DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Jeu 07 Mar 2013, 22:25



Dieu aime tous les hommes de la même façon, de quelque religion qu'ils soient : toutes les religions sont bonnes. C'est ce qu'on en fait, en bien ou en mal, qui compte.

Bien sûr nous avons tous nos préjugés sur les autres religions, moi le premier. Mais je crois – j'en suis même quasiment certain – que chrétiens et musulmans sont "à armes égales". Exemple, je prends mon cas personnel, je suis catholique. D'accord, je pense avoir plus de "données de base" qu'un musulman – et un musulman pensera qu'il a "plus de données" que moi – mais ces "données" m'obligent beaucoup, ça exige de moi de très gros efforts. Or je ne les fais pas tous loin de là. Donc, où est mon mérite ?

Maintenant le musulman, et quelques uns des avantages qu'il peut trouver dans sa religion :

–Je ne crois pas me tromper en disant qu'en général, les musulmans prient beaucoup plus que les chrétiens – et cela leur est compté par Dieu.

– Leur prière les aide à discerner : en lisant le coran, le bon musulman retient ce qui est bon. Ce qui est contradictoire, il ne va en prendre que ce qui est bon. Ce qui ne lui convient pas, soit il le laisse de côté, soit il peut penser qu'il y a une explication ou une autre et il ne va pas en faire son credo.

– Donc on peut dire je crois, que, exactement comme le chrétien, le musulman apprend à discerner, avec l'aide de l'Esprit qui prie en lui. Tout comme le chrétien doit beaucoup apprendre à discerner en lisant la Bible, qui paraît parfois d'une difficulté insurmontable. Les deux livres ont de très grandes difficultés dans leurs approches respectives.

– Je pense connaître pas mal d'avantages à lire la bible. Je ne connais pas suffisamment le coran, mais (même si je ne pense pas, en tant que catholique, qu’il ait été inspiré par Gabriel), je suis certain qu’il y a aussi de très gros avantages à apprendre à bien interpréter le coran. J’ai souvent entendu sur les ondes de véritables musulmans qui en auraient appris à plus d’un "catholique".

Pour résumer, le plus important est de croire en un Dieu unique, un Dieu Amour, un Dieu miséricordieux, un Dieu Tout-Puissant.

* Nous catholiques croyons comme vous que Dieu est Unique, même s’il se révèle en trois personnes. Et nous n’adorons pas la Sainte Vierge ! Nous l’aimons beaucoup, nous la vénérons, nous la prions, elle qui prie Dieu sans cesse pour nous, elle qui fait tout ce que veut le Père mais jamais plus.

Nous disons pour cela qu’elle est corédemptrice, mais elle n’est pas rédemptrice comme l’est le Christ, elle est juste pour nous d’une aide considérable car elle peut demander beaucoup à son Fils, qui l’aime d’un amour filial – et même plus. Mais elle ne demande jamais à son Fils, plus qu’il ne pourrait accepter en raison de notre manque de charité, de fidélité.

Il n’y a qu’un seul rédempteur pour nous : le Christ (qui, pour moi, agit aussi dans le cœur du musulman – comme chez tout homme).

Il y a aussi beaucoup d’autres mérites chez le musulman :

– Par exemple celui d’avoir à supporter les conséquences des excès de ceux qui se prétendent musulmans mais qui ont laissé l’orgueil les dominer. Ce ne sont plus là des musulmans, ce sont des fanatiques ; mais des insensés il y en a partout, et pas seulement dans la religion (la religion n’est souvent qu’un prétexte).

– Par exemple aussi, l’amalgame qui est fait souvent entre islam et islamisme. Même des philosophes réputés (athées) se laissent entraîner à de tels amalgames, de telles dérives. Cet amalgame fait beaucoup de tort aux musulmans, et cela aussi, ils doivent le supporter.

–… ?



Conclusion : qui aura eu le plus de mérite ? C'est l'homme qui aura mis l'amour dans son coeur, tout simplement. Qu'il soit chrétien, musulman, ou athée.



Dernière édition par Petit messager le Jeu 07 Mar 2013, 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Jeu 07 Mar 2013, 22:29

I love you
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Jeu 07 Mar 2013, 22:54

Petit messager a écrit:
toutes les religions sont bonnes. C'est ce qu'on en fait, en bien ou en mal, qui compte.

Je ne crois pas qu'il faille présenter les choses comme cela.

Il faut dire : "il y a du bon dans toutes les religions", notamment quand ces religions enseignent les 10 commandements où l'amour de Dieu et du prochain. Voilà ce qu'il y a de bon dans la religion musulmane. Jésus, quand il découvre que ce jeune homme riche pratique les 10 commandements de l'amour, il le regarde avec bienveillance, avec amour. Et il rajoute : "si tu veux être parfait .... suis-moi".

Ce qui manque aux religions qui ne sont pas chrétiennes, c'est cet invitation à suivre Jésus, à pratiquer TOUT ce que Jésus a prescrit de faire, notamment communier à sa chair et à son sang en mangeant le pain de l'Eucharistie, le Pain de Vie.

Ces religions ne conduisent pas à l'union totale et transformante avec Dieu, que Jésus est venu accomplir pour nous : l'alliance nouvelle et éternelle scellée en son sang. Elles permettent de s'approcher de Dieu, mais pas d'être uni intimement à Dieu, de déjà entrer dans la vie éternelle avec Jésus.

Et ce n'est pas parce que dans l'Eglise catholique on peut déjà entrer dans la Vie éternelle avec Dieu que cela empêche l'ennemi de semer de l'ivraie et d'enfanter des sujets du mauvais. Quand un prêtre, par exemple, pèche gravement, où un laïc, il sers le mauvais, il est sujet du mauvais.

Dans l'Eglise catholique, on n'est pas tous des saints. Certains sont sujets du mauvais ; d'autre sont sur le chemin de la sainteté et d'autre ont déjà reçu cette sainteté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 00:33

petero a écrit:
Petit messager a écrit:
toutes les religions sont bonnes. C'est ce qu'on en fait, en bien ou en mal, qui compte.

Je ne crois pas qu'il faille présenter les choses comme cela.

Il faut dire : "il y a du bon dans toutes les religions", notamment quand ces religions enseignent les 10 commandements où l'amour de Dieu et du prochain. Voilà ce qu'il y a de bon dans la religion musulmane. Jésus, quand il découvre que ce jeune homme riche pratique les 10 commandements de l'amour, il le regarde avec bienveillance, avec amour. Et il rajoute : "si tu veux être parfait .... suis-moi".

Ce qui manque aux religions qui ne sont pas chrétiennes, c'est cet invitation à suivre Jésus, à pratiquer TOUT ce que Jésus a prescrit de faire, notamment communier à sa chair et à son sang en mangeant le pain de l'Eucharistie, le Pain de Vie.

Ces religions ne conduisent pas à l'union totale et transformante avec Dieu, que Jésus est venu accomplir pour nous : l'alliance nouvelle et éternelle scellée en son sang. Elles permettent de s'approcher de Dieu, mais pas d'être uni intimement à Dieu, de déjà entrer dans la vie éternelle avec Jésus.

Et ce n'est pas parce que dans l'Eglise catholique on peut déjà entrer dans la Vie éternelle avec Dieu que cela empêche l'ennemi de semer de l'ivraie et d'enfanter des sujets du mauvais. Quand un prêtre, par exemple, pèche gravement, où un laïc, il sers le mauvais, il est sujet du mauvais.

Dans l'Eglise catholique, on n'est pas tous des saints. Certains sont sujets du mauvais ; d'autre sont sur le chemin de la sainteté et d'autre ont déjà reçu cette sainteté.

Eh bien mon cher Petero, sur ce point nous sommes en léger désaccord. Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes - même si je pense en effet que la religion catholique est la plus complète, et celle que je préfère et de loin. Je dirais qu'elle serait "la meilleure" si tous les chrétiens la pratiquaient à peu près convenablement. Mais combien le font ? Quel pourcentage prie ? Combien pratiquent le sacrement de Pénitence ? Quel pourcentage, qui communie, s'est auparavant confessé ? (ça ne dépasse peut-être pas les 2 ou 3 %) ; et c'est grave. Car cette communion n'a pas de valeur, je dirai même qu'elle n'est pas bonne et peut même être mauvaise.

C'est dans ce que produit une religion qu'elle acquiert de la valeur. Tous les musulmans ou presque pratiquent le ramadan, prient beaucoup et souvent ensemble (c'est très important).

Petero a écrit : Ce qui manque aux religions qui ne sont pas chrétiennes, c'est cet invitation à suivre Jésus, à pratiquer TOUT ce que Jésus a prescrit de faire, notamment communier à sa chair et à son sang en mangeant le pain de l'Eucharistie, le Pain de Vie.]

PM : Ce qui manque à la religion chrétienne, aux chrétiens, c'est ce que je disais plus haut, ils ne se confessent pratiquement plus.

Petero a écrit : Ces religions ne conduisent pas à l'union totale et transformante avec Dieu, que Jésus est venu accomplir pour nous : l'alliance nouvelle et éternelle scellée en son sang. Elles permettent de s'approcher de Dieu, mais pas d'être uni intimement à Dieu, de déjà entrer dans la vie éternelle avec Jésus.

PM : Combien de chrétiens dans ces conditions peuvent-ils être rapidement conduits à à l'union totale et transformante avec Dieu ? Très peu à mon avis. Et qui nous dit qu'un bon musulman, s'il vit dans l'amour et la charité avec ses frères en aimant Dieu de toute son âme, de tout son coeur, n'est pas pleinement dans l'amour de Dieu ? Et qu'il ne sera pas très vite uni intimement à Dieu ?

Je suis sûr que Dieu qui est juste prend en compte tous les paramètres. Pour le Père, ce n'est pas la religion qui compte, c'est l'amour. Et peut-on imaginer un Dieu qui préférerait accueillir très vite un catholique et moins vite un musulman ? Ne donnera-t-il pas au musulman les grâces dont son lieu de naissance et son éducation l'auraient privé ? Il les donnera !

Je continuerai de réfléchir sur le sujet.



Dernière édition par Petit messager le Ven 08 Mar 2013, 08:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 01:49

Petit messager a écrit:


– Leur prière les aide à discerner : en lisant le coran, le bon musulman retient ce qui est bon. Ce qui est contradictoire, il ne va en prendre que ce qui est bon. Ce qui ne lui convient pas, soit il le laisse de côté, soit il peut penser qu'il y a une explication ou une autre et il ne va pas en faire son credo.

Un musulman qui ferait ça est pas un vrai musulman, car l'islam interdit d'être sélectif.

Citation :
– Donc on peut dire je crois, que, exactement comme le chrétien, le musulman apprend à discerner, avec l'aide de l'Esprit qui prie en lui. Tout comme le chrétien doit beaucoup apprendre à discerner en lisant la Bible, qui paraît parfois d'une difficulté insurmontable. Les deux livres ont de très grandes difficultés dans leurs approches respectives.

Un musulman qui apprend à discerner avec l'aide de l'Esprit sera obligatoirement infiniment plus conforme aux évangiles que le coran et les hadiths.
Pour le chrétien, le principe que la Bible serait d'une difficulté grande n'est pas cela en réalité. Les enseignements du Christ sont très claires et pour ce qui est de l'AT, rien ne doit contredire le Christ, ses accomplissements, car ces éléments là sont devenus caducs.

Citation :
– Je pense connaître pas mal d'avantages à lire la bible. Je ne connais pas suffisamment le coran, mais (même si je ne pense pas, en tant que catholique, qu’il ait été inspiré par Gabriel), je suis certain qu’il y a aussi de très gros avantages à apprendre à bien interpréter le coran.

Vous devriez lire beaucoup du coran et des hadiths, car vous verriez que sous des dehors éclatants, il y a beaucoup de noirceurs mauvaises en dedans, dans les détails, ce qui modifierait énormément votre discours ici.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 09:25

ysov a écrit:
Petit messager a écrit:


– Leur prière les aide à discerner : en lisant le coran, le bon musulman retient ce qui est bon. Ce qui est contradictoire, il ne va en prendre que ce qui est bon. Ce qui ne lui convient pas, soit il le laisse de côté, soit il peut penser qu'il y a une explication ou une autre et il ne va pas en faire son credo.

Un musulman qui ferait ça est pas un vrai musulman, car l'islam interdit d'être sélectif.

Je crois cher ysov que vous vous enchaînez aux mots. Etes-vous dans la tête d'un musulman ?

Vous êtes bien sélectif dans votre jugement des hommes. Vous semblez ignorer toute la profondeur que le musulman peut trouver dans de nombreux et magnifiques passages du coran. Vous-même, avez-vous déjà médité sur cette profondeur ? Ou n’avez-vous médité que sur les passages qui ne vous convenaient pas ? Pensez-vous que le Père méprise la prière, la méditation et les œuvres du musulman ? Pensez-vous que le musulman s’en nourrit pas ? Prenez-vous les musulmans sont des idiots ? Prenez-vous les catholiques pour des saints ? On dirait bien.

Si je vous suis, aucun musulman ne serait un bon musulman... Les musulmans qui font cela sont de vrais croyants, de vrais musulmans. Attention aussi à ne pas se donner facilement bonne conscience. C'est très facile, savez-vous. Beaucoup plus qu'on ne le croit. Que connaissez-vous du Plan de Dieu ? En êtes-vous l'auteur ? Lisez-vous dans le cœur des hommes ? Pensez-vous donc que le Père ne bénit pas le musulman qui prie Allah ? Pensez-vous qu'Il a ôté à ses enfants musulmans tout discernement ?

Puis-je vous poser une question personnelle ? Comment pratiquez-vous le culte catholique ? Pratiquez-vous le sacrement de Réconciliation ? de me répondre


:sts: :jesus: queen

Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 13:43

Petit messager a écrit:
Eh bien mon cher Petero, sur ce point nous sommes en léger désaccord. Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes - même si je pense en effet que la religion catholique est la plus complète, et celle que je préfère et de loin. Je dirais qu'elle serait "la meilleure" si tous les chrétiens la pratiquaient à peu près convenablement.

Aurais-tu oublier, Petit Messager, que ce n'est pas notre pratique religieuse qui fait que notre religion est bonne ; c'est parce que dans notre religion, Jésus nous fait entrer dans la Nouvelle Alliance scellée en son sang, il nous fait entrer dans la Vie éternelle avec Lui, il nous sauve du péché et de la mort ; il nous réconcilie avec Dieu.

L'oeuvre que Jésus réalise n'est pas moins bonne parce que de nombreux baptisés ne pratiquent plus où nombre de pratiquants ne reçoivent plus le sacrement de réconciliation.

Petit Messager a écrit:
Mais combien le font ? Quel pourcentage prie ? Combien pratiquent le sacrement de Pénitence ? Quel pourcentage, qui communie, s'est auparavant confessé ? (ça ne dépasse peut-être pas les 2 ou 3 %) ; et c'est grave. Car cette communion n'a pas de valeur, je dirai même qu'elle n'est pas bonne et peut même être mauvaise.

Idem pour la communion. Dans ce sacrement c'est Jésus qui se donne ; c'est Lui qui donne toute sa valeur au don qu'il nous fait de lui-même et ce n'est pas parce qu'on ne s'est pas confessé avant de communier, que le don de Jésus pers de sa valeur ; que le don que Jésus nous fait est plus mauvais.

C'est l'effet que va produire en nous qui sera moins bon ; qui ne portera pas les fruits escomptés.

Petit Messager a écrit:
C'est dans ce que produit une religion qu'elle acquiert de la valeur. Tous les musulmans ou presque pratiquent le ramadan, prient beaucoup et souvent ensemble (c'est très important).

La religion catholique n'acquiert pas de la valeur en fonction de ce qu'elle produit ; elle porte en elle Jésus-Christ, le trésor qu'Il nous demande de rechercher ; sa valeur c'est ce trésors qu'est Jésus vivant en elle.

Petero a écrit : Ce qui manque aux religions qui ne sont pas chrétiennes, c'est cet invitation à suivre Jésus, à pratiquer TOUT ce que Jésus a prescrit de faire, notamment communier à sa chair et à son sang en mangeant le pain de l'Eucharistie, le Pain de Vie.]

Petit Messager a écrit:
Et qui nous dit qu'un bon musulman, s'il vit dans l'amour et la charité avec ses frères en aimant Dieu de toute son âme, de tout son coeur, n'est pas pleinement dans l'amour de Dieu ? Et qu'il ne sera pas très vite uni intimement à Dieu ?

Pour être uni intimement à Dieu, il faut s'unir à Jésus, au Corps de Jésus, devenir un seul Corps avec Lui, une seul chair. On est uni intimement à Dieu quand on a en soi la Vie de son Fils Jésus et que nous sommes mus par son Esprit ; quand nous sommes un seul coeur et un seul esprit avec Lui.

Celui qui ne participe pas au sacrement de l'Eucharistie, ne peut avoir la vie de Dieu, la Vie éternelle en Lui, Jésus présent intimement en Lui avec le Père. Les musulmans ne peuvent pas être unis intimement à Dieu, car ils ne communient pas au Corps de Jésus, à sa Vie et ne font pas sa volonté. Ils vivent certains commandements de Dieu et de fait sont unis par la volonté avec Dieu quand ils vivent ces commandements. Mais pour être uni intimement à Dieu, il faut manger sa chair et son sang, devenir un seul corps, un seul coeur et un seul Esprit avec Lui.

[quote="Petit Messager"]Je suis sûr que Dieu qui est juste prend en compte tous les paramètres. Pour le Père, ce n'est pas la religion qui compte, c'est l'amour.

C'est quelque chose qu'il te reste, visiblement, à découvrir. On ne peut s'unir intimement à Dieu avec l'amour humain. On ne peut s'unir à Lui, qui est divin, qu'avec la Charité, l'Amour divin qui jaillit du Coeur transpercé de Jésus pour être répandu en nos coeurs, afin que nous aimions de cet Amour. je l'ai déjà expliqué, c'est la rançon que Jésus nous verse pour notre libération.

Petit Messager a écrit:
Et peut-on imaginer un Dieu qui préférerait accueillir très vite un catholique et moins vite un musulman ? Ne donnera-t-il pas au musulman les grâces dont son lieu de naissance et son éducation l'auraient privé ? Il les donnera !

Ce musulman, tout comme le catholique pas pratiquant, il sera accueilli par Jésus qui l'invitera à le suivre en acceptant de faire toute sa volonté.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 14:07

[quote="Petit messager"]
ysov a écrit:
Petit messager a écrit:


– Leur prière les aide à discerner : en lisant le coran, le bon musulman retient ce qui est bon. Ce qui est contradictoire, il ne va en prendre que ce qui est bon. Ce qui ne lui convient pas, soit il le laisse de côté, soit il peut penser qu'il y a une explication ou une autre et il ne va pas en faire son credo.

Un musulman qui ferait ça est pas un vrai musulman, car l'islam interdit d'être sélectif.

Citation :
Je crois cher ysov que vous vous enchaînez aux mots. Etes-vous dans la tête d'un musulman ?

Vous êtes bien sélectif dans votre jugement des hommes. Vous semblez ignorer toute la profondeur que le musulman peut trouver dans de nombreux et magnifiques passages du coran. Vous-même, avez-vous déjà médité sur cette profondeur ? Ou n’avez-vous médité que sur les passages qui ne vous convenaient pas ? Pensez-vous que le Père méprise la prière, la méditation et les œuvres du musulman ? Pensez-vous que le musulman s’en nourrit pas ? Prenez-vous les musulmans sont des idiots ? Prenez-vous les catholiques pour des saints ? On dirait bien.

Moi je parle de la religion et non des musulmans. Seriez vous apte à faire cette distinction de votre côté? Seulement le contenu de ce paragraphe me fait douter de cela. JE LE RÉPÈTE, un musulman qui fera fi des laideurs coraniques et des hadiths, sera beaucoup plus près des évangiles et heureusement qu'il y en a!

Citation :
Si je vous suis, aucun musulman ne serait un bon musulman... Les musulmans qui font cela sont de vrais croyants, de vrais musulmans. Attention aussi à ne pas se donner facilement bonne conscience. C'est très facile, savez-vous. Beaucoup plus qu'on ne le croit. Que connaissez-vous du Plan de Dieu ? En êtes-vous l'auteur ? Lisez-vous dans le cœur des hommes ? Pensez-vous donc que le Père ne bénit pas le musulman qui prie Allah ? Pensez-vous qu'Il a ôté à ses enfants musulmans tout discernement ?
Toujours cette tendance à mélanger entre une religion est leurs fidèles. JE LE RÉPÈTE, un musulman qui fera fi des prescriptions préjudiciables soit en acte ou en vision des choses, sera tout aussi agréable à Dieu que n'importe quel chrétien qui applique les évangiles, mais ce que je vous faire entrer dans votre cerveau, est que l'islam interdit à un musulman d'être sélectif ainsi sur ses prescriptions. Maintenant, faites un effort de vraiment décanter les écrits islamiques afin de filtrer
les aspects préjudiciables et faites de même avec les évangiles, vous en viendrez au même constat.

Avant de répondre à votre question, je vais vous en poser une. Selon vous, qui est le plus important aujourd'hui, l'AT ou le NT? Qui est l'autorité aujourd'hui, est-ce Moïse ou Jésus-Christ?

Citation :
Puis-je vous poser une question personnelle ? Comment pratiquez-vous le culte catholique ? Pratiquez-vous le sacrement de Réconciliation ? de me répondre :sts: :jesus: queen

Je vais à la messe une fois par semaine, je consacre en moyenne 16 heures par semaine en tant qu'auxiliaire de l'Ordre de Malte afin de prendre soins des personnes âgées soit en institution ou dans leur domicile. J'ai trois copains musulmans et connaissent mes considérations à propos de leur religion, mais comme ils sont très sains dans leur manière de voir les choses, ils sont très agréable à Dieu, j'en suis le premier convaincu.

Tant qu'à votre dernière question, le sacrement de Réconciliation est pratiqué évidemment de ma part, mais si votre question est en lien avec ce forum, alors là vous êtes en dehors de la plaque, car un forum est conçu non pas pour la réconciliation mais pour exprimer ses convictions et en débattre s'il le faut. Si vous voyez dans un forum un milieu de réconciliation, alors vous êtes dans les patates, vous êtes sans le savoir une grenouille qui veut devenir un boeuf.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11981
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 14:15

Petit messager a écrit:

Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes
Comme le culte de Baal ou la religion des atzèques (sacrifices humains)??????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:36

petero a écrit:
Petit messager a écrit:
Eh bien mon cher Petero, sur ce point nous sommes en léger désaccord. Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes - même si je pense en effet que la religion catholique est la plus complète, et celle que je préfère et de loin. Je dirais qu'elle serait "la meilleure" si tous les chrétiens la pratiquaient à peu près convenablement.

Aurais-tu oublier, Petit Messager, que ce n'est pas notre pratique religieuse qui fait que notre religion est bonne ; c'est parce que dans notre religion, Jésus nous fait entrer dans la Nouvelle Alliance scellée en son sang, il nous fait entrer dans la Vie éternelle avec Lui, il nous sauve du péché et de la mort ; il nous réconcilie avec Dieu.

Bon, soyons précis. Un "catholique" par exemple, qui se dit "bon catholique', mais qui ne pratique pas sa religion - offices, sacrements, etc., qui oarle beaucoup mais ne fait "rien" de ce qui lui est demandé, s'en vante même pafois, en tire de l'orgueil, est-il est un vrai cathoplique ? Réponse : non. Je crois même que je lui préfère souvent un bon athée non hypocrite.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:36

RenéMatheux a écrit:
Petit messager a écrit:

Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes
Comme le culte de Baal ou la religion des atzèques (sacrifices humains)??????

Un peu de sérieux René.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:37

petero a écrit:
L'oeuvre que Jésus réalise n'est pas moins bonne parce que de nombreux baptisés ne pratiquent plus où nombre de pratiquants ne reçoivent plus le sacrement de réconciliation.

Ai-je dit le contraire ?

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:41

Petit messager a écrit:
petero a écrit:
Petit messager a écrit:
Eh bien mon cher Petero, sur ce point nous sommes en léger désaccord. Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes - même si je pense en effet que la religion catholique est la plus complète, et celle que je préfère et de loin. Je dirais qu'elle serait "la meilleure" si tous les chrétiens la pratiquaient à peu près convenablement.

Aurais-tu oublier, Petit Messager, que ce n'est pas notre pratique religieuse qui fait que notre religion est bonne ; c'est parce que dans notre religion, Jésus nous fait entrer dans la Nouvelle Alliance scellée en son sang, il nous fait entrer dans la Vie éternelle avec Lui, il nous sauve du péché et de la mort ; il nous réconcilie avec Dieu.

Bon, soyons précis. Un "catholique" par exemple, qui se dit "bon catholique', mais qui ne pratique pas sa religion - offices, sacrements, etc., qui oarle beaucoup mais ne fait "rien" de ce qui lui est demandé, s'en vante même pafois, en tire de l'orgueil, est-il est un vrai cathoplique ? Réponse : non. Je crois même que je lui préfère souvent un bon athée non hypocrite.


Et celui qui se dit catholique mais n'obéit pas à la sainte Église catholique (et au Christ, par le fait même, car la Tête et le Corps forment un tout), est-il un vrai catholique ? Moi, je dit non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:43

petero a écrit:
Idem pour la communion. Dans ce sacrement c'est Jésus qui se donne ; c'est Lui qui donne toute sa valeur au don qu'il nous fait de lui-même et ce n'est pas parce qu'on ne s'est pas confessé avant de communier, que le don de Jésus pers de sa valeur ; que le don que Jésus nous fait est plus mauvais.

C'est l'effet que va produire en nous qui sera moins bon ; qui ne portera pas les fruits escomptés.

Bien sûr que si, le don de Jésus perd de sa valeur si nous le recevons sans en être dignes. Le don de Jésus est toujours aussi bon, merveilleux, mais par manque de lucidité,par inconscoence, nous en faisons un objet de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:52

petero a écrit:
Petero a écrit : Ce qui manque aux religions qui ne sont pas chrétiennes, c'est cet invitation à suivre Jésus, à pratiquer TOUT ce que Jésus a prescrit de faire, notamment communier à sa chair et à son sang en mangeant le pain de l'Eucharistie, le Pain de Vie.]

Petit Messager a écrit:
Et qui nous dit qu'un bon musulman, s'il vit dans l'amour et la charité avec ses frères en aimant Dieu de toute son âme, de tout son coeur, n'est pas pleinement dans l'amour de Dieu ? Et qu'il ne sera pas très vite uni intimement à Dieu ?

Pour être uni intimement à Dieu, il faut s'unir à Jésus, au Corps de Jésus, devenir un seul Corps avec Lui, une seul chair. On est uni intimement à Dieu quand on a en soi la Vie de son Fils Jésus et que nous sommes mus par son Esprit ; quand nous sommes un seul coeur et un seul esprit avec Lui.

Celui qui ne participe pas au sacrement de l'Eucharistie, ne peut avoir la vie de Dieu, la Vie éternelle en Lui, Jésus présent intimement en Lui avec le Père. Les musulmans ne peuvent pas être unis intimement à Dieu, car ils ne communient pas au Corps de Jésus, à sa Vie et ne font pas sa volonté. Ils vivent certains commandements de Dieu et de fait sont unis par la volonté avec Dieu quand ils vivent ces commandements. Mais pour être uni intimement à Dieu, il faut manger sa chair et son sang, devenir un seul corps, un seul coeur et un seul Esprit avec Lui.


Donc pour vous, une personne dans un pays éloigné, dans une région non catholique, qui n'aurait jamais entendu parler du sacrement de l'Euchatistie, qui serait une personne exemplaire, une très bonne personne à la moralité exemplaire, qui pourrait même donner sa vie en rançon pour tous les habitants de son village, cette personne donc, n'aurait pas la Vie éternelle en Lui ? Certainement elle l'aurait. A plus forte raison un musulman qui est un très bon pratiquant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 16:56

Simon1976 a écrit:
Petit messager a écrit:
petero a écrit:
Petit messager a écrit:
Eh bien mon cher Petero, sur ce point nous sommes en léger désaccord. Je crois en effet que TOUTES le religions sont bonnes - même si je pense en effet que la religion catholique est la plus complète, et celle que je préfère et de loin. Je dirais qu'elle serait "la meilleure" si tous les chrétiens la pratiquaient à peu près convenablement.

Aurais-tu oublier, Petit Messager, que ce n'est pas notre pratique religieuse qui fait que notre religion est bonne ; c'est parce que dans notre religion, Jésus nous fait entrer dans la Nouvelle Alliance scellée en son sang, il nous fait entrer dans la Vie éternelle avec Lui, il nous sauve du péché et de la mort ; il nous réconcilie avec Dieu.

Bon, soyons précis. Un "catholique" par exemple, qui se dit "bon catholique', mais qui ne pratique pas sa religion - offices, sacrements, etc., qui oarle beaucoup mais ne fait "rien" de ce qui lui est demandé, s'en vante même pafois, en tire de l'orgueil, est-il est un vrai cathoplique ? Réponse : non. Je crois même que je lui préfère souvent un bon athée non hypocrite.


Et celui qui se dit catholique mais n'obéit pas à la sainte Église catholique (et au Christ, par le fait même, car la Tête et le Corps forment un tout), est-il un vrai catholique ? Moi, je dit non.

Il se ment à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 18:24

Petit messager a écrit:
Donc pour vous, une personne dans un pays éloigné, dans une région non catholique, qui n'aurait jamais entendu parler du sacrement de l'Euchatistie, qui serait une personne exemplaire, une très bonne personne à la moralité exemplaire, qui pourrait même donner sa vie en rançon pour tous les habitants de son village, cette personne donc, n'aurait pas la Vie éternelle en Lui ? Certainement elle l'aurait. A plus forte raison un musulman qui est un très bon pratiquant.

Et comment pourrait-il l'avoir en Lui sans manger le Pain qui donne la Vie éternelle, Jésus se donnant à nous dans le Saint Sacrement. C'est bien Jésus qui nous prévient : "6 51 Je suis le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais. Et même, le pain que je donnerai, c'est ma chair pour la vie du monde." 6 58 Voici le pain descendu du ciel; il n'est pas comme celui qu'ont mangé les pères et ils sont morts; qui mange ce pain vivra à jamais. 6 53 Alors Jésus leur dit "En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. 6 54 Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour."

Remarque comme Jésus insiste. 3 fois de suite il nous dit que celui qui mangera le pain qu'il donnera, sa chair, il a la vie éternelle en Lui et il vivra à jamais. Celui qui n'en mangera pas, n'aura pas la Vie éternelle en Lui.

On peut être quelqu'un de très bien, un musulman très bon, un boudhiste très bon, un athée très bon, si on ne participe pas au repas pascal de Jésus, en mangeant le pain de Vie qu'il nous donne et en buvant son sang donné sous l'espère du vin, alors non, on aura pas la Vie éternelle en soi. Ce qui ne nous empêchera pas, le jour où on rencontrera Jésus et qu'il nous accueillera dans son Royaume, son Eglise du Ciel, au purgatoire, de recevoir la Vie éternelle en nous, d'entrer en communion de vie avec Jésus et le Père, au fur et à mesure que notre âme y sera préparé et que l'Esprit Saint nous transformera pour que nous puissions recevoir cette Vie éternelle, cette Vie de l'Eternelle donnée dans la grâce, sans qu'elle nous fasse du mal.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 18:30

On peut être quelqu'un de très bien, un musulman très bon, un boudhiste très bon, un athée très bon, si on ne participe pas au repas pascal de Jésus, en mangeant le pain de Vie qu'il nous donne et en buvant son sang donné sous l'espère du vin, alors non, on aura pas la Vie éternelle en soi.

On peut être quelqu'un de très bien, un catholique très bon, participant au repas pascal de Jésus, en mangeant le pain de Vie qu'il nous donne et en buvant son sang donné sous l'espère du vin, alors non en proférant de tels blasphèmes, on aura pas la Vie éternelle en soi.

Petero nous sommes tous fils de Dieu. Et il se moque de vos classifications absurdes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 19:37

Non ce n'est en aucun cas un blasphème adamev, vous êtes encore excessif, mais je vous rejoins sur le fait que nous sommes tous des enfants de Dieu.

Quant aux paroles de Jésus : "Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle", il faudrait peut-être les examiner de très, très près. Mais déjà, je dirais que s'il suffisait d'avaler l'hostie pour avoir la vie éternelle... Et s'il suffisait de l'avaler une seule fois... Il y a bien des façons de communier au corps et au sang du Christ. Certains le font correctement mais bien peu je crois en ayant une conscience parfaite du don de Dieu - je suis de ceux-là. D'autres le font dans la plus complète indifférence. D'autres encore sont en communion profonde avec le Christ alors même qu'ils n'ont jamais entendu parler de Jésus. C'est une vraie communion.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 19:50

ysov a écrit:

Moi je parle de la religion et non des musulmans. Seriez vous apte à faire cette distinction de votre côté? Seulement le contenu de ce paragraphe me fait douter de cela. JE LE RÉPÈTE, un musulman qui fera fi des laideurs coraniques et des hadiths, sera beaucoup plus près des évangiles et heureusement qu'il y en a!

Pas d'accord. C’est en partie une bagarre de mots mais pas seulement. Soyons précis.

– Je préfère personnellement et de loin la religion catholique pour maintes raisons : la Bible, le Sauveur, la Vierge Marie, les sacrements, etc.

– Je fais la distinction entre :
1) Ce qu'est la religion chrétienne chez une minorité de chrétiens : un don merveilleux.
2) Ce qu'est la religion chrétienne chez la majorité des chrétiens : un moyen de se donner bonne conscience, une religion qui se croit de loin supérieure à la religion musulmane, avec un grand manque de lucidité et beaucoup de suffisance – voire plus ; et une façade très souvent.

Une religion est bonne quand elle produit beaucoup de fruits. Et qu'on ne me fasse pas le coup de l'islamisme, parce qu'alors je ferais valoir ce qu'ont fait les évangélistes aux Etats-Unis et en particulier un certain George Bush fils. Je ferais valoir aussi les effets de toute la pornographie de nos pays occidentaux, toute leur hypocrisie, tous leurs égoïsmes. Je ferais valoir aussi tous les divorces en Europe et en Amérique, tous les avortements en France et ailleurs. Et je ferais valoir toute cette dépravation des mœurs. Voulez-vous que j'en rajoute ? Non je n'en rajouterai pas, ça suffit comme ça.



Il ne faudrait pas croire non plus que si la doctrine chrétienne est très complète, elle est facile à mettre en pratique, bien au contraire. La doctrine est à mon avis parfaite – ou peu s'en faut. La religion, elle, laisse beaucoup à désirer.

La doctrine chrétienne est pour moi la meilleure – et de loin, je dois dire – mais la religion chrétienne – dont la religion catholique – est censée relier les hommes. Hors ces hommes pour la plupart l’ont quittée, et un pourcentage non négligeable qui y sont encore s’entredéchirent parfois avec autant de vigueur que des païens bornés.

Tout est dans la Révélation chrétienne. Hors nous l’avons bradée, et nous la bradons de plus en plus. Dieu qui connaît le cœur de l’homme, Dieu qui sonde les cœurs et les reins, Dieu qui savait ce que l’on ferait de son message, Dieu a suscité il y a 15 siècles une autre religion avec Mahomet. Cette religion ne pouvait par son contenu propre apporter des choses nouvelles à la Révélation. Mais comme le message du Christ allait être de moins en moins reçu, Dieu a mis un aiguillon dans le flanc de la religion catholique.

La religion musulmane, Dieu l’a bénie. Dieu bénit les musulmans, comme il bénit les chrétiens. Jean-Paul II a embrassé le coran. Moi aussi j’embrasse le coran qui fait tant de bons musulmans.


@ Simon1976
Simon, si ton compatriote Marc Ouellet venait à me demander d'aller à Rome, tu lui dirais que ça m’est impossible, je suis trop occupé à essayer de ramener un petit peu à la raison des troupeaux entiers de moutons égarés. Et la tâche et si ardue qu'elle me paraît impossible. Merci Simon.

:mdr: :mdr: :mdr:


clown




Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 20:10

Petit messager a écrit:

@ Simon1976
Simon, si ton compatriote Marc Ouellet venait à me demander d'aller à Rome, tu lui dirais que ça m’est impossible, je suis trop occupé à essayer de ramener un petit peu à la raison des troupeaux entiers de moutons égarés. Et la tâche et si ardue qu'elle me paraît impossible. Merci Simon.

:mdr: :mdr: :mdr:


clown





Il dirait peut-être: "Laisse-les, Dieu s'en chargera." Laughing
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 20:23

[quote="Petit messager"]D'autres encore sont en communion profonde avec le Christ alors même qu'ils n'ont jamais entendu parler de Jésus. C'est une vraie communion.

C'est une communion de volonté et pas une union intime réalisée par la Vie reçue dans le Pain de Vie.

Si vous ne croyez pas dans la parole de Jésus qui nous dit que celui qui ne le mange pas n'aura pas la vie en lui, à votre guise.

Dans ce cas, pas besoin d'aller communier au Corps et au sang de Jésus. Pourquoi s'embêter, puisqu'en se contentant de vivre les commandements de l'amour de Dieu et du prochain, on peut obtenir la même union avec Dieu.

Jésus s'est bien embêté en instituant ce sacrement qui n'est pas nécessaire pour être uni à Dieu totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 20:31

petero a écrit:
Petit messager a écrit:
D'autres encore sont en communion profonde avec le Christ alors même qu'ils n'ont jamais entendu parler de Jésus. C'est une vraie communion.

C'est une communion de volonté et pas une union intime réalisée par la Vie reçue dans le Pain de Vie.


C'est une communion qui vient du coeur, c'est la seule communion possible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 20:40

petero a écrit:

Si vous ne croyez pas dans la parole de Jésus qui nous dit que celui qui ne le mange pas n'aura pas la vie en lui, à votre guise.
Dans ce cas, pas besoin d'aller communier au Corps et au sang de Jésus. Pourquoi s'embêter, puisqu'en se contentant de vivre les commandements de l'amour de Dieu et du prochain, on peut obtenir la même union avec Dieu.

– Il y a différentes façons de « manger » Jésus. « Manger » Jésus, c’est se nourrir de Dieu, chercher le plus posible à vivre dans la vérité.

– Si j’étais un athée, un bon athée, une très bonne personne, je n’aurais pas à communier. Mais étant catholique, à partir du moment où le Christ me demande de communier et surtout à partir du moment où je sais que c’est très important, puisqu’il le dit et que je sais que le Christ est présent dans l'hostie consacrée, alors, si je ne le faisais pas, je me fourvoierais, car ce serait un reniement de ma part.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 20:41

Petit messager a écrit:


Dieu aime tous les hommes de la même façon, de quelque religion qu'ils soient : toutes les religions sont bonnes. C'est ce qu'on en fait, en bien ou en mal, qui compte.

Bien sûr nous avons tous nos préjugés sur les autres religions, moi le premier. Mais je crois – j'en suis même quasiment certain – que chrétiens et musulmans sont "à armes égales". Exemple, je prends mon cas personnel, je suis catholique. D'accord, je pense avoir plus de "données de base" qu'un musulman – et un musulman pensera qu'il a "plus de données" que moi – mais ces "données" m'obligent beaucoup, ça exige de moi de très gros efforts. Or je ne les fais pas tous loin de là. Donc, où est mon mérite ?

Maintenant le musulman, et quelques uns des avantages qu'il peut trouver dans sa religion :

–Je ne crois pas me tromper en disant qu'en général, les musulmans prient beaucoup plus que les chrétiens – et cela leur est compté par Dieu.

– Leur prière les aide à discerner : en lisant le coran, le bon musulman retient ce qui est bon. Ce qui est contradictoire, il ne va en prendre que ce qui est bon. Ce qui ne lui convient pas, soit il le laisse de côté, soit il peut penser qu'il y a une explication ou une autre et il ne va pas en faire son credo.

– Donc on peut dire je crois, que, exactement comme le chrétien, le musulman apprend à discerner, avec l'aide de l'Esprit qui prie en lui. Tout comme le chrétien doit beaucoup apprendre à discerner en lisant la Bible, qui paraît parfois d'une difficulté insurmontable. Les deux livres ont de très grandes difficultés dans leurs approches respectives.

– Je pense connaître pas mal d'avantages à lire la bible. Je ne connais pas suffisamment le coran, mais (même si je ne pense pas, en tant que catholique, qu’il ait été inspiré par Gabriel), je suis certain qu’il y a aussi de très gros avantages à apprendre à bien interpréter le coran. J’ai souvent entendu sur les ondes de véritables musulmans qui en auraient appris à plus d’un "catholique".

Pour résumer, le plus important est de croire en un Dieu unique, un Dieu Amour, un Dieu miséricordieux, un Dieu Tout-Puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 20:49

Zlitni mon frère, j'apprécie beaucoup. Dieu te bénisse, toi et tous les tiens.

:angebig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 21:08

salam petero
petero a écrit:
Je ne crois pas qu'il faille présenter les choses comme cela.
Il faut dire : "il y a du bon dans toutes les religions", notamment quand ces religions enseignent les 10 commandements où l'amour de Dieu et du prochain. Voilà ce qu'il y a de bon dans la religion musulmane. Jésus, quand il découvre que ce jeune homme riche pratique les 10 commandements de l'amour, il le regarde avec bienveillance, avec amour. Et il rajoute : "si tu veux être parfait .... suis-moi".
ne l'oublie pas car le musulman pratique les dogmes de trois religions Jésus nous dit dans ces versets qu’il n’est pas venu pour abolir les enseignements contenus dans l’ancien testament.
Lévitique chapitre 11 verset 7 à 8, dans Éphésiens chapitre 5 verset 18, 1 Corinthiens chapitre 11 verset 6, Luc chapitre 2 verset 21, Luc chapitre 24 verset 36
petero a écrit:
Ce qui manque aux religions qui ne sont pas chrétiennes, c'est cet invitation à suivre Jésus, à pratiquer TOUT ce que Jésus a prescrit de faire, notamment communier à sa chair et à son sang en mangeant le pain de l'Eucharistie, le Pain de Vie.
non merci on est bien et on sera a merveille

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 21:23

Comment peux-tu dire que vous allez bien sans communier au corps et au sang du Christ, remède d'immortalité et antidote pour ne pas mourir (Ignace d'Antioche) ?

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 21:32

ysov a écrit:

Vous devriez lire beaucoup du coran et des hadiths, car vous verriez que sous des dehors éclatants, il y a beaucoup de noirceurs mauvaises en dedans, dans les détails, ce qui modifierait énormément votre discours ici.
peuxs tu nous expliquer c'est quoi un hadith et pourquoi les hadits
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 21:36

Simon1976 a écrit:
Comment peux-tu dire que vous allez bien sans communier au corps et au sang du Christ, remède d'immortalité et antidote pour ne pas mourir (Ignace d'Antioche) ?

:sts:

Je"réponds" avant zlitni: beh déjà on peut dire que plein de gens communient à l'église et ne vont pas bien pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 21:44

Ils n'en sentent pas les effets immédiatement... ce n'est pas comme avaler deux pilules pour soulager le mal de tête. :help:
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 22:42

zlitni a écrit:
ne l'oublie pas car le musulman pratique les dogmes de trois religions Jésus nous dit dans ces versets qu’il n’est pas venu pour abolir les enseignements contenus dans l’ancien testament.

Jésus est venu pour "accomplir" et pas "mettre en pratique" comme le traduise les musulmans. Jésus a accompli la Loi et les prophètes, ce qui veut dire qu'il a réaliser ce à quoi préparait la Loi et les prophètes, l'union définitive de l'homme avec Dieu ; union, alliance nouvelle et éternelle scellée en son sang.

C'est quand même étonnant que les musulmans ne parlent jamais de cette alliance nouvelle et éternelle que Jésus scella en son sang ?

C'est ce sang qu'il nous invite à boire, sous les espèces du vin, pour que nous ayons la vie éternelle en nous, la vie de l'Eternel Dieu.

Les musulmans pratiquent l'Ancien Testament et ils ignorent le Nouveau Testament donné avec la Nouvelle Alliance ; les Nouvelles recommandations de Jésus.

Zlitni a écrit:
non merci on est bien et on sera a merveille

Dommage que vous n'acceptiez pas d'entrer avec Jésus et tous ses disciples, dans le Royaume de Dieu !! Mais cela viendra en son temps, je peux te l'assurer.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 23:03

Petit messager a écrit:

La doctrine chrétienne est pour moi la meilleure – et de loin, je dois dire – mais la religion chrétienne – dont la religion catholique – est censée relier les hommes. Hors ces hommes pour la plupart l’ont quittée, et un pourcentage non négligeable qui y sont encore s’entredéchirent parfois avec autant de vigueur que des païens bornés.

Tout est dans la Révélation chrétienne. Hors nous l’avons bradée, et nous la bradons de plus en plus. Dieu qui connaît le cœur de l’homme, Dieu qui sonde les cœurs et les reins, Dieu qui savait ce que l’on ferait de son message, Dieu a suscité il y a 15 siècles une autre religion avec Mahomet. Cette religion ne pouvait par son contenu propre apporter des choses nouvelles à la Révélation. Mais comme le message du Christ allait être de moins en moins reçu, Dieu a mis un aiguillon dans le flanc de la religion catholique.

Vous êtes dans la confusion. Vous faites confusion entre Christianisme et catholicisme qui n'en n'est qu'une fraction et abusivement la religion institutionnelle. Il y a 15 siècles Dieu a suscité 2 religions et non une. La musulmane et le catholicisme romain (qui a absorbé l'église chrétienne des premiers siècles).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Ven 08 Mar 2013, 23:18

Je ne fais pas de confusion. Il est vrai que j'aurais pu mettre "doctrine catholique", mais pour moi, le vrai chrétien est le catholique - et encore : le très fervent catholique - ce dont je ne saurais me prévaloir car ce serait bien prétentieux.

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 03:40

[quote="Petit messager"]
ysov a écrit:

Moi je parle de la religion et non des musulmans. Seriez vous apte à faire cette distinction de votre côté? Seulement le contenu de ce paragraphe me fait douter de cela. JE LE RÉPÈTE, un musulman qui fera fi des laideurs coraniques et des hadiths, sera beaucoup plus près des évangiles et heureusement qu'il y en a!

Citation :
Pas d'accord. C’est en partie une bagarre de mots mais pas seulement. Soyons précis.

– Je préfère personnellement et de loin la religion catholique pour maintes raisons : la Bible, le Sauveur, la Vierge Marie, les sacrements, etc.

– Je fais la distinction entre :
1) Ce qu'est la religion chrétienne chez une minorité de chrétiens : un don merveilleux.
2) Ce qu'est la religion chrétienne chez la majorité des chrétiens : un moyen de se donner bonne conscience, une religion qui se croit de loin supérieure à la religion musulmane, avec un grand manque de lucidité et beaucoup de suffisance – voire plus ; et une façade très souvent.

Ce que la religion chrétienne prescrit est entre autre justement de ne pas s'enfler d'orgueil, de snobisme. Par contre, vous mettez votre tête dans le sable quand nous abordons l'islam avec ses prescriptions préjudiciables, contraires aux enseignements du Christ. Insister à le nier comme vous semblez le faire laisse songeur.

Citation :
Une religion est bonne quand elle produit beaucoup de fruits. Et qu'on ne me fasse pas le coup de l'islamisme, parce qu'alors je ferais valoir ce qu'ont fait les évangélistes aux Etats-Unis et en particulier un certain George Bush fils. Je ferais valoir aussi les effets de toute la pornographie de nos pays occidentaux, toute leur hypocrisie, tous leurs égoïsmes. Je ferais valoir aussi tous les divorces en Europe et en Amérique, tous les avortements en France et ailleurs. Et je ferais valoir toute cette dépravation des mœurs. Voulez-vous que j'en rajoute ? Non je n'en rajouterai pas, ça suffit comme ça.

Premièrement le divorce qui se pratique en occident est-t-il permis par les évangiles? Les écrits islamiques le permettent par contre. Pour ce qui est de la pornographie, je vous fais remarquer qu'au moyen-orient dès le XVIIe siècle vit apparaître les fameuses danseuses du ventre afin d'exciter les sheiks et les autres. Donc, en matière de lascivité érotique, nous en avons pas à leur en montrer. Mr.Red

Citation :
Il ne faudrait pas croire non plus que si la doctrine chrétienne est très complète, elle est facile à mettre en pratique, bien au contraire. La doctrine est à mon avis parfaite – ou peu s'en faut. La religion, elle, laisse beaucoup à désirer.

La doctrine chrétienne est pour moi la meilleure – et de loin, je dois dire – mais la religion chrétienne – dont la religion catholique – est censée relier les hommes. Hors ces hommes pour la plupart l’ont quittée, et un pourcentage non négligeable qui y sont encore s’entredéchirent parfois avec autant de vigueur que des païens bornés.

A vous lire, vous semblez user d'une vision plutôt ''romantique'' de la société catholique d'autrefois. Les gens allaient à l'église comme des troupeaux, mais de la saleté il y en avait, pas seulement aujourd'hui, mais la seule différence est qu'autrefois tout était caché. Prenez les scandales de pédophilies parmi les communautés religieuses de frères et prêtres, la majorité de ces scandales ont eu cours des années avant le concile Vatican II! De l'inceste il y en a eu régulièrement et j'en passe.

Citation :
La religion musulmane, Dieu l’a bénie. Dieu bénit les musulmans, comme il bénit les chrétiens. Jean-Paul II a embrassé le coran. Moi aussi j’embrasse le coran qui fait tant de bons musulmans.

Jamais j'embrasserai le coran mais paix aux musulmans de bonne volonté et si vous vous l'embrassez le coran, alors symboliquement vous faites une grosse erreur. Je dirais même que vous êtes un peu dangereux de diffuser des choses comme ça. Embrassez-le ce coran qui contient des prescriptions ANTI CHRISTIQUES, vous saisissez? Mais non malheureusement.


Citation :
je suis trop occupé à essayer de ramener un petit peu à la raison des troupeaux entiers de moutons égarés.

Des musulmans vous qualifient sans doute étant vous même un mouton, surtout que vous faites un peu de prostitution intellectuelle en donnant une valeur comme ça au coran qui contient des choses qui bafouent le Christ.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14443
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 03:47

zlitni a écrit:
ysov a écrit:

Vous devriez lire beaucoup du coran et des hadiths, car vous verriez que sous des dehors éclatants, il y a beaucoup de noirceurs mauvaises en dedans, dans les détails, ce qui modifierait énormément votre discours ici.
peuxs tu nous expliquer c'est quoi un hadith et pourquoi les hadits

Toi cesse de te défiler et réponds à mes dix questions puisées du coran et des hadiths, sinon basta je veux rien savoir de toi.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 10:12

Petit messager a écrit:
Je ne fais pas de confusion. Il est vrai que j'aurais pu mettre "doctrine catholique", mais pour moi, le vrai chrétien est le catholique - et encore : le très fervent catholique - ce dont je ne saurais me prévaloir car ce serait bien prétentieux.

Sauf à s'entendre sur le sens du terme un "vrai chrétien" est nécessairement "catholique". L'inverse...??? Un vrai catholique n'est pas nécessairement chrétien. Il suffit de lire ce forum et quelques autres pour s'en convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 10:56

"Un vrai catholique n'est pas nécessairement chrétien"

S'il n'est pas chrétien, il n'est pas non plus catholique, vrai ou pseudo...
Revenir en haut Aller en bas
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 10:56

adamev a écrit:
Petit messager a écrit:
Je ne fais pas de confusion. Il est vrai que j'aurais pu mettre "doctrine catholique", mais pour moi, le vrai chrétien est le catholique - et encore : le très fervent catholique - ce dont je ne saurais me prévaloir car ce serait bien prétentieux.

Sauf à s'entendre sur le sens du terme un "vrai chrétien" est nécessairement "catholique". L'inverse...??? Un vrai catholique n'est pas nécessairement chrétien. Il suffit de lire ce forum et quelques autres pour s'en convaincre.

Le vrai catholique c'est celui qui est en vérité avec le Christ et avec l'Eglise catholique, qui participe à la vie de l'Eglise catholique, la vie du Christ et qui avec le Christ et l'Eglise catholique, l'ensemble des fidèles unis au papes, évêques, prêtre, diacres, annoncent la bonne nouvelle, évangélisent.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:10

Cécile a écrit:
"Un vrai catholique n'est pas nécessairement chrétien"

S'il n'est pas chrétien, il n'est pas non plus catholique, vrai ou pseudo...

Pourtant sur ce forum et ailleurs nombreux ceux qui se disent catholiques... et qui pratiquent le faux témoignage, l'amalgame, l'exclusion, le mépris... ce qui n'est pas chrétien. On peut donc se dire catholique sans être chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:13

petero a écrit:
adamev a écrit:
Petit messager a écrit:
Je ne fais pas de confusion. Il est vrai que j'aurais pu mettre "doctrine catholique", mais pour moi, le vrai chrétien est le catholique - et encore : le très fervent catholique - ce dont je ne saurais me prévaloir car ce serait bien prétentieux.

Sauf à s'entendre sur le sens du terme un "vrai chrétien" est nécessairement "catholique". L'inverse...??? Un vrai catholique n'est pas nécessairement chrétien. Il suffit de lire ce forum et quelques autres pour s'en convaincre.

Le vrai catholique c'est celui qui est en vérité avec le Christ et avec l'Eglise catholique, qui participe à la vie de l'Eglise catholique, la vie du Christ et qui avec le Christ et l'Eglise catholique, l'ensemble des fidèles unis au papes, évêques, prêtre, diacres, annoncent la bonne nouvelle, évangélisent.

Certes mais comme dans votre esprit et votre lettre Eglise catholique = église romaine... qui pratique le mensonge, l'exclusion, l'anathème... voir message précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:15

adamev a écrit:
Cécile a écrit:
"Un vrai catholique n'est pas nécessairement chrétien"

S'il n'est pas chrétien, il n'est pas non plus catholique, vrai ou pseudo...

Pourtant sur ce forum et ailleurs nombreux ceux qui se disent catholiques... et qui pratiquent le faux témoignage, l'amalgame, l'exclusion, le mépris... ce qui n'est pas chrétien. On peut donc se dire catholique sans être chrétien.

Adamev,

Un vrai catholique croit que Dieu proposera son salut à tout homme.

Il croit que vos oeuvres de bonté à vous, Adamev, seront bénies de Dieu.

Et il croit que le pardon vous sera aussi proposé, comme aux catholiques, pour vos faux témoignages, vos amalgames, vos propres exclusions, vos tentations de mépris...

Qui entrera le plus vite au Ciel ? Celui qui arrivera face au Christ avec le coeur le plus vrai, reconnaissant d'abord en lui-même le péché.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
petero



Masculin Messages : 8227
Inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:26

adamev a écrit:
Certes mais comme dans votre esprit et votre lettre Eglise catholique = église romaine...

Et pourquoi ceux qui ont fondé l'Eglise Orthodoxe n'ont-ils pas appelé leur église : "Eglise catholique orthodoxe ?
Et pour quoi ceux qui ont fondé l'Eglise Réformée n'ont-ils pas appelé leur église : "Eglise catholique réformée ?" et ....

C'est quand même drôle que quelqu'un qui ne veut pas se dire catholique orthodoxe ou catholique réformé revendique d'être catholique !!!

Si ces églises ont fait le choix dans leur titre, de ne pas porter le nom de catholique, c'est parce qu'ils ne voulaient pas être confondus avec l'église catholique. C'est que dans leur esprit, ils ne se considéraient pas comme étant catholique. Ce qui veut dire que pour eux, à ce moment là, catholiques=romaine.

C'est la raison pour laquelle je ne dis jamais = l'Eglise catholique romaine, mais l'Eglise catholique, car c'est la seul Eglise qui soit, par le nom, resté catholique ; qui n'a pas eu honte de se dire catholique.

En refusant de porter dans leur titre le nom de "catholique", tous ces autres religions se sont exclues elles-même de l'Eglise catholique.

Si vraiment elles se sentent catholique, alors qu'elles changent de nom et se fasse reconnaître, par leur nom, comme étant des églises catholiques.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12257
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:28

Vous me parlez de croyances.... alors que je vous parle de mise en actes.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:29

[quote]
petero a écrit:
adamev a écrit:
Certes mais comme dans votre esprit et votre lettre Eglise catholique = église romaine...

Et pourquoi ceux qui ont fondé l'Eglise Orthodoxe n'ont-ils pas appelé leur église : "Eglise catholique orthodoxe ?
Et pour quoi ceux qui ont fondé l'Eglise Réformée n'ont-ils pas appelé leur église : "Eglise catholique réformée ?" et ....

Parce que aucune de ces Eglises n'a cru que Dieu proposera son salut A TOUS LES HOMMES (Catholicos = Universel).


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 11:56

ysov a écrit:
Jamais j'embrasserai le coran mais paix aux musulmans de bonne volonté et si vous vous l'embrassez le coran, alors symboliquement vous faites une grosse erreur. Je dirais même que vous êtes un peu dangereux de diffuser des choses comme ça. Embrassez-le ce coran qui contient des prescriptions ANTI CHRISTIQUES, vous saisissez? Mais non malheureusement.

Ce qui signifie, que Jean-Paul II a lui aussi commis une grosse erreur. Eh bien je me réjouis de "commettre la même erreur" que Jean-Paul II sunny


Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 12:04

Petit messager a écrit:
ysov a écrit:
Jamais j'embrasserai le coran mais paix aux musulmans de bonne volonté et si vous vous l'embrassez le coran, alors symboliquement vous faites une grosse erreur. Je dirais même que vous êtes un peu dangereux de diffuser des choses comme ça. Embrassez-le ce coran qui contient des prescriptions ANTI CHRISTIQUES, vous saisissez? Mais non malheureusement.

Ce qui signifie, que Jean-Paul II a lui aussi commis une grosse erreur. Eh bien je me réjouis de "commettre la même erreur" que Jean-Paul II sunny



Jean-Paul II n'a pas commis d'erreur. Il a fait un geste que beaucoup n'ont pas pu comprendre, et comme souvent quand on ne comprend pas, on rejette la faute sur l'auteur du geste.
Cela me rappelle un collègue qui avait dit d'un autre : "il est c.. X, je ne comprends rien à ce qu'il dit" !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28495
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 12:57

Arnaud Dumouch a écrit:
petero a écrit:
adamev a écrit:
Certes mais comme dans votre esprit et votre lettre Eglise catholique = église romaine...

Et pourquoi ceux qui ont fondé l'Eglise Orthodoxe n'ont-ils pas appelé leur église : "Eglise catholique orthodoxe ?
Et pour quoi ceux qui ont fondé l'Eglise Réformée n'ont-ils pas appelé leur église : "Eglise catholique réformée ?" et ....

Parce que aucune de ces Eglises n'a cru que Dieu proposera son salut A TOUS LES HOMMES (Catholicos = Universel).


Les anglicans se disent catholiques et réformés.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80827
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites   Sam 09 Mar 2013, 13:15

Simon1976 a écrit:


Les anglicans se disent catholiques et réformés.

Dans la mesure où ils ont intégré la théologie luthérienne du salut par la foi seule, et qu'ils n'ont pas intégré que le Christ proposait à tout homme d'avoir la foi à l'heure de la mort, ils ne sont pas catholiques (universels) et ils ne peuvent que conclure ceci : Dieu prédestine à l'enfer des gens qui meurent sans avoir reçu la foi ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Christianisme et islam : à chaque religion ses qualités et ses mérites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le calvaire d’un converti au christianisme en terre d’islam
» Entretien avec Rémi Brague sur le dialogue entre christianisme et islam
» L'Islam est ma religion
» L'Islam est la religion du juste milieu
» Allan KARDEC et les religions: Le christianisme, l'islam, le bouddhisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: