DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 13:38

Je mets ici l'intégralité d'un courrier adressé le 28/02/2013, au Forum ND de Fatima http://www.fatima.be/fr/forum/note41.html
il va à contre courant du concert de louanges universel; je dois dire que je partage son interrogation fondamentale


◄ FORUM ET DÉBATS
DROIT D'EXPRESSION

.

Contribution : n° 41
Date: 02/03/2013
Nom: Corinne Revol.
Sujet: 28 Février 2013, 20 heures et 1 seconde :
le siège de Pierre devient vacant, suite à la démission de Benoît XVI.



28 FEVRIER 2013, 20 HEURES ET 1 SECONDE



Le siège de Pierre est désormais vacant, suite au départ de Benoît XVI.

Lorsque j’ai appris sa renonciation, le 11 février dernier, fête de Notre-Dame de Lourdes, j’ai immédiatement pensé que c’était sans doute un coup de la Sainte Vierge, mécontente de voir que ses demandes de Fatima (1917), de Pontevedra 1925) et de Tuy (1929) n’avançaient toujours pas, et que, excédée, elle avait dû obtenir de son Divin Fils qu’il écarte son Vicaire pour le remplacer par quelqu’un de plus favorable.

En clair, moi, jeune catholique de base, priant beaucoup pour le Saint-Père, comme la petite Jacinthe nous l’a demandé, j’ai osé la pensée iconoclaste suivante qui va à l’encontre du concert de louanges universel en provenance de tous les ennemis de l’Eglise, relayé par ces grands pharisiens modernes que sont les médias, prisonniers de la fausse pensée unique universelle, selon le génial concept de Jean-François Kahn : « Bon débarras. Le successeur ne pourra pas être pire ! ».

Je m’explique. Vu du Ciel, à partir de cette grille de lecture ignorée de façon quasi universelle, par les journalistes catholiques comme athées, le bilan de Benoît XVI est le suivant :

1.La dévotion réparatrice des premiers samedis n’est toujours pas approuvée.
2. La Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n’est toujours pas faite.
3. Les demandes de Notre-Dame de Fatima sont toujours aussi méprisées.

Près d’un siècle après (!), on ne peut donc pas dire que les affaires du Ciel aient avancé. Je ne m’étonne donc nullement de voir des foyers d’incendie s’allumer un peu partout dans le monde, sans que personne ne puisse les circonvenir, surtout pas ce « machin » impuissant qu’est l’O.N.U.. D’où mon évaluation de ce Pontificat qui a duré 8 ans, ce qui lui laissait tout le temps nécessaire pour adopter cette géopolitique céleste : 0 sur 20.

Que ceux qui seront scandalisés par la brutalité de ce qui précède méditent la parole de Jésus rapportée par Saint Luc : « Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous ! C’est de cette manière, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes » (Lc 6, 26 dans « La Bible de Jérusalem »).

Ceci dit, je me réjouis de constater l’affection de millions de catholiques envers celui qui est désormais « Pape émérite ». C’est un bon signe de l’indestructibilité de notre sainte Eglise. Les forces du mal ne peuvent toujours pas anéantir l’amour du Saint-Père, quel que soit son nom, chez les petits. Ça, c’est plutôt un bon signe !

Alors, confiance et patience, car, à la fin (mais de quoi ?), le Cœur Immaculé de Marie triomphera et l’on aura la paix pour un certain temps (combien ?), cette paix que la diplomatie vaticane est également incapable de nous procurer, malgré son légendaire savoir-faire.

Faudra-t-il donc attendre le centenaire de 2017, dont tout le monde ne fait « nul cas », à part les Portugais, pour voir le futur Pape recommander et pratiquer enfin publiquement la dévotion réparatrice des premiers samedis du mois, ce que ses 7 prédécesseurs, Pie XI, Pie XII, Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul Ier, Jean-Paul II, Benoît XVI, n’ont fait ? Un scandale aveuglant (Mt 18, 6 ; Mc 9, 42 ; Lc 17, 2) pourtant passé complètement inaperçu !

Car c’est un fait : l’exemple n’est pas venu d’en haut, conformément à ce que Sœur Lucie avait prédit au Père Fuentes, le 26 décembre 1957 : « (…) N'attendons pas que vienne de Rome un appel à la pénitence de la part du Saint-Père pour tout le monde ; n'attendons pas non plus qu'il vienne de nos évêques dans leur diocèse, ni non plus des Congrégations religieuses. Non. Notre-Seigneur a déjà utilisé bien souvent ces moyens et le monde n'en a pas fait cas. Maintenant il faut que chacun de nous commence lui-même sa propre réforme ; il doit sauver non seulement son âme, mais aussi toutes les âmes que Dieu a placées sur son chemin ».

Ou faudra-t-il qu’un des successeurs de Benoît XVI meure au pied de la Grande Croix de tronc brut que les petits voyants auraient vue, le 13 juillet 1917, rejoignant ainsi Jean-Paul Ier, assassiné au bout de 33 jours, comme l’a si bien montré Francis Ford Coppola dans « Le Parrain III », pour que le cœur de la Hiérarchie s’émeuve enfin ?

Ou verrons-nous un autre scénario inattendu des donneurs quotidiens de leçons, sauf pour les dévots de Notre-Dame de Fatima, du style : « Plusieurs nations seront anéanties » avec, par exemple, la disparition d’un pays noyé par les eaux ?

Bref, le message donné à la Cova da Iria est loin d’avoir dit son dernier mot. Et la grille de lecture géopolitique que nous propose le Ciel et que m’a apprise mon cher Père Caillon, à qui je suis reconnaissante, est toujours d’actualité.

C’est pourquoi je souhaite longue vie à ce petit site, apparemment sans importance, vu des grands de la terre, et à son forum de bon ton, ce qui est une exception chez les tradis toujours très prompts à s’invectiver, afin qu’il continue son œuvre silencieuse, mais bienfaisante, au service de la Vérité.

Que Notre-Dame de Fatima, de Pontevedra et de Tuy continue à le protéger car il travaille pour Elle. Ainsi soit-il !

Corinne Revol, « papiste un jour, papiste toujours »,
2 mars 2013, premier samedi du mois.

PS : Il va de soi que je suis entièrement solidaire des vigoureux propos du Père Zanotti-Sorkine intitulés “Plantu : dégueulis à l’usage de bobos retardés”, dans sa défense de Benoît XVI contre l’infâme dessin paru à la une du “Monde”, le 1er mars. Car j’aime le Saint Père, Vicaire de Jésus, même si je regrette qu’il ait fait si peu de cas du message de Fatima pendant ses 8 ans de pontificat. Mais il aura un successeur à qui mon affection est d’ores et déjà promise. Alors mon espérance demeure.

Réagir à cet article

Retour Retour
au Forum

Accueil | Le Portugal | Les voyants | Apparitions | 3è Secret | Procès | Opposants
Pie X | Prières | Pro-vie | Info | Forum | Librairie | Livre d'or | Links | Dons | Guide

Site protégé par le Copyright ©
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11955
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 14:38

Karl a écrit:

2. La Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n’est toujours pas faite.
Faite le 25 Mars 1984 : Moins d'un an après Gorbatchev arrivait au pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 15:12

Citation :
RenéMatheux a écrit:
Karl a écrit:

2. La Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n’est toujours pas faite.
Faite le 25 Mars 1984 : Moins d'un an après Gorbatchev arrivait au pouvoir


Oui mais pas comme il fallait (on en a déjà discuté): et le communisme demeure et persécute en Corée, en Chine etc.
En Occident le matérialisme athée est à l'oeuvre (faut être miraud pour pas le voir)
Et la Russie est tjrs orhodoxe (il est écrit qu'elle se convertira...)
De toute manière la SV elle-même dit: ils la feront (consacrer la Russie) mais ce sera tard.
Et on ne voit guère Son Coeur Immaculé triompher.

Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11955
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 15:21

Karl a écrit:
Citation :
RenéMatheux a écrit:
Karl a écrit:

2. La Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie n’est toujours pas faite.
Faite le 25 Mars 1984 : Moins d'un an après Gorbatchev arrivait au pouvoir


Oui mais pas comme il fallait (on en a déjà discuté): et le communisme demeure et persécute en Corée, en Chine etc.
On a vu l"effondrement du communisme, ce qui était bien la première promesse de Marie
En Occident le matérialisme athée est à l'oeuvre (faut être miraud pour pas le voir)
Et la Russie est tjrs orhodoxe (il est écrit qu'elle se convertira...)
Oui mais elle devient de plus en plus chrétienne. Attendez donc la suite
De toute manière la SV elle-même dit: ils la feront (consacrer la Russie) mais ce sera tard.
N'interprétez pas les prophéties
Et on ne voit guère Son Coeur Immaculé triompher.

Il faut bien savoir que la tradition constante, c'est que
1) on ne comprend les prophéties qu'après leur réalisation.
2) Une prophétie peut se réaliser par morceaux séparés.

Alors attendez! Et faite un peu confiance à Marie qui nous a donné la preuve de sa puissance et de son amour en écrasant le communisme.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 15:36

J'approuve René là-dessus.

Et puis la femme dans l'article qui prend le Parrain III comme preuve de l'assassinat de JPI, franchement...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 15:52

C'est un peu long mais cela mérite une lecture, au moins...

Contribution : n° 38
Date: 13/10/2009
Nom: Père Patrick Duverger.
Sujet: Pourquoi consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie ?

[.....................................]

URSS ou Russie ?

En Juillet 1917, la sainte Vierge ne parle pas de l'URSS encore inexistante. En 1922, sous le régime sanglant de Staline, la Russie devient l'URSS : Union des Républiques Socialistes Soviétiques. Par la terreur, Staline applique la politique marxiste et instaure le Communisme. En juin 1929, la Sainte Vierge demande de consacrer non pas l'URSS mais toujours la Russie. Pourquoi ?

En 1929, la soviétisation de la société russe par Staline, sorti vainqueur de la guerre civile, s'aggrave par la mise en place de la réforme agraire et du programme de collectivisation, point clé du communisme. Il s'en suit une immense misère des populations et particulièrement en Ukraine, une effroyable famine avec plusieurs millions de victimes ! Le 19 mars 1937, dans l'encyclique Divini Redemptoris, le pape Pie XI, condamne le communisme : « Le Communisme est intrinsèquement pervers, et l'on ne peut admettre sur aucun terrain la collaboration avec lui de la part de quiconque veut sauver la Civilisation Chrétienne ». Mais la Russie n'est pas encore consacrée au Cœur Immaculé de Marie. C'est pourtant la condition de la conversion de ce pays, aux limites géographiques bien définies, habitée par un peuple bien précis. Il s'agit de la conversion non seulement des populations mais aussi une régénération des institutions de la Russie qui deviendra, par ce fait, une authentique chrétienté. La Vierge ne demande pas la consécration de l'URSS : fiction du mondialisme marxiste, dans lequel n'importe quel pays pourrait être inclus.

En 1989, soixante ans après la demande de la Vierge, la consécration de la Russie par le Pape et tous les Évêques unis à lui n'a pas eu lieu. Pourtant, le 9 novembre 1986, la chute du Mur de Berlin signe apparemment l'effondrement du communisme : l'URSS disparaît et la Russie en tant que nation est à nouveau proclamée. Pourtant, le marxisme qui inspirait le communisme, plus vivant que jamais, donne naissance à une nouvelle forme politique : le mondialisme socialiste.

« Nous conduisons toutes nos réformes en conformité avec la voie socialiste. C'est dans le cadre du socialisme, et non pas à l'extérieur, que nous cherchons les réponses à toutes les questions qui se posent... Ceux qui espèrent que nous allons nous éloigner de la voie socialiste seront profondément déçus. » (Mikhaïl Gorbatchev - Perestroïka - 1987)

La Russie continue de répandre ses erreurs dans le monde.

Les erreurs de la Russie

Dieu domine l'univers et gouverne les nations comme les individus. Chaque nation, en leurs chefs et en leur population, est libre d'obéir à la sainte loi de Dieu. Dieu punit l'infidélité des nations, plus particulièrement aimées de Lui en les laissant devenir la proie de nations plus puissantes. Telle est la grande leçon de l'Ancien Testament. La sainte Vierge a prévenu ; la Russie sera le châtiment pour les nations infidèles à la Loi de Dieu : « La Russie répandra ses erreurs dans le monde ».

Première erreur : le Schisme religieux

[...........................................]

Deuxième erreur : le Communisme, un fruit du marxisme.

De 1917 à 1989, soit pendant plus de 70 ans, la Russie a été le noyau des nations asservies sous le joug communiste. Deux idéologues ont été les instruments de ce malheur : Karl Marx et Lénine. Le premier a surtout élaboré l'idéologie qui a reçu son nom : le marxisme, le second l'a surtout mis en application par la révolution communiste de 1917 en Russie.

Ainsi Dieu permettant, la Russie schismatique a été choisie par le démon comme base de départ pour répandre les institutions et les mœurs de l'athéisme, partout dans le monde.

Le communisme est un système de plusieurs erreurs. Quant à la religion, il prêche l'athéisme : l'homme ne doit pas s'occuper de Dieu qui n'existe pas. Quant à la philosophie, il enseigne le marxisme : la pensée vient de la matière et évolue par dialectique contradictoire (thèse, antithèse, synthèse). En Histoire, le communisme considère la vie passée des hommes selon la dialectique marxiste. En sociologie et en politique, il prétend à l'abolition de la propriété privée affirmant le totalitarisme où les hommes sont des unités juxtaposées au service de l'État lequel prend en charge les besoins des individus pour les gérer et les organiser. En économie, le communisme préconise le collectivisme d'État, où les hommes sont de simples moyens de production asservis au service de l'État totalitaire.

Le pape Pie XI a qualifié le communisme comme intrinsèquement pervers. La perversité du communisme est son défaut « congénital ». Par cela même qui fait que le communisme est ce qu'il est, il est pervers par nature. Il n'y a rien de bon en lui ; il est tout entier construit sur le mensonge.

Beaucoup pensent que le communisme a disparu avec le mur de Berlin en 1989 et la disparition de l'URSS en 1991. Est-ce un heureux effet de la prière publique du Pape au Cœur Immaculée de Marie le 25 mars 1984 ? Jean-Paul II a personnellement démenti cette vue des choses : « Il serait simpliste de prétendre que l'effondrement du communisme a été provoqué par l'intervention de la divine Providence. Le communisme est tombé tout seul, à cause de sa faiblesse immanente. » (Entrez dans l'Espérance, p.204)

En réalité, le communisme a changé de visage ; mais il n'a pas disparu : en Chine, au Vietnam, il est toujours virulent dans son athéisme et sa persécution contre l'Église.

[........................................]

Troisième erreur : le mondialisme, nouveau visage du socialisme marxiste.

D'après le marxisme, la vérité n'existe pas. Elle se fabrique, selon le processus d'évolution continuelle qui est la marche de l'homme vers le progrès. C'est pourquoi toute affirmation dogmatique, c'est-à-dire inchangeable, doit être rejetée car elle arrête le progrès. Les seules vraies conditions de la paix sont le dialogue et la tolérance qui laissent possible l'évolution de la vérité.

« Chaque élément du programme de la perestroïka — et le programme dans son ensemble — se fonde essentiellement sur l'idée qu'il faut davantage de socialisme, davantage de démocratie. » (Mikhaïl Gorbatchev - Perestroïka - 1987)

D'un bout à l'autre du monde, on n'entend plus parler que de démocratie, de nouvel ordre mondial, de mondialisme, de globalisation et de village planétaire. L'orchestration et l'amplification de ces thèmes aboutit au fait que « tout le monde » répète ce discours ; le prêt à penser est à la portée de tous et surtout de ceux qui avalent sans réfléchir les images et les slogans de la télévision, de la presse, de la radio et d'internet.

Ainsi, la Russie, schismatique et marxiste, continue inlassablement de répandre ses erreurs par d'innombrables relais disséminés, dans le monde entier. On en vient même à douter que la Russie soit à l'origine des ces idées de mondialisme et de démocratie universelle, tellement le monde entier semble à l'unisson dans ce concert global ! D'ailleurs, malheur au « rétrograde-ennemi du progrès », qui ferait entendre une note si juste soit-elle, mais discordante dans ce concert !.

Le mondialisme ne serait-il pas le nouveau visage de l'internationale communiste. L'URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) était destinée à recevoir tous les pays du monde ainsi dilués dans une entité sans frontières. Le mondialisme et son village planétaire remplacent l'URSS.

« Le poids toujours croissant des institutions internationales retire à chacun les miettes d'influence politique qui pouvait lui rester au niveau national. Bruxelles contrôle tout, jusqu'au diamètre des œufs. » (Pascal Bernardin - Sel de la Terre n° 53, p.335)
Le système mondial est aussi « un système économique international ultra libéral qui réalise précisément les objectifs économiques socialistes. Au niveau national, le libéralisme est cerné de toutes parts, mis au service du collectivisme politique et social. Le libéralisme national apparaît comme une simple mesure d'accompagnement du collectivisme international. Alors que les peuples risquent de se rebeller contre le poids toujours croissant du collectivisme mondialiste, il importe de leur laisser quelques espaces de liberté... » (p.338)

Quatrième erreur : l'écologie, ou le mondialisme religieux du marxisme athée.

Le communisme a fait croire qu'il était capable d'installer le paradis sur terre en promettant des lendemains qui chantent ! Partout où il a sévi, il a laissé un champ de ruines et de cadavres même dans les pays qui sont encore sous son joug. On estime que de 1917 à 1989, le communisme a causé la mort de 100 millions d'être humains !

Devant un tel échec, le marxisme se repositionne. Il prône désormais une spiritualité globale, écologique et païenne où toutes les religions trouvent leur place à condition de renoncer aux dogmes religieux et d'épouser les valeurs de tolérance et de dialogue. Il n'y a donc pas de place pour le Christ, sa Croix et son Église !

Le collectiviste communiste nie les différences sociales ; le mondialisme supprime les différences nationales. Dans ce sillage, la religion œcuméniste impose un ordre mondial spirituel où se retrouvent toutes les religions délayées dans une spiritualité globale. Diviniser la nature, sacraliser la Terre, retrouver l'âme que les païens donnaient à la terre ; voilà désormais l'objectif : « La Terre avait une âme. La retrouver, la ressusciter, telle est l'essence de Rio. » (Boutros-Ghali, Conférence de Rio, 1992).

[..................................................]

L'écologie est le respect religieux de la nature. L'écologie devient le dénominateur commun que la nouvelle religion mondiale utilisera pour diluer toute les religions.

[............................................]

En résumé, l'écologie devient le socle de la nouvelle religion ; la morale se définie comme le respect de la nature. Vraiment, notre bonne Mère avait raison : « La Russie répandra ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église. Les bons seront martyrisés, le saint Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. » (Fatima - 13 juillet 1917)

Conclusion

« La Russie catholique, c'est la fin de l'islam et le triomphe définitif de la Croix sur le Bosphore, sans péril aucun pour l'Europe ; c'est l'empire chrétien d'Orient relevé avec un éclat et une puissance qu'il n'eut jamais ; c'est l'Asie évangélisée non plus seulement par quelques prêtres pauvres et isolés, mais avec le concours d'une autorité plus forte que celle de Charlemagne. C'est enfin la grande famille slave réconciliée dans l'unité de Foi et d'aspirations sera le plus grand événement du siècle qui la verra s'accomplir et changera la face du monde. » (Rme D. A. Guépin - Année Liturgique Dom Guéranger, 14 nov.)

Alors pourquoi la sainte Vierge demande-t-elle la consécration de la Russie ? Parce que ce pays, depuis bientôt un siècle, est l'instrument que le Démon utilise pour ravager la terre, le temps que Dieu lui permet. Ce temps touche à sa fin ; il appartient au Pape et aux Évêques de hâter cette fin. Ils le feront en reconnaissant d'une part la place singulière de la Russie dans l'économie du Gouvernement Divin des nations et d'autre part en confiant au Cœur Immaculé de Marie la conversion de ce pays et l'avènement du Christ Roi des nations.

« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint Père me consacrera la Russie qui se convertira, et un certain temps de paix sera accordé au monde. »


Père Patrick Duverger
Source : « Bulletin le Saint Pie »
n° 175 — Juin 2009.


Dernière édition par Karl le Jeu 07 Mar 2013, 16:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 15:53

Philippe Fabry a écrit:
J'approuve René là-dessus.

Et puis la femme dans l'article qui prend le Parrain III comme preuve de l'assassinat de JPI, franchement...


Je me contrefiche de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.   Jeu 07 Mar 2013, 16:10

Karl a écrit:
C'est un peu long mais cela mérite une lecture, au moins...

Contribution : n° 38
Date: 13/10/2009
Nom: Père Patrick Duverger.
Sujet: Pourquoi consacrer la Russie au Cœur Immaculé de Marie ?

[.....................................]

Spoiler:
 
Père Patrick Duverger
Source : « Bulletin le Saint Pie »
n° 175 — Juin 2009.

C'est le même père Patrick Duverger?
Revenir en haut Aller en bas
 
Notre Dame de Fatima: Benoit XVI n'a rien fait de plus... que ses prédécesseurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MERCREDI 13 MAI 2009 - NOTRE-DAME DE FATIMA
» Notre Dame de Fatima pèlerine (diapo) XxxOooo
» Vidéo de Notre-Dame de Fatima : un lieu de Pélerinage !
» Prions les mystères glorieux avec notre Dame de Fatima
» Vie des Saints - 13 Mai : NOTRE-DAME de FATIMA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: