DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Evangélisation de nos jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: L'Evangélisation de nos jours   Dim 18 Aoû 2013, 15:58

Bonjour, vu que je me pose pas mal de question sur ce sujet, je lis actuellement un super bouquin  "l'évangélisation impertinente" de Thierry-Dominique Humbrecht.

Je me permet à travers ce sujet de vous faire partager plusieurs passages sur notre "société actuel", son "état" et divers solutions pour évangéliser. /!\ Ce sujet n'a pas pour but de faire de la pub, juste un partage, une alerte sur notre société son évolution, et sur des solutions d'évangélisation.

-> Je mettrai au fil du temps des passages qui me touchent, petit à petit, tous sous forme de (quote) avec une police de , c'est plus lisible je pense.


Vous pouvez participer Thumright 
Vous êtes libre de commentez, d'ajouter des passages d'autres livres/informations qui vous touchent, débattre, de discutez entre vous.


Thèmes :
- Une culture en déconstruction
- Monde Fermé et monde ouvert
- L'évangélisation à temps et à contretemps.



Je commence donc :

Commençons par la base et le danger qui guette chaque chrétiens aujourd'hui à un nom, le relativisme (j'aurai pu dire le matérialisme, la haine, seulement le relativisme tant à se généraliser encore plus rapidement).

Citation :
Définition du relativisme :

Le relativisme est une doctrine ou un mouvement de pensée qui affirme qu'il n'existe pas de vérité absolue. Il se décline dans les différents domaines de la connaissance humaine : philosophie, épistémologie, connaissance, logique, sociologie, culture, morale.

MONDE FERME MONDE OUVERT
Citation :

p. 92 :
Un autre paramètre pèse plus lourd sur la communauté chrétienne : celui de la masse critique.
Nous sommes passés en dessous de la masse critique, c'est à dire de la quantité minimale permettant de préserver un équilibre social (2).
[...] La perte de cette majorité accroît le poids du relativisme.

(2) : La France en est à peu près 5% de pratiquants pour 70% de baptisés. A quoi, il faut ajouter que, depuis peu, le nombre de baptêmes est passé en-dessous de la barre des 50%.

p.94-95 [...]
Toutefois le paramètre du nombre est loin d'être le seul. S'y ajoute le complexe du catholique celui qui l'invite à se taire en toutes circonstances.
La volonté ecclésiales des années soixante, de ne pas paraître comme une Eglise triomphante.
[...] S'ajoute l'intimidation de l'exterieur.
Nombre de métiers interdisent toute conversation de nature religieuse...
Les catholiques ont appris en plusieurs décennies à suivre une ligne grise.
[...] Le plus extraordinaire est que le modèle social dominant, qui est de moins en moins chrétien, est [...] un château de cartes. Il suffirait d'être un peu moins timide. Même électoralement, un brin de courage pourrait s'avérer payant.
En attendant la masse suit le modèle dominant.


Dernière édition par Vincent01 le Dim 18 Aoû 2013, 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'Evangélisation de nos jours   Dim 18 Aoû 2013, 16:07

Citation :
Le relativisme du Chrétien
p. 97 : J'en prends et j'en laisse

Le relativisme chrétien se situe par rapport à la foi et aux mœurs.
Il revient à ceci, qu'il est possible d'exprimer de façon simple : avec l’Évangile et avec l'Eglise, << j'en prends et j'en laisse>>.
En particulier, [...] voir des chrétiens en prendre et en laisser avec le Magistère de l'Eglise, c'est à dire l'enseignements des papes, les décisions des conciles et ce que ces textes intiment de directions à suivre.
Ce principe qui consiste à choisir soi-même ce qui parait vrai et bon pose un grave problème de méthode.

Il s'assoit à la place de Dieu pour déterminer l'ordre du vrai et du bon.
Il répète le désordre insufflé par le tentateur dans le Jardin d'Eden << vous serez comme des dieux>> capables de connaitre le bien et le mal, c'est à dire en termes bibliques, de le déterminer par soi-même, d'en devenir le maître.
Cet arbitrage arraché à Dieu est la racine de l'hérésie qui consiste à choisir dans le domaine ou Dieu seul peut arbitrer (4).
4 >> L'hérésie se distingue de la simple erreur par le caractère volontaire de son opposition à la vraie foi.

Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: L'Evangélisation de nos jours   Dim 18 Aoû 2013, 16:24

Citation :

p.100  : L’Évangile invite à intérioriser les commandements divins, il ne les supprime pas, il les rend au contraire plus objectifs.
Une règle de vie n'emprisonne pas, elle libère de la dictature du moi.

L'Eglise, dit Bossuet, c'est << Jésus-Christ répandu et communiqué >>. cheers 



p. 101:  Cardinal Christoph SCHONBORN, le défi du Christianisme, Paris, Cerf, 2004 : << Celui qui est attaché à L'Eglise, celui qui essaye de vivre en conformité avec sa foi chrétienne, celui-là se sentira bientôt et souvent étranger dans notre propre pays [l'Autriche], ou le christianisme est pourtant fortement enraciné >> (P.58).
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Evangélisation de nos jours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pape François, Le Renouveau, l'Evangélisation et l'oecuménisme
» Evangélisation par internet
» L'évangélisation de proximité.
» La nouvelle évangélisation en acte!
» Un Synode pour la Nouvelle Évangélisation !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: