DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Espérance
Administrateur


Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 13:47

Il me semble que la Suisse n'est pas membre de l'UE.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 13:50

Espérance a écrit:
Il me semble que la Suisse n'est pas membre de l'UE.
Oui, et sur le reste ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 13:54

Ray a écrit:
Espérance a écrit:
Il me semble que la Suisse n'est pas membre de l'UE.
Oui, et sur le reste ?

je suis peut-être naïve, mais en tout cas, pas pessimiste au point de penser qu'en France, on enverrait des parents en prison parce qu'ils ne sont pas d'accord avec l'EN.

Le premiers éducateurs sont et seront toujours les parents et quand je vois que pour une rumeur de suppression de classe, ils arrivent à se mobiliser pour se faire entendre, pourquoi pas quand un programme ne leur convient pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 14:02

Oui le fameux  "Oh quand même ils oseront pas".  Pouffer de rire

En Allemagne, les gens se sont mobilisés, en vain.
Et ils ont osés.

Concrètement, qu'est-ce qui vous permet de penser que ça pourrait se passer différemment ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 14:04

Ray a écrit:
Oui le fameux  "Oh quand même ils oseront pas".  Pouffer de rire

En Allemagne, les gens se sont mobilisés, en vain.
Et ils ont osés.

Concrètement, qu'est-ce qui vous permet de penser que ça pourrait se passer différemment ?

que les français sont moins disciplinés que les allemands.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 14:07

Hé bah dis donc, si tout ce que vous avez c'est un cliché, on est mal barrés. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 14:17

Bon quoi qu'il en soit, je vous ai donné tous les éléments de réflexion. Je vous considère comme des adultes avec votre sens critique.
Je vois bien que je vous embête avec mes messages. Je n'y reviendrais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 14:57

Je pense qu'avec Peillon, faut s'attendre à tout en matière de terrorisme intellectuelo-éducatif.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 15:43

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:


Vous racontez n'importe quoi!!! N'avez jamais vu vos enfants jouer au papa et à la maman? Ni se toucher discrètement bien avant d'avoir vu les images de la télé??? Aveugle alors.... Vos enfants sont confinés devant la télé... au détriment des jeux en plein air, de la lecture...

Il ne s'agit pas de nier l'existence des faits.

Il s'agit de savoir si, dans un monde hyper-érotisé, on doit apprendre à être maître de son corps.

Autrement dit, qui dirige qui de votre cerveau ou de votre service trois pièces.

Mes parents, ensuite mes éducateurs (prêtres, maîtres, responsables scouts...) ont tous contribués à ce que je "maitrise" mes pulsions. Sans que leurs rôles s'opposent bien au contraire. Vous connaissez le mot "synergie"??? Et je pense que nombreux furent les garçons et les filles de mon époque à recevoir cette éduction que j'ai transmise à mes enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 16:08

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:


Vous racontez n'importe quoi!!! N'avez jamais vu vos enfants jouer au papa et à la maman? Ni se toucher discrètement bien avant d'avoir vu les images de la télé??? Aveugle alors.... Vos enfants sont confinés devant la télé... au détriment des jeux en plein air, de la lecture...

Il ne s'agit pas de nier l'existence des faits.

Il s'agit de savoir si, dans un monde hyper-érotisé, on doit apprendre à être maître de son corps.

Autrement dit, qui dirige qui de votre cerveau ou de votre service trois pièces.

Mes parents, ensuite mes éducateurs (prêtres, maîtres, responsables scouts...) ont tous contribués à ce que je "maitrise" mes pulsions. Sans que leurs rôles s'opposent bien au contraire. Vous connaissez le mot "synergie"??? Et je pense que nombreux furent les garçons et les filles de mon époque à recevoir cette éduction que j'ai transmise à mes enfants.


Et tout cela va à vaux-l'eau, parce que vos pareils ont tout fait pour écarter les prêtres, minorer le rôle du scoutisme en réduisant la vie religieuse/paroissiale à "la sphère privée"; quant aux maitres (vous parliez de ceux de l'école laique et républicaine, je suppose, pas des "vénérables"?), leur apostolat a été et continue d'être dénaturé par les directives aberrantes de Peillon et consorts.
Que ne vous en rendez-vous pas compte...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 16:36

Ray a écrit:
Oui le fameux  "Oh quand même ils oseront pas".  Pouffer de rire

En Allemagne, les gens se sont mobilisés, en vain.
Et ils ont osés.

Concrètement, qu'est-ce qui vous permet de penser que ça pourrait se passer différemment ?

Où en Allemagne et sur quoi? Vous avez des sources pour justifier ce que vous prétendez.

J'attire votre attention sur le fait qu'en Allemagne ce sont les Länder qui sont compétents en matière d'éducation et qui décident du programme des cours. Il peut donc y avoir d'énormes disparités entre Länder et il est évident qu'en la matière les directives scolaires sont susceptibles de révéler de grandes différences entre la très catholique (et conservatrice) Bavière et le Land de Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 16:39

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:


Vous racontez n'importe quoi!!! N'avez jamais vu vos enfants jouer au papa et à la maman? Ni se toucher discrètement bien avant d'avoir vu les images de la télé??? Aveugle alors.... Vos enfants sont confinés devant la télé... au détriment des jeux en plein air, de la lecture...

Il ne s'agit pas de nier l'existence des faits.

Il s'agit de savoir si, dans un monde hyper-érotisé, on doit apprendre à être maître de son corps.

Autrement dit, qui dirige qui de votre cerveau ou de votre service trois pièces.

Mes parents, ensuite mes éducateurs (prêtres, maîtres, responsables scouts...) ont tous contribués à ce que je "maitrise" mes pulsions. Sans que leurs rôles s'opposent bien au contraire. Vous connaissez le mot "synergie"??? Et je pense que nombreux furent les garçons et les filles de mon époque à recevoir cette éduction que j'ai transmise à mes enfants.


En attendant certains font circuler de bien curieuses informations chez des personnes qui n'ont pas forcément les moyens de les apprécier de façon critique.

On accuse souvent la gauche de vouloir instrumentaliser les immigrés d'origine musulmane pour imposer leurs façon de voir. A l'évidence on a ici un exemple d'instrumentalisation, mais ce ne sont pas les socialistes qui en sont les auteurs, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 16:52

Sur le figaro

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/28/01016-20140128ARTFIG00405-theorie-du-genre-des-eleves-absents-du-fait-d-une-etrange-rumeur.php

Plus d'un tiers d'absentéisme constaté dans une école strasbourgeoise de zone d'éducation prioritaire, et un mouvement qui gagne de nombreuses académies.
Figaro a écrit:
 Plus d'un tiers d'absentéisme constaté dans une école strasbourgeoise de zone d'éducation prioritaire, et un mouvement qui gagne de nombreuses académies. Farida Belghoul, proche d'Alain Soral, a lancé un boycott contre la théorie du genre à l'école, que certains parents, issus des communautés turque, maghrébine et gitane, ont suivi.


«Est-ce que des associations gay et lesbiennes vont venir à l'école parler de sexualité? Allez-vous montrer des films porno? Est-il vrai que des juifs vont venir à l'école pour savoir si nos enfants sont des garçons ou des filles? C'est quoi la théorie de genre?»
Le 23 janvier, un raz-de-marée de questions émanant de mamans de la communauté turque ont déferlé sur le directeur d'une école de Strasbourg située en zone prioritaire. «Elles sont venues me montrer les SMS les alertant à la fois sur la théorie du genre et l'éducation à la sexualité, et les appelant à boycotter l'école. C'est l'aspect sexuel, très tabou dans cette communauté, qui les a le plus touché», explique le directeur. La rumeur se répand comme une traînée de poudre dans le quartier. Le lendemain, l'école élémentaire où sont inscrits 240 élèves dénombre 86 absents, turcs, gitans et maghrébins. «Nous nous sommes employés, via les mamans présentes au conseil d'école et issues de ces communautés à désamorcer cette situation explosive, en expliquant qu'il s'agissait de désinformation et de manipulation. Elles ont fait du porte-à-porte. Mais une fois que la rumeur est partie…», lâche le directeur qui, en 12 ans à la tête de l'école, n'a jamais été confronté à une telle fronde, y compris sur les questions de port du voile. «Cette suspicion des parents n'est pas dirigée contre nous, les personnels de l'école, mais contre l'institution scolaire».
Journée de retrait

Dans le mille. Car c'est précisément l'objectif du mouvement «Journée de retrait de l'école», lancé par une certaine Farida Belghoul, 55 ans, militante passée en 30 ans de l'extrême gauche à l'extrême droite. Initiatrice en 1984 de la seconde marche des beurs, aujourd'hui proche de l'essayiste Alain Soral (lui-même lié à Dieudonné) et de son association «Égalité et Réconciliation», Farida Belghoul est partie en croisade contre l'avènement d'une théorie du genre à l'école depuis la rentrée 2013-2014. Elle est passée à l'action le 24 janvier en appelant à un boycott de l'école une fois par mois, via les réseaux sociaux et des sms diffusés en chaîne. «Vous justifierez l'absence de votre enfant le lendemain par le motif: «journée de retrait de l'école pour l'interdiction de la théorie du genre dans tous les établissements scolaires», est-il expliqué sur le site internet du mouvement baptisé «JRE2014» pour «Journée de retrait de l'école». Il s'agit d'«une action nationale inédite pour sauver nos enfants», explique le tract diffusé que l'on retrouve sur ce site internet sous le titre «Protégeons la pudeur et l'intégrité de nos enfants». «Le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, sur les traces de son prédécesseur Luc Chatel veut généraliser et officialiser l'enseignement de la théorie du genre (…) à la rentrée 2014 (…)
Des centaines d'écoliers sont déjà victimes de ces programmes à titre expérimental», développe le tract en référence aux ABCD de l'égalité, lancés conjointement par Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem, dans dix académies. «D'ores et déjà, des militants du lobby LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels, NDLR) s'invitent en classe», explique-t-il. «L'éducation de nos enfants nous appartient», martèle le tract qui milite pour le retour d'«un ministère de l'instruction publique». Sur le site, une soixantaine de contacts locaux assurent le relais du message en régions.
Les dégâts sont faits

Étonnante force de frappe. Au quatre coins de France, de l'Oise à l'académie de Lyon en passant par Paris, de nombreux enseignants et directeurs d'école ont alerté leur hiérarchie. Laquelle a adressé un message à ses inspecteurs. «Ce mouvement d'inquiétude (JRE, NDLR) n'est pas fondé ; il s'appuie sur une rumeur», écrit ainsi un recteur. Aussi, en réponse à celle-ci, je vous recommande d'agir avec bon sens et réactivité et de communiquer clairement un message rassurant à destination des familles, coupant court aux tentatives de manipulation et de désinformation. «Les programmes en vigueur ne font aucune référence aux théories évoquées».
«De gentils courriers qui ne mangent pas de pain et ne répondent en rien à l'état d'émoi,» selon Anne-Marie Haller, secrétaire départementale de l'Unsa dans le Bas-Rhin. «Comment éteindre l'incendie? Cette campagne a touché un public crédule et peu éduqué. Les dégâts sont déjà faits», poursuit-elle, avant d'ajouter: «Difficile de prouver les choses: les programmes scolaires sont opaques et l'enseignant jouit d'une liberté pédagogique».
De son côté, le ministère parle d'un mouvement «mineur», suivi cependant «avec attention».
Jointe par le Figaro, Farida Belghoul n'a pas souhaité s'exprimer sur la question. «Elle est formidablement courageuse», commente Béatrice Bourges, figure du Printemps Français et signataire du «Manifeste des intellectuels du peuple destiné au parents d'élèves» initiée par la militante. Les deux femmes tiendront prochainement une conférence à Marseille sur le «Gender».
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 18:09

Malgré les démentis de Peillon et Cie un rapport est bien la base de travail de la soi-disant lutte contre les inégalités filles-garçons qui est ni plus ni moins un exposé maquillé sur la Théorie du Genre :

Stéréotypes filles-garçons : Rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective

« Lutter contre les stéréotypes filles-garçons, un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance », c’est le titre du très riche rapport établi par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective à la demande de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

La ministre a en effet souhaité que le gouvernement puisse disposer d’une réflexion transversale sur le problème des stéréotypes dans l’enfance et l’adolescence, en couvrant l’ensemble de la vie quotidienne.

A la page 8

"L’ensemble des acteurs – enseignants, personnels admi-nistratifs, éditeurs de littérature, familles – doivent en prendre
conscience,afin de contribuer davantage, par leurs pratiques
quotidiennes, à l’égalité entre les filles et les garçons (en
termes d’interactions, de parité, de neutralité de genre).
Ils doivent, pour cela, pouvoir s’appuyer sur des formations
et des outils concrets, comme il en existe dans certains pays"

Source : http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2014/01/CGSP_Stereotypes_filles_garcons_web.pdf

Enfumage une fois de plus du GVT .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 18:46

Jeb a écrit:
Malgré les démentis de Peillon et Cie un rapport est bien la base de travail de la soi-disant lutte contre les inégalités filles-garçons qui est ni plus ni moins un exposé maquillé sur la Théorie du Genre  :

Stéréotypes filles-garçons : Rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective

« Lutter contre les stéréotypes filles-garçons, un enjeu d’égalité et de mixité dès l’enfance », c’est le titre du très riche rapport établi par le Commissariat général à la stratégie et à la prospective à la demande de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

La ministre a en effet souhaité que le gouvernement puisse disposer d’une réflexion transversale sur le problème des stéréotypes dans l’enfance et l’adolescence, en couvrant l’ensemble de la vie quotidienne.

A la page 8

"L’ensemble des acteurs – enseignants, personnels admi-nistratifs, éditeurs de littérature, familles – doivent en prendre
conscience,afin de contribuer davantage, par leurs pratiques
quotidiennes, à l’égalité entre les filles et les garçons (en
termes d’interactions, de parité, de neutralité de genre).
Ils doivent, pour cela, pouvoir s’appuyer sur des formations
et des outils concrets, comme il en existe dans certains pays"

Source : http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2014/01/CGSP_Stereotypes_filles_garcons_web.pdf

Enfumage une fois de plus du GVT .

La page 8 est blanche.

Pour le reste, je constate que la stratégie de désinformation continue.  Les raisons pour lesquelles ce rapport a été élaboré pourtant clairement exposé dès sa page 3 en avant-propos:

Citation :
Les inégalités entre les femmes et les hommes sont connues : les femmes comptent pour 46 % des salariés du privé mais 20 % des cadres dirigeants et 20 % des membres des conseils d’administration du CAC 40. Les femmes cadres dirigeantes sont payées 32 % de moins que les hommes – en équivalent-temps plein. 82 % des temps partiels (souvent contraints) sont féminins. La retraite moyenne des femmes (y compris les avantages
accessoires, et notamment les pensions de réversion) représente 72 % de celle des hommes.

De nombreuses lois ont tenté de lutter contre ces inégalités, en affirmant tout d’abord le principe de l’égalité, puis en punissant les inégalités de traitement : droit de vote et d’éligibilité en 1944, droit de gérer ses biens propres et de travailler sans l’autorisation de l’époux en 1965, principe d’égalité salariale en 1972 puis 2006, principe d’égalité professionnelle en 1983 puis 2001, mixité des écoles publiques en 1975, etc.

Néanmoins des inégalités socioéconomiques significatives entre hommes et femmes perdurent. Comme le rappellent régulièrement les institutions internationales, celles-ci posent non seulement un problème de justice mais aussi d’efficience économique. La situation est d’autant plus paradoxale, et choquante, que les parcours scolaires et universitaires des femmes n’ont cessé de s’améliorer, pour dépasser ceux des hommes.

Mais il semble manifeste que dans certains milieux l'idéal de la condition féminine se résume aux "trois K": Kinder - Küche - Kirche...
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 19:20

Chez moi, toutes les pages, sauf la 1ère, sont blanches... (J'utilise Foxit, qui a planté...)
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 19:36

Mille excuses ! Embarassed 

Je me suis trompé de lien (bas de la page 8 à droite) :
http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2014/01/DP-Stereotypes-janvier2014.pdf

J'utilise aussi Foxit Reader
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 20:04

Cette fois, j'ai eu le temps de l'apercevoir, mais pas de lire, Foxit s'excuse du plantage...
Savez-vous s'il existe une aide en français pour Foxit ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 20:06

Lebob a écrit:
Pour le reste, je constate que la stratégie de désinformation continue.  Les raisons pour lesquelles ce rapport a été élaboré pourtant clairement exposé dès sa page 3

Ben voyons ! Vous prenez une introduction pour argent comptant. Une introduction est un résumé.

Mais ayez le courage d'aller plus loin page 116 :
"1. Lutter contre le sexisme de la littérature éducative
et des programmes

Malgré une évolution qui, ces dernières années, va dans le sens de l’égalité et qui a
été rendue possible par plusieurs travaux de recherche et par la mobilisation de
certains acteurs associatifs et politiques, les livres, les manuels mais aussi les
programmes scolaires restent fortement prisonniers des stéréotypes de genre
.
Les mises en scène de la place des filles etdes garçons, des femmes et des hommes
dans la société restent normées et traditionnelles (absence de parité, partage inégal"

Et à la page 118, c'est pas mal aussi :
Certains manuels de SVT (sciences de la vie et de la terre) consacrent également une
partie de leur contenu à la question du genre, de l’orientation sexuelle et des relations
entre les hommes et les femmes. Les confusions et la méconnaissance, par un grand
nombre d’acteurs, des enjeux de la construction sociale des identités sexuées et
sexuelles démontrent le besoin de pédagogie en la matière.


Le premier lien que j'ai donné dans mon message précédent faire appel au rapport complet de 236 pages.  
http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2014/01/CGSP_Stereotypes_filles_garcons_web.pdf

Instructif sur l'orientation voulue par le gouvernement sur le but recherché !

Alors arrêtez de dire que c'est de la désinformation. Vous prenez d'éminents professeurs et experts des milieux médicaux, éducatifs et religieux de tout bord qui ont épluché ce rapport pour des affabulateurs !

La mauvaise foi de Peillon et Cie est évidente.


Dernière édition par Jeb le Mar 28 Jan 2014, 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 20:08

Cécile a écrit:
Cette fois, j'ai eu le temps de l'apercevoir, mais pas de lire, Foxit s'excuse du plantage...
Savez-vous s'il existe une aide en français pour Foxit ?
Quelle version avez-vous Cécile ?

J'ai la version 5.4.5.0114
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 20:21

J'ai la version 6.1

Je crois que je vais changer, c'est un peu trop compliqué pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 20:33

Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Pour le reste, je constate que la stratégie de désinformation continue.  Les raisons pour lesquelles ce rapport a été élaboré pourtant clairement exposé dès sa page 3


La mauvaise foi de Peillon et Cie est évidente.

A vrai dire elle l'est beaucoup moins que celle de ceux - toujours affiliés à la même mouvance - qui essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes et nous racontent n'importe quoi.  

Les inégalités de traitement entre hommes et femmes sont une réalité en France et dans le monde.  Le rapport explique qu'on espère pouvoir atténuer ces différences par une approche éducative qui s'efforce de gommer les stéréotypes.

Comme ceux que j'ai connu lorsque j'étais à l'école primaire (et au-delà) où les femmes étaient obligatoirement présentées comme des femmes au foyer ou, si elles travaillaient, comme des infirmières ou des institutrices.  Mais jamais comme des ingénieurs, des médecins (ou alors pédiatres) ou pilotes d'avions.

Mais certains veulent y voir une sombre machination destinée à promouvoir des comportements homosexuels ou une sexualité débridée.  Je vous rappelle que la théorie du genre n'existe pas en tant que telle.  Il s'agit seulement d'un fantasme qui fait gravement délirer tous les religieux conservateurs de France et de Navarre (et d'ailleurs), qu'ils soient chrétiens, musulmans ou juifs.

Je vous suggère de lire (ou relire ceci):

Citation :
En finir avec les fantasmes en tous genres


Nous, universitaires, enseignons le genre en philosophie, histoire, littérature, sociologie, anthropologie, économie, droit, psychanalyse, biologie, sciences du vivant, arts, sciences politiques… dans des cours et séminaires de recherche qui existent déjà depuis plusieurs années et attirent un public de plus en plus nombreux. Le genre est un outil d’analyse employé dans diverses disciplines pour saisir la construction sociale, culturelle, langagière et scientifique des différences entre les sexes. Il permet, notamment, de mettre en évidence et d’étudier les assignations dissymétriques et hiérarchiques des rôles et des fonctions sociales entre hommes et femmes.

Ce mode d’analyse vise à comprendre comment et pourquoi, en dépit de l’égalité de droit, persistent, voire se renforcent, des inégalités de fait. Dans un temps de crise et d’inquiétudes majeures, nous pensons que la plupart des dysfonctionnements de nos sociétés sont liés aux inégalités et à la domination de quelques-uns sur l’immense majorité des autres. Au cœur de cette réalité s’est déployée, au cours des siècles, la domination sociale, politique, culturelle, sexuelle et symbolique des hommes sur les femmes. Ainsi voit-on la pauvreté frapper aujourd’hui plus durement les femmes. Cette inégalité entre les femmes et les hommes est le verrou qu’il faut lever pour combattre efficacement et durablement les autres.

Les études de genre permettent d’expliquer pourquoi la liberté des unes est restée longtemps incompatible avec la liberté des autres : il a fallu attendre 1965 pour que les femmes puissent, en France, travailler sans l’autorisation de leur mari. Cette inégalité, véhiculée y compris par la langue, informe durablement les représentations, les pratiques et les valeurs de nos sociétés. A titre d’exemple, longtemps un «homme public» désignait un homme politique tandis qu’une «femme publique» désignait une prostituée. Aujourd’hui, on déplore le trop faible nombre de femmes à des postes de responsabilités politiques et professionnelles et la trop faible implication des hommes dans la sphère domestique. Les études de genre analysent l’origine et la complexité des résistances en rendant possible une évolution de la société.

En déconstruisant les stéréotypes du masculin et du féminin, en mettant en évidence la dimension culturelle et située des normes sexuelles, les études de genre font apparaître que le lien entre sexe, genre et sexualités n’est pas commandé par une «nature» immuable, l’idée de nature ayant elle-même historiquement varié et n’étant pas universelle. Elles ont ainsi contribué à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et aux identités de genre.

C’est dire qu’il n’y a pas «une» théorie du genre, fantasme entretenu par ceux et celles que la perspective d’une égalité effective dérange ou effraie, mais «des» études de genre. Tous les champs du savoir sont concernés et notre rôle est de revisiter les disciplines sous cet angle. C’est pourquoi nous avons, pour plusieurs d’entre nous, contribué à la rédaction du rapport «Egalité entre les femmes et les hommes, orientations stratégiques pour les recherches sur le genre». La mission de formation critique de l’université et la demande croissante des étudiants soucieux de comprendre notre monde et de chercher des réponses nous donnent pour tâche de développer ce domaine de recherche. Il en va de la construction d’un avenir plus démocratique pour nos sociétés.

Source: http://www.liberation.fr/societe/2013/06/10/en-finir-avec-les-fantasmes-en-tous-genres_909684
Liste des signataires: http://www2.univ-paris8.fr/RING/spip.php?article2532
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 20:56

Mon cher Lebob,

Je vois que vous avez adopté aussi la novlangue de gauche (confère ce petit dictionnaire)
Lebob a écrit:
Le rapport explique qu'on espère pouvoir atténuer ces différences par une approche éducative qui s'efforce de gommer les stéréotypes.
En langage courant français et non en novlangue socialiste voici la traduction de votre phrase :
Le rapport explique qu'on espère pouvoir éliminer les différences homme-femme par un enseignement qui s'efforce de gommer les identités sexuelles.

Rien à voir avec le souhait légitime mais qui peut amener à un piège de nier les différences sexuelles quoique l'on fasse, souhait légitime donc, de redonner à la femme sa place éminente dans toutes les couches de la société.

Mais il ne faut pas se leurrer, une femme ne pourra jamais exercer tous les métiers de l'homme et vice versa. C'est du bon sens. Les travaux de forces par exemple plus spécifiques aux hommes en général pour une raison évidente, comme des travaux minutieux confiés aux femmes.

Quant à l'article de Libération que vous citez ce passage définissant exactement la Théorie du Gender vous a échappé !
Libération a écrit:
En déconstruisant les stéréotypes du masculin et du féminin, en mettant en évidence la dimension culturelle et située des normes sexuelles, les études de genre font apparaître que le lien entre sexe, genre et sexualités n’est pas commandé par une «nature» immuable, l’idée de nature ayant elle-même historiquement varié et n’étant pas universelle. Elles ont ainsi contribué à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et aux identités de genre.

Plus une pirouette en disant qu'il n'y a pas de théorie du genre mais des études de genre. Encore de la novlangue socialiste !

Et modestement de conclure en affichant clairement l'idéologie socialiste des rapporteurs :
Citation :
La mission de formation critique de l’université et la demande croissante des étudiants soucieux de comprendre notre monde et de chercher des réponses nous donnent pour tâche de développer ce domaine de recherche. Il en va de la construction d’un avenir plus démocratique pour nos sociétés.

Qui est lobotomisé par des fantasmes ? Votre aveuglement vous enferme dans vos propres contradictions !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 21:17

Jeb a écrit:
Mon cher Lebob,

Je vois que vous avez adopté aussi la novlangue de gauche (confère ce petit dictionnaire)
Lebob a écrit:
Le rapport explique qu'on espère pouvoir atténuer ces différences par une approche éducative qui s'efforce de gommer les stéréotypes.
En langage courant français et non en novlangue socialiste voici la traduction de votre phrase :
Le rapport explique qu'on espère pouvoir éliminer les différences homme-femme par un enseignement qui s'efforce de gommer les identités sexuelles.

Tenez-vous en à ce que j'écris et n'essayez pas de traduire pour rendre le texte conforme à ce que vous voudriez que j'aie écrit. J'ai donné dans mon message des exemples très clairs des stéréotypes auxquels je pensais. Je me demande par quel miracle vous arrivez à en faire de l'identification sexuelle.

Nourririez-vous des fantasmes sur les infirmières ou les maîtresses (d'école)? Et si vous nous racontiez? Ca pourrait être passionnant vous savez...

Jeb a écrit:
Rien à voir avec le souhait légitime mais qui peut amener à un piège de nier les différences sexuelles quoique l'on fasse, souhait légitime donc, de redonner à la femme sa place éminente dans toutes les couches de la société.

Et qu'est selon vous sa place éminente dans toutes les couches de la société? Ca inclut salaire égal à travail égal? Et des possibilités de carrière identiques?

Y compris au sein de l'église catholique romaine?

Jeb a écrit:
Mais il ne faut pas se leurrer, une femme ne pourra jamais exercer tous les métiers de l'homme et vice versa. C'est du bon sens. Les travaux de forces par exemple plus spécifiques aux hommes en général pour une raison évidente, comme des travaux minutieux confiés aux femmes.

Vous seriez surpris. Ainsi on voit désormais pas mal de femmes chauffeurs routiers, ce qui était proprement inconcevable voici trente ans (même si je veux bien admettre que la généralisation des systèmes de direction assistée sur les poids lourds a pu contribuer à cette évolution). Et il y a aussi des femmes qui pratiquent certains métiers du bâtiment.

Bref, vous illustrez à merveille les stéréotypes dont je faisais état.

[quote="Jeb"] Quant à l'article de Libération que vous citez ce passage définissant exactement la Théorie du Gender vous a échappé !
Libération a écrit:
En déconstruisant les stéréotypes du masculin et du féminin, en mettant en évidence la dimension culturelle et située des normes sexuelles, les études de genre font apparaître que le lien entre sexe, genre et sexualités n’est pas commandé par une «nature» immuable, l’idée de nature ayant elle-même historiquement varié et n’étant pas universelle. Elles ont ainsi contribué à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et aux identités de genre.

Décidément, chez vous tout se ramène au sexe!

Il vous arrive de penser à autre chose ou de croire que la vie se résume à ça?

Jeb a écrit:
Votre aveuglement vous enferme dans vos propres contradictions !

Quel aveuglement? J'évite de prêter aux gens de sombres desseins et de surinterpréter des textes qui ne contiennent rien d'autre que ce qu'ils disent. Je laisse ça aux adeptes de Barruel et autres agités de la carafe.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 21:36

Lebob a écrit:
Nourririez-vous des fantasmes sur les infirmières ou les maîtresses (d'école)? Et si vous nous racontiez? Ca pourrait être passionnant vous savez...
N'attribuez pas aux autres vos propres fantasmes, ils sont loin d'être passionnant d'après vos exemples...

Lebob a écrit:
Et qu'est selon vous sa place éminente dans toutes les couches de la société? Ca inclut salaire égal à travail égal? Et des possibilités de carrière identiques?

Y compris au sein de l'église catholique romaine?
Que vient faire l'Eglise Catholique ici ? Allons ! Allons ! Ne mélangez pas tout...

Lebob a écrit:
Vous seriez surpris. Ainsi on voit désormais pas mal de femmes chauffeurs routiers, ce qui était proprement inconcevable voici trente ans (même si je veux bien admettre que la généralisation des systèmes de direction assistée sur les poids lourds a pu contribuer à cette évolution). Et il y a aussi des femmes qui pratiquent certains métiers du bâtiment.
Vous enfoncez des portes ouvertes là...

Lebob a écrit:
Libération a écrit:
En déconstruisant les stéréotypes du masculin et du féminin, en mettant en évidence la dimension culturelle et située des normes sexuelles, les études de genre font apparaître que le lien entre sexe, genre et sexualités n’est pas commandé par une «nature» immuable, l’idée de nature ayant elle-même historiquement varié et n’étant pas universelle. Elles ont ainsi contribué à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et aux identités de genre.

Décidément, chez vous tout se ramène au sexe!

Il vous arrive de penser à autre chose ou de croire que la vie se résume à ça?
Décidément vous aimez la contradiction ! Qui parle de sexe ici si ce n'est les rapporteur dans l'extrait de l'article de Libé ? On se demande qui est obsédé ici...

Lebob a écrit:
Quel aveuglement? J'évite de prêter aux gens de sombres desseins et de surinterpréter des textes qui ne contiennent rien d'autre que ce qu'ils disent.
Encore une de vos contradictions. Tout en faisant état d'un texte clair vous niez son orientation.

Vous êtes bien formaté comme vos émules socialistes : dire tout et son contraire pourvu que ça mousse !
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 21:41

Citation :
En déconstruisant les stéréotypes du masculin et du féminin, en mettant en évidence la dimension culturelle et située des normes sexuelles, les études de genre font apparaître que le lien entre sexe, genre et sexualités n’est pas commandé par une «nature» immuable, l’idée de nature ayant elle-même historiquement varié et n’étant pas universelle. Elles ont ainsi contribué à lutter contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle et aux identités de genre.
Les "études" de genre ne font que démontrer leur axiome de départ en faisant de cas très particuliers une généralités.

La nature a établi que les hommes (mais aussi bien d'autres formes de vie basée sur l'altérité sexuelle) donnaient la vie par une union des deux sexes opposés et que sans cela cette même vie disparaissait. Cette altérité est à la base même de toute la reproduction sexuée. C'est non seulement scientifiquement établit, mias si évident pour tout le monde, que personne n'a jamais osé contredire cela. Sexe, genre et sexualité sont commandés par cette loi immuable. Avec l'homme, il y a en plus l'amour conjugual.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 21:50

Lebob a écrit:
Jeb a écrit:
Mais il ne faut pas se leurrer, une femme ne pourra jamais exercer tous les métiers de l'homme et vice versa. C'est du bon sens. Les travaux de forces par exemple plus spécifiques aux hommes en général pour une raison évidente, comme des travaux minutieux confiés aux femmes.  

Vous seriez surpris.  Ainsi on voit désormais pas mal de femmes chauffeurs routiers, ce qui était proprement inconcevable voici trente ans (même si je veux bien admettre que la généralisation des systèmes de direction assistée sur les poids lourds a pu contribuer à cette évolution).  Et il y a aussi des femmes qui pratiquent certains métiers du bâtiment.  

Sauf qu'il y a une grande différence entre pouvoir exercer un métier et choisir de l’exercer.

Je ne peut que vous conseiller de regarder ce reportage (40minutes environ) particulièrement intéressant, qui confronte les scientifiques.

Il cherche à comprendre pourquoi, en Norvège, pays qui, pendant des décennie, a fait de l’égalitarisme homme/femme son cheval de bataille, les hommes et les femmes ne choisissent finalement pas les mêmes métiers.
Suite à ce reportage, la Norvège a supprimé les subventions d'état pour les études sur la théorie du genre...
Fin de l'histoire pour ces âneries.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 21:55

Voilà à quoi aboutissent les conneries relayées avec complaisances par les milieux du catholicisme intégriste acoquinés avec des personnages aussi peu recommandables que Soral.

Décidément ces égouts exhaleront toujours les mêmes remugles nauséabonds...
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 22:01

Ray a écrit:
Lebob a écrit:
Jeb a écrit:
Mais il ne faut pas se leurrer, une femme ne pourra jamais exercer tous les métiers de l'homme et vice versa. C'est du bon sens. Les travaux de forces par exemple plus spécifiques aux hommes en général pour une raison évidente, comme des travaux minutieux confiés aux femmes.  

Vous seriez surpris.  Ainsi on voit désormais pas mal de femmes chauffeurs routiers, ce qui était proprement inconcevable voici trente ans (même si je veux bien admettre que la généralisation des systèmes de direction assistée sur les poids lourds a pu contribuer à cette évolution).  Et il y a aussi des femmes qui pratiquent certains métiers du bâtiment.  

Sauf qu'il y a une grande différence entre pouvoir exercer un métier et choisir de l’exercer.

Je ne peut que vous conseiller de regarder ce reportage (40minutes environ) particulièrement intéressant, qui confronte les scientifiques.

Il cherche à comprendre pourquoi, en Norvège, pays qui, pendant des décennie, a fait de l’égalitarisme homme/femme son cheval de bataille, les hommes et les femmes ne choisissent finalement pas les mêmes métiers.
Suite à ce reportage, la Norvège a supprimé les subventions d'état pour les études sur la théorie du genre...
Fin de l'histoire pour ces âneries.

Croire que l'école pourrait changer radicalement la perception que peut avoir la population du rôle des personnes selon leur genre est d'une grande naïveté. Qu'on soit pour une modification des programmes d'enseignement dans ce sens ou qu'on soit contre.

L'essentiel de la perception qu'on peut avoir des genres vient de l'éducation reçue au sein du milieu familial.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 22:02

Sinon, j'attire votre attention sur la technique du double rouleau compresseur (totalitarisme quand tu nous tiens) :

Comme ils se rendent compte que beaucoup de familles vont vouloir déscolariser leurs enfants à l'approche des projets gender, et qu'ainsi des enfants risquent de leur échapper, voici leur nouvelle proposition de loi qui passe presque inaperçue.

http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html

Elle vise , comme vous pouvez le lire, à limiter la possibilité d'instruction obligatoire donnée par la famille à domicile aux seuls cas d'incapacité.

Et on verrouille, et on verrouille.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mar 28 Jan 2014, 22:07

Lebob a écrit:
Croire que l'école pourrait changer radicalement la perception que peut avoir la population du rôle des personnes selon leur genre est d'une grande naïveté.  Qu'on soit pour une modification des programmes d'enseignement dans ce sens ou qu'on soit contre.

L'essentiel de la perception qu'on peut avoir des genres vient de l'éducation reçue au sein du milieu familial.  
Oui, et c'est pour cela que la résistance sera aisée contre ces thèses immondes.

Néanmoins, le combat pour une école laïque, c'est-à-dire débarassée des idéologies, sur une soi-disant base religieuse ou non, reste quelque chose d'important pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Erkos



Masculin Messages : 533
Inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 01:19

Le bob, la guerre c'est la paix

N'essayez pas d’interpréter ce que je dis

Citation :
Croire que l'école pourrait changer radicalement la perception que peut avoir la population du rôle des personnes selon leur genre est d'une grande naïveté.  Qu'on soit pour une modification des programmes d'enseignement dans ce sens ou qu'on soit contre.

J'espère, même pour ceux qui n'ont pas une famille solide
Nos cerveaux sont tellement encrassé de droit de l'hommisme et d'antirascisme qu'on est déconnecter du réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 01:31

J'avais oublié celle-là aussi dans le rapport page 11

"Proposition N° 23

Programmer des études sur l’enfance et l’adolescence en y incluant la problématique du genre. La plupart des données disponibles portent sur une tranche d’âge, une activité ou un milieu social. Il y aurait pourtant plus à
apprendre d’études :
longitudinales : en suivant les mêmes enfants au fil du temps, on pourrait collecter des informations et mieux comprendre les processus de prise et déprise des pratiques et de construction des goûts, leurs variations selon le genre, mais aussi l’origine et les trajectoires sociales ;
pluridisciplinaires : en s’inspirant des gender studies anglo-saxonnes, qui croisent, autour de la thématique du genre, les apports de l’ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales"

Et plus loin en bas de la page 12 :
"En France, le genre comme déterminant des inégalités de santé est relativement ignoré, là où il est couramment admis dans le monde anglo-saxon, tant dans la pratique médicale que dans la réflexion universitaire"

Dans le rapport complet de 236 pages le but est clair à la page 234:
"Une remise en question des stéréotypes de genre est toujours possible

Le processus de socialisation des enfants n’est pas linéaire et des remises en
question des stéréotypes de genre véhiculés, même s’ils ont été intériorisés, sont toujours possibles.
"

Ce rapport vaut le cout de prendre le temps de le lire. Tout y passe pour casser les stéréotypes de genre :
- l'éducation des petits
- l'habillement
- les jouets, les jeux (trop sexistes : l'homme est le plus fort, la femme est au second plan)
- les BD, les DVD, les émissions TV pour la jeunesse (la même chose, trop sexistes : l'homme est le plus fort, la femme est au second plan)
- les pratiques sportive et culturelle des enfants
- les mathématiques (trop d'exemples "masculins", si si !)
- l'influence de la famille qui véhicule des idées trop sexistes.
et j'en oublie

Tout y codifié dans le moindre détail de la vie quotidienne depuis la naissance jusqu'à l'adolescence et même au-delà. On se croirait retourné au temps soviétiques où c'est l'Etat qui pense à la place de l'individu.

A part ça la théorie du genre n'est pas à l'ordre du jour dans l'Education Nationale. On nous prend pour des idiots...


Dernière édition par Jeb le Mer 29 Jan 2014, 06:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bobel



Masculin Messages : 183
Inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 02:41

Jeb a écrit:
Ce rapport vaut le cout de prendre le temps de le lire. Tout y passe pour casser les stéréotypes de genre :
- l'éducation des petits
- l'habillement
- les jouets, les jeux (trop sexistes : l'homme est le plus fort, la femme est au second plan)
- les BD, les DVD, les émissions TV pour la jeunesse (la même chose, trop sexistes : l'homme est le plus fort, la femme est au second plan)
- les pratiques sportive et culturelle des enfants
- les mathématiques (trop d'exemples "masculins", si si !)
- l'influence de la famille qui véhicule des idées trop sexistes.
et j'en oublie

Vous oubliez le plus important :

- grossesses et accouchements (trop sexistes : que des femmes, jamais des hommes !)
 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 08:25

Comme ici, la plupart des membres sont des hommes, ils ne voient absolument pas le point de vue des femmes. Il existe encore beaucoup d'inégalités, mais les habitudes de pensée sont tellement bien intégrées qu'elles apparaissent comme naturelles.

Est-ce un travail de force physique que d'être parlementaire, directeur d'entreprise, et autre poste de commandement et de responsabilité ? Serait-ce plus pénible que d'aller faire des ménages à 5H du matin, avant de rentrer s'occuper des enfants ?
Savez-vous que toutes les infirmières hospitalières souffrent du dos ? Ce métier, dit féminin, demande de la force; tous les patients ne sont pas des poids-plume !

Quant aux différences de salaire pour un même travail, seuls les hommes dont la femme travaille s'en rendent compte...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 11:06

Cécile a écrit:
Comme ici, la plupart des membres sont des hommes, ils ne voient absolument pas le point de vue des femmes. Il existe encore beaucoup d'inégalités, mais les habitudes de pensée sont tellement bien intégrées qu'elles apparaissent comme naturelles.

Est-ce un travail de force physique que d'être parlementaire, directeur d'entreprise, et autre poste de commandement et de responsabilité ? Serait-ce plus pénible que d'aller faire des ménages à 5H du matin, avant de rentrer s'occuper des enfants ?
Savez-vous que toutes les infirmières hospitalières souffrent du dos ? Ce métier, dit féminin, demande de la force; tous les patients ne sont pas des poids-plume !

Quant aux différences de salaire pour un même travail, seuls les hommes dont la femme travaille s'en rendent compte...

Soyez pas pessimiste Cécile. Même si c'est pas toujours facile à intégrer il y a des hommes qui partagent le point de vue des femmes. Ceci étant il y a aussi production de stéréotypes de votre côté y compris sur le rôle des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 11:08

En Belgique , les fonctionnaires publics sont sexuellement égaux en matière de salaires .

Mais ne nous éloignons-nous pas de l'appréciation à porter sur la théorie du genre ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 11:17

Cécile a écrit:
Comme ici, la plupart des membres sont des hommes, ils ne voient absolument pas le point de vue des femmes. Il existe encore beaucoup d'inégalités, mais les habitudes de pensée sont tellement bien intégrées qu'elles apparaissent comme naturelles.

Est-ce un travail de force physique que d'être parlementaire, directeur d'entreprise, et autre poste de commandement et de responsabilité ? Serait-ce plus pénible que d'aller faire des ménages à 5H du matin, avant de rentrer s'occuper des enfants ?
Savez-vous que toutes les infirmières hospitalières souffrent du dos ? Ce métier, dit féminin, demande de la force; tous les patients ne sont pas des poids-plume !

Quant aux différences de salaire pour un même travail, seuls les hommes dont la femme travaille s'en rendent compte...
Cécile vous ne semblez pas être au courant de toutes les lois promulguées en faveur de l’égalité des femmes et des hommes.

Pourquoi en rajouter avec un projet de loi qui va aussi loin dans la codification de la vie sociale et familiale de chacun depuis le berceau ?!

Un rappel de l'historique des lois en faveur de l’égalité des femmes et des hommes :
1907 : La loi accorde aux femmes mariées la libre disposition de leur salaire.

1909 : Institution d’un congé de maternité de 8 semaines sans rupture de contrat mais sans traitement.

1924 : Les programmes de l’enseignement secondaire ainsi que le baccalauréat deviennent identiques pour les filles et les garçons.

1928 : Congé de maternité de deux mois à plein traitement pour toutes les salariées de la fonction publique.

1936 : Premières femmes sous-secrétaires d’Etat.

1938 : Suppression de l’incapacité civile des femmes.

1944 : Ordonnance accordant le droit de vote et d’éligibilité aux femmes.

1946 : Le principe de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines est désormais inscrit dans le préambule de la Constitution.

1947 : Première femme nommée ministre (santé publique et population).

1965 : Loi de réforme des régimes matrimoniaux qui autorise les femmes à exercer une profession sans autorisation maritale et à gérer leur biens propres.

1967 : Loi Neuwirth qui autorise la contraception.

1970 : Le congé maternité est indemnisé à 90% par l’Assurance maternité.
Création d’un congé parental d’éducation et suppression de la    notion de « chef de famille ».

1972 : Le principe de l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes est inscrit dans la loi.

1973 : La mère peut transmettre sa nationalité à son enfant légitime ou naturel.

1975 : Instauration du divorce par consentement mutuel.
Obligation de la mixité scolaire.
La loi Veil autorise l’IVG (interruption volontaire de grossesses) pour une période probatoire de 5 ans.

1979 : Une nouvelle loi sur l’IVG rend définitive les dispositions de la loi de 1975.

1981 : Loi sur le viol qui redéfinit l’agression sexuelle.

1982  : IVG remboursé par la sécurité sociale.

1983 : Loi Roudy sur l’égalité professionnelle.

1985 : Le congé d’éducation parentale est ouvert à l’un ou l’autre des parents salariés.
Loi relative à l’égalité des époux dans la gestion des biens de la famille et des enfants.

1987 :  Loi instituant l’autorité parentale conjointe pour les enfants naturels ou de parents divorcés.

1990 : Autorisation de l’utilisation du RU 486, technique médicamenteuse de l’IVG.
La Cour de cassation reconnaît le viol entre époux.

1992 : Loi sanctionnant le harcèlement sexuel dans les relations de travail.

1993 : La loi dépénalise l’auto-avortement et crée le délit d’entrave à l’IVG.

1995 : Création de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes.

1999 : Modification des articles 3 et 4 de la Constitution pour introduire l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives.

2000 : Loi de mise en oeuvre sur l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux.
Loi relative à la contraception d’urgence qui ne la soumet plus à une prescription obligatoire.

2001 : Loi Génisson sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qui vise à  développer le dialogue social sur ce sujet dans la branche et l’entreprise.
Loi qui allonge le délai légal au recours à l’IVG de 10 à 12  semaines.
Loi relative à la lutte contre les discriminations à l’emploi qui précise notamment le régime juridique de la preuve.


2002 : Loi sur la transmission du patronyme qui autorise la transmission du nom de la mère ou du père ou des deux aux enfants.

2004 : Loi relative au divorce : protection du conjoint victime de violence.

2006 : Loi sur l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.
Loi sur la prévention et la répression des violences au sein du couple.

2007 : Loi sur l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives.

2008 : Loi du 27 mai 2008 portant adaptation au droit communautaire   dans le domaine de la lutte contre les discriminations : parmi les motifs, « maternité y compris congé maternité ».
Modification de l’article 1er de la Constitution qui dispose désormais que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales ».

Source : http://femmes.gouv.fr/le-ministere/chronologie-des-dispositions-en-faveur-de-legalite-des-femmes-et-des-hommes/
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 11:28

Ouais... à compléter par :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chefs_du_gouvernement_fran%C3%A7ais
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 11:52

Cécile a écrit:
Comme ici, la plupart des membres sont des hommes, ils ne voient absolument pas le point de vue des femmes. Il existe encore beaucoup d'inégalités, mais les habitudes de pensée sont tellement bien intégrées qu'elles apparaissent comme naturelles.

Est-ce un travail de force physique que d'être parlementaire, directeur d'entreprise, et autre poste de commandement et de responsabilité ? Serait-ce plus pénible que d'aller faire des ménages à 5H du matin, avant de rentrer s'occuper des enfants ?
Savez-vous que toutes les infirmières hospitalières souffrent du dos ? Ce métier, dit féminin, demande de la force; tous les patients ne sont pas des poids-plume !


Quant aux différences de salaire pour un même travail, seuls les hommes dont la femme travaille s'en rendent compte...

Très juste!

Aussi bien, mon humble avis est qu'il n'est nul besoin que de bon sens pour réformer certains stéréotypes sociétaux; il y a certainement encore du travail de ce côté pour faire évoluer les mentalités des hommes vers davantage de considération pour les femmes; pourtant, mon épouse, qui n'est pas la dernière à pester contre les différences de traitement à travail égal, affirme qu'elle aurait cent fois préféré troquer son job (confortable) contre un statut reconnu de femme au foyer, dûment rétribué, pour élever trois ou quatre plutôt que deux enfants...
Et n'y-a-t-il pas des infirmiers, aussi? Et des hommes qui s'occupent de leur enfants?

lebob a écrit:
les femmes chauffeurs routiers, ce qui était proprement inconcevable voici trente ans (même si je veux bien admettre que la généralisation des systèmes de direction assistée sur les poids lourds a pu contribuer à cette évolution).  Et il y a aussi des femmes qui pratiquent certains métiers du bâtiment

La mécanisation de l'outillage permet bien des choses qui ne l'étaient pas auparavant; mais les métiers du bâtiment sont parmi les plus durs (les hommes qui le pratiquent le disent); pourquoi les femmes, qui ne sont pas armées pour cela devraient-elles absolument coloniser ces métiers? Veut-on vraiment que les femmes ressemblent toutes à des basketteuses russes ou à des nageuses de l'ex-Allemagne de l'est, nourries aux emphétamines?

Et si on laissait faire le temps, des fois, il a déjà bien pris son envol, sur le plan de l'évolution des moeurs professionnelles; personne ne demande qu'il le suspende... Mais notre société ne sait plus ce que c'est que patienter.

D'autre part, et en dépit de tout ce que veulent nous faire avaler les idéologues démagogues irresponsables, les femmes ont quelque chances de rester de meilleures mères que certains "hommes"  Cool ; or, qu'on le veuille ou non, cela rendra toujours l'exercice d'une profession, quelle qu'elle soit, par une femme, plus problématique ou nécessitant des aménagements spécifiques; pas nécessairement infériorisants comme un salaire amoindri ou des possibilités de promotions limitées, ce qui est injuste... Mais je n'ai pas de compétences pour développer dans ce domaine.

Même avec tous les aménagements qu'on voudra pour contourner la nature et préserver un maximum d'espace à la jouissance sexuelle, il restera toujours que c'est par la femme que la vie se transmet le plus simplement... le plus naturellement (sauf à prétendre que la nature n'est qu'une vue de l'esprit... aujourd'hui dépassée par le matérialisme).
N'est-ce pas une chose à prendre en compte et à valoriser? Et est-ce la valoriser qu'ôter à la femme ce privilège (par GPA/PMA), sous prétexte de lui conférer une soit-disante égalité par rapport à l'homme?

Je ne puis pas parler au nom des femmes, mais je me souviens de ma mère: femme au foyer avec cinq enfants, elle n'a jamais pu exerçer sa profession de couturière que pour sa progéniture; elle n'en a jamais perçu les émoluments pourtant mérités, et n'avait pas d' autonomie financière; elle n'avait même pas d'atelier pour travailler; et elle participa toute sa vie à la gestion quotidienne de l'entreprise paternelle; sa revendication ne portait pas sur une égalité de traitement mais sur la reconnaissance financière du travail accompli et de l'autonomie qui va de pair, récompense juste et valorisante de son apport personnel d'épouse et de mère.

Non, vraiment, je crois que notre époque se trompe: le bon combat n'est pas une égalité entre hommes et femmes, mais celui de la valorisation du sexe féminin et de son statut, de la reconnaissance pleine et entière de son rôle procréateur et éducateur.
C'est aux femmes de voir si elles veulent se ressembler pleinement ou bien se condamner à rivaliser avec les hommes sur des terrains qui ne sont pas les leurs... sauf exceptions qui à mon sens devraient le rester.

Je vais me faire tuer ici mais tant pis: j'ai la caution de ma mère et de mon épouse.
 siffler
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 11:57

adamev a écrit:
Ouais... à compléter par :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chefs_du_gouvernement_fran%C3%A7ais


Si vous voulez que ça change, votez Marine...  Mr.Red rambo 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 12:16

adamev a écrit:
Cécile a écrit:
Comme ici, la plupart des membres sont des hommes, ils ne voient absolument pas le point de vue des femmes. Il existe encore beaucoup d'inégalités, mais les habitudes de pensée sont tellement bien intégrées qu'elles apparaissent comme naturelles.

Est-ce un travail de force physique que d'être parlementaire, directeur d'entreprise, et autre poste de commandement et de responsabilité ? Serait-ce plus pénible que d'aller faire des ménages à 5H du matin, avant de rentrer s'occuper des enfants ?
Savez-vous que toutes les infirmières hospitalières souffrent du dos ? Ce métier, dit féminin, demande de la force; tous les patients ne sont pas des poids-plume !

Quant aux différences de salaire pour un même travail, seuls les hommes dont la femme travaille s'en rendent compte...

Soyez pas pessimiste Cécile. Même si c'est pas toujours facile à intégrer il y a des hommes qui partagent le point de vue des femmes. Ceci étant il y a aussi production de stéréotypes de votre côté y compris sur le rôle des femmes.

Tout à fait ! Personne n'est à l'abri. Certaines femmes sont aussi machistes que des hommes !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 12:47

Et beaucoup plus antiféministes . Je l'ai expérimenté avec la femme de mon copain " ancien " des Témoins de Jehovah .

Beaucoup de femmes musulmanes aussi sont des antiféministes farouches .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 12:50

Jeb a écrit:
Cécile a écrit:
Comme ici, la plupart des membres sont des hommes, ils ne voient absolument pas le point de vue des femmes. Il existe encore beaucoup d'inégalités, mais les habitudes de pensée sont tellement bien intégrées qu'elles apparaissent comme naturelles.

Est-ce un travail de force physique que d'être parlementaire, directeur d'entreprise, et autre poste de commandement et de responsabilité ? Serait-ce plus pénible que d'aller faire des ménages à 5H du matin, avant de rentrer s'occuper des enfants ?
Savez-vous que toutes les infirmières hospitalières souffrent du dos ? Ce métier, dit féminin, demande de la force; tous les patients ne sont pas des poids-plume !

Quant aux différences de salaire pour un même travail, seuls les hommes dont la femme travaille s'en rendent compte...
Cécile vous ne semblez pas être au courant de toutes les lois promulguées en faveur de l’égalité des femmes et des hommes.

Pourquoi en rajouter avec un projet de loi qui va aussi loin dans la codification de la vie sociale et familiale de chacun depuis le berceau ?!

Un rappel de l'historique des lois en faveur de l’égalité des femmes et des hommes :
1907 : La loi accorde aux femmes mariées la libre disposition de leur salaire.  Quelle délicatesse Laughing 

1909 : Institution d’un congé de maternité de 8 semaines sans rupture de contrat mais sans traitement. C'est vrai quoi, elles auraient pu être virées !

1924 : Les programmes de l’enseignement secondaire ainsi que le baccalauréat deviennent identiques pour les filles et les garçons. Mais les garçons n'apprennent toujours pas la couture !

1928 : Congé de maternité de deux mois à plein traitement pour toutes les salariées de la fonction publique. Mais pas pour celles qui font des travaux pénibles.

1936 : Premières femmes sous-secrétaires d’Etat. Des sous-fifres...

1938 : Suppression de l’incapacité civile des femmes.  Mr. Green 

1944 : Ordonnance accordant le droit de vote et d’éligibilité aux femmes.  Mr. Green 

1946 : Le principe de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines est désormais inscrit dans le préambule de la Constitution. Inscrit... mais pas réalisé !

1947 : Première femme nommée ministre (santé publique et population). salut 

1965 : Loi de réforme des régimes matrimoniaux qui autorise les femmes à exercer une profession sans autorisation maritale et à gérer leur biens propres. N'est-ce pas simplement normal ?

1967 : Loi Neuwirth qui autorise la contraception. Cela concerne normalement aussi les hommes, enfin ceux qui sont des pères.

1970 : Le congé maternité est indemnisé à 90% par l’Assurance maternité.
Création d’un congé parental d’éducation et suppression de la notion de « chef de famille ». D'autant plus quand le chef de famille s'est barré !

1972 : Le principe de l’égalité de rémunération entre les femmes et les hommes est inscrit dans la loi. Mais pas dans les faits...

1973 : La mère peut transmettre sa nationalité à son enfant légitime ou naturel.

1975 : Instauration du divorce par consentement mutuel. Est-ce un plus pour les femmes ?
Obligation de la mixité scolaire. Eh ben là, je trouve que c'est dommage...

La loi Veil autorise l’IVG (interruption volontaire de grossesses) pour une période probatoire de 5 ans.

1979 : Une nouvelle loi sur l’IVG rend définitive les dispositions de la loi de 1975. ça arrange ceux et celles qui ne veulent pas d'enfants...

1981 : Loi sur le viol qui redéfinit l’agression sexuelle. Avant, c'était pour rire !

1982  : IVG remboursé par la sécurité sociale.

1983 : Loi Roudy sur l’égalité professionnelle. Résultat ?

1985 : Le congé d’éducation parentale est ouvert à l’un ou l’autre des parents salariés.
Loi relative à l’égalité des époux dans la gestion des biens de la famille et des enfants. Il était temps.

1987 :  Loi instituant l’autorité parentale conjointe pour les enfants naturels ou de parents divorcés.

1990 : Autorisation de l’utilisation du RU 486, technique médicamenteuse de l’IVG.
La Cour de cassation reconnaît le viol entre époux.  ça, c'est un progrès !

1992 : Loi sanctionnant le harcèlement sexuel dans les relations de travail. qui reste difficile à prouver.

1993 : La loi dépénalise l’auto-avortement et crée le délit d’entrave à l’IVG.

1995 : Création de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes.

1999 : Modification des articles 3 et 4 de la Constitution pour introduire l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et aux fonctions électives.

2000 : Loi de mise en oeuvre sur l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux.
Loi relative à la contraception d’urgence qui ne la soumet plus à une prescription obligatoire.

2001 : Loi Génisson sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qui vise à  développer le dialogue social sur ce sujet dans la branche et l’entreprise.
Loi qui allonge le délai légal au recours à l’IVG de 10 à 12  semaines.
Loi relative à la lutte contre les discriminations à l’emploi qui précise notamment le régime juridique de la preuve.


2002 : Loi sur la transmission du patronyme qui autorise la transmission du nom de la mère ou du père ou des deux aux enfants.

2004 : Loi relative au divorce : protection du conjoint victime de violence.

2006 : Loi sur l’égalité salariale entre les femmes et les hommes.
Loi sur la prévention et la répression des violences au sein du couple.

2007 : Loi sur l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives.

2008 : Loi du 27 mai 2008 portant adaptation au droit communautaire   dans le domaine de la lutte contre les discriminations : parmi les motifs, « maternité y compris congé maternité ».
Modification de l’article 1er de la Constitution qui dispose désormais que « la loi favorise l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives ainsi qu’aux responsabilités professionnelles et sociales ».

Source : http://femmes.gouv.fr/le-ministere/chronologie-des-dispositions-en-faveur-de-legalite-des-femmes-et-des-hommes/

Que de cadeaux ! et pourtant...

C'est incroyable d'être obligé de faire des lois pour essayer d'obtenir la simple justice... Et on n'y est pas encore !
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 13:14

Oui . Tant que la haine néonatale n'aura pas été éradiquée , aucune loi ou Constitution en faveur de l'égalité , ne sera efficace .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 14:55

Etes-vous sûr d'avoir éradiqué la vôtre???
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 19:18

Égalité femme-homme, tous le monde est d'accord et il y a encore beaucoup de chemin à faire. (Chez les hommes, c'est évident, et chez les femmes elles-même, ce n'est pas gagné encore...)

Les lois sur l'égalité existent pour la même raison que les lois sur l'alcool au volant existent, parce que même si c'est évident que c'est un bien pour le bien commun, il y en a encore qui conduisent leur véhicule complètement bourré... Ceci dit, il y en a de moins en moins.

Le problème de la théorie du genre n'est pas de cet ordre.

elle tente de nier qu'il puisse y avoir des différences entre les hommes et les femmes, même si c'est d'une évidence naturelle.

Rien n'empêche qu'une dame soit mécanicienne ou pilote d'avion.

Un petit garçon ou une petite fille ont besoin d'avoir des point de repère dans la vie. Une identité, un groupe à qui se rattacher.

Rien de plus anxiogène pour un enfant de se faire dire: "hé bien, il faut que tu comprennes que tu as un corps de garçon, mais il se pourrait que tu soit une fille dans ta tête, alors on ne va pas te permettre d'être un garçon au cas où... Tu es indéterminé, et tu décidera plus tard ce que tu veux être."

C'est bien certains qu'il va revenir de l'école en pleurant!

Ça prend pas la tête d'Albert Einstein pour comprendre que c'est idiot, que ça va inhiber le développement d'un individu sexué, créer des questionnements inutile pour 95% de la population (et là, je suis généreux), et que ce n'est pas sain pour se former une identité propre à l'adolescence.

Ce sont des questionnement d'adulte qu'on tente d'imposer à des enfants qui n'ont pas l'âge de se positionner là dessus, au cas où un individu sur 1 million soit mal dans sa peau.

Là, on va avoir 1 million de personne qui vont être mal dans leur peau pour éviter qu'il y en ait un qui soit mal.

Chez nous, nous n'avons rien imposer à nos enfants en terme de jeux. Mais naturellement, il vont vers ce qui les attirent. Mes filles ont jouées aux camions parfois, mais naturellement, elles préfèrent les poupées et inversement pour mes garçons. C'est du conditionnement??? Faudrait que je fasse un calendrier pour qu'ils jouent 50% du temps à des jeux de garçon et de fille pour ne pas qu'ils développe des stéréotypes ou alors que n'interdisent tout jeux qui qui est attribué à un des deux genres?

Pour arriver à la tolérance des différences, c'est le respect des personnes qu'il faut prôner. Pas l'inibition de ce qu'il sont fondamentalement, garçon ou fille.

 heureux 



Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Mer 29 Jan 2014, 20:07

Oui l'égalité homme-femme on est d'accord.
Figurez vous, que je suis aussi pour la paix, contre la guerre, contre les maladies et contre le chômage.

Donc, pour revenir au sujet, théorie du genre et école.

Extrait de la lettre de Peillon aux recteurs l'an dernier
"Je vous invite à relayer avec la plus grande énergie, la campagne de communication relative à la ligne Azur"
Qu'est-ce donc que la ligne Azur, vous dites-vous ?

Je vais vous faire un petit topo sur ce dispositif innovant. Smile
Un site internet qui permet aux jeunes de poser des "questions élémentaires" et de trouver des liens vers les organismes que vous imaginez. ;)
Si des interrogations persistent, les jeunes sont invités à se rapprocher d’interlocuteurs dédiés, par téléphone, e-mail ou courrier.

Le site propose aux enfants (à partir de 11 ans) de chercher à se définir, par rapport à leur vécu, en suivant un raisonnement de type gender, que la novlangue socialiste appelle pudiquement "études de genre".


Le contenu très révélateur du tableau, première étape « se définir ».
A part ça non, la théorie du genre n’existe pas et n'est pas relayée dans les écoles "avec la plus grande énergie" par Peillon ! Very Happy

Si d'aventure le jeune a du mal avec les termes utilisés (on peut le comprendre, innocence oblige), il a à sa disposition un dico.
Celui-ci fait une distinction nette entre « l’identité de genre », qui serait déterminée socialement, ou « choisie » (se sentir homme ou femme) et « l’identité sexuelle », caractéristique indépendante de la précédente et correspondant à une réalité physique (être homme, femme, ou « trans » évidemment Smile)
Cette distinction, comme vous le savez, justifie la fameuse théorie de Judith Butler (soit dit en passant, juive anti-sionniste, belle ironie de l'histoire !).

Sachez également que le site proposait (et a supprimé suite à l'indignation provoquée) en téléchargement la brochure "Tomber la culotte !"
(Brochure se présentant comme un contenu pédagogique à destination des jeunes lesbiennes où l'on peut s'initier à l'utilisation de sex toys et des conseils pour des jeux bondages et SM.)
Mais je vous rassure elle est toujours disponible sur le site sos-homophobie (que Ligne Azur relaye bien sûr Smile)
Vous comprenez, il faut "changer les mentalités" selon V.Peillon. Smile

Mais, étonnamment (ou pas), il n'y a rien concernant les abus sexuels, ou la corruption et le détournement de mineurs.

A noter, incidemment, leur définition de la pédophilie qui, dans sa première version, définissait cette activité comme l'attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne.
Euh c'est tout ?
Oui c'est tout. Ils avaient tout simplement "oublié" de préciser qu'en France c'était interdit (pour le moment)... C'était en effet prioritaire de bien dire que les pédophiles ne sont pas homosexuels. L'illégalité ? secondaire.

On voit bien que ce dispositif fait apparaitre une démarche d’exposition précoce, violente, et portée sur la luxure, des enfants à la sexualité et bien sûr une promotion de l'homosexualité.


En bonus, petit complément pour la compréhension de la manipulation des médias et du gouvernement qui tentent d’expliquer que l’idéologie du genre n’est pas véhiculée par l’école.
Conférence d'Isabelle Ami, professeur de SVT qui épluche les contenus pédagogiques.
http://www.youtube.com/watch?v=8j0Xuym5vFY&feature=player_embedded

 salut
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Jeu 30 Jan 2014, 12:32

Ray a écrit:
A noter, incidemment, leur définition de la pédophilie qui, dans sa première version, définissait cette activité comme l'attirance sexuelle pour les enfants, quelle que soit l’orientation sexuelle de la personne.
Euh c'est tout ?
Oui c'est tout. Ils avaient tout simplement "oublié" de préciser qu'en France c'était interdit (pour le moment)... C'était en effet prioritaire de bien dire que les pédophiles ne sont pas homosexuels. L'illégalité ? secondaire.

Ha ben oui, léger détail...   affraid 

Il ne fallait surtout pas froisser qui on sait...  What the fuck ?!? 

Bof, c'est juste des enfants après tout. il ne vote pas, il ne peuvent nous poursuivre en justice, ils sont si...vulnérable.  De toute façon, Tout est relatif, il ne faut pas juger et il faut être ouvert d'esprit...     

C'est pas inquiétant du tout.   :pompom:
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé
Administrateur


Masculin Messages : 2632
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Jeu 30 Jan 2014, 12:45

Citation :
Le site propose aux enfants (à partir de 11 ans) de chercher à se définir, par rapport à leur vécu, en suivant un raisonnement de type gender, que la novlangue socialiste appelle pudiquement "études de genre".

C'est le genre de question qu'il faut se poser à 11 ans, c'est tout naturel...  pale 

Chacun-e doit pouvoir y trouver son équilibre.  siffler 

Au fait, si je suis de genre indéterminée parce que je l'ai choisi, il faut dire "chacun-e" ou "chacune-un"? Il faudra un jour régler ce problème et corriger la grammaire pour qu'il n'y ait aucune connotation stéréotypée de genre...  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Ven 31 Jan 2014, 08:04

"Masturbation", "théorie du genre" à l'école... Décryptage de cinq folles rumeurs

Des parents d'élèves ont reçu des SMS les incitant à ne pas envoyer leurs enfants à l'école, un jour par mois, pour lutter notamment contre "l'enseignement obligatoire de la 'théorie du genre'".

Par Camille Caldini
Mis à jour le 29/01/2014 | 12:11


La rumeur court à la vitesse des SMS envoyés massivement aux parents d'élèves. "Le choix est simple. Soit on accepte la 'théorie du genre', soit on défend l'avenir de nos enfants", résume le texto reçu par une internaute, qui le partage sur Twitter, mardi 28 janvier. Certains des messages reçus, cités par Ouest France et L'Est républicain, dénoncent aussi des "cours de masturbation", des modules d'éducation sexuelle "avec démonstration", et des "peluches en forme de pénis et de vagin", destinés aux écoles maternelles.

A l'origine de cette campagne massive : un collectif nommé Journée de retrait de l'école (JRE), qui entend protéger "la pudeur et l'intégrité de nos enfants" en les retirant de l'école une journée par mois, sans prévenir l'établissement. Dans son viseur : le programme ABCD de l'égalité des ministères des Droits des femmes et de l'Education nationale, en test dans 10 académies et qui vise les jeunes de 3 à 15 ans.

La consigne est détaillée sur le site de JRE : "Vous justifierez l'absence de votre enfant le lendemain, par le motif suivant : journée de retrait de l'école pour l'interdiction de la théorie du genre dans tous les établissements scolaires." Le message semble avoir été entendu, après sa diffusion via différentes antennes locales de l'organisation. Dans l'Oise par exemple, certaines écoles ont enregistré un taux d'absentéisme de 10 à 60%, lundi, selon les établissements, rapporte Le Parisien.

Rumeur n°1 : l'école va enseigner la "théorie du genre"

Ce que dit la rumeur. Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, "sur les traces de son prédécesseur Luc Chatel", voudrait "généraliser et officialiser l'enseignement de la 'théorie du genre' dans les écoles publiques et privées sous contrat à partir de la rentrée 2014".

Son origine. Le vocabulaire "théorie du genre" était déjà employé par les opposants les plus radicaux au mariage pour tous, Alliance Vita et Manif pour tous en tête. Ces collectifs ont transformé les "études sur le genre" (recherches interdisciplinaires qui tendent à démontrer que le sexe biologique ne suffit pas à faire un homme ou une femme et que les normes sociales y contribuent) en "théorie du genre", une idéologie qui viserait à nier toute différenciation sexuelle. Idéologie qu'il faudrait par conséquent combattre.

Sur la même ligne, l'Observatoire de la théorie du genre affirme que le programme ABCD de l’égalité est une "porte ouverte sur la théorie du genre à l’école", et estime que "les activités prévues par le programme ABCD tendent donc à empiéter sur le renforcement des savoirs fondamentaux".

Ceux qui relaient la rumeur. Le JRE, à l'origine de la campagne de "retrait de l'école" martèle son opposition à la "théorie du genre". A sa tête, Farida Belghoul, qui fut une figure de la "deuxième génération" de l’immigration, dans les années 1980. Son visage est devenu public après la Marche pour l'égalité ou Marche des Beurs, en 1983. Ecrivaine et cinéaste, elle a rejoint en 2013 le mouvement Egalité et réconciliation d'Alain Soral, essayiste et polémiste proche de Dieudonné. Elle marchait à Paris, dimanche, lors du "jour de colère". La militante a décidé de ne plus s'habiller que "selon sa nature première", c'est-à-dire de ne plus porter que des robes, rapporte Rue89.

Dans l'ABCD de l'égalité. Le programme, destiné à lutter contre les inégalités entre filles et garçons, de la maternelle au collège, met à la disposition des enseignants des outils pédagogiques, afin qu'eux-mêmes évitent de faire appel à des stéréotypes de genre dans leur enseignement. Ils sont incités, par exemple, à "expliquer que Juliette peut devenir pompier et Arnaud infirmier", résume Europe1. Ils ne sont pas pour autant censés interdire à Antoine de vouloir devenir pompier.

Rumeur n°2 : "éducation sexuelle" et "masturbation" dès la maternelle

Ce que dit la rumeur. Selon des SMS reçus par des parents d'élèves et rapportés par Ouest France, "dans les écoles, des cours d’éducation sexuelle et de masturbation" sont dispensés dès la maternelle.

Son origine. Un texte publié en 2010, intitulé Standards pour l’éducation sexuelle. Le rapport est cosigné par le Centre fédéral allemand pour l’éducation à la santé (BZgA), le bureau européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et un collège d'experts internationaux. Son objectif est de "donner aux enfants et aux jeunes une éducation adéquate en matière de sexualité" pour lutter contre les MST, IST, violences sexuelles et grossesses non désirées, souligne Libération, qui y consacre un article.

Ceux qui la relaient. On retrouve ce rapport cité sur le site d'Alain Soral, ainsi que sur Boulevard Voltaire, de Robert Ménard, et sur d'autres sites proches de l'extrême droite.

Dans l'ABCD de l'égalité. Le ministère de l'Education n'a jamais fait référence à ce rapport, qui n'a aucune valeur dans l'Hexagone. Aucune mention n'est d'ailleurs faite de la sexualité dans les modules du programme ABCD, élaboré par les ministères des Droits des femmes et de l'Education nationale et consultable en ligne.

Rumeur n°3 : l'homosexualité abordée à la maternelle

Ce que dit la rumeur. "L'homosexualité abordée dans les programmes scolaires dès la maternelle", titre le média communautaire Islam & info. Des parents s'interrogent aussi à ce sujet sur la page Facebook de francetv info.

Son origine. Des esprits échauffés et l'imprécision du terme "école". Car l'homosexualité apparaît bien dans un programme : celui de sciences de la vie et de la terre (SVT), en classe de première L et ES. A la rentrée 2011, les lycéens ont découvert la question du genre et de l'orientation sexuelle dans un chapitre intitulé "Devenir homme ou femme". A l'époque, des députés UMP ont d'ailleurs demandé au ministre de l'Education de Nicolas Sarkozy, Luc Chatel, de retirer ces manuels scolaires.

Avant cela, Le Baiser de la Lune, de Sébastien Watel, court-métrage mettant en scène des poissons mâles amoureux, destiné aux classes de CM1 et CM2, avait choqué le Collectif pour l'enfant, qui milite contre l'homoparentalité, racontait L'Express en 2010. Plus récemment, c'est le film Tomboy, de Céline Sciamma, montré à certaines classes de cycle 3 (CE2, CM1, CM2), dont celle de notre instituteur blogueur, qui a irrité les intégristes.

Dans l'ABCD de l'égalité. Pas un mot de plus sur l'homosexualité que sur la sexualité. Dans les dix académies qui testent déjà le projet éducatif, "on fait des colonnes 'métiers de filles' et 'métiers de garçons'", raconte Le Parisien, plutôt que de se demander "c'est quoi être homosexuel".

Rumeur n°4 : pénis et vagins en peluche à l'école

Ce que dit la rumeur. "Les parents parlent de peluches en forme de pénis et de vagin qui seraient présentées aux enfants pour distinguer les genres", écrit L'Est républicain.

Son origine (probable). Une boîte pédagogique surnommée Sex-Box, qui a choqué les conservateurs suisses, en 2011. Elle contient un pénis en bois et en peluche et un vagin, en peluche aussi, destinés à intégrer les programmes d'éducation sexuelle de la ville de Bâle. Mais là encore, pas à l'école maternelle, ni primaire. "Cette boîte contient du matériel d’enseignement pour le secondaire. Mais elle a été présentée [par un journal] comme étant prévue pour l’école enfantine et ça a choqué", explique Gabriela Fuchs, responsable de communication de la Conférence des directeurs de l’instruction publique, au Matin.ch.

Dans l'ABCD de l'égalité. Aucune peluche à connotation sexuelle n'est mentionnée. D'ailleurs, il n'est pas prévu d'aborder la sexualité dans l'ABCD de l'égalité.

Rumeur n°5 : le gouvernement veut interdire l'enseignement à domicile

Ce que dit la rumeur. "La théorie du 'gender' sera imposée à tous, quitte à interdire l'école à la maison", écrit prorussia.tv.

Ceux qui la relaient. La rumeur est reprise sur Le Salon beige, blog proche de l'extrême droite et de la frange "ultra" des catholiques.

Son origine. Une proposition de loi signée par des sénateurs UMP, selon LeMonde.fr. Leur volonté est de "limiter les possibilités d'enseignement à domicile", précise le site du quotidien, pour éviter "une désocialisation volontaire, destinée à soumettre l'enfant, particulièrement vulnérable, à un conditionnement psychique, idéologique ou religieux".

Dans l'ABCD de l'égalité. L'idée n'étant qu'à l'état de proposition, elle n'apparaît bien entendu nulle part dans les projets de l'Education nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Ven 31 Jan 2014, 10:16

J'aime beaucoup la présentation sous forme de rumeurs et les étiquetages pouvoir-friendly. Smile

- Ceci n'est pas une rumeur : http://www.senat.fr/leg/ppl13-245.html
- Ceci non plus : http://initiative-de-protection.ch/en-bref
- "rumeur 1" c'est déjà le cas via la ligne Azur et les contenus pédagogiques (voir mon post)
etc...

Ou avez vous trouvé cette présentation très inexacte, voir fausse et en tout les cas très orientée Cécile ?

edit : ah oui j'ai trouvé ! Francetvinfo service public, pouvoir-friendly inside.. ça se pose. Smile
Revenir en haut Aller en bas
sonia



Messages : 1407
Inscription : 31/07/2011

MessageSujet: Re: Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre   Ven 31 Jan 2014, 10:48

juste pour faire part de mon expérience effectivement pour la théorie du genre cela viens de l'éducation,je m'en rappel il y a 8 ans maintenant ou un peu plus au lycée en seconde on nous expliquer que l'homosexualité etait normal je m'en rappel très bien car c'est là ou j'ai commencé à la considéré comme normal..je me rappel plus combien de temps depuis que je suis toute petite on m'a appris que tout les stéréotype rose etc etait faux et que je pense effectivement et là j'ai repris mes études à la fac avec une pause avant bref et on a étudier ça justement que le feminin et le masculin etait que des constructions sociales que rien etait prouver on parlait des transgenre etc ,ceux qui naissent avec les deux sexes et qu ils existaient pleins de sexe cela dépendait aussi des hormones
Revenir en haut Aller en bas
 
Une preuve du caractère idéologique de la théorie du Genre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Du méthane dans l'atmosphère marsienne. Preuve d'une vie biologique ?
» Horloge et son Horloger , la preuve mathématique de Dieu
» Enterrement des morts: preuve de l'esprit chez l'homme?
» fouille archéologique a Lannuon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: