DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 L'avortement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
val8389



Féminin Messages : 3
Inscription : 04/07/2013

MessageSujet: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 03:36

Bonjour à tous.
Tout d'abord, je tiens à mettre les choses au clair. En effet, j'ai 15ans, je suis jeune et encore peu expérimentée. Mais cela n'empêche pas que j'ai aussi un avis, des pensées, et que parfois je ne comprend pas ma religion...

Pouvez-vous m'éclairer (sans tous répéter la même chose merci) sur votre position face à l'avortement ? Pourquoi êtes-vous contre ? Ou pour ? Peu importe dites ce que vous en pensez en argumentant s'il vous plaît.

 
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 11:01

val8389 a écrit:
Bonjour à tous.
Tout d'abord, je tiens à mettre les choses au clair. En effet, j'ai 15ans, je suis jeune et encore peu expérimentée. Mais cela n'empêche pas que j'ai aussi un avis, des pensées, et que parfois je ne comprend pas ma religion...

Pouvez-vous m'éclairer (sans tous répéter la même chose merci) sur votre position face à l'avortement ? Pourquoi êtes-vous contre ? Ou pour ? Peu importe dites ce que vous en pensez en argumentant s'il vous plaît.

 

Chère Val,

Si l'Eglise est contre l'avortement dans tous les cas (sauf évidemment l'avortement thérapeutique (Grossesses extra-utérines, enfant non viable, danger mortel absolu), c'est parce qu'elle est certaine que l'âme du bébé est créée par Dieu à la conception.

Du coup, alors que le corps de l'enfant n'a pas encore forme humaine, son âme immortelle est bien là et on l'envoie dans la mort.

Concrètement, je vous donne l'adresse de deux contes audio qui racontent ce que le monde ne voit pas. Je crois qu'ils vous diront plus que toute une théorie :




http://eschatologie.free.fr/contes/tome_1_le_destin_individuel/02b_sophie_la_petite_fille_morte_sans_bapteme.html

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 11:02

Poisson a écrit:
Pour comprendre mes « réticences » vis-à-vis de l'avortement, il suffit de se référer à la nature humaine. Dès qu'un être possède cette nature, il possède la dignité humaine, quelle que soit son état de développement, sa condition physique ou mentale. Faire disparaître un être qui possède cette nature s'appelle alors un meurtre.
Sait-on quand le fœtus acquiert cette nature ? Pour moi, c'est dès les premiers instants de la vie, à défaut de le savoir ; pour les partisans de l'avortement, ils s'enorgueillissent de le connaître. Le problème, c'est qu'ils ne sont pas d'accord entre eux (cf. les délais légaux à géométrie variable : 24 semaines en GB, 12 semaines en France, etc.).
Comme quoi, le principe de précaution est lui aussi à géométrie variable.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 13:04

salut

Au Canada, il n'y a aucun délai limite pour avorter. Et aucun gouvernement ne veut légiférer en ce sens, prétextant que le débat est terminé (mais surtout parce que les lobbies pro-avortement vont ruer dans les brancards...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 13:17

en dehors des cas thérapeuthiques évoqués par Arnaud, je crois que la question de l'avortement ne se poserait même pas si nous vivions dans un monde où les gens s'aiment les uns les autres. Malheureusement, c'est loin d'être le cas, même dans des familles dites chrétiennes.
on a toujours la vision de la famille comme un havre de paix et d'amour, mais çà c'est l'idéal, la réalité est toute autre. Alors si déjà dans les familles c'est pas trop le top, étendons çà à l'échelle voisinage, village, ville etc... De nos jours, si vous êtes tout simplement serviable sans attendre de retour, vous êtes presque considéré comme une sorte de "malade".

Au final, il faut se garder de juger celles qui choississent cet acte car nous ne connaissons pas leur vie et leurs drames. Il faut aider et soutenir plutôt que de juger. je dirais qu'il faut éviter aussi les mots de "meurtre" et "infanticide" et autre mot violent du genre. Non pour éviter de culpabiliser la personne, elle culpabilisera bien toute seule....mais il ne sert à rien de rajouter à sa souffrance. l'acte choisi résulte souvent d'une "pression" extérieure. Combien de parents considèrent leurs propres enfants comme des "boulets"? beaucoup. Alors, faut pas s'étonner qu'un "boulet" ait peur de donner la vie. Le boulet a mal à la vie et n'envisage même pas de jeter un bébé innocent dans ce monde où les enfants sont considérés comme des boulets.

les discours de la société font aussi que les gens ne savent même plus vraiment ce qu'ils font. que faire alors de "Père, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font". on a tellement banalisé tout çà. on a tellement instrumentaliser l'enfant. on le fait artificiellement quand on a envie, et dans ce cas il faut que çà marche, parce qu'on a droit....

Plutôt que de tenir des discours contre l'avortement à quelqu'un susceptible de poser un tel acte, ne vaudrait il pas mieux aller discuter avec cette personne, non pas en lui disant que c'est mal, mais en lui demandant: et si ton entourage t'aide au quotidien ? et si tu es épaulée? aidée matériellement et en temps donné? vous verrez que la décision changera dans le chef de cette personne. après, il faut joindre l'acte à la parole. Mais bon, çà demande plus d'investissement et de responsabilisation que d'argumenter sur un forum avec des mots cruels.

Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 14:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Poisson a écrit:
Pour comprendre mes « réticences » vis-à-vis de l'avortement, il suffit de se référer à la nature humaine. Dès qu'un être possède cette nature, il possède la dignité humaine, quelle que soit son état de développement, sa condition physique ou mentale. Faire disparaître un être qui possède cette nature s'appelle alors un meurtre.
Sait-on quand le fœtus acquiert cette nature ? Pour moi, c'est dès les premiers instants de la vie, à défaut de le savoir ; pour les partisans de l'avortement, ils s'enorgueillissent de le connaître. Le problème, c'est qu'ils ne sont pas d'accord entre eux (cf. les délais légaux à géométrie variable : 24 semaines en GB, 12 semaines en France, etc.).
Comme quoi, le principe de précaution est lui aussi à géométrie variable.
Ah, je vois avec plaisir qu’Arnaud est toujours aussi expert en informatique ! :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 14:26

Oui, une erreur de bouton..;

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 17:19

rebelle a écrit:
en dehors des cas thérapeuthiques évoqués par Arnaud, je crois que la question de l'avortement ne se poserait même pas si nous vivions dans un monde où les gens s'aiment les uns les autres. Malheureusement, c'est loin d'être le cas, même dans des familles dites chrétiennes.
on a toujours la vision de la famille comme un havre de paix et d'amour, mais çà c'est l'idéal, la réalité est toute autre. Alors si déjà dans les familles c'est pas trop le top, étendons çà à l'échelle voisinage, village, ville etc... De nos jours, si vous êtes tout simplement serviable sans attendre de retour, vous êtes presque considéré comme une sorte de "malade".

Au final, il faut se garder de juger celles qui choississent cet acte car nous ne connaissons pas leur vie et leurs drames. Il faut aider et soutenir plutôt que de juger. je dirais qu'il faut éviter aussi les mots de "meurtre" et "infanticide" et autre mot violent du genre. Non pour éviter de culpabiliser la personne, elle culpabilisera bien toute seule....mais il ne sert à rien de rajouter à sa souffrance. l'acte choisi résulte souvent d'une "pression" extérieure. Combien de parents considèrent leurs propres enfants comme des "boulets"? beaucoup. Alors, faut pas s'étonner qu'un "boulet" ait peur de donner la vie. Le boulet a mal à la vie et n'envisage même pas de jeter un bébé innocent dans ce monde où les enfants sont considérés comme des boulets.

les discours de la société font aussi que les gens ne savent même plus vraiment ce qu'ils font. que faire alors de "Père, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font". on a tellement banalisé tout çà. on a tellement instrumentaliser l'enfant. on le fait artificiellement quand on a envie, et dans ce cas il faut que çà marche, parce qu'on a droit....

Plutôt que de tenir des discours contre l'avortement à quelqu'un susceptible de poser un tel acte, ne vaudrait il  pas mieux  aller discuter avec cette personne, non pas en lui disant que c'est mal, mais en lui demandant: et si ton entourage t'aide au quotidien ? et si tu es épaulée? aidée matériellement et en temps donné? vous verrez que la décision changera dans le chef de cette personne. après, il faut joindre l'acte à la parole. Mais bon, çà demande plus d'investissement et de responsabilisation que d'argumenter sur un forum avec des mots cruels.

:sts:  
Revenir en haut Aller en bas
Poisson



Masculin Messages : 1825
Inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 17:28

rebelle a écrit:
en dehors des cas thérapeuthiques évoqués par Arnaud, je crois que la question de l'avortement ne se poserait même pas si nous vivions dans un monde où les gens s'aiment les uns les autres. Malheureusement, c'est loin d'être le cas, même dans des familles dites chrétiennes.
on a toujours la vision de la famille comme un havre de paix et d'amour, mais çà c'est l'idéal, la réalité est toute autre. Alors si déjà dans les familles c'est pas trop le top, étendons çà à l'échelle voisinage, village, ville etc... De nos jours, si vous êtes tout simplement serviable sans attendre de retour, vous êtes presque considéré comme une sorte de "malade".
Au final, il faut se garder de juger celles qui choississent cet acte car nous ne connaissons pas leur vie et leurs drames. Il faut aider et soutenir plutôt que de juger. je dirais qu'il faut éviter aussi les mots de "meurtre" et "infanticide" et autre mot violent du genre. Non pour éviter de culpabiliser la personne, elle culpabilisera bien toute seule....mais il ne sert à rien de rajouter à sa souffrance. l'acte choisi résulte souvent d'une "pression" extérieure. Combien de parents considèrent leurs propres enfants comme des "boulets"? beaucoup. Alors, faut pas s'étonner qu'un "boulet" ait peur de donner la vie. Le boulet a mal à la vie et n'envisage même pas de jeter un bébé innocent dans ce monde où les enfants sont considérés comme des boulets.
les discours de la société font aussi que les gens ne savent même plus vraiment ce qu'ils font. que faire alors de "Père, pardonne leur, ils ne savent pas ce qu'ils font". on a tellement banalisé tout çà. on a tellement instrumentaliser l'enfant. on le fait artificiellement quand on a envie, et dans ce cas il faut que çà marche, parce qu'on a droit....
Plutôt que de tenir des discours contre l'avortement à quelqu'un susceptible de poser un tel acte, ne vaudrait il  pas mieux  aller discuter avec cette personne, non pas en lui disant que c'est mal, mais en lui demandant: et si ton entourage t'aide au quotidien ? et si tu es épaulée? aidée matériellement et en temps donné? vous verrez que la décision changera dans le chef de cette personne. après, il faut joindre l'acte à la parole. Mais bon, çà demande plus d'investissement et de responsabilisation que d'argumenter sur un forum avec des mots cruels.
Oui et non. Il faut aussi appeler un chat un chat. Ce n'est pas en édulcorant ce qu'est réellement l'avortement que notre monde en sortira grandi. Par contre, je suis à 100 % d'accord avec vous : gardons nous de juger les femmes qui y ont eu recours. Il faut être tolérant vis-à-vis des hommes et des femmes, mais cela ne doit pas nous empêcher de combattre certaines théories, idéologies, etc. Ces deux attitudes ne sont pas antinomiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 17:37

val8389 a écrit:
Bonjour à tous.
Tout d'abord, je tiens à mettre les choses au clair. En effet, j'ai 15ans, je suis jeune et encore peu expérimentée. Mais cela n'empêche pas que j'ai aussi un avis, des pensées, et que parfois je ne comprend pas ma religion...

Pouvez-vous m'éclairer (sans tous répéter la même chose merci) sur votre position face à l'avortement ? Pourquoi êtes-vous contre ? Ou pour ? Peu importe dites ce que vous en pensez en argumentant s'il vous plaît.

 

En fait l'embryon est un être humain donc c'est pour ça qu'on est contre l'avortement comme tout homme (ou femme:-)) de bon sens est contre le fait de mettre fin à la vie de qqn!!! Donc si les embryons ne peuvent pas faire des manifestations ou se défendre c'est à nous en tant qu'humains et qui nous avons passé par cette phase de les défendre


Dernière édition par Francois d'Assise le Jeu 04 Juil 2013, 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 17:40

On ne peut pas tolérer de mettre fin à la vie de qqn qqe soit la raison... Sa vie ne nous appartient pas et elle est plus importante que toute autre détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 19:54

Citation :
Sa vie ne nous appartient pas et elle est plus importante que toute autre détresse.
à vous de jouer en acte dans ce cas plutôt qu'en parole. Exemple sorti de mon imaginaire: votre voisine est enceinte d'un enfant qui sera lourdement handicapé physique et moteur. Elle souhaite avorter, sous la pression des médecins, de la famille, etc.... êtes vous prêt à aller lui porter main forte pour l'aider dans son quotidien voire même à l'aider financièrement? ainsi que d'autres voisins par exemple, prêt à créér une sorte de petit comité de soutien, pas seulement en paroles et en prières? si oui, alors il faut lui en parler. Sinon, ben, j'en reviens à dire qu'il est toujours plus facile de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Jeu 04 Juil 2013, 20:43

Ceux qui font des pressions sur une pauvre femme pour qu'elle se fasse avorter n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 09:17

rebelle a écrit:
Citation :
Sa vie ne nous appartient pas et elle est plus importante que toute autre détresse.
à vous de jouer en acte dans ce cas plutôt qu'en parole. Exemple sorti de mon imaginaire: votre voisine est enceinte d'un enfant qui sera lourdement handicapé physique et moteur. Elle souhaite avorter, sous la pression des médecins, de la famille, etc.... êtes vous prêt à aller lui porter main forte pour l'aider dans son quotidien voire même à l'aider financièrement? ainsi que d'autres voisins par exemple, prêt à créér une sorte de petit comité de soutien, pas seulement en paroles et en prières? si oui, alors il faut lui en parler. Sinon, ben, j'en reviens à dire qu'il est toujours plus facile de parler.

Pourquoi vous changer la question vers moi? La question ce n'est pas moi mais l'embryon. Est ce un être humain? La seule différence c'est qu'il est faible et ne peut pas s'exprimer et s'opposer de mettre fin à sa vie, donc c'est à nous de le faire. Comment le faire ou autres détails sont une autre question.
Après si d'autres mettent la pression ils prennent une part de responsabilité. Dans tous les cas faudra s'opposer à mettre un terme à la vie d'un innocent
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 10:12

Simon1976 a écrit:
Ceux qui font des pressions sur une pauvre femme pour qu'elle se fasse avorter n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques...

Ceux qui font pression pour qu'elle ne le fasse pas n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques non plus!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 12:48

Y a-t-il plus de conséquences à garder son enfant et à l'aimer qu'à l'envoyer dans l'autre monde ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 14:03

Simon1976 a écrit:
Y a-t-il plus de conséquences à garder son enfant et à l'aimer qu'à l'envoyer dans l'autre monde ?

sans doute puisque des femmes font malgré tout le choix d'avorter...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 14:47

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Y a-t-il plus de conséquences à garder son enfant et à l'aimer qu'à l'envoyer dans l'autre monde ?

sans doute puisque des femmes font malgré tout le choix d'avorter...

Certaines femmes regrettent de l'avoir fait, peut-être parce qu'on ne leur a pas donné d'autre choix.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 14:48

jean-luc a écrit:
et pourquoi ça ne devrait être que du choix des femmes ?

et si moi, en tant qu'homme, et père, je ne voulais pas de cet avortement ??

Ton avis ne sera pas pris en compte. La société tend en faveur des femmes et leur "droit à disposer de leur corps"...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 16:02

1 Corinthiens 7, 4 a écrit:
Ce n'est pas la femme qui dispose de son propre corps, c'est son mari ; et de même, ce n'est pas le mari qui dispose de son propre corps, c'est sa femme.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 17:23

jean-luc a écrit:
hélas . Hélas !

mais relevons que c'est une injustice sur l'égalité des sexes .

beaucoup de jeunes hommes se font " voler " leur sperme . à leur insu, et de manière dévoilée.

- n'est ce pas du viol ?

Non! Commencer par ouvrir un ouvrage de droit pénal avant d'écrire n'importe quoi...

jean-luc a écrit:
beaucoup de ce qu'on appelle des "couguars " n'hésitent pas à coucher avec des gosses qui n'ont pas la majorité...

- n'est pas de la pédophilie ?

voyons encore, si quelque part dans l'évangile, il est écrit, que les femmes ont " ce droit "..
de disposer de leurs corps .


De quelle majorité parlez-vous?

Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.

Ni par la loi dès lors que l'homme a la majorité sexuelle - différente de la majorité légale - et fixée à 15 ans en France (maispouvant être différente dans d'autres pays).
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 17:53

Lebob a écrit:
Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.
Vous avez l'air de bien connaître les Evangiles, Lebob. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L'avortement   Sam 06 Juil 2013, 18:03

Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.
Vous avez l'air de bien connaître les Evangiles, Lebob. What the fuck ?!?

Je n'ai pas cette prétention. Mais si vous voyez dans le comportement de ces femmes des choses prohibées par les évangiles, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 04:33

Lebob a écrit:
Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.
Vous avez l'air de bien connaître les Evangiles, Lebob. What the fuck ?!?

Je n'ai pas cette prétention. Mais si vous voyez dans le comportement de ces femmes des choses prohibées par les évangiles, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir...

Oh my God!!! Je reviens d'une soirée et c'est peut être plus choquant de ce que l'on peut voir dans des soirées.
Car en plus il parle au nom de l'evangile! LOOOOOOL
Ça c'est un exemple typique du forum catholique qu'est ce forum hihihi
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 07:26

Lebob a écrit:
Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.
Vous avez l'air de bien connaître les Evangiles, Lebob. What the fuck ?!?

Je n'ai pas cette prétention.  Mais si vous voyez dans le comportement de ces femmes des choses prohibées par les évangiles, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir...
Il semblerait que pour vous aussi la fornication, l'adultère, la polyandrie fassent partie des relations sexuelles normales.

Jésus a dit "Soyez infidèle. Forniquez. Soyez adultère. L'homme et la femme ne doivent pas s'attacher l'un à l'autre pour ne pas former une seule chair."
Source : évangile selon Lebob, chapitre "X", versets "X". Laughing
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 09:03

jean-luc a écrit:
adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ceux qui font des pressions sur une pauvre femme pour qu'elle se fasse avorter n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques...

Ceux qui font pression pour qu'elle ne le fasse pas n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques non plus!!!

souvent ce sont les hommes ou du moins... " les pères "  qui en portent les conséquences vous ne trouvez pas ??

pourquoi il n'ya pas de loi contre le viol du sperme par exemple ??

Quelles conséquences ???

Il me semble qu'il est extrêmement rare qu'un homme se retrouve seul avec un bébé, alors que c'est très fréquent chez les femmes, quand le "père" se désintéresse de la suite de ses actes...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 09:42

Cécile a écrit:
jean-luc a écrit:
adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ceux qui font des pressions sur une pauvre femme pour qu'elle se fasse avorter n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques...

Ceux qui font pression pour qu'elle ne le fasse pas n'en porteront pas les conséquences physiques et psychologiques non plus!!!

souvent ce sont les hommes ou du moins... " les pères "  qui en portent les conséquences vous ne trouvez pas ??

pourquoi il n'ya pas de loi contre le viol du sperme par exemple ??

Quelles conséquences ???

Il me semble qu'il est extrêmement rare qu'un homme se retrouve seul avec un bébé, alors que c'est très fréquent chez les femmes, quand le "père" se désintéresse de la suite de ses actes...

Il me semble que ça allait de soi mais c'est encore mieux en le disant.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 11:26

effectivement Jean luc, cet enfant est aussi celui du père. on ne peut décemment revendiquer la paternité de quelqu'un pour lui réclamer la pension alimentaire et d'un autre côté la nier pour faire disparaître un enfant. tout çà est bien compliqué. çà n'aurait pas lieu d'etre si les gens s'abstenaient "du sexe pour le sexe" et n'envisageaient la relation sexuelle que dans un relation dont le projet est de s'inscrire sur la durée.

dans un magazine féminin, j'ai lu un article d'une avocate (oui oui, une femme), qui revendique le droit pour l'homme de faire avorter la femme lorsqu'il ne désire pas l'enfant et surtout pas l'assumer financièrement. voilà dans quel chaos se trouve aujourd'hui la société dite "libre et libérée". et continue de revendiquer ces libertés.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 12:53

Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.
Vous avez l'air de bien connaître les Evangiles, Lebob. What the fuck ?!?

Je n'ai pas cette prétention.  Mais si vous voyez dans le comportement de ces femmes des choses prohibées par les évangiles, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir...
Il semblerait que pour vous aussi la fornication, l'adultère, la polyandrie fassent partie des relations sexuelles normales.

Jésus a dit "Soyez infidèle. Forniquez. Soyez adultère. L'homme et la femme ne doivent pas s'attacher l'un à l'autre pour ne pas former une seule chair."
Source : évangile selon Lebob, chapitre "X", versets "X". Laughing

Vous seriez bien aimable de nous expliquer ce qu'est une relation sexuelle "normale". Celles qui ont reçu l'approbation du Saint-Siège? Celles qui permettent de procréer sans copuler?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 12:54

rebelle a écrit:
effectivement Jean luc, cet enfant est aussi celui du père. on ne peut décemment revendiquer la paternité de quelqu'un pour lui réclamer la pension alimentaire et d'un autre côté la nier pour faire disparaître un enfant. tout çà est bien compliqué. çà n'aurait pas lieu d'etre si les gens s'abstenaient "du sexe pour le sexe" et n'envisageaient la relation sexuelle que dans un relation dont le projet est de s'inscrire sur la durée.

dans un magazine féminin, j'ai lu un article d'une avocate (oui oui, une femme), qui revendique le droit pour l'homme de faire avorter la femme lorsqu'il ne désire pas l'enfant et surtout pas l'assumer financièrement. voilà dans quel chaos se trouve aujourd'hui la société dite "libre et libérée". et continue de revendiquer ces libertés.

affraid 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 12:55

Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Jeb a écrit:
Lebob a écrit:
Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles. Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.
Vous avez l'air de bien connaître les Evangiles, Lebob. What the fuck ?!?

Je n'ai pas cette prétention.  Mais si vous voyez dans le comportement de ces femmes des choses prohibées par les évangiles, n'hésitez surtout pas à me le faire savoir...
Il semblerait que pour vous aussi la fornication, l'adultère, la polyandrie fassent partie des relations sexuelles normales.

Jésus a dit "Soyez infidèle. Forniquez. Soyez adultère. L'homme et la femme ne doivent pas s'attacher l'un à l'autre pour ne pas former une seule chair."
Source : évangile selon Lebob, chapitre "X", versets "X". Laughing

Ou plutôt, versets XXX. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 12:55

jean-luc a écrit:
Lebob a écrit:



De quelle majorité parlez-vous?

Une femme "couguar" est une femme ayant au minimum 35 ans et qui entretient des relations avec des hommes ayant au moins 8 de moins qu'elles.  Jusque là je ne vois rien qui soit considéré comme répréhensible par les évangiles.

Ni par la loi dès lors que l'homme a la majorité sexuelle - différente de la majorité légale - et fixée à 15 ans en France (maispouvant être différente dans d'autres pays).

bonjour lebob,

ce n'est pas qu'une question légale ou non cher lebob
c'est que,  toutes ces dérives sont bien à voir de manière proscrites car " le sexe pour le sexe " est une erreur .

nous sommes à l'image de Dieu. nous devons respecter celà, et ne pas faire n'importe quoi de nos corps.

bien sur, la chair est faible. bien sur, tous, nous péchons.
mais le simple fait de " reconnaître " ( pour le minimum ), que nous faisons le mal
et non le bien , c'est déjà un pas en avant vers la piété .

nous devons donc, blamer, toutes ces choses, qui conduisent notre vertue
au rang des porcs. et qui souille de toute façon la condition de la femme .

nous devrions vraiment voir celà comme une partie de notre faute.
car nous voyons, et ne faisons rien.

Libre à vous de culpabiliser à chaque fois qu'on évoque le mot sexe. Moi, ça fait un moment que j'ai décidé de m'affranchir de cette dictature imposée depuis 2000 ans par l'ECAR pour contrôler ses fidèles et je ne m'en porte pas plus mal.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 13:22

Lebob c'est un peu comme dans le sujet sur la crucifixion de Jésus, section débat avec les autres religions, où, D'APRES L'EVANGILE,Jésus-Christ n'a pas été crucifié. Et là aussi on voit que, D'APRES L'EVANGILE, la fornication est essentielle au salut:-D. À un moment donné on ne peut plus rien dire puisque le tout et son contraire se valent.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 13:58

Citation :
Vous seriez bien aimable de nous expliquer ce qu'est une relation sexuelle "normale". Celles qui ont reçu l'approbation du Saint-Siège? Celles qui permettent de procréer sans copuler?
je n'ai pas toujours été chrétienne, je n'ai d'ailleurs reçu le sacrement de la confirmation que cette année, après des années d'errance à mille lieues de l'église catholique. pourtant, au fond de moi, j'ai toujours eu la conviction qu'user "normalement" de son corps, c'est l'utiliser comme il est nous est donné avec une fonction pour chaque partie de ce corps. chaque orifice à sa fonction. le nez absorbe l'air et se mouche, l'oreille entend et de la cire en sort, la bouche est là pour nous alimenter de substances nutritive (pas de semences), et "un certain orifice" est un tuyau d'évacuation des déchets, conçu d'ailleurs pour "avoir des spasmes" faisant "SORTIR" ces déchets. absolument pas pour faire entrer d'autres "choses". désolée d'être un peu terre à terre, un peu scato, mais il ne me viendrait pas à l'idée de prendre mon bain dans une bouche d'égout. ce n'est pas une question de normalité, c'est une question que le corps est une machine, et qu'il faut en respecter le mode d'emploi. Je suppose que vous ne mixer pas de la zut avec votre blender et que vous ne mettez pas du linge sale dans votre sèche linge mais bien dans votre lave linge. donc, même en dehors de toute religion, je crois que le bon sens permet quand même d'admettre certaines choses comme normales ou pas.
Ensuite, il ne nous appartient pas de juger celui qui n'en fait qu'à sa tête...;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'avortement   Dim 07 Juil 2013, 14:01

le problème, c'est qu'on ne comprend que quelque chose est mal que lorsqu'on l'a expérimenté. tout çà parce que notre tendance à nous penser plus malin que les autres nous ferme aux mises en garde des personnes averties.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 19:59

Objectivement, ce que nous assistons dans la société actuelle est une réaction excessive contre l'excès contraire. L'égoïsme a pris la place de la mortification contre-nature.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 21:14

ysov a écrit:
Objectivement, ce que nous assistons dans la société actuelle est une réaction excessive contre l'excès contraire. L'égoïsme a pris la place de la mortification contre-nature.

C'est un peu simplifié, mais pas tout à fait faux...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 21:28

Ce n'est même pas faux du tout.

Prenez quelqu'un qui dans sa jeunesse n'a pas épanoui à cause de parents obtus, hérités d'un cercle vicieux de plusieurs siècles. Que va faire l'enfant si son caractère est malgré tout assez fort pour maintenir sa propre conscience de besoins justifiés mais réprimés par des visions contre-natures au final? Dès qu'il sera devenu adulte, donc libre faire ce qu'il veut, je peux vous dire qu'il en profitera
le jour venu, mais il va le faire avec dispersion tellement il fut réprimé, donc il pourra se laisser aller mais avec excès et ce n'est que plus tard que la raison fera son oeuvre afin de faire une synthèse entre ce qui est excessif d'un côté et excessif de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 21:50

Pas forcément... Tous les cas sont envisageables.

Faire le contraire des parents, ou reproduire les mêmes schémas...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 21:55

Quand je suis contraint de me coucher tôt en semaine car je travaille tôt, c'est opprimant au point que
quand arrive le week end, vive la liberté durant deux jours, on se couche tard, on sort des heures, on manges on boit on est porté aux excès donc, car auparavant ce fut trop encadrant. Mais en vieillissant
on tempère on se tranquillise, on sait mieux comment composer entre les deux. Mai demandez pas à la moyenne des 18 ans d'âges d'être pondéré comparativement à ceux qui ont 50 ans.

Maintenant dans l'optique d'une société impliquée à des choses encore plus graves. Prenez chez vous en France avant la Révolution, les serfs devaient en baver pour contenter une pointe de pyramide très despotique, un jour vient la Révolution car le
peuple en a eu assez de ces excès. Que S'est-t-il passé lors de la Révolution? un paroxysme de défoulement meurtrier. Un siècle plus tard ce n'est plus ça comme excès.

L'homme n'est pas qu'intelligence mais tout autant et parfois pour raisons diverses davantage émotif que raison par nature. Pourquoi les femens? Marre de l'iniquité des hommes à l'échelle de la société, c'est le combat justifié à la base de mettre au pas
des perceptions perverses dans le but de dominer. Eh bien, ça favorise la perception égocentrique car auparavant soumises, jusqu'à affirmer que leur corps leur appartient avant qui que ce soit, avant même un foetus! Un jour le juste milieu commencera
à se poindre.


Dernière édition par ysov le Lun 08 Juil 2013, 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 22:05

Le servage n'existait plus au début de la révolution française !   (Ne pas confondre avec la Russie!)

Mais la pauvreté, et même la misère, oui !
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: L'avortement   Lun 08 Juil 2013, 22:07

Cécile a écrit:
Le servage n'existait plus au début de la révolution française !   (Ne pas confondre avec la Russie!)

Mais la pauvreté, et même la misère, oui !

J'ai bien dit pourtant ''Avant la Révolution'' non?
Revenir en haut Aller en bas
 
L'avortement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Espagne : Adoption de la loi sur l'avortement !!!
» Prions pour les bébés qui sont victimes de l'avortement.
» L'avortement au Canada : Une boucherie écoeurante !
» Déclaration du pape en Afrique sur l'avortement
» L'avortement : une industrie qui rapporte très gros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: