DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CHEMTRAILS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: CHEMTRAILS   Mer 14 Aoû 2013, 14:30

19/07/2013
LES PROJETS FOUS DES GÉO-INGÉNIEURS POUR RÉPARER LE CLIMAT
Philippe Vion-Dury | Journaliste


Citation :
Envoyer du soufre dans la stratosphère ou fertiliser les océans avec du fer : des scientifiques tentent de refroidir la planète par tous les moyens.

Devant l’incapacité des nations à œuvrer ensemble dans la lutte contre le réchauffement climatique, des scientifiques ont commencé à explorer une alternative audacieuse : refroidir la planète.

Substitutif ou palliatif, la géo-ingénierie regroupe les techniques qui permettraient, non pas de réduire nos émissions, mais de freiner voire inverser le dérèglement.

John Holdren, le conseiller scientifique d’Obama, l’envisageait en 2009 comme une voie à explorer en dernier recours, un plan B « si nous sommes suffisamment désespérés ».

Depuis, la géo-ingénierie s’est taillée une place considérable dans les débats sur le climat, et de nombreux projets ont bourgeonné dans l’esprit des scientifiques.

Des miroirs dans l’espace

Certains de ces projets relèvent clairement de la science-fiction. L’Américain Roger Angel a par exemple proposé en 2006 d’envoyer des milliards de petits engins en orbite, tous équipés d’un miroir, pour réfléchir 1% du rayonnement solaire. Un projet qui coûterait la modique somme de quelques milliers de milliards de dollars.

Mais d’autres projets sont scientifiquement beaucoup plus solides. Celui du météorologue et prix Nobel néerlandais Paul Josef Crutzen s’est rapidement imposé comme le plus plausible. Son idée : projeter des particules de soufre en haute atmosphère pour contrer le rayonnement solaire.



Un volcan en éruption pris depuis la Station spatiale internationale, le 2 juin 2009 (Nasa)

La technique s’inspire d’un phénomène naturel mais transitoire : les éruptions volcaniques de grande envergure (le Pinatubo en 1991 par exemple) dont les colonnes de fumée soufrée atteignent aisément la stratosphère, provoquant un rafraîchissement régional de quelques années.

Ainsi, des millions de tonnes de soufre seraient dispersées en continu grâce à des tuyaux, des avions ou des ballons.

Le début de la mobilisation

La recherche en géo-ingénierie est prise très au sérieux par les Etats, qui ont tous commandé des audits sur ses potentiels et effets à long terme. Les Britanniques ont ouvert le bal : en septembre 2009, la Royal Society publiait une étude de 12 mois qui ciblait deux domaines de recherche :


  • la capture du CO2 atmosphérique, regroupant les techniques visant à créer des « puits de carbone » naturels ou artificiels (fertilisation des océans avec du fer, reboisement massif, etc.) ;

  • la gestion du rayonnement solaire, regroupant les techniques de réfléchissement chimique ou mécanique (injection de particules d’eau, de soufre, repeindre le désert en blanc, etc.).


La Chine s’est également lancée dans la course, et on apprenait hier que la CIA participait au financement d’une étude de l’Académie nationale des Sciences sur le sujet, une étude dont le coût avoisine les 500 000 euros. En France, l’Agence nationale de la recherche a lancé l’année dernière un atelier de réflexion sur ce thème.

Des expériences ont déjà eu lieu

Certaines équipes de scientifiques impatientes ont même déjà voulu tenter des expériences de géo-ingénierie à petite échelle. Le projet britannique Spice avait ainsi pour but d’étudier les effets de l’injection d’aérosols dans la stratosphère sur le réchauffement climatique, en étudiant et modélisant les éruptions volcaniques.

Un des pendants du projet – abandonné depuis pour conflits d’intérêts sur les brevets – consistait à mener une expérimentation en envoyant des particules d’eau dans l’atmosphère, grâce à un tuyau d’un kilomètre de long.

Une autre initiative menée au large du Canada a en revanche bel et bien abouti. Le Guardian révélait en octobre dernier qu’une société américaine avait déversé 100 tonnes de sulfate de fer dans l’océan Pacifique, menant ainsi la plus grande expérience – et la plus controversée – jamais enregistrée en la matière.

L’objectif : fertiliser l’océan, ou plutôt stimuler le plancton grâce aux particules de fer, avec la promesse (outre de capturer du carbone absorbé par le plancton) de ramener les saumons dans cette zone géographique. Un succès apparemment, mais dont les conséquences environnementales sont encore douteuses.

« Il y a encore beaucoup à apprendre »

Ces expériences pourraient se multiplier dans les années à venir, face à la lenteur de la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Une dynamique qui n’est pas sans inquiéter certains scientifiques, comme le météorologue Olivier Boucher :

Citation :
« Il ne faut pas occulter ces techniques, mais nous n’avons pas besoin de nous lancer tout de suite dans des expérimentations. Il y a encore beaucoup à apprendre de la modélisation et de l’étude des éruptions volcaniques. »
Des scientifiques ont par exemple émis l’hypothèse que le dernier petit âge glaciaire soit en réalité la conséquence d’une réaction météorologique en chaîne déclenchée par une série d’éruptions volcaniques de longue durée.

Refroidir le climat ... et assécher la planète ?

De nombreuses études et publications récentes sont venus renforcer le scepticisme à l’égard de la géo-ingénierie. La complexité de la machinerie climatique oblige à prendre en compte d’autres données, la pluviométrie par exemple :

Citation :
« Certes, on peut refroidir le climat. Mais on ne peut pas maintenir à la fois la température et les précipitations au niveau où elles sont aujourd’hui. Projeter des particules dans la stratosphère engendrera des modifications dans le niveau des précipitations à l’échelle régionale. »
Pour preuve, un article dans Nature Climate Change établissait un parallèle entre les grandes éruptions volcaniques (et donc la projection d’aérosols dans l’atmosphère), et les sécheresses dramatiques qui ont accablé le Sahel.

La pluviométrie chuterait en réalité sur presque l’ensemble du globe, pouvant atteindre une réduction de vingt centimètres annuels en Eurasie et Amérique du Nord.

Un coût dérisoire à court terme

Un des arguments régulièrement avancés par les défenseurs de la géo-ingénierie : ce serait une alternative particulièrement bon marché, comparée aux efforts consentis pour la réduction des émissions.

Les estimations font rêver : certains experts estiment qu’inverser complètement le changement climatique ne coûterait qu’une centaine de milliards de dollars, tandis que d’autres vont même jusqu’à invoquer une somme cent fois moindre. Olivier Boucher n’est pas convaincu :

Citation :
« Il y a effectivement un consensus pour dire que cette technique est relativement peu chère. Mais je ne pense pas que ces estimations court-termistes soient faites très rigoureusement. »
Non seulement il faut prendre en compte le coût des externalités – c’est à dire les coûts liés aux impacts indirects sur les populations (l’agriculture après assèchement de certaines régions du globe par exemple) – mais aussi l’augmentation du prix des moyens mis en œuvre sur la durée.

Car plus les Etats pollueront, plus il faudra augmenter l’infrastructure de refroidissement et les dépenses qui l’accompagnent – dix fois plus après vingt ans, 100 fois après 50 ans.

Le risque du renoncement à l’écologie

Outre le question du caractère aléatoire des conséquences engendrées par de telles expériences, se pose le problème de « l’aléa moral ». Olivier Boucher :

Citation :
« Le fait même de parler de ces techniques pourrait inciter les politiques à ne pas faire les efforts nécessaires en matière de réduction des émissions de CO2. C’est ce que les Britanniques appellent le “moral hazard”, “l’aléa moral” en français. Mais ne pas en parler n’est pas non plus la solution. »
Car réduire les émissions reste indispensable. Substituer la géo-ingénierie à l’écologie comporte un danger de taille : si la technique venait à ne plus fonctionner – pour des raisons scientifiques, climatiques ou technologiques –, la planète serait confrontée à un « effet de rattrapage ».

Citation :
« Avec ces techniques, on ne fait que masquer le réchauffement. Selon certains calculs, il ne faudrait que dix ans d’arrêt pour que la température globale redevienne ce qu’elle aurait du être sans l’intervention de la géo-ingénierie. »
Qui a le doigt sur le bouton ?

Un moratoire existe aujourd’hui sur la géo-ingénierie, du moins « de facto ». Mais il n’est pas insensé d’avancer que les premiers projets réels pourraient être mis en place à courte échéance : une ou deux décennies. Se posera alors une question majeure : Comment les financer et les encadrer ?

La dimension mondiale de leurs effets obligera les Etats à se coordonner et à dialoguer sur les ressources à mobiliser pour monter et entretenir les infrastructures, et il faudra surtout se mettre d’accord sur leur emploi.

Et comme on l’a vu précédemment, ce qui peut être salvateur d’un côté de l’équation – ou du globe – peut être destructeur de l’autre. Vu les incertitudes qui pèsent sur la lutte contre les émissions carbonnées, il y a fort à parier qu’en ce qui concerne la géo-ingénierie, le concert des nations sera quelque peu dissonant.

http://www.rue89.com/2013/07/19/les-projets-fous-geo-ingenieurs-reparer-climat-244358
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 20 Aoû 2013, 08:47

http://www.radiolarzac.org/telecharger/sons/2012-2013/stop-la-violence/stop-la-violence-juin-2013-conference-jean-marie-muller.mp3
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 16:00

SNOWDEN DÉVOILE L’HORRIBLE VÉRITÉ QUI SE CACHE DERRIÈRE LES CHEMTRAILS !

Citation :
TRADUCTION GOOGLE

Selon Snowden , les chemtrails sont la seule chose qui empêche les Etats-Unis à partir de l'incinération du réchauffement climatique, mais à quel prix ?

MOSCOU, Russie - Edward Snowden , le pirate qui a eu accès à tous les coins secrets de l'Internet au cours de son mandat à la NSA , s'est présenté avec les détails d'un projet classifié à modifier le climat de la planète . La vérité choquante , comme il le dit , c'est que les chemtrails sont une partie d'un programme de bienfaisance visant à lutter contre le réchauffement climatique. En coopérant en secret avec les fabricants de carburéacteur , les agents du gouvernement ont gardé soigneusement les efforts de chemtrails massives complètement sous le boisseau . Snowden a ajouté: « Je ne révélant ce programme, car il n'y a pas de surveillance dans la communauté scientifique , aucun débat public , et peu de préoccupation pour les effets secondaires qui sont bien connus seulement de quelques privilégiés intéressés à poursuivre la longue de plusieurs décennies chemtrails programme dans le secret » .

Parce que le changement climatique est une menace pour l'agriculture américaine , il a été étiqueté comme un problème de sécurité nationale . Avec l'influence et la coopération de Monsanto , un laboratoire de géo-ingénierie secrète baptisée Muad'Dib a été exploitée depuis la fin des années 1960, et le programme chemtrails est souvent désigné par les initiés comme son « joyau de la couronne ». Muad'Dib a pour but de protéger l'Amérique du Nord climat à tout prix - même si cela signifie que l'accélération de la désertification en Afrique sub-saharienne ou de propager des traces de substances cancérigènes dans les régions peu peuplées . D'autres effets secondaires , dont les scientifiques à le secret Muad'Dib géoingénierie Lab ont prédit , notamment les sécheresses en Amazonie et puissant tempêtes de vent le long de la côte Est.

Snowden partagée documents décisifs avec The Chronicle Internet , mais par souci de sécurité nationale, seulement son témoignage peut être publié . Ces documents contiennent des références à des scientifiques qui ne manquerait pas être ciblés par le contre-espionnage étranger , et leur connaissance est indispensable à la survie à court terme des États-Unis .

Snowden a dit: « Si ce programme devait s'arrêter , les scientifiques derrière elle croient fermement que, dans tout juste un an le climat nord-américain serait spirale hors de contrôle, et de mauvaises récoltes conduirait à une série de famines dévastatrices qui serait rapidement dépeupler les centres urbains. "

Parce que le programme a été réalisé sur une telle échelle , les sceptiques pourraient trouver l'histoire de Snowden incroyable. Cependant, Snowden a expliqué que le programme chemtrails a été incroyablement facile à cacher, surtout avec la collaboration des entreprises du kérosène , un élément essentiel du complexe militaro-industriel. Snowden a déclaré: « Les produits chimiques qui sont libérés par des avions de passagers ont été secrètement introduit « additifs » , soi-disant pour améliorer l'efficacité . Seulement que l'avion atteint la vitesse de croisière ne la chaleur et la pression atmosphérique provoque une réaction chimique qui synthétise le top secret molécule de carbone piégeage. Ce processus est imparfait, et la plupart des sous-produits sont très dangereux , même en quantités infimes . La chose la plus dangereuse est que, bien que les chemtrails sont en gardant le climat des États-Unis relativement stable , les citoyens sont bombardés tous les jours avec une pluie invisible des molécules de carbone chargés , et l'effet sur ​​la santé est totalement inconnu " .

Source : http://www.chronicle.su/news/snowden-uncovers-shocking-truth-behind-chemtrails/comment-page-2/#comments
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 17:13

Le réchauffement climatique par augmentation du CO² n'est pas une catastrophe absolue. Il suffit de regarder le climat d'il y a 200 000 ans et plus loin encore où les concentrations de CO² étaient bien plus grande qu'aujourd'hui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 18:21

r. a écrit:
SNOWDEN DÉVOILE L’HORRIBLE VÉRITÉ QUI SE CACHE DERRIÈRE LES CHEMTRAILS !

Citation :
TRADUCTION GOOGLE

Selon Snowden , les chemtrails sont la seule chose qui empêche les Etats-Unis à partir de l'incinération du réchauffement climatique, mais à quel prix ?

MOSCOU, Russie - Edward Snowden , le pirate qui a eu accès à tous les coins secrets de l'Internet au cours de son mandat à la NSA , s'est présenté avec les détails d'un projet classifié à modifier le climat de la planète . La vérité choquante , comme il le dit , c'est que les chemtrails sont une partie d'un programme de bienfaisance visant à lutter contre le réchauffement climatique. En coopérant en secret avec les fabricants de carburéacteur , les agents du gouvernement ont gardé soigneusement les efforts de chemtrails massives complètement sous le boisseau . Snowden a ajouté: « Je ne révélant ce programme, car il n'y a pas de surveillance dans la communauté scientifique , aucun débat public , et peu de préoccupation pour les effets secondaires qui sont bien connus seulement de quelques privilégiés intéressés à poursuivre la longue de plusieurs décennies chemtrails programme dans le secret » .

Parce que le changement climatique est une menace pour l'agriculture américaine , il a été étiqueté comme un problème de sécurité nationale . Avec l'influence et la coopération de Monsanto , un laboratoire de géo-ingénierie secrète baptisée Muad'Dib a été exploitée depuis la fin des années 1960, et le programme chemtrails est souvent désigné par les initiés comme son « joyau de la couronne ». Muad'Dib a pour but de protéger l'Amérique du Nord climat à tout prix - même si cela signifie que l'accélération de la désertification en Afrique sub-saharienne ou de propager des traces de substances cancérigènes dans les régions peu peuplées . D'autres effets secondaires , dont les scientifiques à le secret Muad'Dib géoingénierie Lab ont prédit , notamment les sécheresses en Amazonie et puissant tempêtes de vent le long de la côte Est.

Snowden partagée documents décisifs avec The Chronicle Internet , mais par souci de sécurité nationale, seulement son témoignage peut être publié . Ces documents contiennent des références à des scientifiques qui ne manquerait pas être ciblés par le contre-espionnage étranger , et leur connaissance est indispensable à la survie à court terme des États-Unis .

Snowden a dit: « Si ce programme devait s'arrêter , les scientifiques derrière elle croient fermement que, dans tout juste un an le climat nord-américain serait spirale hors de contrôle, et de mauvaises récoltes conduirait à une série de famines dévastatrices qui serait rapidement dépeupler les centres urbains. "

Parce que le programme a été réalisé sur une telle échelle , les sceptiques pourraient trouver l'histoire de Snowden incroyable. Cependant, Snowden a expliqué que le programme chemtrails a été incroyablement facile à cacher, surtout avec la collaboration des entreprises du kérosène , un élément essentiel du complexe militaro-industriel. Snowden a déclaré: « Les produits chimiques qui sont libérés par des avions de passagers ont été secrètement introduit « additifs » , soi-disant pour améliorer l'efficacité . Seulement que l'avion atteint la vitesse de croisière ne la chaleur et la pression atmosphérique provoque une réaction chimique qui synthétise le top secret molécule de carbone piégeage. Ce processus est imparfait, et la plupart des sous-produits sont très dangereux , même en quantités infimes . La chose la plus dangereuse est que, bien que les chemtrails sont en gardant le climat des États-Unis relativement stable , les citoyens sont bombardés tous les jours avec une pluie invisible des molécules de carbone chargés , et l'effet sur ​​la santé est totalement inconnu " .

Source : http://www.chronicle.su/news/snowden-uncovers-shocking-truth-behind-chemtrails/comment-page-2/#comments
Décidément, le niveau intellectuel et le séreux de certains ne s'améliorent pas au fil du temps.

On prend une pause de 15 jours et on retrouve les mêmes inepties - pas vraiment en fait, c'est même pire - toujours présentées comme vérités révélées.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 18:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Le réchauffement climatique par augmentation du CO² n'est pas une catastrophe absolue. Il suffit de regarder le climat d'il y a 200 000 ans et plus loin encore où les concentrations de CO² étaient bien plus grande qu'aujourd'hui.
Il vous aura sans doute échappé qu'il y a 200 000 ans, la planète ne devait par nourrir sept milliards d'êtres humains...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 18:22

:beret: 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 18:26

Lebob a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le réchauffement climatique par augmentation du CO² n'est pas une catastrophe absolue. Il suffit de regarder le climat d'il y a 200 000 ans et plus loin encore où les concentrations de CO² étaient bien plus grande qu'aujourd'hui.
Il vous aura sans doute échappé qu'il y a 200 000 ans, la planète ne devait par nourrir sept milliards d'êtres humains...
Non mais elle nourrissait 200 milliards de bisons, gnous, buffles, aurochs, mammouths et autres bestioles qui envoyaient plein de méthane dans l'air. Mr.Red 

Le CO² ne cesse de diminuer sa concentration depuis 4 milliards d'années. Alors arrêtons sur cette mode.

d'où vient selon vous le CO² du pétrole, charbon, carbonate de Calcium ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 22:37

Vous êtes vraiment tous les deux une belle paire d'ignares bornés pour refuser de croire ce qui devient un grand sujet d'actualité...





Le 25 juin 2013
Académie des sciences

Conférence débat de l'Académie des sciences. "Ingénierie climatique planétaire"

  • Introduction, par M. Jean-Claude André
  • "Ensemencement atmosphérique", par M. Olivier Boucher, Laboratoire de Météorologie Dynamique
  • "Fertilisation océanique", par M. Stéphane Blain, Observatoire Océanologique de Banyuls s/mer
  • "Absorption du CO2 par la biosphère continentale", par M. Philippe Ciais, Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement
  • "Stockage géologique du CO2", par M. Olivier Vincke, Institut Français du Pétrole
  • "Rétroactions climatiques", par M. Hervé Le Treut, Académie des sciences
  • Conclusion, par M. Jean-Claude Duplessy, Académie des sciences


VIDEOS :

http://www.academie-sciences.fr/video/v250613.htm


Dernière édition par r. le Dim 01 Sep 2013, 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 22:40

Cher r. ! C'est du pipo. C'est beaucoup trop cher et cela peut être un remède pire qu le mal.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 22:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher r. ! C'est du pipo. C'est beaucoup trop cher et cela peut être un remède pire qu le mal.
Pour un "théologien", vous ne levez pas souvent le nez vers le ciel pour constater que ça a commencé depuis belle lurette au fil des brevets d'inventions. Où est votre "recherche de la vérité" si vous restez sur vos obstructions sans chercher à vous renseigner... paresse intelellectuelle ?

Vous voir vous aligner sur un LEBOB fait pitié

Si vous vous gausez des travaux des spécialistes de l'INSTITUT DE FRANCE et du PARLEMENT EUROPÉEN de BRUXELLES, personne ne peut plus rien faire pour vous

Le 8 et 9 avril 2013 a eu lieu une conférence au PARLEMENT EUROPÉEN de BRUXELLES sur les épandages aériens clandestins en EUROPE, présidée par TATIANA ZDANOKA (ESTONIE) organisée par JOSEFINA FRAILE (ESPAGNE) et la plate-forme SKYGUARDS !

CLAIRE HENRION de l’ACSEIPICA y a présenté un diaporama : «AU DELÀ DES THÉORIES DE MODIFICATION CLIMATIQUE – LA SOCIÉTÉ CIVILE CONTRE LA GÉOINGÉNIÉRIE»

PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 WAYNE HALL GRECE

PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 JOSEFINA FRAILE ESPAGNE

PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 ANDREW JOHNSON ROYAUME UNI

CHEMTRAILS PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 CLAIRE HENRION FRANCE

PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 DÉSIRÉE L. RÖVER PAYS-BAS

PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 FRANÇOIS ALFONSI FRANCE

PARLEMENT EUROPÉEN 8/9 avril 2013 ESTHER IBEAS ESPAGNE
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 01 Sep 2013, 23:17

Je n'ai pas besoin de m'aligner sur Lebob pour savoir que ce qui est tenté pour capturer le CO² ressemble à cet enfant qui voulait vider la mer avec son petit seau.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
RenéMatheux



Masculin Messages : 11942
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Lun 02 Sep 2013, 12:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Je n'ai pas besoin de m'aligner sur Lebob pour savoir que ce qui est tenté pour capturer le CO² ressemble à cet enfant qui voulait vider la mer avec son petit seau.
Mr. Green Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr. Green Mr. Green What a Face What a Face 
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Lun 02 Sep 2013, 17:00

r. a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Cher r. ! C'est du pipo. C'est beaucoup trop cher et cela peut être un remède pire qu le mal.
Pour un "théologien", vous ne levez pas souvent le nez vers le ciel pour constater que ça a commencé depuis belle lurette au fil des brevets d'inventions. Où est votre "recherche de la vérité" si vous restez sur vos obstructions sans chercher à vous renseigner... paresse intelellectuelle ?    
Non, simple bon sens.  Mais je n'insiste pas, vous ignorez complètement de quoi il s'agit

r. a écrit:
Vous voir vous aligner sur un LEBOB fait pitié  
Heureusement, je n'ai pas le monopole du bon sens

r. a écrit:
Si vous vous gausez des travaux des spécialistes de l'INSTITUT DE FRANCE et du PARLEMENT EUROPÉEN de BRUXELLES, personne ne peut plus rien faire pour vous  
Je pense que ce Monsieur Olivier BOUCHER, du Laboratoire de Météorologie Dynamique, IPSL, CNRS/UPMC, à Paris, doit être bien surpris de l'exploitation qui est faite de son papier par les allumés des théories du complot, s'il en a eu connaissance.

Par ailleurs, je ne pense pas qu'il existe au parlement européen des spécialistes des chemtrails.  La question ne semble pas troubler outre mesure la digestion des parlementaires, sachant qu'il y a eu en six ans quatre questions sur le sujet.  Et dans sa dernière réponse à une de ces questions, la Commission avait été très claire: "The Commission is not aware of any programme deliberately conveying substances into the atmosphere through aircrafts with the aim of influencing the climate".

Pour le reste, inutile de vous évertuer à faire quoi que ce soit pour moi, je vis parfaitement bien sans vos dérisoires effort.  Jouez à vous faire peur si ça vous amuse, mais ne venez pas me casser les c...les avec vos inepties...

r. a écrit:
Le 8 et 9 avril 2013 a eu lieu une conférence au PARLEMENT EUROPÉEN de BRUXELLES sur les épandages aériens clandestins en EUROPE, présidée par TATIANA ZDANOKA (ESTONIE) organisée par JOSEFINA FRAILE (ESPAGNE) et la plate-forme SKYGUARDS !"
Je ne comprendrai jamais pourquoi on loue les salles du parlement européens à des groupes d'illuminés qui y font et y racontent n'importe quoi.  Il est assez claire des images que même si la conférence a été tourné dans l'hémicycle du parlement, elle n'a pas eu lieu devant les parlementaires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Lun 02 Sep 2013, 21:38

LEBOB :

Citation :
Je pense que ce Monsieur Olivier BOUCHER, du Laboratoire de Météorologie Dynamique, IPSL, CNRS/UPMC, à Paris, doit être bien surpris de l'exploitation qui est faite de son papier par les allumés des théories du complot, s'il en a eu connaissance.
C'est sur que pour le "ravi" perdu dans la campagne belge qui trompe son ennuie entre deux pintes de bière en se nourrissant de WIKIPEDIA et des chaines TV et en jouant au troll sur les forums, l'INSTITUT DE FRANCE et le PARLEMENT EUROPÉEN sont des mondes teintés d'étrangeté à mille lieues de sa compréhension, à tel point qu'il voit de la surprise en écho de la sienne
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Lun 02 Sep 2013, 23:44

r. a écrit:
LEBOB :

Citation :
Je pense que ce Monsieur Olivier BOUCHER, du Laboratoire de Météorologie Dynamique, IPSL, CNRS/UPMC, à Paris, doit être bien surpris de l'exploitation qui est faite de son papier par les allumés des théories du complot, s'il en a eu connaissance.
C'est sur que pour le "ravi" perdu dans la campagne belge qui trompe son ennuie entre deux pintes de bière en se nourrissant de WIKIPEDIA et des chaines TV et en jouant au troll sur les forums, l'INSTITUT DE FRANCE et le PARLEMENT EUROPÉEN sont des mondes teintés d'étrangeté à mille lieues de sa compréhension, à tel point qu'il voit de la surprise en écho de la sienne
Le ravi n'est pas perdu dans la campagne belge, il profite du paysage que lui offrent les Alpes, le Jura et le lac Léman. Il ne se nourrit pas de wikipedia, il y contribue. Et il ne joue pas au troll sur les fora, il se borne à mette en évidence certaines des inepties récurrentes que quelques lobotomisés se complaisent à y répondre.

Et il regarde rarement la TV. Et lorsque c'est le cas, c'est surtout des documentaire animaliers. Mais ce n'est pas aussi distrayant que vos pitoyables et ridicules théories, il faut bien l'avouer.

Et non, je ne suis pas surpris de ce qui se passe à l'institut de France ou au parlement européen. Mais je ne surinterprète pas ce qui si dit ou s'y fait en y attribuant un (non)sens qui ne s'y trouve pas uniquement pour conforter de (fort) improbables théories qui ne convainquent que les débiles profonds à qui internet sert de (mauvaise) prothèse pour soutenir une capacité de réflexion pour le moins défaillante.

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 07:25

r. est totalement dans l'argument d'autorité. Je suis sûr que r. considère les ruminants et leur pets comme l'un des plus grands dangers pour la survie du monde !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 08:54

.... pas les pets des ruminants.... les vôtres !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 09:06

r. a écrit:
.... pas les pets des ruminants.... les vôtres !
Je ne me moquais pas :
Citation :
30% de l'augmentation du méthane dans l'atmosphère vient des pets des ruminants d'élevage,
dixit mise en garde dramatique du GIEC !

Ils oublient juste de dire que, avant l'homme, les ruminants existaient, tout aussi nombreux, mais sauvages (gnous, bisons, Aurochs, buffles etc.).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 09:39

..... On ne parle pas de la même chose, ARNAUD. Visiblement, ce sujet vous dépasse car vous ne le connaissez pas. Pour preuve votre alignement avec LEBOB, qui, on peut le dire, n'est pas une lumière

Comme dab, vous survolez les sujets, donnez vos opinions en vous basant sur quelques éléments que vous glanez à gauche, à droite puis en faites un dogme eu égard à votre grand discernement.............. bêtise, paresse ou orgueil ?

Bien sur, avec des LEBOB, vous brillez mais avec d'autres plus informés, vous vous discréditez. La preuve : ceux là quittent votre forum et pour le coup, votre cour des miracles continue de patauger sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 09:56

Je ne m'aligne pas sur Lebob. Je pense par moi-même. Je regarde ce qu'il se passait dans les époques où le CO² était si concentré en l'air que l'eau des source serait pétillante partout, comme l'eau de Perrier aujourd'hui.

Et je vois quoi ? Que la terre autorégule et que les temps où le CO² est plus concentré qu'aujourd'hui sont ceux où la flore prospère le plus. C'est logique : plus de C0² >>> Plus de chaleur >>> Plus de pluie >>> plus de nuages >>> plus de fraîcheur.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 10:03

La question importante est : y a-t-il des épandages aériens secrets pour préserver tant bien que mal le climat actuel , oui ou non ?

S'ils existent et qu'ils sont secrets , les auteurs ne vont pas le dire et tenteront de discréditer tous ceux qui les divulgueraient .

Dans cette hypothèse , les lanceurs d'alerte sont évidemment dans une position inconfortable et les
sceptiques ont le devoir de rester polis ( les lanceurs d'alerte aussi , d'autant plus qu'eux , y ont intérêt ) .
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 13:05

boulo a écrit:
La question importante est : y a-t-il des épandages aériens secrets pour préserver tant bien que mal le climat actuel , oui ou non ?

S'ils existent et qu'ils sont secrets , les auteurs ne vont pas le dire et tenteront de discréditer tous ceux qui les divulgueraient .
.... on est d'accord

Citation :
Dans cette hypothèse , les lanceurs d'alerte sont évidemment dans une position inconfortable et les
sceptiques ont le devoir de rester polis ( les lanceurs d'alerte aussi , d'autant plus qu'eux, y ont intérêt ) .
.... mais :

Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 17:03

boulo a écrit:
La question importante est : y a-t-il des épandages aériens secrets pour préserver tant bien que mal le climat actuel , oui ou non ?
Sauf preuve tangible, la réponse est non. Et j'attends encore qu'on nous fournisse une preuve tangible de ce fait. Il y a tous les jours des milliers d'avions qui prennent l'air pour des vols plus ou moins longs (pour info, en 2010 il y avait par jour 26.000 vols dans la zone tombant sous l'action d'Eurocontrol) . Si on se livre à des "épandages aériens secrets" qui charge ces substances dans les avions? Combien de personnes de personnes sont chargées de cette tâche? Combien d'avions sont chargés de ces épandages sur le total des vols recensés? Les compagnies commerciales participent-elles au processus? Si oui, de leur plein gré ou à leur insu? Où sont situés dans les avions de ligne les réservoirs dans lesquels sont stockées les substances destinées à faire l'objet de l'épandage? Quelle est la nature de ces substances? Et comme on peut supposer qu'une campagne massive d'épandage aériens nécessite un nombreux personnel, comment se fait-il qu'aucune des personnes impliquées, je dis bien aucune, n'a jamais fait de révélations publiques sur la question? Alors que dans le même temps on voit un bidasse de base de l'armée US larguer dans la nature avec une facilité déconcertante 250.000 câbles diplomatiques confidentiels. Ou l'employé d'un sous-traitant de la NSA expliquer à des journalistes que les USA - surprise - espionnent ce qui se raconte sur le net.

Le jour où j'aurai des réponses un tant soit peu précises et rationnelles à ces questions, je penserai peut-être à reconsidérer ma position sur la question.

boulo a écrit:
S'ils existent et qu'ils sont secrets , les auteurs ne vont pas le dire et tenteront de discréditer tous ceux qui les divulgueraient .
"S'ils existent". Tout est là. Pour l'heure, on n'a pas même de présomptions. Seulement les fantasmes d'une bande d'agités qui sont dans l'incapacité d'avancer le début du commencement d'une preuve de quoi que ce soit. Ca où la grande peur de l'an mil, c'est strictement la même chose.

boulo a écrit:
Dans cette hypothèse , les lanceurs d'alerte sont évidemment dans une position inconfortable et les
sceptiques ont le devoir de rester polis ( les lanceurs d'alerte aussi , d'autant plus qu'eux , y ont intérêt ) .
Pour rappel, un lanceur d'alerte travaille souvent au sein de l'organisation dont il dénonce le comportement. Un exemple classique est celui de Jeffrey Wigand, qui dénonça les turpitudes de l'industire du tabac. En l'espèce on est loin de ce genre de circonstances, les "lanceurs d'alerte" ne faisant qu'exprimer des inquiétudes qui ne se basent sur strictement rien de concret.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mar 03 Sep 2013, 18:27

r. a écrit:
..... On ne parle pas de la même chose, ARNAUD. Visiblement, ce sujet vous dépasse car vous ne le connaissez pas. Pour preuve votre alignement avec LEBOB, qui, on peut le dire, n'est pas une lumière
Oui, ça doit être la raison pour laquelle Lebob est capable de rédiger un texte structuré de plus de deux lignes sans avoir besoin de recourir à ces copiés/collés qui sont votre marque de fabrique.

r. a écrit:
Comme dab, vous survolez les sujets, donnez vos opinions en vous basant sur quelques éléments que vous glanez à gauche, à droite puis en faites un dogme eu égard à votre grand discernement.............. bêtise, paresse ou orgueil ?
Il est clair de copier-coller n'importe quoi sur le même genre de sites web dont le contenu relève bien davantage du conte fantastique que de l'information structurée, recoupée et critique n'est pas survoler un sujet. Quant aux termes bêtise, paresse et orgueil, vous devriez les utiliser avec beaucoup de parcimonie, parce que vous êtes vraiment mal placé pour les imputer à d'autres, comme le montre votre (enfin, façon de parler) production sur ce forum.

r. a écrit:
bien sur, avec des LEBOB, vous brillez
Ni plus ni moins que d'autres qui ont un cerveau en état de marche et s'en servent...

r. a écrit:

mais avec d'autres plus informés, vous vous discréditez.
Informé de quoi, donc? De l'existence de zozos qui voient de sombres complot partout, et surtout là où il n'y en pas? Et oublient du coup de regarder ce qui est vraiment important?

Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mer 04 Sep 2013, 05:06

Lebob a écrit:
...  Alors que dans le même temps on voit un bidasse de base de l'armée US larguer dans la nature avec une facilité déconcertante 250.000 câbles diplomatiques confidentiels.  Ou l'employé d'un sous-traitant de la NSA expliquer à des journalistes que les USA - surprise - espionnent ce qui se raconte sur le net.

...
D'accord en gros avec votre message mais une sourdine pour le texte ci-dessus .

Sans Julian Assange et son wikileaks , le bidasse n'aurait pas pu divulguer . Et tous deux ont maintenant de graves ennuis .
Hillary Clinton a d'ailleurs promis implicitement de répliquer lorsqu'elle a dit : " Désormais , nous ferons de la diplomatie autrement . "

Edward Snowden , si j'ai bien compris , n'a pas seulement accusé l'espionnage . Il a révélé que toutes les communications utilisant l'électronique , étaient enrégistrées . Le journal Le Soir conseillait d'en revenir au courrier postal .
Pie IX et Pie X , avec leur antimodernisme , auraient-ils été des prophètes ?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mer 04 Sep 2013, 13:23

boulo a écrit:
Lebob a écrit:
 ...  Alors que dans le même temps on voit un bidasse de base de l'armée US larguer dans la nature avec une facilité déconcertante 250.000 câbles diplomatiques confidentiels.  Ou l'employé d'un sous-traitant de la NSA expliquer à des journalistes que les USA - surprise - espionnent ce qui se raconte sur le net.

...
D'accord en gros avec votre message mais une sourdine pour le texte ci-dessus .

Sans Julian Assange et son wikileaks , le bidasse n'aurait pas pu divulguer . Et tous deux ont maintenant de graves ennuis .
Hillary Clinton a d'ailleurs promis implicitement de répliquer lorsqu'elle a dit : " Désormais , nous ferons de la diplomatie autrement . "
Ennuis qui sont bénins en comparaison de ce qui se serait produit s'ils avaient divulgué les câbles diplomatique de pays comme la Chine ou la Russie, pour en citer que deux exemples.

Quoi qu'on en pense, les relations entre un pays et ses postes diplomatiques à l'étranger ont besoin d'une certaine dose de secret pour fonctionner. Et ce n'est pas un hasard si l'inviolabilité des ambassades et de leurs courriers est un des plus vieux principes de la diplomatie internationale (même s'il est souvent mis à mal de façon plus ou moins discrète). Les rapports d'un ambassadeur à son autorité de tutelle sont important pour permettre à ladite autorité de se faire une idée de la façon dont fonctionnent un pays et ses gouvernants (qui ne sont pas forcément des personnages recommandables, mais qu'on est bien obligé de fréquenter malgré tout.

La divulgation de ces messages n'apporte strictement rien à quiconque, mais peut mettre ceux qui les ont envoyés de même que celui à qui il étaient destinés dans une position délicate.

Je vous suggère la lecture de ce document qui donne une autre perspective sur la question.

Assange et Manning peuvent croire qu'ils ont sauvé le monde (de quoi au fait?), mais en réalité ils ont surtout fait la démonstration de leur incommensurable stupidité.

boulo a écrit:
Edward Snowden , si j'ai bien compris , n'a pas seulement accusé l'espionnage . Il a révélé que toutes les communications utilisant l'électronique , étaient enrégistrées . Le journal Le Soir conseillait d'en revenir au courrier postal .
Ben oui. Il se fait que pas mal de monde ne veut pas que du bien aux Américains (et aux Européens aussi, soit dit en passant). Et si on peut comprendre qu'il existe dans certains cas des raisons bien réelles à cette colère, ce n'est pas pour autant qu'il faut la laisser s'exprimer de façon violente dans nos aéroports ou dans nos gares au détriment de la vie de nos concitoyens.

C'est la raison d'être des services de renseignement qui, dans les pays dits démocratiques, fonctionnent sous le contrôle des parlements élus (à la différence de pays comme la Chine, l'Iran ou la Syrie pour ne donner que quelques exemples). On peut déplorer cet état de fait, mais il n'empêche que leur utilité est un fait.

Je vous suggère de lire aussi cet autre document tiré du même blogue dont l'auteur est quelqu'un qui sait de quoi il parle et dont l'avis tranche sur pas mal de commentaires qu'on a pu lire basés davantage sur l'émotion que sur l'analyse et la connaissance du sujet.

boulo a écrit:
Pie IX et Pie X , avec leur antimodernisme , auraient-ils été des prophètes ?
Ils n'étaient pas antimodernistes, c'étaient des hommes d'un passé révolu qui n'ont pas compris l'évolution du monde. Et ils étaient encore moins prophètes...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mer 04 Sep 2013, 20:21

En tout cas , je reviens au courrier postal . Ce que je pense n'intéresse que moi et mon destinataire .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mer 04 Sep 2013, 20:50

boulo a écrit:
En tout cas , je reviens au courrier postal . Ce que je pense n'intéresse que moi et mon destinataire .
Ce que vous pensez s'étale aussi librement sur des fora comme celui-ci et votre pseudo ne vous protège pas d'un investigation un tant soit peu poussée si un jour le besoin s'en faisait sentir.

Comme je ne fomente pas d'attentat, je doute fort qu'une agence comme la NSA perde un temps précieux à passer mes courriels au crible. Et s'ils le font, ils vont être déçus du résultat. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Mer 04 Sep 2013, 21:38

Je ne dis pas tout ce que je pense sur ce forum et j'en dirai encore moins à l'avenir . Je citais déjà beaucoup . Je citerai encore plus à l'avenir  .

Mes pensées profondes , je les confierai au courrier " à l'ancienne " . J'espère qu'il ne viendra pas un temps où , comme pendant la deuxième guerre mondiale , il fallait manger les courriers reçus . Mais sait-on jamais ?
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: EPANDAGES ALUMINIUM : MISE EN GARDE D'UN NEUROLOGUE   Sam 07 Sep 2013, 22:08

UN NEUROLOGUE PRÉVIENT QUE L’ALUMINIUM DES CHEMTRAILS POURRAIT ENTRAÎNER «UNE AUGMENTATION EXPLOSIVE DES MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES»

Par Dr Russel Blaylock, Geoingeneering Watch, (USA) 12 avril 2013

Citation :
LES NANOPARTICULES D’ALUMINIUM SONT INFINIMENT PLUS RÉACTIVES ET PEUVENT FACILEMENT PÉNÉTRER DANS LE CERVEAU

Internet est truffé d’histoires de « chemtrails » et de géoingénierie censé combattre « le réchauffement climatique » ; et, jusqu’à récemment, je lisais ces histoires avec une certaine réserve. L’une des raisons principales de mon scepticisme était que j’avais rarement vu ce qui était décrit dans le ciel. Mais ces dernières années j’ai remarqué un grand nombre de traînées et je dois admettre qu’elles ne ressemblent pas aux traînées de condensation (contrails) que j’ai vu dans le ciel de mon enfance. Elles s’étendent, sont très larges, se déploient selon un schéma défini et évoluent lentement en nuages artificiels. Particulièrement inquiétant est le fait qu’il y en a énormément aujourd’hui – des douzaines qui remplissent le ciel chaque jour.

Mon inquiétude majeure est qu’ils aspergent à l’évidence avec des tonnes de composés d’aluminium sous forme de nanoparticules. Il a été démontré dans la littérature scientifique et médicale que les nanoparticules sont infiniment plus réactives et induisent une intense inflammation dans plusieurs tissus. Un aspect inquiétant de ces nanoparticules est leur effet sur le cerveau et la moelle épinière, car on attribue une liste grandissante de maladies neurodégénératives, dont l’Alzheimer, le Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (appelée maladie de Lou Gehrig aux US, paralysie progressive de la moelle épinière, NdT) fortement reliées à une exposition à de l’aluminium dans l’environnement.

Les nanoparticules d’aluminium ne sont pas seulement infiniment plus inflammatoires, elles pénètrent aussi facilement dans le cerveau par plusieurs voies, dont le sang et les nerfs olfactifs (les nerfs de l’odorat dans le nez). Des études ont montré que ces particules passent le long des conduits des nerfs olfactifs, qui sont directement connectés à l’aire du cerveau qui est non seulement la plus touchée par la maladie d’Alzheimer, mais aussi celle touchée la plus précocement dans le cours de la maladie. Cette zone possède aussi le plus fort taux d’aluminium du cerveau dans les cas d’Alzheimer.

La voie intranasale d’exposition rend l’épandage de quantités massives de nanoaluminium dans le ciel spécialement dangereux, car il sera inhalé pendant plusieurs heures par des gens de tout âge, dont des bébés et des petits enfants. Nous savons que ce sont les gens âgés qui ont la plus forte réaction à cet aluminium aérien. En raison de la dimension nanométrique des particules d’aluminium utilisées, les systèmes de filtrage des maisons ne l’enlèveront pas, donc il y aura une exposition prolongée, même à l’intérieur.

En plus de l’inhalation de nanoaluminium, ces épandages vont saturer le sol, l’eau et la végétation de hauts niveaux d’aluminium. Normalement l’aluminium est peu absorbé par l’appareil digestif ; mais le nanoaluminium est absorbé en beaucoup plus grande quantité. On a montré que cet aluminium absorbé se distribue à plusieurs organes et tissus y compris le cerveau et la moelle épinière. Inhaler ce nanoaluminium en suspension dans l’environnement entraînera aussi une réaction fortement inflammatoire dans les poumons, ce qui se révélera un vrai danger pour les enfants et les adultes asthmatiques et sujets à des maladies pulmonaires.

Je prie pour que les pilotes qui font l’épandage de cette dangereuse substance prennent pleinement conscience qu’ils détruisent aussi la vie et la santé de leur famille. C’est aussi vrai de nos responsables politiques. Une fois le sol, les plantes et les sources d’eau lourdement contaminés, il n’y aura aucun moyen d’inverser les dégâts qui ont été faits.

Il est nécessaire de prendre des mesures pour empêcher une énorme catastrophe sanitaire imminente si ce projet n’est pas stoppé immédiatement. Nous verrons autrement une augmentation explosive de maladies dégénératives survenant chez les adultes et les aînés ainsi que des troubles neurologiques de développement chez nos enfants. Nous assistons déjà à un accroissement spectaculaire de ces troubles neurologiques et ils se produisent chez des gens plus jeunes qu’auparavant.

Source et traduction : Bistrot Bar Blog.

Pour savoir qui est le Dr Russel Blaylock : (en anglais)

http://en.wikipedia.org/wiki/Russell_Blaylock
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Sam 07 Sep 2013, 23:47

r. a écrit:
UN NEUROLOGUE PRÉVIENT QUE L’ALUMINIUM DES CHEMTRAILS POURRAIT ENTRAÎNER «UNE AUGMENTATION EXPLOSIVE DES MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES»

Par Dr Russel Blaylock, Geoingeneering Watch,  (USA)  12 avril 2013

Citation :
LES NANOPARTICULES D’ALUMINIUM SONT INFINIMENT PLUS RÉACTIVES ET PEUVENT FACILEMENT PÉNÉTRER DANS LE CERVEAU

Spoiler:
 
Source  et traduction : Bistrot Bar Blog.

Pour savoir qui est le Dr Russel Blaylock : (en anglais)

http://en.wikipedia.org/wiki/Russell_Blaylock
Je vois que le texte a aussi été repris sur le site de David Icke, c'est un gage de grand sérieux...  Mr.Red 

Dans l'article de wikipedia, je note que personne ne conteste les qualités professionnelles de M. Blaylock en tant que neuro-chirurgien (c'est sa profession), même s'il est loin d'être une sommité du domaine.  Il n'a par ailleurs aucune compétence particulière en matière de  nutrition, de toxicologie and d'immunologie, autant de disciplines où il aime à s'exprimer sans forcément en maîtriser tous les aspects .  C'est sans doute ce qui explique qu'il ne fait pas l'unanimité, bien au contraire, dans ses positions sur la vaccination (il est contre).  Il a ainsi exprimé de nombreuses positions en matière de vaccins et d'autres substances qui ne sont pas partagées par la vaste majorité de la communauté scientifique et ne sont pas confirmées par les résultats des recherches.

Je note aussi des positions politiques, comment dire, un peu extrêmes, qui manifestent aussi une forte tendance à croire aux théories du complot:

Citation :
Blaylock has called the American medical system 'collectivist' and has suggested that health-care reform efforts under President Obama are masterminded by extragovernmental groups that wish to impose euthanasia. He blamed the purported collectivism of American medicine for the retirement of his friend Miguel Faria. According to Blaylock, the former Soviet Union tried to spread collectivism by covertly introducing illegal drugs and various sexually transmitted diseases into the United States
On n'est dès lors pas trop surpris de le voir soudain s'intéresser aux chemtrails et nous sortir les inepties habituelles.  Ainsi, je note ce passage:

Citation :
Mon inquiétude majeure est qu'ils aspergent à l’évidence avec des tonnes de composés d’aluminium sous forme de nanoparticules. Il a été démontré dans la littérature scientifique et médicale que les nanoparticules sont infiniment plus réactives et induisent une intense inflammation dans plusieurs tissus. Un aspect inquiétant de ces nanoparticules est leur effet sur le cerveau et la moelle épinière, car on attribue une liste grandissante de maladies neurodégénératives, dont l’Alzheimer, le Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (appelée maladie de Lou Gehrig aux US, paralysie progressive de la moelle épinière, NdT) fortement reliées à une exposition à de l’aluminium dans l’environnement
Il nous explique sans sourciller qu'ils (qui ça, "ils"?) aspergent à l'évidence (quelle évidence? sur quelles preuves se base-t-il pour affirmer qu'il y a évidence?) avec des tonnes (comment a-t-on pu quantifier et qui est arrivé à la faire?  où sont les rapports sur lesquels sont basés ces affirmations?) sous forme de nanoparticules (décidément, les nanoparticules ont bon dos.  Mais encore une fois, d'où est tirée cette affirmation?).

Mais questions sont évidemment adressée à "r." qui, à sa déplorable habitude, nous sert une fois de plus un copié/collé dépourvu de sens et qui affirme péremptoirement des tas de choses mais ne prouve strictement rien.

Et puisqu'on y est, je rappelle quelques questions posées précédemment et restées sans réponse jusqu'à présent:

Citation :
Et j'attends encore qu'on nous fournisse une preuve tangible de ces prétendus épandages. Il y a tous les jours des milliers d'avions qui prennent l'air pour des vols plus ou moins longs (pour info, en 2010 il y avait par jour 26.000 vols dans la zone tombant sous l'action d'Eurocontrol) . Si on se livre à des "épandages aériens secrets" qui charge ces substances dans les avions? Combien de personnes de personnes sont chargées de cette tâche? Combien d'avions sont chargés de ces épandages sur le total des vols recensés? Les compagnies commerciales participent-elles au processus? Si oui, de leur plein gré ou à leur insu? Où sont situés dans les avions de ligne les réservoirs dans lesquels sont stockées les substances destinées à faire l'objet de l'épandage? Quelle est la nature de ces substances? Et comme on peut supposer qu'une campagne massive d'épandage aériens nécessite un nombreux personnel, comment se fait-il qu'aucune des personnes impliquées, je dis bien aucune, n'a jamais fait de révélations publiques sur la question? Alors que dans le même temps on voit un bidasse de base de l'armée US larguer dans la nature avec une facilité déconcertante 250.000 câbles diplomatiques confidentiels. Ou l'employé d'un sous-traitant de la NSA expliquer à des journalistes que les USA - surprise - espionnent ce qui se raconte sur le net.
Le jour où "r." pourra nous fournir des réponses claires et précises à ces quelques questions, on pourra peut-être prendre au sérieux ses messages sur les chemtrails.  D'ici là, je suis obligé de conclure que ça relève du délire en l'absence de preuves et d'éléments tangibles.
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: GÉO-INGÉNIERIE, OU QUAND LE CIEL VOUS TOMBERA SUR LA TÊTE   Jeu 10 Oct 2013, 20:21

GÉO-INGÉNIERIE, OU QUAND LE CIEL VOUS TOMBERA SUR LA TÊTE

9 OCTOBRE 2013


Citation :
Le dernier rapport du GIEC du 27 septembre 2013 nous informe une fois de plus du bouleversement climatique en cours sur la planète dû, selon ce groupe d'experts, aux activités polluantes humaines. Le réchauffement du climat décrit comme potentiellement cataclysmique et quasi-inéluctable pourrait cependant être contrecarré par un plan B : la géo-ingénierie, ou l'art de manipuler le climat artificiellement et chimiquement. Géo-ingénierie : messie climatique ou plan démoniaque ?

Le réchauffement climatique se révèle comme un dogme religieux. On y croit, on n'y croit pas ou on doute. L'agnosticisme climatique étant sans doute une forme intelligente pour ne pas prendre les prévisions des experts du GIEC pour paroles d'évangiles. Ceux-ci s'étant trompés sur la dynamique du réchauffement. Même les plus ardents défenseurs de la cause «anthropique» (changement climatique provenant de l'activité humaine) ne s'aventurent pas quant à l'impact du réchauffement sur les populations humaines et leurs facultés d'adaptation.

Une nouveauté dont personne ne parle au grand public est l'ajout d'un volet sur la géo-ingénierie conçu comme une sorte de plan B si les sombres prévisions des scientifiques du GIEC (d'ailleurs contestées par ceux qu'on appelle les «climato-sceptiques») venaient à se réaliser.

QU'EST CE QUE LA GÉO-INGÉNIERIE ?

Autrefois reléguée à des délires de pseudo-scientifiques ou des incontournables conspirationistes, la géo-ingénierie est l'étude et la mise en place de techniques permettant de contrer par des moyens physiques ou chimiques les effets d'un réchauffement climatique.

Il existe deux grands types de techniques :


1) Les C.D.R. (carbone dioxide removal), il s'agit essentiellement de pouvoir absorber le dioxyde de carbone responsable de l'effet de serre.
2) Les S.R.M (solar radiation management), soit renvoyer une partie du rayonnement solaire, ce qui aboutirait donc à un moindre ensoleillement, donc à une baisse des températures.

DU SULFATE DE FER DANS L'OCÉAN AUX ARBRES MONSANTO

Comment absorber le carbone ? La fertilisation des océans par des tonnes d'urée et de SULFATE DE FER déversées dans les mers devrait augmenter le phytoplancton qui capte le dioxyde de carbone. Or les expériences dans ce domaine se sont avérées catastrophiques. L'utilisation de SULFATE DE FER provoqua un désastre écologique et ce projet fut abandonné.

L'actuel programme consiste désormais à faire pousser des arbres et des plantes génétiquement modifiés en vue de capter plus de carbone que la flore naturelle. Une des solutions prônées serait en quelque sorte de créer des forêts MONSANTO. Des super-capteurs de carbone en quelque sorte. Vu le pedigree de cette firme, on imagine facilement la transformation totale de l'écosystème, de la tomate au sapin. Des OGM pour lutter contre le réchauffement climatique ; avouons que l'imagination de nos scientifiques est sans limite.

CHEMTRAIL : DE LA LÉGENDE URBAINE...

Les chemtrails (traînées chimiques) sont issues d'une théorie et d'observations de citoyens à travers le monde qui remarquèrent l'étrange comportement des traînées de condensation (contrails) laissées par les avions. Les chemtrails restent très longtemps (des heures) après le passage des avions et les traînées forment lentement de véritables lignes nuageuses couvrant le ciel. Contrairement aux vapeurs classiques, les chemtrails seraient composées de particules d'ALUMINIUM, de BARYUM et de POLYMÈRES microscopiques voire d'autres éléments encore plus néfastes.

Ils peuvent être largués par des avions militaires comme les épandages par l'US ARMY de défoliants (dits «AGENT ORANGE») sur le VIETNAM. Mais certains n'hésitent pas à affirmer que ces particules chimiques sont pulvérisées à partir d'avions de lignes simplement par l'adjonction de produits dans le kérosène.

Dès lors, vu le nombre d'avions de lignes, l'épandage chimique par chemtrails peut recouvrir des zones géographiques très larges et passer inaperçu aux yeux du citoyen lambda.

Par contre, les dommages pour la santé seraient (si cette thèse était prouvée) désastreux. L'ALUMINIUM ingéré même sous forme microscopique provoque entre autres des maladies mentales et une dégénérescence nerveuse. Les conséquences sur la santé humaine, sur la flore et la faune sont si nocives et si nombreuses qu'il serait difficile d'imaginer les raisons pour lesquelles des gouvernements s'amuseraient à injecter des produits toxiques dans le kérosène des avions pour épandre des fibres d'aluminium sur leur propre territoire et intoxiquer ainsi la population. Les chemtrails : encore une théorie conspirationiste née sur le net parmi d'autres ?

CHEMTRAILS : ...À LA RÉALITÉ SCIENTIFIQUE.

Le projet «Chemtrail» existe pourtant bel et bien et reste la plus probable solution actuelle selon certains scientifiques. Épandre le plus possible de particules chimiques en altitude permet effectivement de lutter contre le réchauffement climatique. L'ALUMINIUM ainsi dispersé dans l'atmosphère va réfléchir les rayons du soleil et donc refroidir la planète.

En février 1998, le PARLEMENT EUROPÉEN a tenu une série d'auditions sur les effets néfastes de cette géo-ingénierie. Les plaintes et les interrogations de centaines d'associations dans le monde s'érigeant contre des épandages chimiques prenant parfois la forme de filaments blanchâtres retombant sur les habitants furent donc prises en considération.

Il est également remarquable que pour une soi-disant théorie issue de cerveaux farfelus, la question des chemtrails se retrouve tant au PARLEMENT EUROPÉEN que dans un rapport du GIEC !
LE PARLEMENT interrogea le gouvernement américain sur l'utilisation d'épandages sur le territoire européen mais WASHINGTON n'apporta aucune réponse. No comment.

Ensuite, on parla d'expériences limitées, de projets militaires et d'expérimentations scientifiques ... Bref, pas de quoi en informer le VULGUS POPULI, qui de toute façon ne comprend jamais rien selon nos élites.

LE BILLARD AMÉRICAIN À TROIS BANDES.

Les chemtrails sont issus d'expériences militaires américaines consistant à poursuivre des recherches de contrôle du climat à des fins militaires. Les chemtrails sont souvent associés d'ailleurs à l'utilisation de HAARP, du nom de cette curieuse installation jouant sur l'ionosphère qui fait l'objet de très nombreuses interrogations.

Un rapport très détaillé de l'US AIR FORCE datant de 1996 (WEATHER AS A FORCE MULTIPLIER : OWNING THE WEATHER IN 2025) démontre que les ÉTATS-UNIS travaillent depuis des décennies en vue de manipuler et maîtriser le climat, y compris pour des «opérations internationales» (sic).

En 1997, EDWARD TELLER préconise «la mise en place d'un bouclier pour renvoyer les rayons solaires» Or, M. TELLER n'est pas un climatologue mais un des «pères» de la bombe H et un défenseur du projet de «guerre des étoiles» du Président REAGAN encore plus d'actualité sous la législature OBAMA.

Enfin en septembre 2002, c'est COLIN POWELL qui admet lors d'un sommet des NATIONS UNIES sur le développement durable que «nous (les USA) sommes engagés dans un programme de plusieurs milliards de dollars pour développer et déployer des technologies de pointe pour atténuer l'effet des gaz à effet de serre».

DES TECHNOLOGIES DE POINTE, DES MILLIARDS DE DOLLARS ?

Alors, partant du principe qu'un réchauffement climatique serait apocalyptique à terme, des scientifiques se mettent naturellement à chercher des solutions, des plans «B». Jusque là, rien d'étonnant.

Dans un second temps, la solution technique préconisée et déjà expérimentée coïncide exactement avec des projets militaires de domination climatique menés par les américains depuis au moins 20 ans.

Sans s'avancer trop dans les spéculations, nous nous contenterons d'admirer le triptyque : Réchauffement climatique- solution scientifique- usage militaire. Coïncidence ? Hasard ? Récupération par les militaires d'une réalité climatique ? gigantesque manipulation de l'opinion publique ? : chacun aura sa vérité.

Par contre, la géo-ingénierie en tant que solution à un changement climatique est sur la table. Des arbres MONSANTO à l'épandage chimique en passant par le déversement de sulfate de fer dans les océans, rien ne nous sera épargné si la météo venait à perdre le Nord.
Sale temps sur la planète. /N


Olivier Berlanda, Rédaction en ligne

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_10_09/Geo-ingenierie-ou-quand-le-ciel-vous-tombera-sur-la-tete-9946/
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Jeu 10 Oct 2013, 20:58

Décidément, c'est la journée.  Après les inepties de boulo, voilé celle de "r." chez qui les touches copié/collé de son ordinateur se sont depuis longtemps substituées au cerveau.

La source de ce morceau de bravoure (et ramassis de co.neries) est "La Voix de la Russie", une source de foi qui ne recule devant aucun amalgame: chemtrails, HAARP, contrôle du climat par les militaires américains, mais ne fournit évidemment aucune source à ses affirmations.  Auteur, Olivier Berlanda, un "journaliste" dont on en retrouve la signature que dans la presse "d'information alternative" (entendez systématiquement anti-occidentale).

Je n'a pas envie de commenter plus avant, tellement cet "article" est inepte.  Je me bornerai à ce simple passage qui pèse très lourd en termes de stupidité:

Citation :
Mais certains n'hésitent pas à affirmer que ces particules chimiques sont pulvérisées à partir d'avions de lignes simplement par l'adjonction de produits dans le kérosène.

Dès lors, vu le nombre d'avions de lignes, l'épandage chimique par chemtrails peut recouvrir des zones géographiques très larges et passer inaperçu aux yeux du citoyen lambda.
Le carburant d'aviation est un produit extrêmement contrôlé et qui doit satisfaire à des normes extrêmement sévères.  Ainsi, pour des raisons faciles à comprendre, il ne peut pas geler à des températures supérieures à - 47 degrés Celsius.  Il faut aussi que ce carburant ait un taux d'impuretés aussi bas que possible.

En effet, si des impuretés se glissent dans un carburant (gasoil ou essence) destiné à la voiture de Monsieur tout le monde, ce qui arrivera c'est que le moteur "tousse" ou, au pire, s'arrête carrément.  Inutile d'expliquer que ce genre d'événement n'est pas acceptable sur un avion commercial bourré de passagers et volant à 11000 mètres d'altitude au-dessus de l'Atlantique ou du Pacifique.

Mais les crétins finis qui nous bassinent avec les chemtrails viennent nous expliquer qu'on - qui est "on", au fait? - n'hésiterait pas à y mélanger toutes sortes de produits chimiques.  Ben voyons.  

Les mêmes lobotomisés ne nous expliquent pas davantage comment lesdits produits chimiques - mélangés au carburant - peuvent supporter les températures auxquels ils sont soumis dans les chambres de combustion des réacteurs et quelles altérations ils peuvent subir du fait de cette température...

Et je passe sur les autres détails techniques - pas sans importance - dont la théorie des chemtails oublie de tenir compte.  Ce qui est important, c'est de faire peur, pas vrai "r."?  A moins que vous soyez tout simplement bête à manger du foin.  Autre hypothèse que je ne peux pas totalement exclure...

Des millénaires de développement scientifique pour en arriver à ces bêtises...
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Jeu 10 Oct 2013, 21:10

.... Il ne reste guère que les sites russes et JOVANOVIC pour avoir des informations qui sortent des ronrons abrutis
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Jeu 10 Oct 2013, 23:19

r. a écrit:
.... Il ne reste guère que les sites russes et JOVANOVIC pour avoir des informations qui sortent des ronrons abrutis
Le 3 septembre dernier j'avais posé quelques questions précises que je reproduis ici:

Citation :
Sauf preuve tangible, la réponse est non. Et j'attends encore qu'on nous fournisse une preuve tangible de ce fait. Il y a tous les jours des milliers d'avions qui prennent l'air pour des vols plus ou moins longs (pour info, en 2010 il y avait par jour 26.000 vols dans la zone tombant sous l'action d'Eurocontrol) . Si on se livre à des "épandages aériens secrets" qui charge ces substances dans les avions? Combien de personnes de personnes sont chargées de cette tâche? Combien d'avions sont chargés de ces épandages sur le total des vols recensés? Les compagnies commerciales participent-elles au processus? Si oui, de leur plein gré ou à leur insu? Où sont situés dans les avions de ligne les réservoirs dans lesquels sont stockées les substances destinées à faire l'objet de l'épandage? Quelle est la nature de ces substances? Et comme on peut supposer qu'une campagne massive d'épandage aériens nécessite un nombreux personnel, comment se fait-il qu'aucune des personnes impliquées, je dis bien aucune, n'a jamais fait de révélations publiques sur la question? Alors que dans le même temps on voit un bidasse de base de l'armée US larguer dans la nature avec une facilité déconcertante 250.000 câbles diplomatiques confidentiels. Ou l'employé d'un sous-traitant de la NSA expliquer à des journalistes que les USA - surprise - espionnent ce qui se raconte sur le net.
Manifestement, après plus d'un mois, vous n'avez pas été capable de trouver les réponses sur vos sites de référence. Trop compliqué pour eux? Seraient-ils abrutis?

Pour Jovanovic, j'ai trouvé la réponse sur son blogue.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 11 Oct 2013, 00:19

Et donc, depuis la Seconde Guerre mondiale, les Américains empoisonneraient l'atmosphère avec les chemtrails? Mr.Red 



Et bien entendu, les avions de la vaillante armée rouge eux ne laissaient pas de chemtrails derrière eux... :mdr: 

Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 11 Oct 2013, 09:38

Vous pensez comme vous voulez.... Je ne cherche pas à convaincre mais seulement à informer, donc, ce que vous dites m'importe peu.

Plus d'informations là :

CHEMTRAILS UNE INFORMATION OCCULTÉE
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/05/chemtrails-une-information-occultee.html

CHEMTRAILS, HUMS, PLUIES D'OISEAUX...SYNTHÈSE
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/06/chemtrails-hums-pluies-doiseauxsynthese.html

NANOTECHNOLOGIE...POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/06/nanotechnologiepour-le-meilleur-et-pour.html

Vous y trouverez de nombreux brevets d'inventions pour épandages aériens chimiques depuis 1920







Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 11 Oct 2013, 13:02

r. a écrit:
Vous pensez comme vous voulez.... Je ne cherche pas à convaincre mais seulement à informer, donc, ce que vous dites m'importe peu.  
En fait, ce que vous faites, c'est relayer des informations infondées et invérifiées, dont vous ne vous donnez jamais la peine de contrôler la pertinence.  Ca n'a rien à voir avec l'information.  Tout fait farine à votre moulin, même les sources les plus improbables et les moins fiables.  Contribuer à diffuser les messages de tous les prophètes Philippulus que vous croisez sur le net (et dieu sait que cette technologie a favorisé leur éclosion n'est en rien de l'information.  C'est de la bêtise qui trahit un profond manque du plus élémentaire sens critique.

Du reste, dès qu'on vous pose la moindre question au sujet de vos "informations", vous êtes aux abonnés absents. Il n'y a plus personne...




r. a écrit:
Plus d'informations là :

CHEMTRAILS UNE INFORMATION OCCULTÉE
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/05/chemtrails-une-information-occultee.html

CHEMTRAILS, HUMS, PLUIES D'OISEAUX...SYNTHÈSE
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/06/chemtrails-hums-pluies-doiseauxsynthese.html

NANOTECHNOLOGIE...POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE
http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/06/nanotechnologiepour-le-meilleur-et-pour.html

Vous y trouverez de nombreux brevets d'inventions pour épandages aériens chimiques depuis 1920

Et en me sortant trois liens vers le blog "prophètes mystiques" à l'appui de votre prétendu souci d'information, vous avez démontré mon propos ci-dessus bien mieux que je ne pourrais le faire.  Ce blog mélange un prétendu mysticisme qui n'est en fait que du millénarisme avec des considération pseudo-scientifiques qui sont censées démontrer que la fin du monde est proche.

Il ne s'agit là ni de science (pas même de science-fiction) ni même de religion.  Seulement les élucubrations d'un (ou plusieurs?) pauvre(s) hère(s) qui ne comprend (comprennent?) rien à rien.


Dernière édition par Lebob le Ven 11 Oct 2013, 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 11 Oct 2013, 14:14

Lebob a écrit:
Et donc, depuis la Seconde Guerre mondiale, les Américains empoisonneraient l'atmosphère avec les chemtrails?  Mr.Red 

Spoiler:
 

Et bien entendu, les avions de la vaillante armée rouge eux ne laissaient pas de chemtrails derrière eux...   :mdr: 

MODE IRONIE ON//

Votre photo là on voit bien que c'est trafiqué !

Regardez ce qu'ils font à notre planète pour l’acclimater aux petits gris !

Spoiler:
 

//MODE IRONIE OFF
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 11 Oct 2013, 14:56

De fait...  Mr.Red 

Tiens, une question pour "r." (toute bête et toute simple), à laquelle je n'avais pas pensé: combien de tonnes (ou kg) de produits chimiques faut-il pour réaliser un "épandage" sur un vol entre:

- Los Angeles et New-York?
- New-York et Paris?
- Tokyo et San Francisco?
- Dubaï et Sidney (par le vol 714, évidemment Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 11 Oct 2013, 15:33

Lebob a écrit:
De fait...  Mr.Red 

Tiens, une question pour "r." (toute bête et toute simple), à laquelle je n'avais pas pensé: combien de tonnes (ou kg) de produits chimiques faut-il pour réaliser un "épandage" sur un vol entre:

- Los Angeles et New-York?
- New-York et Paris?
- Tokyo et San Francisco?
- Dubaï et Sidney (par le vol 714, évidemment Wink )
Thumright 

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: GÉO-INGÉNIERIE : SCIENTIFIQUES, MILLIARDAIRES ET MILITAIRES S’ALLIENT POUR MANIPULER L’ATMOSPHÈRE   Jeu 31 Oct 2013, 14:19

GÉO-INGÉNIERIE : SCIENTIFIQUES, MILLIARDAIRES ET MILITAIRES S’ALLIENT POUR MANIPULER L’ATMOSPHÈRE

14 OCTOBRE 2013 BASTAMAG.NET

Citation :
Pulvériser du soufre dans la stratosphère, modifier la chimie des océans… Pour contrer le réchauffement climatique, des techniques de manipulation du climat à grande échelle sont à l’étude. Des projets déjà expérimentés, hors laboratoire et sans aucun contrôle international, qui attirent scientifiques, milliardaires et compagnies pétrolières. Alors que des organisations de la société civile demandent un moratoire, les militaires s’y mettent et appellent à se doter d’armes météorologiques. La « géo-ingénierie », une nouvelle menace environnementale et… anti-démocratique ?

Dans les arcanes gouvernementales, on la surnomme « le plan B ». Son vrai nom, la « géo-ingénierie ». Pour contrer le réchauffement climatique, plutôt que de miser sur les réductions de gaz à effet de serre, des chercheurs étudient des dispositifs de manipulation du climat à grande échelle. Au menu, des techniques allant de l’ensemencement en fer des océans à la gestion du rayonnement solaire. Des expérimentations sont déjà menées. Considérées comme fantaisistes il y a vingt ans, ces recherches sont désormais suivies de près par les gouvernements. L’ONG internationale ETC Group, qui travaille sur les technologies émergentes, a publié une carte de ces expériences de géo-ingénierie et de modifications du climat, depuis 60 ans. L’Amérique du Nord, l’Europe et l’Australie font partie des trois zones les plus actives (en rouge sur la carte) en terme de géo-ingénierie.


Modifier la composition chimique des océans

Quelque 45 techniques de géo-ingénierie sont recensées dans l’encyclopédie Wikipedia. Clive Hamilton, dans son livre Les apprentis sorciers du climat [1], examine huit d’entre elles, considérant les autres comme « purement imaginatives », voir « spéculatives ». Chercheurs et investisseurs se concentrent principalement sur les techniques de capture du carbone, avec un intérêt particulier pour les océans. Nos océans constituent une formidable éponge à carbone grâce au rôle joué par les phytoplanctons, qui fournissent par photosynthèse plus de la moitié de l’oxygène de la planète. Pour favoriser l’éclosion de ces planctons marins, une douzaine d’expériences de « fertilisation en fer » ont été conduites par les scientifiques depuis le début des années 90.

Une expérience de trois mois conduite dans l’océan Austral en 2009 a refroidi les espoirs placés dans l’ensemencement en fer. Quatre tonnes de poussières de fer ont été éparpillées sur une zone de 300 km2. Rapidement, une efflorescence de phytoplanctons est observée, mais elle s’arrête au bout de deux semaines. La fertilisation des mers grâce au fer ne donnerait donc naissance à du phytoplancton que pour un court laps de temps. « Ensemencer les mers de fer n’est pas non plus sans conséquence écologique, ajoutent les auteurs de l’ouvrage Scénarios d’avenir [2]. Accroitre leur teneur en fer contribue à accélérer le processus déjà en cours d’acidification des océans. » La fertilisation peut aussi avoir des répercussions sur toute la chaine alimentaire marine. Ces risques n’ont toutefois pas empêché un businessman californien de déverser 100 tonnes de sulfate dans l’océan Pacifique, sur une zone de 10 000 km2, en toute illégalité, en juillet 2012 (lire notre article).


Pulvériser du soufre dans la stratosphère


Autre technique en vogue, la pulvérisation d’aérosols soufrés. En 1991, les cendres projetées dans l’atmosphère par le mont Pinutabo assombrissent suffisamment la Terre pour la refroidir d’environ 0,5°C pendant une année. Avant que la situation ne revienne à la normale une fois le nuage de cendres retombé au sol [3]. Partant de ce constat, la Royal Society, l’académie des sciences britanniques, considère la pulvérisation d’aérosols soufrés dans la stratosphère comme « la plus prometteuse » des méthodes de gestion du rayonnement solaire [4]. Ces minuscules particules d’aérosols seraient pulvérisées sous forme de dioxyde de soufre, de sulfure d’hydrogène ou d’acide sulfurique. Paul Crutzen, prix Nobel de chimie, a estimé à 5 millions de tonnes par an la quantité de soufre nécessaire pour bloquer environ 2 % du rayonnement solaire !

Imaginez une flotte d’aéronefs, volant à haute altitude, équipés de réservoirs et de dispositifs de pulvérisation. L’utilisation de canons de l’artillerie navale, de ballons ou d’un tuyau suspendu dans le ciel sont également à l’étude... Si ces aérosols étaient pulvérisés par des avions de chasse, il faudrait chaque année un million de vols d’une durée de 4h chacun ! [5] D’autres études évoquent des impacts sur le niveau des précipitations. Cette technique pourrait gravement perturber la mousson indienne, compromettant les ressources alimentaires de près de 2 milliards de personnes. Dernière objection de taille : « L’impossibilité de tester cette technique sans mise en œuvre grandeur nature », conclut Clive Hamilton.

Des brevets qui attirent les milliardaires

Un duo de scientifiques nord-américains est très impliqué dans la recherche en géo-ingénierie : David Keith, physicien, et Ken Caldeira, spécialiste des sciences de l’atmosphère. David Keith détient avec d’autres le brevet du « Planetary Cooler » (réfrigérateur planétaire), un dispositif d’absorption du carbone. Il a créé une start-up, Carbon Engineering Ltd, pour développer une technique de capture de CO2 dans l’air, à l’échelle industrielle. Parmi les investisseurs de ces sociétés : Bill Gates, mais aussi le milliardaire canadien N. Murray Edwards, magnat du pétrole qui a fait fortune dans les sables bitumineux en Alberta. Quant à Ken Caldeira, il est associé à Bill Gates au sein de la société Intellectual Ventures, qui a fait breveter plusieurs technologies, notamment le « StratoShield » (strato-bouclier) : des tuyaux suspendus à des ballons dirigeables dans le ciel permettant de disperser des aérosols soufrés.

Bill Gates a engagé plusieurs millions de dollars pour financer la recherche en géo-ingénierie [6], et aider au financement d’une série de rencontres sur la géo-ingénierie. La deuxième fortune mondiale a soutenu financièrement deux scientifiques de Harvard pour tester au Nouveau-Mexique du matériel visant à injecter des minuscules particules dans la stratosphère (lire notre article). Il a aussi investi dans la société Silver Lining qui travaille sur les techniques d’éclaircissement des nuages marins. « Pas moins de 10 personnes affiliées à Silver Lining figurent parmi les 25 auteurs d’un des principaux articles sur l’éclaircissement des nuages » relève Clive Hamilton. Richard Branson, un autre milliardaire, propose une récompense de 25 millions de dollars dans le cadre du défi « Virgin Earth Challenge » à quiconque concevra le meilleur plan pour extraire le carbone de l’atmosphère.

Solution miracle pour les pétroliers et les conservateurs

« Ceux-là mêmes qui contestent la réalité du réchauffement montrent un intérêt croissant pour l’ingéniérie du climat », souligne Clive Hamilton (lire notre article sur les climatosceptiques). Quoi de mieux que cette solution miraculeuse permettant de ne pas changer le mode de développement actuel et sa consommation massive d’énergies fossiles ? Plusieurs compagnies sont sur les rangs, à l’instar de la Royal Dutch Shell qui finance une étude sur l’ajout de chaux dans les mers. Steven Koonin, alors directeur scientifique du géant pétrolier BP (avant de travailler au département de l’Énergie des États-Unis), est à l’origine d’une réunion d’experts pour le compte de l’entreprise Novim Group. Elle a abouti en 2009 à un rapport influent sur l’ingénierie du climat.
La géo-ingénierie est aussi appuyée par plusieurs think tanks conservateurs. « La géo-ingénierie apporte la promesse d’une réponse au réchauffement climatique pour seulement quelques milliards de dollars par an. Au lieu de pénaliser les Américains moyens, nous aurions la possibilité de répondre au réchauffement climatique en récompensant l’inventivité scientifique... Stimulons l’ingéniosité américaine. Assez du diktat vert », a déclaré le républicain Newt Gingrich, ancien président de la chambre des représentants des États-Unis. Tout est bon pour maintenir la société de consommation à son niveau actuel. Un intérêt stratégique qui n’a pas échappé aux forces armées.


Développer les « armes météorologiques »

Cela fait des décennies que les stratèges militaires veulent « faire de la météo une arme ». Au milieu du 20ème siècle, Bernard Vonnegut, un physicien américain, découvre la capacité de l’iodure d’argent à agglomérer la vapeur d’eau des nuages en gouttes. II suffit donc d’ensemencer les nuages avec ce composé inorganique pour faire pleuvoir – quasiment – à volonté. En 1967, l’US Air Force lance l’opération Popeye. Chaque jour, des avions bombardent les nuages vietnamiens d’iodure d’argent, modifiant la climatologie locale, pour tenter d’embourber les lignes de communication de la guérilla communiste [7]. Ce premier usage guerrier de la géo-ingénierie sera dévoilé le 3 juillet 1972 par le New York Times. Il faudra quatre ans de négociations pour que les Nations Unies adopte une Convention interdisant la modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles [8]. Mais en 1996, des officiers de l’US Air Force rendent un rapport appelant les États-Unis à de doter d’armes météorologiques d’ici… 2025.

« Parmi les scientifiques travaillant dans l’armement s’est développée l’idée que la compréhension et le contrôle exercé sur la technologie suffiraient à les rendre sûres », analyse Clive Hamilton. Edward Teller, à qui est attribuée la co-paternité de la bombe H, propose en 1997 de prévenir le réchauffement de la planète en bombardant l’atmosphère de particules qui réfléchiraient la lumière incidente du soleil. Coût : un milliard de dollars. « Comme d’autres, Teller ressent la fascination du nucléaire et de la puissance de la technologie moderne, soulignent les auteurs de Scénarios d’avenir. C’est probablement de cet enthousiasme obsessionnel pour les armes atomiques et de cette très puissante "arrogance technologique" que Teller en est venu à la géo-ingénierie ».

En octobre 2011, un autre rapport soutenant fortement la recherche en géo-ingénierie est publié par le think tank Bipartisan Policy Center. Le journaliste du Guardian John Vidal décrit ce groupe de travail comme « la crème du lobby scientifique et militaire émergent en faveur de la gé-oingénierie » [9]. Parmi ce lobby, David Wehlan, directeur des systèmes de défense chez Boeing qui a travaillé pendant de nombreuses années sur des projets d’armement à la DARPA, l’agence de recherche du Pentagone. La DARPA a elle-même convoqué une réunion sur la géo-ingéniérie. Une étude commandée par le Pentagone en 2003 conseillait déjà d’examiner de manière urgente les options de géo-ingénierie pour contrôler le climat... [10]

Quel pays aura la main sur le « thermostat planétaire » ?

Cette arrogance technologique américaine a son pendant en Russie. Le scientifique russe Yuri Izrael, vice-président du Giec jusqu’en 2008, a été le premier à conduire une [url=http://media.cigionline.org/geoeng/2009 - Izrael et al - Field Experiment on Studying Solar Radiation Passing through Aerosol Layers.pdf]expérimentation[/url] en situation réelle de dispersion d’aérosols, par hélicoptère à basse altitude. Connu pour son climato-scepticisme, il défend la géo-ingénierie plutôt que les réductions d’émissions. « En Chine, des tensions existent déjà entre les provinces au sujet de l’ensemencement des nuages pratiqué depuis longtemps dans le pays, certaines provinces accusant les autres de "voler leur pluie" », pointe également Clive Hamilton. Aujourd’hui, la géo-ingénierie devrait requérir une gouvernance mondiale morale et politique, selon ETC Group. Or, la probabilité que les 193 membres des Nations Unies se mettent d’accord est très faible.

« Si un filtre solaire était entièrement déployé pour réduire la température de la terre, il faudrait au moins dix ans d’observations climatiques mondiales pour séparer les effets de ce filtre, des autres causes liées à la variabilité climatique », illustre Clive Hamilton. Comment savoir par exemple si une sécheresse en Inde ou au Pakistan est causée par le réchauffement climatique ou par ce filtre solaire ? « Et si l’Inde souffre des effets des variations mondiales, alors que les États-Unis bénéficient d’un temps plus clément, il importe beaucoup de connaitre le pays ayant la main sur le thermostat planétaire ».


Quand la science fiction devient une option politique

Dans les années 90, ces projets de manipulation délibérée du climat étaient majoritairement considérés comme de la sympathique science-fiction, ou comme des diversions détournant des politiques de réduction des émissions. « Ce qu’il y a de nouveau, c’est que la géo-ingénierie est sortie de certains cercles fermés de scientifiques, académiques et autres groupes de recherche pour entrer dans les salles de négociation intergouvernementales », commente Joëlle Deschambault, d’ETC Group. Ces techniques sont ainsi mentionnées dans le « résumé à l’intention des décideurs », du dernier rapport du Giec rendu public le 27 septembre 2013.

Le rapport du Giec évoque deux techniques : la gestion du rayonnement solaire et l’élimination du dioxyde de carbone [11]. Les auteurs conviennent qu’ils disposent d’une mince littérature scientifique pour véritablement évaluer ces techniques et leurs impacts. Selon une source proche du ministère du Développement durable, l’idée d’intégrer la géo-ingénierie dans le dernier rapport du Giec remonte à une réunion de 2010 en Corée du Sud. « Il commençait à y avoir des publications dans ce domaine-là, et les représentants des différents pays ont jugé qu’il valait mieux en parler », précise t-il à Basta !. Pour Geneviève Azam de l’association Attac, cette seule évocation leur donne une légitimité, en dépit du moratoire des Nations unies sur ces technologies adopté en 2011 [12].

Les lacunes du droit international

« Tant que n’aura pas lieu un débat approfondi visant à établir comment les divers pays souhaitent procéder en la matière, un moratoire sur l’ensemble des activités de géo-ingénierie hors laboratoire représente la seule voie sensée »,préconise ETC Group. Un certain nombre de traités stipulent déjà l’interdiction de causer des dommages transfrontaliers. Les pays de la Convention de Londres, qui réglemente les rejets en mer, et ceux de la Convention sur la diversité biologique, ont adopté des résolutions interdisant les expériences d’ensemencement par le fer, sauf sous certaines conditions, des études d’impact préalables et un encadrement strict.

Mais le droit international présente d’énormes lacunes. Aucun texte par exemple n’empêche un individu de déployer un bouclier solaire par dispersion d’aérosols soufrés.... Les pays ne sont pas davantage respectueux du droit international de l’environnement. En 2008, l’Allemagne a déclaré que la résolution de la Convention sur la diversité biologique était « non contraignante », lorsque son ministère de la Recherche a décidé d’approuver une expérience de fertilisation des océans avec du fer.

Les nouveaux apprentis sorciers du climat


Une des options portées par des organisations de la société civile serait de créer un nouveau traité ou une nouvelle agence internationale de supervision des différentes techniques de géo-ingénierie. En attendant, les recherches et expérimentations à ciel ouvert se poursuivent. Le gouvernement chinois a inscrit récemment la géo-ingénierie parmi ses priorités de recherche en géosciences, rappelle Clive Hamilton. En France, l’Agence nationale de la recherche finance un atelier de réflexion prospective sur la géo-ingénierie, qui devrait aboutir à un rapport fin 2013.

« Les travaux récents en sciences du système Terre ont fait progresser notre connaissance de manière significative mais ils ont également révélé l’étendue vertigineuse de notre ignorance », rappelle Clive Hamilton. Les modifications du système climatique ne peuvent être isolées des modifications des autres éléments du système Terre. Quelques individus et institutions aspirent néanmoins à mener des expériences aux conséquences bien incertaines pour l’ensemble de la planète. Et Clive Hamilton d’interroger : « Ne sommes-nous pas en train de jouer à Dieu, avec les risques que cela comporte ? »
Sophie Chapelle

@Sophie_Chapelle sur twitter
Photo de Une : CC Sascha Pohflepp

P.-S.

A lire sur ce sujet :

 Clive Hamilton, Les Apprentis sorciers du climat : raisons et déraisons de la géo-ingénierie, coll. Anthropocène, Ed. Seuil, 2013.
 ETC Group, Géopiraterie : argumentaire contre la géo-ingénierie, 2010, à télécharger ici.
 Bertrand Guillaume, Valéry Laramée de Tannenberg, Scénarios d’avenir : futurs possibles du climat et de la technologie, Armand Colin, 2012.

Notes

[1] Clive Hamilton, Les Apprentis sorciers du climat : raisons et déraisons de la géo-ingénierie, coll. Anthropocène, Ed. Seuil, 2013.
[2] Bertrand Guillaume, Valéry Laramée de Tannenberg, Scénarios d’avenir : futurs possibles du climat et de la technologie, Armand Colin, 2012.
[3] Alan Robock, Martin Bunzl, Ben Kravitz et Georgiy L. Stenchikov, « A test for geoengineering ? », Science, vol. 327, 29 janvier 2010.
[4] La stratosphère est la couche de l’atmosphère terrestre située entre 10 et 15 km au dessus du sol (en comparaison, l’Everest culmine à environ 9 km). Lire le document de la Royal Society.
[5] Philip Rasch et al., « An overview of geoengineering of climate using stratospheric sulphate aerosols », p. 4015.
[6] Dans le cadre du fonds pour la recherche innovante sur le climat et l’énergie
[7] Cette opération visait à ensemencer les nuages d’iodure d’argent afin d’intensifier et de prolonger les moussons saisonnières au Laos, et ainsi rendre difficilement praticables la piste Hô Chi Minh aux camions de ravitaillement du Viêt Nam Nord destinés à alimenter et armer le Viêt Cong au sud.
[8] Signée en 1976, la Convention de l’ONU sur l’interdiction des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles bannit la mise en œuvre de « toute technique ayant pour objet de modifier - grâce à une manipulation délibérée de processus naturels - la dynamique, la composition ou la structure de la Terre, y compris ses biotes, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère, ou l’espace extra-atmosphérique. »
[9] Voir l’article.
[10] Voir ici.
[11] Voir page 21 du Résumé à l’attention des décideurs. Source
[12] La communauté internationale a adopté en octobre 2011 un moratoire sur les activités de géo-ingénierie, avec une exception pour les expérimentations scientifiques à petite échelle, menées dans un environnement contrôlé et sous juridiction nationale.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Ven 01 Nov 2013, 20:58

Lebob a écrit:
De fait...  Mr.Red 

Tiens, une question pour "r." (toute bête et toute simple), à laquelle je n'avais pas pensé: combien de tonnes (ou kg) de produits chimiques faut-il pour réaliser un "épandage" sur un vol entre:

- Los Angeles et New-York?
- New-York et Paris?
- Tokyo et San Francisco?
- Dubaï et Sidney (par le vol 714, évidemment Wink )
Un nouveau copié/collé, qui n'a qu'un lointain rapport avec les chemtrails et toujours pas de réponse aux questions - pourtant toutes simples - posées voici trois semaines.

C'est si dur que cela de trouver des informations aussi basiques?
Revenir en haut Aller en bas
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: CHAMBRE DES DEPUTES   Dim 08 Déc 2013, 16:33

Après le député GERARD BAPT, voici le député JOËL GIRAUD qui s'inquiète :



Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4993
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 08 Déc 2013, 22:46

Bonjour,

Il faut informer, beaucoup de personnes ignorent cela ! Ils en ont parlé au JT il y a quelques semaines en Belgique, ce n'est plus de la science fiction !

http://www.univers-nature.com/durable-co/environnement/rechauffement-climatique-51181.html
http://www.univers-nature.com/durable-co/environnement/geoingenierie-51162.html

La géoingénierie au service de la manipulation des précipitations sur les champs agricoles
Toutes les études importantes publiées récemment prévoient que le changement climatique – annoncé voici plus de trente ans par plusieurs rapports officiels, des personnalités et des associations écologistes – est inéluctable et qu’il sera beaucoup plus rapide que prévu précédemment.
Pour contrer une catastrophe imminente, des équipes de scientifiques renommés, appuyés par des politiciens, ont conçu des projets de refroidissement artificiel de la Terre dignes de la science fiction, qui inquiètent de nombreux climatologues. L’expérimentation de certaines de ces nouvelles technologies pourrait avoir déjà commencé.
Le changement climatique s’emballe et deviendra bientôt incontrôlable.
La « géoingénierie » est une nouvelle technologie, à l’origine étroitement liée au secteur militaire. Le physicien John Von Neumann commença à travailler sur les manipulations climatiques juste après la seconde guerre mondiale. À la fin des années quarante, le Département de la Défense américain investit dans ce domaine dans le cadre d’une « guerre de l’ombre » contre l’Empire soviétique, pour provoquer notamment des sécheresses susceptibles d’anéantir ses récoltes. En 1967, le projet « Popeye » appliqué au VietNam réussit à prolonger la saison des moussons en ensemençant les nuages avec de l’iodure d’argent pour détruire les cultures de l’ennemi, empêcher le mouvement de ses troupes et leur ravitaillement le long de la piste Ho Chi Min.

Les Chinois, champions dans ce secteur, La géoingénierie au service de la manipulation des précipitations sur les champs agricolespossèdent un Bureau de modification du Temps (dépendant de l’administration météorologique chinoise), dont la préoccupation actuelle est de garantir un temps idéal pour les Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Quant au président russe Poutine, il se vante de préparer un soleil radieux lors de chaque grande manifestation officielle.

Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), plus de cent projets de modification artificielle du temps sont mis en œuvre aujourd’hui par plusieurs dizaines de pays.
Mais ces manipulations climatiques semblent très anodines comparées à celles qui sont à l’étude au niveau planétaire. Les deux principales institutions impliquées dans ces programmes de géoingénierie sont le Lawrence Livermore National Laboratory et l’université de Stanford (Californie), dont Edward Teller, le père de la bombe H, considéré comme l’un des savants les plus brillants du XXe siècle, resta le directeur émérite jusqu’à sa récente disparition.

La géoingénierie globale
ou la manipulation climatique à l’échelle planétaire
« La politique actuelle sur le climat semble ne pas fonctionner. Nous ne disons pas que nous avons la baguette magique, mais c’est une situation désespérée et les gens devraient commencer à penser à des moyens non conventionnels. Des projets préventifs à grande échelle sont nécessaires ».
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4993
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Dim 08 Déc 2013, 22:48

Personnellement je pense qu'il y aura des dégats collatéraux avec ces expérimentations. En voulant controler le climat à Pékin ou en Russie, on crée des Tornades ou de Mega Typhons en Philippines, a ne vous dit rien ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Lun 09 Déc 2013, 06:13

certains trouvent bien que l'homme innove, trouvent que c'est çà le progrès...
au dessus des vergers, par chez nous, il y a des canons anti grêle et anti foure, çà existe depuis pas mal de temps.
quand l'homme se prend pour Dieu, il se casse toujours la figure... n'en déplaise aux admiratifs des progrès de la science et de l'industrie, ces pseudos progrès ne donnent pas la vie, mais une sorte de "survie" qui va de pair avec un profond mal être. nous vivons dans une belle illusion, même l'espérance de vie rallongée soi disant grâce aux médocs et à l'alimentation industrielle  n'est qu'un leurre...
Revenir en haut Aller en bas
Ray



Messages : 5316
Inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: CHEMTRAILS   Lun 09 Déc 2013, 13:09

rebelle a écrit:
quand l'homme se prend pour Dieu, il se casse toujours la figure
Oui, vouloir contrôler le climat est d'un orgueil démesuré.

rebelle a écrit:
nous vivons dans une belle illusion, même l'espérance de vie rallongée soi disant grâce aux médocs et à l'alimentation industrielle  n'est qu'un leurre...
Que voulez-vous dire par là ? Pour vous l'augmentation de la durée de vie n'est pas un bien ?
L'Homme est génétiquement constitué pour dépasser les 100 ans en bonne santé. Pourquoi se contenter de 60 en mauvaise santé, comme c'était le cas il y a encore peu, alors que notre Créateur nous a conçu pour un tiers de plus  ?
(Je ne parle pas de la recherche qui triture l'adn ou qui va demander l'assistance des machines pour dépasser notre limite prévue.)
Revenir en haut Aller en bas
 
CHEMTRAILS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» chemtrails..
» L'angleterre reconnaît les CHEMTRAILS
» journee sans chemtrails prevue pour le 3 juin
» Les chemtrails....
» Les Chemtrails

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: