DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Grande avarice et esprit religieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 18:34

Je ne le fais pas exprès, j'arrive sur ce forum et je déboule avec mes questions qui peuvent paraître saugrenues.
En fait, ces questions proviennent de mon vécu, elles me turlupinent, or un forum comme ici est pratique pour trouver des réponses, les gens ne se sentent pas agresser et peuvent prendre le recul pour y répondre.

Voilà donc ma question, ou plutôt mes interrogations sur une tendance que je connais dans l'Eglise.

Tout d'abord, en préambule,

Je connais des catholiques fantastiques, rayonnant, en paix, généreux comme c'est pas possible, mais, ils sont rares (toujours ce mais)

il y a des croyants, moyens, comme moi, je ne pense pas être un pourri, et surtout pas un saint, il faudrait pas trop m'en demander, je suis moyen.

Mais, (toujours ce mais)

Je connais des catholiques, très engagés dans la vie de l'église, qui peut être se reconnaîtront un jour ou l'autre ici même, parce que le hasard peut les conduire à venir, d'autant qu'un ... est mon frère biologique..

Donc très engagés, qui sont "même" diacres ! ( le biologique), pas méchant, je dis pas ça,

Mais alors !

D'un radinisme, d'une avarice incroyable, quelque chose qui relève du sordide, radin comme c'est difficile à imaginer, radin sous toutes les formes..

Radin spirituel avec les personnes qui vivent éloignées de chez eux, à l'opposé de l'engagement autour de soi, une sorte de schizophrénie spirituelle.
    - Aucune exemplarité, on dirait qu'ils veulent avoir l'exclusivité du Salut, quand ils voient des gens faire de travers, ça les heurtent pas..
      Mais bien sur, rien de ça transparait dans sa paroisse, dans son lieu de vie, évidemment.


Radin dans le geste :
    - Même un geste apparemment gratuit, leur coûte trop, ils sont avares en tout

Radin en argent, avare :
    - genre mec, on récupère tout des parents après leurs décès, on partage rien, on rend jamais une invitation, etc.... On offre jamais rien.

Et pourtant, des gens, financièrement aisés, donc pas de stop financier, de gêne financière qui pourrait expliquer ce radinisme qui par conséquent est une avarice, un vice.

En revanche :
Un engagement de chaque instant pour la paroisse, recevoir les gens chez eux, préparation aux mariages, aux baptêmes, etc... là pas de radinisme, c'est d'une générosité infini
     - Mais (encore), au regard du radinisme précédemment cité, on est en droit de se demander si ils ne sont pas un peu dédommager, ou si il y a peu un calcul très vicieux, quand on est diacre, j'imagine qu'on peut rencontrer des personnes âgées, il peut y avoir des opportunités... je n'irai pas plus loin dans ce raisonnement, je sais que vous m'aurez compris.

Si, une seule générosité,

Des mails à la pelle, tous les jours.. (de ces mails automatiques, des diaporamas, enfin tous les bins qui circulent sur le web et que les gens se renvoient)

Bon dieu, ou plutôt chers amis du forum, c'est rare ou c'est fréquent ce genre de pratiquants ???

ça vous choque ou pas ?

Ou tout simplement, je suis mal né, dans un milieu pas top, mauvais karma ?

Alors moi, qui suis je ?

Eh bien, je suis moyen, mais malgré ça, les gens qui nous connaissent me disent (et c'est un compliment) que je suis à l'opposé, que nous ne devons pas avoir les mêmes parents, erreur  à la maternité...

Cela dit,

Il y a aucun contentieux, je reste toujours gentil, ouvert, aimable, j'ai jamais reproché à qui que ce soit ce qu'il est et ce qui me choque au travers de son avarice, je suis délicat, je n'aime pas la bagarre.

je le déplore et ce post est à la fois une question et un défoulement, et peut être un signe, je ne désespère pas qu'il puisse être lu pas un des intéressés, ça pourrait gentiment les aider à une réflexion bénéfique, à reconsidérer certains paramètres de leurs existences.

Car je pense, il me semble,
qu'un catholique, un chrétien, programme minimum, générosité.. et surtout pas avarice !

Je ne suis pas dupe non plus, ce n'est pas une banderille aux catholiques dont je suis, l'avarice est un vice que l'on trouve bien partout, dans toutes les populations et sous tous les tropiques, mais ça reste très choquant quand on trouve ce vice dans ces proportions chez des clercs de l'Eglise.

Mon sujet est très terre à terre, ça peut agacer, il est vrai que c'est plus agréable de tirer des plans sur des comètes invisibles, sur du non palpable, sur de la pure spéculation intellectuelle, théologique. Pourtant, tout commence par ça et finit par ça, le terre à terre.


PS/
Rassurez vous, j'en ai plus des comme celles ci..:beret:
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 20:25

Vous en avez trop dit , cher Tonylutz . Vous n'auriez pas dû révéler votre lien de parenté avec le " malade " . Il m'est maintenant impossible de vous aider . C'est trop personnel .

Pour le problème général du lien entre un " vice " particulier et une religion particulière , je présume que des études ont été faites mais elles mettent en jeu tellement de facteurs divers ( géographiques , géopolitiques , historiques , etc ) qu'il me paraît plus sage de ne pas trop chercher de lois sur ce sujet . En Europe , les Ecossais et les Néerlandais ont une solide réputation dans ce domaine .

Au plan individuel , des hypothèses psychologiques ont été avancées . Elles font généralement hurler quand on les énonce .

Ce que l'on sait , c'est que les avares sont aussi volontairement inconscients que les alcooliques . La première scène de " L'avare " de Molière est éblouissante à cet égard .

- ( tout bas ) La peste soit de l'avarice et des avaricieux .

- Qu'est-ce que tu dis ?

- ( tout haut ) Je dis : la peste soit de l'avarice et des avaricieux .

- Que t'importe ?

Harpagon ne se voit pas du tout tel qu'il est .
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 20:49

Merci Boulo,

Désolé, j'ai voulu être précis, et bien même qu'il s'agisse d'une erreur, si il vient sur ce forum, il ne peut geindre, je le nomme pas, c'est un frère biologique qui ne porte pas le même nom que moi, par conséquent, à moins d'être très informé ce qui me parait peu vraisemblable, ça risque pas de prendre une tournure publique, au pire ou au mieux, une tournure familiale, selon la volonté, une fin définitive d'une histoire si il s'entête et se vexe, ou ce que je souhaite, un renouveau.

Merci malgré tout pour votre message, c'est gentil de vous être jeté à l'eau, ce qui semble pas facile, dérangeant, etc..

Je vous ai bien lu,

Je pense qu'il y a effectivement un plan individuel, l'aspect psychologique que vous avancez me parait très pertinent, ce sont des malades qui s'ignorent.

Ce que je crains par ailleurs, c'est qu'il pratique assidûment la religion, comme une addiction, il ne pense qu'à ça et à ses sous.

On dirait qu'il veut rien lâcher, qu'il a peur de perdre, perdre son argent, et perdre sa vie, une sorte de super instinct de conservation pour se sauver dans tous les sens du terme,

J'irai jusqu'à dire que sa pratique religieuse et l'autre face de la pièce, l'autre aspect de son avarice, la peur de perdre, un instinct de conservation exacerbé à l'extrême afin de rien perdre, de se sauver corps, biens et âme, (je l'accable pas, je  pense qu'il croit vraiment en ces choses).

Par conséquent, c'est une pathologie. Une pathologie pour laquelle la religion ne peut rien, étant donné que dans son cas, sa pratique religieuse est symptomatique de sa maladie.

Espérons qu'ils sont peu nombreux dans son cas, parce qu'en l'occurrence, la religion comme symptomatique d'un super vice, c'est pas génial.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:01

Je vous livre quand même la folle hypothèse d'une des écoles de psychanalyse : le rapport personnel à l'écoulement de l'argent ( avarice ou prodigalité ) serait déterminé par la difficulté ou la facilité ... des toutes premières selles .

Si on n'y croit pas , on peut au moins en sourire .
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:05

jean-luc a écrit:
être catholique ne veut pas dire être parfait, mais pécheur .

Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. ( marc 2:17 )
Oui, tu as raison, je comprends toutes ces choses,

Mais, dans le cas de la personne dont je te parle, il me semble (lis mon post précédent) que sa pratique religieuse addictive est symptomatique de la maladie dont il souffre (l'avarice) et non d'une authentique pratique spirituelle.

Il a peur de tout perdre, perdre son argent, perdre son patrimoine, perdre la santé, perdre la vie,

on dirait que toute sa pratique religieuse consiste à une superstition pour le protéger de la vie, il considère les choses normales de la vie comme des maux, l'usure des biens, la vieillesse, la mort, la perte, etc.. or ce ne sont pas des maux, c'est la vie.

Ce qui peut interpeller, c'est que sa pratique  religieuse ne lui ait pas provoqué un déclic, un déblocage émotionnel, il n'ait pas touché par ce quelque chose de la grâce par lequel Dieu se révèle à nous.

Dis en des mots simples, on peut être diacre, et ne pas être converti.

C'est un petit peu triste, on pourrait poursuivre en déplorant le fait que l'activité spirituelle, prières, messes, ont que peu, voir pas d'effets,

Nous évoluons dans notre tunnel dés la naissance et nous n'en sortons pas, (ou a de très rares exceptions)


Dernière édition par Tonylutz le Mar 20 Aoû 2013, 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:08

boulo a écrit:
Je vous livre quand même la folle hypothèse d'une des écoles de psychanalyse : le rapport personnel à l'écoulement de l'argent ( avarice ou prodigalité ) serait déterminé par la difficulté ou la facilité ... des toutes premières selles .

Si on n'y croit pas , on peut au moins en sourire .
Et pourquoi pas :mdr: 

Traduit de l'occitan en français, on a une expression qui dit, "il est si avare, si il pouvait, il te vendrait sa cague"Thumright
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:33

Tonylutz a écrit:
...

Dis en des mots simples, on peut être diacre, et ne pas être converti.

...
Vous êtes en train de juger , cher Tonylutz ... C'est réservé à Dieu , nous dit-on .

Je l'ai fait aussi dans le passé vis-à-vis d'un prêtre fort vicieux . Je l'ai amèrement regretté depuis .
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:44

boulo a écrit:
Tonylutz a écrit:
...

Dis en des mots simples, on peut être diacre, et ne pas être converti.

...
Vous êtes en train de juger , cher Tonylutz ... C'est réservé à Dieu , nous dit-on .

Je l'ai fait aussi dans le passé vis-à-vis d'un prêtre fort vicieux . Je l'ai amèrement regretté depuis .
En fait non, je ne juge pas, je constate qu'il n'est pas converti, ça ne relève pas d'un jugement, on peut même envisager que la souffrance qu'il vit sur terre, car je pense qu'il n'est pas très heureux de son vécu, le prépare à rencontrer l'éternel..
Vivre sa vie en serrant les fesses (excusez l'expression, cependant je la trouve très vraie), c'est pas une vie ! C'est une souffrance, c'est certainement le chemin que lui a proposé le bon dieu... Ceci dit, je lui ai fait confiance parce que justement j'ai toujours voulu passer au dessus de ses travers, je l'ai quand même regretté, pour le moins, ma confiance n'a pas été récompensé.


Dernière édition par Tonylutz le Mar 20 Aoû 2013, 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:46

Si les vents des tentations s'élèvent, si tu viens heurter les rochers des tribulations, regarde l'étoile, invoque Marie.
Si tu es ballotté par les flots de l'orgueil, de l'ambition, de la trahison, de la jalousie, regarde l'étoile, invoque Marie.
Si la colère ou l'avarice ou les séductions de la chair secouent la petite barque de ton âme, regarde Marie.
Si, troublé par l'énormité de tes crimes, confon­du par la malpropreté de ta conscience, glacé d'effroi à la pensée du jugement, tu commences à être englouti par le gouffre de la tristesse, par l'abîme du désespoir, pense à Marie.
Dans les périls, dans les angoisses, dans le doute, pense à Marie, invoque Marie. Qu'elle ne s'éloigne pas de ta bouche, qu'elle ne s'éloigne pas de ton coeur et, pour obtenir le secours de sa prière, ne néglige pas l'exemple de sa vie,

Si tu la suis tu ne dévies pas.
Si tu la pries tu ne désespères pas.
Si tu la consultes tu ne te trompes pas.
Si elle te soutient tu ne tombes pas.
Si elle te protège tu ne crains rien.
Si elle te conduit tu ne te fatigues pas, si elle t'est favorable tu parviens au but.
Et ainsi tu éprouves par toi-même à quel juste titre il a été dit :
Et le nom de la Vierge était Marie.

Saint Bernard

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:52

Espérance a écrit:
Si les vents des tentations s'élèvent, si tu viens heurter les rochers des tribulations, regarde l'étoile, invoque Marie.
Si tu es ballotté par les flots de l'orgueil, de l'ambition, de la trahison, de la jalousie, regarde l'étoile, invoque Marie.
Si la colère ou l'avarice ou les séductions de la chair secouent la petite barque de ton âme, regarde Marie.
Si, troublé par l'énormité de tes crimes, confon­du par la malpropreté de ta conscience, glacé d'effroi à la pensée du jugement, tu commences à être englouti par le gouffre de la tristesse, par l'abîme du désespoir, pense à Marie.
Dans les périls, dans les angoisses, dans le doute, pense à Marie, invoque Marie. Qu'elle ne s'éloigne pas de ta bouche, qu'elle ne s'éloigne pas de ton coeur et, pour obtenir le secours de sa prière, ne néglige pas l'exemple de sa vie,

Si tu la suis tu ne dévies pas.
Si tu la pries tu ne désespères pas.
Si tu la consultes tu ne te trompes pas.
Si elle te soutient tu ne tombes pas.
Si elle te protège tu ne crains rien.
Si elle te conduit tu ne te fatigues pas, si elle t'est favorable tu parviens au but.
Et ainsi tu éprouves par toi-même à quel juste titre il a été dit :
Et le nom de la Vierge était Marie.

Saint Bernard
Merci, je connaissais pas ces prières, très belles, magnifiques !
Vraiment merci de me les faire connaître. 
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 21:54

Tony, ce n'est pas parce qu'on est catholiques, diacres, religieux qu'on est exempts de péché ! ce diacre dont vous parlez doit quand même avoir des qualités ?
C'est aussi parfois une maladie d'avoir peur de manquer, d'être économe...

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Emk



Masculin Messages : 146
Inscription : 09/08/2013

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 22:07

Espérance a écrit:
Tony, ce n'est pas parce qu'on est catholiques, diacres, religieux qu'on est exempts de péché ! ce diacre dont vous parlez doit quand même avoir des qualités ?
C'est aussi parfois une maladie d'avoir peur de manquer, d'être économe...
Oui, je suis d'accord avec vous, c'est ce que j'écrivais avant,

Je pense que l'origine de son avarice vient de la peur de perdre, une peur que nous avons tous, plus ou moins, mais chez certains, la peur est telle qu'elle fiche en l'air leurs vies, falsifient leurs existences et les conduisent à vivre dans un refus de tout,
l'avarice isole, c'est de la rétention, une constipation de tous les sens de la vie,

L'avarice crée des êtres rampants, qui s'accrochent de tous leurs corps sur tout ce qu'ils peuvent saisir, ils vivent à plat ventre.

Quant aux qualités, il en a certainement, c'est sur, mais si je m'insurge un peu contre son mode de vie, on voit ces qualités dépérirent, la réflexion qu'on se dit en famille, " on le reconnait plus.... "   " et pourquoi il sombre comme ça ? ... "

C'est cela qu'il faut comprendre, comme une maladie qui dégénère, on assiste impuissant au dépérissement d'un individu et ce, malgré, une assiduité sans failles et un engagement total de tous les instants dans l'Eglise, il y a un contraste choquant.

Il ne s'agit pas de juger, mais la dichotomie est telle qu'on ne peut pas la voir, un personnage coupé en deux, dissocié.

C'est peut être tout simplement une schizophrénie, on ne sait pas tout des gens, il se peut que je sois dans l'ignorance d'une pathologie  qu'il soigne dans son intimité, ce qui est normal, c'est sa vie.

En écrivant ce qui précède, je me demande et je pense que c'est pertinent, si il n'utilise pas la religion, vainement, comme une thérapie.
(non comme pathologie, lapsus révélateur, désolé).

Je crois savoir que si c'est ça, il va au casse pipe, le mysticisme pour soigner le psychique, ce n'est pas du tout conseillé.


Dernière édition par Tonylutz le Mar 20 Aoû 2013, 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16650
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mar 20 Aoû 2013, 22:18

Tonylutz a écrit:

le mysticisme pour soigner le psychique, ce n'est pas du tout conseillé.
je ne suis pas psy, mais je suis d'accord avec vous.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Grande avarice et esprit religieux   Mer 21 Aoû 2013, 04:18

Ne soyez pas désolé de votre lapsus , cher Tonylutz . Il est révélateur de votre véritable interrogation , à laquelle Freud avait répondu abruptement : " la religion est une névrose " .

Mais Freud est heureusement dépassé , à l'heure actuelle .

Sans vouloir résoudre votre problème personnel ( je me l'interdis , bien sûr ) , je défendrai la religion en disant , dans le prolongement de Stanislaw Grof , qu'elle est plus acceptable socialement que des tentatives individuelles d'auto-guérison , telles que les tics ou les tocs .

Mais , bien sûr , dans certains cas , un ensemble social , qui protège utilement ses membres , peut atteindre la masse critique , comme pour la fission nucléaire . Il devient dangereux . Ce n'est pas spécifique à la religion , il faut le souligner ( à la religion ou à l'athéisme  , préciserai-je , puisque les athées , même organisés , refusent contre toute évidence , d'être considérés comme une religion ) .

Et lorsque l'appartenance sociale ne tempère pas la tentative individuelle maladroite d'auto-guérison mais la renforce , il est temps de consulter .
Revenir en haut Aller en bas
 
Grande avarice et esprit religieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande avarice et esprit religieux
» Promesses à ceux qui honorent le Saint Sacrement
» L'ART RELIGIEUX AU SERVICE DU SAINT-ESPRIT - le R. P. M. MESGHLER - 1922.
» LES NOMS DU SAINT ESPRIT
» ESPRIT de DIEU, Souffle de Vie (chant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: