu.

De toute façon, quand peut-on savoir que notre prière est bonne ?
Bonjour Espérance , nous pouvons tous soumettre nos requête au Seigneur lui seul , sait ce dont nous avons besoin et de toute façon sa sera , uniquement selon sa volonté souveraine qu'il nous répondra .

coucou Occitane

Que penses-tu, toi, des prières catholiques ? es-tu d'accord avec ce que dit Hillel ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 16:09

Hillel31415 a écrit:
pechemignon a écrit:
Hillel31415 a écrit:
Si votre bouche récite et votre esprit est focalisé sur autre chose, alors la récitation est mécanique. Cela tombe bien sous le coup des paroles de Jésus concernant le rabâchage.
Faux! Si "l'autre chose" c'est Dieu alors oui on prie bien car notre Esprit effectivement est tourné vers Dieu. La récitation n'est qu'un support! Dieu regarde le cœur , et les attitudes extérieurs que l'on prend ( parole, position précise etc ) ne sont là que pour  nous aider justement à penser à Dieu!
Si la "récitation" peut aider quelqu'un à penser à Dieu alors c'est bien! car la finalité est atteinte, c'est du simple bon sens.

Le rabâchage c'est croire que le simple fait de "réciter" suffit, ici la "récitation" est un peu comme des formules magique que l'on prononce.

Si vous dites quelques chose de chrétien ou pas en le récitant et que votre esprit est focalisé sur Dieu, sans rapport avec ce que votre bouche récite, pourquoi ne pas vous taire ?
Parce-que si je me tais je ne pourrais pas avoir le même résultat, là j'ai moi même eut à faire l'expérience. Lorsqu'on récite le rosaire, notre méditation, notre contemplation, notre supplication est rythmé, guidé en quelque sorte, on sait ce qu'il faut contempler, et quand on doit le contempler, et quand on revient aux paroles qu'on dit, il y a comme une continuité, ce qui fait que à la fin on a à la fois une contemplation, une méditation, douce et profonde, et une supplication fervente, bref une prière presque parfaite
Citation :

Ce que vous récitez touche t il le cœur de Dieu si vous ne n'y pensez pas ? Ne sont elles pas de vaines paroles ?
Dieu voit mon coeur et non cet ensemble de symboles qui sort de ma bouche. Si cet ensemble de symbole peut m'aider à penser convenablement à Dieu alors le compte y est. Les paroles c'est un ensemble de symboles à l'état pure, c'est le sens que l'on donne à cet ensemble de symbole qui permet de dialoguer.
Ainsi lorsque je dis: "je vous salut Marie pleine de grâce". ce n'est qu'un ensemble de symbole, si je décide à ce moment de contempler la naissance de Jésus pour L'aimer, c'est cette intention que Dieu voit. Si ensuite je continue ma prière en disant "le seigneur est avec vous" je peux revenir sur le sens des paroles, mais avec un cœur plein d'Amour après ce que j'ai contemplé!

Citation :

Vous pourriez tout aussi bien réciter l'annuaire. Autant ne rien dire alors.
est ce que la récitation de l'annuaire pourra permettre de rythmer l'ensemble de mes pensées à Dieu? Comme je l'ai dis précédemment, on peut basculer de la contemplation, aux paroles que l'on prononce et quand on revient aux paroles, celles ci sont imprégnées de plus d'amour, de confiance et d'humilité grâce à la contemplation qu'on a fait!
Citation :

C'est bien ce que Jésus dit, la récitation ne donne aucun poids à la prière: "ils pensent qu'a force de paroles ils seront exaucés" (en grec le verbe exaucé est aussi "être écouté" ou "attirer l'attention")
C'est bien l'aspect de la pensée magique qui est visée ici.
C'est justement le contraire de la récitation du rosaire. Ce n'est à force des paroles que l'on veut convaincre Dieu, les paroles sont un support "efficace" pour une bonne contemplation, comme je l'ai déjà expliqué plus haut. C'est lorsque quelqu'un se focalise essentiellement sur les paroles, comme si à elle seule elle suffisent pour faire une bonne prière, qu'il rabâche!
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 17:17

Chacun prie comme il l'entend, je ne suis pas là pour vous donner une leçon en la matière.
Je trouve ça toujours mieux de prier, même si c'est mécaniquement, cela montre une intention de s'approcher de Dieu et un effort certain pour mettre un temps à part pour Lui, que de ne pas prier du tout.

Je trouve simplement dommage que les paroles de Jésus ne soient pas entendus alors qu'elles sont claires et qu'Il les donne juste avant d'enseigner le "notre Père", justement, ça devrait nous faire lever l'oreille.
Nous avons tous l'image de la prière des païens en tête: récitation en boucle d'un texte qui forme une sorte de mélopée scandée, permettant la méditation.
"Ne faites pas comme les païens" dit Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
monge



Masculin Messages : 3562
Inscription : 19/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 17:30

Hillel31415 a écrit:


Je trouve simplement dommage que les paroles de Jésus ne soient pas entendus alors qu'elles sont claires et qu'Il les donne juste avant d'enseigner le "notre Père", justement, ça devrait nous faire lever l'oreille.

Lorsque je vois comment vous interprétez cette parole, je me rend tout simplement compte qu'elle n'est pas finallement aussi claire que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 18:20

On pourrait dire aussi que les religieux et religieuses qui disent les offices, rabâchent, car ce sont toujours les psaumes qui sont dits. Enfin, comme il y en a 150, cela varie un peu quand même !

J'aime beaucoup dire les psaumes, j'en ai toujours l'un ou l'autre qui "se dit" dans ma tête, surtout au réveil. Penser que Jésus les a prononcés, que plein de gens depuis plus de 2000 ans l'ont fait aussi, et continuent de le faire, est un vrai bonheur.


Dernière édition par Cécile le Mar 28 Jan 2014, 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3490
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 18:56

pechemignon a écrit:
Hillel31415 a écrit:

Je trouve simplement dommage que les paroles de Jésus ne soient pas entendus alors qu'elles sont claires et qu'Il les donne juste avant d'enseigner le "notre Père", justement, ça devrait nous faire lever l'oreille.
Lorsque je vois comment vous interprétez cette parole, je me rend tout simplement compte qu'elle n'est pas finallement  aussi claire que ça!
C'est vous qui voyez, je vous invite à relire le passage.

Mat 6:7 a écrit:
En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
8 Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.
9 Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; [...]

Suite à quoi certains se sont empressés à répéter en boucle le "Notre Père".
Allez comprendre !  scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Fleurette



Féminin Messages : 8
Inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 19:12

Hillel31415 a écrit:
Chacun prie comme il l'entend, je ne suis pas là pour vous donner une leçon en la matière.
Je trouve ça toujours mieux de prier, même si c'est mécaniquement, cela montre une intention de s'approcher de Dieu et un effort certain pour mettre un temps à part pour Lui, que de ne pas prier du tout.

Je trouve simplement dommage que les paroles de Jésus ne soient pas entendus alors qu'elles sont claires et qu'Il les donne juste avant d'enseigner le "notre Père", justement, ça devrait nous faire lever l'oreille.
Nous avons tous l'image de la prière des païens en tête: récitation en boucle d'un texte qui forme une sorte de mélopée scandée, permettant la méditation.
"Ne faites pas comme les païens" dit Jésus.

Bonjour,

Lorsque Jésus dit de ne pas rabâcher, je vois cela comme une invitation à aussi écouter et à intérioriser. Car nous pouvons très bien discourir mais sans vraiment prier, peu importe si ce sont des prières répétitives ou monologue avec Dieu.

J'utilise le chapelet comme un outil. Parfois je répète une Parole de Dieu qui m'a touché pour l'apprendre par coeur et la faire descendre dans le coeur. La salutation angélique, du moins la première partie sont inspirées de la Parole de l'Archange Gabriel envers Marie.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mar 28 Jan 2014, 19:25

Fleurette a écrit:


Lorsque Jésus dit de ne pas rabâcher, je vois cela comme une invitation à aussi écouter et à intérioriser. Car nous pouvons très bien discourir mais sans vraiment prier, peu importe si ce sont des prières répétitives ou monologue avec Dieu.

J'utilise le chapelet comme un outil. Parfois je répète une Parole de Dieu qui m'a touché pour l'apprendre par coeur et la faire descendre dans le coeur. La salutation angélique, du moins la première partie sont inspirées de la Parole de l'Archange Gabriel envers Marie.

Je pense la même chose que vous Fleurette.

Mais tout le monde n'a pas la même sensibilité pour le chapelet et de toute façon, quand le coeur est "sec", ça aide (en tout cas, moi ça m'aide énormément)

Et rester en silence en essayant de ne pas se laisser distraire, c'est aussi une prière.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Mer 29 Jan 2014, 17:49

Quand j'étais jeune, avant toutes les prières, nous disions : Mettons nous en la présence de Dieu et adorons Le.

On peut Le louer dans l'Adoration et on peut aussi rester là et ne rien dire. On est là, c'est tout.
Comme Marie l'était aux pieds de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
emmanuel_eymond



Masculin Messages : 3
Inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 15:32

Philippe B. a écrit:
Matthieu - chapitre 6: 7,8 :

Citation :
Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter. N'allez pas faire comme eux ; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous le lui demandiez.
Que veut dire Jésus en utilisant le verbe "rabâcher" ? Certains protestants aiment utiliser ce passage des écritures comme argument contre la récitation du chapelet. Sans doute qu'ils s'arrêtent justement au mot rabâcher sans lire la suite. Car que dit Jésus ? "Ne rabâchez pas comme les païens" Il ne dit pas "comme les catholiques récitant leur chapelet"

Les païens ne connaissent pas Dieu, en tout cas pas tel qu'il s'est révélé en Jésus Christ, Dieu est Père et sait mieux que nous ce qui est bon pour nous. Il nous faut donc apprendre à offrir à Dieu des prières qui sont conformes à sa volonté. Prier sans arrêt Dieu de nous donner de l'argent, de nous rendre riche, de maudire nos ennemis par exemple, Dieu ne peut entendre ni exhausser de telles prières.

Le chrétien doit donc apprendre à d'abord faire confiance à Dieu qui sait tout ce dont nous avons besoin avant que nous ne prononcions la moindre prière. Le Notre Père nous aide dans ce sens, même si nous le récitons plusieurs fois nous ne rabâchons pas car le Notre Père nous aide à comprendre combien Dieu est Père, combien son Nom est Saint. Cela nous aide à méditer sur chaque partie de cette magnifique prière reçue de Jésus et à sa suite devenir enfant du Père.

Et petit à petit la volonté de Dieu deviendra notre propre volonté. Ainsi notre prière sera conforme au dessein de Dieu pour nous : prière de paix pour nos familles, nos communauté, prière d'unité etc.

Bonjour Philippe,

Personnellement je comprends cette parole comme étant : Ne racontez pas votre vie, priez et faites confiance !
En effet je me dit qu'il faut faire confiance aux paroles que Jésus nous a donné et à celles que nous donne l'église qu'il a institué.

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 15:55

sister a écrit:
Quand j'étais jeune, avant toutes les prières, nous disions :  Mettons nous en la présence de Dieu et adorons Le. Et maintenant, ne dites-vous pas : "Dieu, viens à mon aide ! Seigneur, à notre secours" ? Very Happy 

On peut Le louer dans l'Adoration et on peut aussi rester là et ne rien dire. On est là, c'est tout.
Comme Marie l'était aux pieds de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Fleurette



Féminin Messages : 8
Inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 16:53

sister a écrit:
Quand j'étais jeune, avant toutes les prières, nous disions :  Mettons nous en la présence de Dieu et adorons Le.

Ce n'est pas très jeune cette prière là. C'était avant de réciter les actes de foi, d'espérance, charité, contrition etc.
Très tôt j'avais compris comme vous, que le but premier de la prière est de se mettre en présence de Dieu car Dieu est toujours présent. C'est nous qui sommes absents de Dieu.

Fleurette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 17:50

[quote="Cécile"]
sister a écrit:
Quand j'étais jeune, avant toutes les prières, nous disions :  Mettons nous en la présence de Dieu et adorons Le. Et maintenant, ne dites-vous pas : "Dieu, viens à mon aide ! Seigneur, à notre secours" ? Very Happy 


bien sûr et l'Antienne à l'office des Laudes, après le grand silence :

Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche publiera ta louange.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 17:54

Fleurette a écrit:
sister a écrit:
Quand j'étais jeune, avant toutes les prières, nous disions :  Mettons nous en la présence de Dieu et adorons Le.

Ce n'est pas très jeune cette prière là. C'était avant de réciter les actes de foi, d'espérance, charité, contrition etc.
Très tôt j'avais compris comme vous, que le but premier de la prière est de se mettre en présence de Dieu car Dieu est toujours présent. C'est nous qui sommes absents de Dieu.

Fleurette

sûrement que ce n'est pas jeune, ça date de 60 ans au moins.

Les soeurs nous demandaient de nous recueillir quelques instants avant de commencer la prière du matin, mais je n'ai compris que Dieu est toujours présent que bien plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Fleurette



Féminin Messages : 8
Inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 18:11

sister a écrit:

sûrement que ce n'est pas jeune, ça date de 60 ans au moins.

Les soeurs nous demandaient de nous recueillir quelques instants avant de commencer la prière du matin, mais je n'ai compris que Dieu est toujours présent que bien plus tard.


Nous, il n'y avait pas ce recueillement avant de réciter la suite des prières vocales. J'ai vite compris que cela était du rabâchage de paroles si on ne se met pas en présence de Dieu. Tout est dans cette simple phrase 'Mettons-nous en présence de Dieu'. Ce n'est pas si évident que cela à faire. Cela prends souvent plus de quelques minutes, du moins au début.

Fleurette
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 18:29

On peut dire aussi : "Viens, Esprit-Saint, emplis le cœur de tes fidèles, allume en eux le feu de ton amour".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 19:10

Espérance a écrit:
Occitane a écrit:
Espérance a écrit:
Dans la prière, on peut se taire effectivement et rabâcher intérieurement ce qu'on veut dire à Dieu.

De toute façon, quand peut-on savoir que notre prière est bonne ?
Bonjour Espérance , nous pouvons tous soumettre nos requête au Seigneur lui seul , sait ce dont nous avons besoin et de toute façon sa sera , uniquement selon sa volonté souveraine qu'il nous répondra .

coucou Occitane

Que penses-tu, toi, des prières catholiques ? es-tu d'accord avec ce que dit Hillel ?
Bonsoir chère Espérance , et bien une chose est certaine c'est que le Seigneur notre Dieu écoute toutes les prières , et sa c'est le primordial ensuite perso avant de prier je rend grâce d'être chrétienne et de marcher dans les pas du Christ malgré mes faiblesses , au sujet des prières catholiques je ne peut m'exprimer avec sagesse , mais une chose est sure selon moi c'est que celui qui prie de tout son coeur , qu'il soit catholique ou protestant est comme un bouquet de parfum de bonne odeur qui monte au trône de Dieu  :amen:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 20:24

Thumright 
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Jeu 30 Jan 2014, 22:57

Réciter un chapelet ou réciter des prières pour prier, est simplement un moyen efficace pour se connecter à Dieu, un outil. Cependant, si une personne ne fait que commérer, médire sur le prochain (un exemple), elle aura beau réciter un rosaire tous les soirs, ça constituera en du rabâchage, voilà la nuance primordiale à comprendre avec cette parole du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: "Dans vos prières, ne rabâchez pas"   Ven 31 Jan 2014, 09:47

ysov a écrit:
Réciter un chapelet ou réciter des prières pour prier, est simplement un moyen efficace pour se connecter à Dieu, un outil. Cependant, si une personne ne fait que commérer, médire sur le prochain (un exemple), elle aura beau réciter un rosaire tous les soirs, ça constituera en du rabâchage, voilà la nuance primordiale à comprendre avec cette parole du Christ.

 Thumright  je n'avais pas pensé à cela.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
"Dans vos prières, ne rabâchez pas"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans une galaxie près de chez vous!!!
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,
» Psychologie: C'est moi l'égo, j'habite chez toi!
» La communion dans la main
» avertissements dans le carnet: quel impact chez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: