DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 La poète égyptienne Fatma Naout donne son avis sur les rapports entre musulmans & chrétiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: La poète égyptienne Fatma Naout donne son avis sur les rapports entre musulmans & chrétiens   Mer 20 Mar 2013, 17:24

Je salue bien évidemment le courage de ses prises de position en faveur des Coptes. Cependant...


Je remarque qu'elle écrit deux ou trois sottises dans son analyse
1) Notamment quand elle parle en deux trois mots des nassaras, c'est bien plus complexe.

2) Ensuite elle écrit : "Ou bien quand un être méprisable se poste sur une place publique et sans aucune gêne met le feu à une bible sans qu'on lui intente par la suite un procès![/color] On le voit un mois plus tard sur sa chaîne satellitaire qu'une pétromonarchie du Golfe finance, occupé à insulter Jésus-Christ et sa mère la Sainte Vierge, la plus noble, le plus honorable et la plus pure entre toutes les femmes". Est-elle ignorante ou ment-elle ? La Bible dont dispose chrétiens et juifs est considérée comme fausse, falsifiée. C'est incroyable de lire une telle énormité alors que le NT et l'AT sont souvent interdits en public, parfois même en privé... De plus AUCUN musulman n'insulte Marie ou Isa, c'est impossible, le musulman s'en prenait à ce qui selon lui et selon l'islam constitue un mensonge sur ces deux êtres extraordinaires (Jésus Christ :l'Oint, le Messie, le Verbe Incarné, le Verbe fait chair n'est pas le Isa honoré en islam, un prophète parmi d'autres. Idem au sujet de Marie, qui est vierge, mais qui selon l'islam représente le modèle de la femme musulmane. Mais les ouvrages théologiques du christianisme qui sont les plus érudits à son sujet ne sont pas connus des musulmans, car pour eux, les chrétiens se cachent la vérité à son sujet comme au sujet de son fils qui est de nature purement humaine selon l'islam toujours). Jamais des religieux musulmans ne laisseraient un musulman insulter Isa ou Marie.

3) Elle écrit : "J'ajouterai que le musulman vertueux est affecté par deux malaises, le premier vient des souffrances endurées par son frère chrétien", c'est une position purement chrétienne, jamais l'islam orthodoxe, qu'il soit sunnite ou chiite n'a dit que le non musulman (fusse t-il chrétien) peut être considéré comme le frère en religion ou en autre chose, en islam le musulman est seulement le frère du musulman. Elle est donc ignorante et ne comprend pas que la religion qui est la sienne donne raison aux gens qu'elle entend dénoncer. C'est elle en réalité qui est dans l'erreur, et c'est bien là que se situe le drame.

4) Quant à ça : " Une question lancinante: Et si l'Évangile avait ordonné de tuer ?"... la réponse c'est qu'il n'y aurait tout simplement pas eu d'Islam. Rolling Eyes

http://www.postedeveille.ca/2013/03/egypte-une-question-lancinante-et-si-levangile-avait-ordonne-de-tuer-fatma-naout.html#more

18/03/2013
Égypte : Une question lancinante: Et si l'Évangile avait ordonné de tuer ? (Fatma Naout)

Hélios d'Alexandrie a traduit de l'arabe cet article de la journaliste et poète égyptienne Fatma Naout, une musulmane. Il a jugé cet article important parce qu'il apporte un jugement clair sur les dangers de l'islamisme.

Mme Naout voit clair, si les persécutions contre les chrétiens ne produisent pas de véritables lacs de sang, c'est que les chrétiens sont seuls à être tués. Quand les musulmans se persécutent entre eux comme en Irak, en Syrie, au Soudan et il n'y a pas si longtemps en Algérie, les morts se comptent par centaines de milliers. Elle est la seule à dénoncer sans ambigüité l'immoralité dont on sait qu'elle est authentiquement islamique. Son jugement est sans appel.





Citation :
«Devrais-je dire que nous sommes chanceux parce que les chrétiens sont pacifiques par nature et qu'ils suivent les enseignements de leurs écritures qui leur commandent d'aimer? Ou devrais-je dire aux extrémistes et aux racistes d'ici: Honte à vous?» - Fatma Naout

J'ai reçu une lettre qui m'a fait mal, elle m'a été adressée par un lecteur égyptien chrétien. Il souffre de deux maux, pas d'un seul.

Le premier nous est commun à tous, nous les égyptiens: la répression, l'injustice, la pauvreté, la faim, le meurtre, la brutalité, la torture, l'humiliation, l'immoralité du gouvernant et du gouvernement. Le second mal est celui dont souffrent les chrétiens égyptiens: Une discrimination flagrante que seuls des aveugles se permettent de nier. Cette discrimination qui naguère était pudiquement voilée aux temps de Moubarak, Sadat et Nasser, s'affiche actuellement à visage découvert, sans vergogne, avec arrogance même sous le règne des Frères musulmans, des salafistes, des extrémistes, des jihadistes, des gens du Hamas et des Qataris.

C'est pourquoi nul ne s'étonne quand un « cheikh » ou un « imam » profère en public des injures aux chrétiens les désignant, entre autres, de nassaras (nazaréens), non conscient de sa propre ignorance! En effet, il ignore l'énorme différence entre ces deux religions, la chrétienne et la nazaréenne; cette dernière était pratiquée du temps du prophète Mahomet et elle a cessé d'exister peu de temps après. C'est de ses adeptes que le coran a parlé quand il a fait allusion aux nassaras de Najran. Quant aux chrétiens égyptiens contemporains, leur foi est différente. Tout chrétien est en mesure de rédiger un article détaillé sur le sujet, expliquant au public égyptien la différence entre ces deux religions, afin de dissiper toute confusion. C'est la raison pour laquelle les coptes se fâchent quand ils se font appeler nassaras.


Citation :
«Emplois disponibles, chrétiens s'abstenir»

Ces temps-ci il n'est pas inhabituel de lire certaines annonces dont voici un exemple: «Emplois disponibles, chrétiens s'abstenir» et ce au mépris des lois du travail. Nul ne trouve étrange qu'une chrétienne subisse des coups ou qu'elle se fasse tondre les cheveux parce qu'elle ne porte pas le hijab! Ou bien quand un être méprisable se poste sur une place publique et sans aucune gêne met le feu à une bible sans qu'on lui intente par la suite un procès! On le voit un mois plus tard sur sa chaîne satellitaire qu'une pétromonarchie du Golfe finance, occupé à insulter Jésus-Christ et sa mère la Sainte Vierge, la plus noble, le plus honorable et la plus pure entre toutes les femmes.

La loi sert à assurer le minimum sur le plan de la moralité publique, mais c'est la conscience individuelle qui permet d'assurer le niveau le plus élevé de la moralité. Si la conscience individuelle et la loi viennent à manquer, alors la société ne tarde pas à tomber dans un abîme d'indignité, c'est dans cette réalité que nous vivons à présent.

J'en viens à la lettre douloureuse que le citoyen chrétien m'a fait parvenir, je vous la transmets telle quelle sans modification:

Madame Fatma Naout, Saviez-vous de quoi tout chrétien aurait envie? Il aurait envie que soit écrit dans son évangile: Tu tueras et Tu terroriseras. Ou bien Tu brandiras ton épée et tu égorgeras! Mais, nous les chrétiens, sommes incapables de riposter parce que rien de cela n'est écrit dans nos textes sacrés. Nous sommes dans l'incapacité de devenir des extrémistes parce que Dieu ne l'a pas ordonné. Il nous a simplement dit d'aimer nos ennemis et de bénir ceux qui nous maudissent.

Citation :
"c'est que nous parlons avec la langue de l'amour et qu'on nous répond par la langue du meurtre"

Mais où trouverons-nous l'énergie pour aimer quand on nous maltraite de cette façon? Comment, face à quelqu'un qui se fait un devoir de nous tuer, pouvons-nous nous astreindre au devoir de l'aimer? Mais nous allons aimer, Madame, parce que Dieu nous le commande et nous continuerons à aimer et à prier parce qu'il nous a été dit de prier pour ceux qui nous font du mal. Je vous écris parce que notre voix ne se fait entendre nulle part, nous parlons et c'est comme si nous parlions une autre langue; c'est que nous parlons avec la langue de l'amour et qu'on nous répond par la langue du meurtre, nous sommes vraiment rendus à bout!

Citation :
«nous parlons avec la langue de l'amour et on nous répond par la langue du meurtre, nous sommes vraiment rendus à bout!»

C'est ainsi que la lettre se termine, et moi je dis à son expéditeur: je conçois à quel point vous pouvez être à bout, comme je l'ai dit au début de cet article, le chrétien souffre de deux maux et non d'un seul. J'ajouterai que le musulman vertueux est affecté par deux malaises, le premier vient des souffrances endurées par son frère chrétien, le second est en lien avec les tourments que lui fait subir sa propre conscience, parce que l'agresseur hélas est comme lui musulman.

Et avant qu'un objecteur pédant me dise que l'ancien testament est plein de violences et de sang et c'est sans doute vrai, je réponds que l'auteur de la lettre a parlé de l'Évangile dont il suit les enseignements. Évangile est un mot d'origine grec qui veut dire «bonne nouvelle» et cela concerne seulement le nouveau testament.

Même si la foi chrétienne repose sur la sainte bible qui comprend l'ancien et le nouveau testament, il reste que l'ancien testament contient des récits historiques où l'on trouve des prophéties concernant l'avènement du Christ et sa naissance d'une vierge. Quant aux commandements que le chrétien doit suivre, ils tirent leur source de l'enseignement de Jésus-Christ tel qu'il est consigné dans l'évangile dans lequel on ne peut retracer le moindre verset violent. C'est le but de la lettre. Dans ce livre on peut lire un commandement net et clair ne recelant aucune ambigüité: « aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites le bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous font du mal et qui vous rejettent. »

Et à présent je m'adresse à l'opinion publique: faites avec moi un effort d'imagination.

Si l'Évangile avait prescrit de répliquer au préjudice par le préjudice, et à la violence par la violence, mon Dieu! Quelle serait la largeur des lacs de sang qui en résulteraient? À Dieu ne plaise, l'Égypte entière se noierait dans le sang!

Devrais-je dire que nous sommes chanceux parce que les chrétiens sont pacifiques par nature et qu'ils suivent les enseignements de leurs écritures qui leur commandent d'aimer? Ou devrais-je dire aux extrémistes et aux racistes d'ici: Honte à vous?

Source : Cairo-Now (http://www.cairo-now.com/news-13-22358.html), mars 2013. Traduction de l'arabe par Hélios d'Alexandrie pour Poste de veille
Revenir en haut Aller en bas
Iweus



Masculin Messages : 12
Inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: La poète égyptienne Fatma Naout donne son avis sur les rapports entre musulmans & chrétiens   Mer 20 Mar 2013, 21:11

Globalement d'accord avec l'analyse, en ajoutant de sérieuses réserves quant au point numéro quatre.
Muhamad par bien des aspects, s'inscrit dans la tradition messianique. Je ne pense pas qu'une quelconque prescription du meurtre aurait fondamentalement changé la nature des sourates ou les aurait rendues obsolètes.
Le Qur'an par sa dichotomie montre clairement la fracture entre la partie idéologique mécquoise et la seconde médinoise - dictée par des contingences de conquête et de coercition sociale. Si l'Évangile avait ordonné de tuer, les sourates mécquoises s'en trouveraient simplement un peu plus violentes, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
 
La poète égyptienne Fatma Naout donne son avis sur les rapports entre musulmans & chrétiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui me donne son avis sur des questions pour entretien EAF?
» Résurrection de la chair chez les Chrétiens et les Egyptiens...
» Petites phrases de nos chers profs/chargés de TD
» Le pape donne aux chrétiens la clé pour lutter contre les tentations du démon
» Cherche 2 sortes de praticiens: psy et couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: