DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 les musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Jeff_



Messages : 107
Inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 21 Sep 2013, 20:45

Abenader a écrit:
Quelle joie ce serait que vous convertissiez au Christ et à Son Eglise !...)
Quelle joie se serait Abenader que vous et les frères de la fraternité SSPX meniez la résistance au sein
de la communauté catholique et non pas en-dehors afin de ne pas laisser occuper le terrain par les
progressistes.
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: les musulmans   Dim 22 Sep 2013, 09:17

http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Atiq-Rahimi-Sushmita-Banerjee-a-su-donner-un-nom-a-la-souffrance-des-femmes-en-Afghanistan-2013-09-06-1009128

L'écrivain afghan, prix Goncourt 2008 , a souhaité réagir à l'assassinat , le 4 septembre , de l'écrivaine indienne Sushmita Banerjee .
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: les musulmans   Dim 22 Sep 2013, 10:23

Je suis dans tous mes états, vu ce qui s'est encore passé au kenya Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Dim 22 Sep 2013, 11:01

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Déjà fait ici même. Les hadiths c'est complexe ? C'est pas de la cosmologie, et à comparé avec le monopsychisme ou la physique quantique, c'est de la plaisanterie ?

En quoi est-ce complexe... faut vraiment être gonflé pour demander à quelqu'un de démontrer la non complexité d'une chose quand on est incapable d'en démontrer la complexité...

-----------

Ce qui est dit dans le documentaire est suffisant. salut salut De plus il suffit de gratter un peu et d'étudier la genèse des têtes de ces mouvements. Ce n'est quand même pas un hasard si le Frère de T. Ramadan, Hani dit clairement que Khomeini est l'Imam des chiites mais aussi des sunnites. Je peux multiplier les exemples.
Ok sur ce point je vous crois sur parole.
__________
Citation :

Les enlèvements de chrétiennes ? Oui on a des preuves, et d'ailleurs depuis toujours, pas besoin de citer les odalisques, l'exemple du modèle Mohammed suffit, il a eu 23 esclaves sexuelles, les milkelimen selon les hagiographes.  Vous croyez que ces femmes étaient toutes consentantes ? Pourquoi des hadiths nous disent que les femmes font partie du Butin ?

Pour le contemporain regardez : http://www.christianophobie.fr/breves/enlevements-viols-et-tortures-denfants-chretiens-au-pakistan

http://www.portesouvertes.fr/informer/lettres-de-nouvelles/filrouge/2013/juillet/egypte-les-chretiens-cible-privilegiee-des-enlevements

http://www.amnestyinternational.be/doc/nos-campagnes-beta/violences-contre-les-femmes-649/droits-des-femmes/informations-en-bref/article/soudan-viol-systematique-des

http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2011/09/le-calvaire-des-chretiens-de-m.html

http://www.christianophobie.fr/breves/pour-les-chretiens-syriens-viols-enlevements-exploitation

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&ved=0CFEQFjAF&url=http%3A%2F%2Fwww.franceinfo.fr%2Fmonde%2Fmodes-de-vie%2Fdisparition-de-femmes-coptes-1055119-2013-07-05&ei=2tk9UtvOMYWb0AWvsIGoDQ&usg=AFQjCNEXNCR1mVr9yku_VIRZD1e16uli5A&bvm=bv.52434380,d.Yms

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2013/07/24/les-enlevements-de-jeunes-chretiennes-au-nigeria-5128104.html

etc. etc.
Vous êtes au courant qu'en dehors d'une situation de guerre c'est interdit? Si ils ne respectent pas les préceptes de leur propre religion je n'y peux rien.

Citation :

Pourquoi je ne ferais pas la fière ? Le catholicisme et notamment le droit canonique ou les bulles pontificales sont les premières traces de condamnation et de blâme envers les pratiques esclavagistes...

C'est pas le catholicisme qui a produit le colonialisme, c'est au contraire les agressions subies durant des siècles notamment en méditerranée qui a amené des européens à aller combattre les pirates barbaresques/Ottomans. D'ailleurs quand les européens ont débarqué ils ont libéré des milliers d'esclaves et les marchés aux esclaves ont du fermer.

Moi qui descend d'une longue lignée d'exploitants fermiers/agricoles/terriens, je n'ai jamais, ni moi ni mes ancêtres profité du travail d'autrui, notamment d'esclaves ou de colonisés, en revanche l'argent de mes impôts et des impôts payés par mes aïeuls, lui a servi à construire et déconstruire des choses dans les colonies. Mais à part à une poignée de personnes, à qui a profité la colonisation Française ? A personne.
________________
Citation :

Il a été encore plus immonde cet esclavagisme, pour plusieurs raisons :  Il a duré plus longtemps, a touché plus de monde, il ne fait l'objet d'aucun devoir de mémoire, et contrairement aux Amériques, il y avait ce recours systématique à la castration, et donc pas de descendance.

La libération des esclaves sous quelleS conditionS ? Non mais arrêtez un peu, la vérité c'est que l'Islam a favorisé les pratiques esclavagistes... des millions d'esclaves ont été victimes d'un système théologique et juridique durable, c'est le siècle des colonialismes qui a mis fin un peu partout à ces pratiques contraires à l'humanisme et à l'universalité.

Le colonialisme était clairement une saloperie même si il n'est pas apparu par hasard et répondait aussi comme je l'ai dit à des problèmes, mais le colonialisme est moins une saloperie que l'esclavage.

De plus les musulmans ont toujours été des colons, depuis l’avènement de l'islam.
Castration qui est interdite en Islam, si ils n'étaient pas fichus de suivre leur religion correctement c'est pas de ma faute tout comme je ne dis pas que les croisades et autres joyeusetés sont dues à la Bible.
Paradoxalement, le gouvernement musulman fut le premier à avoir un budget pour libérer les esclaves et deuxièmement, les premiers musulmans ont combattu l'esclavage et j'en veux pour preuve ceci : « Quiconque tuera son esclave, nous le tuerons. Quiconque rasera son esclave, nous le raserons. Quiconque émasculera son esclave, nous l’émasculerons » Rapporté le Musnad de l’Imâm Ahmad, dans les Sunan des Imâms Abû Dâwûd, An-Nasâ’î, At-Tirmidhî, Ibn Mâjah et Ad-Dârimî.
"Je serai l’adversaire de trois catégories de personnes le Jour du Jugement. Et parmi ces trois catégories, il cita celui qui asservit un homme libre, puis le vend et récolte cet argent." (rapporté par Al-Bukhârî et Ibn Mâjah).
Si ils ont "contourné" ces règles par des manières biaisées , est ce la faute de l'Islam?

__________________________________

Citation :

"Pour ce qui est du jihad offensif , il est loin d'y avoir une 'ijma à ce sujet que je sache." Le jihad est le sixième pilier de l'islam, c'est ce qu'on retrouve dans le droit musulman des quatre écoles principales, je djihad offensif et presque toujours si ce n'est une obligation, un devoir.

Le djihad offensif fait la quasi unanimité chez les grands juristes classiques et plus modernes prêchant en arabe.

Quels grands juristes condamnent clairement le djihad offensif ?
Je parle de conditions dans lesquelles c'est autorisé je n'ai pas dit qu'il était condamné ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.
-----------------------

Citation :

Plus ou moins justes ? Non mais attendez, et on parle de stigmatisation de l'islam en Europe, c'est hallucinant clown2 
------------------------
Et pourquoi être dispensés de service militaire ? C'est pour mieux contrôler les masses non musulmanes qui pourrait avoir la bonne idée de se révolter... et les juifs et chrétiens, Ils sont protégés contre qui ? Contre ceux qui leur ferait du mal s'il refusait l’impôt de la capitation notamment...

Attendez comprenez moi bien, si j'étais né homme et musulman, je ne trouverai rien à redire probablement. Je ne comprends seulement pas comment on peut être non musulman, connaitre l'islam juridique et le coran comme sa poche et défendre l'islam (je ne parle pas des musulmans), je parle du droit et de la doctrine.
C'est un point de vue que je peux comprendre.
Par contre je vous serai gré de ne pas me traiter d'ignorant crasseux et de taxer les gens qui défendent les musulmans de su****s de qu***s vous pouvez être en désaccord et mépriser qui vous voulez mais il y'a d'autres manières de l'exprimer.

Sinon effectivement j'ai appris certaines choses que je ne savais pas et sur ce point je vous remercie.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Dim 22 Sep 2013, 13:01

Il (JL) combat des moulins à vent, je n'ai jamais attaqué l'islam et encore moins "les musulmans" comme vous l'écrivez, il y a une différence fondamentale entre le fait de débattre et d'échanger sur les faits et le fait d'"attaquer" qui reviendrait à de la diffamation ou de la stigmatisation et qui laisse entendre la gratuité de la chose.

Je n'ai jamais rien inventé, jamais.

_________

Revenons au sujet... au sujet du djihad offensif, même le "modéré" Avérroés, philosophe mais surtout grand juriste écrivait dans un chapitre dans son livre Bidâyat al-Mudjtahid (Bidâyat al Mudtahid) ainsi que dans la Paraphrase de la République de Platon dont est tiré l’extrait suivant :

« Les nations de l’extérieur […] doivent être contraintes. Dans le cas de nations difficiles, cela ne peut se produire que par la guerre. Il en est ainsi dans les lois qui procèdent conformément aux lois humaines, comme dans notre loi divine. Car les chemins qui dans cette loi conduisent à Dieu […] sont au nombre de deux : le premier passe par le discours, le second par la guerre »[Averroès, Commentary on Plato’s Republic, éd Ralph Lerner, Ithaca/Londres,1974, I,VII,11,p.26,14-18]

Son biographe Al-Ansârî al-Marrâkusî, s’appuyant  sur le témoignage d’un disciple Abûl-Qâsim b. at Taylisân (1179-1244), rapporte qu’Averroès, dans un prêche à la Grande Mosquée de Cordoue,  appela au jihâd offensif contre les royaumes chrétiens du Nord. (Voir J.Pui, « Materialon Averroes’Circle » in JNES,LI,1992,p.257)

« Dans son approbation de la guerre, la falsâfa est encore plus radicale que la pratique islamique ordinaire. Celle-ci a pour but la conquête de l’Etat, non celle des esprits ; il s’agit de s’emparer du pouvoir. D’après la doctrine islamique ordinaire, la conversion à long terme des peuples conquis est hautement souhaitable, mais n’est pas une fin première.[…] La fin principale est la paix (salâm), c'est-à-dire, la domination islamique sur un domaine « pacifié » (dâr as-salâm). Les philosophes développent une doctrine d’après laquelle la guerre sainte peut conduire à la philosophie, ce pour quoi ils veulent aussi conquérir les âmes. »[Op.Cit, p262]

Le professeur Luis Gomez Garcia (Madrid, 1967) est professeur titulaire d'Etudes Arabes et Islamiques de l'Université Autonome de Madrid. Dans son Diccionario del islam, éditions Espasa, paru en 2008 avec le concours du Ministère de la culture espagnol, (http://www.abebooks.fr/Diccionario-Islam-islamismo-G%C3%B3mez-Garc%C3%ADa-Luz/5238587551/bd) l'entrée "Jihad" rappelle que l'islam des lumières, référence obligatoire et le plus grand représentant d'un islam présenté tolérant notamment en "Espagne médiévale", était lui même favorable au jihad offensif.


_________________

Pour la castration des esclaves mâles, c'est justement l'itjihad qui a abouti à cette horreur, les théologiens et juristes via le coran, le figh, l'ijma et les qiyas ont pensé et légiféré autour de cette pratique immonde. Les spécialistes du droit, de la falsafa et du kalam donc...

1813 : le voyageur suisse J.L. Burkhart visite en Egypte des centres de chirurgie spécialisés dans la castration des esclaves; l'activité est protégée par le gouvernement et encadrée juridiquement.

Exemple en 1965 : malgré l'interdiction officielle de l'esclavage, l'Arabie Saoudite importe encore des castrats pour la garde des lieux saints.

http://www.herodote.net/7_septembre_869-evenement-8690907.php

[quote="Bagdad et ses esclaves Dès le début du IXe siècle, dans les dernières années du règne du calife Haroun al-Rachid, l'empire abasside décline sous l'effet de l'incurie administrative, des injustices sociales, des révoltes d'esclaves et des tensions religieuses entre chiites et sunnites. Sa prospérité repose en effet sur des bases fragiles : - l'impôt versé par les non-croyants (chrétiens, juifs...) dont le nombre tend à diminuer sous l'effet des conversions, - l'esclavage. Dans un premier temps, pour cultiver leurs domaines, les riches notables de Bagdad s'approvisionnent en main-d'oeuvre servile auprès de l'Occident.

Tandis que celui-ci est encore plongé dans la barbarie, les commerçants de Venise font fortune en livrant aux musulmans d'Orient des prisonniers de guerre originaires des régions slaves de l'Est de l'Europe, encore païennes. Mais à mesure que les Slaves se convertissent au christianisme, ce commerce va se tarir.

Les Arabes se tournent alors vers l'Afrique noire, où l'esclavage est une institution solidement établie. Beaucoup de ces esclaves, qui servent comme domestiques dans les harems, sont castrés pour empêcher qu'ils ne fassent souche et parce que le réapprovisionnement est facile et bon marché. Les Mille et une Nuits ne tarissent pas de commentaires brutaux ou salaces sur les relations entre Arabes et Noirs.

De nombreux esclaves noirs, appelés Zendj (d'un mot arabe qui désigne les Africains ; on écrit aussi Zandj ou Zenj), travaillent très durement comme manoeuvres agricoles dans les zones marécageuses du Chott al-Arab, au sud de l'Irak actuel. Révoltes noires Dès les débuts de l'occupation musulmane, en 689, on signale une révolte en Mésopotamie, parmi les esclaves africains employés à la construction des villes comme Bassorah ainsi qu'à l'assèchement des marais qui s'étendent au confluent du Tigre et de l'Euphrate (*).

Elle est réprimée avec la plus extrême brutalité. Mais cinq ans plus tard, en 694, survient une nouvelle révolte, mieux préparée. Elle réunit les esclaves du bas-Irak ainsi que des déserteurs de l'armée du calife et des esclaves affectés à la garde des troupeaux au Sind, en Inde. En dépit d'une victoire initiale, les révoltés sont une nouvelle fois écrasés. La «mère» des révoltes Un siècle et demi plus tard, en 869, survient au même endroit la plus mémorable de toutes les révoltes d'esclaves. Elle germe dans une période d'anarchie consécutive à la mort du calife el-Moutawakkil, en 861, assassiné par sa garde turque. N'en pouvant plus d'être maltraités, les Zendj s'insurgent à l'appel d'un agitateur musulman venu de Perse, un certain Ali ben Mohammed surnommé «Sahib al-Zandj» (le maître des esclaves). Poète à la cour du calife, il appartient à la secte égalitariste des kharidjites, se dit descendant du calife Ali et se présente comme le Mahdi, l'ultime envoyé de Dieu.

Sous sa conduite, les esclaves s'emparent des villes de la région et mettent en déroute plusieurs armées. Par un cruel retour de bâton, les prisonniers subissent le sort autrefois réservé aux esclaves, torturés, mutilés, massacrés ou asservis.

Les vainqueurs en arrivent à fonder un embryon d'État avec ses tribunaux et sa monnaie. Le 7 septembre 871 enfin, ils triomphent avec la prise de Bassorah, capitale du bas-Irak. À Bagdad, l'inquiétude est à son comble. On craint que les Zendj en viennent à menacer Bagdad. Les califes successifs mobilisent toutes leurs armées et repoussent méthodiquement les rebelles vers les marais. La résolution des anciens esclaves noirs fléchit d'autant plus que le «Mahdi» Ali ben Mohammed tend à les reléguer au bas de l'échelle sociale et à ne prêter d'égard qu'à son entourage blanc. En 883 enfin, les armées du calife ont raison des rebelles. Ali ben Mohammed et ses officiers sont tués ou exécutés. La plupart des anciens esclaves meurent les armes à la main. Mais une partie des survivants, reconnus pour leur combativité, sont intégrés dans les armées du calife.

La révolte des Zendj aura en définitive coûté 500.000 à 2,5 millions de victimes ainsi que le rappelle l'historienne Catherine Coquery-Vidrovitch (Le livre noir du colonialisme, page 649, Robert Laffont, 2003).

Cette révolte va ébranler les fondations de l'empire arabo-persan et marquer le début de son déclin."][/quote]


________________

"les croisades et autres joyeusetés sont dues à la Bible." Et bien oui et non, déjà il faut remettre les croisades dans leur contexte historique, les chrétiens ne pouvant plus accomplir le pélerinage, il leur fallait donc ne rien dire, se laisser attaquer, enlever, tuer, payer des droits de passage exorbitants ad vitam eternam ? Imaginez seulement qu'une religion ou un gouvernement débarque et décident que désormais les musulmans ne doivent plus accomplir le hajj, c'est ce qu'on fait les Seljoukides.

Après sur la première croisade a répondu en premier lieu au Jihad du croissant de lune, et les chrétiens dépourvus de textes sur lesquels pouvant s'appuyer pour lutter (dans les évangiles), ont du effectivement aller piocher dans l'Ancien Testament pour mener la guerre sainte.


___________________

Au sujet des esclaves : Coran (33:50) - "Ô Prophète ! Nous déclarons licites pour toi tes épouses que tu as dotées et les captives que Dieu t’a accordées au titre de butin de guerre" - (Ô Prophète! Nous t'avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu'Allah t'a destinées)

Coran (4:24) – "Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre."... ce qui veut dire par exemple qu'une femme mariée, mais qui est ensuite prise en  captivité peur être épousé par son nouveau maitre... (

Abu Dawud (2150) - "L'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) envoya une expédition militaire à Awtas lors de la bataille de Hunain. Ils se battirent avec leurs ennemis. Ils les vainquirent et prirent les survivants comme prisonniers. Certains des disciples de l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) hésitaient à violer les femmes capturées en présence de leurs maris qui étaient infidèle. Alors Allah le grand, renvoya les fidèles au verset du Coran (Coran 4:24) ' Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre.'". )
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Dim 22 Sep 2013, 13:37

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Il (JL) combat des moulins à vent, je n'ai jamais attaqué l'islam et encore moins "les musulmans" comme vous l'écrivez, il y a une différence fondamentale entre le fait de débattre et d'échanger sur les faits et le fait d'"attaquer" qui reviendrait à de la diffamation ou de la stigmatisation et qui laisse entendre la gratuité de la chose.

Je n'ai jamais rien inventé, jamais.

_________

Revenons au sujet... au sujet du djihad offensif, même le "modéré" Avérroés, philosophe mais surtout grand juriste écrivait dans un chapitre dans son livre Bidâyat al-Mudjtahid (Bidâyat al Mudtahid) ainsi que dans la Paraphrase de la République de Platon dont est tiré l’extrait suivant :

« Les nations de l’extérieur […] doivent être contraintes. Dans le cas de nations difficiles, cela ne peut se produire que par la guerre. Il en est ainsi dans les lois qui procèdent conformément aux lois humaines, comme dans notre loi divine. Car les chemins qui dans cette loi conduisent à Dieu […] sont au nombre de deux : le premier passe par le discours, le second par la guerre »[Averroès, Commentary on Plato’s Republic, éd Ralph Lerner, Ithaca/Londres,1974, I,VII,11,p.26,14-18]

Son biographe Al-Ansârî al-Marrâkusî, s’appuyant  sur le témoignage d’un disciple Abûl-Qâsim b. at Taylisân (1179-1244), rapporte qu’Averroès, dans un prêche à la Grande Mosquée de Cordoue,  appela au jihâd offensif contre les royaumes chrétiens du Nord. (Voir J.Pui, « Materialon Averroes’Circle » in JNES,LI,1992,p.257)

« Dans son approbation de la guerre, la falsâfa est encore plus radicale que la pratique islamique ordinaire. Celle-ci a pour but la conquête de l’Etat, non celle des esprits ; il s’agit de s’emparer du pouvoir. D’après la doctrine islamique ordinaire, la conversion à long terme des peuples conquis est hautement souhaitable, mais n’est pas une fin première.[…] La fin principale est la paix (salâm), c'est-à-dire, la domination islamique sur un domaine « pacifié » (dâr as-salâm). Les philosophes développent une doctrine d’après laquelle la guerre sainte peut conduire à la philosophie, ce pour quoi ils veulent aussi conquérir les âmes. »[Op.Cit, p262]

Le professeur Luis Gomez Garcia (Madrid, 1967) est professeur titulaire d'Etudes Arabes et Islamiques de l'Université Autonome de Madrid. Dans son Diccionario del islam, éditions Espasa, paru en 2008 avec le concours du Ministère de la culture espagnol, (http://www.abebooks.fr/Diccionario-Islam-islamismo-G%C3%B3mez-Garc%C3%ADa-Luz/5238587551/bd) l'entrée "Jihad" rappelle que l'islam des lumières, référence obligatoire et le plus grand représentant d'un islam présenté tolérant notamment en "Espagne médiévale", était lui même favorable au jihad offensif.
C'est une opinion qui existe je ne l'ai pas nié, ce que je dis c'est qu'elle n'a jamais fait l'unanimité. Voir les positions de l'école hanafite entre autres à ce sujet. Selon l'école hanafite il ne suffit pas qu'un pays soit non-musulman pour qu'on aille l'attaquer il faut plus que ça. Ce que vous décrivez correspond à la position de l'imam Shafi'i. Pour l'imam Malik et Ibn Hanbal je ne sais pas.

_________________
Citation :

Pour la castration des esclaves mâles, c'est justement l'itjihad qui a abouti à cette horreur, les théologiens et juristes via le coran, le figh, l'ijma et les qiyas ont pensé et légiféré autour de cette pratique immonde. Les spécialistes du droit, de la falsafa et du kalam donc...
Qui étaient ces juristes? A t'on trace de fatwas de juristes reconnus à ce sujet?
Citation :

1813 : le voyageur suisse J.L. Burkhart visite en Egypte des centres de chirurgie spécialisés dans la castration des esclaves; l'activité est protégée par le gouvernement et encadrée juridiquement.

Exemple en 1965 : malgré l'interdiction officielle de l'esclavage, l'Arabie Saoudite importe encore des castrats pour la garde des lieux saints.

http://www.herodote.net/7_septembre_869-evenement-8690907.php

[quote="Bagdad et ses esclaves  Dès le début du IXe siècle, dans les dernières années du règne du calife Haroun al-Rachid, l'empire abasside décline sous l'effet de l'incurie administrative, des injustices sociales, des révoltes d'esclaves et des tensions religieuses entre chiites et sunnites.  Sa prospérité repose en effet sur des bases fragiles : - l'impôt versé par les non-croyants (chrétiens, juifs...) dont le nombre tend à diminuer sous l'effet des conversions, - l'esclavage.  Dans un premier temps, pour cultiver leurs domaines, les riches notables de Bagdad s'approvisionnent en main-d'oeuvre servile auprès de l'Occident.  

Tandis que celui-ci est encore plongé dans la barbarie, les commerçants de Venise font fortune en livrant aux musulmans d'Orient des prisonniers de guerre originaires des régions slaves de l'Est de l'Europe, encore païennes. Mais à mesure que les Slaves se convertissent au christianisme, ce commerce va se tarir.

Les Arabes se tournent alors vers l'Afrique noire, où l'esclavage est une institution solidement établie.  Beaucoup de ces esclaves, qui servent comme domestiques dans les harems, sont castrés pour empêcher qu'ils ne fassent souche et parce que le réapprovisionnement est facile et bon marché. Les Mille et une Nuits ne tarissent pas de commentaires brutaux ou salaces sur les relations entre Arabes et Noirs.  

De nombreux esclaves noirs, appelés Zendj (d'un mot arabe qui désigne les Africains ; on écrit aussi Zandj ou Zenj), travaillent très durement comme manoeuvres agricoles dans les zones marécageuses du Chott al-Arab, au sud de l'Irak actuel. Révoltes noires  Dès les débuts de l'occupation musulmane, en 689, on signale une révolte en Mésopotamie, parmi les esclaves africains employés à la construction des villes comme Bassorah ainsi qu'à l'assèchement des marais qui s'étendent au confluent du Tigre et de l'Euphrate (*).

Elle est réprimée avec la plus extrême brutalité.  Mais cinq ans plus tard, en 694, survient une nouvelle révolte, mieux préparée. Elle réunit les esclaves du bas-Irak ainsi que des déserteurs de l'armée du calife et des esclaves affectés à la garde des troupeaux au Sind, en Inde. En dépit d'une victoire initiale, les révoltés sont une nouvelle fois écrasés. La «mère» des révoltes  Un siècle et demi plus tard, en 869, survient au même endroit la plus mémorable de toutes les révoltes d'esclaves. Elle germe dans une période d'anarchie consécutive à la mort du calife el-Moutawakkil, en 861, assassiné par sa garde turque.  N'en pouvant plus d'être maltraités, les Zendj s'insurgent à l'appel d'un agitateur musulman venu de Perse, un certain Ali ben Mohammed surnommé «Sahib al-Zandj» (le maître des esclaves). Poète à la cour du calife, il appartient à la secte égalitariste des kharidjites, se dit descendant du calife Ali et se présente comme le Mahdi, l'ultime envoyé de Dieu.  

Sous sa conduite, les esclaves s'emparent des villes de la région et mettent en déroute plusieurs armées. Par un cruel retour de bâton, les prisonniers subissent le sort autrefois réservé aux esclaves, torturés, mutilés, massacrés ou asservis.  

Les vainqueurs en arrivent à fonder un embryon d'État avec ses tribunaux et sa monnaie. Le 7 septembre 871 enfin, ils triomphent avec la prise de Bassorah, capitale du bas-Irak.  À Bagdad, l'inquiétude est à son comble. On craint que les Zendj en viennent à menacer Bagdad. Les califes successifs mobilisent toutes leurs armées et repoussent méthodiquement les rebelles vers les marais. La résolution des anciens esclaves noirs fléchit d'autant plus que le «Mahdi» Ali ben Mohammed tend à les reléguer au bas de l'échelle sociale et à ne prêter d'égard qu'à son entourage blanc.  En 883 enfin, les armées du calife ont raison des rebelles. Ali ben Mohammed et ses officiers sont tués ou exécutés. La plupart des anciens esclaves meurent les armes à la main. Mais une partie des survivants, reconnus pour leur combativité, sont intégrés dans les armées du calife.  

La révolte des Zendj aura en définitive coûté 500.000 à 2,5 millions de victimes ainsi que le rappelle l'historienne Catherine Coquery-Vidrovitch (Le livre noir du colonialisme, page 649, Robert Laffont, 2003).

Cette révolte va ébranler les fondations de l'empire arabo-persan et marquer le début de son déclin."]


________________

"les croisades et autres joyeusetés sont dues à la Bible." Et bien oui et non, déjà il faut remettre les croisades dans leur contexte historique, les chrétiens ne pouvant plus accomplir le pélerinage, il leur fallait donc ne rien dire, se laisser attaquer, enlever, tuer, payer des droits de passage exorbitants ad vitam eternam ? Imaginez seulement qu'une religion ou un gouvernement débarque et décident que désormais les musulmans ne doivent plus accomplir le hajj, c'est ce qu'on fait les Seljoukides.
Où est ce que j'ai dit littéralement "les croisades sont dues à la Bible?".

Sinon concernant l'ijtihad autorisant la castration, c'est possible que des "savants" peu scrupuleux aient tenté de contourner ce "problème". Il suffit de voir certaines fatwas abracadabrantes venant des savants du palais en Arabie Saoudite pour envisager cela. Les hadiths sont clair quand à la condamnation de telles pratiques et rien ne laissait à penser "sauf les mécréants".
Citation :

Après sur la première croisade a répondu en premier lieu au Jihad du croissant de lune, et les chrétiens dépourvus de textes sur lesquels pouvant s'appuyer pour lutter (dans les évangiles), ont du effectivement aller piocher dans l'Ancien Testament pour mener la guerre sainte.
Nous sommes à peu près d'accords. Justement pour moi les croisades n'ont pas de base dans le christianisme.

___________________
Citation :

Au sujet des esclaves : Coran (33:50) - "Ô Prophète ! Nous déclarons licites pour toi tes épouses que tu as dotées et les captives que Dieu t’a accordées au titre de butin de guerre" - (Ô Prophète! Nous t'avons rendue licites tes épouses à qui tu as donné leur mahr (dot), ce que tu as possédé légalement parmi les captives [ou esclaves] qu'Allah t'a destinées)

Coran (4:24) – "Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre."... ce qui veut dire par exemple qu'une femme mariée, mais qui est ensuite prise en  captivité peur être épousé par son nouveau maitre... (

Abu Dawud (2150) - "L'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) envoya une expédition militaire à Awtas lors de la bataille de Hunain. Ils se battirent avec leurs ennemis. Ils les vainquirent et prirent les survivants comme prisonniers. Certains des disciples de l'apôtre d'Allah (que la paix soit avec lui) hésitaient à violer les femmes capturées en présence de leurs maris qui étaient infidèle. Alors Allah le grand, renvoya les fidèles au verset du Coran (Coran 4:24) ' Il vous est aussi interdit d’épouser des femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne soient vos captives de guerre.'". )
Je viens de consulter ce fameux hadith et il ne parle pas de viol mais de la capacité d'épouser ces femmes après une période d'attente (si ma mémoire est bonne , trois mois.).
De plus, le mariage est sensé se faire avec consentement de l'épouse et ce, quelle que soit sa condition.
Je cite (désolé c'est en anglais , si vous ne comprenez pas je vous posterai une traduction, aucun problème)
"Abu Said al-Khudri said: "The apostle of Allah sent a military expedition to Awtas on the occasion of the battle of Hunain. They met their enemy and fought with them. They defeated them and took them captives. Some of the Companions of the apostle of Allah were reluctant to have intercourse with the female captives in the presence of their husbands who were unbelievers. So Allah, the Exalted, sent down the Quranic verse, "And all married women (are forbidden) unto you save those (captives) whom your right hands possess". That is to say, they are lawful for them when they complete their waiting period." [The Quran verse is 4]."

source:

Abu Dawud, Vol 2. , nr 2150 ]
mais en gros, le sens est totalement différent, il dit que les compagnons justement étaient réluctants à aller vers les prisonnières et le verset concernant la période de viduité a été révélé.
Si j'ai raté quelque chose , n'hésitez pas.
Après , ça reste bien entendu discutable je le conçois tout à fait, mais il n'est pas du tout question de viol.
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Lun 23 Sep 2013, 20:10

ASHTAR a écrit:


Pour la sourate qu'il envoie :C'est
Citation :

[4:95]
Ne sont pas sur un pied d'égalité les croyants, à l'exception des infirmes, qui restent tranquillement chez eux, et ceux qui combattent dans le chemin de Dieu avec leurs biens et leurs personnes. Dieu a accordé à ceux qui combattent avec leurs biens et leurs personnes un degré plus élevé qu'à ceux qui demeurent chez eux. A tous, Dieu a promis un grand bien, mais ce n'est qu'aux combattants, non aux autres, qu'Il accorde une récompense magnifique :
Si vous utiliser ces versets dans un autre sens Allah vous châtiera pour avoir transgressé sa parole !
[41.40] Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites;

Comme toujours, tu avances des choses que tu ne peux pas prouver. Démontre-nous que j'ai dénaturé ou changé le sens du verset 4.95 et qui dit que :
- Ne sont pas sur un pied d'égalité les croyants qui restent tranquillement chez eux et ceux qui combattent (dans le sentier d'Allah) avec leurs biens et leurs personnes
- Allah a accordé à ceux qui combattent avec leurs biens et leurs personnes un degré plus élevé qu'à ceux qui demeurent chez eux
- Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Lun 23 Sep 2013, 20:22

Unhomme a écrit:
eric121 a écrit:

Il n'y a pas de clergé en Islam, donc n'importe qui peut faire des fatwas.
De toutes façon il y a un verset, point barre.
La majorité des Oulémas musulmans n'ont de savant que leur connaissance par coeur des versets du Coran et des hadiths) sans les comprendre des fois
mort de rire 

Comment voulez vous que je discute avec vous après des propos aussi ridicules!? Des gens qui ont étudié les chaines de transmission du hadith, les conditions de révélation de tel ou tel verset, les méthodologies de jurisprudence etc etc "n'ont de savant que leur connaissance par coeur des versets du Coran et des hadiths".
Arrêtez de nous prendre pour des **** et de vous ridiculiser.

Désolé mais y'a un moment où ça suffit la condescendance.
Non il ne s'agit nullement de condescendance, il s'agit d'un simple constat.
C'est toi qui est ridicule quand tu nous parles de chaînes de transmission (le fameux téléphone arabe), de conditions de révélations (qui nous prouvent que des versets sont révélés ou modifiés à l'initiative de compagnons du prophète,...
Le meilleur c'est la méthodologie de la jurisprudence !!! Non mais je rêve; tu oublies que nous sommes au 7° siècle et que les auteurs du Coran, si pour leur époque, étaient considérés par leur coreligionnaire de cette époque comme étant des savants (c'est normal dans une région où la majorité se savaient ni lire ni écrire); tu oublies que nous sommes au 21° siècle et que pour nous, ces auteurs du Coran, on peut les considérer comme sachant à peine lire et écrire... D'ailleurs c'est pour ça que le Coran est bourré e fautes, d'incohérences et de contradictions... Alors quand tu me parles de méthodologie et de jurisprudence, permet-moi de rigoler un peu...


Dernière édition par eric121 le Lun 23 Sep 2013, 21:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Lun 23 Sep 2013, 20:32

Unhomme a écrit:


Pas complexe? Prouvez le.

On peut aussi parler du fait que les khawarij qui ont une doctrine se rapprochant furieusement du salafisme jihadiste se sont faits sévèrement botter le derrière par le califat. Pour ce qui est du jihad offensif , il est loin d'y avoir une 'ijma à ce sujet que je sache. (voire les divergences par exemple entre l'imam Shafi'i et Abu Hanifa à ce sujet.).

La Dhimma est un sujet qui nécessiterait d'être traité plus en longueur. Déjà parce qu'il y'a eu plus d'un traité à ce sujet, certes plus ou moins justes mais aussi il ne faudrait pas oublier que la jiziya dispensait de toute service militaire.
Pour finir :
J'ai l'impression que vous ne prenez que des aspects négatifs/pouvant être tournés de manière négative de l'histoire musulmane comme un musulman va sortir "oui l'Occident, l'esclavagisme, la colonisation blablablablabla" ce que je trouve tout aussi assommant.
Le Coran n'est pas complexe parcequ'il est simple, il se borne à répéter les connaissances de l'époque aussi bien concernant la description de la nature que de la terre et du ciel et reprend ce qu'il y a dans la Bible en le modifiant avec pas mal d'erreurs de toute nature

Un service militaire à l'époque de Mahomet ? c'est nouveau ça...non c'était le jihad pour la cause d'Allah à longueur d'année ...lis ou relis la sira (biographie) de Mahomet

On ne prend que les aspects négatifs car les musulmans ne prennent que les aspect positifs (le net en est saturé), donc c'est pour équilibrer


Dernière édition par eric121 le Lun 23 Sep 2013, 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Lun 23 Sep 2013, 20:39

Unhomme a écrit:
Héhé j'avais presque pas remarqué cette entourloupe d'ailleurs, en accusant l'Islam des expropriations etc....
Il n'est marqué nulle part dans le Coran et les hadiths qu'on expulse nos protégés (raison pour laquelle je suis opposé au système des janissaires qui bafouait la promesse de protection des citoyens non-musulmans.).
La conversion forcée est également expressément interdite.
(Ceci dit, si cela est vraiment arrivé récemment et que vous avez des sources fiables, j'aimerais obtenir les infos pour pouvoir dénoncer cela.)

Concernant le Millet je rajouterai une chose : ce système était mis en place pour éviter des troubles inter-confessionnels (et d'ailleurs ça a pété quand ils furent forcé de l'abroger avec sous-marinage franco-anglais en Syrie pour provoquer la révolte druze que l'on connait). Et il fut très fréquent que des notables soient juifs ou chrétiens! Si ça vous choque ensuite que le chef de l'état ne pouvait être que musulman, je vous invite à lire la constitution des Etats-Unis, de la Norvège ou de certains pays d'Amérique du Sud....
A sa mort, Mahomet leur dit : je ne veux plus aucun associateur dans la péninsule arabique... les juifs et les chrétiens sont considérés comme associateurs depuis les versets médinois.
Peux-tu nous montrer la constitution des USA qui dit que le président doit être de telle ou telle religion. Je te rappelle qu'un sénateur musulman a prêté serment sur le Coran
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Lun 23 Sep 2013, 20:56

Unhomme a écrit:
Vous êtes au courant qu'en dehors d'une situation de guerre c'est interdit? Si ils ne respectent pas les préceptes de leur propre religion je n'y peux rien.

Il n'y a jamais eu de situation de paix avec Mahomet. Dès qu'il a signé le traité de paix en 628 avec les koraichites il est allé attaqué les juifs de Khaybar et des villes voisines. Traité de paix qu'il l'a violé en prenant la Mecque en 630. Jamais lez razzias n'ont cessé avec Mahomet


Paradoxalement, le gouvernement musulman fut le premier à avoir un budget pour libérer les esclaves et deuxièmement, les premiers musulmans ont combattu l'esclavage et j'en veux pour preuve ceci : « Quiconque tuera son esclave, nous le tuerons. Quiconque rasera son esclave, nous le raserons. Quiconque émasculera son esclave, nous l’émasculerons » Rapporté le Musnad de l’Imâm Ahmad, dans les Sunan des Imâms Abû Dâwûd, An-Nasâ’î, At-Tirmidhî, Ibn Mâjah et Ad-Dârimî.
"Je serai l’adversaire de trois catégories de personnes le Jour du Jugement. Et parmi ces trois catégories, il cita celui qui asservit un homme libre, puis le vend et récolte cet argent." (rapporté par Al-Bukhârî et Ibn Mâjah).
Si ils ont "contourné" ces règles par des manières biaisées , est ce la faute de l'Islam?

Non, ton hadith qui dit "Quiconque tuera son esclave, nous le tuerons" n'est pas valable car il est en contradiction avec le verset qui dit : "un homme libre pour un homme libre et un esclave pour un esclave". Un homme libre a le droit de tuer son escave, c'est sa propriété privée. De plus, seuls sont authentiques les hadiths de Boukhari et de Muslim. Sahih signifiant authentique.
Sais-tu que Mahomet a vendu un esclave pour 800 dirhams ? non tu n'as pas l'air d'être au courant; lis les textes et cesse de lire les sites apologistes de l'islam
De plus, pour Mahomet : Faites ce que je dis mais ne faîtes pas ce que je fais. Pourquoi Mahomet a attendu la veille de sa mort pour affranchir ses esclaves ?


Je parle de conditions dans lesquelles c'est autorisé je n'ai pas dit qu'il était condamné ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit.

Et bien parle nous des conditions dans lesquels c'est autorisé (sans faire de copier-coller sur les sites musulmans)

voir réponse soulignée
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Lun 23 Sep 2013, 21:17

Unhomme a écrit:
C'est une opinion qui existe je ne l'ai pas nié, ce que je dis c'est qu'elle n'a jamais fait l'unanimité. Voir les positions de l'école hanafite entre autres à ce sujet. Selon l'école hanafite il ne suffit pas qu'un pays soit non-musulman pour qu'on aille l'attaquer il faut plus que ça. Ce que vous décrivez correspond à la position de l'imam Shafi'i. Pour l'imam Malik et Ibn Hanbal je ne sais pas.

_
Je viens de consulter ce fameux hadith et il ne parle pas de viol mais de la capacité d'épouser ces femmes après une période d'attente (si ma mémoire est bonne , trois mois.).
De plus, le mariage est sensé se faire avec consentement de l'épouse et ce, quelle que soit sa condition.

source:
Abu Dawud, Vol 2. , nr 2150 ]
A l'époque de Mahomet, il n'y avait aucune école; seuls comptent les versets du Coran et les paroles de Mahomet pour les musulmans; or Mahomet a attaqué pas mal de contrée non musulmane depuis son petit village de Médine. Il a participé à 19 expéditions

Seuls sont considérés comme authentiques les hadiths de Boulhari et de Muslim qui nous prouvent que l'acte sexuel avec les captives est autorisé et que le mariage temporaire aussi est licite

Sahih Boukhari ; 68. Livre du Tafsir (exegese) ;
Chap 116 : « Ô les croyants : ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a rendues licites » (5:87)
4339. 'Abdullah a dit : "Nous étions en expédition avec le Prophete,  et il n’y avait pas de femmes avec nous. Nous lui avons demandé : 'Devrions nous nous castrer ?' Il nous l’a interdit et nous autorisa à nous marier en contrepartie (dot) d’un vêtement. Ainsi, il récita, "Ô les croyants : ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a rendues licites (5.87)"

4827. Jabir ibn 'Abdullah et Salama ibn al-Akwa' ont dit : "Nous étions dans l’armée quand le messager d’Allah nous dit : ‘Permission vous a été donnée de pratiquer la mout’a (mariage temporaire), pratiquez-le.’
Le messager d’Allah a dit : permission vous a été donnée de pratiquer la mout’a (mariage temporaire). Sa durée est  de 3 nuits que les co-contractants peuvent prolonger

Donc le mariage temporaire est validé par le verset 5.87 et aucun verset n'est venu l'abrogé contrairementà ce que disent certains musulmans; c'est pour cela que le mariage temporaire est reconnu par les salafistes (voir l'histoire des tunisiennes parties faire la jihad sexuel en Syrie) et reconnu officiellement par l'Iran

Sahih Muslim : livre n°  16 Mariage
11 -  `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Nous participions aux expéditions avec le Prophète (pbAsl), et comme nous n'étions pas accompagnés de nos femmes, nous lui demandâmes s'il ne fallait pas nous châtrer. Mais, le Prophète nous interdit de le faire; puis, il nous toléra le mariage à terme en contrepartie d'une pièce d'étoffe à titre de dot (payée à la femme). Puis, `Abd-Allah récita ce verset 5.87 : « O Croyants: ne déclarez pas illicites les bonnes choses qu'Allah vous a rendues licites »

A propos de l'acte sexuel avec des captives (en anglais) :

Sahih Boukhari :
3907. Abu Sa'id said, 'We went out with the Messenger of Allah, on the attack against the Banu'l-Mustaliq. We took from Arab captives and we desired the women as the separation had been hard on us, and we wanted to practise coitus interruptus. We said, "Will we practise coitus interruptus while the Messenger of Allah, is among us before we ask him?" So we asked him about that and he said, "There is nothing that says you should not do it. There is no soul which exists until the Day of Rising but that it will be."'

A propos du verset 4-24 (  et parmi les femmes vertueuses, exceptées  celles qui sont vos esclaves en toute propriété), il est rapporté par Anas (compagnon du prophète) qui a dit :
'et parmi les femmes vertueuses’ signifie que les femmes qui ont des maris vous sont prohibées (haram),
‘exceptées  celles qui sont vos esclaves en toute propriété ‘ signifie qu’il n’y a aucun mal à ce qu’un homme retire ( ou prenne) à son esclave homme sa femme esclave.( en anglais : means that he does not see any harm in a man removing his slavegirl from his slave).

Conclusion : les femmes mariées sont prohibées mais pas les esclaves mariées
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: les musulmans   Mer 25 Sep 2013, 09:46

Rien de bien original , en somme . Ce sont les consignes données aux soldats en guerre , depuis la nuit des temps . En faire une religion , est un terrible recul .

_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Mer 25 Sep 2013, 11:50

Vous savez très bien le principe du licite et de l'illicite en droit musulman... la vérité c'est que vous êtes incapable de nous montrer des fatwa d'époque qui interdisent clairement la pratique de l'esclavage, des razzias et pour en revenir au sujet... de la castration !  

Parce que le constat c'est ce ces choses ont eu lieu de manière massive et durable,  et qu'à ma connaissance aucun juriste ou oulama ne s'est opposé à ça.

C'est donc à vous de présenter des textes et des faits contrebalançant ceux que je pointe du doigt.

La séparation de l’État et du religieux n'ayant jamais existé en Islam (civilisation), il n'est pas difficile de déduire que ces pratiques étaient une institution.


________

D'ailleurs quand je parlais d'exemple et d’accommodements vis à vis des choses blâmables voire interdite, oui je vous rejoins sur le fait que logiquement interdit aux musulmans de pratiquer la castration même sur leurs esclaves, même si comme nous en avons déjà parlé certains juristes s'appuyant sur des hadiths et des versets soutiennent que les esclaves sont plus des biens matériels qu'humains et que les propriétaires en disposent à leur guise. D'ailleurs la sira et des hadiths nous présentent "ces biens humains" comme échangeables contre des armes, des denrées ou contre du bétail... 

Regardez sur la castration :







[quote=Ce livre de Tidiane N'Diaye est l'une des choses les plus fortes et les plus douloureuses qui soient à lire: Sous l'avancée arabe, (...) des millions d'Africains furent razziés, massacrés ou capturés, castrés et déportés vers le monde arabo-musulman. Cela dans des conditions inhumaines, par caravanes à travers le Sahara ou par mer, à partir des comptoirs à chair humaine de l'Afrique orientale. Telle était en réalité la première entreprise de la majorité des Arabes qui islamisaient les peuples africains, en se faisant passer pour des piliers de la foi et les modèles des croyants. Ils allaient souvent de contrées en contrées, le Coran d'une main, le couteau à eunuque de l'autre, menant hypocritement une «vie de prière», ne prononçant pas une parole sans invoquer Allah et les hadiths de son Prophète. Et l'auteur nous livre (presque) tous les détails. Les tactiques employées inspirées du djihad (attaques surprises en pleine nuit, suivies du massacre des vieux) puis enseignées aux partisans, le cynisme, la zizanie, les justifications racistes bestiales, les motivations mercantiles, la légalisation et la sanctification de la traite, l'effondrement des civilisations africaines, le dépeuplement systématique de régions entières, grandes comme des pays européens, et les cortèges d'esclaves, le long de routes marquées de part et d'autre par les squelettes blanchis et les dépouilles plus récentes, mutilées, de leurs prédécesseurs tombés en chemin, les castrations systématiques, souvent totales (75% de mortalité, mais une valeur multipliée sur le marché), les avortements et assassinats réguliers des enfants des esclaves sexuelles, l'épouvantable «normalisation» de ces processus, des siècles durant: Stanley constata que dans certaines régions d'Afrique, après leur passage [des négriers arabo-musulmans], il ne subsistait guère plus de 1% de la population. Dans le Tanganyika, les images des horreurs de la traite étaient visibles partout. Nachtigal, qui ne connaissait pas encore la région, voulut s'avancer jusqu'au bord du lac. Mais, à la vue des nombreux cadavres semés le long du sentier, à moitié dévorés par les hyènes ou les oiseaux de proie, il recula d'épouvante. Il demanda à un Arabe pourquoi les cadavres étaient si nombreux aux environs d'Oujiji et pourquoi on les laissait aussi près de la ville, au risque d'une infection générale. L'Arabe lui répondit sur un ton tout naturel, comme s'il se fût agi de la chose la plus simple du monde: «Autrefois, nous étions habitués à jeter en cet endroit les cadavres de nos esclaves morts et chaque nuit les hyènes venaient les emporter: mais, cette année, le nombre des morts a été si considérable que ces animaux ne suffisent plus à les dévorer. Ils se sont dégoûtés de la chair humaine.» Et les chiffres, les comparaisons, les estimations. Les dates, les décisions. Quelques dessins et photographies. La reconnaissance de la lutte contre l'esclavage par divers mouvements civiques, religieux et politiques de l'Occident, mais aussi les tergiversations des acteurs des grandes puissances après que tout cela ait été révélé et officiellement condamné. Les veuleries, les complicités. Mais surtout: la totale absence de repentir, de quelconque regret, des Musulmans ou des Arabes actuels: Il serait grand temps que la génocidaire traite négrière arabo-musulmane soit examinée et versée au débat, au même titre que la ponction transatlantique. Car, bien qu'il n'existe pas de degrés dans l'horreur ni de monopole de la cruauté, on peut soutenir, sans risque de se tromper, que le commerce négrier arabo-musulman et les jihâd (...) provoqués par ses impitoyables prédateurs pour se procurer des captifs furent pour l'Afrique noire bien plus dévastateurs que la traite transatlantique. Et ce, encore sous nos yeux aujourd'hui (janvier 2008), avec son lot de massacres, avec son génocide à ciel ouvert. L'auteur décrit les différents types d'esclavage. Celui des Africains entre eux (qu'il assimile à un servage), celui des Arabes, puis celui des Occidentaux. Il passe en revue les grands événements, les capitulations et les actes de résistance (contre Saladin, par exemple, qui finit par écraser les révoltés noirs), fait le portrait des acteurs marquants, de criminels abjects, et de héros, et héroïnes, de la tragédie. Il dessine les routes de l'esclavage, en explique les motivations, les impératifs, les sources et les utilisations; il cite les témoins. Son approche de l'Islam est très équilibrée. Il veut croire que le Coran permet des interprétations humanistes, digne d'une religion normale; il cite des hadiths utilisables dans ce sens, conteste la validité d'interprétations racistes des textes, mentionne des Musulmans qui ont combattu l'esclavage, et prend la peine, à plusieurs reprises, d'affirmer que les motivations religieuses des négriers servaient de paravent à des intentions purement criminelles. Mais il relève tout de même que L'esclavage étant validé et institutionnalisé par l'Islam, il eût été impie chez les Arabes de le remettre en cause. «L'esclavage en terre d'Islam reste un sujet à la fois obscur et hypersensible, dont la seule mention est souvent ressentie comme le signe d'intentions hostiles», notait ainsi l'historien Bernard Lewis. (...) Ces Arabes commettaient les pires crimes en Afrique, mais pensaient qu'ils n'en restaient pas moins fidèles aux principes de l'Islam, qui autorisent l'esclavage. Leurs actions étaient favorisées par les moeurs et encouragées par des traditions religieuses qui, à leurs yeux, étaient plus fortes que toutes les lois de la terre. Ils n'avaient donc à cacher leurs crimes qu'aux croiseurs européens, puisque leurs gouvernements les approuvaient entièrement. Et on ne peut pas manquer d'être troublé, même si l'ouvrage ne le signale pas, par le parallélisme entre le phénomène religieux islamique et ce que l'auteur nomme l'«extinction ethnique programmée» menée par des Musulmans en Afrique. À lire absolument.][/quote]





[quote=La traite désigne le commerce des êtres humains considérés comme des esclaves. Elle concerne toutes les périodes de l'Histoire ainsi que toutes sortes de populations, mais sa source la plus importante se trouve en Afrique. En général, il s'agit de la traite des Noirs, mais, en fonction de l'époque et de l'aire géographique considérée, on distingue plusieurs types de traites. La traite arabe a concerné un territoire qui déborde de l'aire arabe ; les négriers n'étaient ni exclusivement musulmans, ni arabes : Persans, Berbères, Indiens, Javanais, Malais, Chinois et Noirs ont participé à ces entreprises, à des degrés plus ou moins grands. Ainsi, une inscription trouvée à Java Est et datée de 860 après J.-C., mentionne, dans une liste de domestiques, la présence de "Jenggi", c'est-à-dire de "Zenj". Une inscription javanaise ultérieure parle d'esclaves noirs offerts par un roi javanais à la cour impériale de Chine. D'un point de vue centré sur l'Occident, le sujet s'assimile à la traite arabe. Celle-ci a suivi deux types d'itinéraires au Moyen Âge : • les routes terrestres à travers les déserts du Maghreb et du Machrek d'une part (itinéraire transsaharien) ; • les routes maritimes à l'est de l'Afrique (Mer Rouge et Océan Indien) d'autre part (itinéraire oriental). Elle n'a pas eu les mêmes destinations que la traite transatlantique : elle a alimenté en esclaves noirs le monde musulman qui, à son apogée, s'étend sur trois continents, de l'océan Atlantique (Maroc, Espagne) à l'Inde et l'est de la Chine. Elle a été plus étalée dans le temps : elle commence dès le Moyen Âge et s'arrête au début du XXe siècle : le dernier marché aux esclaves est fermé au Maroc en 1920[1] ; environ 1/3 des Éthiopiens[1] étaient des esclaves en 1923. (...) Sources et historiographie de la traite arabe Un sujet récent et soumis à controverse L'Histoire de la traite soulève de nombreux débats parmi les historiens. Les spécialistes s'interrogent en premier lieu sur le nombre d'Africains déportés. La question est difficile à résoudre à cause du manque de statistiques fiables : il n'existe aucun recensement systématique en Afrique au Moyen Âge, alors que les archives sont beaucoup plus fournies en ce qui concerne la traite atlantique (XVIe–XVIIIe siècles), bien que les livres de compte aient été souvent falsifiés. L'historien doit utiliser des documents narratifs et imprécis et faire des estimations soumises à caution : Luiz Felipe de Alencastro[2] annonce 8 millions d'esclaves africains déportés entre le VIIIe et le XIXe siècle par la traite arabe et transsaharienne. Olivier Pétré-Grenouilleau a avancé le chiffre de 17 millions de Noirs réduits à l'esclavage (pour la même période et la même aire) sur la base des travaux de Ralph Austen[3] - ce dernier évaluant la marge d'erreur de ses estimations à 25 %. D'autres sources[1] évoquent un total de plus de 4,5 millions d'esclaves noirs déportés hors d'Afrique par la traite arabe rien qu'au XIXe siècle. Pour certains, évoquer le passé négrier des musulmans revient à essayer de minimiser la traite transatlantique. Pourtant, [î]« la traite vers l'Océan Indien et la Méditerranée est bien antérieure à l'irruption des Européens sur le continent »[/i] [4]. Paul Bairoch avance le chiffre de 25 millions de Noirs ayant subi la traite arabe contre 11 millions ayant subi celle des occidentaux[5]. Le deuxième obstacle à l'histoire de la traite arabe est celui des sources. Des documents étrangers aux cultures africaines sont à notre disposition : ils sont écrits par des lettrés qui s'expriment en arabe et nous proposent un regard partial et souvent condescendant sur le phénomène étudié. Il est vrai que depuis quelques années, la recherche historique sur l'Afrique connaît un formidable essor, grâce à l'utilisation de nouvelles méthodes et à de nouveaux questionnements.(...)][/quote]Notez bien ce passage :

Il est un fait, depuis des temps fort anciens, les eunuques étaient denrée recherchée dans le monde arabe. Il y eut d’abord les jeunes « slaves » (Européens) emmenés de force en Espagne pour y subir l’amputation les privant de leur virilité. La loi coranique interdisant aux vrais Croyants de pratiquer en personne l’opération, celle-ci était l’apanage d’un « peuple cousin » c’est-à-dire les Juifs. Ensuite, ce fut au tour des garçons du Continent noir de subir la même atteinte. Leurs chances de survie étaient minimes, la mort emportant de 70 à 80 % des « patients. » Pour le reste, s’il existe bien des descendants de Noirs en terres arabes, ceux-la sont une exception. Ils doivent leur existence au désir des anciens maîtres, d’augmenter leur « cheptel » à bon compte et dans des buts essentiellement pratiques. Dès les débuts de la traite orientale, les Arabes avaient décidé de castrer les Noirs, pour empêcher qu'ils ne fassent souche. Ces malheureux étaient soumis à de terribles contraintes, pour éviter qu’ils ne s’intègrent en implantant une descendance en terre arabe. Sur le sujet, les commentaires d’une rare brutalité des Mille et une Nuits témoignent des traitements abominables que les Arabes réservaient aux captifs africains, dans leurs sociétés esclavagistes, cruelles et particulièrement méprisantes pour les Noirs. Sur l’exploitation sans vergogne des peuples africains dès le XVIIème siècle - exploitation motivée par des raisons essentiellement économiques et de « salubrité » -, les Européens, bien après Venise et Byzance, Portugais et Anglais en tête suivis de près par les Français et les Espagnols, ont allégrement remplacé les prédateurs arabo-musulmans en fait de chasse aux esclaves et de commerce ad hoc : c’est la Traite atlantique, de sinistre mémoire. Toutefois, comme l’a souligné Fernand Braudel, la traite négrière n’a pas été une invention diabolique de l’Europe. C’est bien les Arabo-musulmans qui en sont à l’origine et l’ont pratiqué en grand.


Voilà, c'est rendu licite par le fait de déléguer la chose (la basse besogne) à des non musulmans
___________

Regardez ça, publié sur le site de Mejliss, ça se passe de nos jours en Arabie Saoudite : http://forum.mejliss.com/2012/12/03/vendre-esclave-n-gro-africain-castr

__________

Sur le reste et au sujet des média : On va faire simple , quel homme ou femme politique ne distingue pas l'islam de l'islamisme, qui ne distingue pas les musulmans des islamistes ? Qui ne distingue pas l'islam du terrorisme ?

Quels experts sont invités dans les média quand il s'agit d'islam en général...

Qui vient d'être nommé à l'observatoire de la laicité ?

Quelle est le seul style de musique diffusé aujourd'hui qui fait une référence explicite à la religion de manière très régulière ? 

Quels sont les journalistes et médias qui ne distinguent pas islam d'islamisme, musulmans d'islamistes ?

Aujourd'hui à gauche comme à droite tout le monde qualifie les frères musulmans de pratiquant d'un islam modéré. Juppé (homme politique préféré des Français en premier lieu)

Tarek Oubrou a été fait chevalier de la légion d'honneur, tariq ramadan, marwan muhammed, Doua ou encore Malek Chebel et autres Dounia Bouzar, Todd, Askolovitch, Guidère, Bencheick sont invités à toutes les radios et émissions de télé + presse écrite, alors que les Urvoy, les Jourdan, les Brague (en gros tous les penseurs catho ou proche de la droite politique sont écartés systématiquement. 


_________________

En 2005 dans son essai L'islam ou l'islamisme? Nagel
Tilman a soutenu que "la distinction entre l'islam et l'islamisme est
«sans valeur scientifique
».

[Tilman Nagel: Islam oder Islamismus?
Probleme einer Grenzziehung. In: Hans Zehetmair: Der Islam. Im
Spannungsfeld von Konflikt und Dialog. VS, Wiesbaden 2005, ISBN
3-531-14797-8 , S. 32-33] ( est un orientaliste allemand
(spécialisé en religion comparée) et professeur émérite à l'université
de Göttingen (il a enseigné et mené des recherches de 1981 à 2007 en
tant que professeur d'études arabes et islamiques à l'Université de
Göttingen)

_____________________


Selon l'historien orientaliste Bernard Lewis, l'islamisme, (ou comme il le qualifie lui l'«islam activiste») est historique et traditionnel.

La
tradition quiétiste repose évidemment sur le Prophète en tant que
souverain, juge et homme d'État agissant ua nom de la Parole et des
commandements de Dieu. Avant que le Prophète ne devienne un chef d’État
(seigneur des tribus comme l'écrit Jacqueline Chabbi, une historienne
spécialisée dans l'islam des premiers temps), il était un rebelle. Avant
son voyage de la Mecque à Médine, où il est devenu souverain, il était
un adversaire de l'ordre existant contre lequel il a mené le djihad sous
ses différentes formes. Il a mené une opposition contre l'oligarchie
païenne de La Mecque lors de l'hègire vers Médine a organisé et fondé un
«gouvernement en exil», avec lequel il a pu finalement revenir en
triomphe dans sa ville natale et d'établir l'Etat islamique à La Mecque.

Le
prophète en tant que rebelle a fourni une sorte de paradigme (modèle
montré à titre d’exemple) de la révolution d'opposition et de rejet, de
retrait et de départ, de l'exil et du retour.

Maintes et maintes
fois les mouvements d'opposition dans l'histoire islamique essayé de
répéter ce schéma, quelques-uns d'entre eux avec succès.
-Bernard Lewis, la révolution islamique

Citation:
Abdullah al-Qasimi,
Saoudien Wahabite, puis intellectuel devenu athée critique de l'islam
parlait de « l’illusion d’une différence intrinsèque entre un islam soft
et un islam hard »

Alija Izetbegovic
( homme politique et un philosophe bosnien), publiait en 1970 la
Déclaration islamique (Islamska deklaracija) dans laquelle il exprime
ses vues concernant la relation entre l'État, la religion et la société.

«
Il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et
les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique
doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et
numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le
pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau
pouvoir islamique […] »

Alija Izetbegović
précisa plus tard que sa Déclaration était « un traité général sur la
politique et l'Islam, adressé à l'ensemble du monde musulman"

il
ajouta quand il du s'expliquer face à ses contradicteurs« les
communautés musulmanes incluses dans des communautés non musulmanes,
aussi longtemps qu'il existe une garantie de liberté religieuse, de vie
et de développement normaux, sont loyales et ont l'obligation d'exécuter
toutes leurs obligations à l'égard de ces communautés, à l'exception de
celles qui portent atteinte à l'islam et aux musulmans. »

Henri Boulad par exemple qui est islamologue :
Citation:
L'islamisme,
c'est l'islam politique, porteur d'un projet et d'un modèle de société
visant à l'établissement d'un état théocratique basé sur la sharia,
seule loi légitime - parce que divine - telle que révélée et consignée
dans le Coran et la Sunna, une loi qui a réponse à tout.

Il s'agit là d'un projet global et globalisant, total, totalisant, totalitaire.

Car
l'islam est un tout: une foi et un culte, un horizon et une morale, un
mode de vie et une vision du monde. Intransigeant, il offre le salut ou
la perdition. L'islam est la vérité qui ne supporte pas le doute et ses
adeptes forment "la meilleure des communautés".

L'islam se veut à la fois religion, état et société - din wa dawla.

Citation:
On
dira que le problème de l'islam est plus complexe, que ma position est
simpliste, simplificatrice et tend à l'amalgame. Je suis tout à fait
conscient de la variété des islams.

J'ai même une conférence de
deux heures sur "Les six islams", où je déploie l'éventail des
différents islams, depuis l'islam ouvert libéral, modéré et laïcisant,
jusqu'à l'islam le plus radical, en passant par le soufisme, l'islam des
confréries et l'islam populaire.

Je suis parfaitement au courant
de toute la tendance actuelle de l'islam laïc et laïcisant, moderne et
modernisant. Je pense malgré tout que ce courant n'est guère
représentatif de l'islam officiel,( mon père , je veux vous décorer de
l'ordre du mérite !!) de l'islam orthodoxe et classique, de l'islam
sunnite tel qu'il s'est toujours manifesté, tel qu'il s'est toujours
voulu, tel qu'il se veut encore aujourd'hui.

D'où le rejet par
l'islam officiel de tous les penseurs et intellectuels qui, cherchant à
réinterpréter l'islam à la lumière de la modernité, se font taxer
d'hérétiques, d'apostats ou de déviationnistes.

L'islamisme n'est
ni une caricature, ni une contrefaçon ni une hérésie ni un phénomène
marginal et aberrant par rapport à l'islam classique orthodoxe sunnite.
Je pense au contraire que l'islamisme, c'est l'islam à découvert,
l'islam sans masque et sans fard, l'islam parfaitement conséquent et
fidèle à lui-même, un islam qui a le courage et la lucidité d'aller
jusqu'au bout de lui-même, jusqu'à ses dernières implications.

L'islamisme,
c'est l'islam dans toute sa logique, dans toute sa rigueur. L'islamisme
est présent dans l'islam comme le poussin dans l'œuf, comme le fruit
dans la fleur, comme l'arbre dans la graine

Citation:
En 2005 dans son essai L'islam ou l'islamisme? Nagel
Tilman a soutenu que la distinction entre l'islam et l'islamisme est
«sans valeur scientifique». [Tilman Nagel: Islam oder Islamismus?
Probleme einer Grenzziehung. In: Hans Zehetmair: Der Islam. Im
Spannungsfeld von Konflikt und Dialog. VS, Wiesbaden 2005, ISBN
3-531-14797-8 , S. 32-33] ( est un orientaliste allemand
(spécialisé en religion comparée) et professeur émérite à l'université
de Göttingen (il a enseigné et mené des recherches de 1981 à 2007 en
tant que professeur d'études arabes et islamiques à l'Université de
Göttingen)

Citation:
Tareq Oubrou
(imam à Bordeaux et connaisseur du Fiqh (droit musulman), récemment
décoré de la Légion d'Honneur : « L’Islam touche à tous les domaines de
la vie. Comme le veut le Coran, C’est un Etat, c’est un pays, dans le
sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans
une géographie où il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux
pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam…La politique des
Musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres
est construite sur le mensonge »

Citation:
Mohamed Morsy
(5e président de la République arabe d'Égypte et président actuel) :
"Le Coran est notre Constitution, il le fut et il le restera, le
prophète est notre guide, le jihad est notre voie, la mort pour Allah
est le plus sublime de nos désirs, par dessus tout notre vie appartient à
Allah et la lui offrir est notre but. Appliquer la charia est notre
pacte avec Dieu"

Citation:
AM
Delcambre : Islamologue, docteur en droit comparé,(doctorat en droit
public et en droit musulman-fiqh ("la profession de juge en droit
musulman, d'après l'adab al-QaDî de Mawardî"), docteur en civilisation
islamique, agrégée d'arabe classique, participe à la prestigieuse
Encyclopédie de l'Islam et auteur de livres sur le sujet.)

"Soufi ou mufti ? Quel avenir pour l'islam, Anne-Marie Delcambre, éd. Desclée de Brouwer, 2007, p. 141

[...dans la langue française, islam et islamisme étaient synonymes, et cela depuis 1697, quand Barthélémy d'Herbelot de Molainville,
professeur au Collège de France, ajouta le suffixe "isme" au mot arabe
islam pour en faire un nom désignant une religion. En effet,de tous les
noms désignant des religions, "islam" était le seul qui ne fût pas
terminé par "isme". Or, dans l'édition de 1992 du Dictionnaire Le petit
Larousse,on constate que le mot "islamisme" pour désigner la religion
est considéré comme "vieilli". En revanche, la définition de l'islamisme
est devenue politique :"Mouvement politico-religieux préconisant
l'islamisation complète, radicale, du droit, des institutions, du
gouvernement dans les pays islamiques. [...] une acception est dite
"vieillie" quand elle n'est plus attestée depuis plus d'un siècle. Un
sens qui vieillit en moins de dix ans, cela ne s'est vu dans aucun pays
au monde. Et c'est ainsi que "islam" et "islamisme" ne sont plus
synonymes. On ne s'étonnera pas de lire que, pour le professeur Khaled Dourane
de l'université de Philadelphie, "l'islamisme est un genre de
totalitarisme qui s'est répandu dans le monde à la fin du XXe siècle. Il
est identique aux régimes fascistes ou communistes et aspire à dominer
le monde." En fait, cette distinction est en partie due au juriste
égyptien Al-Achmâwi qui avait lancé : "Dieu voulait que l'islam fût une
religion, mais les hommes ont voulu en faire une politique." Désavoué
par ses coreligionnaires, considéré comme hétérodoxe, Achmâwi
allait fournir à l'Occident la plus belle porte de sortie qu'on puisse
imaginer. Désormais, il serait interdit de faire un amalgame entre
l'islam et l'islamisme. D'un commun accord, religieux, politiques,
journalistes se mirent à répéter que l'islam, ce n'était pas l'islamisme
; que les deux réalités étaient bien distinctes ; que l'islam ne
pouvait être tenu pour responsable des crimes commis par les islamistes,
assimilés à des terroristes.] "

Citation:
Ou encore de Mme Urvoy,
Islamologue, historienne, spécialiste du médiévisme, et de la
philosophie islamique. Philologue. Elle est « experte-consultante »
auprès du Sénat et du Parlement. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Th%C3%A9r%C3%A8se_Urvoy)
Elle
écrit dans SOUFISME. Article de l'ouvrage « Les mots de l’islam » de
Dominique et Marie-Thérèse Urvoy (Presses Universitaires du Mirail,
2004): "Aussi ne saurait-on admettre la formule en vogue actuellement
selon laquelle « le soufisme est l'antidote de l'islamisme ». En réalité
il lui sert plutôt de cheval de Troie."

Citation:
Ou Yadh Ben Achour,
juriste tunisien, spécialiste des théories politiques islamiques et de
droit public qui écrit : "La version intégriste représente une
interprétation possible du texte fondateur lui-même ainsi que de son
expression dans l'histoire. Ce point de vue serait même le plus proche
de la vérité du texte. Mais le plus important est de garder à l'esprit
qu'entre les salafistes et les autres sont plus apparentes que réelles.
C'est précisément de là que provient le malentendu le plus grave. Il
convient, par conséquent, de rappeler l'existence d'accords
fondamentaux, avec des divergences sur la seule action politique, entre
cet islam intégriste et l'islam "de tout le monde". Sur le fond, les
deux islams se retrouvent : la cité terrestre doit préparer la cité
céleste, la parole incréée de Dieu définit les droits de Dieu et ceux
des hommes, pour la restauration de l'ordre divin et naturel le musulman
est tenu par un "devoir de violence", qu'on ne peut nommer autrement et
qui se manifeste notamment par la loi pénale (hudûd) et la théorie du
djihâd. L'existence entière s'articule autour du culte et des prières
qui rythment la vie, mais également autour des règles détaillées sur le
licite et l'illicite moral et juridique. Le poids des anciens, salaf,
pèse également sur les uns et les autres." page 179 La deuxième Fâtiha,
l’islam et la pensée des droits de l’homme paru aux Presses
universitaires de France, 2011

Citation:
Ibn Khaldoun, Les Prolégomènes, tred. M. G. de Stane, Paris 1862-1868, t. I, p.469
«
En islam, la guerre contre les infidèles est d’obligation divine, parce
que cette religion s’adresse à tous les hommes et qu’ils doivent
l’embrasser de gré ou de force. On a donc établi chez les musulmans la
souveraineté spirituelle et la souveraineté temporelle, afin que ces
deux pouvoirs s’emploient simultanément dans ce double but »

Citation:
Professeur à l'Université de Tunis, Hamadi Redissi, spécialiste reconnu de l'islam politique, écrit dans  La tragédie de l'islam moderne ( au Seuil, 2011) :

"Certes,
les soufis subliment le jihâd contre soi, mais, à mon humble
connaissance, il n'y en a aucun qui ait déclaré le "petit jihâd" (le
combat) obsolète" note de bas de page, page 144.

Citation:
Dans "aux fondements de l'orthodoxie sunnite"  page 15 Y. Ben Achour
écrit :"La plupart des analyses écrites par des musulmans relèvent
d'une apologétique animée par la défense d'une foi, fermement tenue par
des dogmes. La plupart ne peuvent dépasser une perspective concordiste
qui tente de réaliser un mariage difficile, sinon impossible, entre la
pensée moderne des droits de l'homme et la philosophie du droit en
islam. Certaines analyses peuvent atteindre les plus hauts degrés de la
mauvaise foi. Il en est ainsi de toutes celles qui se livrent à des
interprétations alambiquées du texte coranique pour nous enseigner que
le jihâd ne vise nullement quelque forme de violence que ce soit, que
"frappez-les" signifie autre chose que l'action de frapper, que la
qiwama, prévalence des hommes sur les femmes, n'implique aucune
infériorité de cette dernière, ou que la shûra (consultation) constitue
le fondement même de la démocratie, sans compter toutes les tentatives
de retrouver la laicité au coeur du premier islam. Ces tours de magicien
ne font qu'aggraver les problèmes. Ils sont inventés pour plaire à tous
les camps"

Citation:
Mohamed Ibn Guadi
est islamologue à l'Université de Strasbourg, et il est chercheur en
philologie sémitique : " l'islam a toujours été politique !" . (http://marie-masson-gaechter.over-blog. ... 93253.html)

«
Que l’on soit choqué ou non, le fait que des musulmans puissent
déclarer que le Coran passe avant les lois de la République est
parfaitement juste en Islam. », « Or, un musulman ne peut se trouver en
terre non musulmane sans l’appréhender comme un territoire où les lois
islamiques doivent prévaloir », « Les efforts des musulmans qui
souhaitent concilier islam et laïcité sont vains. »

"Par
ailleurs, la notion propre à la réforme chrétienne de la séparation de
l'Eglise et de l'Etat est totalement inconnue en Islam. Les institutions
religieuses ne sont pas séparées des institutions civiles. Le spirituel
est indissociable du temporel. C'est encore pour cette raison que
calquer l'expérience de la réforme chrétienne sur l'islam serait
illogique et inapproprié."

"On s'offusque aujourd'hui de la
politisation de l'islam. Ce terme lui-même est également un non-sens.
L'islam a toujours été politique. Mais il ne faut nullement lui prêter
une connotation péjorative. La seule forme d'organisation politique que
connurent les musulmans à travers leur histoire, depuis les origines de
l'islam, fut l'Etat islamique. Le nationalisme arabe a été la seule
idéologie étrangère aux musulmans, car importée d'Europe. Le
nationalisme n'a été qu'un épisode court et superficiel de l'histoire
des Arabes. Durant quatorze siècles, l'Etat islamique resta la norme et
la référence."

"[...]objectif est également non de dominer, mais
de faire adhérer le plus grand nombre au message de Mahomet à travers la
soumission à l'islam. Il n'y a rien de choquant à ce que les musulmans
souhaitent être représentés par les dirigeants de l'UOIF. C'est une
réaction normale puisque l'UOIF représente un islam expurgé d'artifices
considérés comme propres à l'Occident (réforme, laïcité, intégration,
etc.). Il est d'autant plus illusoire de penser que les musulmans dits
«réactionnaires» forment la minorité en France. L'Etat le sait, et le
nier est précisément offenser les musulmans."

Citation:
«
Allah est notre objectif. Le prophète Muhammad est notre chef. Le Coran
est notre loi. Le djihad -guerre 'juste' est notre voie. Mourir dans
les voies d’Allah est notre plus grand espoir » tel est le mot d'ordre de l’organisation des frères musulmans, mouvement politique musulman le plus influent du monde aujourd'hui. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A8res_musulmans)

Citation:
Hassan el-Banna,
fondateur des Frères musulmans : ’L’islam est à la fois religion et
pouvoir, adoration et commandement. Coran et épée unis de manière
indéfectible’ ; ’Dire que la religion est une chose et la politique en
est une autre, ... est une prétention que nous combattons par tous les
moyens’ ; ’L’islam auquel croient les Frères musulmans fait du pouvoir
politique l’un de ses piliers... Dans nos livres de droit musulman, le
pouvoir politique est un article de foi et un tronc et non une
élaboration juridique et une branche’ ; ’Pensez-vous que le musulman qui
accepte la situation présente, qui se consacre à l’adoration, et laisse
le monde et la politique aux impuissants, aux criminels, aux étrangers
et aux impérialistes peut être considéré comme musulman ? Non, il ne le
peut pas. Il n’est pas musulman. Car l’islam authentique est à la fois
djihad et action, religion et État’, cité par l’intellectuel égyptien
Rifaat el-Saïd, in Contre l’intégrisme islamiste, Maisonneuve et Larose,
1994, p. 42.

Citation:
"Le Coran est notre constitution", déclaration de Lhaj Thami Breze
dans Le Parisien du 12 février 2003. Lhaj Thami Breze était le
président de l'Union des Organisations Islamiques de France. (UOIF)

Citation:
L’Islam, écrit Hani Ramadan
(Docteur ès lettres à l'université de Genève, en Suisse et Directeur du
centre islamique de Genève et employé des écoles du canton de Genève),
dans le Bulletin du centre islamique de Genève, « est religion et État,
foi et loi, doctrine et mode de vie... il nous enseigne un monothéisme
authentique, évident, et aussi une loi qui constitue désormais un
système complet reposant sur des sources authentiques applicables en
tout lieu et en tout temps»

Citation:
" L'islam est politique ou n'est rien" Ayatollah Khomeyni .
(Les ayatollahs en sont les chefs et les docteurs et ils sont
considérés comme des experts de l'islam dans les domaines de la
jurisprudence, de l'éthique, de la philosophie ou du mysticisme. Ils
enseignent la plupart du temps dans les écoles (hawza) islamiques. Les
ayatollahs qui portent des turbans noirs, seraient des descendants du
prophète Mahomet par son gendre Ali.)

Citation:
Et enfin Rémi Brague, professeur de philosophies médiévales, grecque, romaine, "juive chrétienne et arabe" quand il dit : (http://www.bernard-meha.fr/IMG/mp3/2-is ... ue-2mn.mp3)
-L’islam est d'abord un système juridique
- C’est quelque chose que l’on ignore trop volontiers en Occident.
- Le soufisme est un miroir aux alouettes à l’usage des Occidentaux.
- On aimerait que l’islam soit ce qui nous intéresse (nous, les Occidentaux) dans l’islam.
-
Le but premier de l’islam n’est nullement la conversion des
"non-musulmans" mais l’établissement d’un régime à l’intérieur duquel
les musulmans pourront exercer leur foi et la déployer dans toutes ses
dimensions les plus pratiques .
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Mer 25 Sep 2013, 12:43


  • 1846 : abolition de l'esclavage en Tunisie,
  • 1848 : abolition de l'esclavage en Algérie,
  • 1876 : abolition de l'esclavage en Turquie,
  • 1897 : abolition de l'esclavage à Zanzibar,
  • 1922 : abolition de l'esclavage au Maroc,
  • 1923 : abolition de l'esclavage en Afghanistan,
  • 1924 : abolition de l'esclavage en Irak,
  • 1929 : abolition de l'esclavage en Transjordanie,
  • 1929 : abolition de l'esclavage en Iran,
  • 1937 : abolition de l'esclavage à Bahreïn,
  • 1949 : abolition de l'esclavage au Koweït,
  • 1952 : abolition de l'esclavage au Qatar,
  • 1968 : abolition de l'esclavage en Arabie saoudite,
  • 1970 : abolition de l'esclavage à Oman.
  • 1980 : la Mauritanie est le dernier pays à abolir l'esclavage. Cependant, il resterait au moins 100 000 esclaves dans ce pays en 200260.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Mer 25 Sep 2013, 12:46

Extrémité orientale
Dès le VIIe siècle, plusieurs expéditions musulmanes montent vers la Nubie, en suivant le Nil. Les vainqueurs exigent des esclaves comme tribut : en 642, le roi de Nubie Kalidurat doit livrer 360 esclaves par an aux musulmans. Selon le même processus, une série de raids musulmans menacent l'Abyssinie chrétienne. Les Arabes traversent la Mer Rouge et s'installent sur la côte éthiopienne, en fondant d'abord quelques comptoirs de traite négrière (archipel des Dahlaks, Aydab et Souakim par exemple). Les marchands arabes y échangent les produits apportés par des marchands asiatiques contre des esclaves noirs. En effet, des inscriptions javanaises et des textes arabes montrent qu'aux IXe et Xe siècles Java entretenait des échanges commerciaux avec la côte est de l'Afrique, qui incluaient l'achat d'esclaves "jenggi", c'est-à-dire originaires du "Zenj", nom que les Arabes de l'époque donnaient à la côte est de l'Afrique.
Puis les Arabes pénètrent davantage dans les terres et finissent par installer de petits sultanats autonomes en Éthiopie : celui d'Adal par exemple exportait les esclaves du pays. Ces sultanats disparurent au XVe siècle. Au XVIe siècle, les raids viennent à nouveau d'Égypte où les Turcs s'installent. Le négus d'Éthiopie appelle les chrétiens d'Occident à l'aide. L'Espagne, l'Italie et le Portugal envoient des hommes. Les Portugais voulant contrôler la route des Indes orientales attaquent les comptoirs arabes : en 1517, ils incendient le comptoir arabe de Zeilah. Christophe de Gama mène une expédition en Abyssinie vers 1542-1543. Les renforts portugais repoussent les Turcs vers le nord de l'Abyssinie.
Extrémité occidentale
Avec l'avancée de l'islam, l'esclavage se développe. Dès le VIIe siècle, sans parler de conquêtes, les premiers raids arabes dans le Sahara approvisionnent les marchés aux esclaves. Au XIe siècle, le trafic caravanier augmente et les chefs de tribus africaines se convertissent. En 1077, Abu Bakr Ibn Omar lance une expédition sanguinaire au Ghana. Mais les Berbères Almoravides du Maroc n'arrivent pas à s'installer durablement. En 1222, Sundjata Keïta abolit l'esclavage en créant l'Empire du Mali (Charte du Manden).
Au XVIe siècle, les expéditions menées par les gouverneurs d'Alger se multiplient dans le Sahara central. L'effondrement de l'empire songhaï entraîne une chasse aux esclaves dans les pays du Niger.
Jusqu'au XIXe siècle, les corsaires nord-africains capturent des esclaves sur les côtes des pays européens et les navires européens. Entre 1530 et 1780, au moins 1 200 000 Européens furent emmenés en esclavage en Afrique du Nord (seul le nombre d'hommes est à peu près quantifiable, tandis que le nombre de femmes victimes de cette traite est très difficile à quantifier et généralement largement sous-estimé). Cette pratique était liée au rançonage, Miguel de Cervantes passa ainsi 7 ans des les gôles algéroises dans d'effroyables conditions qu'il decrit dans son livre. Ce n'est qu'en 1830 avec l'arrivée des troupes française que cette pratique fut arrêtée après une expédition en 1816 anglo-neerlandaise
Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Mer 25 Sep 2013, 13:36

J'ai demandé des réponses vous me les avez apportées et je dois admettre que ça se tient ce que vous dites. Ca donne effectivement à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 26 Sep 2013, 18:03

eric121 a écrit:
Casper a écrit:
Simon1976 a écrit:
Casper a écrit:
lors des évènements du 11 septembre 2012
Qu'est-il arrivé ce jour-là ? J'ai manqué quelque chose ? surprised 
attaque de l'ambassade américaine en lybie commanditée par al-qaïda
et dans la foulée fatwa du réalisateur du film satirique sur mohammed
.. toujours commanditée par al-qaïda et suivie par tout le monde musulman
manifestations, violences, menaces sur l'occident..
d'où mon observation de collusion entre islam et al-qaïda malgré qu'ils le démentent et que c'est en général leur seul argument
voici pourquoi Al quaida, Aqmi et les autres font du jihad un devoir sacré:
5-95. Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux - sauf ceux qui ont quelques infirmité - et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d'Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d'excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;
l'islam c'est la guerre en vérité
ils se moquent des chrétiens pour les détruire
je pense pas avoir une sensibilité hors du commun pour percevoir cela
je le répète pour moi c'est la majorité qui a perdu sa sensibilité humaine inspirée du Christ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 26 Sep 2013, 18:37

Unhomme a écrit:
J'ai demandé des réponses vous me les avez apportées et je dois admettre que ça se tient ce que vous dites. Ca donne effectivement à réfléchir.
Bonsoir à tous , je pense que de tout temps il y a eu des horreurs qui ont été commises , aussi bien par les musulmans , catholiques et autres religions pour l'instant la bête noir ce sont les musulmans , qui s'entrent tues les uns les autres selon la dénomination à qui ils appartiennent , il y a les pieux , les fanatiques , et les terroristes .
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 26 Sep 2013, 18:42

le problème c'est qu'à cause des idéologies occidentales le débat est faussé
les musulmans sont protégés par ces idéologies et sont autorisés à malmenés les chrétiens en toute impunité
les chrétiens n'ont pas le droit d'exprimer leurs valeurs sous peine d'insultes
alors non vraiment il y a un réel problème qui n'est pas amené à la conscience collective
et qu'on continuera à subir pendant un certain temps
mais je veux croire qu'au bout la justice de dieu sera rétablie dans notre aire de civilisation
Revenir en haut Aller en bas
denis



Masculin Messages : 1268
Inscription : 13/05/2009

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 12 Oct 2013, 08:08

Dr house a écrit:
Je suis dans tous mes états, vu ce qui s'est encore passé au kenya Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed 
Et la Centrafrique?
Bizarre que les médias ne s'y sont pas penchés un peu plus...
Revenir en haut Aller en bas
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9372
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: les musulmans   Mer 16 Oct 2013, 16:06

Une hypothèse de plus sur les origines de l'islam et de ses conquêtes ( à partir de 38 ' de la video " L'incroyable catastrophe . Comment le monde a changé ) :

http://www.youtube.com/watch?v=MK9cjE5OAs8
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 17 Oct 2013, 18:47

boulo a écrit:
Une hypothèse de plus sur les origines de l'islam et de ses conquêtes ( à partir de 38 ' de la video " L'incroyable catastrophe . Comment le monde a changé ) :

http://www.youtube.com/watch?v=MK9cjE5OAs8
[16.1] L'ordre d'Allah arrive. Ne le hâtez donc pas. Gloire à lui! Il est au-dessus de ce qu'on Lui associe.

[34.15] Il y avait assurément, pour la tribu de Saba un Signe dans leurs habitats; deux jardin, l'un à droit et l'autre à gauche. ‹Mangez de ce que votre Seigneur vous a attribué, et soyez Lui reconnaissants: une bonne contrée et un Seigneur Pardonneur›.

En effet il est fort possible que ce soit vrai ,car Allah ne laisse jamais ses sujets qui le rejettent sans punition !
Le narrateur dans la vidéo parlait du Yemen et du barrage de Maarib ,en voici l'histoire relaté par Allah dans le coran :
http://www.hisnulmuslim.com/coran/index.php?num_sourate=34

34. Sourate des Saba’ (Saba’)
[15] Le pays des Saba’ portait en lui la marque de la bonté divine : deux jardins qui s’étendaient de part et d’autre. «Mangez, leur fut-il dit, de ce que Dieu vous a accordé, et soyez-Lui reconnaissants : contrée heureuse et Maître Clément.»
[16] Mais ils se détournèrent de Nous. Nous déchaînâmes alors contre eux le torrent d’al-`Arim et Nous transformâmes leurs deux vergers en deux jardins qui n’offraient plus que des arbustes aux fruits amers, des tamaris et quelques rares jujubiers. [17] C’est ainsi que Nous les avons rétribués pour leur impiété. Sanctionnerions-Nous jamais un autre que l’impie obstiné?
[18] Et Nous établîmes entre eux et les cités que Nous avions bénies d’autres cités à portée de regard et séparées par des étapes rapprochées. «Voyagez entre elles, de nuit et de jour, en toute sécurité.» [19] – «Seigneur, dirent les Saba’, fais que nos étapes soient plus longues», se faisant ainsi tort à eux-mêmes. Nous fîmes d’eux alors des sujets de légendes et les dispersâmes de tous côtés. En vérité, il y a là des signes pour tout homme patient et reconnaissant.
[20] Satan avait misé sur eux, et ils l’ont suivi, excepté un groupe de croyants parmi eux. [21] En vérité, il n’avait aucun pouvoir sur eux, si ce n’est que Nous voulions distinguer ceux qui croyaient à la vie future de ceux qui en doutaient. Ton Seigneur est le Gardien vigilant de toute chose.
[22] Dis-leur : «Appelez ceux que vous prenez pour divinités en dehors de Dieu ! Ils ne possèdent même pas le poids d’un atome ni dans les Cieux ni sur la Terre, à la création desquels ils n’ont jamais été associés, et Dieu ne compte pas d’auxiliaire parmi eux.»
[23] Nulle intercession auprès de Dieu n’est efficace qu’en faveur de celui à qui Il le permet. Et quand la frayeur de ceux qui sollicitent cette intercession aura disparu, ils demanderont : «Qu’a dit votre Seigneur?» – «La Vérité, leur sera-t-il répondu. N’est-Il pas l’Auguste, le Sublime?»
[24] Demande aux infidèles : «Qui vous procure votre subsistance des Cieux et de la Terre?» Réponds : «C’est Dieu», et ajoute : «Alors de nous et de vous, à coup sûr, si l’un est dans la bonne voie, l’autre est totalement dans l’erreur.»
[25] Dis : «Vous n’aurez pas à répondre de nos fautes, pas plus que nous n’aurons à répondre des vôtres.»
[26] Dis : «Dieu, notre Seigneur, nous réunira ensemble et jugera entre nous en toute justice. Il est le Juge souverain dont la science n’a point de limite.»
[27] Dis : «Montrez-moi ceux que vous Lui donnez comme associés ! Mais Il n’en a point. Il est plutôt Dieu, le Tout-Puissant, le Sage.»
[28] Nous ne t’avons envoyé à l’ensemble de l’humanité que pour porter l’annonce et donner l’alarme. Mais la plupart des hommes ne le savent point.
[29] Ils disent : «À quand cette promesse, si vous êtes véridiques?» [30] Réponds-leur : «Votre rendez-vous est pour un jour que vous ne pouvez ni reculer ni avancer, fût-ce d’un court instant.» [31] Les négateurs disent : «Nous ne croirons jamais à ce Coran ni aux Écritures qui l’ont précédé.» Ah ! Si tu pouvais assister à la comparution des injustes devant leur Seigneur, en train de s’accuser les uns les autres. «Sans vous, diront les humbles aux superbes, nous aurions certainement été croyants !»
[32] Et les superbes de leur répondre : «Est-ce nous qui vous avons empêchés de suivre la bonne voie quand elle vous a été indiquée? Non, vous étiez vous-mêmes des criminels !» [33] – «Non, diront les humbles, ce sont vos manœuvres incessantes, de nuit et de jour, qui nous incitaient à nier Dieu et à Lui donner des associés !» Et à la vue du châtiment, ils chercheront à dissimuler leurs regrets, car Nous aurons déjà mis les carcans aux cous des négateurs. Seront-ils rétribués pour autre chose que ce qu’ils ont fait?
[34] Nous n’avons jamais envoyé d’avertisseur vers une cité sans que ses habitants opulents aient dit : «Nous dénions absolument le message dont vous êtes chargés ! [35] Nous sommes, disent-ils, trop bien pourvus en richesses et en enfants pour être passibles d’un quelconque châtiment !» [36] Dis-leur : «Dieu dispense avec générosité ou parcimonie Ses dons à qui Il veut. Mais la plupart des hommes ne le savent pas.»
[37] Et ce ne sont ni vos richesses ni vos enfants qui vous rapprocheront de Nous. Seuls ceux qui croient et font le bien bénéficieront d’une double rétribution pour leurs œuvres et connaîtront une douce quiétude dans les hauts lieux du Paradis, [38] contrairement à ceux qui s’efforcent de rendre Nos versets inopérants, et qui seront livrés au châtiment.
[39] Dis : «Mon Seigneur dispense Ses dons avec largesse ou parcimonie à qui ll veut d’entre Ses créatures. Et toute dépense que vous faites, Dieu vous la restituera, car Il est le plus Généreux des dispensateurs.»
[40] Le jour où Dieu rassemblera tous les négateurs, Il demandera aux anges : «Est-ce vous que ces gens-là adoraient?» [41] – «Gloire à Toi, répondront-ils, Tu es notre seul Maître. Ils adoraient plutôt les djinns en qui la plupart d’entre eux croyaient.» [42] Ce jour-là, vous serez incapables de vous faire du bien ou du mal les uns aux autres. Et Nous dirons alors à ceux qui auront été injustes : «Goûtez à présent au supplice de l’Enfer que vous traitiez d’imposture !» [43] Quand Nos versets édifiants leur sont récités, ils disent : «Celui-ci n’est qu’un homme qui cherche à vous détourner de ce qu’adoraient vos ancêtres !» Et ils ajoutent : «Ce Coran n’est qu’un mensonge fabriqué de toutes pièces !» Et face à la vérité qui leur est parvenue, les impies disent : «C’est de la sorcellerie manifeste !» [44] Pourtant, avant toi, Nous ne leur avions donné aucun livre à étudier ni aucun messager pour les avertir. [45] Leurs devanciers, que Nous avions dotés d’une puissance dix fois supérieure à la leur, ont eux aussi crié au mensonge et traité Mes messagers de menteurs. Et quelle ne fut point alors Ma riposte !
[46] Dis aux impies : «Je n’ai qu’un seul conseil à vous donner : vous recueillir devant Dieu deux par deux ou un à un, et réfléchir. Et vous vous apercevrez alors que votre concitoyen n’est point un possédé. Il n’est qu’un avertisseur chargé de vous mettre en garde contre un terrible châtiment qui vous menace.»
[47] Dis-leur : «Le salaire que je pourrais vous demander, gardez-le pour vous ! C’est de Dieu que j’attends mon salaire. Il est le Témoin de toute chose.»
[48] Dis : «C’est mon Dieu qui diffuse la Vérité et qui perce les mystères.»
[49] Dis : «Voici venu le règne de la Vérité. Quant au mensonge, il est à jamais révolu.» [50] Dis : «Si je suis dans l’erreur, j’en supporterai seul les conséquences ; et si je suis dans la bonne voie, c’est aux révélations de mon Seigneur que je le dois, car Il est Audient et Tout-Proche.»

Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 19 Oct 2013, 12:38

"Et c'est ainsi qu'Allah est grand", Alexandre Vialatte (traducteur de Kafka) terminait ainsi ses  chroniques dans le journal "La Montagne". Peut-être a-t-il suscité des vocations.

http://www.babelio.com/livres/Vialatte-Et-cest-ainsi-quallah-est-grand/5472
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Dim 20 Oct 2013, 17:07

DelpheS a écrit:
"Et c'est ainsi qu'Allah est grand", Alexandre Vialatte (traducteur de Kafka) terminait ainsi ses  chroniques  dans le journal "La Montagne". Peut-être a-t-il suscité des vocations.

http://www.babelio.com/livres/Vialatte-Et-cest-ainsi-quallah-est-grand/5472
Oui Allah est suprême !

Voici quelqu'un qui a su ce qu'est vraiment l'Islam !
Il a su ce qu'est le terrorisme islamique ,la pédophilie dans l'Islam ,ce qu'est l’oppression de la femme dans l'Islam ...
À voir ...

Revenir en haut Aller en bas
humanlife



Masculin Messages : 2289
Inscription : 07/11/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 21 Nov 2013, 19:18

Je ne crois pas à la rédemption des musulmans, je pense qu'ils ne déclarent pas leurs véritables intentions, ils fomentent des plans secrets, des stratégies tordues pour dominer le monde par la violence
vous pouvez penser que je suis parano ou je ne sais quoi, mais moi c'est ce que je pense
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 21 Nov 2013, 19:25

humanlife a écrit:
Je ne crois pas à la rédemption des musulmans, je pense qu'ils ne déclarent pas leurs véritables intentions, ils fomentent des plans secrets, des stratégies tordues pour dominer le monde par la violence
vous pouvez penser que je suis parano ou je ne sais quoi, mais moi c'est ce que je pense
Tu es tout excusé ,les médias t'ont véritablement induit en erreur .
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 21 Nov 2013, 20:20

Tous les médias français distinguent l islam de l islamisme, les musulmans des islamistes. Pour un media critique tu en as 10 qui sont complaisants. Il y a des dizaines de medias et des centaines de journalistes s exprimant sur des sujets en rapport avec l islam. Tu auras beau repeter le meme mensonge, tu nen feras jamais une verité. Pour un exemple que tu donnes on t en donne 20 contraires. De quels médias parles tu ??
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 21 Nov 2013, 20:39

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tous les médias français distinguent l islam de l islamisme, les musulmans des islamistes. Pour un media critique tu en as 10 qui sont complaisants. Il y a des dizaines de medias et des centaines de journalistes s exprimant sur des sujets en rapport avec  l  islam. Tu auras beau repeter le meme mensonge, tu nen feras jamais une verité. Pour un exemple que tu donnes on t en donne 20 contraires. De quels médias parles tu ??
Donne-moi un seul honnête et impartial ...Je te révélerais où se trouve le mensonge ,après tu jugera !
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 21 Nov 2013, 22:57

ASHTAR a écrit:
DelpheS a écrit:
"Et c'est ainsi qu'Allah est grand", Alexandre Vialatte (traducteur de Kafka) terminait ainsi ses  chroniques  dans le journal "La Montagne". Peut-être a-t-il suscité des vocations.

http://www.babelio.com/livres/Vialatte-Et-cest-ainsi-quallah-est-grand/5472
Oui Allah est suprême !

Voici quelqu'un qui a su ce qu'est vraiment l'Islam !
Il a su ce qu'est le terrorisme islamique ,la pédophilie dans l'Islam ,ce qu'est l’oppression de la femme dans l'Islam ...
À voir ...

Encore !!! tu y tiens à ton ivrogne
http://www.youtube.com/watch?v=_aWmqo0YLd0
et tu ne peux pas prouver qu'il a arrêté de boire
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Jeu 21 Nov 2013, 22:59

humanlife a écrit:
Je ne crois pas à la rédemption des musulmans, je pense qu'ils ne déclarent pas leurs véritables intentions, ils fomentent des plans secrets, des stratégies tordues pour dominer le monde par la violence
vous pouvez penser que je suis parano ou je ne sais quoi, mais moi c'est ce que je pense
Tout ce que tu dis est confirmé dans cette vidéo avec des arguments basés uniquement sur les textes musulmans

http://www.youtube.com/watch?v=t4fbMOw9N6E#t=239
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 01:26

eric121 a écrit:
ASHTAR a écrit:
DelpheS a écrit:
"Et c'est ainsi qu'Allah est grand", Alexandre Vialatte (traducteur de Kafka) terminait ainsi ses  chroniques  dans le journal "La Montagne". Peut-être a-t-il suscité des vocations.

http://www.babelio.com/livres/Vialatte-Et-cest-ainsi-quallah-est-grand/5472
Oui Allah est suprême !

Voici quelqu'un qui a su ce qu'est vraiment l'Islam !
Il a su ce qu'est le terrorisme islamique ,la pédophilie dans l'Islam ,ce qu'est l’oppression de la femme dans l'Islam ...
À voir ...

Encore !!! tu y tiens à ton ivrogne
http://www.youtube.com/watch?v=_aWmqo0YLd0
et tu ne peux pas prouver qu'il a arrêté de boire

Michel Daerden a arrêté de boire en août 2012 lorsqu'on l'a mis tout entier dans la bière, débarassant ainsi la Wallonie et la Belgique de son encombrante présence...

Pour Michel Dardenne, je ne sais pas, mais en lisant ceci, je me suis dit que le rédacteur devait être sous l'emprise de la boisson... Mr.Red 

Revenir en haut Aller en bas
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 03:00

Je voudrais présenter ici des hadiths peu connus concernant les fameuses "bannières noires" dont on entend tant parler en ce moment (al Shabab, Al Nosra, Al Qaïda, talibans etc)

http://imranhoseinfr.wordpress.com/2013/10/06/les-bannieres-noires-venues-de-khurassan-dans-les-2-versions-de-hadith-et-la-methodologie-danalyse-coranique/


Assez intéressant de voir que des hadiths disent "suivez les" et d'autres "fuyez-les". C'est pour ça entre autres d'ailleurs que je suis de plus en plus sceptique concernant les hadiths et leur authenticité.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 07:32

ASHTAR a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tous les médias français distinguent l islam de l islamisme, les musulmans des islamistes. Pour un media critique tu en as 10 qui sont complaisants. Il y a des dizaines de medias et des centaines de journalistes s exprimant sur des sujets en rapport avec  l  islam. Tu auras beau repeter le meme mensonge, tu nen feras jamais une verité. Pour un exemple que tu donnes on t en donne 20 contraires. De quels médias parles tu ??
Donne-moi un seul honnête et impartial  ...Je te révélerais où se trouve le mensonge ,après tu jugera !
Répond... ensuite ça sera mon tour siffler .
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 08:56

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tous les médias français distinguent l islam de l islamisme, les musulmans des islamistes. Pour un media critique tu en as 10 qui sont complaisants. Il y a des dizaines de medias et des centaines de journalistes s exprimant sur des sujets en rapport avec  l  islam. Tu auras beau repeter le meme mensonge, tu nen feras jamais une verité. Pour un exemple que tu donnes on t en donne 20 contraires. De quels médias parles tu ??
Citation :


http://fr.wikipedia.org/wiki/Islamisme
L'islamisme est un courant de pensée musulman, essentiellement politique, apparu au xxe siècle. L'usage du terme depuis sa réapparition dans la langue française à la fin des années 1970 a beaucoup évolué. Il peut s'agir par exemple, du « choix conscient de la doctrine musulmane comme guide pour l’action politique » – dans une acception que ne récusent pas certains islamistes –, ou encore, selon d'autres, une « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un État en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit ». C'est ainsi un terme d'usage controversé.
L'Islam:Une religion de Dieu qui fut celle de tous les prophètes et envoyé de depuis le premier homme sur terre au sceau des prophète et messager d'Allah Mohamed saws
Elle appelle à l'adoration du Dieu unique ,créateur de tout ,et connaissant ses créatures ,IL a établit les lois de la nature et les lois devant régir les hommes pour une vie sociale qui est meilleur ,condamnant la perversion ,le peché ,la criminalité contre tout ce qui existe sur terre (nature et vie)
L'Islam est un mode de vie meilleur ,il a été établit durant la vie du prophète saws et ses califes rachidoun (Abou Bakr,Omar ,Othmane,Ali ,et après il sort de la ligne de conduite véritablement énoncée.
Depuis les omayades -sauf un seul Calife ,Omar ibnou abdelaziz - la religion musulmane est sujette à une partition ,à un sectarisme cherchant le faux brillant de ce bas monde .
Mais l'Islam est toujours le même,dans le Livre ,le Coran et dans la sounna (hadith et actes du prophète saws)


Les médias ne font aucune différence entre Islam et sectarisme ,cela leur est égal .
En plus ,à chaque réplique nationaliste d'un groupe de quelque secte que ce soit ,on pointe l'Islam  ,tel par exemple le kidnapping du prêtre français ,dans une frontière du Kameroun,qu'on titre ses raviseur de musulman !


-Premièrement que fait un prêtre dans une région très hostile pour ses prêches ?
-Deuxièmement que fait la France dans un lieu qui n'est pas son pays ?
-Troisièmement je dirait plutôt qu'il s'agit d'une affaire à multiple facettes: par exemple ce pretre serait un receleur de diamant ,le marché noir des diamant est très connus .L'espionnage politique pour garder la région dans l'instabilité affin de lui exploiter ses ressources en bauxite, fer, cobalt, nickel, manganèse argent ,diamant ,en zinc ,cuivre ,pétrole,de cacao,coton ,miel  .... 


Donc si je condamne cet acte terroriste je le condamne en tant que musulmans et je précise qu'aucun musulmans ne tolère un tel acte !Je le condamne car depuis 15 siècle NOTRE PROPHETE SAWS a condamné tout actes contre les chrétiens et les juifs alors que les moines et les prêtres sont les privilégié pour être protégés par les musulmans de leur corps et âmes selon des pactes éternels ! Et celui qui entrave ces pactes n'est plus musulmans !

De cela je pense qu'on doit changer de dialogue ,les terroriste ne sont jamais des musulmans ,ce sont des terroristes ,Islamiste est un mot qui vise la religion ,il ne devait pas etre employé !Un criminel n'a pas de religion ! Et c'est cela ma religion !Je ne suis ni menteur ni blasphémateur ,ni chercheur de quelques profit terrestres ,mais la bénédiction d'Allah et sortir de ce monde avec le minimum de tort contre mes frères sen humanité .

Si tu ne crois pas c'est ton problème .
Paix dans ton coeur par la grâce d'Allah .Amen .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 08:59

Moi je distingue islam et sectarisme mais je constate la présence d'éléments sectaires dans l'islam lui-même :

1° La certitude que toute personne qui meurt non musulmane est damnée >>> Pas mal pour un Dieu "miséricordieux" !

2° La maxime "pas de contrainte en religion" assortie de la peine de mort pour celui qui sort de l'islam pour devenir chértien.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 09:30

Mes réponses sont soulignées.
Arnaud Dumouch a écrit:
Moi je distingue islam et sectarisme mais je constate la présence d'éléments sectaires dans l'islam lui-même :

1° La certitude que toute personne qui meurt non musulmane est damnée >>> Pas mal pour un Dieu "miséricordieux" !

Pas totalement vrai et les avis divergent à ce sujet. Le plus répandu à ma connaissance est que si on meurt sans avoir connu l'Islam voire même en ayant eu une présentation déformée de l'Islam alors on n'est pas tenu responsable de ne pas avoir cru et dans ce cas on est jugé sur ses actes.

2° La maxime "pas de contrainte en religion" assortie de la peine de mort pour celui qui sort de l'islam pour devenir chértien.
Voilà un truc qui effectivement ne me plait pas non plus. Cependant c'est une règle qui , bien que majoritaire continue à faire débat, précisément à cause de ce verset entre autres. Pour ma part entre un verset du Coran et un hadith qui le contredit ou même 5000000 hadiths qui le contredisent, mon choix est vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 09:42

Bref, il y a des progrès à faire dans la démarche de respect de la pensée différente, sans pour cela édulcorer la foi musulmane.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Unhomme



Masculin Messages : 394
Inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 10:05

nous sommes d'accords!
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 10:22

Arnaud Dumouch a écrit:
Moi je distingue islam et sectarisme mais je constate la présence d'éléments sectaires dans l'islam lui-même :

1° La certitude que toute personne qui meurt non musulmane est damnée >>> Pas mal pour un Dieu "miséricordieux" !

2° La maxime "pas de contrainte en religion" assortie de la peine de mort pour celui qui sort de l'islam pour devenir chrétien.

Commençon par le debut :
Dans la foi judaïque ,chrétienne et musulmane ce commandement est un pilier de la croyance .

"Écoute Israël, l'Éternel notre Dieu, l'Éternel est Un"
également traduit
"Écoute Israël, l'Éternel notre Dieu, l'Éternel est Unique/Lui seul."

Qu'est qui est arrivé pour que la religion du seul Dieu soit divisée !

C'est qu'on ne prend pas au serieux certaines parole de jésus qui sont dans l'évangile selon Marc par exemple !

Si c'est ton œil qui te fait tomber dans le péché, jette-le au loin; car il vaut mieux pour toi entrer avec un seul oeil dans le Royaume de Dieu que de garder les deux yeux et d'être jeté en enfer, où le ver rongeur ne meurt point et où le feu ne s'éteint jamais, Marc 9:47-48

Vous prenez cela en symbolique ..en parabole ...Mais il parle de vos propre yeux !

Vous vous accrochez à des parole qui sont une inspiration bonne ou mauvaise et vous laissez les parole de jesus ?
Citation :

« Il est lui-même [Jésus-Christ] le moyen d’apaisement pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier » (1 Jean 2.2)3.

« Dieu notre Sauveur veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2.3-4)5.
Oui certain péché seront pardonnés ,pas les péchés capitaux !
Qui sont entre autre ,le sang,le rejet du créateur,le rejet de sa parole !

Toute personne qui meurt non musulmane sera rejetée en enfer et dans quel sens ?
Si le Messager de Dieu saws a dit:« Quiconque témoigne qu'il n'y a pas d'autre Dieu qu' Allah et que Mohamed est le Messager de Dieu, et Jésus est le serviteur de Dieu et Son messager, et sa parole à Marie, et l' esprit de celui-ci, et que le Paradis est une vérité et que l'Enfer est une vérité ,entrera dans le paradis de Dieu d’après les actes qu’il faisait »

Ceci est l'Islam .

[2.62] Certes, ceux qui ont cru, ceux qui se sont judaïsés, les Nazaréens, et les Sabéens, quiconque d'entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.

Ceci est l'Islam .

[2.136] Dites: ‹Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis›.

Ceci est l'Islam .

Sortir de cette ligne et dire qu'un prophète est Dieu ou une personne divine c'est sortir de la ligne autorisé par Allah et du commandement de Dieu dans la bible ,l’Évangile e le Coran :
[5.17] Certes sont mécréants ceux qui disent: ‹Allah, c'est le Messie, fils de Marie!›

Pour la peine de mort de l'apostat elle est bien un commandement dans la bible ,si vous n'avez plus ce commandement ce serai une exception faite par la main de l'homme pour ne pas punir ceux qui ont tué le messie (et dont les musulmans n'y croient pas à sa mort )?!


Amicalement .
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 10:29

ASHTAR a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Moi je distingue islam et sectarisme mais je constate la présence d'éléments sectaires dans l'islam lui-même :

1° La certitude que toute personne qui meurt non musulmane est damnée >>> Pas mal pour un Dieu "miséricordieux" !

2° La maxime "pas de contrainte en religion" assortie de la peine de mort pour celui qui sort de l'islam pour devenir chrétien.

Commençon par le debut :
Dans la foi judaïque ,chrétienne et musulmane ce commandement est un pilier de la croyance .

"Écoute Israël, l'Éternel notre Dieu, l'Éternel est Un"
également traduit
"Écoute Israël, l'Éternel notre Dieu, l'Éternel est Unique/Lui seul."

Qu'est qui est arrivé pour que la religion du seul Dieu soit divisée !

C'est qu'on ne prend pas au serieux certaines parole de jésus qui sont dans l'évangile selon Marc par exemple !

Si c'est ton œil qui te fait tomber dans le péché, jette-le au loin; car il vaut mieux pour toi entrer avec un seul oeil dans le Royaume de Dieu que de garder les deux yeux et d'être jeté en enfer, où le ver rongeur ne meurt point et où le feu ne s'éteint jamais, Marc 9:47-48

Vous prenez cela en symbolique ..en parabole ...Mais il parle de vos propre yeux !

Vous vous accrochez à des parole qui sont une inspiration bonne ou mauvaise et vous laissez les parole de jesus ?
Nous savons COMPRENDRE, Ashtar : Nous savons que celui qui ira en enfer, c'est celui qui refusera de croire face à la vérité CLAIREMENT REVELEE, c'est à dire jusque face à Jésus apparaissant dans sa gloire devant le lit du mourant !! Là, ça change tout : C'est un acte libre car parfaitement éclairé.

Loin de nous de vous mettre en enfer, Ashtar, au prétexte que vous be seriez pas chrétien MAINTENANT, alors que la foi chrétienne n'est pas manifestée avec évidence !!

ASHTAR a écrit:

Pour la peine de mort de l'apostat elle est bien un commandement dans la bible ,si vous n'avez plus ce commandement ce serai une exception faite par la main de l'homme pour ne pas punir ceux qui ont tué le messie (et dont les musulmans n'y croient pas à sa mort )?!
Voyons Ahtar, c'est un commandement de l'époque où Dieu s'adressait à une humanité sauvage et dure, la faisant passer peu à peu à la sainteté.

A l'époque de Jésus, de tel actes sont définitivement bannis :

Citation :

Luc 9, 52 et envoya des messagers en avant de lui. S'étant mis en route, ils entrèrent dans un village samaritain pour tout lui préparer.
Luc 9, 53 Mais on ne le reçut pas, parce qu'il faisait route vers Jérusalem.
Luc 9, 54 Ce que voyant, les disciples Jacques et Jean dirent : "Seigneur, veux-tu que nous ordonnions au feu du ciel de descendre et de les consumer?"
Luc 9, 55 Mais, se retournant, il les réprimanda. spiderman 

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 13:02

Arnaud Dumouch a écrit:

ASHTAR a écrit:

Pour la peine de mort de l'apostat elle est bien un commandement dans la bible ,si vous n'avez plus ce commandement ce serai une exception faite par la main de l'homme pour ne pas punir ceux qui ont tué le messie (et dont les musulmans n'y croient pas à sa mort )?!
Voyons Ashtar, c'est un commandement de l'époque où Dieu s'adressait à une humanité sauvage et dure, la faisant passer peu à peu à la sainteté.

A l'époque de Jésus, de tel actes sont définitivement bannis :

Citation :

Luc 9, 52 et envoya des messagers en avant de lui. S'étant mis en route, ils entrèrent dans un village samaritain pour tout lui préparer.
Luc 9, 53 Mais on ne le reçut pas, parce qu'il faisait route vers Jérusalem.
Luc 9, 54 Ce que voyant, les disciples Jacques et Jean dirent : "Seigneur, veux-tu que nous ordonnions au feu du ciel de descendre et de les consumer?"
Luc 9, 55 Mais, se retournant, il les réprimanda. spiderman 

La meme demande a été faite au prophète Mohamed saws à qui l'ange Gabriel lui dit à propos de la ville du TAIF qui la rejeté et lapidé quant il est allé avec son fils adoptif leur annoncer la religion d'Allah !

Il se sont caché dans un vignoble ou travaillait un esclave chrétien qui les a bien reçu ,lorsqu'il entendu la prière du prophète saws :
« Seigneur ! Je me plains auprès de Toi de ma faiblesse, de mon impuissance et du mépris des gens pour moi. Ô Toi, le plus Clément des cléments ! Tu es le Seigneur des jugés faibles. Tu es mon Seigneur.
A qui me confies-Tu ? A un étranger hostile ou à un ennemi qui serait mon maître ? Tout cela importe peu, tant que je ne m'attire pas Ta colère car, pour moi, Ta faveur est plus vaste que tout.
Je cherche refuge auprès de la lumière de Ton visage par laquelle les ténèbres brillent et par laquelle les affaires de ce monde et celles de l'au-delà marchent bien, contre toute décharge de Ta colère sur moi. C’est toi que l’on doit satisfaire jusqu’à ce que Tu sois satisfait.
Il n'y a de force ni de puissance en dehors de Toi »



Après cette prière Gabriel est venu à lui et lui lui dit qu'Allah t'a donné la permission de les punir ,si tu veux je demande à l'ange des montagnes de les écraser sou ces deux montagnes ?
La réponse de Mohamed était :" Non je souhaite que de leur descendance sortira des gens qui adore Allah sans lui associer aucun associé!"


Le châtiment que jésus a refusé est un châtiment immédiat cher Arnaud Dumouche ,car il espérait comme son frère Mohamed après lui que ces gens seront des gens qui suivent la bonne nouvelle !

Entre Nous frère de la religion qu'est ce qui a changé dans ce bas monde ?
Ne trouve tu pas que jamais cette humanité sauvage n'a changé ? Les saints on les compte au bout des doigt ,Et tout les prophètes ne sont venu que pour un seul but celui à qui tu aspire et que j'aspire ,une humanité paisible sans crime où l'amour est la seule monnaie qui circule entre les gens !

Mais je te dis fraternellement que cela est impossible !
Car Dieu a créé le paradis pour lesbons et l'enfer pour les mauvais ...et ces deux là attendent d'd’être occupé ,ce qui sera certainement après le jugement dernier !

Mais œuvrons pour le bien et le bonheur de certains quand même ,comme disait Mohamed saws :« Facilitez les choses et ne les rendez pas pénibles, prêchez la bonne nouvelle et ne dégoûtez personne »[url=file:///C:/Documents and Settings/Dina/Mes documents/guide de l'imam/guide de l'imam finalis%C3%A9.doc#_ftn3]]Tradition qui fait l’accord de Bukhârî et Muslim][/url]. Le Messager de Dieu disait par ailleurs :« ‘Âi’sha ! Dieu est Doux (rafîq), Il aime la douceur (al-rifq) et il récompense bien plus pour son emploi que pour l’usage de la force (al-‘unf), voire que pour tout autre acte… »[url=file:///C:/Documents and Settings/Dina/Mes documents/guide de l'imam/guide de l'imam finalis%C3%A9.doc#_ftn4]]Bukhârî, n° 6528 ; Muslim, n° 2593 ; Abû Dâwud, n° 4804 ; Ibn Hibbân, n° 2/308 ; Bayhaqî, 10/193.][/url].

Citation :
emprunté d'une prêche :
Pour ce faire et susciter une telle attitude n’est possible qu’en tenant compte des buts recherchés : faciliter les choses, ne pas les rendre pénibles, supprimer les motifs de répulsion, se garder résolument d’effrayer les esprits au point de suggérer que la religion relèverait d’une phobie d’origine pathologique. L’idéal est au contraire − telle est la méthode coranique − est de citer les versets punitifs (âyât al-‘adhâb) dans un contexte coranique relatif à la bonté et au pardon divins, d’entrebâiller la porte de l’espérance en la miséricorde du Très-Haut, d’autant que nous vivons une époque dominée par des valeurs  d’anxiété, de désarroi et de troubles psychologiques. Présenter de la religion comme un remède et aussi comme une miséricorde pour les croyants, voilà la sagesse même. 
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 21:08

ASHTAR a écrit:
L'Islam:Une religion de Dieu qui fut celle de tous les prophètes et envoyé de depuis le premier homme sur terre au sceau des prophète et messager d'Allah Mohamed saws

L'islam est une religion qui a copié et volé ce qui était sur les textes des juifs et des chrétiens


... ,condamnant la perversion ,le peché ,la criminalité contre tout ce qui existe sur terre (nature et vie)

C'est bien ce qu' fait Mohamed : perversion, péché et criminalité : crimes, violation de traités et péchés (ne pas observer le délai de viduité avec Hafsa, un être humain ne peut pas faire )


L'Islam est un mode de vie meilleur ,

Oui, on le voit tous les jours...arrête de nous faire rigoler

Mais l'Islam est toujours le même,dans le Livre ,le Coran et dans la sounna (hadith et actes du prophète saws)

Sauf qu'il y a plusieurs Coran (Hafs et warch) et que l'original qui était chez Hafsa n'a pas été retenu et que Othman en a fabriqué un nouveau avec son pseudo comité de pacotille

Donc si je condamne cet acte terroriste je le condamne en tant que musulmans et je précise qu'aucun musulmans ne tolère un tel acte !Je le condamne car depuis 15 siècle NOTRE PROPHETE SAWS a condamné tout actes contre les chrétiens et les juifs alors que les moines et les prêtres sont les privilégié pour être protégés par les musulmans de leur corps et âmes selon des pactes éternels ! Et celui qui entrave ces pactes n'est plus musulmans !

Tu es en train de délirer là...Tu te prends maintenant pour Dieu pour décider qui n'est plus musulman, tu deviens mégalomane

Je ne suis ni menteur ni blasphémateur ,ni chercheur de quelques profit terrestres

Bien sûr que tu l'es et on l'a démontré plusieurs fois,... le profit que tu cherches ? faire du prosélytisme et gagner des bons points pour le paradis(hassanates)


Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 21:16

ASHTAR a écrit:

Mais œuvrons pour le bien et le bonheur de certains quand même ,comme disait Mohamed saws :« Facilitez les choses et ne les rendez pas pénibles, prêchez la bonne nouvelle et ne dégoûtez personne »[url=file:///C:/Documents and Settings/Dina/Mes documents/guide de l'imam/guide de l'imam finalis%C3%A9.doc#_ftn3]]Tradition qui fait l’accord de Bukhârî et Muslim][/url]. Le Messager de Dieu disait par ailleurs :« ‘Âi’sha ! Dieu est Doux (rafîq), Il aime la douceur (al-rifq) et il récompense bien plus pour son emploi que pour l’usage de la force (al-‘unf), voire que pour tout autre acte… »[url=file:///C:/Documents and Settings/Dina/Mes documents/guide de l'imam/guide de l'imam finalis%C3%A9.doc#_ftn4]]Bukhârî, n° 6528 ; Muslim, n° 2593 ; Abû Dâwud, n° 4804 ; Ibn Hibbân, n° 2/308 ; Bayhaqî, 10/193.][/url].
On voit que tu as dans ton PC une armoire où tu ranges tous tes documents de propagande et que tu balances sans réfléchir :
C:/Documents and Settings/Dina/Mes documents/guide de l'imam/guide...

Oui Mohamed était un homme très doux, voici la preuve :

Hadiths du SAHIH BOUKHARI (source : http://bewley.virtualave.net/index.html )

Le meurtre de Ibn Khattal :
N° 2879 - Lors de son entrée victorieuse à la Mecque, Mohamed enleva son casque et un homme vint lui dire : Ibn Khattal est accroché aux voiles de la Kaaba. Il lui répondit : « Tuez-le » (Livre 60 : Le Jihad ;Chap 166 : Sur le fait de tuer un prisonnier)
Le meurtre de Kaab ibn al-Ashraf :
N° 3811 : Le messager d’Allah a dit : Qui s’occupera de Kaab ibn al-Ashraf ? Il a insulté Allah and son Messager. (Livre 67 : Les Expeditions Chap12 : le meurtre de Kaab ibn al-Ashraf)
Il sera tué par un groupe de 5 hommes faisant semblant de vouloir lui emprunter de l’argent (la taqia ?)

Le meurtre de Abou Rafi :
3812 : Le Messager d’Allah, envoya un groupe pour Abou Rafi , Abdullah ibn 'Atik s’introduisit chez lui de nuit alors qu’il dormait et le tua.
3813 : Le Messager d’Allah, envoya des hommes pour Abou Rafi le Juif , Abdullah ibn 'Atik les commandait. Abou Rafi avait injurié le Messager d’Allah, et avait aidé des hommes contre lui… (Livre 67 : Les Expeditions ; Chap12 : le meurtre de Abou Rafi)

Rmq : Mohamed a interdit de tuer les femmes et les enfants pendant la guerre, (mais seulement pendant la guerre…)

n° 2850 : On interrogea le prophète sur le fait d’attaquer les polythéistes durant la nuit et de toucher leurs femmes et les enfants; il répondit : « ils font partie d’eux, il n’y a de protection que pour Allah et son messager » (livre 56 le jihad pour la cause d’Allah ; chap 144 Sur le fait que des enfants soient touchés lors d’une attaque de nuit)

Huit hommes ont tué le berger, volé les chamelles et sont retombés dans la mécréance. Mohamed a ordonné de leur couper les mains et les pieds ; de chauffer des clous pour leur crever les yeux et les laissa mourir de soif.
Livre 4 des ablutions Chap 66 : Sur l’urine des dromadaires
N° 231 : Des hommes tuèrent le berger de Mohamed et ont volé ses chamelles. « …Il donna l’ordre de leur couper les mains et les pieds, de leur crever les yeux et les laissa sans boire… »

Rmq : Un prophète peut-il commettre pareilles atrocités ?

Un vieillard abattu :
N° 1017 et 1020: Abdoullah a dit : En récitant la sourate An-Najm, ceux qui étaient avec le prophète se prosternèrent à l’exception d’un vieillard qui leva une poignée de sable au niveau de son front et dit : cela me suffit… Je l’ai vu après cela abattu en tant que mécréant (Livre 23 : la prosternation pendant la récitation du Coran ; Chap 1 : sur ce qui a été rapporté à propos de la prosternation et de sa sunna)

n° 2815 : le messager d’Allah a dit : j’ai été envoyé avec des paroles substantielles et j’ai vaincu par la terreur…( Livre 60 : du Jihad et des expéditions ; chap120 : Sur ces paroles du prophète : J’ai vaincu par la terreur sur une distance d’un mois de marche).
N° 328 : Le prophète a dit : « on m’a donné 5 faveurs que personne n’a eues avant moi : j’ai eu la victoire grâce à la terreur que j’inspirais sur une distance d’un mois de marche, … (Livre 7 : Les ablutions sèches)

2854 : le prophète a dit : « celui qui change sa religion tuez-le ! » (livre 56 le jihad pour la cause d’Allah ;chap 147 : sur le fait qu’on ne doit pas châtier comme le fait Allah)
Rmq : Ce hadith sera appliqué le jour de la prise de la Mecque en 630

Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 21:28

eric121 a écrit:
ASHTAR a écrit:
L'Islam:Une religion de Dieu qui fut celle de tous les prophètes et envoyé de depuis le premier homme sur terre au sceau des prophète et messager d'Allah Mohamed saws

L'islam est une religion qui a copié et volé ce qui était sur les textes des juifs et des chrétiens


... ,condamnant la perversion ,le peché ,la criminalité contre tout ce qui existe sur terre (nature et vie)

C'est bien ce qu' fait Mohamed : perversion, péché et criminalité : crimes, violation de traités et péchés (ne pas observer le délai de viduité avec Hafsa, un être humain ne peut pas faire )


L'Islam est un mode de vie meilleur ,

Oui, on le voit tous les  jours...arrête de nous faire rigoler

Mais l'Islam est toujours le même,dans le Livre ,le Coran et dans la sounna (hadith et actes du prophète saws)

Sauf qu'il y a plusieurs Coran (Hafs et warch) et que l'original qui était chez Hafsa n'a pas été retenu et que Othman en a fabriqué un nouveau avec son pseudo comité de pacotille

Donc si je condamne cet acte terroriste je le condamne en tant que musulmans et je précise qu'aucun musulmans ne tolère un tel acte !Je le condamne car depuis 15 siècle NOTRE PROPHETE SAWS a condamné tout actes contre les chrétiens et les juifs alors que les moines et les prêtres sont les privilégié pour être protégés par les musulmans de leur corps et âmes selon des pactes éternels ! Et celui qui entrave ces pactes n'est plus musulmans !

Tu es en train de délirer là...Tu te prends maintenant pour Dieu pour décider qui n'est plus musulman, tu deviens mégalomane

Je ne suis ni menteur ni blasphémateur ,ni chercheur de quelques profit terrestres

Bien sûr que tu l'es et on l'a démontré plusieurs fois,... le profit que tu cherches ? faire du prosélytisme et gagner des bons points pour le paradis(hassanates)


Quand il s'agit de religions différente adorant des dieux différent tu peux dire COPIER ,Tel le boudhisme copie du judaisme etc...
Maizs là tu est devant UN unique dieu ,ce qu'il peut dire dans un livre peut etre répété dans l'autre tel les commandements tu les trouvera dans l'AT ,le NT et le coran !

Quand à la perversion ,je ne vois pas plus perverti que toi dans cet espace ! Oser diffamer quelqu'un que tu n'a meme pas vue ni reconnu ? Tu sera condamné de faux témoignage devant la cour suprême d'Allah .

Ton ignorance dépasse les bornes ! plusieurs Coran (Hafs et warch) ???? Hafs est une sorte de lecture aussi bien que warch Qalon et autres ...mais les lettres sont inchangeable !

Pour les autres diffamations concernant ma personne ,Je demande à Allah de te punir pour chaque mot que tu m'a dit ,il est l'audient ,le juge , le puissant ,et le juste .Amen .

Je ne te verrais pas de si tôt ou peut être jamais Si Allah le veut .
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 22:12

ASHTAR a écrit:
 
eric121 a écrit:
ASHTAR a écrit:
L'Islam:Une religion de Dieu qui fut celle de tous les prophètes et envoyé de depuis le premier homme sur terre au sceau des prophète et messager d'Allah Mohamed saws

L'islam est une religion qui a copié et volé ce qui était sur les textes des juifs et des chrétiens


... ,condamnant la perversion ,le peché ,la criminalité contre tout ce qui existe sur terre (nature et vie)

C'est bien ce qu' fait Mohamed : perversion, péché et criminalité : crimes, violation de traités et péchés (ne pas observer le délai de viduité avec Hafsa, un être humain ne peut pas faire )


L'Islam est un mode de vie meilleur ,

Oui, on le voit tous les  jours...arrête de nous faire rigoler

Mais l'Islam est toujours le même,dans le Livre ,le Coran et dans la sounna (hadith et actes du prophète saws)

Sauf qu'il y a plusieurs Coran (Hafs et warch) et que l'original qui était chez Hafsa n'a pas été retenu et que Othman en a fabriqué un nouveau avec son pseudo comité de pacotille

Donc si je condamne cet acte terroriste je le condamne en tant que musulmans et je précise qu'aucun musulmans ne tolère un tel acte !Je le condamne car depuis 15 siècle NOTRE PROPHETE SAWS a condamné tout actes contre les chrétiens et les juifs alors que les moines et les prêtres sont les privilégié pour être protégés par les musulmans de leur corps et âmes selon des pactes éternels ! Et celui qui entrave ces pactes n'est plus musulmans !

Tu es en train de délirer là...Tu te prends maintenant pour Dieu pour décider qui n'est plus musulman, tu deviens mégalomane

Je ne suis ni menteur ni blasphémateur ,ni chercheur de quelques profit terrestres

Bien sûr que tu l'es et on l'a démontré plusieurs fois,... le profit que tu cherches ? faire du prosélytisme et gagner des bons points pour le paradis(hassanates)


Quand il s'agit de religions différente adorant des dieux différent tu peux dire COPIER ,Tel le boudhisme copie du judaisme etc...
Maizs là tu est devant UN unique dieu ,ce qu'il peut dire dans un livre peut etre répété dans l'autre tel les commandements tu les trouvera dans l'AT ,le NT et le coran !

Quand à la perversion ,je ne vois pas plus perverti que toi dans cet espace ! Oser diffamer quelqu'un que tu n'a meme pas vue ni reconnu ? Tu sera condamné de faux témoignage devant la cour suprême d'Allah .  
Cour suprême que personne ne verra jamais.  Donc on se moque de vos imprécations qui n'engagent que vous et ne vous mèneront nulle part...

ASHTAR a écrit:
Ton ignorance dépasse les bornes ! plusieurs Coran (Hafs et warch) ???? Hafs est une sorte de lecture aussi bien que warch Qalon et autres ...mais les lettres sont inchangeable !
Et quelle est la bonne lecture entre toutes celles-là?  Comment se fait-il qu'allah et son prophète ont été distraits au point de ne pas donner d'indications ou d'instructions claires à ce sujet?  Serait-ce parce que ni l'un ni l'autre ne sont les auteurs du texte?  Mr.Red 

ASHTAR a écrit:
Pour les autres diffamations concernant ma personne ,Je demande à Allah de te punir pour chaque mot que tu m'a dit ,il est l'audient ,le juge , le puissant ,et le juste .Amen .  
Ca illustre parfaitement la différence entre le christianisme et l'islam.  Là où un chrétien pardonnerait (ou devrait pardonner) les offenses subies et prier dieu d'en faire de même, le musulman demande à dieu de le venger.  

ASHTAR a écrit:
Je ne te verrais pas de si tôt
A mon avis, il ne perd pas grand chose...  

ASHTAR a écrit:
ou peut être jamais Si Allah le veut .  
Quelqu'un qui n'existe pas ne peut pas vouloir grand chose...


Dernière édition par Lebob le Ven 22 Nov 2013, 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14449
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: les musulmans   Ven 22 Nov 2013, 22:57

AHSTAR est un bien bon bonhomme, même si parfois il prêche un peu trop pour sa mosquée (une expression islamisée de ''prêcher pour sa paroisse). Ce qui est sûr, est qu'ASHTAR n'est pas du tout mohamed et fort heureusement.Mr.Red

PS Il est même mieux que mohamed.Pouffer de rire 
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 23 Nov 2013, 07:58

Citation :
Et quelle est la bonne lecture entre toutes celles-là?  Comment se fait-il qu'allah et son prophète ont été distraits au point de ne pas donner d'indications ou d'instructions claires à ce sujet?  Serait-ce parce que ni l'un ni l'autre ne sont les auteurs du texte?  Mr.Red 
Tu saisi la différence de lecture d'un texte en français entre un parisien et un marseillais ? c'est la même différence ,chaque région de l’Arabie avait sa prononciation !


 
Citation :
Ca illustre parfaitement la différence entre le christianisme et l'islam.  Là où un chrétien pardonnerait (ou devrait pardonner) les offenses subies et prier dieu d'en faire de même, le musulman demande à dieu de le venger.
 Tu fais l'avocat du diable ?
Il cherche toujours à me nuire personnellement .Il est dans le forum de Mario ,et là il parle convenablement ,mais ici il enlève ses rennes !
Il ne crois en Dieu ? Donc Dieu pour lui comme pour toi il n'existe pas ,et dans votre croyance mes prières ne valent rien ! Que je sois chrétien ou musulman c'est kif kif pour vous ,et pour moi même un athée est comme moi en droit devant Dieu !
Je ne dois pas lui faire du tort sinon je risque beaucoup devant Dieu !


Ou bien on se respecte ,ou bien c'est Dieu qui sera notre juge .Si vous n'acceptez pas Dieu acceptez au moins les gens comme il sont .


Citation :
A mon avis, il ne perd pas grand chose...  
Qu'en sais tu ?

 
Citation :
Quelqu'un qui n'existe pas ne peut pas vouloir grand chose...
Toi aussi tu verra la vérité que tu couvre sciemment ,qui t'a façonné jusqu'à tes emprunte digitales ?

[Coran 75.4] Mais si! Nous somme Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts..
Revenir en haut Aller en bas
eric121



Masculin Messages : 827
Inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 23 Nov 2013, 09:41

ASHTAR a écrit:
eric121 a écrit:
ASHTAR a écrit:
L'Islam:Une religion de Dieu qui fut celle de tous les prophètes et envoyé de depuis le premier homme sur terre au sceau des prophète et messager d'Allah Mohamed saws

L'islam est une religion qui a copié et volé ce qui était sur les textes des juifs et des chrétiens


... ,condamnant la perversion ,le peché ,la criminalité contre tout ce qui existe sur terre (nature et vie)

C'est bien ce qu' fait Mohamed : perversion, péché et criminalité : crimes, violation de traités et péchés (ne pas observer le délai de viduité avec Hafsa, un être humain ne peut pas faire )


L'Islam est un mode de vie meilleur ,

Oui, on le voit tous les  jours...arrête de nous faire rigoler

Mais l'Islam est toujours le même,dans le Livre ,le Coran et dans la sounna (hadith et actes du prophète saws)

Sauf qu'il y a plusieurs Coran (Hafs et warch) et que l'original qui était chez Hafsa n'a pas été retenu et que Othman en a fabriqué un nouveau avec son pseudo comité de pacotille

Donc si je condamne cet acte terroriste je le condamne en tant que musulmans et je précise qu'aucun musulmans ne tolère un tel acte !Je le condamne car depuis 15 siècle NOTRE PROPHETE SAWS a condamné tout actes contre les chrétiens et les juifs alors que les moines et les prêtres sont les privilégié pour être protégés par les musulmans de leur corps et âmes selon des pactes éternels ! Et celui qui entrave ces pactes n'est plus musulmans !

Tu es en train de délirer là...Tu te prends maintenant pour Dieu pour décider qui n'est plus musulman, tu deviens mégalomane

Je ne suis ni menteur ni blasphémateur ,ni chercheur de quelques profit terrestres

Bien sûr que tu l'es et on l'a démontré plusieurs fois,... le profit que tu cherches ? faire du prosélytisme et gagner des bons points pour le paradis(hassanates)


Quand il s'agit de religions différente adorant des dieux différent tu peux dire COPIER ,Tel le boudhisme copie du judaisme etc...
Maizs là tu est devant UN unique dieu ,ce qu'il peut dire dans un livre peut etre répété dans l'autre tel les commandements tu les trouvera dans l'AT ,le NT et le coran !

Quand à la perversion ,je ne vois pas plus perverti que toi dans cet espace ! Oser diffamer quelqu'un que tu n'a meme pas vue ni reconnu ? Tu sera condamné de faux témoignage devant la cour suprême d'Allah .

Ton ignorance dépasse les bornes ! plusieurs Coran (Hafs et warch) ???? Hafs est une sorte de lecture aussi bien que warch Qalon et autres ...mais les lettres sont inchangeable !

Pour les autres diffamations concernant ma personne ,Je demande à Allah de te punir pour chaque mot que tu m'a dit ,il est l'audient ,le juge , le puissant ,et le juste .Amen .

Je ne te verrais pas de si tôt ou peut être jamais Si Allah le veut .
Tu dis que ce qu'il peut dire dans un livre peut etre répété dans l'autre, donc tu reconnais que Mahomet a copié et volé sur les anciens textes

Ce que je dis de Mahomet c'est écrit dans vos textes que tu n'as même pas lu (Sira d'Ibn Hisham, Boukhari, Muslim, etc...) :
crimes, violation de traités et péchés (ne pas observer le délai de viduité avec Hafsa, un être humain ne peut pas le faire )

Concernant les Corans Hafs et Warh, tu mens de nouveau : car on n'a pas les mêmes lettres et les mêmes mots et tu le sais bien, je l'ai démontré plusieurs fois... si tu le demandes je peux te les montrer, j'ai même créé un topic la où tu sais qui s'intitule il existe plusieurs corans

Concernant ta personne, comme dab, tu n'as pas d'arguments car c'est toi même qui a prouvé ta mégalomanie

Qu'Allah ou que Zeus le veuille, je ne te verrais jamais et je n'ai pas envie de rencontrer une personne comme toi ; même si ysov dit que tu es même mieux que mohamed
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 23 Nov 2013, 13:45

ASHTAR a écrit:
Citation :
Et quelle est la bonne lecture entre toutes celles-là?  Comment se fait-il qu'allah et son prophète ont été distraits au point de ne pas donner d'indications ou d'instructions claires à ce sujet?  Serait-ce parce que ni l'un ni l'autre ne sont les auteurs du texte?  Mr.Red 
Tu saisi la différence de lecture d'un texte en français entre un parisien et un marseillais ? c'est la même différence ,chaque région de l’Arabie avait sa prononciation !
Peuchère! J'ignorais que la prononciation se voyait dans la façon d'écrire.

ASHTAR a écrit:
Citation :
Ca illustre parfaitement la différence entre le christianisme et l'islam.  Là où un chrétien pardonnerait (ou devrait pardonner) les offenses subies et prier dieu d'en faire de même, le musulman demande à dieu de le venger.
 Tu fais l'avocat du diable ?
Il cherche toujours à me nuire personnellement .Il est dans le forum de Mario ,et là il parle convenablement ,mais ici il enlève ses rennes !
Il ne crois en Dieu ? Donc Dieu pour lui comme pour toi il n'existe pas ,et dans votre croyance mes prières ne valent rien ! Que je sois chrétien ou musulman c'est kif kif pour vous ,et pour moi même un athée est comme moi en droit devant Dieu !
Je ne dois pas lui faire du tort sinon je risque beaucoup devant Dieu !
Et donc, puisque vous ne pouvez lui faire du tort, vous demandez à dieu de le faire pour votre compte. Engager dieu comme tueur à gages, c'est quelque chose que je n'avais pas encore vu... Mr.Red 

ASHTAR a écrit:
Ou bien on se respecte ,ou bien c'est Dieu qui sera notre juge .Si vous n'acceptez pas Dieu acceptez au moins les gens comme il sont .
Très volontiers. Pour autant qu'ils ne viennent pas me casser les noix avec leurs imprécations...

ASHTAR a écrit:

Citation :
A mon avis, il ne perd pas grand chose...  
Qu'en sais tu ?
Juste une idée comme ça
 
ASHTAR a écrit:
Citation :
Quelqu'un qui n'existe pas ne peut pas vouloir grand chose...
Toi aussi tu verra la vérité que tu couvre sciemment ,qui t'a façonné jusqu'à tes emprunte digitales ?

[Coran 75.4] Mais si! Nous somme Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts..
[/quote]
Mes gènes hérités de mes parents...
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 23 Nov 2013, 14:38

@Lebob
Dieu tueur à gage ?

[22.38] Allah prend la défense de ceux qui croient. Allah n'aime aucun traître ingrat.

[6.47] Dis: ‹Que vous en semble? Si le châtiment d'Allah vous venait à l'improviste ou au grand jour, qui seront détruits sinon les gens injustes?›

[bismillah]
18. Sourate de la Caverne (Al-Kahf)
Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

[1] Louange à Dieu qui a révélé à Son Serviteur le Coran, sans y introduire le moindre détour, [2] faisant de lui un Livre d’une parfaite droiture, afin de mettre les hommes en garde contre Ses terribles rigueurs et d’annoncer aux croyants qui font le bien une belle récompense [3] dont ils auront une jouissance éternelle ; [4] et afin aussi d’avertir ceux qui prêtent à Dieu une progéniture,
[5] alors qu’ils n’en ont aucune preuve, pas plus que n’en avaient leurs pères. Quel monstrueux blasphème et quel horrible mensonge ! [6] Tu vas peut-être te consumer de chagrin parce qu’ils se détournent de toi et refusent de croire à ce message !
[7] En vérité, Nous avons fait de ce qui existe sur la Terre une parure pour elle, afin de mettre à l’épreuve les hommes et reconnaître ceux d’entre eux qui effectuent les œuvres les plus salutaires. [8] Puis Nous transformerons tout ce décor en sol aride et en poussière.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR



Masculin Messages : 1105
Inscription : 27/02/2013

MessageSujet: Re: les musulmans   Sam 23 Nov 2013, 14:48

Citation :
Mes gènes hérités de mes parents...


Oui en effet c'est codé dans tes gènes ,mais qui est ce (...) qui a codé cela pour arriver à ce résultat ?
Et ta façon de penser ,elle est aussi codée ?
Revenir en haut Aller en bas
 
les musulmans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une révolution chez les Musulmans !!!
» La stratégie de conquête des musulmans
» Les musulmans vont hériter de l’Europe…
» Rapports sociaux entre musulmans et mécréants
» Pakistan : Un chrétien est battu à mort pour avoir utilisé une tasse réservée aux musulmans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: