DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:17

Une nuit la reine Maya rêva qu'un éléphant à six trompes portant dans sa trompe une fleur de lotus rentra en elle par le côté droit, au même moment un fils fut conçu.
Un ange annonça à Marie qu'elle portera en elle le fils de Dieu


Siddhartha déclara à sa naissance :
"Je n'aurai plus de vie futures à endurer, ceci est ma dernière incarnation. Maintenant puisse je détruire et arracher les racines cause de la souffrance des renaissance successives."
L'ange dit aux bergers : " Aujourd'hui, dans la cité de David, un sauveur est née, qui est le Messie Seigneur ".


Siddhartha s'assit sous un figuier (connu sous le nom d'arbre de la bôdhi, ou arbre d'illumination) et résolu de trouver une réponse à la question de la souffrance. Pendant qu'il méditait, Mara (le diable) envoya ses trois fils et filles pour tenter Siddhartha avec la soif, l'appétit, le mécontentement, et la tentation des plaisirs. Siddhartha, inébranlable, entra dans une profonde méditation, et obtint le souvenir de toutes ses naissances, comprenant l'infini cycle des naissances et des morts, et avec une certitude absolue il rejeta les passions et l'ignorance générateur de la naissance. C'est là, que Siddhartha atteint l'éveil et devint le Bouddha (l'illuminé). Désirs et souffrances s'étant éteint devenu Bouddha, il expérimenta le Nirvana...
Jésus, rempli du Saint Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours.
Ces tentations furent Egalement multiples.



Bouddha après son illumination vint à la citée de Sarnath pour enseigner comment atteindre le nirvana. Il était entouré de 5 disciples.
Jésus après avoir été tenté par le diable donna son enseignement. Il était entouré de 12 disciples.


A sa mort le bouddha dit : "Tout ce qui est créé est sujet au déclin et à la mort. Tout est transitoire. Travailler pour votre libération avec diligence. Passant successivement par plusieurs états de méditation, Bouddha décéda et atteint le Parinirvana (la cessation des perception et de la sensation).
A sa mort Jésus dit :" « Père, je remets mon esprit entre tes mains. » Après avoir dit ces mots, il mourut."

On constate donc que Jésus et bouddha sont tous les 2 nés de façon miraculeuse. A la naissance de chacun ils sont annoncer comme ceux qui délivreront ou sauveront le monde de la souffrance. Tous les 2 ont eu période de retrait ou il était solitaire, tous les 2 ont été tenté par le diable, tous les 2 ont triomphé du diable par la vérité.
Ils ont doné leurs enseignements après leur combat gagné sur le démon, Ils ont eu des disciples qui ont crée la shanga et le christianisme.
Et chacun à sa mort rejoint totalement le divin la Parinirvana ( extinction total et définitive de la souffrance ) et le Père.


Dernière édition par dims le Lun 27 Mai 2013, 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:19

La différence - de taille quand même - c'est que Bouddha ne croit pas en Dieu.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:25

Espérance a écrit:
La différence - de taille quand même - c'est que Bouddha ne croit pas en Dieu.

Tout dépend de comment on perçoit le Père dans les évangiles. Bouddha en atteignant le nirvana annonça qu'il n'avait plus rien au dessus de lui et qu'il compris la vérité ultime.
Jésus dans les évangiles dit Moi et mon Père ne sommes qu'un. Jésus dit aussi je suis dans le Père et le Père est en moi.
Par conclusion il déclare être l’identique du Pere et que donc rien est au dessus de lui et que la vérité ultime lui appartient " je suis le chemin, la vie et la vérité "
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:27

un livre qui m'a beaucoup plu et apporté
«Frédéric Lenoir - Socrate, Jésus, Bouddha»
si sa peut etre utile
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:30

ulyeros a écrit:
un livre qui m'a beaucoup plu et apporté
«Frédéric Lenoir - Socrate, Jésus, Bouddha»
si sa peut etre utile

Oui je connais, je ne l'ai pas encore lu mais j'ai déjà écouté Frédéric Lenoir en faire la description.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:32

ulyeros a écrit:
un livre qui m'a beaucoup plu et apporté
«Frédéric Lenoir - Socrate, Jésus, Bouddha»
si sa peut etre utile

je l'ai lu aussi Very Happy

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:41

XD
a lire et a relire (juste mon avis)
3 chemins differents pour un meme message
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 11:50

ulyeros a écrit:
XD
a lire et a relire (juste mon avis)
3 chemins differents pour un meme message

vous pouvez développer ?

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 12:11

Le message c'est l'amour et "le connait toi toi même" si tu souhaites aider les autres.

Bouddha c'est le méditant qui cherche la vérité par l expérience personnel.
Socrate recherche par la philosophie en autre les réflexions et les conclusions qu'il a fait sur l'amour.
Jésus est l'amour incarné, le verbe qui c'est fait chair.

Chacun délivre au final le même enseignement !
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 12:15

bisou dims !
nous en avons fait la meme lecture !!
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 12:34

:chapeau:
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 12:36

Tous les chemins mènent à Rome mais aussi à Dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 14:20


La doctrine du Bouddha repose sur l'idée que la souffrance est inséparable de l'existence.
Le bouddhisme affirme que le savoir et la morale permettent d'entrer dans un état de pureté absolue : le nirvana.

Le Bouddhisme prône quatre vérités :

La douleur est la compagne de la vie : tout être meurt pour renaître dans un autre corps. Ce cycle est régi par le karma.

La douleur naît de la soif de vivre : Les désirs et les passions sont autant de sources qui alimentent la convoitise et la jalousie.

Si l'on éteint les désirs, on annihile la souffrance.

La quatrième vérité est la morale du bouddhisme. Il s'agit de la " voie des huit vertus ". Elle recommande la méditation pure, le savoir, la vérité et le bien. Elle conduit au nirvana.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 15:28

C'est croire que les choses sont des identités séparées et propres à elle même qui est cause de souffrance ! Prendre conscience de la vacuité c'est prendre conscience de l’impermanence.

Contrairement à ce que certains pensent la vacuité n'est pas du nihilisme mais elle n'est pas non plus de l'éternalisme . C'est notre conception dualiste qui fait que si cette chose n'est + alors elle est - .
Justement la réalisation de l'état pur et parfait nirvana est hors concept, hors dualité, insondable mentalement ( c'est bizarre on utilise les mêmes termes pour Dieu )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 16:19

quant à l'existence de Dieu, tel que nous le concevons, en fait, les bouddhistes disent qu'ils n'en savent rien. ils ne sont ni dans la négation, ni dans la croyance en Dieu.

par contre, il y a des différences, fondamentales entre boudhisme et christianisme. Dans le bouddhisme, le nirvana est un but recherché, l'atteindre suppose des efforts de notre part. énormément d'efforts. C'est comme s'il fallait grimper par la force de nos membres sur une corde à noeud. En cas d'erreurs, la loi de causalité intervient, il faut "payer" nos erreurs (payer dans le sens assumer les conséquences de nos actes) et ce, de vie en vie successives. ce qui fait qu'il est bien peu probable, même impossible d'arriver au but. il y a aura toujours quelque chose pour nous faire chuter.

dans le christianisme, on commet des péchés, on assumes aussi certes, la conséquence de nos actes, mais Dieu est miséricorde, il pardonne. quel que soient nos péchés. à nous de nous convertir, de nous repentir, mais si l'on se met à l'écoute de l'Esprit, on remarquera qu'il vient frapper à notre porte. lui ouvrir, c'est lui permettre de vivre en nous et d'ainsi contribuer à l'établissement du Royaume sur cette terre. la mort sera un passage, vers une vie éternelle. C'est lui qui vient nous chercher.... c'est lui qui nous pardonne. pas de réincarnation.

j'ai fréquenté quelques temps le bouddhisme. il y a la méditation, le bien être , la paix de l'Esprit. la vacuité n'est certes pas le vide, ceux qui disent cela ne savent pas vraiment de quoi ils parlent. les bouddhistes "avancés" ont des techniques de méditations qui les font entrer dans des états de conscience modifié, leur ouvre des portes sur le monde spirituel. comment certains lamas peuvent ils prédire quelques temps avant leur mort la localisation géographique approximative de leur future incarnation? ou déjà donner des éléments à ce sujet. les boudhistes qui se rappellent leurs incarnations précédentes, parfois, ne sont ils pas des "esprits" en train de posséder un corps qui ne leur appartient pas? c'est une question, pas une vérité que j'énonce, mais à force de certaines réflexions à ce sujet, je me pose sincèrement la question. d'autre part, dans le christianisme, il n'y a rien de caché qui ne sera un jours révélé( bon, je sais, la machine humaine elle fait parfois des cachoteries), mais sur les fondement même de la religion catholique par exemple, il y a les sacrements, mais pas "d'initiation" à quoi que ce soit. dans le bouddhisme, on entre peu à peu, c'est avec le temps qu'on accède à certaines initiations (exemple:kalachakra), et certaines restent secrètes. çà pose question...... mais certes, l'Esprit souffle chez eux aussi, il y a du bon à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 18:23

rebelle a écrit:
...... mais certes, l'Esprit souffle chez eux aussi, il y a du bon à prendre.
que j'aime lire sa !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 18:55

C'est vrai ce que tu dis Rebelle et pour être passée moi aussi chez les bouddhistes tibétains, je préfère ne garder que le souvenir de leur compassion et de leurs prières pour tous les êtres.

J'ai quand même toujours eu du mal à croire à leurs histoires de réincarnation et de sainteté des "Maitres".

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 20:49

j'avoue que moi je croyais plus facilement en la réincarnation qu'en la résurection. mais avec le recul, c'est une époque où j'étais plutôt du côté des "morts vivants" spirituellement parlant. çà m'arrangeait donc bien d'y croire. quand on y réfléchit, comment s'améliorer dans une vie quand on la démarre en ayant tout "oublié" de la précédente? illogique. d'autre part, que faire alors des témoignages de ces personnes qui prient pour les âmes du purgatoire, la vie continue au delà.
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 22:24

rebelle a écrit:
j'avoue que moi je croyais plus facilement en la réincarnation qu'en la résurection

je crois plus a une réincarnation, dans le sens ou le corp n'est qu'un réceptacle de l'ame.

je suis assé daccord avec le concept, je développe ;
si le corps contiens l'ame (je prefere l'énergie créatrice émanent de cette force qui a tout créer), lorsqu elle retourne a la poussière et qu'il ne reste rien de cette enveloppe, comment une résurrection peut elle âtre possible ?

alors que si seule l'ame compte vraiment, qu'importe le corps, il n'a pas d'utilité, c'est juste un contenant.
L'ame s'éleve et rejoins cette force (le paradis si vous voulez, en fait sa me vas asser lol) l'enrichis de son expérience et retourne, pourquoi pas reviens, fusionner avec un autre réceptacle pour s'améliorer sans cesse. Jusqu'à atteindre un états tel que l'apprentissage n'est plus nécessaire. L'éveil du Bouddha ?
Ce concept me plaît, plus qu'une résurrection physique ou notre « Nous/Moi » serai encore « esclave » des besoins d'un corps qui en fait de compte n'a pas d'utilité pour le but que je cherche a atteindre ou alors une résurrection de l'ame sans le corps, mais cette fois ci consciente la oui ;)
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Lun 27 Mai 2013, 23:37

rebelle a écrit:
j'avoue que moi je croyais plus facilement en la réincarnation qu'en la résurection. mais avec le recul, c'est une époque où j'étais plutôt du côté des "morts vivants" spirituellement parlant. çà m'arrangeait donc bien d'y croire. quand on y réfléchit, comment s'améliorer dans une vie quand on la démarre en ayant tout "oublié" de la précédente? illogique. d'autre part, que faire alors des témoignages de ces personnes qui prient pour les âmes du purgatoire, la vie continue au delà.

La réincarnation est aussi simple qu'un nuage qui devient pluie ! Si vous pouvez le comprendre vous comprendrez qu'il en est de même pour nous !
Tous est composition et rien n'existe par soi même. De ce fait tous changent et se transforment.

Tant que l'esprit n'est pas pur il doit renaître ! Comment l'esprit devient pur c'est très simple par ses vies précédentes. Il n y a pas besoin de connaitre ses vies antérieurs pour évoluer. Un esprit qui était sombre et qui est devenu lumière dans une autre vie, renaîtra lumière donc avec une nature beaucoup plus bonne d'origine et pour cela il n'a pas besoin de savoir ses vies précédentes car il est devenu lumière en son être tout simplement. C'est aussi pour cela que certain par nature sont plus ou moins bon.

De plus certains de nature plus ou moins bonne ne peuvent avoir un jugement "parfait" qui pourrait viser à améliorer leur comportement. En pensant faire bien il peuvent faire mal. Donc oublier ses vies antérieurs est voulu et si un jour vous vous en souvenez c'est voulu aussi, tous est visé à l'évolution de l'esprit.

Le bouddha en atteignant le nirvana a vu toutes ses vies antérieurs et même celles du monde entier. Et pour aller plus loin à chaque instant qui passe tous changent et rien est pareil et donc chaque instant est une réincarnation. Ce n'est pas à la fin de notre vie comme pense l'occident, car toute notre vie nous avons changer que ce soi physiquement ou mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 12:05

Citation :
je crois plus a une réincarnation, dans le sens ou le corp n'est qu'un réceptacle de l'ame.

je suis assé daccord avec le concept, je développe ;
si le corps contiens l'ame (je prefere l'énergie créatrice émanent de cette force qui a tout créer), lorsqu elle retourne a la poussière et qu'il ne reste rien de cette enveloppe, comment une résurrection peut elle âtre possible ? à moins que l'âme ne soit pas justement "une énergie", mais bien une personne, avec une individualité propre, des caractéristiques propres, âme qui s'incarne il est vrai dans un réceptacle, le corps, et qui une fois le corps "mort" continue de vivre dans le monde spirituel, où elle continue sa vie parmi les autres, dans un "corps mystique", celui du Christ.

alors que si seule l'ame compte vraiment, qu'importe le corps, il n'a pas d'utilité, c'est juste un contenant. création de Dieu, notre contenant ne doit pas être méprisé, ni maltraité. sa souffrance a des répercussions sur notre âme et les maux de l'âme ont des répercussions sur le corps physique. incarné dans un corps de chair, il nous faut tenir compte de notre corps de chair, tout en le maîtrisant par la force de notre esprit
L'ame s'éleve et rejoins cette force (le paradis si vous voulez, en fait sa me vas asser lol) l'enrichis de son expérience et retourne, pourquoi pas reviens, fusionner avec un autre réceptacle pour s'améliorer sans cesse. Jusqu'à atteindre un états tel que l'apprentissage n'est plus nécessaire. L'éveil du Bouddha ? voir Dieu face à face, continuer notre "mission" dans un environnement différent, purifié par un passage au purgatoire peut êtreCe concept me plaît, plus qu'une résurrection physique ou notre « Nous/Moi » serai encore « esclave » des besoins d'un corps qui en fait de compte n'a pas d'utilité pour le but que je cherche a atteindre ou alors une résurrection de l'ame sans le corps, mais cette fois ci consciente la oui ;) ou d'un corps différent, immatériel, oui


Citation :
La réincarnation est aussi simple qu'un nuage qui devient pluie ! Si vous pouvez le comprendre vous comprendrez qu'il en est de même pour nous !
Tous est composition et rien n'existe par soi même. De ce fait tous changent et se transforment.

Tant que l'esprit n'est pas pur il doit renaître ! Comment l'esprit devient pur c'est très simple par ses vies précédentes. Il n y a pas besoin de connaitre ses vies antérieurs pour évoluer. Un esprit qui était sombre et qui est devenu lumière dans une autre vie, renaîtra lumière donc avec une nature beaucoup plus bonne d'origine et pour cela il n'a pas besoin de savoir ses vies précédentes car il est devenu lumière en son être tout simplement. C'est aussi pour cela que certain par nature sont plus ou moins bon. est ce une vérité ou bien une illusion. car tenant compte de ce qu'il existe un autre esprit qui ne vise que notre perte, on en fait l'expérience tous les jours, il est clair qu'une âme qui nait lumière sera confrontée à l'obscurité, dans un moment bien choisi par le "prédateur". ce qui la fera sans nul doute régresser. Sur le Chemin qu'est le Christ, je sais que mon objectif est d'aller vers la Vérité, la Lumière, mais je sais aussi que sur le chemin, je risque de trébucher, de dévier, de rencontrer des pierres mais aussi des fleurs. Si je tombe de la route, j'ai mes repères qui me permettront de retrouver mon chemin très vite, et puis, je sais aussi qu'Il est là pour m'aider à me retrouver. sommes nous plus ou moins bon? alors c'est être tiède, il vaut mieux être glacé ou bouillant, c'est à dire acteur de sa vie, de son bonheur, inaccessible si on n'a pas aussi comme objectif le bonheur des autres
De plus certains de nature plus ou moins bonne ne peuvent avoir un jugement "parfait" qui pourrait viser à améliorer leur comportement. En pensant faire bien il peuvent faire mal. Donc oublier ses vies antérieurs est voulu et si un jour vous vous en souvenez c'est voulu aussi, tous est visé à l'évolution de l'esprit. si l'oubli des vies antérieures est voulu, par QUI est ce voulu? j'ai abandonné depuis longtemps l'idée de l'évolution de mon esprit. par contre, mon objectif est de LE laisser vivre en moi le plus possible, de ne pas LUI faire barrage. et ce n'est pas facile.
Le bouddha en atteignant le nirvana a vu toutes ses vies antérieurs et même celles du monde entier. Et pour aller plus loin à chaque instant qui passe tous changent et rien est pareil et donc chaque instant est une réincarnation. Ce n'est pas à la fin de notre vie comme pense l'occident, car toute notre vie nous avons changer que ce soi physiquement ou mentalement. Nous changeons, nous accumulons des expériences, un savoir, des relations. l'Occident ne pense pas, mais les individus qui le composent oui. les chrétiens ne croient pas que tout se joue à la fin de notre vie, un "converti" sait qu'il a à se convertir chaque jour
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 14:15

Naître lumière, je vais corriger ou la lumière est dominante. Car ce qui est lumière parfaite est la vérité pur et n'est pas sujet à se réincarner.
Mais la lumière est connaissance et vérité ! Une conscience c'est une connaissance élargie grâce à la vérité, donc quand elle rencontrera l'obscurité pourquoi voulez vous qu'elle rechute ?
Instinctivement elle sait ou mène le péché, elle ne rechutera pas mais bien au contraire donnera de sa lumière pour éclairer ceux qui sont dans l'obscurité.

Qui le veut ? la nature profonde que nous avons en nous et qui est la même pour tous.

Nous changeons, même les expériences qu'on accumulent changent elle aussi ! Si il y a changement c'est qu'il n y a pas d'entité propre. Si les choses avaient une valeur propres à elle même tous serait figé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 14:30

d'expérience dans la vraie vie, on peut toutefois constater que si l'être humain sait qu'il a péché, cela s'observe surtout durant l'enfance (la loi de Dieu est inscrite dans le coeur de l'homme). après, nous devenons des "coincés" par notre "orgueil" qui décide par lui même de ce qui est bien ou non.... et c'est ainsi que notre expérience de vie, nos rencontres nous influencent au quotidien. l'être humain avance donc dans la vie, tantôt inspiré de Vérité et allant vers la lumière, tantôt allant plutôt du côté ténébreux. si l'âme ne rechute pas de vie en vie, elle ne devrait donc pas "régresser" ou rechuter dans sa vie actuelle.... si tel était le cas, on ne verrait aucun humain s'enfoncer jour après jour dans son malheur, s'enfermer dans un monde obscur, bien que né parfois dans une certaine clarté. à contrario, certains nés dans un monde très obscur sont miraculeusement guidés vers la lumière. à chaque tournant de notre vie, dans nos actes quotidiens se pose toujours un choix: on choisi la Vie ou on choisit la mort.... (vérité ou ténèbres). c'est notre raison qui vient nous aider à cela. laisser libre cours à nos instincts, c'est régresser au stade animal qui agit sans se poser la question du choix. le coeur, les émotions peuvent nous être favorables, mais aussi cause de notre perte, si le discernement n'y est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 14:39

Le Bouddha en son temps, a souvent incité ses disciples et ses fidèles au discernement, qui consistait à ne pas croire aveuglément aux écrits imposés par l’autorité. Il demandait ainsi aux adeptes, de plonger à l’intérieur du soi, et surtout "d’expérimenter" par eux-mêmes les préceptes enseignés.

« Soyez à vous-même votre propre flambeau, votre propre refuge »
Siddharta Gautama

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28517
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 14:46

Mon refuge, c'est Dieu. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
gil83



Masculin Messages : 48
Inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 17:12

tu dis Rebelle :
"le bouddhisme, le nirvana est un but recherché, l'atteindre suppose des efforts de notre part. énormément d'efforts. C'est comme s'il fallait grimper par la force de nos membres sur une corde à noeud. En cas d'erreurs, la loi de causalité intervient, il faut "payer" nos erreurs (payer dans le sens assumer les conséquences de nos actes) et ce, de vie en vie successives. ce qui fait qu'il est bien peu probable, même impossible d'arriver au but. il y a aura toujours quelque chose pour nous faire chuter."
je crois (et j'ai bien peur ;o) que l'on atteigne un but sans effort , mais tout dépend de cet "effort" , chacun va franchir les marches de son progrès personnel mais s'il veut le nirvana 'tout de suite' il risque de se casser la figure dans l'escalier !
oui il y aura toujours qque chose pour nous faire chuter mais si on a la foi on verra que cette chute
est provisoire et qu'elle nous fera progresser si on ne baisse pas les bras cheers
en haut de l'échelle il y a toujours de la place , quand nous aurons fini notre cycle de réincarnation sur terre nous le continuer ailleur !
tu dis :
"mais si l'on se met à l'écoute de l'Esprit, on remarquera qu'il vient frapper à notre porte. lui ouvrir, c'est lui permettre de vivre en nous"
l'esprit est déjà en nous car nous faisons tous parti de l'esprit , nous sommes tous Dieu , nous sommes déjà Dieu quelque notre couleur notre race notre religion , humain , animal ou végétal .
tu dis:
"comment s'améliorer dans une vie quand on la démarre en ayant tout "oublié" de la précédente?"
notre (et nos) vie passée pourrait influencer négativement l'actuelle , si l'on était roi on risquerait de prendre de très haut ses proches ,
et si on était pauvre ou mendiant on pourrait en avoir honte ..
-pour "l'au-delà" il me semble que dans la bible on peut lire : le corps retourne à la poussière et l'esprit retourne à son Dieu .
dans le boudhisme il n'y a pas de péchés pardonnés mais ces péchés (ainsi que les bonnes actions) formeront le karma qui conditionnera notre vie future , à notre "passage" dans l'au-delà nous reverrons toute notre vie , nous ne serons pas seuls , on nous aidera à choisir notre vie future d'après ce que nous avons bien ou mal fait , dans ce qu'il nous reste à "apprendre" , comme un étudiant qui va choisir sa future année en fonction de ses lacunes en tels matières
et du métier qu'il veut faire .
cat
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 18:37

Bonsoir Gil
Au sujet des vies futures, comment expliquez vous alors que des bouddhistes s'en remettent à un maitre ou même plusieurs maitres (moyennant finances) pour être aidé à leur de leur mort pour le passage dans les bardos et qu'ils ne veulent pas être réincarnés en femme...

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 19:32

Citation :
oui il y aura toujours qque chose pour nous faire chuter mais si on a la foi on verra que cette chute
est provisoire et qu'elle nous fera progresser si on ne baisse pas les bras
si on a la foi, on ne chutera pas, on aura bien un obstacle sur la route, mais notre foi nous le fera accepter et nous y ferons face. Avec Jésus, les fardeaux deviennent bien plus légers.

Citation :
en haut de l'échelle il y a toujours de la place , quand nous aurons fini notre cycle de réincarnation sur terre nous le continuer ailleur !
l'éternité n'a pas de fin.
Citation :
l'esprit est déjà en nous car nous faisons tous parti de l'esprit , nous sommes tous Dieu , nous sommes déjà Dieu quelque notre couleur notre race notre religion , humain , animal ou végétal .
nous ne sommes pas Dieu, mais enfant de Dieu. Dieu ne veut qu'aucune de ses brebis ne soit perdue... Dieu et le Christ, c'est bien au delà de la religion. Il peut y avoir des esprits en nous, reste à savoir de quelle sorte, il faut discerner

Citation :
notre (et nos) vie passée pourrait influencer négativement l'actuelle , si l'on était roi on risquerait de prendre de très haut ses proches ,
et si on était pauvre ou mendiant on pourrait en avoir honte ..
quelle que soit la situation de naissance, face à l'Esprit Saint, nous sommes tous à égalité. convertissons nous, laissons le vivre en nous. c'est lui qui vivra à travers nous.... le "salaire" sera le même pour tous, peu importe l'âge, notre situation sociale, notre passé.

Citation :
dans le boudhisme il n'y a pas de péchés pardonnés mais ces péchés (ainsi que les bonnes actions) formeront le karma qui conditionnera notre vie future , à notre "passage" dans l'au-delà nous reverrons toute notre vie , nous ne serons pas seuls , on nous aidera à choisir notre vie future d'après ce que nous avons bien ou mal fait ,
le pardon est pourtant la clé de tout, le pardon libère celui qui le donne, celui qui le reçoit... à notre passage dans l'au delà, le Christ apparait à tous (athée, boudhiste, chrétien , etc...), il nous faudra choisir son amour ou y renoncer.... lui il pardonne.... Comment sortir du karma, alors qu'il est impossible à l'homme d'être "sans tache"? par contre, à Dieu tout est possible.


Revenir en haut Aller en bas
gil83



Masculin Messages : 48
Inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 19:56

bonsoir Espérance ,
je ne suis pas spécialiste en boudhisme , il y en a au moins 3 sortes qui n'auront forcément pas tout à fait les même croyances ,
le maître est en général un lama qui est très respecté par tous , la religion est beaucoup plus présente qu'en occident , le tibet était une théocratie ,
le passage de la mort fait toujours peur , les mauvais esprit sont très craints dans certains pays ce qui peux expliquer ce besoin d'être aidé ,
la pensée est créatrice et les gens athés peuvent se retrouvés dans le noir , celui de leur refus de croire , ils peuvent aussi arriver "là-haut" et verront ce qu'on leur à fait croire dans tel ou tel religion ,
en fait il n'y a pas de là-haut ou "d'en bas" c'est notre monde et toutes les galaxies minuscule comme une tête d'épingle qui se trouve au milieu du "tout" et encore , ça n'est qu'une vague explication .
cat
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 21:00

rebelle a écrit:
d'expérience dans la vraie vie, on peut toutefois constater que si l'être humain sait qu'il a péché, cela s'observe surtout durant l'enfance (la loi de Dieu est inscrite dans le coeur de l'homme). après, nous devenons des "coincés" par notre "orgueil" qui décide par lui même de ce qui est bien ou non.... et c'est ainsi que notre expérience de vie, nos rencontres nous influencent au quotidien. l'être humain avance donc dans la vie, tantôt inspiré de Vérité et allant vers la lumière, tantôt allant plutôt du côté ténébreux. si l'âme ne rechute pas de vie en vie, elle ne devrait donc pas "régresser" ou rechuter dans sa vie actuelle.... si tel était le cas, on ne verrait aucun humain s'enfoncer jour après jour dans son malheur, s'enfermer dans un monde obscur, bien que né parfois dans une certaine clarté. à contrario, certains nés dans un monde très obscur sont miraculeusement guidés vers la lumière. à chaque tournant de notre vie, dans nos actes quotidiens se pose toujours un choix: on choisi la Vie ou on choisit la mort.... (vérité ou ténèbres). c'est notre raison qui vient nous aider à cela. laisser libre cours à nos instincts, c'est régresser au stade animal qui agit sans se poser la question du choix. le coeur, les émotions peuvent nous être favorables, mais aussi cause de notre perte, si le discernement n'y est pas.

Il faut savoir tomber pour savoir se relever ! Vous pouvez rechuter de vie en vie et aller profondément dans les ténèbres de façon croissante pour enfin avoir le déclic de vous élever de façon définitive. Au final votre régression est la mère de votre progression !
Les gens qui sont en permanence à gauche à droite en haut en bas comme vous dites, non jamais été dans la vérité ( la lumière ) mais dans des fausses vérités. Quand la lumière nous touche alors plus rien ne nous en écarte, délivrer de l’illusion.

Vous ne croyez pas en une évolution progressive de l'esprit, on dirait que pour vous tous ça est un hasard et du tirage au sort. Pourquoi ? Simplement parce que l'homme ne se forge que dans cette vie par ses rencontres et par son orgueil.
Si Dieu laisse la même chance à chacun nous devons tous avoir les mêmes cas de figures et les mêmes rencontres ! Si je donne de l'eau à une fleur elle sera belle, si je ne lui en donne pas elle sera triste et fanée. Si je donne un amour et une éducation juste à un enfant il sera dans de meilleur condition que celui qui c'est fait battre et rejeté.

La croyance que seul cette vie est le moyen de faire ces preuves est faux ! Car tous les hommes ne reçoivent pas les mêmes choses, tous les hommes ne naissent pas avec la même bonté de cœur. Seul la réincarnation donne un sens à tous ça. Dans le christianisme il y a des bons qui iront au paradis et des mauvais en enfer.
Dans le bouddhisme tous les hommes sont de nature bonne mais c'est l'ignorance qui les rendent mauvais. Tous les hommes sont appelés au bonheur et le cycle des renaissances est le moyen de purification de l'esprit.

Si les esprits de lumière peuvent rechuter dans les ténèbres alors la vérité n'existe pas !
Car la vérité qui est lumière connait la non valeur et le vide du mensonge car elle est vérité connaissance absolu. C'est comme si il rejetait la plénitude, la joie, l'amour pour la souffrance en ayant toute conscience de ce qu'il fait. Comme si il détruisait son esprit et sa vie.
Ceux qui sont dans le mensonge sont dans l'ignorance, c'est seulement l'ignorance qui fait de nous des pécheurs. Et qui fait que l'on chute de façon récurrente.

Et être dans le mensonge peut durer des milliers de vies !


Dernière édition par dims le Mar 28 Mai 2013, 23:56, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 21:05

Espérance a écrit:
Bonsoir Gil
Au sujet des vies futures, comment expliquez vous alors que des bouddhistes s'en remettent à un maitre ou même plusieurs maitres (moyennant finances) pour être aidé à leur de leur mort pour le passage dans les bardos et qu'ils ne veulent pas être réincarnés en femme...

Ce n'est pas l'enseignement du bouddha car il dit ne me croyez pas mais vous devez en faire l’expérience vous meme. Un maître qui demande de l'argent n'enseigne pas le dharma et un maître qui souhaite vous garder au près de lui n'enseigne pas le dharma.
Un maître dans le bouddhisme tout comme Jésus vous donne l’équipement vous indique le chemin mais c'est seul qui faut le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16713
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 21:17

dims a écrit:
Espérance a écrit:
Bonsoir Gil
Au sujet des vies futures, comment expliquez vous alors que des bouddhistes s'en remettent à un maitre ou même plusieurs maitres (moyennant finances) pour être aidé à leur de leur mort pour le passage dans les bardos et qu'ils ne veulent pas être réincarnés en femme...

Ce n'est pas l'enseignement du bouddha car il dit ne me croyez pas mais vous devez en faire l’expérience vous meme. Un maître qui demande de l'argent n'enseigne pas le dharma et un maître qui souhaite vous garder au près de lui n'enseigne pas le dharma.
Un maître dans le bouddhisme tout comme Jésus vous donne l’équipement vous indique le chemin mais c'est seul qui faut le prendre.

C'est la théorie, mais dans la pratique du bouddhisme, ça ne se passe pas aussi bien ! les "maitres" ont une très grande emprise sur leur étudiants !
Et qu'on dise ce qu'on veut, les enseignements ne sont pas donnés !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mar 28 Mai 2013, 23:53

Vous savez le mal est partout, il y a des sectes chrétiennes aussi ou les gens sont endoctrinés ! Ce n'est pas de la théorie c'est la vérité de l’éveil de bouddha.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mer 29 Mai 2013, 08:25

Citation :
Il faut savoir tomber pour savoir se relever ! Vous pouvez rechuter de vie en vie et aller profondément dans les ténèbres de façon croissante pour enfin avoir le déclic de vous élever de façon définitive. Au final votre régression est la mère de votre progression ! il faut savoir ACCEPTER que l'on est tombé, en tirer une expérience, comprendre et ACCEPTER de se relever, ne pas baisser les bras....Les gens qui sont en permanence à gauche à droite en haut en bas comme vous dites, non jamais été dans la vérité ( la lumière ) mais dans des fausses vérités. Et Dieu sait que les fausses vérités sont séduisantes et semble porter de la lumière, sauf qu'elle n'éclaire que l'entrée d'un tunnel qui s'assombrit très vite et où surtout, on est seul.....Quand la lumière nous touche alors plus rien ne nous en écarte, délivrer de l’illusion. quand la lumière nous touche, on n'a plus envie de s'en écarter, effectivement, mais d'autres influences tenteront toujours de nous en séparer.... mais c'est vrai qu'on y retourne de toute façon...pour moi la vérité n'est plus un concept intellectuel, ni une gymnastique de l'Esprit, la Vérité est la personne du Christ, il m'a un jour touchée, et rien ni personne ne fera changer d'avis...or pourtant, mon parcours de vie est passé dans d'autres courant de pensées, d'autres "techniques", durant quelques années pourtant...
Vous ne croyez pas en une évolution progressive de l'esprit, on dirait que pour vous tous ça est un hasard et du tirage au sort. pas du tout un tirage au sort, TOUS, sans exception sommes destinés à entrer dans le Royaume. ne serait ce qu'envisager "d'évoluer" est déjà de l'orgueil.... par contre, j'ai du faire tomber cet orgueil pour arriver à comprendre et accepter l'idée que quel que soit le "niveau" de quelqu'un, nous avons tous le même "salaire", nous sommes tous accueillis pareillement dans un même amour. Pourquoi ? Simplement parce que l'homme ne se forge que dans cette vie par ses rencontres et par son orgueil. surtout parce qu'il oublie de faire fonctionner sa raison et sa réflexion. Si Dieu laisse la même chance à chacun nous devons tous avoir les mêmes cas de figures et les mêmes rencontres ! pas du tout, puisqu'il nous laisse LIBRE, c'est notre orgueil justement qui nous en éloigne et SURTOUT la manière dont on juge les autres et dont on se juge soi même, le jugement est un fruit d'un orgueil mal placé qui nous fait nous sentir "impur", "pas assez bien", et qui nous pousse à vouloir "évoluer" pour se rendre "présentable", sauf qu'on y arrive jamais, alors qu'il nous accepte tel que l'on est. Si je donne de l'eau à une fleur elle sera belle, si je ne lui en donne pas elle sera triste et fanée. si un nuage radioctif passe, elle fanera, si le voisin jette un pesticide, elle mourra, la fleur ne dépend pas que de son "bon maître", qui même avec toute sa bonne volonté, ne sera pas forcément à même de la garder intacte. Si je donne un amour et une éducation juste à un enfant il sera dans de meilleur condition que celui qui c'est fait battre et rejeté. pas forcément, parce que couvé et choyé, l'enfant sera certes très heureux, mais confronté au monde, il rencontrera forcément des personnes, des situations qui le feront trembler sur sa base. encore faut il connaitre ce qu'est l'amour, de manière à savoir si on a construit cette éducation et cette relation sur du roc ou sur du sable. l'enfant battu aura été tellement humilié qu'il sera parfois plus à même d'être touché par la Vérité. il n'y a pas de recette, les deux cas de figure ne laisse absolument pas présumer de leur avenir.
La croyance que seul cette vie est le moyen de faire ces preuves est faux ! comment pouvez vous affirmer cela comme une vérité? qu'en savez vous? l'avez vous expérimenté? ou bien en êtes vous arrivé à cette "vérité" par vos lectures, vos réflexions personnelle? longtemps j'ai préféré croire qu'il fallait plusieurs vie, car çà m'arrangeait bien, je me rendais compte qu'une vie était bien insuffisante pour tout apprendre.... on n'a qu'une seule vie, car tout simplement, elle ne s'arrête pas....et quant à faire ses preuves, c'est bien un fruit de l'ego, personne ne nous demande de faire nos preuves.Car tous les hommes ne reçoivent pas les mêmes choses, tous les hommes ne naissent pas avec la même bonté de cœur. d'un point de vue "matériel", en ce compris la chair (on peu naître physiquement "mal fichu", nous ne sommes pas tous pareil, il est vrai, mais la semence de l'Amour, de la Vie, de la Vérité, nous l'avons tous en nous.... dès nos premiers instants de vie, bébé et petit enfant, nous nous laissons porter, nous avons confiance... nous vivons en symbiose avec notre environnement, nous sommes ouverts. et un jour, nous décidons nous même de ce qui est bien, de ce qui est mal, ou de décider qu'il n'y a ni bien ni mal, et de là, nous nous écartons de l'Amour.... c'est notre capacité à faire confiance, à se faire petit et humble qui nous permet de changer. sur notre chemin, on rencontrera ceux qui arroseront cette "graine" en nous, la cultiveront, ....Seul la réincarnation donne un sens à tous ça. Seule l'Amour, la Vie, la Vérité donne un sens à tout çà, car il nous apporte une chose essentielle, LE PARDON Dans le christianisme il y a des bons qui iront au paradis et des mauvais en enfer. étudiez le christianisme, que le Christ vous touche, lisez la bible et vous constaterez que c'est fort différent de ce que vous dites. moi aussi je croyais çà, mais en fait, ce n'étaient que des jugements de valeur portés sur quelque chose que je ne connaissais pas du tout. vous êtes vous déjà demandé ce qu'était le Paradis et l'enfer? qui est le bon? qui est le mauvais? je n'ai pas en jugé, vous non plus d'ailleurs, seul Dieu sonde les coeurs, les apparences sont souvent trompeuses, personne n'est "bon", mais tout le monde peut être "de bonne volonté", nos actes ne nous sauvent pas.... pas plus que notre foi si elle est "individuelle" et centrée sur "Notre évolution" probable. Dans le bouddhisme tous les hommes sont de nature bonne mais c'est l'ignorance qui les rendent mauvais. Jésus nous a incité à éprouver toutes choses, l'ignorance fait de nous un terrain aride et sec où les "semences" auront difficile à germer et à s'enraciner. elle ne fait pas de nous des "mauvais", mais des terrains plus ou moins difficiles à cultiver... mais à comme à Dieu, rien n'est impossible, .... j'ai foi qu'il trouvera à fertiliser tous les sols....Tous les hommes sont appelés au bonheur çà oui, et le cycle des renaissances est le moyen de purification de l'esprit et pourquoi pas la capacité à s'ouvrir à la Vie, la Vérité?c'est un feu qui brûle l'ivraie . Si les esprits de lumière peuvent rechuter dans les ténèbres alors la vérité n'existe pas ! la vérité n'existe pas, mais la Vérité, oui, mais nous sommes libres de faire avec ou sansCar la vérité qui est lumière connait la non valeur et le vide du mensonge car elle est vérité connaissance absolu. C'est comme si il rejetait la plénitude, la joie, l'amour pour la souffrance en ayant toute conscience de ce qu'il fait. Comme si il détruisait son esprit et sa vie. il y a pourtant quelqu'Un qui l'a fait un jour, il y a 2000 ans, se sacrifiant pour le monde, et il a déchiré le voile du temps, ouvert les cieux, et vaincu la mort parce que renonçant à tout, il s'est même un bref instant coupé de sa source (Père, pourquoi m'as tu abandonné?" mais le Père ne l'avait pas abandonné, puisqu'il est toujours là, vivant parmi nous
Ceux qui sont dans le mensonge sont dans l'ignorance, c'est seulement l'ignorance qui fait de nous des pécheurs. c'est notre orgueil qui nous empêche d'atteindre la cible du bonheur.... , la signification du verbe "pécher" c'est "rater sa cible", et qu'est ce que la cible? Et qui fait que l'on chute de façon récurrente c'est s'en remettre sans cesse uniquement à nos pauvres moyens humains qui nous fait chuter sans cesse..... .

Et être dans le mensonge peut durer des milliers de vies !
parce qu'on est "s'ENFERme" dans nos propres pensées, mais le Christ viendra vous aussi vous chercher.... même si vous ne vous en juger pas digne... il est là pour TOUS, pas seulement pour ceux qui se disent "chrétien".
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mer 29 Mai 2013, 12:27

Oui je l'ai expérimenté sinon je ne l'affirmerais pas( ni par les lectures, ni par réflexion personnel ) et j'ai déjà été chrétien ! Je crois en la parole du christ et non aux dogmes chrétiens grâce à la méditation ( ou l’abandon de tous ).
Je peux vous le garantir la méditation est un travail sur soi qui est long, mais qui vous change totalement. C'est une vérité qui s'impose dans nos choix pas besoin de penser. Vous savez instinctivement que ceci est mauvais.

Je n'ai pas dis que Dieu n'avait pas choisit tous le monde, j'ai dis que Dieu n'acceptera pas tous le monde et c'est très différent .
En quoi vouloir évoluer vers l'amour et la compassion est de l’orgueil ? Je ne vous parle pas du compétition sportive !

La vérité n'est pas un concept intellectuel je ne cesse de vous le dire ! Elle n'est pas perceptible mentalement. Ceux qui cherchent la vérité comme de nombreux théologiens par la réflexion sont à cotés. La vérité est non concept, non dualiste ...

Le christ est venu il y a 2000 ans et son message n'est toujours pas entendu ! Personne n'a compris. Jésus le dit qu'il faut pratiquer l'abandon à Dieu et se séparer de tous ce qui fait ce monde. Attention il ne dit pas de ne pas aimer, mais il dit de ne plus aimer avec son égo ( mere, pere, amis etc ... son des désignations des appartenances ) .

"N' allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive. Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère: on aura pour ennemis les gens de sa maison.
Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi; qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Qui ne se charge pas de sa croix et ne me suit pas n'est pas diane de moi. Qui aura assuré sa vie la perdra et qui perdra sa vie à cause de moi l'assurera".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mer 29 Mai 2013, 13:36

Citation :
Oui je l'ai expérimenté sinon je ne l'affirmerais pas( ni par les lectures, ni par réflexion personnel ) et j'ai déjà été chrétien ! Je crois en la parole du christ et non aux dogmes chrétiens qui vous a parlé des dogmes? dans mes propos, nombreux sont ceux qui viennent de la Parole du Christ, et non de dogmes. quant aux dogmes, ils sont le fruit des réflexions des chrétiens.... être chrétien c'est aller au delà des dogmes grâce à la méditation ( ou l’abandon de tous ).
Je peux vous le garantir la méditation est un travail sur soi qui est long, mais qui vous change totalement. je n'ai pas besoin de Votre garantie, mais de votre partage, oui. la méditation, je l'ai expérimentée aussi, mais des méditations, il y en a de toutes sortes de forme, vous parlez de laquelle? zen? kalachakra? instant présent? ...... j'ai expérimenté aussi quelques techniques C'est une vérité qui s'impose dans nos choix pas besoin de penser. Vous savez instinctivement que ceci est mauvais. si Dieu nous a donné la faculté de penser, c'est bien qu'elle est nécessaire. les instincts, peuvent être bons, mais pas toujours.

Je n'ai pas dis que Dieu n'avait pas choisit tous le monde, j'ai dis que Dieu n'acceptera pas tous le monde et c'est très différent . bien sûr que si Dieu acceptera tout le monde, c'est Nous, qui risquons de ne pas l'accepter, justement, à cause de notre égo, ou plutôt de notre manque d'humilité, et aussi de nous être coupé des autres, pour avoir passé trop de temps centré sur son nombril
En quoi vouloir évoluer vers l'amour et la compassion est de l’orgueil ? où ai je dit cela? Je ne vous parle pas du compétition sportive ! dès lors qu'on émet l'idée que "tous les hommes ne naissent pas avec la même bonté de coeur", c'est qu'on a fait l'exercice mental d'observer l'autre et de porter sur lui un jugement quant à son "soi disant " degré de bonté de coeur (ce que je fais encore, je ne suis pas une sainte).
La vérité n'est pas un concept intellectuel je ne cesse de vous le dire ! c'est ce que je vous dis aussi, elle est une Personne, le Christ. Elle n'est pas perceptible mentalement Cette Vérité se manifeste à tous, de la manière la plus appropriée en fonction des besoins de l'âme Ceux qui cherchent la vérité comme de nombreux théologiens par la réflexion sont à cotés. encore un jugement .... tous nous avançons sur le chemin, la Vérité on la rencontre pour certains par l'intellect qui est le déclencheur qui un jour ouvrira la porte, pour d'autre, c'est en empruntant divers chemins où l'Esprit souffle aussi, etc.... La vérité est non concept, non dualiste c'est Vous qui le dites, et donc Votre vérité ... Le christ est venu il y a 2000 ans et son message n'est toujours pas entendu sauf par celui qui veut l'entendre, qui veut le connaître! Personne n'a compris c'est vous qui le dites, c'est pas un peu orgueilleux de dire çà???? avez vous capacité à sonder le coeur de vos semblables? . Jésus le dit qu'il faut pratiquer l'abandon à Dieu et se séparer de tous ce qui fait ce monde les choses sont peut être plus complexes que cela, il ne suffit pas d'extraire quelques versets qui viennent dans le sens de Notre vérité, il faut prendre tout son message. si je me sépare de tout ce qui fait ce monde, je me sépare aussi de la création de Dieu lui-m^me et de mes semblables. Or, si l'on fait partie de la grande famille de Dieu, on ne peut être seul sans être en danger. ... si aujourd'hui je me sépare de tout ce qui fait ce monde, je vais aussi me séparer de mes semblables. Attention il ne dit pas de ne pas aimer, mais il dit de ne plus aimer avec son égo ( mere, pere, amis etc ... son des désignations des appartenances ) . quelle définition donnez vous au verbe "aimer"?

"N' allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive. Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère: on aura pour ennemis les gens de sa maison.
Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi; qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. Qui ne se charge pas de sa croix et ne me suit pas n'est pas diane de moi. Qui aura assuré sa vie la perdra et qui perdra sa vie à cause de moi l'assurera".
quand Il vit en nous, on arrive à aimer même nos ennemis. mais c'est un long chemin, difficile, voire impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Mer 29 Mai 2013, 13:40

j'ai ouvert un fil sur le sujet

Citation :
La vérité n'est pas un concept intellectuel je ne cesse de vous le dire ! Elle n'est pas perceptible mentalement. Ceux qui cherchent la vérité comme de nombreux théologiens par la réflexion sont à cotés. La vérité est non concept, non dualiste ...
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 00:47

qui vous a parlé des dogmes? dans mes propos, nombreux sont ceux qui viennent de la Parole du Christ, et non de dogmes. quant aux dogmes, ils sont le fruit des réflexions des chrétiens.... être chrétien c'est aller au delà des dogmes.
Pratiquer la voie du milieu dans le bouddhisme c'est aller au delà des dogmes. Les chrétiens ne font que des jugements de valeurs sur les évangiles ce qui donne un dogme. C'est leur résonnement humain qui n'est pas celui de Dieu qui vient dénaturer totalement la parole du christ. Et d'ailleurs c'est bien pour cela que les chrétiens sont divisés par plusieurs confessions.


Je peux vous le garantir la méditation est un travail sur soi qui est long, mais qui vous change totalement. je n'ai pas besoin de Votre garantie, mais de votre partage, oui. la méditation, je l'ai expérimentée aussi, mais des méditations, il y en a de toutes sortes de forme, vous parlez de laquelle? zen? kalachakra? instant présent? ...... j'ai expérimenté aussi quelques techniques.
Vipassana en majeur partie et un peu de pratique zen. La méditation à plusieurs forme, même dans les mantras ou prière. Mais quand on dit méditation on ne comprend pas ce que c'est. Mais c'est une pratique d'abandon au monde, au pensée, au concept pour être dans l'instant présent. Et l'état méditatif est un état ou nous sommes dans la vérité et en connexion avec. Et Jésus enseigne cet abandon ! Sauf l'enseignement dénaturé n'a plus rien à voir et devient un concept, on veut lui donner une forme, des limites, des codes ect ...

bien sûr que si Dieu acceptera tout le monde, c'est Nous, qui risquons de ne pas l'accepter, justement, à cause de notre égo, ou plutôt de notre manque d'humilité, et aussi de nous être coupé des autres, pour avoir passé trop de temps centré sur son nombril
Oui mais celui qui ne l'accepte pas est malheureusement aveugle, si la vérité le touche il ne peut que choisir la lumière et la vie. Et donc pour cela il y a une étape de connaissance, d'expérience et de purification. Dans votre vision l'homme fait le mal mais il est aveugle, ignorant comment voulez vous qu'il suive Dieu, c'est impossible et en plus il sera condamné alors qu'il n'a jamais eu réellement conscience de Dieu. C'est comme vous dire aller vers la lumière pour vivre et que vos yeux sont bandées sans en avoir conscience ! Vous allez me dire il n y a pas de lumière et le plus grave c'est que vous serez condamné par l'ignorance de cette lumière.
Car il est impossible quand la vérité éclate de lui tourner le dos et de choisir les ténèbres, c'est comme de souhaiter mourir, de vouloir subir les plus grandes souffrances plutôt qu'une plénitude et un bonheur parfait. Qui le choisirais ? C'est pour cela que je vous dis ceux qui choisissent le mal sont des aveugles ignorant et non aucune perception du vrai bien ! Les seuls perceptions que la plus part des humains ont c'est le bien et le mal de l'ego c'est tout et croire en ça c'est être ignorant.Pourquoi vouloir les châtier dans ce cas ?



dès lors qu'on émet l'idée que "tous les hommes ne naissent pas avec la même bonté de coeur", c'est qu'on a fait l'exercice mental d'observer l'autre et de porter sur lui un jugement quant à son "soi disant " degré de bonté de coeur (ce que je fais encore, je ne suis pas une sainte).

Faux on perçoit instinctivement le mal chez quelqu'un si notre cœur est ouvert à la vérité !
Des le moments ou on est dans une pensée on fige les choses et on leur colle une image et un nom. Et nous sommes séparés de la vérité, nous rentrons dans des phases de jugement de critique et de haine, car on donne un nom au mal et au bien. On est dans l'illusion que les choses ont un soi propre, une valeur intrinsèque. C'est la cause de la souffrance.


c'est ce que je vous dis aussi, elle est une Personne, le Christ. Quand vous dites la personne de Jésus christ vous faites de la vérité un concept. Attention je crois qu'il y a eu cet homme Jésus pour venir guider. Mais cet homme n'est pas un homme ou une image ou un concept c'est la manifestation de la vérité tout simplement.
Il ne sait jamais décrit comme tel mais juste comme " le chemin, la vérité et la vie " , " nul ne vient au Père en ne passant par moi ( le chemin, la vérité et la vie ) " .
Il n'a pas dit nul ne vient au Pere si il ne croit pas qu'un homme nommé Jésus, né à Bethléem, fils de joseph et de marie est mort crucifié sur la croix pour le r'achat de vos péchés. Ou est le sens ? En quoi croire à cela fera t'il faire un travail sur moi même ? En quoi cela me rendra t'il bon ? A la limite on dirait juste un mot de passe pour rentrer au paradis.
Jésus comme bouddha sont le chemin, la vie, et la vérité. Ils sont ou sont devenu l'éclat de la vérité qui est venu pour guider la même vérité qui est en chacun de nous. Il donne le chemin qui conduit à la vie et la vérité.
Jésus le dit pour me suivre il faut tout abandonner ( père, mère, enfant, maison ) et donc concepts et les idées qui créent un égo et des identifications à nos amours égoïste.
Et la phrase ou vous ne pouvez plus avoir aucun doute c'est " soyez parfait comme votre Père céleste est parfait ". Cela démontre qu'il n'attend pas qu'on croit mais que l'on s'engage sur la voie jusqu’à la perfection . " Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu" La seul façon de voir Dieu ( la vérité ), c'est d’être totalement purifié.


Cette Vérité se manifeste à tous, de la manière la plus appropriée en fonction des besoins de l'âme. La vérité se manifeste avant tout par le désir de la percevoir.

c'est vous qui le dites, c'est pas un peu orgueilleux de dire çà???? avez vous capacité à sonder le coeur de vos semblables?
. Si je parle en mon nom ou que je parle pour me faire reconnaître c'est orgueilleux, mais seul la vérité est partagé.

les choses sont peut être plus complexes que cela, il ne suffit pas d'extraire quelques versets qui viennent dans le sens de Notre vérité, il faut prendre tout son message. si je me sépare de tout ce qui fait ce monde, je me sépare aussi de la création de Dieu lui-m^me et de mes semblables. Or, si l'on fait partie de la grande famille de Dieu, on ne peut être seul sans être en danger
Séparer du monde c'est être séparer de la souffrance, de la dualité et de l'ego, séparer du monde ne veut pas dire être séparé de la vie. C'est être séparé de ce qui nous empêche de vivre. Sans en faire l’expérience vous ne pouvez pas comprendre vous restez dans un raisonnement dualiste, en pensant vous êtes dans le mal. Et ce qui faut expérimenter c'est la vacuité l'essence de vérité ! Et encore vouloir décrire la vacuité ne correspond pas à la vacuité. Il faut faire l’expérience c'est tout.

quelle définition donnez vous au verbe "aimer"? Encore une foi vous vous trompez en voulant le définir, l'amour véritable est la seul chose qui ne répond pas à une logique. Mais ce qui se rapproche le plus de l'amour véritable. C'est déjà ne plus avoir un sentiment d'appartenance à un groupe, une famille etc ... Et ensuite de considérer chaque être comme le reflet de soi, vivre à travers les autres. Je vis car tu vis et ta vie est la mienne.

quand Il vit en nous, on arrive à aimer même nos ennemis. mais c'est un long chemin, difficile, voire impossible. C'est l’illusion d'un soi encore une foi qui rend cela impossible ! Sans attachement, en ayant renoncer à la croyance en l'ego. En ayant expérimenté cette vérité au plus profond de son esprit. Alors nous pouvons aimer tout le monde, le mot ennemi n'a plus aucun sens. Comment une ennemi peut nuire si nous n'avons plus d'attachement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 09:10

Pratiquer la voie du milieu dans le bouddhisme c'est aller au delà des dogmes. Les chrétiens ne font que des jugements de valeurs sur les évangiles ce qui donne un dogme. C'est leur résonnement humain qui n'est pas celui de Dieu qui vient dénaturer totalement la parole du christ. Et d'ailleurs c'est bien pour cela que les chrétiens sont divisés par plusieurs confessions. apparemment, il n'y a pas que les chrétiens qui font des jugements de valeur..... quand des chrétiens se réunissent autour de la Parole, qu'on n'étudie pas seul, on commence par une prière, pour demander à Dieu d'être guidé, inspiré (la où 2 et 3 trois sont réunis en mon nom, je suis au milieu d'eux). que les chrétiens soient divisés, certes, c'est un fait, tout groupe humain est composé de gens imparfaits et des erreurs dans l'histoire il y en a eu. à cela il y aura deux types de réactions, ceux qui divisent et ceux qui agissent de l'intérieur, pour faire changer les choses.

Mais quand on dit méditation on ne comprend pas ce que c'est. Mais c'est une pratique d'abandon au monde, au pensée, au concept pour être dans l'instant présent. Et l'état méditatif est un état ou nous sommes dans la vérité et en connexion avec. Et Jésus enseigne cet abandon ! Sauf l'enseignement dénaturé n'a plus rien à voir et devient un concept, on veut lui donner une forme, des limites, des codes ect ...
sauf que l'instant présent est aussi insaisissable que l'eau qu'on voudrait tenir dans la main. l'instant présent est la résultante d'un passé qu'il vaut mieux connaître (tant de sa propre vie que de l'histoire de l'humanité dans laquelle on vit) et il est le prémice de notre futur. expliquez moi où Jésus enseigne cet abandon? il nous enseigne la prière, et donc le dialogue avec le père, il se retire souvent il est vrai, pour prier, mais ensuite il revient dans le monde, les choses bien concrètes, et il agit.... et pas en vaines paroles, mais aussi avec des actes. dans l'épisode de la transfiguration, les deux apôtres qui l'accompagnent se sentent bien avec lui, et aimeraient rester ainsi dans cet état (portes ouvertes sur les cieux puisque Elie et Moïse sont là), mais il les rappelle à l'ordre, le monde a besoin de nous.


Citation :
Qui le choisirais ? ceux qui se jugent indignes, qui se sentent méprisés, se haissent eux mêmes. vous n'avez jamais croisé sur votre route des gens qui sont dans une autodestruction permanente? drogue, alcool, boulimie, scarifications, etc..... donc, oui, il y a des gens qui choisissent les ténèbres. C'est pour cela que je vous dis ceux qui choisissent le mal sont des aveugles ignorant et non aucune perception du vrai bien ! vous énoncer Votre vérité là, et vous prétendez savoir sonder les coeurs, ce que seul Dieu sait faire.... Les seuls perceptions que la plus part des humains ont c'est le bien et le mal de l'ego c'est tout et croire en ça c'est être ignorant être ignorant c'est refuser le savoir, la science, l'histoire, la psychologie, car c'est en faisant croire au monde qu'il n'y a ni bien ni mal ni rien de "théorique" ou des choses "raisonnables et rainsonnées" à savoir on entraîne les masses dans l'ignorance et on les rend manipulables. de plus c'est mépriser nos ancêtres, c'est rompre la circulation de la vie que de faire fi des savoirs ancestraux.Pourquoi vouloir les châtier dans ce cas ? qui à parler de châtier? il n'y a que vous parler de châtier les gens,

Faux on perçoit instinctivement le mal chez quelqu'un si notre cœur est ouvert à la vérité ! les instincts (stade animal) sont souvent trompeurs....
Des le moments ou on est dans une pensée on fige les choses alors ne pensons plus, et donc, ne soyons plus humains, n'existons plus, soyons le néant, le vide informe et on leur colle une image et un nom. Et nous sommes séparés de la vérité, nous rentrons dans des phases de jugement de critique et de haine, par forcément, on a toujours le choix, la Vie (acceptation de ce qu'elle est, de l'autre tel qu'il est) ou la Mort (et donc les attitudes qui empêchent la Vie de s'écouler) car on donne un nom au mal et au bien et c'est heureux, dans un sens, car quand un adulte laisse libre cours à ses instincts primaires du bas du pantalon auprès d'un enfant, par exemple, çà porte un nom, quand quelqu'un ôte la vie d'autrui, çà porte un nom aussi, et c'est sanctionnable ici bas, pour protéger la société. Jésus va plus loin, en disant qu'en pensée à déjà trompé son conjoint, ou tué son frère, preuve que la pensée est source du mal que l'on peut faire. Mais il n'a pas dit d'arrêter de penser, il faut guider son esprit, nos pensées, vers la Vie. On est dans l'illusion que les choses ont un soi propre, une valeur intrinsèque. C'est la cause de la souffrance. on souffre quand on n'accepte pas la vie telle qu'elle se présente à nous, quand on a "rompu' le dialogue avec notre Père et sa création, nos semblables sur terre et nos frères et soeurs déjà dans les cieux.


Citation :
Quand vous dites la personne de Jésus christ vous faites de la vérité un concept. Attention je crois non seulement j'y crois mais il s'est manifesté à moi et il m'a apporté une Paix tellement intense que j'ai compris le jour où çà m'est arrivé que toute cette pseudo vérité que je croyais touchez lorsque je pratiquait le tai chi (quelques années tout de même de pratique) était vaine. Personne ne m'enlèvera ce que j'ai vécu. des murs entiers sont tombés en une fraction de seconde (si tant est qu'on peut faire référence à l'écoulement d'un temps) qu'il y a eu cet homme Jésus pour venir guider non seulement il guide, mais il est là encore vivant aujourd'hui, il nous protège, il exauce nos prières. Mais cet homme n'est pas un homme ou une image ou un concept c'est la manifestation de la vérité tout simplement. çà n'engage que vous
Il ne sait jamais décrit comme tel mais juste comme " le chemin, la vérité et la vie " , " nul ne vient au Père en ne passant par moi ( le chemin, la vérité et la vie ) " .
Il n'a pas dit nul ne vient au Pere si il ne croit pas qu'un homme nommé Jésus, né à Bethléem, fils de joseph et de marie est mort crucifié sur la croix pour le r'achat de vos péchés. Ou est le sens ? En quoi croire à cela fera t'il faire un travail sur moi même ? En quoi cela me rendra t'il bon ? A la limite on dirait juste un mot de passe pour rentrer au paradis. en fait quand çà vous arrange, vous recopiez des extraits bibliques, et pour d'autres vous les mettez en exergue, pour dire qu'ils ne veulent rien dire. mais justement, si vous lisiez les dogmes, les écrits des docteurs de l'église, si vous vous informez (je sais, pour çà il faut faire fonctionner le cérébral et pas seulement les instincts), vous y trouveriez nombre d'explications et vous en trouveriez le sens. un bébé déjà méprisé, dont le premier "lit" est une mangeoire, devant déjà prendre la fuite (çà montre déjà le genre humain autour de lui), il est persécuté, méprisé, il aide et guérit les gens, et au final on choisit de laisser vivre un criminel plutôt que lui... moi, çà me renvoie en pleine figure la noirceur du genre humain. il avait prévenu de ce qui devait arriver, avait expliquer que cela devait arriver, et qu'ensuite, il nous laisserait son Esprit.... mais c'est un peu long à expliquer, informez vous vraiment avant de porter des jugements. l'histoire et la réflexion sont très utiles
Jésus comme bouddha sont le chemin, la vie, et la vérité. Ils sont ou sont devenu l'éclat de la vérité qui est venu pour guider la même vérité qui est en chacun de nous. Il donne le chemin qui conduit à la vie et la vérité.
Jésus le dit pour me suivre il faut tout abandonner ( père, mère, enfant, maison ) et donc concepts et les idées qui créent un égo et des identifications à nos amours égoïste.
Et la phrase ou vous ne pouvez plus avoir aucun doute c'est " soyez parfait comme votre Père céleste est parfait ". Cela démontre qu'il n'attend pas qu'on croit mais que l'on s'engage sur la voie jusqu’à la perfection . " Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu" La seul façon de voir Dieu ( la vérité ), c'est d’être totalement purifié.



Citation :
Il faut faire l’expérience c'est tout.
que fait on comme expérience quand on se contente de la voie du "milieu", de "l'équilibre". quand les plateaux d'une balance sont équilibre, que la petite pointe entre les deux plateaux est "au milieu", la balance ne "bouge" plus. la vie est mouvement. est on dans la vie? "je vomis les tièdes, je préfère les glacés ou les bouillants".

Citation :
Citation :
quelle définition donnez vous au verbe "aimer"? Encore une foi vous vous trompez en voulant le définir, l'amour véritable est la seul chose qui ne répond pas à une logique. Mais ce qui se rapproche le plus de l'amour véritable. C'est déjà ne plus avoir un sentiment d'appartenance à un groupe, une famille etc ... Et ensuite de considérer chaque être comme le reflet de soi, vivre à travers les autres. Je vis car tu vis et ta vie est la mienne.

corinthiens, chapitre 13

Citation :
C'est l’illusion d'un soi encore une foi qui rend cela impossible ! Sans attachement, en ayant renoncer à la croyance en l'ego. En ayant expérimenté cette vérité au plus profond de son esprit. Alors nous pouvons aimer tout le monde, le mot ennemi n'a plus aucun sens. Comment une ennemi peut nuire si nous n'avons plus d'attachement ?
sauf que dans la pratique, dans la vie réelle, nous avons tous des personnalités différentes, dues justement à nos qualités, nos défauts, et qu'ainsi, nous avons tous une fonction sur terre, on se complète. l'humanité est comme un grand puzzle où chaque pièce est différente mais a sa place. il nous faut être actif dans notre vie. la foi, l'espérance sont une chose, mais l'amour sans les actes est chose vaine. on peut passer sa vie à méditer, comme dans des monastères boudhistes, mais pendant ce temps, il y a les autres qui bossent, travaillent, pour nourrir les méditants. le hic, c'est que les méditants tant qu'ils sont incarnés dans leur corps de chair, ils ont des besoins charnels. ce sont souvent les autres qui les leur fournissent. j'observe autour de moi nombre de personnes qui tiennent de beaux discours de "zenitutde", ils sont tellement détachés qu'ils voient des gens dans le pétrin, voire même vivent avec eux, qu'ils prétendent les aimer mais les laisseraient ramper par terre .... tellement ils sont "détachés". là est le danger ...... méditer c'est bien, mais faites attention où vous mettez les pieds et jusqu'où.... ce que je dit, c'est du vécu, j'ai été jusque là... mais soit, je ne veux pas généraliser mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 10:55

Il y a des différences entre Bouddha et Jésus Christ.

Je ne vais pas les exposer car je méconnaît la vie de Bouddha, mais dans les textes que vous nous donnez, on peut déjà en faire une comparaison qui du moins est différente en terme de contexte (historique ? , géographique, etc...) hors le Christ est depuis l'origine annoncé par Dieu comme le Messie qui vient pour sauver son peuple (l'humanité).

Le Christ à littéralement changé la face du monde, l'ancien temps ou la guerre entre les nations était normal, ou le chaos et la destruction régnait ou l'injustice était reine sont résolu, avec l’avènement du Christ le mal est voué à disparaître, et les hommes ne sont plus obligés d'être esclaves du mal (cf :Nouveau Testament, l'Apocalypse de Saint Jean)
"Maintenant a lieu le jugement de ce monde ;maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors (Jean 12:31.)

Aujourd'hui ont peut dire non à la tyrannie, on peut dire non à l'injustice et ont peut être sûr d'être vainqueurs de toute persécutions car le Christ est vainqueur du monde !

Le Christ est le Fils de Dieu, sa venue et sa vie sont pour nous une libération, pour l'humanité entière, ce n'est pas juste un message de vie, ni une idéologie, c'est la Rédemption pour les hommes et la possibilité d'accéder à la vie éternelle en LUI.

Le Christ nous donne un message fort qui dépasse toutes les idéologies de n'importe quel époque, l'Amour est la base de tout, l'Amour de Dieu et du prochain est la base de tout et principalement de nos vies.

Le Christ ne nous demande pas de devenir parfait, ou de rechercher le nirvana, IL nous demande de le rechercher Lui, de suivre son chemin et sa croix, pour que nous puissions connaître la vrai vie, ceux pour quoi nous avons été créer, pour Dieu et pour Aimer !

Dieu ne refuse personne au paradis, je pense que ce sont les hommes qui refusent Dieu, déjà à l'époque de Notre Seigneur Jésus Christ, des hommes l'ont refusé, pourtant qu'avait il fait ?! IL soignait les malades, guérissait les foules, sauvait et prêchait la bonne nouvelle, annonçant à tous la Vérité.

Il ne s'agit pas de dire 21 Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais [seulement] celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.9

Le Christ à donné sa vie pour la multitude, et son message est vivant aujourd'hui à travers son Eglise, et à travers les hommes.
Le Christ c'est la lumière du monde ! Notre âme à besoin de Lui, et c'est pourquoi que ceux qui avancent dans leur vie avec le Christ (Par Lui, Avec Lui, et EN LUI) n'ont pas de peur à avoir car c'est l'amour qui triomphe.

Comment dire en d'autres termes ? C'est Lui qui nous rend vivant du début à la fin, et qui donne un sens à notre vie car c'est Par Lui que toutes choses est créée depuis toujours et pour toujours. fleur 6

Le Christ est le verbe de Dieu :bisou:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 13:49

merci Vincent
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 16:14

sauf que l'instant présent est aussi insaisissable que l'eau qu'on voudrait tenir dans la main. l'instant présent est la résultante d'un passé qu'il vaut mieux connaître (tant de sa propre vie que de l'histoire de l'humanité dans laquelle on vit) et il est le prémice de notre futur. expliquez moi où Jésus enseigne cet abandon? il nous enseigne la prière, et donc le dialogue avec le père, il se retire souvent il est vrai, pour prier, mais ensuite il revient dans le monde, les choses bien concrètes, et il agit.... et pas en vaines paroles, mais aussi avec des actes. dans l'épisode de la transfiguration, les deux apôtres qui l'accompagnent se sentent bien avec lui, et aimeraient rester ainsi dans cet état (portes ouvertes sur les cieux puisque Elie et Moïse sont là), mais il les rappelle à l'ordre, le monde a besoin de nous.
L'abandon au monde tout simplement " Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.""Mon royaume n'est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs; mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas."
L'instant présent est insaisissable par les concepts vrai, d'ailleurs d'y que vous parlez de passé de futur vous le quittez. Vivre continuellement dans l'instant présent c'est forcement ne pas faire de concept de passé et futur


ceux qui se jugent indignes, qui se sentent méprisés, se haissent eux mêmes. vous n'avez jamais croisé sur votre route des gens qui sont dans une autodestruction permanente? drogue, alcool, boulimie, scarifications, etc..... donc, oui, il y a des gens qui choisissent les ténèbres

Ils les choisissent de par leur ignorance ...


être ignorant c'est refuser le savoir, la science, l'histoire, la psychologie, car c'est en faisant croire au monde qu'il n'y a ni bien ni mal ni rien de "théorique" ou des choses "raisonnables et rainsonnées" à savoir on entraîne les masses dans l'ignorance et on les rend manipulables. de plus c'est mépriser nos ancêtres, c'est rompre la circulation de la vie que de faire fi des savoirs ancestraux.

Etre ignorant c'est ne pas être en accord avec la réalité, vous pouvez être scientifique, historien, psychologue cela ne change rien vous êtes toujours dans le monde des concepts, toujours dans l’ignorance de la vérité et donc toujours sujet au péché. Un intellectuel n'a pas plus la vérité en lui qu'un illettré. C'est pour cela que les gens issue de bonne famille ayant de l’éducation son moins généreux que celui qui a peu et qui donne le peu qu' il a .


les instincts (stade animal) sont souvent trompeurs...
Si vous préférez "la vérité profonde qui est en nous qui s'exprime", vous l'aviez très bien compris ! On peut jouer avec les mots si vous voulez mais dans ce cas le débat n'a aucune utilité, si ce n'est de valoriser sa petite personne.

Des le moments ou on est dans une pensée on fige les choses alors ne pensons plus, et donc, ne soyons plus humains, n'existons plus, soyons le néant, le vide informe
Au final je me rend compte que de m'exprimer dans le vent revient au même. Votre esprit n'a jamais expérimenté la vacuité de ce fait vous ne pouvez comprendre ce que c'est, car encore une fois vous l'associez a des concepts le vide - le non vide, la forme - l'informe, le non humain - l'humain, le + le - .


En fait quand çà vous arrange, vous recopiez des extraits bibliques, et pour d'autres vous les mettez en exergue, pour dire qu'ils ne veulent rien dire. mais justement, si vous lisiez les dogmes, les écrits des docteurs de l'église, si vous vous informez (je sais, pour çà il faut faire fonctionner le cérébral et pas seulement les instincts), vous y trouveriez nombre d'explications et vous en trouveriez le sens. un bébé déjà méprisé, dont le premier "lit" est une mangeoire, devant déjà prendre la fuite (çà montre déjà le genre humain autour de lui), il est persécuté, méprisé, il aide et guérit les gens, et au final on choisit de laisser vivre un criminel plutôt que lui... moi, çà me renvoie en pleine figure la noirceur du genre humain. il avait prévenu de ce qui devait arriver, avait expliquer que cela devait arriver, et qu'ensuite, il nous laisserait son Esprit.... mais c'est un peu long à expliquer, informez vous vraiment avant de porter des jugements. l'histoire et la réflexion sont très utiles
Non cela vous arrange de penser ça, je vous l'ai dis je crois en l’évangile de A à Z. Je n'ai rien mis de coté si ce n'est le dogme. C'est à cause du dogme qu'il y a désaccord.
Le dogme à évolué pendant 2000 ans il n'a jamais été le même, ce n'est que des raisonnements d'hommes ( guider par le saint esprit bien sur ). C'est trop facile beaucoup diront être guidée par le saint esprit ou pense être guidé par leurs prières. Par le Saint Esprit qui guide les hommes la saintes églises à tout de même fait coulée beaucoup de sang. Ces dogmes les auriez vous accepté ? ou serriez vous devenu une hérétique ? J'ai déjà fait des expériences "divine", j'ai déjà étudiez assez bien le christianisme. Et un jour j'ai simplement intégré la méditation à ma croyance, je combattais le bouddhisme tout comme vous. Et a force de pratiquer de longue méditation, d'avoir été dans des états de plénitude profond, en accord avec la vérité ma façon de voir à totalement changé, jusqu’à ce que je comprenne que le dogme chrétien n'est pas la vérité. Et 10 000 ans de théorie et de logique peuvent passer ce sera toujours pareil car la vérité ce n'est pas un concept.


que fait on comme expérience quand on se contente de la voie du "milieu", de "l'équilibre". quand les plateaux d'une balance sont équilibre, que la petite pointe entre les deux plateaux est "au milieu", la balance ne "bouge" plus. la vie est mouvement. est on dans la vie? "je vomis les tièdes, je préfère les glacés ou les bouillants".

Encore une fois je me reformule la voie du milieu est la voie du comportement juste qui vise à la libération. La voie du milieu vise donc au nirvana, la vacuité. Entre autre seul la vacuité explique le mouvement.
Donc la voie que je parle ne se place pas entre - et + . C'est répondre au besoin vitaux non pas dans le but de vouloir une vie au milieu ( pas trop, pas moins ), mais simplement répondre au besoin nécessaire pour se libérer. Il y a manger par plaisir et ne pas manger pour la mortification. Dans la voie du milieu à la quelle vous pensez c'est etre un peu entre les 2. Faux la voie du milieu c'est de renoncer aux 2 concepts, et donc il n y a à pas un milieu des 2 concepts. Si l'on mange ce n'est pas pour un plaisir ou déplaisir, seulement pour tenir le corps en vie jusqu'à la vérité. La voie du milieu c'est la voie de la vacuité. Mais c'est toujours la même chose sans l'expérience vous ne pouvez pas comprendre avec un raisonnement dualiste.

[/quote] sauf que dans la pratique, dans la vie réelle, nous avons tous des personnalités différentes, dues justement à nos qualités, nos défauts, et qu'ainsi, nous avons tous une fonction sur terre, on se complète. l'humanité est comme un grand puzzle où chaque pièce est différente mais a sa place. il nous faut être actif dans notre vie. la foi, l'espérance sont une chose, mais l'amour sans les actes est chose vaine. on peut passer sa vie à méditer, comme dans des monastères boudhistes, mais pendant ce temps, il y a les autres qui bossent, travaillent, pour nourrir les méditants. le hic, c'est que les méditants tant qu'ils sont incarnés dans leur corps de chair, ils ont des besoins charnels. ce sont souvent les autres qui les leur fournissent. j'observe autour de moi nombre de personnes qui tiennent de beaux discours de "zenitutde", ils sont tellement détachés qu'ils voient des gens dans le pétrin, voire même vivent avec eux, qu'ils prétendent les aimer mais les laisseraient ramper par terre .... tellement ils sont "détachés". là est le danger ...... méditer c'est bien, mais faites attention où vous mettez les pieds et jusqu'où.... ce que je dit, c'est du vécu, j'ai été jusque là... mais soit, je ne veux pas généraliser mon cas. [/quote]
Une personnalités changent comme sa fonction sur terre, elle n'est jamais la meme à chaque instant. Le puzzle se déforme continuellement pour former pleins d'autre puzzle.
La méditation est un joyau ! il faut travailler sur soi même avant de prétendre pouvoir aider les autres. Retirer la poutre dans notre œil avant de retirer celle dans l’œil de notre frère. L'action juste, la parole juste, le comportement juste !
Aider un être par compassion c'est répondre seulement à ses besoins vitaux et le guider dans sa pratique vers l’éveil si il en a fait le choix. Le reste conduit à sa souffrance et à la valorisation de son égo. Tout dépend votre notion de pétrin ? Si ces gens laissent mourir un être ils sont très loin de la vérité et du bouddhisme qui ne vit qu'a travers la compassion. Ou bien votre ancien groupe était un mouvement sectaire qui endoctrinait ses membres ?
Pour ma part c'est justement cette pratique qui ma ouvert le cœur et qui ma fait baisser dans mon ego. J'ai maintenant un combat permanent en moi qui me pousse vert la droiture. Et ma conscience est beaucoup plus présente.


Les gens qui bossent, travaillent comme vous dites c'est une notion de l'occident et mondialiste. Une société qui serait dirigé vers la recherche spirituel peut vivre sans travail. C'est la culture de l'égo, l'homme à voulu s'accaparer les choses terrestre il à mit un prix sur tout, qui c'est attribué des propriétés au mépris de la nature. Car la nature nous à tous donné à manger et à boire. « Pour celui qui tend et aspire aux choses célestes, les choses terrestres lui sont accordées d’office, tandis que pour celui qui ne se préoccupe que des choses terrestres, il perd aussi bien les unes que les autres. »
Voila pourquoi certains donnent au méditant, car plus rien n'est gratuit ! Ils faut bien que les justes rétablissent la balance.


Dernière édition par dims le Jeu 30 Mai 2013, 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 16:25

tant mieux pour vous si vous détenez la vérité cher Dims, bien que vous soyez tellement dans la vérité et capable de lire pleinement en les autres, vous ne tenez nullement compte de l'expérience des autres. il n'y a pas de vérité selon vous mais à longueur de texte vous voulez imposer votre expérience de la vacuité aux autres et par là vous en faites un dogme. tout le monde doit se rallier à votre dogme sous peine de se faire taxer de : 'il ne comprend rien à la vie".
vos beaux discours ne sont pas un partage, mais une critique des chrétiens et une valorisation de vous même. quant à moi, je sais ce que j'ai vécu, malgré des années aussi de pratique de méditation. comme dit, rien ne m'enlèvera cela.

qu'on puisse vivre dans le monde sans travailler, si vous visez le travail rémunéré et l'organisation en "entreprises' dans le système capitaliste que nous connaissons, certes, je le pense aussi. par contre, pour mes besoins vitaux, j'aurai besoin de travailler: la terre, cultiver, cueillir des fruits, tricoter, coudre, bref, la liste est longue pour s'assurer nos besoins vitaux. faut bien se loger, se nourrir et se vêtir, ne serait ce que d'une feuille de vigne. donc, on ne peut faire sans travailler. il n'y a que les parasites qui vivent sans travailler.
Revenir en haut Aller en bas
gil83



Masculin Messages : 48
Inscription : 03/05/2013

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 16:27

moi je vois plutôt des ressemblances entre bouddha et jésus mais aussi avec moïse , mahomet
et surement d'autres , je ne crois pas qu'un soit supérieur aux autres et dise LA vérité alors que les autres disent je ne sais quoi..
ne serait-ce qu'un humain "normal" qui se croit supérieur a déjà en lui un prb ,
nous sommes TOUS fils de Dieu ni plus ni moins , des êtres aux grandes connaissances sont venus créer des religions sur une terre où les gens étaient incapables de se forger leur PROPRE religion ,
les hommes ne refusent pas Dieu mais peut être ceux qui se disent détenteur de SA vérité ,
personne sur terre ne peut se prétendre détenteur de la parole de Dieu , personne sur terre ne parle par la bouche de Dieu ,
personne ne va donner la vie éternelle de part sa religion car la vie éternelle nous l'avons déjà
:stefamille:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 16:31

rebelle a écrit:
tant mieux pour vous si vous détenez la vérité cher Dims, bien que vous soyez tellement dans la vérité et capable de lire pleinement en les autres, vous ne tenez nullement compte de l'expérience des autres. il n'y a pas de vérité selon vous mais à longueur de texte vous voulez imposer votre expérience de la vacuité aux autres et par là vous en faites un dogme. tout le monde doit se rallier à votre dogme sous peine de se faire taxer de : 'il ne comprend rien à la vie".
vos beaux discours ne sont pas un partage, mais une critique des chrétiens et une valorisation de vous même. quant à moi, je sais ce que j'ai vécu, malgré des années aussi de pratique de méditation. comme dit, rien ne m'enlèvera cela.

qu'on puisse vivre dans le monde sans travailler, si vous visez le travail rémunéré et l'organisation en "entreprises' dans le système capitaliste que nous connaissons, certes, je le pense aussi. par contre, pour mes besoins vitaux, j'aurai besoin de travailler: la terre, cultiver, cueillir des fruits, tricoter, coudre, bref, la liste est longue pour s'assurer nos besoins vitaux. faut bien se loger, se nourrir et se vêtir, ne serait ce que d'une feuille de vigne. donc, on ne peut faire sans travailler. il n'y a que les parasites qui vivent sans travailler.
Coucou rebelle , tu sais très bien que les parasites ne sont pas rapide au travail , pour moi aucune religion ne détient toute la vérité celle-ci , est uniquement dans le Seigneur lui-même donc méfions-nous de ceux qui disent possédés toute la vérité .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 16:38

aucune il est vrai. D'ailleurs, nous ne n'aurons jamais accès à toute la vérité en ce bas monde. d'un côté tant mieux, on saurait déjà ce qui nous attend de l'autre côté. mieux vaut garder le "suspens'. un peu d'inattendu dans la vie, çà fait du bien.

"possédé" oui, c'est le mot.

Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 16:54

rebelle a écrit:
tant mieux pour vous si vous détenez la vérité cher Dims, bien que vous soyez tellement dans la vérité et capable de lire pleinement en les autres, vous ne tenez nullement compte de l'expérience des autres. il n'y a pas de vérité selon vous mais à longueur de texte vous voulez imposer votre expérience de la vacuité aux autres et par là vous en faites un dogme. tout le monde doit se rallier à votre dogme sous peine de se faire taxer de : 'il ne comprend rien à la vie".
vos beaux discours ne sont pas un partage, mais une critique des chrétiens et une valorisation de vous même. quant à moi, je sais ce que j'ai vécu, malgré des années aussi de pratique de méditation. comme dit, rien ne m'enlèvera cela.

qu'on puisse vivre dans le monde sans travailler, si vous visez le travail rémunéré et l'organisation en "entreprises' dans le système capitaliste que nous connaissons, certes, je le pense aussi. par contre, pour mes besoins vitaux, j'aurai besoin de travailler: la terre, cultiver, cueillir des fruits, tricoter, coudre, bref, la liste est longue pour s'assurer nos besoins vitaux. faut bien se loger, se nourrir et se vêtir, ne serait ce que d'une feuille de vigne. donc, on ne peut faire sans travailler. il n'y a que les parasites qui vivent sans travailler.

Je répond seulement à votre longueur de texte par une longueur de texte . Comment expliquer et donner du sens si je ne répond pas au points sur les quels vous êtes en désaccord ?
Cela ne m'importe peu que vous acceptez ou pas ce que je dis. Si pour vous la vie que vous avez vous apporte un bonheur constant vivez la. Mais des l'instant ou vous m'invitez à poursuivre sur vos divergences, pourquoi devrais je ne pas essayer de vous expliquer ?
Apres définissez mes propos comme vous le souhaitez, si vous pensez que je vous attaque ou que je vous dénigre libre à vous de le penser. Mon approche est bien le contraire de cela, bien au contraire je souhaite aider.

Jésus n'a plus travailler quand il prêchait. Dieu à fait des grottes, Dieu à fait des fruits, Dieu à fait un corps qui sait s’acclimater.
Aller à la limite cela vous prend 1 mois dans une vie pour bâtir un refuge, faire de quoi vous vêtir. Se nourrir vous avez tous ce qu'il faut il suffit de le cueillir chaque jour.
Quel est le but de bâtir, de cultiver, de tisser tous les jours ? Ce n'est pas une entreprise comme vous dites, vous ne bâtissez pas une civilisation tout entière !
Mais comme l'homme c'est tout approprié du moins pratiquement partout et bien mendier est nécessaire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 17:13

heu.... moi tarzan, toi jane?
si jésus n'a plus travaillé quand il prêchait, on ne le sait pas, tout n'est pas relaté dans la bible. et si telle était la vérité, il y en avait d'autres qui devaient travailler pour le nourrir. même s'il a jeuné 40 jours dans le désert.
merci de vos explications, elles ont renforcé ma foi (ouais, je sais, j'ai seulement cristallisé un peu plus mes pensées et renforcé mon ego - sisi j'ai fréquenté des zen méditant détenteurs de la vérité - d'ailleurs je l'ai été).

Citation :
Quel est le but de bâtir, de cultiver, de tisser tous les jours ? de s'abriter, de se nourrir de se vêtir (il ne fait pas chaud partout et même du soleil il faut se protéger) Ce n'est pas une entreprise comme vous dites, vous ne bâtissez pas une civilisation tout entière ! c'est ce que j'ai dit, ce travail peut se faire "hors entreprise", mais doit se faire tout de même, n'en déplaise, notre "chair" a des besoins.
Mais comme l'homme c'est tout approprié du moins pratiquement partout et bien mendier est nécessaire et çà ne vous gêne pas de mendier? ha oui, çà fait du bien à l'âme, çà la rend humble. vous savez un jour j'ai été révoltée. j'ai vu un reportage sur des moines tibétains. ils ne vivent que de mendicité et ils font le tour des habitants pour mendier. ces habitants travaillent dans des conditions épouvantables toute l'année, dans un climat rude, ils vivent dans des maisons qui sont plus des grottes d'ailleurs. tandis que le moine vit dans son beau temple. ils viennent chercher près des deux tiers de la production de ces gens à qui il reste à peine de quoi se nourrir pour le reste de l'année. les uns bossent, les autres méditent. chercher l'erreur. vous n'y voyez pas comme une injustice? moi oui. je suggère que 100 % de l'humanité cesse tout travail et mendie.... il y a aura comme qui dirait un problème.... et qui de l'évangile que vous appliquez de A à Z, dans ce cas, "quand vous avez donné à manger à celui qui avait faim, c'est à moi que vous avez donné à manger,etc.....; !
Revenir en haut Aller en bas
dims



Masculin Messages : 3951
Inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus   Jeu 30 Mai 2013, 18:31

rebelle a écrit:
heu.... moi tarzan, toi jane?
si jésus n'a plus travaillé quand il prêchait, on ne le sait pas, tout n'est pas relaté dans la bible. et si telle était la vérité, il y en avait d'autres qui devaient travailler pour le nourrir. même s'il a jeuné 40 jours dans le désert.
merci de vos explications, elles ont renforcé ma foi (ouais, je sais, j'ai seulement cristallisé un peu plus mes pensées et renforcé mon ego - sisi j'ai fréquenté des zen méditant détenteurs de la vérité - d'ailleurs je l'ai été).

Citation :
Quel est le but de bâtir, de cultiver, de tisser tous les jours ? de s'abriter, de se nourrir de se vêtir (il ne fait pas chaud partout et même du soleil il faut se protéger) Ce n'est pas une entreprise comme vous dites, vous ne bâtissez pas une civilisation tout entière ! c'est ce que j'ai dit, ce travail peut se faire "hors entreprise", mais doit se faire tout de même, n'en déplaise, notre "chair" a des besoins.
Mais comme l'homme c'est tout approprié du moins pratiquement partout et bien mendier est nécessaire et çà ne vous gêne pas de mendier? ha oui, çà fait du bien à l'âme, çà la rend humble. vous savez un jour j'ai été révoltée. j'ai vu un reportage sur des moines tibétains. ils ne vivent que de mendicité et ils font le tour des habitants pour mendier. ces habitants travaillent dans des conditions épouvantables toute l'année, dans un climat rude, ils vivent dans des maisons qui sont plus des grottes d'ailleurs. tandis que le moine vit dans son beau temple. ils viennent chercher près des deux tiers de la production de ces gens à qui il reste à peine de quoi se nourrir pour le reste de l'année. les uns bossent, les autres méditent. chercher l'erreur. vous n'y voyez pas comme une injustice? moi oui. je suggère que 100 % de l'humanité cesse tout travail et mendie.... il y a aura comme qui dirait un problème.... et qui de l'évangile que vous appliquez de A à Z, dans ce cas, "quand vous avez donné à manger à celui qui avait faim, c'est à moi que vous avez donné à manger,etc.....; !

Dans ce cas un point qui devrait vous éclairez ! Jean le baptiste qui est un saint, c'est vrai qu'il devait ressembler à Tarzan !
"Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.
Il prêchait, disant: Il vient après moi celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses souliers."


«C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie, de ce que vous mangerez ou boirez, ni pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement? Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu'eux? D'ailleurs, qui de vous, à force de soucis, pourrait ajouter une coudée à sa taille? Et quant au vêtement, pourquoi vous en inquiéter?
Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent. Cependant je vous déclare que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux. Si Dieu revêt de la sorte l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et demain sera jetée au four, ne le fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi? Ne vous mettez donc point en peine, disant: Que mangerons-nous, que boirons-nous? De quoi nous vêtirons-nous? Car ce sont les païens qui recherchent toutes ces choses et votre Père céleste sait que vous en avez
besoin. »


Celui qui cherche la vérité aura tous ce qu'il à besoin ( par des gens qui donnent ou ce qui est sur notre chemin pour vivre ), car la Vérité fait toujours en sorte de briller.

C'est l'ego mal placé qui fait que vous mendiez pas ! En quoi cela est abaissant ? Vous sentez vous supérieur à l'autre quand vous pratiquez la charité ?
Tous les moines qui vivent en temple doivent le quitter un jour pour accéder à la vérité ! S'attacher au temple et au groupe est une barrière.
Vous êtes choquée parce que votre culture n'est pas la même ! Mais la bas donner au méditant est un geste pur c'est les aider dans son chemin spirituel vers la vérité et ils en ont conscience, car ils ont eu même une pratique de la méditation et ils savent pourquoi ils le font.
Arrêtez de vouloir les identifier à la mafia, les habitants sont libres de donner ou de ne pas donner. La différence c'est qu'ici on a une vie très égoïste et il est choquant que quelqu'un puisse donner si il ne reçoit rien en retour.
Vous n’êtes pas obligée de mendier comme je vous le dis c'est la culture ( l’ego démesuré ) et l'exploitation du monde qui l'oblige. Si tout le monde veut mendier dans ce cas il n y a plus d'exploitation du monde et tout est à porté de main Donc plus besoin de mendier. Il n y a pas de fumer sans feu, il n y a pas de mendiant sans travailleur .
Imaginez un jardin il y a tomate, poire, figue, carotte. Chaque parcelle appartient à un homme. Si vous souhaitez manger soi vous mendier ou soi vous travailler pour eux. Si vous travaillez plus le temps pour la pratique spirituel.
Maintenant imaginez que ces parcelles n'ont pas été attribué à une personne vous serez libre de venir y manger sans mendier. Vous savez que beaucoup d'arbre fruitier poussent sans les cultiver par exemple.

Revenir en haut Aller en bas
 
Ressemblance entre la vie de Bouddha et celle de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aphasie
» Points communs entre Jésus-Christ et Bouddha
» Certains passages de la Bible s'opposent-ils entre eux ?
» Le conflit entre Wallons et Flamands
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: