DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage
prinu



Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 18:03

Les voies des blagues belges sont impénétrables ..



C'est un belge, un américain et un français au bord d'une piscine.

Le belge appercoit une grenouille, et il la prend dans sa main.

Une lumière blanche aveugla nos trois compagnons.
Une superbe fée apparait tout à coup, et leur dit:
- Sautez du plongeoir et demandez ce que vous voulez je vous le donnerais.

L'américain s'élance il plonge et crie "des DOLLARS ! "
La piscine se rempli alors de dollars..

Le français emmerveillé par ce phénomène, plonge et crie "des GONZESSES ! "
Et la piscine se remplis de superbes gonzesses.

Le belge s'en va faire de même, il monte sur le plongeoir mais malheureusement il trébuche et il crie "MEERDE"...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 19:26

prinu a écrit:
désolé, je ne comprend pas l'hébreu. profitez en pour dire du mal.
A propos de timbré, on a sauté un vaccin chez vous.
Tu ne parles pas hébreu et tu voudrais faire croire que tu es juif ?! Tu en as d'autres encore des comme ça ?

Revenir en haut Aller en bas
r.



Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 19:53

prinu a écrit:
j'ai visité sa maison, à chateau thierry, bel endroit.

espérons que dérriére les flatteries, il y a de réelles comprehensions humaines.

Mais ragr  r.  , si je tire la critique du poéme, je vous trouve un vil faquin, malpensif, grippeminaud et chapon maubec, et fouille au train de basse extrace.
Mr.Red 
La qualité de quelqu'un se juge à la qualité de ses ennemis.... J'attends donc des ennemis d'une pointure au-dessus de la vôtre. Mr. Green D'autre part, : je déteste autant flatter que les flatteries ; aucun rapport donc avec la fable ci-dessus
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9352
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 19:55

Vous êtes vraiment la vedette du Café du Commerce , Prinu . Je vous aime bien .

Mais comme sergent recruteur pour Tsahal , vous repasserez ou vous irez vous battre vous-même .

pour Dragna DIN : il y a plein de juifs qui ne connaissent pas l'hébreu . La résurrection ( imparfaite ) de cette langue est récente .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 20:01

Alors le prinu qui fait dans la propage pro-sioniste qui se dit hébreu, même si athée affiché, ne parle pas hébreu, un comble ! Il n'a pas fait son service, il n'a sans doute jamais été en Israël et il se fait le chantre de la propagande guerrière d'Israël...

Prinu, apprends la Langue, avant de te lancer dans tes tirades racistes.

Je te laisse méditer là-dessus :

תְּהוֹם-אֶל-תְּהוֹם קוֹרֵא

Shalom Achav !
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 21:48

boulo a écrit:
Vous êtes vraiment la vedette du Café du Commerce , Prinu . Je vous aime bien .
Mouais. Mais dans le genre comique troupier, vous ne m'ôterez pas l'idée que Fernandel, Raimu ou Maurice Chevalier étaient nettement plus drôles, mon cher boulo... Wink 

boulo a écrit:
Mais comme sergent recruteur pour Tsahal , vous repasserez ou vous irez vous battre vous-même .
Si tous les sergents recruteurs du monde pouvaient être comme lui! Finies les guerres faites par des gens qui ne se connaissent pas mais se battent pour le compte de gens qui se connaissent mais ne se battent pas...

Les traineurs de sabre, quels qu'ils soient, seraient obligés de monter au front. Peut-être que cela les ferait réfléchir...

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 21:57

Dragna Din a écrit:
prinu a écrit:
désolé, je ne comprend pas l'hébreu. profitez en pour dire du mal.
A propos de timbré, on a sauté un vaccin chez vous.
Tu ne parles pas hébreu et tu voudrais faire croire que tu es juif ?! Tu en as d'autres encore des comme ça ?

vous parlez latin peut etre.
Le monde tournera sans vos idées toutes faites.

miam, ce soir, des petits canapés non convertissables tsahalo-mossadistes avant du porc aux palourdes pas cacher.
pas mal les plats portugais, avec un vinho verde.

que savez vous des gens, et du monde, dans votre tour d'ivoire ?
rien.


Dernière édition par prinu le Lun 18 Nov 2013, 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 22:07

prinu a écrit:
Dragna Din a écrit:
prinu a écrit:
désolé, je ne comprend pas l'hébreu. profitez en pour dire du mal.
A propos de timbré, on a sauté un vaccin chez vous.
Tu ne parles pas hébreu et tu voudrais faire croire que tu es juif ?! Tu en as d'autres encore des comme ça ?

vous parlez latin peut etre.
les élus timbrés non convertissables en canapé tsahalo-mossadiste vous saluent, votre sucrerie.
:mdr: 

Non, pas vraiment, mais je comprends et baragouine ta langue.

Et tu n'as donc pas compris mon petit : leylah tov. Petit cours d'hébreu : leylah = nuit - tov = bon => "bonne nuit". Tu vois je ne t'insulte pas - moins en tout cas que toi avec tes blagues racistes sur les belges (qui font plouf comme ta purée désinformationnelle)

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Lun 18 Nov 2013, 22:11

ben alors, j'insulte ma mére ? non, j'aime rire de tout.
proposez vos blagues juives. si elles sont bonnes.
Bonne nuit également.


il était une fois, une fois.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 00:39

vos différents sont sans aucun interets. les rares radicaux avec des obsessions à géométrie variable ne me dérangent pas.
vous etes sans importance, rrrr ., lebi, lebob, ragnagna, qu'importe. il était logique que j'attire les dérangés les plus communs.
L'inverse aurait été bien plus étonnant. je préfére l'intelligence des lecteurs qui ne se la jouent pas turbo et prennent du recul dans la surinformation généralisée.



--


seul reste important l'union judéo chrétienne pour défendre l'occident.
Je ré-informe pour faire comprendre cette necessité morale, dans un océan de désinformation destructrice de nos valeurs communes.

Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 00:50

source: jss
François Hollande veut profiter du voyage entamé hier pour relancer la coopération avec la France. Jérusalem, Tel-Aviv, Ramallah… autant de villes au centre de l’actualité géopolitique mondiale. Mais au-delà de la découverte de cette zone bouillonnante, le voyage officiel du Président de la République entamé ce week-end est aussi une plongée au coeur d’un eldorado de l’innovation et du numérique. Dans leur livre « Israël, la nation start-up », Dan Senor et Saul Singer ont décrypté « les ressorts du miracle économique israélien » (c’est le sous-titre de l’ouvrage). Ces ressorts s’appuient sur la combinaison des quelques ingrédients que l’on retrouve dans les poches mondiales de croissance économique, de Boston à la Corée du Sud, de la Silicon Valley à Silicon Wadi.


La percée spectaculaire du high-tech israélien, assimilé à une deuxième “Silicon Valley”, est au coeur du volet économique de la visite de François Hollande en Israël. Témoin de cet intérêt, le président français doit participer mardi à une “journée de l’Innovation” organisée à Tel-Aviv. Parmi les participants, figurent les représentants de près de 150 entreprises, dont plus de la moitié de start-ups françaises avides de percer le secret des succès ..


http://www.lefigaro.fr/international/2013/11/18/01003-20131118ARTFIG00577-israel-hollande-en-champion-de-la-paix.php

source: le figaro

Tout en réaffirmant les positions françaises, le chef de l'État a pris soin de ne pas froisser ses «amis» israéliens.

Publicité
La Phytothérapie
Dossier FigaroPartner
Découvrez le dossier1/5François Hollande a prononcé une longue déclaration d'amitié à Israël, lundi, devant les députés de la Knesset, avant d'exposer ses positions sur le processus de paix avec les Palestiniens. Il savait que certains de ses propos, sans être révolutionnaires, ne seraient pas forcément agréables aux oreilles de nombre d'élus, dans une Assemblée dominée par la droite nationaliste.

«Le statu quo n'est pas tenable, a-t-il déclaré. La colonisation doit cesser car elle compromet la solution de deux États», partageant «Jérusalem pour capitale». Une avancée marginale par rapport à la position traditionnellement affichée par la France depuis François Mitterrand, déjà dans cette enceinte en 1982. Affirmant ne pas «tenir deux langages», François Hollande avait déjà, un peu plus tôt dans la journée, plaidé pour un «arrêt total et définitif de la colonisation» devant les responsables de l'Autorité palestinienne à Ramallah, qui n'en attendaient pas moins.

Sur cette question du processus de paix, seuls les députés de gauche et les Arabes israéliens l'ont applaudi. Avant lui, le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, avait éludé tous les enjeux de fond des négociations renouées depuis trois mois avec l'Autorité palestinienne, se contentant de lancer: «M. Abbas (le président palestinien, NDLR), venez à la Knesset, et j'irai à Ramallah! Venez et reconnaissez la vérité de la relation de quatre mille ans que le peuple juif a avec la terre d'Israël.» Un slogan propre à faire «du bruit» dans les médias, mais qui a bien peu de chances de se concrétiser de sitôt.

François Hollande a en revanche été applaudi lorsqu'il a «réaffirmé l'engagement de la France de veiller en toutes circonstances sur la sécurité et l'intégrité des Juifs de France».

Fermeté sur l'Iran
Et il a emporté l'adhésion du Parlement israélien en répétant ses engagements de fermeté sur l'Iran: «La France ne laissera pas l'Iran se doter de l'arme nucléaire. Nous maintiendrons les sanctions tant que nous n'aurons pas la certitude qu'il renonce» à se doter de la bombe atomique. Comme en écho, Benyamin Nétanyahou l'avait précédé avec sa propre version de la fermeté: «Aucune tentative de nous effrayer, de nous déraciner ou de nous chasser de cette terre ne réussira. Le peuple d'Israël est fort.»

Le président s'est exprimé devant un Hémicycle aux rangs fournis et, sinon chaleureux, largement bienveillant. Il s'est permis d'ironiser sur le président de la Knesset «qui a tant voulu que je m'exprime devant cette assemblée!» Yuli Edelstein avait carrément menacé de boycotter le chef de l'État s'il esquivait cette étape.

Avant son intervention, plusieurs responsables politiques avaient relativisé l'importance de l'alliance avec la France, exaltée depuis dimanche par le chef de l'État et ses interlocuteurs israéliens. «On ne peut pas faire la fine bouche dans le choix de nos alliés, car la communauté internationale a un rôle actif à jouer dans le processus de paix», avait déclaré Shelly Yachimovich, la chef de l'opposition travailliste, lors d'une réunion de son parti. Yitzhak Herzog, son numéro deux, ironisait: «Tout d'un coup, on s'est découvert un nouvel allié, dont le premier ministre disait pourtant il y a quelques mois qu'il ne comptait pas.»

Plus nuancée, Tzipi Livni, chargée des négociations avec les Palestiniens, s'est dite «enthousiaste» de la visite du président français. «Mais il ne faut pas oublier, a-t-elle ajouté, que notre allié stratégique, ce sont les États-Unis. C'est grâce à eux que nous pouvons bénéficier d'une supériorité militaire. J'espère que nos divergences actuelles (avec Washington) seront surmontées.»

François Hollande n'a pas ménagé ses efforts pour remonter le handicap: «La France a toujours été du côté d'Israël, dès le premier jour. Il y a entre nous une relation indestructible.» De quoi justifier la demande d'un geste fort pour la paix: «La paix sera votre plus grande victoire», a conclu le président.

--

Oui. Mais au delà des mots, les garanties ne serons pas bradées.


Le mot colonisation doit sortir d'un vocabulaire qui ne refléte pas la vérité.

On peux concevoir de nier une légitimité, ca se discute, et ca se réfute facilement.
mais parler de colonisation pour le retour d'un peuple diffamé sans cesse, retourné dans le home national juif, non, surtout quand on parle d'un faux peuple palestinien qui n'a jamais aucune racine dans cette région.
qu'on cesse de retourner les roles, les agresseurs sont les palestiniens depuis 1921, et ils l'ont toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 01:02

prinu a écrit:
vos différents sont sans aucun interets. les rares radicaux avec des obsessions à géométrie variable ne me dérangent pas.
vous etes sans importance, rrrr ., lebi, lebob, ragnagna, qu'importe. il était logique que j'attire les dérangés les plus communs.
L'inverse aurait été bien plus étonnant. je préfére l'intelligence des lecteurs qui ne se la jouent pas turbo et prennent du recul dans la surinformation généralisée.


Amusant de vous voir parler de "surinformation généralisée" alors que vous infligez à vos lecteurs de long pensums que vous avez manifestement copié/collé sans même prendre le temps de lire leur contenu (et je ne parle même pas de comprendre le contenu, parce que sur ce plan, vous être bien loin du compte mon pauvre ami).

C'est sans doute cela que vous considérez être un "appel à l'intelligence des lecteurs".

Désolé de devoir encore une fois vous le rappeler (ça fait des mois que je me tue à vous l'expliquer), mais ce que vous faites est absolument contre-productif. Tout ce que vous arrivez à obtenir, c'est d'écoeurer vos lecteurs - enfin, les derniers qui vous restent - y compris ceux les mieux disposés envers Israël.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 01:13

Je ne suis pas d'accord avec votre point de vue.

car les vérités que je présente sont inattaquables, quelque soit le sens ou je les regarde.
Je réfute particuliérement l'insulte qui parle de colonisation.
ce mot et cet adjectif qui lui est imputé moralement, accusateur, est particuliérement puant .
chaque fois qu'il est écrit, il est un mensonge insultant.

ce leitmotiv est un mensonge.


l'islam a colonisé cette région du monde.

les palestiniens ne sont pas des dieux vivants, les israéliens ne les ont pas agressés: ils se défendent de leur agression. on a inversé les roles et les causeurs de troubles.
ils attaquent les juifs depuis 1921, et ils étaient alliés régionaux des nazis, militairement comme politiquement et idéologiquement.
ils ne sont pas défendables politiquement .

tout etre humain est défendable. toute politique, non.
le radicalisme islamique qui les caractérise, et leur habitudes guerriéres vindicatives non plus.



on ne colonise un peuple que si ce peuple, -1 est un peuple- 2 a possédé politiquement cette région, et ces deux choses sont inexistantes quand aux palestiniens, je suis désolé, je l'ai démontré.  les palestiniens ne cessent de parler de leurs origines non palestiniennes (surtout d'égypte, mais aussi de nombreux et divers pays d'origine loin de cette région) il y a des musulmans, il y a un grand nombre de peuples musulmans légitimes rééls, mais les palestiniens n'en sont pas un, c'est une création politique artificielle de l'esprit datées des années 70, sachant en plus que 3, les palestiniens sont les premiers et les uniques agresseurs d'une population juive pacifique qui a le droit de se défendre de l'agressivité palestinienne premiére, causeur de guerre mondiale.

Le peuple juif existe, il est légitime et historique. qu'on ne lui nie pas ses droits historique sur cette région.

Les palestiniens ont aussi toujours tout fait pour empecher la paix.


par contre, ma personnalté personelle me semble étrangére à ce pays Israel, je n'ai rien à y faire, je suis francais nationaliste. c'est ma propre autodetermination, elle ne regarde que moi, et chacun est différent.
je défend simplement, politiqument, les droits de ce petit pays diffamé injustement, et calomnié.
et il faut respecter l'autorisation des juifs sionistes qui ont leur propre autodetermination.
il serait injuste de leur retirer ce droit et cette légitimité qui ne regarde pas autrui. le sionisme est une necessité et un humanisme moral, sauveur de vie, sauveur de peuple, et il prone la fraternité et la paix entre tout les peuples.








---


discours de francois hollande: trés bonne réception, excellent.

Au delà des mots, les garanties ne serons pas bradées.


Le mot colonisation doit sortir d'un leitmotiv de vocabulaire qui ne refléte pas la vérité.
les écoles de la diplomatie doivent changer leurs disques.

On peux concevoir de nier une légitimité, ca se discute, et ca se réfute facilement pour la démontrer sans faille.
ce n'est pas le premier probléme tellement il est simple de démontrer la légitimité juive sur cette région, sur ce plan là, la diffamation est risible meme si elle est popularisée par des médias critiques non neutres.

mais parler de colonisation, pour le retour lent et humaniste d'un peuple diffamé sans cesse, retourné pacifiquement dans le home national juif, et attaqué sans cesse par des hordes sauvages,  non, surtout quand on parle d'un faux peuple palestinien qui n'a jamais eu aucune racine dans cette région et a été la création politique récente d'un axe antidémocratique et antioccidental.

Qu'on cesse de retourner les roles, les agresseurs sont les palestiniens depuis 1921, et ils l'ont toujours été.

L'ONU n'est pas neutre, et ses résolutions sont aussi fantoches et non-neutres que ses dirigeants manipulateurs.

L'ONU se préoccupe invariablement des palestiniens qui croulent sous les millions qui vont dans un gouffre sans fond, pourtant les vrais agresseurs, et l'ONU laisse crever l'Afrique auquelle elle arrache la véritable aide necessaire. Le palestinisme affame l'Afrique.

L'important est là: les palestiniens sont les UNIQUES agresseurs, et l'agression palestinienne est canalisée dans un axe militaire impérialiste, russo-iranien, aux lobbys influents à l'ONU.

Cet axe impérialiste agressif menace l'occident chrétien, et là, vous etes tous impliqué.

A par celà, les garanties necessaires à Israel, pour la paix ne serons pas bradées, et ces garanties sont compatibles avec la majorité des pays arabes qui cesseront de déifier les palestiniens, élus de l'univers, qui se mouchent dasn les étoiles, et qui n'ont jamais eu aucun passé historique en palestine géographique, et sement la zizanie en exportant la guerre sur plusieurs continents tout en menacant les nationalismes arabes légitimes pour la plus grande gloire des mollahs iraniens qui rient de la naiveté des masses occidentales lobotomisées par leur éfficace propagande dont vous etes tous victimes.
vous doutez, il faut au contraire rester unis et solidaires pour défendre l'occident, notre civilisation et nos valeurs.

ensuite, mes documents politiques sont vérifiables et éloquents. ils démontrent que les médias ne sont pas neutres et mentent souvent par omission volontaire.

Toutes autre méthode que démontrer des faits, présenter des vérités, réinformer avec des sources,
est inéfficace.
pour etre plus éfficace encore, il faudrait des débats télévisés présentant ce que j'améne ici, et de nombreux livres de réinformation.
Je ne peux pas faire plus à mon niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 09:09

prinu a écrit:
je préfére l'intelligence des lecteurs qui ne se la jouent pas turbo et prennent du recul dans la surinformation généralisée.



--




Boker tov, 'aver.

Mmm, l'intelligence de prendre vos délires d'une manifestation ayant réuni 1 million de - je cite - "palestinistes" à Bruxelles en 1978 ?

Si c'est cela VOTRE conception de la bonne information, je me préfère bête, voyez-vous, enfin bête selon VOS critères.

Il n'y a, en outre, absolument rien d'intelligent à faire des "copier-coller" d'articles du web. Vous le faites avec tellement d'intelligence que vous arrivez même à les tronquer et à les farcir de fautes d'orthographes.

Alors prinu, on ne parle pas l'hébreu, on n'est pas juif - mais on se permet de donner un avis "géocomique" sur l'avenir d'Israël -, on ne sait pas plus écrire le français de manière correcte - mais on insulte ouvertement ses détracteurs, on ne connaît pas le flamand - mais on se permet de critiquer les flamands.

Ou bien vous êtes en état d'auto-suggestion (penser qu'une grande mission vous incombe) ou bien vous êtes le jouet des services de propagande d'Israël, ou bien - comme je le pense de plus en plus - vous agissez pour le compte de l'autre "camp". Car à la lecture de votre piteuse propagande, un esprit sain s'en ira plutôt convaincu que les palestiniens ont raison. A la lecture de votre sectarisme politique (sioniste aveugle) ils penseront qu'il y a un gros problème et pencheront plutôt pour les palestiniens.

Donc soldat prinu, dans tous les cas, mission accomplie de votre côté : de manière consciente ou inconsciente.

Shalom - Shalom Achav bien sûr Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 09:15

prinu a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec votre point de vue.

car les vérités que je présente sont inattaquables, quelque soit le sens ou je les regarde.
Je réfute particuliérement l'insulte qui parle de colonisation.
ce mot et cet adjectif qui lui est imputé moralement, accusateur, est particuliérement puant .
chaque fois qu'il est écrit, il est un mensonge insultant.

ce leitmotiv est un mensonge.


l'islam a colonisé cette région du monde.
Avant l'Islam cette région appartenait à l'Empire romain d'Orient, un empire chrétien.

Avant il appartenait aux juifs, juifs qui ont génocidé les cananéens, faut-il vous la rappeler ? Lisez la bible, c'est dedans ! Laughing 

Shalom achav !
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 11:19

Si c'est un mensonge et une insulte de parler de colonisation, alors Hollande a dit un mensonge et proféré une insulte devant les députés israéliens.

The independant, Robert Fisk :

Le poison réel se trouve dans l'héritage d'Arafat. Il a accordé une vaine confiance à Israel et aux USA, erreur que son peuple paye toujours.
Il a fait trop de concessions, peut-être parce qu'il devenait vieux et qu'il voulait aller en "Palestine" avant de mourir. Ces concessions excessives ce sont ses successeurs qui doivent en payer les conséquences. Lors de son acceptation des accords, il n'avait jamais vu une colonie en pays occupé, il a fait confiance aux Américains, il a fait confiance aux Israeliens. Il faisait confiance  tout ce qui lui paraissait la bonne chose. Et cela a du être fatiguant de commencer sa carrière comme super "terroriste" à Beyrouth, puis de se voir reconnaitre sur les pelouses de la Maison Blanche comme super "chef d'état", pour  voir  recréer à nouveau en tant que super "terroriste" par Israel.

Le journaliste examine ensuite les raisons qui auraient pu pousser Israel à empoisonner Arafat. Il est sceptique, malgré une précédente tentative d'empoisonner un membre du Hamas,   l'affaire ayant été éventée,  Israel avait du en urgence apporter le contre-poison en Jordanie.


Parmi les autres pistes, certains évoquent des rivalités internes, ou bien le fait qu'Arafat devant l'échec des négociations aurait conservé comme option la possibilité de l'action violente, dans cette optique sa liquidation laissait la place à des personnalités plus conciliantes  et plus facilement manoeuvrables comme Abu Mazen.

L'ONU n'est pas neutre ? Certes sans l'ONU Israel n'aurait peut-être pas été reconnu.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 16:04

L'OnU n'est plus neutre depuis 20 ans avec de la desinformation anti israelienne et une obsession dans
leurs votes desormais non neutres.
leur obsession et leurs textes sont effarents contre israel, et infondes.

La SDN avait reconnu un home national juif comme legitime en 1921.
L'ONU etait neutre en 1948. ils avaient votes pour deux etats.
la partie arabe a refuse un etat palestinien.
les palestiniens ont immediatement refuse la proposition de l'onu et ont attaques le lendemain de leur refus.
ils ecrivaient dans leur presse vouloir genocider les juifs.

ils auraient pu avoir a ce vote, et la paix et un etat palestinien.
les palestiniens n'avaient encore jamais eu d'etat. de toute l'histoire du monde.
ca n'avais jamais existe.


les israeliens ont eux, votes de suite OUI a la paix , oui a in etat palestinien souverain et autonome, a cote d'Israel.

seuls les israeliens etaient pacifiques et pacifistes, les palestiniens, agresseurs depuis 1921, et antisemites dans tout leurs discours, allies d'hitler, voulaient la guerre, et attaquaient les juifs sans relache.
eux seuls.

Les brittaniques ont arretes un commando a moitie palestinien, a moitie allemand, avec en leur possession des produits chimiques.
ils voulaient empoisonner l'eau et tuer 200000( deux cent mille) juifs en empoisonnant les eaux, but de la mission conjointe palestinienne et nazie.
stoppes in extremis par les anglais.
ouf.


Dernière édition par prinu le Mar 19 Nov 2013, 20:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 16:10

source desinfos

Extrait:Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a invité lundi le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à venir à la Knesset pour reconnaître Israël en tant qu’Etat juif. "Je lui lance un appel : brisons la glace, venez à la Knesset, je viendrai à Ramallah. Venez à cette tribune et reconnaissez la vérité historique (...) Reconnaissez le peuple juif", a-t-il déclaré aux Parlement, où il recevait le président français, François Hollande.
Revenir en haut Aller en bas
prinu



Féminin Messages : 5217
Inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama   Mar 19 Nov 2013, 17:50

source jforum

Le Comité Paix et Sécurité du groupe d’opposition du Conseil National de la Résistance Iranienne est en mesure de révéler au monde l’existence d’une nouvelle installation nucléaire secrète iranienne, jusqu’à présent dissimulée à l’attention de l’Agence Internationale à l’Energie Atomique, à la veille de la reprise des négociations de Genève sur le programme nucléaire iranien.

http://www.jforum.fr/forum/international/article/un-groupe-d-opposition-iranien

Le CNRI déclare que le site se situe à l’intérieur d’un complexe de tunnels de 600 m de profondeur, sous des montagnes, à 10 kms de la ville de Mobarakeh, adjacente de l’autoroute Ispahan-Shiraz, au sein du complexe militaire d’Haft-e Tir , déjà préexistant.



Son porte-parole, Mehdi Abrichamtchi, a déclaré que l’installation du site a commencé en 2005 et que la construction des tunnels s’est achevée au début 2009. Les travaux sur ces installations se sont récemment terminés.

Abrichamtchi a affirmé que c’est l’Organisation de l’Innovation en matière de Défense et de Recherche qui gère les activités nucléaires sensibles et qu’elle dirige également cette nouvelle installation. Le site dispose d’une sécurité renforcée, si on la compare au reste de complexe militaire, a t-il ajouté.

Abrichamtchi a affirmé avoir transmis l’information à l’Agence Internationale à l’Energie Atomique, l’observatoire accrédité par l’ONU. L’AIEA n’a fait aucun commentaire spontané sur ce rapport.


Ce mouvement de la Résistance Nationale Iranienne est à l’origine de la découverte du site souterrain de Fordow et de la construction d’un réacteur à l’eau lourde d’Arak, qui va produire du plutonium.

CNRI - Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a exposé un nouveau site nucléaire secret du régime des mollahs, dans une conférence de presse à Paris le lundi 18 novembre.

Les détails précis de ce site, son l’emplacement exact, les organes et les entreprises impliquées dans la construction du site qui ont été recueillis par les sources de la résistance à l’intérieur de l’Iran au cours des derniers mois, ont été dévoilés lors de cette conférence de presse.

Le CNRI fournira également les dernières informations sur le dossier nucléaire des mollahs et ses tentatives visant à dissimuler ses activités nucléaires avant la nouvelle série de négociations à Genève.

Ces dix dernières années, le CNRI a révélé une multitude de sites et centres impliqués dans le projet nucléaire clandestin du régime iranien. Il s’agit notamment de l’usine d’enrichissement Natanz et de de l’eau lourde d’Arak (Août 2002), Kala -Electric (Février 2003), Fordou (Décembre 2005), le Centre de commandement et de contrôle de la militarisation nucléaire dans une région connue sous le nom de Mojdeh à Téhéran (Février 2008), et par la suite le nouveau centre connu de recherche SPND (Juillet 2011). En Juillet 2013, le CNRI a révélé un nouveau site près de la ville de Damavand .

http://www.ncr-iran.org/fr/actualites/nucleaire/13210-resistance-iranienne-va-reveler-un-autre-site-secret-en-iran.html


Les pourparlers du régime des mollahs avec les pays 5 +1 - les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU , plus l’Allemagne - doivent reprendre dans les prochains jours.


http://www.ncr-iran.org/fr/actualites/achraf/13209-iran-avertissement-aux-autorites-americaines-et-onusiennes.html
Six agents de la force Qods à Bagdad et le plan des mollahs pour s’emparer des otages ou de les tuer en Irak

Depuis le 13 novembre, la Résistance iranienne a signalé dans plusieurs communiqués, l’arrivée en Irak de six membres de la force terroriste Qods, venus pour couvrir le crime contre l’humanité commis à Achraf, et en relation avec le sort des 7 otages.

Par ailleurs, selon les informations venant de l’intérieur du régime des mollahs et du Conseil suprême de la sécurité nationale en Iran, la dictature religieuse dans un marchandage avec Maliki attend une occasion de se faire livrer les otages par le pouvoir irakien ou de les tuer en Irak ou de les briser sous la torture.

A la fin e la 11e semaine de détention des otages et de la grève de la faim des habitants de Liberty et des iraniens dans divers pays du monde, la rencontre et les discussions des criminels de la force terroriste Qods avec de hautes autorités du pouvoir irakien sur le sort des otages soulèvent une grande inquiétude sur les intrigues du régime iranien et du gouvernement Maliki visant la déportation ou l’assassinat des otages.

Les déclarations surprenantes d’une « haute autorité du gouvernement » américain dans le point de presse du 30 octobre et celles du représentant du département d’Etat dans l’audition de la sous-commission des affaires du Moyen-Orient à la chambre des Représentants américaine le 13 novembre en faveur de Maliki, et ses efforts singuliers du début à la fin de l’audition pour dire que Maliki n’était pas au courant et qu’il n’a pas de responsabilité dans ce grand crime contre l’humanité, vont faciliter les agissements criminels du pouvoir irakien dans les prochaines étapes. Cette autorité dans un briefing téléphonique avait souligné que « jusqu’à ce jour nous n’avons aucune information crédible que le gouvernement irakien ait été d’une manière ou d’une autre impliqué dans l’attaque répréhensible contre le camp d’Achraf. »

Le représentant du Département d’Etat avait aussi à l’audition de la Chambre des Représentants prétendu de manière choquante que les 7 otages n’étaient pas en Irak. Ces déclarations n’ont aucun fondement. Il existe suffisamment de documents à présenter dans une enquête indépendante, à des organes et un tribunal impartial international montrant clairement que les 7 otages sont toujours en territoire irakien et sous le contrôle des forces spéciales des services du premier ministre et du fils de Maliki. La Résistance iranienne a continuellement donné des détails aux parties américaines, mais le département d’Etat pour des raisons non évidentes s’est abstenu de mener une enquête sur ce grand crime ou même de demander la mise en place d’une enquête indépendante, impartiale et transparente par l’Onu.

Si les otages sont déportés en Iran et livrés au régime ou tués en Irak, la plus grande responsabilité retombera sur le gouvernement américain qui a garanti à répétition leur sécurité et leur santé.

En ce début de la douzième semaine de grève de la faim à Liberty et dans divers pays du monde, et vu l’extrême préoccupation des familles et de la communauté iranienne, la Résistance iranienne appelle à l’intervention urgente du président Obama pour obtenir la libération des otages. Le rapt de ces personnes protégées depuis 78 jours relève du crime contre l’humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 novembre 2013



Dernière édition par prinu le Mar 19 Nov 2013, 20:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Israël : Retour aux frontières de 1967 selon Obama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
 Sujets similaires
-
» Le Retour du Christ selon Benoit XVI
» Le 4 eme cavalier
» L'antéchrist (Dajjal) et le retour du christ dans l'islam
» Israël : 100 000 manifestants dans l'attente d'un miracle
» Légitimité de l'état d'Israël.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: