DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Jeu 11 Avr 2013, 10:28

Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !


Dernière édition par Philippe B. le Ven 19 Avr 2013, 21:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Jeu 11 Avr 2013, 13:05

Je ne suis pas un grand "priant", bien que j'aie fait l'expérience du chapelet. Quand je vais à l'église, à l'occasion, je m’assois quelques minutes devant le tabernacle et je laisse le Christ occuper toutes mes pensées, sans faire de grandes prières mais en l'interpellant: "Jésus... Jésus..."

Je crois que chacun a sa méthode pour entrer en communion avec Jésus. Smile :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Jeu 11 Avr 2013, 13:21

Il ne faut pas s'étonner d'un état de "sécheresse"... C'est tout à fait normal.

On peut toujours redire la prière du Publicain.

Passer son temps de prière à essayer de chasser les idées diverses qui nous traversent l'esprit est inutile. Il vaut mieux tenter d'aller au-delà.

Apprendre des psaumes par cœur (par le cœur) est un excellent moyen de prière. Ensuite, ils reviennent sans même qu'on les recherche. Il m'arrive souvent au réveil de constater qu'un psaume "marche" tout seul en moi... On fait souvent des découvertes dans les psaumes, même ceux que l'on dit très souvent.
Revenir en haut Aller en bas
JESUISFILSDEDIEU



Masculin Messages : 411
Inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 12 Avr 2013, 17:11

Philippe B. a écrit:
Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !


sunny Alors en Vérite je Te le Dis Nulle ne Vient Au Père que Par le Fils de Dieu ? Que Veut Vraiment Dire cette Phrase au sance Réelle et Profonde ! il et Vrais que Grasse a Jésus qui nous a Montre la Seul Voix et Chemin qui Nous Conduite au Père et Fidèle et Vrais et Exacte et Encore a Nouveau celui là Vous Montre la Voie et le Chemin a avoir en celui qui Exerce la Foi en Lui a La Vie éternel JEAN 3:31-36

Cependant Il Nous a Demander de Chercher le Royaume des Cieux Pour Pouvoir Naître a Nouveaux Celui qui Né a Nouveaux alors il atteint le Père Par le fils de Dieu Logique Plus que a Présent il sai qu'il et fils de Dieu Voila Pourquoi il dis nulle ne Vient au Père que Parle fils JEAN 3:3-5

Ce fils là en question c'est Vous Mais Pour ce dire fils de Dieu il Faut Trouvé le Royaume de Dieu alors celui qui trouvé le royaume des Cieux Crie Abbas Père car il sai qu'ils et fils de Dieu ! galates 3:26 il et une Nouvelle Création

Donc la Clé de Voute de Touts la Chrétienté Tien là Dessus et Pour Naître a Nouveaux il Faut Suivre la Voix et le Chemin de celui là qui Vous dis justement Comment trouvé le Royaume de Dieu galates 5:14 JEAN 6:35-40

Je Suis la Voie et le Chemin et la Résurrection qui Croix en Moi ne Mourra Jamais oui jamais Car C'est L'esprit qui Donne la Vie le Corps ne sert a Rien jean 6:63 Celui qui Né a Nouveaux c'est cela et il sai de suite au Présent qui il et avant de Sortir du Ventre de sa Mère fils de Dieu un ange devenus esprit donnent la vie a un Corps mortelle Car il et Ecrit 2 Corinthiens 4:18 les Choses Visible son Temporaire Mais les Invisible Son éternel Si Vous Voulez Savoir ce qui a Derrière le Rideaux J'ai Le Clé de la Mort et de L'Hadés et Peut Vous A fermire Car il et Ecrit en Romain 2:15-16 ?

Contre celui -là Hebreux 14-15 a Fin que Vous ne Soyer Plus Esclave Pendant tout votre Vie ! Car les Dernier ennemi de L'Homme c'est la Mort 1 Corinthien 15:26


:opticien: Oui la bonne Nouvelle sera Reçus pour ce qui on la Foi . ceux qui non pas besoin de Voir Pour croire car telle et la des finition de la Foi . cette Bonne Nouvelle et que vous étés des dieu (jean 10:34) (Galates 3:26 ) et que pour pouvoir Voir la vie éternelle de votre présent sur terre il vous faut Renaître a Nouveaux Pour recevoir l’esprit saint le baptême de jésus Non celui de L'eaux Mais celui du Feu Matthieux 3:11? . Qui Vous permettra de voir de suite aux présent que vous été de source divine éternelle immortelle . et que personne ne sera déclaré juste celons les oeuvre de la Loi Romain 3:20 (écriture dit saint etc.. ) car jésus et venu vous Donnée le Chois soi d' abolir la loi écrit par un seul commandement (comme Adam et Ève) de vous aimer les un les autre d’après les Conseil et avertissement écrite (et non une loi écrite) de c'est apôtre Mais la Loi de la Foi et Ecrite en Vous de la Main même de Dieu selon la Nouvelle Alliance du au sacrifice de Jésus Hebreux 10:16 ! Que Tous Rejette Pour un Code Ecrit Visible Donc Pas Besoin d'avoir la Foi car Visible Voilà Pourquoi jésus na Rien Ecrit de sa Main c'est Contre les Ouvre de la Foi . Alors pour devenirs fils et filles de Dieu sur terre il vous faut acceptée votre Divinité(2 pierre 1-4) accepter la faveurs Imméritée comme votre véritable salut de ne plus juge selon le code écrit qui lui vous condamné a mort Qui et = 'L'arbre de la Connaissance du Bon et Du Mauvais Qui Vous Condamne a Mort ) 2 corinthiens 3:6Car la Puissance du Péché c'est la Loi 1 Corinthiens 15:56 Qui Vous Remplie de jugement d'autrui c'est pas aimer son prochain comme soi mémé et ni la véritable des finition de L'amour qui et infiniment Bon. soyer libre de tout jugement et a vous viendra le baptême de jésus c'est pour cela que jésus et venu Enlevé les péché du monde ce son leur propre jugement qui les on soumis a tout les malheur de la terre . il y a 2000 ans mais il nom pas Con prix. cela dit il a préparé la chemin pour la fin des Temp . tout comme jean le baptise a préparait le chemin pour jésus ,jésus a préparait le chemin de la venu du Fils de l'homme + Fils de Dieu Dans la Chair . Car Dieu et bon et veut que tousse parvienne a Devenirs Parfait dans L'esprit sur terre Pour Pouvoir Vaincre Satan le Diable c'est a dire la Mort =la chair . Hebreux 14:16 cette inimitié entre le corps mortelle et l’esprit ( Genése 3:15/galates 5:17) immortelle divine parfait la vrais et véritable vie Nous somme des enfant de Dieu au 1 er degré nous somme divin celui qui reçois l’esprit saint c'est tout choses Alors Heureux il son car sur ceux la la 2 eme mort n'a aucun pouvoir Satan et vaincu . Car Voila Que je vous dévoile ce qui a derrière le rideaux de nos vie . Car j'ai les clés de la mort et de l'hadés (revelation 1:17 ) a notre mort nous nous réveillon . et dit OUF je suis pas mort car j'ai bien cru l’être mais il en née rien du tout. puisse Vous vous sante léger vous avait de nouveaux pouvoir vous pouvez volé a des vitesse de la téléportation vous pouvais écouter des conversation a des kilométré n'avais ni froit ni chaud . vous entendez vos proche Vous pleurait alors Vous essayer par tout les moyen de leur dir Mais non je suis absolument pas mort et bien vivant Mais il ne vous entende pas . Car pour des raison évidant nous ne pouvons communique avec eux car c'est le saint secret éternelle de notre père. alors environ aux boute de trois jours une voix vous appelle vous pouvé plus bougé Vous Vous retourné pour voir qui vous appelle alor il y a comme une sorte de seuil en nuage avec deux personne dessus qui vous appelle d'une voix familier et vous leur dite Mais vous me connaisses alors il rigole d'un air familier l'air de dire tu nous reconnait " PAS" et comme je peut lire leur penser je leur dit non qui été vous . alors il dise vient alors vous réponde que vous avait pas le temps Car il faut que j’avertisse ma famille que je suis vivant et pas mort mais on peut toujours pas bougé pour échappé . alors il vous dises vient boire un coup et après si tu veux tu pourra allez . alors il et vrais qu'une certain sensation de soifs vous envahi alors ok vous accepter l'offre et des que vous buvée un verre sa y et d'un coup tout vos souvenir vous revienne et vous vous dite a Oui sa y et je me souvient qui je suis et pourquoi je suis venu sur terre . Voila Car il ma était donner de Vous dévoile les choses caché aux humain ROMAIN 2:16 le Fils de Dieu choisi pour vous annoncer la bonne nouvelle du Royaume des Cieux . et je née point honte de vous l'annoncer c'est la joie au coeur que je vous l'annonce celle temps attendu car je suis la résurrection et la vie éternelle a celui qui a foi en moi. JEAN 6: 40 pour une résurrection pour les dernier jours ?

JESUISFILSDEDIEU . Crie



Dernière édition par JESUISFILSDEDIEU le Ven 12 Avr 2013, 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 12 Avr 2013, 17:46

Philippe B. a écrit:
Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !

Pour ma part, si ce prêtre a vraiment affirmé que pour connaître Jésus est d'avoir une relation personnelle avec lui comme condition, alors dans ce cas je suis
contraint d'affirmer qu'il fabule un peu trop notre prêtre. Ce que Jésus demande est d'avoir à l'esprit l'existence de Dieu, et s'octroyer la maturité afin d'appliquer
sincèrement ses commandements, point! Le reste n'est qu'accessoire.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 12 Avr 2013, 18:15

Oh non ! Le prêtre a tout à fait raison !

Bien sûr, comment pourrions-nous dire que nous aimons Jésus, qu'Il est notre ami, si nous n'avons pas une relation personnelle avec Lui ?

Etre chrétien, ce n'est pas seulement appliquer des préceptes.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 12 Avr 2013, 18:23

Une relation personnelle implique plein de choses, au point de trop se déconcentrer sur ce que nous avons à livrer durant notre étape charnière!

Oui il est bien de s'inspirer, de ressentir des choses en soi, mais le voir comme condition obligatoire, est excessif. C'est dans ce sens que je dis que notre prêtre fabule un brin.

Le Christ ou Dieu demande d'être conscient, sincère, pacifique, mais y voir comme quête une condition obligatoire de ne vivre QUE DE ÇA,n'est pas bon, car cela implique la nécessité de s'hypothéquer.

Dernier point mais encore plus important. Que pensez-vous dans ce cas du concept que l'homme non chrétien tout en étant bon, qui connaîtra Dieu lors de trépas, ce serais de rejeter cette réalité, à moins de penser comme certains qu'hors de l'Eglise point de salut? qu'ors du christianisme c'est l'enfer assuré? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
JESUISFILSDEDIEU



Masculin Messages : 411
Inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 10:43

sunny les Réligions a Vouloir nous rendre esclave de cela par la bible! en vérité c'est eux même qui nous délivre par celle-si l'arroseur arroser . La Bible ou Ecriture inspirait Son en Réalité un Manuel de mode d’emplois du corps humain pour passez au corps divin une foi compris plus besoin du mode d'emplois pour San servir on passe a la Pratique ! le mode d'emploi on peut le jetez a la poubelle ! il fond partie du plans divin Nous étions d’accord avec cela avens de venir sur terre de vivre dans un monde de mensonge pour maître le père du mensonge ! Pour Nous en Trouvé Vainqueur sur celui là !


king Quant on fait une partie d'echec il faut bien un Opposants : a quoi bon Sinon quant on dis: tien je ferait bien une partie d'echec on ce prédestine a le faire et donc on fait cette Partie libre a Vous de Faire ce que bon vous semble mais tous savons qu'il y aura une fin et un Vainqueur !

D’ailleurs la Revelation aime Bien Employer cette expression Revelation 2:17 3:12 21:7 il et question de Vaincre Donc il faut bien un Opposants san opposant pas de Vainqueur ! la Terre et l'école Divine de Dieu celui qui Vaincra le Monde sera libre de ne plus revenir sur terre pour vivre Éternellement au Royaume de Dieu

C'est ça les Vainqueur . leur Evolution et arrive a terme plus besoin de Venir sur terre (qui et L'Enfer la 2eme mort a comparé avec le royaume des cieux ) Satan c'est L'opposant c'est a dire la Chair cette inimitié Genése 3:15 ? GALATES 5:17-18 Car la chair, dans son désir, est contre l’esprit, et l’esprit contre la chair ; car ceux-ci sont opposés l’un à l’autre, de sorte que les choses mêmes que vous voudriez faire, vous ne les faites pas.18D’autre part, si vous êtes conduits par [l’]esprit, vous n’êtes pas sous [la] loi.

jean 6:63 C'est L'esprit qui donne la Vie la chair ne sert a Rien !

Psaume 104:4 faisant de c'est ange des esprit

Donc il et clair que nous somme des Ange devenu esprit donnent vie a un corps Or nous savon que Dieu et Esprits donc nous somme de source divine immortelle et éternelle de nos vrais vie vivant au royaume des cieux
Donc celui qui et avant la Fondation du monde c'est l'ange devenu esprit qui et Enfermé dans un Corps de Chair qui
représente celui qui à tous pouvoir sur le corps Satan cette inimitié

Et pour Vaincre Satan jésus nous a montre la voie et le chemin Hebreux 2:14-15 Ainsi donc, puisque les “ petits enfants ” ont en partage le sang et la chair, lui aussi, de la même façon, a eu part aux mêmes choses, pour que, grâce à sa mort, il puisse réduire à rien celui qui a le moyen de causer la mort, c’est-à-dire le Diable,15et [pour qu’]il puisse libérer tous ceux qui, par peur de la mort, étaient assujettis à l’esclavage pendant toute leur vie

1 CORINTHIENS 15: 44 l est semé corps physique, il est relevé corps spirituel. S’il y a un corps physique, il y a aussi un [corps] spirituel.45C’est même écrit ainsi : “ Le premier homme Adam devint une âme vivante. ” Le dernier Adam est devenu un esprit donnant la vie.46Toutefois, le premier est non pas ce qui est spirituel, mais ce qui est physique, ensuite ce qui est spirituel.47Le premier homme est de la terre et fait de poussière ; le deuxième homme est du ciel.48Tel celui qui est fait de poussière, tels aussi ceux qui sont faits de poussière ; tel le céleste, tels aussi ceux qui sont célestes.49Et de même que nous avons porté l’image de celui qui est fait de poussière, nous porterons aussi l’image du céleste.

50Cependant, je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu, et que la corruption non plus n’hérite pas de l’incorruptibilité.51Écoutez ! Je vous dis un saint secret : Nous ne nous endormirons pas tous [dans la mort], mais tous nous serons changés,52en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette. Car la trompette sonnera, et les morts seront relevés incorruptibles, et nous serons changés.53Il faut en effet que ceci qui est corruptible revête l’incorruptibilité, et que ceci qui est mortel revête l’immortalité.54Mais lorsque [ceci qui est corruptible revêtira l’incorruptibilité, et que] ceci qui est mortel revêtira l’immortalité, alors ce sera cette parole qui est écrite : “ La mort est engloutie pour toujours. ”55“ Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton aiguillon ? ”56L’aiguillon qui produit la mort, c’est le péché, mais la puissance du péché, c’est la Loi.57Mais grâces [soient rendues] à Dieu, car il nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !


Dernière édition par JESUISFILSDEDIEU le Sam 13 Avr 2013, 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 11:25

[quote="ysov"]Une relation personnelle implique plein de choses, au point de trop se déconcentrer sur ce que nous avons à livrer durant notre étape charnière! (Etape terrestre , je suppose.)

Oui il est bien de s'inspirer, de ressentir des choses en soi, mais le voir comme condition obligatoire, est excessif. C'est dans ce sens que je dis que notre prêtre fabule un brin.
Mais comment pourrait-on prier sans cette relation personnelle ? On ne prie pas "dans le vide", mais bien en s'adressant à Quelqu'un... Prier, c'est parler à Dieu, et on ne lui parle pas comme à un répondeur téléphonique !

Le Christ ou Dieu demande d'être conscient, sincère, pacifique, mais y voir comme quête une condition obligatoire de ne vivre QUE DE ÇA,n'est pas bon, car cela implique la nécessité de s'hypothéquer.
S'hypothéquer ? Cela signifie que l'on ne fait que se prêter à Dieu (et donc qu'on se retire quand on veut); dans ce cas, on n'est pas vraiment disciple du Christ, seulement "sympathisant" !

Dernier point mais encore plus important. Que pensez-vous dans ce cas du concept que l'homme non chrétien tout en étant bon, qui connaîtra Dieu lors de trépas, ce serais de rejeter cette réalité, à moins de penser comme certains qu'hors de l'Eglise point de salut? qu'ors du christianisme c'est l'enfer assuré? Rolling Eyes
Ce point a été cent fois débattu sur le forum; un homme juste, mais qui ne connaît pas Jésus parce qu'il n'en a jamais entendu parler n'ira certainement pas en enfer. [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 12:53

ysov a écrit:
Une relation personnelle implique plein de choses, au point de trop se déconcentrer sur ce que nous avons à livrer durant notre étape charnière!

Oui il est bien de s'inspirer, de ressentir des choses en soi, mais le voir comme condition obligatoire, est excessif. C'est dans ce sens que je dis que notre prêtre fabule un brin.

Le Christ ou Dieu demande d'être conscient, sincère, pacifique, mais y voir comme quête une condition obligatoire de ne vivre QUE DE ÇA,n'est pas bon, car cela implique la nécessité de s'hypothéquer.

Dernier point mais encore plus important. Que pensez-vous dans ce cas du concept que l'homme non chrétien tout en étant bon, qui connaîtra Dieu lors de trépas, ce serais de rejeter cette réalité, à moins de penser comme certains qu'hors de l'Eglise point de salut? qu'ors du christianisme c'est l'enfer assuré? Rolling Eyes

« Je suis ici non pour convertir d'un seul coup les Touaregs, mais pour essayer de les comprendre et les améliorer. Je suis certain que le bon Dieu accueillera au ciel ceux qui furent bons et honnêtes sans qu'ils soient catholiques romains » (Charles de Foucauld)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 12:59

Je crois que ce texte du pape correspond aussi à la question :

ROME, 12 avril 2013 (Zenit.org) - Le pape François met les catholiques en garde contre « la double vie »: il invite au contraire à « obéir à Dieu » sans compromis avec le monde.

Le pape a en effet présidé la messe de 7h, jeudi 11 avril, dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, en présence de la rédaction de L'Osservatore Romano.

Sans compromis

Le quotidien du Vatican rapporte que le pape s’est notamment arrêté sur les sentiments de Pierre dans la première lecture (Actes des Apôtres 5,27-33) : devant le grand conseil du sanhédrin, Pierre était appelé à « prendre une décision ».

L'apôtre en effet "entendait ce que disaient les pharisiens et les prêtres", mais il entendait aussi "ce que Jésus disait dans son cœur" : comment choisir entre les deux ? Pierre a choisi, a ajouté le pape : “Je fais ce que me dit Jésus, non pas ce que vous voulez que je fasse”.

De même, a-t-il fait observer, « dans notre vie, nous entendons aussi ces propositions qui ne viennent pas de Jésus, qui ne viennent pas de Dieu. Cela se comprend, parfois nos faiblesses nous entraînent sur cette route ».

Mais il y a aussi une « autre route plus dangereuse encore », selon le pape François : c’est celle qui propose de « faire un accord : un peu de Dieu et un peu de vous. Faisons un accord et ainsi avançons dans une double vie : un peu de la vie dictée par Jésus, et un peu de la vie dictée par le monde, les pouvoirs du monde et tant d’autres ».

Cependant, c’est un mode de vie qui « ne va pas » et « ne nous rendra pas heureux », a commenté le pape, mettant en garde contre cette tentation : « Si Pierre avait dit aux prêtres : “parlons en amis et établissons un status vivendi”, peut-être que tout se serait bien passé ». Mais ça n’aurait pas été un choix « d’amour ».

C’est pourquoi le pape a invité à « emprunter le chemin de Jésus » et à « ne pas écouter les propositions que nous fait le monde, ces propositions de péché ou ces propositions de moitié-moitié ».

Obéir à Dieu rend libre

Dans les lectures, a fait observer le pape par ailleurs, « revient par trois fois le mot “obéir” ». Notamment quand Pierre répond « Il faut obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes ».

Le pape s’est interrogé : que signifie « obéir à Dieu ? Est-ce que cela veut dire que nous devons être des esclaves ? Non, parce que justement, celui qui obéit à Dieu est libre, il n’est pas esclave ! Et comment cela se fait-il ? J’obéis, je ne fais pas ma volonté et je suis libre ? Cela semble contradictoire. Mais ce n’est pas une contradiction ».

En effet, a-t-il expliqué, « obéir vient du latin, et signifie écouter, entendre l’autre. Obéir à Dieu c’est écouter Dieu, avoir le cœur ouvert pour aller sur la route que Dieu nous indique. L'obéissance à Dieu c’est l’écoute de Dieu. Et cela nous rend libres ».

Le pape a souligné à ce propos que « l’Esprit-Saint » est une aide « pour nous donner la force » d’obéir et que « le Père nous donne l’Esprit sans compter (Jn 3, 31-36), pour écouter Jésus, entendre Jésus, et aller sur la route de Jésus ».

Le courage de suivre Jésus

Le choix de suivre « la route du Christ » se fait parfois au péril de sa vie, a rappelé le pape, car « ceux qui proposent autre chose [que le Christ] s’emportent et la route finit dans la persécution ».

Le pape a fait mémoire des chrétiens persécutés aujourd’hui dans le monde : « en ce moment, tant de nos frères et de nos sœurs, parce qu’ils entendent, parce qu'ils écoutent ce que Jésus leur dit, souffrent de la persécution. Rappelons-nous toujours de ces frères et de ces sœurs qui ont livré leur chair et qui nous disent par leur vie : “Je veux obéir, aller par la route que Jésus me donne”».

Le choix du Christ exige donc du « courage » : « Demandons la grâce du courage », et notamment « le courage de dire : “Seigneur, je suis pêcheur, j’obéis parfois à des choses mondaines mais je veux t'obéir, je veux aller par ta route”. Demandons cette grâce d’aller toujours par la route de Jésus, et quand nous ne le faisons pas, de demander pardon : le Seigneur nous pardonne, car il est si bon », a conclu le pape.

(cf. Zenit du 11 avril 2013).



Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 13:40

Cela nécessite pas une relation personnelle avec le Christ pour être sauvé.

Avez-vous vraiment conscience de la porté de ce titre? Les gens qui sont convaincu qu'une relation personnelle avec le Christ POUR ÊTRE SAUVÉ rejette la sage affirmation de Charles de Foucault. Ça revient à dire que sans connaître le Christ, c'est l'enfer inévitable!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:09

ysov a écrit:
Cela nécessite pas une relation personnelle avec le Christ pour être sauvé.

Avez-vous vraiment conscience de la porté de ce titre? Les gens qui sont convaincu qu'une relation personnelle avec le Christ POUR ÊTRE SAUVÉ rejette la sage affirmation de Charles de Foucault. Ça revient à dire que sans connaître le Christ, c'est l'enfer inévitable!

Il n'y a aucune comparaison entre une personne qui ne connaît pas le Christ, et une autre qui, bien que le connaissant, refuse une relation personnelle.
Sans compter que notre vie chrétienne n'est pas une somme de calculs "pour être sauvés" !
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:12

Philippe B. a écrit:
Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !

Selon moi en étant parfaitement proche de nos frères et sœurs terrestres nous sommes proches du christ. N'avez vous jamais ressenti cette joie paradisiaque à aimer et aider votre prochain ? Là dans ces moments je suis certaine d'être proche du Christ. Ce n'est pas un effort qu'on fait pour gagner des privilèges, on est déjà recompensé immédiatement par cette chaleur de l'amour qui coule dans tout notre être et on se sent près de lui, comme on se blottirait contre un être cher auprès du feu.



Evangile selon Saint Matthieu

Chapitre 25


Mathieux :


34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite: " Venez, les bénis de mon Père: prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la création du monde.
35 Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli;
36 nu, et vous m'avez vêtu; j'ai été malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus à moi. "
37 Alors les justes lui répondront: " Seigneur, quand vous avons-nous vu avoir faim, et vous avons-nous donné à manger; avoir soif, et vous avons-nous donné à boire?
38 Quand vous avons-nous vu étranger, et vous avons-nous recueilli; nu, et vous avons-nous vêtu?
39 Quand vous avons-nous vu malade ou en prison, et sommes-nous venus à vous? "
40 Et le Roi leur répondra: " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. "
41 Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche: " Allez-vous-en loin de moi, les maudits, au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
42 Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire;
43 j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli; nu, et vous ne m'avez pas vêtu; malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité."
44 Alors eux aussi lui répondront: " Seigneur, quand vous avons-nous vu avoir faim, ou avoir soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne vous avons-nous pas assisté? "
45 Alors il leur répondra: " En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait. "
46 Et ceux-ci s'en iront au supplice éternel, et les justes à la vie éternelle. "




Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:13

Certes, le titre est mal choisi. Mais ce qu'en dit Philippe est clair :

"J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui."
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:15

Bien justement, étant donné que notre vie chrétienne n'est pas une somme de calculs pour être sauvé, ce topic fait allusion dès le départ d'un calcul.

Je réitère ma conviction initiale, que Dieu demande le bien de nous tous, ne pas non plus être obsédé par des calculs de ce genre car cela sournoisement compromet ce que nous avons à vivre ici-bas. Ne pas mettre la charrue avant les boeufs avec ce genre de quête.

Si être soucieux d'être bon équivaut à atteindre cette relation personnelle avec le Christ, alors je veux bien, mais se laisser aller à une quête de quelques chose qui nous porte
à se foutre un cilice psychique, alors là pas bon.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:22

J'ai beaucoup de mal à comprendre vos arguments, parce que pour moi, c'est une évidence que pour connaître le Christ, il faut discuter avec Lui ! On peut, à tout moment, Lui parler, Lui confier un projet, une demande de pardon, Lui recommander un malade ou une personne qui vient de mourir. Toutes les occasions sont bonnes !
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:30

ysov a écrit:
Bien justement, étant donné que notre vie chrétienne n'est pas une somme de calculs pour être sauvé, ce topic fait allusion dès le départ d'un calcul.

Je réitère ma conviction initiale, que Dieu demande le bien de nous tous, ne pas non plus être obsédé par des calculs de ce genre car cela sournoisement compromet ce que nous avons à vivre ici-bas. Ne pas mettre la charrue avant les boeufs avec ce genre de quête.

Si être soucieux d'être bon équivaut à atteindre cette relation personnelle avec le Christ, alors je veux bien, mais se laisser aller à une quête de quelques chose qui nous porte
à se foutre un cilice psychique, alors là pas bon.

Faites comme les petits enfants qui de l'une des mains se tiennent à leur Père et de l'autre cueillent des fraises ou des mûres le long des haies.
St. François de Sales

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:30

Cécile a écrit:
J'ai beaucoup de mal à comprendre vos arguments, parce que pour moi, c'est une évidence que pour connaître le Christ, il faut discuter avec Lui ! On peut, à tout moment, Lui parler, Lui confier un projet, une demande de pardon, Lui recommander un malade ou une personne qui vient de mourir. Toutes les occasions sont bonnes !


Les exemples que vous énumérez ne sont pas nécessairement synonymes de relation personnelle
avec le Christ. Ce qui m'enquiquine est ce titre qui porte à confusion. Par expérience personnelle
ayant été témoin de plusieurs dérapages justement par des gens qui furent tellement soucieux d'être le plus près possible de Dieu qu'ils en développaient une sorte de névrose, inadaptés donc
à ce qu'ils devaient vivre CORRECTEMENT comme un humain doit le faire durant son temps terrestre.

Des névrosés alla Abenader, sont des exemples patents.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 14:57

Je ne pense pas qu'Abenader soit névrosé. J'ai l'impression qu'il vit sa foi comme le font les Musulmans, c'est à dire en suivant un mode d'emploi.

Il ne faut pas confondre les Saintes Ecritures avec le Code pénal !

Les gens dont vous parlez qui sont soucieux d'être proches de Dieu, oublient peut-être qu'ils ne sont pas seuls au monde (avec Dieu !). Est-ce qu'ils se voient déjà avec une auréole ?...Est-ce qu'ils tentent des recherches extraordinaires, voire extravagantes, en espérant recevoir des grâces spéciales ? (voir ma signature : à terre !)
Si on vit en ignorant les personnes qui vivent autour de nous, on ne peut pas prétendre aimer le Christ.
Avoir une relation avec le Christ est vraiment très simple; c'est souvent la simplicité qui nous manque. Qu'y a-t-il de plus simple que de discuter avec son père ou sa mère ? C'est pareil avec le Seigneur...Il n'attend que ça de nous. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bigsam68



Masculin Messages : 1218
Inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 15:54

La vie chrétienne est précisémment une relation amoureuse avec le Christ, non pas avec un Christ extérieur à nous, mais avec le Christ qui vit en nous par l'Esprit-Saint qui nous le fait connaître et nous apprend à l'aimer. Sans relation avec le Christ il ne peut y avoir d'amour pour le Christ et sans amour pour le Christ il ne peut y avoir de vie chrétienne. Il peut y avoir une vie pieuse mais il n'y aura pas de vie chrétienne.

Pour mes frères chrétiens qui ont des difficultés à prier, à entrer dans une relation vivante avec le Ressuscité, je suggère d'invoquer l'Esprit-Saint et de méditer le chapitre 14 verset 13 à 21 de l'Evangile de saint Jean. La vie chrétienne commence lorsque nous accueillons le don de Dieu et sa volonté est de nous donner son Esprit sans mesure afin de nous configurer au Christ et de faire de nous des fils dans le Fils. Je crois profondément que la redécouverte de la personne et de la présence de l'Esprit-Saint est la clé pour renouveller de façon radicale notre vie intérieure.

J'ajouterais que l'amour du Christ nous porte vers l'amour du prochain et que la relation avec Lui n'est pas une menace, Il ne nous dépossède de rien mais Il nous donne tout, jusqu'à nous faire participer à sa propre vie divine en communion avec tous les anges et tous les saints.

A mon sens il est clair que l'on ne peut pas dissocier le salut et le Dieu qui nous sauve dans le Christ. Pour ceux qui auront ignorés involontairement le Sauveur malgré leur recherche sincère de la vérité il existe une espérance de salut: l'apparition du Christ à l'heure de la mort.

Bon week-end à tous salut
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 19:37

ysov a écrit:
Philippe B. a écrit:
Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !

Pour ma part, si ce prêtre a vraiment affirmé que pour connaître Jésus est d'avoir une relation personnelle avec lui comme condition, alors dans ce cas je suis
contraint d'affirmer qu'il fabule un peu trop notre prêtre. Ce que Jésus demande est d'avoir à l'esprit l'existence de Dieu, et s'octroyer la maturité afin d'appliquer
sincèrement ses commandements, point! Le reste n'est qu'accessoire.

Salut Ysov,

hé bien tu te trompes !

Jésus dit " Nul ne Va au Père Sans passer par Moi !"
Il dit aussi " quand l'Esprit d'en haut sera survenu en vous , Il vous mènera dans la Vérité toute Entière , car Il ne dira rien de Lui Même mais Il prendra en Moi et vous le donnera, car tout ce qui Est au père Est a Moi et tout ce qui Est a Moi Est au Père "
ailleurs Jésus dit en priant Le Père Divin " Père ce que JE VEUX c'est que Là Où JE SUIS eux aussi soit avec Moi ( Nous)"

Jésus ne Cesse d e parler d'UNité de Lui a Nous et au Père , de Sa présence EN nous qui Implique Celle du Père !

tu peux te limiter a appliquer la loi , mais si ton âme a reçu plus et ne le fait pas c'est que tu te fermes a l’amplitude du don de l'Esprit reçu !
ne serait ce alors pas comme vouloir enterrer ses talent reçu afin que Dieu ne nous implique pas là où notre tranquillité ne veux pas aller ? relis l'enseignement du Christ car comme tu dis là tu passes devant 99;9% de l’évangile !

Sur la Croix Jésus en nous Prêche pas une religion légaliste !
NON SUR LA CROIX DIEU PAYE LE PRIX DU RACHAT ET DIEU SE DONNE !
d'Où le DON DU SAINT ESPRIT QUI VIENT VIVRE EN NOUS POUR NOUS UNIR AU CHRIST !


Dernière édition par Théodéric le Dim 14 Avr 2013, 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JESUISFILSDEDIEU



Masculin Messages : 411
Inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 13 Avr 2013, 19:55

sunny Oui il Crurent jésus et L' Ecriture quant le Christ fur Relevé d'entre les morts

Jean 2:18-22 En réponse donc les Juifs lui dirent : “ Quel signe as-tu à nous montrer, puisque tu fais ces choses ? ”19En réponse Jésus leur dit : “ Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai. ”20Les Juifs dirent donc : “ Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ? ”21Mais il parlait du temple de son corps.22Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite.

De plus il et a Note que les Apôtre on Reçus le Baptême du feu de l'esprit Saint de Jésus celui du Feu ! Jean 20:22 a sa Résurrection =(je m’en vais je revient vite) ! car celui de l'eau a été abolie par celui de jésus le seul valable pour hérité de la vie étérnel Matthieux 3:11 ?

Ce Baptême na Rien a Voir avec L'Esprit Saint que les Prophète avez Reçus Car celui De Jésus Ouvré et Permutez de Voir le Royaume des Cieux et d'avoir le Droit d'allez au arbre de Vie qui et la Vie Eternelle .

Grasse a Jésus Tous humain sur terre a Reçus une Parcelle de l'Esprit saint de Dieu par la
Nouvelle alliance qui les a lave du péché Hebreux 10:16 Voici l’alliance que je contracterai à leur égard après ces jours-là, dit Dieu. Oui, je mettrai mes lois dans leurs cœurs, et dans leur pensée je les écrirai ”

1 Corinthiens 6:19 Comment ! Ne savez-vous pas que le corps que vous êtes est [le] temple de l’esprit saint qui est en vous [et] que vous avez de Dieu ? De plus, vous ne vous appartenez pas,20car vous avez été achetés à un prix. Oui, glorifiez Dieu dans le corps que vous êtes.

C'est ça l’assistant qui sera avec vous Tous les jours jusqu'à ce qu'ils arrivez??? de puits ce jours Dieu a M'y Son Esprit saint dans chaque humain qui lui donne la Possibilité d'hérite du royaume des cieux si il parvienne a lavé leur vêtement de déçus Si il Suive la Voie et le Chemin de Jésus Christ ???
Jean 3:3-5 ? En réponse Jésus lui dit : “ Oui, vraiment, je te le dis : Si quelqu’un ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. ”4Nicodème lui dit : “ Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Il ne peut tout de même pas entrer une deuxième fois dans la matrice de sa mère et naître ? ”5Jésus répondit : “ Oui, vraiment, je te le dis : Si quelqu’un ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 14 Avr 2013, 00:24

Théodéric a écrit:
ysov a écrit:
Philippe B. a écrit:
Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !

Pour ma part, si ce prêtre a vraiment affirmé que pour connaître Jésus est d'avoir une relation personnelle avec lui comme condition, alors dans ce cas je suis
contraint d'affirmer qu'il fabule un peu trop notre prêtre. Ce que Jésus demande est d'avoir à l'esprit l'existence de Dieu, et s'octroyer la maturité afin d'appliquer
sincèrement ses commandements, point! Le reste n'est qu'accessoire.

Salit Ysov,

Citation :
hé bien tu te trompes !

Hé bien, c'est éléphantesque ton affirmation. Laughing

Citation :
Jésus dit " Nul ne Va au Père Sans passer par Moi !"

Oui, mais dans le cadre de la rédemption. Pour aller au père il a fallu le sacrifice du fils seule porte d'entrée autorisée (Dieu aime tellement ses créatures, qu'il a seulement testé
Abraham en feignant d'exiger le sacrifice de son fils Isaac, mais notre père a tant qu'à lui sacrifié vraiment son fils!).

Citation :
Il dit aussi " quand l'Esprit d'en haut sera survenu en vous , Il vous mènera dans la Vérité toute Entière , car Il ne dira rien de Lui Même mais Il prendra en Moi et vous le donnera, car tout ce qui Est au père Est a Moi et tout ce qui Est a Moi Est au Père "
ailleurs Jésus dit en priant Le Père Divin " Père ce que JE VEUX c'est que Là Où JE SUIS eux aussi soit avec Moi ( Nous)"

Je ne réfute pas le principe de grâce spéciale selon la volonté divine, mais c'est toujours pour un but spécifique, particulier.

Citation :
Jésus ne Cesse d e parler d'UNité de Lui a Nous et au Père , de Sa présence EN nous qui Implique Celle du Père !

Oui en effet, mais encore une fois en tant que liaison vers le père dans le cadre du sacrifice du fils pour instaurer la rédemption, ce que tous les justes attendirent d'ailleurs
depuis Adam, libérés des enfers toujours par le fils.

Citation :
tu peux te limiter a appliquer la loi , mais si ton âme a reçu plus et ne le fait pas c'est que tu te fermes a l’amplitude du don de l'Esprit reçu !
ne serait ce alors pas comme vouloir enterrer ses talent reçu afin que Dieu ne nous implique pas là où notre tranquillité ne veux pas aller ? relis l'enseignement du Christ car comme tu dis là tu passes devant 99;9% de l’évangile !
Se limiter aux dix commandements équivaudrait à passer 99,9% des évangiles? Vraiment? Tu es sérieux? Ce
que tu dis là est insensé. Rolling Eyes

Sur la Croix Jésus en nous Prêche pas une religion légaliste !
NON SUR LA CROIX DIEU PAYE LE PRIX DU RACHAT ET DIEU SE DONNE !
d'Où le DON DU SAINT ESPRIT QUI VIENT VIVRE EN NOUS POUR NOUS UNIR AU CHRIST !
[/quote]

Oui ENTRE AUTRE le Christ enseigne L'ÉGALITÉ ENTRE LES CRÉATURES.

C'est une question de DISCERNEMENT voilà mon idée initiale car le titre du topic porte à confusion, ou bien cessons de dire dans ce cas que ceux qui connaissent pas vraiment le Christ car non de confession chrétienne s'ils sont bons, de bonnes volontés, verront Dieu et seront récompensés.

Revenir en haut Aller en bas
JESUISFILSDEDIEU



Masculin Messages : 411
Inscription : 04/04/2013

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 14 Avr 2013, 07:32

sunny 1 Corinthiens 4:5 Aussi ne "jugez" rien avant le "Temps "jusqu'à ce que vienne le Seigneur qui mettra en lumière les choses secrétés des ténèbres et manifestera les conseil des coeurs et alors pour chacun la louange viendra de Dieu!

2 pierre 1:4 Par ces choses il nous a donné volontiers les précieuses et très grandes promesses, afin que grâce à celles-ci vous Idea puissiez devenir participants à la nature divine, Exclamation ayant échappé à la corruption qui est dans le monde du fait des passions.

Colossiens 1:27 à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce saint secret parmi les nations. C’est Christ en union avec vous,
Idea l’espérance de [sa] gloire Exclamation

Ephesiens 4:12 pour le redressement des saints, pour une œuvre ministérielle, pour la construction du corps du Christ,13jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité dans la foi et dans la connaissance exacte du Fils de Dieu, à l’état d’homme adulte, à la mesure d’une stature, celle de la plénitude du Christ ;14afin que nous ne soyons plus des tout-petits, comme ballottés par les vagues et emportés çà et là par tout vent d’enseignement au moyen de la fourberie des hommes, au moyen de la ruse dans l’invention de l’erreur.15Mais disant la vérité, grandissons par l’amour en toutes choses en celui qui est la tête, Christ.

1 PIERRE 1:4 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, car selon sa grande miséricorde il nous a donné une nouvelle naissance pour une espérance vivante grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts,4pour un héritage qui ne peut se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir. Il est tenu en réserve dans les cieux pour Vous Idea

5qui êtes préservés par la puissance de Dieu grâce à la foi, pour un salut prêt à être révélé dans la dernière période.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Lun 15 Avr 2013, 15:56

Une relation personnelle avec Dieu...

ROME, 14 avril 2013 (Zenit.org) - « Adorer Dieu veut dire apprendre à rester avec lui, nous dépouiller de nos idoles cachées et le mettre au centre de notre vie » : c’est ce que le pape François a publié sur son compte twitter @Pontifex ce matin, 14 avril 2013.

Plus tard dans la journée, lors de la messe qu’il a célébrée en fin d’après-midi, à Saint-Paul-hors-les-Murs, le pape s’est longuement arrêté sur l’adoration dans son homélie. C'était la première messe du pape, élu le 13 mars dernier, en la basilique papale.

« Je voudrais que nous nous posions tous cette question : Toi, moi, adorons-nous le Seigneur ? Allons-nous à Dieu seulement pour demander, pour remercier, ou allons-nous à lui aussi pour l’adorer ? », a-t-il interrogé.

Adorer Dieu, a-t-il poursuivi, signifie « apprendre à rester avec lui, à nous arrêter pour dialoguer avec lui, en sentant que sa présence est la plus vraie, la meilleure, la plus importante de toutes ».
Il a invité à une prise de conscience : « Chacun de nous, dans sa propre vie, de manière inconsciente et peut-être parfois sans s’en rendre compte, a un ordre bien précis des choses qu’il retient plus ou moins importantes ».

« Adorer le Seigneur veut dire lui donner la place qu’il doit avoir ; adorer le Seigneur veut dire affirmer, croire, non pas simplement en paroles, que lui seul guide vraiment notre vie ; adorer le Seigneur veut dire que devant lui nous sommes convaincus qu’il est le seul Dieu, le Dieu de notre vie, de notre histoire », a ajouté le pape.

Pour le pape François, cette relation à Dieu « a une conséquence dans notre vie : se dépouiller de beaucoup d’idoles petites et grandes que nous avons, et dans lesquelles nous nous réfugions, dans lesquelles nous cherchons et plaçons bien des fois notre sécurité. Ce sont des idoles que nous tenons souvent cachées ; elles peuvent être l’ambition, le goût du succès, le fait de se mettre soi-même au centre, la tendance à dominer les autres, la prétention d’être les seuls maîtres de notre vie, quelques péchés auxquels nous sommes attachés, et beaucoup d’autres ».
C’est pourquoi il a invité à se poser une autre question et à y répondre « avec sincérité » : « ai-je pensé à cette idole cachée que j’ai dans ma vie et qui m’empêche d’adorer le Seigneur ? »

« Adorer c’est se dépouiller de nos idoles mêmes les plus cachées, et choisir le Seigneur comme le centre, comme la voie royale de notre vie », a-t-il conclu, car « le Seigneur est l’unique, l’unique Dieu de notre vie et il nous invite à nous dépouiller des nombreuses idoles et à l’adorer lui seul ».

Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 19 Avr 2013, 13:11

Salut Ysov,

bah si le fait que Jésus dise qu'Il vient Vivre en nous et qu'ainsi nous serons UN avec Lui comme IL Est UN avec Le Père cela ne te parle pas, faudra attendre ton réveille et ton jour de soif, donc attendre que tu désire cette Unité de Cœur et de Vie avec LUI, bref que tu te lasse et dépasse la satisfaction d'une loi d'une vie codifiée.
Jésus a clairement dit a la Samaritaine, que " Dieu Est Esprit et Vie !, désormais ce que Le Père désire se sont des Adorateurs en Esprit et Vérité"

bon si cela ne te parle pas je laisse tomber , y aura bien une heure pour toi aussi, a une prochaine fois !

Théo



ysov a écrit:
Théodéric a écrit:
ysov a écrit:
Philippe B. a écrit:
Jean 3, 31-36 : "Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui."

J'ai entendu ce matin un prêtre sur la radio RCF qui disait que connaître Jésus ce n'est pas juste croire qu'Il existe, qu'Il est mort et qu'Il est ressuscité, en bon théologiens que nous pourrions prétendre être. Non connaître le Christ c'est avoir une relation personnelle avec Lui.

Je suis assez d'accord avec ce point de vue. Cependant combien d'entre nous chrétiens pouvons dire avoir réellement une relation personnelle avec Jésus ? Pour ma part j'ai beaucoup de difficulté à dialoguer avec Dieu pendant mes temps de prière... que je trouve bien souvent très arides. Il est rare que je ne m'endorme pas au milieux d'un chapelet par exemple. Le matin ma prière se résume à la lecture du texte du jour, d'un psaume (je ne parviens jamais à méditer dessus ni à en retirer ce qui me parle dans ma propre vie...), un Notre Père et un Je vous salue Marie. Je confie ma journée, mes proches... mais le coeur n'y est pas toujours pourtant j'aimerais mais je n'y arrive pas...

Dès lors dois je me considérer comme cette 2ème catégorie de personnes dont parle Jésus et qui ne verrons jamais la Vie car ne le connaissant pas ??

Merci pour vos conseils et réflexions sur ce sujet !

Pour ma part, si ce prêtre a vraiment affirmé que pour connaître Jésus est d'avoir une relation personnelle avec lui comme condition, alors dans ce cas je suis
contraint d'affirmer qu'il fabule un peu trop notre prêtre. Ce que Jésus demande est d'avoir à l'esprit l'existence de Dieu, et s'octroyer la maturité afin d'appliquer
sincèrement ses commandements, point! Le reste n'est qu'accessoire.

Salit Ysov,

Citation :
hé bien tu te trompes !

Hé bien, c'est éléphantesque ton affirmation. Laughing

Citation :
Jésus dit " Nul ne Va au Père Sans passer par Moi !"

Oui, mais dans le cadre de la rédemption. Pour aller au père il a fallu le sacrifice du fils seule porte d'entrée autorisée (Dieu aime tellement ses créatures, qu'il a seulement testé
Abraham en feignant d'exiger le sacrifice de son fils Isaac, mais notre père a tant qu'à lui sacrifié vraiment son fils!).

Citation :
Il dit aussi " quand l'Esprit d'en haut sera survenu en vous , Il vous mènera dans la Vérité toute Entière , car Il ne dira rien de Lui Même mais Il prendra en Moi et vous le donnera, car tout ce qui Est au père Est a Moi et tout ce qui Est a Moi Est au Père "
ailleurs Jésus dit en priant Le Père Divin " Père ce que JE VEUX c'est que Là Où JE SUIS eux aussi soit avec Moi ( Nous)"

Je ne réfute pas le principe de grâce spéciale selon la volonté divine, mais c'est toujours pour un but spécifique, particulier.

Citation :
Jésus ne Cesse d e parler d'UNité de Lui a Nous et au Père , de Sa présence EN nous qui Implique Celle du Père !

Oui en effet, mais encore une fois en tant que liaison vers le père dans le cadre du sacrifice du fils pour instaurer la rédemption, ce que tous les justes attendirent d'ailleurs
depuis Adam, libérés des enfers toujours par le fils.

Citation :
tu peux te limiter a appliquer la loi , mais si ton âme a reçu plus et ne le fait pas c'est que tu te fermes a l’amplitude du don de l'Esprit reçu !
ne serait ce alors pas comme vouloir enterrer ses talent reçu afin que Dieu ne nous implique pas là où notre tranquillité ne veux pas aller ? relis l'enseignement du Christ car comme tu dis là tu passes devant 99;9% de l’évangile !
Se limiter aux dix commandements équivaudrait à passer 99,9% des évangiles? Vraiment? Tu es sérieux? Ce
que tu dis là est insensé. Rolling Eyes

Sur la Croix Jésus en nous Prêche pas une religion légaliste !
NON SUR LA CROIX DIEU PAYE LE PRIX DU RACHAT ET DIEU SE DONNE !
d'Où le DON DU SAINT ESPRIT QUI VIENT VIVRE EN NOUS POUR NOUS UNIR AU CHRIST !

Oui ENTRE AUTRE le Christ enseigne L'ÉGALITÉ ENTRE LES CRÉATURES.

C'est une question de DISCERNEMENT voilà mon idée initiale car le titre du topic porte à confusion, ou bien cessons de dire dans ce cas que ceux qui connaissent pas vraiment le Christ car non de confession chrétienne s'ils sont bons, de bonnes volontés, verront Dieu et seront récompensés.

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 19 Avr 2013, 21:33

Bonsoir,

Tout d'abord merci pour l'intervention de chacun ! J'ai cependant édité le titre du sujet car visiblement celui ci était mal compris, j'ai donc pensé nécessaire d'en expliciter le sens.

Je pense moi même qu'en tant que chrétien il est nécessaire d'avoir une relation personnelle avec Jésus mais malgré mon désir d'en avoir une je n'y arrive pas, disons que je ne parviens pas à prier avec le coeur cela doit expliquer le fait que je m’endors si vite après quelques Je vous salue Marie. Quand je suis à l'adoration je ne sais pas trop que dire à part "Jésus Jésus". Quand j'essaie d'analyser un peu ma façon de vivre ma relation avec Jésus je pense que Dieu sait tout, j'ai donc du mal à lui porter telle demande par exemple. De plus je suis trop dans une optique relationnelle individu à individu, je pose une question et je reçois la réponse. Or en priant j'ai plus l'impression de me parler à moi même, je ne parviens pas à ressentir la présence sensible de Jésus à mes cotés ou en moi.

Quand j'entends certains chrétiens me dire qu'ils ressentent Jésus en eux rien qu'en communiant, comme un brasier qui brule tout leur être, je me demande si ce n'est pas ça avoir une relation avec Jésus, et alors je me demande pourquoi moi je n'y parviens pas...


Dernière édition par Philippe B. le Ven 19 Avr 2013, 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 19 Avr 2013, 21:38

S'il ne parvient pas à obtenir la grâce sensation de la Présence du Christ qui fait entrer dans la 4° demeure (sainte Thérèse d'Avila), il sera contraint d'aimer le christ comme il le peut, comme dans un amour de raison, fait de lectures, de chapelets et d'efforts. Sa relation sera celle d'un mariage de raison et parfois, cela conduit à un amour plus grand que tout car fidèle et solide.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 19 Avr 2013, 21:39

Bref, quand le coeur ne veut pas, la raison prend le dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 19 Avr 2013, 21:40

ou le ne peut ?

Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus parlait d'un dé aussi rempli d'eau que l'est un verre. Est ce cela qui explique que certains sont capable d'aimer infiniment Jésus et d'autre de façon si misérable ? Bien que pour Dieu, un coeur qui sait peu aimer vaut autant qu'un coeur qui sait aimer énormément du fait que sa taille n'est pas la même mais leurs contenances seraient égales selon la comparaison de la Sainte ?


Dernière édition par Philippe B. le Ven 19 Avr 2013, 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Ven 19 Avr 2013, 21:43

Le juste milieu autant que possible afin de bien vivre son christianisme et sa vie en général tout en
étant apte à étendre de bonnes ondes autour de soi.

RAISON-PASSION, là est la clé! Les excès de rationalité et les excès d'exaltation, sont toujours
préjudiciables.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 20 Avr 2013, 07:49

Le fait de ressentir une certaine exaltation en priant facilite la prière, naturellement. Mais le Seigneur accorde cette grâce quand Il veut, à qui Il veut.
Une "relation personnelle" n'est pas d'ordre sentimental, elle se vit dans la foi, et bien souvent dans la sécheresse.
La prière est "un travail" ! Et ça s'apprend.
Si vous pouvez trouver ce petit livre, je vous en recommande la lecture : "L'école de la prière" de Antoine Bloom, aux éditions du Seuil.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Sam 20 Avr 2013, 14:38

Eh bien moi je vous propose ainsi qu'à tous cet ouvrage de l'excellent jésuite indien, guide spirituel et psychothérapeute professionnel Anthony de Mello ''QUAND LA CONSCIENCE S'ÉVEILLE'' (Wellsprings, 1984), Albin Michel , 2002.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Mar 23 Avr 2013, 20:07

bonjour Phillipe B,

je te répond en bleu en bas !


Philippe B. a écrit:
Bonsoir,

Tout d'abord merci pour l'intervention de chacun ! J'ai cependant édité le titre du sujet car visiblement celui ci était mal compris, j'ai donc pensé nécessaire d'en expliciter le sens.

Je pense moi même qu'en tant que chrétien il est nécessaire d'avoir une relation personnelle avec Jésus mais malgré mon désir d'en avoir une je n'y arrive pas, disons que je ne parviens pas à prier avec le coeur cela doit expliquer le fait que je m’endors si vite après quelques Je vous salue Marie. Quand je suis à l'adoration je ne sais pas trop que dire à part "Jésus Jésus". Quand j'essaie d'analyser un peu ma façon de vivre ma relation avec Jésus je pense que Dieu sait tout, j'ai donc du mal à lui porter telle demande par exemple. De plus je suis trop dans une optique relationnelle individu à individu, je pose une question et je reçois la réponse. Or en priant j'ai plus l'impression de me parler à moi même, je ne parviens pas à ressentir la présence sensible de Jésus à mes cotés ou en moi.

Quand j'entends certains chrétiens me dire qu'ils ressentent Jésus en eux rien qu'en communiant, comme un brasier qui brule tout leur être, je me demande si ce n'est pas ça avoir une relation avec Jésus, et alors je me demande pourquoi moi je n'y parviens pas...

surtout ne prend pas ce que je dis pour un reproche ,
mais réciter une prière n'est pas entretenir une relation adulte avec quelqu'un, pas plus que de réciter des poèmes a chaque rencontre a son épouse n'est avoir une relation adulte avec elle ! même si cela peut avoir lieu un temps la récitation de prière et autre chapelet n'est a considérer que comme le démarrage de la vie spirituelle y demeurer serait en rester a une relation d’enfant ; la relation spirituelle est autre que cela !
on voit Jésus faire a plusieurs reprises dans les évangiles , Il parle a Son père librement et IL s'isole avec Lui régulièrement, Jésus Est conscient que Le Père Divin Est toujours avec LUI !

pour un Baptisé l'Esprit Saint nous met par Sa Nature et présence toujours en Unité et présence avec Le Père puisque Avec Le Christ !

nous sommes habituer a ressentir a penser mais la Vérité du UN Divin = l'Unité A JE SUIS échappe a toute analyse , et il serait dangereux de s'attacher a la sensation sauf là encore a en rester a l'enfance de la Vie UNE !

Aime ne t'occupe pas de ressentir fait ce qui est Bon et Juste puisque tout est Écrit dans les Évangile ensuite fait Confiance si tu fais le BIEN par Amour de Dieu De LA VÉRITÉ et LA Vie , alors LA Vie se reconnaitra En toi et IL Viendra Vivre en toi, c'est la simple Confiance ce que l'on nome foi comme ci c'était extraordinaire alors que c'est LA Vie !

la relation tu là puisque Dieu EST Une Personne et toi aussi il est donc évidant que si tu l'aime IL Est Là , nous cherchons trop a penser le Divin plus qu'a Âtre (présent) au Divin !

un ami a une expression simple il dit " Notre Père Est surnaturellement naturel et naturellement surnaturel !"

Aime soit Fidèle LUI :jesus: Il L'Est si on fait par Amour de Lui cela nos suffit !
sinon c'est que l'on comme une erreur en notre agissement intérieur , au lieu de Le servir Uniquement en fait on continu a se rechercher soi même !
la mort a soi même est le devenir Véritablement Chrétien donc oubli le ressentit !
Jésus est mort pour plaire a Son Père et Agir comme Dieu Agit et Le Père a été le garant de l'Esprit du Fils et comme l'a dit Jésus " JE VIS A JAMAIS !" de même pour nous perdre pour Plaire au Père et au Fils (Christ) c'est Vraiment Lui Faire confiance que notre etre se trouve EN Lui et PAR LUI et non en nous même par nous même !

la relation tu l'as puisque tu Veux ce que Dieu Veut seulement il faut accepter d’être déraciner de soi-même et là on ne dépend que de LUI :jesus:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Mer 24 Avr 2013, 08:10

en regardant en arrière, je remarque que les "prières" suite auxquelles j'ai obtenu des réponses (et pas forcément ce dont je rêvais), étaient plutôt des genres de "scènes de ménage". j'explique... quand un peu excédée face à une situation, je parle tout haut, et je dis à voix haute ce que j'ai sur le coeur, même parfois, je lui dis qu'Il m'énerve, etc etc..... bon, certains pourraient être choqués.... mais à chaque fois que çà s'est passé comme çà, j'ai eu des réponses, des événements qui ont débloqué une situation.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 21:15

rebelle a écrit:
en regardant en arrière, je remarque que les "prières" suite auxquelles j'ai obtenu des réponses (et pas forcément ce dont je rêvais), étaient plutôt des genres de "scènes de ménage". j'explique... quand un peu excédée face à une situation, je parle tout haut, et je dis à voix haute ce que j'ai sur le coeur, même parfois, je lui dis qu'Il m'énerve, etc etc..... bon, certains pourraient être choqués.... mais à chaque fois que çà s'est passé comme çà, j'ai eu des réponses, des événements qui ont débloqué une situation.

Ton Ange prend soins de ton âme il sait tes limites , mais se fâcher n'est pas une manière de tenir une relation c'est évidant !

on doit tous grandir, Le Ciel nous trouve là où l'on est et tente de nous mener là où l'on doit.
a nous de ne pas nous contenter de notre médiocrité !!!!

Seul l'Amour nous change parce qu'Elle Est vie :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 22:09

ysov a écrit:
Eh bien moi je vous propose ainsi qu'à tous cet ouvrage de l'excellent jésuite indien, guide spirituel et psychothérapeute professionnel Anthony de Mello ''QUAND LA CONSCIENCE S'ÉVEILLE'' (Wellsprings, 1984), Albin Michel , 2002.

Mais tout de même une mise en garde la part du Saint-Siège vis-à-vis les ecrits d'Anthony de Mello :


Citation :
CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI

Note sur les écrits du Père Anthony Di Mello, s.j.*



Le Père jésuite indien Anthony De Mello (1931-1987) est bien connu pour ses nombreuses publications traduites en diverses langues et remarquablement diffusées dans bien des pays; encore que, pour certains textes, cela se soit fait sans son autorisation. Ses œuvres, presque toujours sous la forme de brefs récits, sont porteuses d’éléments valides de la sagesse orientale qui peuvent aider à la maîtrise de soi, à l’affranchissement de liens ou affects qui nous empêchent d’être libres et à faire face sereinement aux événements favorables ou contrariants de la vie. Dans ses premiers écrits en particulier, le Père De Mello, tout en manifestant d’évidentes influences de courants spirituels bouddhistes et taoïstes, s’est pourtant maintenu dans la ligne de la spiritualité chrétienne. Ses livres traitent alors des divers types de prière: demande, intercession, louange; ainsi que de la contemplation des mystères de la vie du Christ, etc.

Mais déjà dans certains passages de ces premières œuvres, et toujours davantage dans les publications ultérieures, on note un éloignement progressif des contenus essentiels de la foi chrétienne. A la révélation faite dans le Christ, il substitue une intuition de Dieu sans forme ni image, au point de parler de Dieu comme d’un simple vide. Pour voir Dieu, il suffit de regarder directement le monde. On ne peut rien dire sur Dieu, l’unique connaissance est la non-connaissance. Poser la question de son existence est déjà un non-sens. Cet apophatisme radical conduit même à nier que, dans la Bible, il y ait des affirmations valides sur Dieu. Les paroles des Écritures sont des indications qui ne devraient servir que pour arriver au silence. Dans d’autres passages, le jugement sur les livres sacrés des religions en général, sans exclure la Bible elle-même, est encore plus sévère: ils empêchent les personnes de suivre leur propre bon sens et les font devenir obtuses et cruelles. Les religions, y compris la religion chrétienne, sont les principaux obstacles à la découverte de la vérité. La vérité n’est, d’ailleurs, jamais définie par son contenu précis. Penser que le Dieu de sa propre religion est l’unique, est tout simplement du fanatisme. «Dieu» est considéré comme une réalité cosmique, vague et omniprésente. Son caractère personnel est ignoré et pratiquement nié.

Le Père De Mello montre qu’il apprécie le Christ, dont il se déclare «disciple». Mais il le considère comme un maître parmi d’autres. L’unique différence avec le reste des hommes est que Jésus était «éveillé» et pleinement libre, tandis que les autres ne le sont pas. Il n’est pas reconnu comme le Fils de Dieu, mais simplement comme celui qui nous enseigne que tous les hommes sont fils de Dieu. Les affirmations sur le destin définitif de l’homme laissent perplexes elles aussi. A certains moments, on parle de se «dissoudre» dans le Dieu impersonnel, comme le sel dans l’eau. A d’autres moments, la question même du destin après la mort est déclarée sans importance. Seule la vie présente devrait intéresser. Pour ce qui concerne celle-ci, puisque le mal est seulement ignorance, il n’y a pas de règle objective de la moralité. Le bien et le mal sont seulement des évaluations mentales imposées à la réalité.

Dans la ligne de ce qui vient d’être exposé, on peut comprendre comment, selon l’auteur, tout credo ou confession de foi, que ce soit en Dieu ou dans le Christ, ne peut qu’empêcher l’accès personnel à la vérité. L’Église, en faisant de la parole de Dieu dans les Saintes Écritures une idole, a fini par chasser Dieu du temple. Par conséquent, elle a perdu l’autorité d’enseigner au nom du Christ.

Par la présente note, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi estime devoir déclarer, pour protéger le bien des fidèles, que les positions susdites sont incompatibles avec la foi catholique et peuvent causer des torts graves.

Au cours de l’Audience accordée au Préfet soussigné, le Souverain Pontife Jean-Paul II a approuvé la présente Note dont la décision avait été prise durant la Session ordinaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, et en a ordonné la publication.

Rome, au Siège de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le 24 juin 1998, solennité de la Naissance de Saint Jean-Baptiste.


+ Joseph Card. RATZINGER
Préfet


+ Tarcisio BERTONE, S.D.B.
Archevêque émérite de Vercelli
Secrétaire



* L’Osservatore Romano, édition en langue française, n. 34, 25 août 1998, p. 8



Citation :
Note illustrative



Les écrits du jésuite indien Père Anthony De Mello (1931-1987) ont atteint une vaste diffusion dans de nombreux pays et parmi des personnes de différentes conditions (1). Dans ceux-ci, avec un style immédiat et d’une lecture aisée, pour la plupart sous forme de brefs récits, il a rassemblé plusieurs éléments valables de la sagesse orientale, qui peuvent aider à atteindre la maîtrise de soi, à rompre les liens et les attachements qui nous empêchent d’être réellement libres, à éviter l’égocentrisme, à affronter avec sérénité les vicissitudes de la vie sans se laisser influencer par le monde extérieur, et dans le même temps à percevoir la richesse du monde qui nous entoure. Il est juste de signaler ces valeurs positives, que l’on peut trouver dans un grand nombre des écrits du P. De Mello. Dans les œuvres qui remontent à ses premières années d’activité comme directeur de retraites, bien qu’elles révèlent des influences évidentes des courants spirituels bouddhiste et taoïste, il reste encore sous de nombreux aspects à l’intérieur des grandes lignes de la spiritualité chrétienne : il parle de l’attente, dans le silence et dans la prière, de la venue de l’Esprit, pur don du Père (Rencontre avec Dieu, 11-13). Il présente très bien la prière de Jésus et celle qu’il nous enseigne, en prenant comme base le Notre-Père (ibid., 40-43). Il parle également de la foi, du repentir, de la contemplation des mystères de la vie du Christ selon la méthode de saint Ignace. Dans son œuvre Sàdana. Un chemin vers Dieu, publiée pour la première fois en 1978, dans la partie finale en particulier (La dévotion, pp. 175-235), Jésus occupe une place centrale : il parle de la prière de pétition, de la prière d’intercession, telle que Jésus l’enseigne dans l’Évangile, de la prière de louange, de l’invocation du nom de Jésus. Le livre est consacré à la Bienheureuse Vierge Marie, modèle de contemplation (p. 11).

Mais dans ce volume, il développe déjà sa théorie de la contemplation comme autoconscience (ou conscience), qui ne manque pas d’ambiguïté. Déjà au début de son œuvre, il compare la notion de la révélation chrétienne et celle de Lao-Tse, manifestant une certaine préférence pour celle de ce dernier : «"Le silence est la grande révélation", dit Lao-Tse. Selon notre façon commune de penser, la Révélation se trouve dans l’Écriture Sainte. Et il en est ainsi. Mais aujourd’hui je voudrais que vous découvriez quelle révélation peut être trouvée dans le Silence» (p. 15 ; cf. p. 18). Dans l’exercice de la conscience de nos sensations corporelles, nous entrons déjà en communication avec Dieu (p. 44). Une communication qui est expliquée en ces termes : «De nombreux mystiques nous disent que, au-delà de l’esprit et du cœur avec lesquels nous communiquons ordinairement avec Dieu, nous sommes, tous, dotés d’un esprit mystique et d’un cœur mystique, une faculté qui nous rend capables de connaître Dieu directement, de le saisir et d’en avoir l’intuition dans son être même, bien que d’une manière obscure» (ibid.). Mais cette intuition, sans image ni forme, est celle d’un vide : «Qu’est-ce que je fixe lorsque je fixe Dieu ? Une réalité sans images, sans forme. Un vide !» (p. 45). Pour communiquer avec l’infini, il est nécessaire de «fixer le vide». C’est ainsi que l’on parvient à la conclusion, «apparemment déconcertante, que la concentration sur votre respiration ou sur vos sensations corporelles est une excellente contemplation, dans le sens strict de la parole» (p. 51) (2). Dans d’autres ouvrages successifs, on parle de l’«éveil», de l’illumination intérieure ou de la connaissance : «Comment s’éveiller ? Comment savoir si l’on dort ? Les mystiques, lorsqu’ils voient ce qui les entoure, découvrent une grande joie, qui jaillit du cœur des choses. Unanimes, ils parlent de cette joie et de l’amour qui envahit tout... Comment parvenir à cela ? À travers la compréhension, en nous libérant des illusions et des idées fausses» (Instructions de vol pour aigles et poulets, 11 ; cf. Appelés à l’amour, 178). L’illumination intérieure est la véritable révélation, beaucoup plus importante que celle qui nous parvient à travers l’Écriture : «Un gourou promit à un savant une révélation bien plus importante que toute autre contenue dans les Écritures... Lorsque tu possèdes la connaissance, tu utilises une torche pour illuminer le chemin. Lorsque tu possèdes l’illumination, toi-même tu deviens une torche» (La prière de la grenouille, vol. I, 126-127). «La sainteté n’est pas un conquête, la sainteté est une Grâce. Une Grâce appelée "connaissance", une Grâce qui est "regarder", "observer", "comprendre". Si tu acceptais d’allumer la lumière de la connaissance et que tu t’observais toi-même, ainsi que chaque chose qui se trouve autour de toi dans la vie de chaque jour ; si tu te voyais reflété dans le miroir de la connaissance de la même façon que tu vois ton visage qui se reflète dans un miroir... sans émettre aucun jugement ou condamnation, tu t’apercevrais des changements merveilleux qui s’effectuent en toi» (Appelés à l’amour, 176).

Dans ces écrits successifs, le P. De Mello est progressivement parvenu à des conceptions sur Dieu, la révélation, le Christ, le destin final de l’homme etc. qui ne sont pas compatibles avec la doctrine de l’Église. Comme beaucoup de ses livres ne se présentent pas sous forme d’enseignement, mais comme des recueils de petits récits, souvent très ingénieux, les idées sous-jacentes peuvent facilement passer inobservées. C’est pourquoi, il devient nécessaire d’attirer l’attention sur certains aspects de sa pensée qui, sous diverses formes, apparaissent dans l’ensemble de son œuvre. Nous utiliserons les textes de l’auteur, qui, tout en ayant des caractéristiques particulières, révèlent avec clarté sa pensée de fond.

Le P. De Mello expose en diverses occasions des affirmations sur Dieu qui ignorent, voire même qui nient explicitement son caractère personnel et le réduisent à une vague réalité cosmique omniprésente. Personne ne peut nous aider à trouver Dieu, de même que personne ne peut aider le poisson à trouver l’océan (cf. Une minute de sagesse, 77 ; Message à un aigle qui se prenait pour un poulet, 115). De façon analogue, Dieu et nous, ne sommes ni une seule chose ni deux, de même que le soleil et sa lumière, l’océan et les vagues ne sont pas une seule chose, ni même deux (Une minute de sagesse, 44). Avec une clarté encore plus grande le problème de la divinité personnelle est posé en ces termes : «Dag Hammarskjöld, ex-Secrétaire général des Nations unies, a prononcé une très belle phrase : "Dieu ne meurt pas le jour où nous cessons de croire dans une divinité personnelle..."» (Message à un aigle qui se prenait pour un poulet, 140 ; c’est la même chose dans La iluminación es la espiritualidad, 60). «Si Dieu est amour, alors la distance entre Dieu et toi est la distance exacte entre toi et la conscience de toi-même» (Choc d’une minute, 287).

Il critique et fait souvent de l’ironie, en particulier sur toute tentative de langage sur Dieu, à partir d’un apophatisme unilatéral et exagéré, conséquence de la conception de divinité susmentionnée. La relation entre Dieu et la création s’exprime fréquemment à travers l’image hindoue du danseur et de la danse : «Je vois Jésus-Christ et Judas, je vois les victimes et les persécuteurs, le bourreaux et les crucifiés : une unique mélodie aux notes contrastantes... une unique danse composée de pas différents... Enfin, je me mets devant Dieu. Je le vois comme le danseur et toute cette chose folle, insensée, hilarante, agonisante, splendide que nous appelons la vie apparaît comme sa danse...» (Aux sources, 178-179 ; cf. Le chant des oiseaux, 30). Qu’est-ce que Dieu ou qui est-il, et que sont les hommes dans cette «danse» ? Et encore : «Si tu veux voir Dieu, observe directement la création. Ne le refuse pas, ne réfléchis pas sur lui. Limite-toi à regarder» (p. 41). On ne voit pas ici comment peut avoir lieu la médiation du Christ pour la connaissance du Père. «Dieu n’a rien à voir avec l’idée que vous avez de lui... Il n’y a qu’un moyen pour le connaître : la non connaissance» (Instruction de vol pour aigles et poulets, 11 ; cf. ibid., 12-13 ; Message à un aigle qui se prenait pour un poulet, 136 ; Prière de la grenouille, vol. I, 351). On ne peut donc rien dire sur Dieu : «L’athée commet l’erreur de nier celui sur qui on ne peut rien dire... Et le théiste commet l’erreur de l’affirmer» (Choc d’une minute, 30 ; cf. ibid., 360). Les Écritures elles-mêmes, sans exclure aucunement la Bible, ne nous font pas non plus connaître Dieu, elles ne sont que comme le panneau indicateur qui ne me dit rien sur la ville vers laquelle je me dirige : «J’arrive devant un panneau sur lequel il y a écrit "Bombay"... Ce panneau n’est pas Bombay et ne lui ressemble même pas. Ce n’est pas un portrait de Bombay. C’est une indication. Voilà ce que sont les Écritures, une indication» (Instruction de vol pour aigles et poulets, 12). En suivant la métaphore, on pourrait dire que l’indication devient inutile lorsque je suis arrivé au lieu de destination. Et c’est ce que semble affirmer A. De Mello : «L’Écriture est la partie excellente, le doigt pointé qui indique la Lumière. Nous utilisons ses mots pour aller au-delà et arriver au silence» (ibid. 15). Paradoxalement, la révélation de Dieu ne s’exprime pas dans sa parole, mais dans son silence (cf. Une minute de sagesse, 129 ; 167 ; 201, etc. ; Message pour un aigle qui se prenait pour un poulet, 112-113). «En la Biblia se nos señala solamente el camino, como ocurre con las escrituras musulmanas, budistas, etc.» (La iluminación es la espiritualidad, 64).

Un Dieu impersonnel est donc proclamé, qui se place au-dessus de toutes les religions, tandis que l’on formule des objections à l’annonce chrétienne sur le Dieu-amour, qui serait incompatible avec la nécessité de l’Église pour obtenir le salut : «Mon ami et moi allâmes à la foire. La foire internationale des religions... Au stand des juifs, on nous distribua des prospectus qui disaient que Dieu était compatissant et que les juifs étaient le peuple élu. Les juifs. Aucun autre peuple n’était autant élu que les juifs. Au stand musulman, nous apprîmes que Dieu était miséricordieux et que Mahomet était son unique prophète. Le salut provient de l’écoute de l’unique prophète de Dieu. Au stand chrétien, nous découvrîmes que Dieu était amour et qu’il n’y avait pas de salut en dehors de l’Église. Entre dans l’Église ou tu risques la damnation éternelle. Tandis que nous nous éloignions, je demandai à mon ami : "Que penses-tu de Dieu ?" Il me répondit : "Il est bigot, fanatique et cruel". De retour à la maison, je demandai à Dieu : "Pourquoi organises-tu ce genre de choses, Seigneur ? Ne vois-tu pas que depuis des siècles, elles te valent une mauvaise réputation ?" Dieu répondit : "Ce n’est pas moi qui ai organisé la foire. Moi, j’aurai même honte de la visiter"» (Le chant des oiseaux, p. 186sq, le récit La foire internationale des religions ; cf. également pp. 190-191 ; p. 194). L’enseignement de l’Église sur la volonté salvifique universelle de Dieu et le salut des non-chrétiens n’est pas exposé de façon correcte. De même que celui qui concerne le message chrétien de Dieu amour : «"Dieu est amour. Et il nous aime et nous récompense pour toujours si nous suivons ses commandements». "Si ?" dit le Maître. "Alors la nouvelle n’est pas si bonne après tout, non ?"» (Choc d’une minute, 218, cf. ib. 227). Toute religion concrète est un obstacle pour atteindre la vérité. De la religion en général, il est dit ce que nous avons vu affirmer à propos des Écritures : «Todos los fanáticos querían agarraese a su Dios y hacerlo el único» (La illuminación es la espiritualidad, 65 ; cf. ibid., 28 ; 30). Ce qui est important, c’est la vérité, qu’elle vienne de Bouddha ou de Mahomet, du moment que «lo importante es descubrir la verdad en donde todas las verdades coinciden, porque la verdad es una» (ibid., 65). «La majorité des personnes, malheureusement, a assez de religion pour haïr, mais pas assez pour aimer» (La prière de la grenouille, vol. I,146 ; cf. ibid., 56-57 ; 133). Lorsque l’on énumère les obstacles qui empêchent de voir la réalité, la religion occupe la première place : «D’abord, ta foi religieuse. Si tu considères la vie en tant que communiste ou capitaliste, en tant que musulman ou juif, tu vis ta vie de façon préconçue et tendancieuse : voilà une barrière, une couche de gras entre la Réalité et ton esprit, qui n’arrive plus à la voir et à la toucher directement» (Appelés à l’amour, 62). «Si chaque être humain était doté d’un tel cœur, personne ne se définirait plus comme "communiste" ou "capitaliste", "chrétien" ou "musulman" ou encore "bouddhiste". La clarté lucide de leur vision leur révélerait que toutes les pensées, tous les préjugés, toutes les croyances sont des lampes à huile emplies de ténèbres, rien d’autre que les signes de leur ignorance» (ibid. 172 ; cf. également Une minute de sagesse, 169 ; 227, sur les dangers de la religion). Ce qui est affirmé de la religion est également dit de façon concrète des Écritures (cf. Le chant des oiseaux, 186sq., Choc d’une minute, 28).

La filiation divine de Jésus s’étend à la filiation divine des hommes : «Ce à quoi Dieu répondit : "Un jour de fête est sacré car il démontre que tous les jours de l’année sont sacrés. Et un sanctuaire est saint car il démontre que tous les lieux sont sanctifiés. Ainsi, le Christ est né pour démontrer que tous les hommes sont fils de Dieu"» (Le chant des oiseaux, 188). De Mello fait certainement preuve d’une adhésion personnelle au Christ, dont il se déclare le disciple (Aux sources, 13.99), dans lequel il croit (p. 108) et qu’il rencontre personnellement (p. 109sq ; 117sq). Sa présence transfigure (cf. p. 90sq). Mais d’autres affirmations se révèlent déconcertantes : Jésus est mentionné comme un maître parmi tant d’autres : «Lao Tse et Socrate, Bouddha et Jésus, Zarathoustra et Mahomet» (Une minute de sagesse, 13). Jésus sur la croix apparaît comme celui qui s’est parfaitement libéré de tout : «Je vois le crucifié dépouillé de tout : Privé de sa dignité... Privé de sa réputation... Privé de tout appui... Privé de son Dieu... Tandis que je fixe ce corps sans vie, je comprends peu à peu que je suis en train de regarder le symbole de la libération suprême et totale. Précisément parce qu’il est cloué à la croix, Jésus devient vivant et libre... Ainsi, je contemple maintenant la majesté de l’homme qui s’est libéré de tout ce qui nous rend esclaves, qui détruit notre bonheur...» (Aux sources, 92-93). Jésus sur la croix est l’homme libéré de tous les liens, il devient donc le symbole de la libération intérieure de tout ce à quoi nous étions attachés. Mais est-il quelque chose de plus que l’homme libre ? Jésus est-il mon Sauveur ou me renvoie-t-il simplement à une réalité mystérieuse qui l’a sauvé ? "Entrerai-je jamais, ô Seigneur, en contact avec la source dont jaillissent tes paroles et ta sagesse ?.... Trouverai-je jamais la source de ton courage ? (ibid., 116). «L’aspect le meilleur de Jésus était qu’il était à l’aise avec les pécheurs, car il comprenait qu’il n’était en rien meilleur qu’eux... La seule différence entre Jésus et les pécheurs était que lui était éveillé et eux non» (Message à un aigle qui se prenait pour un poulet, 37 ; également La iluminación es la espiritualidad, 30 ; 62). La présence du Christ dans l’Eucharistie n’est qu’un symbole qui renvoie à une réalité plus profonde, la présence du Christ dans la création : «Toda la creación es Cuerpo de Christo, y tú crees que solo está en la Eucaristía. La Eucaristía señala esa creación. El Cuerpo de Cristo está por todas partes, y tú sólo reparas en su símbolo que te está apuntando lo esencial que es la vida» (La iluminación es la espiritualidad, 61).

L’être humain semble être destiné à la dissolution, comme celle du sel dans l’eau : «Avant que le dernier morceau ne se dissolve, la poupée [de sel] s’exclama, stupéfaite : "Maintenant je sais qui je suis !"» (Le chant des oiseaux, 134). À d’autres moments, la question de la vie après la mort se révèle insignifiante : «"Y a-t-il une vie avant la mort ?...Telle est la question !" répondit le maître de façon énigmatique» (Une minute de sagesse, 93 ; cf. ibid. 37). «Un signe positif du fait que vous êtes éveillés, est que vous vous moquez totalement de ce qui arrivera dans la prochaine vie. Cette pensée ne tourmente pas. Elle n’a pas d’importance pour vous. Elle ne vous intéresse pas, un point c’est tout» (Message pour un aigle qui se prenait pour un poulet, 50-51 ; également Message..., 166). Sans doute encore plus clairement : «Pourquoi se préoccuper de demain ? Y a-t-il une vie après la mort ? Survivrai-je après la mort ? Pourquoi se préoccuper de demain ? Entrez dans le présent» (Message..., 126). «La idea que la gente tiene de la eternidad es estúpida. Piensa que dura par siempre porque está fuera del tiempo. La vida eterna es ahora, esta aquí» (La iluminación es la espiritualidad, 42).

En divers passages de ses livres, les institutions ecclésiastiques sont indistinctement critiquées : «Des spécialistes ont pris un contrôle absolu de ma vie religieuse...» (Le chant des oiseaux, 74 sq). La fonction du Credo ou de la profession de foi est jugée de façon négative, comme quelque chose qui empêche l’accès personnel à la vérité et à l’illumination. Il en est ainsi, à quelques nuances près, dans ibid. p. 50 ; 59 ; 62sq ; 212. «Cuando ya no te haga falta el agarrarte a las palabras de la Biblia, entonces es cuando esta se convertira para ti en algo muy belle y revelador de la vida y su mensaje. La triste es que la Iglesia oficial se ha dedicado a enmarcar el idolo, encerrarlo, defenderlo, cosificândolo sin saber mirar lo que realmente significa» (La iluminación es la espiritualidad, 66). Des idées semblables sont exposées dans La prière de la grenouille, vol. I, 21 ; 133, 135 ; 139 : «Un pécheur public fut excommunié et on lui interdit d’entrer dans une église. Il alla se plaindre à Dieu. "Ils ne me laissent pas entrer, Seigneur, car je suis un pécheur". "De quoi te plains-tu ?" dit Dieu. "Ils ne me laissent pas entrer à moi non plus !"» (ibid., 148).

Le mal n’est rien d’autre qu’ignorance, manque d’illumination : «Lorsque Jésus voit le mal, il l’appelle par son nom et le condamne sans hésitation. La seule différence est que là où moi, je vois la malveillance, lui voit l’ignorance... "Père, pardonne-leur" (Lc 23, 34)» (Aux sources, 191) : Ce texte ne reflète certainement pas tout l’enseignement de Jésus sur le mal du monde et sur le péché ; Jésus a accueilli les pécheurs avec une profonde miséricorde, mais il n’a pas nié leur péché, au contraire, il les a invités à la conversion. Dans d’autres passages, nous trouvons des affirmations encore plus radicales : «Rien n’est bon ou mauvais, c’est la pensée qui les rend ainsi» (Une minute de sagesse, 115). «En réalité, il n’existe ni bien, ni mal chez les hommes ou dans la nature. Il n’existe qu’un jugement mental imposé par rapport à telle ou telle réalité» (Instructions de vol pour aigles et poulets, 100 ; ibid., 104-105). Il n’y a aucune raison de se repentir des péchés, à partir du moment où la seule chose qui compte est de s’éveiller à la connaissance de la réalité : «Ne pleurez pas sur vos péchés. Pourquoi pleurer pour des péchés que vous avez commis dans le sommeil» (Message pour un aigle qui se prenait pour un poulet, 33 ; ibid., 51 ; 166) La cause du mal est l’ignorance (Choc d’une minute, 260). Le péché existe, mais il s’agit d’un acte de folie (La iluminación es la espiritualidad, 63). Le repentir signifie ainsi retourner à la réalité (cf. ibid., 48). «Le repentir est un changement de l’esprit : une vision radicalement différente de la réalité» (Choc d’une minute, 262).

Parmi ces diverses affirmations, il existe certainement un lien interne : si l’on remet en question l’existence d’un Dieu personnel, cela n’a aucun sens qu’il se soit adressé à nous à travers sa parole. L’Écriture n’a donc pas de valeur définitive. Jésus est un maître comme les autres ; seules les premières œuvres de l’auteur le présentent comme le Fils de Dieu. Cette affirmation serait dépourvue de sens si l’on s’en tient à la conception de Dieu à laquelle nous venons de nous référer. Par conséquent, on ne peut attribuer aucune valeur à l’enseignement de l’Église. Notre survie personnelle au-delà de la mort est problématique si Dieu n’est pas une personne. Il est clair que de telles conceptions sur Dieu, sur le Christ et sur l’homme ne sont pas compatibles avec la foi chrétienne.

Une prise de position visant à éclaircir ne pouvait donc pas manquer de la part de ceux qui ont la responsabilité de préserver la doctrine de la foi pour mettre en garde les fidèles contre les dangers présents dans les écrits du Père De Mello ou qui lui sont attribués.

1) Il faut signaler que toutes les œuvres de A. De Mello ne furent pas publiées par lui-même. Certaines ont été publiées après sa mort à partir de ses écrits, de notes ou d’enregistrements de conférences. Dans cette Note illustrative, il est fait référence à l’édition italienne, à l’exception du texte «La iluminación es la espiritualidad. Curso completo de autoliberación interior» (Vida nueva 1987, pp. 27/1583 – 66/1622).

2) La Lettre de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi Orationis formas, du 15 octobre 1989, n° 12 (cf. AAS 82 [1990] 369), semble faire référence à ce type de propositions : «Alia demum temere audent aequare absolutum illud, sine imaginibus et conceptibus, quod est proprium theoriae Buddhisticae, Dei maiestati, in Christo revelatae, quae supra res finitas elevatur». Il est opportun de rappeler à ce propos les enseignements sur l’inculturation et sur le dialogue interreligieux de la Lettre encyclique de Jean-Paul II Redemptoris missio, nn° 52-57 ; cf. AAS 83 (1991) 299-305.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 22:12

Mais n'est pas mis pour autant à l'index. Ah mais c'est vrai que les franc-maçon ont le contrôle du Vatican maintenant. :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Rex T.



Masculin Messages : 655
Inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 22:15

ysov a écrit:
Mais n'est pas mis pour autant à l'index. Ah mais c'est vrai que les franc-maçon ont le contrôle du Vatican maintenant. :mdr:

Effectivement, il ne faut pas tout rejeter de lui, c'est simplement une mise en garde...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 22:17

salut Bien d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
aristote



Masculin Messages : 374
Inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 23:28

Bonsoir cher Philippe.

Si tu a l'impression de ne rien recevoir lors d'une prière ou bien que tu crois ne pas établir de communication avec le Christ, ne t'en inquiète pas. Je pense fondamentalement que le dialogue avec le Christ ne peut se faire qu'en lui parlant (c'est l'acte même de la prière où tu demandes à Dieu des grâces) ou en écoutant (c'est l'acte de lecture de sa Parole, l'évangile).

Il ne faut pas imaginer un dialogue en temps réel. Et je suppose que tu parles du ressenti dans la prière quand tu évoques ce qui te manques. Mais l'acte même de prier est en toute objectivité un acte de foi ainsi qu'un acte de confiance posés en Dieu. La volonté y est, celà fait partie de l'essentiel ! Tu peux parfois ne rien ressentir, mais prends-le comme une grâce. N'est-ce-pas un moyen de se purifier en aimant Dieu plus qu'en aimant son propre plaisir ?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Dim 28 Avr 2013, 23:39

C'est un peu comme une personne qui aurait le sommeil un peu léger de tendance, il se met à penser qu'il dort pas comme il devrait à un point tel qu'effectivement il dort de moins en moins efficacement, non pas à cause qu'il en est incapable, mais à cause de sa tendance à se hanter l'esprit à trop le vouloir, s'en obséder. Bien-sûr l'effet rechercher sera non parvenu mais plutôt il ressentira l'effet inverse. Se poser un million de question peut nous dévier du résultat recherché.
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6689
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?   Mar 30 Avr 2013, 13:10

ysov a écrit:
salut Bien d'accord!

Salut Ysov,

moi je dis pas du tout d'accord !!!

car Jésus dit qu'a un moment il faut choisir entre Oui et Non car Lui tranchera au dernier jour devant les Anges et le Père Éternel,
donc si on se prétend disciple du Christ on ne peut pas rejeter la Divinité du Christ et Son Autorité , sinon devant les hommes tu n'es ni oui ni non et Jésus a dit que tout ce que l'on rajoute vient du démon !

L’apôtre Paul met en garde que l'on ne peut pas boire ne confiance a une source qui donne un jour une eau potable et un autre de l'eau empoisonnée !

cet homme ressemble a un caméléon il prend le couleur ambiante , c'est pas cela la foi en Jésus Christ !

il ne s'agit pas d'être cool et a la mode mais de choisir la Voie droite que notre Père Divin nous propose et si tu as été saisi pas le Christ les amalgame tu les rejettes !

je reproche a Rome de ne pas trancher fermement dans ce cas , si un homme ne reconnais pas la Personne Divine du Christ ni le pardon des péchés en Son nom ni notre Régénération Spirituelle en Sa Personne de Verbe Divin par le don du Saint Esprit c'est que cet personne n'a pas reçu l'Esprit et quelle demeure aveugle de La Vérité que Le Père nous accorde En et Par Jésus : donc pas besoin de tergiverser ce gars fait de la prose mais il n'unis pas au Seigneur !

il peut bien faire de la belle morale et des belles phrases
SANS LE CHRIST ON NE VA NUL PART !

qui ne rassemble pas avec Moi DISPERSE (dixit Jésus Christ !)

Paul met en garde de ne pas bâtir avec de la paille mais sur le Roc !!
Revenir en haut Aller en bas
 
Un chrétien authentique a-t-il oligatoirement une relation personnelle avec le Christ ? Et s'il le souhaite mais n'y parvient pas ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» À quoi reconnait-on un chrétien authentique ?
» La bible ou le mythe de l'humanisme judéo-chrétien
» Dieu, le Chrétien, et l'épreuve
» Un cimetière chrétien profané dans les Yvelines : vous le saviez ?
» Chrétien et communiste....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: