DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Annihilationisme en théologie chrétienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kakoukloundou



Féminin Messages : 8
Inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 01:01

Bonjour, Certains théologiens ne croient pas en un "enfer" éternel... mais en une dissolution de  de l'être ? Que penser de cette option ? Kakoukloundou
Revenir en haut Aller en bas
Abba



Masculin Messages : 76
Inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 14:11

La bible enseigne un enfer éternel.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 17:46

Kakoukloundou a écrit:
Bonjour, Certains théologiens ne croient pas en un "enfer" éternel... mais en une dissolution de  de l'être ? Que penser de cette option ? Kakoukloundou
Lorsque lors de la deuxième mort des damnés leur âme se sépare de Dieu (l'Etre), peut-on dire qu'il y a une dissolution de l'Etre qui abandonne (conformément à la volonté du damné) l'âme ?

Que devient l'âme sans Dieu ? Elle souffre de rancœur. La séparation de l'âme à Dieu ne dure peut être qu'un instant mais parait peut être une éternité au damné qui demeure comme figé dans la souffrance. ??


Sinon, pouvez vous nous en dire plus sur les thèse de ces théologiens ?
Revenir en haut Aller en bas
Kakoukloundou



Féminin Messages : 8
Inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 17:53

Bonjour SJA, En fait, c'est par hasard que j'ai pris connaissance de ce concept que défendaient certains pères de l'église. Un grand théologien évangéliste, Henri Blocher parle admirablement de ce sujet et d'une façon très argumentée. Je vais rechercher pour vous donner les coordonnées sur google. Le sujet n'est pas banal. Très cordialement Kakoukloundou
Revenir en haut Aller en bas
Kakoukloundou



Féminin Messages : 8
Inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 17:57

SJA, Voilà, le commentaire de Henri Blocher se trouve dans la revue réformée. Dans google vous tapez: Revue réformée: Les peines éternelles. Henri BLOCHER Dites moi ce que vous pensez de ce commentaire. J'ajoute que l'église à condamné ce concept comme une hérésie. Kakoukloundou
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 18:15

En général je m'abstiens (par manque de temps) de lire les ouvrages hérétiques puisqu'il leur manque à tous quelque chose.

Je lie d'autant moins ceux qui ne sont pas demeurés célèbres.

N'avez vous pas de référence des pères de l'Eglise ?


La doctrine des deux morts de Saint Augustin me plait particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 18:21

Je viens de parcourir.

Blocher écarte d'un revers de main, l'idée du choix volontaire de l'enfer par les damnés au motif que .... ce n'est pas dans la Bible.

Cela me conforte dans l'idée que lire les auteurs protestants est une perte de temps pour qui en a peu.

Ce genre de personne serait capable de vous dire doute du fait que 2+2=4 parce que ce n'est pas dans le livre des nombres.
Revenir en haut Aller en bas
Kakoukloundou



Féminin Messages : 8
Inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 18:32

Cher SJA, Quoiqu'il en soit... c'est terrifiant. Pour ma part, je ne connaissais pas le concept d’annihilation de l'être et j'ai voulu chercher par moi-même. Je ne connais pas bien le protestantisme.
Moralité: Nous devons prendre notre vie RÉELLEMENT au sérieux. Mais qu'advient-il des personnes très handicapées par la vie, très blessées psychiquement ? De ceux et celles qui ont des tares énormes, toutes sortes de maladies et déséquilibres qui perturbent leurs jugements, leurs choix et leurs actes ?
Amicalement Kakoukloundou
Revenir en haut Aller en bas
Kakoukloundou



Féminin Messages : 8
Inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 18:41

Cher SJA, pères de l'Eglise qui ont défendu cette idée: Arnobius, Théophile d'Antioche, Athénagoras d'Athènes, Justin Martyr....
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 18:42

Kakoukloundou a écrit:
Cher SJA, Quoiqu'il en soit... c'est terrifiant. Pour ma part, je ne connaissais pas le concept d’annihilation de l'être et j'ai voulu chercher par moi-même. Je ne connais pas bien le protestantisme.
Moralité: Nous devons prendre notre vie RÉELLEMENT au sérieux. Mais qu'advient-il des personnes très handicapées par la vie, très blessées psychiquement ? De ceux et celles qui ont des tares énormes, toutes sortes de maladies  et déséquilibres qui perturbent leurs jugements, leurs choix et leurs actes ?
Amicalement Kakoukloundou
C'est en effet un problème qui montre avant tout que notre capacité de raisonnement qui nous rend si fier n'est que peu de chose au jour du jugement.

Dieu n'a que faire d'un oui raisonné.

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 18:45

Kakoukloundou a écrit:
Cher SJA, pères de l'Eglise qui ont défendu cette idée: Arnobius, Théophile d'Antioche, Athénagoras d'Athènes, Justin Martyr....

Peut être.

A voir, la conclusion me semble apportée par le dernier des pères de l'Eglise Saint Augustin.

La première mort est la séparation de l'âme et du corps.

La deuxième mort est la séparation de l'âme à Dieu.

Dieu qui est l'Etre (JESUIS).


Quant est-il de notre âme lorsqu'elle est séparée de l'Etre ?

Le corps sans âme disparait ? L'âme sans l'Etre (Dieu) cesse-t-elle d'être ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 19:59

Kakoukloundou a écrit:
Bonjour, Certains théologiens ne croient pas en un "enfer" éternel... mais en une dissolution de  de l'être ? Que penser de cette option ? Kakoukloundou
A partir du moment où on comprend que l'(enfer, loin d'être d'abord une punition, est le choix libre et conscient du damné, QUI POUR RIEN AU MONDE NE CHJANGERAIT D'IDEE TANT IL MEPRISE LES QUALITES RECQUISES POUR LE PARADIS, tout change.

On comprend que Dieu respectera à jamais le choix des damnés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Kakoukloundou



Féminin Messages : 8
Inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 20:06

Cher Arnaud,

OK, c'est très clair.
Je change de sujet pour aborder celui des NDE. C'est passionnant. Ce qui est intriguant toutefois, c'est que ce qui semble être le jugement particulier dans cette expérience parait très édulcoré et est loin de suggérer une vraie purification avec ce qu'elle implique de souffrances...Cela est perturbant car le dogme est contredit de fait. A moins que la NDE ne soit qu'une toute première étape ou qu'elle appartienne à un ordre différent mais lequel ? Très amicalement Kakoukloundou
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 20:13

C'est que les NDE ne sont pas le jugement particulier mais une des phases qui le précèdent à savoir la manifestation de l'Evangile, du sens de la vie.

Il doit se passe bien d'autres choses avant le jugement particulier dont la confrontation ultime à Lucifer, à sa proposition alternative, en vue d'un choix éternel libre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 14 Aoû 2013, 20:56

Les expérienceurs des EMI ne sont pas allés très loin dans leur cheminement, ce qui explique qu'il n'y a pas d'apparition de lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 10:53

Ou les Nde ne sont pas des expériences spirituelles à proprement parler, mais des allucinations de nos cerveaux.
Ce qui expliquerait toutes les aneries rapportés par certain.
De nombreuses NDE ne corroborent pas le dogme chrétien.

Il est triste qu'on cherche à plier la connaissance de l'audelà que l'on a de la bible pour la faire correspondre à des témoignages qui n'ont rien à y voir. carton rouge 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 11:18

Les commentaires d'Henri Blocher sont très interessant.
Voila un vrai théologien qui étudie toutes les possibilités de manière rationnelle avec une grande érudition et clareté de propos.
C'est sur que ça a un peu plus de consistance que les écrits de certaines autres personnes qui prennent leurs désir pour la réalité et sont totalement subjectif.

Je vous invite à le lire, c'est loin d'etre de la littérature hérétique comme j'ai pu le lire.

http://larevuereformee.net/articlerr/n206/les-peines-eternelles
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 12:37

Bien sur que si, car le fait que les personnes aient vu des objets et des situations réélles n'a JAMAIS été prouvé de manière scientifiques. Le cerveau est très fort pour reconstituer un global à partir de morceaux. C'est le principe de fonctionnement de nos cerveaux, l'extrapolation, la fabrication du réél à partir des informations parcélaires que nos sens nous donnent.
(dans certaines salles de chirurgie, il y a un objet caché dans une boite au plafond sous controle de huissier. On attend toujours que quelqu'un revenant de décorporation témoigne de l'objet dans la boite...)


Certains reves sont si réél qu'on mets plusieurs dizaines de minute à se raisonner et se convaincre qu'ils ne sont pas rééls... Alors imaginez dans une situation extrème de stress, cerveau agonisant, manque d'oxygène, neuronnes littéralement explosant, neurotransmeteurs s'émettant sans coordination en un feu d'artifice allucinant...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 12:49

Les expérienceurs se sont même vus hors de leur corps... pour moi, ça ne peut pas être une hallucination.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 12:50

Chacun son avis, mais cela reste un avis tant que cela n'a pas été strictement prouvé.
Quand je reve, suis je dans mon corps ou dans un autre monde existant spirituel ? scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 20:33

Kakoukloundou a écrit:
Cher SJA, Quoiqu'il en soit... c'est terrifiant. Pour ma part, je ne connaissais pas le concept d’annihilation de l'être et j'ai voulu chercher par moi-même. Je ne connais pas bien le protestantisme.
Moralité: Nous devons prendre notre vie RÉELLEMENT au sérieux. Mais qu'advient-il des personnes très handicapées par la vie, très blessées psychiquement ? De ceux et celles qui ont des tares énormes, toutes sortes de maladies  et déséquilibres qui perturbent leurs jugements, leurs choix et leurs actes ?
Amicalement Kakoukloundou
Bonjour Kakoukloundou,

pour qui connait le Seigneur et Père Divin, il ne peut etre question que le créateur soir ton dé-Créateur !

la Dignité de Notre Père serait discréditée il n'y a qu'a se mette en Sa Présence pour saisir que cela est impossible et indigne Du Père Saint et Véritable !

qu'un être refuse de s'Unir au Seigneur Saint Doux Humble et Véritable, c'est possible puisque chacun est libre !
mais que la seule option alors soit annihilation de l'être contredit la Vérité spirituelle de la Liberté !
ce qui ferait dire que Notre Père est un menteur en prétendant que nous sommes libres puisqu'en fait il n'y a aucun issue que Sa volonté !

 maintenant s'enfermer en soi et rompre définitivement avec la Communion Divine, et s'enfermer avec soi même c'est sûr que c'est l'enfer terrible mais si tu préfères "toi seul" (l'écriture dit " MOI Moi rien que MOI !" ) et refuse l'Unité alors tu auras ce que tu veux pour ton malheur mais tu le fabrique toi même
en pleine connaissance de cause !

de plus si l'on regarde comment Le Père Procèdes pour amener un être a la Vie on saisit qu'il est impossible qu'Il te détruise ni même qu'Il en ai le Désire et Volonté !

Le Père Prononce notre existence Par Son Verbe Éternel = Celui venu a nous se Révéler sous le Nom de Jésus Christ Fils Unique du Père ;
donc l'appel a l'existence d'un Être Vient de l'Amour du Père Pour et En Son Verbe (dans le Cœur du Christ), quand ILS nous Consacrent dans l'Engendrement par le Don de l'Esprit il y a quelque chose d'identique a la Vie qui nait de l'Amour d'un Homme et d'une Femme Mari et Femme , donc même si un être refuse l'Amour du Père et du Fils , si le Père décidait d'annihiler un être cela reviendrait a tuer l'Amour qu'Il a vécu dans le Cœur du Fils en appelant l’Être en question a la Vie !
Dieu devrait alors détruire une Réalité de l'Amour Éternelle pour agir ainsi ce qui serait mettre abat  l’Éternité !

certainement la peine engendré est immense et quand on s'en approche cela fait peur , mais Le Père SAINT LUI Est Miséricordieux et même cette rupture IL peut l'Assumer sans désespoir pas sans souffrance !!

malgré tout cela J’espère en l'Avenir Divin :

Dieu Est Saintement Fou j'espére en cette Folie au delà de toute Sagesse ! :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 20:48

Hillel31415 a écrit:
Chacun son avis, mais cela reste un avis tant que cela n'a pas été strictement prouvé.
Quand je reve, suis je dans mon corps ou dans un autre monde existant spirituel ? scratch 
quand tu rêves c'est ton âme qui rêves !

le monde Spirituel est bien plus réel que ce monde et quand tu y vas tu le sais !

l'imaginaire est une fonction de l'âme !

le Spirituel est la Réalité de l'Esprit (pléonasme) = Jésus EST et Dieu Est Esprit = CE QUI EST ! ce Qui Engendre la Communion Spirituel d'Abord Avec LE Seigneur l'Esprit Le Père et Tous les êtres !!
La Vérité la Nature Divine l'Unité avec Lui n'est pas a imaginer ni inventer , mais a accueillir et Vivre, d'Où l'inévitable Fidélité ; sinon c'est comme marché ailleurs que sur la bonne route ! tu peux marcher autant que tu veux si c'est pas le bon chemin tu arriveras pas au But !
Jésus nous a mis en garde " JE SUIS LE CHEMIN LA VÉRITÉ LA VIE ! nul ne Vient AU PÈRE QUE PAR MOI "
donc Jésus et rien d'autre !

Dieu Se DONNE Il ne S'Invente pas d'Où l'indispensable Reniement de soi et le temps a prendre Avec Le seigneur et a bien lire les Évangiles et enseignement des Apôtres !

rien n'est un court pour la tête tout doit nous mener a une Transfiguration (pas transformation) tout simplement parce que ce n'est pas notre Œuvre mais Celle du Christ En nous Gloire du Père En Son fils qui nous fait Grâce nous Sauve et Ressuscite de ce monde de mort ! :sts:  
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 21:47

En parlant d'Enfer, on peut commencer par cette citation

Citation :
Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la : mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t'en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s'éteint pas. Et si ton pied est pour toi une occasion de péché, coupe-le : mieux vaut pour toi entrer estropié dans la Vie que d'être jeté avec tes deux pieds dans la géhenne. Et si ton œil est pour toi une occasion de péché, arrache-le : mieux vaut pour toi entrer borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne où leur ver ne meurt point et où le feu ne s'éteint point.
Déjà, il ne dit pas "retourner au néant" mais "là où le feu ne s'éteint point".

Ensuite, le seul échappatoire pour un théologien qui veut écarter l'Enfer éternel -où dire qu'il n'est jamais peuplé- c'est de dire que dans ces vers Jésus parle d'un Purgatoire très dur...

Ouïlle ! Et là le théologien protestant doit commencer par admettre l'existence du Purgatoire !
Revenir en haut Aller en bas
Julie



Féminin Messages : 669
Inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Jeu 15 Aoû 2013, 22:43

Simon1976 a écrit:
Les expérienceurs se sont même vus hors de leur corps... pour moi, ça ne peut pas être une hallucination.
50/50 ! je pense comme toi et hillel chaque cas est différent
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Ven 16 Aoû 2013, 18:02

Un argument fort contre l'annihilationsme me semble être le verset où Jésus place les réprouvés d'un côté et les justes de l'autre, utilisant le même terme tiré de Aiôn pour qualifier leur situation :

"Aiôn, certes, signifie d’abord un « âge », comme l’hébreu `ôlàm qu’il traduit, et comme aussi la racine latine de notre mot « éternel » (aevum). On peut admettre que le qualificatif aiônios évoque en premier lieu les modalités de l’âge qui vient. Mais la conclusion que l’on tire de ces faits avérés est abusive. Dans l’usage grec (et parallèlement dans les autres langues), les termes signifient aussi l’éternité, sans aucune ambiguïté; il n’y a pas d’autre expression qui en exprime mieux l’idée. La preuve qu’aiônios veut dire « éternel » quand il caractérise le châtiment est surabondante. On peut la recueillir de l’emploi de formules superlatives, aux siècles des siècles (comme en Ap 14:11), forgées pour communiquer le sens de la plénitude infinie. Joue de même la symétrie avec la béatitude des élus (Mt 25:46), dont nul ne contestera la perpétuité. Négativement, mais le silence est ici significatif, il n’est jamais question d’un terme au châtiment infligé. Au contraire, l’idée qu’il continue sans fin, sans cesse, se perçoit distinctement dans les formules répétées du feu qui ne s’éteint pas, du ver qui ne meurt pas. Il faut s’approcher du Nouveau Testament avec un violent a priori contraire pour ne pas y voir la durée illimitée attribuée aux peines des impénitents."

J'aimerais bien savoir ce que les annihilationistes répondent sur le verset Mt25:46 , si du moins ils en ont traité ?

Ce débat me semble passionnant mais les sources et les ouvrages qui y sont consacrés semblent presque tous en américain...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 17 Aoû 2013, 14:25

Pierre75 a écrit:
Un argument fort contre l'annihilationsme me semble être le verset où Jésus place les réprouvés d'un côté et les justes de l'autre, utilisant le même terme tiré de Aiôn pour qualifier leur situation :

"Aiôn, certes, signifie d’abord un « âge », comme l’hébreu `ôlàm qu’il traduit, et comme aussi la racine latine de notre mot « éternel » (aevum). On peut admettre que le qualificatif aiônios évoque en premier lieu les modalités de l’âge qui vient. Mais la conclusion que l’on tire de ces faits avérés est abusive. Dans l’usage grec (et parallèlement dans les autres langues), les termes signifient aussi l’éternité, sans aucune ambiguïté; il n’y a pas d’autre expression qui en exprime mieux l’idée. La preuve qu’aiônios veut dire « éternel » quand il caractérise le châtiment est surabondante. On peut la recueillir de l’emploi de formules superlatives, aux siècles des siècles (comme en Ap 14:11), forgées pour communiquer le sens de la plénitude infinie. Joue de même la symétrie avec la béatitude des élus (Mt 25:46), dont nul ne contestera la perpétuité. Négativement, mais le silence est ici significatif, il n’est jamais question d’un terme au châtiment infligé. Au contraire, l’idée qu’il continue sans fin, sans cesse, se perçoit distinctement dans les formules répétées du feu qui ne s’éteint pas, du ver qui ne meurt pas. Il faut s’approcher du Nouveau Testament avec un violent a priori contraire pour ne pas y voir la durée illimitée attribuée aux peines des impénitents."

J'aimerais bien savoir ce que les annihilationistes répondent sur le verset Mt25:46 , si du moins ils en ont traité ?

Ce débat me semble passionnant mais les sources et les ouvrages qui y sont consacrés semblent presque tous en américain...
Bonjour Pierre 75,

il est aussi écrit (en Apocalypse je crois) qu'a la fin de toutes guerres spirituelles lors du jugement final, les Elus ont le haut = Le Ceil est les rebelles spirituels (ange y compris ) ont le bas = le monde créé , donc les perdant chute du monde spirituel au monde créé = là où la haine la violence la peur la rencoeur sont pain quotidien = en bas !

donc si nous nous pensons vivant en étant en bas ceux qui auront le bas ne sont pas annihilés mais bien tomber dans cet enfer = séparation spirituel où l'on vit le mal a l'état normal puisque l'on le veut !

penser que Dieu puisse etre destructeur c'est vraiment ne pas prendre de temps avec LUI mais seulement avec soi et ses idées !

quand Dieu deviendra le destructeur d'un seul Être alors l'enfer sera Divinisé et autant dire ce sera la fin de la fin de tout , parler ainsi c'est quasiment de l’apostasie ! surprised 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 17 Aoû 2013, 14:43

cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 17 Aoû 2013, 14:44

Il y a un fait interessant qui m'interpelle,c'est ce don fait par Dieu, meme aux damnés, celui de l'éternité d'existance, fusse t elle de souffrance; il n'en reste pas moins que l'eternité, attribut divin est une caractéristique des damnés.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 17 Aoû 2013, 15:12

Hillel31415 a écrit:
Il y a un fait interessant qui m'interpelle,c'est ce don fait par Dieu, meme aux damnés, celui de l'éternité d'existance, fusse t elle de souffrance; il n'en reste pas moins que l'eternité, attribut divin est une caractéristique des damnés.
Jésus explique que Le Père Divin Aime les Bons comme les méchants qu'Il fait Briller Son Soleil sur tous et pleuvoir sur tous pareillement !
donc IL est Bien la Vie de ce fait aucun ne disparait , mais ce n'est pas une caractéristique c'est l'Unité de La Vie !
seulement on ne peut Etre Unit au Père qu'en étant engendré par l'Esprit et là c'est soit on dit Oui (ici ou au dernier jours face au Christ)
soit on dit "Non" et alors c'est la rupture avec l'Unité Divine car on empêche l'Amour Trinitaire d'Être en nous , ce qui fait que malgré tout le Père nous tiens existant mais hors de l'Unité et Communion ,
et ça c'est l'enfer , ce n'est pas Dieu qui crée la douleur la méchanceté du cœur des personnes est leurs propre douleur , mais elle le veulent ainsi !

plus on aime plus on communie , plus on aime que soi moins on communie et plus on est pénible a soi-même !
l'Esprit Est COMMUNION puisque Dieu Est Esprit et UN en 3 Personnes ne pas aller ni vouloir Se sens c'est marcher vers l'enfer et le devenir ! What a Face 

Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4993
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Lun 19 Aoû 2013, 22:54

En même tant vivre éternellement hors de Dieu ce n'est plus vraiment vivre. L'âme damnée est comme morte car elle n'a plus la Vie en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mar 20 Aoû 2013, 15:08

Philippe B. a écrit:
En même tant vivre éternellement hors de Dieu ce n'est plus vraiment vivre. L'âme damnée est comme morte car elle n'a plus la Vie en elle.
le péché fait que l'on rompt de notre coté avec l'Unité a Dieu et Jésus nous l'a redit en disant que ce monde est un monde de mort lorsqu'Il dit a un homme "laisse les morts enterrer les morts et toi va prêcher le Royaume de Dieu !"

donc tous péché méne a mourir spirituellement et l'entêtement nous affermit dans ce refus et cette mort !

quand on en est a s'entêter comme le démon qui est un être Céleste vu sa Communion Sa Connaissance de Dieu cela veut dire que l'Infini est la mesure de la rupture !

mais si de notre coté nous sombrons dans la nuit de la mort , Notre Père Lui ne varie pas et pour Lui nous continuons a exister et Être AIMÉ !
si nous disparaissions du Cœur du Père alors oui nous serions Annihilé, mais NON Il nous garde en LUI, même si nous appelons ça mort ce n'est que nous ce qui au delà de toute tristesse et peine me laisse un Immense Espoir pour l'Avenir Éternel !
j'abandonnerais toute espoir si Le Père perdait mémoire des morts qui se condamnent , mais le temps que l'on existe En lui toute folie d’espérance est possible même si la mesure alors devient l'Infini ! :sts: 
Revenir en haut Aller en bas
elia29s



Féminin Messages : 276
Inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mar 20 Aoû 2013, 22:04

Je ne retiendrai qu'une phrase de la revue !

le dogme des peines éternelles paraît incompatible avec l’amour

j'en conviens tout à fait !
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Mer 21 Aoû 2013, 18:15

elia29s a écrit:
Je ne retiendrai qu'une phrase de la revue !

le dogme des peines éternelles paraît incompatible avec l’amour

j'en conviens tout à fait !
je me pose la question !
si la condamnation est bien comprise par nous les hommes !?

si tu refuses ce que Dieu esprit EST Dieu Est d'accord (Il n'a pas le choix Il te veux libre d'Aimer sinon c'est pas de l'Amour)
donc on s'autot juge et condamne a vivre hors de Dieu QUI EST AMOUR et Communion !

donc on a là notre jugement, ce qui en veut pas dire que dieu Se détourne de nous (on a tous compris que non Il continu a Aimer !)
donc ce que Dit Jésus en disant " qu'ensuite il n'y a pas de pardon ni en ce mond eni dans le suivant " est-ce qu'on le comprend comme Le Dit Dieu Amour et Vérité ?
pour moi ça peut bien vouloir dire vu que tu refuses en toute consceienc e d'homme et de nouvelle homme , tu t'enfermes hors du pardon pour le (temps) que durera l'accomplissement spirituel du monde qui vient !
on sait que les Cieux sont composés de 3 Ciels et 9 Cieux ; il ne me semble pas impossible que l'on puisse se fermer et vouloir gouter a la fausse liberté et autre dérives spirituelles et là le Seigneur n'a pas d'autre choix que de dire comme le Père dit au Fils prodigue " voici ta part qui te revient !" tu t'en vas vivre ta pauvre obstination (évidement dans une dimension spirituelle ça peut être extrêmement long l'enfer !) mais un jour tout est consommé et accomplit et là tu dois en avoir marre d’être un abr,,is qui rame et s'use de son orgueil et débilité , je crois que même l'orgueil spirituel fini par lasser évidement alors il faut revenir au Père !
vu la mesure du péché du démon s'il doit attendre la fin et accomplissement de sa dimension ça doit etre extrêmement long !
je trouve cela plus en norme avec l'Amour , tu possèdes tel degrés de Connaissance et d'union a Dieu tu le brise renie pervertis et te jette hors de Dieu UN c'est ton choix désastreux et criminel envers ceux qui regardaient aussi ta Lumière 'venant de l'Unité au Père pour avancer) donc la conséquence est Immense spirituellement et la sanction aussi rude que La Gloire a laquelle tu avais accès !!

perdre un être pour l’Éternité me semble vouloir dire que cet etre connaitrais donc l’Éternité en TOUTE Vérité ! le Seul qui l'Ait Cette Connaissance Est jésus Qui vit dans Le Seins du Père et ne pèche pas !
donc les Êtres Célestes ne Connaissent pas Éternité bien qu'Ils Aient la Vision Béatifique cher a Arnaud !

je crois que l'on manque encore d'Amour pour penser que le Père rejette Éternellement notre dimension de l'Amour est faible, même si la liberté est de pouvoir refuser on ne refuse que la part connu !
Il faudrait connaitre Le Père Entièrement pour le Rejeter entièrement et donc l’Éternité !

malgré tout le mal que cela représente je ne doute pas de La Patience et Bonté Divine (= Éternelle) d'on la Mesure est hors mesure ! :sts: 
Revenir en haut Aller en bas
Pierre75



Messages : 940
Inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Ven 23 Aoû 2013, 14:54

Je suis tombé sur ce site annihilationiste, qui propose des débats intéressants sur son Forum :

http://www.rethinkinghell.com/welcome

Cela serait intéressant qu'ils connaissent un jour la théologie d'Arnaud, qui me semble la meilleure réponse à leur conception (que j'ai du mal à accorder avec les Ecritures, alors que celle d'Arnaud est beaucoup plus compatible, tout en répondant aux objections éthiques faites à la conception traditionnelle). D'ailleurs est-elle connue aux Etats-unis ??
Revenir en haut Aller en bas
elia29s



Féminin Messages : 276
Inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Ven 23 Aoû 2013, 21:44

Théodoric j'ai du mal à te suivre mais j'ai compris ce que tu veux avancer !

Pour moi il ne peut y avoir jugement que dans l'Amour !

Dieu ne nous force pas ici bas, nous sommes déja dans la vie éternelle qu'il nous propose !

Il est certain que le REFUS tue puisqu'il fait VIVRE ! C'est de cela que nous devons avoir conscience !

je pense que nos REFUS restent avec nos corps mortels pusique PECHEURS ...

La demeure de Dieu c'est l'AMOUR et rien d'autre ...

NOus serons confrontés à nos propres REFUS .... Mais qui refuserait l'AMOUR au détriment de la SOUFFRANCE et du REFUS d'aimer ??? moi je connais personne ... c'est-à-dire humainement parlant !

Mais à Dieu rien n'est IMPOSSIBLE et lui seul nous montrera le CHEMIN, la VERITE et la VIE qui est le seul chemin de SALUT ...

Ce sera tellement insupportable et douloureux d'avoir manqué de cet AMOUR qu'il nous travaillera les entrailles au point de dire STOP ...

PAS DE PEINES ETERNELLES UN AMOUR QUI AIME SANS CONDITIONS ......

Revenir en haut Aller en bas
elia29s



Féminin Messages : 276
Inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Ven 23 Aoû 2013, 21:46

Il est certain que le REFUS tue puisqu'il fait VIVRE ! C'est de cela que nous devons avoir conscience !


Pardon je voulais dire que le REFUS tue puisque l'AMOUR fait VIVRE ......
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Ven 23 Aoû 2013, 22:05

elia29s a écrit:
Il est certain que le REFUS tue puisqu'il fait VIVRE ! C'est de cela que nous devons avoir conscience !


Pardon je voulais dire que le REFUS tue puisque l'AMOUR fait VIVRE ......
Bonsoir elia29s

on est d'accord nous mourons le démon aussi (lui c'est pire il est né spirituel dés le départ ) mais bien que nous mourrons cela n'empêche pas Notre Père de ne pas nous perdre !
Paul explique que la mort est l'arme suprême du démon (vu son statut spirituel) ; le péché fait mourir mais Notre père est Amour et vie !
même si notre entêtement nous éloigne nous fait mourir nous condamne a cause de nos choix volontaire même si cela peut être terrible et durer un Ciel complet (temps spirituel d'un accomplissement spirituel) !

J’espère !

je ne réussis pas a entendre l'esprit Confirmer cela ainsi ! que l'on soit perdu pour l'Eternité !
Qui donc a Mesure de l’Éternité sinon Dieu Seul et si Il EST AMOUR et Vie se résoudre a perdre Éternellement des être qu'Il a engendré ; tirer un trait définitif sur des êtres m'apparait comme ne pouvant venir que de notre manque d'acceptation de la Lumière Envers Notre Père !

certes la sanction que l'on s'auto inflige peut être démesurée car Un Ciel c'est la démesure ! mais l’Éternité pour moi ce serait comme douter du Père !

 
Revenir en haut Aller en bas
elia29s



Féminin Messages : 276
Inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 24 Aoû 2013, 21:20

 Théodoric !

On se rejoint bien sur ce point !

J'ajouterai que c'est pour nous protéger de la souffrance ici et toute éternité que Dieu nous donne son Fils Jésus pour nous dire qu'aujrd'hui nous avons la possibilité de mettre la vie au service du bonheur et du bien.
Il ne faut pas pour Dieu que sa créature se perde dans ce qui est pour lui un anéantissement. Pour Dieu le mal (notre part de liberté qui a souhaité être ainsi) ne fait pas vivre et aimer ...
Il se tient présent en même temps distinct pour respecter cette liberté qu'il mettrait en danger.
D'où souvent on se pose la question de cette présence dans l'absence et en même temps qui fait problème pour beaucoup !!

Fraternellement.

L'Esprit te soufflera encore bien de bonnes choses !! crois le il est présent dans tes interrogations. Il est celui qui nous mène au Père et il aime quand chacun cherche le chemin, la vérité et la vie !

Yellah !!!
Revenir en haut Aller en bas
elia29s



Féminin Messages : 276
Inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 24 Aoû 2013, 21:27

Revenir en haut Aller en bas
elia29s



Féminin Messages : 276
Inscription : 11/03/2012

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Sam 24 Aoû 2013, 21:28

C'est pour toi Théodoric !!!

hihi !!!

Thumright 
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6683
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Annihilationisme en théologie chrétienne   Dim 25 Aoû 2013, 19:14

Very Happy Very Happy :bisou: prière prière :pompom: 

elia29s a écrit:
C'est pour toi Théodoric !!!

hihi !!!

Thumright 
Revenir en haut Aller en bas
 
Annihilationisme en théologie chrétienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Annihilationisme en théologie chrétienne
» La théologie politique chrétienne
» la thématique du complot, partie intégrante de la foi chrétienne ?
» Conditions de l'Unité Chrétienne.
» L'ACÉDIE : une notion chrétienne??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: