DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le hasard n'existe pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 14:01

Lu sur contrepoints.

Guilolaume Nicoulaud a écrit:
Économie générale
Le hasard n'existe pas

Publié le 11/08/2013

Peut-on créer le hasard ? Eh bien non !

Par Guillaume Nicoulaud.

À la fin de son cours, un professeur lance un défi à ses étudiants : ils doivent, pour la prochaine séance, concevoir une fonction capable de générer dix nombres aléatoires. En sortant de la salle de classe, la plupart des étudiants sont intimement persuadés de la trivialité de l’exercice ; en une demi-heure, se disent-ils, ce sera bouclé. Ils rentrent chez eux, s’installent devant leur ordinateur et c’est là qu’ils commencent à réfléchir.

La tâche qui consiste à concevoir un générateur de nombres aléatoires est aussi simple en apparence qu’elle est complexe en réalité. Comment créer le hasard ? Comment concevoir un algorithme – c’est-à-dire un système forcément déterministe – qui génère un résultat qui échappe à toute explication déterministe ? Eh bien c’est impossible. Les esprits les plus brillants se sont frottés à ce problème et tous en ont conclu qu’il n’est tout simplement pas possible de créer un tel algorithme. Tous les générateurs de nombres aléatoires [1] sont en réalité des générateurs de nombres pseudo-aléatoires ; c’est-à-dire qu’ils simulent le hasard en créant des séquences de nombres dont il est plus ou moins difficile d’identifier les propriétés déterministes.

Une manière de s’approcher au plus près de l’aléa parfait consiste à s’appuyer sur des phénomènes physiques présumés imprévisibles [2] comme, par exemple, le lancer d’un dé. Comme nous sommes, a priori, incapables de déterminer à l’avance sur quelle face le dé va tomber, nous considérons que la séquence de nombres de 1 à 6 qui résultera de plusieurs lancers sera aléatoire. Mais cela signifie-t-il qu’elle l’est vraiment ? Certainement pas : elle est en réalité entièrement déterminée par les lois de la physique. Avec un équipement adéquat, nous pourrions prédire précisément le résultat de chaque lancer ou faire en sorte que le dé tombe à chaque fois sur la même face. Ce qui donne ici l’illusion de l’aléa, c’est le fait que la main de celui qui lance le dé n’est pas un instrument suffisamment précis pour influer sciemment sur le résultat. Du moins en principe.

Les générateurs présumés les plus performants, plutôt que des dés, utilisent aujourd’hui des phénomènes quantiques. Il y a deux manières de justifier cela : l’interprétation classique de la théorie quantique qui veut que ces phénomènes sont vraiment aléatoires (le chat de Schrödinger à la fois mort et vivant) et celle selon laquelle les variables quantiques suivent des lois déterministes que nous ne connaissons pas (le chat est dans un état déterminé mais nous ne savons pas lequel et nous ne savons pas pourquoi). Je suis, bien sûr, parfaitement incompétent en la matière mais mon intuition me pousse à suivre Einstein [3] : Dieu ne joue pas aux dés dans l’Univers, il y a là derrière quelque chose qui nous échappe encore ; Feyman lui-même ne disait-il pas que « personne ne comprend vraiment la physique quantique » ?

Quoiqu’il en soit, et dans l’état actuel de nos connaissances en dehors du domaine quantique, l’aléa n’existe pas. C’est un abus de langage, un concept pratique qui nous permet de désigner le produit de chaînes de causalité trop complexes pour que nous puissions en comprendre le caractère déterministe. Le hasard n’est qu’une illusion ; nous vivons dans un monde déterministe mais nous vivons aussi dans un monde infiniment complexe dans lequel, bien souvent, les liens de causalité nous échappent.

---
Sur le web.

Notes :


1.La fonction ALEA() sous Excel par exemple. ↩
2.Ou à combiner un générateur de nombres pseudo-aléatoires à des phénomènes physiques. ↩
3.Et oui, je sais pour le paradoxe EPR. ↩

C'est dit en un peu mieux ce que s'essaye d'expliquer sur le forum.

Dire que l'homme survient "par hasard" ne permet pas de conclure qu'il n'est pas le fruit d'une volonté.

"Par hasard" signifie : "trop complexe pour en comprendre les causes".


Espérons que les défenseurs du dessin intelligent et de la génération spontanée comprendrons qu'ils font jouer au hasard un rôle qu'il ne peut tenir... puisque contrairement à Dieu il n'existe pas.



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 14:39

Je ne crois pas que le dessein intelligent ait à voit avec le hasard.

Comme son nom l'indique, il parle d'une intention.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3465
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 14:44

j'aime bien le vieux terme de "providence"... Ca me rappelle Robinson de Daniel de Foe.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 16:17

Simon1976 a écrit:
Je ne crois pas que le dessein intelligent ait à voit avec le hasard.

Comme son nom l'indique, il parle d'une intention.
Combien de fois a-t-on vu des partisans du dessein intelligent s'appuyer sur le fait que le hasard n'expliquait pas tout ?

Les uns et les autres s'appuient sur le hasard. Les uns pour dire que le hasard explique tout et les autres pour dire le contraire. Mais tous l'utilisent.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 16:46

La science ignore toujours aujourd’hui l’incroyable défi pour la raison humaine que représentent les observations crédibles de nombreux phénomènes inexpliqués, parmi lesquels les coïncidences remarquables d’évènements parfois reliés par un sens. Leur synchronisme étrange exige la recherche de causes physiques tout en ne laissant aucune possibilité d’explication causale. Leur forte improbabilité nous impose de conclure qu’elles n’ont pas pour origine un hasard du à notre ignorance des causes.

La pensée rationnelle actuelle ne sait y répondre qu’en invoquant le hasard ou la subjectivité de l’observateur, nous rappelant sans cesse qu’il est tout à fait normal que des évènements improbables se produisent de temps en temps. Ceci peut effectivement expliquer une partie des observations, mais à bien se pencher sur les plus improbables et mieux encore, à découvrir que l’on peut soi-même en provoquer, force est de conclure que les mettre systématiquement sur le compte du hasard relève au mieux de l’ignorance ou d’une méconnaissance des lois de la statistique. Cela relève au pire d’une foi aveugle dans le caractère abouti d’une science qui repose sur la causalité, le déterminisme, le hasard et le matérialisme.

Ce site a pour objectif de sensibiliser les esprits à l’incroyable changement de paradigme auquel la science nous prépare aujourd’hui en remettant en question les quatre croyances sur lesquelles elle est fondée:

la conscience est un sous-produit du cerveau (Matérialisme)
La nature joue aux dés pour faire ses choix (Hasard)
la création est exclusivement mécanique (Déterminisme)
la causalité ne peut être inversée (Irréversibilité)
Nous devons cependant avertir le lecteur que le fait de franchir une seule de ces barrières, qui délimitent en quelque sorte le “parc de la pensée” correspondant à notre paradigme actuel, peut le conduire vers des horizons qui donnent le vertige et ne sont pas dénués d’éceuils.

Philippe Guillemant



Philippe Guillemant est un ingénieur physicien français diplomé de l’Ecole Centrale Paris et de l’Institut de Physique du Globe. Il est Docteur en Physique du Rayonnement et habilité à diriger des recherches. Il exerce son activité au CNRS où il est Ingénieur de Recherche Hors Classe.

Spécialiste d’intelligence artificielle, ses travaux ont débouché sur la création de deux entreprises innovantes licenciées par le CNRS: Synapsys et Uratek, qui lui ont valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS.

Ses brevets et publications portent essentiellement sur des méthodes de traitement de l’information dérivées de la théorie du chaos, qu’il a appliqué à la reconnaissance de formes, à l’analyse des mouvements des yeux et à la caractérisation de l’activité cérébrale EEG (calcul du niveau d’éveil).

En complément de son activité technologique, il mène aujourd’hui une recherche beaucoup plus fondamentale en physique de l’information. Recherches qui, en partant du concept de l’indéterminisme macroscopique visent à mettre en évidence les limites du chaos déterministe et à réviser notre conception classique de l’espace-temps.

http://www.philippeguillemant.com/
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 16:54

Ce que dit Guillemant n'est pas intéressant mais je me demande ce que veut dire : "Leur forte improbabilité nous impose de conclure qu’elles n’ont pas pour origine un hasard du à notre ignorance des causes."

Si l'on considère que le hasard est justement l'ignorance des causes, sa phrase revient à dire que : ces évènements n'ont pas pour origine une cause que nous ignorons.

Ce qui est, il me semble le contraire de ce que démontrer l'auteur.


Je pense que celui qui intègre bien que le hasard n'existe pas (puisqu'il n'existe que d'un simple point de vu subjectif) comprend que lorsqu'un scientifique dit que "c'est le hasard", il dit qu'en réalité, il ne sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 17:08

Il veut dire par là que le hasard "existe" seulement pour ceux qui ignorent les causes...
J'ai découvert ce scientifique depuis peu, ses travaux sont déroutants...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 18:33

Alexis232 a écrit:
Il veut dire par là que le hasard "existe" seulement pour ceux qui ignorent les causes...
J'ai découvert ce scientifique depuis peu, ses travaux sont déroutants...
Dont il n'existe pas pour Dieu; ce que je me tue à expliquer ici.

Ce faisant, les scientifiques qui concluent à la survenance de la vie par hasard ne peuvent conclure à l'absence de volonté de Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Lun 12 Aoû 2013, 22:10

LE HASARD EST LA PROVIDENCE DES IMBÉCILES !
Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Mar 13 Aoû 2013, 00:27

L'existence de la liberté humaine, que constate le philosophe*, implique en elle-même et sans avoir besoin d'évoquer Dieu, la conséquence nécessaire suivante: la matière ne peut pas être entièrement déterministe. Ce que confirme la science moderne.

En effet le contraire est impossible : dans un système déterministe, pas de place pour la liberté.

Si votre jambe et vos doigts n'obéissent qu'à des lois déterministes, à 100%, alors vous ne pouvez plus aller et venir librement, ni écrire librement sur ce forum.

Or vous constatez pouvoir librement, moyennant certaines contraintes naturelles, marcher et écrire.

Votre corps n'est donc pas un système à 100% déterministe, il existe des 'degrés de liberté' dans le système. C'est exactement ce que constate la physique moderne.

Où la liberté vient-elle s'insérer dans la matière ? La mécanique quantique indique des pistes au coeur de la matière, avec ces fameuses variables cachées. Mais cela reste par nature pour l'essentiel un mystère qui dépasse la physique.


* hormis le matérialiste pur et dur, et certains autres dangereux idéologues. Dangereux car nier l'existence d'une liberté humaine ouvre la voie à de multiples horreurs et totalitarismes.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6344
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Mar 13 Aoû 2013, 10:14

AntoineG a écrit:
L'existence de la liberté humaine, que constate le philosophe*, implique en elle-même et sans avoir besoin d'évoquer Dieu, la conséquence nécessaire suivante: la matière ne peut pas être entièrement déterministe. Ce que confirme la science moderne.

En effet le contraire est impossible : dans un système déterministe, pas de place pour la liberté.

Si votre jambe et vos doigts n'obéissent qu'à des lois déterministes, à 100%, alors vous ne pouvez plus aller et venir librement, ni écrire librement sur ce forum.

Or vous constatez pouvoir librement, moyennant certaines contraintes naturelles, marcher et écrire.

Votre corps n'est donc pas un système à 100% déterministe, il existe des 'degrés de liberté' dans le système. C'est exactement ce que constate la physique moderne.

Où la liberté vient-elle s'insérer dans la matière ? La mécanique quantique indique des pistes au coeur de la matière, avec ces fameuses variables cachées. Mais cela reste par nature pour l'essentiel un mystère qui dépasse la physique.


* hormis le matérialiste pur et dur, et certains autres dangereux idéologues. Dangereux car nier l'existence d'une liberté humaine ouvre la voie à de multiples horreurs et totalitarismes.
Cher Antoine,

La seule chose qui soit libre, ce sont nos volontés.

L'efficience de nos volontés dans la création dépend du créateur.

L'illusion d'efficience libre (je bouge mes doigts) est voulu par le créateur. Cela permet à l'homme de développer tout un tas de désirs relevant de la cité de l'homme qui s'avèrent vains. Depuis le PO, l'homme doit tenter de construire la cité de l'homme pour réaliser la vanité de la chose.

Revenir en haut Aller en bas
Lheureux



Masculin Messages : 931
Inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le hasard n'existe pas   Ven 16 Aoû 2013, 10:43

De mon coté j'ai réussi un PRNG ( Pseudo Random Number Generator ) quasiment parfait pour la création d'un logiciel de chiffrement par flot.
http://www.superlutin.net/hmk.html
Le résultat produit n'est pas dissociable du hasard pur .
Revenir en haut Aller en bas
http://pyramide.franceserv.com
 
Le hasard n'existe pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le hasard n'existe pas
» Le hazard n'existe pas
» Légende des 1ers vampires
» Le hasard existe-t-il ?
» Le hasard existe t il vraiment?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: