DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dieu et la famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dims



Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 10:32

rebelle a écrit:
Dims, dialoguer avec vous est "énergétivore". Vous ne retenez que ce que bon vous semble et vous racontez n'importe quoi ensuite pour "retomber" tant bien que mal sur vos pattes. La vérité, c'est que vous voulez jouer au "sage", mais le sage étudie toute sa vie. Vous non. vos propos n'étalent que votre ignorance. Le mieux est d'aller étudier d'abord les religions avant de les critiquer. allez également vous joindre à des pratiquants pour expérimenter vraiment. Ensuite, vous parlerez en connaissance de cause. mais pour cela çà demande effort. Votre vacuité ressemble à une immense paresse.
Non ça c'est ce que vous voulez croire car cela est bien plus rassurant ! Vous dites que je juge mais vous regardez vous, vous ne faites que ça ! La sagesse n'est pas dans les livres mais dans le cœur ! Soyez comme des petits enfants ! Je pleins les sourds et les mal entendant avec vous car ils ne peuvent pas atteindre la sagesse. La sagesse vous ne la trouverez jamais en étudiant des concepts.

"Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!" , " Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux! "

C'est assez explicite ou pas encore ?

Je ne fais aucune pirouette pour retomber sur mes pattes car je n'ai pas de foi en un concept, donc de ce principe je ne défend aucun concept.
En tous cas ne me parlé pas de sagesse quand à chaque fois que je vous montre les failles de votre dogme vous vous mettez hors de vous.

Apres vous ne savez pas ce que je vis et ce que je pratique. Je n'ai pas besoin de me retrouver entourer de gens pour chercher Dieu. Dieu est ici et maintenant je le sais et je l'affirme sans aucun doute.
C'est vous et votre croyance qui avez besoin de plusieurs conditionnement pour que Dieu "soit", sans cela il n'y a rien. Dieu est tellement simple que vous passez toujours à coté.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 10:33

boulo a écrit:
Je ne serai pas aussi cruel , chère Rebelle . Dims est en recherche mais il est vrai qu'il étale ses préjugés .
je ne crois pas qu'il soit en recherche, il prend des religions ce qui lui convient Basketball 
Revenir en haut Aller en bas
dims



Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 10:41

Espérance a écrit:
rebelle a écrit:
Dims, dialoguer avec vous est "énergétivore". Vous ne retenez que ce que bon vous semble et vous racontez n'importe quoi ensuite pour "retomber" tant bien que mal sur vos pattes. La vérité, c'est que vous voulez jouer au "sage", mais le sage étudie toute sa vie. Vous non. vos propos n'étalent que votre ignorance. Le mieux est d'aller étudier d'abord les religions avant de les critiquer. allez également vous joindre à des pratiquants pour expérimenter vraiment. Ensuite, vous parlerez en connaissance de cause. mais pour cela çà demande effort. Votre vacuité ressemble à une immense paresse.
Exactement et que ce soit concernant le bouddhisme ou le christianisme.
C'est ce que je demandais hier, s'il avait été à des enseignements bouddhistes dans un temple : il aurait vu d'abord qu'il y avait des enfants.
Je ne sais pas si c'est de la paresse, mais en tout cas, c'est du rêve drunken 
Ah j'ai compris vous ne lisez pas ce que je vous explique. Parce que la a part être dans la mauvaise foi total on dans incompréhension je ne vois pas.
Je vais pas me répéter !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 10:50

Espérance a écrit:
boulo a écrit:
Je ne serai pas aussi cruel , chère Rebelle . Dims est en recherche mais il est vrai qu'il étale ses préjugés .
je ne crois pas qu'il soit en recherche, il prend des religions ce qui lui convient Basketball 
Je n'ai pas de religion je vous l'ai dis ! J'accepte la vérité et croyez moi elle n'est pas toujours plaisante à recevoir.

C'est bien votre dogme qui interprète les paroles du Christ! Interprétation d'homme, c'est bien vous chrétiens qui avez tourné les enseignements à votre sauce pour arranger vos petits ego .

Vous avez satisfait vos ego d'homme et vous continuez de le faire, de plus vous faites la morale et vous conduisez les autres dans le péché. Plus les gens me blâmerons et plus la vérité témoignera.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 11:03

Il est temps de mètre fin au débat. Car des à présent il ne fera que cultivé le mépris donc il n'est plus d’aucune utilité.

Soyez en paix !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 11:03

il s'est créé sa propre vérité et s'est enfermé dedans. il est bourré d'apriori sur quantité de personnes qu'il n'a jamais rencontré, il généralise l'attitude qu'il CROIT voir dans le chef d'un chrétien (par exemple), etc etc...... sa pseudo vacuité n'en est pas une, sa non rencontre avec l'autre le coupe simplement de la Vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 11:04

le mépris c'est surtout chez vous que je le vois cher Dims et c'est bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 11:12

dims a écrit:
Espérance a écrit:
rebelle a écrit:
Dims, dialoguer avec vous est "énergétivore". Vous ne retenez que ce que bon vous semble et vous racontez n'importe quoi ensuite pour "retomber" tant bien que mal sur vos pattes. La vérité, c'est que vous voulez jouer au "sage", mais le sage étudie toute sa vie. Vous non. vos propos n'étalent que votre ignorance. Le mieux est d'aller étudier d'abord les religions avant de les critiquer. allez également vous joindre à des pratiquants pour expérimenter vraiment. Ensuite, vous parlerez en connaissance de cause. mais pour cela çà demande effort. Votre vacuité ressemble à une immense paresse.
Exactement et que ce soit concernant le bouddhisme ou le christianisme.
C'est ce que je demandais hier, s'il avait été à des enseignements bouddhistes dans un temple : il aurait vu d'abord qu'il y avait des enfants.
Je ne sais pas si c'est de la paresse, mais en tout cas, c'est du rêve drunken 
Ah j'ai compris vous ne lisez pas ce que je vous explique. Parce que la a part être dans la mauvaise foi total on dans incompréhension je ne vois pas.
Je vais pas me répéter !
Concrêtement, m'avez-vous répondu au sujet des enseignements ? non. Vous n'avez besoin de personne, vous crééez donc votre religion.
A part ça, bon anniversaire, je vous ai ouvert un fil
http://docteurangelique.forumactif.com/t16535-heureux-anniversaire-dims

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 12:08

Dims lit l'Evangile à la lumière bouddhiste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 13:22

je dirais à laumière new age car les enseignements boudhistes, si on veut les suivre, il faut s'accrocher. il y a énormément de choses à apprendre. si un boudhiste parle de l'ignorance comme source de souffrance, il encourage aussi à la connaissance, pas seulement celle d'une pseudo vérité mais bien de la connaissance d'un max de choses. bref, il faut s'intéresser à tout et à tous. çà ne se fait pas dans le repli de son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 13:34

Cécile a écrit:
Dims lit l'Evangile à la lumière bouddhiste...
je ne crois pas, car dans un autre topic, il a dit :

Mais la vérité c'est qu'il est inutile de travailler pour cette vie mais seulement pour celle de Dieu. travailler pour sa santé c'est etre contre Dieu.

et ça, ce n'est ni dans l'Evangile ni dans l'enseignement bouddhiste.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 15:41

Moi je l'aime bien dims, ça m'étonne pas qu'il soit persécuté sur le forum
enfin c'est ce que j'ai remarqué personnellement
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 15:46

dims a écrit:
c30s a écrit:
dims a écrit:
c30s a écrit:
J'ai peur que notre ami dims qui parle tant de vacuité ne devine mal l'écart immense entre vacuité bouddhiste et royaume des cieux chrétien. Pour le bouddhiste il n'y a qu'apparence illusoire dans l'identité de soi comme des autres. D'où l'absence du concept de famille.
Le dogme Chrétien ne parle pas de vacuité c'est bien vrai ! Jésus lui oui !  
Pardonnez moi mais vous connaissez visiblement mal le sujet et votre version du Christ new âge correspond très mal avec celui des Evangiles. Je vous recommande d'approfondir votre connaissance des Ecritures.alien
New age ! Ça na encore rien avoir...
Quand le feu se présente vous ne cherchez pas à analyser le combustible et à savoir de qu'elle manière il à été fabriqué pour savoir qu'il faut partir ?
Il en est de même pour l'homme et ces croyances ! Toutes croyances est concept, tout concept est relatif et par conséquent ne comporte aucune vérité. Aucun besoin de chercher plus loin se serait un perte de temps et d’énergie.
Vous pouvez vous gaver d'information sur la théologie, l'histoire. Vous savez des choses bien mais c'est totalement inutile et vous aurez perdu beaucoup de temps ! Matthieu 5.3. Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux!
La vérité divine ne peut en aucun cas, mais en aucun cas être comprise par notre mental et nos concepts. Donc merci mais je refuserais à votre demande d'approfondir mes connaissances. Ce que je dois savoir ne peut venir que de Dieu (vacuité) et non des hommes.
Il y a une chose qui est présente partout. Mais comme nous voyons, nous parlons, nous sentons, nous touchons, nous entendons, par nos perceptions nous sommes dans l'incapacité d être en sa présence.
Thumrightsalut
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 15:50

rebelle a écrit:
il s'est créé sa propre vérité et s'est enfermé dedans. il est bourré d'apriori sur quantité de personnes qu'il n'a jamais rencontré, il généralise l'attitude qu'il CROIT voir dans le chef d'un chrétien (par exemple), etc etc......      sa pseudo vacuité n'en est pas une, sa non rencontre avec l'autre le coupe simplement de la Vie.
ça dépend de quel point de vue on se place
au début du christianisme les premiers chrétiens étaient considérés comme des hors-la-loi
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 18:19

Casper a écrit:
Moi je l'aime bien dims, ça m'étonne pas qu'il soit persécuté sur le forum
enfin c'est ce que j'ai remarqué personnellement
Dims n'est absolument pas persécuté. On peut quand même ne pas être d'accord avec SA religion, qui n'est pas celle de l'Eglise Catholique.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 19:33

Espérance a écrit:
Cécile a écrit:
Dims lit l'Evangile à la lumière bouddhiste...
je ne crois pas, car dans un autre topic, il a dit :

Mais la vérité c'est qu'il est inutile de travailler pour cette vie mais seulement pour celle de Dieu. travailler pour sa santé c'est etre contre Dieu.

et ça, ce n'est ni dans l'Evangile ni dans l'enseignement bouddhiste.
Que dis le bouddha vous connaissez sans doute le sutra du diamant qui est un débat sur la vacuité ? Le bouddha dit que l'enseignement est comme une barque au bout d'un moment il faudra le quitter pour continuer le chemin. Donc un pratiquant de la voie du milieu ne dira pas qu'il est bouddhiste.
Dans le sens ou la compréhension de la vacuité non indique que rien n'a de soi, donc il n y a pas de bouddhisme, de nirvana, de dharma. C'est cela le vrai bouddhisme, dharma et nirvana. Comprenez vous ?

Voici un extrait :

Le Bouddha dit alors à Subhuti :
«Voici comment les bodhisattvas mahasattvas maîtrisent leur pensée :
Quel que soit le nombre des êtres vivants - qu'ils soient nés d'un oeuf, d'une matrice, de l'humidité ou spontanément,
qu'ils aient une forme ou non,
qu'ils aient une perception ou non,
ou qu'on ne puisse même dire s'ils perçoivent ou s'ils ne perçoivent pas,
nous devons tous les conduire à l'ultime nirvana, afin qu'ils solent libérés. Et lorsque ces êtres au nombre fini et sans mesure seront libérés, nous ne croyons pas, en vérité, qu'un seul être aura été libéré.
«Pourquoi cela?
Si un bodhisattva, Subhuti entretient l'idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d'une existence, il ne saurait être un authentique bodhisattva.


Dernière édition par dims le Mer 11 Sep 2013, 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 19:37

dims a écrit:
Espérance a écrit:
Cécile a écrit:
Dims lit l'Evangile à la lumière bouddhiste...
je ne crois pas, car dans un autre topic, il a dit :

Mais la vérité c'est qu'il est inutile de travailler pour cette vie mais seulement pour celle de Dieu. travailler pour sa santé c'est etre contre Dieu.

et ça, ce n'est ni dans l'Evangile ni dans l'enseignement bouddhiste.
Que dis le bouddha vous connaissez sans doute le sutra du diamant qui est un débat sur la vacuité ? Le bouddha dit que l'enseignement est comme une barque au bout d'un moment il faudra le quitter pour continuer le chemin. Donc un pratiquant de la voie du milieu ne dira pas qu'il est bouddhiste.
Dans le sens ou la compréhension de la vacuité non indique que rien n'a de soi, donc il n y a pas de bouddhisme.

Voici un extrait :

Le Bouddha dit alors à Subhuti :
«Voici comment les bodhisattvas mahasattvas maîtrisent leur pensée :
Quel que soit le nombre des êtres vivants - qu'ils soient nés d'un oeuf, d'une matrice, de l'humidité ou spontanément,
qu'ils aient une forme ou non,
qu'ils aient une perception ou non,
ou qu'on ne puisse même dire s'ils perçoivent ou s'ils ne perçoivent pas,
nous devons tous les conduire à l'ultime nirvana, afin qu'ils solent libérés. Et lorsque ces êtres au nombre fini et sans mesure seront libérés, nous ne croyons pas, en vérité, qu'un seul être aura été libéré.
«Pourquoi cela?
Si un bodhisattva, Subhuti entretient l'idée d'un soi, d'une personne, d'un être vivant ou d'une existence, il ne saurait être un authentique bodhisattva.
Oui et j'aime beaucoup cette image de la barque, mais pour moi, ça n'a rien à voir avec la santé.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 19:49

rebelle a écrit:
je dirais à laumière new age car les enseignements boudhistes, si on veut les suivre, il faut s'accrocher. il y a énormément de choses à apprendre. si un boudhiste parle de l'ignorance comme source de souffrance, il encourage aussi à la connaissance, pas seulement celle d'une pseudo vérité mais bien de la connaissance d'un max de choses. bref, il faut s'intéresser à tout et à tous. çà ne se fait pas dans le repli de son âme.
Désolé mais ce n'est pas juste !

Vous me dites pseudo vérité, ce qui voudrait dire alors que j’interprète à mes manières, mes couleurs une vérité on est d'accord ?
Ma démarche est justement tous l'inverse j'abandonne mes couleurs, mes repères tous ce qui peut me caractériser pour laisser place à ce qui est vrai.

D'un point de vue bouddhiste il ne faut pas apprendre mais désapprendre, il ne faut pas chercher ( de façon mental ) mais arrêter de chercher .
Dans le bouddhisme de part l'interdépendance la souffrance d'un être est notre propre souffrance.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 19:50

Casper a écrit:
rebelle a écrit:
il s'est créé sa propre vérité et s'est enfermé dedans. il est bourré d'apriori sur quantité de personnes qu'il n'a jamais rencontré, il généralise l'attitude qu'il CROIT voir dans le chef d'un chrétien (par exemple), etc etc......      sa pseudo vacuité n'en est pas une, sa non rencontre avec l'autre le coupe simplement de la Vie.
ça dépend de quel point de vue on se place
au début du christianisme les premiers chrétiens étaient considérés comme des hors-la-loi
Je suis dans la même démarche que les premiers chrétiens !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 19:55

rebelle a écrit:
il s'est créé sa propre vérité et s'est enfermé dedans. il est bourré d'apriori sur quantité de personnes qu'il n'a jamais rencontré, il généralise l'attitude qu'il CROIT voir dans le chef d'un chrétien (par exemple), etc etc......      sa pseudo vacuité n'en est pas une, sa non rencontre avec l'autre le coupe simplement de la Vie.
Si vous ne comprenez pas que je me sert d'exemple grossier et primaire pour essayer d'expliquer un point de vue que voulez vous que je vous dises ? Et pour la vacuité en même temps ce n'est pas quelque chose donc de dire que la vacuité n'en n'est pas une n'a aucun sens scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 20:14

vous ne connaissez manifestement rien du bouddhisme ni du christianisme d'ailleurs. hormis quelques versets qui vous arrangent.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 20:59

dims a écrit:


Dans le bouddhisme de part l'interdépendance la souffrance d'un être est notre propre souffrance.

désolée, mais c'est de la théorie et de la blague.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 21:06

jean-luc a écrit:
bonsoir dims, en parlant de vacuité, dans votre parcours personnel, pouvez vous nous dire où vous en êtes svp ?
bonne question Jean-Luc Thumright 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 21:07

A force de "vacuiter", que reste-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Mer 11 Sep 2013, 21:15

Cécile a écrit:
A force de "vacuiter", que reste-t-il ?
l'illusion :greenange: 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 00:40

jean-luc a écrit:
bonsoir dims, en parlant de vacuité, dans votre parcours personnel, pouvez vous nous dire où vous en êtes svp ?
Ancien Chrétien qui combattait le bouddhisme bien plus férocement que vous, de toutes mes forces c'est plutôt drôle ?  
Mais j'avais un manque existentiel, je me disais mais c'est quoi l'amour ?  C'est quoi la vie ? C'est quoi la mort ? C'est quoi le but et l'essence de cette vie ?Je ne veux pas croire mais savoir. Croire veut dire douter et souffrir ! Je n'ai pas commencé par méditer j'ai commencé par d'intense réflexion sur l'amour. Mais je tombais souvent sur des paradoxes et au final rien de satisfaisant. Jusqu'au jour ou je me suis dis je vais rester chrétien mais méditer.

Et écouter bien la méditation ma apporter la connaissance de cette vacuité qui est sans mot sans définition, elle a détruit mes illusions. La vacuité et la racine et par elle tout existe et tout est ! Au début c'est par un développement conceptuel ( car l’être humain à du mal à s'en détacher ) mais après c'est comme de l'intuition, une connaissance instantané sans idée très dur à expliquer comme la vacuité. Il y a une véritable chose qui c'est développé en moi mais je ne peux l’expliquer car l'expliquer c'est faire tous l'inverse !
Pourtant j'ai eu une expérience mystique du christ mais je ne l'ai pas du tous interprété comme si je devais être chrétiens ( dans le dogme etc ... ) mais que je devais trouver la vérité !

J’essaye de méditer au maximum tous les jours ! Si je ne médite pas j'essaye d'avoir toujours un regard détaché du monde. La méditation est au début une confrontation face à nous même.Mais au final purifi l'esprit et le conduit à l'état de nirvana . Et la dernière expérience que j'ai pu avoir est une décorporation voulu non pas dans l'astral mais dans un rêve.

Je vous résume à la base je faisais des paralysies du sommeil je ne sais pas si vous connaissez ? En gros on se réveil dans son lit et dans l incapacité de bouger. Et depuis que je médite cela est de plus en plus fréquent. Car je travail en sorte que mon esprit soit toujours présent et conscient.
Cette paralysie peut être contrôlée, en la contrôlant j'ai pu me projeter dans un rêve lucide mais aussi dans l'astral ce que je ne souhaite pas ( sauf pour aider les êtres ) . Cependant que cela soit de ce monde ou de l'astral ce ne sont qu'illusion et ne vaut mieux pas s’établir sur le plan de l'astral qui est très séduisant ( aucune limite physique, déplacement ultra rapide, visite des lieux qu'on désire, création de ce qu'on désire ) . Source de péché !


Dernière édition par dims le Jeu 12 Sep 2013, 01:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 00:44

rebelle a écrit:
vous ne connaissez manifestement rien du bouddhisme ni du christianisme d'ailleurs. hormis quelques versets qui vous arrangent.
Oui comme celui qui ne connait pas la maison qu'il battit lui même  ! Même en vous donnant le texte du sutra du diamant vous le réfutez. Vous êtes de mauvaise foi... Alors arrêtez !

Lisez le et vous verrez que mes paroles sont identiques ! http://www.mpcmontreal.org/?q=fr/node/551

Enfete vous n'avez toujours pas répondu ! Vous préférez le paradis ou donnez votre place pour qu'un être damné soit aux paradis ? Jusqu’à ou s'étend votre compassion ? Vous sauvez ou sauver les êtres ? L’égoïsme ou l'amour ?

Question piège ? Non question juste !


Dernière édition par dims le Jeu 12 Sep 2013, 01:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 00:56

Espérance a écrit:
dims a écrit:


Dans le bouddhisme de part l'interdépendance la souffrance d'un être est notre propre souffrance.

désolée, mais c'est de la théorie et de la blague.
Que le Christ en soit témoin dites haut et fort que l’être est différent de vous et que vos souffrance sont séparés des siennes ! Dites que cela est une blague et de la théorie !

'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.' Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : 'Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 01:56

Cécile a écrit:
A force de "vacuiter", que reste-t-il ?
Ni le rien ! Ni le soit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 06:49

nfete vous n'avez toujours pas répondu ! Vous préférez le paradis ou donnez votre place pour qu'un être damné soit aux paradis ? Jusqu’à ou s'étend votre compassion ? Vous sauvez ou sauver les êtres ? L’égoïsme ou l'amour ?
Citation :
personne ne vous jette en enfer, personne ne vous place au paradis. c'est la personne elle même qui choisit de se damner ou non. c'est là où justement je vous invitais à étudier ces notions car vous ne les comprenez pas. Donc, votre question n'a pas de sens. je préfère sauver les êtres, mais les êtres doivent vouloir être sauvés.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9338
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 07:16

dims a écrit:
...

Je vous résume à la base je faisais des paralysies du sommeil je ne sais pas si vous connaissez ? En gros on se réveil dans son lit et dans l incapacité de bouger. Et depuis que je médite cela est de plus en plus fréquent. Car je travail en sorte que mon esprit soit toujours présent et conscient.
Cette paralysie peut être contrôlée, en la contrôlant j'ai pu me projeter dans un rêve lucide mais aussi dans l'astral ce que je ne souhaite pas ( sauf pour aider les êtres ) . Cependant que cela soit de ce monde ou de l'astral ce ne sont qu'illusion et ne vaut mieux pas s’établir sur le plan de l'astral qui est très séduisant ( aucune limite physique, déplacement ultra rapide, visite des lieux qu'on désire, création de ce qu'on désire ) . Source de péché !
Péché et vacuité ne sont-ils pas contradictoires ?

Un psychanalyste rankien aurait tendance à croire que la paralysie du sommeil vient d'un accès occasionnel (ou quasi structurel parfois ) à la mémoire du processus de notre naissance , à un moment de laquelle nous sommes complètement paralysés .
C'est à ce moment que s'installent en nos mémoires la frustration et la violence structurelles , dont nous sommes appelés plus tard à nous défaire , par renaissance " par l'eau et l'esprit " .
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 11:56

La vacuité selon les enseignements bouddhistes :

Tout phénomène est vide d'essence même !
Les bouddhistes considèrent leur vision du monde comme étant illusoire. Les objets et phénomènes ne peuvent exister par eux-mêmes, ils sont liés par une chaîne de causes à effets.

IMAGINONS UNE VAGUE !
Vide de "vaguéité", mais pleine d'eau !

Le vide est la forme...
la forme est le vide !

"Imaginons une vague à la surface de la mer. Vue sous un certain angle, elle semble avoir une existence distincte, un début et une fin, une naissance et une mort. Perçue sous un autre angle, la vague n'existe pas réellement en elle-même, elle est seulement le comportement de l'eau, "vide" d'une identité séparée mais "pleine" d'eau. Si nous réfléchissons sérieusement à la vague, nous en venons à réaliser que c'est un phénomène rendu temporairement possible par le vent et l'eau, qui dépend d'un ensemble de circonstances en constante fluctuation. Nous apercevons également que chaque vague est reliée à toutes les autres. Si nous y regardons de près, rien ne possède d'existence intrinsèque. C'est cette absence d'existence indépendante que nous appelons "vacuité".

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 11:58

Selon les enseignements bouddhistes, signification du détachement :

"Détachement" n'est pas une traduction exacte du concept bouddhiste. "Non-attachement" serait plus juste.

Le détachement peut impliquer de ne pas se sentir concerné, d'être froid et distant. Mais au sens bouddhiste, le non-attachement signifie avoir une attitude équilibrée, qui ne s'accroche pas.

Quand nous sommes libres d'attachement, nous n'attendons pas des autres des choses irréalistes, et nous ne nous accrochons pas à eux de peur d'être malheureux quand ils ne sont pas là.

Le non-attachement est une attitude calme, réaliste, ouverte, qui accepte. Elle n'est pas hostile, paranoïde ni insociable.

Avoir une attitude équilibrée ne veut pas dire rejeter nos amis et notre famille. Cela signifie entretenir avec eux une relation différente. Quand nous ne sommes pas attachés, nos relations avec les autres sont harmonieuses et, en fait, notre affection pour eux s'accroît.

prendre soin des autres est motivée par une affection vraie, et c'est celle-ci qu'a encouragée le Bouddha.

Cette sorte d'affection et de respect pour les autres ne cherche pas, n'attend pas, quoi que ce soit en retour. Elle s'enracine dans la conscience que tous les autres êtres veulent être heureux et désirent éviter la souffrance tout autant que nous. De plus, ils nous ont tous aidé, soit dans des vies précédentes, soit dans cette vie-ci, en faisant leur travail, quel qu'il soit, dans la société.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 13:49

boulo a écrit:
dims a écrit:
 ...

Je vous résume à la base je faisais des paralysies du sommeil je ne sais pas si vous connaissez ? En gros on se réveil dans son lit et dans l incapacité de bouger. Et depuis que je médite cela est de plus en plus fréquent. Car je travail en sorte que mon esprit soit toujours présent et conscient.
Cette paralysie peut être contrôlée, en la contrôlant j'ai pu me projeter dans un rêve lucide mais aussi dans l'astral ce que je ne souhaite pas ( sauf pour aider les êtres ) . Cependant que cela soit de ce monde ou de l'astral ce ne sont qu'illusion et ne vaut mieux pas s’établir sur le plan de l'astral qui est très séduisant ( aucune limite physique, déplacement ultra rapide, visite des lieux qu'on désire, création de ce qu'on désire ) . Source de péché !
Péché et vacuité ne sont-ils pas contradictoires ?

Un psychanalyste rankien aurait tendance à croire que la paralysie du sommeil vient d'un accès occasionnel  (ou quasi structurel parfois ) à la mémoire du processus de notre naissance , à un moment de laquelle nous sommes complètement paralysés .
C'est à ce moment que s'installent en nos mémoires la frustration et la violence structurelles , dont nous sommes appelés plus tard à nous défaire , par renaissance " par l'eau et l'esprit " .
Lé péché est la souffrance ! Celui qui réalise la vacuité comprend que rien n'a de soi propre à lui même et donc le péché non plus ! C'est ce qu'on appel la vérité ultime. Dans la vérité relative le péché existe car nous pouvons le désigner mais dans son fond il n'est que la forme de plusieurs composition.
La vacuité veut dire tout abandonner le péché comme le non péché. Donc vous comprenez bien quand que déjà même le fait de désigner la vacuité n'est pas la vacuité ?

Et si je vous disais que la paralysie du sommeil est état normal que tout le monde subit avant de s'en dormir, sauf que l'esprit souvent inconscient ne s'en souvient jamais. C'est le processus naturel qui empêche à votre corps physique de vivre ces rêves ce qui serait catastrophique.
Quand vous rêvez la plus part du temps vous ne contrôlez rien vous êtes comme inconscient. Et bien quand vous travaillez ou que vous avez travaillez vos vies d'avant sur la méditation, il a un moment ou pendant le sommeil ou l'endormissement vous pouvez être conscient. Dans un niveau élevé de méditation certains moines sont toujours conscient.

De plus quand vous vous réveillez dans votre chambre paralysé c'est un leurre car en vérité c'est la projection astral de votre chambre, vous êtes déjà dans le monde astral et votre corps lui est endormi et vos yeux sont bien fermés.
Mais il est vrai que pour certains vivants cette paralysie, ils pensent être bien réveillez dance ce monde et du fait qu'il sont dans l'astral des peurs profondes peuvent apparaître démon, spectre ect... Avec l'expérience on se rend compte que ce monde est altéré.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 13:55

Espérance a écrit:
Selon les enseignements bouddhistes, signification du détachement :

"Détachement" n'est pas une traduction exacte du concept bouddhiste. "Non-attachement" serait plus juste.

Le détachement peut impliquer de ne pas se sentir concerné, d'être froid et distant. Mais au sens bouddhiste, le non-attachement signifie avoir une attitude équilibrée, qui ne s'accroche pas.

Quand nous sommes libres d'attachement, nous n'attendons pas des autres des choses irréalistes, et nous ne nous accrochons pas à eux de peur d'être malheureux quand ils ne sont pas là.

Le non-attachement est une attitude calme, réaliste, ouverte, qui accepte. Elle n'est pas hostile, paranoïde ni insociable.

Avoir une attitude équilibrée ne veut pas dire rejeter nos amis et notre famille. Cela signifie entretenir avec eux une relation différente. Quand nous ne sommes pas attachés, nos relations avec les autres sont harmonieuses et, en fait, notre affection pour eux s'accroît.

prendre soin des autres est motivée par une affection vraie, et c'est celle-ci qu'a encouragée le Bouddha.

Cette sorte d'affection et de respect pour les autres ne cherche pas, n'attend pas, quoi que ce soit en retour. Elle s'enracine dans la conscience que tous les autres êtres veulent être heureux et désirent éviter la souffrance tout autant que nous. De plus, ils nous ont tous aidé, soit dans des vies précédentes, soit dans cette vie-ci, en faisant leur travail, quel qu'il soit, dans la société.
Tout à fait c'est pour cela que je dis que le non attachement à la famille ne veut pas dire renier les êtres mais ne plus avoir "une relation familiale" qui est un attachement.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 14:03

rebelle a écrit:
nfete vous n'avez toujours pas répondu ! Vous préférez le paradis ou donnez votre place pour qu'un être damné soit aux paradis ? Jusqu’à ou s'étend votre compassion ? Vous sauvez ou sauver les êtres ? L’égoïsme ou l'amour ?
personne ne vous jette en enfer, personne ne vous place au paradis. c'est la personne elle même qui choisit de se damner ou non. c'est là où justement je vous invitais à étudier ces notions car vous ne les comprenez pas. Donc, votre question n'a pas de sens. je préfère sauver les êtres, mais les êtres doivent vouloir être sauvés.
Je ne vous parle pas de votre dogme ! J'ai bien compris que dans votre vision c'est le gentil qui se sauve et le méchant qui se punit.
Et vous avez très bien compris je souhaitais vous mener c'est pour cela que vous détournez la question.

Ce que j’essaye de vous prouver c'est que dans votre démarche vous pouvez souhaiter le bien aux autres de bon cœur certes mais que votre croyance en votre ego vous demandera de faire tous l'inverse pour vous sauver. On ne peut pas aimer et on ne peut pas croire en sa propre délivrance.
Quelqu'un qui aime tellement un objet aura du mal à le donné à un autre. L'ego c'est pareil, l'illusion de l'ego empêche de faire le don de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 14:07

dims a écrit:
Spoiler:
 

Tout à fait c'est pour cela que je dis que le non attachement à la famille ne veut pas dire renier les êtres mais ne plus avoir "une relation familiale" qui est un attachement.
mais ça, c'est différent de ce que vous avez dit : que les bouddhistes ne doivent pas se marier.
D'autre part, le non-attachement, je n'y crois pas et en plus, il fait souffrir les autres car la frontière est mince entre "non attachement vrai et égoïsme"

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 14:15

Pour avoir pratiqué un peu le bouddhisme, beaucoup le tai chi chuan, j'ai pu expérimenter que le non attachement et cette soi disant vacuité, ne font que mener à distordre progressivement nos relations aux autres.
je n'ai absolument aucune certitude quant à mon salut, bien consciente de mes imperfections.
par contre, je sais être suffisemment sensible pour ressentir la souffrance de l'autre. mais souffrir avec l'autre ne l'aide pas. c'est comme si tombé dans le fond d'un puits, au lieu de porter secours à mon prochain je sautais le rejoindre pour me mettre à pleurer avec lui. il faut par contre bien se rendre compte que malheureusement, celui qui est tombé dans le fonds de puits, ne veut pas qu'on l'aide. il préfère que les autres se perdent avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 18:56

rebelle a écrit:
Pour avoir pratiqué un peu le bouddhisme, beaucoup le tai chi chuan, j'ai pu expérimenter que le non attachement et cette soi disant vacuité, ne font que mener à distordre progressivement nos relations aux autres.
je n'ai absolument aucune certitude quant à mon salut, bien consciente de mes imperfections.
par contre, je sais être suffisemment sensible pour ressentir la souffrance de l'autre. mais souffrir avec l'autre ne l'aide pas. c'est comme si tombé dans le fond d'un puits, au lieu de porter secours à mon prochain je sautais le rejoindre pour me mettre à pleurer avec lui. il faut par contre bien se rendre compte que malheureusement, celui qui est tombé dans le fonds de puits, ne veut pas qu'on l'aide. il préfère que les autres se perdent avec lui.
Tout à fait d'accord avec toi.
C'est déjà difficile de ne pas s'attacher (trop) à ceux que l'on doit aider car on en souffre, c'est vrai, mais qu'est-ce que l'amour dans ce cas là ? on n'est pas des robots I love you 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9338
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Jeu 12 Sep 2013, 22:16

Je crois vraiment que la " paralysie du sommeil " est un accident " informatique " et ne doit pas être considérée comme " naturelle " ( et qu'il ne faut surtout pas la provoquer consciemment ) .

Mais ce n'est qu'une opinion , bien sûr .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Ven 13 Sep 2013, 01:10

jean-luc a écrit:


que diriez vous à un enfant condamné d'une maladie incurable ?
tu verras bien où tu iras ? ou : tu vas au " paradis " ?? cheers sunny 

:hello:
Jean-Luc, si vous avez approché le bouddhisme, vous devez savoir que chez eux, la mort ne s'oppose pas à la vie mais se définit comme un processus inverse de celui de la naissance.

Il n'est généralement pas souhaitable de cacher à un pratiquant bouddhiste qu'il va mourir. Le moment précédant la mort est en effet pour lui d'une importance capitale s'il a le bonheur de demeurer conscient. En dehors des prières invoquant l'aide des Bouddhas et des pratiques de purification, la pratique spécifique pour le moment de la mort est appelée p'owa ou "transfert de conscience".

Il est d'usage, quand la personne est décédée, de donner son nom (et de nos jours sa photo) avec une offrande en son nom pour qu'un lama expérimenté procède à un rituel appelé nédren, qui consiste à guider l'esprit du défunt en lui évitant une re-naissance défavorable

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Ven 13 Sep 2013, 06:42

Citation :
Je crois vraiment que la " paralysie du sommeil " est un accident " informatique " et ne doit pas être considérée comme " naturelle " ( et qu'il ne faut surtout pas la provoquer consciemment ) .

Mais ce n'est qu'une opinion , bien sûr .
la paralysie du sommeil est un symptôme d'infestation ou du moins de ce que des entités vous tournent autour.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Ven 13 Sep 2013, 10:11

La paralysie du sommeil n'est qu'un trouble du sommeil.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 20:31

rebelle a écrit:
Pour avoir pratiqué un peu le bouddhisme, beaucoup le tai chi chuan, j'ai pu expérimenter que le non attachement et cette soi disant vacuité, ne font que mener à distordre progressivement nos relations aux autres.
je n'ai absolument aucune certitude quant à mon salut, bien consciente de mes imperfections.
par contre, je sais être suffisemment sensible pour ressentir la souffrance de l'autre. mais souffrir avec l'autre ne l'aide pas. c'est comme si tombé dans le fond d'un puits, au lieu de porter secours à mon prochain je sautais le rejoindre pour me mettre à pleurer avec lui. il faut par contre bien se rendre compte que malheureusement, celui qui est tombé dans le fonds de puits, ne veut pas qu'on l'aide. il préfère que les autres se perdent avec lui.
Compatir de la souffrance d'un être ne veut pas dire s'illusionner comme il le fait sur sa souffrance. Et se retrouver dans son désespoir et sa tristesse.

Justement la souffrance n'a aucune base aucun fondement et on ne s’illusionne pas sur ce qui le tourmente mais bien au contraire nous sommes dans la démarche de l'aider à voir ce qui est vrai. Car la vérité fondamental c'est que chaque est appelé au bonheur et que chaque être n'est que le reflet de nous même.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16634
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 21:18

Et concrètement, comment faites-vous pour aider une personne en grande souffrance ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 22:00

Espérance a écrit:
Et concrètement, comment faites-vous pour aider une personne en grande souffrance ?
Chaque personne est differente donc chaque facon de faire est differente. Il faut conduire chaque etre sur la voie du millieu, le dharma.

Mais seul l'etre peut réellement s'aider. C'est un travail sur soi, un travail de chaque jour. Le bouddha dit ne me croyer pas mais vérifié le de vous meme.
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 22:08

Espérance a écrit:
dims a écrit:
Spoiler:
 

Tout à fait c'est pour cela que je dis que le non attachement à la famille ne veut pas dire renier les êtres mais ne plus avoir "une relation familiale" qui est un attachement.
mais ça, c'est différent de ce que vous avez dit : que les bouddhistes ne doivent pas se marier.
D'autre part, le non-attachement, je n'y crois pas et en plus, il fait souffrir les autres car la frontière est mince entre "non attachement vrai et égoïsme"
Un vrai bouddhiste engagé ne doit pas se marier c'est un attachement. Mais il est possible que l'on aye une famille et que plus tard on s'engage dans la voie et alors il faut renoncer à la famille.

Comment le détachement de son égo peut il etre égoiste ? C'est généralement les personnes qui croient en leur ego qui le percoivent comme egoiste. Car ils ne servent pas les interets de leur ego ou de l'ego des autres. Generalement vous verrez que plus notre ego est grand et plus nous trouvons les autres égoistes.

Etre egoiste par définition veut dire ne pas donner pour l'ego des autres. Car l'individualité est fondamentalement égoiste.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9338
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 22:15

Cécile a écrit:
La paralysie du sommeil n'est qu'un trouble du sommeil.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil
Cet article est un long développement à la Diafoirus : " Et voilà pourquoi votre fille est muette " ( c'est parce qu'elle ne parle pas , évidemment ) .

La psychanalyse rankienne a au moins le mérite de tenter une explication .

J'ai vécu ce cauchemar pendant quarante-cinq ans , à raison d'une fois par mois . C'est effectivement angoissant et handicapant . Une " cure d'oreille électronique Tomatis " a espacé les crises et le " caisson d'isolation sensorielle " de John Lily , explicité par un brillant psychiatre , les a fait complètement disparaître .
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 22:24

jean-luc a écrit:
dims a écrit:
jean-luc a écrit:
bonsoir dims, en parlant de vacuité, dans votre parcours personnel, pouvez vous nous dire où vous en êtes svp ?
Ancien Chrétien qui combattait le bouddhisme bien plus férocement que vous, de toutes mes forces c'est plutôt drôle ?  
Mais j'avais un manque existentiel, je me disais mais c'est quoi l'amour ?  C'est quoi la vie ? C'est quoi la mort ? C'est quoi le but et l'essence de cette vie ?Je ne veux pas croire mais savoir. Croire veut dire douter et souffrir ! Je n'ai pas commencé par méditer j'ai commencé par d'intense réflexion sur l'amour. Mais je tombais souvent sur des paradoxes et au final rien de satisfaisant. Jusqu'au jour ou je me suis dis je vais rester chrétien mais méditer.

Et écouter bien la méditation ma apporter la connaissance de cette vacuité qui est sans mot sans définition, elle a détruit mes illusions. La vacuité et la racine et par elle tout existe et tout est ! Au début c'est par un développement conceptuel ( car l’être humain à du mal à s'en détacher ) mais après c'est comme de l'intuition, une connaissance instantané sans idée très dur à expliquer comme la vacuité. Il y a une véritable chose qui c'est développé en moi mais je ne peux l’expliquer car l'expliquer c'est faire tous l'inverse !
Pourtant j'ai eu une expérience mystique du christ mais je ne l'ai pas du tous interprété comme si je devais être chrétiens ( dans le dogme etc ... ) mais que je devais trouver la vérité !

J’essaye de méditer au maximum tous les jours ! Si je ne médite pas j'essaye d'avoir toujours un regard détaché du monde. La méditation est au début une confrontation face à nous même.Mais au final purifi l'esprit et le conduit à l'état de nirvana . Et la dernière expérience que j'ai pu avoir est une décorporation voulu non pas dans l'astral mais dans un rêve.

Je vous résume à la base je faisais des paralysies du sommeil je ne sais pas si vous connaissez ? En gros on se réveil dans son lit et dans l incapacité de bouger. Et depuis que je médite cela est de plus en plus fréquent. Car je travail en sorte que mon esprit soit toujours présent et conscient.
Cette paralysie peut être contrôlée, en la contrôlant j'ai pu me projeter dans un rêve lucide mais aussi dans l'astral ce que je ne souhaite pas ( sauf pour aider les êtres ) . Cependant que cela soit de ce monde ou de l'astral ce ne sont qu'illusion et ne vaut mieux pas s’établir sur le plan de l'astral qui est très séduisant ( aucune limite physique, déplacement ultra rapide, visite des lieux qu'on désire, création de ce qu'on désire ) . Source de péché !
bonsoir dims et merci pour votre réponse .

vous dites que vous ne vouliez pas croire, mais savoir .

êtes vous aujourd'hui pleinement convaincu et complet pour votre savoir ?
et qu'est ce qui vous oppose, ou désinteresse à la croyance ?

personnelement, je me suis interessé un temps au bouddhisme, mais, plus j'en lisais
les sagesses, la philosophie, et plus j'avais le sentiment de m'égarer. de errer même.
c'était une experience franchement trés désagréable. et toujours, en fin, cette impermanence environnante qui me laissait en un lieu vide. désolé.
j'étais prêt à celà car je ne recherchais pas un cadeau particulier, seulement,
que diriez vous à un enfant condamné d'une maladie incurable ?
tu verras bien où tu iras ? ou : tu vas au " paradis " ?? cheers sunny 

:hello:
Je n'ai pas atteint le nirvana ! Mais ma "vision" est porté assez loin pour vous dire être "pleinement convaincu". Assez convaincu pour avoir compris quel chemin suivre.
La vision et se convaincre est purement de la réflexion mental, ce que je parle c'est d'une connaissance comme intuitive, une expérience pur de la vacuité. Comme si quand cela se présente il est impossible de douter, on reconnait tout d'un coup comme une évidence ce qui est ce qu'est la vie.

Vous n'avez pas été assez loin dans votre pratique ! Vous voyez vous dites l'impression de m’égarer, c'est la défense naturel de l'ego.
Au début ou a un moment de la pratique il y a le doute, il y a le découragement. Continuez de chercher mais quand les choses deviennent clair le doute et le découragement disparaît.

Je suis partagé entre cette vacuité pur, et la réflexion mental de cette vacuité. Réflexion mental qui n'aboutit jamais a rien de part notre vision conceptuel ( essayer de définir l'infini ). Il me reste toujours des attachements. A chaque fois que l'on se détache d'une chose c'est une nouvelle libération de l'esprit.

Je lui dirais que notre nature profonde est la même et que cette nature est éternel. De part cette nature existe l’impermanence des choses conceptuels, l'ego, la croyance en l'individu. De ce fait la mort n'existe pas.


Dernière édition par dims le Dim 15 Sep 2013, 22:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3948
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu et la famille   Dim 15 Sep 2013, 22:30

boulo a écrit:
Cécile a écrit:
La paralysie du sommeil n'est qu'un trouble du sommeil.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil
Cet article est un long développement à la Diafoirus : " Et voilà pourquoi votre fille est muette " ( c'est parce qu'elle ne parle pas , évidemment ) .

La psychanalyse rankienne a au moins le mérite de tenter une explication .

J'ai vécu ce cauchemar pendant quarante-cinq ans , à raison d'une fois par mois . C'est effectivement angoissant et handicapant . Une " cure d'oreille électronique Tomatis " a espacé les crises et le " caisson d'isolation sensorielle " de John Lily , explicité par un brillant psychiatre , les a fait complètement disparaître .
Deja je ne donne pas la même version car je ne décris pas cela comme un cauchemar. Si la peur vous arrive pendant une paralysie il faut la contrôler sinon vos pires craintes peuvent apparaitres. Si vous la contrôlez vous vous rendez compte que ce n'est finalement qu'une projection astral. Et vous pouvez soit y mettre un terme ou soit vous projeter dans l'astral .


Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu et la famille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» le peuple de Dieu grandit, notre famille compte de nouveaux frères!
» L'entrée de Dieu dans la famille de Marie
» Quelles sont vos priorités dans le service de Dieu et la famille.
» jesus avait-il vraiment une femme et des enfants
» A M. OMAR AZZIMAN, CONSEILLER DU ROI, POUR UNE REFORME MENTALE ET FISCALE DES TAXES SUR LES MALADIES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: