DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Sam 20 Juil 2013, 16:56



« la nouvelle église des ténèbres, où l’on y mine et y étouffe si habilement la religion qu’il ne reste à peine qu’une centaine de prêtres qui ne soient séduits. »
« Il me fut aussi montré qu’il n’y a presque plus de chrétiens dans l’ancien sens du mot. »
« Je vis l’église des apostats prendre de grands accroissements. Je vis les ténèbres qui en partaient se répandre alentour et je vis beaucoup de gens délaisser l’Eglise légitime et se diriger vers l’autre. »
« Les prêtres laissaient tout faire et disaient la messe avec beaucoup d’irrévérence. »
« Cette église noire détient en apparence, du moins, le pouvoir légal dans l’Eglise. »
« Elle est pleine d’orgueil et de présomption, et avec cela destructrice et conduisant au mal avec toute espèce de beaux dehors.»

« J’ai vu l’église de saint Pierre : elle était démolie à l’exception du chœur et du maître-autel » et plus loin, évoquant les prêtres de l’Eglise noire : « Leur messe, quoique accomplissant réellement le saint sacrifice, m’apparaissait comme un horrible assassinat. »
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Mar 23 Juil 2013, 17:16

Bonjour  Alexis,

Voir ce sujet vous comprendrez de quoi parle la Sainte :

http://docteurangelique.forumactif.com/t16331-affolant-quand-un-pretre-catholique-se-prend-pour-une-star-et-laisse-le-christ-au-second-plan

Mais je pense que ce n'est que le début.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Mer 24 Juil 2013, 10:52

Les livres de Sainte Catherine Emmerich, sur la vie de Notre Seigneur Jésus Christ sont sublimes, je conseil à tous de les lire. Thumright  (3 tomes ils me semble en livre, ou disponible sur internet gratuitement).
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Mer 24 Juil 2013, 11:23

Philippe B. a écrit:
Bonjour  Alexis,
Voir ce sujet vous comprendrez de quoi parle la Sainte :
http://docteurangelique.forumactif.com/t16331-affolant-quand-un-pretre-catholique-se-prend-pour-une-star-et-laisse-le-christ-au-second-plan
Mais je pense que ce n'est que le début.
Je ne comprends pas bien le sens de votre propos, ni le rapport avec le sujet que vous proposez
Si vous vous voulez bien être plus explicite, afin que nous puissions engager un dialogue constructif
au lieu de rester dans le flou, je n'aime pas bien cet état de gélatine émotionnelle, ça me tire sur les nerfs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Jeu 25 Juil 2013, 14:39

Philippe B. a écrit:
Bonjour  Alexis,

Voir ce sujet vous comprendrez de quoi parle la Sainte :

http://docteurangelique.forumactif.com/t16331-affolant-quand-un-pretre-catholique-se-prend-pour-une-star-et-laisse-le-christ-au-second-plan

Mais je pense que ce n'est que le début.

Bonjour,
J'avais delà regardé votre sujet à propos de ce prêtre, vous pensez donc que Sainte Catherine Emmerich nous parle de l'Eglise d'aujourd’hui ?
Arnaud en pense quoi exactement ?
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 28 Juil 2013, 20:58

Sainte A.-C. Emmerich semble dénoncer les églises chrétiennes qui abandonnent la tradition des apôtres, en choisissant de ne prendre de l'enseignement de l'Eglise catholique que ce qui les arrange et ne leur demande pas trop de renoncement par rapport à leur vie de péché. Ils forment de nouvelles communautés, paroisses, les prêtres ne respectent plus la liturgie et célèbrent la messe à leur sauce, sans respect ni dévotion, quitte à s'inspirer du culte protestant.

Beaucoup de chrétiens préfèrent quitter la véritable église car son enseignement est trop exigeant, et se tournent vers des églises sur mesure, à la carte, qui les caressent dans le sens du poil plutot que de les aider à grandir en sainteté.

2 exemples :

- Dans une église à Bruxelles, le prêtre fait clairement savoir qu'il n'aime pas que les fidèles s'agenouillent pendant la consécration. Selon lui c'est d'une autre époque. Donc tout le monde reste debout.
- Dans une autre église le prêtre dépose la patène sur l'autel après la consécration et va s'asseoir, c'est aux fidèles à s'approcher et à se servir.

Mais parfois cela va bien plus loin ! Avec l'assentiment (ou indifférence) des fidèles...
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 28 Juil 2013, 21:33

Beaucoup de chrétiens préfèrent quitter la véritable église car son enseignement est trop exigeant, et se tournent vers des églises sur mesure, à la carte, qui les caressent dans le sens du poil plutot que de les aider à grandir en sainteté.

Parce que, pour vous, la véritable Eglise est celle de la Tradition ?
Que pensez-vous alors du pape François aux JMJ ? il m'a semblé qu'il tapait des mains et les évêques également sunny 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 28 Juil 2013, 21:35

Et il a brassé la cage et pas à peu près ! Thumright
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16641
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 28 Juil 2013, 21:57

Simon1976 a écrit:
Et il a brassé la cage et pas à peu près ! Thumright

ça doit être l'Esprit Saint qui l'inspire de faire bouger l'Eglise :pompom: 

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 28 Juil 2013, 22:13

Oui, c'est peut-être un nouveau souffle sur l'Église. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Jeu 08 Aoû 2013, 18:24

Espérance a écrit:
Beaucoup de chrétiens préfèrent quitter la véritable église car son enseignement est trop exigeant, et se tournent vers des églises sur mesure, à la carte, qui les caressent dans le sens du poil plutot que de les aider à grandir en sainteté.

Parce que, pour vous, la véritable Eglise est celle de la Tradition ?
Que pensez-vous alors du pape François aux JMJ ? il m'a semblé qu'il tapait des mains et les évêques également sunny 
L'un n'empêche pas l'autre Smile J'ai trouvé extra de voir tous ces évêques décomplexés danser dans la joie des enfants de Dieu au JMJ !

Mais en tant que catholique oui je confirme, le dépot de la foi a été confié par le Christ à Saint Pierre et par extension à l'Eglise catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Razibuzouzou



Messages : 255
Inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Ven 09 Aoû 2013, 09:33

la Sainte Catherine Emmerich, parle de quelle époque , elle raison . :amen: 
Revenir en haut Aller en bas
http://wizzz.telerama.fr/NIM/videos/8944714076
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Ven 09 Aoû 2013, 12:53

Elle parle de l'époque des derniers temps, on est en plein dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Ven 09 Aoû 2013, 15:36

Alexis232 a écrit:


« la nouvelle église des ténèbres, où l’on y mine et y étouffe si habilement la religion qu’il ne reste à peine qu’une centaine de prêtres qui ne soient séduits. »
« Il me fut aussi montré qu’il n’y a presque plus de chrétiens dans l’ancien sens du mot. »
« Je vis l’église des apostats prendre de grands accroissements. Je vis les ténèbres qui en partaient se répandre alentour et je vis beaucoup de gens délaisser l’Eglise légitime et se diriger vers l’autre. »
« Les prêtres laissaient tout faire et disaient la messe avec beaucoup d’irrévérence. »
« Cette église noire détient en apparence, du moins, le pouvoir légal dans l’Eglise. »
« Elle est pleine d’orgueil et de présomption, et avec cela destructrice et conduisant au mal avec toute espèce de beaux dehors.»

« J’ai vu l’église de saint Pierre : elle était démolie à l’exception du chœur et du maître-autel » et plus loin, évoquant les prêtres de l’Eglise noire : « Leur messe, quoique accomplissant réellement le saint sacrifice, m’apparaissait comme un horrible assassinat. »
Pour moi, ça décrit la période qui a suivi Vatican II en Europe Occidentale. C'est cette période dont il faudra faire l'histoire où la majorité des prêtres ayant autorité identifiaient l'Evangile avec les idées de mai 68. Que de vocations priantes ont été chassées des séminaires ! Et le nombre de prêtres marginalisés, persécutés, bafoués en silence par ce clergé.

Ces prêtres sont vieux maintenant (autour de 75 ans) mais ils gardent encore un reste de pouvoir parce que ceux qui pourraient les remplacer, venant de la génération Jean-Paul II, sont trop peu nombreux et trop jeunes.

Mais c'est la queue de comète de la crise que nous voyons. Ils sortiront de l'histoire très vite.

L'Esprit Saint pourra alors lancer le renouveau.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 25 Aoû 2013, 11:58

Cher Arnaud, vos remarques sont justes
Néanmoins si se place du point de vue de la réalité, on constate que les processus que vous évoquez donnent lieu à certaines violences sociales et symboliques à l'égard des générations actuelles incomprises par leurs aînés
.. des dégâts considérables dans la vie de beaucoup de jeunes Chrétiens
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 25 Aoû 2013, 12:38

C'est vrai ! Il y a eu une vraie division dans l'Eglise, un schisme invisible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 25 Aoû 2013, 21:19

Arnaud Dumouch a écrit:
C'est vrai ! Il y a eu une vraie division dans l'Eglise, un schisme invisible.
Effectivement, 70.000 prêtres ont quittés l'Eglise catholique dans les quarante dernières années. Il n'existe aucune statistique précise sur le nombre de prêtres ayant quitté leur ministère. En 2007, la revue jésuite La Civiltà Cattolica l’estimait à 69.063 sur la période 1964-2004 et à 11.213 le nombre de ceux qui l’ont réintégré (1970-2004).
Faut-il le regretter ? En 1972, Paul VI lançait sa célèbre apostrophe sur les "fumées de Satan" qui actualise la vision d'Anne-Catherine Emmerich (et d'autres prophètes à son égal, dont Maria Valtorta).
Citation :
« La fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu » (Paul VI)
« Devant la situation de l'Église d'aujourd'hui, nous avons le sentiment que par quelque fissure la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu. Nous voyons le doute, l'incertitude, la problématique, l'inquiétude, l'insatisfaction, l'affrontement. On n'a plus confiance dans l'Église. On met sa confiance dans le premier prophète profane venu qui vient à nous parler de la tribune d'un journal ou d'un mouvement social, et on court après lui pour lui demander s'il possède la formule de la vraie vie, sans penser que nous en sommes déjà en possession, que nous en sommes les maîtres. Le doute est entré dans nos consciences, et il est entré par des fenêtres qui devraient êtres ouvertes à la lumière. La critique et le doute sont venus de la science, laquelle pourtant est faite pour nous donner des vérités qui non seulement ne nous éloignent pas de Dieu, mais nous le font chercher encore davantage et le célébrer plus intensément. Les savants sont ceux qui courbent la tête, qui s'interrogent le plus douloureusement. Ils finissent par dire : « Je ne sais pas, nous ne savons pas, nous ne pouvons pas savoir ». L'enseignement devient source de confusion et de contradictions parfois absurdes. On célèbre le progrès pour pouvoir ensuite le démolir par les révolutions les plus étranges et les plus radicales, pour renier toutes les conquêtes, pour redevenir primitifs après avoir tant exalté les progrès du monde moderne. Dans l'Église également règne cet état d'incertitude. On croyait qu'après le Concile le soleil aurait brillé sur l'histoire de l'Église. Mais au lieu de soleil, nous avons eu les nuages, la tempête, les ténèbres, la recherche, l'incertitude. Nous prêchons l’œcuménisme, et nous nous séparons toujours davantage les uns des autres. Nous cherchons à creuser des abîmes au lieu de les colmater.
Comment cela a-t-il pu se produire ?
Une puissance adverse est intervenue dont le nom est le diable, cet être mystérieux auquel Saint Pierre fait allusion dans sa lettre. Combien de fois, dans l'Évangile, le Christ ne nous parle-t-il pas de cet ennemi des hommes ! Nous croyons à l'action de Satan qui s'exerce aujourd'hui dans le monde précisément pour troubler, pour étouffer les fruits du Concile œcuménique, et pour empêcher l'Église de chanter sa joie d'avoir repris pleinement conscience d'elle-même. Et c'est pourquoi nous voudrions, aujourd'hui plus que jamais, être capables d'exercer la fonction, confiée par Dieu à Pierre, de confirmer nos frères dans la foi. Nous voudrions vous communiquer ce charisme de la certitude que le Seigneur donne à celui qui le représente sur cette terre, quelle que soit son indignité. La foi nous donne la certitude, l'assurance, lorsqu'elle se fonde sur la Parole de Dieu, acceptée et reconnue comme conforme à notre raison et à notre âme humaine. Celui qui croit avec simplicité, avec humilité, sent qu'il est sur la bonne voie, qu'il a un témoignage intérieur qui le réconforte dans la difficile conquête de la Vérité. Le Seigneur est lui-même lumière et Vérité pour celui qui accepte sa Parole. Et alors sa Parole n'est plus un obstacle sur le chemin de la Vérité et de l'être, mais une échelle par laquelle nous pouvons monter à la conquête du Seigneur qui se montre à nous par la foi, laquelle est anticipation et garantie de la vision définitive. Nous savons que, dans l'humanité d'aujourd'hui, il existe un très grand nombre d'âmes humbles, simples, pures, droites, fortes, qui suivent l'invitation de Saint Pierre à être « forts dans la foi ». Nous voudrions que cette force de la foi, cette assurance, cette paix, triomphent de tous les obstacles. Nous invitons tous les fidèles à un acte de foi simple et sincère, à un effort psychologique pour arriver à prononcer au plus intime d'eux-mêmes cet acte conscient d'adhésion : « Seigneur, je crois dans ta parole, je crois dans ta révélation, je crois en celui que tu m'as donné comme témoin et garant de la révélation, pour éprouver avec la force de la foi l'anticipation de la béatitude de la vie qui nous est promise avec la foi. »
Sa Sainteté le pape Paul VI, Homélie 29 juin 1972
=>SOURCE<=
Est-ce un mal ? trois ans après cette apostrophe, le 8 décembre 1975, Paul VI écrit l'exhortation apostolique Evangelii nuntiandi qui relance l'évangélisation du monde moderne. =>SOURCE<= et surtout, presque 7 ans après les "fumées de Satan", le 9 juin 1979, Jean-Paul II lance à Nowa Huta, près de Cracovie, l’expression de « nouvelle évangélisation » qu’il approfondit de façon systématique dans de nombreuses interventions. Jean-Paul II, lui-même s’ouvre au monde qu’il sillonne : cinq cent millions de personnes de 129 pays ont pu le rencontrer durant son pontificat, l’un des plus longs de l’histoire après celui de saint Pierre et de Pie IX. Il lance les Journées mondiales de la jeunesse qui rassemblent, à Manille, en janvier 1995, jusqu’à cinq millions de jeunes participants.

Un des intervenants sur cette file parle d'une caractéristique annoncée "des derniers temps". Effectivement, cela est prophétisé par Grignion de Montfort, dans son Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge, § 55 et suivants =>SOURCE<=. Une étrange prophétie demeurée cachée pendant près de deux siècles. Jean-Paul II avait une particulière dévotion pour Grignion dont il avait emprunté une formule favorite pour en faire sa devise : Totus Tuus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Dim 25 Aoû 2013, 22:09

Thumright 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 16:37

Alexis232 a écrit:


« la nouvelle église des ténèbres, où l’on y mine et y étouffe si habilement la religion qu’il ne reste à peine qu’une centaine de prêtres qui ne soient séduits. »
« Il me fut aussi montré qu’il n’y a presque plus de chrétiens dans l’ancien sens du mot. »
« Je vis l’église des apostats prendre de grands accroissements. Je vis les ténèbres qui en partaient se répandre alentour et je vis beaucoup de gens délaisser l’Eglise légitime et se diriger vers l’autre. »
« Les prêtres laissaient tout faire et disaient la messe avec beaucoup d’irrévérence. »
« Cette église noire détient en apparence, du moins, le pouvoir légal dans l’Eglise. »
« Elle est pleine d’orgueil et de présomption, et avec cela destructrice et conduisant au mal avec toute espèce de beaux dehors.»

« J’ai vu l’église de saint Pierre : elle était démolie à l’exception du chœur et du maître-autel » et plus loin, évoquant les prêtres de l’Eglise noire : « Leur messe, quoique accomplissant réellement le saint sacrifice, m’apparaissait comme un horrible assassinat. »
C'est exactement ce qui se passe actuellement:

-la nouvelle église des ténèbres --> c'est l'église moderniste issue de V2

-où l’on y mine et y étouffe si habilement la religion --> il n'y a qu'à voir sur ce forum comme on fait peu de prix de la vraie religion

-qu’il ne reste à peine qu’une centaine de prêtres qui ne soient séduits --> C'est bien le cas: Combien reste-t-il de vrais prêtres catholiques ?

-Je vis l’église des apostats prendre de grands accroissements --> l'église des apostats, c'est l'église issue de V2, qui a réussi à coloniser, à phagocyter, à parasiter les cadres et structures externes de l'Eglise catholique, et à se faire passer pour elle, en s'accroissant depuis 50 ans

-Il me fut aussi montré qu’il n’y a presque plus de chrétiens dans l’ancien sens du mot --> Il n'y a qu'à voir: qui croit encore à toutes les vérités révélées, même les plus difficiles ? Qui croit encore que la foi catholique est la seule vraie religion ? Qui fait encore ses jeûnes, ses abstinences, ses quatre-temps et autres ? Qui met encore en pratique l'intégralité des commandements moraux de l'Eglise, surtout concernant le bon usage du mariage ?

-je vis beaucoup de gens délaisser l’Eglise légitime et se diriger vers l’autre --> Quelle "autre" ? Quelle est cette autre église, si ce n'est l'église conciliaire ? Combien de gens ont laissé l'Eglise légitime et se sont dirigés vers l'"autre", la conciliaire ?

-Cette église noire détient en apparence, du moins, le pouvoir légal dans l’Eglise --> c'est exactement ça. La fausse église conciliaire détient en apparence le pouvoir légal, mais en apparence seulement: elle est illégitime.

-Elle est pleine d’orgueil et de présomption, et avec cela destructrice et conduisant au mal avec toute espèce de beaux dehors --> c'est exactement la description de l'église de François, qui sous des dehors d'humilité, est gangrenée d'orgueil et de vanité issu du culte de l'homme. Du reste, François a bien écrit un livre qui s'appelle "je crois en l'homme". Le super-homme, comme disait Paul 6 dans son fameux discours.

Non, ce texte est décidément la description exacte de notre époque apostate et pécheresse.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 16:48

Dans son discours sur les "fumées de Satan" qui avaient pénétré l'Église, Paul VI disait, entre autres: " On n'a plus confiance dans l'Église."

Ça me fait penser à certains "catholiques" qui prétendent que Rome a perdu la foi, qui questionnent la légitimité du pape et sa foi catholique. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 16:55

Abenader a écrit:
Du reste, François a bien écrit un livre qui s'appelle "je crois en l'homme".
Où ça ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_%28pape%29#.C5.92uvre
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 17:23

http://www.amazon.fr/crois-lhomme-Conversations-Bergoglio-ebook/dp/B00C9VTRDE
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 17:27

Quand on dit ça comme ça, "Je crois en l'homme", on peut faire dire ce qu'on veut à celui qui le dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 17:39

C'est juste un titre de bouquin, encore faut il le lire avant de critiquer. Est ce incompatible de croire en Dieu parce qu'on croit en l'homme? est ce que le titre signifie que notre Pape place l'homme avant Dieu? non, faut lire tout le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 18:26

Abenader a écrit:
....Non, ce texte est décidément la description exacte de notre époque apostate et pécheresse.
Il y a une chose qui me frappe toujours dans tes messages comme, plus généralement, dans le mouvement dont tu te revendiques : c'est l'absence du mot Jésus, Évangile, Dieu, Trinité, Amour, ... Tu n'as pas la foi car tu ne la confesse jamais. Tu prêche un rite et une tradition.
C'est à toi aussi que s'adresses cette interrogation : « quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? » (Luc 18, 8). Je ne vois pas la foi dont tu te prétends l'étalon, ni dans sa plénitude catholique, ni dans son essentiel : amour de Dieu et amour des hommes.
Les prophéties d'A.C. Emmerich, comme avant elle Grignion de Montfort, et après elle, beaucoup d'autres, tiennent en ceci : "les fumées de Satan" suivies du rayonnement de sainteté des "apôtres des derniers temps". Tu ne peux négliger ces prophéties puisque tu viens de t'y référer.
Dieu est vainqueur. C'est cette joyeuse affirmation qui résonne derrière Paul VI puis Jean-Paul II. Relis le message de Paul VI (Montini comme tu l'appelles) la dernière partie est l'annonce de l'Etoile du Matin que reprend à sa suite Jean-Paul II en parlant de la jubilation de l'Eglise à la rencontre du Seigneur qui vient.
30 ans avant "les fumées de Satan" de Paul VI, Jésus confiait à Maria Valtorta ce même diagnostic : « L’opprobre de la terre est tel que sa fumée, peu dissemblable de celle qui jaillit de la demeure de Satan, s’élève jusqu’au trône de Dieu dans un élan sacrilège ». Cela conforte ton analyse ? Attends la suite : « Lis l’Apocalypse de Jean. Quelles sont ces étoiles dont Satan réussit à chasser le tiers de leur Ciel, du Ciel de l'Église ?
« Qui, si ce n'est ceux qui, après m’avoir fidèlement rendu témoignage, auront été tués par la Bête sortie de l'abîme? Qui, sinon ceux qui sont choisis pour être des lumières dans l'Église, mais qui sont devenus des lampes éteintes ? Qui, sinon les pasteurs transformés en idoles de leur arrogance ? Qui, sinon le sel corrompu en poison pour les plus petits qui les voient, et s’en détournent avec dégoût et languissent ou périssent ? »
Le tiers de ces étoiles (les prêtres) a en effet quitté l'Eglise. Le seul point noir est que dans ce tiers, il y a les prêtres auxquels tu te réfères (mais pas seulement). Avec toi ils errent à la recherche de la Lumière perdue, tandis qu'avec le Pape et les JMJ nous fêtons la joie que le Christ nous donne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 18:35

rebelle a écrit:
C'est juste un titre de bouquin, encore faut il le lire avant de critiquer. Est ce incompatible de croire en Dieu parce qu'on croit en l'homme? est ce que le titre signifie que notre Pape place l'homme avant Dieu? non, faut lire tout le texte.
Ceux qui croient seulement en l'homme, croient à moitié : ce n'est pas le cas du Pape François, mais de nombreux contemporains. Hors l'homme sans Dieu est l'auteur des catastrophes contemporaines qui ont ravagées le XXème siècle : de stalags en goulags, les hommes sans Dieu ont construit les prémices de l'Enfer. Ceux-là prétendre croire seulement en l'homme qu'ils voient faire le mal, et ne pas croire en Dieu qui ne le fait pas. Le résultat fut là ... pour ceux qui ont voulu voir.
Non le Pape François croit en l'homme comme Jésus n'a cessé de le dire. Le Pape a consacré sa vie à l'homme, Jésus l'a donné : c'est plus qu'un jeu sémantique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 18:49

Croire en l'homme ne signifie pas croire en Dieu, l'homme n'a pas créé Dieu à son image mais l'inverse. Que veut dire croire en l'homme d'ailleurs ? Croire qu'il est capable de faire le bien ? Mais comment s'il vit coupé de Dieu ? Ce n'est pas sa nature blessée par le péché qui l'y aidera !

Aimer l'homme c'est aimer Dieu mais on ne croit pas en l'homme quand on sait tout le mal dont il est capable sans le secours de Dieu. D'ailleurs seul Dieu est digne de notre foi et de notre confiance, l'homme ne peut que nous décevoir, nous blesser ou nous trahir.

Comment peut on encore croire en l'homme quand on voit le carnage par exemple en Syrie ! Par contre croire en Dieu qui nous appelle à aimer nos frères alors que nous en sommes incapables là oui ! Car malgré tout le mal dont sont capables les hommes nous savons que Dieu lui nous aime et nous restera toujours fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 19:04

Philippe B. a écrit:
....Comment peut on encore croire en l'homme quand on voit le carnage par exemple en Syrie ! ....
Effectivement, mais Dieu croit en l'homme par-dessus tout, au point d'avoir envoyé son Fils : on ne peut dissocier l'amour de Dieu et l'amour de l'homme (Marc 12, 28-34). Ce que reprend Jean dans sa première lettre au chapitre 4 : "on ne peut pas aimer Dieu si on n'aime pas son frère". (verset 20).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 21:29

Valtortiste91 a écrit:
Il y a une chose qui me frappe toujours dans tes messages comme, plus généralement, dans le mouvement dont tu te revendiques
Alors là je vous arrête, mon ami.

Je ne me revendique précisément d'aucun mouvement. La seule chose que je dis de moi, c'est que je suis catholique et pécheur.

Du reste, le sédévacantisme n'est ni un courant, ni un mouvement, ni une secte, ni une église, c'est un constat. On constate que l'occupant du Siège de Pierre, la Chaire de Vérité pour les Nations, ne fait qu'énoncer des hérésies, et que donc, en pure logique et doctrine, il ne peut en aucun cas être pape.

Valtortiste91 a écrit:
Tu n'as pas la foi car tu ne la confesse jamais. Tu prêche un rite et une tradition.
Je ne prêche rien. J'essaye de corriger les erreurs qui sont énoncées ici (et il y en a treize à la douzaine) lorsque je les remarque. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 21:33

Abenader a écrit:
On constate que l'occupant du Siège de Pierre, la Chaire de Vérité pour les Nations, ne fait qu'énoncer des hérésies, et que donc, en pure logique et doctrine, il ne peut en aucun cas être pape.
Et je constate que vous n'avez pas confiance en Jésus, qui a dit à Pierre:

"Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme froment ; mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères." (Luc 22, 31-32)

Qui a perdu la foi; Pierre ou quelques sédévacs ?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 21:50

Abenader a écrit:
...Je ne me revendique précisément d'aucun mouvement. La seule chose que je dis de moi, c'est que je suis catholique et pécheur.
Tout comme moi, mais je le prouve : pas toi. Ta catholicité n'est qu'une plume qui vole, mais je ne vois pas l'oiseau auquel elle se rattache.

Abenader a écrit:
Du reste, le sédévacantisme n'est ni un courant, ni un mouvement, ni une secte, ni une église, c'est un constat. On constate que l'occupant du Siège de Pierre, la Chaire de Vérité pour les Nations, ne fait qu'énoncer des hérésies, et que donc, en pure logique et doctrine, il ne peut en aucun cas être pape.
Belle fuite devant l’ennemi pour un croisé ! "On est rien" ! Alors pourquoi parler ? Surtout pour juger d'un pape : mais qui es-tu pour te prétendre à l'égal de l'Esprit ? Montre ta légitimité "issue de rien", montre ta science "issue de rien", montre ta foi, toujours absente. Tu es décevant dans tes réponses : c'est le vide. Dieu n'est pas le vide !

Abenader a écrit:
Je ne prêche rien. J'essaye de corriger les erreurs qui sont énoncées ici (et il y en a treize à la douzaine) lorsque je les remarque. C'est tout.
Mais quelle est ta compétence pour juger des erreurs ? Toi-même avoue que tu n'appartiens " ni un courant, ni un mouvement, ni une secte, ni une église". Tu n'es donc rien, à ce que tu dis. Comment juges-tu des choses de Dieu ? Tu ne professes même pas ta foi en Lui ?

Tu es une ombre, un ectoplasme : tu n'existes pas encore dans le monde des convictions. Croisé ! Prouve ta foi ! Le Christ, Lui au moins, a prouvé la Foi qu'Il professait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 21:56

rebelle a écrit:
C'est juste un titre de bouquin, encore faut il le lire avant de critiquer. Est ce incompatible de croire en Dieu parce qu'on croit en l'homme? est ce que le titre signifie que notre Pape place l'homme avant Dieu? non, faut lire tout le texte.

Eh ben par exemple, tenez:

Bergoglio, Je crois en l'homme a écrit:
Pour moi, l’espérance est dans la personne humaine, dans ce qu’elle a dans le cœur. Je crois en l’homme. Je ne dis pas qu’il est bon ou mauvais, mais je crois en lui, en la dignité et la grandeur de la personne.
Pas vraiment. l'espérance vertu théologale, a Dieu pour objet, pour but suprême et pour fin.


Ou alors ça, bien gratiné:

Bergoglio, Je crois en l'homme a écrit:
L'Eglise ne s'oppose pas à l'éducation sexuelle. Personnellement, je pense qu'elle doit accompagner l'évolution des enfants, avec une adaptation à chaque étape.
Ouais, sauf que

Pie XI, Encyclique DIVINI ILLIUS MAGISTRI a écrit:
Il est un autre genre de naturalisme souverainement périlleux qui de nos temps envahit le champ de l'éducation en cette matière extrêmement délicate qu'est la pureté des mœurs. Très répandue est l'erreur de ceux qui, avec des prétentions dangereuses et une manière choquante de s'exprimer, se font les promoteurs de ce qu'ils appellent " l'éducation sexuelle ". Ils se figurent faussement pouvoir prémunir la jeunesse contre les périls des sens uniquement par des moyens naturels, tels que cette initiation téméraire et cette instruction préventive donnée à tous indistinctement, et même publiquement, ou, ce qui est pire encore, cette manière d'exposer les jeunes gens, pour un temps, aux occasions, afin, dit-on, de les familiariser avec elles et de les endurcir contre leurs dangers.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 21:58

Simon1976 a écrit:
Abenader a écrit:
On constate que l'occupant du Siège de Pierre, la Chaire de Vérité pour les Nations, ne fait qu'énoncer des hérésies, et que donc, en pure logique et doctrine, il ne peut en aucun cas être pape.
Et je constate que vous n'avez pas confiance en Jésus, qui a dit à Pierre: "Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme froment ; mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères." (Luc 22, 31-32)...
En effet, Jésus, vrai Dieu et vrai Homme, a confirmé Pierre qui venait de l'apostasier publiquement par faiblesse humaine et qui, de plus, n'avait pas cru en la résurrection, tout comme l'évêque Thomas.
Ce n'empêche pas Jésus, vrai Dieu et vrai Homme, de confirmer Pierre dans sa primauté (Jean 21, 15-18).
La conclusion s'impose d'elle-même : Dieu n'est pas sédévacantiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:04

Le problème est bien celui-là: il ne s'agit pas de Pierre (que jamais je ne critiquerais), mais d'un faux Pierre, et c'est pour cela que je critique ses dires, qui ne sont pas conformes avec la doctrine de Pierre.

Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:05

Abenader a écrit:
....
On attend toujours ta confession de foi, toujours absente. On a éternellement droit au procès d'un juge usurpateur. Tu nous joues Apocalypse 12, 10. Ni la Parole de Dieu, ni la parole de l'Eglise n'ont été faites pour lapider qui que ce soit, à ce que je saches.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:07

Abenader a écrit:
Le problème est bien celui-là: il ne s'agit pas de Pierre (que jamais je ne critiquerais), mais d'un faux Pierre, et c'est pour cela que je critique ses dires, qui ne sont pas conformes avec la doctrine de Pierre.
Quel faux Pierre ? Qui es-tu pour juger à la place de l'Esprit ? Tu n'es rien : tu l'as dit toi-même. Tu ne crois à rien, tu n'appartiens à rien. C'est ton aveu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:22

Abenader a écrit:
Le problème est bien celui-là: il ne s'agit pas de Pierre (que jamais je ne critiquerais), mais d'un faux Pierre, et c'est pour cela que je critique ses dires, qui ne sont pas conformes avec la doctrine de Pierre.

Et qui est le vrai Pierre ? Où est-il ? :bougie: 
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:29

Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
....
On attend toujours ta confession de foi, toujours absente. On a éternellement droit au procès d'un juge usurpateur. Tu nous joues Apocalypse 12, 10. Ni la Parole de Dieu, ni la parole de l'Eglise n'ont été faites pour lapider qui que ce soit, à ce que je saches.
La voilà:

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que Vous avez révélées et que Vous enseignez par Votre Sainte Église, parce que vous ne pouvez ni Vous tromper ni nous tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:30

Simon1976 a écrit:
Abenader a écrit:
Le problème est bien celui-là: il ne s'agit pas de Pierre (que jamais je ne critiquerais), mais d'un faux Pierre, et c'est pour cela que je critique ses dires, qui ne sont pas conformes avec la doctrine de Pierre.

Et qui est le vrai Pierre ? Où est-il ?
Excellente question ! Il faut interroger Wikileaks pour le savoir, car même sous la torture, abenader ne dira rien. Il est tellement respectueux des secrets qu'il n'a pas encore avoué que Jésus était Dieu. Il n'est habilité qu'a répéter son matricule : "je suis sédévacantiste", mais son peloton n'a ni nom, ni affectation, ni existence à ce qu'il répète. Intéressant, somme toute : cela fait avancer à grands pas l'évangélisation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:32

Abenader a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
....
On attend toujours ta confession de foi, toujours absente. On a éternellement droit au procès d'un juge usurpateur. Tu nous joues Apocalypse 12, 10. Ni la Parole de Dieu, ni la parole de l'Eglise n'ont été faites pour lapider qui que ce soit, à ce que je saches.
La voilà:

Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que Vous avez révélées et que Vous enseignez par Votre Sainte Église, parce que vous ne pouvez ni Vous tromper ni nous tromper.
Si c'était vrai, vous ne seriez pas là à prétendre qu'il n'y a plus de pape ou que le pape enseigne des hérésies.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:32

Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
Le problème est bien celui-là: il ne s'agit pas de Pierre (que jamais je ne critiquerais), mais d'un faux Pierre, et c'est pour cela que je critique ses dires, qui ne sont pas conformes avec la doctrine de Pierre.
Quel faux Pierre ? Qui es-tu pour juger à la place de l'Esprit ? Tu n'es rien : tu l'as dit toi-même. Tu ne crois à rien, tu n'appartiens à rien. C'est ton aveu.
Non, ce n'est pas ce que j'ai dit.

J'ai dit que j'étais catholique.

Et donc j'appartiens à la seule vraie Eglise du Christ, une, sainte, catholique et apostolique.

Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:33

Abenader a écrit:
...La voilà: Mon Dieu, je crois fermement toutes les vérités que Vous avez révélées et que Vous enseignez par Votre Sainte Église, parce que vous ne pouvez ni Vous tromper ni nous tromper.
Cela tombe bien : moi aussi ! Mais je le prouve en affichant mon appartenance à l'Eglise. Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:35

Abenader a écrit:
... J'ai dit que j'étais catholique. Et donc j'appartiens à la seule vraie Eglise du Christ, une, sainte, catholique et apostolique.
Donc, l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est à Rome, au Vatican. Mais tu la renies.
Il y en aurait une autre ? Où çà ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:40

Valtortiste a écrit:
Cela tombe bien : moi aussi ! Mais je le prouve en affichant mon appartenance à l'Eglise. Et toi ?

A l'église qui embrasse des corans, qui récite des shahaddas, qui a le culte de l'homme ?

Vous comprendrez aisément que je ne peux en être, car on ne peut servir deux maîtres. J'ai choisi mon seigneur et mon Dieu, la Sainte et Auguste Trinité, la divine Charité, et pas le monde.

Mais mon ami, je n'ai rien à prouver ni ne veut prouver rien à personne.

La seule chose qui m'importe, c'est la Gloire de Dieu, la défense de la doctrine catholique, et de faire mon salut. Les qu'en dira-t-on ne m'inspirent que mépris; l'unique chose qui me préoccupe et le qu'en dira Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:42

Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
... J'ai dit que j'étais catholique. Et donc j'appartiens à la seule vraie Eglise du Christ, une, sainte, catholique et apostolique.
Donc, l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est à Rome, au Vatican. Mais tu la renies.
Il y en aurait une autre ? Où çà ?
Y en aurait-il une autre...  Mmmm, bonne question. Eh bien voyons ce qu'en dit Catherine Emmerich:

Citation :
la nouvelle église des ténèbres
De quoi parle-t-elle selon vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:46

Abenader a écrit:
Valtortiste a écrit:
Cela tombe bien : moi aussi ! Mais je le prouve en affichant mon appartenance à l'Eglise. Et toi ?
A l'église qui embrasse des corans, qui récite des shahaddas, qui a le culte de l'homme ? Vous comprendrez aisément que je ne peux en être, car on ne peut servir deux maîtres. J'ai choisi mon seigneur et mon Dieu, la Sainte et Auguste Trinité, la divine Charité, et pas le monde. Mais mon ami, je n'ai rien à prouver ni ne veut prouver rien à personne. La seule chose qui m'importe, c'est la Gloire de Dieu, la défense de la doctrine catholique, et de faire mon salut. Les qu'en dira-t-on ne m'inspirent que mépris; l'unique chose qui me préoccupe et le qu'en dira Dieu.
Donc tu mens quand tu prétends appartenir à l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est au Vatican, puisque tu la rejettes et tu n'indiques toujours pas où elle serait.
N'oublies pas que tu a avoué n'appartenir à AUCUNE Eglise. Tu te contredis toi-même. Comment veux-tu qu'on porte crédits à tes affirmations changeantes au gré des circonstances et un tant soit peu imaginaire, sauf à ce que tu apportes la preuve du contraire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:47

Abenader a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
... J'ai dit que j'étais catholique. Et donc j'appartiens à la seule vraie Eglise du Christ, une, sainte, catholique et apostolique.
Donc, l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est à Rome, au Vatican. Mais tu la renies.
Il y en aurait une autre ? Où çà ?
Y en aurait-il une autre...  Mmmm, bonne question. Eh bien voyons ce qu'en dit Catherine Emmerich:
Citation :
la nouvelle église des ténèbres
De quoi parle-t-elle selon vous ?
Anne-Catherine Emmerich est une Bienheureuse de l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est au Vatican. Elle a été béatifiée par le Saint-Père en 2004.
Si elle parle d'une contre-Eglise, peut-ête s'agit-il de la tienne ... si elle existe, car pour l'instant, à ce que je lis : c'est une rêve, un ectoplasme : tu l'a avoué toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 22:59

Bon.

Catherine Emmerich parle très précisément d'une autre église, donc pas l'Eglise catholique:

AC Emmerich a écrit:
la nouvelle église des ténèbres, où l’on y mine et y étouffe si habilement la religion qu’il ne reste à peine qu’une centaine de prêtres qui ne soient séduits.

Je vis l’église des apostats prendre de grands accroissements. Je vis les ténèbres qui en partaient se répandre alentour et je vis beaucoup de gens délaisser l’Eglise légitime et se diriger vers l’autre.

Cette église noire détient en apparence, du moins, le pouvoir légal dans l’Eglise.
Donc, mon cher Valtoche, c'est quoi cette nouvelle église, cette fausse église noire, cette église des apostats ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Lun 26 Aoû 2013, 23:00

Abenader a écrit:
Valtortiste91 a écrit:
Abenader a écrit:
... J'ai dit que j'étais catholique. Et donc j'appartiens à la seule vraie Eglise du Christ, une, sainte, catholique et apostolique.
Donc, l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est à Rome, au Vatican. Mais tu la renies.
Il y en aurait une autre ? Où çà ?
Y en aurait-il une autre...  Mmmm, bonne question. Eh bien voyons ce qu'en dit Catherine Emmerich:

Citation :
la nouvelle église des ténèbres
De quoi parle-t-elle selon vous ?
Sûrement pas de l'Église catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91



Masculin Messages : 4991
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?   Mar 27 Aoû 2013, 07:41

Abenader a écrit:
...Catherine Emmerich parle très précisément d'une autre église, donc pas l'Eglise catholique...Donc, mon cher Valtoche, c'est quoi cette nouvelle église, cette fausse église noire, cette église des apostats ?
Tu touches une évidence : il ne s'agit pas de l'Eglise catholique dont le Saint-Siège est au Vatican.
Tu viens de te parjurer à l'instant et tu cherches la réponse ? Es-tu si aveugle que cela, toi qui te réclames d'un ectoplasme et te prétend l'égal du Saint-Père, pire : capable de le juger ?
Parjure, car, pressé de confesser ta foi (absente de tes propos), tu prend une formule qui te condamne puisque tu proclames l'infaillibilité de l'Eglise et - dans le même temps - tu la rejettes.
Parjure, car tu te prévaut de l'infaillibilité pontificale et - dans le même temps - tu juges ses jugements. Au-dessus du Pape, il y a Dieu, pas un avorton, un singe de Dieu.

Tu n'aimes ni l'Eglise, ni le Christ, car tu ne cherches dans leurs trésors que ce qui te permet de détester tes frères et - pire - qui t'autorises à en être le censeur. Quelle fatuité que la tienne ! Tu cherches dans Anne-Catherine Emmerich dont tu empruntes le nom d'un de ses personnages (ignoré de l'histoire par ailleurs) ? Mais là aussi tu ne cherches qu'à nourrir ta détestation, car les prophètes ont parlé et parlent - et pas dans ton sens. Brentano, en son temps et de son propre aveu, a aussi tordu les révélations du Ciel.

Tous les prophètes pourtant annoncent la venue de la grande Pentecôte, de l'avènement du Christ dans les esprits, y compris dans ceux qui le rejetteront - dont toi - car ne croyant pas au souffle du Concile, tu es incapable de croire à l'irruption de l'Esprit chez le centurion Corneille (cf. Actes des apôtres) ouvrant l'Eglise à sa dimension universelle.

Tu détestes : non seulement sur ce forum où tu te parjures à chaque intervention, mais aussi dans ta vie que Dieu a déserté - et tu le sais bien. Il n'y a plus la Providence qui donne le bonheur à chaque matin. Cela devrait te parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
 
Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Catherine Emmerich, parle de quelle époque ? la notre ?
» La réssurection selon Bse Anne-Catherine Emmerich
» Un prophétie de la Bse Anne Catherine Emmerich
» La résurrection selon Catherine Emmerich
» Extrait de la Vie d'Anne Catherine Emmerich !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: