DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nous serons semblables à lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Nous serons semblables à lui   Lun 14 Oct 2013, 16:22

Bonjour,
 
Les textes liturgiques du dimanche 13 octobre, hier, nous présentent, à l'antienne de la communion, le texte suivant :
 
«Quand le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.» (1 Jean 3,2)
 
Je le redis de la façon qui m'a frappé : «Parce que nous le verrons tel qu'il est, nous serons semblables à lui
 
Cette transformation à l'image du Christ glorieux aura-t-elle lieu aux temps eschatologiques seulement, et pour tous, ou bien se réalise-t-elle dès maintenant pour chacun à l'heure de sa mort, alors que le Christ lui apparaît, ainsi que vous le répétez souvent ?
 
Merci de clarifier mon intelligence de ce passage.
 
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Abba



Masculin Messages : 76
Inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mar 15 Oct 2013, 11:36

Cette transformation aura lieu lors de son retour. Les morts vont ressuscités et les vivants seront glorifiés. Ce sera un véritable choc planétaire.

Vous, les chrétiens, serez comme lui "Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige, et ses yeux étaient comme une flamme de feu. Et ses pieds étaient semblables à l'airain le plus fin, comme embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme la voix des grandes eaux." (Ap 1.14-15).
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5006
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mar 15 Oct 2013, 18:31

Bonjour,

En fait je pense que la mort de tout homme se passe au même moment (celui de la mort et de la résurrection du Christ). A notre mort individuelle dans le temps, on s'unit à la mort et à la résurrection du Christ hors du temps, ainsi il y a eu autant de morts individuels que d'êtres humains ayant peuplé la terre jusqu'ici et jusqu’à la fin des temps, mais une seule mort dans le Christ.

Quand Jésus dit au Bon Larron "Aujourd'hui tu seras avec moi au Paradis", Il le dit à chacun de nous. Quand le Bon Larron meurt et entre dans l'Eternité, à ce moment précis toute l'histoire est achevée (comme le dit le Christ sur la Croix d'ailleurs) et nous aussi montons avec le Bon Larron (il n'y a qu'une Ascension !) même si dans le temps nous n'étions même pas encore nés.

La résurrection est quasi simultanée à la mort et le Jugement également. A notre mort nos proches restés ici bas souffrent notre absence, mais du côté de l'âme le temps n'existant déjà plus, une fois dans l'Eternité l'âme retrouve tous les êtres chers y compris ceux restés ici bas ou ceux n'étant pas encore nés au moment de sa mort corporelle, car comme dit plus haut, à notre mort toute l'histoire du monde est achevée, ce qui me fait dire que nous accédons tous à l'Eternité en même temps, et quand le Bon Larron entre au Paradis, chacun de nous entrons avec lui au même moment.

Il  ne faut pas s'imaginer qu'à notre mort nous devons attendre (dans des tombeaux comme le pensent à tort les TMJ par exemple) que le temps de la terre se poursuit et s'achève par le retour du Christ, avant d'être ressuscités, car la notion d'attente n'est valable que sur terre, non dans l'Eternité où arrive l'âme après la mort. Bien sur si elle doit passer par le purgatoire il y aura encore une certaine notion de temps pour l'âme imparfaitement purifiée et donc non encore prête à entrer dans la Béatitude du Ciel mais pour Dieu ce n'est qu'un instant.

En quelque sorte notre naissance, notre vie ici bas, notre mort, notre purgatoire, notre jugement, notre résurrection tout se passe en un seul claquement de doigts (Dieu étant hors du temps). De même la chute d'Adam et le salut de l'homme par le Nouvel Adam (le Christ) se passe instantanément aux yeux de Dieu mais pour l'homme soumis au temps cela dure des millénaires (ou tout au plus un siècle pour chaque génération d'homme) Ainsi Adam a désobéi, il est soumis à la mort et entre dans le temps, ainsi commence l'histoire des hommes, mais au même moment arrive le Christ (hors du temps) qui relève Adam. Chute et relèvement s'enchainent en Dieu, et prennent près d'un siècle pour l'homme soumis au temps. Adam ne se rend pas compte qu'à peine soumis à la mort, la mort est déjà vaincue par la mort et la résurrection du Christ, lui et ses descendants ne s'en rendent compte que par la foi (tant qu'ils sont sur terre) et à leur mort individuelle. C'est pour ça qu'en tant que chrétiens nous croyons que nous sommes déjà sauvés, avant même notre mort. Car notre âme qui nous précède dans l'au delà est belle et bien auprès de Dieu, mais nous ne le savons que par la foi ici bas. Encore une fois pour Dieu tout se fait en un seul acte.

Si le purgatoire semble si long pour certaines âmes c'est à cause du temps psychologique et parce que le purgatoire est encore lié au temps de ce monde et non à l'Eternité dans laquelle il n'existe pas de temps. Mais le purgatoire, la purification des âmes, cela ne représente qu'une étincelle pour Dieu.

En conclusion, quand un homme par exemple meurt, qu'il laisse son épouse derrière lui, voire des enfants, ils les retrouvent instantanément au Ciel (et j'irai même jusqu'à dire que, si sa femme était enceinte au moment de sa mort, le mari défunt rencontre cet enfant qui n'était pas encore né à sa mort dans l'au delà) car à ce moment tout est achevé. Même si dans le temps sa femme et ses enfants souffrent son absence sauf par la foi.

Ecoutez cette émission sur le thème du passage de la mort, elle est magnifique et à la fin le père Ange Rodriguez partage la même réflexion que celle exposée dans mon message ci dessus :

http://podcast.rcf.fr/emission/142341/142359


Dernière édition par Philippe B. le Mar 15 Oct 2013, 18:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5006
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mar 15 Oct 2013, 18:39

Godefroy a écrit:
«Quand le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est.» (1 Jean 3,2)
Nous sommes le Corps du Christ, à notre mort nous le réalisons (alors que sur terre nous sommes tous désunis) et c'est ce que sous entend je pense cette phrase du Christ. Semblables à Lui, c'est à dire tous en un, Dieu en tous et tous en Dieu.

Nous montons tous au Ciel ensemble, dans le Corps du Christ, qui lui même est monté au Ciel vers le Père il y a 2000 ans. ("J'attirerai tous les hommes à moi", cette phrase s'entend "tous les hommes ensemble, dans mon Corps", et non pas "individuellement")
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3498
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mar 15 Oct 2013, 18:45

Nous serons semblable à Lui...

Pour moi ce n'est pas tant physiquement que spirituellement. Toute notre vie terrestre nous avons essayé de nous rapprocher du caractère divin de notre Seigneur.
A la résurrection, nous seront parfait, comme Lui, nous aurons achevé notre course à la sanctification.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5006
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mar 15 Oct 2013, 18:46

Et la sanctification c'est d'être parfaits comme le Père est parfait et cette perfection c'est l'unité trinitaire, l'unité qui existe entre le Père le Fils et l'Esprit Saint, nous y aurons part car nous serons dans le Christ et le Christ en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mar 15 Oct 2013, 20:41

Cher Philippe,
 
C'est la première fois que je lis quelque chose comme çà, et j'avoue que vraiment je suis dépassé, un peu perdu. Qu'il n'y ait pas de temps dans l'éternité, ça va, mais que tout soit déjà réalisé dans l'éternité, je trouve ça trop fort.
 
Votre conclusion...
Citation :
En conclusion, quand un homme par exemple meurt, qu'il laisse son épouse derrière lui, voire des enfants, ils les retrouvent instantanément au Ciel (et j'irai même jusqu'à dire que, si sa femme était enceinte au moment de sa mort, le mari défunt rencontre cet enfant qui n'était pas encore né à sa mort dans l'au delà) car à ce moment tout est achevé. Même si dans le temps sa femme et ses enfants souffrent son absence sauf par la foi.
 
... j'ai beaucoup de difficulté à y adhérer !

En tout cas, j'y penserai. Merci quand même.

Goefroy
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5006
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mer 16 Oct 2013, 21:28

Ce genre de réflexion (qui n'est pas catholique au sens doctrinal bien sur, donc n'engage que moi, me semble cohérente néanmoins avec ma foi catholique) doit venir de l'intérieur, par la méditation je pense, expliqué de l'extérieur je comprends bien que ce soit difficile à appréhender.

Mais déjà il faut arriver à raisonner en mettant la notion de temps de côté. Car en Dieu il n'y a pas de temps.

Pour vous donner une image, imaginez Adam et Eve, concentrons nous sur Adam pour faire simple. Je vais simplifier les choses pour ne pas trop vous perdre ! Adam désobéit à Dieu et s'empare du fruit de l'arbre plutôt que de le recevoir de la main de Dieu. C'est la chute, ce qu'on appelle le péché originel car elle se propage à l'ensemble de l'humanité. Adam (et Eve sa femme) entre par désobéissance dans le temps, et sont confrontés à la souffrance et à la mort, ils doivent se démerder seuls (fruit de leur désobéissance) et obtenir subsistance à la sueur de leur front.

A ce moment Adam se retrouve sur terre comme nous en ce XXIème siècle. Mais l'âme de Adam, elle, le précède dans l'Eternité (comme la notre), cette âme qui est une sorte de lien entre le temps et l'Eternité, entre l'homme et Dieu, entre l'esprit et le corps. Donc Adam est dans le temps, mais l'âme dans l'Eternité. Et au moment où Adam chute, le Christ se présente à lui (à son âme) et lui pardonne sa désobéissance en le rétablissant enfant de Dieu.  Cela n'empêche pas le "corps d'Adam" de poursuivre sa vie sur terre jusqu'à sa mort où son âme, son corps et son esprits seront unifiés lors de la Résurrection. Et alors il comprendra que finalement tout ça n'aura duré qu'une fraction de secondes. Quand on verra Dieu on ne se dira pas "Tiens faut que j'apprenne à te connaitre maintenant que je te vois" mais "Papa !" comme l'enfant qui rentre de l'école le soir et qui n'a plus vu ses parents non pas depuis des années mais depuis le matin même ! Nous le reconnaitrons immédiatement, bien mieux même que nous reconnaissons nos parents biologiques quand nous les voyons.

Autre représentation :

Imaginez un homme qui se noie et de suite on le sort de l'eau. C'est l'image qu'il faut retenir. Entre le moment où on est sous l'eau et le moment où l'on en sort il se passe un temps très long (psychologique dans ce cas précis), mais si on utilise ce parallèle, on peut dire qu'au moment où Adam à la tête sous l'eau, toute l'histoire du monde se déroule. Quand il en sort il est de nouveau réhabilité auprès de Dieu et sauvé. Pour celui qui le sort de l'eau (le Christ) ce sauvetage ne dure qu'une fraction de seconde le temps d'enfoncer les mains sous l'eau et de ressortir l'homme qui se noie.

L'eau a une grande importance dans la Bible et je pense que cela donne raison à ma réflexion.

Regardez le film Tree of Life de Terrence Malick cela montre bien ce que j'essaie d'expliquer. A la fin on voit les personnages marcher sur une plage qui représente les rives éternelles. Mais ces personnages ne sont que les âmes des personnages encore dans le temps, ces âmes qui les précèdent dans l'Eternité tout en leur étant liées ! Le regard serein du personnage à la fin montre qu'il est à nouveau unifié à son âme et à Dieu alors que pendant tout le film il en était séparé. Et cette unité est due à son cheminement spirituel (celui que nous faisons tous ici bas, nos conversions notamment). Quand un homme est malheureux, fait le mal, broie du noir c'est parce qu'il n'a pas conscience de ce lien avec son âme qui se trouve en Dieu. Il n'y a pas d'unité entre le corps et l'âme qui ne peuvent se faire que par la foi. D'où les guérisons même physiques (ta foi t'a sauvé) d'ailleurs.

Votre âme dans l'Eternité croise d'autres âmes, celle de vos arrières grand parents, de vos futurs enfants peut être qui ne sont même pas encore nés, mais vous ne le voyez pas car vous êtes limités par vos yeux de chair et parce que nous ne voyons que ce qui est temporel (contrairement à notre âme qui voit ce qui est éternel).

Mais ce que voit notre âme dans l'Eternité, ce qu'elle vit (et ce que nous pouvons déjà vivre par la foi et la communion des saints) cela se passe hors du temps, au Ciel, alors que tout est déjà accompli (la tête est déjà hors de l'eau mais le gars il est dans le coma peut être et ne s'en rend pas encore compte !! Ainsi nous sommes dans une sorte de coma, de semi obscurité.). Donc c'est totalement séparé du temps de ce monde.

Désolé pour les longueurs mais expliquer le fruits d'une réflexion aussi profonde est loin d'être aisé Smile


Dernière édition par Philippe B. le Mer 16 Oct 2013, 22:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5006
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Mer 16 Oct 2013, 21:56

Ce que je vais dire n'engage que moi mais je pense que :

Adam et Eve n'existent pas en tant que tels, ils sont une image de ce que Dieu a voulu expliquer aux premiers hommes de l'AT (Genèse), la façon dont les hommes ont reçu et retransmis en des mots humains et pauvres une réalité divine et infiniment riche.

Dieu a créé l'homme à son image. Nous sommes le Corps du Christ. Adam = les membres du Corps du Christ (chacun de nous). Le Nouvel Adam = le Christ lui même. Notre âme a donc été créée par Dieu mais pas comme on se l'imagine, au gré de chaque naissance ici bas, ce qui voudrait dire que Dieu serait soumis au temps ce qui n'est pas le cas.

Non nous avons tous été créés en même temps !! Dans le Corps du Christ nous étions dès notre création, frères nous étions et sommes appelés à le redevenir. Si nous avons été créés à l'image de Dieu, en réfléchissant bien, cela signifie que nous avions dès l'origine une relation trinitaire avec Dieu, nous étions unis dans le Christ dès notre création. C'est ce que l'Eglise catholique appelle le Corps du Christ (la Vigne à laquelle sont attachés les sarments)

Mais il y a eu cette désobéissance, et un membre désobéissant a entrainé la chute de tous les membres du corps du Christ ! Du fait de l'unité trinitaire, on ne peut pas dire que tel membre est plus responsable que l'autre, tous ont donc commis la faute du fait de l'unité primitive dans le Christ.

Mais Dieu nous a tant aimés (Il ne nous aurait pas créés sinon !) et voyant combien nous allions souffrir du fait de notre chute, a envoyé son Fils, le Christ, pour nous réhabiliter et nous unir à nouveau à Lui. Mais pour ce faire il a fallu que Dieu nous rejoigne là où nous étions tombés car nous ne pouvions pas monter vers lui (contrairement à ce que pensaient les hommes de Babylone ou le simple Zachée sur son arbre tentant de rejoindre vainement Dieu par leurs propres forces).

Dans le temps Dieu a préparé sa venue par le biais de ses prophètes, mais dans sa prescience Il voyait bien que ça ne suffirait pas, d'où son incarnation. Dieu est venu lui même nous chercher !

Pour reprendre mon exemple avec l'homme qui se noie. Dieu le Père c'est l'homme qui vient nous repêcher, les mains de Dieu c'est son Verbe, Jésus, qui entre dans le temps (dans l'eau, dans la mort), doit faire face à toutes sortes d'ennemis (piranha, requins ! Smile ), qui le morde (le crucifient) mais par ce sacrifice il nous remonte ensuite ("j'attirerai tous les hommes à moi") et nous ramène près du Père. En Lui. Et nous revoilà dans le Corps du Christ, déjà ici bas par notre foi. Car la mort est vaincu même si nous ne le voyons pas encore !
Revenir en haut Aller en bas
Godefroy



Masculin Messages : 536
Inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Jeu 17 Oct 2013, 03:44

Bonjour Philippe,
 
Ce qui vous situe et me situe, c'est votre entrée en matière :
Citation :
Ce genre de réflexion (qui n'est pas catholique au sens doctrinal bien sur, donc n'engage que moi
 
 ... «n'est pas catholique au sens doctrinal bien sur». Cela affirmé, c'est une fiction profonde hors du temps. qui exerce la logique bien certainement et l'imagination aussi. Je continue d'affirmer que tous les poteaux soutenant les fils électriques sont en ligne, mais toujours hors des chemins. Cette fantaisie n'apporte rien de profitable â la méditation et à la prière et à la vie chrétienne concrètement.  Pour moi c'est comme une longue distraction, un songe où l'esprit se perd dans l'imaginaire. Puis il faut bien revenir sur terre, dans le temps. Quand je mourrai, je rencontrerai le Christ, les gens décédés que j'ai connus, ceux du passé dont j'ai entendu parler, mais jamais ceux qui ne sont pas encore morts.
 
Je vous remercie pour ce temps de détente au cinéma "Philipp B." de Bruxelle.
 
Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5006
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Nous serons semblables à lui   Jeu 17 Oct 2013, 08:45

Bonjour Godefroy,

Comme je ne faisais que partager une réflexion je comprends et respecte totalement que vous ne la partagiez pas !

Je mets ci dessous un psaume néanmoins que j'ai lu hier soir et qui m'a particulièrement rejoint par rapport à ma méditation sur la prescience de Dieu, je le trouve très beau également :

Citation :
Psaume 138 :

J'avais dit : "Les ténèbres m'écrasent !"
mais la nuit devient lumière autour de moi. (Jésus s'enfonce, entre dans la mort pour nous rejoindre)
Même la ténèbres pour toi n'est pas ténèbres,
et la nuit comme le jour est lumière !

C'est toi qui a créé mes reins,
qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant toi le prodige,
l'être étonnant que je suis :
étonnantes sont tes oeuvres,
toute mon âme le sait.

Mes os n'étaient pas cachés pour toi
quand j'étais façonné dans le secret,
modelé aux entrailles de la terre.

J'étais encore inachevé, tu me voyais ;
sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits,
recensés avant qu'un seul ne soit !


Que tes pensées sont pour moi difficiles,
Dieu, que leur somme est imposante !
Je les compte : plus nombreuses que le sable !
Je m'émerveille : je suis encore avec toi. (note personnelle : le psalmiste réalise, par la foi, qu'il a toujours été auprès de Dieu depuis la création de son âme)

Scrute-moi, mon Dieu, tu sauras ma pensée ;
éprouve-moi, tu connaîtras mon coeur,
Vois si je prends le chemin des idoles,
et conduis-moi sur le chemin d'éternité.
Cela fait du bien de voir tout de même un psalmiste avoir une méditation, réflexion qui rejoint un peu la mienne :)Et c'est dans la Bible (sinon je n'en tiendrais pas compte).
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous serons semblables à lui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fais-nous revenir à toi, Seigneur, et nous serons sauvés
» Nous serons jugés sur l'Amour
» Psaume 79 (80) Fais-nous revenir à toi, Seigneur, et nous serons sauvés.
» Regroupons nous, nous serons plus fort
» Les femmes ont-elles une âme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: