DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Centre d'extermination nazi et euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Dim 19 Mai 2013, 13:40

Bonjour,

Je suis tombé sur cet article de Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Sonnenstein_Euthanasia_Centre

En français ce centre se nomme "Centre d'extermination nazi de Pirna-Sonnenstein", en anglais "Sonnenstein Euthanasia Centre"

Ce qu'on appelais à l'époque extermination s'appelle aujourd'hui euthanasie, mais finalement c'est la même chose.

Citation :
Le centre d'extermination nazi de Pirna-Sonnenstein était situé au château de Sonnenstein, à Pirna (Saxe), où un hôpital existait déjà depuis 1811. Il est l'un des lieux qui a servi de cadre au programme Aktion T4, entre 1940 et 1941, et qui a mené à la mort environ 15 000 personnes handicapées et de détenus de camps de concentration. De nos jours, le mémorial de Pirna commémore y est installé.

Ces quelques passages tirés du site http://www.phdn.org méritent aussi d'être cités pour mettre en lumière ces faits historiques qui aujourd'hui se répètent avec l’assentiment de la population endoctrinée.

"C’est à des conceptions de ce genre que se référait Adolf Hitler lorsqu’il écrivait dans Mein Kampf que la Nature ne destinait à vivre que les meilleurs et anéantissait « les faibles ». La valeur de la vie d’un individu, qu’il s’agisse d’un malade mental ou d’un incurable, était déterminée par une sorte de « balance de profits et pertes » de la communauté. "

"Certaines publications, la radio, le cinéma, plusieurs conférenciers posaient insidieusement la question : est-il sensé de laisser en vie des malades mentaux improductifs dont l’entretien est souvent très coûteux ? Ne vaudrait-il pas mieux, pour eux-mêmes, les libérer de leurs souffrances ? "

"C’est en temps de guerre, « lorsque l’attention du monde entier se porte sur les opérations militaires, et lorsque la valeur de la vie humaine pèse de toute façon moins lourd », qu’il serait d’après [Hitler], le plus facile de « libérer le peuple de la charge des malades mentaux. »."

"Lors des délibérations qui eurent lieu pendant l’été et l’automne de 1939, Hitler dit clairement qu’il serait souhaitable de mettre fin à « l’existence indigne d’être vécue » des malades mentaux."

"Il existait un précédent. Un couple nommé Knauer avait demandé à Hitler d’accorder la délivrance par la mort (littéralement, Gnadentod, la « mort de grâce ») à leur enfant incurable. Celui-ci, qui était soigné à la clinique de l’université de Leipzig, fut mis à mort par endormissement, et l’on décida de faire désormais de même dans des cas analogues."

"Auprès de la chancellerie du Führer naquit un organisme camouflé sous le nom de code « Comité du Reich pour l’étude scientifique des maladies graves héréditaires et congénitales » (en abrégé, « Comité du Reich »). Par circulaire du ministre de l’intérieur du Reich en date du 18 août 1939, les sages-femmes et les médecins furent soumis à l’obligation de déclarer les enfants souffrants d’une difformité. Ceux-ci, à l’exception des cas les plus bénins, tels que becs-de-lièvre, pieds-bots, gueules-de-loup, furent regroupés dans ce qu’on appelait les « groupes spéciaux d’enfants », où on les tuait par des piqûres de morphine ou de scopolamine, en leur faisant ingérer du luminal ou en les laissant simplement mourir de faim. "

"Par un ordre verbal, Adolf Hitler chargea un médecin de sa suite, le Dr Karl Brandt, et le Reichsleiter Philipp Bouhler, de la chancellerie du Führer, qui s’occupaient de l’« euthanasie » des enfants, d’éliminer aussi les malades mentaux adultes « de la manière la moins bureaucratique possible », mais dans le secret le plus strict. "

"Les médecins choisis par Bouhler et Brandt furent convoqués à Berlin pour un entretien préalable auquel prirent part également le chef des médecins du Reich, le Dr Conti, et le Dr Linden, du ministère de l’intérieur du Reich. On leur exposa les mesures d’élimination envisagées, en précisant que Hitler se refusait, pour des raisons politiques, à promulguer une loi et exigeait un secret absolu. (la loi est votée aujourd'hui, et les massacres se font au grand jour, Hitler en serait fier !) On leur donnait cependant l’assurance qu’ils seraient à l’abri de toute poursuite pénale"

"Ces pouvoirs d’élimination, qui visaient en réalité à protéger la race, la démographie ou l’économie de guerre par l’extermination des « races inférieures », ou des « existences superflues » inaptes au travail, furent ainsi, dès le début camouflés sous la justification de « délivrance par la mort ».

Les exécutants ont par la suite préparé plusieurs projets de loi tendant à légaliser l’euthanasie. Mais Hitler les rejeta, arguant que les réactions éventuelles de l’ennemi rendaient nécessaire d’attendre la fin de la guerre pour la promulguer. "


Et ça continue sur des dizaines de pages ...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Dim 19 Mai 2013, 14:32

Incroyable qu'on récupère les idées d'un fou qu'on a combattu au nom de la civilisation ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Dim 19 Mai 2013, 14:48

"On" ne récupère en fait rien.

Le programme Aktion T4 était la mise à mort systématique par l'état - en l'occurrence le troisième reich - des personnes handicapées au nom de la pureté raciale. Cette mise à mort était faite de l'initiative de l'état à sans que soit même demandé l'insu des familles.

Elle préfigure la shoah. Du reste, la plupart des personnes qui "oeuvrèrent" dans le cadre de ce programme furent aussi par la suite actives dans le cadre de l'Aktion Reinhard.

Et il n'y eut pas que des instructions orale d'Adolf Hitler. On dispose aussi d'un ordre écrit signé de sa main.

Enfin, il y eut des protestations des églises allemandes, la plus connue étant le sermon prononcé le 3 août 1941 par Clemens August von Galen, évêque de Münster. Elles arrivèrent toutefois trop tard, le programme étant quasiment achevé. Peu de temps après, les bourreaux allaient s'employer à d'autre tâches à Sobibor, Treblinka, Belzec et autres lieus d'aussi sinistre mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 11:22

Le problème de ces théories, c'est que ce sont les autorités morales et dominantes d'une époque qui déterminent qui est malade mental et qui ne l'est pas..
On peut se poser les mêmes questions aujourd'hui quand on voit des personnes enfermées dans les hôpitaux psychiatriques..
En général ces autorités fabriquent ces processus de nettoyage.. pas ethnique.. mais idéologique pour assoir leur pouvoir sur le monde social..
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 11:56

Philippe B. a écrit:


Ce qu'on appelais à l'époque extermination s'appelle aujourd'hui euthanasie, mais finalement c'est la même chose.

A une petite, mais cruciale, différence: les camps de la mort nazis tuaient par groupes entiers, y compris si les personnes ne voulaient pas mourir.
L'euthanasie active, c'est un malade qui veut mourir et un médecin qui accepte de le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 14:09

Pierre d'Aumont a écrit:
Philippe B. a écrit:


Ce qu'on appelais à l'époque extermination s'appelle aujourd'hui euthanasie, mais finalement c'est la même chose.



A une petite, mais cruciale, différence: les camps de la mort nazis tuaient par groupes entiers, y compris si les personnes ne voulaient pas mourir.
L'euthanasie active, c'est un malade qui veut mourir et un médecin qui accepte de le tuer.

ça, je ne sais pas si c'est le malade qui veut vraiment mourir ? car c'est souvent à la famille que le médecin en parle et non au malade.

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 14:15

Espérance a écrit:
ça, je ne sais pas si c'est le malade qui veut vraiment mourir ?
En vérité il ne veut pas. Ce qu'il veut, c'est arrêter de souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 14:21

Pierre d'Aumont a écrit:
Espérance a écrit:
ça, je ne sais pas si c'est le malade qui veut vraiment mourir ?


En vérité il ne veut pas. Ce qu'il veut, c'est arrêter de souffrir.

c'est vrai. Certains le demande carrément, mais par contre, la famille a t-elle le droit d'accepter
de "soulager" le malade ?

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 14:43

Espérance a écrit:
Pierre d'Aumont a écrit:
Espérance a écrit:
ça, je ne sais pas si c'est le malade qui veut vraiment mourir ?



En vérité il ne veut pas. Ce qu'il veut, c'est arrêter de souffrir.


c'est vrai. Certains le demande carrément, mais par contre, la famille a t-elle le droit d'accepter
de "soulager" le malade ?
Les textes actuels sont clairs sur le sujet. La seule personne concernée est le malade. Si le malade n'est pas en mesure d'exprimer son avis, on regarde s'il a désigné une "personne de confiance" et on se tourne vers elle. Si le malade n'est pas en mesure d'exprimer son avis et qu'il n'y a pas de personne de confiance, on se tourne vers la famille. D toute façon il sera hors de question de laisser une personne souffrir, tout sera mis en œuvre pour faire taire cette souffrance, y compris si les médicaments utilisés ont des effets secondaires dévastateurs pour un organisme déjà épuisé. Si la famille réclame la douleur pour son proche, elle ne l'aura pas.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 14:53

Si le malade n'a pas exprimé de volonté d'en finir, on ne doit pas décider à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16667
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:11

et quand le malade ne peut pas, je ne me verrais pas demander l'euthanasie non plus.
Pour maman qui était dans le coma, j'ai juste demandé qu'il n'y ait pas d'acharnement et apparemment, j'ai été entendue.
Je dis "apparemment", car on ne peut jamais savoir vraiment ce qu'il y a dans les perfusions !!!

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:37

Simon1976 a écrit:
Si le malade n'a pas exprimé de volonté d'en finir, on ne doit pas décider à sa place.
Qui a dit qu'il était question de décider à sa place?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:39

Vous à 14h43 .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:45

Espérance a écrit:
et quand le malade ne peut pas, je ne me verrais pas demander l'euthanasie non plus.
Pour maman qui était dans le coma, j'ai juste demandé qu'il n'y ait pas d'acharnement et apparemment, j'ai été entendue.
Je dis "apparemment", car on ne peut jamais savoir vraiment ce qu'il y a dans les perfusions !!!

Chaque cas est étudié. Chaque malade est un individu unique et donc il ne peut pas y avoir de réponse standardisée. "l'obstination déraisonnable" (nom qui désigne l'acharnement) n'est plus de mise depuis une trentaine d'années, officiellement depuis 2002 et la Loi dite "Leonetti" relative aux droits des patients en fin de vie. La guérison n'est plus un objectif de soins quand on ne peut raisonnablement pas l'obtenir. La médecine à des limites et l'homme n'est pas immortel. Pour les perfusions, il suffit de demander ce qu'il y a dedans. En terme de soins palliatifs, de soins de support et de confort, les thérapeutiques médicamenteuses ne sont là que pour soulager le malade. On utilise des antibiotiques, des antalgiques, et même de la chimiothérapie anticancéreuse. On utilise certaines propriétés des médicaments, mais sans utiliser leur potentiel premier. Pour ma part, en tant que professionnel de santé, j'ai l'obligation règlementaire de fournir des explications claires et honnêtes aux malades, à leur famille. Sauf contre ordre du malade lui-même (certains ne veulent pas que leur famille soit tenue informée).


Dernière édition par Pierre d'Aumont le Mer 12 Juin 2013, 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:47

boulo a écrit:
Vous à 14h43 .

Ah ? J'ai pas compris ça moi.

Pierre a écrit:
D toute façon il sera hors de question de laisser une personne souffrir, tout sera mis en œuvre pour faire taire cette souffrance, y compris si les médicaments utilisés ont des effets secondaires dévastateurs pour un organisme déjà épuisé. Si la famille réclame la douleur pour son proche, elle ne l'aura pas.

Pierre ne parle pas d'obliger une personne à mourir, mais que les anti-douleurs peuvent causer la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:47

boulo a écrit:
Vous à 14h43 .


Apprenez à lire afin de comprendre ce que la personne écrit et non pas monter des interprétations délirantes. Si mes écrits ne sont pas clairs, je peux vous copier-coller le code de la santé publique à ce sujet. C'est indigeste à lire mais ça aurait le mérite de faire taire vos interprétations paranoïaques.
J'y vais?
Un résumé explicite:
1. La loi maintient l'interdit fondamental de donner délibérément la mort à autrui (conservations des textes antérieurs).

2. En revanche, elle énonce l'interdiction de l'obstination déraisonnable (L. 1110-5 CSP alinéa 2). Est considérée comme déraisonnable l'administration d'actes « inutiles, disproportionnés ou n'ayant d'autre effet que le seul maintien artificiel de la vie. »

3. Le respect de la volonté des patients : l'appréciation du caractère « déraisonnable » est le fait du patient s'il est en état d'exprimer sa volonté. Sinon, c'est le médecin qui prend la décision, après avoir recherché quelle pouvait être la volonté du patient (existence de directives anticipées, consultation de la personne de confiance, de la famille), et avoir respecté une procédure collégiale.

4. La préservation de la dignité des patients et l'obligation de leur dispenser des soins palliatifs : lorsque des traitements considérés comme de l'obstination déraisonnable sont arrêtés ou limités, la loi fait obligation au médecin de soulager la douleur, de respecter la dignité du patient et d'accompagner ses proches.

5. La protection des différents acteurs est assurée par la traçabilité des procédures suivies.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mer 12 Juin 2013, 15:58

Dragna Din a écrit:
boulo a écrit:
Vous à 14h43 .



Ah ? J'ai pas compris ça moi.

Pierre a écrit:
D toute façon il sera hors de question de laisser une personne souffrir, tout sera mis en œuvre pour faire taire cette souffrance, y compris si les médicaments utilisés ont des effets secondaires dévastateurs pour un organisme déjà épuisé. Si la famille réclame la douleur pour son proche, elle ne l'aura pas.



Pierre ne parle pas d'obliger une personne à mourir, mais que les anti-douleurs peuvent causer la mort...
Si ce n'est pas le but recherché, alors thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Ven 14 Juin 2013, 14:29

C'est sûr, c'est une question de point de vue
Tout le monde essaye d'arrondir les angles pour ne pas parler des vrais sujets..
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Sam 15 Juin 2013, 11:59

C'est bien ça, en apparence les personnes essayent de donner le change pour faire bonne figure
mais la vérité c'est que l'esprit des camps est bien présent dans le monde d'aujourd'hui
il suffit de plonger un peu dans la discussion sur les médecins, les médicaments pour s'en rendre compte
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Sam 15 Juin 2013, 12:17

Casper a écrit:
la vérité c'est que l'esprit des camps est bien présent dans le monde d'aujourd'hui
il suffit de plonger un peu dans la discussion sur les médecins, les médicaments pour s'en rendre compte
Dans le genre des propos à conserver dans les annales de la bêtise humaine, je garde celle-là en 2 après l'athéisme comme étiologie des maladies mentales pondu par notre ami Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Sam 15 Juin 2013, 12:24

C'est pourtant la vérité, comme le dit jésus, c'est la vérité qui sera moquée
j'ai assez circulé dans le monde pour affirmer cela
c'est la différence les gens parlent mais ils n'ont jamais rien fait de leur vie
ils vivent sur les lauriers de la pensée dominante
mais ils n'ont pas expérimentés ce dont ils parlent
c'est ça la différence avec moi, je parle de ce que j'ai expérimenté
Revenir en haut Aller en bas
Pierre d'Aumont



Masculin Messages : 530
Inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Sam 15 Juin 2013, 14:05

La vérité mon bon, personne ne l'a et personne ne l'aura.....du moins de son vivant.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9346
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Centre d'extermination nazi et euthanasie   Mar 25 Juin 2013, 23:39

Pierre d'Aumont a écrit:
... De toute façon il sera hors de question de laisser une personne souffrir, tout sera mis en œuvre pour faire taire cette souffrance, ...

Choisissez mieux vos mots , cher Pierre d'Aumont . Cela évitera des malentendus et des querelles inutiles .

Et cessez de prendre les autres de haut .
Revenir en haut Aller en bas
 
Centre d'extermination nazi et euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Centre d'extermination nazi et euthanasie
» Demande d'euthanasie
» Wewelsburg, centre initiatique de l' Ordre Noir
» Shoah, rescapés des camps d'extermination
» Françoise Pédeau, missionnaire au Burkina Faso depuis près de vingt ans, responsable d'un centre d'accueil pour enfants handicapés dans la région est du pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: