DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28464
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Mer 27 Mar 2013, 19:04

Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas

Homélie du pape François, Mercredi Saint, à Sainte-Marthe


Rome, 27 mars 2013 (Zenit.org) Anne Kurian | 195 clics

Le pape François a comparé les commérages à la trahison de Judas, au cours de la messe de 7h, ce 27 mars, Mercredi Saint, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, dans son homélie rapportée par Radio Vatican.

L’Evangile de ce jour rapporte la trahison de Judas, « l’un des douze, un des amis de Jésus, un de ceux qui lui étaient le plus proches », a fait observer le pape, pour 30 pièces d’argent (Matthieu 26,14-25).

Pour le pape François, Jésus devient « comme une marchandise : il est vendu ». Et cela arrive « tant de fois aussi dans le marché de l’histoire … dans le marché de notre vie, quand nous choisissons aussi les 30 deniers et laissons Jésus de côté, nous voyons le Seigneur qui est vendu », a-t-il poursuivi.

Le pape est allé plus loin : « Parfois, avec nos frères, avec nos amis, entre nous, nous faisons quasiment la même chose », notamment « quand nous jasons les uns sur les autres ».

Pour le pape en effet, le commérage est aussi « vendre » et « la personne sur laquelle nous jasons est une marchandise, devient une marchandise: c’est ce que Judas a fait ».

« Je ne sais pas pourquoi, mais il y a une joie obscure dans le fait de commérer », a ajouté le pape, qui a fait remarquer « avec quelle facilité nous faisons cela » : « Parfois les conversations commencent par de bonnes paroles, et, à l’improviste, arrive le commérage.»

Le pape a comparé le fait de médire au fait d’« écorcher l’autre » : « Chaque fois que nous jasons, chaque fois que nous ‘écorchons’ l’autre, nous faisons la même chose que Judas », a-t-il insisté.

Or, Judas, lorsqu’il a trahi Jésus, « avait le cœur fermé, il n’avait pas de compréhension, il n’avait pas d’amour, il n’avait pas d’amitié », a-t-il estimé, en soulignant que pour l’homme qui cancane, tout devient marché : « Nous vendons nos amis, nos parents ».

Le pape François a donc invité à « ne jamais dire du mal des autres personnes » : « Demandons pardon parce que nous le faisons à l’ami, mais aussi à Jésus, car Jésus est en cet ami, en cet amie. Et demandons la grâce de n’‘écorcher’ personne, de ne jaser sur personne », a-t-il ajouté.

"Et si, a-t-il ajouté, nous nous apercevons que quelqu’un dit du mal de nous, ne rendons pas la justice avec notre langue, mais prions le Seigneur pour lui, en disant “Seigneur, aide-le!”. »

(27 mars 2013) © Innovative Media Inc.
Revenir en haut Aller en bas
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Mer 27 Mar 2013, 20:22

Difficile de ne pas parler des autres sans remarque désobligeante même involontaire, ou zéro critique à notre époque.
Si on suivait ce conseil papale à la lettre on ne pourrait dire que du bien de tout le monde. Mais es-ce vraiment possible ? Qu'en pensez-vous ?
Je ne sais pas si c'est réellement possible aujourd'hui, tellement le monde est une jungle impitoyable. C'est vrai qu'il faudrait essayer au moins de ne pas dire du mal des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28464
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Mer 27 Mar 2013, 20:26

Oui, c'est difficile de ne pas dire du mal des autres, surtout quand un tel nous a fait du mal. Sad

Mais je suis d'accord qu'il faut essayer, avec l'aide de Dieu car rien ne lui est impossible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16643
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Mer 27 Mar 2013, 20:59

Faudra aller à confesse tous les jours... Crying or Very sad

Simon, j'ai piqué cet article pour le mettre à "Dialogue" I love you :bisou:

_________________
"A Jésus par Marie" (devise des Enfants de Marie)
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28464
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Mer 27 Mar 2013, 21:04

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Mer 27 Mar 2013, 21:37

Le Pape a raison. La médisance tue ! Elle brise aussi l'unité de la charité dans l'Eglise, empêche l'extension de l'Eglise. Les calomniateurs préfèrent la perte des âmes (y compris la leur!) que d'admettre la grâce de quelqu'un.
Paul déjà l'a souligné : il y en a qui annoncent le Christ par esprit d'intrigue. Et qui le calomnient, lui, Paul.
Quelle honte ! Le Christ nous a pardonné, Il a donné Sa vie pour nous. Il meurt, livré par la trahison. Et nous continuons à le livrer par ces trahisons que sont les médisances !
Oui le Pape voit juste. Il y a des personnes dans l'Eglise qui ont passé leur vie entière, des décennies, bâillonnées, bannies, à cause des calomniateurs, à cause de dénigrements, à cause de ce que souligne le Pape : le prochain devient alors une marchandise, un objet de commerce !
Oui, il faudrait aller à confesse. Mais pour que l'absolution soit valide il faudra aussi réparer l'assassinat d'une réputation.
BENI SOIT LE SAINT ESPRIT QUI A FAIT DIRE CES CHOSES A SON SERVITEUR FRANCOIS !
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Jeu 28 Mar 2013, 15:06

C un peu exagere de comparer cela a la trahison de Juda. De plus, je ne vois pas le mal de se defendre contre ceux qui disent mal de nous, serait ce un peche? Absolument pas, beaucoup d'autres peches meritent qu'on parle d'eux que ce defaut de perfection que les saints seuls peuvent eviter.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28464
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Jeu 28 Mar 2013, 15:08

Jésus n'a pas répliqué à ceux qui disaient du mal de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Jeu 28 Mar 2013, 15:30

Et il a quand meme convaincu Pilate de son innocence. L'idee c que ce n'est pas un mal de se faire justice, meme si des fois la perfection ne serai pas exactement cela.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14425
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Ven 29 Mar 2013, 15:47

En fait ne pas discuter entre personnes à propos d'une autre est irréalisable. En autant que ce n'est pas de la diffamation ou bien de la trahison en dévoilant des confidences, parler à propos de personnes est normal. Cependant ce serait moins normal si la personne ne faisait que cela
le trois quart du temps et c'est sur ce point je crois que ça rejoint le pape François.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Sam 30 Mar 2013, 12:27

Il faut reconnaître que c'est très difficile de ne jamais médire...

Frère Roger, de Taizé, avait cette qualité. Personne ne l'a jamais entendu dire du mal de qui que ce soit.

Ce péché est très fréquent dans les manquements à la charité...Il paraît anodin, mais ne l'est pas.

Pour lutter contre, le meilleur moyen est de chercher les qualités des personnes, au lieu de leurs défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2625
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Sam 30 Mar 2013, 14:08

ben disons qu'il y a aussi tellement de "degrés" dans la médisance.

- est-ce que Alain a fait bien la vaisselle comme il avait promis ?

- ben euh... disons qu'il y a mis beaucoup de volonté, mais qu'il reste encore qu'elle petites traces de gras

Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 11:16

Il y a une différence entre dire du mal d'une personne et dénoncer le mal ou un mauvais comportement. Dans tous les cas cela ne doit jamais se faire derrière le dos du principal concerné.

Malheureusement il m'arrive parfois même avec des catholiques de constater combien il est en effet facile de médire. Quand je le leur fait remarquer ils me disent alors souvent "mais dans ce cas on n'aurait jamais rien à dire."

Est ce dont si difficile de rechercher ce qui est beau et positif autour de soi, chez notre prochain, plutot que ce qui est laid et négatif ?

Après quand on est victime de ce mal il est normal d'en parler et de ne pas le garder pour soi, si on est personnellement concerné et qu'on en souffre. Mais dans ce cas il faut essayer que la personne responsable de ce mal en prenne conscience, et si elle le refuse prier pour elle. Et apprendre à pardonner même si on n'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 11:24

Il y a une différence entre dire du mal d'une personne et dénoncer le mal ou un mauvais comportement.

Qui est chargé de dénoncer un mauvais comportement ? Je sais bien que certaines personnes se sentent investies de ce pouvoir, et de ce fait prononcent un jugement...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28464
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 12:28

Faut-il laisser faire des comportements que nous jugeons inacceptables ?
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 12:31

Matthieu 18.15. Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

16 Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

17 S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Église ; et s’il refuse aussi d’écouter l’Église, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain.

18 Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

19 Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.

20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.


Dernière édition par Philippe B. le Lun 01 Avr 2013, 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28464
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 12:32

salut
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 12:37

Dans Matthieu 18: 15-18 il est question d'éclairer son frère quand il commet un péché sans en voir conscience. Non de le juger.

Le but est, par charité, de l'aider à confesser son erreur et à se repentir devant Dieu.

Après suivant la gravité de l'acte (si il porte atteinte à l'unité et la paix de la communauté) il peut être nécessaire d'en parler à un prêtre sans que cela soit considéré comme médisance. Ce prêtre pourra alors en parler seul à seul avec la personne concernée. Si elle refuse de se reconnaitre son péché comme mal, il refuse la miséricorde de Dieu et dès lors est considéré, selon les mots de Jésus, comme un païen.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 15:48

Se déclarer contre l'avortement, c'est simple et facile. On est aussi contre le vol, etc...

Dire à une personne :" ce que tu fais est mal" c'est bien autre chose ! D'une part ce que nous considérons comme "mal", ne l'est pas forcément pour tout le monde. Et cela implique un jugement; qu'on le veuille ou non, il y a un jugement de valeur.

La correction fraternelle suppose d'abord une grande humilité, et aussi d'être soi-même irréprochable...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9342
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 16:22

@Cécile a écrit:
...

La correction fraternelle suppose d'abord une grande humilité, et aussi d'être soi-même irréprochable...

Ou de se reconnaître d'emblée et ouvertement , aussi pécheur que la soeur ou le frère à " corriger " .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 16:25

Des parents doivent ils être irréprochables pour éduquer leurs enfants ? Bien entendu ils doivent mener une vie en accord avec l'éducation qu'ils donnent à leurs enfants. Mais il me semble qu'entre frères et soeurs dans le Christ il en est de même.

Pour autant il ne faut pas attendre d'être au Ciel et Saints, sans reproches, pour corriger nos frères quand ils sont dans l'erreur, mais bien sûr il faut d'abord avoir une conscience pure, que celle ci ne nous accuse pas du péché que l'on voudrait reprocher à l’autre. Dire à son prochain "ne vole pas" et voler soi même ça n'a pas de sens. Là c'est la paille et la poutre. Ce serait du pharisaïsme.

Mener une vie chaste par exemple, et dénoncer le libertinage cela a du sens ! Voir Jean Baptiste dénonçant la relation adultère entre Hérode Antipas et Hérodiade. Il pouvait dénoncer son péché d'adultère car sa conscience à lui ne lui reprochait pas ce péché, pourtant en tant qu'être humain il ne pouvait être sans péché !

@Cécile a écrit:
D'une part ce que nous considérons comme "mal", ne l'est pas forcément pour tout le monde. Et cela implique un jugement; qu'on le veuille ou non, il y a un jugement de valeur.

Dire à quelqu'un qu'il commet le mal ne veut pas dire qu'il est le mal personnifié, donc ce n'est pas un jugement de valeur. Juger le péché n'est pas juger le pécheur.


Dernière édition par Philippe B. le Lun 01 Avr 2013, 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4991
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Lun 01 Avr 2013, 16:27

@boulo a écrit:
@Cécile a écrit:
...

La correction fraternelle suppose d'abord une grande humilité, et aussi d'être soi-même irréprochable...

Ou de se reconnaître d'emblée et ouvertement , aussi pécheur que la soeur ou le frère à " corriger " .

En effet, dès lors qu'on fait de son mieux pour ne plus commettre ce péché, avec l'aide de Dieu, on peut vouloir aider nos frères à combattre eux aussi ce péché. Ne rien dire serait le contraire de la charité, laisser son frère dans l'aveuglement.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Ven 19 Avr 2013, 13:14

Et le Pape François redit encore une fois tout récemment le 15 avril :

"LA OU IL Y A LA CALOMNIE, IL Y A SATAN"

La calomnie détruit l'œuvre de Dieu, car elle naît de la haine. Elle est fille du « père du mensonge » et veut anéantir l'homme, en l'éloignant de Dieu. La calomnie est un vent léger, chantait Basile dans le Barbier de Séville, pour le Pape François c'est un vent puissant. C'est ce qu'il a dit hier matin, 15 avril, au cours de la traditionnelle Messe, célébrée dans la chapelle de la Domus Sanctae Marthae.

La calomnie est vieille comme le monde et on en trouve des références déjà dans l'Ancien Testament. Il suffit de penser à l'épisode de la reine Jézabel avec la vigne de Naboth, ou à celui de Suzanne avec les deux juges. Lorsque l'on ne pouvait pas obtenir quelque chose « en empruntant une voie juste, une voie sainte », on utilisait la calomnie, qui détruit. « Cela nous fait penser – a commenté le Pape – que nous sommes tous pécheurs: tous. Nous avons péché. Mais la calomnie est une autre chose ». C'est un péché, mais c'est quelque chose de plus, parce qu'elle « veut détruire l'œuvre de Dieu et naît de quelque chose de très méchant: elle naît de la haine. Et c'est Satan qui crée la haine ». Mensonge et calomnie vont de pair parce qu'ils ont besoin l'un de l'autre pour aller de l'avant. Et sans aucun doute, a ajouté le Pape « là où il y a calomnie, il y a Satan, précisément lui ».

Le Pape François a ensuite pris le psaume 118 de la liturgie du jour pour expliquer l'état d'âme du juste calomnié: « Que des princes tiennent séance et parlent contre moi, ton serviteur médite tes volontés. Ton témoignage, voilà mes délices ». Le juste, dans ce cas est Etienne, le protomartyr auquel faisait référence la première lettre tirée des Actes des apôtres. Etienne « regarde le Seigneur et obéit à la loi ». Il est le premier d'une longue série de témoins du Christ qui ont constellé l'histoire de l'Eglise. Non seulement par le passé, mais également de nos jours, il y a de nombreux martyrs. « Ici à Rome – a ajouté le Saint-Père – nous avons tant de témoignages de martyrs, en commençant par Pierre. Mais le temps des martyrs n'est pas fini: aujourd'hui aussi, nous pouvons dire, en vérité, que l'Eglise a plus de martyrs qu'à l'époque des premiers siècles ».

En effet, l'Eglise « a de nombreux hommes et femmes qui sont calomniés, qui sont persécutés, qui sont tués en haine de Jésus, en haine de la foi ». Certains sont tués parce qu'ils « enseignent le catéchisme », d'autres parce qu'ils « portent la croix ». La calomnie trouve une place dans tant de pays, où les chrétiens sont persécutés. « Ce sont nos frères et sœurs – a-t-il souligné – qui aujourd'hui souffrent, en cette époque de martyrs. Nous devons penser à cela ».

Claude Coly
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
Christophore



Messages : 3244
Inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas   Ven 19 Avr 2013, 15:08

Et aussi le 10 avril :

« Dans la première lecture – a dit le Pape François en commentant le passage des Actes des apôtres (4, 31-37) de la liturgie d'aujourd'hui – nous avons vu comme une anticipation, une avant-première de ce que sera la "vie nouvelle", de ce que doit être la "vie nouvelle". La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme. Une seule âme, un seul cœur: l'unité, cette unité, cette unanimité, cette harmonie des sentiments dans l'amour, l'amour réciproque. Penser que "les autres sont meilleurs que moi": c'est beau, non? ».

« Mais la réalité – a expliqué le Pape – nous dit qu'après le Baptême, cela ne vient pas automatiquement. C'est un travail à faire sur le chemin de la vie, c'est un travail à faire par l'Esprit en nous et c'est une fidélité à l'Esprit de notre part ». Et « cette douceur dans la communauté est une vertu un peu oubliée. Etre doux, laisser la place à l'autre. Il y a tant d'ennemis de la douceur, à commencer par les commérages, non? Lorsque l'on préfère commérer, commérer sur l'autre, dire du mal de l'autre. Ce sont des choses quotidiennes qui arrivent à tous, même à moi ».

« Ce sont des tentations du malin – a-t-il ensuite poursuivi – qui ne veut pas que l'Esprit vienne à nous et fasse cette paix, cette douceur dans les communautés chrétiennes. Nous allons à la paroisse, et les dames du catéchisme se chamaillent avec celles de la Caritas ». Et « il y a toujours ces conflits. Même en famille ou dans le quartier. Et même entre amis. Et cela, ce n'est pas la vie nouvelle. Lorsque vient l'Esprit et qu'il nous fait naître à une vie nouvelle, il nous rend doux, charitables. Il ne faut juger personne: l'unique Juge est le Seigneur ». Voilà alors la suggestion de « ne rien dire. Et si je dois dire quelque chose, je lui dis à lui, à elle: mais pas à tout le quartier. Seulement à celui qui peut résoudre la situation ».

« Cela – a conclu le Pape François – n'est qu'un petit pas dans la vie nouvelle, mais c'est un pas quotidien. Si, avec la grâce de l'Esprit, nous réussissons à ne jamais commérer, ce sera vraiment un grand pas en avant. Et cela nous fera du bien à tous. Demandons au Seigneur qu'il nous manifeste, ainsi qu'au monde, la beauté et la plénitude de cette vie nouvelle, de cette naissance de l'Esprit qui vient dans la communauté des fidèles et nous conduit à faire preuve de charité les uns envers les autres. Et de respect. Demandons cette grâce pour nous tous ».
Source : Osservatore Romano
Revenir en haut Aller en bas
http://site.christophore.com/
 
Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dire du mal des autres, c'est trahir Jésus comme Judas
» Que veut dire Jésus par : "si vous ne redevenez pas comme des petits enfants"
» "Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ"
» Prière a dire pour convertir les autres
» "Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: