DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Manif pour tous : une journaliste explique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Manif pour tous : une journaliste explique    Sam 20 Avr 2013, 10:01

Une journaliste qui participe aux manifs contre le mariage et l'adoption gay nous donne des infos sur l'état d'esprit des médias en France

"Journaliste depuis huit ans je suis passée par de nombreuses rédactions aussi bien télé que presse écrite.
Je me rends compte que le ressentiment à l’égard des journalistes s’accroit chaque jour, notamment parmi les manifestants.

Le décalage entre la perception des événements par le public et la retransmission par les médias peut s’expliquer.

D’abord, les médias ont une source quasi-unique d’information : l’AFP ; souvent, ce que rapporte le journaliste sur le terrain est moins important pour sa direction que ce qu’écrit le journaliste de l’AFP.

Mais le journaliste de l’AFP n’est pas un surhomme objectif par essence, ce qu’oublient aujourd’hui les rédacteurs en chef.

D’autant plus que, contraintes budgétaires obligent, les déplacements deviennent de plus en plus rares.

Les articles que vous lisez sur la presse en ligne ont été écrits (ou recopiés) par des jeunes journalistes qui n’ont, pour la majorité d’entre eux, jamais mis un orteil dans la rue.

Ces journalistes ont deux origines différentes : les plus anciens sont souvent devenus journalistes par hasard, venant du cinéma, du trotskysme et des mouvements étudiants post—68. Ils sont très représentés dans les groupes du service publics.

La professionnalisation de la profession, qui s’est accélérée dans les années 90 et surtout après 2000 a donné naissance à une génération de journalistes formée dans de chères écoles (5000€/l’année) qui se ressemblent tous furieusement : blancs, enfants de familles aisées, dont les parents journalistes, cadres, haut fonctionnaires sont surreprésentés.

Ils sont formés par les plus vieux… avant d’affronter un ou deux ans de contrats précaires, aux horaires irréguliers et mal payés.

D’où la nécessité que les parents assurent le quotidien. C’est un peu différent pour les cameramen qui sont mieux payés que les autres (mais très souvent pigistes) et viennent parfois de milieu plus modeste.

Il ne sert à rien de s’en prendre au journaliste présent sur une manif : d’une part, il fait son boulot, d’autre part, il est très arque bouté sur sa liberté –vous risquez juste de le braquer.

Enfin, il n’a que peu d’influence sur le résultat final de son sujet.

Car il rend le texte ou des images, mais il a y ensuite le travail de montage, le visionnage par un premier chef, un second, la réécriture du commentaire, la rédaction du lancement qui donne le ton. La plupart du temps les sujets et l’architecture d’un reportage sont choisis et écrits en amont. Il faut plusieurs séquences : donc une manif pacifiste, puis des provocations, puis des bagarres, puis des courses-poursuites, cela fait un beau sujet en quatre actes, même si dans la réalité le premier moment a duré trois heures et le second 5 minutes.

Dans un but d’efficacité, il faut donc penser à cela en manifestant. Si l’on ne veut offrir aucune prise, il ne faut absolument RIEN montrer qui puisse jouer en votre défaveur.

Enfin, et c’est un aspect important, il faut savoir que la plupart des journalistes ne possèdent pas le filtre pour comprendre votre action.

Ils pensent sincèrement que la religion est oppressive et dépassée, que le mariage homosexuel est une question d’égalité et ont une ignorance flagrante de la question religieuse.

Il suffit de voir la couverture de l’élection du pape pour réaliser le grand pataugeage des journalistes sur ce sujet.

Ils ont très peu de temps, voire pas du tout, pour se renseigner sur les fondements idéologiques d’un mouvement.

Vous êtes des aliens : vous venez d’un monde qu’ils ne connaissent pas.

Etre journaliste, de droite et catholique dans une rédaction nationale, c’est comme être un poisson préhistorique dans un aquarium : personne ne pensait réellement que vous existiez encore…"
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80767
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Mar 23 Juil 2013, 18:44

Manif Pour Tous : des Juges Et des CRS Dénoncent des Ordres "fous furieux"



Témoignage d’un CRS écoeuré par ces ordres qui salissent l’Honneur
Témoignage d’un CRS a vu passer des ordres "fous furieux" pour tabasser des manifestants pacifiques ! | Mariage homo - Mariage gay
Faisant partie des forces de l’ordre, je ne peux malheureusement pas trop m’épancher publiquement sur vos sites. Chez nous il y a régulièrement des chasses aux sorcières, notamment en ce moment avec le mouvement du Printemps Français, auquel de nombreux collègues adhèrent, ou du moins partagent l’essentiel des idées.
Je vous confirme la plupart des témoignages qui sont mis en exergue sur vos blogs concernant la répression des manifestants, ou simple sympathisants. Avec mon unité nous avons régulièrement participé aux services d’ordre mis en place sur Paris pour les manifestations.
Outre la minimisation systématique du nombre de participants, j’ai assisté à de nombreuses aberrations, la liste serait trop longue à écrire. Mais lors de la semaine précédent la manif du 26 mai, plusieurs fois ils nous a été demandé de "provoquer" les manifestants afin de procéder à leurs interpellations... Première fois en quelques années de CRS que j’entends un tel ordre, inique, sur nos fréquences radio.
Mais le plus inquiétant est la panique totale qui touche nos "chefs", commissaires et autres directeurs, qui sont dépassés et débordés par un mouvement d’une telle ampleur. Les unités spécialisées dans le maintien de l’ordre sont tenues à l’écart des situations chaudes, les unités locales (jeunes et inexpérimentées) sont quant à elles systématiquement utilisées pour "casser" du manifestant.
Une anecdote particulièrement parlante : un soir de semaine [il y a peu], nous avions reçu l’ordre en fin de soirée, d’évacuer des membres du Printemps Français qui manifestaient devant l’Assemblée Nationale. Alors que nous procédions à la dite évacuation de façon calme et pacifique, un très haut gradé fou furieux nous a tancés, estimant que nous étions trop mous, et conciliants avec les "fauteurs de troubles", finalement nous avons été relevés sur la mission par une compagnie d’intervention parisienne qui n’a pas hésité à gazer et tabasser les manifestants dans le métro… pendant que nous étions cantonnés (punis) à garder une rue perpendiculaire à l’assemblée en pleine nuit…
Partager ce témoignage sur twitter Nous nous posons de nombreuses questions entre nous, la plupart de mes collègues (ce qui m’a d’ailleurs fortement étonné je vous l’accorde) sont conscients que cela ne pourra pas durer bien longtemps, nous serons amenés à faire des choix dans les années, voir les mois à venir. J’ose espérer que nous ferons les bons, j’en suis de plus en plus persuadé.


Un délégué du Procureur d'Angoulême démissionne à cause de la gestion « particulière » des dossiers de La Manif pour Tous
La Manif Pour Tous - Un délégué du Procureur d'Angoulême démissionne à cause de la gestion « particulière 

Cognac, le 13 juillet 2013

Délégué du Procureur d'Angoulême, il présente sa démission le 9 juillet dernier face à une actualité qui a mis à mal les valeurs de justice et d'impartialité qu'il servait depuis 14 ans. Mû par un engagement au service de l'intérêt général, François Méhaud, dénonce des instructions au Parquet à visées politiques ou idéologiques dans les affaires dites de La Manif pour Tous.

Depuis plusieurs mois, les sympathisants de La Manif pour Tous font l'objet d'un nombre spectaculaire d'arrestation et de garde à vue alors qu'aucune atteinte aux biens ou aux personnes n'ont été recensé. Environ 1000 arrestations pour plus de 500 gardes à vue et 1 seule condamnation - qui vient d'être annulée -, c'est le décompte actuel et qui continue encore avec les Veilleurs.
L'emprisonnement immédiat de Nicolas Bernard-Buss 23 jours à Fleury-Merogis avait suscité une vive émotion par l'utilisation du mandat de dépôt à caractère pourtant exceptionnel. Son procès, qui s'est déroulé hier, a confirmé l'absurdité de la peine car aucune des charges qui l'ont mené en prison n'ont été retenues.

« La Cour d'Appel de Paris a examiné les faits reprochés à Nicolas avec une sérénité qui avait sans doute fait défaut à l'occasion de son passage en comparution immédiate. », a déclaré La Manif pour Tous dans un communiqué à l'issue du procès.

Dans ce contexte, François Méhaud, expose dans une lettre au Procureur pourquoi, en conscience, il ne peut continuer à assumer les missions qui lui sont confiées par un système qui semble cautionner le « délit d'opinion ».

« Allant jusqu’à interdire aux citoyens d’exercer librement leur devoir de conscience face à ce qu’ils considèrent comme étant une loi injuste et mensongère, la situation actuelle est particulièrement délétère et mène à considérer que l’on sanctionne un délit d’opinion. Cela n’est pas concevable dans une démocratie. », affirme-t-il.

Concernant le jeune Nicolas Bernard-Buss, François Mehaud déclare : « Je suis intimement persuadé que dans cette affaire, le parquet n’a pas fait preuve d’indépendance d’esprit, mais a suivi des instructions à visées politiques et idéologiques, données par la chancellerie. »

Une décision mûrement réfléchie qui prend en compte les imperfections d'un système, qui peut cependant faire vivre certaines valeurs comme l'objectivité, l'impartialité et la mesure.
« Je reconnais la nécessité de consignes générales pour une application efficace de la politique pénale. Ces consignes ne doivent toutefois pas interférer, et encore moins de manière partisane, sur les facultés d’appréciation des magistrats fussent-ils du Parquet. » assure-t-il.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Mar 23 Juil 2013, 20:01

julia a écrit:
Une journaliste qui participe aux manifs contre le mariage et l'adoption gay nous donne des infos sur l'état d'esprit des médias en France

"Journaliste depuis huit ans je suis passée par de nombreuses rédactions aussi bien télé que presse écrite.
Je me rends compte que le ressentiment à l’égard des journalistes s’accroit chaque jour, notamment parmi les manifestants.

Le décalage entre la perception des événements par le public et la retransmission par les médias peut s’expliquer.

D’abord, les médias ont une source quasi-unique d’information : l’AFP ; souvent, ce que rapporte le journaliste sur le terrain est moins important pour sa direction que ce qu’écrit le journaliste de l’AFP.

Mais le journaliste de l’AFP n’est pas un surhomme objectif par essence, ce qu’oublient aujourd’hui les rédacteurs en chef.

D’autant plus que, contraintes budgétaires obligent, les déplacements deviennent de plus en plus rares.

Les articles que vous lisez sur la presse en ligne ont été écrits (ou recopiés) par des jeunes journalistes qui n’ont, pour la majorité d’entre eux, jamais mis un orteil dans la rue.

Ces journalistes ont deux origines différentes : les plus anciens sont souvent devenus journalistes par hasard, venant du cinéma, du trotskysme et des mouvements étudiants post—68. Ils sont très représentés dans les groupes du service publics.

La professionnalisation de la profession, qui s’est accélérée dans les années 90 et surtout après 2000 a donné naissance à une génération de journalistes formée dans de chères écoles (5000€/l’année) qui se ressemblent tous furieusement : blancs, enfants de familles aisées, dont les parents journalistes, cadres, haut fonctionnaires sont surreprésentés.

Ils sont formés par les plus vieux… avant d’affronter un ou deux ans de contrats précaires, aux horaires irréguliers et mal payés.

D’où la nécessité que les parents assurent le quotidien. C’est un peu différent pour les cameramen qui sont mieux payés que les autres (mais très souvent pigistes) et viennent parfois de milieu plus modeste.

Il ne sert à rien de s’en prendre au journaliste présent sur une manif : d’une part, il fait son boulot, d’autre part, il est très arque bouté sur sa liberté –vous risquez juste de le braquer.

Enfin, il n’a que peu d’influence sur le résultat final de son sujet.

Car il rend le texte ou des images, mais il a y ensuite le travail de montage, le visionnage par un premier chef, un second, la réécriture du commentaire, la rédaction du lancement qui donne le ton. La plupart du temps les sujets et l’architecture d’un reportage sont choisis et écrits en amont. Il faut plusieurs séquences : donc une manif pacifiste, puis des provocations, puis des bagarres, puis des courses-poursuites, cela fait un beau sujet en quatre actes, même si dans la réalité le premier moment a duré trois heures et le second 5 minutes.

Dans un but d’efficacité, il faut donc penser à cela en manifestant. Si l’on ne veut offrir aucune prise, il ne faut absolument RIEN montrer qui puisse jouer en votre défaveur.

Enfin, et c’est un aspect important, il faut savoir que la plupart des journalistes ne possèdent pas le filtre pour comprendre votre action.

Ils pensent sincèrement que la religion est oppressive et dépassée, que le mariage homosexuel est une question d’égalité et ont une ignorance flagrante de la question religieuse.

Il suffit de voir la couverture de l’élection du pape pour réaliser le grand pataugeage des journalistes sur ce sujet.

Ils ont très peu de temps, voire pas du tout, pour se renseigner sur les fondements idéologiques d’un mouvement.

Vous êtes des aliens : vous venez d’un monde qu’ils ne connaissent pas.

Etre journaliste, de droite et catholique dans une rédaction nationale, c’est comme être un poisson préhistorique dans un aquarium : personne ne pensait réellement que vous existiez encore…"

Ca fait trois mois que ça circule sur le net et rien ne prouve que l'auteur de cette ineptie de grand style soit journaliste.

Et si elle l'est, elle ne doit pas être exceptionnelle dans son travail à lire ça:

Citation :
Journaliste depuis huit ans je suis passée par de nombreuses rédactions aussi bien télé que presse écrite

qui laisse supposer qu'elle s'est fait jeter de partout ou, à tout le moins, que personne n'a voulu la garder...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9344
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Mar 23 Juil 2013, 21:54

Ce qui est un honneur , à l'heure actuelle .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Vincent01



Masculin Messages : 1283
Inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Mer 24 Juil 2013, 11:22

Ce n'est pas étonnant, les persécutions ne date pas d'aujourd'hui, et franchement j'espère que les consciences des gens se réveilleront face à la politique d'aujourd'hui qui ne ressemble guère à de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
Felixlechat



Masculin Messages : 101
Inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Ven 26 Juil 2013, 04:12

La démocratie est une imposture mais ta phrase, Vincent est d'une grande beauté.
Shéma Ysrael AdonaÏ Elohénou AdonAî echad.

Il y en a une autre, du Psaume xviii 2ème strophe ou Psaume xvix selon que l'on est chrétien ou juif:

Ha shamaïm misaprim kevod El. Les Cieux racontent la gloire de l'Eternel. En ces jours et ces nuits d'été, il suffit de regarder le ciel pour se rendre compte que l'homme est un grain de sable comparativement à la puissance du Créateur. La misère des décisions des politiques en France ne pourra jamais prévaloir vis à vis des lois divines. C'est un remake de Sodome et Gomohrre. La première des nuisances est l'iniquité et pour cette raison, ces deux villes ont été détruites. La pédérastie, l'homosexualité et la perversité en sont les conséquences. La faute première est l'iniquité qui s'accompagne naturellement de l'inversion des valeurs traditionnelles. Le bourreau devient la victime, le voleur est innocent, la femme violée a provoqué l'agresseur, par conséquent il n'y est pour rien. Je cite pour éclairer mon propos le paradigme du lit :
Quant un étranger arrivait à Sodome, on le mettait dans un lit, si ses membres dépassaient, on les lui coupait, s'il était plus petit que le lit, on l'étirait pour qu'il soit à la mesure exacte du lit. Cette sorte de parabole indique que les notions de bien et de mal étaient absentes. Les personnes de ces deux villes devaient se fonder dans un moule et ne se poser aucune question quant aux notions de bien ou de mal. C'est ce que l'on essaye de nous imposer en ces jours Cette succession d'infâmies est en train de provoquer un réaction de plus en plus forte en France et va mettre le pouvoir politique dans une mauvaise posture. Il y a aussi le politiquement correct qui est un trés grave sophisme. Par exemple au sujet de la guerre contre l'Irak, nos grands spécialistes parlaient de frappes chirurgicales! Elle est bonne celle-là! Il s"agissait de bombrdements et il faut savoir que 10 pourcent des bombes tombent on ne sait où!

Bien à vous chers amis. Félix.
Revenir en haut Aller en bas
Felixlechat



Masculin Messages : 101
Inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Mer 31 Juil 2013, 01:19

Des forces sombres sont en train de ridiculiser le pouvoir en place aprés l'avoir adulé. C'est le jeu du bien contre le mal. Le bien est éternel et le mal éphèmère. Il ne peut résister contre les forces divines oraganisées par le Créateur. En Russie, le Christ est le bienvenu, accueilli avec joie dans tout le pays. Les églises, détruites par l'infâmie communiste sont reconstruites sur ordre de Vladimir Poutine. Cet homme symbolise la renaissance de la foi. Il a promulgué des lois qui sanctionnent les blasphèmes envers l'Eglise. Il sanctionne l'incitation de la part d'adultes envers des mineurs pour l'homosexualité. Cette loi a été votée à l'unanimité par la Douma. En France, c'est l'inverse, c'est l'acceptation votée par les députés du mariage homo. Les contes et les légendes vont devenir insupportables à toutes ces personnalités: ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants!

Pierre et Paul se marient. Ils vont avoir des enfants! Dites moi comment? Hollande ce trésor d'ingéniosité a la réponse: ils vont les adopter. Vladimir Poutine a déjà donné sa réponse avec une loi qui interdit aux couples homos d'adopter des enfants russes parce qu'ils risquent de devenir les esclaves sexuels de pervers.

Bien à vous. Félix.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Mer 31 Juil 2013, 14:57

Felixlechat a écrit:
Les églises, détruites par l'infâmie communiste sont reconstruites sur ordre de Vladimir Poutine. Cet homme symbolise la renaissance de la foi. Il a promulgué des lois qui sanctionnent les blasphèmes envers l'Eglise. Il sanctionne l'incitation de la part d'adultes envers des mineurs pour l'homosexualité.

Ca m'a l'air aussi bien inspiré que le "Ceux qui ont charge d’âmes et les fidèles, se rangeront sans condition derrière le grand État allemand et le Führer, car la lutte historique contre la criminelle illusion du bolchevisme et pour la sécurité de la vie allemande, pour le travail et le pain, pour la puissance et l’honneur du Reich et pour l’unité de la nation allemande est visiblement accompagnée de la bénédiction de la Providence" exprimé par le cardinal Theodor Innitzer au lendemain de l'Anschluss.

Poutine est un pur produit du KGB qui fut le pilier du régime communiste pendant sept décennies.

Ces décisions relèvent de la plus pure démagogie, mais lui assurent un soutien populaire.
Revenir en haut Aller en bas
Felixlechat



Masculin Messages : 101
Inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Manif pour tous : une journaliste explique    Jeu 01 Aoû 2013, 00:12

En Russie, le Christ est le bienvenu, les églises détruites par les cocos sont reconstruites sur ordre de Vladimir.

Sept décennies égalent 70 ans. Quel âge a Vladimir?

Les arguments n'ont jamais convaincu quiconque.

Belle soirée à vous sous le signe du Triangle d'été
Revenir en haut Aller en bas
 
Manif pour tous : une journaliste explique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Manif pour tous, 24 mars 2013: Mobilisation réussie!
» Manif pour tous : bienvenue dans le XXIe siècle !
» Les preuves scientifiques du tripatouillage des photos de la Manif pour Tous, par la Police française
» Manif Pour Tous, le 21 avril 2013 : 270,000 manifestants
» Manif pour tous : Informations sur vos droits en cas de répressions policières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: