DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 22 Juil 2013, 21:20

Bonsoir,

Sans pour autant remettre en question l'existence d'Adam et Eve... Adam fut créé sur terre puis emmené au Jardin d'Eden où Eve fut "extraite" de sa côte.

Ce que je pense : Adam = humus (d'où être humain), Eve = âme. A l'origine, Dieu a façonné l'être humain avec de la terre mais cela ne suffisait pas à le rendre complet, à le rendre totalement à l'image de son créateur, c'est à dire divin, alors Dieu lui a donné une âme immortelle mais cela devait se faire au Paradis et non sur terre car Dieu est dans l'Eternité. D'où la naissance d'Eve en Eden.

Mais pourquoi avoir sorti l'âme du corps d'Adam, de sa côte ? Peut être pour signifier que nous sommes à la fois à l'image du Fils (corps) et à la fois celle du Père (esprit). Et que dit le Crédo par rapport au Christ ? ... engendré non pas créé. Ainsi Eve fut non pas créée (contrairement à Adam) mais engendrée. Par le péché (du latin secare, séparer, diviser), le corps s'est coupé de son image divine et immortelle, d'où la mort, et le retour sur terre pour Adam. Au long de sa vie la mission d'Adam (et la nôtre) sera de retrouver sa ressemblance divine et à la résurrection l'âme et le corps seront à nouveau unis et le corps deviendra à son tour, comme à l'origine, immortel.

D'ailleurs plus on avance dans l'histoire de l'humanité plus on comprend cette évidence. Les premiers hommes à l'origine (même encore du temps de Moïse) étaient très primitif, voire sauvages, très proches de la terre (humus), après la mort et la résurrection du Christ, l'Esprit Saint nous a été envoyé et depuis 2000 ans l'homme a de plus en plus conscience de l'existence de son âme, de sa dignité (qui lui vient de sa ressemblance avec Dieu) et de sa mission qui consiste à s'unir à nouveau à cette âme (ce qui se fera à la résurrection). Par unir je veux dire en avoir conscience de façon lucide, actuellement ici bas on ne voit pas notre âme ni celle des autres, on la devine seulement par notre foi ! On ne peut pas dire qu'il y ait une réelle unité.

Mais à la résurrection, l'âme s'unira au corps (l'homme à la femme) et ne formerons plus qu'une seule chair, glorifiée.

Dans la bouche de Dieu tout possède un poids d'éternité et non pas uniquement limité à la vie terrestre. Quand il dit "l'homme s'unira à sa femme" bien entendu il parle du mariage, de la famille etc. Mais plus que cela il signifie l'union de l'âme avec le corps, d'Eve avec Adam. D'ailleurs Jésus a bien dit qu'au Ciel nous serons comme les anges, il n'y aura ni hommes ni femmes, aucune union, point de mariage.

Dans le mot évanescent, on entend Eve non ? ce mot qui signifie "léger, fugitif, vaporeux" cela ne vous fait pas penser à l'âme ? Comme quoi notre vocabulaire n'a pas été créé par hasard mais inspiré par Dieu y compris dans la traduction française des saintes écritures. (je fais référence au nom d'Eve(anescent))

J'oubliais le plus important, avec une âme et un corps nous ne serions pas encore des êtres vivants ni à l'image du Dieu Trinitaire. Il nous manque l'Esprit, et c'est ce que Dieu nous a donné en soufflant dans les narine de Adam !

Qu'en pensez vous ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 23 Juil 2013, 12:47

L'âme c'est aussi le coeur (d'où le côté d'Adam ?), là où naissent les passions.

Quand la Genèse dit que c'est Eve qui fut tentée par le Serpent puis tenta Adam, ne doit on pas comprendre par là que c'est dans le coeur que la tentation s'est d'abord insinuée avant de corrompre tout le corps ?

Jésus ne dit il pas "ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille le corps mais ce qui en sort, car du coeur procèdent tous les mauvais désirs, convoitises, impuretés etc." ?

Là je pense se trouve tout le mystère du péché originel et la clé du drame de notre histoire.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 23 Juil 2013, 13:11

Oui Adam et Eve sont aussi le prototype des enfants d'Israël qui hériteront la Terre Promise et certains termes le rappellent en Dt 1,39
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Sam 27 Juil 2013, 17:54

Oui, vous avez raison : Outre leur réalité, Adam et Eve sont éminemment riches en symboles qu'on ne comprendra pas tous, même après une vie d'étude.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 11:35

Mister be a écrit:
Oui Adam et Eve sont aussi le prototype des enfants d'Israël qui hériteront la Terre Promise et certains termes le rappellent en Dt 1,39
Je cite: "Mais vos petits enfants dont vous avez prétendu qu'ils allaient être livrés en butin, vos fils qui ne savent pas encore discerner le bien et le mal, ce sont eux qui y entreront, c'est à eux que je le donnerai et ce sont eux qui le posséderont."
J'essaie le comprendre le pont que fait Mister be avec le texte de Gn. 2-3 sur Adam et Eve. Eux non plus ne connaissaient pas le bien et le mal avant de toucher à l'arbre défendu. Une fois qu'ils ont connu et discerné le bien et le mal, ils ont été expulsés d'Eden. Ici, ils entrent en terre promise avant de connaître le bien et le mal (et le texte ne dit pas qu'ils connaîtront le bien et le mal une fois qu'ils entreront, l'expression "pas encore" est une erreur de traduction). Donc:

Eden // terre d'Israël
arbre de la connaissance du bien et du mal // connaissance du bien et du mal par la génération sortie d'Egypte, qui a murmuré dans le désert
Adam et Eve // génération nouvelle issue de exilés, née dans le désert



Cette explication du "péché originel" met en difficulté le dogme catholique qui dit que le péché d'Adam et Eve s'est produit dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 11:41

Non, cette explication ne met pas en difficulté le dogme, de même que l'idée que les Egyptiens anciens aient eu une préfiguration de Jésus en Osiris ne fait pas de Jésus une invention d'un groupuscule osirien.

Dieu ne cesse de réaliser REELLEMENT DES CHOSES qui, pourtant, annoncent et signifient autre chose.

Ainsi, la sortie d'Egypte a bien eu lieu et pourtant elle n'est que le signe du salut réalisé par le Christ.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 13:18

Mais il y a un temps où l'Eglise enseignait tranquillement que le monde avait été créé en sept jours. Elle a revisé son enseignement parce que la science lui a montré que le sens littéral était impossible, et que, par ailleurs, le dogme essentiel au salut n'était pas mis en cause par cette découverte. N'en va-t-il pas de même pour l'historicité du "premier couple de l'histoire" ? La science aujourd'hui rejoint à la fois la Bible (de même au XXe siècle avec la "découverte" du Big Bang) mais lui demande de reviser son enseignement sur l'historicité d'un premier couple: ce qu'il y a eu à l'origine de l'humanité, ce n'est pas un premier couple, mais un premier "village" dans lequel s'est diffusé le nouveau code génétique, celui d'homo sapiens (au demeurant dans une région qui est sans doute le Moyen Orient, entre l'Afrique et l'Europe, peut-être même Israël).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 13:26

scholasate a écrit:
Mais il y a un temps où l'Eglise enseignait tranquillement que le monde avait été créé en sept jours. Elle a revisé son enseignement parce que la science lui a montré que le sens littéral était impossible, et que, par ailleurs, le dogme essentiel au salut n'était pas mis en cause par cette découverte.

Ce n'est pas l'Eglise qui enseignait cela, mais des théologiens de l'Eglise.

L'Eglise ne s'engage infailliblement que dans son dogme.

Citation :

N'en va-t-il pas de même pour l'historicité du "premier couple de l'histoire" ? L

Justement, là l'Eglise a engagé son autorité infaillible et l'a sans cesse rapelé, y compris dans la grande période du Père Gustave Martelet et du sens symbolique d'Adam et Eve.

C'est essentiel à la foi : Car Adam et Eve, même s'ils ont un corps d'hominidés, ont une âme spirituelle immortelle, créée par Dieu. Et cela change tout.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 13:38

En effet, il y a bien dû y avoir un premier être humain à qui Dieu ait insufflé une âme spirituelle capable de le contempler à l'instar des anges. Mais cela ne concerne pas la théorie du premier couple. Or c'est bien cela qu'enseigne le catéchisme, que l'humanité procède d'un seul couple. Or cela est scientifiquement faux, à ce qu'il semble.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 14:17

La foi enseigne que Dieu a insufflé 2 âmes (un homme et une femme) : "Homme et femme il les fit".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 14:44

Le texte hébreu est souvent mal traduit. Ici (Gn 1, 27) nous avons "il créa l'Adam mâle et femelle", et plus loin (Gn. 2, 7) "il insuffla dans les narines de l'Adam une haleine de vie". Il s'agit donc bien de l'insufflation d'une seule âme dans une seule personne.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 15:33

Parce que vous croyez qu'Adam, bien concret, a vécu avec un "symbole" de femme, une "abstraction", lui qui dit en la voyant : "Celle-ci est la chair de ma chair".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 16:17

Je crois que ce qu'il faut garder de la lettre du texte, c'est l'insufflation d'une âme au moment de la création d'un être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 17:04

scholasate a écrit:
Je crois que ce qu'il faut garder de la lettre du texte, c'est l'insufflation d'une âme au moment de la création d'un être humain.
Et donc deux premiers humains très concrets. Car "une âme", ça n'existe pas.

Ce qui existe c'est l'âme concrète de telle personne dans son corps palpable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 18:40

Arnaud Dumouch a écrit:

Et donc deux premiers humains très concrets. Car "une âme", ça n'existe pas.
Ce qui existe c'est l'âme concrète de telle personne dans son corps palpable.
Le texte dit clairement que Eve n'est pas créée, en tant que personne, au même moment qu'Adam. Le premier homme créé par Dieu était seul, il a fallu qu'il demande à Dieu une "aide".
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28028
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 18:44

Mais dans le premier récit de la création, ils sont créés en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 18:50

Simon1976 a écrit:
Mais dans le premier récit de la création, ils sont créés en même temps.


salut Tandis que le second texte montre qu'ils sont COMPLEMENTAIRES.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 19:34

Je ne suis pas d'accord. Dans le premier récit, il s'agit du modèle céleste de l'être humain, un seul être, à la fois féminin et masculin, dont l'humanité vient de l'image divine en lui. Dans le second récit, c'est la forme terrestre, et son humanité vient de l'animation de l'âme en son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 19:36

Un seul être humain à la fois masculin et féminin ?

Un être à 4 pattes et 4 bras ? :beret: 

Bon, je vois ce que vous voulez dire : Le Dieu unique a des qualités féminines et masculines.

Mais l'homme et la femme sont dès le début DEUX ÊTRES.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1688
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Lun 29 Juil 2013, 20:22

Oui, le texte montre qu' "il n'est pas bon que l'homme soit seul". L'homme (l'humain) est un être sociable, ou un animal politique. Mais le texte montre en même temps que, s'il ne demande pas à Dieu son aide, il reste seul. Donc il est, au début, seul.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 30 Juil 2013, 10:47

scholasate a écrit:
Oui, le texte montre qu' "il n'est pas bon que l'homme soit seul". L'homme (l'humain) est un être sociable, ou un animal politique. Mais le texte montre en même temps que, s'il ne demande pas à Dieu son aide, il reste seul. Donc il est, au début, seul.

salut 
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Dim 17 Nov 2013, 14:50

Bonjour,

J'ai souhaité pousser ma réflexion plus loin, ainsi que la comparaison de Eve à l'âme et Adam au Corps :

Ainsi, tout comme Eve est sortie du côté de Adam, l'Eglise est sortie du côté du Christ à sa mort. Je comprends par là que tout comme Eve qui est sortie du corps de Adam, s'est ensuite unie à Adam pour ne former qu'une seule chair, l'Eglise - qui est sortie du corps du Christ - est appelée à s'unir au Christ lors du Jugement Dernier, au moment de la Résurrection.

Il est dit dans la Genèse que Dieu créa l'homme, puis il fit descendre sur lui un profond sommeil et ensuite sorti la femme de son côté.

Que se passe-t-il sur la Croix : Jésus meurt (la mort est comme une torpeur dans laquelle entre l'homme) puis son côté s'ouvre.

De même à notre mort, Dieu nous fait tomber dans un profond sommeil et ensuite l'âme sort du corps ! Pourquoi par la tête si on en croit les nombreux témoignages de EMI ? Alors que pour le Christ et pour Adam ce fut par le cpôté ? Personnellement je vois cela comme une distinction entre la soumission du premier homme ainsi que du Christ sur la Croix à Dieu le Père. Mais l'homme soumis à la mort et au péché originel lui est un homme ayant pris possession du fruit défendu de la connaissance. Donc l'âme sort forcément de la tête qui est le lieu de la connaissance, de l’intellect.

L'Eglise serait donc en quelque sorte l'âme mystique du Christ, qui unie au Corps mystique de Jésus forme le Royaume de Dieu dont nous faisons partie dès ici bas par notre baptême et notre conversion constante.

Mais bien que nous faisons tous partie du Corps du Christ, nous sommes aussi des personnes uniques, des membres de ce Corps. Il n'y a pas fusion mais union. Notre âme en quittant le corps mortel au moment de la mort, épouse le corps glorieux du Christ. Cette union nécessite d'être totalement purifiés et c'est ce qu'on appelle le Purgatoire.

Les demeures dont parle Jésus ce n'est rien d'autre que notre corps glorieux qui attend de s'unir à notre âme lors de la Résurrection !

Ainsi tout se rejoint, en Adam et Eve au départ, et en Jésus à la fin des temps, mais le sens reste le même : une union entre corps et âme par l'Esprit Saint.

"Dieu souffla dans les narines de Adam un esprit de vie"
= Adam, Eve et Esprit
= Corps, âme et esprit
= Homme vivant créé à l'image de Dieu, cette image étant le fruit de l'union des 3
=> Image trinitaire

Concernant le péché originel, c'est la femme qui a été tentée d'abord puis à son tour a tenté l'homme, Adam.

On peut voir un parallèle avec ce que dit Jésus dans les évangiles :

Marc 7 : 15 - "Rien de ce qui est hors de l’homme et qui entre dans l’homme ne peut le souiller ; mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme."

Ainsi si on compare Eve à l'âme, on comprend pourquoi elle fut tentée la première ! Satan s'est faufilé (d'où l'image du serpent) dans l'âme de l'homme et c'est l'âme ensuite, qui ayant succombé à la tentation a à son tour de l'intérieur poussé le corps à agir et donc à pécher.

Que pensez vous de cette interprétation ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Dim 24 Nov 2013, 22:45

Ce schéma représente les différentes étapes de l'incarnation et du salut :


_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Philippe B. le Mar 26 Nov 2013, 17:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28028
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Dim 24 Nov 2013, 22:51

Un peu trop large, ton image. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:14

ah zut je pensais que tout le monde avait un 24" ici !! Smile

Bon, voici la légende :

1) Dieu nous crée tous en Jésus (Collossiens 1,12-20 : "Lui, le Fils, il est l'image du Dieu invisible, le premier né par rapport à toute créature, car c'est en lui que tout a été créé dans les cieux et sur la terre, les êtres et les puissances invisibles : tout est créé par lui et pour lui.") Dès le commencement Dieu nous a créé à l'image de son Fils, nous étions donc tous frères dès le commencement, en réalité l'âme du premier homme connait l'âme du dernier homme car toutes ont été créées en même temps, comme dans une grande famille, mais une fois entrées dans la mort, toutes naissent à un moment différent du temps et ignorent le lien qui les unis et que nous devons retrouver.

2a) suite au péché originel, chaque âme se séparent l'une de l'autre et donc du Corps du Christ et tombent dans la mort. L'histoire des hommes "mortels" commencent, dans le temps. Chaque âme s'incarne à un moment différent du temps

2b) Jésus s'incarne également à un point précis du temps, il y a 2013 ans afin de nous racheter (imaginer Dieu plongeant ses mains - le Christ - dans l'eau de la mort pour nous repêcher et, par l'Ascension de son Fils nous ramener tous en même temps à Lui)

3a) Conséquence de l'incarnation, nous naissons dans le temps, sur terre

3b) De même pour Jésus

4) A la mort de Jésus, Il descend aux Enfers et libère toutes les âmes (y compris celle du dernier homme qui naîtra à la fin des temps, d'où là zone rouge qui englobe toute l'histoire), nous somme sen effet suite à la chute originelle privés du Ciel et à notre mort nous descendons dans le Shéol.

C'est ainsi que nous croyons que sur la Croix, notre visage à chacun apparaissait devant les yeux de Jésus. Pas seulement ceux du bon et du mauvais Larron et de ses contemporains. Il savait qu'une fois ressuscité par le Père chacun de nous le suivrait et ressusciterait avec Lui (même si dans le temps nous n'étions pas encore nés)

5) Au même moment Jésus remonte vers le Père à travers l'Eglise qui est son Corps (zone bleue), et chacun de nous en Lui remonte également à ce moment précis et unique de l'histoire. Notre vie pourtant continue ici bas mais par la foi nous savons que nous somme déjà sauvés

6) Nous sommes à nouveaux tous unis les uns aux autres en Jésus.

Ainsi en réalité à notre mort nous ouvrons les yeux sur une réalité qui existe déjà hors du temps, en Dieu, (point 6) là où toutes les âmes sont à nouveaux unies en Dieu, et l'ancien monde n'existe déjà plus, la nouvelle Jérusalem est devant nous (après le purgatoire qui se passe pendant l'Ascension et est plus ou moins douloureux suivants nos souillures)

Le père qui meurt et laisse sa femme et ses enfants ici bas les retrouve donc immédiatement, après le purgatoire, une fois dans la Béatitude (point 6). Il retrouve aussi les enfants de ses enfants qui peut être n'étaient pas encore nés lors de son décès. En fait il reconnait toutes les âmes de tous les hommes de tous les temps, car toutes ont été créée ensemble en Jésus (point 1)

En réalité l'histoire du salut se passe en un claquement de doigt pour Dieu. A peine Adam tombé, le nouvel Adam se présente de suite à lui et le relève. Adam c'est chacun de nous. Eve c'est notre âme, quand Eve s'unit à Adam on a l'homme tel que voulu par Dieu. Quand l'Eglise (avec Marie, la nouvelle Eve) s'unit au Christ (Nouvel Adam), on a la Résurrection des mort et l'homme glorieux, racheté.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:41

scholasate a écrit:
Je ne suis pas d'accord. Dans le premier récit, il s'agit du modèle céleste de l'être humain, un seul être, à la fois féminin et masculin, dont l'humanité vient de l'image divine en lui.
C'est très Guénonien ça. Mais je suis d'accord. Vais me faire engueuler par Arnaud là ....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:45

Loup Ecossais a écrit:
scholasate a écrit:
Je ne suis pas d'accord. Dans le premier récit, il s'agit du modèle céleste de l'être humain, un seul être, à la fois féminin et masculin, dont l'humanité vient de l'image divine en lui.
C'est très Guénonien ça. Mais je suis d'accord. Vais me faire engueuler par Arnaud là ....
Et c'est aussi la façon dont Platon voyait l'humanité avant le "péché originel" qui la fit condamner par les dieux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:50

Arnaud Dumouch a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
scholasate a écrit:
Je ne suis pas d'accord. Dans le premier récit, il s'agit du modèle céleste de l'être humain, un seul être, à la fois féminin et masculin, dont l'humanité vient de l'image divine en lui.
C'est très Guénonien ça. Mais je suis d'accord. Vais me faire engueuler par Arnaud là ....
Et c'est aussi la façon dont Platon voyait l'humanité avant le "péché originel" qui la fit condamner par les dieux.
N'a-t-il pas eu raison ???
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:52

Je ne crois pas : Je pense que dans l'autre monde, nous resterons hommes et femmes, bien différenciés. Et heureusement !!

Où serait la complémentarité si, comme le croyait Platon, les êtres devaient métaphysiquement fusionner dans l'autre monde ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:57

Adam et Eve représentent aussi l'homme et la femme je ne dit pas le contraire. Mais il ne faut pas les imaginer comme des êtres humains ayant réellement existé je pense, cela voudrait dire que Dieu a commencé par créé un homme et une femme et ensuite à chaque naissance sur terre Il referait le travail de création ?

Il y a un sens bien plus profond mais que les hommes du temps de la Genèse n'ont pas pu reproduire tellement c'est un mystère qui les dépassait. L'âme a été créée pour le corps et le corps pour l'âme, il ne peut pas y avoir ainsi une multitude de corps pour une seule âme comme on le pense à tort dans la croyance en la résurrection. Dieu a créé le corps du sol et à retiré une partie de son côté pour en faire son âme qui lui est intimement liée, et le but de la vie humaine est que l'âme s'unisse au corps pour ne former qu'une seule chair à l'image du Christ (chair glorifiée), la nature à la grâce, que l'homme réalise qu'il est à la fois chair et à la foi âme et que les 2 ne peuvent avoir la vie divine que par le souffle de l'Esprit Saint. D'où le souffle dans les narines de Adam qui lui donna la vie. On a ainsi une image trinitaire qui est la ressemblance à Dieu qui est en nous et que nous devons retrouver.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:58

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne crois pas : Je pense que dans l'autre monde, nous resterons hommes et femmes, bien différenciés. Et heureusement !!

Où serait la complémentarité si, comme le croyait Platon, les êtres devaient métaphysiquement fusionner dans l'autre monde ?
Ça permettrait de retrouver l'équilibre, rompu, par la volonté de la créature d'exister par elle même en s'affranchissant des lois divines, ce qui les a séparés par la chute dans le monde matériel, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4617
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 17:59

Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne crois pas : Je pense que dans l'autre monde, nous resterons hommes et femmes, bien différenciés. Et heureusement !!

Où serait la complémentarité si, comme le croyait Platon, les êtres devaient métaphysiquement fusionner dans l'autre monde ?
On restera homme ou femme mais il n'y aura plus d'organe de reproduction, plus de relation sexuelle non plus. Je sais pas du tout à quoi on ressemblera si ce n'est qu'on sera des êtres revêtu de la lumière de l'Agneau.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 18:02

Philippe B. a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne crois pas : Je pense que dans l'autre monde, nous resterons hommes et femmes, bien différenciés. Et heureusement !!

Où serait la complémentarité si, comme le croyait Platon, les êtres devaient métaphysiquement fusionner dans l'autre monde ?
On restera homme ou femme mais il n'y aura plus d'organe de reproduction, plus de relation sexuelle non plus. Je sais pas du tout à quoi on ressemblera si ce n'est qu'on sera des êtres revêtu de la lumière de l'Agneau.
Je suis d'accord avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 18:18

Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne crois pas : Je pense que dans l'autre monde, nous resterons hommes et femmes, bien différenciés. Et heureusement !!

Où serait la complémentarité si, comme le croyait Platon, les êtres devaient métaphysiquement fusionner dans l'autre monde ?
Ça permettrait de retrouver l'équilibre, rompu, par la volonté de la créature d'exister par elle même en s'affranchissant des lois divines, ce qui les a séparés par la chute dans le monde matériel, non ?
On le fait beaucoup mieux par l'unité d'amour (Agape) et de tendresse avec les saintes du paradis !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Loup Ecossais



Masculin Messages : 9609
Inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 18:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Loup Ecossais a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Je ne crois pas : Je pense que dans l'autre monde, nous resterons hommes et femmes, bien différenciés. Et heureusement !!

Où serait la complémentarité si, comme le croyait Platon, les êtres devaient métaphysiquement fusionner dans l'autre monde ?
Ça permettrait de retrouver l'équilibre, rompu, par la volonté de la créature d'exister par elle même en s'affranchissant des lois divines, ce qui les a séparés par la chute dans le monde matériel, non ?
On le fait beaucoup mieux par l'unité d'amour (Agape) et de tendresse avec les saintes du paradis !
Euhhh, tu t'es converti à l'islam ??? Alors toi aussi tu rêves de vierges du paradis ? Et Marie-Pierre alors, elle est d'accord ??? Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80255
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?   Mar 26 Nov 2013, 18:59

Je sais ce que tu lirais, gros pig :caribou: 

C'est pourquoi j'ai bien précisé : l'unité d'amour (Agape).

Je vois qu'il faut que je précise plus : et de tendresse (philia et pathos).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adam et Eve... n'ont ils pas aussi un sens hautement symbolique ?
» Adam et Dieu
» les descendants d'Adam
» Adam et Eve sont-il un symbole androgyne ?
» Adam et son pacte avec Satan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: