DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Art premier ou art primitif ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 19:53

Citation :
"Il faut sortir de cette conception abérrante qu'une civilisation en vaudrait plus qu'un autre"
(Jacques Chirac, inauguration du musée des Art premiers".

Qu'en pensez vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 20:11

Je n'y connais pas grand chose et je vais peut être en scandaliser quelques-uns mais pour moi, la peinture s'est arrêtée à modigliani ou aux surréalistes. Pour tout ce qui a suivi, je trouve que ce n'est pas de la peinture dite moderne mais de la décoration.

Si la peinture dite moderne s'est inspirée de l'art africain, alors je préfère de loin l'original à la copie

Du peu que j'ai vu des oeuvres exposées je suis admirative de la créatvité, de la liberté d'expression parceque sans barrières d'écoles ou de tabous sociaux ou de mode

Je ne sait comment appeler ces oêuvres mais c'est souvent de l'art tout court
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 20:46

Si aucune civilisation ne vaut plus qu'une autre, dans ce cas, la monarchie vaut la démocratie.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:02

Citation :
Si aucune civilisation ne vaut plus qu'une autre, dans ce cas, la monarchie vaut la démocratie.

Alexandre


La monarchie peut valoir autant que la démocratie, même si une civilisation vaut plus qu'une autre. Il ne me semble pas que les problèmes soient liés.


Quant au musée dit "des Arts Premiers", c'est une illustration supplémentaire de la xénomanie maladive de nos élites, Chirac en tête, qui s'enthousiasment devant le moindre masque africain, mais laissent tomber en ruine le patrimoine de leur propre pays...

Un pas de plus dans le relativisme qui consiste à mettre en parallèle et à traiter en égaux un concert de tam-tam et un concerto de Chopin, un os taillé du Groenland et un tableau de Vinci ou Böcklin.

Pour ma part, j'estime que ce relativisme artistique (comme dans tous les autres domaines ou le relativisme intervient, du reste) est une erreur et une farce.




Amitiés,



Mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:10

Je pense que le système politique est une des composantes d'une civilisation. je prèfère me cantonner à celui-là, parce que les autres composantes, comme l'art, me semble trop subjectives.

j'avais cité la démocratie (et la laïcité), parce que nos zélites en sont tellement fières...

Mais la démocratie reste un système typiquement occidental.

Vouloir l'imposer au monde, c'est affirmer la supériorité, d'une certaine manière de notre "civilisation".

Ne pas vouloir l'imposer au prétexte que tous les systèmes se valent, c'est tomber dans le piège du relativisme, piège dans lequel est tombé Mr Chirac.

Pourquoi la monarchie serait-elle un bon système au Maroc, et pas en France ?

Et de quel droit peut-on dire aux Marocains que leur système est moins bon que le notre ? De quel droit Mr Chirac va-t-il dire aux pays musulmans que la laïcité est le meilleur système ? Et si ce n'est pas le meilleur système pour les autres, alors pourquoi serait-ce le meilleur pour nous ?


Bref, on n'en sort pas

Mr Chirac est de ceux qui scient la branche sur laquelle ils ne font rien d'autre que de scier (et de faire scier)

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:19

Ah, pour faire scier, il fait scier, celui-là ! :DD


M.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:28

Alexandre a écrit:
Si aucune civilisation ne vaut plus qu'une autre, dans ce cas, la monarchie vaut la démocratie.

Alexandre

Et le cannibalisme vaut les supermarchés de nos villes... afro

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:39

Alexandre a écrit:
Si aucune civilisation ne vaut plus qu'une autre, dans ce cas, la monarchie vaut la démocratie.
Alexandre
Je ne crois pas que Chirac ait dit que toutes les civilisations se valent.
J'ai entendu : toutes les civilisations ont droit à la dignité.
C'est quand même différent non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:55

Ben, je regrette, mais ça n'est pas la phrase qui est écrite au début de ce débat :

"Il faut sortir de cette conception abérrante qu'une civilisation en vaudrait plus qu'un autre""

Et qui est logiquement équivalente à : "toutes les civilisations se valent"

Alors, commencez par vous mettre d'accord sur ce qu' a dit ou n' a pas dit Mr Chirac, et après, discutons ...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 21:58

C'est la phrase du discours rapportée par les information d'Europe 1... Maintenant, elle est certainement tirée de son contexte.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Louis



Masculin Messages : 6128
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 22:04

C'est possible qu'il ait dit ça. Moi, j'ai vu les infos télévisées de 20h, et je n'ai retenu de mémoire que l'égalité de dignité.

Si des journalistes l'ont écrit, c'est qu'il a du dire ça aussi!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com/
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 22:06

je vous avouerai que je n'ai pas de temps à perdre avec la "pensée Chiraquienne", et n'ai nul envie de chercher à savoir ce qu'il a dit ou a voulu dire ...

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
jo zecat
Invité



MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 22:24

?????????? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Mathieu



Messages : 306
Inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 22:35

Citation :
??????????

Oui, je comprends votre étonnement... Mais rassurez-vous, "pensée chiraquienne" est bel et bien un oxymore ! Mr. Green



M.
Revenir en haut Aller en bas
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 20 Juin 2006, 23:35

Mathieu a écrit:
Citation :
??????????

Oui, je comprends votre étonnement... Mais rassurez-vous, "pensée chiraquienne" est bel et bien un oxymore ! Mr. Green



M.
lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Mespheber



Masculin Messages : 674
Inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 01:11

Je me rappelle d'un atelier ouvert au public auquel j'avais assisté au Grand Orient, à Paris, sur les relations entre l'Occident et l'Afrique. un des intervenants (je neme rappelle plus de son nom, mais c'était il y a quinze ans environ), avait rappelé quelque chose qui m'a marqué: le terme civilisation est un terme dynamique. On parle d'être civilisé. La civilisation est l'action expansive de la cité. Dans ce sens, on peut se demander si tous les peuples du monde ont eu les mêmes velléités de conquête que nous...

Quoiqu'il en soit, ce musée est une belle chose, la seule peut-être de la présidence de monsieur Chirac et j'ai été ému de sa reconnaissance des souffrances de ces peuples "malmenés par l'histoire et les conquérants des autres nations". Après la tempête qu'avait soulevé la réforme de l'enseignement sur le rôle positif de la colonisation, j'ai été ému par ce discours.

Euh... suis-je encore dans le sujet? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 07:43

Citation :
Quoiqu'il en soit, ce musée est une belle chose, la seule peut-être de la présidence de monsieur Chirac et j'ai été ému de sa reconnaissance des souffrances de ces peuples "malmenés par l'histoire et les conquérants des autres nations". Après la tempête qu'avait soulevé la réforme de l'enseignement sur le rôle positif de la colonisation, j'ai été ému par ce discours.

A mon avis, ce musée sera probablement très peu visité car il est présenté comme un musée d'art alors qu'il devrait être présenté comme un musée d'histoire.

L'art premier est comme l'art contemporain. Les gens n'aiment pas.

Par contre, il est clair qu'il marque un état de la civilisation par lequel toutes les civilisations passent au néolithique, et qui est marqué par un passage du culte des esprits animaux aux cultes solaires. Cela s'est produit partout dans le monde. C'était l'état de l'Europe au plan religieux il y a 2500 ans.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Mespheber



Masculin Messages : 674
Inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 12:12

Monsieur Jacques Chirac a aussi évoquer le fait que ce musée était aussi fait pour rappeler que ces peuples avait une histoire, ce qui leur avait été nié par leurs occupants.

Il me semble que c'est Mircéa Eliade dans Alchimistes et Forgerons qui soulignait la tendance des nations industrielles à juger de l'avancée d'une culture en fonction de leurs productions technologiques. Les religions aborigènes d'Australie ont une existence de 40000 ans durant lesquels ils ont développés une approche originale du rapport entre l'humain et le monde et qui passionne actuellement certains ethnologues mais aussi la psychanalyse et la sociologie, dans la mesure où elle associe l'univers à un language onirique extrêmement complexe.

Il y a 2500 ans, l'Europe subissait l'occupation des celtes aux cultes ouraniens mais qui n'explique pas la prodigieuse complexité des monuments mégalithiques tel que Stonehenge qui leurs sont antérieurs.

Citation :
L'art premier est comme l'art contemporain. Les gens n'aiment pas.
Laughing C'est juste. Mais il faut dans les deux cas des clés. Heureusement la France a des évènements tels que la journée du patrimoine ou l'accès gratuit aux musée le premier dimanche de chaque mois pour que cette réticence soit compensée par le simple désir de combler l'ennui. Il y a aussi une part de responsabilité des institutions (au niveau de l'éducation nationale) pour éveiller la curiosité de la population à ces arts.

En économie du spectacle, nous avons étudié les habitudes culturelles du public: une personne qui n'est jamais allée au théâtre de manière régulière dans son enfance n'ira pas plus à l'âge adulte si rien ni personne ne l'y oblige, et dans ce dernier cas, il faudra un miracle pour qu'il s'y éveille positivement (je pense au film Le Goût des Autres, allez savoir pourquoi!). Actuellement, l'habitude culturelle en développement est centrée autour des médias privés (Internet, télévision) et me fait craindre le pire en ce qui concerne les autres. le cinéma s'en sort bien, mais bénéficie d'une promotion inégalable dans d'autres médias (presse, radio, télé) mais on observe actuellement une domination de "blockbusters", à savoir des films principalement destinés à remplir les caisses, ce qui est aussi le symptôme d'une crise. Si on regarde les récentes sorties américaines, ce sont essentiellement des reprises de succés des années 70-80!

Et m... je suis encore sorti du sujet... :oops:
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 14:23

Citation :
Intronisation de Lézard 1er

Quai Branly. Branly-Borloo dans son berceau……jouait déjà les Kollabos (air connu)
« Jacques Chirac rend hommage aux "peuples humiliés et méprisés" » (1).

S'agit-il de reconnaître les souffrances du peuple français ?

Enfin ! Chacun s'était réjoui, dans le peuple français, parfois minoritaire dans certains quartiers ou départements, de voir enfin ses souffrances reconnues. Les prolétaires de l'ex-ceinture rouge de Paris, chassés ou soumis à la terreur de la racaille, les femmes réduites au couvre-feu, au voile ou aux insultes, humiliations aux viols collectifs, les enfants des écoles rackettés, les commerçants chassés de leurs quartiers, les propriétaires et entrepreneurs, ruinés par les émeutiers, les enseignants (même kollabos) agressés, censurés ou autocensurés, les enfants juifs chassés de leurs écoles, les jeunes femmes beurettes non soumises lapidées ou brûlées vives, les jeunes françaises violées, les personnes assassinées par la racaille subventionnée, tous ceux soumis dans les transports collectifs à la loi de la racaille, tous ceux soumis par les impôts aux contributions à la construction des mosquandantür de Francarabia.

Le peuple des Paul Bègue, Franck Tavernier, Marie-Georges Fesquet, Romain, Sohane, Ghofrane, Ilian Halimi, Jean-Claude Irvoas, Jean-Jacques Le Chenadec, Fernand Mangin (2), le gendarme de Saint-Martin, et bien d'autres, avait enfin trouvé un signe d'espoir : le président des Français s'adressait enfin à eux.

De même, puisque « la proportion de victimes dans la population a fait un bond en Seine-Saint-Denis. En outre, près d'un Francilien sur deux (soit 4,4 millions de personnes) a subi une agression au cours des trois ans écoulés. » (Le Monde, 28 juillet 2005), un Francilien sur deux se sentait réconforté par ces propos du chef de l'Etat sur les peuples humiliés et méprisés.

Ils déchantèrent bien vite….les peuples humiliés et méprisés, ils n'avaient pas le droit, quelles que fussent leurs souffrances, d'y appartenir. Comme l'expliquent ces « Indigènes de la république », curieusement autorisés, avec tous les supports universitaires et médiatiques à leur disposition, l'humiliation et le statut d'opprimé, ça s'hérite avec la couleur de peau !

Ces indigènes pétitionnaires (tous chercheurs, professeurs, sénatroce ou permanents de groupes certainement indispensables) avaient eu le droit de manifester leur haine de la France en plein Paris, de diffuser des tracts racistes distribués sélectivement en fonction de la couleur de peau (3) et avaient reçu le meilleur accueil des médias.

S'agit-il de reconnaître les peuples victimes du totalitarisme ?

Les mêmes instrumentalisaient l'esclavage, mais jugeaient exemplaire celui pratiqué par Mahomet et ses guerriers, oubliaient les fournisseurs (les chefs de tribus africaines) et les marchands (hégémonie arabe sur ce commerce). Bref un tiers de l'esclavage les intéressait, celui de la traite transatlantique. Les autres deux tiers, les traites internégrières et les traites orientales ? Ah ben non, ce n'est pas pareil… Silence dans les rangs. L'école républicaine et la presse citoyenne se chargeraient de remettre au pas qui oserait en parler.

Quant à l'esclavage encore pratiqué dans les pays musulmans, au génocide des chrétiens et animistes du Soudan par les musulmans, hors de question d'aborder le sujet ! Nous avions même vu un ministre français, connu pour sa vive intelligence, déclarer face aux caméras, après avoir rencontré des populations victimes de la terreur islamique : « quand on voit cette misère et cette oppression, comment s'étonner qu'il y ait du terrorisme ». Hélas pour lui, ces populations sont victimes du terrorisme islamique et non coupables de terrorisme !

Le docteur Knock de la politique ne mesurait pas l'énormité de ses propos : dos à des peuples opprimés par la terreur musulmane, il tenait un discours justifiant de fait le terrorisme qui les massacre. La bêtise n'est pas une circonstance atténuante.

On avait aussi vu des Noirs jetés dans le désert par les autorités marocaines et à qui l'Algérie dont ils venaient de sortir avait opposé un mur de babelés. Qui avait osé dans la presse française écrire la moindre critique à l'Etat algérien pour ce déni d'humanité, pour cette non-assistance à peuple en danger ? Que le journaliste qui aurait osé nous écrive, il a gagné un abonnement à France-Echos qui seul en a parlé (3). Pendant ce temps le petit voleur Boutef venait faire soigner ses entrailles pourries dans les hôpitaux parisiens, tout en crachant sa haine de la France. Il existe des donneurs universels, mais le Rhésus zéro pointé du malfaisant Boutef le classait dans les voleurs universels. Comme on disait en France « Bouffe cochon, c'est pas toi qui payes ». On imagine que le peuple humilié et méprisé, dans ce cas d'abus de bien social et d'« intelligence » et soutien à un ennemi de la France, est bien le peuple français qui a payé pour refaire la tuyauterie du tyran, et en premier lieu le personnel soignant qui eut droit au bruit et à l'odeur de l'assisté en chef.

Lézard 1er parlait aujourd'hui ainsi « M. Chirac a insisté sur l'hommage de la France "à des peuples auxquels, au fil des âges, l'histoire a trop souvent fait violence. Peuples brutalisés, exterminés par des conquérants avides et brutaux. Peuples humiliés et méprisés, auxquels on allait jusqu'à dénier qu'ils eussent une histoire. Peuples aujourd'hui encore souvent marginalisés, fragilisés, menacés par l'avancée inexorable de la modernité". »

Les Soudanais, les Berbères, et les Ivoiriens contraints à subir l'islamisation apprécieront…

Indignation sélective : Tartuffe au pouvoir

Vit-on notre gouvernement s'émouvoir du massacre des Coptes d'Egypte, des Kurdes par Saddam, des journalistes emprisonnés par le sinistre Boutef, des peines de mort en Arabie saoudite, de l'épuration ethnique des chrétiens et juifs de Palestine, du Kosovo et de toute terre victime de la dictature mahométane, de l'occupation, des tortures et massacres commis par les Syriens au Liban ?

Cherchez donc les réactions de l'Etat français face à ces crimes contre l'humanité… Vous en trouverez autant que d'honnêteté dans un communiqué du Mrap ou dans un bilan comptable de la MNEF ou du Secours Populaire.

Vit-on nos énarques et bobos s'inquiéter de la chasse aux blancs dans les quartiers et les manifs de lycéens ?

Vit-on l'Etat français, et les associations qu'il choisit de subventionner, qualifier de racistes des agressions subies par des Français de souche, accompagnées de barbarie et d'insultes racistes ?

Vit-on la XVIIème chambre qualifier un jour de racisme une déclaration de haine émanant de groupes racistes noirs (dont la tribu K n'est que la face visible), de groupes de Rap racistes et haineux, de nébuleuses islamogauchistes criminogènes ?

Vit-on le pouvoir s'inquiéter des menaces et pressions subies par des maghrébins laïques, des apostats de l'islam, des jeunes filles souhaitant vivre comme des Françaises, de la part d'islamistes et délinquants ?

Non, pendant que le Quai d'Orsay (Branly serait plus adapté) se démenait pour que « le Français Moussaoui », la racaille aspirant au terrorisme, le rantanplan du djihad, soit protégé par la France, le même livrait en pâture aux khmers verts et à leur avocat socialiste mari de Martine Aubry, le Français (de cœur et de culture, non de papier) Messaoud Bouras (4).

Non, « tous les arts, toutes les religions, toutes les civilisations se valent » est devenue la doctrine officielle. Comme l'assène notre mamamouchi, reprenant les slogans de l'extrême-gauche soixante-huitarde tiers-mondiste : « Car il n'existe pas plus de hiérarchie entre les arts qu'il n'existe de hiérarchie entre les peuples. C'est d'abord cette conviction, celle de l'égale dignité des cultures du monde, qui fonde le Musée du quai Branly." »

Donc, un tag en matière fécale équivaut à la chapelle Sixtine, une éructation de rappeur à une cantate de Bach. Admettons ! Et les caricatures de Mahomet valent donc bien tous les masques africains ? Et les films de Théo Van Gogh valent autant que les navets commerciaux de Naceri ou Debouze ? Et les livres de Salman Rushdie valent autant que le Coran ?

Non ? Et bien pourquoi donc ? Ah bon…certains sont donc plus égaux que d'autres ?

Ah…ces arts premiers !

Vous n'y êtes pas ! Les peuples humiliés et opprimés, sachez-le et répétez-le, il y va de vôtre vie, ce sont les peuples africains, et de préférence musulmans. Toute autre référence sera considérée hors sujet, voire suspecte et passible des tribunaux.

« Jacques Chirac a inauguré, mardi matin 20 juin, le nouveau Musée du quai Branly, dont il avait engagé le projet il y a dix ans. »

« Le chef de l'Etat a ajouté que la création de ce nouveau lieu était nécessaire pour "rendre justice à l'infinie diversité des cultures" et pour porter un autre regard "sur le génie des peuples et des civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques". »


Quand on sait que Versailles ne survit que grâce à des fondations américaines, que Lully est édité en Autriche, que les collections françaises partent chez les arabes nouveaux riches du pétrole, que les palaces des Champs-Elysées sont aujourd'hui saoudiens, et que Pinault a préféré Venise… on peut mesurer à sa juste valeur les propos de ce qui nous sert de chef d'Etat, et son exclusion de la France de cette liste des génies. Il est vrai qu'avec un tel représentant, il devient difficile d'invoquer d'autre génie que celui de la marque d'une lessive bien nécessaire.

Rappelons également que Tabarly avait lutté ferme pour que Jacquouille ne colle pas ses « arts premiers » au Musée de la Marine qu'il voulait exproprier au profit de ses potes.

On aura appris au passage qu'il y a dix ans Chirac avait déjà cet amour de « la diversité des cultures » et s'extasiait devant « leur génie ». Chacun a les génies qu'il peut. D'ailleurs le Monde ajoutait : « Le président de la République a aussi rappelé que la création du musée avait été décidée en 1998, "en accord avec le premier ministre, M. Lionel Jospin". » L'internationalisme et la négation des nations est le propre du trotskisme, nul ne l'ignore, mais qu'il soit celui de qui est censé représenter la nation est plus inquiétant.

Au Pays où le Cid est censuré dans les écoles, où le Mahomet de Voltaire n'est plus joué, où les ouvrages de la bibliothèque de la Sorbonne sont brûlés, où les cathédrales sont souillées par des occupants illégaux...Jacques a dit « vive les arts premiers ».

Jacques a dit, cochon qui s'en dédit

Notre président à 82% voudrait-il goûter à la diversité des cultures, comme la vivent les Français ? Ce n'est pas recevoir l'islamiste Djamel Bouras et son neveu (…) ou aller se faire construire un palais au Maroc, ou faire copain-copain avec Arafat, Saddam, Boutef, ou lâcher les talbins aux potes de l'UOIF et des frères musulmans, ou déshonorer la légion d'honneur en la salissant sur la panse de Mouloud.

Veut-il de la diversité de culture ? Et bien qu'on lui colle 20% de logements sociaux dans son appartement, ou que l'on le mute dans un de ces merveilleux quartiers de la diversité des cultures de la Seine-Saint-Denis. Ils sont sa famille ? Et bien pratiquons le regroupement familial : qu'il les rejoigne immédiatement.

D'ailleurs, il serait fort possible que cette diversité s'ouvre à lui lorsque les tribunaux le mettront à sa place. Il nous expliquera, en sortant de sa cellule, les joies de la diversité des cultures. Il appartiendra en ces lieux à la minorité visible. A lui de découvrir qui est de fait, en France, le peuple humilié et méprisé.

Les élections lui en parleront, et les tribunaux se chargeront des travaux pratiques.

Lui reste la solution de demander l'asile politique à l'Iran ou à l'Algérie…

Le peuple français est humilié, spolié, méprisé, et il le lui doit aujourd'hui. Certes la gauche en a la responsabilité principale, mais elle n'est pas allée jusqu'à imposer le regroupement familial, décorer Mouloud, constituer le CFCM et remercier les émeutiers par des subsides.

Elle au moins avait annoncé la couleur : on ne peut lui reprocher de trahir.

La trahison est-elle un art premier ?

Son musée aurait alors toute sa place à l'Elysée. Trop triste cire pour Grévin, mais le masque africain sied à merveille au chef de notre république bananière. Il pourra l'enrichir de sa langue de bois.

Nous verrons aux élections si les premiers seront les derniers, et s'ils rendront à ces arts ce qui est à César. La France endettée, humiliée, spoliée, bafouée, dont le patrimoine culturel et artistique est méprisé et bradé, risque de produire bientôt des arts premiers. Ils seront peut-être martiaux. On a lâché des ours dans les Pyrénées, des sauvageons dans les banlieues. On verra peut-être aussi des sangliers sortir des grottes de Lascaux, des chrétiens sortir des catacombes, des Gaulois reconstituer le pays et des volcans resurgir pour que renaisse la France.

Un monarque nous est né, nous l'appellerons « Lézard Premier ». Pour un reptile, la progression est toujours rampante, et la langue, parfois fourchue. Certains voudraient être premiers, ils resteront primitifs.

Montmirail, 21 juin 2006

(1) http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3246,36-785707@51-784215,0.html

(2) http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8892

(3) Tract antichrétien : http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=5094

(3) Article France Echos : http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=7135

(4) http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9428

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9653

spiderman spiderman spiderman spiderman spiderman spiderman spiderman spiderman spiderman spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Mespheber



Masculin Messages : 674
Inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 15:44

Merci pour cet article qui nous permet aussi d'avoir les propos exacts de not' bon président. Laughing

En ce qui concerne les excès de l'expansion des civilisations de l'Islam, il faudrait rappeler que l'esclavage lui est bien antérieur et remonte aux phéniciens et aux grecs, si on va dans cette voie. ;)

Sans les avoir mentionné, pensez-vous qu'il serait diplomatiquement judicieux de pointer directemement du doigt une nation pour ses crimes passés et présents quand nous avons encore du mal à accepter la guerre d'Algérie?

Comme nous risquons de glisser dans un débat déjà traité dans de nombreux sujets sur ce forum, j'ai par contre apprécié l'analogie entre les peuples opprimés représentés au musée et l'humiliation quotidienne des citoyens de ce pays que nos gouvernements, toutes tendances confondues, semblent prendre pour des c...

Par ailleurs, il me semble qu'une aile du Louvre avait déjà été constituée sur ce thème. D'où la question qui me vient sur la nécessité de ce musée. N'y a t'il pas aussi ce symptôme courant chez nos présidents de marquer leur passage par la construction d'un ou plusieurs édifices prestigieux?

À propos de dépenses futiles...
Revenir en haut Aller en bas
Petrum



Messages : 438
Inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 17:54

Sujet du bac de philo de cette année (série S sujet 1)

"Peut-on juger objectivement de la valeur d'une culture?"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 18:22

Petrum a écrit:
Sujet du bac de philo de cette année (série S sujet 1)

"Peut-on juger objectivement de la valeur d'une culture?"

Le même Jacques Chirac disait croire, dans un autre discours, aux valeurs UNIVERSELLES des droits de l'homme.

Si toutes les cultures se valaient, pourquoi lutterait-il contre l'excision, la vente des femmes, la polygamie... ?

Il y a de la contradiction dans nos élites et l'Occident, plus que jamais croit (tout en le niant) en la supériorité de ses valeurs...

Croire en quelquechose tout en niant le croire: c'est sans doute là la cause de la faiblesse de l'Europe...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 20:56

Cher Arnaud, c'est exactement ce que j'ai voulu dire plus haut.

On ne peux pas croire en la valeur "supérieure" de la démocratie et de la laïcité, et en même temps affirmer que tous les systèmes se valent.


Vous avez raison d'insister sur la question de l'universel, car c'est là que le bât blesse. Il existe des valeurs et des biens qui sont effectivement universels. La civilisation qui les découvre, les mets en avant, les fait progresser, est effectivement supérieure aux autres, dans ces domaines là.

Ainsi, la logique n'est pas Grecque, ni Occidentale. Même si elle a été découverte par les Grecs, elle est universelle, etc ...

Je ne défend pas becs et ongles la civilisation occidentale, car elle a plusieurs grands travers : individualisme, hédonisme, etc ... qui se traduisent par exemple par l'assassinat de l'enfant à naître, et par le parcage des personnes âgées dans des mouroirs. Les civilisations plus traditionelles, qui ont gardé le sens de la famille et même du clan, ont sur ces points beaucoup à nous remontrer.

Mais il y a certains points pour lesquels notre civilisation est supérieure : la recherche et la défense de la liberté, qui, lorsqu'elle n'est pas détournée, est un vrai bien. La technologie, et en particulier son apport en médicine. Monsieur Bouteflika, entre deux cris de haine contre la France, ne vient-il pas se faire soigner chez nous ? (Faut vraiment pas avoir de figure).

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mer 21 Juin 2006, 21:08

Citation :
Mais il y a certains points pour lesquels notre civilisation est supérieure : la recherche et la défense de la liberté, qui, lorsqu'elle n'est pas détournée, est un vrai bien. La technologie, et en particulier son apport en médicine. Monsieur Bouteflika, entre deux cris de haine contre la France, ne vient-il pas se faire soigner chez nous ? (Faut vraiment pas avoir de figure).

Thumright

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Krystyna
Invité



MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Jeu 22 Juin 2006, 10:06

Au lieu de créer de l'art, maintenant, on perd son temps à changer le nom des arts. Arts premiers... pourquoi pas arts derniers... n'importe nawak... "primitif" ne prend un sens péjoratif que si on le lui donne.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Jeu 22 Juin 2006, 12:35

Krystyna a écrit:
Au lieu de créer de l'art, maintenant, on perd son temps à changer le nom des arts. Arts premiers... pourquoi pas arts derniers... n'importe nawak... "primitif" ne prend un sens péjoratif que si on le lui donne.

Tout cela est du mondain, du bien-pensant.

D'ailleurs, je crois que ce musée sera fréquenté par quelques mondains.


On attends un million de visiteurs par ans... Je doute que cela dure... Arrow

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Jeu 22 Juin 2006, 17:14

Citation :
Deux autres articles sur Lézard Premier

Dans la suite de la réflexion de Montmirail relative à l'inauguration par Jacques Chirac de « son » musée des Arts Premiers.
Dessin par Porkinette

Arts Premiers : Jacques Chirac confond hiérarchie et émulation des cultures

En inaugurant le Musée des Arts Premiers, Jacques Chirac n'a pas voulu se contenter d'un hommage aux arts, ceux de tous les peuples, il s'est fait anthropologue en avançant l'idée qu'il n'existe pas de hiérarchie entre les cultures. Sauf que cette idée ne peut pas signifier qu'il ne serait pas possible d'en évaluer universellement les oeuvres et les pratiques. Car autrement on sombrerait dans le relativisme, cet exact contre-pied du vieil universalisme uniformisant, puisque l'on basculerait d'une position ayant en effet prétendu détenir la meilleure forme de toutes les civilisations réelles à une position considérant que les oeuvres et les pratiques de ces dernières se valent toutes...

Lire la suite du nouvel éditorial de LSA Oulahbib : http://www.resiliencetv.fr/modules/news/article.php?storyid=917


--------------------------------------------------------------------------------

La manipulation des "arts premiers"

Bonjour,

Pour info, un article que j'ai écrit sur les "arts premiers" :

http://www.philippeherlin.com/art/art031204.htm

Cordialement

Philippe Herlin

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=9657
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Invité



MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Jeu 22 Juin 2006, 17:31

Citation :
Tiers Mondisme chic

La mondialisation? C'est terrible! Tout s'exporte: les capitaux, les biens de consommation, le terrorisme et même la démagogie.

Voici donc, en matière de démagogie, un morceau de choix sorti tout droit de la bouche d'un grand guerrillero de salon: El Chi, que le monde entier nous envie.

Notre président-bateleur, dans son discours d'inauguration du Musée du Quai Branly, sous l'effet du peyotl a été visité par l'esprit de Réné Dumont. Voici ce que ça a donné:


"Au cœur de notre démarche, il y a le refus de l'ethnocentrisme, de cette prétention déraisonnable et inacceptable de l'Occident à porter, en lui seul, le destin de l'humanité. Il y a le rejet de ce faux évolutionnisme qui prétend que certains peuples seraient comme figés à un stade antérieur de l'évolution humaine, que leurs cultures dites "primitives" ne vaudraient que comme objets d'étude pour l'ethnologue ou, au mieux, sources d'inspiration pour l'artiste occidental.

Ce sont là des préjugés absurdes et choquants. Ils doivent être combattus. Car il n'existe pas plus de hiérarchie entre les arts et les cultures qu'il n'existe de hiérarchie entre les peuples. C'est d'abord cette conviction, celle de l'égale dignité des cultures du monde, qui fonde le musée du quai Branly."

A la fin de son discours, le président a ensuite enlevé sa cravate, puis sa chemise et a entrepris de se flageller avec le câble du micro en hurlant: "Repentance! Repentance!"

http://voxgalliae.blogspot.com/2006/06/tiers-mondisme-chic.html

spiderman spiderman spiderman

On reste sans voix devant un tel étalage d'ethnomasochisme What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre



Messages : 511
Inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Lun 26 Juin 2006, 21:45

Il existe en tous cas un domaine dans lequel la civilisation Occidentale est incontestablement supérieure à toutes les autres, et il faut absolument remercier Mr Chirac de le rappeler, c'est celui de l'auto-flagellation.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
marvel



Masculin Messages : 459
Inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 27 Juin 2006, 09:31

[quote="Arnaud Dumouch"]
A mon avis, ce musée sera probablement très peu visité car il est présenté comme un musée d'art alors qu'il devrait être présenté comme un musée d'histoire./quote]

20 000 visiteurs en quelques jours, pour l'instant il a un grand succès.
Ce n'est ni un musée d'art, ni un musée d'histoire : c'est un musée d'ethnologie. Les musées ont évolués : Les nouveaux musées qui sortent ne sont pas que des lieux de conservation d'objets, ce sont des équipements de diffusion culturelle. En particulier les musées de sciences et de société sont des lieux de questionnement. Les collections ne sont que des supports pour une triple mission : enseignement, enchantement et questionnement. Je ne sais pas si vous avez vu récemment des expos temporaires du musée de l'homme ou du muséum de Lyon, on est parfois plus proche de la cité des sciences que du Louvre.


Marvel
Revenir en haut Aller en bas
http://marvel.ichtus.com
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80863
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Art premier ou art primitif ?   Mar 27 Juin 2006, 10:44

Citation :
20 000 visiteurs en quelques jours, pour l'instant il a un grand succès.

moui ... :DD

On verra. Là, c'est gratuit et ils font de la pub...


J'espère me tromper...

(Moi, il faudra une grue pour m'y trainer... )

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Art premier ou art primitif ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Art premier ou art primitif ?
» Quand est née l'étude géographique? Qui est le premier géographe?
» Comment écrire et poster mon premier message ?
» TZR : premier remplacement court, quels conseils ?
» Premier jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives: Histoire, Philosophie et Spiritualité-
Sauter vers: