DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière : Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
julia

avatar

Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 17 Avr 2013, 11:28

Est-ce l'effet « pape François » ?

Le ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardon a en effet annoncé hier un durcissement de la loi sur l'IVG.

La mise en danger de la vie de la mère devra être plus précisément attestée, les avortements pour raisons de malformations du fœtus seront prohibées et il est question d'interdire aux mineures d'avoir recours à l'IVG.

La cour constitutionnelle espagnole, avec l'appui du ministre de la Justice et de la majorité des parlementaires, pourrait bientôt entamer une révision, beaucoup plus restrictive, de la loi espagnole sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

D'une part, les médecins pourraient plus facilement alléguer des dilemmes de conscience pour refuser de procéder à tout avortement, .../...

D'autre part, pour éviter tout « eugénisme », il serait réaffirmé que la vie est un droit inaliénable dès la conception.

Personne n'a le droit de l'interrompre en raison de malformations (ce qui réintroduit une notion de « péché » ultérieur si la personne née infirme était tentée de mettre fin à ses jours et en aurait la capacité).

De même, il faudrait établir la certitude que la mère soit gravement en danger de mort pour procéder à une IVG. .../...

Enfin, les mineures seront protégées en cas de grossesse.

[b]Leur corps ne leur appartenant plus dès lors qu'elles sont enceintes, puisqu'elle deviennent le réceptacle d'une vie future../...


Que restera-t-il de la loi précédente sur l'IVG ? Mystère.

Le garde des Sceaux espagnol a fait par de ces orientations au quotidien La Razon, hier lundi, à l'occasion de l'annonce d'une profonde réforme de l'institution judiciaire et de son administration.


Le juge devient arbitre entre le parquet et la partie civile, d'une part, et la partie adverse, plaignant et défenseur étant censés se retrouver à égalité (parfois selon les talents et la renommée des avocats engagés).

Cette réforme devrait rendre l'institution plus efficace et réduire les délais de procédures.

La cour constitutionnelle espagnole s'était prononcée sur l'avortement en 1985. Il est à présent question de considérer que le droit à la vie débute dès la conception.

« Le danger pour la santé physique et psychique de la mère ne doivent pas servir de prétexte pour contourner les décisions prises par la cour constitutionnelle », a résumé d'abord le ministre.

Il s'agit d'inciter la mère à opter pour la vie de l'enfant à naître. Par ailleurs, « il n'y a pas de vie en valant davantage qu'une autre »


Les mineures devront être éclairées sur leurs choix et l'objection de conscience des médecins défavorables à l'avortement pour des raisons personnelles sera reconnue.


En octobre 2009, plus d'un million de personnes avaient défilé à Madrid pour réclamer l'interdiction de l'IVG. De fait, depuis le début des années 1990, le nombre des IVG avait doublé en Espagne.

Le droit à l'IVG est discrétionnaire durant le premier trimestre de la grossesse, soumis à restrictions après 14 semaines (mais restant possible, conditionné, jusqu'à 22 semaines en cas de risques graves pour la mère ou le fœtus).


Depuis 2011, il existe en Espagne 172 centres d'IVG ayant procédé au cours de cette année près de 120 000 avortements (soit 12,44 pour mille femmes). Les avortements chimiques (pilules du lendemain et autres) ne représentaient (estimation) qu'environ 4 % des IVG en Espagne.

[b]Les déclarations du ministre interviennent alors que le « président épiscopal » espagnol, l'archevêque de Madrid Antonio Maria Rouco Varela, venait d'annoncer une campagne publicitaire pour 150 000 euros afin de convaincre les mères de ne pas recourir à l'avortement (avec des affiches montrant des embryons à naître).


Pour lui, l'actuelle loi est une « absurdité éthique et juridique ». « L'Espagne vieillit et s'affaiblit », s'était exclamé le président de la conférence épiscopale. Il avait insisté sur le caractère sacré du mariage et le droit des Espagnoles et Espagnols à recevoir une éducation en tant que futur·e·s conjoint·e·s.

La référence à la doctrine morale et sociale chrétienne est pour lui indispensable à son pays.
Le cardinal Antonio Cañizares s'était aussi prononcé à la mi-avril pour réaffirmer qu'on ne peut vivre comme si Dieu n'existait pas.

Le droit à la vie « n'appartient qu'à Dieu », avait-il proclamé. Il s'était appuyé sur la volonté de continuité du nouveau souverain pontife, François.

Juan Antonio Reig Pla, évêque d'Alcala, avait repris les condamnations de l'IVG et condamné les idéologies marxistes et libérales ou « l'extrême individualisme » dénaturant la sexualité.

L'avortement détruit le lien et la texture sociales, selon lui. Agel Rubio, évêque de Ségovie, a estimé le chiffre d'affaires des avorteurs à 50 millions d'euros en Espagne et estimé à 300 le nombre des avortements quotidiens.

La plupart des centres d'IVG sont des cliniques privées

Depuis l'élection du pape François, de Dallas à Madrid, ou encore Ségovie ou Salamanque, divers évêques se sont de nouveau véhémentement exprimés contre l'avortement

Des manifestations « pro-vie » sont régulièrement organisées en Espagne avec des arguments tels que l'abolition de l'avortement est aussi importante que celle de l'esclavage.

Des films comme October Baby (avec pour héros un jeune de 19 ans adopté après un avortement évité), sorti sur les écrans espagnols le 12 avril dernier, rencontrent un succès militant.

L'avortement est peut-être un commerce, selon l'épiscopat espagnol, mais ce n'est visiblement pas le seul… Les très nombreux mouvements « pro-vie » espagnols récoltent des fonds considérables.

Selon ces mouvements et l'église espagnole, ce n'est pas la crise économique, la difficulté à cohabiter et élever des enfants qui seraient la source du fléchissement démographique.

Encore un effort pour promouvoir la flexibilité du travail des enfants des familles nombreuses qui redonneront à l'Espagne sa compétitivité face à la concurrence internationale…



Revenir en haut Aller en bas
julia

avatar

Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 17 Avr 2013, 11:30

Voilà qui redonne l'espérance : la vie des tout-petits et des plus faibles sera-t-elle enfin reconnue et protégée ??

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 17 Avr 2013, 12:45

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4932
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Jeu 18 Avr 2013, 00:21

julia a écrit:
Est-ce l'effet « pape François » ?

Le ministre de la Justice, Alberto Ruiz-Gallardon a en effet annoncé hier un durcissement de la loi sur l'IVG.

La mise en danger de la vie de la mère devra être plus précisément attestée, les avortements pour raisons de malformations du fœtus seront prohibées et il est question d'interdire aux mineures d'avoir recours à l'IVG.

La cour constitutionnelle espagnole, avec l'appui du ministre de la Justice et de la majorité des parlementaires, pourrait bientôt entamer une révision, beaucoup plus restrictive, de la loi espagnole sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

D'une part, les médecins pourraient plus facilement alléguer des dilemmes de conscience pour refuser de procéder à tout avortement, .../...

D'autre part, pour éviter tout « eugénisme », il serait réaffirmé que la vie est un droit inaliénable dès la conception.

Personne n'a le droit de l'interrompre en raison de malformations (ce qui réintroduit une notion de « péché » ultérieur si la personne née infirme était tentée de mettre fin à ses jours et en aurait la capacité).

De même, il faudrait établir la certitude que la mère soit gravement en danger de mort pour procéder à une IVG. .../...

Enfin, les mineures seront protégées en cas de grossesse.

[b]Leur corps ne leur appartenant plus dès lors qu'elles sont enceintes, puisqu'elle deviennent le réceptacle d'une vie future../...


Que restera-t-il de la loi précédente sur l'IVG ? Mystère.

Le garde des Sceaux espagnol a fait par de ces orientations au quotidien La Razon, hier lundi, à l'occasion de l'annonce d'une profonde réforme de l'institution judiciaire et de son administration.


Le juge devient arbitre entre le parquet et la partie civile, d'une part, et la partie adverse, plaignant et défenseur étant censés se retrouver à égalité (parfois selon les talents et la renommée des avocats engagés).

Cette réforme devrait rendre l'institution plus efficace et réduire les délais de procédures.

La cour constitutionnelle espagnole s'était prononcée sur l'avortement en 1985. Il est à présent question de considérer que le droit à la vie débute dès la conception.

« Le danger pour la santé physique et psychique de la mère ne doivent pas servir de prétexte pour contourner les décisions prises par la cour constitutionnelle », a résumé d'abord le ministre.

Il s'agit d'inciter la mère à opter pour la vie de l'enfant à naître. Par ailleurs, « il n'y a pas de vie en valant davantage qu'une autre »


Les mineures devront être éclairées sur leurs choix et l'objection de conscience des médecins défavorables à l'avortement pour des raisons personnelles sera reconnue.


En octobre 2009, plus d'un million de personnes avaient défilé à Madrid pour réclamer l'interdiction de l'IVG. De fait, depuis le début des années 1990, le nombre des IVG avait doublé en Espagne.

Le droit à l'IVG est discrétionnaire durant le premier trimestre de la grossesse, soumis à restrictions après 14 semaines (mais restant possible, conditionné, jusqu'à 22 semaines en cas de risques graves pour la mère ou le fœtus).


Depuis 2011, il existe en Espagne 172 centres d'IVG ayant procédé au cours de cette année près de 120 000 avortements (soit 12,44 pour mille femmes). Les avortements chimiques (pilules du lendemain et autres) ne représentaient (estimation) qu'environ 4 % des IVG en Espagne.

[b]Les déclarations du ministre interviennent alors que le « président épiscopal » espagnol, l'archevêque de Madrid Antonio Maria Rouco Varela, venait d'annoncer une campagne publicitaire pour 150 000 euros afin de convaincre les mères de ne pas recourir à l'avortement (avec des affiches montrant des embryons à naître).


Pour lui, l'actuelle loi est une « absurdité éthique et juridique ». « L'Espagne vieillit et s'affaiblit », s'était exclamé le président de la conférence épiscopale. Il avait insisté sur le caractère sacré du mariage et le droit des Espagnoles et Espagnols à recevoir une éducation en tant que futur·e·s conjoint·e·s.

La référence à la doctrine morale et sociale chrétienne est pour lui indispensable à son pays.
Le cardinal Antonio Cañizares s'était aussi prononcé à la mi-avril pour réaffirmer qu'on ne peut vivre comme si Dieu n'existait pas.

Le droit à la vie « n'appartient qu'à Dieu », avait-il proclamé. Il s'était appuyé sur la volonté de continuité du nouveau souverain pontife, François.

Juan Antonio Reig Pla, évêque d'Alcala, avait repris les condamnations de l'IVG et condamné les idéologies marxistes et libérales ou « l'extrême individualisme » dénaturant la sexualité.

L'avortement détruit le lien et la texture sociales, selon lui. Agel Rubio, évêque de Ségovie, a estimé le chiffre d'affaires des avorteurs à 50 millions d'euros en Espagne et estimé à 300 le nombre des avortements quotidiens.

La plupart des centres d'IVG sont des cliniques privées

Depuis l'élection du pape François, de Dallas à Madrid, ou encore Ségovie ou Salamanque, divers évêques se sont de nouveau véhémentement exprimés contre l'avortement

Des manifestations « pro-vie » sont régulièrement organisées en Espagne avec des arguments tels que l'abolition de l'avortement est aussi importante que celle de l'esclavage.

Des films comme October Baby (avec pour héros un jeune de 19 ans adopté après un avortement évité), sorti sur les écrans espagnols le 12 avril dernier, rencontrent un succès militant.

L'avortement est peut-être un commerce, selon l'épiscopat espagnol, mais ce n'est visiblement pas le seul… Les très nombreux mouvements « pro-vie » espagnols récoltent des fonds considérables.

Selon ces mouvements et l'église espagnole, ce n'est pas la crise économique, la difficulté à cohabiter et élever des enfants qui seraient la source du fléchissement démographique.

Encore un effort pour promouvoir la flexibilité du travail des enfants des familles nombreuses qui redonneront à l'Espagne sa compétitivité face à la concurrence internationale…




Le retour du Caudillo...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Jeu 18 Avr 2013, 00:34

Évidemment, défendre la vie est un mal dans cette société ou il n'y a plus ni bien, ni mal...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din

avatar

Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Jeu 18 Avr 2013, 07:20

Lebob a écrit:
Le retour du Caudillo...

Non un fake basé sur un morceau de vérité. Il suffit de lire ce ci à la fin : "Encore un effort pour promouvoir la flexibilité du travail des enfants des familles nombreuses qui redonneront à l'Espagne sa compétitivité face à la concurrence internationale…"

Mais resserrer les conditions de l'IVG est une bonne chose, à mon avis. Autant dans certains cas elle est nécessaire, cela ne doit pas devenir abusif.
Revenir en haut Aller en bas
julia

avatar

Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 20 Avr 2013, 00:55

Ce n'est pas du tout un fake.

L'article a été rédigé par un(e) journaliste pro ivg, c'est pour ça qu'il y a des grincements de dents et des piques.

L'info est authentique

http://www.chretiente.info/201304174137/vers-un-recul-de-lavortement-en-espagne/
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 20 Avr 2013, 11:51

adamev a écrit:
Ca permet de mesurer le degré de charité de Julia et de quelques autres.

Ce que nous aimerions connaitre, Adamev, c'est votre propre degré de charité ? Parlez nous en ?

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 20 Avr 2013, 12:48

La meilleure façon de faire reculer l'avortement, c'est l'éducation à une saine sexualité.

Et aussi la planification: on fait des enfants quand on est prêt. Ça évite les situations malheureuses.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 20 Avr 2013, 21:03

Merci Julia d'avoir partagé cette bonne nouvelle:)
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 20 Avr 2013, 21:27

julia a écrit:
Voilà qui redonne l'espérance : la vie des tout-petits et des plus faibles sera-t-elle enfin reconnue et protégée ??


Excellent ! Et se serviront-ils de l'exemple de la France pour revenir sur la loi autorisant le "MARIAGE" homosexuel et pour requalifier ce contrat d'"UNION CIVILE"?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Dragna Din

avatar

Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 24 Avr 2013, 11:05

Cher Arnaud,

Je pose cette question, et nulle part je ne reçois de réponse claire.

Quelle est la différence, pour l'Eglise, entre le mariage civil et l'union civile, sachant que tous deux, sans le sacrement de mariage religieux, se réduisent à des états de concubinage ? Légalement, il se pourrait que les deux termes signifient totalement la même chose d'ailleurs.

Maintenant que la France est la 14e état à avoir légalisé les unions homosexuelles, je ne pense pas que l'Espagne puisse revenir en arrière. Et quand bien même : question juridique, une loi ne peut pas être rétroactive, que ferez-vous des couples homo déjà mariés ? Vous les démariez pour les "unir" ? Quid des enfants adoptés ? Vous les retirez à leurs parents ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 24 Avr 2013, 15:36

Cher Dragna Bin, pour l'Eglise, ces choses sont un engagement moral s'il y a promesse morale : "Que votre oui soit oui, et votre non soit non".

Elle a donc un grand respect moral pour ces engagements, même si elle ne peut, au niveau du Droit canonique, les reconnaître comme valides.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'assoiffé

avatar

Masculin Messages : 3158
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 24 Avr 2013, 19:09

Dragna Din a écrit:

Quelle est la différence, pour l'Eglise, entre le mariage civil et l'union civile, sachant que tous deux, sans le sacrement de mariage religieux, se réduisent à des états de concubinage ? Légalement, il se pourrait que les deux termes signifient totalement la même chose d'ailleurs.

Bien humblement,

Il y a confusion des genres dans le vocabulaire je crois. Le mariage a pour objet l'union d'un homme et d'une femme dans un engagement de fidélité en vue de fonder une famille.

L'union civile est un contrat qui permet de départager les droits et les devoirs en cas de rupture d'union de deux personnes qui veulent vivre ensemble.

L'utilisation du terme "mariage" pour deux personnes du même sexe pourrait venir officialiser le droit de ces personnes de prétendre à la parentalité. Ce droit vient brimer le droit fondemental des êtres les plus faibles de la société (les enfants) d'avoir un père et une mère, selon les lois naturelles et banaliser ce qui n'est pas naturelle.

Ce sont les conséquences de l'utilisation du mot "mariage" qui sont graves et innaceptables pour une société et pour les Catholiques.
Quel sera les conséquences à long termes de toutes ces confusions sur les enfants et la société de demain, voilà la grande question.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 24 Avr 2013, 19:21

Mais si on réfléchit un tant soi peu à cela, on passe pour homophobe... Rolling Eyes

Même moi, je me suis fait traiter d'homophobe pour avoir dit que les homosexuels devraient vivre dans l'abstinence et la chasteté, c'est vous dire... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din

avatar

Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 24 Avr 2013, 23:40

L'assoiffé a écrit:
Dragna Din a écrit:

Quelle est la différence, pour l'Eglise, entre le mariage civil et l'union civile, sachant que tous deux, sans le sacrement de mariage religieux, se réduisent à des états de concubinage ? Légalement, il se pourrait que les deux termes signifient totalement la même chose d'ailleurs.

Bien humblement,

Il y a confusion des genres dans le vocabulaire je crois. Le mariage a pour objet l'union d'un homme et d'une femme dans un engagement de fidélité en vue de fonder une famille.

L'union civile est un contrat qui permet de départager les droits et les devoirs en cas de rupture d'union de deux personnes qui veulent vivre ensemble.

L'utilisation du terme "mariage" pour deux personnes du même sexe pourrait venir officialiser le droit de ces personnes de prétendre à la parentalité. Ce droit vient brimer le droit fondemental des êtres les plus faibles de la société (les enfants) d'avoir un père et une mère, selon les lois naturelles et banaliser ce qui n'est pas naturelle.

Ce sont les conséquences de l'utilisation du mot "mariage" qui sont graves et innaceptables pour une société et pour les Catholiques.
Quel sera les conséquences à long termes de toutes ces confusions sur les enfants et la société de demain, voilà la grande question.


Ben non, entre mariage civil, union civile et pacs, je suis désolé, pour moi ce sont des contrats, plus ou moins spirituels... selon le degré d'engagement des époux.
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din

avatar

Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Mer 24 Avr 2013, 23:43

Simon1976 a écrit:
Mais si on réfléchit un tant soi peu à cela, on passe pour homophobe... Rolling Eyes

Même moi, je me suis fait traiter d'homophobe pour avoir dit que les homosexuels devraient vivre dans l'abstinence et la chasteté, c'est vous dire... Shocked

Arrêtez avec ce mot d'homophobe, si vous l'étiez je ne vous répondrais même pas.

Je comprends ceux qui ne peuvent accepter l'homosexualité, si celle-ci est conçue comme une perversion, ce qu'elle n'est pas. Je confesse donc ce que l'Eglise ne crois pas : les homosexuels sont aussi dignes de recevoir la communion que nous le sommes, car leur péché est celui montré par l'oeil de l'autre, alors que les notres ont bien plus enracinés.
Revenir en haut Aller en bas
julia

avatar

Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Jeu 25 Avr 2013, 00:14

Cher Dragna, puisque vous aimez tant l"Eglise, merci de relire votre catéchisme, ce sera pas du luxe :

Le Catéchisme de l’Eglise Catholique affirme que les actes homosexuels sont « intrinsèquement désordonnés, contraires à la loi naturelle » (CEC 2357).

Dans les Saintes Ecritures, l’homosexualité est considérée comme un « dépravation grave » (Gn 19, 1-29 ; Lv 20, 13 ; Rm 1,24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10).

L’Eglise invite donc les personnes qui ressentent ces tendances à renoncer à les mettre en pratique, avec une grande confiance dans l’amour infini de Dieu.

La communion est possible à une personne homosexuelle chaste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 21 Déc 2013, 21:55

21/12/2013 à 20:42 AFP

Loi contre l'avortement en Espagne : "colère" du PS en France

Le Parti socialiste français est en colère contre la droite espagnole. Le gouvernement de Mariano Rajoy vient en effet d'adopter un projet de loi qui limite fortement le droit à l'avortement, " dans l'unique but de le faire disparaître", affirme le PS dans un communiqué signé notamment par son premier secrétaire Harlem Désir, et sa secrétaire nationale aux droits des femmes Adeline Hazan.

"La droite européenne a une fois de plus montré son vrai visage: un visage réactionnaire, inspiré par les pires idéologies anti-choix, et opposé à ce que les femmes puissent décider librement de leur destin", poursuit-il.

"En France, au contraire, le gouvernement a choisi de faire avancer le droit à l'avortement, en instaurant le remboursement à 100% de l'IVG par la sécurité sociale notamment", souligne-t-il. "La défense des droits des femmes est toujours emblématique de ce qui différencie la droite et la gauche, en France comme en Europe", conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote

avatar

Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 21 Déc 2013, 22:14

julia a écrit:
Leur corps ne leur appartenant plus dès lors qu'elles sont enceintes, puisqu'elle deviennent le  réceptacle d'une vie future../...

De qui est cette bêtise ? Du ministre ? Du journaliste ? De vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 21 Déc 2013, 22:41

Jésus Christ est mon pote a écrit:
julia a écrit:
Leur corps ne leur appartenant plus dès lors qu'elles sont enceintes, puisqu'elle deviennent le  réceptacle d'une vie future../...

De qui est cette bêtise ? Du ministre ? Du journaliste ? De vous ?

Le mépris pour la vie d'un enfant (de son enfant) jusque dans le ventre est le risque le plus grave pris par cette génération de mai 68 dans son paris fou de l'absence de l'existence de l'âme et du jugement dernier.

La mort est venue habiter jusque dans le temple sein, là où la vie de nos enfants commence.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote

avatar

Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 21 Déc 2013, 22:57

Vous n'avez pas compris où est l'erreur...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Sam 21 Déc 2013, 23:00

Espérance a écrit:
21/12/2013 à 20:42  AFP

Loi contre l'avortement en Espagne : "colère" du PS en France

Le Parti socialiste français est en colère contre la droite espagnole. Le gouvernement de Mariano Rajoy vient en effet d'adopter un projet de loi qui limite fortement le droit à l'avortement, " dans l'unique but de le faire disparaître", affirme le PS dans un communiqué signé notamment par son premier secrétaire Harlem Désir, et sa secrétaire nationale aux droits des femmes Adeline Hazan.

"La droite européenne a une fois de plus montré son vrai visage: un visage réactionnaire, inspiré par les pires idéologies anti-choix, et opposé à ce que les femmes puissent décider librement de leur destin", poursuit-il.

"En France, au contraire, le gouvernement a choisi de faire avancer le droit à l'avortement, en instaurant le remboursement à 100% de l'IVG par la sécurité sociale notamment", souligne-t-il. "La défense des droits des femmes est toujours emblématique de ce qui différencie la droite et la gauche, en France comme en Europe", conclut-il.

D'la marde, les socialeux !  Tongue 

Les sbires de satan sont en rogne... c'est bon signe ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 12:57

Le roi peut bien décider de ne pas signer une loi qui va contre sa conscience. C'est arrivé en Belgique, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 14:12

Simon1976 a écrit:
Le roi peut bien décider de ne pas signer une loi qui va contre sa conscience. C'est arrivé en Belgique, je crois.

mais ça n'a pas empêché il me semble, de faire passer la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 14:49

Espérance a écrit:
21/12/2013 à 20:42  AFP

Loi contre l'avortement en Espagne : "colère" du PS en France

Le Parti socialiste français est en colère contre la droite espagnole. Le gouvernement de Mariano Rajoy vient en effet d'adopter un projet de loi qui limite fortement le droit à l'avortement, " dans l'unique but de le faire disparaître", affirme le PS dans un communiqué signé notamment par son premier secrétaire Harlem Désir, et sa secrétaire nationale aux droits des femmes Adeline Hazan.

"La droite européenne a une fois de plus montré son vrai visage: un visage réactionnaire, inspiré par les pires idéologies anti-choix, et opposé à ce que les femmes puissent décider librement de leur destin", poursuit-il.

"En France, au contraire, le gouvernement a choisi de faire avancer le droit à l'avortement, en instaurant le remboursement à 100% de l'IVG par la sécurité sociale notamment", souligne-t-il. "La défense des droits des femmes est toujours emblématique de ce qui différencie la droite et la gauche, en France comme en Europe", conclut-il.

Ce que l'on appelle le droit des femmes est en fait leur esclavage. Ce que l'on appelle le "choix libre de son destin" s'applique exclusivement à la femme, alors qu'un autre être est en jeu, et son destin à lui n'a aucun intérêt pour ces lobyes pro mort.

L'Europe vieillit faute d'une chute dramatique du taux de natalité, cela va s’accentuer jusqu'à ce qu'il n'y ait quasi plus aucune naissance, et alors on va se réveiller, comme en Chine ! Malheureusement l'homme mal éclairé et sans discernement doit arriver bien bas pour ouvrir les yeux et faire, un peu tard, machine arrière.

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 14:52

adamev a écrit:
Vrai mais le roi d'Espagne n'est pas Baudouin de Belgique...
Pour l'instant je l'imagine mal contresigner une loi qui irait contre la conscience de plus de 60% de la population espagnole favorable à l'IVG.

Une loi qui massacre des centaines de milliers d’innocents chaque année et fait croire aux femmes que leur liberté se trouve dans l'esclavage et dans la rupture qu'on leur propose avec leur instinct maternel, vous voulez dire ? Je la signerais moi même des 2 mains et des 2 pieds !

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 14:53

thumleft 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Gabriel
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 6046
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 15:12

Adamev prouve qu'aujourd'hui l'homme confond le bien et le mal, il suffit que sa conscience mal éclairée lui dise "tue ton voisin", "achève, comme un clébard, la personne qui souffre devant toi plutot que de lui venir en aide" pour qu'il se sente le devoir de l'écouter et le gouvernement l'obligation de voter une loi qui légalise un tel acte sous peine de blesser la conscience de ces pauvres individus, une loi qui également leur offrira un cadre légal pour leur permettre de pratique l’homicide en toute impunité et surtout ô grand jamais de façon clandestine !

_________________
"Le respect de la personne humaine se fonde sur son caractère irremplaçable" - Blaise Pascal
Revenir en haut Aller en bas
https://www.i-services.com
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'assoiffé

avatar

Masculin Messages : 3158
Inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 17:48

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Vous n'avez pas compris où est l'erreur...

Vous parlez de quelle erreur au juste?  Question 
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome

avatar

Masculin Messages : 29203
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 17:57

adamev a écrit:
Vrai mais le roi d'Espagne n'est pas Baudouin de Belgique...
Pour l'instant je l'imagine mal contresigner une loi qui irait contre la conscience de plus de 60% de la population espagnole favorable à l'IVG.

Ces 60% sont sans doute des gens qui préfèrent écouter les faux prophètes et leurs idéologies nauséeuses sur les droits individuels, sur l'homme qui est libre de faire ce qu'il veut quand il veut puisque Dieu est mort et qu'il n'y a pas de paradis pour les justes et d'enfer pour les pécheurs...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
-ysov-

avatar

Masculin Messages : 16517
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Dim 22 Déc 2013, 23:59

Le nombril prime avant les entrailles. Quand de pauvres idiotes vont jusqu'à affirmer que devenir enceinte ce n'est plus trop grave, depuis que l'avortement est accepté. En d'autre terme, c'est devenu un autre moyen de contraception. Voilà où le nombril mène.
J'imagine que cet extrême Adamev vous n'êtes pas contre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Lun 23 Déc 2013, 08:57

Adamev a tout de même raison sur ce point: ce n'est pas parce qu'une loi existe, qu'on est obligé de la mettre en pratique, qu'il s'agisse de l'euthanasie ou de l'avortement. les "faiseuses d'ange" qui doivent encore exister vont se "sentir obligées" de transmettre leur savoir à une génération plus jeune qui va donc prendre le relais.
Tout est dans l'éducation à une saine sexualité, effectivement. ensuite, on ne sait pas obliger les gens à se plier à des valeurs morales qu'ils méprisent, on ne peut que "limiter" les dégâts, et l'esprit des lois, c'est çà...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Lun 23 Déc 2013, 09:22

rebelle a écrit:
Adamev a tout de même raison sur ce point: ce n'est pas parce qu'une loi existe, qu'on est obligé de la mettre en pratique, qu'il s'agisse de l'euthanasie ou de l'avortement. les "faiseuses d'ange" qui doivent encore exister vont se "sentir obligées" de transmettre leur savoir à une génération plus jeune qui va donc prendre le relais.
Tout est dans l'éducation à une saine sexualité, effectivement. ensuite, on ne sait pas obliger les gens à se plier à des valeurs morales qu'ils méprisent, on ne peut que "limiter" les dégâts, et l'esprit des lois, c'est çà...

La Loi rend morale ce qui n'est que légal. C'est cela le problème.

Ainsi l'avortement dans la loi Veil : Elle est une exception dépénalisée POUR DES CAS GRAVES. Aujourd'hui, on veut en faire un droit absolu des femme lié à la liberté.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Lun 23 Déc 2013, 09:47

Ce n'est pas la loi qui rend quelque chose de moral. C'est l'humain qui l'interprète comme tel. là, est le vrai problème. la loi est un "outil", froid, sans émotion. c'est à nous de faire en sorte que l'outil reste sur une étagère bien planqué.....
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Lun 23 Déc 2013, 09:50

Oui !

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Lun 23 Déc 2013, 10:27

Adamev oublie l'impact de la loi : Tout ce qui est légal est considéré comme moral.

Si par exemple on autorise par la Loi, à cause d'un cas réel, la possibilité de pouvoir volontairement et librement, se faire manger par un voisin cannibale, cela deviendra légal et donc moral.

Certes, cela n'obligera personne à se faire manger...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 83900
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne   Lun 23 Déc 2013, 10:54

En tout cas, pour l'avortement et l'euthanasie, les lois sont en train de produire une nouvelle morale et en Belgique, on constate que la Loi sur l'euthanasie est en train de pousser les plus faibles vers la mort (les enfants malades incurables, les personnes âgées démentes).

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
 
Le droit à l'avortement recule (enfin !) en Espagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 40% des évangéliques favorables au « droit à l’avortement » ?
» L'avortement est le problème fondamental de notre temps
» 40% des évangéliques favorables au « droit à l’avortement » ?
» Choisir le bon parcours c'est pas facile, Help
» l'avortement, un dernier recours ou un droit?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: