DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
adamev



Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 10:03

Bof!!! Juste des vociférants prenant en otage des enfants et leur naïveté.
Au moins les femens, que je n'approuve pas, ont eu le courage d'entrer dans l'église et de ne pas s'en prendre à des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 10:07

ServiteurDeJesus a écrit:
Espérance a écrit:
Cécile a écrit:
Non, autant que je sache , ils n'ont rien à voir avec la FM...

Mais je ne doute pas que la FM ait aussi ses bonnes œuvres.

il y a peut-être quand même un lien si on en croit Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotary_International#Rotary_et_franc-ma.C3.A7onnerie

De toute façon, il y a un lien avec à peu près tout. Ici, le lien c'est que il y a beaucoup de FM qui en font parti. C'est pareil en politique : ya pleins de FM. Or le Pape est un homme politique. Ce n'est pas pour autant qu'il a un lien avec les FM Wink

et pourtant il a des poignées de mains bien étranges et certaines manières de tenir ses mains qui.... C'est pas nous qui le disons mais bien ses amis cathos de droite...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 10:15

ServiteurDeJesus a écrit:
adamev a écrit:
ServiteurDeJesus a écrit:
Je lance d'ailleurs un appel à l'administration pour modifier la zone "religion" de ce monsieur adamev qui usurpe le titre de Catholique (ceux qui sont en communion avec Rome) et qui lui fait honte. Cette petite modification ne devrait guère le dérangé étant donné qu'il avoue lui-même se contredire en plaçant dans cette zone son appartenance à la FM qu'il dit pourtant ne pas être une religion.

Donc on peut être catholique sans être chrétien!!!
Comment pouvez vous nous reprocher d'être "Universalistes" et en même temps nous défendre du titre de" catholiques"??? Faut être cohérent mon vieux. Mais p.e êtes vous schizophrène?

Vous jouez sur les mots. "Universalistes" pour vous signifie "unique religion mondiale". En gros du paganisme si je comprend bien...

Tout comme vous qui jouez sur l'ambiguité chrétiens/catholiques alors qu'un vrai chrétien, fidèle à la parole ignore l'anathème, l'excommunication, l'interdit, l'inquisition devenue congrégation machin, le pape infaillible.... se fait serviteur et pas chef, laisse venir à lui les petits enfants, les humbles, les malheureux, ne roule pas en voiture de luxe quand son frère est dans la misère....

Vous écrivez :

Citation :
Donc si l'humanité n'est qu'une seule famille... elle n'a besoin que d'une seule religion... et c'est ce que les FM se tuent à proclamer depuis leur origine et son pourchassés pour ça.

M'voyez la nuance ?

M'oui... avec le pape!!! Sauf que nous n'envisageons pas d'imposer à tous le même dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 10:39

En gros pour vous, un vrai catholique n'a qu'une foi : "Il n'y a pas de dogme ni de bien hors celui-ci : "Chacun fait fait fait c'qui lui plait."

Finalement, un vrai chrétien est un membre du Parti des Verts et pense comme Noël Mamère ! Mr. Green

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 10:55

Je laisse la réponse à Occitane (dans un autre fil) : ".../... pour moi perso un vrai chrétien est celui qui marche jour après jour , dans les pas du Christ avec humilité et qui ne revendique pas , qui obéit le mieux possible à sa parole sachant qu'il est fait de chair , qui aime son prochain comme le Seigneur l'a aimé , qui prie régulièrement et lit sa parole voilà comment je vois la vie d'un chrétien.../..."

Je pourrais ajouter... mais celà se suffit déjà à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 11:05

Tiens, un ami a posté ça sur son mur FB, je ne résiste pas :

Citation :
Yves Marsaudon, auteur de nombreuses œuvres sur la Franc-maçonnerie, occupa longtemps la charge de ministre de l'Ordre Souverain militaire de Malte; il fut également membre du Suprême Conseil du REAA pour la France.

Le texte de l'interview qui suit (réalisé par Jean- André Faucher du journal “Le Juvénal” du 25-9-1964), a été republié par Marsaudon lui-même dans le volume intitulé “De l'initiation maçonnique à l'orthodoxie chrétienne”.

Il nous parait intéressant de publier le passage qui éclaire la pensée du pape Jean XXIII, tant à l'époque où il était nonce à Paris que lorsqu'il eut accédé à la Chaire de Pierre:

- J.A.F.: Vous avez bien connu le Pape Jean?
- Marsaudon: J'étais très lié avec Mgr. Roncalli, Nonce apostolique à Paris. Il m'a reçu plusieurs fois à la Nonciature, et, en diverses occasions, il est venu à mon domicile de Bellevue, en Seine-et-Oise. Lorsque j'ai été nommé Ministre de l'Ordre de Malte, j'ai exprimé au Nonce les perplexités étant donné mon appartenance à la Franc-Maçonnerie. Mgr. Roncalli m'a conseillé formellement de rester dans la Maçonnerie.

- J.A.F.: L'avez-vous revu après son accession à la tiare?
- Marsaudon: Oui, il m'a reçu à Castelgandolfo en ma qualité de Ministre émérite de l'Ordre de Malte, et il m'a donné sa bénédiction, me renouvellant ses encouragements pour une oeuvre de rapprochement entre les Eglises, et même entre l'Eglise et la Franc-maçonnerie traditionnelle (c'est-à-dire: régulière).

- J.A.F.: Dans quel esprit a-t-il suivi les deux premières sessions du Concile?
- Marsaudon: Avec beaucoup d'espoir et beaucoup de conviction. Les confidences que j'avais reçues du bon Pape Jean ne me permettaient pas de mettre en doute sa sincérité. En fait la seconde session du Concile s'est terminée dans un esprit profondément oecuménique. L'espoir fut immense au sein de l'univers catholique. Mis à part quelques pharisiens inabordables, les croyants manifestaient une joie immense.»

Yves Marsaudon, De l'initiation maçonnique à l'orthodoxie chrétienne, Dervy, 1965, pp. 135-136.

Tout cela pour dire qu'au sein de l'Ordre de Malte, il y a de nombreux FM, et que tous les papes, contrairement à ce qui est cru ne sont pas épidermiquement contre la FM en général...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 12:46

adamev a écrit:
Bof!!! Juste des vociférants prenant en otage des enfants et leur naïveté.
Au moins les femens, que je n'approuve pas, ont eu le courage d'entrer dans l'église et de ne pas s'en prendre à des enfants.

Elles auraient pu au moins garder leurs habits.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 12:50

adamev a écrit:
Tout comme vous qui jouez sur l'ambiguité chrétiens/catholiques alors qu'un vrai chrétien, fidèle à la parole ignore l'anathème, l'excommunication, l'interdit, l'inquisition devenue congrégation machin, le pape infaillible...

Donc Jésus, qui condamnait l'adultère (Mt 19, 9), permettait l'excommunication (Mt 18, 15-17) ne serait pas un vrai chrétien. Mr.Red

Le vrai chrétien n'est pas celui qui fait ce que bon lui semble mais la volonté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
ServiteurDeJesus



Masculin Messages : 146
Inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 12:50

Citation :
Tout comme vous qui jouez sur l'ambiguité chrétiens/catholiques alors qu'un vrai chrétien, fidèle à la parole ignore l'anathème, l'excommunication Allez dire cela à Saint Paul, l'interdit, l'inquisitionAujourd'hui, les inquisiteurs viennent souvent des loges... devenue congrégation machin, le pape infaillible.... se fait serviteur et pas chef, laisse venir à lui les petits enfants, les humbles, les malheureux, ne roule pas en voiture de luxe quand son frère est dans la misère....Et ne prend pas trois repas par jours quand il peut survivre avec deux et donner le troisième aux pauvres, ne garde pas une chambre de son appartement vide quand il peut acceuilir un sans abris


Citation :
M'oui... avec le pape!!! Sauf que nous n'envisageons pas d'imposer à tous le même dieu.


Imposer, non, proposer, oui. Dieu est un Dieu jaloux et savoir la Vérité sans la dire explicitement à ses frères, c'est se rendre coupable d'un péché d'omission.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 15:24

Mais non un évêque et le vatican viennent de démontrer le contraire!!!

Dieu est un Dieu jaloux...

Quelle sottise!!!
Ce n'est en tous cas pas cette représentation ridiculement antropomorphique que nous en avons.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 15:36

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme vous qui jouez sur l'ambiguité chrétiens/catholiques alors qu'un vrai chrétien, fidèle à la parole ignore l'anathème, l'excommunication, l'interdit, l'inquisition devenue congrégation machin, le pape infaillible...

Donc Jésus, qui condamnait l'adultère (Mt 19, 9), permettait l'excommunication (Mt 18, 15-17) ne serait pas un vrai chrétien. Mr.Red

Je n'ai pas souvenir qu'il ait condamné la femme mais bien plutôt ses juges. Je n'ai pas non plus lu que parlant du pur et de l'impur il ait condamné l'adultère même s'il l'a mis au rang de ce qui souille l'homme.

Le vrai chrétien n'est pas celui qui fait ce que bon lui semble mais la volonté de Dieu.

Et quand un vrai chrétien qui sait remplir son église se fait virer par sa hiérarchie très catholique vous croyez que c'est là volonté divine???
Revenir en haut Aller en bas
ServiteurDeJesus



Masculin Messages : 146
Inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:05

adamev a écrit:
Mais non un évêque et le vatican viennent de démontrer le contraire!!!

Dieu est un Dieu jaloux...

Quelle sottise!!!
Ce n'est en tous cas pas cette représentation ridiculement antropomorphique que nous en avons.


Vous accusez donc Dieu de sottise ?

"Je suis un Dieu jaloux" (Exode 20 : 5)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:06

Celui là auquel vous référez oui et vous plus encore...
Revenir en haut Aller en bas
ServiteurDeJesus



Masculin Messages : 146
Inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:07

adamev a écrit:

Et quand un vrai chrétien qui sait remplir son église se fait virer par sa hiérarchie très catholique vous croyez que c'est là volonté divine???

La qualité est mieux que la quantité.
Revenir en haut Aller en bas
ServiteurDeJesus



Masculin Messages : 146
Inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:10

adamev a écrit:
Celui là auquel vous référez oui et vous plus encore...

Ah ! C'est donc bien ce que je pensait. Vous mentez dans votre zone "religion".
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:44

Non ! Je ne suis simplement pas adepte de votre "dieu jaloux".


"Si les gens savaient qu'un seul péché mortel mène en enfer, ils se confesseraient sur le champ."

Si les gens ne le savent pas après 2000 ans d'évangélisation... quel echec pour les tenants du "dieu jaloux"!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:47

le Dieu jaloux, c'est l'image que les gens de l'époque s'en faisaient, parce qu'ils ne le comprenaient pas, qu'ils n'avaient pas le contact avec lui, parce que.... tout simplement, l'Esprit Saint n'avait pas encore fait son oeuvre de réconciliation. Dieu ne peut être jaloux que l'on aime sa création. il n'y a que nous humains étroit d'esprits qui sommes capables de jalouser même nos propres enfants.
Revenir en haut Aller en bas
ServiteurDeJesus



Masculin Messages : 146
Inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:52

Le mot "jaloux" ici n'a pas le même sens que dans la vie courante. N'est-il pas normal qu'un créateur veuille être adoré seul par ses créature ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 16:57

Jésus nous a laissé comme commandements : aimer dieu plus que tout et le second commandement aussi important que le premier : aime ton prochain comme toi même. l'amour donné et réçu est donc le même pour Dieu, l'autre et moi même. c'est bien sûr en tournant son regard vers Dieu que l'on y arrive. Si on regarde "ailleurs", Dieu nous laissera libre. à nous de choisir en permanence entre la Vie ou la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 17:06

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
Tout comme vous qui jouez sur l'ambiguité chrétiens/catholiques alors qu'un vrai chrétien, fidèle à la parole ignore l'anathème, l'excommunication, l'interdit, l'inquisition devenue congrégation machin, le pape infaillible...

Donc Jésus, qui condamnait l'adultère (Mt 19, 9), permettait l'excommunication (Mt 18, 15-17) ne serait pas un vrai chrétien. Mr.Red

Je n'ai pas souvenir qu'il ait condamné la femme mais bien plutôt ses juges. Je n'ai pas non plus lu que parlant du pur et de l'impur il ait condamné l'adultère même s'il l'a mis au rang de ce qui souille l'homme.

Le vrai chrétien n'est pas celui qui fait ce que bon lui semble mais la volonté de Dieu.

Et quand un vrai chrétien qui sait remplir son église se fait virer par sa hiérarchie très catholique vous croyez que c'est là volonté divine???

Je n'ai pas souvenir d'avoir dit que Jésus condamnait la femme adultère... scratch

Le critère est-il de remplir les églises comme on remplit une salle de spectacles ? "Quand vous êtes deux ou trois réunis en mon Nom, je suis au milieu de vous."

Ce n'est pas sur ça qu'il a été dégommé mais pour appartenance à la FM.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 17:52

Mais non... c'est le prétexte visible...
Il a été viré pour ses idées progressistes par rapport à l'obscurantisme catholique. Mais il est évident que la hiérarchie ne peut le mettre en avant sous peine de tomber sous le coup des lois françaises.

Bon ben si un curé qui remplit son église ça vous em... et que deux ou trois ça vous suffise pour être heureux... continuez comme ça vous finirez dans une cabine téléphonique... parait que c'est le dernier salon où causent les radicaux.

Je n'ai pas souvenir d'avoir dit que Jésus condamnait la femme adultère

Il ne condamne pas non plus l'adultère il dit que c'est que fait celui qui répudie sa femme pour un autre motif que la prostitution. Il ne soutient pas non plus l'excommunication il dit seulement de considérer le rebelle comme un païen... pas de l'exclure par une peine infâmante. Et si tel est le cas je vous renvoie aux théories d'AD qui dit qu'on peut désobéir aux lois injustes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 17:59

Il vaut mieux finir dans une cabine téléphonique avec Jésus que dans une foule immense loin de lui.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 18:02

adamev a écrit:
Mais non... c'est le prétexte visible...
Il a été viré pour ses idées progressistes par rapport à l'obscurantisme catholique. Mais il est évident que la hiérarchie ne peut le mettre en avant sous peine de tomber sous le coup des lois françaises.

Bon ben si un curé qui remplit son église ça vous em... et que deux ou trois ça vous suffise pour être heureux... continuez comme ça vous finirez dans une cabine téléphonique... parait que c'est le dernier salon où causent les radicaux.

Je n'ai pas souvenir d'avoir dit que Jésus condamnait la femme adultère

Il ne condamne pas non plus l'adultère il dit que c'est que fait celui qui répudie sa femme pour un autre motif que la prostitution. Il ne soutient pas non plus l'excommunication il dit seulement de considérer le rebelle comme un païen... pas de l'exclure par une peine infâmante. Et si tel est le cas je vous renvoie aux théories d'AD qui dit qu'on peut désobéir aux lois injustes.

Considérer le rebelle comme un païen et un publicain, ça revient à l'excommunier. Les publicains étaient exclus de la vie juive à l'époque alors...

Quant à l'adultère, Jésus prône la fidélité, donc c'est une condamnation implicite de l'adultère.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 18:03

Arnaud Dumouch a écrit:
Il vaut mieux finir dans une cabine téléphonique avec Jésus que dans une foule immense loin de lui.

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 18:31

Arnaud Dumouch a écrit:
Il vaut mieux finir dans une cabine téléphonique avec Jésus que dans une foule immense loin de lui.

Et s'il n'en reste qu'un vous serez celui-là?
Pôvre Jésus que vous avez crucifié une fois déjà... tient j'cause belge une fois.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 26 Mai 2013, 18:35

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
Mais non... c'est le prétexte visible...
Il a été viré pour ses idées progressistes par rapport à l'obscurantisme catholique. Mais il est évident que la hiérarchie ne peut le mettre en avant sous peine de tomber sous le coup des lois françaises.

Bon ben si un curé qui remplit son église ça vous em... et que deux ou trois ça vous suffise pour être heureux... continuez comme ça vous finirez dans une cabine téléphonique... parait que c'est le dernier salon où causent les radicaux.

Je n'ai pas souvenir d'avoir dit que Jésus condamnait la femme adultère

Il ne condamne pas non plus l'adultère il dit que c'est que fait celui qui répudie sa femme pour un autre motif que la prostitution. Il ne soutient pas non plus l'excommunication il dit seulement de considérer le rebelle comme un païen... pas de l'exclure par une peine infâmante. Et si tel est le cas je vous renvoie aux théories d'AD qui dit qu'on peut désobéir aux lois injustes.

Considérer le rebelle comme un païen et un publicain, ça revient à l'excommunier. Les publicains étaient exclus de la vie juive à l'époque alors...

De la vie Juive pas de la proximité de Jésus!

Quant à l'adultère, Jésus prône la fidélité, donc c'est une condamnation implicite de l'adultère.

Depuis quand une recommandation emporte-t-elle condamnation?
On vous recommande de ne pas copuler hors des périodes "naturelles" est-ce que ça condamne la copulation???
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 08:40

adamev a écrit:
Mais non... c'est le prétexte visible...
Il a été viré pour ses idées progressistes par rapport à l'obscurantisme catholique. ...

Procès d'intention et insulte .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 09:35

Citation :
adamev a écrit:
Je laisse la réponse à Occitane (dans un autre fil) : ".../... pour moi perso un vrai chrétien est celui qui marche jour après jour , dans les pas du Christ avec humilité et qui ne revendique pas , qui obéit le mieux possible à sa parole sachant qu'il est fait de chair , qui aime son prochain comme le Seigneur l'a aimé , qui prie régulièrement et lit sa parole voilà comment je vois la vie d'un chrétien.../..."

Je pourrais ajouter... mais celà se suffit déjà à lui-même.



C'est le moins qu'on puisse dire: cela se suffit déjà à soi-même: pas besoin d'être en plus francmac ou quoique ce soit d'autre qui risque de vous faire dévier...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 11:08

Karl a écrit:
Citation :
adamev a écrit:
Je laisse la réponse à Occitane (dans un autre fil) : ".../... pour moi perso un vrai chrétien est celui qui marche jour après jour , dans les pas du Christ avec humilité et qui ne revendique pas , qui obéit le mieux possible à sa parole sachant qu'il est fait de chair , qui aime son prochain comme le Seigneur l'a aimé , qui prie régulièrement et lit sa parole voilà comment je vois la vie d'un chrétien.../..."

Je pourrais ajouter... mais celà se suffit déjà à lui-même.

C'est le moins qu'on puisse dire: cela se suffit déjà à soi-même: pas besoin d'être en plus francmac ou quoique ce soit d'autre qui risque de vous faire dévier...

Tient les chiens de prairies sont déjà en chasse????
Je dévie à Sion, tu dévies à Sion...


Dernière édition par adamev le Lun 27 Mai 2013, 11:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 11:10

boulo a écrit:
adamev a écrit:
Mais non... c'est le prétexte visible...
Il a été viré pour ses idées progressistes par rapport à l'obscurantisme catholique. ...

Procès d'intention et insulte .

Ben non!!! Lisez la presse tous bords confondus.
Et M..... c'est une insulte??? Vous êtes comme Blanche Neige qui voyait des mains (pardon nains) partout!!!
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 11:58

sorry, mais en quoi croire en une puissance créatrice mais refuser les régles de l'église romaine est un crime ?
(juste une question, rien de plus)
"Là où deux ou trois se trouvent réunis en mon nom, je suis au milieu d’eux" (Mt 18, 20)
j'ai une mauvaise lecture mais il me semble qu'il n'est pas question ici d'un lieu ou d'une religion particuliére, d'un decorum particulier, ou de régle particuliére .....
c'est pas juste de ce trouver en presence de l'esprit de Dieu ? l'amour de Dieu ? et de communier ensemble ?

(religion = aucune (ou plutot => toute) du moment qu'elle prone l'amour de la création incluant l'homme)
Revenir en haut Aller en bas
ulyeros



Masculin Messages : 24
Inscription : 23/05/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 12:13

ServiteurDeJesus a écrit:
............................................. Mais déjà suffisant pour que vous soyez excommunier (donc privé de salut). Qui ne suit pas l'Eglise suit Satan. C'est votre cas. Repentez-vous.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Inquisition

l'hérétique est comme un lépreux qu'il faut éloigner du corps sain des fidèles par l'excommunication, puis par l'exil ou la confiscation des biens. l'hérésie constitue une rupture du lien social.

la définition de l'hérésie (pour laquelle elle deviendra progressivement le seul tribunal compétent) sera constamment élargie. Par opportunisme, on fait entrer dans le champ de l'hérésie des éléments de plus en plus divers : l'apostasie de juifs et musulmans convertis, ou encore la sorcellerie, laquelle leur est assignée formellement en 1261 par Jean XXII. Mais on appelle aussi hérétiques les schismatiques à l'occasion de la lutte contre Frédéric II ou, au XIVe siècle, du Grand Schisme d'Occident — ou encore ceux qui refusent de payer les dîmes, voire les homosexuels (alors appelés bougres ou sodomites. La frontière se brouille également entre indiscipline et hérésie : Jean XXII appelle l'Inquisition contre les Spirituels, dissidents de l'ordre des franciscains, puis les béguins


rien ne change ...........
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 22:34

r. a écrit:

Sam 25 Mai 2013 - 11
Citation :
HAUTS GRADES MAÇONS
.../...
21' degré : NOACHITE
.../...

Si au lieu de balancer bêtement une liste de grades maçonniques vous aviez un peu pris la peine de vous informer "objectivement" vous auriez vu que ce grade que vous avez souligné de rouge ne correspond en aucune manière à ce que vous tentez de faire accroire.
Dans ce grade Noé est reconnu comme patron des architectes et constructeurs navals. Et qu'un de ses descendants, architecte de la Tour de Babel est célébré pour sa "conversion" au Très-Haut et sa grande humilité. C'est l'un de ceux qui apporta la foi en Dieu père, tout puissant créateur, en Germanie et par là fut p.e l'un des inspirateurs de ce qui sera l'Ordre des Chevaliers Teutoniques. Grands défenseurs de la foi s'il en fut.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_Teutonique
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14436
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 27 Mai 2013, 23:49

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
Mais non... c'est le prétexte visible...
Il a été viré pour ses idées progressistes par rapport à l'obscurantisme catholique. Mais il est évident que la hiérarchie ne peut le mettre en avant sous peine de tomber sous le coup des lois françaises.

Bon ben si un curé qui remplit son église ça vous em... et que deux ou trois ça vous suffise pour être heureux... continuez comme ça vous finirez dans une cabine téléphonique... parait que c'est le dernier salon où causent les radicaux.

Je n'ai pas souvenir d'avoir dit que Jésus condamnait la femme adultère

Il ne condamne pas non plus l'adultère il dit que c'est que fait celui qui répudie sa femme pour un autre motif que la prostitution. Il ne soutient pas non plus l'excommunication il dit seulement de considérer le rebelle comme un païen... pas de l'exclure par une peine infâmante. Et si tel est le cas je vous renvoie aux théories d'AD qui dit qu'on peut désobéir aux lois injustes.

Considérer le rebelle comme un païen et un publicain, ça revient à l'excommunier. Les publicains étaient exclus de la vie juive à l'époque alors...

De la vie Juive pas de la proximité de Jésus!

Quant à l'adultère, Jésus prône la fidélité, donc c'est une condamnation implicite de l'adultère.

Depuis quand une recommandation emporte-t-elle condamnation?
On vous recommande de ne pas copuler hors des périodes "naturelles" est-ce que ça condamne la copulation???

En effet, le publicain ne fut pas digne d'excommunication par Jésus puisque Matthieu lui même fut un publicain.

Cependant dans Matthieu le publicain en 19.9
Jésus affirmant ''Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, SAUF POUR INFIDÉLITÉ, et qui en épouse une autre, commet un adultère.''Démontre que si ce n'est pas une excommunication c'est un rejet à ses yeux, justifié, approuvé, puisque l'adultérine mérite cela.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mar 28 Mai 2013, 04:36

adamev a écrit:
r. a écrit:

Sam 25 Mai 2013 - 11
Citation :
HAUTS GRADES MAÇONS
.../...
21' degré : NOACHITE
.../...

Si au lieu de balancer bêtement une liste de grades maçonniques vous aviez un peu pris la peine de vous informer "objectivement" vous auriez vu que ce grade que vous avez souligné de rouge ne correspond en aucune manière à ce que vous tentez de faire accroire.
Dans ce grade Noé est reconnu comme patron des architectes et constructeurs navals. Et qu'un de ses descendants, architecte de la Tour de Babel est célébré pour sa "conversion" au Très-Haut et sa grande humilité. C'est l'un de ceux qui apporta la foi en Dieu père, tout puissant créateur, en Germanie et par là fut p.e l'un des inspirateurs de ce qui sera l'Ordre des Chevaliers Teutoniques. Grands défenseurs de la foi s'il en fut.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_Teutonique
salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
r.



Féminin Messages : 1757
Inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mar 28 Mai 2013, 19:25

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
r. a écrit:

Sam 25 Mai 2013 - 11
Citation :
HAUTS GRADES MAÇONS
.../...
21' degré : NOACHITE
.../...

Si au lieu de balancer bêtement une liste de grades maçonniques vous aviez un peu pris la peine de vous informer "objectivement" vous auriez vu que ce grade que vous avez souligné de rouge ne correspond en aucune manière à ce que vous tentez de faire accroire.
Dans ce grade Noé est reconnu comme patron des architectes et constructeurs navals. Et qu'un de ses descendants, architecte de la Tour de Babel est célébré pour sa "conversion" au Très-Haut et sa grande humilité. C'est l'un de ceux qui apporta la foi en Dieu père, tout puissant créateur, en Germanie et par là fut p.e l'un des inspirateurs de ce qui sera l'Ordre des Chevaliers Teutoniques. Grands défenseurs de la foi s'il en fut.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_Teutonique
salut

Heuh.... Fô vous mettre à jour, cher ARNAUD

Citation :
ALLOCUTION DU SÉRÉNISSIME GRAND MAÎTRE PIERRE SIMON EN RÉPONSE À MONSEIGNEUR PEZERIL
.
[...] «Ce n'est pas à vous qui êtes théologien, que je rappellerai qu'un des thèmes essentiels de la pensée judéo-chrétienne est le respect de la vie, le respect de la personne humaine. Dans les civilisations de masse vers lesquelles nous allons, nous ne serons pas trop nombreux à rappeler les droits de l'homme en tant que personne, en tant qu'individu. A tous les fanatismes, à tous les systèmes qui veulent broyer les individus et les personnalités, nous avons, je crois, ensemble, à opposer l'éthique du respect de la Vie. ET C'EST BIEN CE QUE VOULURENT FAIRE LE PASTEUR ANDERSON ET SES AMIS QUAND ILS PROCLAMÈRENT QUE LE MAÇON DEVAIT ÊTRE UN BON NOACHITE, c'est-à-dire un homme sachant vivre l'Alliance de DIEU avec NOÉ, alliance universelle, basée sur le respect de la Vie. [...] L'ALLIANCE NOACHITE, EN EFFET, À LAQUELLE LES FRANCS-MAÇONS RÉGULIERS VEULENT SE RÉFÉRER, EST VRAIMENT UNIVERSELLE. Ayant le privilège de l'ancienneté, elle ne contredit aucune autre alliance, que ce soit celle d'ABRAHAM, de MOÏSE, de JÉSUS ou de MAHOMED. Et cette vocation œcuménique qui en découle NOUS FAIT RECONNAÎTRE COMME FRÈRES TOUS CEUX QUI NE VEULENT PARTICIPER À AUCUNE ALLIANCE PARTICULIÈRE MAIS QUI, SUIVANT LES SEULES LUMIÈRES DE LA RAISON, ADHÈRENT À L'ALLIANCE NOACHITE. Car ils peuvent se placer dans cette Alliance, en suivant ce qu'ANDERSON appelait la Loi Morale, loi naturelle et raisonnable, puisque cette alliance veut définir l'homme dans son rapport avec la nature et le conduire à la notion du respect de la vie. Ainsi, vous le voyez, il ne peut être question pour nous d'exiger comme préalable à une entrée dans notre Ordre la foi en un Dieu particulier et en sa volonté révélée, car ce serait trahir l'universalisme total de l'ALLIANCE NOACHITE et risquer de se substituer à l'Église».
LEDIFICE.NET

Citation :
[...] «Mais comme Maçons, ils ont œuvré pour l'alliance la plus large possible, au-delà des croyances particulières. Ceci apparaît dans l'édition de 1738 des Constitutions, OÙ L'ON PARLE DU MAÇON COMME DEVANT ÊTRE UN BON NOACHITE. OR L'ALLIANCE DE DIEU AVEC NOÉ EST L'ALLIANCE LA PLUS UNIVERSELLE QUI SOIT. [...]
L'ALLIANCE NOACHITE EST SI UNIVERSELLE QU'ELLE S'APPLIQUE EN FAIT À TOUS LES ÊTRES VIVANTS, HUMAINS ET AUTRES QUI VIVENT SUR LA TERRE. ANDERSON suggère donc que tout homme, si il est un homme juste, un homme d'honneur et de probité entre de fait dans le cadre de cette alliance universelle contractée entre DIEU et NOÉ. Car c'est bien parce qu'il est un homme juste que NOÉ est sauvé des eaux du déluge».
HAUTSGRADES.OVER-BLOG.COM

http://prophetesetmystiques.blogspot.fr/2013/03/oachisme-bne-noah-en-hebreu-enfants-de.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80792
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mar 28 Mai 2013, 19:31

C'est pas parce que les FM sont comme tout le monde vaguement écolo qu'ils sont de l'Alliance avec Noé.

C'est bien insuffisant ! Elle est où leur écologie humaine, leur respect de la nature humaine créée par Dieu ? Dans le mariage homo ? Mr.Red

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mar 28 Mai 2013, 19:37

c'est vrai çà, et un bébé conçu en éprouvette et implanté dans un utérus, c'est très naturel çà. surtout quand on lit les articles sur la vie intra utérine où l'on se rend compte de plus en plus du lien étroit entre l'embryon et sa maman et les études qui montrent que les traumatismes (et les bonnes choses) vécues par la maman dès le début de sa grossesse ont une influence énorme sur l'enfant, conséquences que l'on porte jusqu'à l'âge adulte. mais cela, on n'en parle jamais dans les discours "pro gay", mariage pour tous, bébé pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28480
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mar 28 Mai 2013, 23:39

Chrétien et franc-maçon : les raisons d'une incompatibilité

http://www.zenit.org/fr/articles/chretien-et-franc-macon-les-raisons-d-une-incompatibilite
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14436
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mar 28 Mai 2013, 23:56

Ils vont croire bien avant tout, aux trois Séphiroth supérieures et les sept inférieures de l'Ensoph kabbalistique du Zohar que des Évangiles. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mer 29 Mai 2013, 07:42

ysov a écrit:
Ils vont croire bien avant tout, aux trois Séphiroth supérieures et les sept inférieures de l'Ensoph kabbalistique du Zohar que des Évangiles. Mr. Green

Ah vous avez donc lu les meqoubalim ! Non, le judaïsme est unicitaire : Adonaï echad (Dieu est un), donc si vous avez bien lu ce dont vous parlez vous avez dû comprendre qu'il ne s'agissait là que "d'étapes" ou de modes de dévoilement de la Création. La Kabbale est un ensemble de méthode d'exégèse de l'AT.

D'ailleurs concernant les trois Sephiroth supérieures, vous aurez également compris - grâce aux commentaire de Pauly - qu'il s'agissait d'une préfiguration de la Sainte Trinité.

Et si vous avez lu les commentaires du Zohar (et les tosafot) sur le Cantique des cantiques, vous avez dû percevoir cette hiérogamie de Dieu et de Sa Shekhinah, Sa Présence sur terre personnifiée par Israël...

La Kabbale est diabolique selon certains, mais son problème majeur est qu'elle est récupérée par tout le monde sans discernement et qu'on lui fait dire n'importe quoi.

Les Evangiles sont limpides aux coeurs, ils ne nécessitent pas ce genre de commentaires. Et pourtant en remontant aux sources araméennes, on trouve des perles. Et même en utilisant l'isopséphie grecque...
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mer 29 Mai 2013, 08:30

Simon1976 a écrit:
Chrétien et franc-maçon : les raisons d'une incompatibilité

http://www.zenit.org/fr/articles/chretien-et-franc-macon-les-raisons-d-une-incompatibilite

Vaut la peine de copier-coller:

Citation :
Rome, 28 mai 2013 (Zenit.org) | 505 clics

A l'occasion de la démission d'un prêtre du diocèse d'Annecy pour appartenance active à la Franc-maçonnerie, le diocèse publie cette réflexion sur les "raisons d'une incompatibilité" entre ces deux appartenances, notamment en rappelant les décisions de la Congrégation pour la doctrine de la foi (cf. http://www.diocese-annecy.fr/rubriques/haut/diocese/leveque/textes-officiels/quelques-notes-sur-la-fm.pdf).


Chrétien et franc-maçon :
les raisons d’une incompatibilité

Le Code de Droit canonique de 1983 ne fait pas mention expresse de la franc-maçonnerie, à la différence de celui de 1917. Ce fait a pu être interprété comme un changement de position de l’Église. Dans une note datée du 26 novembre 1983, La Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF) précise que « le jugement de l’Église sur les associations maçonniques demeure inchangé... et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Église », ceci en raison même de l’incompatibilité entre les principes de la Franc-Maçonnerie (FM) et ceux de la foi chrétienne. La CDF se situe au plan de la foi et de ses exigences morales, étant donné que le fait d’adhérer à la FM met en cause les fondements de l’existence chrétienne.

Le relativisme est au fondement même de la FM. C’est le nœud même de l’incompatibilité, en raison des conséquences sur le contenu de la foi, l’acte de foi lui-même, l’agir moral et l’appartenance à l’Église Corps du Christ.

Les francs-maçons nient la possibilité d’une connaissance objective de la vérité. On demande à un franc-maçon d’être un homme libre, qui ne connaît aucune soumission à un dogme, ce qui implique le rejet fondamental de toutes les positions dogmatiques : « Toutes les institutions qui reposent sur un fondement dogmatique, et dont l’Église catholique peut être considérée comme la plus représentative, exercent une contrainte de la foi » (Lennhoff-Posner, Dictionnaire franc-maçon international, Vienne 1975, p. 374). On rejette tout dogme, au prétexte de la « tolérance absolue ».

Ainsi, le maçon soutient le primat et l’autonomie de la raison par rapport à toute vérité révélée. Il refuse l’idée même d’une révélation, les religions étant considérées comme des tentatives concurrentes pour exprimer la vérité sur Dieu qui, en définitive, est inaccessible, inconnaissable. Chacun juge par lui-même de la vérité, et est à lui-même sa propre norme. Livrée à elle-même, la raison n’est plus finalisée par la recherche de la Vérité. Elle est à la merci des idéologies ou des constructions subjectives. « En toute chose, c’est la raison humaine et la nature humaine qui restent souveraines ». D’où l’argument, typiquement maçonnique, de «liberté absolue de conscience ».

Il n’y a donc, selon la FM, aucune connaissance objective de Dieu, en tant qu’Être personnel. C’est à l’opposé de la conception chrétienne de Dieu qui se révèle, entre en dialogue avec l’homme, et de la réponse de l’homme qui s’adresse à lui en le nommant Père et Seigneur. Le Concile Vatican II l’exprime en ces termes : « Il a plu à Dieu dans sa sagesse et sa bonté de se révéler en personne et de faire connaître le mystère de sa volonté grâce auquel les hommes, par le Christ, le Verbe fait chair, accèdent dans l’Esprit-Saint, auprès du Père et sont rendus participants de la nature divine. Dans cette Révélation le Dieu invisible s’adresse aux hommes en son immense amour ainsi qu’à des amis, il s’entretient avec eux pour les inviter et les admettre à partager sa propre vie. » (D.V. 2)

Les dogmes dans l’Église sont des expressions de la foi reçue des Apôtres. Ils ne sont pas des formulations arbitraires, closes sur elles-mêmes. Ils sont plutôt des balises qui indiquent le mystère du Christ, « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14,6). Ces « définitions » de foi nous sont données pour éclairer notre intelligence et rendre raison de notre foi.

En soutenant le primat et l’autonomie de la raison par rapport à toute vérité révélée, l’homme prétend se perfectionner sans cesse lui- même en s’appuyant sur son pouvoir auto-créateur. Selon la « philosophie » franc-maçonne, l’homme n’a pas besoin de salut. Or l’Évangile est l’heureuse annonce du Salut : le chrétien attend et reçoit le salut de la grâce miséricordieuse de Dieu, en la personne de Jésus qui est précisément le Sauveur (Jésus = « Dieu sauve »). « C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, à cause de votre foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu » (Ep 2, 8).

Au plan éthique, les différences sont aussi considérables. Pour le franc-maçon, les règles morales sont appelées à évoluer sans cesse sous la pression de l’opinion publique et des progrès de la science. La morale évolue au gré du consensus des sociétés. S’il est exact que l’homme se situe toujours dans une société particulière, il faut toutefois admettre que l’homme ne se définit pas tout entier par cette culture, qu’il n’est pas le «produit» d’une culture. Il existe en l’homme quelque chose qui transcende les cultures : ce que la foi chrétienne exprime en affirmant que « l’homme est créé à l’image de Dieu ».

La franc-maçonnerie conteste ainsi toute autorité morale et doctrinale, misant sur l’autonomie individuelle, écartant les arguments d’autorité, et exigeant une absolue liberté de conscience. C’est finalement le règne du « Moi » ! Et la domination du relativisme... Les différentes confessions religieuses auxquelles appartiennent les adhérents sont considérées comme secondaires par rapport à l’appartenance plus englobante et supra-confessionnelle à la fraternité maçonnique : ce qui conduit forcément à tout apprécier et juger du point de vue maçonnique.... sans s’en rendre compte.

L’engagement au sein de la franc-maçonnerie transforme l’acte de foi chrétien. Il ne peut être neutre : les rites initiatiques dans le secret des loges produisent inévitablement leurs effets sur les membres. La revendication de la « liberté absolue de conscience » est le produit de la « doctrine » relativiste qui s’impose progressivement, à l’insu même des intéressés. La franc-maçonnerie revendiquant pour ses membres une adhésion totale, il est évident que la «double appartenance » est impossible pour un chrétien qui « appartient au Christ » (Rm 14,8).

La Chancellerie Diocèse d’Annecy

Références :
- « L’Eglise et la franc-maçonnerie. Déclaration de l’épiscopat allemand », La Documentation Catholique, N° 1807 – 3 Mai 1981, p.444-448.

- « Foi chrétienne et franc-maçonnerie ». Osservatore Romano 26.11.83, La Documentation Catholique, N° 1895 – 5 Mai 1985, p. 482-483.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Mer 29 Mai 2013, 08:36

adamev a écrit:
HAUTS GRADES MAÇONS
.../...
21' degré : NOACHITE
.../...

Dans ce grade Noé est reconnu comme patron des architectes et constructeurs navals. Et qu'un de ses descendants, architecte de la Tour de Babel est célébré pour sa "conversion" au Très-Haut et sa grande humilité. C'est l'un de ceux qui apporta la foi en Dieu père, tout puissant créateur, en Germanie et par là fut p.e l'un des inspirateurs de ce qui sera l'Ordre des Chevaliers Teutoniques. Grands défenseurs de la foi s'il en fut.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_Teutonique


Ah, encore un truc que j'ai manqué en FM...

Pour Adamev: constructeur naval -on dit plutôt "charpentier" d'ailleurs... à voile ou à vapeur?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 02 Juin 2013, 16:37

Et s'il n'y avait que ça!!! Vous n'avez aucune idée de ce que vous avez manqué.

Ben non parce que parmi les constructeurs navals il n'y a pas que des "charpentiers" qu'on qualifie d'ailleurs plutôt en parlant d'eux de "charpentiers de marine" pour les distinguer des autres. Exactement comme à terre si tous les appareilleurs sont maçons tous les maçons ne sont pas appareilleurs. Ou dans un autre domaine si tous les vitrailliers sont vitriers tous les vitriers ne sont pas vitraillers.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Dim 02 Juin 2013, 16:52

Rex T. a écrit:
Simon1976 a écrit:
Chrétien et franc-maçon : les raisons d'une incompatibilité

http://www.zenit.org/fr/articles/chretien-et-franc-macon-les-raisons-d-une-incompatibilite

Vaut la peine de copier-coller:

Citation :
Rome, 28 mai 2013 (Zenit.org) | 505 clics

A l'occasion de la démission d'un prêtre du diocèse d'Annecy pour appartenance active à la Franc-maçonnerie, le diocèse publie cette réflexion sur les "raisons d'une incompatibilité" entre ces deux appartenances, notamment en rappelant les décisions de la Congrégation pour la doctrine de la foi (cf. http://www.diocese-annecy.fr/rubriques/haut/diocese/leveque/textes-officiels/quelques-notes-sur-la-fm.pdf).

.

Bof rien que du préchi précha moultes fois rabaché... vous avez dit papegays????
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 09:06

adamev a écrit:


Ben non parce que parmi les constructeurs navals il n'y a pas que des "charpentiers" qu'on qualifie d'ailleurs plutôt en parlant d'eux de "charpentiers de marine" pour les distinguer des autres. Exactement comme à terre si tous les appareilleurs sont maçons tous les maçons ne sont pas appareilleurs. Ou dans un autre domaine si tous les vitrailliers sont vitriers tous les vitriers ne sont pas vitraillers.

Charpentier de Marine, oui... Ds l'ancienne marine, on n'était pas si spécialisé qu'aujourd'hui, et à part les maitres-voiliers et si l'on veut les fondeurs pour les ancres, il n'y avait pas grand chose à compléter au travail des charpentiers.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 09:08

[quote]
adamev a écrit:
Et s'il n'y avait que ça!!! Vous n'avez aucune idée de ce que vous avez manqué.

Mais Adamev encore bien moins.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 09:10

Citation :
adamev a écrit:
Rex T. a écrit:
Simon1976 a écrit:
Chrétien et franc-maçon : les raisons d'une incompatibilité

http://www.zenit.org/fr/articles/chretien-et-franc-macon-les-raisons-d-une-incompatibilite

Vaut la peine de copier-coller:

Citation :
Rome, 28 mai 2013 (Zenit.org) | 505 clics

A l'occasion de la démission d'un prêtre du diocèse d'Annecy pour appartenance active à la Franc-maçonnerie, le diocèse publie cette réflexion sur les "raisons d'une incompatibilité" entre ces deux appartenances, notamment en rappelant les décisions de la Congrégation pour la doctrine de la foi (cf. http://www.diocese-annecy.fr/rubriques/haut/diocese/leveque/textes-officiels/quelques-notes-sur-la-fm.pdf).

.

Bof rien que du préchi précha moultes fois rabaché... vous avez dit papegays????


Des arguments clairs et précis ne sont pas du préchi-prècha.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 11:48

Rex T. a écrit:

Chrétien et franc-maçon :
les raisons d’une incompatibilité

Les francs-maçons nient la possibilité d’une connaissance objective de la vérité.

Et c'est faux. Les FM proclament l'existence d'un Principe Créateur cause et fin de tout. Ils laissent à chacun le soin de le nommer et de l'adorer selon son coeur dans le respect de la pensée de l'autre. Ils rejettent les affirmations dogmatiques qui tendent à faire de l'indémontré et de l'indémontrable preuves de vérité. Ils rejettent de même celles qui ne sont que prétentions humaines à l'infaillibilité et à la supériorité. On ne peut imposer à personne de croire ni de croire d'une certaine façon.

Ainsi, le maçon soutient le primat et l’autonomie de la raison par rapport à toute vérité révélée.

Seul Dieu connait la Vérité de ce qu'il est. Et il s'est entièrement révélé dans/par la Création. Cette Vérité peut être approchée par l'étude des conséquences et des causes mais jamais totalement dévoilée. Toute tentative pour le qualifier est une réduction de ce qu'il est.

Il refuse l’idée même d’une révélation,

Ben non et c'est clairement énoncé dans nos textes. Ce que justement la méthode maçonnique propose c'est de s'affranchir "des idéologies ou des constructions subjectives" qui sont le propre des religions dogmatiques qui cherchent à maintenir l'homme dans la soumission (pour preuve tout manquement à la doctrine catholique fait de la personne un pécheur, voire un hérétique immédiatement sanctionné). De récents discours épiscopaux posent la liberté de conscience comme un droit fondamental.

Il n’y a donc, selon la FM, aucune connaissance objective de Dieu, en tant qu’Être personnel.

Faux nos rextes disent le contraire... à condition de les lire et de les méditer. Quand à la conception chrétienne (entendre ici catholique romaine) c'est la conception chrétienne et chacun a le droit d'y adhérer ou de la rejeter. Quant à "l'immense amour" connaissons-nous un père qui fait périr ses fils en laissant advenir des catastrophes, des maladies... à la cause desquelles les hommes sont étrangers???

Les dogmes dans l’Église sont.../... des balises qui indiquent le mystère du Christ,

Ce sont au mieux des interprétations de ce que furent et la vie et les paroles (+- attribuées) du Christ

Selon la « philosophie » franc-maçonne, l’homme n’a pas besoin de salut.

La FM n'étant pas une religion n'a pas à proposer un hypothétique salut fondé sur de non moins hypothétiques prémices divines. Elle laisse à chacun le soin de faire son salut selon la religion de son coeur.

Au plan éthique, les différences sont aussi considérables. Pour le franc-maçon, les règles morales sont appelées à évoluer sans cesse sous la pression de l’opinion publique et des progrès de la science.

Ce n'est en effet pas parce que l'homme est à la semblance, et non à l'image de Dieu, que les règles morales ne doivent pas évoluer en fonction non de l'opinion publique mais en fonction du degré d'élévation de la conscience humaine. Et l'histoire nous montre bien que l'église romaine n'a eu de cesse, au delà de ses excès, de faire évoluer positivement ce niveau de conscience. De plus pour parler de morale encore faut-il que la sienne ne soit pas contestable.

La franc-maçonnerie conteste ainsi toute autorité morale et doctrinale

Faux. Il suffit de lire le premier chapitre des Constitutions d'Anderson consacré "à Dieu et à la religion" ainsi que celui consacré aux Devoirs civils.

C’est finalement le règne du « Moi » ! Et la domination du relativisme...

Pure calomnie!!!

Les différentes confessions religieuses auxquelles appartiennent les adhérents sont considérées comme secondaires par rapport à l’appartenance plus englobante et supra-confessionnelle à la fraternité maçonnique : ce qui conduit forcément à tout apprécier et juger du point de vue maçonnique.... sans s’en rendre compte.

Point de vue contestable et facile à renvoyer car les dogmes tendent justement à tout apprécier et juger du point de vue catholique romain.... sans s’en rendre compte

L’engagement au sein de la franc-maçonnerie transforme l’acte de foi chrétien.

Affirmation sans preuve!!! Et encore une fois abus de langage chrétien n'est pas forcément catholique romain.

Il ne peut être neutre : les rites initiatiques dans le secret des loges produisent inévitablement leurs effets sur les membres.

Sinon à quoi bon???

La revendication de la « liberté absolue de conscience » est le produit de la « doctrine » relativiste qui s’impose progressivement, à l’insu même des intéressés.

La revendication de la « soumission absolue de la conscience aux dogmes romains» est le produit de la « doctrine, du magistère» dogmatique romain qui s’impose progressivement, à l’insu même des intéressés. Et il suffit de lire ce site pour en être rapidement convaincu. De ce point de vue pas de différence entre islam et catholicité.

La franc-maçonnerie revendiquant pour ses membres une adhésion totale,

Mensonge!!! Tous nos textes demandent aux membres d'être et de rester des hommes (et des femmes) "libres et de bonnes moeurs" y compris en loge.

il est évident que la «double appartenance » est impossible pour un chrétien qui « appartient au Christ » (Rm 14,8).

Jésus a dit "suis moi" pas "soumet-toi"!

Références :
- « L’Eglise et la franc-maçonnerie. Déclaration de l’épiscopat allemand », La Documentation Catholique, N° 1807 – 3 Mai 1981, p.444-448.

Quand on sait sur quelles bases trompeuses fut établie cette déclaration on ne peut qu'encourager à ne pas en tenir compte.

- « Foi chrétienne et franc-maçonnerie ». Osservatore Romano 26.11.83, La Documentation Catholique, N° 1895 – 5 Mai 1985, p. 482-483.

Références circulaires qui ne s'appuient que sur les seules affirmations favorables à l'église romaine sans jamais citer un seul des textes maçonniques authentiques. Magnifiques démonstrations de pensée doctrinaire de type stalinien.

Vous avez dit "arguments clairs et précis"????
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 12:37

Je comprends que la FM considère que l'évolution des terriens sera nécessairement positive .
Elle est seulement là pour l'accélérer .

Si j'ai bien compris , c'est effectivement antinomique par rapport au christianisme , qui voit l'évolution sous forme de chutes humaines et de relèvements divins .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 14:17

[quote][quote="adamev"]
Rex T. a écrit:

Chrétien et franc-maçon :
les raisons d’une incompatibilité

Les francs-maçons nient la possibilité d’une connaissance objective de la vérité.

Et c'est faux. Les FM proclament l'existence d'un Principe Créateur cause et fin de tout. Ils laissent à chacun le soin de le nommer et de l'adorer selon son coeur dans le respect de la pensée de l'autre. Ils rejettent les affirmations dogmatiques qui tendent à faire de l'indémontré et de l'indémontrable preuves de vérité. Ils rejettent de même celles qui ne sont que prétentions humaines à l'infaillibilité et à la supériorité. On ne peut imposer à personne de croire ni de croire d'une certaine façon.


Ils rejettent donc la révélation divine, les vérités reçues des apôtres et transmises par la Tradition de l'Eglise, précisées dans les dogmes selon des témoignages et qui ne tendent en rien à faire de l'indémontré/indémontrable des preuves de vérité , mais sont seulement dignes de foi.




Citation :
Ainsi, le maçon soutient le primat et l’autonomie de la raison par rapport à toute vérité révélée.

Seul Dieu connait la Vérité de ce qu'il est. Et il s'est entièrement révélé dans/par la Création. Cette Vérité peut être approchée par l'étude des conséquences et des causes mais jamais totalement dévoilée. Toute tentative pour le qualifier est une réduction de ce qu'il est.

Dieu se connait et s'est révélé en Jésus-Christ, et non pas entièrement dans la Création.
L'étude des causes et des conséquences ne saurait conduire à Jésus...



Citation :

Il refuse l’idée même d’une révélation,

Ben non et c'est clairement énoncé dans nos textes. Ce que justement la méthode maçonnique propose c'est de s'affranchir "des idéologies ou des constructions subjectives" qui sont le propre des religions dogmatiques qui cherchent à maintenir l'homme dans la soumission (pour preuve tout manquement à la doctrine catholique fait de la personne un pécheur, voire un hérétique immédiatement sanctionné). De récents discours épiscopaux posent la liberté de conscience comme un droit fondamental.

Un témoignage n'est ni "une idéologie ni une construction s subjective"

ça, plutôt, c'est une idéologie: "Les FM proclament l'existence d'un Principe Créateur cause et fin de tout. Ils laissent à chacun le soin de le nommer et de l'adorer selon son coeur dans le respect de la pensée de l'autre": rien ne vient justifier ni corroborer cette proclamation, qui est à sa manière (impie) un acte de foi... dans la contestation de la Révélation;



Citation :
Il n’y a donc, selon la FM, aucune connaissance objective de Dieu, en tant qu’Être personnel.

Faux nos rextes disent le contraire... à condition de les lire et de les méditer.

C'est fait: mais il ne suffit pas de proclamer pour faire surgir (et d'où cela?) la connaissance de Dieu. Surtout si cette connaissance s'émiette en une multitude de conceptions individuelles qui peuvent être antinomiques.



Citation :
Les dogmes dans l’Église sont.../... des balises qui indiquent le mystère du Christ,

Ce sont au mieux des interprétations de ce que furent et la vie et les paroles (+- attribuées) du Christ

La catholicité d'un fm... Sans commentaires. Et il n'y a même pas ici de différence entre dogmes communs (à tous les chrétiens) et dogmes d'appartenance (à l'Eglise romaine)



Citation :
e]]Selon la « philosophie » franc-maçonne, l’homme n’a pas besoin de salut. [/b]

La FM n'étant pas une religion n'a pas à proposer un hypothétique salut fondé sur de non moins hypothétiques prémices divines. Elle laisse à chacun le soin de faire son salut selon la religion de son coeur.

Dieu reconnaitra les siens en effet.



Citation :
Au plan éthique, les différences sont aussi considérables. Pour le franc-maçon, les règles morales sont appelées à évoluer sans cesse sous la pression de l’opinion publique et des progrès de la science.

Ce n'est en effet pas parce que l'homme est à la semblance, et non à l'image de Dieu, que les règles morales ne doivent pas évoluer en fonction non de l'opinion publique mais en fonction du degré d'élévation de la conscience humaine. Et l'histoire nous montre bien que l'église romaine n'a eu de cesse, au delà de ses excès, de faire évoluer positivement ce niveau de conscience. De plus pour parler de morale encore faut-il que la sienne ne soit pas contestable.

On le voit avec les lois "sociétales" aujourd'hui...



Citation :
La franc-maçonnerie conteste ainsi toute autorité morale et doctrinale

Faux. Il suffit de lire le premier chapitre des Constitutions d'Anderson consacré "à Dieu et à la religion" ainsi que celui consacré aux Devoirs civils.

Le pape Anderson?



Citation :
Citation :
C’est finalement le règne du « Moi » ! Et la domination du relativisme...

Pure calomnie!!!

absence d'argument! voir au-dessus.



Citation :
Les différentes confessions religieuses auxquelles appartiennent les adhérents sont considérées comme secondaires par rapport à l’appartenance plus englobante et supra-confessionnelle à la fraternité maçonnique : ce qui conduit forcément à tout apprécier et juger du point de vue maçonnique.... sans s’en rendre compte.

Point de vue contestable et facile à renvoyer car les dogmes tendent justement à tout apprécier et juger du point de vue catholique romain.... sans s’en rendre compte

Il suffit de lire ce qu'écrit Adamev pour se rendre compte de l'état de sa foi catholique.
Ds l'Eglise catholique, on sait à qui l'on croit; ds la FM on ne sait plus très bien.



Citation :
L’engagement au sein de la franc-maçonnerie transforme l’acte de foi chrétien.

Affirmation sans preuve!!! Et encore une fois abus de langage chrétien n'est pas forcément catholique romain.

Bien entendu, puisque autant de fm, autant de situations individuelles propres. Mais l'engagement fm influence la foi, c'est certain. Lire Adamev...


Citation :

Il ne peut être neutre : les rites initiatiques dans le secret des loges produisent inévitablement leurs effets sur les membres.

Sinon à quoi bon???

A quoi mauvais, plutôt!



Citation :
La revendication de la « liberté absolue de conscience » est le produit de la « doctrine » relativiste qui s’impose progressivement, à l’insu même des intéressés.

La revendication de la « soumission absolue de la conscience aux dogmes romains» est le produit de la « doctrine, du magistère» dogmatique romain qui s’impose progressivement, à l’insu même des intéressés. Et il suffit de lire ce site pour en être rapidement convaincu. De ce point de vue pas de différence entre islam et catholicité.

non ce n'est pas valable ds ce sens-là: personne ds l'Eglise, ne se "revendique soumis, etc... aux dogmes romains"; on ne se soumet qu'à Dieu; et la foi ne "s'impose pas progressivement" puisqu'elle est donnée par Dieu; et le baptême donné aux tout-petits n'ôte rien (hélas) au libre-arbitre de le renier une fois grand.



Citation :

La franc-maçonnerie revendiquant pour ses membres une adhésion totale,

Mensonge!!! Tous nos textes demandent aux membres d'être et de rester des hommes (et des femmes) "libres et de bonnes moeurs" y compris en loge.


Oui et alors? ça fait à l'évidence des fm libres d'aimer l'Eglise catholique, de croire en JC né d'une Vierge, mort sur la croix et ressuscité? Dans le respect de ses frères fm qui, je le rappelle:
Citation :
proclament l'existence d'un Principe Créateur cause et fin de tout. Ils laissent à chacun le soin de le nommer et de l'adorer selon son coeur dans le respect de la pensée de l'autre, qui rejettent les affirmations dogmatiques qui tendent à faire de l'indémontré et de l'indémontrable preuves de vérité[/b]. Ils rejettent de même celles qui ne sont que prétentions humaines à l'infaillibilité et à la supériorité. On ne peut imposer à personne de croire ni de croire d'une certaine façon

Autrement dit en FM vos frères maçons rejettent collectivement (donc vous, fm éventuellement catho êtes impliqué dans ce rejet) une chose que vous voudrez néanmoins professer individuellement...



[b]


Dernière édition par Karl le Mar 04 Juin 2013, 08:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 14:21

boulo a écrit:
Je comprends que la FM considère que l'évolution des terriens sera nécessairement positive. Elle est seulement là pour l'accélérer .

Si déjà elle parvient y aider ça sera pas mal.

Si j'ai bien compris , c'est effectivement antinomique par rapport au christianisme , qui voit l'évolution sous forme de chutes humaines et de relèvements divins.

Et c'est bien là en effet le problème. Nous pensons que l'humanité tend vers le plus grand bien (vous l'appelez comme vous voulez). Que ça ne se fait pas sans difficulté, sans corrections de trajectoires... qui ne doivent qu'à la conscience de plus en plus éclairée des hommes. Importe peu que ce soit par le truchement des religions ou des philosophies positives. Et c'est la raison pour laquelle nous pensons aussi que Dieu attend de l'homme qu'il soit debout prenant le monde à bras le corps pour la plus grande gloire de son créateur.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE   Lun 03 Juin 2013, 15:24

ça fait à l'évidence des fm libres d'aimer l'Eglise catholique, de croire en JC né d'une Vierge, mort sur la croix et ressuscité?

Ben oui... pourquoi pas????

Dire "Dieu est" est un acte de foi respectable que tout homme ou institution peut proclamer et professer. Pas une vérité démontrée et démontrable.
Dire "Dieu est ceci ou celà" est encore acte de foi qui tend cependant à réduire Dieu à des conceptions humaines. Pas une vérité démontrée et démontrable.
Dire "Dieu est ceci ou celà parce que je vous le dit parce qu'il me l'a dit (ou m'a inspiré de le dire)" est de l'ordre de l'affirmation dogmatique, sectaire, indémontrable et indémontrée.

Vouloir imposer ces conceptions dogmatiques et sectaires est de l'ordre du totalitarisme et de l'imposture. Donc est imposture et totalitaire celui qui prétend, affirme, éventuellement par contrainte morale et physique (c'est le cas et ce le fut le cas de l'église romaine) que "son" dieu est le vrai dieu.
En tant que tel(le) doit être rejeté parce que Dieu s'est révélé dans/par sa création à tous les hommes et non à un groupe particulier.

Tenter d'expliquer le sens de cette révélation est respectable. Vouloir imposer par différentes contraintes morales et physiques cette tentative comme vérité dogmatique est de l'ordre de l'imposture. D'une certaine manière, avec la prétention d'infaillibilité c'est même une négation de l'idée même de Dieu.

Et ce qui est amusant ici c'est que c'est pratiquement le thème des travaux de ma loge ce soir. Merci de cette mise en jambe...
Revenir en haut Aller en bas
 
EGLISE CATHOLIQUE ET FRANC-MAÇONNERIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» le role du diacre dans l'eglise catholique
» Les dires de Goebbels sur l'Eglise Catholique
» Toute critique sur l'Eglise Catholique Romaine sera retirée.
» Prières chantées + sainte Eglise Catholique
» Pour le nouvel ordre mondial, la disparition de l'Eglise catholique est un impératif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: