DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 méditation et prière avec marie en année de la foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mandonnaud

avatar

Messages : 984
Inscription : 21/10/2006

MessageSujet: méditation et prière avec marie en année de la foi   Mar 28 Mai 2013, 11:59

Mois de marie (mai)ou mois du rosaire(octobre)sur Facebook chaque jour en 2013 année de la foi
(3 ave pour rappelle la Trinité, 1er ave:Le Père,Marie puissante devant et par la contemplation de Jésus en croix,2eme ave Le Fils Jésus,Marie plein de sagesse,par sa présence devant la résurrection de Jésus,3eme ave l'Esprit-Saint,Marie vierge plein de miséricorde actrice des dons de la pentecôte)
1/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
LA REPONSE DE L’HOMME A DIEU :JE CROIS
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__PV.HTM
176 La foi est une adhésion personnelle de l’homme tout entier à Dieu qui se révèle. Elle comporte une adhésion de l’intelligence et de la volonté à la Révélation que Dieu a faite de lui-même par ses actions et ses paroles.
177 " Croire " a donc une double référence : à la personne et à la vérité ; à la vérité par confiance en la personne qui l’atteste.
178 Nous ne devons croire en nul autre que Dieu, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
179 La foi est un don surnaturel de Dieu. Pour croire, l’homme a besoin des secours intérieurs du Saint-Esprit.
180 " Croire " est un acte humain, conscient et libre, qui correspond à la dignité de la personne humaine.
181 " Croire " est un acte ecclésial. La foi de l’Église précède, engendre, porte et nourrit notre foi. L’Église est la mère de tous les croyants. " Nul ne peut avoir Dieu pour Père qui n’a pas l’Église pour mère " (S. Cyprien, unit. eccl. : PL 4, 503A).
182 " Nous croyons tout ce qui est contenu dans la parole de Dieu, écrite ou transmise, et que l’Église propose à croire comme divinement révélé " (SPF 20).
183 La foi est nécessaire au salut. Le Seigneur lui-même l’affirme : " Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé ; celui qui ne croira pas, sera condamné " (Mc 16, 16).
184 " La foi est un avant-goût de la connaissance qui nous rendra bienheureux dans la vie future " (S. Thomas d’A., comp. 1, 2).
Notre Père ,3Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

2/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
JE CROIS EN DIEU LE PERE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P16.HTM
198 Notre profession de foi commence par Dieu, car Dieu est " Le premier et Le dernier " (Is 44, 6), le Commencement et la Fin de tout. Le Credo commence par Dieu le Père, parce que le Père est la Première Personne Divine de la Très Sainte Trinité ; notre Symbole commence par la création du ciel et de la terre, parce que la création est le commencement et le fondement de toutes les œuvres de Dieu .228 " Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est l’Unique Seigneur... " (Dt 6, 4 ; Mc 12, 29). " Il faut nécessairement que l’Être suprême soit unique, c’est-à-dire sans égal. (...) Si Dieu n’est pas unique, il n’est pas Dieu " (Tertullien, Marc. 1, 3).229 La foi en Dieu nous amène à nous tourner vers Lui seul comme vers notre première origine et notre fin ultime, et ne rien Lui préférer ou Lui substituer.230 Dieu, en se révélant, demeure mystère ineffable : " Si tu Le comprenais, ce ne serait pas Dieu " (S. Augustin, serm. 52, 6, 16 : PL 38, 360).231 Le Dieu de notre foi s’est révélé comme Celui qui est ; Il s’est fait connaître comme " riche en grâce et en fidélité " (Ex 34, 6). Son Être même est Vérité et Amour.
Notre Père , 3Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

3/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
LE PERE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P18.HTM
261 Le mystère de la Très Sainte Trinité est le mystère central de la foi et de la vie chrétienne. Dieu seul peut nous en donner la connaissance en Se révélant comme Père, Fils et Saint-Esprit.
262 L’Incarnation du Fils de Dieu révèle que Dieu est le Père éternel, et que le Fils est consubstantiel au Père, c’est-à-dire qu’il est en lui et avec lui le même Dieu unique.
263 La mission du Saint-Esprit, envoyé par le Père au nom du Fils (cf. Jn 14, 26) et par le Fils " d’auprès du Père " (Jn 15, 26) révèle qu’il est avec eux le même Dieu unique. " Avec le Père et le Fils il reçoit même adoration et même gloire ".
264 " Le Saint-Esprit procède du Père en tant que source première et, par le don éternel de celui-ci au Fils, du Père et du Fils en communion " (S. Augustin, Trin. 15, 26, 47).
265 Par la grâce du baptême " au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ", nous sommes appelés à partager la vie de la Bienheureuse Trinité, ici-bas dans l’obscurité de la foi, et au-delà de la mort, dans la lumière éternelle (cf. SPF 9).
266 " La foi catholique consiste en ceci : vénérer un seul Dieu dans la Trinité, et la Trinité dans l’Unité, sans confondre les personnes, sans diviser la substance : car autre est la personne du Père, autre celle du Fils, autre celle de l’Esprit Saint ; mais du Père, du Fils et de l’Esprit Saint une est la divinité, égale la gloire, coéternelle la majesté " (Symbolum " Quicumque " (DS 75).
267 Inséparables dans ce qu’elles sont, les personnes divines sont aussi inséparables dans ce qu’elles font. Mais dans l’unique opération divine chacune manifeste ce qui lui est propre dans la Trinité, surtout dans les missions divines de l’Incarnation du Fils et du don du Saint-Esprit.
Notre Père ,3Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

4/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
LE TOUT-PUISSANT
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P19.HTM
275 Avec Job, le juste, nous confessons : " Je sais que Tu es Tout-Puissant : ce que Tu conçois, Tu peux le réaliser " (Jb 42, 2).
276 Fidèle au témoignage de l’Écriture, l’Église adresse souvent sa prière au " Dieu Tout-Puissant et éternel " (" omnipotens sempiterne Deus... "), croyant fermement que " rien n’est impossible à Dieu " (Lc 1, 37 ; cf. Gn 18, 14 ; Mt 19, 26).
277 Dieu manifeste sa Toute-Puissance en nous convertissant de nos péchés et en nous rétablissant dans son amitié par la grâce : " Dieu, qui donnes la preuve suprême de ta puissance, lorsque tu patientes et prends pitié... " (MR, collecte du 26e dimanche).
278 A moins de croire que l’amour de Dieu est Tout-Puissant, comment croire que le Père a pu nous créer, le Fils nous racheter, l’Esprit Saint nous sanctifier ?
Notre Père , 3Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

5/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
LE CREATEUR
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1A.HTM
315 Dans la création du monde et de l’homme, Dieu a posé le premier et universel témoignage de son amour tout-puissant et de sa sagesse, la première annonce de son " dessein bienveillant " qui trouve sa fin dans la nouvelle création dans le Christ.
316 Bien que l’œuvre de la création soit particulièrement attribuée au Père, c’est également vérité de foi que le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont l’unique et indivisible principe de la création.
317 Dieu seul a créé l’univers librement, directement, sans aucune aide.
318 Aucune créature n’a le pouvoir infini qui est nécessaire pour " créer " au sens propre du mot, c’est-à-dire de produire et de donner l’être à ce qui ne l’avait aucunement (appeler à l’existence ex nihilo) (cf. DS 3624).
319 Dieu a créé le monde pour manifester et pour communiquer sa gloire. Que ses créatures aient part à Sa vérité, à Sa bonté et à Sa beauté, voilà la gloire pour laquelle Dieu les a créées.
320 Dieu qui a créé l’univers le maintient dans l’existence par son Verbe, " ce Fils qui soutient l’univers par sa parole puissante " (He 1, 3) et par son Esprit Créateur qui donne la vie.
321 La divine Providence, ce sont les dispositions par lesquelles Dieu conduit avec sagesse et amour toutes les créatures jusqu’à leur fin ultime.
322 Le Christ nous invite à l’abandon filial à la Providence de notre Père céleste (cf. Mt 6, 26-34), et l’apôtre S. Pierre reprend : " De toute votre inquiétude, déchargez-vous sur lui, car il prend soin de vous " (1 P 5, 7 ; cf. Ps 55, 23).
323 La providence divine agit aussi par l’agir des créatures. Aux êtres humains, Dieu donne de coopérer librement à ses desseins.
324 La permission divine du mal physique et du mal moral est un mystère que Dieu éclaire par son Fils, Jésus-Christ, mort et ressuscité pour vaincre le mal. La foi nous donne la certitude que Dieu ne permettrait pas le mal s’il ne faisait pas sortir le bien du mal même, par des voies que nous ne connaîtrons pleinement que dans la vie éternelle.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

6/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
. LE CIEL ET LA TERRE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1B.HTM
350 Les anges sont des créatures spirituelles qui glorifient Dieu sans cesse et qui servent ses desseins salvifiques envers les autres créatures : " Les anges concourent à tout ce qui est bon pour nous " (S. Thomas d’A., s. th. 1, 114, 3, ad 3).
351 Les anges entourent le Christ, leur Seigneur. Ils le servent particulièrement dans l’accomplissement de sa mission salvifique envers les hommes.
352 L’Église vénère les anges qui l’aident dans son pèlerinage terrestre. et qui protègent tout être humain.
353 Dieu a voulu la diversité de ses créatures et leur bonté propre, leur interdépendance et leur ordre. Il a destiné toutes les créatures matérielles au bien du genre humain. L’homme, et toute la création à travers lui, est destiné à la gloire de Dieu.
354 Respecter les lois inscrites dans la création et les rapports qui dérivent de la nature des choses, est un principe de sagesse et un fondement de la morale.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

7/05/
Signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.

L’HOMME
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1C.HTM
380 " Dieu, Tu as fait l’homme à ton image et tu lui as confié l’univers, afin qu’en Te servant, toi, son Créateur, il règne sur la création " (MR, prière eucharistique IV, 118).
381 L’homme est prédestiné à reproduire l’image du Fils de Dieu fait homme – " image du Dieu invisible " (Col 1, 15) – afin que le Christ soit le premier-né d’une multitude de frères et de sœurs (cf. Ep 1, 3-6 ; Rm 8, 29).
382 L’homme est " un de corps et d’âme " (GS 14, § 1). La doctrine de la foi affirme que l’âme spirituelle et immortelle est créée immédiatement par Dieu.
383 " Dieu n’a pas créé l’homme solitaire : dès l’origine, ‘il les créa homme et femme’ (Gn 1, 27) ; leur société réalise la première forme de communion entre personnes " (GS 12, § 4).
384 La révélation nous fait connaître l’état de sainteté et de justice originelles de l’homme et de la femme avant le péché : de leur amitié avec Dieu découlait la félicité de leur existence au paradis.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

8/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.

LA CHUTE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1D.HTM
413 " Dieu n’a pas fait la mort, il ne se réjouit pas de la perte des vivants (...). C’est par l’envie du diable que la mort est entrée dans le monde " (Sg 1, 13 ; 2, 24).
414 Satan ou le diable et les autres démons sont des anges déchus pour avoir librement refusé de servir Dieu et son dessein. Leur choix contre Dieu est définitif. Ils tentent d’associer l’homme à leur révolte contre Dieu.
415 " Établi par Dieu dans un état de sainteté, l’homme séduit par le Malin, dès le début de l’histoire, a abusé de sa liberté, en se dressant contre Dieu et en désirant parvenir à sa fin hors de Dieu " (GS 13, § 1).
416 Par son péché, Adam, en tant que premier homme, a perdu la sainteté et la justice originelles qu’il avait reçues de Dieu non seulement pour lui, mais pour tous les humains.
417 A leur descendance, Adam et Eve ont transmis la nature humaine blessée par leur premier péché, donc privée de la sainteté et la justice originelles. Cette privation est appelée " péché originel ".
418 En conséquence du péché originel, la nature humaine est affaiblie dans ses forces, soumise à l’ignorance, à la souffrance et à la domination de la mort, et inclinée au péché (inclination appelée " concupiscence ").
419 " Nous tenons donc, avec le Concile de Trente, que le péché originel est transmis avec la nature humaine, ‘non par imitation, mais par propagation’, et qu’il est ainsi ‘propre à chacun’ " (SPF 16).
420 La victoire sur le péché remportée par le Christ nous a donné des biens meilleurs que ceux que le péché nous avait ôtés : " La où le péché a abondé, la grâce a surabondé " (Rm 5, 20).
421 " Pour la foi des chrétiens, ce monde a été fondé et demeure conservé par l’amour du créateur ; il est tombé, certes, sous l’esclavage du péché, mais le Christ, par la Croix et la Résurrection, a brisé le pouvoir du Malin et l’a libéré... " (GS 2, § 2).
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

9/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
JE CROIS EN JÉSUS-CHRIST, LE FILS UNIQUE DE DIEU
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1E.HTM

452 Le nom de Jésus signifie " Dieu qui sauve ". L’enfant né de la Vierge Marie est appelé " Jésus " " car c’est Lui qui sauvera son peuple de ses péchés " (Mt 1, 21) : " Il n’y a pas sous le ciel d’autre nom donné aux hommes par lequel il nous faille être sauvés " (Ac 4, 12).
453 Le nom de Christ signifie " oint ", " Messie ". Jésus est le Christ car " Dieu L’a oint de l’Esprit Saint et de puissance " (Ac 10, 38). Il était " celui qui doit venir " (Lc 7, 19), l’objet de " l’espérance d’Israël " (Ac 28, 20).
454 Le nom de Fils de Dieu signifie la relation unique et éternelle de Jésus-Christ à Dieu son Père : Il est le Fils unique du Père (cf. Jn 1, 14. 18 ; 3, 16. 18) et Dieu lui-même (cf. Jn 1, 1). Croire que Jésus-Christ est le Fils de Dieu est nécessaire pour être chrétien (cf. Ac 8, 37 ; 1 Jn 2, 23).
455 Le nom de Seigneur signifie la souveraineté divine. Confesser ou invoquer Jésus comme Seigneur, c’est croire en sa divinité. " Nul ne peut dire ‘Jésus est Seigneur’ s’il n’est avec l’Esprit Saint " (1 Co 12, 3)
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

10/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
LE FILS DE DIEU S’EST FAIT HOMME
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1G.HTM

479 Au temps établi par Dieu, le Fils unique du Père, la Parole éternelle, c’est-à-dire le Verbe et l’Image substantielle du Père, s’est incarné : sans perdre la nature divine il a assumé la nature humaine.
480 Jésus-Christ est vrai Dieu et vrai homme, dans l’unité de sa Personne divine ; pour cette raison il est l’unique Médiateur entre Dieu et les hommes.
481 Jésus-Christ possède deux natures, la divine et l’humaine, non confondues, mais unies dans l’unique Personne du Fils de Dieu.
482 Le Christ, étant vrai Dieu et vrai homme, a une intelligence et une volonté humaines, parfaitement accordées et soumises à son intelligence et sa volonté divines, qu’il a en commun avec le Père et le Saint-Esprit.
483 L’Incarnation est donc le mystère de l’admirable union de la nature divine et de la nature humaine dans l’unique Personne du Verbe.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

11/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
CONÇU DU SAINT-ESPRIT, NE DE LA VIERGE MARIE "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1H.HTM
508 Dans la descendance d’Eve, Dieu a choisi la Vierge Marie pour être la Mère de son Fils. " Pleine de grâce ", elle est " le fruit le plus excellent de la Rédemption " (SC 103) : dès le premier instant de sa conception, elle est totalement préservée de la tache du péché originel et elle est restée pure de tout péché personnel tout au long de sa vie.
509 Marie est vraiment " Mère de Dieu " puisqu’elle est la mère du Fils éternel de Dieu fait homme, qui est Dieu lui-même.
510 Marie " est restée Vierge en concevant son Fils, Vierge en l’enfantant, Vierge en le portant, Vierge en le nourrissant de son sein, Vierge toujours " (S. Augustin, serm. 186, 1 : PL 38, 999) : de tout son être elle est " la servante du Seigneur " (Lc 1, 38).
511 La Vierge Marie a " coopéré au salut des hommes avec sa foi et son obéissance libres " (LG 56). Elle a prononcé son oui " au nom de toute la nature humaine " (S. Thomas d’A., s. th. 3, 30, 1) : Par son obéissance, elle est devenue la nouvelle Eve, mère des vivants.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

12/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
LES MYSTERES DE LA VIE DU CHRIST
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1I.HTM
561 " Toute la vie du Christ fut un continuel enseignement : ses silences, ses miracles, ses gestes, sa prière, son amour de l’homme, sa prédilection pour les petits et les pauvres, l’acceptation du sacrifice total sur la Croix pour la rédemption du monde, sa Résurrection sont l’actuation de sa parole et l’accomplissement de la Révélation " (CT 9).
562 Les disciples du Christ doivent se conformer à Lui jusqu’à ce qu’il soit formé en eux (cf. Ga 4, 19). " C’est pourquoi nous sommes assumés dans les mystères de sa vie, configurés à lui, associés à sa mort et à sa Résurrection, en attendant de l’être à son Règne " (LG 7).
563 Berger ou Mage, on ne peut atteindre Dieu ici-bas qu’en s’agenouillant devant la crèche de Bethléem et en l’adorant caché dans la faiblesse d’un enfant.
564 Par sa soumission à Marie et Joseph, ainsi que par son humble travail pendant de longues années à Nazareth, Jésus nous donne l’exemple de la sainteté dans la vie quotidienne de la famille et du travail.
565 Dès le début de sa vie publique, à son baptême, Jésus est le " Serviteur ", entièrement consacré à l’œuvre rédemptrice qui s’accomplira par le " baptême " de sa passion.
566 La tentation au désert montre Jésus, Messie humble qui triomphe de Satan par sa totale adhésion au dessein de salut voulu par le Père.
567 Le Royaume des cieux a été inauguré sur la terre par le Christ. " Il brille aux yeux des hommes dans la parole, les œuvres et la présence du Christ " (LG 5). L’Église est le germe et le commencement de ce Royaume. Ses clefs sont confiées à Pierre.
568 La Transfiguration du Christ a pour but de fortifier la foi des apôtres en vue de la passion : la montée sur la " haute montagne " prépare la montée au Calvaire. Le Christ, Tête de l’Église, manifeste ce que son Corps contient et rayonne dans les sacrements : " l’espérance de la Gloire " (Col 1, 27) (cf. S. Léon le Grand, serm. 51, 3 : PL 54, 310C).
569 Jésus est monté volontairement à Jérusalem tout en sachant qu’il y mourrait de mort violente à cause de la contradiction de la part des pécheurs (cf. He 12, 3)..
570 L’entrée de Jésus à Jérusalem manifeste la venue du Royaume que le Roi-Messie, accueilli dans sa ville par les enfants et les humbles de cœur, va accomplir par la Pâque de sa Mort et de sa Résurrection.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

13/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
JESÚS-CHRIST A SOUFFERT SOUS PONCE PILATE, IL A ETE CRUCIFIE, IL EST MORT, IL A ETE ENSEVELI "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1J.HTM
592 Jésus n’a pas aboli la Loi du Sinaï, mais Il l’a accomplie (cf. Mt 5, 17-19) avec une telle perfection (cf. Jn 8, 46) qu’Il en révèle le sens ultime (cf. Mt 5, 33) et qu’Il rachète les transgressions contre elle (cf. He 9, 15).
593 Jésus a vénéré le Temple en y montant aux fêtes juives de pèlerinage et Il a aimé d’un amour jaloux cette demeure de Dieu parmi les hommes. Le Temple préfigure son mystère. S’Il annonce sa destruction, c’est comme manifestation de sa propre mise à mort et de l’entrée dans un nouvel âge de l’histoire du salut, où son Corps sera le Temple définitif.
594 Jésus a posé des actes, tel le pardon des péchés, qui L’ont manifesté comme étant le Dieu Sauveur lui-même (cf. Jn 5, 16-18). Certains Juifs, qui, ne reconnaissant pas le Dieu fait homme (cf. Jn 1, 14), voyaient en Lui un homme qui se fait Dieu (cf. Jn 10, 33), L’ont jugé comme un blasphémateur.619 " Le Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures " (1 Co 15, 3).
620 Notre salut découle de l’initiative d’amour de Dieu envers nous car " c’est lui qui nous a aimés et qui a envoyé son Fils en victime de propitiation pour nos péchés " (1 Jn 4, 10). " C’est Dieu qui dans le Christ se réconciliait le monde " (2 Co 5, 19).
621 Jésus s’est offert librement pour notre salut. Ce don, il le signifie et le réalise à l’avance pendant la dernière cène : " Ceci est mon corps, qui va être donné pour vous " (Lc 22, 19).
622 En ceci consiste la rédemption du Christ : il " est venu donner sa vie en rançon pour la multitude " (Mt 20, 28), c’est-à-dire " aimer les siens jusqu’à la fin " (Jn 13, 1) pour qu’ils soient " affranchis de la vaine conduite héritée de leurs pères " (1 P 1, 18).
623 Par son obéissance aimante au Père, " jusqu’à la mort de la croix " (Ph 2, 8), Jésus accomplit la mission expiatrice (cf. Is 53, 10) du Serviteur souffrant qui " justifie les multitudes en s’accablant lui-même de leurs fautes " (Is 53, 11 ; cf. Rm 5, 19).
629 Au bénéfice de tout homme Jésus a goûté la mort (cf. He 2, 9). C’est vraiment le Fils de Dieu fait homme qui est mort et qui a été enseveli.
630 Pendant le séjour du Christ au tombeau sa Personne divine a continué à assumer tant son âme que son corps séparés pourtant entre eux par la mort. C’est pourquoi le corps du Christ mort " n’a pas vu la corruption " (Ac 12, 37)
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

14/05
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.

" JESÚS-CHRIST EST DESCENDU AUX ENFERS, EST RESSUSCITE DES MORTS LE TROISIEME JOUR "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1N.HTM
636 Dans l’expression " Jésus est descendu aux enfers ", le symbole confesse que Jésus est mort réellement, et que, par sa mort pour nous, il a vaincu la mort et le diable " qui a la puissance de la mort " (He 2, 14).
637 Le Christ mort, dans son âme unie à sa personne divine, est descendu au séjour des morts. Il a ouvert aux justes qui l’avaient précédé les portes du ciel.
656 La foi en la Résurrection a pour objet un événement à la fois historiquement attesté par les disciples qui ont réellement rencontré le Ressuscité, et mystérieusement transcendant en tant qu’entrée de l’humanité du Christ dans la gloire de Dieu.
657 Le tombeau vide et les linges gisants signifient par eux-mêmes que le corps du Christ a échappé aux liens de la mort et de la corruption par la puissance de Dieu. Ils préparent les disciples à la rencontre du Ressuscité.
658 Le Christ, " premier né d’entre les morts " (Col 1, 18), est le principe de notre propre résurrection, dès maintenant par la justification de notre âme (cf. Rm 6, 4), plus tard par la vivification de notre corps (cf. Rm 8, 11).
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

15/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
" JESUS EST MONTE AUX CIEUX, IL SIEGE A LA DROITE DE DIEU, LE PERE TOUT-PUISSANT "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1Q.HTM

665 L’ascension du Christ marque l’entrée définitive de l’humanité de Jésus dans le domaine céleste de Dieu d’où il reviendra (cf. Ac 1, 11), mais qui entre-temps le cache aux yeux des hommes (cf. Col 3, 3).
666 Jésus-Christ, tête de l’Église, nous précède dans le Royaume glorieux du Père pour que nous, membres de son corps, vivions dans l’espérance d’être un jour éternellement avec lui.
667 Jésus-Christ, étant entré une fois pour toutes dans le sanctuaire du ciel, intercède sans cesse pour nous comme le médiateur qui nous assure en permanence l’effusion de l’Esprit Saint .
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

16/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
" D’OU IL VIENDRA JUGER LES VIVANTS ET LES MORTS
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1R.HTM
"680 Le Christ Seigneur règne déjà par l’Église, mais toutes choses de ce monde ne lui sont pas encore soumises. Le triomphe du Royaume du Christ ne se fera pas sans un dernier assaut des puissances du mal.
681 Au Jour du Jugement, lors de la fin du monde, le Christ viendra dans la gloire pour accomplir le triomphe définitif du bien sur le mal qui, comme le grain et l’ivraie, auront grandi ensemble au cours de l’histoire .682 En venant à la fin des temps juger les vivants et les morts, le Christ glorieux révélera la disposition secrète des cœurs et rendra à chaque homme selon ses œuvres et selon son accueil ou son refus de la grâce.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

17/051/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
/JE CROIS EN L’ESPRIT SAINT
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1S.HTM

742 " La preuve que vous êtes des fils, c’est que Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils qui crie : Abba, Père " (Ga 4, 6).
743 Du commencement à la consommation du temps, quand Dieu envoie son Fils, il envoie toujours son Esprit : leur mission est conjointe et inséparable.744 Dans la plénitude du temps, l’Esprit Saint accomplit en Marie toutes les préparations à la venue du Christ dans le Peuple de Dieu. Par l’action de l’Esprit Saint en elle, le Père donne au monde l’Emmanuel, " Dieu-avec-nous " (Mt 1, 23).745 Le Fils de Dieu est consacré Christ (Messie) par l’Onction de l’Esprit Saint dans son Incarnation (cf. Ps 2, 6-7).746 Par sa Mort et sa Résurrection, Jésus est constitué Seigneur et Christ dans la gloire (Ac 2, 36). De sa Plénitude, Il répand l’Esprit Saint sur les apôtres et l’Église.747 L’Esprit Saint que le Christ, Tête, répand dans ses membres, bâtit, anime et sanctifie l’Église. Elle est le sacrement de la communion de la Trinité Sainte et des hommes.Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

18/05/
"signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
" JE CROIS A LA SAINTE ÉGLISE CATHOLIQUE "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P20.HTM
777 Le mot " Église " signifie " convocation ". Il désigne l’assemblée de ceux que la Parole de Dieu convoque pour former le Peuple de Dieu et qui, nourris du Corps du Christ, deviennent eux-mêmes Corps du Christ
778 L’Église est à la fois chemin et but du dessein de Dieu : préfigurée dans la création, préparée dans l’Ancienne Alliance, fondée par les paroles et les actions de Jésus-Christ, réalisée par sa Croix rédemptrice et sa Résurrection, elle est manifestée comme mystère de salut par l’effusion de l’Esprit Saint. Elle sera consommée dans la gloire du ciel comme assemblée de tous les rachetés de la terre (cf. Ap 14, 4).779 L’Église est à la fois visible et spirituelle, société hiérarchique et Corps Mystique du Christ. Elle est une, formée d’un double élément humain et divin. C’est là son mystère que seule la foi peut accueillir.780 L’Église est dans ce monde-ci le sacrement du salut, le signe et l’instrument de la communion de Dieu et des hommes.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par on amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

19/05/.
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.

L’ÉGLISE – PEUPLE DE DIEU, CORPS DU CHRIST, TEMPLE DE L’ESPRIT SAINT
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P22.HTM

802 " Le Christ Jésus s’est livré pour nous afin de nous racheter de toute iniquité et de purifier un Peuple qui lui appartienne en propre " (Tt 2, 14).803 " Vous êtes donc une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un Peuple acquis " (1 P 2, 9).804 On entre dans le Peuple de Dieu par la foi et le Baptême. " Tous les hommes sont appelés à faire partie du Peuple de Dieu " (LG 13), afin que, dans le Christ, " les hommes constituent une seule famille et un seul Peuple de Dieu " (AG 1).805 L’Église est le Corps du Christ. Par l’Esprit et son action dans les sacrements, surtout l’Eucharistie, le Christ mort et ressuscité constitue la communauté des croyants comme son Corps.806 Dans l’unité de ce Corps, il y a diversité de membres et des fonctions. Tous les membres sont liés les uns aux autres, particulièrement à ceux qui souffrent, sont pauvres et persécutés.807 L’Église est ce Corps dont le Christ est la Tête : elle vit de Lui, en Lui et pour Lui ; Il vit avec elle et en elle.808 L’Église est l’Épouse du Christ : Il l’a aimée et s’est livré pour elle. Il l’a purifiée par son sang. Il a fait d’elle la Mère féconde de tous les fils de Dieu.809 L’Église est le Temple de l’Esprit Saint. L’Esprit est comme l’âme du Corps Mystique, principe de sa vie, de l’unité dans la diversité et de la richesse de ses dons et charismes.810 " Ainsi l’Église universelle apparaît comme ‘un Peuple qui tire son unité de l’unité du Père et du Fils et de l’Esprit Saint’ (S. Cyprien, )
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.
20/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
L’ÉGLISE EST UNE, SAINTE, CATHOLIQUE ET APOSTOLIQUE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P23.HTM
866 L’Église est une : Elle a un seul Seigneur, elle confesse une seule foi, elle naît d’un seul Baptême, elle ne forme qu’un Corps, vivifié par un seul Esprit, en vue d’une unique espérance (cf. Ep 4, 3-5) au terme de laquelle seront surmontées toutes les divisions.
867 L’Église est sainte : Le Dieu très saint est son auteur ; le Christ, son Époux, s’est livré pour elle pour la sanctifier ; l’Esprit de sainteté la vivifie. Encore qu’elle comprenne des pécheurs, elle est " la sans-péché faite de pécheurs ". Dans les saints brille sa sainteté ; en Marie elle est déjà la toute sainte.868 L’Église est catholique : Elle annonce la totalité de la foi ; elle porte en elle et administre la plénitude des moyens de salut ; elle est envoyée à tous les peuples ; elle s’adresse à tous les hommes ; elle embrasse tous les temps ; " elle est, de par sa nature même, missionnaire " (AG 2).869 L’Église est apostolique : Elle est bâtie sur des assises durables : " les douze apôtres de l’Agneau " (Ap 21, 14) ; elle est indestructible (cf. Mt 16, 18) ; elle est infailliblement tenue dans la vérité : le Christ la gouverne par Pierre et les autres apôtres, présents en leurs successeurs, le Pape et le collège des évêques.870 " L’unique Église du Christ, dont nous professons dans le Symbole qu’elle est une, sainte, catholique et apostolique, (...) c’est dans l’Église catholique qu’elle existe, gouvernée par le successeur de Pierre et par les évêques qui sont en communion avec lui, encore que des éléments nombreux de sanctification et de vérité subsistent hors de ses structures " (LG 8).
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.
21/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. LES FIDELES DU CHRIST – HIERARCHIE, LAÏCS, VIE CONSACREE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P24.HTM
934 " D’institution divine, il y a dans l’Église parmi les fidèles des ministres sacrés, qui en droit sont aussi appelés clercs ; quant aux autres, ils sont nommés laïcs ". Il y a enfin des fidèles qui appartiennent à l’une et l’autre catégorie et qui, par la profession des conseils évangéliques, se sont consacrés à Dieu et servent ainsi la mission de l’Église (⇒ CIC, can. 207, § 1. 2).
935 Pour annoncer la foi et pour implanter son Règne, le Christ envoie ses apôtres et leurs successeurs. Il leur donne part à sa mission. De lui ils reçoivent le pouvoir d’agir en sa personne.936 Le Seigneur a fait de S. Pierre le fondement visible de son Église. Il lui en a remis les clefs. L’évêque de l’Église de Rome, successeur de S. Pierre, est " le chef du Collège des Évêques, Vicaire du Christ et Pasteur de l’Église toute entière sur cette terre " (⇒ CIC, can. 331).937 Le Pape " jouit, par institution divine, du pouvoir suprême, plénier, immédiat, universel pour la charge des âmes " (CD 2).938 Les évêques, établis par l’Esprit Saint, succèdent aux apôtres. Ils sont, " chacun pour sa part, principe visible et fondement de l’unité dans leurs Églises particulières " (LG 23).939 Aidé des prêtres, leurs coopérateurs, et des diacres, les évêques ont la charge d’enseigner authentiquement la foi, de célébrer le culte divin, surtout l’Eucharistie, et de diriger leur Église en vrais pasteurs. A leur charge appartient aussi le souci de toutes les Églises, avec et sous le Pape.940 " Le propre de l’état des laïcs étant de mener leur vie au milieu du monde et des affaires profanes, ils sont appelés par Dieu à exercer leur apostolat dans le monde à la manière d’un ferment, grâce à la vigueur de leur esprit chrétien " (AA 2).941 Les laïcs participent au sacerdoce du Christ : de plus en plus unis à Lui, ils déploient la grâce du Baptême et de la Confirmation dans toutes les dimensions de la vie personnelle, familiale, sociale et ecclésiale, et réalisent ainsi l’appel à la sainteté adressé à tous les baptisés.942 Grâce à leur mission prophétique les laïcs " sont aussi appelés à être, en toute circonstance et au cœur même de la communauté humaine, les témoins du Christ " (GS 43, § 4).943 Grâce à leur mission royale, les laïcs ont le pouvoir d’arracher au péché son empire en eux-mêmes et dans le monde par leur abnégation et la sainteté de leur vie (cf. LG 36).944 La vie consacrée à Dieu se caractérise par la profession publique des conseils évangéliques de pauvreté, de chasteté et d’obéissance dans un état de vie stable reconnu par l’Église.945 Livré à Dieu suprêmement aimé, celui que le Baptême avait déjà destiné à Lui se trouve, dans l’état de vie consacrée, voué plus intimement au service divin et dédié au bien de toute l’Église.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.


22/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
1/LA COMMUNION DES SAINTS
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P25.HTM
960 L’Église est " communion des saints " : cette expression désigne d’abord les " choses saintes " (sancta), et avant tout l’Eucharistie, par laquelle " est représentée et réalisée l’unité des fidèles qui, dans le Christ, forment un seul Corps " (LG 3).
961 Ce terme désigne aussi la communion des " personnes saintes " (sancti) dans le Christ qui est " mort pour tous ", de sorte que ce que chacun fait ou souffre dans et pour le Christ porte du fruit pour tous.
962 " Nous croyons à la communion de tous les fidèles du Christ, de ceux qui sont pèlerins sur la terre, des défunts qui achèvent leur purification, des bienheureux du ciel, tous ensemble formant une seule Église, et nous croyons que dans cette communion l’amour miséricordieux de Dieu et de ses saints est toujours à l’écoute de nos prières " (SPF 30).
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.
23/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
MARIE – MERE DU CHRIST, MERE DE L’ÉGLISE
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P26.HTM
973 En prononçant le " fiat " de l’Annonciation et en donnant son consentement au mystère de l’Incarnation, Marie collabore déjà à toute l’œuvre que doit accomplir son Fils. Elle est mère partout où Il est Sauveur et Tête du Corps mystique.
974 La Très Sainte Vierge Marie, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut enlevée corps et âme à la gloire du ciel, où elle participe déjà à la gloire de la résurrection de son Fils, anticipant la résurrection de tous les membres de son Corps.
975 " Nous croyons que la Très Sainte Mère de Dieu, nouvelle Eve, Mère de l’Église, continue au ciel son rôle maternel à l’égard des membres du Christ " (SPF 15).
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

24/05/"
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau.
JE CROIS AU PARDON DES PECHES "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P27.HTM

984 Le Credo met en relation " le pardon des péchés " avec la profession de foi en l’Esprit Saint. En effet, le Christ ressuscité a confié aux apôtres le pouvoir de pardonner les péchés lorsqu’il leur a donné l’Esprit Saint.
985 Le Baptême est le premier et principal sacrement pour le pardon des péchés : il nous unit au Christ mort et ressuscité et nous donne l’Esprit Saint.
986 De par la volonté du Christ, l’Église possède le pouvoir de pardonner les péchés des baptisés et elle l’exerce par les évêques et les prêtres de façon habituelle dans le sacrement de pénitence.
987 " Dans la rémission des péchés, les prêtres et les sacrements sont de purs instruments dont notre Seigneur Jésus-Christ, unique auteur et dispensateur de notre salut, veut bien se servir pour effacer nos iniquités et nous donner la grâce de la justification " (Catech. R. 1, 11, 6).
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

25/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. " JE CROIS A LA RESURRECTION DE LA CHAIR
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P2B.HTM
" 1015 " La chair est le pivot du salut " (Tertullien, res. 8, 2). Nous croyons en Dieu qui est le créateur de la chair ; nous croyons au Verbe fait chair pour racheter la chair ; nous croyons en la résurrection de la chair, achèvement de la création et de la rédemption de la chair.
1016 Par la mort l’âme est séparée du corps, mais dans la résurrection Dieu rendra la vie incorruptible à notre corps transformé en le réunissant à notre âme. De même que le Christ est ressuscité et vit pour toujours, tous nous ressusciterons au dernier jour.
1017 " Nous croyons en la vraie résurrection de cette chair que nous possédons maintenant " (DS 854). Cependant, on sème dans le tombeau un corps corruptible, il ressuscite un corps incorruptible (cf. 1 Co 15, 42), un " corps spirituel " (1 Co 15, 44).
1018 En conséquence du péché originel, l’homme doit subir " la mort corporelle, à laquelle il aurait été soustrait s’il n’avait pas péché " (GS 18).
1019 Jésus, le Fils de Dieu, a librement souffert la mort pour nous dans une soumission totale et libre à la volonté de Dieu, son Père. Par sa mort il a vaincu la mort, ouvrant ainsi à tous les hommes la possibilité du salut.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.

26/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. " JE CROIS A LA VIE ETERNELLE "
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P2F.HTM
1051 Chaque homme dans son âme immortelle reçoit sa rétribution éternelle dès sa mort en un jugement particulier par le Christ, juge des vivants et des morts.
1052 " Nous croyons que les âmes de tous ceux qui meurent dans la grâce du Christ (...) sont le Peuple de Dieu dans l’au-delà de la mort, laquelle sera définitivement vaincue le jour de la résurrection où ces âmes seront réunies à leurs corps " (SPF 28).
1053 " Nous croyons que la multitude de celles qui sont rassemblées autour de Jésus et de Marie au Paradis forme l’Église du ciel, où dans l’éternelle béatitude elles voient Dieu tel qu’il est et où elles sont aussi, à des degrés divers, associées avec les saints anges au gouvernement divin exercé par le Christ en gloire, en intercédant pour nous et aidant notre faiblesse par leur sollicitude fraternelle " (SPF 29).
1054 Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie de Dieu.
1055 En vertu de la " communion des saints ", l’Église recommande les défunts à la miséricorde de Dieu et offre en leur faveur des suffrages, en particulier le saint sacrifice eucharistique.
1056 Suivant l’exemple du Christ, l’Église avertit les fidèles de la " triste et lamentable réalité de la mort éternelle " (DCG 69), appelée aussi " enfer ".
1057 La peine principale de l’enfer consiste en la séparation éternelle d’avec Dieu en qui seul l’homme peut avoir la vie et le bonheur pour lesquels il a été crée et auxquels il aspire.
1058 L’Église prie pour que personne ne se perde : " Seigneur, ne permets pas que je sois jamais séparé de toi ". S’il est vrai que personne ne peut se sauver lui-même, il est vrai aussi que " Dieu veut que tous soient sauvés " (1 Tm 2, 4) et que pour Lui " tout est possible " (Mt 19, 26).
1059 " La très sainte Église romaine croit et confesse fermement qu’au jour du Jugement tous les hommes comparaîtront avec leur propre corps devant le tribunal du Christ pour rendre compte de leurs propres actes " (DS 859 ; cf. DS 1549).
1060 A la fin des temps, le Royaume de Dieu arrivera à sa plénitude. Alors les justes régneront avec le Christ pour toujours, glorifiés en corps et en âme, et l’univers matériel lui-même sera transformé. Dieu sera alors " tout en tous " (1 Co 15, 28), dans la vie éternelle.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.signe de croix,fin


27/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. LA DIGNITE DE LA PERSONNE HUMAINE

L’homme image de Dieu etNotre vocation a la beatitude
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P5A.HTM
1710 " Le Christ manifeste pleinement l’homme à lui-même et lui découvre la sublimité de sa vocation " (GS 22, § 1).
1711 Dotée d’une âme spirituelle, d’intelligence et de volonté, la personne humaine est dès sa conception ordonnée à Dieu et destinée à la béatitude éternelle. Elle poursuit sa perfection dans " la recherche et l’amour du vrai et du bien " (GS 15, § 2).
1712 La liberté véritable est en l’homme le " signe privilégié de l’image divine " (GS 17).
1713 L’homme est tenu de suivre la loi morale qui le presse d’ "accomplir le bien et d’éviter le mal " (GS 16). Cette loi résonne dans sa conscience.
1714 L’homme blessé dans sa nature par le péché originel est sujet à l’erreur et enclin au mal dans l’exercice de sa liberté.
1715 Celui qui croit au Christ a la vie nouvelle dans l’Esprit Saint. La vie morale, grandie et mûrie dans la grâce, doit s’accomplir dans la gloire du ciel.
1725 Les béatitudes reprennent et accomplissent les promesses de Dieu depuis Abraham en les ordonnant au Royaume des cieux. Elles répondent au désir de bonheur que Dieu a placé dans le cœur de l’homme.
1726 Les béatitudes nous enseignent la fin ultime à laquelle Dieu nous appelle : le Royaume, la vision de Dieu, la participation à la nature divine, la vie éternelle, la filiation, le repos en Dieu.
1727 La béatitude de la vie éternelle est un don gratuit de Dieu ; elle est surnaturelle comme la grâce qui y conduit.
1728 Les béatitudes nous placent devant des choix décisifs concernant les biens terrestres ; elles purifient notre cœur pour nous apprendre à aimer Dieu par dessus tout.
1729 La béatitude du Ciel détermine les critères de discernement dans l’usage des biens terrestres conformément à la Loi de Dieu.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.signe de croix,fin

28/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. La liberté de l’homme et La moralité des actes humains
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P5G.HTM
1743 " Dieu a laissé l’homme à son propre conseil " (Si 15, 14) pour qu’il puisse librement adhérer à son Créateur et parvenir ainsi à la bienheureuse perfection (cf. GS 17, § 1).
1744 La liberté est le pouvoir d’agir ou de ne pas agir et de poser ainsi par soi-même des actions délibérées. Elle atteint la perfection de son acte quand elle est ordonnée à Dieu, le souverain Bien.
1745 La liberté caractérise les actes proprement humains. Elle rend l’être humain responsable des actes dont il est volontairement l’auteur. Son agir délibéré lui appartient en propre.
1746 L’imputabilité ou la responsabilité d’une action peut être diminuée ou supprimée par l’ignorance, la violence, la crainte et d’autres facteurs psychiques ou sociaux.
1747 Le droit à l’exercice de la liberté est une exigence inséparable de la dignité de l’homme, notamment en matière religieuse et morale. Mais l’exercice de la liberté n’implique pas le droit supposé de tout dire ni de tout faire.
1748 " C’est pour la liberté que le Christ nous a libérés " (Ga 5, 1).
1757 L’objet, l’intention et les circonstances constituent les trois " sources " de la moralité des actes humains.
1758 L’objet choisi spécifie moralement l’acte du vouloir selon que la raison le reconnaît et le juge bon ou mauvais.
1759 " On ne peut justifier une action mauvaise faite avec une bonne intention " (S. Thomas d’A., dec. præc. 6). La fin ne justifie pas les moyens.
1760 L’acte moralement bon suppose à la fois la bonté de l’objet, de la fin et des circonstances.
1761 Il y a des comportements concrets qu’il est toujours erroné de choisir parce que leur choix comporte un désordre de la volonté, c’est-à-dire un mal moral. Il n’est pas permis de faire le mal pour qu’il en résulte un bien.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.signe de croix,fin

29/05//
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. La moralité des passions et La conscience morale
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P5O.HTM
1771 Le terme " passions " désigne les affections ou les sentiments. A travers ses émotions, l’homme pressent le bien et soupçonne le mal.
1772 Les principales passions sont l’amour et la haine, le désir et la crainte, la joie, la tristesse et la colère.
1773 Dans les passions comme mouvements de la sensibilité, il n’y a ni bien ni mal moral. Mais selon qu’elles relèvent ou non de la raison et de la volonté, il y a en elles bien ou mal moral.
1774 Les émotions et les sentiments peuvent être assumés dans les vertus, ou pervertis dans les vices.
1775 La perfection du bien moral est que l’homme ne soit pas mû au bien par sa seule volonté mais aussi par son " cœur ".
1795 " La conscience est le centre le plus intime et le plus secret de l’homme, le sanctuaire où il est le seul avec Dieu et où sa voix se fait entendre " (GS 16).
1796 La conscience morale est un jugement de la raison par lequel la personne humaine reconnaît la qualité morale d’un acte concret.
1797 Pour l’homme qui a commis le mal, le verdict de sa conscience demeure un gage de conversion et d’espérance.
1798 Une conscience bien formée est droite et véridique. Elle formule ses jugements suivant la raison, conformément au bien véritable voulu par la sagesse du Créateur. Chacun doit prendre les moyens de former sa conscience.
1799 Mise en présence d’un choix moral, la conscience peut porter soit un jugement droit en accord avec la raison et avec la loi divine, soit au contraire, un jugement erroné qui s’en éloigne.
1800 L’être humain doit toujours obéir au jugement certain de sa conscience.
1801 La conscience morale peut rester dans l’ignorance ou porter des jugements erronés. Ces ignorances et ces erreurs ne sont pas toujours exemptes de culpabilité.
1802 La Parole de Dieu est une lumière sur nos pas. Il nous faut l’assimiler dans la foi et dans la prière, et la mettre en pratique. Ainsi se forme la conscience morale.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.signe de croix,fin
30/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. Les vertus et Le péché

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P5Y.HTM

1833 La vertu est une disposition habituelle et ferme à faire le bien.
1834 Les vertus humaines sont des dispositions stables de l’intelligence et de la volonté, qui règlent nos actes, ordonnent nos passions et guident notre conduite selon la raison et la foi. Elles peuvent être regroupées autour de quatre vertus cardinales : la prudence, la justice, la force et la tempérance.
1835 La prudence dispose la raison pratique à discerner, en toute circonstance, notre véritable bien et à choisir les justes moyens de l’accomplir.
1836 La justice consiste dans la constante et ferme volonté de donner à Dieu et au prochain ce qui lui est dû.
1837 La force assure, dans les difficultés, la fermeté et la constance dans la poursuite du bien.
1838 La tempérance modère l’attrait des plaisirs sensibles et procure l’équilibre dans l’usage des biens créés.
1839 Les vertus morales grandissent par l’éducation, par des actes délibérés et par la persévérance dans l’effort. La grâce divine les purifie et les élève.
1840 Les vertus théologales disposent les chrétiens à vivre en relation avec la Sainte Trinité. Elles ont Dieu pour origine, pour motif et pour objet, Dieu connu par la foi, espéré et aimé pour Lui-même.
1841 Il y a trois vertus théologales : la foi, l’espérance et la charité (cf. 1 Co 13, 13). Elles informent et vivifient toutes les vertus morales.
1842 Par la foi nous croyons en Dieu et nous croyons tout ce qu’Il nous a révélé et que la Sainte Église nous propose à croire.
1843 Par l’espérance nous désirons et attendons de Dieu avec une ferme confiance la vie éternelle et les grâces pour la mériter.
1844 Par la charité nous aimons Dieu par-dessus toute chose et notre prochain comme nous-même pour l’amour de Dieu. Elle est le " lien de la perfection " (Col 3, 14) et la forme de toutes les vertus.
1845 Les sept dons du Saint Esprit accordés aux chrétiens sont la sagesse, l’intelligence, le conseil, la force, la science, la piété et la crainte de Dieu.
1870 " Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour faire à tous miséricorde " (Rm 11, 32).
1871 Le péché est " une parole, un acte ou un désir contraires à la loi éternelle. Il est une offense à Dieu. Il se dresse contre Dieu dans une désobéissance contraire à l’obéissance du Christ.
1872 Le péché et un acte contraire à la raison. Il blesse la nature de l’homme et porte atteinte à la solidarité humaine.
1873 La racine de tous les péchés est dans le cœur de l’homme. Leurs espèces et leur gravité se mesurent principalement selon leur objet.
1874 Choisir délibérément, c’est-à-dire en le sachant et en le voulant, une chose gravement contraire à la loi divine et à la fin dernière de l’homme, c’est commettre un péché mortel. Celui-ci détruit en nous la charité sans laquelle la béatitude éternelle est impossible. Sans repentir, il entraîne la mort éternelle.
1875 Le péché véniel constitue un désordre moral réparable par la charité qu’il laisse subsister en nous.
1876 La répétition des péchés, même véniels, engendre les vices parmi lesquels on distingue les péchés capitaux.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.signe de croix,fin

31/05/
signe de Croix
C'est le mois de Marie,C'est le mois le plus beau;A la Vierge chérie,Disons un chant nouveau. LA COMMUNAUTE HUMAINE et La participation à la vie sociale ,Le Bien Commun
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P69.HTM
1890 Il existe une certaine ressemblance entre l’unité des personnes divines et la fraternité que les hommes doivent instaurer entre eux.
1891 Pour se développer en conformité avec sa nature, la personne humaine a besoin de la vie sociale. Certaines sociétés, comme la famille et la cité, correspondent plus immédiatement à la nature de l’homme.
1892 " La personne humaine est, et doit être le principe, le sujet et la fin de toutes les institutions sociales " (GS 25, § 1).
1893 Il faut encourager une large participation à des associations et des institutions d’élection.
1894 Selon le principe de subsidiarité, ni l’Etat ni aucune société plus vaste ne doivent se substituer à l’initiative et à la responsabilité des personnes et des corps intermédiaires.
1895 La société doit favoriser l’exercice des vertus, non y faire obstacle. Une juste hiérarchie des valeurs doit l’inspirer.
1896 Là où le péché pervertit le climat social, il faut faire appel à la conversion des cœurs et à la grâce de Dieu. La charité pousse à de justes réformes. Il n’y a pas de solution à la question sociale en dehors de l’Evangile (cf. CA 3).
1918 " Il n’y a d’autorité que par Dieu et celles qui existent sont établies par lui " (Rm 13, 1).
1919 Toute communauté humaine a besoin d’une autorité pour se maintenir et se développer.
1920 " La communauté politique et l’autorité publique trouvent leur fondement dans la nature humaine et relèvent par là d’un ordre fixé par Dieu " (GS 74, § 3)
1921 L’autorité s’exerce d’une manière légitime si elle s’attache à la poursuite du bien commun de la société. Pour l’atteindre, elle doit employer des moyens moralement recevables.
1922 La diversité des régimes politiques est légitime, pourvu qu’ils concourent au bien de la communauté.
1923 L’autorité politique doit se déployer dans les limites de l’ordre moral et garantir les conditions d’exercice de la liberté.
1924 Le bien commun comprend " l’ensemble des conditions sociales qui permettent aux groupes et aux personnes d’atteindre leur perfection, de manière plus totale et plus aisée " (GS 26, § 1).
1925 Le bien commun comporte trois éléments essentiels : le respect et la promotion des droits fondamentaux de la personne ; la prospérité ou le développement des biens spirituels et temporels de la société ; la paix et la sécurité du groupe et de ses membres.
1926 La dignité de la personne humaine implique la recherche du bien commun. Chacun doit se préoccuper de susciter et de soutenir des institutions qui améliorent les conditions de la vie humaine.
1927 Il revient à l’Etat de défendre et de promouvoir le bien commun de la société civile. Le bien commun de la famille humaine tout entière appelle une organisation de la société internationale.
1943 La société assure la justice sociale en réalisant les conditions permettant aux associations et à chacun d’obtenir ce qui leur est dû.
1944 Le respect de la personne humaine considère autrui comme un " autre soi-même ". Il suppose le respect des droits fondamentaux qui découlent de la dignité intrinsèque de la personne.
1945 L’égalité entre les hommes porte sur leur dignité personnelle et sur les droits qui en découlent.
1946 Les différences entre les personnes appartiennent au dessein de Dieu qui veut que nous ayons besoin les uns des autres. Elles doivent encourager la charité.
1947 L’égale dignité des personnes humaines demande l’effort pour réduire les inégalités sociales et économiques excessives. Elle pousse à la disparition des inégalités iniques.
1948 La solidarité est une vertu éminemment chrétienne. Elle pratique le partage des biens spirituels plus encore que matériels.
Notre Père , 3 Ave Maria , Gloire au Père , »Par ta foi et par ton amour, Ô Servante du Seigneur, Tu participes à l'œuvre de Dieu, Pleine de grâces, nous te louons ».Ave, ave, ave Maria.signe de croix,fin
Couronnement fleirie de Marie et chant

Chez nous, soyez Reine,Nous sommes à vous ;Régnez en souveraine Chez nous, chez nous.Soyez la madone Qu'on prie à genoux, Qui sourit et pardonne Chez nous, chez nous.

1 Salut, ô Notre-Dame, Nous voici devant Vous, Pour confier nos âmes A votre cœur si doux.
2 Vous êtes notre Mère, Portez à votre Fils La fervente prière De vos enfants chéris.
3 L'Archange qui s'incline Vous loue au nom du ciel.Donnez la paix divine A notre cœur mortel.
4 Gardez, ô Vierge pure, O Cœur doux entre tous Nos âmes sans souillure, Nos cœurs vaillants et doux.
8 A notre heure dernière Accueillez dans les cieux A la maison du Père Notre retour joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
 
méditation et prière avec marie en année de la foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» méditation et prière avec marie en année de la foi
» Prière Avec Marie pour Jésus
» Prière d'aujourd'hui "Ma Vie avec Marie" en ce mois d'Août
» DIRE OUI AVEC MARIE
» Une minute avec Marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: