DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
misi



Féminin Messages : 24
Inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 08:57

Bonjour,

Justesse du propos, qu'en pensez-vous ? ...
Venez partager ==> http://belgicatho.hautetfort.com/media/01/02/1197730901.pdf
Merci pour vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 10:52

Rigolo cette manie de certains catholiques (se disant tels) de vouloir transformer en protestants tous ceux qui n'ont pas l'heur de penser droit selon eux????
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 12:20

Lettre à l'abbé Ringlet

                                      Monsieur l'abbé,

Comment allez-vous ? Très bien, j'espère ! Oui, je l'espère. Car, voyez-vous, autant
je désapprouve les propos que vous tenez un peu partout, autant je souhaite que la
vie vous épargne de ce qu'elle comporte d'épreuves pénibles à supporter. Non, je
n'aime pas, mais alors pas le moins du monde ce que vous dites et ce que vous
écrivez. Mais il y a un abîme entre une personne et ses idées. Par exemple : croyez-vous
que je serais content si j'apprenais demain que vous êtes atteint d'un cancer ?
Vous pensez que cela me ferait plaisir ? Non, monsieur l'abbé ! Soyez sûr que j'en
serais attristé. Et ça, je tiens à ce que vous le sachiez. Seulement voilà, il se fait que
vos idées sont nuisibles, totalement incompréhensibles dans la bouche d'un prêtre
« catholique ».  Vous n'êtes pas d'accord ? Dès lors, permettez-moi de vous citer...

« Le purgatoire est une invention du Moyen Age ». « Saint Paul est le patron de tous
les agités chroniques, de tous les m'as-tu vu, m'as-tu entendu ».  Les catholiques qui
croient aux dogmes sont des encorsetés dogmatiques ». « La vie après la mort, une
question tout à fait secondaire ». « L'Eglise est une belle-mère en total décalage
avec le monde et le pape quelqu'un qui n'empêche pas de dormir » Ca, c'est dans
votre livre : « L'Evangile d'un libre penseur ». Maintenant, voici ce que vous dites
dans « Le Soir » du 20 avril 2010 : « Je regrette le refus d'un véritable débat de fond
sur les questions les plus difficiles à savoir : l'ordination des femmes, l'interprétation
des dogmes tels que l'infaillibilité, la virginité de Marie, voire le regard qu'on porte sur
la divinité du Christ ». Eh oui, même la divinité du Christ (et donc la Trinité) n'y
échappe pas.

Fini ? Non, pas encore. Au sujet de la mort et de l'au-delà (sur le site
« Psychologie.be »), vous affirmez : «Ce qui sépare un croyant d'un non-croyant est
infime. Il y a parmi nous, vivant aujourd'hui, des gens qui ont déjà franchi le seuil,
dont la générosité est telle que cela n'a plus aucun sens de parler de résurrection ».
Donc, selon vous, croire que nous retrouverons un jour nos êtres chers ou croire
qu'on ne les retrouvera jamais, c'est du pareil au même. Vous dites cela à des
parents qui viennent de perdre leur enfant ?  Avouez une bonne fois pour toutes que
votre langage n'est pas chrétien ! Ou bien vous avez raison et le Christ et les apôtres
nous ont raconté des bobards, ou c'est vous qui dérapez complètement et dans ce
cas là, il est urgent de vous convertir..

A présent, terminé ? Hélas ; le « meilleur » reste à venir. Oh, pas grand chose, juste
une petite phrase, tirée elle aussi du site auquel je viens de me référer. La voici  :
«Jamais un évêque ne m'a rappelé à l'ordre ! ». Là, de deux choses l'une : ou bien
vous mentez, ou bien vous dites la vérité ! Et si vous dites la vérité, il n'y a plus qu'à
tirer l'échelle : nous sommes en pleine apostasie !  Si pas un seul épiscope ne vous
a contesté, non seulement ils sont tous coupables de non-assistance à foi en danger,
mais nous devons  nous préserver de ces Ponce Pilate si nous voulons garder la foi.
S'ils ne voient aucun inconvénient à ce que leurs clercs considèrent la vie éternelle
comme une chose secondaire, pas non plus d'inconvénient à ce qu'ils ne soient pas
d'accord avec les dogmes de leur l'Eglise ni sur ce que signifie la Messe, c'est qu'il
n'y a plus personne au gouvernail, ou qu'ils sont eux aussi contaminés jusqu'à l'os
par l'hérésie.  

Messieurs les évêques, vous qui êtes censés avoir la mission de protéger la foi, ne
voyez-vous pas qu'à force d'être ambigus vous la détruisez ? De grâce, intervenez.
Mettez vos prêtres au pied du mur en leur demandant de choisir entre la foi
catholique ou leurs errements doctrinaux. Ne gardez pas dans votre institution des
« représentants » qui  dénigrent ce qu'ils devraient promouvoir et qui empoisonnent
l'humble peuple chrétien ! Est-ce trop vous demander ? Suis-je dans l'erreur en vous
suppliant d'oser enfin séparer le bon grain de l'ivraie ? Quelle entreprise, quel parti
politique ne le ferait pas ?

Quant à vous, monsieur l'abbé, votre place est toute trouvée. Savez-vous qu'il
manque des pasteurs dans l'aile la plus libérale de l'Eglise protestante ? Là-bas,
vous seriez bien. Chez eux, on « ordonne » des femmes, on marie des homosexuels,
on ne croit pas en la présence réelle, ni au purgatoire, ni en l'immaculée conception,
ni en l'assomption, bref,  tous ces dogmes que vous n'aimez pas ; poubelle ! De plus,
on peut célébrer en complet veston et considérer comme purement symboliques la
résurrection de Jésus et la nôtre !... Comment, vous ne voulez pas les rejoindre ? Et
pourquoi donc ? Serait-ce le lien financier  qui vous retiendrait ? Serait-ce parce que
votre aura risquerait d'en pâtir ? A moins que devant la décrépitude de cette Eglise
moribonde qui prône votre discours, vous ne vous sentiez bien seul. Oui, car les faits
sont là, vos « belles » théories mènent à la ruine et les dénominations
« chrétiennes » qui les appliquent sont en voie d'extinction.  Est-ce ce chemin là que
vous voulez faire prendre au catholicisme ? Pas moi ! Ne vous en déplaise, je préfère
me tourner vers les communautés nouvelles, les JMJ,  ou les abbayes  comme celles
de Solesmes ou du Barroux ! Là, il y a des jeunes !  Là, il y a des vocations ! Au
risque de vous peiner, croyez-moi, monsieur l'abbé, « Mai 68 » est terminé !  Nous
sommes en 2013 à présent et il est temps, grand temps, que vous vous rendiez
compte !

Jean-Pierre Snyers
jpsnyers@blogspot.be
Blindef 2
4141 Louveigné


Dernière édition par Philippe B. le Lun 19 Aoû 2013, 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 12:21

Merci M. Snyers pour cette lettre très juste et qui dit enfin tout haut ce que beaucoup de catholiques pensent tout bas, parmi les quelques brebis encore éveillées que compte notre plat pays sécularisé et laïcisé jusqu'à la moelle par la faute de tous ces prêtres tiédasses.

J'espère que vous l'avez envoyée au principal intéressé, sans vous contenter de la diffuser simplement sur Internet ? Il est nécessaire qu'il la lise et même qu'il y réponde pour lancer la discussion !

Un prêtre en France disait un jour, mais je ne me souviens plus de son nom, que si l'Eglise ne transmettait plus son message reçu du Christ, bien que subversif, et allait dans le sens de la pensée mondaine (comme le fait Ringlet et consort) elle ne serait plus écoutée, elle serait endormante, car elle ne répondrait plus à la soif souvent inconsciente de tant d'âmes en recherche de sens à leur existence et de messages vrais.

Et c'est bien ce qui se passe avec le progressisme, son message n'est rien d'autre que celui du monde, pourquoi dès lors se rapprocher de l'Eglise si on fait croire que le message de l'Eglise est strictement le même que celui du monde ! Quoi qu'on en dise, le message de l'Eglise dérange toujours, et c'est un bon signe. Beaucoup de prêtres devraient méditer là dessus plutôt que d'essayer de caresser les pêcheurs dans le sens du poil, au lieu de tout faire pour, dans la charité et la vérité, les sortir de leur fange.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 13:04

Oui, c'est le seul reproche que je ferais au contenu de la lettre. C'est bien gentil à Jean-Pierre Snyers de se soucier de l'authenticité de la foi catholique, il a le droit de discuter et de critiquer, mais pas celui d'excommunier, qu'il laisse cela à Dieu ou aux évêques. Et je dirais à Dieu plutôt qu'aux évêques, car cela n'a pas de sens de dénoncer "mai 68" dans l'Eglise, si en même temps on ne dénonce pas le retour de la soutane.
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 15:28

Une brebis qui s'est égarée cet abbée Ringlet.
En 2011, il avait déjà été averti pour ses positions jugées trop libérales.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 16:15

J'ai sous les yeux " L'évangile d'un libre penseur " de Gabriel Ringlet collection Espaces libres , Albin Michel 1998 .

Je ne retrouve pas les citations de M. Snyers .

La pensée de l'abbé Ringlet est très nuancée et cela m'étonnerait qu'il nie la résurrection . Mais il la place volontairement dans le brouillard , dans l'espoir de réconcilier l'Eglise et les anticléricaux , car " le cléricalisme sent le rance " , affirme-t-il ( p 79 ) .

Bonne intention mais il paraît que l'enfer en est pavé .

Pourquoi vouloir cette réconciliation entre christianisme et laïcité ?

Pour arrêter la guerre . " Une guerre conduite par des pouvoirs sans visage et une économie anonyme .  [... ]
Cette société du " tout économique " , soyons clairs , n'attend rien du christianisme . Elle n'attend rien de la laïcité .
Elle est complexe et pragmatique . Elle avance . Son équilibre est celui de la marche . " S'arrêter , c'est tomber . "
Oui , je sais , on s'indigne ! [...] Mais l'éthique ne peut rien ou si peu  , [...] quand elle ne va pas jusqu'à exiger , et sans concession , le respect du plus fragile , du plus faible dans l'humain . " ( p 20 ) .


Dernière édition par boulo le Mar 20 Aoû 2013, 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
misi



Féminin Messages : 24
Inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 16:41

Bonjour, J'ai ouvert, aussi ce fil, aujourd'hui un peu avant 9h00 ==> http://docteurangelique.forumactif.com/t16463-quand-jean-pierre-snyers-interpelle-gabriel-ringlet#580393
Dommage d'en avoir commencer un 2nd ...
Un modo ou Adm pourrait les fusionner ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 18:22

Philippe B. a écrit:
« La vie après la mort, une question tout à fait secondaire ».
Je subis depuis trois ans une inspection dans mes cours.

Or l'un des reproches récurrents est exactement celui- ci., formulé exactement dans ces termes.

Intéressant !


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 18:34

En effet . Et horrible . Si le christianisme ne parle plus de l'au-delà , il peut tranquillement mourir .

Mais je ne retrouve pas la citation  " La vie après la mort , une question tout-à-fait secondaire " dans " L'évangile d'un libre penseur " . J-P Snyers aurait dû préciser toutes les références des citations incriminées .


Dernière édition par boulo le Lun 19 Aoû 2013, 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 18:36

C'est un abbé ? Vous êtes certain?

Excellent !

Je viens de lui écrire par mail jpsnyers@blogspot.be « La vie après la mort, une question tout à fait secondaire ».


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 18:39

Incroyable d'en arriver à ne plus parler de l'au-delà ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 18:43

Simon1976 a écrit:
Incroyable d'en arriver à ne plus parler de l'au-delà ! Shocked
D'autant plus que le programme de religion contient 6 entrées pour en parler. Il faut dire que ce programme a été co-signé par Monseigneur Léonard ! Very Happy

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 20:24

Non , effectivement , Jean-Pierre Snyers n'est pas prêtre . C'est un ancien professeur de religion , rédacteur en chef de " Médiatrice et Reine " . Il habite près du sanctuaire de Banneux et s'est indigné d'un projet de salle de basket pouvant être transformée en salle de concert rock , à côté d'un lieu de silence et de méditation .

Excusez-moi .Je rectifie mon post .

Mais M. Snyers aurait dû donner les références des citations incriminées de l'abbé Gabriel Ringlet , pour limiter les éventuelles polémiques intra-catholiques .
Revenir en haut Aller en bas
misi



Féminin Messages : 24
Inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 22:23

misi a écrit:
Bonjour, J'ai ouvert, aussi ce fil, aujourd'hui un peu avant 9h00 ==> http://docteurangelique.forumactif.com/t16463-quand-jean-pierre-snyers-interpelle-gabriel-ringlet#580393
Dommage d'en avoir commencer un 2nd ...
Un modo ou Adm pourrait les fusionner ?

Voilà qui a été fait ; merci ça simplifie.  :bisou: 
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 22:50

Simon1976 a écrit:
Incroyable d'en arriver à ne plus parler de l'au-delà ! Shocked
En quoi l'au delà nous concerne-t-il???
C'est à Dieu seul qu'il appartient. Tout ce que nous pouvons en dire n'est qu'élucubrations sans fondement puisque nous en ignorons tout.
Notre seul impératif c'est de faire qu'ici et maintenant notre âme soit plus légère que plume.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 23:00

Bonsoir Adamev,

Ne pas penser à l'au delà c'est comme un marin qui navigue dans le brouillard, sans boussole, sans savoir où il va, sans horizon auquel s'accrocher. De plus, quand on comprend que l'Eternité est intimement liée à notre temps, que ce que l'on fait dans le présent a des répercussions dans l'Eternité qui à leur tour on des répercussions dans notre temps, il serait bien dommage d'occulter cette réalité. Ce serait nous condamner à errer sur terre tout en condamnant les autres au même sort, jusqu'à ce que la mort nous délivre d'une telle errance, et nous fasse comprendre que finalement nous n'aurions pas erré pendant près d'1 siècle sur terre, ignorant le but de notre vie, si nous nous étions laissé toucher par cette vie éternelle à laquelle Dieu nous appelle dès ici bas.

Nous sommes tous des pèlerins sur terre, en marche vers notre véritable patrie, et tout pèlerinage a un but autre que les lacets du marcheur qui par définition ne fait pas du surplace, ce que fait un non croyant.

adamev a écrit:
Tout ce que nous pouvons en dire n'est qu'élucubrations sans fondement puisque nous en ignorons tout.
Vous oubliez que l'homme possède inscrit dans son coeur et sa conscience toutes ces réalités et il lui suffit d'entrer en lui même (et non de vivre à la surface comme le fait la majorité de nos contemporains), par la prière ou la méditation, pour s'ouvrir automatiquement à la transcendance et donc à cette vie qui dépasse infiniment notre existence terrestre et notre simple personne. Prier c'est comme lire une carte pour un marin tout en étant en communication avec ceux qui nous attendent déjà sur la terre ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 23:16

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Incroyable d'en arriver à ne plus parler de l'au-delà ! Shocked
En quoi l'au delà nous concerne-t-il???
C'est à Dieu seul qu'il appartient. Tout ce que nous pouvons en dire n'est qu'élucubrations sans fondement puisque nous en ignorons tout.
Notre seul impératif c'est de faire qu'ici et maintenant notre âme soit plus légère que plume.
L'espérance ultime de l'homme n'est pas ce monde passager mais l'éternité.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12221
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 23:25

Eternité qui n'appartient qu'à Dieu et pour laquelle nos petites BA ou nos petits méfaits sont de peu d'importance (le poids de la plume). Et Dieu, le père, n'est pas comptable.


Dernière édition par adamev le Lun 19 Aoû 2013, 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Lun 19 Aoû 2013, 23:25

J'ai retrouvé , dans " L'évangile d'un libre penseur " , quatre des six citations incriminées par Jean-Pierre Snyers .

D'abord , celles que je ne retrouve pas :

" Le purgatoire est une invention du moyen-âge "

" La vie après la mort , une question tout-à-fait secondaire " .

Je donnerai demain les références des quatre autres ( et d'une septième , qui aurait pu être incriminée ) .

Elles méritaient d'être replacées dans leur contexte .

Il faut se souvenir que la vie et l'œuvre de Gabriel Ringlet ne peuvent se comprendre que comme un intense travail diplomatique de convergence entre laïcité et christianisme . Tout diplomate est courageux , car il risque à tout moment d'être qualifié de traître par l'un ou l'autre des ou les deux camps .

Excellente raison pour toujours replacer ses paroles dans leur contexte .


_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Mar 20 Aoû 2013, 06:24

Comme promis , voici le replacement dans leur contexte , des citations par Jean-Pierre Snyers du livre de l'abbé Gabriel Ringlet : " L'évangile d'un libre penseur " .

Citation n° 2 :" Saint Paul est le patron de tous les agités chroniques , de tous les m'as-tu vu , m'as-tu entendu "

La citation correcte est en page 103 . C'est dans le chapitre : " Le poème de l'évangile " .  G.R. vient de faire le parallèle entre les " trois coupures " du récit évangélique et les " trois coupures " que provoque un amour humain . " Une troisième coupure , " encore plus intime " , traverse le cœur des amants , " les divisant en eux-mêmes " . [...] je m'étonne de me découvrir étranger [ ... ] .

Même Paul , saint patron de tous les agités chroniques , comme l'appelle Jean Grosjean , Paul , le converti m'as-tu vu - m'as-tu entendu , reconnaît humblement cette coupure : " Effectivement , je ne comprends rien à ce que je fais : ce que je veux , je ne le fais pas , mais ce que je hais , je le fais " ( Rm 7 , 15 ) "

Citation n° 3 : " Les catholiques qui croient aux dogmes sont des encorsetés dogmatiques "

La citation correcte est en page 151 .

" Heureuse débandade

Sortir d'Egypte , naviguer à l'incertitude , persévérer dans l'éphémère , durer dans la mobilité , redécouvrir une parole poétique , revisiter les Béatitudes , rechanter le Magnificat ... Il faut un grain ...
Et voilà qu'arrive une chose étonnante .
Des chrétiens de plus en plus nombreux se libèrent des bandelettes dogmatiques ou piétistes qui les encorsetaient . Je lis ça presque tous les jours dans mon courrier . Je l'entends , je le vois . C'est donc , au sens propre , un moment de débandade . Mais quelle chance !
Retrouver une liberté de mouvement , sentir son corps , respirer ... "


Citation n° 5 : " L'Eglise est une belle-mère en total décalage avec le monde et ... "

La citation correcte est en page 140 .

" Il ne faut pas sous-estimer le mal-être ecclésial : il est profond . [...] bon nombre de chrétiens [...] souffrent d'être engagés par une
[...] Parole qui dévalorise les travaux souvent enthousiastes des synodes locaux et met entre parenthèses des questions vitales .
Pas étonnant , dès lors , que l'impertinence chrétienne remplace " Notre Mère la Sainte Eglise " par " Notre Belle-Mère la peu Sainte Eglise " ...  . "


Citation n° 6 : " et le pape quelqu'un qui n'empêche pas de dormir " .

La citation correcte est en page 82 .

" Ainsi , j'ai souvenir d'un débat auquel m'avaient convié les étudiants de l'Université libre de Bruxelles . Le thème : " Valeurs chrétiennes
et valeurs laïques : quels chemins communs ? " Une fois les exposés terminés , et pendant plus de trois quarts d'heure , les participants m'ont interrogé sur ... le pape . A la fin , un peu fatigué , je leur ai signalé que le pape ne m'avait jamais empêché de dormir en paix mais que , manifestement , il dérangeait beaucoup plus leur sommeil à eux ! "



Je continue à chercher les citations n° 1 : " Le purgatoire est une invention du Moyen-Age " et n° 4 : " La vie après la mort , une question tout-à-fait secondaire " .

A 7h47 , je n'ai pas encore trouvé .

Je présume que pour le n° 1 , c'est simplement l'évocation par G.R. du domaine de recherches de Jean Delumeau .

Note 3 p 231 : " Jean Delumeau a publié , entre autres , " La Peur en Occident , XIVe - XVIIIe siècles : une cité assiégée " Paris , Fayard 1978 ; " L'Aveu et le Pardon : les difficultés de la confession , XIIIe - XVIIIe siècles , Fayard 1990 , " Une histoire du paradis " vol . 1 et 2
Paris , Fayard  1992 et 1995  "

Pour le n° 4 , je ne vois qu'une lointaine approximation : à la page 220 , je lis : " Croire , ne pas croire ... Ce n'est pas là le décisif , le véritable enjeu de demain . "


Dernière édition par boulo le Mar 20 Aoû 2013, 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Mar 20 Aoû 2013, 10:22

Il y a une septième parole provocante de l'abbé Ringlet ( dans " L'évangile d'un libre-penseur " ) , que Jean-Pierre Snyers n'a pas relevée :

p 144 : " D'accord avec Bernard Feillet : l'Eglise est seconde , relative , comme la religion .
Ni l'une ni l'autre ne peuvent avoir le dernier mot . Ni l'une ni l'autre ne représentent la plénitude du mystère de Dieu . Or on peut se demander , souvent , si elles ne mettent pas " plus d'ardeur à défendre leurs synagogues , leurs églises ou leurs mosquées qu'à accompagner l'humanité dans sa quête spirituelle ( 54 ) " .

Note bibliographique 54 p 234 : Bernard Feillet " L'errance " , Paris , Desclée De Brouwer 1997


Je note , d'après des témoignages personnels , qu'à l'île Maurice et à La Réunion , les trois religions monothéistes les plus connues cherchent plus à accompagner l'humain qu'à défendre les synagogues , églises et mosquées .

L'abbé Ringlet parle peu de l'au-delà , c'est vrai , sinon pour signaler qu'il a accompagné de nombreux mourants .

A chacun ses priorités .

Je trouve personnellement que la priorité de M. Dumouch est très importante , surtout lorsque je lis dans " Le Soir " du vendredi 16 août 2013 , p 23 , les gros titres : " L'expérience de mort imminente serait un " dernier sursaut " de la conscience "
" Neurologie . A l'heure de mourir , l'activité du cerveau se fait plus intense chez les rats . "

Vraiment rien que de la recherche scientifique ou l' entêtement à ne pas voir certaines réalités ?

Jean-Pierre Snyers a bien fait de lancer son coup de gueule mais il ne faudrait pas qu'il dégénère en polémiques stériles .
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Mar 20 Aoû 2013, 16:09

Bravo et merci, boulo. Excellente remise en perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 06:53

Un message de Jean-Pierre Snyer : jeanpierresnyers@hotmail.fr

Citation :
Petit complément. Voici quelques propos tenus par l'abbé Ringlet dans l'émission "Ecran témoin" diffusée par la télévision belge le 2 novembre 1998.


"L'au-delà, ce que je deviens est une question tout à fait secondaire... Toutes ces inventions de catégories d'enfer, de purgatoire, de paradis, c'était une manière de construire un système qui maintenait les gens dans la peur...Je confirme que le purgatoire est une invention du Moyen Age qui a maintenu les gens dans je ne sais quels enfermements qui, moi, me sont insupportables". Vous avez dit "prêtre catholique"?...




Jean-Pierre Snyers (jpsnyers.blogspot.com)

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 07:01

c'est un non converti.... il n'a jamais rencontré le Christ, sinon, il aurait un tout autre discours. grave pour un prêtre, j'ai toujours cru que celui qui choisissait d'être prêtre avait "ressenti" quelque chose à un moment ou un autre.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 07:33

N'allons pas trop vite . Dans les paroles citées à 6h53 , je ne lis pas que l'abbé Ringlet ne croit pas personnellement au Purgatoire et à l'Enfer . A titre personnel , il se tait .

Il croit pouvoir affirmer que les intentions des " créateurs " du Purgatoire et de l'Enfer , au Moyen-Age , étaient dictatoriales . Il n'a pas complètement tort .

Mais Jean-Pierre Snyers est fondé à dire que le silence personnel de l'abbé Ringlet sur ces sujets , est incompatible avec son statut clérical .

Le curé Jean Meslier notait secrètement son athéisme et ne l'a fait publier qu'après sa mort .
En parfait fonctionnaire , il enseignait le contraire de ce qu'il pensait . L'organisation est un moindre mal . Je préfère le curé Jean Meslier à l'abbé Ringlet ( mais j'ai acheté le livre de ce dernier quand même alors que je ne l'ai lu que des extraits de Jean Meslier ; Gabriel Ringlet , lui , est un bon littérateur ) .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 07:47

capilotracté...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 08:01

A mon avis, sans bien connaître cet abbé, ce qui le dérange c'est la confusion des niveaux. Quand on dit: "La bonne nouvelle de Jésus-Christ, c'est d'annoncer que Dieu existe et que l'âme survit après la mort", on se trompe. Cela c'est de la philosophie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 08:12

Ben oui . Et Jean-Pierre Snyers a raison de conseiller aux évêques de faire clarifier le statut de Gabriel Ringlet .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 08:57

scholasate a écrit:
A mon avis, sans bien connaître cet abbé, ce qui le dérange c'est la confusion des niveaux. Quand on dit: "La bonne nouvelle de Jésus-Christ, c'est d'annoncer que Dieu existe et que l'âme survit après la mort", on se trompe. Cela c'est de la philosophie, non ?
Dire que la vie après la mort est sujet tout à fait secondaire dans la religion catholique, c'est aussi absurde que de dire que l’accession au Nirvana est un point secondaire pour l'hindouisme, ou l'espoir du paradis chez les Egyptiens de l'Antiquité.

Se couper de la fin, c'est se condamner à devenir un "habitant de la terre", sans autre finalité que ce monde. Attention, je ne dis pas que la terre est secondaire. Elle est le chemin qui conduit au terme : l'éternité.

Mais faire du chemin le but du voyage, c'est ne rien comprendre à ce message de Jésus :
Citation :

Matthieu 6, 19 "Ne vous amassez point de trésors sur la terre, où la mite et le ver consument, où les voleurs percent et cambriolent.
Matthieu 6, 20 Mais amassez-vous des trésors dans le ciel : là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent.
Matthieu 6, 21 Car où est ton trésor, là sera aussi ton coeur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 09:03

A tous,

Avant de clouer au pilori l'abbé Ringlet, sans le connaître, ni lui, ni ses actes, ni ses oeuvres, passez un peu de votre temps ici : http://www.gabrielringlet.be/Conferencesaccueil.htm

Quel bel esprit chrétien de conspuer son frère, un prêtre qui plus est, sans même lire ses idées !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 09:29

Draga Bin, Dans le domaine psychologique et humain, l'Abbé Gabriel Ringlet est très bien.

Le problème est sa négation/allergie/rejet de la dimension verticale du christianisme.

Ainsi, réduire le discours sur la mort à l'accompagnement tendre et attentif du mourant, c'est se couper de la joie de l'après-vie. Il fallait certes gardé ceci, mais sans se couper de cela sinon, on devient une étoile qui tombe du Ciel sur la terre et cette image est parlante.

Réduire le commandement de la charité à l'amour du prochain pris dans sa seule dimension terrestre, c'est se couper de l'autre partie du commandement qui fait un avec lui : L'amour de Dieu.

Finalement, deux courants se sont affrontés après Vatican II :

Mgr Marcel Lefebvre qui a exalté l'amour de Dieu et les dogmes concernant Dieu, en oubliant trop souvent le prochain, ses progrès, sa fragilité.

Mgr Jacques Gaillot qui a exalté l'amour humain du prochain, en oubliant trop souvent Dieu qui donne sens à cette vie sur terre, et annonce son éternité.


Et puis il y a eu le Magistère de l'Eglise qui, calmement et obstinément, que la foi catholique a une dimension verticale et une dimension horizontale :

Citation :

Matthieu 22, 36 "Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi?"
Matthieu 22, 37 Jésus lui dit : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit :
Matthieu 22, 38 voilà le plus grand et le premier commandement.
Matthieu 22, 39 Le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Matthieu 22, 40 A ces deux commandements se rattache toute la Loi, ainsi que les Prophètes."

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 09:51

Evangile de ce jour ... Merci .

Je cite Psychologies.be :

" - Et sur le plan philosophique , que faut-il penser de la mort et d'un après éventuel ?

G.R. Je suis tenté de dire , pour paraphraser le grand mystique suisse Maurice Zundel , que si nous ne sommes pas vivants au moment de notre mort , nous ne le serons jamais . [ ... ] La croyance en l'au-delà est vaine si elle n'a pas un effet sur l'aujourd'hui . "

Que redire à cela ? Rien , sinon que nous rencontrons le Christ , entre mort et vie , peut-être .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 11:10

Arnaud Dumouch a écrit:
Draga Bin, Dans le domaine psychologique et humain, l'Abbé Gabriel Ringlet est très bien.

Le problème est sa négation/allergie/rejet de la dimension verticale du christianisme.


C'est DRAGNA DIN,

Mais donc vous n'avez pas lu Ringlet...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 11:16

Je ne le connais que par la série d'assertions qui toutes vont dans le même sens. Maintenant, si vous me trouvez de lui un texte sur le caractère fondamental de la Trinité, essentiel de l'espérance en la résurrection, sur le rôle central en théologie du Magistère, je réformerai mon jugement.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 11:42

Dragna Din a écrit:
A tous,

...

Quel bel esprit chrétien de conspuer son frère, un prêtre qui plus est, sans même lire ses idées !!!!
Ce n'est pas mon cas . Mes objections sont tirées de mon expérience professionnelle . En matière ferroviaire , sans une réglementation
et une discipline rigoureuses , toutes les catastrophes peuvent survenir ( et elles surviennent hélas ) . J'ai pourtant , de naissance , un esprit très indépendant , comme Gabriel Ringlet .

La libre pensée est merveilleuse lorsque l'on est dans l'aisance matérielle et que l'on vit une période de paix ( ce qui est rare ) .

En temps de guerre ( et nous nous en approchons ) , il faut serrer les rangs .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 12:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne le connais que par la série d'assertions qui toutes vont dans le même sens. Maintenant, si vous me trouvez de lui un texte sur le caractère fondamental de la Trinité, essentiel de l'espérance en la résurrection, sur le rôle central en théologie du Magistère, je réformerai mon jugement.
Les accusations des pharisiens ont-elles plus de poids que les mots sortis du coeur même de Ringlet ? Seriez-vous de ceux qui lisent l'acte d'accusation sans entendre l'accusé ?

Vous demandez... Et bien il fallait d'abord VOUS renseigner avant d'accuser un prêtre, un abbé, un vicaire de l'Eglise qui JAMAIS n'a été tancé, ni par le primat lorsque Ringlet défendait la cause des victimes des prêtres pédophiles, ni par ses évêques dans sa mission évangélique.

Gabriel Ringlet n'est pas qu'un abbé, il est prêtre, universitaire, et il a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 12:44

Dont acte . Et il est maintenant retraité et prieur ( ainsi qu' éleveur de chèvres ) d'un prieuré qui réunit des croyants et des athées , tous avides de spiritualité .

Jean-Pierre Snyers a-t-il tort de demander à quel titre il parle maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28469
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 12:56

boulo a écrit:
N'allons pas trop vite . Dans les paroles citées à 6h53 , je ne lis pas que l'abbé Ringlet ne croit pas personnellement au Purgatoire et à l'Enfer . A titre personnel , il se tait .

Il croit pouvoir affirmer que les intentions des " créateurs " du Purgatoire et de l'Enfer , au Moyen-Age , étaient dictatoriales . Il n'a pas complètement tort .

Mais Jean-Pierre Snyers est fondé à dire que le silence personnel de l'abbé Ringlet sur ces sujets , est incompatible avec son statut clérical .

Le curé Jean Meslier notait secrètement son athéisme et ne l'a fait publier qu'après sa mort .
En parfait fonctionnaire , il enseignait le contraire de ce qu'il pensait . L'organisation est un moindre mal . Je préfère le curé Jean Meslier à l'abbé Ringlet ( mais j'ai acheté le livre de ce dernier quand même alors que je ne l'ai lu que des extraits de Jean Meslier ; Gabriel Ringlet , lui , est un bon littérateur ) .
Moi, je dirais plutôt:

"En parfait hypocrite, il enseignait le contraire..."

Un homme qui ne croit pas en Dieu et qui se fait ordonner prêtre et qui prêche la foi chrétienne sans y croire ? confused 
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:10

boulo a écrit:
Dont acte . Et il est maintenant retraité et prieur ( ainsi qu' éleveur de chèvres ) d'un prieuré qui réunit des croyants et des athées , tous avides de spiritualité .

Jean-Pierre Snyers a-t-il tort de demander à quel titre il parle maintenant ?
En son nom propre... Pourquoi ? Si Snyers débarquait ici il pourrait bien reprendre 95% des intervenants sur leur catholicité, alors, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:17

Dragna Din a écrit:

Les accusations des pharisiens ont-elles plus de poids que les mots sortis du coeur même de Ringlet ? Seriez-vous de ceux qui lisent l'acte d'accusation sans entendre l'accusé ?

Vous demandez... Et bien il fallait d'abord VOUS renseigner avant d'accuser un prêtre, un abbé, un vicaire de l'Eglise qui JAMAIS n'a été tancé, ni par le primat lorsque Ringlet défendait la cause des victimes des prêtres pédophiles, ni par ses évêques dans sa mission évangélique.

Gabriel Ringlet n'est pas qu'un abbé, il est prêtre, universitaire, et il a été professeur et vice-recteur de l’Université catholique de Louvain.
Et toujours pas ceci ?

]
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne le connais que par la série d'assertions qui toutes vont dans le même sens. Maintenant, si vous me trouvez de lui un texte sur le caractère fondamental de la Trinité, essentiel de l'espérance en la résurrection, sur le rôle central en théologie du Magistère, je réformerai mon jugement.
Ca va être court pour défendre la pensée de G Ringlet ... Cherchez bien ! rambo

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:22

Question de point de vue , cher Simon1976 . Il était un temps où la liberté d'expression faisait courir un grand risque à celui qui en usait . Et ce temps revient au grand galop . Mais ce risque ne vient plus de l'Eglise catholique romaine .

Voltaire a loué le curé Meslier . Ce n'est pas une référence très catholique , bien sûr . Mais ex-fonctionnaire moi-même , j'ai tendance à les défendre ( les fonctionnaires , pas Voltaire ni Meslier en tant que penseurs . Le petit Prince de Saint-Exupéry trouvait le fonctionnaire/allumeur de réverbères fort sympathique) .



Connaissez-vous M. Snyers , cher Dragna Din , pour affirmer qu'iln reprendrait 95 % des intervenants ?


Dernière édition par boulo le Ven 23 Aoû 2013, 15:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:30

Arnaud Dumouch a écrit:
 ...

]
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne le connais que par la série d'assertions qui toutes vont dans le même sens. Maintenant, si vous me trouvez de lui un texte sur le caractère fondamental de la Trinité, essentiel de l'espérance en la résurrection, sur le rôle central en théologie du Magistère, je réformerai mon jugement.
Ca va être court pour défendre la pensée de G Ringlet ... Cherchez bien ! rambo
Le problème est justement qu'en excellent diplomate , G.R. n'exprime pas sa pensée personnelle . Les pensées incriminées ne sont pas ses pensées , ce sont des pensées supputées .

Mais si le silence est souvent louable en temps de paix ( pour éviter la guerre ) , il est souvent condamnable en temps de guerre ( parce que de toute façon , le risque de mort physique est présent ) . Je ne suis donc pas d'accord avec l'abbé Ringlet . Entre son agnosticisme méthodologique et l'athéisme secret du curé Meslier  , et s'il fallait vraiment choisir , je choisirais le curé Meslier . ( Mais je précise que je ne suis d'accord ni avec l'un ni avec l'autre ) .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Ven 23 Aoû 2013, 14:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:35

Et cela, ne l'a-t-il pas dit ?

Arnaud Dumouch a écrit:
Un message de Jean-Pierre Snyer : jeanpierresnyers@hotmail.fr

Citation :
Petit complément. Voici quelques propos tenus par l'abbé Ringlet dans l'émission "Ecran témoin" diffusée par la télévision belge le 2 novembre 1998.


"L'au-delà, ce que je deviens est une question tout à fait secondaire... Toutes ces inventions de catégories d'enfer, de purgatoire, de paradis, c'était une manière de construire un système qui maintenait les gens dans la peur...Je confirme que le purgatoire est une invention du Moyen Age qui a maintenu les gens dans je ne sais quels enfermements qui, moi, me sont insupportables". Vous avez dit "prêtre catholique"?...




Jean-Pierre Snyers (jpsnyers.blogspot.com)
J'y lis que même le paradis est une invention du Moyen âge ou je me trompe ?

S'il l'avait dit du purgatoire seulement, on comprendrait qu'il ait juste un manque de cuklture et n'ait pas su que c'était un invention du judaïsme vers 300 av. JC ... voir 2 Maccabées 12, 40

Mais le paradis, là, c'est un peu gros de nier son existence ! alien 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:45

Littéralement et théologiquement , vous ne vous trompez pas , cher Arnaud .

Mais le fond de la pensée de G.R. semble être une mise en accusation du moyen-âge pour son intolérance supposée , bien plus qu'une prise de position dogmatique . Puisque , justement , il veut mettre les dogmes entre parenthèses ( secondaires ... ) dans un but de pacifisme . Je présume que le paradis , le purgatoire et l'enfer , G.R. préfère ne rien en savoir ( sans pour autant les nier explicitement ) .
Mais ce n'est qu'une présomption . Si vous , vous le trouvez explicite , moi pas .

En somme , c'est du néo-voltairianisme . Pas étonnant que Adamev marche en ce sens .

Où vous avez raison de réagir , c'est lorsque ces gens veulent faire une OPA sur l'ECAR ( pour reprendre leurs propres termes ) . Mais je ne crois pas que ce soit l'intention de G.R. .


Dernière édition par boulo le Ven 23 Aoû 2013, 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Et cela, ne l'a-t-il pas dit ?

Arnaud Dumouch a écrit:
Un message de Jean-Pierre Snyer : jeanpierresnyers@hotmail.fr

Citation :
Petit complément. Voici quelques propos tenus par l'abbé Ringlet dans l'émission "Ecran témoin" diffusée par la télévision belge le 2 novembre 1998.


"L'au-delà, ce que je deviens est une question tout à fait secondaire... Toutes ces inventions de catégories d'enfer, de purgatoire, de paradis, c'était une manière de construire un système qui maintenait les gens dans la peur...Je confirme que le purgatoire est une invention du Moyen Age qui a maintenu les gens dans je ne sais quels enfermements qui, moi, me sont insupportables". Vous avez dit "prêtre catholique"?...




Jean-Pierre Snyers (jpsnyers.blogspot.com)
J'y lis que même le paradis est une invention du Moyen âge ou je me trompe ?

S'il l'avait dit du purgatoire seulement, on comprendrait qu'il ait juste un manque de cuklture et n'ait pas su que c'était un invention du judaïsme vers 300 av. JC ... voir 2 Maccabées 12, 40

Mais le paradis, là, c'est un peu gros de nier son existence ! alien 
Savez-vous lire correctement votre langue ?

1er terme : "Toutes ces inventions de catégories d'enfer, de purgatoire, de paradis, c'était une manière de construire un système qui maintenait les gens dans la peur" - il dit que la catégorisation est une invention.

2ème terme : "Je confirme que le purgatoire est une invention du Moyen Age", il nie donc bien l'image populaire du purgatoire.

Démontrez qu'il nie l'enfer et le paradis ? Ou alors il s'agirait de votre part de Snyers de pure calomnies, punissables par les hommes et par Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 13:50

boulo a écrit:

Où vous avez raison de réagir , c'est lorsque ces gens veulent faire une OPA sur l'ECAR ( pour reprendre leurs propres termes ) . Mais je ne crois pas que ce soit l'intention de G.R. .
Pas besoin, les cardinaux dansent sur la lambada maintenant ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 14:00

Arnaud Dumouch a écrit:

S'il l'avait dit du purgatoire seulement, on comprendrait qu'il ait juste un manque de cuklture et n'ait pas su que c'était un invention du judaïsme vers 300 av. JC ... voir 2 Maccabées 12, 40

Mais le paradis, là, c'est un peu gros de nier son existence ! alien 
Euh, c'est de la moquerie ou je me trompe ?

Gabriel Ringlet a été vice-recteur de l'Université CATHOLIQUE de Louvain, prêtre et théologien, professeur d'université... Vous êtes prof de religion c'est ça ? L'humilité et la fraternité semblent bien absentes de ces acrimonies....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80768
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 14:04

Dragna Din a écrit:

Savez-vous lire correctement votre langue ?

1er terme : "Toutes ces inventions de catégories d'enfer, de purgatoire, de paradis, c'était une manière de construire un système qui maintenait les gens dans la peur" - il dit que la catégorisation est une invention.

2ème terme : "Je confirme que le purgatoire est une invention du Moyen Age", il nie donc bien l'image populaire du purgatoire.

Démontrez qu'il nie l'enfer et le paradis ? Ou alors il s'agirait de votre part de Snyers de pure calomnies, punissables par les hommes et par Dieu.
Compliqué ! Donc il nierait des concept, mais pas la réalité.

Quand il dit que la question de la vie après la mort est un sujet absolument secondaire, il veut dire quoi ? Que c'est le concept ou la réalité qui est secondaire ?

Parce que moi, dans mes inspections Belges, je lis la critique suivante :
Citation :
"Il traite en cours de religion de sujet parfaitement secondaire comme la vie après la mort".
Votre argumentation m’intéressera ! Je pourrait répondre à mes inspecteur que je vais changer de concept et parler par exemple : "De conscience qui survit après le passage" ou de "Présence vivante du Christ et des hommes lors de l'entrée dans la Vie".

Laughing 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet   Ven 23 Aoû 2013, 14:08

Au-delà des diplômes , il reste , Dragna Din , que si l'on en reste aux plans littéral et théologique , le brillant universitaire aurait commis une grossière erreur en datant le purgatoire du moyen-âge . Mais je ne crois pas que c'était sa pensée . Son but manifeste était de libérer ses lecteurs du terrorisme intellectuel supposé du moyen-âge . Encore une fois , l'enfer est pavé de bonnes intentions .

Quant à l'inspection qui harcèle M. Dumouch , je ne peux pas croire que son inspiration viendrait de Gabriel Ringlet . Ou alors , ce dernier exigerait la libre pensée pour lui et ses amis mais la refuserait à certains autres . Illogique .


Dernière édition par boulo le Ven 23 Aoû 2013, 14:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand Jean-Pierre Snyers interpelle Gabriel Ringlet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» BUZZINI Jean-Pierre Chef de Bataillon au 36è de Ligne
» COMPENDIUM EN HOMMAGES A LA MÉMOIRE DE JEAN-PIERRE KOFFEL
» Le "dernier pape" de l'histoire serait Padre Jean Pierre de l'armée de marie
» pour le mariage de jean pierre et nadege
» Portrait d’un bouddhiste occidental, Jean-Pierre Schnetzler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: