DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La triste fin de la génération de mai 68

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: La triste fin de la génération de mai 68   Sam 06 Juil 2013, 11:20

http://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-07-2013/les-soixante-huitards-ce-nest-pas-comme-les-cochons

Les soixante-huitards, ce n’est pas comme les cochons !

Jacques Brel a écrit:
« Et quand vers minuit passaient les notaires
Qui sortaient de l’hôtel des Trois Faisans
On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
En leur chantant
Les bourgeois c’est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient bête »

clamait Jacques Brel en 1964… mais ça, c’était avant, avant les événements, avant l’avènement de la génération géniale, avant la régénération de l’humanité ! Car le bourgeois post-soixante-huitard, lui, il est comme le bon vin : il s’améliore en vieillissant. Il devient plus ouvert, plus généreux, plus conforme aux idéaux de sa jeunesse.

Lorsqu’il était jeune, il  a conspué le ministère de l’information et les partis-pris de l’ORTF. Il a lutté contre les pater familias antiques, contre l’inquisition, contre les juges de l’Affaire Calas et contre le gaullo-fascisme. Alors aujourd’hui, devenu journaliste, préfet, ministre ou président, ce n’est pas lui qui va désinformer et manipuler ses concitoyens, se soumettre docilement aux dictats de la nouvelle bien-pensance, organiser des débats à 1 contre cent, injurier ses contradicteurs et les traduire devant la justice !

Lorsqu’il était jeune, il a écrit sur les murs Démocratie, Liberté chérie, il est interdit d’interdire ou encore CRS SS. Il s’est battu pour l’objection de conscience et la désobéissance civile. Alors aujourd’hui, devenu journaliste, juge, ministre ou président ce n’est pas lui qui va menacer  la liberté d’expression et de manifestation, instrumentaliser la justice au point d’en faire un moyen d’oppression et obliger un élu à présider une cérémonie qu’il désapprouve. Mais surtout, ce n’est pas lui qui ferait appel à des escouades de CRS pour assurer ses déplacements et la paix de sa conscience !

En conséquence, lecteur, si d’aventure tu t’avises de montrer tes fesses à l’un de ces messieurs, sois sans crainte : aucun risque qu’à la manière des bourgeois vieillissants de Jacques Brel, il se mette à déposer  :

« C’est en sortant vers minuit Monsieur le Commissaire
Que tous les soirs de chez la Montalant
De jeunes peigne-culs nous montrent leur derrière
En nous chantant
Jacques Brel a écrit:

Les bourgeois c’est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient bête
Les bourgeois c’est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient c… »
Non décidément, les soixante-huitards ce n’est pas comme les cochons, c’est comme le bon vin… : au bout de quarante-cinq ans, c’est généralement imbuvable !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Lun 08 Juil 2013, 16:15

Ouais parlons-en de cette génération ils en ont brassé du fumier parmi eux. Dire que les dernières générations devront payer pour cette masse. C'est pour vous dire que la guerre a encore des conséquences et en aura davantage durant la prochaine décennie. Les croques morts vont se faire du cash alors que la moyenne des jeunes devront payer davantage collectivement d'une part pour
absorber cette vague et d'autre part conserver leurs rentes. Cette génération a prônée fortement l'avortement, le MOI AVANT, baisse substantielle du taux de natalité, de sorte qu'aujourd'hui il se passera ce que j'ai souligné au début.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Lun 08 Juil 2013, 16:22

Cette génération passe mais son oeuvre va rester pour encore des années...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Lun 08 Juil 2013, 16:33

Oui par les enfants aînés de cette génération, mais la pendule reviendra vers le milieu avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Hillel31415



Masculin Messages : 3467
Inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Lun 08 Juil 2013, 17:24

C'est vrai que les soixantehuitards d'hier sont devenu vieux et bien conservateur.
C'est une honte, mais il y a pire encore, ne jamais avoir été jeune et avoir vécu toute sa vie sans une vraie envie d'un monde meilleur, juste l'envie de reprendre la boite de papa et de payer moins d'impots.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Lun 08 Juil 2013, 18:39

Durant les années 80 plusieurs furent certains qu'ils auraient pu se permettre une retraite confortable dès l'âge de 55 ans, mais aujourd'hui une foule de ces gens là ont pas le choix de continuer de travailler, car leur slogan ''Liberté 55'' ne fut que du vent!

Jeune ils contestaient sur presque tout, ils ont joués au hippies mais quand leur brassage de fumier
s'est calmé, ils sont devenu d'un égoïsme d'une intransigeance. Ceux qui ont présentement une dizaine
d'années seront devenu adultes beaucoup plus matures!
Revenir en haut Aller en bas
tobie



Masculin Messages : 186
Inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Jeu 11 Juil 2013, 22:05

Bonsoir a tous

je suis toujours effaré par la soumission de ma generation devant leurs parents
il suffit juste de coupés les vivres a cette generation ecoeurante
mais bon ;mes enfants pourris gatés s'en chargeront  :beret:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 01:06

A 46 ans? Vos parents ne sont pas de cette génération 68 à moins de vous avoir eu très jeune, genre le père à à peine 19 20 ans! Tant qu'a vos enfants pourris gâtés, vous aurez donc été la continuité de ce qu'initialement les soixantehuitards ont fait, c'est-a-dire révolutionner le monde par la musique, la hyppisme, rejetant obligatoirement une multitude de valeurs passées.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12219
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 10:02

Je ne vous savais pas adeptes de l'eugénisme l'euthanasie au point de souhaiter (vouloir) la disparition de vos parents... Et pour la génération d'avant???? La mienne (j'avais 30 ans en 68), de ceux qui ont +- connu la guerre 39-40 (j'avais 6 ans à la fin et j'ai vécu sous les bombes), l'indochine, l'algérie... qui ont fait les trente glorieuses et sorti le France de sa seule vocation paysanne... (à raison pour mon compte de 65 h par semaine et de 60 000 km/an)?


Dernière édition par adamev le Ven 12 Juil 2013, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 14:20

adamev a écrit:
Je ne vous savais pas adeptes de l'eugénisme au point de souhaiter (vouloir) la disparition de vos parents... Et pour la génération d'avant???? La mienne (j'avais 30 ans en 68), de ceux qui ont +- connu la guerre 39-40 (j'avais 6 ans à la fin et j'ai vécu sous les bombes), l'indochine, l'algérie... qui ont fait les trente glorieuses et sorti le France de sa seule vocation paysanne... (à raison pour mon compte de 65 h par semaine et de 60 000 km/an)?

C'est grâce à cette génération qui a connu la dernière guerre et/ou les années qui ont immédiatement suivi et la génération 68 que nos pays ont atteint un niveau de développement et de prospérité jamais atteint auparavant en Europe.

Certains ici n'ont même pas le reconnaissance du ventre...

Mais voudraient qu'on retourne à cette mentalité qui existait avant et qui faisait qu'on premier coup de clairon on flingait Jaurès et on courait sans trop réfléchir baïonnette au canon embrocher le boche (ou tout autre ennemi de la patrie désigné). Résultat: deux guerre mondiales et des morts par dizaines de millions.

Je laisse la parole de la fin à un sage antropophage de Nouvelle Guinée-Papouasie. En novembre 1918, il s'était étonné de voir les blancs faire la nouba pour célébrer la victoire. Lorsqu'on lui eut expliqué qu'on célébrait la fin d'une guerre qui avait fait des millions de morts, il s'était exclamé "mais comment avez vous fait pour manger autant de gens!".

Le pauvre, il n'imaginait pas qu'on pu se livrer à pareille boucherie pour des raisons futiles que la susceptibilité de certains chefs d'états et sans même l'excuse de la faim.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 15:00

bizarre ce sage anthropophage.

l'anthropophagie tribale, est rituelle, superstitieuse, sauvage, et jamais pour se nourrir. Ce "rituel" est justement intégrée à une "nouba" où la tribu fête la victoire sur l'ennemi.

et le déclenchement d'une guerre entre tribus peut-être tout aussi "futile" que celui d'une guerre entre nations.

donc il est étonnant qu'il soit étonné.

ensuite, c'est ne rien comprendre au vrai drame de la guerre de 14-18, la spirale sans fin qui s'est enclenché:
- les causes de la guerre n'est pas la "susceptibilité" de qq chefs d'état. ils sont profonds et complexes.
- les belligérants étaient persuadés de faire quelques mois de guerre. jamais 4 ans, et mille morts par jour dans chaque camp (front allemagne/france). A chaque nouvel assaut, ils étaient persuadés que c'était le bon ! un certain nombre de personnes étaient dans le mythe quasi-eschatologique de la Der des Ders !!!***

quatre ans de "cette fois-ci... c'est la bonne, on n'a pas fait tout ça pour rien !"

et enfin, le fait qu'ils soient tombé sur la guerre la plus c o nne de tous les temps n'est en fait pas "leur faute", mais est dû au degré d'avancement industriel de l'époque, et un rapport de force assez équilibré.

les guerres napoléoniennes étaient très très co nne. on se met face à face et on se dégomme. là, c'était toujours pareil, mais avec une artillerie plus lourde... et pendant presque quatre ans. +quelques nouveautés comme le gaz.

***mais si on considère que les deux guerres mondiales ne sont en fait que deux grandes bataille de la même guerre.... ils n'ont pas tort: la 2nde a débouché sur la paix en europe...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 16:38

Lebob a écrit:
adamev a écrit:
Je ne vous savais pas adeptes de l'eugénisme au point de souhaiter (vouloir) la disparition de vos parents... Et pour la génération d'avant???? La mienne (j'avais 30 ans en 68), de ceux qui ont +- connu la guerre 39-40 (j'avais 6 ans à la fin et j'ai vécu sous les bombes), l'indochine, l'algérie... qui ont fait les trente glorieuses et sorti le France de sa seule vocation paysanne... (à raison pour mon compte de 65 h par semaine et de 60 000 km/an)?

C'est grâce à cette génération qui a connu la dernière guerre et/ou les années qui ont immédiatement suivi et la génération 68 que nos pays ont atteint un niveau de développement et de prospérité jamais atteint auparavant en Europe.  

Certains ici n'ont même pas le reconnaissance du ventre...

Mais voudraient qu'on retourne à cette mentalité qui existait avant et qui faisait qu'on premier coup de clairon on flingait Jaurès et on courait sans trop réfléchir baïonnette au canon embrocher le boche (ou tout autre ennemi de la patrie désigné).  Résultat: deux guerre mondiales et des morts par dizaines de millions.

Je laisse la parole de la fin à un sage antropophage de Nouvelle Guinée-Papouasie.  En novembre 1918, il s'était étonné de voir les blancs faire la nouba pour célébrer la victoire.  Lorsqu'on lui eut expliqué qu'on célébrait la fin d'une guerre qui avait fait des millions de morts, il s'était exclamé "mais comment avez vous fait pour manger autant de gens!".

Le pauvre, il n'imaginait pas qu'on pu se livrer à pareille boucherie pour des raisons futiles que la susceptibilité de certains chefs d'états et sans même l'excuse de la faim.
La reconnaissance du ventre, on peut l'avoir.

C'est au plan des valeurs spirituelles que la catastrophe est là car mai 68, comme dans une crise d'adolescence, a exalté les valeurs inverse de la folie des générations précédente, tombant dans une folie inverse.

Exaltation des valeurs paternelles / exaltation des valeurs maternelles. >>> La vérité était dans la complémentarité des deux.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
tobie



Masculin Messages : 186
Inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 17:17

ysov a écrit:
A 46 ans? Vos parents ne sont pas de cette génération 68 à moins de vous avoir eu très jeune, genre le père à à peine 19 20 ans! Tant qu'a vos enfants pourris gâtés, vous aurez donc été la continuité de ce qu'initialement les soixantehuitards ont fait, c'est-a-dire révolutionner le monde par la musique, la hyppisme, rejetant obligatoirement une multitude de valeurs passées.

Bonsoir a tous

si;si papa a "fait" mai 68
quant a mes enfants;je me bat tous les jours pour leurs inculquer les valeurs chretiennes ;dont ils se foutent royalement

le "monde" mon cher ysov est plus interressant et je peux difficilement lutter 
vous jugiez moins vite par le passé Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 17:25

Vos enfants s'en foutent car c'est un exemple parmi une vague. C'est dans cette optique, une vague,
la majorité. Donc objectivement, la source de cette généralité dont vous mentionnez vos enfants à titre d'exemple, est la généralisation de cette génération babyboomer qui ont tout rejeté, pensant révolutionner le monde. C'est en ce moment là que le hyppisme, le hard rock, les drogues, la vie dans les communes, le nudisme, les religions exotiques, etc! Devenus âgés dans la trentaine ou fin vingtaine, beaucoup se sont casé devenant parfois encore plus intransigeants que leurs parents. Les messes à gogo, le macramé dans les linges liturgiques, les petits pains dans des paniers d'osier POUR LA COMMUNION, etc, alors que les autres gerbaient contre la religion chrétienne de leurs parents jusqu'à s'intéresser à l'indouisme, l'islam, grâce entre autre aux Beatles, Cat Stevens, reniant ce nom durant très longtemps et adopter celui de Yusuf Islam, etc...


Dernière édition par ysov le Ven 12 Juil 2013, 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tobie



Masculin Messages : 186
Inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 17:29

ysov a écrit:
Vos enfants s'en foutent car c'est un exemple parmi une vague. C'est dans cette optique, une vague,
la majorité. Donc objectivement, la source de cette généralité dont vous mentionnez vos enfants à titre d'exemple, est la généralisation de cette génération babyboomer qui ont tout rejeté, pensant révolutionner le monde. C'est en ce moment là que le hyppisme, le hard rock, les drogues, la vie dans les communes, le nudisme, les religions exotiques, etc!

desolé ;mais je n'ai rien compris
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 17:32

Le je m'en foutisme général d'aujourd'hui est la conséquence de sabordement général d'une génération antérieure.
Revenir en haut Aller en bas
tobie



Masculin Messages : 186
Inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 17:41

ysov a écrit:
Le je m'en foutisme général d'aujourd'hui est la conséquence de sabordement général d'une génération antérieure.

C'est plus clair pour moi
oui vous avez raison;mai 68 restera une catastrophe sur le plan moral
j'ai bien peur que la generation de mes enfants soit pire encore
au risque de choquer;je pense que cette generation est prete pour le retour du fascisme;tant leur soif de posseder est grande
gare aux "vieux"qui leurs barreront la route
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 17:49

Oui je suis d'accord. Car les enfants de la génération des vôtre et les cadets de babyboomers auront une charge économique importante d'une part à contribuer collectivement pour les coûts de santé de ces soixantehuitards, et contribuer afin de se créer une réserve de rentes, qu'elle soit privée ou publique. Étant donné que ces babyboomers furent né en nombre important, exceptionnel même et ayant été les premiers à régulariser systématiquement le contrôle des naissances, l'avortement, cela a aggravé le déséquilibre démographique sur le nombre. Cependant vos enfants si je les prends comme exemples, devenu adultes auront d'avantages de choix pour leur situation de carrière ce que vous et moi avons très peu eu.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 19:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Lebob a écrit:
adamev a écrit:
Je ne vous savais pas adeptes de l'eugénisme au point de souhaiter (vouloir) la disparition de vos parents... Et pour la génération d'avant???? La mienne (j'avais 30 ans en 68), de ceux qui ont +- connu la guerre 39-40 (j'avais 6 ans à la fin et j'ai vécu sous les bombes), l'indochine, l'algérie... qui ont fait les trente glorieuses et sorti le France de sa seule vocation paysanne... (à raison pour mon compte de 65 h par semaine et de 60 000 km/an)?

C'est grâce à cette génération qui a connu la dernière guerre et/ou les années qui ont immédiatement suivi et la génération 68 que nos pays ont atteint un niveau de développement et de prospérité jamais atteint auparavant en Europe.  

Certains ici n'ont même pas le reconnaissance du ventre...

Mais voudraient qu'on retourne à cette mentalité qui existait avant et qui faisait qu'on premier coup de clairon on flingait Jaurès et on courait sans trop réfléchir baïonnette au canon embrocher le boche (ou tout autre ennemi de la patrie désigné).  Résultat: deux guerre mondiales et des morts par dizaines de millions.

Je laisse la parole de la fin à un sage antropophage de Nouvelle Guinée-Papouasie.  En novembre 1918, il s'était étonné de voir les blancs faire la nouba pour célébrer la victoire.  Lorsqu'on lui eut expliqué qu'on célébrait la fin d'une guerre qui avait fait des millions de morts, il s'était exclamé "mais comment avez vous fait pour manger autant de gens!".

Le pauvre, il n'imaginait pas qu'on pu se livrer à pareille boucherie pour des raisons futiles que la susceptibilité de certains chefs d'états et sans même l'excuse de la faim.
La reconnaissance du ventre, on peut l'avoir.

C'est au plan des valeurs spirituelles que la catastrophe est là car mai 68, comme dans une crise d'adolescence, a exalté les valeurs inverse de la folie des générations précédente, tombant dans une folie inverse.

Exaltation des valeurs paternelles / exaltation des valeurs maternelles. >>> La vérité était dans la complémentarité des deux.

Un de mes professeurs expliquait que l'histoire, en matière de morale et plus encore de mœurs, fonctionne comme un balancier. Une fois on est excessif dans le sens d'une trop grande rigueur (exemple, l'époque victorienne), une fois dans le sens d'un trop grand laxisme (exemple, mai 68 et ce qui s'ensuit).

Le facteur absolument nouveau dans ce tableau est celui des communications et de l'abolition des distances. Ainsi, alors qu'en matière de répression des stupéfiants la France a toujours maintenu une politique ultra-répressive (du moins dans les déclarations politiques) un peu au nord, les Pays-Bas ont une politique au contraire très tolérante (certains diront laxiste).

Il en fut de même aux USA pendant la prohibition imposée par des moralisateurs à la petite semaine. Pour les habitants de nord des USA, il suffisait de franchir la frontière du Canada voisin pour aller goûter au fruit interdit.

Comme toujours, il n'y a là rien de catastrophique. En tout cas ce n'est pas plus catastrophique que l'imposition à tous par une minorité de règles morales ou autres qui ne sont parfois reconnues que par cette petite minorité.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 19:13

Tout excès est catastrophique.

L’excès de virilité de la première moitié du XX° s a produit 70 millions de morts et le déshonneur d'une civilisation.

L'excès de naïveté féminine de sa seconde moitié a peu être transformé l'Europe en un nouveau Balkan pour de nombreux siècles;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 20:33

Arnaud Dumouch a écrit:
Tout excès est catastrophique.

L’excès de virilité de la première moitié du XX° s a produit 70 millions de morts et le déshonneur d'une civilisation.

Jusque là je suis d'accord

Arnaud Dumouch a écrit:
L'excès de naïveté féminine de sa seconde moitié a peu être transformé l'Europe en un nouveau Balkan pour de nombreux siècles;

!?

En revanche, là je suis largué. Je ne vois pas ce que vise "l'excès de naïveté féminine" et encore moins "un nouveau Balkan" (sic!) que jusque là je ne connaissait qu'au pluriel (les Balkans).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 20:45

C'est le problème de l'immigration musulmane, de la greffe qui ne prend pas, des banlieues poudrières.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28468
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 20:59

Ils ne veulent pas s'intégrer, ils veulent vivre comme dans leur pays d'origine.

Pourquoi venir en Occident, alors ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: La triste fin de la génération de mai 68   Ven 12 Juil 2013, 21:02

Comment veux-tu qu'ils s'intègrent? Il y en a six millions en France. C'est comme si le Québec était peuplé de 85% de musulmans, tu imagines? Sur ce plan je comprend LePen. Un jeune ami ici venant de terminer sa maîtrise à la polytechnique comme ingénieur,
ne veut absolument pas retourner en France tellement c'est ardu là-bas. Un autre copain français ici depuis 10 ans, a voulu
retourner vivre là-bas afin d'apprendre les secrets de la sculpture de formes pour les chapeaux, eh bien il est revenu deux mois
plus tard, car il s'est amèrement aperçu qu'aucun débouché est envisageable! Beaucoup de français venant étudier ici car les coûts sont moins élevés suite à une entente France-Québec du temps du premier ministre René Lévesque plusieurs ne veulent
absolument pas y retourner et restent vivre ici, parce que en France C'EST L'ENFER!
Revenir en haut Aller en bas
 
La triste fin de la génération de mai 68
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La triste fin de la génération de mai 68
» Opération Lune
» Chapelet de la libération ! Apporte de nombreuses guérisons et libérations.
» Compassion vs Commisération ?
» besoin de conseils: opération dent de sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: