DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje    Mar 30 Juil 2013, 12:18

Source : http://maranathajesus.files.wordpress.com/2013/07/medjugorje-348-pages.pdf

Interview de Mirjana – 3 Octobre 2009 (MEDJUGORJE / "OASIS DE LA PAIX")

Voici une rencontre entre Mirjana et des pèlerins anglophones qui a eu lieu le 3 octobre 2009 à la communauté "L'Oasis de la Paix", à Medjugorje (source : FML).


1-INTRODUCTION

Mirjana : Nous allons commencer notre rencontre par un "Je vous salue Marie". Reine de la Paix, prie pour nous (récitation du "Je vous salue Marie").
Nous sommes réunis afin que vous puissiez poser toutes les questions que vous voulez, tout ce qui peut vous aider à comprendre Medjugorje. Et si je connais la réponse, je serai très heureuse de vous répondre parce que je désire de tout mon cœur que vous puissiez comprendre ce que Notre Dame attend de nous. La première chose : elle vous a invités. Elle a besoin d'apôtres. C'est pourquoi, sentez-vous libres de demander tout ce qui peut vous aider.

2-LE MESSAGE DU 2 OCTOBRE 2009

Q : Le message d'hier était très sérieux et très triste. Pouvez-vous nous en dire plus ?

R : Le message était très triste et vous avez eu de la chance de ne pas pouvoir voir l'expression sur le visage de Notre Dame. Cela vous aurait brisé le cœur.
Parce qu'elle est une mère. Et elle a dit dans l'un de ses messages qu'elle désirait nous présenter tous à son Fils comme le plus beau des bouquets de fleurs.

Quand elle se rend compte que nous ne voyons pas, que nous ne comprenons pas cela, alors elle est comme elle était hier.
Parler du message, je n'ai pas le droit de faire de commentaire sur le message parce que je l'ai reçu de la même façon que vous. Et comme vous, je dois moi aussi réfléchir au message afin de comprendre ce qu'il me dit.
Mais j'aimerais vous demander une chose. Hier, quand j'ai parlé du message avec quelques personnes, la plupart des gens ont dit : "Quand ce monde va-t-il changer ? Quand le monde va-t-il comprendre ?" Mais personne n'a dit : "Quand vais-je comprendre ? Quand vais-je me changer moi-même ?"
Je demande simplement à vous tous de commencer par vous-mêmes pour voir où nous avons fait des erreurs et ce que nous pouvons changer. Une fois que nous l'aurons changé, cela sera plus facile de convertir les autres. N'accusons pas toujours les autres.
Nous devrions commencer par nous-mêmes.

3-LA SOUFFRANCE DE LA VIERGE
Q : Elle a dit que son coeur se serrait de douleur.
R : Je dis également que mon cœur se serre quand je la vois si triste. Notre Dame avait une expression très triste sur son visage rempli de peine parce qu'elle nous regardait et nous savons qu'elle était capable de voir à l'intérieur de nous.

4-VOIR LA VIERGE
Q : La voyez-vous toujours ou, parfois, entendez-vous simplement sa voix ?
R : Le "2" de chaque mois, j'ai une apparition normale. Je peux l'entendre et je peux la voir.

5-LES AUTRES RELIGIONS

Q : Il y a des groupes où l'on dit que l'on peut aller au Ciel en passant par d'autres religions. Comment Jésus voit-il cela ? Comment Marie voit-elle cela ?

R : Quand Notre Dame m'a demandé de prier pour les non-croyants, alors ma question a été : "Qui sont les non-croyants ?" Et elle a dit : "Tous ceux qui ne ressentent pas que l'Eglise est leur maison et que Dieu est leur Père".

Si vous allez plus loin dans les messages de Notre Dame, la Sainte Messe est à la première place, puis la confession, la communion, etc... et cela fait partie de la Sainte Eglise Catholique.

Mais ce n'est pas moi qui suis censée décider. Je peux seulement répéter ce que Notre Dame dit. Très souvent elle a dit : "Nous pouvons tout posséder dans ce monde, mais si nous n'avons pas la paix nous n'avons rien. Et la seule vraie paix est celle que donne mon Fils".

6-DEVENIR UN VRAI APÔTRE

Q : Comment puis-je être un vrai apôtre pour les autres ?

R : Si vous vivez les messages de Notre Dame, et si vous la suivez, cela signifie que vous avancez vers Jésus. Et alors votre vie deviendra une histoire. Les autres verront en vous ce qu'ils recherchent parce que Notre Dame ne veut pas que nous prêchions. Je ne parle pas des prêtres présents ici (Mirjana désigne un groupe de prêtres et rit), mais elle attend de nous que nous parlions avec notre propre vie, de telle sorte que chaque non-croyant puisse voir ce quelque chose à l'intérieur de nous-mêmes. Qu'est-ce que j'ai voulu dire par là ? Laissez-moi vous donner un exemple parlant à partir d'une toute petite chose.
J'étais à la messe du soir, à Medjugorje. Je ne pouvais pas m'asseoir et j'ai un problème de dos. J'ai remarqué une toute petite place sur l'un des bancs, et je me suis assise. Mais tout autour, il y avait des italiens (rires) et ils se sont tous mis à crier après moi : "Lève-toi. C'est notre banc. Nous étions les premiers arrivés, etc". Je me suis levée et j'ai gardé le silence.

Plus tard, une femme qui passait m'a reconnue et, après cela, ils ont voulu me donner tout le banc pour m'asseoir. Mais pourquoi dis-je cela ?

Imaginez que je sois une non-croyante et que, pour la première fois, j'ai le désir d'entrer dans une église catholique pour voir ce qu'il s'y passe et que les catholiques - qui disent connaître l'amour de Dieu - m'accueillent de cette façon. Est-ce que j'y retournerai une nouvelle fois ? Et qui en portera la responsabilité ?
C'est ce que Notre Dame nous dit : nous avons une grande responsabilité. Seulement l'amour. C'est la réponse à tout. Notre Dame dit que nous ne pouvons pas nous considérer comme de vrais croyants si nous ne pouvons pas voir Jésus-Christ en chaque personne que nous rencontrons. C'est là ce qu'il y a de plus dur, mais nous devons atteindre ce point.

7-L'ARMEE

Q : Avez-vous reçu un message de Notre Dame concernant les forces militaires ?
R : C'est là une question que vous êtes censés poser à un prêtre parce que je suis juste une voyante et je peux simplement dire ce que Notre Dame me dit. Je ne sais rien d'autre. Moi, en tant que voyante, je demande de l'aide à un prêtre parce que je suis exactement comme vous.

Q : La question a-t-elle été posée ?

R : Non.

8-LE REGARD QUE NOUS PORTONS SUR NOUS-MÊMES


Q : Quand nous essayons de nous convertir selon les messages de Notre Dame, que faut-il penser des petits doutes que nous avons et qui nous énervent ?

R : Mon opinion personnelle est que nous pouvons toujours mieux faire, nous pouvons toujours être des gens meilleurs, nous pouvons toujours prier mieux et grandir. Je recommande à tout le monde de ne pas perdre son temps à se juger soi-même pendant la prière personnelle.

Priez et Dieu vous aidera. Parfois, vous sentez que vous avez très bien prié, parfois non.

Mais Notre Dame offre toujours ses mains en tant que Mère, et elle vous relèvera toujours.

N'oubliez pas que Dieu est amour et qu'il vous aime, et qu'il vous connaît. Il est important que vous désiriez vous rapprocher de lui, et il vous aidera.

9-PRIER LE ROSAIRE AVEC LE CŒUR

Q : J'ai du mal à prier le Rosaire. Pourriez-vous nous dire si, quand on prie le Rosaire, on est censé penser aux mots ? Mon esprit vagabonde quand je prie.

R : Notre Dame nous demande de prier avec le cœur. Je comprends que cela signifie que chaque mot qui sort de ma bouche doit d'abord passer par mon cœur. Donc, si je dis "Je vous salue Marie", alors je salue réellement Marie avec mon cœur. "Pleine de grâce" : je dois ressentir à l'intérieur de moi-même combien de grâces Notre Dame me donne à moi-même et à tout le monde.

Pour moi, ce n'est jamais une répétition parce que je ressens toujours quelque chose de nouveau et de différent quand je prie le "Je vous salue Marie".

Par exemple, quand je médite sur l'élévation de Marie au Ciel, je pense à elle et je lui parle. Je lui demande comment elle se sentait, tout ce à quoi elle pensait. Je ne la vois pas, je ne l'entends pas, si ce n'est avec le cœur. Essayez.
Si vos pensées vagabondent encore, laissez le Rosaire et parlez-en avec Notre Dame.
Demandez-lui pourquoi c'est comme ça. Qu'est-ce qui est un fardeau, pourquoi vous ne pouvez pas rester tranquille pendant la prière.
Quoi qu'il y ait dans votre cœur, donnez-le lui.

10-IL Y A BEAUCOUP D'APPELES MAIS PEU D'ELUS

Q : Quand Jésus a dit : "Il y a beaucoup d'appelés mais peu d'élus"... Je ne suis pas tout à fait certaine de ce qu'il a voulu dire par là...

R : (Mirjana sourit) Nous pourrions parler de ce qu'il a voulu dire pendant tout l'après-midi. J'aime beaucoup parler mais si nous partons sur ce sujet maintenant, nous ne finirons jamais !

Vous l'avez dit : Il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus. Pourquoi pensez-vous qu'il en soit ainsi ? Parce que Jésus a dit cela à vous et à moi. Donc, chacun a sa propre opinion sur la question. Même ici, tout le monde est invité. Mais combien comprendront et combien deviendront de vrais apôtres ? Je ne le sais pas.

11-MEDJUGORJE EST LA REPONSE A UNE PRIERE DE JEAN-PAUL II

Q : Qu'a voulu dire Notre Dame quand elle a dit que c'était un temps de grâce ?

R : N'est-ce pas une grande grâce, cet immense amour de Dieu qui nous envoie sa Mère depuis tant d'années pour que nous comprenions et que nous nous engagions sur le bon chemin ? Cela ne montre-t-il pas combien Dieu nous aime ?

Q : Est-ce que vous - ou d'autres voyants - avez rencontré le Saint Père ?

R : Moi. Les autres étaient jaloux (rires).

C'était à la basilique Saint Pierre, au Vatican, avec tous les autres pèlerins. C'était avec un prêtre italien. Le Pape passait et il bénissait. Il m'a bénie, puis il a continué. Le prêtre qui était avec moi lui a dit : "Saint Père, c'est Mirjana de Medjugorje". Il est alors revenu et m'a bénie à nouveau. Puis il est parti. J'ai dit au prêtre : "Il a certainement pensé que je devais avoir besoin d'une double bénédiction !" (rires)

Dans l'après-midi, nous avons reçu une invitation pour nous rendre à Castelgondolfo, près de Rome, le lendemain.

Lui et moi nous étions tous les deux seul à seul et, entre autres choses, il m'a dit : "Je suis au courant de tout. J'ai tout suivi. Demande aux pèlerins de prier à mes intentions. Protégez Medjugorje, car Medjugorje est l'espérance du monde entier".

Un prêtre m'a dit ceci au tout début : Le Pape aime beaucoup Medjugorje parce que deux mois avant que les apparitions de Medjugorje ne commencent, le Pape a prié pour que

Notre Dame revienne sur la Terre. Il a dit (ndlr : le Pape) : "Je ne peux pas agir seul parce que la Yougoslavie, la Tchécoslovaquie, la Pologne, etc... sont toutes communistes. Je ne peux pas tout faire par moi-même. J'ai besoin de toi".

Et c'est plus tard qu'il a appris qu'en Yougoslavie, un pays communiste, dans un petit village, Notre Dame apparaissait. Il a dit : "C'est la réponse à mes prières".

12-JAKOV ET LA BEAUTE DE LA VIERGE

Q : Mirjana, parlez-nous de la beauté de Notre Dame.
R : Ce n'est pas une beauté superficielle qui se voit de l'extérieur. C'est quelque chose qui irradie de l'intérieur d'elle-même.

Quand nous étions enfants, nous avons posé à Notre Dame une question d'enfant. Nous lui avons demandé : "Comment se fait-il que tu soies si belle ?" Elle a répondu : "Je suis belle parce que j'aime". Et elle a dit : "Mes enfants, si vous voulez être aussi beaux, alors aimez".

A l'époque où cette apparition s'est déroulée, Jakov avait seulement 9 ans et demi. Quand Notre Dame est partie, il a dit : "Je pense qu'elle n'a pas dit la vérité". Nous lui avons tous dit : "Comment peux-tu oser dire que notre Mère du Ciel ne dit pas la vérité ?" Il a répondu : "Mais regardez-nous, nous les voyants. Certains pourront aimer autant qu'ils voudront... mais nous ne deviendrons jamais aussi beaux qu'elle l'a dit".

Il ne comprenait pas de quelle beauté Notre Dame parlait. Mais aujourd'hui encore, il y a beaucoup de choses qu'il ne comprend pas.(rires)

13-AVANT ET APRES L'APPARITION DU "2"

Q : Avant la venue de Notre Dame, avez-vous un rêve ou bien d'autres sentiments ?

R : Je ne rêve jamais à Notre Dame. Jamais. Généralement, on rêve à des choses qui nous ont excités pendant la journée. Mais je ne rêve jamais à Notre Dame.
La veille, je me prépare toujours par le jeûne et la prière, et je passe la nuit avant l'apparition en prière. Donc, je ne peux pas rêver ! Je ne pense à rien d'autre parce que ça m'est impossible. Je désire seulement prier parce que c'est seulement ainsi que j'aurai la paix, et c'est seulement ainsi que je suis capable d'attendre que demain arrive.
Je pense que tout cela se fait grâce à l'aide de Dieu, parce que sans l'aide de Dieu nous ne pourrions pas mener une vie normale.

Laissez-moi vous donner un exemple : je suis mère et j'ai deux filles. Comme toutes les mères normales, je donnerais ma vie pour elles. Mais quand je suis avec Notre Dame, mes filles n'existent pas. Il y a seulement un grand désir qu'elle m'emporte avec elle.
Vous pouvez essayer d'imaginer quelle douleur cela provoque quand Notre Dame s'en va.

Je n'ai tout simplement pas la force de tenir un crayon ou un stylo dans ma main. Merci à Dieu pour Miki (Miki Musa, un traducteur et un accompagnateur de pèlerinages à Medjugorje), il l'écrit (le message) et je me rends directement dans ma chambre pour prier. Je prie pendant une, deux ou trois heures. Ca dépend. Et à travers cette prière, Dieu me donne la force de comprendre et d'aller de l'avant.

Q : Quand vous dites que vous priez, est-ce toujours le Rosaire ou bien des paroles que vous dites ?

R : C'est le Rosaire, les 7 "Notre Père", des paroles... mais je prie toujours le Rosaire de Saint Antoine parce qu'il est mon saint préféré (beaucoup de gens disent : Ahhh). Saint Antoine est le seul saint avec qui ont peut "faire des affaires" (rires) : "Tu fais ça pour moi et je ferai ça pour toi".

14-MIRJANA ET LA VIE RELIGIEUSE

Q : Mirjana, pourquoi n'êtes-vous pas devenue religieuse ?

R : Au tout début, quand nous étions enfants, nous avons demandé à Notre Dame : "Qu'attends-tu que nous fassions de notre vie ?" Elle a répondu : "Ce que vous ressentez dans votre cœur. Si vous décidez d'être prêtres ou religieuses, je désire que le fait que je sois avec vous soit visible. Et si vous décidez d'avoir une famille, je désire que vous fassiez de votre mieux pour être un exemple pour les autres familles". C'est là tout ce qu'elle a dit au sujet de ma vie personnelle. Tout le monde me pose cette question.
Par la suite, j'ai lu des choses sur Bernadette (ndlr : Bernadette Soubirous) pour voir ce qui lui était arrivé. Elle ne voulait pas du tout devenir religieuse, mais on l'a forcée. Mais je vis à une époque différente, et nous n'avons pas été forcés.

15-LE DIVORCE (1)

Q : Que dit Notre Dame sur les divisions dans les familles (ndlr : la question n'est pas complètement audible sur l'enregistrement) ?

R : Je crois que Notre Dame n'a pas à en parler parce que si vous êtes fidèle au vœu devant Dieu... Ici, quand on se marie à l'église, on met sa main droite sur la Croix afin que Dieu nous aide, afin qu'il n'y ait pas de divorce. Si tout va bien, alors béni soit Dieu.

Sinon, alors portez votre croix.

Parce que l'on ne peut pas être catholique d'une manière partielle. On l'est ou on ne l'est pas. Ce qui est le plus triste, c'est que nous, les catholiques, essayons de justifier des choses qui ne sont pas justifiables. Nous le sommes ou nous ne le sommes pas. Nous suivons Jésus ou nous ne le suivons pas.

16-LES APPARITIONS DES AUTRES VOYANTS

Q : Qu'est-ce que cela vous fait d'être présente pendant l'apparition d'un autre voyant, par exemple Jakov pour Noël ?

R : Je ne suis jamais présente. Ce serait trop douloureux de savoir ce qu'il peut voir alors que je ne le peux pas. Pendant qu'il a une apparition, par exemple, je prie dans ma chambre, et il me taquinera après ! (rires)


17-LE DIVORCE (2)

Q : Donc, le divorce n'est pas acceptable ?

R : Bien sûr que non. Un mari peut quitter sa femme et une femme peut quitter son mari, mais elle est sa femme et il est son mari. Si, par exemple, mon mari me quittait, je n'aurais pas le droit de rechercher un autre mari, parce qu'il est mon mari devant Dieu. Ce que Dieu a lié une fois, lui seul peut le séparer. Je ne peux pas forcer mon mari à rester avec moi. Mais même s'il s'en va, il demeure mon mari.

Q : Et l'annulation ?

R : (Mirjana désigne un groupe de prêtres) Voici les prêtres ! (rires)Je n'ai pas dans l'idée de divorcer, c'est pourquoi les annulations ne m'intéressent pas.

Je sais que si vous n'avez pas dit certaines maladies, vous pouvez en obtenir une. Ou bien si vous ne voulez pas avoir d'enfants, ce peut être une excuse. Si c'est le cas, alors, pour autant que je sache, l'Eglise vous donne une annulation. Mais je n'ai pas vraiment posé de questions sur ce point.

Après une pause et en faisant une grosse grimace, elle ajoute : Mais si je suis intéressée, je demanderai ! (rires)

18-LES ENFANTS DE MIRJANA

Q : Est-ce que vos enfants ont conscience de ce qui se passe et comment réagissent-ils à tout cela ?

R : Ils ont 18 et 15 ans et savent très bien ce qui se passe. Depuis qu'ils sont nés, Marko et moi (ndlr : Marko est le mari de Mirjana) ous avons toujours essayé de les amener plus près de Dieu. Nous avons pensé que s'ils avaient le sens de l'amour de Dieu, ils pourraient comprendre les apparitions.

Puis, nous leur avons expliqué que, de temps en temps, Notre Dame choisissait des gens non pas parce qu'ils étaient les meilleurs mais parce que, à ce moment-là, elle avait besoin de gens comme ça. Et ils me regardent comme une personne normale.

J'ai parlé de la responsabilité des parents... nos enfants regardent nos propres vies. Voici un exemple qui vient de ma fille aînée Maria :

Quand elle avait environ 2 ans, je ne lui parlais pas encore des apparitions parce que je pensais qu'elle était trop petite pour comprendre. Mais un jour, elle jouait avec une amie dans la chambre et je les surveillais.

C'est alors que j'ai entendu l'autre fille dire : "Tu sais, ma mère conduit une voiture". Ma fille Maria est restée silencieuse pendant un moment, puis elle a dit : "La belle affaire !

Ma mère parle à Notre Dame tous les jours" (rires).
Donc, même sans lui dire un mot, elle avait compris.

19-CE QUE L'ON RESSENT DEVANT LA VIERGE

Q : Au niveau émotionnel, si vous aviez à utiliser un mot pour décrire comment vous vous sentez quand vous êtes en présence de la Mère de Dieu, quel mot utiliseriez-vous ?

R : C'est le Ciel. On m'a demandé si j'avais vu le Ciel et j'ai répondu que je ne l'avais pas vu, mais être avec Notre Dame c'est être au Ciel. On m'a demandé si je l'avais touchée ou si elle m'avait touchée... Je n'ai jamais ressenti le moindre besoin de faire cela parce que quand elle vous regarde, elle vous étreint et vous embrasse. Vous ressentez simplement que vous voulez que cela ne s'arrête jamais.

Le plus grand amour sur la terre, mis à part l'amour pour Dieu, est l'amour pour vos enfants. Imaginez que vous ne pensez même plus à vos enfants, que vous oubliez qu'ils existent. C'est seulement avec Notre Dame, quand elle vous regarde. Je pense que c'est comme au Ciel.

20-LE JEÛNE ALIMENTAIRE

Q : Quelle enseignement sommes-nous censés tirer du jeûne ?

R : Là encore, je peux juste vous dire mon opinion personnelle.

Quand je jeûne, je me prouve à moi-même que je suis le maître de mon propre corps, que je peux faire tout ce que je veux pour Dieu, et que rien ne peut m'arrêter. Et avec ce jeûne, je montre à Dieu qu'avec ce peu de chose, je suis prête à faire encore plus si c'est ce qu'il désire.

Par le jeûne, ma prière est plus forte. Je me sens plus proche de Lui.

Mais là encore, c'est juste mon sentiment personnel.

21-GARABANDAL


Q : Notre Dame a-t-elle dit quelque chose au sujet de Garabandal ? (les apparitions de Garabandal, en Espagne)

R : Seulement au sujet de Fatima. Elle a dit : "Ce que j'ai commencé à Fatima, je vais l'achever à Medjugorje. Mon Cœur triomphera". Je ne peux pas rentrer dans les détails. C'est la seule apparition qu'elle ait mentionnée à part Medjugorje.

22-APPARITIONS PRIVEES ET PUBLIQUES

Q : Certains d'entre vous, les voyants, ont des apparitions publiques alors que d'autres ont des apparitions privées. Est-ce que Notre Dame vous laisse le choix ?

R : Il n'y a pas d'apparitions privées parce que Notre Dame ne vient pas juste pour moi, ou pour Jakov, ou pour Marija. Elle vient pour le monde entier.
Prenons l'exemple d'Ivan. Il a ses apparitions dans la chapelle et, donc, tout le monde ne peut pas entrer. Donc, il fait : un jour pour les prêtres, un jour pour les familles, un jour pour les malades... de telle sorte que tout le monde puisse plus ou moins rentrer.
Je n'ai jamais eu d'apparition privée. Je ne sais même pas ce que cela veut dire.

23-L'EVÊQUE DE MOSTAR

Q : Y a-t-il un conflit avec l'évêque du lieu ? De quoi s'agit-il ?

R : La plus grande autorité est celle du Pape, et tout le monde devrait obéir à ce que dit le Pape. La dernière commission que nous avons eue ici, à Medjugorje, date d'avant la guerre (ndlr : la guerre de Bosnie, de 1992 à 1995). C'était quand la guerre a commencé, quand la Conférence des Evêques de l'ex-Yougoslavie a dit que les pèlerins étaient autorisés à venir à Medjugorje et que les prêtres les accepteraient et qu'ils leur donneraient des messes, des confessions, etc.

Mais en ce qui concerne la décision de dire si Medjugorje est authentique ou pas, cela prendra du temps. La dernière chose est que Medjugorje a tout simplement dépassé les frontières de notre diocèse, et qu'il a été remis entre les mains du Vatican.

24-LA CONVERSION DES GENS

Q : Est-ce que c'est une souffrance, pour Marie, de venir sur la terre alors que nous ne sommes pas convertis ?

R : (Mirjana sourit et dit) Ce n'est pas douloureux. Vous êtes jeune. Vous n'êtes très probablement pas mariée ? (la personne répond : "Non")

Quand vous aurez vos propres enfants, peu importe ce qu'ils font, vous leur courrez après et vous essaierez de les aider parce que vous êtes mère.

Il en va de même avec Notre Dame.

25-LA DERNIERE APPARITION QUOTIDIENNE / L'ENFER

Q : Lors de votre dernière apparition quotidienne, j'ai lu que vous aviez eu une longue conversation avec Notre Dame au sujet du Ciel...

R : Nous avons parlé des secrets. C'était ma dernière apparition quotidienne, quand

Notre Dame m'a donné le dernier secret. Puis, elle a expliqué que je n'aurai plus d'apparitions quotidiennes, et elle m'a dit comment j'allais les avoir à partir de cette apparition. C'était à Noël 1982. Mais nous n'avons pas parlé du Ciel.

Une fois, j'ai demandé à Notre Dame comment il se faisait que Dieu, qui est Amour et qui nous aime tant, mette certaines personnes en enfer pour l'éternité.

Elle a dit que ce n'était pas Dieu qui décidait cela, mais que c'était les gens qui décidaient d'y aller. Je ne pense pas avoir parlé d'autre chose avec Notre Dame. Peut-être que ce que vous avez lu concernait Marija ou Vicka...

26-UN CONJOINT INCROYANT

Q : Une personne pose une question concernant une femme dont le mari est incroyant (la question n'est pas audible sur l'enregistrement).

R : Je pense que vous oubliez que je suis juste une voyante. Ce mari ne croit pas, c'est souvent comme ça. C'est pour cela que Dieu a mis son mari sur son chemin.

Il est donc sa responsabilité. Elle a besoin de l'aider à connaître Dieu et Son Amour, mais pas à travers la critique, le jugement, ou en forçant les choses, mais simplement à travers son amour, son exemple et sa prière. C'est le seul chemin.

27-LE PECHE LE PLUS GRAVE

Q : Notre Dame vous a-t-elle dit quelque chose concernant le péché le plus grave ?

R : Elle ne m'a jamais dit quel péché était le plus grave ou le moins grave, mais seulement ce que nous devions faire pour éviter le péché. Elle ne m'a pas dit quel péché était le plus petit ou le plus grand. Ce qui me vient à l'esprit maintenant, pour moi personnellement,

c'est que le péché le plus grave est de ne pas avoir d'amour pour votre prochain. Parce que quand vous avez de l'amour pour votre prochain, vous ne tuez pas, vous ne volez pas, vous ne trompez pas, vous ne faites rien de mal parce que vous avez de l'amour à l'intérieur de vous. C'est ce que je pense personnellement.

28-L'AVENIR DES APPARITIONS / LA BENEDICTION DES VOYANTS

Q : Au sujet du signe qui va apparaître à Medjugorje, j'ai entendu que si l'on n'était pas converti quand il apparaîtrait, alors il serait trop tard...

R : (il semblerait que Mirjana n'ait pas bien compris la question, vu sa réponse).
Ce n'est pas exact. Notre Dame a dit ceci : "C'est la dernière fois que j'apparais sur terre de cette façon".

C'est là mon opinion personnelle, mais je pense qu'elle a voulu dire ceci : "Il y a eu beaucoup d'années (ndlr : d'années d'apparition), beaucoup de voyants...", mais je ne pense pas que ce soit la dernière fois qu'elle vienne sur terre. C'est une mauvaise interprétation.

De même, dans l'un de ses messages, Notre Dame a dit : "Je vous donne ma bénédiction maternelle, mais à partir d'aujourd'hui, vous êtes cette bénédiction".

Beaucoup de gens ont mal compris cela et, maintenant, ils partent bénir les gens. Ce n'est pas ce que Notre Dame a voulu dire. Elle a voulu dire que notre vie devait devenir une bénédiction pour les autres, parce que seuls les prêtres sont censés bénir. Elle a dit que leurs mains de prêtres étaient bénies par son Fils.

Et nous, les voyants, nous ne pouvons pas bénir. Je demande toujours aux pèlerins de ne pas me demander cela. Je ne peux pas bénir qui que ce soit à part mes propres enfants, et c'est ma bénédiction maternelle, parce que j'ai aussi besoin de la bénédiction d'un prêtre.

29-LA MAMAN DE MIRJANA / DES DEBUTS DIFFICILES

Q : Comment avez-vous convaincu votre famille de vous suivre ?

R : J'habitais à Sarajevo, avec mes parents, et j'étais venue passer les vacances d'été ici. Je taquine toujours les voyants en leur disant que Notre Dame m'a attendue pour apparaître (rires).

C'est ainsi que lorsque les apparitions ont commencé, ma tante a appelé ma mère au téléphone et elle ne savait pas comment lui parler de cela.

Ma mère pensait que j'étais à l'hôpital, que j'allais mourir... Mais ma tante a dit : "Non, il ne s'agit pas de cela ! Elle dit simplement qu'elle voit Notre Dame".

Ma mère a demandé : "D'après toi, est-ce qu'elle est dans son état normal ?" (rires) Ma tante a dit : "Elle est la même qu'avant". Ma mère a alors répondu : "Il doit lui arriver quelque chose".

Ils sont venus directement de Sarajevo. Qui vous connaît le mieux ? Vos parents. Donc, ils ont été avec moi dès le début. Ils m'ont aidée.

Comme je vous l'ai dit, je n'étais pas d'ici. J'ai été forcée à retourner directement à Sarajevo, et c'est alors que j'ai connu les jours les plus difficiles.

Ici, de partout, il y a des catholiques et des croates. A Sarajevo, il y avait très peu de catholiques. La plupart des gens sont musulmans ou orthodoxes.

Ce n'est pas moi qui ai choisi de retourner à Sarajevo.

Tous les jours, la police était chez nous. Pendant des années, ça a été terrible. Mon père me disait simplement : "Va de l'avant, dis la vérité, n'aie pas peur, Dieu nous aidera".
Et c'est ainsi que les choses se passaient réellement. Dieu nous aidait, mais ce n'était pas facile.

Il y avait seulement moi, ma mère, mon père, mon frère, et tous les autres étaient séparés de nous parce que ce n'était pas bien d'être avec nous sous le régime communiste.

J'avais seulement quinze ans, j'étais une ennemie de l'Etat et j'étais apeurée... personne ne veut être proche de vous.


30-LA JOIE / LA PERSONNALITE DES VOYANTS

Q : D'après vous, pourquoi la Vierge Marie vous a-t-elle choisie comme voyante ?

R : Vous ne voyez pas ? (rires) Cela fait une heure que je parle et vous me posez cette question ! (rires)
(Mirjana dit - "Je plaisante, je plaisante !").
Si vous voulez être un exemple pour les non-croyants, si vous désirez montrer que vous avez la foi, que vous avez l'amour, alors il vous faut sourire. Il vous faut plaisanter, il vous faut montrer que vous avez Dieu.
Si vous êtes toujours inquiets, nerveux, sérieux, alors un non-croyant se dira : "Elle n'est absolument pas différente de moi. Pourquoi changerais-je ?"
C'est pour cela que je préfère plaisanter.
Pourquoi Notre Dame m'a-t-elle choisie ? A une occasion, nous le lui avons demandé :
Pourquoi nous six, puisque nous étions semblables à tous les autres enfants d'ici ?
Tout ce qu'elle a dit est : "Parce que j'ai besoin de vous six tels que vous êtes".
Et tous les six, nous sommes des individus différents.
Il n'y avait que Notre Dame pour pouvoir nous mettre ensemble.

Je me rappelle toujours les mots de feu le père Slavko, un prêtre qui est mort sur la colline de la Croix. Il était l'oncle de mon mari. Il venait toujours chez nous.
Un jour, il est arrivé très contrarié et je lui ai demandé : "Que se passe-t-il ? Qu'est-ce qui vous a mis en colère ?" Il a dit : "Comment peux-tu me demander une chose pareille ? Si j'avais été Notre Dame, je ne vous aurais jamais choisis, vous six. Pour moi, le plus grand signe que Notre Dame est vraiment présente ici, c'est le fait qu'elle vous ait choisis vous six".

Parce que le pauvre père Slavko avait essayé pendant six mois de nous réunir tous les six ensemble au même moment, et il n'y était pas arrivé !

31-LES ÂMES DU PURGATOIRE

Q : Qu'est-ce que Notre Dame a dit au sujet du Purgatoire ?
R : Notre Dame nous demande de penser aux âmes du Purgatoire dans nos prières quotidiennes et d'offrir des messes pour elles. Elle ne nous demande pas d'aller à la cure et de payer pour la Messe, mais d'être présent pendant cette Sainte Messe et de prier pendant cette Sainte Messe.

32-LA GUERRE
Q : Est-ce que Notre Dame parle de la guerre ?
R : Non.


33-LES SECRETS DE LA GOSPA / LES ITALIENS

Q : Pourquoi n'est-il pas possible que nous connaissions les secrets avant une certaine date ?

R : C'est la volonté de Dieu. Je ne pense jamais aux secrets. Je n'y pense même pas parce que c'est le bon Dieu (ndlr : "dear God") qui garde les secrets, et Sa Volonté sera faite.

Ce matin, par exemple, j'ai parlé à des italiens. Peut-être avez-vous vu qu'il y en avait des milliers (rires)

Et bien les questions qu'ils posaient commençaient toutes par : pourquoi, pourquoi, pourquoi. Pourquoi ceci, pourquoi cela... et ils agitaient leurs mains.
C'est alors que je leur ai dit : "Savez-vous pourquoi Notre Dame n'est pas apparue en Italie mais en Croatie (ndlr : Mirjana dit "Croatie" et non pas "Bosnie") ?" Et ils ont encore demandé : "Pourquoi ?" (rires)

J'ai dit que si elle était apparue en Italie, elle serait partie au bout de trois jours (rires) parce que ça aurait toujours été : "Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?"

Quoi qu'elle nous ait dit, nous l'avons simplement accepté comme tel.
Je n'ai jamais dit "pourquoi" parce que quoi que dise Notre Dame, c'est pour notre bien et ce n'est pas à moi de demander "pourquoi".

34-LA VIE DE LA VIERGE

Q : Notre Dame vous a donné son autobiographie ?
R : A Vicka.
Q : Quand est-ce qu'elle sera rendue publique ?
R : (Mirjana sourit simplement) Demandez à Vicka.


35-LA CONVERSION
Q : Que pouvons-nous faire pour aider les gens qui ont des styles de vie différents à changer leur vie ?
R : Je prierais juste pour eux. Je les remets entre les mains de Dieu et je prie pour eux parce que je me sens triste pour eux, parce qu'ils vont simplement contre la nature, et la nature a été créée par Dieu, ce qui veut donc dire que vous allez contre Dieu.
(Mirjana dit la phrase qui suit en anglais)
"Tout ce que vous faites avec le cœur sera une aide. C'est important d'agir avec le cœur".

C'est beau que vous vous inquiétiez autant pour eux. Cela signifie que vous aimez votre prochain, et je suis heureuse de ce qu'il n'y ait aucun jugement dans vos paroles, mais seulement l'amour. Et c'est ce que Notre Dame attend de nous. Ne pas les juger, mais les aimer et prier pour eux.

36-LE MARI DE MIRJANA
Q : Votre mari n'a-t-il jamais douté de votre parole ?

R : Il ne resterait pas en vie s'il doutait (rires). Mon mari vient d'une famille catholique. Il est le neveu du père Slavko. Nous avons grandi ensemble. Nous nous connaissons depuis la naissance.
Quand les apparitions ont commencé, il a dit : "Dès qu'ils m'ont dit que tu étais impliquée, j'ai cru immédiatement. Parce que nous nous connaissons depuis la naissance".

J'étais une gentille fille (rires). Laissez-moi vous donner un exemple :
A Sarajevo, nous, les enfants catholiques, allions au catéchisme en cachette. C'était toujours une mère qui se chargeait de 4 ou 5 d'entre nous. J'avais environ 6 ans.
Ma mère m'a dit : "Si, en chemin, quelqu'un t'arrête et te demande où tu vas, réponds que tu vas t'acheter une glace ou quelque chose d'autre".
Et un jour, en passant, mon institutrice - qui était communiste - m'a demandé : "Où étais-tu ?"

J'étais censée lui mentir. Je l'ai regardée et j'ai dit : "Franchement, je n'ai aucune idée de l'endroit où j'étais" (rires).
Je ne pouvais pas dire que je faisais des courses ou que je revenais de m'acheter une glace ou autre chose. Donc, la meilleure solution était de dire que je ne savais pas.

37-CONCLUSION

Nous allons nous arrêter là.
Nous allons terminer avec un "Je vous salue Marie".
Et nous avons tellement de prêtres, avec nous. Ils ne m'ont pas beaucoup aidée avec les questions (rires) mais ils peuvent tout de même nous donner leur bénédiction.



Source : http://maranathajesus.files.wordpress.com/2013/07/medjugorje-348-pages.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje    Mar 30 Juil 2013, 12:18

Rencontre avec Mirjana – Novembre 2006
(Devant la maison de la voyante)

La rencontre suivante a eu lieu en novembre 2006. Mirjana répond à des questions posées par des pèlerins, devant sa maison (source : site "Cœur Immaculé de Marie").

1-La première apparition

Pourriez-vous nous partager vos sentiments lors de la première apparition ? Comment vous sentiez-vous ?

Il y aurait beaucoup de choses à dire à ce sujet. Nous nous sommes enfuis (rire de Mirjana) car vous savez que nous avons grandi dans un pays communiste.

Notre vie spirituelle se vivait à l’intérieur de nos familles. Chaque soir, nous priions le chapelet. Nous avions l’autorisation d’aller à la Messe le dimanche. Notre foi était une foi qui se vivait sans beaucoup de mots car sous le communisme, les gens apprenaient à se taire.

Alors nous ne connaissions ni Lourdes ni Fatima. Nous ne savions pas qu’il était possible que la Vierge puisse venir sur terre ainsi. Nous pensions qu’Elle était au Ciel et nous La priions. Alors maintenant vous pouvez imaginer ce que j’ai ressenti lorsque je L’ai vue.

2-Marie

Lorsque la Vierge Marie apparaît, combien de temps vous parle-t-Elle et comment est-Elle ?

Les apparitions durent de trois à huit minutes. Et c’est la Vierge Marie qui guide la conversation; ce n’est pas moi. C’est au-dedans de moi que je ressens les questions que je peux poser et celles que je ne peux pas poser.

Il est inutile que la Vierge dise : "Tu peux poser cette question et l’autre pas".

Maintenant, je vais essayer de vous dire comment Elle est. Elle se trouve toujours au-dessus du sol. Elle porte une robe grise et un voile blanc excepté pour Noël et Pâques. Elle porte alors une robe couleur or. Ses cheveux sont bruns et longs. On voit son voile sur le front et derrière. Elle a des yeux bleus et Elle est plus que belle. Il est impossible de décrire la beauté qui ressort de son visage. Au début, nous étions jeunes et nous avons posé à la Vierge la question suivante : "Comment se fait-il que vous soyez si belle ?"

Elle a sourit et Elle a dit : "Car j’aime. Mes chers enfants, si vous voulez être beaux, alors aimez !" Jakov n’avait alors que neuf ans et demi lors de cette apparition et lorsque l’apparition fut terminée, il dit : "Je crois qu’Elle ne disait pas vraiment la vérité". Et nous lui disions tous : "Comment oses-tu dire que la Vierge ne dit pas la vérité ?" Il nous dit : "Eh bien, regardez nous les voyants. Nous pourrions aimer jusqu’à la fin de notre vie; nous ne serons jamais aussi beaux qu’Elle le dit" ( Rire de Mirjana ). A cette époque, Jakov ne comprenait pas de quelle sorte de beauté la Vierge parlait.

3-Le Père Petar

Vous avez choisi le Père Petar pour révéler les secrets.

Où est le Père Petar maintenant et quel âge a-t-il ?

Selon moi, le Père Petar est très jeune car son esprit est très jeune. En ce moment, il est en mission en Allemagne. Il m’a appelé il y a quelques jours. Il m’a dit que dans toute l’Allemagne les gens parlent des secrets et qu’ils doivent être révélés bientôt. Et les religieuses me posent beaucoup de questions. C’est la raison pour laquelle il a appelé. Je lui ai dit : "Père, ne savez-vous pas que vous allez être le premier informé ?" (Rire) Je dois dire au Père Petar ce qui arrivera et où dix jours auparavant. Il devra jeûner et prier durant sept jours. Trois jours avant que cela n’arrive, il doit le révéler à tout le monde. Vous voyez qu’il n’a pas le droit de choisir s’il doit le révéler ou non. Il a accepté cette mission et il doit l’accomplir selon la volonté de Dieu.

La Vierge dit toujours de ne pas parler des secrets. Il vaut mieux prier. Car la personne qui m’accepte comme Mère et Dieu comme Père n’a peur de rien. La Vierge dit que seules les personnes qui n’ont pas encore faits l’expérience de l’amour de Dieu ont peur.

Nous, les humains, nous parlons toujours du futur. Mais je dis toujours : qui ici parmi nous peut dire être sûr de vivre demain ? C’est ce que la Vierge nous enseigne : à être prêt à se tenir devant Dieu chaque moment de notre vie. Je peux simplement vous dire :

N’ayez pas peur. La Vierge ne veut pas que nous croyions par peur, mais Elle désire que nous croyions par amour de Dieu. La Vierge a dit : "J’accomplirai à Medjugorje ce que j’ai commencé à Fatima. Mon Cœur va triompher". Alors, de quoi pourrions-nous avoir peur ?

4-Les secrets

Est-ce vrai que les trois premiers secrets furent révélés ? Une rumeur dit qu’ils furent révélés.

Quelqu’un ici sait-il ce que sont ses secrets ? Non ! Tout le monde le saurait s’ils étaient révélés !

5-L'Enfant Jésus

Combien de fois avez-vous vu l’Enfant-Jésus avec la Vierge ?
Juste une fois. Le premier jour des apparitions. Mais je ne peux pas vraiment dire que j’ai vu Jésus car j’étais au pied de la colline et la Vierge était sur la colline. J’ai juste pu voir qu’Elle tenait un bébé dans ses bras et je suppose qu’il s’agissait de l’Enfant-Jésus.

6-Le parchemin

Ses secrets sont-ils écrits quelque part ?

Les secrets sont les secrets.

Pouvez-vous croire qu’une femme puisse tenir un secret ? (Rire). Je ne pense pas qu’il soit possible de garder des secrets. Je crois que c’est Dieu Lui-même qui nous permet de les garder car nous avons même été hypnotisés et, sous hypnose, on nous a posé des questions mais personne n’a pu obtenir quelque chose de nous à propos des secrets car cela est la volonté de Dieu. C’est la raison pour laquelle je vous demanderais de ne plus poser de questions à ce sujet là.

7-Mirjana et la Vierge

Lorsque vous parlez avec la Vierge Marie , la conversation porte-t-elle sur le monde en général ou la Vierge vous a-t-Elle déjà corrigée ou dirigée personnellement dans votre vie ?

Lorsque je me trouve devant la Vierge, je suis comme chacun de vous. Elle ne m’a jamais dit : "Chère Mirjana" ou "Cher enfant" mais Elle dit toujours "Chers enfants !". A travers moi, elle voit chacun d’entre vous. Et Elle n’a jamais rien dit sur ma vie personnelle ou sur moi, mais Elle parle seulement de ce qui concerne tout le monde, c'est-à-dire de prier le Rosaire et de jeûner. Lorsque nous avions différents problèmes, Elle ne nous a jamais dit : "N’ayez pas peur ! Tout ira bien !" Je vais simplement vous donner un exemple.

J’étais la seule des six voyants à ne pas habiter Medjugorje. Je vivais avec mes parents à Sarajevo. Et dès le début des apparitions, la police voulait me forcer à retourner à Sarajevo et chaque jour, on m’emmenait au poste de police pour une enquête. J’étais encore un enfant et cela était très éprouvant. Et puis lorsqu’ils me ramenaient à la maison, j’avais l’apparition, comme les autres voyants qui avaient l’apparition ici à Medjugorje.

Et la Vierge me disait les mêmes choses qu’Elle disait aux cinq autres ici, jamais quelque chose sur moi ou sur ma propre vie. Si j’ai des problèmes, je prends le Rosaire et je prie Dieu. Ne pensez pas avoir quelques bénéfices car vous voyez la Vierge car pour la Vierge, il n’y a pas d’enfants privilégiés. Quelle sorte de mère je serais si je préférais un enfant plutôt qu’un autre ? Il en va de même pour la Vierge.

8-Le choix

Pourquoi étiez-vous six enfants à être choisis ?

Ne voyez-vous pas ? (rire) Nous avons demandé à la Vierge pourquoi nous les six voyants, nous étions choisis. Nous n’étions pas meilleurs que les autres. Tout ce que la Vierge a dit, c’est : "J’ai besoin de vous comme vous êtes". Nous sommes très différents tous les six !

Laissez-moi vous partager ce que le Père Slavko (qui est mort sur le Mont Krizevac)
nous a dit. Il nous rendait visite chaque jour. Et un jour, il était vraiment agacé. Je lui ai demandé : "Qu’est-ce qui vous met si en colère, Père Slavko ?" Il me dit : "Comment pouvez-vous me poser une telle question ? Car si j’étais la Vierge Marie, je ne vous aurais jamais choisis, vous les six voyants ! Seulement la Vierge a pu faire ce choix ! Et cela est pour moi un signe : Elle est vraiment présente ici !"

9-Le doute

Y-a-t-il eut un moment de doute sur ce qui vous arrivait lors d’une apparition durant toutes ces années ?

C’est impossible car lorsque vous êtes avec la Vierge, c’est comme si vous étiez au Ciel. Comment puis-je douter de ce sentiment si beau, si merveilleux ? Laissez-moi vous donner un exemple. Je suis mère moi aussi. Alors les mères me comprendront. Et, comme toutes les mères, je donnerai ma vie pour mes enfants, mais lorsque je suis avec la Vierge, mes enfants n’existent plus. La seule chose qui compte pour moi est ce grand désir d’aller avec Elle. Alors comment puis-je douter de cela ?

10-Les secrets

Êtes-vous impatiente que soient révélés les secrets ?

Vous savez, je ne pense jamais aux secrets. Je dois d’abord penser à chaque moment de ma vie à me tenir prête devant Dieu. Je dis toujours aux pèlerins de se mettre tout de suite à la tâche quand ils vont revenir dans leurs paroisses.

Ne répétez pas sans cesse Medjugorje, Medjugorje, Medjugorje, mais laissez les autres reconnaître Medjugorje en vous. Qu’ils se demandent pourquoi vous avez tant changé !

Où êtes-vous allés ? Qu’est-ce qui vous a donné une telle paix et une telle beauté ? C’est cela que la Vierge désire : notre prière et notre exemple. Laissez moi vous donner un exemple. Tout le temps, il y a des officiels du Vatican qui viennent incognito. Tout près du Vatican, à Rome, il y a une église où tous les derniers samedis du mois, un prêtre pouvait voir plusieurs centaines d’Italiens dans l’église pendant deux ou trois heures.

Il n’arrivait pas à comprendre ce qui retenait les italiens dans cette église aussi longtemps. Alors il a fini par leur demander. Et ils lui ont répondu : "Nous sommes les fruits de Medjugorje". Et alors ce prêtre a lui aussi désiré venir à Medjugorje pour voir ce qui se passait là. C’est cela que la Vierge désire.

11-Le jeûne

Je comprends le besoin de jeûner spécialement le vendredi, mais j’ai une question : Pourquoi spécialement le vendredi ?

Je peux seulement dire ce que la Vierge m’a dit. Quand les choses vont commencer à être révélées et à se produire, alors vous comprendrez pourquoi la Vierge a ajouté le vendredi comme jour de jeûne. Si vous n’avez jamais prié un Rosaire entier durant une journée ou si vous n’avez jamais jeûné le mercredi et le vendredi au pain et à l’eau, je voudrais vous recommander de faire ce que la Vierge nous a demandé de faire ici à Medjugorje.

Lorsqu ‘Elle est apparue à Medjugorje, la première chose qu’Elle nous ait demandé fut de prier le Credo les 7 Notre Père, 7 Je Vous Salue Marie et 7 Gloire au Père à genoux.

Puis, quelque temps après, Elle nous a demandé de réciter les mystères joyeux du Rosaire chaque jour. De jeûner le mercredi au pain et à l’eau. Puis Elle nous demanda les mystères douloureux. Puis, quelque temps après, les mystères glorieux et puis de jeûner le vendredi au pain et à l’eau. Il vous faut aller progressivement dans la prière et l’important est de prier avec le cœur.

12-Le jeûne

Je n’ai jamais jeûné avant. Y-a-t-il un jour en particulier où vous jeûnez ?

Les gens essaient toujours de rendre les choses faciles pour eux. Mais nous savons tous combien de temps dure un mercredi et combien de temps dure un vendredi. Certains de mes amis attendent minuit impatiemment pour pouvoir manger. D’autres me posent la question pour savoir si l’on peut prendre au moins du café le matin ?

Je dis toujours : "Pourquoi pas ? Mais suffisamment tôt avant que la Vierge ne soit levée".

Le jeûne est toujours une décision personnelle. Vous devez prier Dieu de vous aider, de vous donner le don du jeûne. D’abord, de pouvoir comprendre pourquoi vous jeûnez. Et puis tout sera plus facile. Le repas est-il plus important que votre amour pour Dieu ? Pensez-vous que cela soit trop lui offrir alors que Lui vous a tant donné ? Par exemple, je dis toujours : "Cette petite croix, si je peux vraiment l’appeler une croix, je vais la porter avec amour et si Dieu pense que je peux en porter une plus grande, alors je dis à Dieu : me voici !"

13-Le jeûne

Pour en revenir au jeûne, comment jeûnez-vous ?
Cela ne vous sauvera pas. De savoir comment je prie ou comment je jeûne ne vous sauvera pas. Chacun de nous est différent devant Dieu. Dieu ne vous demandera pas comment Mirjana a jeûné. Il vous demandera à vous ce que vous avez fait. Je suis les messages de la Vierge.

14-La Corée

La Vierge a-t-Elle mentionnée les apparitions en Corée ?
Les seules apparitions que la Vierge ait mentionnées ici sont celles de Fatima.

15-Le Rosaire

La Vierge a-t-Elle parlé des mystères lumineux du Rosaire ?
Nous avons tout de suite accepté les mystères lumineux du Rosaire indiqués par le Saint Père car il a toujours donné à la Vierge la place qu’Elle mérite. Je dis cela car j’ai pu rencontré le Saint-Père. J’ai eu ce privilège et cet honneur de parler avec lui. Je suis allée au Vatican avec un prêtre italien. Le saint Père bénissait les pèlerins. Lorsqu’il est passé devant moi, il m’a béni puis le prêtre italien a dit : "Saint-Père, voici Mirjana de Medjugorje !" Le Saint-Père est revenu sur ses pas et m’a bénie à nouveau. Alors j’ai dit au prêtre : "Vous voyez ; il savait que j’avais besoin d’une double bénédiction !" (Rire) Cet après-midi là, nous avions une invitation pour venir à Castel Gondolfo près de Rome pour dialoguer avec le Saint-Père. Lorsque je fus devant lui, j’ai fondu en larmes. Il voulait me faciliter la tâche et me parla en polonais. Il pensait que le polonais ressemblait au croate ! Je n’ai pu comprendre un seul mot de ce qu’il disait ! Alors je lui dis : "Pouvons-nous essayer de parler en italien ?" Alors nous nous mîmes à parler en italien. Et il m’a dit : "Si je n’étais pas Pape, il y a longtemps que je serais allé à Medjugorje". Il a dit que Medjugorje était un espoir pour lui .Alors, s’il nous a donné les mystères lumineux, nous devrions les accepter de tout notre cœur car la Vierge place chaque prêtre au-dessus d’Elle-même. Elle considère qu’ils sont tous plus grands qu’Elle. Alors comment ne pas accepter ce qui dit le Saint-Père ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje    Mar 30 Juil 2013, 12:19

Témoignage de Mirjana – 30 avril 2008 (Medjugorje)

Voici des petits extraits (cités dans le désordre) d'un témoignage très intéressant que la voyante Mirjana a donné à des pèlerins anglophones, à Medjugorje, le 30 avril 2008 (source : FML).


L'EVÊQUE DE MOSTAR

Notre évêque est d'abord et avant tout notre évêque. Nous prions pour lui et nous le respectons parce que c'est ce que notre Mère du Ciel nous a enseigné. Il n'a jamais parlé avec nous, les voyants, et c'est simplement pour cela que je ne peux faire aucun commentaire sur lui.

Ce que je peux dire, c'est que nous avons une lettre du Vatican disant que tout ce que notre évêque dit sur Mejdugorje est considéré au Vatican comme son opinion personnelle, mais pas comme son opinion en tant qu'évêque car Medjugorje dépasse le diocèse - je dirais - et a été remis entre les mains du Vatican parce que c'est un phénomène mondial. Donc, maintenant, nous sommes entre les mains du Vatican.


LE PAPE JEAN-PAUL II

Personnellement, ça a été un tel honneur de pouvoir parler avec notre regretté Pape Jean-Paul II. C'était si beau. J'étais à la basilique Saint Pierre, à Rome, avec d'autres pèlerins. En passant, le Pape bénissait tout le monde. Il m'a bénie et il est reparti. C'est alors qu'un prêtre italien lui a dit : "Saint Père, c'est Mirjana de Medjugorje". Il est revenu, m'a béni à nouveau, et est reparti. J'ai dit à ce prêtre : "Père, vous voyez, il pense que j'ai besoin d'une double bénédiction" (rires).

Dans l'après-midi, nous avons reçu une invitation pour aller le lendemain matin à Castel Gandolfo, près de Rome, afin de parler au Saint Père. Inutile de vous dire que je n'ai pas pu dormir de la nuit.

Le lendemain, nous nous sommes rendus sur place, il a vu que j'étais tellement excitée. Nous étions tous les deux et il a commencé à me parler en polonais. Il pensait que j'allais comprendre parce que les deux langues sont slaves. Il voulait que je me sente à l'aise mais je n'ai pas compris un mot parce que c'est très éloigné de notre langue. Je pleurais et je ne pouvais pas trouver ma respiration pour dire un mot. Quand je suis finalement parvenue à dire un mot, j'ai dit : "Saint Père, pouvons-nous essayer en italien ?" (rires). Puis nous avons parlé et, entre autres choses, il m'a dit : "Si je n'étais pas le Pape, Cela fait longtemps que je serais à Medjugorje. Je sais tout, j'ai tout suivi. Demande aux pèlerins de prier pour mes intentions. Et prenez bien soin de Medjugorje parce que Medjugorje est l’espérance du monde entier.


LA DURETE DU COMMUNISME & LA PREMIERE APPARITION

Nous pratiquions notre religion dans le cadre de nos familles. Chaque jour nous priions le Rosaire en famille et nous avions le droit d'aller à la messe seulement le dimanche. Mais nos parents ne nous parlaient jamais de la foi par peur, parce que nous allions à l’école et que nous aurions pu en parler, et nos parents auraient pu perdre leur emploi et leur maison.

C'est pourquoi, quand Ivanka m'a dit qu'il lui semblait que la Vierge se trouvait sur la colline (ndlr : le jour de la première apparition), je lui ai répondu d'une manière un peu dure : "Ouais, Notre Dame n'a rien d'autre à faire que de venir nous voir toutes les deux !" Je voulais revenir au village mais, à l'approche de la première maison, j'ai senti un appel, à l'intérieur de moi-même, me disant de revenir sur mes pas. Cet appel était si intense. Donc je m'en suis retournée et j'ai trouvé Ivanka au même endroit. Elle m'a dit : "Maintenant, regarde s'il te plait". Et j'ai pu voir une jeune femme vêtue d'une longue robe grise qui portait un bébé dans ses bras. Tout était très étrange parce que personne ne montait sur la colline. Il n'y avait même pas le sentier qui existe aujourd'hui et qui a été fait par les pas des pèlerins. Et surtout, il était très dur de croire qu'il y avait une jeune femme vêtue d'une robe grise et tenant un bébé dans ses bras.


L'IMPORTANCE DE L'HUMOUR

Il y a un journaliste de New York qui a réalisé une interview avec moi. C'était quelqu'un de très intéressant et nous plaisantions. Il m'a dit : "Comment se fait-il que tu aies reçu tes dix secrets si vite, si tôt, et pas les autres ?" En plaisantant, je lui ai dit : "Notre Dame sait tout de suite qui a l'esprit suffisamment vif pour comprendre rapidement, et qui a besoin de temps". Nous avons ri, mais il a écrit la phrase telle quelle ! (rires) C'est alors qu'aux Etats Unis, Ivan a lu cela et il ne m'a pas parlé pendant plusieurs jours... mais il a survécu (rires).Mais c’est ce que Notre Dame désire de nous : plaisanter, aussi, parce que quel genre d'exemple allez-vous donner à ceux qui ne croient pas encore si vous êtes toujours en colère, tristes. Ceux qui ne connaissent pas encore l'amour de Dieu vont alors dire : vous n'êtes pas différents de nous. Et nous sommes ceux qui sont censés donner un sourire et de l'amour parce que Notre Dame nous demande d'être reconnus pour cela.


LES REPONSES DE LA VIERGE PENDANT UNE APPARITION

C'est Elle (la Vierge) qui conduit notre conversation. Je sens à l'intérieur de moi-même ce que je dois lui demander ou pas. Elle n'a pas à être celle qui doit me dire qu'il ne faut pas poser telle ou telle question. Je lui demande généralement pour des cas vraiment graves, comme les malades dans les familles, et j'obtiens la réponse. Mais en même temps, les gens qui sont présents pendant l’apparition et qui demandent quelque chose du fonds du cœur, ceux-là obtiennent également une réponse. Mais pas par mon intermédiaire, parce que nous sommes tous égaux devant Notre Dame.



LES RAPPORTS ENTRE LES VOYANTS


Avant le début des apparitions, nous, les voyants, n'étions pas des amis. Certains d'entre nous ne se connaissaient même pas. Aujourd'hui encore, chacun de nous a ses propres amis. Nous nous rencontrons seulement quand nous devons parler de nos missions respectives. Mais en ce qui me concerne, je suis amie uniquement avec Jakov, qui habite de l'autre côté de la route. Nous nous voyons environ 10 minutes par jour et je commence à en avoir assez de lui (rires).

Je ne sais pas si vous connaissez Ivan, mais quand il vient me rendre visite, il me parle comme à un pèlerin. Il me fait des sermons ! Je lui accorde une dizaine de minutes, et c'est alors que je lui dis : "Ivan, je vois la Vierge moi aussi !" Il paraît un peu sérieux. Nous nous rencontrons seulement quand nous avons quelque chose à dire à propos de nos missions.

Une autre merveilleuse occasion s'est présentée avec le frère Slavko. Pendant un an, il a essayé de rassembler les six voyants autour de lui, pour une rencontre. Il n'y est pas arrivé. Un jour, il est venu chez moi en colère. Je lui ai demandé : "Qu'est-ce qui se passe ?" Il m'a répondu : "Comment peux-tu me demander ça ? C'est parce que si j'étais la Vierge, je ne vous aurais jamais choisi, vous six. Il n'y a qu'elle qui pouvait faire cela. Et la preuve qu'elle apparaît vraiment ici est qu'elle vous a choisis vous". Je lui ai dit : "Merci frère Slavko" (ndlr : en Bosnie, on ne dit pas "père" mais "frère" quand on parle à un prêtre).


MIRJANA NOUS PARLE DES SECRETS

Notre Dame dit toujours de ne pas parler des secrets mais, plutôt, de prier parce que la personne qui m'accepte comme Mère et Dieu comme Père, cette personne n'a peur de rien. Notre Dame dit que seulement ceux qui n'ont pas encore connu l'amour de Dieu, ceux-là ont peur. Parce que nous, en tant qu'êtres humains, parlons toujours du futur. Qu'est-ce qui va arriver, quand et où ? Mais je répète toujours la même chose : qui, ici parmi nous, peut dire de manière certaine qu'il sera encore en vie demain ? C'est pourquoi ce que la Vierge nous a enseigné est de nous tenir prêts à paraître devant Dieu maintenant, et non pas de parler du futur. Ce qui va se passer dans le futur est la volonté de Dieu et notre tâche est d'être prêts pour cela (...).

Nous ne parlons jamais des secrets entre nous (ndlr : nous les voyants) parce que les secrets sont secrets et nous, les femmes, sommes capables de garder des secrets (rires et applaudissements). Un ami à moi et à mon mari a dit à mon époux : "Ma femme me cache quelque chose". Marko (le mari de Mirjana) l'a regardé et lui a dit : "Qu'est-ce que tu ferais si tu étais à ma place (rires) ! Ma femme a 10 secrets... et qui sait combien d'autres encore !" (rires)


L'ISLAM RADICAL ET LE CHRISTIANISME

L'Islam radical n'est pas si dangereux que cela, mais c'est nous qui sommes trop faibles. Laissez-moi vous donner un exemple.

Alors que je parlais avec des italiens, samedi, une personne m'a dit : "Il y a tellement de musulmans qui viennent en Italie, maintenant, et ils changent tout. Nous n'avons plus le droit d'avoir des crucifix dans nos hôpitaux, dans nos écoles..."
J'ai immédiatement arrêté cette personne et je lui ai demandé : "Qui enlève la croix du mur ?" Elle m'a répondu : "Moi... mais..." Je lui ai alors dit : "Il n'y a pas de mais, il n'y a pas d'excuse. C’est nous qui sommes faibles dans notre foi, et c’est alors que n’importe qui peut faire ce qu’il veut ».

Si Jésus est celui qui me demande d'ouvrir la porte à tout le monde, je dois le faire. Le même Jésus m'enseigne de vous ouvrir la porte, mais si ce Jésus est un obstacle pour vous - c'est à dire à vous à qui j'ouvre la porte - alors retournez chez vous. C'est ce que je pense.

Nous mettons toujours la culpabilité sur les autres mais jamais sur nous-mêmes. Comment est-ce que je me comporte ? Que fais-je pour Dieu ? Ma foi est-elle forte ? Jusqu'où suis-je prêt à aller pour ma foi ?
La facilité est de dire qu'ils sont des radicaux, qu'ils sont ceci, qu'ils sont cela... Avec mon Dieu, je peux tout faire.

J'ai habité à Sarajevo où les habitants sont musulmans, avec très peu d'orthodoxes. Mais nous avions des croix et l'image de Notre Dame dans nos maisons. Ces gens venaient dans nos maisons, ils nous posaient des questions et je leur expliquais ce dont il s'agissait. Peu importe le prix que j'avais à payer. Je n'aurais jamais enlevé la croix ou l'image de Notre Dame du mur. Parce que nos parents nous l'avaient dit, eux aussi. Si vous êtes prêts à mourir pour votre Dieu, vous vivrez éternellement (...).


QUE FAIRE QUAND LE RESTE DE LA FAMILLE NE VEUT PAS PRIER AVEC NOUS ?

(...) dans votre famille, vous priez mais votre mari et vos enfants ne prient pas, c'est juste un exemple. Allez simplement dans un endroit calme où vous serez seule et priez. Priez pour eux, remettez-les entre les mains de Notre Dame et n'ayez pas peur. Ne leur faites pas des sermons, ne les critiquez pas, ne les forcez pas. Aimez-les, simplement, priez pour eux, remettez-les entre les mains de Notre Dame et n’ayez pas peur.

Notre Dame fera le reste. Parce que nous ne devons pas être un obstacle quand nous
prions pour les autres, sinon, nous allons faire le contraire.


JAKOV ET LE TREMBLEMENT DE TERRE

[Mirjana parle avec humour de Jakov, qui est son voisin à Medjugorje. Ils se parlent chaque jour pendant une dizaine de minutes]

Vous voyez, quand les apparitions ont commencé, Jakov avait seulement neuf ans et demi et nous étions arrêtés par la police chaque jour. Un matin, seuls Jakov et Vicka étaient parvenus à se cacher. Jakov avait à peu près 10 ans. Quand Notre Dame est apparue (...), elle leur a dit : "Maintenant, je vais vous emmener avec moi". Ils pensaient qu'ils allaient mourir puisqu'ils allaient partir avec Notre Dame (rires) et Jakov a dit :

"Notre Dame, prends Vicka, elle a 7 frères et sœurs tandis que moi je suis le seul dans ma
famille" (rires). Notre Dame a souri et elle a répondu : "Non, je désire simplement vous montrer que le Paradis, le Purgatoire et l'Enfer existent bien" (...).

Jakov a aujourd’hui 36 ans et il n’est pas plus courageux. (rires).

Nous sommes ici sur un terrain qui s'affaisse, mais rien n'est jamais arrivé, pas même à ces vieilles maisons, pas une seule pierre n'a bougé, ce n'est donc pas dangereux du tout. Mais personne ne peut expliquer cela à Jakov (rires). Une fois, nous avons eu un petit tremblement de terre, et il est sorti de la maison en courant. Sa femme Annalisa lui a lancé : "Jakov, et tes enfants ?"


LA RELIGION DANS L'EDUCATION DES ENFANTS

Notre Dame dit que les parents ont une grande responsabilité devant leurs enfants. Parce que les parents sont ceux qui sont supposés déposer les graines de la foi à l'intérieur de leurs enfants et cela peut être fait seulement s'ils prient ensemble et vont à la Sainte Messe ensemble parce que les enfants doivent voir ceci chez leurs parents : Dieu passe en premier, et tout le reste suit derrière. Les enfants ont l'esprit éveillé et nous ne pouvons pas leur parler de la prière s’ils ne nous voient pas prier.

Nous ne pouvons pas leur parler de l'importance de la Sainte Messe s'ils ne voient pas que, pour nous, la Sainte Messe a la première place.

Laissez-moi vous donner un exemple qui s'est passé dans ma propre famille. Ma fille aînée, Maria, que vous avez vue hier, quand elle avait seulement deux ans et demi, je ne lui avais jamais parlé des apparitions parce que je croyais qu'elle était trop jeune pour comprendre cela. Un jour, elle jouait dans sa chambre avec une copine. Je les surveillais, de temps en temps, et c'est alors que j'ai entendu l'autre fille dire à ma fille : "Tu sais, ma mère conduit une voiture". Ma fille Maria est restée calme pendant un moment, et elle a répondu : "Tu parles, ma mère parle à Notre Dame" (rires). Sans lui dire un seul mot, elle avait compris ce qui se passait dans notre famille. C'est pourquoi il est important pour les enfants que les parents vivent pour Dieu, avec Dieu à la première place.


CONVERTIR LES GENS A MEDJUGORJE

Quand vous rentrez chez vous, ne parlez pas de Medjugorje aux gens car vous allez les ennuyer. Ils ne vous comprennent pas. Montrez-leur d’abord avec votre propre vie que vous êtes allés à Medjugorje et, ensuite, commencez à parler de Medjugorje.


LES VOYANTS SONT-ILS PRIVILEGIES ?

Pendant toutes ces années, Notre Dame n'a jamais dit "Priez et je vous donnerai" mais

"Priez afin que je puisse prier mon Fils". Donc, Jésus a toujours la première place.

Beaucoup de pèlerins qui viennent à Medjugorje pensent que les voyants sont des privilégiés, que Dieu va accepter nos prières plus facilement, mais c'est une manière de penser qui est complètement fausse.

Notre Dame est une mère, et elle n'a pas d'enfants privilégiés. Simplement, nous sommes tous ses enfants qu’elle a choisis pour des missions différentes. Elle a choisi 6 d'entre nous afin de donner des messages, mais elle a choisi chacun de vous.


LES PRÊTRES QUI N'OBEISSENT PAS A L'EGLISE

Notre Dame n'a jamais dit ce qu'ils (les prêtres) devaient faire mais seulement et toujours ce que nous devions faire pour eux. Elle a dit qu'ils n'avaient pas besoin que vous les jugiez ou que vous les critiquiez, mais ils ont besoin que vous priiez pour eux et que vous les aimiez.

Mes enfants, si vous perdez le respect pour les prêtres, alors vous allez perdre le respect pour l’Eglise, et, à la fin, le respect pour Dieu également. Encore une fois je le redis, Dieu jugera les prêtres d'après ce qu'ils auront été en tant que prêtres.

Ces derniers temps, pratiquement tous les "2" du mois, Notre Dame a insisté sur l'importance de prier pour les prêtres. Par exemple, quand elle nous bénit ainsi que nos objets, elle dit toujours : "Je vous donne ma bénédiction maternelle mais la plus grande bénédiction que vous puissiez recevoir sur terre vient des prêtres.

C'est mon Fils Lui-même qui vous bénit". Et elle dit de ne pas oublier de prier pour nos bergers. "Leurs mains sont bénies par mon Fils".


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje    Mar 30 Juil 2013, 12:19

Témoignage de Mirjana - 12 et 13 Septembre 1998 (Chicago, USA)


Voici des petits extraits (cités dans le désordre) d'un témoignage que la voyante Mirjana a donné à Chicago (USA) les 12 et 13 septembre 1998 (source : FML).

LE JEÛNE AU PAIN ET A L’EAU

Mirjana répond à la question d’une personne :

- A la place du pain et de l’eau, je jeûne avec du café seulement. Ca me garde plus en forme, surtout quand je conduis. Est-ce que cela offense Notre Dame ?

- Je ne comprends pas cela. Je ne peux pas juger. Je ne suis pas celle qui peut dire ce que nous avons besoin de faire. Je peux seulement répéter ce que Notre Dame dit. Elle dit le pain et l’eau. Elle n’a pas mentionné le café. (…) Peut-être devriez-vous le prendre plus tôt, avant que Notre Dame se réveille !

MIRJANA ET SAINT ANTOINE DE PADOUE

(Mirjana répond ici à une personne qui lui demande si elle porte un scapulaire).

Non, mais je me sens plus en relation avec Saint Antoine, et je prie toujours par son intercession. Je prie rarement par l'intercession de Notre Dame parce que je trouve que c'est suffisant de la voir. Et donc, je me sens maladroite en lui posant toutes ces questions que les gens me posent continuellement. Je prie donc normalement par l'intercession de Saint Antoine. Il est le seul saint avec lequel vous pouvez parler ainsi : vous lui dites :

« Si tu m’aides, je t’aiderai ». Il est le seul à qui vous pouvez parler comme ça.
(...) je jeûne toujours ce jour-là (ndlr : pour sa fête). Il y a un chapelet pour lui qui comporte 13 "Notre Père", "Je vous salue Marie" et "Gloire au Père". Et à 13 kilomètres de Medjugorje, nous avons un sanctuaire dédié à Saint Antoine. Tous les mois de juin, pour sa fête, nous y allons tous à pied... pieds nus.

LES APPARITIONS DE MEDJUGORJE SERONT-ELLES LES DERNIERES DANS LE MONDE ?

Notre Dame n'a jamais dit ça de cette manière. Les gens qui veulent du sensationnalisme le disent parce qu'ils choisissent les extraits qu'ils veulent. Notre Dame a dit ceci : «C’est la dernière fois que je serai sur terre de cette façon ». Elle l'a clairement dit ainsi, c'est la dernière fois qu'elle sera sur terre. Et à travers ma prière personnelle, j'en suis venue à penser que ce qu'elle avait voulu dire est que c'était la dernière fois qu'elle apparaîtrait pour une durée aussi longue, et avec autant de voyants, mais pas qu'elle n'apparaîtrait plus sur la terre.

LA CONFESSION MENSUELLE

Notre Dame nous demande d'aller nous confesser, de nous confesser chaque mois. Notre Dame dit qu'il n'y a pas un homme sur cette terre qui n'ait pas besoin de la confession mensuelle. Elle n’a pas mentionné les femmes. Notre Dame sait que les femmes ont suffisamment de croix à porter !

Notre Dame demande que nous revenions à la Bible dans nos familles. Elle n'a pas dit quelle longueur nous devions lire. Elle a dit que la chose importante était le retour à la Parole de Dieu dans les familles. Si Jakov avait été ici quand j'ai parlé de la confession, sa réponse aurait été : "Oui, c'est vrai que les hommes ont besoin d'aller se confesser chaque mois, mais les femmes ont besoin d'y aller chaque jour !"

A QUOI ON PEUT COMPARER LA BEAUTE DE LA VIERGE

Je n'ai jamais vu une image ou une statue de Notre Dame dont je pourrais dire qu'elle ressemble à Notre Dame parce que je crois que cela est impossible.
Parce que ce n'est pas seulement une beauté extérieure que nous voyons, c'est quelque chose qui se dégage (breathes : respire) de l'intérieur d'elle-même. C'est quelque chose qui ressemble à la beauté d'une mère.

Et quand les gens me demandent parfois s’il y a quelque chose à quoi je pourrais comparer cela, peut-être que la seule chose que je pourrais prendre en comparaison est quand une mère donne naissance à son enfant, la première fois que cet enfant est placé dans ses bras. L’expression de Notre Dame et son visage ressemblent vraiment à ce moment-là.

Je peux essayer de la décrire : elle est un peu plus grande que moi. Elle porte toujours une robe grise et un voile blanc, à part pour Noël et pour Pâques, où elle porte une robe d'or. Et elle a de longs cheveux bruns. On les voit là, à côté de sa tête et à côté de sa taille, ce qui signifie que ses cheveux sont longs. Elle a les yeux bleus et elle est vraiment belle. Parce que, comme je l'ai déjà dit, il est impossible de décrire la beauté qui vient de l'intérieur d'elle-même.

Quand nous étions enfants, nous lui posions des questions d'enfants. Nous lui avons demandé : "Comment est-il possible que tu soies si belle ?" Elle nous a souri, et elle a dit : "C'est parce que j'aime", et elle a ajouté : "Mes chers enfants, si vous voulez être beaux, alors aimez".

A l'époque où elle a dit cela, Jakov avait seulement 10 ans. Quand Notre Dame est partie, Jakov a dit : "Je pense que Notre Dame ne dit pas la vérité, là". Et nous lui avons demandé : "Comment peux-tu dire que Notre Dame ne dit pas la vérité ?" Il a dit :

"Regardons-nous, nous les six voyants. Nous pourrions aimer toute notre vie, nous ne serons jamais beaux !"

C'est pourquoi il a des apparitions depuis 17 ans !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje    Mar 30 Juil 2013, 12:19

Interview de Mirjana par le Père Petar Ljubicic en 1985

Cette interview de la voyante Mirjana a été réalisée par le Père Petar Ljubicic en 1985 (source : Spirit Daily).


1-LE MONDE ACTUEL, LES NON-CROYANTS

Père Ljubicic : Comment vois-tu la situation actuelle, dans le monde ? Quel regard portes-tu personnellement sur toutes ces choses ?

Mirjana : Il n'y a jamais eu d'époque comme celle-ci. Jamais auparavant Dieu n'a été moins honoré et moins respecté que maintenant. Jamais auparavant il n'y a eu si peu de gens qui L'ont prié. Tout semble être plus important que Dieu. C'est la raison pour laquelle Elle (ndlr : la Vierge) pleure autant.

Le nombre d'incroyants devient de plus en plus grand. De telles personnes s'efforcent d'avoir d'une vie meilleure, alors que Dieu Lui-même leur est superflu et accessoire.

C'est pourquoi je me sens profondément désolée pour eux et pour le monde. Ils n'ont aucune idée de ce qui les attend. S'ils pouvaient seulement jeter un petit coup d'oeil à ces secrets, ils se convertiraient à temps. Certes, Dieu pardonne toujours à tous ceux qui se convertissent vraiment.


2-SE PREPARER AUX SECRETS

Père Ljubicic : Peut-être a-t-Elle attiré notre attention sur d'autres choses que nous devons faire, en plus de prier et de nous préparer à ce moment-là ? Peut-être y a-t-il quelque chose de concret ?

Mirjana : Oui, elle m'a dit qu'il était nécessaire de beaucoup prier jusqu'à ce que le premier secret soit révélé. Mais en plus de cela, il est nécessaire de faire des sacrifices - le plus possible, afin d'aider les autres autant que nos capacités nous le permettent -, de jeûner, surtout maintenant, avant le premier secret. Elle a déclaré que nous étions obligés de nous préparer.


3-LES JEUNES D'AUJOURD'HUI

Père Ljubicic : Dis-moi, comment perçois-tu ce qui se passe autour de toi ? Comment vois-tu les jeunes autour de toi ? Je fais allusion à ceux de ton âge, ceux avec qui tu vis et avec qui tu es en contact (adolescente, Mirjana étudie alors à Sarajevo).

Mirjana : J'aimerais juste que vous sachiez comment je me sens, certains jours ! Il y a des moments où je sens que je pourrais devenir folle. Si Marie n'était pas là, si elle ne me remplissait pas de force, je serais sûrement devenue folle maintenant... Quand je vois comment les gens croient, surtout à Sarajevo, comment ils utilisent Dieu et Son Nom dans leurs jurons, à quel point ils sont irréfléchis, comment ils maudissent Dieu ... Ces misérables n'ont aucune idée de ce qui les attend dans un proche avenir. C'est alors que, tandis que je les observe, j'ai pitié d'eux. Je me sens désolée pour eux. Je prie et pleure, et prie, prie tellement pour eux. Je prie Marie d'éclairer leur esprit, car, comme Jésus l'a dit : ils ne savent vraiment pas ce qu'ils font ... Et pourtant, les deux premiers secrets ne sont pas aussi sévères et rudes que cela. Je veux dire, si, ils sont sévères, mais pas autant que ceux qui restent.


4-L'EFFET DES SECRETS SUR LES GENS

Père Ljubicic : Les secrets sont-ils de l'ordre de l'observable, sont-ils distincts (ndlr : au sens "clairs, nets et précis"), ou bien sont-ils d'une nature plus spirituelle ?

Mirjana : Distincts, distincts.

Père Ljubicic : Distincts ?

Mirjana : Oui, distincts. Ils seront visibles. Cela est nécessaire afin de secouer un peu le monde. Cela permettra au monde de faire une pause et de réfléchir.

Père Ljubicic : Quelque chose comme une catastrophe ?

Mirjana : Non, ce ne sera pas quelque chose d'aussi énorme que cela. Cela viendra plus tard. C'est quelque chose qui donnera au monde matière à réfléchir sérieusement, et qui lui permettra de voir qu'Elle (la Vierge) était vraiment là, ainsi que de voir et de réaliser qu'il y a un Dieu, qu'Il existe.


5-APRES ET AVANT LES SECRETS

Père Ljubicic : Après cela, quelqu'un pourra-t-il dire : "C'est une sorte de phénomène naturel" ou quelque chose dans ce style ?

Mirjana : Peut-être que certains incroyants convaincus pourront dire quelque chose comme ça après le premier et le deuxième secret.

Père Ljubicic : Je suis juste curieux de savoir si quelqu'un pourra dire : "Je sens quelque chose, je sens que quelque chose va arriver bientôt" ou quelque chose dans ce style...

Mirjana : Eh bien, vous pouvez voir qu'il y a des choses assez particulières qui se passent dans le monde : les gens sont malheureux, insatisfaits, l'avarice règne partout, presque personne n'admet qu'il a suffisamment de tout.

Pourtant, rien de tout cela ne donne d'indices sur le secret. Ce secret est là par lui-même. Le secret parlera amplement par lui-même et il n'a pas besoin d'indices annonciateurs ou de signaux.


6-LES TEMOINS, LE(S) LIEU(X)

Père Ljubicic : Encore une fois, au sujet du premier secret, qui fera l'expérience, qui verra, qui sera convaincu et qui pourra alors dire : "Vraiment, ce qui s'est passé - ou ce qui est en train de se passer - est la réalisation du secret" ? Qui sera capable de voir tout cela ?

Mirjana : Tous ceux qui seront ici ou sur le(s) lieu(x) où le secret va se dérouler (les "s" entre parenthèses figurent également dans la version anglaise).

Père Ljubicic : Je suppose que cela implique un lieu spécifique. Tous ceux qui souhaiteront voir et expérimenter ce signe, ou le secret quel qu'il soit, devront-ils se rendre à cet endroit particulier pour voir et faire l'expérience de cela ?

Mirjana : Eh bien, il est certain que personne ne souhaite voir les désastres, la détresse et le malheur. Je ne pense pas que ce genre de choses attire les gens. Pourquoi les gens iraient-ils voir quelque chose de ce genre ? C'est une chose que d'aller voir un signe, c'en est une autre que d'aller voir la souffrance ou un désastre. Qui, par exemple, irait en Italie pour voir un barrage s'effondrer ? Qui a ce genre de désir ? Je ne pense pas que quiconque l'ait - et il en sera ainsi avec le secret.
Bien entendu, ce sera quelque chose dont tout le monde entendra immédiatement parler, et partout.

Père Ljubicic : Dis-moi, si le secret implique un lieu plutôt qu'une condition ou une situation, ne serait-ce pas souhaitable qu'il y ait le plus de personnes possible pour voir - afin d'avoir le plus de témoins oculaires possible - même s'il se peut que ce ne soit pas une chose joyeuse ou quelque chose d'agréable à regarder ?

Mirjana : Ce sera une évidence... Ce sera quelque chose dont les gens vont entendre parler de très loin.

7-LES DIFFERENTS SECRETS

Père Ljubicic : Sur les dix secrets que chacun de vous va recevoir - toi et Ivanka, vous les avez déjà reçus (ndlr : de même que Jakov Colo, aujourd'hui) -, sais-tu lequel d'entre eux sera exactement le même ? Je veux dire : quel secret sera exactement le même pour toi, pour Ivanka et pour les autres ?

Mirjana : Non, je ne le sais pas.

Père Ljubicic : Quelqu'un a dit que seuls trois des secrets que chacun d'entre vous a reçus étaient identiques, tandis que tous les autres étaient différents.

Mirjana : Celui concernant le signe est identique. Je n'ai aucun doute à ce sujet car il n'y aura pas six signes différents.

Père Ljubicic : Pas au même endroit.

Mirjana : Le signe est le même signe. Personnellement, je n'ai jamais parlé des secrets avec quiconque. Après tout, de la même façon que les secrets m'ont été confiés, ils ont été également confiés aux autres de la même manière.


8-LE SIGNE DE LA VIERGE

Père Ljubicic : Jusqu'à présent je n'ai jamais parlé avec toi du côté permanent du signe. Chacun d'entre vous maintient fermement qu'il sera indestructible, permanent et très grand. Par conséquent, on sera en mesure de le comprendre comme quelque chose de tangible.

Mirjana : Oui, le signe sera indestructible et permanent. Naturellement, il sera clair pour tous que ce n'est pas quelque chose qui a été construit et érigé. Personne ne pourra dire qu'il a été amené et placé à cet endroit particulier par, disons, quelqu'un de Medjugorje.

Père Ljubicic : Le signe se manifestera-t-il le jour ou la nuit ? En demandant cela, suis-je en train d'empiéter sur le secret ?

Mirjana : Oh, c'est un secret. Je ne peux pas répondre parce que cela touche à ... Le secret a déjà une date et une heure précises.

Père Ljubicic : Est-ce que le secret a une minute et une seconde précises ?

Mirjana : Je connais le jour exact et l'heure.


9-LE SIGNE ET LES NON-CROYANTS

Père Ljubicic : Penses-tu qu'il puisse y avoir certaines personnes, certaines âmes, qui - sans que personne ne les informe ni ne les avertisse -, "sentiront" peut-être quelque chose, que quelque chose va se produire, et qui, par conséquent, viendront en grand nombre ?

Mirjana : Je ne sais pas. Mais j'ai eu l'occasion de demander à Notre-Dame quelque chose d'approchant. Je sais que, pendant la manifestation du secret, il y aura des conversions spirituelles.

Père Ljubicic : Il y aura des conversions.

Mirjana : Oui, il y aura des conversions.

Père Ljubicic : Penses-tu que la majorité des gens qui se convertiront seront ceux qui trouvaient cela suspect, qui doutaient, qui ne croyaient pas... ?
Mirjana : Il y en aura de toutes sortes : ceux qui trouvaient simplement cela suspect, ceux qui ne croyaient pas du tout, et d'autres.

Père Ljubicic : Penses-tu qu'il y en aura toujours qui resteront endurcis - malgré les signes et les avertissements explicites, tangibles et visibles ?

Mirjana : Oui.

Père Ljubicic : Il y aura ?

Mirjana : Oui, il y en aura.

Père Ljubicic : Oui, bien sûr, ainsi qu'il y en a toujours eu. Même aujourd'hui, tant de gens voient les œuvres évidentes de Dieu, et pourtant ils le rejettent simplement, parce qu'ils sont tellement endurcis, tout comme les Pharisiens.

Mirjana : Ce sont ceux qui ont fermé leur âme à Dieu.




10-SATAN

Père Ljubicic : Permets-moi de parler du dernier message de Notre Dame. Il semble que
Notre-Dame attire notre attention sur notre plus grand ennemi : Satan. Il semble qu'il multiplie ses attaques, qu'il tente de créer la confusion et de compliquer la situation.

Mirjana : Il est responsable, pour les non-croyants. Satan. C'est pourquoi Elle (ndlr : la Vierge) a dit de bénir la maison avec de l'eau bénite, le samedi. Il est celui qui rend les gens incroyants. Qui d'autre le pourrait ?

Père Ljubicic : Penses-tu que l'athéisme est en augmentation ou en diminution aujourd'hui ?

Mirjana : Il est en augmentation. Un miracle est nécessaire pour que l'athéisme diminue.



11-LA MANIFESTATION D'UN SECRET

(la partie de l'interview qui suit a été réalisée ultérieurement. Mirjana parle d'autres secrets...)

Père Ljubicic : La manifestation de ce secret, est-ce seulement quelque chose de momentanée ou est-ce quelque chose qui durera pendant une période prolongée ?

Mirjana : Ca va durer un petit moment.

Père Ljubicic : Un petit moment ?

Mirjana : Un petit peu.

Père Ljubicic : Son effet sera-t-il durable et permanent ou bien son effet sera-t-il momentané et passager ?

Mirjana : Comment puis-je expliquer cela sans empiéter sur le secret ? Laissez-moi simplement dire que ce ne sera pas bon du tout, ce ne sera pas agréable.

Père Ljubicic : Après cela, si quelqu'un venait ici en sachant que telle ou telle chose a eu lieu, cette personne serait-elle en mesure de voir quelque chose - une preuve que quelque chose s'est effectivement produit ici ?

Mirjana : Oui, oui, oui.

Père Ljubicic : Ce sera visible ?

Mirjana : Oui.




12-LA VIERGE MARIE

Père Ljubicic : Au regard de cette situation, il semble qu'Elle (ndlr : la Vierge) essaie de nous préparer et de nous revêtir de sainteté, l'amour de Dieu et la perfection, afin que nous puissions accueillir notre Seigneur quand il viendra. Y a-t-il quoi que ce soit qui annonce quelque chose de cette nature ?

Mirjana : Exactement comme toutes les mères, Elle prend soin de ses enfants. Elle veut que nous venions rencontrer Dieu le Père en étant bien préparés. Elle ne veut pas que nous pleurions et que nous gémissions quand il sera trop tard. Dieu dit qu'Il pardonne à tout moment - à condition que l'âme se repente sincèrement. Tout ce qu'Elle demande, la seule chose qu'Elle attende, c'est que nous nous repentions tous afin que nous puissions être pardonnés. Ce qui vient après, ce sont les secrets qui sont vraiment désagréables. Je serais heureuse si tout le monde comprenait enfin cela. Je ne peux pas dire les secrets, mais une fois qu'ils commenceront à se réaliser, alors il sera trop tard.


13-L'INTERVALLE ENTRE LES SECRETS

Père Ljubicic : Est-ce qu'il y aura un long intervalle entre le premier et le deuxième secret ?

Mirjana : Cela varie selon les secrets. Ce que je veux dire, c'est que, par exemple, le délai entre le premier et le deuxième secret dure un certain temps, entre le deuxième et le troisième la longueur est différente. Par exemple, et j'insiste : par exemple, le premier secret pourrait se produire aujourd'hui et le second dès demain.


14-LES MYSTIQUES ACTUELS

Père Ljubicic : Dis-moi, qu'est-ce que tu penses des gens qui sont inspirés par Dieu d'une manière spéciale ? Je veux dire, les personnes qui font de véritables expériences mystiques, des expériences mystérieuses ? Je parle de celles à qui Dieu montre ou dit quelque chose, de manières très variées, des choses qui se produiront dans l'avenir...

Peux-tu établir une connexion entre eux et la situation du monde actuel ?

Mirjana : Je crois que, eux aussi, ont été choisis par Marie - tout comme nous l'avons été.

Nous tous, nous n'avons pas été choisis parce que nous étions en quelque sorte mieux que les autres. Pas du tout. Je veux simplement dire que chacun d'eux a été choisi pour aider les gens, pour attirer l'attention des gens, pour parler aux gens, pour instruire ceux qui les entourent d'une certaine façon, pour parler avec eux et pour leur dire ce que Marie dit.

Pour faire et dire les mêmes choses qu'Elle nous dit à nous. Peut-être les gens vont-ils les écouter. La principale tâche pour nous tous est de répandre la foi en Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Mirjana - voyante de Medjugorje
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02 Août 2013 APPARITION à Mirjana en LIVE MEDJUGORJE
» Medjugorje: Message du 02 mars 11 de maman Marie à Mirjana (message pour les non-croyant)
» Message du 2 mai à Mirjana - MEDJUGORJE
» Message du 2 octobre 2013 confié à Mirjana Medjugorje
» Medjugorje : Message du 2 novembre 2013, de Mirjana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: