DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
boulo
Administrateur


Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 14:51

Le fait que vous n'avez pas relevé l'objection de Karl vis-à-vis de la franc-maçonnerie : son mimétisme vis-à-vis de l'Eglise ( nouvelle naissance , mort à soi-même , vie nouvelle etc ... ) .

Seul Dragna Din a répondu mais faiblement .

Ce qui vous a suggéré la réplique à l'encontre de ce dernier : " A moins que les églises aient récupéré les formes anciennes de l'initiation ... et qu'elles aient jeté le bébé avec l'eau du bain . " .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 15:32

Vous savez Karl a dit, en bon renégat, tellement de c.... sur la maçonnerie... qu'une a pu m'échapper.

Ben oui les approches initiatiques sont bien plus anciennes que les religions actuelles. Lisez attentivement le mythe d'Isis et d'Osiris pour ne prendre que le plus connu.

Ou pour en évoquer un autre bien connu des chrétiens "Il faut que le grain tombe en terre et meure pour porter de nombreux fruits". C'est typiquement le mystère de la croix, du sacrifice à la résurrection repris du fond des mystères d'Eleusis et de celui d'Osiris qui sont des schémas symboliques de mort/renaissance.

Et en effet en devenant des religions ouvertes à tous elles ont jeté le bébé avec l'eau du bain (Mgr Thomas en conférence à la GLDF). Cet évêque pensait d'ailleurs que si un jour église et FM devaient se rapprocher ça se ferait autour de la démarche symbolique. Démarche dont la FM a hérité par divers canaux (dont les confréries de métier ce qui n'implique pas filiation) et les Rosicruciens du siècle des Lumières. Démarche qui s'est perdue dans la chrétienté (encore que...). Mais la Tradition est têtue.

Ainsi réexaminez attentivement la cérémonie d'ordination des prêtres.... vous y retrouverez ce schéma. Et même le baptême repris du très ancien rite du "lavement des os par les eaux" qui existe encore dans certaines tribus africaines ou amérindiennes.

En FM la mise en scène de ce schéma n'a pas pour but de donner des "pouvoirs"... ce serait même l'inverse... enlever du trop, trop de soi, trop d'égo, trop de désirs, trop d'espoir (qui n'est pas l'espérance), trop de tout.... "Deviens ce que tu es" disent les anciennes sagesses... voire même "Deviens" tout court.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 15:42

Si l'on suit Albert Slosman , chaque ère astrologique a sa façon propre de mettre en scène et de revivre le symbolisme nécessaire de mort/résurrection .

Cela ne veut pas dire pour autant que la mort/résurrection du Christ dans l'ère des Poissons n'ait pas été effective .

Ni que la façon de vivre cette mort/résurrection par les chrétiens soit une pâle copie affadie des ères antérieures .



Mais je vous demandais si les expériences de mort/résurrection de Grof ( au moyen de doses infimes de LSD ) vous inspiraient quelque idée .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 15:51

boulo a écrit:
Si l'on suit Albert Slosman , chaque ère astrologique a sa façon propre de mettre en scène et de revivre le symbolisme nécessaire de mort/résurrection.

Oui, peut être?

Cela ne veut pas dire pour autant que la mort/résurrection du Christ dans l'ère des Poissons n'ait pas été effective.

En effet.

Ni que la façon de vivre cette mort/résurrection par les chrétiens soit une pâle copie affadie des ères antérieures.

J'ai souvenir d'avoir écrit "reprise" pas "pâle copie". J'aurais dû d'ailleurs écrire "actualisation" pour notre temps. Ce qui n'implique pas non plus jugement péjoratif.

Mais je vous demandais si les expériences de mort/résurrection de Grof (au moyen de doses infimes de LSD) vous inspiraient quelque idée .

Si ça permet de venir en aide à ceux qui sont en souffrance ou en fin de vie pourquoi pas. Dieu merci la FM se passe très bien de ces techniques hallucinatoires (mais il peut y avoir des maçons qui s'y adonnent pour leur propre compte).
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 20:19

Un grand merci pour la précision des réponses , cher Adamev .

Mais le travail de Grof ne se limite pas aux techniques hallucinatoires . Il en a conclu personnellement à l'existence de Dieu ( lui qui était athée ) et à la nécessité de l'entraide spirituelle ( entre " vivants " de ce monde et entre " mondes " ) .

Rien que de l'évangélique , en somme .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 20:43

Je propose de vaporiser un léger nuage de LSD à l'Assemblée Nationale dès demain ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 21:13

boulo a écrit:
Un grand merci pour la précision des réponses , cher Adamev . Mais le travail de Grof ne se limite pas aux techniques hallucinatoires . Il en a conclu personnellement à l'existence de Dieu ( lui qui était athée ) et à la nécessité de l'entraide spirituelle ( entre " vivants " de ce monde et entre " mondes " ) . Rien que de l'évangélique , en somme .

Bien que FM j'ai la certitude de l'existence de Dieu, personne et personnel. Pas besoin de LSD pour ça. Quant à l'entraide spirituelle entre vivants c'est le principe même de la "chaine d'union" maçonnique "qui unit tous les coeurs" de tous ceux qui veulent bien s'y agréger réellement ou virtuellement. Evangéliqe? Pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 21:46

Merci , Adamev . Il ne vous reste plus qu'à manifester moins d'arrogance dans vos certitudes et moins de mépris à l'égard des dogmes et des fidèles du pape et des rituels .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 22:00

Mes certitudes "arrogantes" ne le seraient-elles pas en raison de l'arrogance des vôtres??? Genre leçon comme Il ne vous reste plus qu'à manifester moins d'arrogance dans vos certitudes
Mon mépris ne s'adresse qu'à ceux qui me méprisent et méprisent ce à quoi je tiens simplement parce que ce n'est ps leur avis (voir un autre fil).
Je ne méprise pas les dogmes. Je professe comme vous le Crédo (à la nuance près du Filioque) mais je considère comme sans intérêt les dogmes d'appartenance (genre Pierre comme premier pape, infaillibilité...).
M'avez-vous lu écrire quoi que ce soit contre la messe ou les liturgies, les rituels.... sinon pour éventuellement répondre à l'outrance de certains?
Quant aux fidèles... je respecte qui me respecte.
Je me réconcilierais p.e avec l'église romaine le jour où elle abandonnera ses stupides prétentions à détenir seule la vérité, à juger de tout et de tous sans pouvoir être jugée, le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure.... et qu'elle cessera de se mêler des affaires de la cité (et là ça concerne toutes les religions) ou de vouloir imposer au monde sa façon de voir. Et ce alors qu'elle est loin de faire la preuve d'être un parangon de vertu.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 22:20

adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont plutôt certaines personnes qui s'excluent elles-mêmes de l'Église, ne voulant rien savoir de l'Évangile et du Magistère.

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Dim 21 Avr 2013, 23:01

boulo a écrit:
Si l'on suit Albert Slosman , chaque ère astrologique a sa façon propre de mettre en scène et de revivre le symbolisme nécessaire de mort/résurrection .

Cela ne veut pas dire pour autant que la mort/résurrection du Christ dans l'ère des Poissons n'ait pas été effective .

Ni que la façon de vivre cette mort/résurrection par les chrétiens soit une pâle copie affadie des ères antérieures .



Mais je vous demandais si les expériences de mort/résurrection de Grof ( au moyen de doses infimes de LSD ) vous inspiraient quelque idée .

Déclarations plutôt hérétiques, je vous rappelle que l'astrologie n'est pas licite pour un catholique ou un chrétien. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 00:07

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont plutôt certaines personnes qui s'excluent elles-mêmes de l'Église, ne voulant rien savoir de l'Évangile et du Magistère.

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...

Si un francmac décidait de contester certains fondements de la franc-maçonnerie et dénoncerait ce qu'il considèrerait comme étant certaines anomalies publiquement,
je suis pas certain du tout qu'il serait pas banni. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 00:10

Thumright
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 11:06

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...

Vous parlez pour vous là???
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 11:14

ysov a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont plutôt certaines personnes qui s'excluent elles-mêmes de l'Église, ne voulant rien savoir de l'Évangile et du Magistère.

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...

Si un francmac décidait de contester certains fondements de la franc-maçonnerie et dénoncerait ce qu'il considèrerait comme étant certaines anomalies publiquement,
je suis pas certain du tout qu'il serait pas banni. Mr. Green

De quels "fondements", "anomalies" parlez-vous???
Ce qui est sûr c'est que si un cathoclique le fait au sujet de l'église il sera aussitôt déclaré apostat, hérétique, excommunié et là il y aura tout aussitôt des milliers de cathochoses pour se pendre à ses basques comme des chiens (voir ici par exemple le sort qui fut réservé à l'Abbé Pierre ou à soeur Emmanuelle... que n'a-t-on écrit???
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 11:21

adamev a écrit:
Je me réconcilierais p.e avec l'église romaine le jour où elle abandonnera ses stupides prétentions à détenir seule la vérité
franchement, moi c'est l'inverse.

une religion qui me dit "moi, je ne détiens pas la vérité, donc tu ne trouveras pas La Vérité en moi". je réponds : "ok, on est deux, what else ?"

le Christ dit exactement le contraire: il dit Je suis la vérité.

la vérité est exclusive de la fausseté.
ou alors on tombe dans un délire relativiste, et il faudrait accepter totalement la vérité suivante: ce qui est vrai pour l'un, est faux pour l'autre, à la fois vrai et faux pour une tierce personne.

et cette vérité aussi est exclusive ! ne pas l'accepter, c'est être exclu. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 12:44

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...

Vous parlez pour vous là???

Non, je parle de ces gens qui se disent catholiques mais soutiennent le mariage homo, l'avortement, l'euthanasie, l'ordination des femmes... tous condamnés par l'Église.

Ils devraient suivre l'exemple de Jésus: "Je ne suis pas venu pour faire ma volonté mais la volonté de Celui qui m'a envoyé."
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 14:17

Scrogneugneu a écrit:
la vérité est exclusive de la fausseté. ou alors on tombe dans un délire relativiste, et il faudrait accepter totalement la vérité suivante: ce qui est vrai pour l'un, est faux pour l'autre, à la fois vrai et faux pour une tierce personne.
et cette vérité aussi est exclusive ! ne pas l'accepter, c'est être exclu. drunken

Donc vous excluez le 2/3 si pas les 3/4 voire plus de l'humanité...
Et vous vous prétendez catholique...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 14:18

Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...

Vous parlez pour vous là???

Non, je parle de ces gens qui se disent catholiques mais soutiennent le mariage homo, l'avortement, l'euthanasie, l'ordination des femmes... tous condamnés par l'Église. Ils devraient suivre l'exemple de Jésus: "Je ne suis pas venu pour faire ma volonté mais la volonté de Celui qui m'a envoyé."

Et vous vous prétendez catholique???
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 14:25

adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
Simon1976 a écrit:
adamev a écrit:
le terme catholique alors qu'elle ne cesse d'exclure....

Ce sont souvent des catholiques qui n'ont de catholiques que le nom...

Vous parlez pour vous là???

Non, je parle de ces gens qui se disent catholiques mais soutiennent le mariage homo, l'avortement, l'euthanasie, l'ordination des femmes... tous condamnés par l'Église. Ils devraient suivre l'exemple de Jésus: "Je ne suis pas venu pour faire ma volonté mais la volonté de Celui qui m'a envoyé."

Et vous vous prétendez catholique???

Qu'est-ce qu'un catholique (et non "cathoclique") ?

Est-ce celui qui est baptisé dans l'Église catholique mais n'a pas de vie spirituelle, ne lis pas la Bible, ne va pas à la messe (sauf à Noël), critique sans cesse les choix et les orientations de l'Église en matière de morale ?

Ou celui qui nourrit sa foi et obéit à l'Église comme au Seigneur ?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 14:45

Est-ce que celui qui juge, exclue... est catholique ou cathoclique???
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 15:32

En général, les gens s'excluent tous seuls... Et souvent, ils ne leur en faut pas beaucoup.

J'ai appris ce matin qu'un monsieur que je connais un peu, et qui s'occupait des finances de la paroisse, vient de démissionner de cette charge. Son petit-fils "devait" faire sa profession de foi, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y allait en reculant. Le prêtre lui a demandé s'il y tenait vraiment, et l'enfant a répondu qu'il s'en fichait. Donc, pas de cérémonie pour lui, cela me semble logique. Le prêtre avait proposé de reporter à l'année prochaine, mais la mère est partie, furieuse.

Et ce sont des gens comme ceux-ci qui s'estiment exclus. De plus en plus de personnes ont des exigences envers l'Eglise, et n'admettent pas qu'il y ait quelques conditions à remplir.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 15:34

adamev a écrit:
Est-ce que celui qui juge, exclue... est catholique ou cathoclique???

"Si ton frère a commis un péché, va lui parler seul à seul et montre-lui sa faute. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, prends encore avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté de l'Église ; s'il refuse encore d'écouter l'Église, considère-le comme un païen et un publicain." (Matthieu 18, 15-17)

"Quant à l'hérétique, écarte-le après un premier et un second avertissement, sachant qu'un tel homme est perverti et pécheur : il se condamne lui-même." (Tite 3, 10-11)

Acte de foi:

"Mon Dieu, je crois fermement tout ce que la sainte Église catholique croit et enseigne car c'est toi qui l'a dit et que tu es la Vérité même."

salut
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 15:37

Cécile a écrit:
En général, les gens s'excluent tous seuls... Et souvent, ils ne leur en faut pas beaucoup.

J'ai appris ce matin qu'un monsieur que je connais un peu, et qui s'occupait des finances de la paroisse, vient de démissionner de cette charge. Son petit-fils "devait" faire sa profession de foi, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il y allait en reculant. Le prêtre lui a demandé s'il y tenait vraiment, et l'enfant a répondu qu'il s'en fichait. Donc, pas de cérémonie pour lui, cela me semble logique. Le prêtre avait proposé de reporter à l'année prochaine, mais la mère est partie, furieuse.

Et ce sont des gens comme ceux-ci qui s'estiment exclus. De plus en plus de personnes ont des exigences envers l'Eglise, et n'admettent pas qu'il y ait quelques conditions à remplir.

Avant le dernier conclave, les sondages disaient que les gens reviendraient à l'Église si le nouveau pape permettait l'avortement, le préservatif, le mariage homo, l'euthanasie, l'ordination des femmes...

Si être catholique, c'est exiger de l'Église qu'elle se conforme au monde (et à son chef) et au politically correct, alors il n'y a pas beaucoup de catholiques...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Lun 22 Avr 2013, 21:48

C'est comme les enfants rois ''Chers parents, je vais vous obéir sur bien des choses, si vous me laissez sortir quand je veux, de faire la fête avec drogues, boissons, approuver mon désir d'emmener dans ma chambre une nouvelle fille à chaque semaine.'' Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 10:55


Si être catholique, c'est exiger de l'Église qu'elle se conforme au monde (et à son chef) et au politically correct, alors il n'y a pas beaucoup de catholiques...

Moins de 4% de pratiquants réguliers...

Personne ne demande à l'église romaine (en gros 1 petit milliard de "cathos" pour 2,5 milliards de chrétiens) de s'aligner sur le monde. Simplement de rester dans son rôle qui est de dire "compte tenu de l'idée que je me fais de la divinité je pense que ceci est bien, celà est mal". Pas de s'ingérer dans les affaires civiles des états et encore moins d'appeler à la désobéissance civile... Sauf à vouloir se faire ramener dens ses lignes à coup de pieds aux fesses... Ce qui risque bien d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 12:50

L'Église est dans le monde, sans être du monde, donc elle a son mot à dire sur les affaires de ce monde puisque nous y sommes et que nous devons connaître les pièges de ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 12:55

adamev a écrit:

Si être catholique, c'est exiger de l'Église qu'elle se conforme au monde (et à son chef) et au politically correct, alors il n'y a pas beaucoup de catholiques...

Moins de 4% de pratiquants réguliers...

Personne ne demande à l'église romaine (en gros 1 petit milliard de "cathos" pour 2,5 milliards de chrétiens) de s'aligner sur le monde. Simplement de rester dans son rôle qui est de dire "compte tenu de l'idée que je me fais de la divinité je pense que ceci est bien, celà est mal". Pas de s'ingérer dans les affaires civiles des états et encore moins d'appeler à la désobéissance civile... Sauf à vouloir se faire ramener dens ses lignes à coup de pieds aux fesses... Ce qui risque bien d'arriver.

Vous pourrez salir l'Eglise et la réduire à quelques péchés de ses membres, vous aurez jusqu'à votre fin la parole de vérité sur le dos.

Exemple : Vous pourrez hurlez que Jean-Paul II est coupable de crime contre l'humanité car il ne prêche pas le préservatif mais la fidélité, sa voix vous atteindra au fond de votre conscience si vous avez trompé votre épouse.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12217
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 14:18

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:

Si être catholique, c'est exiger de l'Église qu'elle se conforme au monde (et à son chef) et au politically correct, alors il n'y a pas beaucoup de catholiques...

Moins de 4% de pratiquants réguliers...

Personne ne demande à l'église romaine (en gros 1 petit milliard de "cathos" pour 2,5 milliards de chrétiens) de s'aligner sur le monde. Simplement de rester dans son rôle qui est de dire "compte tenu de l'idée que je me fais de la divinité je pense que ceci est bien, celà est mal". Pas de s'ingérer dans les affaires civiles des états et encore moins d'appeler à la désobéissance civile... Sauf à vouloir se faire ramener dens ses lignes à coup de pieds aux fesses... Ce qui risque bien d'arriver.

Vous pourrez salir l'Eglise et la réduire à quelques péchés de ses membres, vous aurez jusqu'à votre fin la parole de vérité sur le dos.

Exemple : Vous pourrez hurlez que Jean-Paul II est coupable de crime contre l'humanité car il ne prêche pas le préservatif mais la fidélité, sa voix vous atteindra au fond de votre conscience si vous avez trompé votre épouse.

Où donc aurais-je ici réduit l'église romaine au péché de ses membres??? Vous déraillez à côté de la plaque. Où donc ici ais-je accusé JPII de crime contre l'humanité bien qu'en effet on puisse lui imputer entre 5 et 7 millions de morts du sida??? Est-on obligé de raisonner en tout ou rien??? Ne peut-on aussi raisonner en prêchant et la fidélité et le nécessaire usage du préservatif (y compris en terme de contraception sans penser MST)???
Y a qq chose qui tourne pas rond chez vous.

Rappel de ce que j'ai écrit : Personne ne demande à l'église romaine (en gros 1 petit milliard de "cathos" pour 2,5 milliards de chrétiens) de s'aligner sur le monde. Simplement de rester dans son rôle qui est de dire "compte tenu de l'idée que je me fais de la divinité je pense que ceci est bien, celà est mal". Pas de s'ingérer dans les affaires civiles des états et encore moins d'appeler à la désobéissance civile... Sauf à vouloir se faire ramener dens ses lignes à coup de pieds aux fesses... Ce qui risque bien d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Abenader



Masculin Messages : 5787
Inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 14:38

C'est vous et vos semblables lucifériens qui n'avez de cesse de vouloir que l'Etat s'ingère dans les affaires de l'Eglise: avant d'être civil, le mariage était religieux, et ce sont vos frères en démoneries qui ont créé le mariage civil.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 14:48

adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:

Si être catholique, c'est exiger de l'Église qu'elle se conforme au monde (et à son chef) et au politically correct, alors il n'y a pas beaucoup de catholiques...

Moins de 4% de pratiquants réguliers...

Personne ne demande à l'église romaine (en gros 1 petit milliard de "cathos" pour 2,5 milliards de chrétiens) de s'aligner sur le monde. Simplement de rester dans son rôle qui est de dire "compte tenu de l'idée que je me fais de la divinité je pense que ceci est bien, celà est mal". Pas de s'ingérer dans les affaires civiles des états et encore moins d'appeler à la désobéissance civile... Sauf à vouloir se faire ramener dens ses lignes à coup de pieds aux fesses... Ce qui risque bien d'arriver.

Vous pourrez salir l'Eglise et la réduire à quelques péchés de ses membres, vous aurez jusqu'à votre fin la parole de vérité sur le dos.

Exemple : Vous pourrez hurlez que Jean-Paul II est coupable de crime contre l'humanité car il ne prêche pas le préservatif mais la fidélité, sa voix vous atteindra au fond de votre conscience si vous avez trompé votre épouse.

Où donc aurais-je ici réduit l'église romaine au péché de ses membres??? Vous déraillez à côté de la plaque. Où donc ici ais-je accusé JPII de crime contre l'humanité bien qu'en effet on puisse lui imputer entre 5 et 7 millions de morts du sida??? Est-on obligé de raisonner en tout ou rien??? Ne peut-on aussi raisonner en prêchant et la fidélité et le nécessaire usage du préservatif (y compris en terme de contraception sans penser MST)???
Y a qq chose qui tourne pas rond chez vous.

Rappel de ce que j'ai écrit : Personne ne demande à l'église romaine (en gros 1 petit milliard de "cathos" pour 2,5 milliards de chrétiens) de s'aligner sur le monde. Simplement de rester dans son rôle qui est de dire "compte tenu de l'idée que je me fais de la divinité je pense que ceci est bien, celà est mal". Pas de s'ingérer dans les affaires civiles des états et encore moins d'appeler à la désobéissance civile... Sauf à vouloir se faire ramener dens ses lignes à coup de pieds aux fesses... Ce qui risque bien d'arriver.

Ce sont surtout l'homosexualité et la toxicomanie qui sont responsables de l'épidémie de sida.

L'Église ne fait que donner des conseils moraux... qu'on se garde bien de suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 15:41

Simon1976 a écrit:
Ce sont surtout l'homosexualité et la toxicomanie qui sont responsables de l'épidémie de sida.

L'Église ne fait que donner des conseils moraux... qu'on se garde bien de suivre !

Excusez-moi, mais connaissez-vous la réalité du SIDA en Afrique et en Amérique du sud ? Réduire le SIDA à l'homosexualité est réducteur et fallacieux ! En Occident, c'est peut-être le cas, mais nous ne sommes plus "le monde". Allez donc dire en face des femmes et des enfants qui meurent dans le dénuement en Afrique que c'est leur homosexualité qui les fait mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 15:42

Citation :
Ne peut-on aussi raisonner en prêchant et la fidélité et le nécessaire usage du préservatif (y compris en terme de contraception sans penser MST)???
c'est ce qu'il a fait, faut lire les textes complets et pas seulement les extraits publiés dans les médias
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 15:46

Abenader a écrit:
C'est vous et vos semblables lucifériens qui n'avez de cesse de vouloir que l'Etat s'ingère dans les affaires de l'Eglise: avant d'être civil, le mariage était religieux, et ce sont vos frères en démoneries qui ont créé le mariage civil.

Ah je ne crois pas non. J'ai bien regardé l'autel cubique, et dessous il n'y avait pas de lucifer ou de baphomet (dont on aurait jamais entendu parler sans ce cher Friedrich Nicolai).

Le mariage civil existait un peu avant la Révolution française, qui avant d'être révolte du peuple fut celle des petits boutiquiers.

Savez-vous qu'aujourd'hui il existe de nombreuses églises où il n'y a plus de pierre d'autel ? Où sont elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28463
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mar 23 Avr 2013, 16:01

Dragna Din a écrit:
Simon1976 a écrit:
Ce sont surtout l'homosexualité et la toxicomanie qui sont responsables de l'épidémie de sida.

L'Église ne fait que donner des conseils moraux... qu'on se garde bien de suivre !

Excusez-moi, mais connaissez-vous la réalité du SIDA en Afrique et en Amérique du sud ? Réduire le SIDA à l'homosexualité est réducteur et fallacieux ! En Occident, c'est peut-être le cas, mais nous ne sommes plus "le monde". Allez donc dire en face des femmes et des enfants qui meurent dans le dénuement en Afrique que c'est leur homosexualité qui les fait mourir.

J'aurais dû dire: "En Occident, ce sont surtout l'homosexualité (et les comportements sexuels à risque) et la toxicomanie qui sont responsables de l'épidémie de sida."
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mer 24 Avr 2013, 06:42

Dragna Din a écrit:
boulo a écrit:
Si l'on suit Albert Slosman , chaque ère astrologique a sa façon propre de mettre en scène et de revivre le symbolisme nécessaire de mort/résurrection .

Cela ne veut pas dire pour autant que la mort/résurrection du Christ dans l'ère des Poissons n'ait pas été effective .

Ni que la façon de vivre cette mort/résurrection par les chrétiens soit une pâle copie affadie des ères antérieures .



Mais je vous demandais si les expériences de mort/résurrection de Grof ( au moyen de doses infimes de LSD ) vous inspiraient quelque idée .

Déclarations plutôt hérétiques, je vous rappelle que l'astrologie n'est pas licite pour un catholique ou un chrétien. ;-)

Nuances , s'il vous plaît !

Je crois me souvenir que , d'après Saint Thomas d'Aquin , " les astres inclinent mais ne forcent pas " .

Ce qu'un catholique ne peut pas croire , c'est le déterminisme absolu des configurations astrales .

Mais il est difficile de nier que les configurations astrales ont des conséquences physiques . Il est très probable qu'elles en ont aussi de biologiques .
Et je pense personnellement qu'elles en ont de psychologiques , voire spirituelles .


Depuis la lecture des manuscrits de Qoumran , l'on sait que les Esséniens ( courant discret mais important du mosaïsme ) s'adonnaient à l'astrologie .

Pour autant , le " Maître de Justice " collectionneur des rouleaux de Qoumran et apparemment déterministe , semble avoir été un dissident ou hérétique du mouvement essénien qui a donné Saint Jean Baptiste .


_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dragna Din



Masculin Messages : 5180
Inscription : 16/04/2013

MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Mer 24 Avr 2013, 12:53

boulo a écrit:
Nuances , s'il vous plaît !

Je crois me souvenir que , d'après Saint Thomas d'Aquin , " les astres inclinent mais ne forcent pas " .

Ce qu'un catholique ne peut pas croire , c'est le déterminisme absolu des configurations astrales .

Mais il est difficile de nier que les configurations astrales ont des conséquences physiques . Il est très probable qu'elles en ont aussi de biologiques .
Et je pense personnellement qu'elles en ont de psychologiques , voire spirituelles .


Depuis la lecture des manuscrits de Qoumran , l'on sait que les Esséniens ( courant discret mais important du mosaïsme ) s'adonnaient à l'astrologie .

Pour autant , le " Maître de Justice " collectionneur des rouleaux de Qoumran et apparemment déterministe , semble avoir été un dissident ou hérétique du mouvement essénien qui a donné Saint Jean Baptiste .

Tout dépend si l'on parle d'astrologie judiciaire ou d'horoscopes.

Ah les esséniens !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points   Ven 26 Avr 2013, 17:42

Dragna Din a écrit:
boulo a écrit:
Nuances , s'il vous plaît !

Je crois me souvenir que , d'après Saint Thomas d'Aquin , " les astres inclinent mais ne forcent pas " .

Ce qu'un catholique ne peut pas croire , c'est le déterminisme absolu des configurations astrales .

Mais il est difficile de nier que les configurations astrales ont des conséquences physiques . Il est très probable qu'elles en ont aussi de biologiques .
Et je pense personnellement qu'elles en ont de psychologiques , voire spirituelles .


Depuis la lecture des manuscrits de Qoumran , l'on sait que les Esséniens ( courant discret mais important du mosaïsme ) s'adonnaient à l'astrologie .

Pour autant , le " Maître de Justice " collectionneur des rouleaux de Qoumran et apparemment déterministe , semble avoir été un dissident ou hérétique du mouvement essénien qui a donné Saint Jean Baptiste .

Tout dépend si l'on parle d'astrologie judiciaire ou d'horoscopes.

Ah les esséniens !
Coucou Dragna Din , svp explique moi un tantinet ce que tu entends par " astrologie judiciaire " scratch
Revenir en haut Aller en bas
 
Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Tableau raisonné du débat entre catholiques et non-catholiques, en deux points
» Le "tableau noir" des relations entre V. Peillon et les syndicats selon les Echos
» Conversations entre Evangéliques et Catholiques... Espoir !
» du rififi au Saint sepulcre.
» Quel est le point commun entre ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: