DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réflexion sur la fin du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
spidle33



Masculin Messages : 4540
Inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Réflexion sur la fin du monde   Jeu 15 Juin 2006, 12:30

Je vous propose cette réflexion :

En considérant le message de l'Eglise sur la fin du monde, ce qu'on peut en duire sur d'autres sujet concernant les prophéties, on en vient à en déduire que cette fin du monde sera aussi une période difficile de l'Eglise, un déclin, qui sera sa semaine sainte.

Or en considérant hier l'analyse de René Girard sur le cycle mimétique, celui-ci en déduit (j'ai lu un résumé de sa pensée, et non pas ses propres écrits) que l'Eglise retarde la venue du Christ. (Il faudra que je m'y plonge vraiment depuis le temps que j'en parle).

Tout semble donc concorder. L'Eglise retarderait donc la venue du Christ, et seul son déclin peut Le pousser à venir...
Or, pourquoi le Seigneur "obligerait-Il" l'Eglise à durer plus longtemps ? Pourquoi "continuer" ce scenario où des âmes se perdent encore et où l'Eglise n'a qu'un désir : le retour du Christ !
A cela est-il impropre de penser que l'Eglise a pour rôle d'amener à son Seigneur, par Lui bien sûr, un maximum d'âmes, en repoussant ainsi la fin des temps par sa présence sur terre, et ainsi augmenter les élus de Dieu qui demeureront en son Amour ?

Votre avis la-dessus? ou d'autres éclairages ?
Revenir en haut Aller en bas
http://le-rdv-des-saints.over-blog.com/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur la fin du monde   Jeu 15 Juin 2006, 12:41

J'avais posté un message sur ce sujet, qui avait été jugé confus. Et pour cause, car il y a quelque chose de paradoxal : c'est effectivement l'Eglise qui retarde la venue du Christ, mais non pas en tant qu'elle est sainte, mais en précisément en tant qu'elle ne l'est pas. L'Eglise freine la Révélation (Apocalypse) précisément parce qu'elle ne lui est pas fidèle.
Et ce n'est pas la disparition de l'Eglise qui annoncera le retour du Christ, c'est son arrivée, comme un seul corps, à la perfection, à l'image du Christ : à savoir sa crucifixion. D'un point de vue factuel, cela revient au même. Il y a cependant une différence de sens. C'est une question de sainteté.
Revenir en haut Aller en bas
manuel



Messages : 1005
Inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur la fin du monde   Jeu 15 Juin 2006, 12:59

Pour René Girard toutes les réponses se trouvent dans les évangiles et l'Apocalypse (en fait le Nouveau Testament en un sens).

Non seulement ils révèlent aux hommes qui ils sont réellement, défaisant les anciens liens du sacré qui reposaient sur une reconduction tacite et mensongère de la violence, mais elle donne au monde la Seule Révélation Véritable qui est Vie : l'Amour du Père, imiter le Désir du Père (faire Sa Volonté autrement dit).

Mais cette Révélation se fait progressivement par l'Esprit de Vérité, le second Paraclet dans l'histoire humaine, monde des hommes qui ne peut plus vivre sur l'ignorance de ses crimes des innocents pour conserver ses prérogatives. Les anciennes formes du sacré liée intimement à la violence devenant inopérant pour réguler cette violence, celle-ci propre aux communautés des hommes, se déchaîne en tout sens et prend de nouvelles formes Mais elle ne pourra plus être réellement résolue car cela demanderait l'ignorance des hommes. L'Apocalypse nous prévient et prophétise l'irrésolution de cette violence qui enflamme le monde et ne peut être sauvé que par le Règne de l'Amour, Retour annoncé du Christ.



Manuel
Revenir en haut Aller en bas
julien



Messages : 41
Inscription : 05/05/2006

MessageSujet: Re: Réflexion sur la fin du monde   Dim 18 Juin 2006, 18:17

Bonjour manuel, Olivier, spidle et tous,

Concernant la fin du monde, je vous livre ces réflexions :

D'après la Parole de Dieu "fin du monde" correspond avec "Le retour du Christ"
Pour ceux qui croient en Jésus-Christ, la perspective de la venue du Seigneur représente la délivrance «Alors ... relevez la tête, car votre délivrance est proche» (Luc 21,28). Paul en est convaincu: Dieu «vous affermira jusqu'à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus-Christ» (l Cor 1,8).

Mais d'autres écrits du Nouveau Testament font état de la constatation que la venue du Seigneur tarde (Mat 24,48; 25,5). Il y a même déjà des moqueurs qui demandent ironiquement: «Où en est la promesse de son avènement?» (2 Pi 3,4).

La seconde venue du Seigneur est proche depuis sa première venue, « le juge est à la porte » lisons-nous déjà en Jacques 5:9. Le message de Jésus et de la communauté primitive voulait interpeller l'homme dans le présent, à la manière des prophètes, et le mettre en face d'un choix à faire immédiatement. L'Église primitive ne cessa pas d'annoncer le Seigneur. Paul écrit à Timothée « Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur me la donnera ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement » (2 Tim 4,2).

Le contexte montre bien que l'on ne peut pas en déduire la date de la venue du Seigneur: «Mais ce jour ou cette heure, nul ne les connaît ... personne, sinon le Père» (Marc 13,32; Act 1,7)

Le cardinal Newman a écrit : « Le Christ nous met en garde contre une sécurité orgueilleuse. S’il est vrai que les chrétiens l’ont attendu, sans qu’il vienne, il est tout aussi vrai que quand Il viendra réellement, le monde ne l’attendra pas (…). Mieux vaut mille fois croire qu’Il vient quand Il ne vient pas, qu’une seule fois croire qu’Il ne vient pas quand Il vient ».

Les signes annonciateurs de la fin des temps qui sont indiqués dans l'Écriture, ont donc pour fonction de nous exhorter à une vigilance constante et non à nous faire peur. (Marc 13,33-37). Nous savons qu’un jour Dieu ne retiendra plus les choses annoncées.

Parmi les « signes » que Jésus a indiqué, il y a le suivant, donné par l’apôtre Paul : « Sache bien, par ailleurs, que dans les derniers jours surviendront des moments difficiles. Les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, vantards, orgueilleux, diffamateurs, rebelles à leurs parents, ils ne seront plus capables de dire merci. Ils ne respecteront plus les choses de Dieu. Ils seront durs, sans pitié, ils diront du mal des autres. Ils mèneront une vie de désordre, ils seront cruels, ennemis du bien. Ils trahiront les autres, ils seront violents. L’orgueil les rendra aveugles. Ils aimeront le plaisir au lieu d’aimer Dieu. Ils feront semblant d’être fidèles à Dieu, mais en réalité, ils rejetteront la puissance de la foi ». (2 Tim 3,1-5)
Au cours des siècles, c’est l’homme qui est devenu malade. Je comprends que la déchéance accélérée de l’homme est le signe majeur du retour du Christ, tout comme Sodomne et Gomorrhe.

« Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit … Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l’espérance du salut.

Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui » (1 Thess.5,4-10).

Être vigilant signifie être conscient de la proximité de son retour, être attentif à la parole du Seigneur, à ses avertissements et à ses exhortations pressantes.
Nous prions dans le Credo que nous croyons que Jésus reviendra pour juger les vivants et les morts.
Pour plus de renseignements à ce sujet, vueillez consulter http://v.i.v.free.fr/pvkto/index-ribic.html « Le retour du Christ et les témoins de Jéhovah »
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80766
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Réflexion sur la fin du monde   Lun 19 Juin 2006, 08:00

Cher Spiddle

Citation :
Tout semble donc concorder. L'Eglise retarderait donc la venue du Christ, et seul son déclin peut Le pousser à venir...

Le mot déclijn est mal choisi selon moi car ambigu... C'est un déclin selon les critères du monde (visibilité, puissance politique) et c'est une croissance unique en sainteté qui doit se produire, au point d'attirer le retour du Christ. La dernière génération des chrétien sera comme Marie à la croix: croyante, humble, aimante.


Citation :
Or, pourquoi le Seigneur "obligerait-Il" l'Eglise à durer plus longtemps ? Pourquoi "continuer" ce scenario où des âmes se perdent encore et où l'Eglise n'a qu'un désir : le retour du Christ !

Les âme ne se perdent qu'en apparence c'est-à-diret pour un temps, mais pas nécessairement pour l'éternité. Jamais le Seigneur ne permettrait ce qui est annoncé, à savoir un monde dominé par un Antéchrist, si cela ne devait produire du salut, y compris pour ses victimes. Et la raison en est simple: celui qui expérimente le pays spirituellement aride developpe une soif de Dieu plus grande. Dès que la pluie arive (on le voit dans les désert, tout se met alors à fleurir.


Citation :
A cela est-il impropre de penser que l'Eglise a pour rôle d'amener à son Seigneur, par Lui bien sûr, un maximum d'âmes, en repoussant ainsi la fin des temps par sa présence sur terre, et ainsi augmenter les élus de Dieu qui demeureront en son Amour ?

C'est le Christ qui tient tout en main en pleine lucidité. L'Eglise quant à elle, ne fait que soupçonner qu'Il fait au mieux. Mais elle en aura la preuve de l'autre côté.

Qu'en pensez-vous?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
 
Réflexion sur la fin du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réflexion sur la fin du monde
» Réflexion: un monde sans TV!
» Lumière du monde - le pape, l’Eglise et les signes des temps
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?
» Stephen Hawking : Dieu n'a pas créé le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: