DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La religion maçonnique républicaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 11:37

La république française s'est construite sur le sang des assassinats des Rois et des Martyrs.

Elle fait croire qu'elle est laïque, mais c'est une religion. On le voit de plus en plus avec cette loi pour le mariage des invertis.


Bulletin de la Grande Loge de France, 1933 a écrit:
"Il faut oser penser, oser croire, oser affirmer que ce qui nous unit, en Maçonnerie, est bien une religion intégrale, totale, universelle, et que celle-ci est et doit être au-dessus de toute quelconque religion."


Claude Bartolone a écrit:
"la République a besoin de rites. La démocratie, c'est une véritable religion, elle a besoin de rites pour être reconnue et acceptée".

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 11:38

Vincent Peillon a écrit:
La Franc-maçonnerie, c'est la religion de la République
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 12:09

Abenader a écrit:
Vincent Peillon a écrit:
La Franc-maçonnerie, c'est la religion de la République

Sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 12:10

J'ai retrouvé l'interview de Monsieu Peillon qui explique très bien la chose. Very Happy



Je voulais souligner les contre pouvoirs qui se mettent en place souvent haineux, dénonciateurs oui, mais toute les théories du complot qui sont fait autour ne sont faite que pour diviser davantage les hommes entre eux, et brasser de la haine envers son prochain.
La division profite à qui ? Ben au diable, diviser pour mieux régner.
Simple petit rappel qu'il me semblait important de préciser. :bisou:

Un article du figaro en parle très bien : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/12/07/01016-20121207ARTFIG00492-le-nouveau-pouvoir-des-francs-macons.php

Citation :
Le retour aux affaires des socialistes, après dix ans d'absence, est une excellente nouvelle pour les obédiences maçonniques, au premier rang desquelles le Grand Orient de France, qui entendent bien peser à nouveau sur le débat politique. Mais discrètement... Décryptage.


«Nous voulons refonder l'école de la République. Et nous voulons refonder la République par l'école!» En cette soirée du 16 novembre, debout derrière le pupitre de l'orateur, dans le grand temple Groussier du Grand Orient de France (GO), au siège parisien de l'obédience, rue Cadet (Paris IXe), Vincent Peillon, le ministre de l'Éducation nationale, sait que l'assistance, composée essentiellement de francs-maçons, lui est acquise. Sans notes, ce philosophe de formation plaide durant une trentaine de minutes pour le retour d'un pouvoir spirituel républicain - celui de la connaissance et d'une certaine «morale laïque» - dont les enseignants seraient les messagers. «L'école doit surmonter la crise de l'avenir et celle de l'identité nationale», lance le ministre avec fougue. Dans le temple, les frères et sœurs écoutent avec ferveur ce discours d'un «profane» qui leur va droit au cœur. Sans être franc-maçon, Vincent Peillon a beaucoup écrit sur la pensée de Ferdinand Buisson, le bras droit du frère Jules Ferry, père de l'instruction publique en France, et sur Pierre Leroux, un franc-maçon défenseur d'un socialisme fraternel et spiritualiste dans les années 1848-1870. «Peillon partage nos valeurs, c'est un maçon sans tablier», se réjouit l'un des invités de cette soirée.
Vincent Peillon, invité du Grand Orient, le 16 novembre 2012. Crédits photo : JEAN-ERICK PASQUIER
Après le ministre, d'autres orateurs, dont deux anciens Grands Maîtres du GO, Patrick Kessel et Jean-Michel Quillardet, entonnent des couplets lyriques sur les mérites de la laïcité, se félicitant du nouveau souffle venu de la Rue de Grenelle depuis le mois de mai. En tant qu'inspecteur de l'Éducation nationale, Alain Seksig, lui-même affilié au GO, plaide de son côté pour une formation des enseignants à la laïcité. «Monsieur le ministre, ne cédez pas sur les principes», lance pour finir le Grand Maître actuel du GO, José Gulino, avant de clore la séance, ravi de cette conférence exceptionnelle. Vincent Peillon n'est pas la seule personnalité de gauche à s'afficher ainsi au GO, redevenue l'obédience phare de la maçonnerie française ces derniers mois. Le GO attend notamment la visite rue Cadet, le 9 décembre, de Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale. Les propos de celui qui se présente comme un profane - mais que beaucoup de frères voient comme un de leurs soutiens - seront probablement appréciés. Petit détail révélateur: lors de son élection au perchoir en juin dernier, une trentaine de députés «initiés» ont été mobilisés dans les dernières heures. En coulisses, le fabiusien Philippe Guglielmi, élu de Romainville, patron de la fédération PS de Seine-Saint-Denis, terre d'élection de Bartolone, et ancien Grand Maître du GO (de 1997 à 1999), a manœuvré pour favoriser l'élection de son ami. «Je ne démens pas», s'amuse ce colosse affable quand on l'interroge sur cet épisode.
Le Grand Orient, marqué à gauche, retrouve des couleurs

La gauche revenue au pouvoir, les francs-maçons pavoisent. Pour Philippe Guglielmi, pas de doute, l'heure est à la reconquête. «Nous avons loupé pas mal de rendez-vous ces dernières années, sur les thèmes de la laïcité et de la lutte contre l'extrême droite, il est temps de réagir», confie-t-il. Élu Grand Maître du GO en septembre, pour un court mandat d'un an, José Gulino, un solide socialiste du Pas-de-Calais, est sur cette ligne. Il ne fait pas mystère de sa volonté de peser sur la scène politique quel que soit le sujet, du mariage gay au projet de loi bancaire, de la réforme de l'État à celle des institutions. Il veut même envoyer des «cahiers de doléances» républicaines aux élus.
«Concrètement, le GO marque des points», constate Patrice Hernu, animateur du club inter-obédientiel Dialogue et Démocratie française, qui a vainement tenté d'organiser des débats avec tous les candidats durant la campagne présidentielle. Le GO a réussi à les torpiller, préférant faire venir les candidats rue Cadet...
Naturellement, ce retour en grâce n'a pas la même force qu'en 1981, lors de l'élection de François Mitterrand. À l'époque, les piliers de l'équipe Mitterrand - de Charles Hernu à Pierre Joxe - étaient des «frères trois points» et le Grand Maître du GO, Roger Leray, appelait les ministres directement au téléphone pour donner ses consignes. «Cette ère est révolue et l'influence politique des francs-maçons, après avoir atteint des sommets sous la IIIe République, n'a cessé de décliner», estime l'historien Roger Dachez, président de l'Institut maçonnique de France. L'abandon du projet du grand service public unifié de l'éducation, après les manifestations monstres en faveur de l'école libre en 1984, a douché les frères. François Mitterrand, formé chez les pères maristes, n'a finalement guère donné suite aux injonctions des obédiences.
Jacques Chirac, petit-fils d'un Vénérable d'une loge du GO, était plus sensible aux idées défendues chez les maçons. Son successeur Nicolas Sarkozy a, quant à lui, soufflé le chaud et le froid à l'égard des frères: ses envolées de campagne en 2007, citant des figures historiques de la République, ont été en partie inspirées par Alain Bauer, ancien Grand Maître du GO de 2000 à 2003 ; en revanche, ses discours de Latran (2008), de Grenoble (2010) et ceux de la dernière présidentielle empruntaient davantage au registre catholique de son conseiller Patrick Buisson. «Nous avions de bons contacts avec Sarkozy grâce à Bauer, mais le retour des thèmes de la droite dure ne pouvait que nous déplaire», résume Jean-Michel Quillardet.
Claude Bartelone, un ami des frères. Crédits photo : Sébastien SORIANO/LE FIGARO/Sébastien SORIANO/LE FIGARO
Avec Hollande, les francs-maçons se sentent plus à l'aise. «C'est vrai, nous reprenons un peu d'air», confie l'ancien ministre socialiste de l'Emploi Jean Le Garrec, frère du GO et président du Cercle Ramadier, qui fédère près de 1500 francs-maçons de gauche. Animateur de l'Alliance villes emploi, qui regroupe des élus sur ce thème, Le Garrec a récemment fait la tournée de ministres amis - Michel Sapin, Marylise Lebranchu, Benoît Hamon - et il en est ressorti confiant: «Nous comprenons que la crise est profonde, qu'il faut changer nos manières de penser, c'est pourquoi nous voulons nourrir cette réflexion, sur l'État ou l'économie», dit-il, confiant dans les capacités de François Hollande.
Le président peut compter, en retour, sur l'appui du GO et de la majorité de ses 52.000 membres. Alors que Ségolène Royal ou Martine Aubry, jugées distantes, agaçaient dans les loges, Hollande rassure. Le candidat du PS était d'ailleurs venu «plancher» rue Cadet le 22 novembre 2011. Une visite très appréciée. La présence de nombreux frères et sœurs dans l'entourage du président renforce ce climat favorable. Durant sa campagne, Hollande était secondé par des fidèles, dont certains, comme Jean-Marie Cambacérès, énarque de la promotion Voltaire, ou François Rebsamen, sénateur-maire de Dijon, sont des frères. Son actuel conseiller politique, Aquilino Morelle, aurait été initié au GO, une rumeur que ce dernier balaie avec amusement: «Je n'ai jamais été initié, si ce n'est par quelques jeunes femmes, il y a déjà malheureusement trop longtemps...» Christophe Chantepy, le directeur de cabinet de son premier ministre Jean-Marc-Ayrault, fait également partie des frères. Sollicité sur le sujet, il n'a pas réagi.
Une demi-douzaine de ministres sont maçons, sans l'avouer

Parmi les membres du gouvernement, une bonne douzaine sont présumés francs-maçons, mais seule une petite moitié d'entre eux l'avouent à demi-mot. Quelques-uns ne répondent pas, comme Marylise Lebranchu, Stéphane Le Foll ou Alain Vidalies. D'autres démentent formellement, tels le ministre du Travail Michel Sapin, bien qu'il soit en phase avec les idéaux des loges, ainsi que Benoît Hamon, George Pau-Langevin ou Michèle Delaunay. De son côté, Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, proche du GO, explique qu'il «ne peut pas répondre» aux questions sur le sujet. Initié de longue date, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, se contente d'un «no comment» diplomatique, ne souhaitant pas s'exprimer sur ses «convictions personnelles». Même réponse de Victorin Lurel, ministre délégué à l'Outre-Mer, membre du GO. Quant à Jérôme Cahuzac, qui reconnaît participer à des «tenues» et dont plusieurs sources au GO attestent son appartenance à cette obédience, il répond joliment, dans une formule très maçonnique: «La courtoisie, et même l'esprit de chevalerie, oblige à ne pas démentir ni à confirmer.»
Plus étonnant, la radicale de gauche Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la Décentralisation, bien connue à la Grande Loge féminine de France (GLFF), esquive le sujet en nous déclarant d'abord qu'elle ne se sent «pas compétente pour répondre à cette question», avant de dire qu'elle ne souhaite pas s'exprimer! À l'inverse, Manuel Valls est l'un des rares à assumer son affiliation passée. Son entourage confirme son initiation au Grand Orient en 1988 et sa fréquentation des loges jusqu'en 1996. «Il a ensuite quitté la franc-maçonnerie, faute de temps et d'intérêt», précise l'un de ses conseillers.
Manuel Valls et Jean-Yves Le Drian, deux initiés du gouvernement. Crédits photo : Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro
Mais l'importance de la maçonnerie ne se mesure pas seulement au nombre de ministres initiés, dont la liste ne peut être officielle ni exhaustive. C'est aussi une affaire de réseaux, d'hommes clés dans les ministères ou au Parlement. «L'influence des maçons se développe de manière diffuse, par capillarité, parce qu'on retrouve beaucoup de frères dans les cabinets ministériels, les administrations et les milieux politiques», estime Emmanuel Pierrat, avocat initié au GO et coauteur avec Laurent Kupferman de Ce que la France doit aux francs-maçons... et ce qu'elle ne leur doit pas (First éditions, 2012). Résultat: des connivences naissent dans les loges, des informations circulent et des petits services s'échangent. La solidarité obligée et le secret maçonnique (voir encadré page 40) que partagent les francs-maçons nourrissent, par conséquent, un certain copinage invisible, souvent au détriment de profanes, privés de ces clés d'influence. Bien introduit dans les cénacles de gauche, le GO possède, en ce domaine, quelques longueurs d'avance.
Les ministères de l'Intérieur et de la Défense, deux fiefs maçons

Rue de Grenelle, on l'a vu, Vincent Peillon est très inspiré par les idées défendues dans les loges. L'un de ses plus proches conseillers politiques, Marc Mancel, qui officie aux côtés de George Pau-Langevin, la ministre chargée de la Réussite éducative, serait membre du GO. Parmi d'autres «frères» influents à l'Éducation nationale, figure également l'ancien recteur Christian Forestier, qui fut directeur de cabinet de Jack Lang au ministère de 2000 à 2002. Administrateur général du Conservatoire national des arts et métiers et membre du Haut Conseil de l'Éducation, il coprésidait le comité de pilotage des rythmes scolaires instauré par Luc Chatel et il a été nommé en juillet parmi les quatre animateurs de la concertation sur l'école par Vincent Peillon.
Place Beauvau, Manuel Valls est en phase avec une administration où l'appartenance aux loges est réputée pouvoir accélérer les carrières. «Sous l'Empire, 90 % des commissaires de police étaient maçons. Cette proportion a diminué pour atteindre environ 10 % aujourd'hui», estime Alain Bauer, criminologue de profession et coauteur de nombreux ouvrages sur la maçonnerie. Lorsque Nicolas Sarkozy dirigeait le ministère de l'Intérieur, il avait justement recours aux «lumières» du frère Bauer, nommé en 2003 président du conseil d'orientation de l'Observatoire national de la délinquance. Claude Guéant, considéré comme plus proche de la Grande Loge nationale française (GLNF), obédience spiritualiste, n'a pas dérogé à cette règle Place Beauvau, s'appuyant quand il le fallait sur les réseaux maçonniques, notamment au sein des syndicats de policiers et de la préfecture de police de Paris.
Manuel Valls, épaulé par son conseiller Yves Colmou, autre initié au GO, peut compter sur son passé maçonnique pour conforter son assise. «Il n'en a pas besoin pour asseoir son autorité politique», avance l'un de ses conseillers. Mais l'un de ses meilleurs amis, croisé naguère chez les jeunes rocardiens, demeure Alain Bauer, auprès de qui il continue de puiser régulièrement quelques conseils. La nomination de Renaud Vedel, ancien bras droit du préfet de police de Paris Michel Gaudin, comme directeur adjoint de cabinet de Valls, ne serait pas sans rapport avec l'appui dont il a bénéficié de la part de Bauer. Ce dernier, en expert, résume: «La franc-maçonnerie a peu de pouvoir réel ; en revanche, elle a une grosse capacité de résistance. Elle peut faire échouer à peu près tout!»
Le climat est similaire au ministère de la Défense, où les obédiences se livrent, traditionnellement, à des bagarres de prés carrés. «Difficile de nier l'influence maçonnique à l'hôtel de Brienne, siège du ministère», s'amuse l'initié Patrice Hernu, fils de l'ancien ministre de Mitterrand. L'arrivée de Jean-Yves Le Drian et de son directeur de cabinet Cédric Léwandowski, deux frères, au ministère a fait jaser dans les loges. Cédric Léwandowski possède un réseau étendu, constitué au fil de sa carrière: il a, entre autres, travaillé comme conseiller au groupe socialiste à l'Assemblée, chargé de mission auprès du frère député Christian Pierret, chef de cabinet du frère Jean-Jacques Queyranne à la mairie de Bron, assistant parlementaire puis collaborateur du ministre de la Défense Alain Richard, chef de cabinet du président d'EDF, le frère François Roussely, et membre du groupe de réflexion sur la recherche stratégique piloté en 2007 par le frère Alain Bauer. Un CV très maçonnique - que l'intéressé ne commente pas - qui explique en partie sa nomination comme bras droit de Jean-Yves Le Drian!
Le Grand Orient a repris le contrôle de la Fraternelle parlementaire

Le Grand Orient peut surtout se targuer d'avoir des relais très solides au Parlement. Historiquement contrôlée par le GO, la Fraternelle parlementaire, appelée Frapar, qui réunit 410 membres de toutes obédiences, dont 150 députés et sénateurs (les deux tiers sont à gauche), avait été récupérée en 2009 par la GLNF, obédience rivale, grâce à l'élection à sa présidence de Bernard Saugey, sénateur UMP de l'Isère. Sous sa houlette, la Frapar s'est un peu réveillée, déposant ses statuts officiels et multipliant les auditions transpartisanes, notamment sur la bioéthique ou la fin de vie. L'échéance triennale du mandat de Saugey et l'arrivée d'une majorité de gauche, au Sénat puis à l'Assemblée nationale, ont sonné la fin de l'ère UMP-GLNF. Le GO a tout fait pour récupérer la présidence de cette fraternelle très politique. Une bataille gagnée discrètement. Lors de l'assemblée générale, le 13 novembre, le député PS du Nord, Christian Bataille, membre du GO, qui avait déjà piloté la Frapar, a été élu président, avec cinq voix d'avance, face à Pascale Crozon, députée PS du Rhône.
Des intermédiaires aux confluents des loges et du PS

En coulisses, plusieurs ex-parlementaires ont fait basculer quelques voix. Parmi eux, le septuagénaire Guy Lengagne, membre du GO, officiellement à la retraite à Boulogne-sur-Mer. «Cela m'embêtait un peu vis-à-vis d'une femme éminente, mais je me suis activé pour Bataille», reconnaît l'ex-ministre de la Mer de Mitterrand. Plus vaillant que jamais, l'ancien sénateur centriste Henri Caillavet, qui file sur ses 99 ans, a aussi écrit au même moment à ses collègues de la Frapar pour les inciter à reprendre le combat. «Nous vivons des instants quasi révolutionnaires, a plaidé le nonagénaire. Nous changeons de société. (...) Sans doute, la Fraternelle organisera des débats pour tenter, malgré les oppositions philosophiques et politiques, un texte recueillant autant que faire se peut un grand nombre de nos amis. Je songe à l'énergie, aux injustices sociales et la nécessité de revenir à une plus juste égalité.» Un vrai programme de travail...
Par ailleurs, la composition du nouveau bureau de la Frapar a donné lieu à de savants dosages, afin qu'y figurent les députés socialistes Pascale Crozon, Pascal Terrasse, Olivier Dussopt, Brigitte Bourguignon, Odile Saugues, le sénateur socialiste Claude Domeizel et la sénatrice PS Michèle André. Des petits strapontins ont tout de même été laissés à deux sénateurs UMP, Sophie Joissains, élue des Bouches-du-Rhône, et Christophe-André Frassa, représentant les Français de l'étranger.
Un autre initié discret figure dans l'organigramme de cette fraternelle: il s'agit d'Alain Simon, au titre du collège des hauts fonctionnaires. Cet homme méconnu est au carrefour de plusieurs sphères de la gauche et de la franc-maçonnerie: ancien des cabinets ministériels de Pierre Mauroy et Christian Pierret, secrétaire adjoint du groupe socialiste à l'Assemblée nationale de 1995 à 1997, actuellement contrôleur général à Bercy, Alain Simon est membre du Cercle Ramadier. Il est surtout l'un des 35 membres du Conseil de l'Ordre du GO, autrement dit son comité de pilotage. Beaucoup d'initiés de la rue Cadet prédisent qu'il sera candidat en septembre 2013 pour succéder comme Grand Maître à José Gulino. Proche du pouvoir, Alain Simon peut d'ores et déjà compter sur quelques poids lourds du GO pour son élection.
En attendant cette montée en puissance d'Alain Simon, d'autres intermédiaires s'activent. Alain Bauer ayant perdu le rôle de relais entre les francs-maçons et le pouvoir qu'il tenait sous Sarkozy, c'est Philippe Guglielmi, patron des socialistes de Seine-Saint-Denis, qui officie, en concurrence avec le profane Jean Glavany. Il a fait entrer au PS l'ancien Grand Maître Guy Arcizet, en poste jusqu'à septembre dernier. Ami de Claude Bartolone et lui-même membre de la Fraternelle parlementaire - en tant qu'ancien suppléant d'Elisabeth Guigou -, Guglielmi a surveillé de près l'élection de Christian Bataille. Avec un autre ancien Grand Maître, Patrick Kessel, il avait aussi préparé la venue de François Hollande rue Cadet en novembre 2011. Les déclarations faites sur place par le candidat socialiste en faveur de la constitutionnalisation de la loi de 1905 n'ont guère surpris Guglielmi et ses camarades: ils les avaient en partie téléguidées... Cependant, cette promesse est loin d'être tenue.
La constitutionnalisation de la loi de 1905 pose problème

La franc-maçonnerie a des alliés. Mais elle n'a pas tous les pouvoirs. Reçus secrètement en octobre par le secrétaire général de l'Élysée Pierre-René Lemas, grâce à l'entremise de Jean Glavany, José Gulino et quelques dignitaires du GO se sont vu rétorquer que la constitutionnalisation de la loi de 1905 se heurtait à deux obstacles. Juridique d'abord: il est délicat d'inscrire dans la constitution un texte qui coule dans le marbre la séparation des Églises et de l'État et prévoit des exceptions comme le concordat d'Alsace-Moselle. Politique ensuite: remettre en cause le concordat reviendrait à froisser nombre d'électeurs et d'élus dans les régions concernées.
Or l'Élysée redoute déjà que les scrutins territoriaux de 2014 soient une bérézina pour la gauche au pouvoir... «Il faut aider le président de la République à comprendre qu'on peut contourner ces obstacles», plaide Gérard Contremoulin, un frère socialiste du GO, anciennement proche du frère Jean-Luc Mélenchon, ardent défenseur du projet. Cependant, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a expliqué, lors de l'inauguration de la grande mosquée de Strasbourg, le 27 septembre, que le gouvernement restait attaché au régime concordataire. Bref: le projet de constitutionnalisation de la loi de 1905 aura bien du mal à voir le jour, même si José Gulino continue d'y croire urbi et orbi.
En revanche, les loges se sentent revigorées par d'autres batailles en cours. Celui du «mariage pour tous» en fait partie. Promotrices - au nom de l'égalité - de cette ouverture de droits pour les couples du même sexe, certaines obédiences sont prêtes à soutenir le projet de loi sur le sujet. Quitte à faire un peu de surenchère. Les déclarations du cardinal André Vingt-Trois, début novembre, traitant le mariage gay de «supercherie» ont notamment déclenché les foudres du GO.
Les tentations hégémoniques du GO agacent ses alliés

En voyage à l'étranger, José Gulino a dicté aussitôt un communiqué dénonçant «les positions arriérées et obscurantistes» et «les amalgames violents et haineux» du président de la Conférence des évêques de France. Effet boomerang: ce communiqué très anticlérical a d'abord chagriné... les autres obédiences maçonniques, qui espéraient un peu plus de concertation! «Le GO a une tentation hégémonique, que ses entrées dans le monde politique renforcent très nettement en ce moment», se lamente-t-on dans plusieurs obédiences. «Les religions ont le droit d'exprimer leurs points de vue. Et nous aussi, mais pas dans l'anathème», précise de son côté Catherine Jeannin-Naltet, la Grande Maîtresse de la GLFF. Une fois ces querelles dissipées, il est probable que les frères et sœurs les plus militants descendront dans la rue pour renforcer le camp des défenseurs du mariage gay. Ils devraient aussi se mobiliser pour soutenir les projets sur l'accompagnement médicalisé de la fin de vie, afin d'aller plus loin que les dispositions strictes prévues par la loi Leonetti de 2005. Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a confié une mission sur le sujet au Pr Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d'éthique. Favorables à cette évolution, les loges du GO, de la GLFF et du Droit humain ont déjà planché sur cette question. «Nous avons transmis notre texte sur l'exception d'euthanasie au Pr Sicard et aux parlementaires», explique Jacques Samouelian, le président du Droit humain, satisfait des premières réactions positives. Les frères de la Grande Loge de France (GLDF) ont également fait part de leurs réflexions à qui de droit. Ces obédiences sont moins tapageuses que le GO, mais presque aussi efficaces... -
LIRE AUSSI:
» Paris, capitale maçonnique
» Les secrets des francs-maçons
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 12:24

Refonder la République, laïque bien sûr, en créant une nouvelle religion, c'est un non-sens total !
Bon courage à ces nouveaux "apôtres" ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 12:43

La devise "Liberté, Égalité, Fraternité" n'est-elle pas d'origine maçonnique ?
Revenir en haut Aller en bas
JESUISFILSDEDIEU



Masculin Messages : 411
Inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 12:49

sunny Dit Vous Bien que Tout Les Religion Son Fausse ! y Compris celle avenire avend la Venus du Fils de L'Homme ! C'est Pour cela L'Heure de la Grand Tribulation et Proché et il et Ecrit Fuyez d'elle mon Peuple = Religion N’importe la qu'elle !

Car les Aôptre eux Même On Témoignier que le Chef de Tous Homme c'est le Christ ! c'est eux même qui on Témoignier de Cela Il on Jamais dit le Chef de tout homme c'est Nous les Apôtre Pour temps le Seul et Véritable et L'authentique Esclave Fidèle et Aviser jamais contesté ! Non Par Du Tous Cela qu'ils Nous on Appris Alors en Vérite je Vous le Dit Ne Vous Soumette a Personne d'autre que le Principe de L'autorité que le Chef de Tous Homme C'est le Christ Vous Resterai Fidèle a celui si et aurai la Vie sauve Ne dite pas Non je suis Tj ou Cato ou tous autre religion

Vous n'appartenez a personne d'autre il Vous Faudra Renier Votre attachement a une fausse Religions Car a Lui Seul Revient la Gloire et L'honneur Ne Soyez pas stupide !


Nos Apôtre été eux même Esclave de Tous en agissant ainsi 1 CORINTHIENS 9:19 ! Car, bien que je sois libre à l’égard de tous, je me suis fait l’esclave de tous, afin de gagner le plus de gens possible.20Pour les Juifs donc, je suis devenu comme un Juif, afin de gagner des Juifs ; pour ceux qui sont sous [la] loi, je suis devenu comme [si j’étais] sous [la] loi, bien que moi-même je ne sois pas sous [la] loi, afin de gagner ceux qui sont sous [la] loi.21Pour ceux qui sont sans loi, je suis devenu comme [si j’étais] sans loi, bien que je ne sois pas sans loi à l’égard de Dieu, mais sous [la] loi à l’égard de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi.22Pour les faibles, je suis devenu faible, afin de gagner les faibles. Je suis devenu toutes choses pour des gens de toutes sortes, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns.23Mais je fais toutes choses à cause de la bonne nouvelle, afin d’en devenir participant avec [d’autres].
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 12:57

Simon1976 a écrit:
La devise "Liberté, Égalité, Fraternité" n'est-elle pas d'origine maçonnique ?

Je ne crois pas. Je pense qu'elle est antérieure, de peu, à la FM.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 13:43

Citation :
Le baptême civil, appelé également « baptême républicain », est destiné à faire entrer un enfant dans la communauté républicaine et à le faire adhérer de manière symbolique aux valeurs républicaines.

La raie publique singe l'Eglise à tous points de vue.

Le baptême républicain, le mariage pour invertis, etc.

Ah quelle est belle la religion que nous imposent les frères supérieurs d'adamev !

C'est désormais l'heure des ténèbres, où la franmaquerie domine tout. C'est l'heure de la victoire des loges sur l'Eglise.

Mais cette victoire sera de courte durée, et le châtiment, terrible.

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 13:55




Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 13:58

Abenader a écrit:
C'est désormais l'heure des ténèbres, où la franmaquerie domine tout. C'est l'heure de la victoire des loges sur l'Eglise.

Mais cette victoire sera de courte durée, et le châtiment, terrible.

Tadaaaaaaaaaa, tsoin, tsoiiiiiiiin O_O
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:06

Et vous savez ce qu'ils vous disent les Francs-Maçons et ce qu'ils font de vos sempiternelles ritournelles????
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:42

adamev a écrit:
Et vous savez ce qu'ils vous disent les Francs-Maçons et ce qu'ils font de vos sempiternelles ritournelles????

Oui, oui, je le sais bien. Des insultes, des rots et des pets.

On la connaît, votre diarrhée verbale. P'têt pour éviter qu'elle vous coule trop sur les guibolles que vous mettez un tablier !
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:44

Abenader a écrit:




Le triangle équilatéral est d'abord un symbole de la Sainte Trinité... Les grands chandeliers de l'église de mon village en portent un exemplaire ! Et ils ne datent pas de Vatican II !
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:46

Mais le plus marrant, dans cette affaire, c'est qu'on a une brochette de hauts maçons qui disent tous que la maçonnerie est une religion, que c'est la religion de la raie publique, vous donnant tort ipso facto.

Vous allez vous faire taper sur les doigts au prochain convent, cher frère !

Allez, pour la route, amadounet !!! :

http://www.youtube.com/watch?v=6UJOZM7mBDQ


P.-S. Ils ont l'air tellement couillons, quand même, vos frangins !!!
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:48

Mais non t'as rien compris... le p'tit tablier c'est pour nous protéger des éclaboussures... parce que quand t'enlèves ton casque.... ouhlàlà... depuis le temps que tu marines dedans....
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:48

Simon1976 a écrit:
La devise "Liberté, Égalité, Fraternité" n'est-elle pas d'origine maçonnique ?

À propos des origines de la devise, l'historienne Mona Ozouf explique : « sans doute a-t-on pu retracer l'histoire pré-révolutionnaire de la formule, et faire remarquer que les trois mots magiques de nos frontons étaient déjà parmi ceux qu'affectionnaient, au XVIIIe siècle, les sociétés de pensée. Mais ils figuraient au milieu de beaucoup d'autres, Amitié, Charité, Sincérité, Union. Les francs-maçons usaient surtout d'Égalité, un peu moins volontiers de Fraternité, montraient plus de tiédeur encore à Liberté, et une franche indifférence à l'arrangement : Liberté-Égalité-Fraternité, alors même que les enchantaient par ailleurs les cadences ternaires (Salut, Force, Union, par exemple). Les longues collectes entreprises dans le lexique des Lumières se sont révélées également décevantes. On voit sans doute souvent briller les trois mots dans le tamis des orpailleurs du lexique, mais ce sont des paillettes isolées, qui ne s'agrègent que fort rarement en triade organisée (...)1. »

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, fixe deux des trois principes clés de la République : la liberté et l’égalité. La fraternité arrive un peu plus tard : le 14 juillet 1790, le mot apparait sur les drapeaux des fédérés lors de la fête de la Fédération au Champ-de-mars2.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 14:48

Cécile a écrit:
Abenader a écrit:




Le triangle équilatéral est d'abord un symbole de la Sainte Trinité... Les grands chandeliers de l'église de mon village en portent un exemplaire ! Et ils ne datent pas de Vatican II !

Et liberté egalité fraternité c'est la devise de l'Eglise catholique.

Vous savez, ma chère Cécile, parfois faudrait vous taire. Vous ratez trop d'occasions de le faire. C'est dommage pour vous, et aussi pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 15:02

Cécile nonobstant la suffisance de la boite de salsifis (ça tache les doigts rien que de les regarder) la devise "LEF" n'est pas à proprement une devise maçonnique en effet. C'est une devise originée au christianisme mais plus anciennement encore a certains sectateurs de Mithra qui se reconnaissaient au port d'un bonnet s'apparentant au bonnet phrygien.

Elle est venue à la maçonnerie par par les anciennes sociétés forestières (ne pas confondre avec les Carbonari) et par les successeurs des fondateurs de la maçonnerie issus comme leurs prédécesseurs des écoles chrétiennes. Elle est préfigurée dans les Evangiles qui la décrivent ainsi "soyez connaissants la connaissance rend libre, soyez dans le partage il vous rend égaux, soyez frères vous n'avez qu'un seul père".

Il est dommage que l'église romaine dite de toujours lui ait préféré l'impériale "soyons frères ou je t'assommes".

Et pour le coup l'abbé qui n'adhère à rien aurait mieux fait de se la boucler.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 15:11

Abenader a écrit:
Cécile a écrit:

Le triangle équilatéral est d'abord un symbole de la Sainte Trinité... Les grands chandeliers de l'église de mon village en portent un exemplaire ! Et ils ne datent pas de Vatican II !

Et liberté egalité fraternité c'est la devise de l'Eglise catholique.

Vous savez, ma chère Cécile, parfois faudrait vous taire. Vous ratez trop d'occasions de le faire. C'est dommage pour vous, et aussi pour nous.[/quote]

_ Comparez le nombre de vos messages et le mien. Et vous ne faites que vous répétez...toujours sur les mêmes sujets usés jusqu'à la corde.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 21:17

Simon1976 a écrit:
La devise "Liberté, Égalité, Fraternité" n'est-elle pas d'origine maçonnique ?

Si fait.

Une devise simple et facile à mémoriser pour instaurer le culte de l"homme, sans Dieu .

Et une charte des droits de l"homme pour éclipser les dix commandements, qui placent évidemment Dieu en premier, puis l"homme.

IL n"y a pas de vrai bonheur pour l"homme sans Dieu, c"est pourquoi ces maximes républicaines athées sont vaines et mortifères.

Et une imposture.

Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Jeu 25 Avr 2013, 23:26

julia a écrit:
Simon1976 a écrit:
La devise "Liberté, Égalité, Fraternité" n'est-elle pas d'origine maçonnique ?

Si fait.

Une occasion perdue de vous taire... aujourd'hui à 15h02 j'ai expliqué à Cécile que non cette devise n'est pas maçonnique même si la maçonnerie s'y réfère.

Une devise simple et facile à mémoriser pour instaurer le culte de l"homme, sans Dieu .

Idiotie. La maçonnerie n'étant pas une religion n'a pas à se référer à un dieu. Quant au culte de l'homme je préfère m'abstenir pour ne pas vous être déplaisant par la seule réponse que vous méritez

Et une charte des droits de l"homme pour éclipser les dix commandements, qui placent évidemment Dieu en premier, puis l"homme.

Si vous aviez pris la peine de lire la DUDHC 89 vous sauriez qu'elle est placés sous l'invocation de "l'Etre Suprême". Vocable choisi pour respecter les croyances dont la vôtre.

IL n"y a pas de vrai bonheur pour l"homme sans Dieu, c"est pourquoi ces maximes républicaines athées sont vaines et mortifères. Et une imposture.

Il n'y a pas de vrai bonheur pour l'homme avec le dieu des religions. C'est pourquoi leurs maximes et dogmes sont vains et mortifères. Le seul Dieu qui soit est celui que tout homme porte dans son coeur et auquel il rend hommage comme Noé sur un autel de pierres sèches par l'offrande de la fummée de quelques plantes odorantes. Tout autre culte institutionnel est une imposture et sa caste cléricale un ramassis d'imposteurs.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 05:53

adamev a écrit:
...

Le seul Dieu qui soit est celui que tout homme porte dans son coeur et auquel il rend hommage comme Noé sur un autel de pierres sèches par l'offrande de la fummée de quelques plantes odorantes. Tout autre culte institutionnel est une imposture et sa caste cléricale un ramassis d'imposteurs. ...

Eh bien voilà . Les cartes sont bien étalées sur la table . En reculant jusqu'au culte noachique et en voulant l'imposer à la terre ( Bardet avait donc raison ) , vous nous déclarez la guerre , cher Adamev .

Rien d'étonnant à ce que Clément XII et certains de ses successeurs se mettent en colère et qu'il y ait souvent escalade .

D'autant que les franc-maçons , de leur propre aveu , infiltrent la " caste cléricale " qu'ils détestent , ce qui n'est pas très fair play , vous en conviendrez .

Ne serait-il pas souhaitable d'instaurer une coexistence pacifique pour un temps à déterminer mais SANS MELANGE ?


_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 11:08

boulo a écrit:
adamev a écrit:
...

Le seul Dieu qui soit est celui que tout homme porte dans son coeur et auquel il rend hommage comme Noé sur un autel de pierres sèches par l'offrande de la fummée de quelques plantes odorantes. Tout autre culte institutionnel est une imposture et sa caste cléricale un ramassis d'imposteurs. ...

Eh bien voilà . Les cartes sont bien étalées sur la table . En reculant jusqu'au culte noachique et en voulant l'imposer à la terre ( Bardet avait donc raison ) , vous nous déclarez la guerre , cher Adamev .

Vous ne manquez pas d'air!!! Qui (a voulu) veut imposer à la terre entière sa "bonne nouvelle" ou sa "nouvelle évangélisation"? Qui donc a déclaré la guerre au monde entier? Allumé des buchers, inventé l'Inquisition, l'excommunication, l'anathème, l'interdit, mené des croisades... Faut-il vous rappeler que Jésus lui-même a beaucoup insisté sur le fait "qu'il y a plus grand que lui"?

Rien d'étonnant à ce que Clément XII et certains de ses successeurs se mettent en colère et qu'il y ait souvent escalade.

Pour des gens qui prêchent une religion d'amour c'est là un manque de maitrise évident. D'autant que leur colère est universelle. N'ont-ils pas fait dire à Jésus "qui n'est pas avec moi est contre moi"? Pas vraiment la méthode idoine pour établir un dialogue et des relations apaisées.

D'autant que les franc-maçons , de leur propre aveu , infiltrent la " caste cléricale " qu'ils détestent , ce qui n'est pas très fair play , vous en conviendrez .

Quand un prêtre, ou un hiérarque demande à entrer en loge... personne ne le force. Posez-vous plutôt la question de savoir pourquoi ils ont souhaité y entrer?

Ne serait-il pas souhaitable d'instaurer une coexistence pacifique pour un temps à déterminer mais SANS MELANGE ?

Si vous pensez qu'à lire ce qu'on lit par exemple ici il y a de quoi....? Perso je n'ai rien contre.

Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 15:22

Citation :
Vous ne manquez pas d'air!!! Qui (a voulu) veut imposer à la terre entière sa "bonne nouvelle" ou sa "nouvelle évangélisation"? Qui donc a déclaré la guerre au monde entier? Allumé des buchers, inventé l'Inquisition, l'excommunication, l'anathème, l'interdit, mené des croisades... Faut-il vous rappeler que Jésus lui-même a beaucoup insisté sur le fait "qu'il y a plus grand que lui"?

Et qui a légalisé le divorce ? La contraception ? le mariage des invertis ? et surtout, l'assassinat en masse de petits enfants sous la forme de l'avortement institutionalisé ?

Qui donc, si ce n'est la maçonnerie ?

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 15:46


_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 16:50

Et voilà les grands prêtres de cette rligion républicaine:

Citation :
Depuis l'élection de François Hollande, les frères sont de retour. Et peuvent compter sur des relais haut placés, au Sénat à l'Assemblée ou à Matignon. Portraits.

MANUEL VALLS

Le ministre de l'Intérieur a été initié au Grand Orient de France dans les années 1980. Ce n'est pas Alain Bauer, son ami et futur grand maître qui l'a mis au parfum mais un responsable socialiste parisien. Valls a pris ses distances avec les ateliers dès 1996. Mais place Beauvau, où la tradition maçonnique perdure, cette formation se révèle utile...

JEAN-YVES LE DRIAN

Membre du GO de longue date, le maire de Lorient et fidèle ami de François Hollande a pris les rênes du ministère de la Défense. Cédric Léwandowski, directeur du cabinet du ministre, est un initié influent. Selon la tradition républicaine, les frères sont nombreux parmi les officiers. La nomination de Le Drian n'a pas fait de vagues

JÉRÔME CAHUZAC

La carrière d'élu à Villeneuve-sur-Lot passe nécessairement par les loges. Le ministre du Budget a participé à de nombreuses tenues. Mais Jérôme Cahuzac n'a jamais reconnu qu'il a appartenu à la chaîne d'union des maçons du GODF. Cependant, il n'a pas démenti non plus cette appartenance que beaucoup d'initiés lui prêtent !

ALAIN VIDALIES

Dans les Landes, son initiation à la franc-maçonnerie locale est un secret de Polichinelle. Mais le ministre des Relations avec le Parlement ne souhaite pas confirmer ou commenter cette appartenance bien utile : dans les deux Chambres, quelque 150 élus membres de la Fraternelle parlementaire se reconnaissent encore de la franc-maçonnerie.

VICTORIN LUREL

Le président du conseil régional de Guadeloupe devenu ministre des Outre-mer a été initié en 1988 au Grand Orient de France et fréquente la loge Acacia des Tropiques. En novembre dernier, il a accompagné François Hollande au siège parisien du Grand Orient lorsque le candidat socialiste a été auditionné en tenue blanche fermée.

ANNE-MARIE ESCOFFIER

La ministre déléguée chargée de la Décentralisation a été nommée à la demande de Marylise Lebranchu. Anne-Marie Escoffier entretient les meilleures relations avec la Grande Loge féminine de France (GLFF). Et pour cause : l'ex sénatrice radicale de gauche de l'Aveyron y aurait été initiée

FREDERIC CUVILLIER

L'ancien maire de Boulogne et député du Pas-de-Calais a de solides amitiés chez les maçons nordistes. Interrogé au sujet de son initiation au Grand Orient de France, le ministre des Transports et de l'Economie maritime a indiqué qu'il ne pouvait répondre. Garder le secret est une attitude 100% maçonnique...

CHRISTOPHE CHANTEPY

Centralien et énarque, le directeur du cabinet de Jean-Marc Ayrault a fréquenté les loges du GODF. « J'ai été au Grand Orient de France. Mais je n'y suis plus », assure-t-il. Une chose est sûre : son emploi du temps à Matignon ne lui permet guère de participer régulièrement à des tenues comme l'exige la règle maçonnique.

JEAN-PIERRE BEL

A peine élu président du Sénat, il recevait le grand maître d'alors, Guy Arcizet, pour parler laïcité. Elu local puis sénateur de l'Ariège, ce fidèle de Jospin, puis de Hollande, passe pour avoir été initié au Grand Orient, même s'il doit sa formation politique au trotskisme version LCR. Discret par nature, Bel n'a jamais confirmé.

FRANÇOIS REBSAMEN

Membre actif du Grand Orient de France jusqu'à son élection à la mairie de Dijon en 2001, le président du groupe socialiste au Sénat rêvait du ministère de l'Intérieur où son réseau aurait fait merveille. Hélas, il a été coiffé par un "frère" : Manuel Valls. Les deux hommes ont su se réconcilier. Preuve que la fraternité n'est pas un vain mot

JEAN-VINCENT PLACÉ

"C'est une question d'ordre privé. Mais je connais la franc-maçonnerie." Ainsi s'exprime le président du groupe Europe Ecologie-les Verts au Sénat, repaire traditionnel de notables francs-maçons. Initié au GODF, Jean-Vincent Placé, passionné de Napoléon et apôtre de la laïcité, est un maçon très actif.

JEAN-MICHEL BAYLET

Comment présider le Parti radical de Gauche (PRG) sans avoir été formé par les loges ? Par tradition familiale et politique, le Toulousain Jean-Michel Baylet est dans la franc-maçonnerie en 1991, au sein de la loge Demain du Grand Orient de France fondée par l'ancien grand maître Roger Leray

JEAN-LUC MÉLENCHON

Après s'être longtemps refusé à tout commentaire, le candidat du Front de Gauche à la présidentielle l'a confirmé début 2012. Il est bien entré en franc-maçonnerie dès 1983. L'ancien trotskiste explique cette initiation à la loge Roger Leray du Grand Orient de France par son attachement aux idéaux républicains.




ET AUSSI...

"Maçons friendly" ou "sans tablier"

Marylise Lebranchu (Décentralisation), Stéphane Le Foll (Agriculture), Vincent Peillon (Education), Michel Sapin (Travail), Thierry Repentin (Formation professionnelle), Aquilino Morelle (conseiller politique du président).

PS initiés

Jean Le Garrec (ancien ministre), Elisabeth Guigou (ancienne ministre), Philippe Guglielmi (premier secrétaire fédéral du PS de Seine-Saint-Denis), Guy Arcizet (ancien grand maître du GO), José Gulino (grand maître du GO).

Sénat initiés

Michèle André (Puy-de-Dôme, PS), Robert Navarro (Hérault, PS), Bernard Saugey (Isère, UMP).

Assemblées initiés

Claude Bartolone, Christian Bataille, Henri Emmanuelli, Pascale Crozon, Pascal Terrasse, Brigitte Bourguignon, Odile Saugues, Jean-Marie Le Guen.

Collectivités locales initiés

Jean-Jacques Queyranne, (président de la région Rhône- Alpes) Gérard Collomb, (maire de Lyon), Jean Germain, (maire de Tours), Daniel Percheron, (président de la région Nord-Pas-de-Calais).


Source:

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20130104.OBS4501/ces-francs-macons-qui-nous-gouvernent.html

A quand la séparation de l'Etat et des Loges ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 17:28

Bof et alors...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 26 Avr 2013, 23:09

Alors ? Pourquoi reprocher à l'Eglise de prendre part publiquement aux débats de société alors que la franc-maçonnerie , quant à elle , oriente ces débats secrètement dans le sens qui lui convient ?

Soyez plus francs , maçons !

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Sam 27 Avr 2013, 00:29

Abenader a écrit:


Mais le plus marrant, dans cette affaire, c'est qu'on a une brochette de hauts maçons qui disent tous que la maçonnerie est une religion, que c'est la religion de la raie publique, vous donnant tort ipso facto.

Vous allez vous faire taper sur les doigts au prochain convent, cher frère !

Allez, pour la route, amadounet !!! :

http://www.youtube.com/watch?v=6UJOZM7mBDQ

P.-S. Ils ont l'air tellement couillons, quand même, vos frangins !!!


:rigolo:
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Sam 27 Avr 2013, 15:20

Allez on enquille:

Les influences de la franc-maçonnerie sur les décisions de François Hollande:

http://www.atlantico.fr/decryptage/influences-franc-maconnerie-decisions-francois-hollande-sophie-coignard-707241.html
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Lun 29 Avr 2013, 21:51

Abenader a écrit:

La république française s'est construite sur le sang des assassinats des Rois et des Martyrs.

Elle fait croire qu'elle est laïque, mais c'est une religion. On le voit de plus en plus avec cette loi pour le mariage des invertis.
J'appelerais pas cette république une religion, c'est plutôt une secte sous couvert du drap de la religion.

Abenader a écrit:

Les influences de la franc-maçonnerie sur les décisions de François Hollande:

http://www.atlantico.fr/decryptage/influences-franc-maconnerie-decisions-francois-hollande-sophie-coignard-707241.html
Il serait peut-être temps de procéder à la séparation de l'état et de la franc-maçonnerie, comme cela a été fait pour l'église.
C'est quand même incroyable que l'on tolère à la tête de l'état des hommes et des femmes enbrigadés dans des sectes.
Et il est certain qu'ils prennent position sur les conseils de leur ordre lorsqu'ils sont amenés à mettre en place certaines réformes.
Le mariage pour tous par exemple.

Mais pour les bien-pensants il n'y a aucun problème avec ça.
Imaginez des ministres scientologues. Cela ne ferait pas sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 30 Avr 2013, 14:08

Jusqu'à quand ils vont nous empoisonner avec leur fausse religion et leurs doctrines de mort, nous et nos enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80797
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 30 Avr 2013, 14:13

julia a écrit:
Jusqu'à quand ils vont nous empoisonner avec leur fausse religion et leurs doctrines de mort, nous et nos enfants ?

Jusqu'au retour du Christ.

Et, à l'heure de la mort (ainsi qu'à la fin du monde), juste avant le retour du Christ, Lucifer aura un dernier moment pour présenter en toute lumière son projet alternatif, son "paradis" de liberté individualiste :
Citation :


2 Théssaloniciens 2, 1 Nous vous le demandons, frères, à propos de la Venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui,
2 Théssaloniciens 2, 2 ne vous laissez pas trop vite mettre hors de sens ni alarmer par des manifestations de l'Esprit, des paroles ou des lettres données comme venant de nous, et qui vous feraient penser que le jour du Seigneur est déjà là.
2 Théssaloniciens 2, 3 Que personne ne vous abuse d'aucune manière. Auparavant doit venir l'apostasie et se révéler l'Homme impie, l'Etre perdu,
2 Théssaloniciens 2, 4 l'Adversaire, celui qui s'élève au-dessus de tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte, allant jusqu'à s'asseoir en personne dans le sanctuaire de Dieu, se produisant lui-même comme Dieu.
2 Théssaloniciens 2, 5 Vous vous rappelez, n'est-ce pas, que quand j'étais encore près de vous je vous disais cela.
2 Théssaloniciens 2, 6 Et vous savez ce qui le retient maintenant, de façon qu'il ne se révèle qu'à son moment.
2 Théssaloniciens 2, 7 Dès maintenant, oui, le mystère de l'impiété est à l'oeuvre. Mais que seulement celui qui le retient soit d'abord écarté.
2 Théssaloniciens 2, 8 Alors l'Impie se révélera, et le Seigneur le fera disparaître par le souffle de sa bouche, l'anéantira par la manifestation de sa Venue.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 17:26

julia a écrit:
Jusqu'à quand ils vont nous empoisonner avec leur fausse religion et leurs doctrines de mort, nous et nos enfants ?

Plus des 2/3 de l'humanité sont fondés à vous poser la même question???
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 17:33

boulo a écrit:
Alors ? Pourquoi reprocher à l'Eglise de prendre part publiquement aux débats de société alors que la franc-maçonnerie , quant à elle , oriente ces débats secrètement dans le sens qui lui convient ? Soyez plus francs , maçons !

C'est pas son job... qui est de parler de Dieu. Rien n'interdit que les membres de l'Eglise (chrétienne) prennent part au débat à titre personnel ou dans les groupes représentatifs... mais certainement pas pour appeler à la désobéissance civile. Et vous imaginez que le chanoine du Latran et ses affidés catholiques n'ont pas secrètement orienté les choses dans le sens religieux qui leur convenait???? Et tant mieux si une certaine dose d'humanisme est mis dans les décisions politiques, économiques.... Catholiques soyez plus intelligents. Faites la part des choses.


Dernière édition par adamev le Ven 03 Mai 2013, 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 17:37

Lamarck a écrit:
C'est quand même incroyable que l'on tolère à la tête de l'état des hommes et des femmes enbrigadés dans des sectes. Et il est certain qu'ils prennent position sur les conseils de leur ordre lorsqu'ils sont amenés à mettre en place certaines réformes.
L'anti-mariage pour tous par exemple (qui est le négation du principe de non discrimination).
Mais pour les bien-pensants il n'y a aucun problème avec ça.

Et vous ne trouvez rien à redire à ce que le président de la répucathoclique sarkosy aille prendre ses ordres au Latran??? Ni s'y faire recevoir "chanoine".... C'est quand même incroyable que l'on tolère à la tête de l'état des hommes et des femmes enbrigadés dans des sectes
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 19:10

adamev a écrit:
julia a écrit:
Jusqu'à quand ils vont nous empoisonner avec leur fausse religion et leurs doctrines de mort, nous et nos enfants ?

Plus des 2/3 de l'humanité sont fondés à vous poser la même question???

Les chrétiens prêchent la vie, pas la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 19:23

adamev a écrit:

Et vous ne trouvez rien à redire à ce que le président de la répucathoclique sarkosy aille prendre ses ordres au Latran??? Ni s'y faire recevoir "chanoine".... C'est quand même incroyable que l'on tolère à la tête de l'état des hommes et des femmes enbrigadés dans des sectes
Je pense qu'il s'agissait dans ce cas précis plutôt d'une maladresse qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 19:35


"Le président de la République est chanoine de droit par héritage d'Henri IV pour la basilique du Latran, de Louis XI pour la cathédrale d'Embrun et de François Ier pour la cathédrale de Saint-Jean-de-Maurienne." Wikiped

"Les présidents Georges Pompidou et François Mitterrand s'étaient abstenus de prendre possession de la stalle, sans avoir officiellement refusé ce titre." Wikiped

Quels ordres le président Sarkozy a-t-il pris ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Ven 03 Mai 2013, 23:06

Divorcé, remarié... Pour un chanoine ça la fout mal... et en plus président d'une république laïque honnie en raison de ses lois iniques dit-on dans la cathosphère. Ses ordre? Va savoir?
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Sam 04 Mai 2013, 06:25

Romeomor voulait dire , supposé-je , que le président Sarkozy s'était simplement conformé à la tradition de la France , indépendante de ses régimes politiques successifs .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Romeo Morisani



Masculin Messages : 601
Inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Sam 04 Mai 2013, 10:50

Adamev a écrit

Citation :
Divorcé, remarié... Pour un chanoine ça la fout mal...

C'est juste !

boulo a écrit

Citation :
Romeomor voulait dire , supposé-je , que le président Sarkozy s'était simplement conformé à la tradition de la France , indépendante de ses régimes politiques successifs .

Merci boulo, c'était l'idée, en effet -:
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Lun 06 Mai 2013, 15:00

Citation :
adamev a écrit:
julia a écrit:
Jusqu'à quand ils vont nous empoisonner avec leur fausse religion et leurs doctrines de mort, nous et nos enfants ?

Plus des 2/3 de l'humanité sont fondés à vous poser la même question???


Si l'Evangile est cause de problème, et s'ils ne sont pas touchés par l'annonce de l'évangile, où est leur problème?


Car Adamev parle ici :

-des mahométans: fausse religion et doctrine de mort ils en connaissent un bout; les chrétiens qui demeurent chez eux les emmerdent, c'est sûr: tellement qu'ils sont obligés de les massacrer pour éviter de se faire bouffer par leur prosélytisme vorace!
Si les francmacs veulent accomplir une oeuvre de salubrité planétaire, qu'ils aillent donc proposer le préservatif et le droit à l'avortement (remboursé par l'Aumône et les revenus du pétrole), aux peuples mahométans...

-des chinois: officiellement, pas de religion du tout (confucianisme + matérialisme dialectique) et absence de droit de l'homme (comme de la femme), ils savent y faire aussi; en plus ils ont adopté le capitalisme sauvage: tous les inconvénients des pires idéologies de la planète, sans autre avantage que le totalitarisme; les chrétiens? Très minoritaires, embrigadés dans une église d'état, donc aux ordres du totalitarisme athée.
Là aussi, si les francmacs veulent accomplir une oeuvre de salubrité publique, qu'ils aillent donc enseigner aux chinois ceux des droits de l'homme que le Christ leur a inspiré: la dignité, la liberté, etc., puisque ceux que le diable a inspiré aux francsmacs, il l'a donné aussi là-bas (avortement, euthanasie...)

-des hindous: 150 (je dis n'importe quoi) religions et aucune vérité transcendante; en bisbille permanente avec leurs voisins mahométans. et leurs concitoyens chrétiens très minoritaires, parfois flambés sur place, tant leur influence est grande.
les francsmacs ont de quoi se réjouir d'une telle liberté...

-des animistes, des chamanistes, et autres idolâtres, que les mahométans se font un plaisir de réduire en esclavage ou en charpie (conformément à leur coran pris à la lettre) dans les pays où ils ont le malheur d'exister encore. Autrement dit, l'erreur qui tue l'erreur... Résultat nul, donc, sauf pour le totalitarisme de l'erreur.
Mais les francmacs préfèrent celui-là, au totalitarisme de la Vérité si tant est que c'en puisse être un.

-des orthodoxes, des protestants, des juifs, pas en cause car sans clergé -inattaquable, ça... même quand ils sont d'accord avec les catholiques pour ce qui est de la culture de mort (sans préservatif ni avortement ni mariage homo), ce qui arrive parfois.
Mais les francsmacs caressent dans le sens du poil tout ce qui n'est pas la "cathoclique" ...

-des athées ou agnostiques majoritairement ex-chrétiens, (quelques-uns francmacs en dépit de l'Inquisition et du Cléricalisme haineux)
On les trouve dans des pays occidentaux et démocratiques. Pas par hasard: ce sont des pays où les francsmacs ont pignon sur rue (pas comme en Chine, ou en Saoudie...)
Ah pardon: il y a aussi des athées communistes; ils sont même encore au pouvoir ds quelques pays, mais où les francsmacs ne sont pas bienvenus (Corée du nord, Cuba, etc.): les ingrats!


Si tous ces groupes étaient empoisonnés par "la fausse religion et la culture de mort catholique" ça se saurait;
pê même y aurait-il moins de problèmes, moins de persécutions, moins de massacres, moins d'immoralité, moins de conflits armés, moins de frustrations...
En tout cas il est bien vain de reprocher à la Vérité de ne pas (encore) rassembler tout ce monde, quand on soutient l'erreur partout où elle se trouve.








Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12239
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Lun 06 Mai 2013, 17:43

Tiens vous ne vous réveillez que pour écrire des co......
Si les 2/3 dont je parle n'entendent pas l'Evangile ce n'est pas à cause du texte qui constitue la base de cette religion universelle dont parlent les Anciennes Constitutions maçonniques mais c'est bien à cause des religions institutionnelles qui s'en réclament. C'est aussi parce qu'ils n'en n'ont pas besoin ayant leurs propres croyances qui ne sont pas les vôtres mais qui les valent bien en qualité et en antériorité. Il n'ont pas en effet attendu qu'un individu s'invente pape pour savoir que Dieu, tout puissant, créateur... existe.
P.e n'ont-ils pas envie non plus d'importer, en plus des leurs, les pédo-pédérastes religieux traficocteurs de capitauxet autres déviants de cette cathoclique que vous défendez bien mal.

Le reste sans intérêt autre que de constater que le dogmatisme vous congèle le cerveau. et pour dire aussi que comme les extrémistes que vous évoquez dans votre post qui deshonorent leur religion... vous contribuez par vos propos racistes et anti-maçonniques à deshonorer les millions de chrétiens pour qui l'Evangile est ouverture, tolérance et paix.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9351
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 07 Mai 2013, 06:25

Vos insultes ne font rien avancer , Adamev . L'état de la planète dressé par Karl est sans doute sommaire et grossier , mais sonne terriblement juste .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .


Dernière édition par boulo le Mar 07 Mai 2013, 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 07 Mai 2013, 08:37

[quote]
adamev a écrit:
Tiens vous ne vous réveillez que pour écrire des co......
Si les 2/3 dont je parle n'entendent pas l'Evangile ce n'est pas à cause du texte qui constitue la base de cette religion universelle dont parlent les Anciennes Constitutions maçonniques mais c'est bien à cause des religions institutionnelles qui s'en réclament.


( :beret: Suffit d'agiter la muleta et Adamev fonce... :caribou: )

Mais bien entendu... C'est à cause de l'erreur que la Vérité peine à se faire entendre.



Citation :
C'est aussi parce qu'ils n'en n'ont pas besoin


Les mahométans qui flambent les filles qui ont regardé un occidental; ceux qui tirent ds le dos d'un prêtre sur les marches de son église; ceux qui se font exploser et avec eux des dizaines de jeunes gens qui en resteront mutilés à vie; ceux qui contestent le droit à l'existence d'Israel en condamnant leur propre peuple à la misère et à l'assistanat; ceux qui réduisent leurs travailleurs immigrés à la condition d'esclaves en leur volant leurs papiers; etc. me paraisse,nt au contraire avoir grand besoin de l'Evangile pour introduire un peu de bon sens et de dignité dans leurs rapports à l'humain.
Pê même un peu de "morale laique", dans la mesure où elle provient en grande part du vieux fond évangélique.


Citation :

ayant leurs propres croyances qui ne sont pas les vôtres mais qui les valent bien en qualité et en antériorité.

Et non, le mahométisme ne vaut pas la foi au Christ, (il n'est que de constater ses effets à travers le monde, et l'état d'arrération où il maintient ses fidèles) et ne lui est point antérieur non plus;
certes le confucianisme, lui, est très estimable, mais reste insuffisant en termes d'espérance.


Citation :

Il n'ont pas en effet attendu qu'un individu s'invente pape pour savoir que Dieu, tout puissant, créateur... existe.

Un individu s'est inventé pape? Qui? Fallait y penser.
Et qd bien même: c'est une chose de savoir (d'où ça? Et comment?) que Dieu existe; encore faut-il en avoir une conception juste: la Révélation est unique ou bien n'est pas.


Citation :
P.e n'ont-ils pas envie non plus d'importer, en plus des leurs, les pédo-pédérastes religieux traficocteurs de capitaux et autres déviants de cette cathoclique que vous défendez bien mal.

Si ces pédo-pédérastes religieux leur apportent l'Evangile, ce sera déjà ça de gagné sur les leurs, qui n'apportent que le coran et ses versets sanglants, ou des idoles qui maintiennent leurs adeptes dans l'erreur existencielle;
les 2/3 de l'Afrique ont été évangélisés par des "déviants de cette cathoclique", tels que Charles de Foucauld...

Citation :

Le reste sans intérêt autre que de constater que le dogmatisme vous congèle le cerveau. et pour dire aussi que comme les extrémistes que vous évoquez dans votre post qui deshonorent leur religion... vous contribuez par vos propos racistes et anti-maçonniques à deshonorer les millions de chrétiens pour qui l'Evangile est ouverture, tolérance et paix.

Racistes certainement pas; anti-maçonnique, oui, sans réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 07 Mai 2013, 08:51

Karl a écrit:
Les mahométans qui flambent les filles qui ont regardé un occidental; ceux qui tirent ds le dos d'un prêtre sur les marches de son église; ceux qui se font exploser et avec eux des dizaines de jeunes gens qui en resteront mutilés à vie; ceux qui contestent le droit à l'existence d'Israel en condamnant leur propre peuple à la misère et à l'assistanat; ceux qui réduisent leurs travailleurs immigrés à la condition d'esclaves en leur volant leurs papiers; etc. me paraisse,nt au contraire avoir grand besoin de l'Evangile pour introduire un peu de bon sens et de dignité dans leurs rapports à l'humain.
Pê même un peu de "morale laique", dans la mesure où elle provient en grande part du vieux fond évangélique

Puis-je vous demander comment vous vous positionnez par rapport à le position officielle et dogmatique de l'Eglise concernant l'Islam ?

Et particulièrement ceci :

Citation :
Nostra Aetate:

3) L'Eglise regarde aussi avec estime les Musulmans, qui adorent le Dieu un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre , qui a parlé aux hommes. ils cherchent a se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis a Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte a Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.

Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement a la compréhension mutuelle, ainsi qu'a protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 07 Mai 2013, 09:03

Dragna Din a écrit:
Karl a écrit:
Les mahométans qui flambent les filles qui ont regardé un occidental; ceux qui tirent ds le dos d'un prêtre sur les marches de son église; ceux qui se font exploser et avec eux des dizaines de jeunes gens qui en resteront mutilés à vie; ceux qui contestent le droit à l'existence d'Israel en condamnant leur propre peuple à la misère et à l'assistanat; ceux qui réduisent leurs travailleurs immigrés à la condition d'esclaves en leur volant leurs papiers; etc. me paraissent au contraire avoir grand besoin de l'Evangile pour introduire un peu de bon sens et de dignité dans leurs rapports à l'humain.
Pê même un peu de "morale laique", dans la mesure où elle provient en grande part du vieux fond évangélique

Puis-je vous demander comment vous vous positionnez par rapport à le position officielle et dogmatique de l'Eglise concernant l'Islam ?

Et particulièrement ceci :

Citation :
Nostra Aetate:

3) L'Eglise regarde aussi avec estime les Musulmans, qui adorent le Dieu un, vivant et subsistant, miséricordieux et tout-puissant, créateur du ciel et de la terre , qui a parlé aux hommes. ils cherchent a se soumettre de toute leur âme aux décrets de Dieu, même s'ils sont cachés, comme s'est soumis a Dieu Abraham, auquel la foi islamique se réfère volontiers. Bien qu'ils ne reconnaissent pas Jésus comme Dieu, ils le vénèrent comme prophète ; ils honorent sa mère virginale, Marie, et parfois même l'invoquent avec piété. De plus, ils attendent le jour du jugement, où Dieu rétribuera tous les hommes ressuscités. Aussi ont-ils en estime la vie morale et rendent-ils un culte a Dieu, surtout par la prière, l'aumône et le jeûne.

Si, au cours des siècles, de nombreuses dissensions et inimitiés se sont manifestées entre les chrétiens et les musulmans, le Concile les exhorte tous à oublier le passé et à s'efforcer sincèrement a la compréhension mutuelle, ainsi qu'a protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté.




Je suis un fidèle de l'Eglise; notez bien que ces textes ne font aucune allusion au coran. L'Eglise respecte les "musulmans", et quelques points qu'ils ont en commun avec les chrétiens, sans oublier la divergence essentielle au sujet de Jésus-Christ.
Vous parlez de "position officielle et dogmatique", mais ces textes ne constituent d'ailleurs pas un "dogme".
N'êtes-vous pas d'acord que l'Evangile pourrait avec profit adoucir les moeurs barbares observées en terre d'islam?
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: La religion maçonnique républicaine   Mar 07 Mai 2013, 09:23

Karl a écrit:
Je suis un fidèle de l'Eglise; notez bien que ces textes ne font aucune allusion au coran. L'Eglise respecte les "musulmans", et quelques points qu'ils ont en commun avec les chrétiens, sans oublier la divergence essentielle au sujet de Jésus-Christ.
Vous parlez de "position officielle et dogmatique", mais ces textes ne constituent d'ailleurs pas un "dogme".
N'êtes-vous pas d'acord que l'Evangile pourrait avec profit adoucir les moeurs barbares observées en terre d'islam?

Pour un catholique quelle est la valeur d'un Concile et de se qui s'y trouve ? Qu'arrive-t-il si un catholique refuse une seule phrase d'un Concile ? Je parle de dogme car lorsque l'Eglise fait Concile elle parle de dogme.

Vous ne parliez pas non plus du Coran, mais des musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
 
La religion maçonnique républicaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La religion maçonnique républicaine
» L’œcuménisme ou la globalisation de la religion: le pas décisif vers la religion maçonnique planétaire
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Une religion est-elle une secte qui a réussi ?
» LA SUPERSITION ennemie de la Religion: SPINOZA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: