DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 mohammed dans la bible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Dies Natalis Solis Inv.



Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 13:35

On t'a déjà répondu 100 fois à tes arguments bidons mon pauvre Ashtar... tout ce que tu écris est faux... I don't want thatI don't want thatI don't want thatI don't want thatI don't want that

L'islam n'est pas ce que tu racontes, ta logorrhée que tu penses bien ficelée ne convaincra que toi.

Trouve moi des textes 'hadiths/versets/traités/lois' qui disent qu'un chrétien peut épouser une musulmane.

Montre des textes de droit musulman qui stipulent que la citoyenneté, les droits, la valeur, la religion du non musulman sont égaux à ceux du musulman.

Un musulman qui tue un athée peut-il être condamné selon la loi islamique ?

Un musulman peut-il se faire couper la main selon le Fiqh si il vole les biens d'un athées ou d'un polythéiste ?

Le témoignage d'un non musulman peut-il être recevable à l'égal de celui d'un musulman dans un tribunal musulman ?

Un musulman peut-il donner tort à un autre musulman et témoigner contre un musulman dans un conflit opposant ce musulman à un athée ?

Un musulman et une chrétienne qui ont un enfant, l'enfant aux yeux de l'islam peut-il être considéré comme chrétien ?

Si une musulmane épouse un chrétien ou un athée, quelle est la position de l'islam sur un tel mariage et sur le fruit de cet amour ?

Pourquoi un chrétien ne peut-il se rendre à la Mecque ou à Médine alors que les musulmans (dont la civilisation a pourtant attaquer le Vatican) peuvent eux se rendre à Rome et au Vatican ?

Montrez-nous les passages des Évangiles comparables à ceux que nous vous citons extraits du Coran ? ThumrightThumrightThumrightThumrightThumright

Comprenez-vous la différence entre des Évangiles écrits par des apôtres il y a 2000 ans, dans un contexte particulier, et le Coran, parole d'Allah éternelle ?

Montrez-nous une sommité de l'Islam qui comme nos Papes aux XVème siècle dénonçait l'esclavage comme étant une horreur ?

Montrez-nous la violence de ces chrétiens durant les 250 années qui ont suivi le Christ ?

Comprenez-vous que l'islam et le christianisme se sont diffusés d'une manière totalement différente ? Nos théologies, notre droit canon et vos maddhabs n'ont rien en commun...


Si vous n'êtes pas capable de répondre à ça, nos précédentes questions 'auxquelles vous ne répondez jamais', cessez de nous faire perdre notre temps.


C'est la raison, la connaissance et l'amour de la vérité qui compte, pas vos salades auxquelles plus personne n'a envie de goûter.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 13:36

Votre réponse Jeb. est d'une très grande qualité. Il ne pourra jamais y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 13:48

Merci :chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 19:41

Jeb a écrit:
Cher ASHTAR,

J'espère que vous n'avez pas fait l'impasse sur mon message de samedi 22 juin à 21h11 soit parce que vous ne l'avez pas vu, soit parce que je soulève 2 points pour lesquels vous n'avez pas de réponses.

Merci pour votre réponse.

Je n'ai pas oublié tes questions ,mais il se trouve que le même sujet est ouvert dans mon forum .
Mais je vais te réponde in "chaa Allah"(si Allah me le permet) .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 21:02

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
On t'a déjà répondu 100 fois à tes arguments bidons mon pauvre Ashtar... tout ce que tu écris est faux... I don't want thatI don't want thatI don't want thatI don't want thatI don't want that

Réveille toi !

Citation :

L'islam n'est pas ce que tu racontes, ta logorrhée que tu penses bien ficelée ne convaincra que toi.

Trouve moi des textes 'hadiths/versets/traités/lois' qui disent qu'un chrétien peut épouser une musulmane.
Il se mari malgré les problèmes qui se posent (Notre ami ren' chrétien catholique es marié avec une musulmane et un un garçon et une fille)
Citation :

Montre des textes de droit musulman qui stipulent que la citoyenneté, les droits, la valeur, la religion du non musulman sont égaux à ceux du musulman.

Les chartes du prophète saws





Citation :

Un musulman qui tue un athée peut-il être condamné selon la loi islamique ?

Oui par le coran d'abord :
[5.32] C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.
Citation :

Un musulman peut-il se faire couper la main selon le Fiqh si il vole les biens d'un athées ou d'un polythéiste ?
Oui , et de quel droit le fera t il ,sauf si il y a un droit (si tu veux parler de la caravane d'Abou soufiane ,sache que le prophète et ses compagnons sont en guerre ,leur biens étaient confisqué avant de partir en immigration partout !)

Mais en tempe de paix ,le musulmans qui fait cela sera puni selon la Charia de tout crime contre n'importe qui !sauf si c'est un esclave qui vole son maitre ,la peine est allégée .

Citation :

Le témoignage d'un non musulman peut-il être recevable à l'égal de celui d'un musulman dans un tribunal musulman ?
Oui si il y a des preuves irréfutables .
Citation :

Un musulman peut-il donner tort à un autre musulman et témoigner contre un musulman dans un conflit opposant ce musulman à un athée ?

[5.8] Ô les croyants! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité: cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
Citation :

Un musulman et une chrétienne qui ont un enfant, l'enfant aux yeux de l'islam peut-il être considéré comme chrétien ?
On verra bien lorsqu'il sera majeur .
Citation :

Si une musulmane épouse un chrétien ou un athée, quelle est la position de l'islam sur un tel mariage et sur le fruit de cet amour ?

L'amour de la chair n'est pas un amour ! c'est simplement une affection mutuelle :
[30.21] Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.
C'est l'amour de Dieu qui compte .
Pour Dieu se mariage est une simple liaison terrestre éphémère ,ces époux verront que ce qu'il ont passé sur terre n'était qu'illusion car il ont raté l'essentiel ,l'amour de celui qui les a crée mâle et femelle.

[29.25] ... ‹En effet, c'est pour cimenter des liens entre vous- même dans la vie présente, que vous avez adopté des idoles (dans ce cas c'est la femme et l'homme athées qui sont des idoles ), en dehors d'Allah. Ensuite, le Jour de la Résurrection, les uns rejetteront les autres, et les uns maudiront les autres, tandis que vous aurez le Feu pour refuge, et vous n'aurez pas de protecteurs.
Citation :

Pourquoi un chrétien ne peut-il se rendre à la Mecque ou à Médine alors que les musulmans (dont la civilisation a pourtant attaquer le Vatican) peuvent eux se rendre à Rome et au Vatican ?

Pourquoi se rendra il ? En touriste ?
C'est une région qu' Allah a consacré pour la religion .

Citation :

Montrez-nous les passages des Évangiles comparables à ceux que nous vous citons extraits du Coran ? ThumrightThumrightThumrightThumrightThumright

Comprenez-vous la différence entre des Évangiles écrits par des apôtres il y a 2000 ans, dans un contexte particulier, et le Coran, parole d'Allah éternelle ?

Montrez-nous une sommité de l'Islam qui comme nos Papes aux XVème siècle dénonçait l'esclavage comme étant une horreur ?

Montrez-nous la violence de ces chrétiens durant les 250 années qui ont suivi le Christ ?

Tu rêve ? tu ne connais ni le christianisme ,ni l'islam alors !
Citation :

Comprenez-vous que l'islam et le christianisme se sont diffusés d'une manière totalement différente ? Nos théologies, notre droit canon et vos maddhabs n'ont rien en commun...
Tu n'en sais rien ma foi .
Citation :

Si vous n'êtes pas capable de répondre à ça, nos précédentes questions 'auxquelles vous ne répondez jamais', cessez de nous faire perdre notre temps.


C'est la raison, la connaissance et l'amour de la vérité qui compte, pas vos salades auxquelles plus personne n'a envie de goûter.

Je suis libre de répondre ou de ne pas répondre .
Ceci est un espace pour tous ,et si mes écrits ne te conviennent pas tu peux simplement les ignorer . Et tu dormira sur tes deux oreilles .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 21:33

Jeb a écrit:

Puisque votre souhait est
ASHTAR a écrit:
Que la vérité éclate au grand jour
Je tiens ici à apporter deux vérités :
1° - D'après votre message ci-dessus le Docteur Carlo Nelino est soi-disant un spécialiste sur l'ancien latin qui a le doctorat en cette langue. Or Paracletos est un mot grec et non latin. Donc qui est ce fameux Docteur Carlo Nelino qui ne sait pas distinguer le grec du latin ?
2° - sur l'interprétation du mot Paracletos faussement attribuer à Mohamed.

Les Musulmans disent en parlant de Jésus : "[...]qu'allait venir après lui.. un autre messager.. complétant encore ses prèches.".
Là on entre dans la controverse de la traduction de PRKLT (parakletos traduit par "le Défenseur" ou "Avocat" ou "Consolateur" pour les chrétiens et periklytos traduit par "le Loué" ou Ahmad (Muhammad) pour les musulmans) qui dure depuis plusieurs siècles, mais que de récentes découvertes, comme la Bible Syriaque, permettent d'y mettre un terme.

Vous ne trouverez donc aucune traduction du mot grec parakletos par "le Loué" ou avec une extension quelque peu forcée par Ahmad (Muhammad).

Par ailleurs les manuscrits existants de l'Evangile selon saint Jean sont à disposition de toute personne qui veut les examiner (y compris deux des plus anciens: le Codex Sinaïticus et le Codex Alexandrinus au British Library de Londre). Il y a plus de 70 manuscrits du Nouveau Testament en langue grecque, précédant l’époque du prophète de l'Islam. Dans aucun d’entre eux on ne trouve le mot periklytos. Tous les manuscrits utilisent le mot parakletos, et le mot periklytos n’apparait jamais dans la Bible.

L'erreur que font la plupart des Musulmans lorsqu'ils lisent ce fameux verset 16 du chapitre 14 de l'Evangile de Jean :
Citation :
16 Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous :
C'est de s'arrêter là en passant sous silence les mots "pour toujours" et de ne pas lire les autres versets suivants.
14, 16 - "qui sera pour toujours avec vous :". Un être humain ne vit pas éternellement.

14, 17 - "c'est l'Esprit de vérité.". Un être humain est distinct de l’Esprit.

14, 17 - "Le monde est incapable de le recevoir, parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas ;".  Un être humain est visible.

14, 17-18 - "mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure auprès de vous, et qu'il est en vous.". Un être humain ne peut être à l’intérieur d’un autre.

Jésus indique que le parakletos a une mission spécifique: manifester Jésus :

14, 26 - "l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom"

16, 8 - "il convaincra le monde en ce qui concerne le péché"

16, 14 - "Il me (Jésus) glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître."

Jésus spécifie que le parakletos est l'Esprit Saint et non un être humain :

14, 26 - "le Défenseur (parakletos), l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."

15, 26 - "Quand viendra le Défenseur (parakletos), que je vous enverrai d'auprès du Père, lui, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur."

Ce dernier verset signifie bien pour les chrétiens que la Révélation est close par ce que l'Esprit Saint fera souvenir de tout ce que Jésus a dit, et tout ce qu'Il n'a pas pu dire aux Apôtres, parce qu'ils ne pouvaient le porter (le comprendre) avant la Pentecôte pendant laquelle l'Esprit Saint promis par Jésus leur a été donné.
"12  J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l'instant vous n'avez pas la force de les porter.
13  Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu'il aura entendu ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître..
" (Jean chapitre 16 )

Il n'y a donc eu après Jésus aucun autre Envoyé ou Messager du Père puisque Jésus est la Parole de Dieu incarnée.

Je sais qu'une mauvaise interprétation de la Sourate 2:75 La vache (Al-Baqarah) fait dire à certains musulmans que la Bible (AT et NT) a été falsifiée, mais vous ne pouvez vous référer qu'aux Quatre Evangiles canoniques lorsque vous parlez de l'Evangile puisque l'Injil du Coran a été perdu d'après vous.

Il est donc important, quand un Musulman se réfère à l'un des Quatre Evangiles, de lire les versets dans leur contexte. Ce qui est aussi valable autant pour les chrétiens que pour toute personne qui se réfère aux Saintes Ecritures.

Paix dans ton coeur .
 Je n'est pas parlé d'abord  de periklytos,mais de parakletos .

voyons d'abord dans la langue originelle de Jésus pbsl :l'araméen.

Le mot araméen en lettre pur designer paraclète est :ܦܪܩܠܛܐ

Jean 16:
7
ܐܠܐ ܐܢܐ ܫܪܪܐ ܐܡܪ ܐܢܐ ܠܟܘܢ ܕܦܩܚ ܠܟܘܢ ܕܐܢܐ ܐܙܠ ܐܢ ܓܝܪ ܐܢܐ ܠܐ ܐܙܠ ܐܢܐ ܦܪܩܠܛܐ ܠܐ ܐܬܐ ܠܘܬܟܘܢ ܐܢ ܕܝܢ ܐܙܠ ܐܫܕܪܝܘܗܝ ܠܘܬܟܘܢ

16.7
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.
Les deux lettres ecrite aus début (Par) est un terme de définition et de respect comme l'article définie ال en arabe en français (LE )
ܒ݁ܰܪ alors que pour savoir savoir le nom sans l'article il s'écrit et sans terminaison (ܐ est sa terminaison articulé en voyelle comme en arabe Mohamedoun):ܩܠܛ



[ltr]ܩܠܛ que la similitude de son écriture en arabe est :محمد[/ltr]
[ltr]
ܩܠܛ  (araméen) <=> محمد (arabe)[/ltr]



[ltr]Quel est le sens du mot paraclete ?

Sa signification ne peut sortir de ce qui suit : mot d'origine grecque qui signifie « celui qui console », ou « celui qui intercède », l'« avocat » «et la signification sur laquelle s’accorde les linguistique est celle d’une personne à qui on demande de l’aide  »

Et toute ces significations son erronées et je vous apporte la preuve :

Le dictionnaire du grec nous révèle autre chose que ces significations ;la vérité c’est que ce mot est n’est pas un terme original il est rarement employé  comme celui qui intercède,celui qui aide avocat ou consolateur  d’après le peu de documents ou elle fut utilisée.


D’Après mes recherches le mot (
παρακληον parakletos ) est d’origine araméen ,elle fut utilisé comme un terme qui n’a pas d’autres synonymes et de la fut l’origine des divergences  :le mot avocat ne veut pas dire parakletos d’après le dictionnaire:

[/ltr]
[ltr]

Aussi le mot Consolateur n’est nullement parakletos mais elle signifie Parygoritès :

[/ltr]
[ltr]

Le mot intercédeur ne veut pas dire parakletos en voici la preuve :

[/ltr]
[ltr]

Le mot aide ne veut pas dire parakletos en voici la preuve :


[/ltr]

[ltr]


Donc ce mot chaque fois qu’on le recherche ne donne nullement la signification qu’on a adopté pour lui .Donc ce mot est ambigüe c’est un mot qui a une signification approprié entre les gens dès lors et quant il fut latinisé on l’a introduit tel quel Paraclyta est devenue Paraclet utilisé dans un sens non approprié mais en commun accord mais d’une façon erronée en n’utilisant pas la véritable signification du terme pour la non originalité du mot et qui ne peut etre la signification des mots avancés dans n’importe quel langue traduite en grec .Et nous avons vu l’exemple de l’arabe ,il est certainemnt confirmé en français .
Dans son livre « le saint Esprit » ;le prêtre A.B.Sympson , voit que sa traduction par le mot consolateur est loin de la réalité  (traduction Youssef Astaf page 206):
[/ltr]
[ltr]Citation:[/ltr]
[ltr]

Dans certains cas, il est préférable d'adopter le terme chrétien lui-même, dans nos traductions, et de laisser le mot lentement acquérir sa propre signification correcte dans notre vie et pensée. Si, toutefois, au lieu de traduire, nous transférons simplement le mot «Paraclet» comme une désignation de l'Esprit Saint dans les passages de l'Evangile, nous aurions besoin ensuite de le traduire dans le passage de l'épître, où il se réfère au Christ. Mais cela n’offrirait aucune difficulté sérieuse. Heureusement, dans l'épître le mot peut être traduit très clairement par «avocat» ou il :«intercède pour nous."[/ltr]
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 21:50

Tu es libre de ne pas répondre en effet, mais ta liberté doit cesser là où commences tes mensonges. Nous sommes sur un forum portant le nom d'un des plus grand penseur que l'humanité ait porté.

1) Ren', que je ne connais pas n'est en rien en exemple puisque qu'il vit en terre non musulmane. Et je ne sais pas ce qu'il en est des réactions de sa belle famille, ni si cette belle famille est sunnite pratiquante. En tous cas, en terre d'islam et même en France ces mariages ne sont pas reconnus au niveau du droit, et souvent les femmes sont mis à l'écart de leur famille. Je connais deux femmes qui sont dans ce cas, une algérienne et une marocaine.

Le droit musulman et l'Ijma (consensus) sont clairs et nets : une femme musulmane qui épouse un non musulman ce n'est jamais admis, dans  aucune des écoles juridiques chiites ou sunnites. Prouve moi par les textes que ce que je dis est faux, alors que moi dans mes précédents messages je démontre que c'est ce que disent les textes de l'orthodoxie islamique.

2) Déjà répondu à "ces chartes", plus personne n'est dupe comme je te l'ai dit...

3)

Citation :
[5.32] C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.


la corruption : déformer le message des prophètes ou la parole de Dieu) (Sourate 2 : l’association (Fitna - sédition-discorde-dans le verset) (associer quelqu'un ou quelque chose à Allah comme le font les chrétiens par exemple en lui attribuant un fils) est plus grave que le meurtre.)

A ce sujet beaucoup disent que c'est une tromperie et que ce verset ne parle pas de l'association (shirk), mais de la sédition (fitna), ce qui est en apparence exact, mais c'est bien l’exégèse et les coranologues/théologiens musulmans eux-mêmes qui traduisent dans des langues étrangères "Fitanu" par "association".

Citer:
Le premier verset du Coran qui mentionne Fitna a été révélé dans le raid de Nakhla, lorsque les musulmans ont capturé quelques polythéistes au cours du mois interdit et les ont tués (ref. sira/tafsir]:
"Sourate 2. 217. - Ils t'interrogent sur le fait de faire la guerre pendant les mois sacrés. - Dis : "Y combattre est un péché grave, mais plus grave encore auprès d'Allah est de faire obstacle au sentier d'Allah, d'être impie envers Celui-ci et la Mosquée sacrée, et d'expulser de là ses habitants . L'association est plus grave que le meurtre." Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu'à, s'ils peuvent, vous détourner de votre religion. Et ceux parmi vous qui adjureront leur religion et mourront infidèles, vaines seront pour eux leurs actions dans la vie immédiate et la vie future. Voilà les gens du Feu : ils y demeureront éternellement. " (traduction Hamidullah etc)

Selon Ibn Qayyim al-Jawziyya (1292- 1350) (célèbre penseur arabe, chercheur, théologien et juriste sunnite musulman) :«la plupart des savants ont expliqué que la fitna, ici devait être comprise comme signifiant Shirk» [ Muḥammad Ibn ʻAbd al-Wahhāb, Imam (2003). Mukhtaṣar zād al-maʻād. Darussalam publishers Ltd. p. 347. ISBN 978-9960-897-18-9.]


On peut prendre pour exemple le Taḥrīf (Arabic: تحريف "distortion, corruption, altération"), juifs et chrétiens auraient selon la dogmatique musulmane, falsifiés/corrompus certains passages de la Torah et de l'"évangile"., (ces passages ne sont pas identifiés, mais de manière générale cela concerne tout ce qui est en désaccord avec l'islam lui-même, qui se reconnait comme étant la pure religion de la vérité, l'unique religion de Dieu).

[La falsification (tahrîf) des Écritures est considérée par l'islam comme une forme extrêmement grave de « corruption » ou de « forfaiture » (fasâd), qui peut être sanctionnée par la peine de mort. Le Coran considère donc les deux Testaments comme faux et falsifiés ; il prétend restituer les vraies Écritures, les textes authentiques, les textes tels qu'ils existaient avant leur falsification par les juifs et les chrétiens. ref.Jacques Ellul (January 6, 1912–May 19, 1994) was a French philosopher, law professor, sociologist, lay theologian] [voir la sourate 3]

verset 30 de la sourate 9: «Les Juifs disent : «Uzair est fils de Dieu», et les chrétiens disent: «Le Christ Jésus est fils de Dieu». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Que Dieu les anéantisse! Comment s'écartent-ils de la vérité?»


[« Tabdîl » les chrétiens sont accusés d'avoir modifier la loi Divine et de ne pas accueillir ce que le prophète de l'islam rétablit "« Quant au tabdîl, il à deux formes : La première est de contredire l’information du messager d’Allah, la deuxième est de contredire son commandement. En effet, Allah l’envoya avec la guidée et la vrai religion, et il dit la vérité lorsqu’il informe au sujet d’Allah, et il ordonne ce qu’Allah lui ordonne, car Allah a dit « Celui qui obéit au messager à obéit à Allah » (sourate 4) Or, ceux qui font le tabdîl {ceux qui ajoutent à sa religion ce qui n’en fait pas partie, et à sa loi ce qui n’en est pas. Ce sont les gens de la loi modifiée}, des fois ils contredisent les informations du prophète, c'est-à-dire qu’ils renient ce que lui a affirmé, ou affirment ce que lui a renié, comme les jahmya qui renient ce qu’Allah s’est affirmé à Son sujet, comme noms et attributs, et les qadarites qui nient ce qu’il a affirmé au sujet de la puissance d’Allah, Sa volonté, Sa création et Sa toute puissance…Puis aussi, ils obligent ce qu’Il n’a pas obligé, et qu’Il a même interdit ; et ils interdisent ce qu’Il n’a pas interdit, mais qu’Il a même obligé. »" ] Pour les musulmans cela peut se traduire par une accusation de Bid`ah (innovation en religion (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bid%60ah)

->Sourate 5 V 33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment,
Sourate 5 V 34. excepté ceux qui se sont repentis avant de tomber en votre pouvoir: sachez qu'alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

S60:8 "Dieu ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Dieu aime les équitables."

(Le statut de dhimmi octroyé aux gens du Livre est ressenti et vécu comme une persécution par les dhimmis eux-mêmes à travers les âges.) (Voir aussi le Millet qui vient du mot arabe milla, communauté confessionnelle (aussi taïfa, d'où taïfiyya), qui est aussi utilisé (mellah) pour désigner les quartiers juifs au Maroc ou en Tunisie.)

Ta traduction du verset de la sourate 9 était fausse, il n'est pas dit "en toute humilité", mais "après s'être humiliés", si tu ne connais pas l'arabe, laisse le soin de donner des traductions correctes aux autres.

"Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies (S9 verset 29)

Confirmé dans le sahih Bukhari...
"Bukhari (8:387) - "L'apôtre d'Allah dit: 'J'ai reçu l'ordre de combattre les mécréants jusqu'à ce qu'ils disent: 'Rien ne peut être adoré à l'exception d'Allah'. Et lorsqu'ils l'auront dit, qu'ils prieront nos prières en direction de la Qibla (la Mecque), et qu'ils massacreront les infidèles comme nous le faisons, alors leur sang et leur biens seront sacrés pour nous et nous ne nous mêlerons plus de leurs affaires à l'exception des procédures légales, et ils n'auront à rendre de compte qu'à Allah.' "

4) Montre moi un texte de droit musulman, une jurisprudence qui prouve que voler le bien d'un athée soit passible d'un châtiment corporel et de la l’amputation de la main du voleur qui serait musulman ? Encore une fois, tu mens...

5) "On verra bien lorsqu'il sera majeur ."  Faux, la religion est transmise par le père en islam.


Citation :
Islam : religion naturelle de l'Homme.

Sourate 30 : 30. Dirige tout ton être vers la religion exclusivement pour Allah, telle est la nature qu'Allah a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d'Allah -. Voilà la religion de droiture; mais la plupart des gens ne savent pas.

31. Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la Salat et ne soyez pas parmi les associateurs

Hadith :
Tout nouveau-né naît avec la prédisposition naturelle [à l’Islam]. Ensuite, ses parents le rendent juif, chrétien ou mazdéen. (Hadîth rapporté par Bukhari et Muslim)

Ou encore dans une autre version : ) Et le Messager d’Allah a dit: "Tout enfant naît dans cette religion naturelle (l'Islam) ;ce sont ses parents qui en font un Juif ou un Chrétien. Quand naissent chez vous de jeunes animaux, leur trouvez-vous le nez ou les oreilles mutilées à moins que vous ne les leur ayez coupés vous-mêmes ? On lui demanda: «O Messager d’Allah, que penses-tu de ceux qui meurent dans l'enfance?» Il répondit: «Allah Exalté sait très bien comment il se seraient comportés (s'ils avaient survécu).

6) "Pourquoi se rendra il ? En touriste ?
C'est une région qu' Allah a consacré pour la religion"

Donc des chrétiens et des juifs croyants ne peuvent pas y aller parce qu'ils n'ont pas la bonne religion ? Pourquoi tant de musulmans visitent le Vatican ?

La vérité c'est que les mécréants (tous les non musulmans) sont considérés comme des êtres impures, tu parlais de la fraternité humaine, mais pourquoi ne dis-tu rien en voyant les versets qui traites les non musulmans, de descendants de singes, de porcs, de bestiaux, d'êtres destinés aux feux, d'impuretés...

C'est trop facile d'éviter de répondre et de débattre en nous sortant toujours les 20 versets et 10 hadiths servant votre "mission", et surtout extrait de leur contexte...


Citation :
28. Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impureté : qu'ils ne s'approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci . Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s'Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage.


29. Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies .

7) Je connais en réalité bien mieux et l'islam et le christianisme. Toi et moi nous ne matchons définitivement pas dans la même catégorie...

8) "Tu n'en sais rien ma foi ."

Oh que si, je ne le sais que trop bien, tout comme je connais par cœur les gens comme toi, je peux faire du Ashtar bien mieux que l'original...Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 21:56

Don nous avons vu comment l'eglise a fait glisser une compréhension d'un mot de l'araméen au latin et laissé passer une compréhension du mot paraclets qui est à ce jour l'objet de divergence !
les catholiques disent (consolateur) les protestant disent (assistant),les TJ disent (assistant) les orthodoxe disent (aide) ....alors que l'origine est "le très loué " .

[ltr]:I.S.B.E( International Standard Bible Encyclopedia)[/ltr]
[ltr]It is certain that the meaning “comforter” is not the primary signification, as we have seen. It is very probably, however, a secondary meaning of the word, and some of its cognates clearly convey the idea of comfort in certain connections, both in Septuagint and in the New Testament (Gen_37:35; Zec_1:13; Mat_5:4; 2Co_1:3, 2Co_1:4). In the passage in 2 Corinthians the word in one form or another is used 5 times and in each means “comfort.” In none of these instances, however, do we find the noun “Paraclete,” which we are now considering.
Donc de ce qui précède il apparait que le terme Consolateur est inapproprié pour dire paraclet .[/ltr]
[ltr] [/ltr]
[ltr]Dans l’étude du terme il appert de ce qui précède que le terme est beaucoup plus proche de « aide »que des autres significations .L’encyclopédie précité dans un autre lieu nous apporte : «  parakaleo ̄. Le mot pour «Paraclet»est utilisé dans sa forme passive , et signifie étymologiquement dans la forme active παρακλητωρ, paraklḗtōr, ne se trouve pas dans le Nouveau Testament, mais dans la Septante en Job_16 :2  signifiant "appelé à ses côtés." »
parakaléō. The word for “Paraclete” is passive in form, and etymologically signifies “called to one’s side.” The active form of the word is παρακλήτωρ, paraklḗtōr, not found in the New Testament but found in Septuagint in Job_16:2 in the plural.



Les juifs on employé le mot dans le Targoum et le Talmud pour les termes indiquants les bonnes œuvres (au pluriel) :les œuvres de bonté et de miséricorde pour le peuple d’Israël (voir dans la même encyclopédie pour le terme paraclet sous son emploi par« PHILO »comme elle fut employé par le philosophe grec Philo qui est le contemporain de Jésus (pbsl) alors qu’il ne nous a pas apporté un souffle de mot sur sa croyance en Jésus Christ (pbsl) et ce que les chrétien d’aujourd’hui emploient pour le terme paraclet (dans sa signification Avocat ou «  intercédeur ») est dans les termes de Joseph quant il a pardonné à ses frères  en disant qu’il n’ont pas besoin d’un avocat ou une intercession .
Aussi il est utilisé dans la première lettre de Jean Ch 2 n° 1
01 Mes petits enfants, je vous écris pour que vous évitiez le péché. Mais, si l'un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père :Jésus Christ, le Juste.
Et la traduction de paraclet est fausse dans le sens de consolateur, elle est fausse comme elle a une signification des plus incroyable comme celle utilisée par les juifs aussi bien que les prêtres qui ont laissé le mot Saint Esprit s’infiltrer doucement dans la lecture et la vie pour être une signification ultime.
L'encyclopédie nous complète la signification perplexe des hommes du génie de la théologie ! Il est dit dans la fin: Il n'y a pas de mots dans la langue anglaise (et aussi française) qui peut contenir toutes les significations mentionnées ci-dessus, Ils suggèrent d’utiliser presque tous significations (cf. ibid.)
L'encyclopédie nous informe (gentiment) sur la façon de manipuler tant de personnes en raison des problèmes idéologiques du texte! Il est dit des deux côtés du même sujet dans le titre: Quelle est la meilleure traduction pour traduire les éléments suivants:
Dans certains cas, il est préférable d'adopter le terme utilisé par le Christ! Et laissez le même mot prendre le sens approprié, au fil du temps comme s’ il est clair pour nous, mais (à noter ces mots), au lieu d'une traduction d'un mot, passer sur le mot comme une simple définition de l'Esprit Saint (qui, comme nous l'avons dit parce-qu’il y a des gens pour qui le mot se réfèrent à l'Esprit Saint)
Mais comme vous le voyez le terme employé dans jean est Avocat ou intercesseur ce qui nous montre le jeu malhonnête qu’emploient les évangélistes pour régler une traduction avec diplomatie.
Et cette manière de l’encyclopédie a très bien réussi du moment où seul le terme grec paraclet est employé pour disparaitre enfin dans un deuxième temps pour devenir le saint esprit.(je vous cite encore cet extrait de l’encyclopédie

 
:I.S.B.E
In some cases it is best to adopt the Christian term itself, in our translations, and let the word slowly acquire its own proper significance in our thought and life. If, however, instead of translating we simply transfer the word “Paraclete” as a designation of the Holy Spirit in the Gospel passages, we would need then to translate it in the passage in the Epistle where it refers to Christ. But this would offer no serious difficulty. Fortunately, in the Epistle the word may very clearly be translated “Advocate” or “Intercessor.”[/ltr]
[ltr] 
[/ltr]
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 23:49

Citation :
4) Montre moi un texte de droit musulman, une jurisprudence qui prouve que voler le bien d'un athée soit passible d'un châtiment corporel et de la l’amputation de la main du voleur qui serait musulman ? Encore une fois, tu mens...

Ibn Wahb èlève de l'Imam Malik es questionné sur la médisance sur les chrétiens ,il a répondu :Ne sont il pas des gens ? Le demandeur répond :Mais Si ! Alors que Allah a dit :[2.83] {....d'avoir de bonnes paroles avec les gens.} Allah n'a pas dis de parler des musulmans de bonne paroles ,mais des gens ! Et les gens engloge les musulmans et les non musulmans !
 ، وقد سئل ابن وهب تلميذ الإمام مالك عن غيبة النصارى فقال : أوليسوا هم من الناس ؟ قال السائل : بلى ، قال : فإن الله تعالى يقول { وقولوا للناس حسناً } فربنا قال {قولوا للناس} ولم يقل للمسلمين والناس تشمل مسلمهم وكافرهم وكتابيهم

Ceci sur la médisance c'est de voler les paroles des gens et les partager avec les musulmans ,quant est il de voler leur bien !

[5.38] Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage.

Le coran n'a pas précisé si le voleur a volé un musulmans ou un non musulmans . Et forcer le texte du coran de dire ce qu'il ne supporte pas c'est mentir sur Allah !

Encore plus de voler un état non musulmans dans lequel on reçoit un salaire ou une indemnité ,et combien de musulmans immigrés le font en travaillant au noir tout en percevant une indemnité de chaumage ou en vendant des articles etc ...
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Dim 23 Juin 2013, 23:56


3)

Citation :
Citation:
Citation :

[5.32] C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.


la corruption : déformer le message des prophètes ou la parole de Dieu) (Sourate 2 : l’association (Fitna - sédition-discorde-dans le verset) (associer quelqu'un ou quelque chose à Allah comme le font les chrétiens par exemple en lui attribuant un fils) est plus grave que le meurtre.)

A ce sujet beaucoup disent que c'est une tromperie et que ce verset ne parle pas de l'association (shirk), mais de la sédition (fitna), ce qui est en apparence exact, mais c'est bien l’exégèse et les coranologues/théologiens musulmans eux-mêmes qui traduisent dans des langues étrangères "Fitanu" par "association".

La fitna est la tribulation ,qu'elle soit dans la société musulmane ou autre ,elle est très puni .
Mais le verset vise autre chose !
La corruption n'est pas le mot exacte ,car en arabe le mot "Fassad" altération ,mal causé contre biens ,gens ,terre ...par quelque gens ,en polluant ,en brulant bien par exemple ,en tuant des innocents ,en causant une famine ,une pénurie etc ...c'est ça le fassad .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 00:00

Citation :

2) Déjà répondu à "ces chartes", plus personne n'est dupe comme je te l'ai dit...

Alors je dois donc me tromper Shocked
Au nom d'Allah le Miséricordieux, le tout Miséricorde



« Ceci est un message de Mohamed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »

voir aussi les chartes annexées au sujet de mon blog :
http://brouk.over-blog.com/article-nulle-contrainte-en-religion-introduction-a-l-islam-82533834.html

.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 05:10

Citation :
Le droit musulman et l'Ijma (consensus) sont clairs et nets : une femme musulmane qui épouse un non musulman ce n'est jamais admis, dans aucune des écoles juridiques chiites ou sunnites. Prouve moi par les textes que ce que je dis est faux, alors que moi dans mes précédents messages je démontre que c'est ce que disent les textes de l'orthodoxie islamique.

C'est la même chose dans toute religion monothéiste .
Un musulmans ne peut prendre une chrétienne et reçoit la bénédiction de l'église .
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 08:49

ASHTAR a écrit:
Citation :
Le droit musulman et l'Ijma (consensus) sont clairs et nets : une femme musulmane qui épouse un non musulman ce n'est jamais admis, dans  aucune des écoles juridiques chiites ou sunnites. Prouve moi par les textes que ce que je dis est faux, alors que moi dans mes précédents messages je démontre que c'est ce que disent les textes de l'orthodoxie islamique.

C'est la même chose dans toute religion monothéiste .
Un musulmans ne peut prendre une chrétienne et reçoit la bénédiction de l'église .

Non... plus personne n'est dupe.

Dans le christianisme, il n'y a pas cette permission pour l'homme d'un côté et cet interdit pour les femmes de l'autre, c'est la toute la différence. Vous connaissez décidément très mal les autres religions, dont le christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 09:25

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
ASHTAR a écrit:
Citation :
Le droit musulman et l'Ijma (consensus) sont clairs et nets : une femme musulmane qui épouse un non musulman ce n'est jamais admis, dans  aucune des écoles juridiques chiites ou sunnites. Prouve moi par les textes que ce que je dis est faux, alors que moi dans mes précédents messages je démontre que c'est ce que disent les textes de l'orthodoxie islamique.

C'est la même chose dans toute religion monothéiste .
Un musulmans ne peut prendre une chrétienne et reçoit la bénédiction de l'église .

Non... plus personne n'est dupe.

Dans le christianisme, il n'y a pas cette permission pour l'homme d'un côté et cet interdit pour les femmes de l'autre, c'est la toute la différence. Vous connaissez décidément très mal les autres religions, dont le christianisme.

Ah,bon ..Et tu sais pourquoi le coran permet le mariage avec les gens du livre ,et les oulémas rejette le mariage du musulmans au juif et chrétien ?
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 09:44

5)
Citation :
Citation :
"On verra bien lorsqu'il sera majeur ." Faux, la religion est transmise par le père en islam.


Citation:
Islam : religion naturelle de l'Homme.

Sourate 30 : 30. Dirige tout ton être vers la religion exclusivement pour Allah, telle est la nature qu'Allah a originellement donnée aux hommes - pas de changement à la création d'Allah -. Voilà la religion de droiture; mais la plupart des gens ne savent pas.

31. Revenez repentants vers Lui; craignez-Le, accomplissez la Salat et ne soyez pas parmi les associateurs

Hadith :
Tout nouveau-né naît avec la prédisposition naturelle [à l’Islam]. Ensuite, ses parents le rendent juif, chrétien ou mazdéen. (Hadîth rapporté par Bukhari et Muslim)

Ou encore dans une autre version : ) Et le Messager d’Allah a dit: "Tout enfant naît dans cette religion naturelle (l'Islam) ;ce sont ses parents qui en font un Juif ou un Chrétien. Quand naissent chez vous de jeunes animaux, leur trouvez-vous le nez ou les oreilles mutilées à moins que vous ne les leur ayez coupés vous-mêmes ? On lui demanda: «O Messager d’Allah, que penses-tu de ceux qui meurent dans l'enfance?» Il répondit: «Allah Exalté sait très bien comment il se seraient comportés (s'ils avaient survécu).


Il y a un hadith très connu don voici le résumé :" la plume n'écrit rien sur le dormeur jusqu'à ce qu'il se réveille,sur le fou jusqu'à ce qu'il soit lucide,et sur l'enfant jusqu'à ce qu'il devient majeur "

C'est à dire que les anges scribe n’écrivent rien des actes de ces gens ,donc l'enfant non majeur n'est tenu de rien .

Si la loi veut que les enfants soit inscrit au nom de leur père ce n'est pas du à la religion "fitra" non ,c'est du dans toute les religions du fait que nous descendons tous d'un homme :Adam ,et nous sommes les fils d'Adam et ses filles .
Le fils d'Adam n'est tenus de ses actes jusqu’à majorité .Ce sont ses parents qui en sont responsable de ses actes jusqu'à ce qu'il devient pubère et peut lui même avoir la responsabilité parentale.

Le titre de "propriété" qu'est le nom du père n'est rien dans ce cas ,car l'enfant arrivé à maturité peut devenir indocile ,rejeter Dieu,suivre une autre religion(en secret ou déclaré) ,et c'est le cas de plusieurs musulmans ,chrétiens,juifs ,etc...

Et qui de nous n'est pas passé par cette cette période de dilemme et d'indécision ,de révolte etc...
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 10:02

6)
Citation :
Citation :
"Pourquoi se rendra il ? En touriste ?
C'est une région qu' Allah a consacré pour la religion"

Donc des chrétiens et des juifs croyants ne peuvent pas y aller parce qu'ils n'ont pas la bonne religion ? Pourquoi tant de musulmans visitent le Vatican ?

La vérité c'est que les mécréants (tous les non musulmans) sont considérés comme des êtres impures, tu parlais de la fraternité humaine, mais pourquoi ne dis-tu rien en voyant les versets qui traites les non musulmans, de descendants de singes, de porcs, de bestiaux, d'êtres destinés aux feux, d'impuretés...

C'est trop facile d'éviter de répondre et de débattre en nous sortant toujours les 20 versets et 10 hadiths servant votre "mission", et surtout extrait de leur contexte...

Tu donne en comparaison le Vatican ,je ne pense pas qu'un musulman puisse entrer dans les locaux du Vatican à sa guise ! il sera vite tenu par la sécurité la plus sévère et la plus spécialisée !
Spoiler:
 

En plus pour entrer à la Mecque et à la Medine ,il faut simplement non pas le visa de l’Arabie saoudite mais que le passeport porte la religion musulmane .
Alors que pour entrer en France ou au Vatican ,il faut le visa qui n'est accordé qu'après avoir rempli des condition  sévères .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 10:19

@ "Jeb" & "Dies Natalis Solis Inv."

Maintenant je vais parler de la méthode de l’église pour falsifier le nom du prophète de l’Islam pour égarer les adeptes !

L’origine grec du mot paraklytos
παρακλητος est la forme du verbe dont l’acte est fait par un inconnu ,du verbe παρακαλεω (parakalyo) c’est ce qui est demandé prié dont la signification est implorer, prier, demander secours donc la signification de parakytos est celui qu’on implore le secours, le prié, l’avocat et intercesseur ,ce mot est cité dans « l’histoire de la guerre de Polynésie »et c’est un texte du 5ème siècle av.JC dans lequel le mot est cité au pluriel : απαρακλητοι (Aperklytoui)
Quant à la forme connue de ce terme c’est la traduction du chapitre de Job comme nous verrons et cette signification est des rares employées alors que son changement significatif est des plus obscures
Dans la signification de consoler dans la forme inconnue est Parakalyo puis est est apparu la signification avancée du mot dans la traduction en grec du Deutéronome .(1.2.9.16.17.21)et dans l’hébreu c’est le mot manahim מְנַחֵם qui veut dire consolateur alors que dans la vulgate latine c’est le mot consolateur .Dans Job (2.16) le mot hébreu est au pluriel consolateurs ;nous trouvons la septante employer le mot παρακλητορες (paracytoris)et c’est la forme la plus rare de la forme connue.
Dans le nouveau testament nous retrouvons le terme paraklysiouss παρακλησεως et ses dérivés
Consolation (Luc 2:25; 6:24; actes 9:31; 15:31; Romains 15: 4), ou Prédication (Actes 4:36; 13:15; Romains 12: 8; 1 Corinthiens 14: 3, 2 Corinthiens 1: 3; 7: 4).
Comme le mot παρακαλεω (Parkulaio) est utilisé dans un sens originel: le Plaidant et prieur (Matthieu 26: 53; Marc 5:17; 7:32; 8:22; des 24: 4; Romains 12: 1; 15:30; 16:17; 1 Corinthiens 1:10).
- Le mot παρακαλω ν (Pragulwn) a également été employé dans le Nouveau Testament, et sa signification dans certains endroits:
Suppliant et imploreur (Matthieu 8: 5; 26: 53; Marc 1:40; actes 9:38; 14:22), ou Prédicateur (Luc 3:18; Romains 12: 8), ou Consolateur (2 Corinthiens 1: 4; 7: 6).

Tous ces mots dans leur implications différentes et diverses significations n’ont pas été utilisées par Jean ; mais il a utilisé ce mot dont l'utilisation est rare (Paraklets) qui est de la même racine avec les autres emplois et se différencie de la signification.
De ce qui précède il ressort que :

•1) le mot paraclet ne fut pas employé dans l’ancien testament (septante ) et n’apparait dans le Nouveau testament que dans les écrits de Jean seulement .

•2) le mot Consolateur n’est pas la traduction du mot paraclet en grec mais parakalon employé dans le grec et lu dans la septante et fut employé par Paul dans ses lettres ,et ne fut pas employé par Jean .

-Et si c’était le terme consolateur qui est visé par Paraclet dans Jean il l’aurait utilisé comme Paraklytor pour indiquer "celui qui console".
- Ou il devait employer parakalon qui est très connu des auditeurs.


...J'ai encore beaucoup de chose à vous dire Very Happy mais je préfère silent car vous ne les supporterez pas

Je crois répondre à nos amis le plus brièvement du monde .

Paix dans vos coeur ...Mes amitiés .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 10:23

ASHTAR a écrit:
Jeb a écrit:

Puisque votre souhait est
ASHTAR a écrit:
Que la vérité éclate au grand jour
Je tiens ici à apporter deux vérités :
1° - D'après votre message ci-dessus le Docteur Carlo Nelino est soi-disant un spécialiste sur l'ancien latin qui a le doctorat en cette langue. Or Paracletos est un mot grec et non latin. Donc qui est ce fameux Docteur Carlo Nelino qui ne sait pas distinguer le grec du latin ?
2° - sur l'interprétation du mot Paracletos faussement attribuer à Mohamed.

Spoiler:
 

Paix dans ton coeur .
 Je n'est pas parlé d'abord  de periklytos,mais de parakletos .Je le sais bien que tu n'as pas parlé de periklytos mais d'autres musulmans qui se disent savants utilisent cette orthographe erronée. J'ai préféré le préciser.

ASHTAR a écrit:
voyons d'abord dans la langue originelle de Jésus pbsl :l'araméen.
C'est exact, sauf que tu fais une grosse erreur : St Jean l'Evangéliste a écrit son Evangile et ses Lettres en grec et non en araméen. Donc toute traduction de l'Evangile de Jean vers une autre langue part forcément du texte original grec.


ASHTAR a écrit:
Quel est le sens du mot paraclete ?

Sa signification ne peut sortir de ce qui suit : mot d'origine grecque qui signifie « celui qui console », ou « celui qui intercède », l'« avocat » «et la signification sur laquelle s’accorde les linguistique est celle d’une personne à qui on demande de l’aide  »

Et toute ces significations son erronées et je vous apporte la preuve :

Le dictionnaire du grec nous révèle autre chose que ces significations ;la vérité c’est que ce mot est n’est pas un terme original il est rarement employé  comme celui qui intercède,celui qui aide avocat ou consolateur  d’après le peu de documents ou elle fut utilisée.


D’Après mes recherches le mot (
παρακληον parakletos ) est d’origine araméen ,elle fut utilisé comme un terme qui n’a pas d’autres synonymes et de la fut l’origine des divergences  :le mot avocat ne veut pas dire parakletos d’après le dictionnaire:

Je ne sais pas d'où tu sors ce dictionnaire mais il n'a aucune valeur de référence puisqu'il se réfère à l'araméen et non au grec en donnant la traduction en français.

ASHTAR a écrit:
[ltr]
Aussi le mot Consolateur n’est nullement parakletos mais elle signifie Parygoritès :
[/ltr]



Tu fais encore une erreur en déformant complètement la racine
Mot originel    
paravklhtoß
Mot translittéré
parakletos
Phonétique
par-ak'-lay-tos    
Définition de parakletos

   convoqué, appelé aux côtés, appelé à l'aide
       celui qui plaide la cause d'un autre, un juge, un plaideur, un conseil pour la défense, un assistant légal, un avocat
       celui qui plaide avec un autre, un intercesseur
           Christ dans son élévation à la droite de Dieu, plaidant à Dieu le Père pour le pardon de nos péchés
       dans un sens plus large, un aide, un assistant, un adjoint
           le Saint Esprit destiné à prendre la place de Christ avec les apôtres (après son ascension au Père), pour les conduire à une plus profonde connaissance de la vérité de l'évangile, et leur donner, de la part du royaume divin, une force divine les rendant capables de vaincre les épreuves et persécutions.

Mots associés à parakletos
consolateur , avocat

Versets
Jean 4
1 Jean 1

Total 5
Versets bibliques contenant parakletos
Jean 14:16
Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur [parakletos], afin qu ’il demeure éternellement avec vous,

Jean 14:26
Mais le consolateur [parakletos], l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit.

Jean 15:26
Quand sera venu le consolateur [parakletos], que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ;

Jean 16:7
Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur [parakletos] ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l ’enverrai.

1 Jean 2:1
Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat [parakletos] auprès du Père, Jésus-Christ le juste.
Source : http://www.lexique-biblique.com/lexiques/grec/strong-grec-03875-parakletos+consolateur+avocat.html

ASHTAR a écrit:
Le mot intercédeur ne veut pas dire parakletos en voici la preuve :
[/font][/ltr]
Encore une erreur : le mot intercédeur n'existe pas en français mais intercesseur oui.

De plus il est quand même étonnant que les musulmans, pour justifier la venue de Mohamed en tant que messager de Dieu, se réfère à l'Evangile de Jean notamment alors qu'ils disent que les Ecritures Saintes ont été falsifiées.

Par ailleurs, toujours pour justifier la venue de Mohamed en tant que messager de Dieu, les musulmans se servent des versets de l'Evangile de Jean en les tronquant et les sortant de leur contexte.

Soyez logique, ou vous vous servez des Evangiles et vous les prenez dans leur totalité ou vous ne vous en servez pas du tout puisque vous les tenez pour falsifiés.

Merci d'avoir répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 11:43

ASHTAR a écrit:
@ "Jeb" & "Dies Natalis Solis Inv."

Maintenant je vais parler de la méthode de l’église pour falsifier le nom du prophète de l’Islam pour égarer les adeptes !

L’origine grec du mot paraklytos
Spoiler:
 
Je crois répondre à nos amis le plus brièvement du monde .

Paix dans vos coeur ...Mes amitiés  .
1 - Tu serais bien aimable de mettre les sources de tes affirmations concernant les différentes interprétations de "paraklet" autre qu'un copié-collé de sites, forum ou blogs musulmans. A partir de quel dictionnaire tu te réfères ?
2 - Je ne vois pas en quoi, même avec les différentes significations que tu en tires, le mot Consolateur ou ses synonymes font références à Mohamed.
3 - Je constate une fois de plus que tu fais référence au NT alors que vous le considérez comme falsifié, même si ce n'est qu'en partie. Si un document est falsifié en partie, rien ne dit qu'il ne le soit pas en totalité. Soyez logique !
De plus, vous vous référez à St Paul alors qu'il est considéré par les érudits musulmans comme un imposteur.
4 - Vous extrayez ce mot de parakletos et ses synonymes hors de leur contexte, je le répète, en faisant une traduction littérale et sans tenir compte de la théologie chrétienne qui est depuis 2000 ans approfondie par tous les théologiens autant catholiques qu'orthodoxes et protestants. C'est ce qui manquent aux prétendus savants musulmans qui veulent faire de l'exégèse sans tenir compte de la théologie chrétienne.
5 - Et enfin, pour terminer sur ce sujet, vous vous gardez bien de citer le verset suivant :
"Jean 14, 26 - "le Défenseur (ou ses synonymes Consolateur, Avocat, Intercesseur), l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."
Est-ce que Mohamed est l'Esprit Saint ou même un esprit ? Non !.

Amicalement.


Dernière édition par Jeb le Lun 24 Juin 2013, 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 11:59

Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
@ "Jeb" & "Dies Natalis Solis Inv."

Maintenant je vais parler de la méthode de l’église pour falsifier le nom du prophète de l’Islam pour égarer les adeptes !

L’origine grec du mot paraklytos
Spoiler:
 
Je crois répondre à nos amis le plus brièvement du monde .

Paix dans vos coeur ...Mes amitiés  .
1 - Tu serais bien aimable de mettre les sources de tes affirmations concernant les différentes interprétations de "paraklet" autre qu'un copié-collé de sites, forum ou blogs musulmans. A partir de quel dictionnaire tu te réfères ?
2 - Je ne vois pas en quoi, même avec les différentes significations que tu en tires, le mot Consolateur ou ses synonymes font références à Mohamed.
3 - Je constate une fois de plus que tu fais référence au NT alors que vous le considérez comme falsifié, même si ce n'est qu'en partie. Si un document est falsifié en partie, rien ne dit qu'il ne le soit pas en totalité. Soyez logique !
De plus, vous vous référez à St Paul alors qu'il est considéré par les érudits musulmans comme un imposteur.
4 - Vous extrayez ce mot de parakletos et ses synonymes hors de leur contexte, je le répète, en faisant une traduction littérale et sans tenir compte de la théologie chrétienne qui est depuis 2000 ans approfondie par tous les théologiens autant catholiques qu'orthodoxes et protestants. C'est ce qui manquent aux prétendus savants musulmans qui veulent faire de l'exégèse sans tenir compte de la théologie chrétienne.

Les photos de traduction (latin -arabe) est extraites du plus important dictionaire edité le 02/03/ 1955 fait par Samuel Kamil ,Abd Assayed,et Artimess Thlasinus .
, أستند هنا على قاموس هو من أكبر وأهم القواميس العربية-اليونانية للمؤلفين: صموئيل كامل عبد السيد وارتيميس ثلاسينوس
والقاموس بين يدى الأن وهو مطبوع عام 2/3/1950  .

Pour les autres,tu a l'encyclopédie britannique (anglais),la Bible,le coran et des recherches diverses de sources musulmanes arabe multiples .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 12:14

Le dictionnaire auquel tu fais références ainsi que le coran et les sources musulmanes arabe multiples ne sont d'aucune utilité aussi bien en exégèse chrétienne qu'en théologie chrétienne, trop orientés à démontrer que Mohamed est le soi-disant messager annoncé par Jésus. Tout le NT prouve le contraire. Dieu n'a pas attendu 600 ans pour envoyer le Saint Esprit, il l'a fait 50 jours après l'Ascension de Notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 12:21

Jeb a écrit:
Le dictionnaire auquel tu fais références ainsi que le coran et les sources musulmanes arabe multiples ne sont d'aucune utilité aussi bien en exégèse chrétienne qu'en théologie chrétienne, trop orientés à démontrer que Mohamed est le soi-disant messager annoncé par Jésus. Tout le NT prouve le contraire. Dieu n'a pas attendu 600 ans pour envoyer le Saint Esprit, il l'a fait 50 jours après l'Ascension de Notre Seigneur.

Si pour toi des grecs et un arabe ont écrit un torchon ,moi je te dis que L'A T est la source la plus douteuse que l'on possède .

Aussi ,ce sujet je l'ai déjà traité plusieurs fois dans d'autre forum avec de vrais chercheur chrétiens catholiques .Et la conclusion des chrétiens c'est que le mot paraclet est ambiguë .Et ma conclusion est que c'est un glissement de nom qui par l'usage a caché sa véritable signification ( AHMED ) cité dans le NT .

Tu me reproches d'utiliser le NT ,mais je n'ai pas d'autre sources ni vous en avez vous même . Le NT est une source qu'on doit utiliser avec beaucoup d'attention ,car les auteurs de plusieurs chapitres sont absolument inconnus . Et d'après les chercheurs nous ne possédons que les copie de copies de copies des parchemins originaux .
Alors que l'altération est parente même dans ce qui reste de ces copies .

Voici un exemple  :


 

Bonne appétit .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:11

ASHTAR a écrit:
Jeb a écrit:
Le dictionnaire auquel tu fais références ainsi que le coran et les sources musulmanes arabe multiples ne sont d'aucune utilité aussi bien en exégèse chrétienne qu'en théologie chrétienne, trop orientés à démontrer que Mohamed est le soi-disant messager annoncé par Jésus. Tout le NT prouve le contraire. Dieu n'a pas attendu 600 ans pour envoyer le Saint Esprit, il l'a fait 50 jours après l'Ascension de Notre Seigneur.

Si pour toi des grecs et un arabe ont écrit un torchon ,moi je te dis que L'A T est la source la plus douteuse que l'on possède .
Où as-tu lu que j'ai écrit que c'était un torchon ?! Shocked- J'ai écrit que ce dictionnaire dont on ne sait pas d'où tu le sors n'avait aucune valeur en exégèse et en théologie chrétienne.

Aussi ,ce sujet je l'ai déjà traité plusieurs fois dans d'autre forum avec de vrais chercheur chrétiens catholiques .Et la conclusion des chrétiens c'est que le mot paraclet est ambiguë .
Ce sont des catholiques qui n'ont aucune notion ni de la Tradition ni de l'exégèse et encore moins de la théologie chrétienne.

Et ma conclusion est que c'est un glissement de nom qui par l'usage a caché sa véritable signification ( AHMED ) cité dans le NT .
Tu peux en conclure ce que tu veux... Pour un chrétien l'Esprit Saint est le Consolateur, l'Avocat, le Défendeur, l'Intercesseur promis par Jésus et ne sera jamais Ahmed ! Jésus n'a jamais dit baptisez-les au nom du Père, du Fils et de Ahmed !

Tu me reproches d'utiliser le NT ,mais je n'ai pas d'autre sources ni vous en avez vous même .
Je te reproche seulement de n'utiliser que certains versets dont les musulmans tordent le sens et de laisser de côté les autres qui contredisent leur affirmations quant à la signification de Consolateur. C'est une question d'honnêteté intellectuelle.


Le NT est une source qu'on doit utiliser avec beaucoup d'attention ,car les auteurs de plusieurs chapitres sont absolument inconnus . Et d'après les chercheurs nous ne possédons que les copie de copies de copies des parchemins originaux .

Alors que l'altération est parente même dans ce qui reste de ces copies .

Voici un exemple  :


 
Encore une fois tu mets un document sans en citer la source. Avec ta méthode on peut faire dire n'importe quoi aux documents.

Ton approche est loin d'être objective : tu ne retiens que ce qui t'arrange autant dans l'AT que dans le NT en prenant bien soin de ne pas répondre à toutes mes objections.

Tu écartes également 2000 ans de théologie chrétienne qui a pu approfondir depuis le temps le rôle du Saint Esprit à travers l'enseignement de Jésus. Toutes les confessions chrétiennes sont unanimes sur la signification des versets de l'Evangile de Jean concernant le Saint Esprit.

Mais je ne m'étonne pas que tu ne sois pas d'accord sinon tu te serais fait chrétien.
Laughing


Bonne appétit.
Merci, à toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:15

La source est bien écrite à droite en lettres minuscules sur la photo . (aimer-jesus.com )
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:18

ASHTAR a écrit:
La source est bien écrite à droite en lettres minuscules sur la photo . (aimer-jesus.com )
Je suis vieux mais ça je l'avais vu ! Laughing

Je te parle de la source d'où est tiré ce document sur le site aimer-jesus.com puisqu'il faut mettre les points sur les i.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:32

Il ne comprend pas..
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:37

Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
La source est bien écrite à droite en lettres minuscules sur la photo . (aimer-jesus.com )
Je suis vieux mais ça je l'avais vu ! Laughing

Je te parle de la source d'où est tiré ce document sur le site aimer-jesus.com puisqu'il faut mettre les points sur les i.

C'est simple ,tu peux leur demander ,c'est le site le plus aimable qui existe sur le nette .

Je viens de leur écrire ,dès que j'aurais une réponse je te la posterais .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:39

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Il ne comprend pas..

Ah ! toi tu comprends mieux alors !? Pour moi c'est la source .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:48

ASHTAR a écrit:
Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
La source est bien écrite à droite en lettres minuscules sur la photo . (aimer-jesus.com )
Je suis vieux mais ça je l'avais vu ! Laughing

Je te parle de la source d'où est tiré ce document sur le site aimer-jesus.com puisqu'il faut mettre les points sur les i.

C'est simple ,tu peux leur demander ,c'est le site le plus aimable qui existe sur le nette .

Je viens de leur écrire ,dès que j'aurais une réponse je te la posterais .
Merci bien ASHTAR, j'attends cette source avec impatience.

Tiens, pour te faire plaisir je reprends le verset de Jean 14, 26, que tu passes à la trappe systématiquement, en remplaçant "Défenseur" ou "Consolateur" suivant les traductions par "Le Loué". Ce qui n'est en rien contre la foi chrétienne puisque le Saint Esprit est également loué.

"Jean 14, 26 - "Le Loué", l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."
De qui parle Jésus dans ce verset ?
D'Ahmed ?
Si oui, Ahmed serait-il un pur esprit ?


Dernière édition par Jeb le Lun 24 Juin 2013, 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:51

Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
La source est bien écrite à droite en lettres minuscules sur la photo . (aimer-jesus.com )
Je suis vieux mais ça je l'avais vu ! Laughing

Je te parle de la source d'où est tiré ce document sur le site aimer-jesus.com puisqu'il faut mettre les points sur les i.

C'est simple ,tu peux leur demander ,c'est le site le plus aimable qui existe sur le nette .

Je viens de leur écrire ,dès que j'aurais une réponse je te la posterais .
Merci bien ASHTAR, j'attends cette source avec impatience.

Tiens, pour te faire plaisir je reprends le verset de Jean 14, 26, que tu passes à la trappe systématiquement, en replaçant "Défenseur" ou "Consolateur" suivant les traductions par "Le Loué". Ce qui n'est en rien contre la foi chrétienne puisque le Saint Esprit est également loué.

"Jean 14, 26 - "Le Loué", l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."
De qui parle Jésus dans ce verset ?
D'Ahmed ?
Si oui, Ahmed serait-il un pur esprit ?
En parlant du saint esprit qui est selon vous le paraclet ... Est ce que cet esprit était il avant Jesus ou va t il venir après son départ ou quoi au juste d'après toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 14:54

ASHTAR a écrit:
Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
Jeb a écrit:

Je suis vieux mais ça je l'avais vu ! Laughing

Je te parle de la source d'où est tiré ce document sur le site aimer-jesus.com puisqu'il faut mettre les points sur les i.

C'est simple ,tu peux leur demander ,c'est le site le plus aimable qui existe sur le nette .

Je viens de leur écrire ,dès que j'aurais une réponse je te la posterais .
Merci bien ASHTAR, j'attends cette source avec impatience.

Tiens, pour te faire plaisir je reprends le verset de Jean 14, 26, que tu passes à la trappe systématiquement, en remplaçant "Défenseur" ou "Consolateur" suivant les traductions par "Le Loué". Ce qui n'est en rien contre la foi chrétienne puisque le Saint Esprit est également loué.

"Jean 14, 26 - "Le Loué", l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."
De qui parle Jésus dans ce verset ?
D'Ahmed ?
Si oui, Ahmed serait-il un pur esprit ?
En parlant du saint esprit qui est selon vous le paraclet ... Est ce que cet esprit était il avant Jesus ou va t il venir après son départ ou quoi au juste d'après toi ?
De l'art de répondre à une question par une autre question !

Je répondrai à ta question quand tu auras répondu à la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 15:14



Ma question c'est pour élucider un point ,mais puisque tu refuse de répondre en faisant l'intelligent je te répond :
Citation :

"Jean 14, 26 - "Le Loué", l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."
De qui parle Jésus dans ce verset ?
D'Ahmed ?
Si oui, Ahmed serait-il un pur esprit ?

Dans aucune version nous lisons " le loué " .
Mais si tu l'admet voyons donc l’esprit saint ! Est ce qu'un prophète peut être un esprit saint ? -réponse oui .
Un esprit saint est il un pur esprit ? -Oui .


1 Jean 4:1 Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

Un pur esprit est invisible et on ne peut l'éprouver ,donc il s'agit de prophète .

"lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit" Donne moi les enseignements que le pure esprit est venu nous enseigner depuis le départ du maitre ? -Rien !


Jean 14:16 "Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous,"

un autre consolateur,donc un nouveau ! qui n'était ni avant jesus ,ni pendant son ministère nia avec les disciple de jésus durant sa vie !

La bible renferme dans plusieurs de ses versets la présence du saint esprit ,DONC il ne peut être( visé par le mot UN AUTRE CONSOLATEUR (paraclet)

C'est sur qu'il est UN AUTRE PROPHÈTE .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 15:46

ASHTAR a écrit:


Ma question c'est pour élucider un point ,mais puisque tu refuse de répondre
Où as-tu lu que je refuse de répondre ??? What a Face

en faisant l'intelligent je te répond :
Citation :

"Jean 14, 26 - "Le Loué", l'Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit."
De qui parle Jésus dans ce verset ?
D'Ahmed ?
Si oui, Ahmed serait-il un pur esprit ?

Dans aucune version nous lisons " le loué " .
Mais si tu l'admet voyons donc l’esprit saint ! Est ce qu'un prophète peut être un esprit saint ? -réponse oui .
Non, tu confonds l'esprit, que tout homme possède puisqu'il a un corps, une âme et un esprit pour penser, réfléchir, etc.
Ensuite un homme peut avoir un esprit saint avec un e et un s minuscules et non majuscules comme pour le Saint-Esprit ou l'Esprit Saint c'est kif-kif. Les majuscules ont leur importance en français et à l'école c'est une faute de français qui est comptée en dictée ou en au lycée et collège en rédaction.


Un esprit saint est il un pur esprit ? -Oui .
Non, reportes-toi à ce que je viens d'écrire ci-dessus si tu ne mets pas de majuscule à esprit et à saint.
S'il s'agit du Saint-Esprit oui il est pur Esprit puisqu'il est Dieu et que Dieu est un pur esprit. Là on rentre dans le dogme de la Trinité.


1 Jean 4:1  Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.

Un pur esprit est invisible et on ne peut l'éprouver ,donc il s'agit de prophète .
Ici Jean parle de l'esprit qui compose l'homme, esprit est à prendre au sens d'intelligence.
Tu fais un drôle de raccourci en mélangeant la signification de deux mots différents esprit et Esprit (Saint).

Un prophète, comme tout homme a un corps, une âme et un esprit. Et en plus des autres hommes l'Esprit de Dieu (le Saint-Esprit) se manifeste par sa bouche pour prophétiser.



"lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit" Donne moi les enseignements que le pure esprit est venu nous enseigner depuis le départ du maitre ? -Rien !
Tout, au contraire ! Tout ce que Jésus a enseigné puisque l'Esprit Saint est en Lui. Il ne parle pas de lui-même mais de ce qu'il a entendu du Père par l'Esprit-Saint. Ici aussi on rentre dans le Mystère de la Trinité, et ça ne va pas te plaire.


Jean 14:16  "Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous,"

un autre consolateur,donc un nouveau ! qui n'était ni avant jesus ,ni pendant son ministère nia avec les disciple de jésus durant sa vie  !
Si tu avais cité le verset suivant au lieu de t'arrêter à la virgule, tu aurais lu :
17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.

J'ai bien raison en disant que les musulmans ne retiennent que les versets qui semblent aller dans leur sens, mais c'est gravement changer le sens de ce que Jésus a dit et en faire un menteur.


La bible renferme dans plusieurs de ses versets la présence du saint esprit ,DONC il ne peut être( visé par le mot UN AUTRE CONSOLATEUR (paraclet)

C'est sur qu'il est UN AUTRE PROPHÈTE .
Ben non, c'est toujours le même Esprit Saint.
Comme quoi en respectant les minuscules et les majuscules et un minimum de connaissance en théologie chrétienne t'aurais évité de faire la confusion entre l'esprit (intelligence) de l'homme et le Saint Esprit de Dieu.

Je crois que j'ai répondu en même temps à ta question, sinon dis-le moi.


Dernière édition par Jeb le Lun 24 Juin 2013, 15:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 15:47

Citation :
C'est sur qu'il est UN AUTRE PROPHÈTE .

Oh la la ...clown2
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 15:51

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Citation :
C'est sur qu'il est UN AUTRE PROPHÈTE .

Oh la la ...clown2
Eh oui, c'est la dialectique que nous sortent constamment les musulmans en voulant faire de l'exégèse chrétienne... Tongue
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 16:23


ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 14:16 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
καγὼ ἐρωτήσω τὸν πατέρα καὶ ἄλλον παράκλητον δώσει ὑμῖν, ἵνα ᾖ μεθ’ ὑμῶν εἰς τὸν αἰῶνα,



ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 14:17 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
τὸ πνεῦμα τῆς ἀληθείας, ὃ ὁ κόσμος οὐ δύναται λαβεῖν, ὅτι οὐ θεωρεῖ αὐτὸ οὐδὲ γινώσκει· ὑμεῖς γινώσκετε αὐτό, ὅτι παρ’ ὑμῖν μένει καὶ ἐν ὑμῖν ἔστιν.

ΙΩΑΝΝΟΥ Α΄ 4:1 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
Ἀγαπητοί, μὴ παντὶ πνεύματι πιστεύετε, ἀλλὰ δοκιμάζετε τὰ πνεύματα εἰ ἐκ τοῦ θεοῦ ἐστιν, ὅτι πολλοὶ ψευδοπροφῆται ἐξεληλύθασιν εἰς τὸν κόσμον.

Est ce que cette e d'esprit et le E d'esprit est ecrite ici ?
Est ce qu'on peut distinguer prophète "esprit saint " de consolateur "Saint Esprit" ?
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 16:49

ASHTAR a écrit:

ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 14:16 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
καγὼ ἐρωτήσω τὸν πατέρα καὶ ἄλλον παράκλητον δώσει ὑμῖν, ἵνα ᾖ μεθ’ ὑμῶν εἰς τὸν αἰῶνα,



ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 14:17 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
τὸ πνεῦμα τῆς ἀληθείας, ὃ ὁ κόσμος οὐ δύναται λαβεῖν, ὅτι οὐ θεωρεῖ αὐτὸ οὐδὲ γινώσκει· ὑμεῖς γινώσκετε αὐτό, ὅτι παρ’ ὑμῖν μένει καὶ ἐν ὑμῖν ἔστιν.

ΙΩΑΝΝΟΥ Α΄ 4:1 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
Ἀγαπητοί, μὴ παντὶ πνεύματι πιστεύετε, ἀλλὰ δοκιμάζετε τὰ πνεύματα εἰ ἐκ τοῦ θεοῦ ἐστιν, ὅτι πολλοὶ ψευδοπροφῆται ἐξεληλύθασιν εἰς τὸν κόσμον.

Est ce que cette e d'esprit et le E d'esprit est ecrite ici ?
Est ce qu'on peut distinguer prophète "esprit saint " de consolateur "Saint Esprit" ?
Dans les langues orientales, ici en grec ancien comme en hébreux ou en arabe, il n'y a pas de majuscules. C'est le contexte qui précise la fonction du sujet.

Dans Jean 14, 17 c'est "de vérité" qui précise quel est le sens de "esprit". Jésus précise bien "que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous."
Est-ce que Ahmed était visible par les disciples ?
Est-ce que les disciples connaissaient Ahmed ?

C'est pour cela qu'on ne peut retirer un mot de son contexte sans en perdre le sens. Et c'est la même chose dans toutes les langues.

Donc, mon cher ASHTAR on peut jouer longtemps à ce petit jeu d'extraire un mot pour lui faire dire ce que l'on veut.
Et jouer à ce jeu est un jeu dangereux et irrespectueux de la Parole de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 16:52

PARACLET
Traduction

PARACLET n. m.

Nom qui signifie Consolateur et qui est affecté particulièrement au Saint-Esprit.
L'Academie francaise. 1935.


____________________


La vision du Paraclet telle que la conçoit l'islam est inspirée d'une hérésie chrétienne, le Montanisme (Montanus prétendait être l'organe du Paraclet (et non le Paraclet lui-même)), et du manichéisme (Mani se disant lui-même le Paraclet) tout comme la description de la crucifixion est-elle inspirée de l'hérésie Docète. 


___________________



Citation :
Mr P. Michel Castro dans;

Esprit & Vie n°223 - mai 2010, p. 54.

L'auteur, dominicain, est professeur émérite de la Faculté de théologie de Toulouse, membre de l'Académie pontificale des sciences, de l'Académie catholique de France, et spécialiste des questions de relations entre science et foi.

Dans son nouvel ouvrage, il entend d'abord, dans la détresse actuelle, manifester le vrai visage du Dieu qui a fait Alliance avec l'humanité et, pour cela, parler de l'Esprit Saint, du Paraclet, à la fois Défenseur et Consolateur ; ensuite mettre en œuvre une démarche contemplative ; enfin affirmer clairement l'identité chrétienne, en prenant acte que les nouveaux courants religieux venus d'Orient parlent beaucoup de l'Esprit, et qu'en milieu populaire, la référence à l'Esprit est souvent affaire de dérision.

Qu'en est-il de l'être de l'Esprit ? Donné par le Ressuscité, insiste l'auteur, il révèle Dieu, et permet à la foi d'avancer dans sa relation à celui-ci. Il joue un rôle majeur dans la vie chrétienne ; il réalise ce qui est habituellement attribué à Dieu dans la Bible : remettre les péchés, relever un mort, avoir une action créatrice ; il est Dieu même à l'œuvre dans le salut du monde, Dieu au sens où Dieu seul est saint. Le Premier Testament ne parle pas explicitement de l'Esprit Saint, mais de l'action de Dieu en la personnalisant. Dans le Nouveau Testament, à la lumière du mystère pascal, le mouvement de personnification s'amplifie, pour s'achever « dans la présentation de l'Esprit comme sujet autonome d'action en relation avec le Père et le Fils » (p. 80). Les images bibliques sont reprises dans la liturgie : ainsi dans le Veni Creator, la première strophe est un appel à la venue de l'Esprit Saint, les suivantes évoquent ses noms, et les dernières son action. Bref, l'Esprit dit à la fois « la nature de Dieu, mais aussi une personne qui en Dieu est l'amour même que Dieu se porte et qui surabonde dans l'œuvre de salut dont le fondement est la création » (p. 115).

Qu'en est-il alors de son agir ? La liturgie adopte toujours une perspective trinitaire : « La vie part du Père, elle vient par le Fils, elle s'épanouit dans l'Esprit qui oriente vers le Père par le Fils » (p. 130). La prière donne des éléments pour discerner l'action de l'Esprit dans la vie morale et même dans le devenir de la création. La vie chrétienne « est un effet de la présence du Paraclet, le Défenseur dans le combat contre l'inertie, la pesanteur, les contradictions et plus encore contre le mal radical qui affecte la création » (p. 160). L'action propre de l'Esprit dans la cosmogénèse et la biogenèse concerne non seulement le monde inanimé, animal ou végétal, mais aussi éminemment la vie humaine. Et, dans l'histoire, l'Esprit de Dieu conduit à la vérité dans l'affrontement des puissances du mal : Paraclet, il prend la défense des pauvres et des humbles. Consolateur, il est non seulement la source des dons, mais Dieu qui se donne lui-même : en lui se trouve le principe du salut, et son accomplissement qui est transfiguration, don de la joie éternelle et configuration au Ressuscité.

Finalement, les textes fondateurs s'adressent à l'Esprit comme à une personne, directement et en premier. La vie chrétienne demande à l'Esprit de venir, elle commence par lui et se déploie en lui.

Dans la détresse actuelle, affirmer clairement l'identité chrétienne : ce parti pris initial d'assurance chrétienne pourra gêner certains lecteurs. D'autres ne manqueront pas de souligner la facture classique du propos, envisageant successivement l'être de l'Esprit puis son agir. D'autres encore regretteront l'absence de références à la Tradition ecclésiale et aux recherches actuelles sur l'Esprit, mais tel n'était pas l'objet du livre. Enseignant régulièrement le mystère trinitaire de Dieu à différents groupes, nous en retiendrons, pour notre part, l'exposé du témoignage de l'Écriture concernant l'Esprit, dans une perspective contemplative.


Le paraclet est l'Esprit Saint, de plus Jésus (les Évangiles) n'annonce que de faux prophètes après lui. "Plusieurs faux prophètes s'élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens ". (Mat 24/11)) ((Jean 2:22 dit : « Qui est alors le menteur ? C'est celui qui déclare que Jésus n'est pas le Christ. Celui-là est l'Adversaire du Christ : il rejette à la fois le Père et le Fils. »

______________________

Citation :
MUHAMMAD (prononcé MOU_HAM_MAD) est le participe passé du verbe arabe à la deuxième forme Hamada qui se traduit par : louer, remercier quelqu'un .

MUHAMMAD ,se traduit donc par " loué" ; "louangé", celui que l'on couvre d'éloges.

Le mot MUHAMMAD pose problème . En effet dans l'hagiographie (sîra) du Prophète de l'islam, Ibn Hicham ( mort en 834) parle du "Paraklètos" ("le Consolateur"), ce mot grec est cité dans le texte de Saint Jean (15, 23; 16, 1) . Dans l’Évangile selon Saint Jean, Jésus annonce qu'il enverra un "paraclet", paraklètos ("avocat" en grec).

Or plus tard on a lu le mot grec "Paraklètos" en  phonétique "Bériklutos" ou "Biriklutos" ("le glorieux") afin de faire correspondre le mot grec au sens du mot arabe MUHAMMAD qui signifie " le Loué".

Périklutos (transcrit Biriklutos en arabe), BRKLTS, comme en arabe seules sont écrites les consonnes : b, r, k, l, t,s et que les voyelles ne sont pas marquées, il fut facile de lire Bé(i)riklutos ( le p n'existant pas en arabe), à la place de Paraklètos .


C'est ce contresens servant l'apologétique islamique que dénonçait le père lazariste Antoine Moussali, UN VRAI Spécialiste en philologie, il a mis la lumière sur l'utilisation fautive du mot grec par le journaliste Slimane Zeghidour.

En fait ce que veulent les musulmans c'est que l'on reconnaisse que la naissance de Muhammad (le loué) a bien été annoncée par les prophètes antérieurs, il faut donc à tout prix trouver de quoi appuyer ce que dit le Coran, au prix de falsifications manifestes, le concordisme doit s'imposer.

Edouard Marie Gallez qui lui aussi est un philologue spécialisé n'écrit pas autre chose :


Citation :
 Jésus annonce-t-il Muhammad dans le Coran ?
Sourate as-saff (le rang) verset 6 / s.61,6

        Selon la logique islamique des « révélations successives » où la religion chrétienne est vue comme supplantant la religion hébraïque et l’Islam comme venant les remplacer toutes deux, il convient que Jésus ait annoncé le Messager de la troisième et ultime religion, appelé Muhammad. Problème : dans les évangiles, à part des faux prophètes qui viendront après lui, Jésus n’annonce rien qui ressemble à Muhammad.
Une correspondance entre le Paraclet et Muhammad
          Or, il faut qu’il l’ait fait. Précisément, au chapitre 14 de l’évangile selon saint Jean, Jésus annonce un Paraclet qui doit venir. Donc, il faut que ce Paraclet se relie à Muhammad d’une manière ou d’une autre. Et il faut que le texte coranique dise que Jésus a annoncé quelque chose qui fasse penser à la fois à ce Paraclet et au « Prophète » de l’Islam. C’est ce que réalise le centre du verset 6 de sourate 61, qui dit :
Quand Jésus, fils de Marie, dit : « Enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu envoyé vers vous, confirmant ce qui est devant moi de la Torah et annonçant un messager qui viendra après moi dont le nom sera Ahmad ». Mais quand il vint vers eux avec des signes évidents, ils dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente !” (s.61:6).
          Ahmad tient évidemment lieu de Mu-hammad, dans une phrase qui paraît ainsi moins invraisemblable que s'il était dit froidement que Jésus a annoncé Muhammad. Il suffit maintenant de dire que le Paraclet coïncide avec ahmad.
          Dans la version grecque de l’évangile selon saint Jean, le mot Paraklètos signifiant celui qui parle pour quelqu’un d’autre désigne un avocat intervenant au nom de son client lors d’un procès. Ce terme juridique est passé dans l’araméen sous la forme de Paraqlita mais avec un sens un peu différent, car le monde parthe et sémitique est régi par des normes différentes de celles des gréco-romains : ici, sous forme de témoignage, chacun expose son propre cas au tribunal, mais peut se faire aider discrètement par quelqu’un qui souffle à l’oreille ce qu’il convient de dire. Ce rôle de Paraqlitasouffleur est perceptible dans l’évangile johannique[1�]. Il n’offre cependant aucun rapprochement possible avec Muhammad.
        C’est sans compter avec l’imagination des apologistes arabophones au service des Califes. Transcrit à la mode arabe (sans tenir compte des voyelles), le mot grec paraklètos s’écrit brklts (lire : biriklutos), et vaut fortuitement pour la transcription arabe d’un autre terme grec : périklutos. Périklutos signifie renommé, donc loué. Il suffira donc que mu-hammad signifie « celui qui- est loué » (ou : « -en qui se fait la louange ») pour que, à l’intérieur d’une apologétique purement arabe (basée sur une fausse lecture), on puisse dire que Jésus a annoncé ahmad, le loué, donc le « Prophète de l’islam ». Il faut seulement attribuer à la racine « hmd » le sens de louer.
          Dans la Bible et en araméen (et aussi dans le Coran lu dans son co-texte), « hmd » signifie désirer (et au passif, cette racine a le sens de plaire). Pour dire louer, il existe deux autres racines en arabe. Néanmoins, un glissement a été imposé par le pouvoir, faisant passer du sens de être désiré vers celui de être loué. De la sorte, Muhammad-ahmad semble correspondre à périklutos-paraklètos-paraclet. Le tour est joué[2].
Faire annoncer Ahmad par Jésus dans le Coran
        Bien sûr, ce tour ne peut fonctionner qu’en arabe : c’est ce qu’on appelle une « apologétique interne », destinée aux Arabes musulmans. Et c’est pour eux aussi qu’est apportée la touche finale. En effet, si l’évangile selon saint Jean annonce Muhammad et si le Coran est d’origine divine, il faut que ce dernier confirme ce que l’évangile est supposé dire : quelque part dans le Coran, Jésus doit annoncer Muhammad (ou son équivalent ahmad). Où ?
          Une preuve des hésitations des bricoleurs du Coran nous est fournie par la version de Ubayy Ibn Ka‘ab. Ses copies n’ont pas échappé aux destructions systématiques des documents des VIIe et VIIIe siècles, menées par le pouvoir islamique ; mais, grâce aux citations qui en ont été faites, on connaît sa version du verset 61 de la sourate 6 qui nous intéresse. Comparons donc le texte du verset selon le Coran habituel (en vert) avec celui selon Ubayy (en rouge), le texte commun aux deux versions étant donné en bleu :
Quand Jésus, fils de Marie, dit : Enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu envoyé vers vous,

confirmant ce qui est devant moi de la Torah et annonçant un messager qui viendra après moi dont le nom sera Ahmad. Mais quand il vint vers eux avec des signes évidents,
et je vous annonce un prophète (nabiy) dont la communauté (umma) sera la dernière communauté et par laquelle Dieu mettra un sceau aux prophètes (nabiyûn) et aux messagers (rusul),

ils /les fils d’Israël dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente !

          Visiblement, selon le Coran de Ubbay, au lieu de Ahmad, Jésus annonce un prophète et une communauté à venir ; il affirme aussi qu’un « sceau » sera donné « aux prophètes et aux messagers », ce que l’on retrouve au verset 40 de la sourate 33 (version habituelle)[3]. En fait, aucune des deux versions du verset 61:6 n’est plus authentique que l’autre : originellement, le verset se réduisait probablement à cette seule phrase (qui est parfaitement à sa place dans le co-texte) :
Quand ‘Îsâ fils de Marie dit : Ô fils d’Israël, je suis le messager de Dieu vers vous, ils dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente” (s.61:6).
L’objection de Frank van der Velden[4]
        Frank van der Velden a objecté que, ainsi réduit, le verset 6 serait trop court par rapport au verset 5 qui présente un certain parallélisme :
 
 
Quand Moïse dit à son peuple : Ô mon peuple ! Pourquoi me faites-vous de la peine alors que vous savez que je suis vraiment le Messager de Dieu [envoyé] à vous ?
  Puis quand ils dévièrent, Dieu fit dévier leurs cœurs, car Dieu ne guide pas les gens pervers” (s.61:5).

Constatons que ce verset est lui-même assez court, et que le précédent l’est plus encore :
  
Dieu aime ceux qui vont jusqu’à tuer (qâtala) sur son chemin (c’est-à-dire pour Lui) en rang serré, pareils à un édifice renforcé” (Coran 61:4).
          Ceci étant, il n’est pas interdit de supposer que les deux versions de la partie centrale du verset 6 exposées plus haut remplaçaient un développement relatif à un thème dont il ne fallait plus que le Coran parle : le retour (matériel) du Messie-Jésus. À titre hypothétique, une telle partie centrale originelle peut se reconstituer aisément en s’inspirant d’éléments du co-texte :
Quand Jésus, fils de Marie, dit : Enfants d’Israël ! Je suis le messager de Dieu envoyé vers vous,
et je suis justifié en vertu de la Torah [qui est] entre vos mains [5] [et] qui m’a annoncé comme Messie par qui Dieu soumettra la terre.
Mais une partie d’entre eux mécrut (kafara [6]),
et ils dirent : Ceci est de la sorcellerie évidente !

          L’objection tombe d’elle-même.
En conclusion
        Reconstitué selon sa version courte ou avec une partie centrale, le verset s.61:6 redevient cohérent avec le co-texte, et on voit très bien quelles furent les utilisations légendologiques qui en ont été faites par la suite.
          On peut affirmer que la présence d’une annonce de Ahmad-Muhammad par Jésus dans le texte coranique présente toutes les caractéristiques d’une interpolation.
_____________
Page d’accueil




Les passages johanniques mentionnant ce rôle du Paraclet sont les suivant :
     
Et je prierai le Père de vous envoyer un autre Paraclet qui sera pour toujours avec vous, L’Esprit de Vérité (Jean 14:16-17a).
     Lorsque viendra le Paraclet que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité qui vient du Père il témoignera à mon propos, et vous aussi, vous témoignerez de ce qui fut depuis que vous fûtes avec moi (Jn 15:26-27).
     Mais quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous guidera dans la vérité tout entière ; car il ne parlera pas de lui-même, mais ce qu’il entendra, il le dira et il vous fera savoir les choses à venir” (Jean 16:13).

Cf. KHALIL Samir et collaborateurs, Actes du 3e Congrès international d'études arabes chrétiennes, collection Paroles de l’Orient vol. XVI, Kaslik, Liban, 1990-1991, p.311-326 ; GALLEZ Edouard-M., Le messie et son prophète, Versailles, éditions de Paris, tome II, 3.1.6.2 – 3.1.6.4 (= p.141-153 éd. 2005).

Ce verset est lui-même suspect, il forme une sorte d’intermède entre les deux parties formant la sourate 33 Al-aḥzāb, la première allant jusqu’au verset 39 (qui est manifestement un verset final), et la seconde comprenant les 33 derniers versets. Le verset 40 commence tout à coup par le nom du « Prophète » : “Muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager de Dieu et le sceau des prophètes. Dieu est Omniscient” (s.33:40). Pour comprendre le jeu idéologique sous-jacent, voir Le messie et son prophète, tome II, 3.1.6.3.3 (= p.149-150 éd. 2005).

van der VELDEN Frank, Kotexte im Konvergenzstrang – die Bedeutung textkritischer Varianten und christlicher Bezugtexte für die Redaktion von Sure 61 und Sure 5:110-119, in Oriens Christianus, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, n° 92, année 2008, p.137-138.
L’expression “musadd●qan lima bayna yada–” est lue avec le verbe à l’actif (“musaddiqan”) puisque, selon la théologie islamique, le « prophète » qui vient est présumé « confirmer » ce qui a été révélé avant lui.
 Cependant, le bon sens commanderait plutôt le contraire : celui qui vient a besoin d’être « justifié en vertu de ce qui est entre les mains de – » (“musaddaqan”), c’est-à-dire de ce qui est révélé déjà : la différence tient à une voyelle – un a au lieu d’un –, et on sait que la voyellisation du Coran advint très tardivement. Cf. SFAR Mondher, Le Coran est-il authentique ?, Paris, 2000, p.19 ; Le messie et…, tome II, annexe D.3.1 et 3.2 (= p. 463-472 éd. 2005).

La traduction de kafara par mécroire ou par renier – cf. s.61,14 ; 2,39-41 ; etc. – ne permet pas de percevoir le sens premier et déterminant de recouvrir (ou de couvrir [une faute] si le verbe est à l’intensif). À ce sujet, voir l’étude sur les occurrences de la racine kfr dans le Coran et dans la Bible.  
 


Citation :
Le Paraclet Que signifie le mot " Paraclet " pour le christianisme.
Le mot signifie: défenseur, avocat de la défense, intercesseur, protecteur. Jésus est présenté comme tel en I Jean 2, 12, car il défend les siens devant le Père. C’est évidemment dans l’évangile l’Esprit saint et personne d’autre, un "autre paraclet", donc que Jésus présente comme son continuateur, son successeur, comme lui-même vient au nom du Père. La Trinité est insinuée. Toute la suite du Nouveau Testament le montre, par exemple la finale de saint Luc et le début des Actes des Apôtres, avec la Pentecôte qui réalise la prophétie de Jésus.
 
La prophétie du " Paraclet " s’applique-t-elle à Muhammad ?




Les chrétiens croient que le mot " paraclet " ( parakletos, en grec) désigne le Saint-Esprit de Dieu. Cet Esprit vient habiter dans toute personne qui a confessé que Jésus-Christ est Sauveur, et l’aide à lutter contre le péché.
Les musulmans ont suggéré que l’annonce de la venue du Paraclet était accomplie en Muhammad. Le musulman croit à un tel accomplissement prophétique car il est écrit, dans la Sourate du Rang (Al Saff ) 61.6, de l’an 3 de l’Hégire :
" Et quand Jésus fils de Marie dit : O Enfants d’Israël, je suis vraiment un messager de Dieu à vous... annonciateur d’un messager à venir après moi dont le nom sera AHMAD. Puis celui-ci vient à eux avec des preuves, ils disent : C’est de la magie manifeste ! " En arabe, les noms aHMaD (plus loué) et muHaMmaD (très loué) ont le même radical et des sens voisins. Voilà la raison pour laquelle les musulmans affirment que ce texte est une prophétie à peine voilée, faite par Jésus et s’accomplissant en Muhammad.
A l’évidence, il n’existe pas dans l’Evangile une telle prophétie. II a donc fallu poursuivre des investigations plus poussées au cours des années. Et aujourd’hui nombreux sont les musulmans qui affirment que la promesse de la venue, du Paraclet, faite par Jésus, en Jean 14, 16,17,s’applique précisément à Muhammad. C’est ce qui ressort d’un article écrit par le professeur Katkat dans Manâr Al-Islam. Yusuf Ali exprime la même idée dans la note suivante, qui accompagne la Sourate 61.6 .:
Page rose
" ‘Ahmad’ ou ‘Muhammad’, le Loué, sont des traductions du mot grec periklytos. Dans l’Evangile de Jean, en 14.16, 15.26 et 16.7 le mot " Protecteur " est la traduction du mot grec parakletos. Nos érudits soutiennent que parakletos est une lecture corrompue de perikletos, si bien que les paroles originales de Jésus étaient une annonce prophétique de la venue de notre saint Prophète du nom d’Ahmad. " . Mais il faut savoir qu’en grec, et contrairement à l’arabe, toutes les voyelles s’écrivent dans le texte. Par conséquent, pour changer parakletos en periklytos, il faut altérer trois lettres écrites.
De plus il n’existe aucune preuve textuelle d’une telle lecture. Aucune copie de l’Evangile de Jean, depuis la plus ancienne qui remonte à l’an 200 environ, jusqu’aux plus récentes, ne possède le mot periklytos à la place du mot parakletos. Aujourd’hui est consultable un papyrus datant de l’an 200 ap. J.-C. Ce dernier montre précisément le mot PARAKLETOS. Sur ce même document de l’évangile de Jean, on s’aperçoit que le verset 16 a été partiellement endommagé : on peut lire " PARAKL ---N ". Sur ce mot grec on distingue encore cependant très clairement deux des voyelles controversées sur trois " la désinence finale " ON " indique un complément d’objet direct, exprimé par un accusatif).
Enfin, bien que le mot periklytos qui signifie célèbre ou renommé, apparaisse dans l’Illyade et l’Odyssée du grand poète Homère du 10° siècle av. J.-C. nous n’avons aucun texte de l’emploi de ce mot, ni d’un mot de la même famille, dans le grec koïné, cette langue dans laquelle ont été écrits le Nouveau Testament et la Septante grecque de l’Ancien Testament.
Le mot periklytos ne repose donc sur aucune justification textuelle ou linguistique.
Cela conduit à formuler deux questions critiques et suggestives :
l. " Le texte existait-il initialement dans les autres récits évangéliques et a-t-il été supprimé ? "
Supprimé ? Qui donc peut parler de suppression ? Sans avoir fourni la moindre preuve qui puisse soutenir cette affirmation de la " suppression ".
2. " Pourquoi aurait-il eu suppression ? ". Sans le moindre fait, qui puisse étayer un tel argument.
Nous voilà en face d’un mystère - mais d’un mystère échafaudé uniquement sur des paroles sans aucune valeur, des paroles vaines. Remarquez bien que nous disons : " des paroles dans le sens  " sans pouvoir ", car elles sont tranchantes. Elles sont néanmoins sans valeur car elles ne s’appuient sur aucun fait, ni aucune preuve. Ce sont des propos, comme ceux-ci, que Jésus condamne, lorsqu’il avertit ses auditeurs :
" Je vous l’affirme : tout ce qu’on aura dit sans raison, on en rendra compte au jour du jugement " (Matthieu 12.36). Même s’il ne se sert pas du mot Paraclet, l’Evangéliste Luc évoque la même promesse de Jésus concernant l’envoi du Saint-Esprit et rapporte l’accomplissement de cette promesse en Actes des Apôtres : 1 et 2.
Page rose
" Cher Théophile, dans une première partie j’ai parlé de tout ce que Jésus avait commencé de faire et d’enseigner : à la fin il donnait par l’Esprit Saint ses instructions aux apôtres qu’il avait choisis, et il était enlevé au ciel ".
Si cette affirmation était vraie, elle serait aussi valable pour le Coran. Or tout le Coran est l’œuvre d’un seul auteur humain : Muhammad. En outre, de nombreux événements - par exemple les jeunes gens qui dormirent plus de 300 ans dans une grotte - ne sont rapportés qu’une seule fois dans le texte coranique. C’est, en particulier le cas des paroles placées dans la bouche de Jésus et en vertu desquelles " Ahmad " devait venir. Irons-nous pour autant jusqu’à affirmer qu’il y a " contradiction et mystère " ? Combien de lecteurs souscriraient à une telle logique ?
Et si cette attitude qui met en doute une affirmation sous prétexte qu’elle n’a l’appui que d’un seul auteur, est justifiée, pourrait-on en déduire, à l’opposé, qu’une affirmation soutenue par deux, trois ou quatre auteurs des Evangiles EST VRAI ? Dans ce cas, il faut noter que les quatre évangélistes, et l’Apôtre Paul, mentionnent la mort de Jésus pour nos péchés ainsi que le tombeau vide à la suite de sa résurrection. C’est un argument de poids.
Examinons les versets qui mentionnent le " Paraclet ". Evangile de Jean 14.15-16 :
" Si vous m’aimez, vous vous garderez mes commandements. Moi de mon côté, je demanderai au Père de vous envoyer un autre Protecteur qui sera pour toujours avec vous. " Jean 14.26 :
" Mais le Protecteur, l’Esprit saint que le Père vous enverra grâce à mon Nom, se chargera de vous enseigner toutes choses : il vous rappellera tout ce que je vous ai dit "
Jean 15.26 :
" Mais je vais vous envoyer d’auprès du Père le Protecteur, et quand il sera là, l’Esprit de Vérité qui vient du Père, il me rendra témoignage " Jean 16.7-8, 13-14 :
" Pourtant je vous dis la vérité : il est bon pour vous que je m’en aille, car tant que je suis là, le Protecteur ne peut venir. Mais si je pars, c’est pour vous l’envoyer ".
Il est curieux et inconcevable qu’on puisse prêter à l’Esprit Saint les pouvoirs de parler et de dire ce qu’il entend parce que dans la langue grecque, ces mots sont impropres pour caractériser l’activité d’un esprit.
Puisque ces mots ne peuvent s’appliquer à un esprit, il faut admettre que le texte a été altéré et que les mots " Saint-Esprit " ont été ajoutés à une époque plus tardive.
Pourquoi ont-ils été ajoutés ultérieurement ? La présence de ces mots pourrait fort bien être " tout à fait volontaire, destinée à modifier le sens primitif d’un passage qui, en annonçant la venue d’un prophète après Jésus, était en contradiction avec l’enseignement des églises chrétiennes naissantes, voulant que Jésus fût le dernier des prophètes ".
La traduction, du mot paraclet, est tout à fait erronée.
Nous allons peser ces arguments et évaluer leur solidité.
Fiabilité des critiques.

Toute critique textuelle sérieuse commence par la recherche des variantes. En d’autres termes, il est nécessaire de prouver que les mots " Saint-Esprit " ont été ajoutés à une date ultérieure au texte johannique
Existe-t-il des variantes de lecture concernant Jean 14.26 ? Oui, une seule ! Dans le Palimpseste syriaque du 4e ou du 5e siècle, le mot " saint " est omis du texte. Il n’y a que le mot " Esprit ". On y lit donc : Mais le Paraclet, l’Esprit que le Père enverra en mon nom.
Quelle valeur attribuer à une seule variante, et qui apparaît dans une traduction ? Jean écrivit son Evangile en grec. L’étude des papyrus grecs de 200 à 400 ap. J.-C. révèle qu’ils ont tous les mots " Saint-Esprit ". Le Codex Sinaïticus et le Codex Vaticanus, datés de 350 ap. J.-C. ne font pas état de variante. Le Codex Alexandrinus, de 450 ap. J.-C., lit aussi, " Saint-Esprit ".
Des historiens de l’Islam veulent trouver une variante dans la traduction persane du Coran, effectuée par un comité de savants en 345 de l’Hégire et dont il existe aujourd’hui plusieurs manuscrits.
Quel poids accorderait-on à une telle variante dans une traduction persane ?
Est-il raisonnable de faire dépendre une décision doctrinale sur la base de la découverte d’une variante singulière, tant pour le Coran que pour la Bible ?
Cette variante ne peut provenir que d’une erreur de copie : Le Dr Campbelle de dire encore ; le scribe a-t-il fait un simple oubli ?
... ou bien, placé en face d’un texte à recopier qui prétendait faire entendre et parler l’Esprit saint, n’a-t-il pas osé écrire ce qui lui paraissait être une absurdité ?
 
 
D’après le Père Daniel Foucher

et le pasteur William Campbell



Citation :
Présentation de l'article "Annonce de Mahomet"
Pour les musulmans les chrétiens ont falsifié les évangiles qui, avant leur altération, auraient mentionné explicitement la venue de Mahomet.  L'évangile de Barnabé (un faux du XVIème siècle qui annoncerait Mahomet) est considéré par les musulmans comme le seul évangile non falsifié (cf. le site tablîgh "aimer-jesus.com"). Kadhafi, dans un discours qui prophétise une Europe musulmane à court terme, s'en est fait le thuriféraire, dans:
http://www.dailymotion.com/video/x3fca_2006-04-10-discours-de-gagadhafi_news. Différents  articles ont montré la fraude liée à l'évangile de Barnabé, cf. par exemple http://facealislam.free.fr/barnabas.html et http://facealislam.free.fr/barnabe-seigneurchrist.htm.  
Sans lien avec l'évangile de Barnabé, l'article de Marie-Thérèse Urvoy pour le "Dictionnaire du Coran" (Robert Laffont, Collection Bouquins, septembre 2007), est scientifique. Il a pour base une analyse rigoureuse, linguistique et historique des textes. Il montre comment les arguments des musulmans  résultent de confusions, et comment une "relation entre le texte coranique et le texte évangélique s’est opérée par une « captation » reposant sur deux formes de détournement linguistique".
Marie-Thérèse Urvoy est professeur d'islamologie, d'histoire médiévale de l'islam et de langue arabe à l'Université catholique de Toulouse.
Cet article est reproduit en deux parties sur le site "Studia-Arabica"
http://www.studia-arabica.net/spip.php?article10&var_recherche=Annonce%20de%20Mahomet%20(a)
http://www.studia-arabica.net/spip.php?article10&var_recherche=Annonce%20de%20Mahomet%20(a)http://www.studia-arabica.net/spip.php?article239
"Notre-Dame de Kabylie" le publie avec l'aimable autorisation de l'auteur et de "Studia-Arabica"
L'article "Annonce de Mahomet" par Marie-Thérèse Urvoy
Deux passages du Coran évoquent cette annonce : « ceux qui suivent l’apôtre, prophète des gentils, qu’ils trouvent annoncé chez eux dans la Torah et l’Evangile » (7,157) ; « ô fils d’Israël [dit Îsâ] ! je suis l’apôtre de Dieu [envoyé] vers vous, déclarant véridique ce qui, de la Torah, est antérieur à moi et annonçant un apôtre qui viendra après moi, dont le nom sera Ahmad » » (61, 6). « Ahmad » est une forme élative, adjectivale intensive, qui signifie « le très glorieux » ou « le très loué ». Il dérive de la même racine h. m. d. que « Mahomet », « le loué ». Aussi la traduction française de Médine précise-t-elle : « Ahmad, en arabe, a presque la même signification que Mahomet, c’est pourquoi les deux termes sont utilisés dans le Coran pour désigner la même personne : le prophète de l’islam. » Un hadith fait dire au Prophète : « Je m’appelle Mahomet sur terre, mais Ahmad dans le ciel. » Enfin, le « poète du Prophète », Hassân b. Thâbit (54/674), composa une élégie où il employa indifféremment les deux noms.
Aucune précision n’étant donnée sur les sources textuelles, ce sont les croyants qui se sont efforcés de les trouver. Ainsi, au VIe/XIIe siècle, dans la Sicile conquise par les Normands, Muhammad b. Zafar recense et commente dans son livre, Khayr al-bishâra, les passages de la Bible et des Evangiles qui lui apparaissent comme des annonces de Mahomet. Actuellement, pour la Torah, l’apologétique propose l’extrait suivant : « Yahvé ton Dieu suscitera pour toi, du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi que vous écouterez » (Dt 18, 15). En fait, il s’agit d’un passage du « Code deutéronomique » qui succède au second « Discours de Moïse », commençant par « Ecoute Israël » et donnant d’emblée le Décalogue, rappelé ensuite par le Chema’ Israel Dt 6, 4). Il est donc impossible autre chose que le peuple hébreux.
Pour l’Evangile, la question est un peu plus compliquée. Au VIIIe/XIVe siècle, Anselm Turmeda, franciscain catalan converti à l’islam et fixé en Tunisie, raconte, dans la partie autobiographique de son traité polémique antichrétien, qu’un prêtre de Bologne lui a révélé que le Paraclet annoncé dans l’Evangile est le prophète de l’islam, Mahomet, et que cette révélation lui a ouvert le chemin de la conversion. Ce texte de Turmeda, Tuhfat al-adîb (Le Présent de l’homme lettré pour réfuter les partisans de la Croix), est de nos jours très diffusé, tant au Maghreb que parmi les musulmans d’Europe. Il est en fait le prolongement d’un processus qui a commencé beaucoup plus tôt. Le mot « Paraclet » est mentionné deux fois dans l’Evangile de Jean : « et moi, je prierai le Père, et Il vous donnera un autre Paraclet, qui restera à jamais avec vous : l’Esprit de vérité […] vous le connaissez, parce qu’il demeure auprès de vous et qu’il est en vous » (Jn 14, 16-17) ; « il vous est bon que je m’en aille. Car si je ne m’en allais pas, le Paraclet ne viendra pas à vous ; mais si je m’en vais je vous l’enverrai » (Jn 16,7). L’interprétation chrétienne est que « Paraclet » signifie « intercesseur », « avocat », celui qui assiste et défend ses clients, aussi est-il l’esprit de vérité qui est la demeure du Saint-Esprit dans le cœur des chrétiens par la grâce. Et le second fragment signifie que la venue du Saint-Esprit est subordonnée au retour du Fils à son Père.
L’établissement d’une relation entre le texte coranique et le texte évangélique s’est opéré par une « captation » reposant sur deux formes de détournement linguistique. La première a été faite par un converti du christianisme, connaissant le syriaque mais sans doute assez mal l’arabe, et dont l’interprétation a été reprise dans la Sîra nabawiyya d’Ibn Ishâq (150/767) et Ibn Hishâm (218/833), au paragraphe consacré à la « description [sifa] de l’Envoyé de Dieu par l’Evangile ». Le grec paraklètosétant rendu en syriaque par mnahmânâ (lu munhamannâ le reste de la citation étant également une adaptation très approximative du texte de Jean), Ibn Ishâq conclut : « al-munhamannâ, en syriaque, c’est Mahomet, et dans la langue des grecs albaraqlitis ».
Or le premier est de la racine sémitique n. h. m . (« consoler »), bien connue des fidèles à cause du célèbre passage d’Isaïe : « consolez, consolez mon peuple dit votre Dieu » (Is 40,1). En passant au syriaque, cette racine a pris le sens dérivé de relever, redresser, ce qui explique qu’on ait utilisé un de ses composés pour traduire le grec paraklètos (« avocat », « intercesseur » ). Avec la racine h. m. d. de Mahomet, elle n’a de commun que deux lettres, et pas dans l’ordre. Aussi cet argument n’a-t-il pas eu de succès au Moyen-Orient où a subsisté un nombre non négligeable de chrétiens dont le syriaque était la langue liturgique, et qui étaient en mesure de dénoncer la confusion.
A noter que seule la recension palestinienne des Evangiles emploie le terme mnahmânâ, mais non la Pshitta (traduction syriaque de la Bible), laquelle use de la transcription phonétique Paraqlîta. Dans le « Dialogue » du patriarche nestorien Thimotée 1er avec le Calife al-Mahdî (qui a régné environ de l’an 159 à l’an 169 de l’hégire, de 775 à 785), la question de l’assimilation du prophète de l’islam avec le Paraclet est bien abordée, mais en des termes (al-Fâraqlît par exemple) qui ne permettent aucune confusion, et l’assimilation musulmane est réfutée par des arguments strictement théologiques dans la version arabe, psychologiques dans la version syriaque plus développée. Plus tard, le Nestorien converti à l’islam, Alî b. Rabbân al-Tabarî (241/855), consacre tout un chapitre de son Kitâb al-Dîn wa-l-dawla à cet argument, mais en s’appuyant uniquement sur la transcription Paraqlîtâ.
En revanche, au Maghreb, où le syriaque n’était pas connu, l’argument linguistique a rencontré un grand succès. En Orient, on s’est rabattu sur une seconde forme de dérivation, en affirmant que paraklètos est une altération de periklutos (« illustre », « renommé »), ce qui revenait à traiter une langue indo-européenne comme une langue sémitique, où intervient la variation de vocalisation. Cette démarche est étayée par l’accusation coranique faite aux « Gens du Livre » d’avoir « falsifié » (tahrîf) les Ecritures.
Marie-Thérèse Urvoy
Bibl. : Epalza Miguel de, La Tuhfa, autobiografia y polemica islamica contra el Cristianismo de ‘Abdallâh al- Tarjumân (Fray Anselm Turmeda), Rome, Accademia Nazionale dei lincei, 1971 . 
Ibn HICHÂM, La Vie du prophète Mahomet, édition établie, traduite de l’arabe et annotée par Wahib Atallah, Paris, Fayard, 2003.

in DICTIONNAIRE DU CORAN, (Robert Laffont, Collection Bouquins, septembre 2007)


Citation :
Muhammad est-il prédit dans l’Ancien Testament ?
édition numérique par Benoit J. et JesusMarie.com
Le Coran affirme que la Torah, l’Evangile et Jésus ont annoncé la venue de Muhammad. Ce point est l’un des plus anciens qui aient été abordés dans les polémiques islamo-chrétiennes.
Deux attitudes restent constantes pour un musulman :
Soit que le musulman dit que cette annonce ne se trouve pas dans les textes bibliques ou évangéliques actuels et en conclura que ces textes sont falsifiés. Deuxième attitude Le musulman cherchera à tout prix dans la Bible et les Evangiles des prédictions qui puissent s’appliquer à la venue de Muhammad.
Déjà la Sîra de Ibn Hishâm (mort en 834) qui est la plus ancienne vie du prophète rassemblant systématiquement une masse de documents, parle de cette prédiction. Elle veut trouver dans l’annonce de la venue du Paraclet, la prophétie qui annonce Muhammad. Le Paraclet est identifié à Muhammad par suite du rapprochement des deux mots en syriaque. D’autres ont
tenté le rapprochement en grec du mot Paraklêlos ou Paraklytos identifié à Periclytos :
illustre, loué : comme Muhammad signifie  » loué  » en arabe, le jeu de mot est habile indéniablement ! Mais cette conclusion islamique est-elle décente, convenable, honorable ?
En fait, pour un chrétien, les Evangiles et les Actes des Apôtres nous parlent de l’attente et de la venue du Saint-Esprit que Jésus a désigné sous le nom de Paraclet – Cette venue qui s’est réalisé le jour de la Pentecôte, en l’an 30 ou au plus tard en l’an 35 – Ensuite, les chrétiens n’attendent plus que la Parousie, c’est à dire le retour de Jésus à la fin des temps, rien d’autre […].
L’Ancien Testament a été l’objet d’investigations musulmanes. Plusieurs apologistes musulmans ont rassemblé les passages mis en rapport avec le Messie et à leur tour ils les ont appliqués à Muhammad, depuis le Prophète prédit par Moïse dans le Deutéronome, jusqu’au bien-aimé du Cantique des Cantiques. Tout dépend du principe par lequel justifier une telle opération car il est facile d’appliquer à n’importe qui n’importe quel texte d’attente.
(Nous retrouvons là un principe bien connu des Témoins de Jéhovah)
Jacques Jomier. théologien (Pour connaître l’Islam ; p 179)


Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 16:53

Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:

ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 14:16 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
καγὼ ἐρωτήσω τὸν πατέρα καὶ ἄλλον παράκλητον δώσει ὑμῖν, ἵνα ᾖ μεθ’ ὑμῶν εἰς τὸν αἰῶνα,



ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ 14:17 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
τὸ πνεῦμα τῆς ἀληθείας, ὃ ὁ κόσμος οὐ δύναται λαβεῖν, ὅτι οὐ θεωρεῖ αὐτὸ οὐδὲ γινώσκει· ὑμεῖς γινώσκετε αὐτό, ὅτι παρ’ ὑμῖν μένει καὶ ἐν ὑμῖν ἔστιν.

ΙΩΑΝΝΟΥ Α΄ 4:1 Greek NT: Westcott/Hort with Diacritics
Ἀγαπητοί, μὴ παντὶ πνεύματι πιστεύετε, ἀλλὰ δοκιμάζετε τὰ πνεύματα εἰ ἐκ τοῦ θεοῦ ἐστιν, ὅτι πολλοὶ ψευδοπροφῆται ἐξεληλύθασιν εἰς τὸν κόσμον.

Est ce que cette e d'esprit et le E d'esprit est ecrite ici ?
Est ce qu'on peut distinguer prophète "esprit saint " de consolateur "Saint Esprit" ?
Dans les langues orientales, ici en grec ancien comme en hébreux ou en arabe, il n'y a pas de majuscules. C'est le contexte qui précise la fonction du sujet.

Dans Jean 14, 17 c'est "de vérité" qui précise quel est le sens de "esprit". Jésus précise bien "que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous."
Est-ce que Ahmed était visible par les disciples ?
Est-ce que les disciples connaissaient Ahmed ?

C'est pour cela qu'on ne peut retirer un mot de son contexte sans en perdre le sens. Et c'est la même chose dans toutes les langues.

Donc, mon cher ASHTAR on peut jouer longtemps à ce petit jeu d'extraire un mot pour lui faire dire ce que l'on veut.
Et jouer à ce jeu est un jeu dangereux et irrespectueux de la Parole de Dieu.

Voila la vérité ,il n'y a aucune différence donc ,et que ce que vous présumer contexte est seulement un compréhension que vous lui donnez .
Et comme on n'est pas obliger se suivre votre logique ,nous suivant la notre .
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 17:09

ASHTAR a écrit:
Voila la vérité ,il n'y a aucune différence donc ,et que ce que vous présumer contexte est seulement un compréhension que vous lui donnez .
Exact, compréhension qui vous échappe à vous musulmans parce que vous tenez absolument à vous servir des Saintes Ecritures chrétiennes pour justifier la venue d'un messager 600 ans après ce que Jésus a promis aux disciples dans l'immédiat.
Tenez-vous en au Coran, ça serait déjà une marque de respect envers les chrétiens pour les Ecritures Saintes qu'ils tiennent pour inspirées par Dieu Lui-même. Gloire soit rendu à son Nom très Saint, lui le Véritable.


ASHTAR a écrit:
Et comme on n'est pas obliger se suivre votre logique ,nous suivant la notre .
Personne ne vous demande de suivre notre logique, seulement de respecter, sans en tordre le sens, les Ecritures Saintes, que plus d'un milliard de chrétien dans le monde vénèrent.


Le dialogue entre chrétiens et musulmans serait plus positif si chacun s'en tenait l'un à la Bible et l'autre au Coran.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 17:18


Dans Jean 14, 17 c'est "de vérité" qui précise quel est le sens de "esprit". Jésus précise bien "que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous."
Est-ce que Ahmed était visible par les disciples ?(les disciple de jésus ) ? Non
Est-ce que les disciples connaissaient Ahmed ? Oui ,il l'a décrit

"que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas" C'est comme toi ,tu ne peux le recevoir parce que tu ne le vois pas .
"mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous" Mohamed saws nous le connaissons ,car il demeure en nous par ses hadith et son coran .En plus Nous le voyons dans nos rêve et nos vision ! Immortel par sa présence dans nos coeur et nos âmes.

Alors que s'il s'agit d'un esprit ,je crains fort qu'il ne soit un mauvais esprit .

Voici un exemple :
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 17:32

ASHTAR a écrit:
"que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas" C'est comme toi ,tu ne peux le recevoir parce que tu ne le vois pas .
Je ne mets pas en doute ta foi, merci de faire de même à mon égard.

Quant aux exorcismes, aux visions et aux miracles de toutes sortes
je crois que depuis 2000 ans les chrétiens ne sont pas en reste ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 18:36

Non seulement ils ne sont pas en reste, mais les phénomènes les plus nombreux et les plus mystiques sont bien côté chrétien. Padre Pio, Curé d'Ars, François d'Assise, Catherine de Sienne, Thérèse Neumann, Marthe Robin, Louise Lateau, Anne Amice Picard, Armelle Nicolas, Marie-Julie Jahenny, apparition mariales,  (fatima ; guadalupe, https://en.wikipedia.org/wiki/Marian_apparition etc...)


  • Sainte Rita,
  • Saint Jean de Dieu,
  • Marie de l'Incarnation,
  • Anna Katharina Emmerick,
  • Maria de León Bello y Delgado,
  • Veronica Giuliani,
  • Gemma Galgani


Les cas d'exorcismes les plus intrigants sont décrits au sein de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 20:29

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Non seulement ils ne sont pas en reste, mais les phénomènes les plus nombreux et les plus mystiques sont bien côté chrétien. Padre Pio, Curé d'Ars, François d'Assise, Catherine de Sienne, Thérèse Neumann, Marthe Robin, Louise Lateau, Anne Amice Picard, Armelle Nicolas, Marie-Julie Jahenny, apparition mariales,  (fatima ; guadalupe, https://en.wikipedia.org/wiki/Marian_apparition etc...)


  • Sainte Rita,
  • Saint Jean de Dieu,
  • Marie de l'Incarnation,
  • Anna Katharina Emmerick,
  • Maria de León Bello y Delgado,
  • Veronica Giuliani,
  • Gemma Galgani


Les cas d'exorcismes les plus intrigants sont décrits au sein de l'Eglise.

Là il s'agit de la conversion de l'un des fils de Satan à l'Islam et ce devant Satan lui même et son innombrable armé de diables .
Et admirez la simplicité ,aucun folklore,...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Lun 24 Juin 2013, 22:32

Jeb a écrit:
ASHTAR a écrit:
Voila la vérité ,il n'y a aucune différence donc ,et que ce que vous présumer contexte est seulement un compréhension que vous lui donnez .
Exact, compréhension qui vous échappe à vous musulmans parce que vous tenez absolument à vous servir des Saintes Ecritures chrétiennes pour justifier la venue d'un messager 600 ans après ce que Jésus a promis aux disciples dans l'immédiat.
Tenez-vous en au Coran, ça serait déjà une marque de respect envers les chrétiens pour les Ecritures Saintes qu'ils tiennent pour inspirées par Dieu Lui-même. Gloire soit rendu à son Nom très Saint, lui le Véritable.


ASHTAR a écrit:
Et comme on n'est pas obliger se suivre votre logique ,nous suivant la notre .
Personne ne vous demande de suivre notre logique, seulement de respecter, sans en tordre le sens, les Ecritures Saintes, que plus d'un milliard de chrétien dans le monde vénèrent.


Le dialogue entre chrétiens et musulmans serait plus positif si chacun s'en tenait l'un à la Bible et l'autre au Coran.
Tant qu'à moi, ils peuvent jouer avec ça c'est bien secondaire. Qu'ils perdent leur temps en autant qu'ailleurs de chez eux ils respectent les gens comme demandé par Dieu et ses commandements. Un musulman qui brandit une pancarte comme quoi l'islam dominera le monde, c'est dehors du pays, on veut pas de ta zut. OUST! OUT! Mais autrement, qu'ils s'amusent à jouer à manipuler les textes chrétiens, ils en auront jusqu'à la fin des temps.Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 14:17

ysov a écrit:



Le dialogue entre chrétiens et musulmans serait plus positif si chacun s'en tenait l'un à la Bible et l'autre au Coran.
Tant qu'à moi, ils peuvent jouer avec ça c'est bien secondaire. Qu'ils perdent leur temps en autant qu'ailleurs de chez eux ils respectent les gens comme demandé par Dieu et ses commandements. Un musulman qui brandit une pancarte comme quoi l'islam dominera le monde, c'est dehors du pays, on veut pas de ta zut. OUST! OUT! Mais autrement, qu'ils s'amusent à jouer à manipuler les textes chrétiens, ils en auront jusqu'à la fin des temps.Mr.Red[/quote]

[42.13] Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu'Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t'avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus: ‹Etablissez la religion; et n'en faites pas un sujet de division›. Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent.

C'est un appel à l'unité à toute l'humanité, sous l'ombre de la religion de Dieu, Car ce qu'un peuple adopte de la loi de Dieu qu'il a révélé à l'un de ses messagers n'est pas un appel à l'isolement loin des autres peuples qu'eux aussi ont reçu des envoyés de Dieu ,et des livre de Dieu …les envoyés sont de Dieu ,et les livres sont ceux de Dieu et la loi est celle de Dieu …Comment alors la religion devient une source de division ,et un appel à la discorde et la haine ? Si c'est ce qui est en fait ,il n'est pas ce que Dieu a légiféré et a permit .Mais ,c'est des innovations ,des égarements que des ennemis de Dieu ont répandue parmi les peuples!
Et ce guidance céleste qui est descendu avec le coran qui appelle à la fraternité ,la bonté entre les gens ,et c'est par cet enseignement ,que le coran appel les gens du livre .
[3.64] - Dis: ‹Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n'adorions qu'Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d'Allah›. Puis, s'ils tournent le dos, dites: ‹Soyez témoins que nous, nous sommes soumis›.
Et tous les gens du livre sont les premiers de part leurs livre d'abord de croire en Dieu sans rien lui associer .

nous somme dans l'obligation de nous unir nous autre croyants en le Dieu d'Abraham ,si non c'est le retour au paganisme à l'idolatrie à l'"athéisme ,au satanisme ,...C'est pourquoi je suis toujours ce but et j'éspère retrouver des oreilles qui l'entendent .

Allah rétribue chacun selon ses intentions .Amen !
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 14:34

•Pour les juifs :

[5.44] Nous avons fait descendre le Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes qui se sont soumis à Allah, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins. Ne craignez donc pas les gens, mais craignez Moi. Et ne vendez pas Mes enseignements à vil prix. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, les voilà les mécréants.

•Pour les chrétiens :

[5.47] Que les gens de l'Evangile jugent d'après ce qu'Allah y a fait descendre. Ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre, ceux-là sont les pervers.

•Pour les musulmans :
[5.48] Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d'après ce qu'Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t'est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu'Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes oeuvres. C'est vers Allah qu'est votre retour à tous; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez.

Pour tous :
A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre


Alors oeuvrons pour l'adoration du Dieu de notre patriarche ABRAHAM pbsl
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 17:37

jean-luc a écrit:
que la paix soit sur toi Ashtar
tu es un musulman qui défend le bien . sois béni .  Thumright

Que la paix de notre seigneur Dieu unique et créateur ,Le Dieu d'Abraham envahit ton coeur et ton être de bon chrétien et que sa bénédictin te couvre comme elle a couvert notre cher aux coeur Le Messie de Dieu,sa parole envoyé aux hommes ,et sa Mère la sainte et pure vierge Marie sur eux tous et sur nous La paix et la bénédiction de Dieu dans l'éternité ! Amen .

Va..dans la paix et la bénédiction .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 17:48


[32.3] Diront-ils qu'il (Muhammad) l'a inventé? Ceci est, au contraire, la vérité venant de ton Seigneur pour que tu avertisses un peuple à qui nul avertisseur avant toi n'est venu, afin qu'ils se guident.

Ceci est la vérité .Les arabes de l’Arabie ont été visité par Allah et les a comblé de sa parole le coran par son prophète et messager ,Il ne les a pas oublié ni les a rendu des marginalisés humains ,ni élevé les juifs et les chrétiens au dessus de l'humanité ,Allah n'a pas de préférence sur les fils d'Adam ,ils sont TOUS égaux . Et c'est pour cela qu'il a averti ces nouveaux porteurs de la révélation en leur disant de ne pas tomber dans des souhaits vains et de ne pas avoir d'orgueil par le fait qu'il ont été aussi porteur de son dernier message ...

[4.123] Ceci ne dépend ni de vos désirs ni des gens du Livre. Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela, et ne trouvera en sa faveur, hors d'Allah, ni allié ni secoureur.

Que Dieu nous en préserve jusqu'à sa rencontre .Amen .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 18:47

AHSTAR tu es un homme de bonne volonté, il y en a sans doute plein d'autre, je le pense sincèrement,
mais l'islam est une fausse religion et mahomet un des faux prophètes prédit par le Christ lui-même.
Si rien dans les écrits islamiques ne contenait des prescriptions anti-christiques, ce serait différent, mais ce n'est pas le cas! Figurativement, le superbe coffre du Christ renferme que tout autant de beauté alors que le beau coffre de mahomet renferme des horreurs. C'est le constat inévitable quand on a un oeil critique d'analyse de ces deux religions.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 21:38

ysov a écrit:
AHSTAR tu es un homme de bonne volonté, il y en a sans doute plein d'autre, je le pense sincèrement,
mais l'islam est une fausse religion et mahomet un des faux prophètes prédit par le Christ lui-même.
Si rien dans les écrits islamiques ne contenait des prescriptions anti-christiques, ce serait différent, mais ce n'est pas le cas! Figurativement, le superbe coffre du Christ renferme que tout autant de beauté alors que le beau coffre de mahomet renferme des horreurs. C'est le constat inévitable quand on a un oeil critique d'analyse de ces deux religions.

Sache mon cher ami au bout du fil ,que si avec mes 60 ans de recherches dans diverses religion que si j'étais convaincu du moindre doute , de la moindre horreur non légitimé par la bible et le coran dans l'islam ,il y a longtemps que j'aurais changé de camps ou du moins rester dans l'incertitude et l'athéisme des mes années universitaires (qu'Allah mes pardonne mon égarement de ces temps )

Je suis sur que tu dois faire un effort pour comprendre le dessein de Dieu dans la bible qui commence dans son encien testament par des guerre du patriarche Abraham,suivis de plusieurs guerres sainte de divers prophètes don Moise qui au nom de Dieu a fait la guerre pour aboutir au stade final de la paix de Jesus .Les fils d'israel devaient normalement etre majeur par la venue de Jesus et la religion ne devait garder qu'un mauvais souvenir des guerres ...Mais dès le départ du Christ ,les guerre des chrétiens qui semblent ignorer leur prophète commençaient à tuer tout ce qui n'est pas de leur coté ??? saint Etienne ,et tous les martyr en plus des arennes où on les jeter au lions au plaisir des romains !
Les tribunaux de persecution et les exécutions par milliers ...
Dieu aurait commencé pour les arabes et le prophète de l'islam d'une éducation brève mais très violente ,l'Etablissement de la voie de la raison par la douceur mêlée à la violence en cas de besoins et justifiable si elle est équitable .
Et à relire l'histoire les meilleurs moments des conquetes étaient des conquête douces . quant les musulmans elève un dictateur ,la suite est une entrée douce !

La" jizia " étaient aussi un tribu des rois juifs contre les peuples ,et plusieurs autres choses que vous voulez cacher ont été pratiqué religieusement et écrites dans la bible !

Aussi je vous demande de revoir la bible et bien l'étudier pour viser les musulmans et l'islam des tire d'horreurs que vous lui plaignez !
Et je serais dans la mesur du possible capable de vous faire des référence dans la bible de chose intolérables d'après ta propre vision de la religion .
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14438
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: mohammed dans la bible   Mer 26 Juin 2013, 21:47

Oui mais tout ce que tu racontes à propos de l'ancienne alliance donc du judaïsme sont pour plusieurs que des témoignages, le Christ est venu accomplir par la suite. Voilà qu'un beau jour une autre religion qui se dit continuatrice, non seulement puise à profusion dans le judaïsme, mais également se créer des prescriptions anti-christiques, car postérieur au Christ. CE N'EST PAS NORMAL, C'EST PLUS QUE SUSPECT! Les islamistes sont obligés d'affirmer comme quoi les évangiles sont falsifiés pour la simple raison que leur contenu démontre des enseignements et actes du Christ qui contredisent certaines prescriptions islamiques.pukel

Un exemple? Le Christ a beau avoir prescrit que l'homme doit dorénavant à être résolu à la monogamie. Le Christ l'a expliqué
pourquoi avant lui Dieu permit la polygamie et le divorce, à cause de leur dureté de coeur. Le Christ donc a affirmé que l'homme
de son temps devait être devenu assez mature pour abroger ce genre de pensée au sujet de la polygamie et du divorce. Mais un beau jour un bédouin décida un retour en arrière, sans doute parce que s'il avait maintenu la vraie prescription du Christ, les semblables du bédouin l'auraient pas acceptés. SEULEMENT ÇA C'EST SUSPECT!

Il me vient une image:

Le Christ ultimement a dit à ses disciples d'aller par toutes les nations, faire des disciples et les baptiser au nom du Père, du Fils et Saint-Esprit. Quelques siècles plus tard, mahomet dit ''Non! Parmi ses disciples ils se sont trop encoquinés avec l'occident nos ennemis à soumettre et de toute manière mes semblables accepteront jamais de se joindre à une religion trop associée à l'occident et de toute manière, les moeurs arabes, jusqu'à enterrer les femmes vivantes, faut à leur tour adoucir leur coeur, créons une religion au final mieux adapté à eux, car les prescriptions du Christ seraient perçus comme trop exigeantes. Cependant, notre bédouin le plus connu de la planète a tout de même jonglé mais en alimentant de l'ambiguïté insérant une prescription comme quoi qu'un homme peut prendre jusqu'à 4 épouses mais que si le moindrement il sentait dans l'incapacité de les traiter avec intégrale égalité, de s'en contenter d'une! Beau tableau paradoxal n'est-ce-pas? Cependant il a voulu faire plaisir à ses compagnons en leur permettant lors de raid de faire ce qu'il veulent sexuellement avec les femmes non musulmanes, Allah leur donne la permission, ouais...! C'est pour ça que depuis la dernière grande guerre, il ne faut jamais dire à une italienne d'un certain âge si elle veut se faire ''marochinare'' (se faire marocaniser = violer) aux yeux des goumis n'étant pas des musulmanes, pouvaient être l'objet d'un butin afin de compenser leur bataille au péril de leur vie... M'ouais... Le pire dans ça, est que contrairement aux chrétiens qui ont fait des choses abominables, ne pouvaient évoquer un quelconque prescription du Christ, mais les goumis avaient les textes islamiques eux! ÇA AUSSI C'EST SUSPECT.
Revenir en haut Aller en bas
 
mohammed dans la bible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mohammed dans la bible;
» Le prophéte Mohammed dans la bible, preuve ignorée...
» Mohammed et la Mecque dans la bible
» MOHAMED :pbsl: Est bien mentionné dans la Bible
» Mahomet dans la Bible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: