DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Lebob



Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 11:17

RenéMatheux a écrit:
Philippe B. a écrit:

1 ● Ceux qui laissent entendre que la consécration de la Russie est faite assument une troublante responsabilité, quand on pense qu'on aurait pu faire l'économie d'une guerre dévastatrice.
et ceux qui veulent réduire à zero ce miracle de marie, quelle responsabilité ils portent?

maintenant, citez moi dans l'histoire de l'humanité un autre empire qui se soit effondré instantanément sans aucune cause apparente?

L'URSS ne s'est pas effondrée instantanément et les causes qui ont conduit à sa disparition sont connues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 11:26

RenéMatheux a écrit:
Philippe B. a écrit:

1 ● Ceux qui laissent entendre que la consécration de la Russie est faite assument une troublante responsabilité, quand on pense qu'on aurait pu faire l'économie d'une guerre dévastatrice.
et ceux qui veulent réduire à zero ce miracle de marie, quelle responsabilité ils portent?

maintenant, citez moi dans l'histoire de l'humanité un autre empire qui se soit effondré instantanément sans aucune cause apparente?

Je crois qu'on s'énerve pour pas grand-chose. Pour mettre tout le monde d'accord, il faudrait arriver à retrouver un fac-similé (s'il y en a un) de l'Osservatore romano qui parlait de cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Messages : 11967
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 11:34

Lebob a écrit:

L'URSS ne s'est pas effondrée instantanément
En 4 ans, ce n'est pas instantanément pour vous?

Lebob a écrit:
et les causes qui ont conduit à sa disparition sont connues.
Seulement par ceux qui ne se posent pas de questions.
Reportez vous en 1987. L'empire soviétique était de loin le plus puissant de planète, plus puissant qu'aucun empire n'avait jamais été (à part peut être gengis khan) et il faisait peur à tout le monde (rappellez vous les allemands qui avaient peur d'installer des missiles chez eux parce que cela déplaisait à l'URSS). Rappelez vous le Putch d'Aout 91 que l'on a cru réussi au début.
Qui aurait cru que cela allait cesser?

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 12:02

L'empire soviétique n'a jamais été aussi puissant que les Etats-Unis, militairement parlant. Mais il faisait bien plus peur !
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 12:56

Enoch a écrit:
Bonjour,

Alors ça... Je l'ai vécu, j'habitais toujours à la Martinique à l'époque. J'étais encore au lycée...Et ma mère m'a appelé pour savoir si j'allais bien et si j'avais vu le signe dans le ciel. Et c'est bien apparut au moment où ils ont élu le pape. Ce n'était pas un effet optique.

Je me souviens que mon professeur d'histoire géo (qui est franc maçon) nous avait dit que c'était une malédiction pour la Martinique. Je ne sais pas s'il était sérieux, il aime tellement déconner...

Je ne sais plus si c'est au moment où est apparut la fumée blanche où si c'est lors de la présentation du pape à la foule...

Arnaud Dumouch a écrit:



Concernant la foudre, elle a frappé 3 fois il me semble non? le photographe n'a pas eu le temps de prendre la photo la première fois mais à ce qu'il paraît c'était bien plus intense la première fois...

Le pape étant le vicaire de Notre Seigneur sur terre, rien d'étonnant à ce que son départ ou l'élection d'un nouveau pape ait des répercutions cosmiques.

Par extention, nous qui sommes les temples du Dieu vivant et qui portons le corps du Christ en nous par l'eucharistie, mais aussi par nos prières, avons également un impact décisif sur le monde, l'humanité et le cosmos !! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 13:00

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

L'URSS ne s'est pas effondrée instantanément
En 4 ans, ce n'est pas instantanément pour vous?

L'URSS a mis bien plus de 4 ans à se liquéfier.

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:
et les causes qui ont conduit à sa disparition sont connues.
Seulement par ceux qui ne se posent pas de questions.
Reportez vous en 1987. L'empire soviétique était de loin le plus puissant de planète, plus puissant qu'aucun empire n'avait jamais été (à part peut être gengis khan) et il faisait peur à tout le monde (rappellez vous les allemands qui avaient peur d'installer des missiles chez eux parce que cela déplaisait à l'URSS). Rappelez vous le Putch d'Aout 91 que l'on a cru réussi au début.
Qui aurait cru que cela allait cesser?


En 1987, cela faisait 8 ans que l'URSS étalait son impuissance en Afghanistan. Etrange pour un empire "plus puissant qu'aucun empire n'avait jamais été".

En fait déjà à ce moment, l'URSS est militairement bien inférieure aux USA. Et je ne parle même de l'apsect économique.

Quand au summum de sa puissance, il se situe sans doute au moment de la mort de Staline ou dans les années qui suivent immédiatement ce décès. A partir de la crise de Cuba, l'URSS se trouve sur une pente descendante. Qui ne fera que s'accentuer tout au long du "règne" de Brejnev, marqué par un immobilisme et un conservatisme absolu, même si miltairement il y eu encore des périodes où elle pouvait faire peur.

Comme le démontrent tant les revers subis en Afghanistan que son impuissance à mettre au pas un électricient polonais et le mouvement qu'incarne ce dernier, tout au long des années 1980 n'était déjà plus l'empire le plus puissant de la planète. A supposer qu'elle l'ait jamais été.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 13:49

Arnaud Dumouch a écrit:
J'ai toujours entendu dire que la consécration du MONDE à Marie, faite par Pie XII en réponse à l'appel de Fatima, n'avait pas été accepté par le Ciel qui voulait la consécration de la RUSIE à Marie. Quelqu'un sait-il pourquoi?

Citation :

Pie XII consacre le monde au Cœur Immaculé de Marie


Le 31 octobre 1942, le jour de la clôture solennelle du Jubilé des Apparitions de Fatima, le pape Pie XII s'exprimant à la radio, consacra le monde au Coeur Immaculé de Marie pour répondre à l'appel de notre Mère du ciel. Il renouvela ce geste important le 8 décembre 1942.

En 1944, en pleine guerre mondiale, le même souverain pontife consacrait encore tout le genre humain au Coeur Immaculé de Marie pour le mettre sous Sa toute-puissante protection. A l'occasion de cette même cérémonie, il décréta que l'Eglise entière célébrerait chaque année une fête en l'honneur du Coeur Immaculé de Marie afin d'obtenir par l'intercession de la Très Sainte Vierge, «la paix des nations, la liberté de l'Eglise, la conversion des pécheurs, l'amour de la pureté et la pratique des vertus.»

Il fixa la date de cette fête au 22 août, jour octave de la fête de l'Assomption.

ptrem a écrit:
Mission secrète de Mgr pavel Hnilica au Kremlin
Arnaud Dumouch est très bien informé, il est fiable!

Un épisode qui remonte au ( ?) mars 1984, a été rappelé par l'archevêque slovaque Pavel Hnilica, l'un des plus proches prélats du Pontife. Ayant été invité à déjeuner par Jean-Paul II, pour le tenir informé sur une de ses missions secrètes à Moscou - Célébrer en cachette la messe dans les murs du Kremlin - Hnilica entendit le pape lui dire : « Pavel, ensuite tu es allé à Medjugorje ? » A sa réponse négative, conséquence du désaccord exprimé par certaines autorités vaticanes, le pape continua : « Vas-y incognito et reviens me dire ce que tu as vu. » Alors, il le conduisit dans la bibliothèque privée et lui montra un livre du père Laurentin dans lequel étaient rapporté quelques messages de la Reine de la paix, commentant :
« Medjugorje est la continuation de Fatima, c'est la réalisation de Fatima. »

http://apostolattherese.free.fr/fichiers/Medjugorje.htm

http://docteurangelique.forumactif.com/t14390-la-vierge-de-medjugorge-n-etait-meme-pas-au-courant-qu-elle-allait-ecraser-le-communisme





25 mars 1984 : Le pape Jean-Paul II a consacré le monde au Cœur Immaculé de Marie. Au même moment, à Moscou, tout près du Kremlin si je me souviens bien, Monseigneur Hnilica, qui cachait du mieux qu’il pouvait son visage et ses faits et gestes derrière le journal La Pravda, sort de ses poches ses objets religieux et consacre la Russie au Cœur Immaculé de Marie. Plus tard il fera ce commentaire mémorable : « C’est la première fois que la Pravda contenait la Vérité ! » :mdr:

Le lendemain, 26 mars 1984, l’OSSERVATORE ROMANO rapporte les paroles que le pape Jean-Paul II a prononcées après sa consécration du monde au Cœur Immaculé de Marie :


« Mère de l'Eglise ! Éclaire le peuple de Dieu sur les chemins de la foi, de l'espérance et de la charité ! Éclaire spécialement les peuples dont Tu attends notre consécration et notre confiance. Aide-nous à vivre dans la vérité de la consécration du Christ pour toute la famille humaine du monde moderne. »


En italien :
« Madre della chiesa ! Illumina il popolo di Dio sulle vie della fede, della speranza et della carita ! lluminà specialmente i popoli di cui Tu aspetti la nostra consacrazione e il nostro affidamento. Aiutaci a vivere nella verita della consacrazione di Cristo per l’intera famiglia umana del mondo contemporaneo. »

Fac-similé de l’article :
http://www.devilsfinalbattle.com/it/appendix.htm



Je crois qu’il faut être très pragmatique dans cette affaire. Mon opinion, est que Jean-Paul II a fait tout ce qu’il était possible de faire avec ses évêques ; que s’il a éprouvé le besoin d’envoyer Monseigneur Hnilica à Moscou pour consacrer la Russie, c’est bien parce qu’il savait que pour le moment, tous les évêques du monde ne suivraient pas (« en communion »).

Pourquoi tous les évêques du monde n’auraient-ils pas été d’accord pour consacrer la Russie nommément ? Il peut y avoir de multiples raisons. Il est bien rare que tous les évêques du monde suivent le pape... En tout cas, je suis personnellement certain que le Ciel s’est réjoui de la démarche du pape, puisque le résultat a été la chute du communisme.


Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11967
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 14:38

Lebob a écrit:

L'URSS a mis bien plus de 4 ans à se liquéfier.
A non, En 1987, il était encore tout puissant. Souvenez vous du liban croulant sous les obus envoyé par son allié syrien et oùpersonne n'osait bouger
Lebob a écrit:

En 1987, cela faisait 8 ans que l'URSS étalait son impuissance en Afghanistan. Etrange pour un empire "plus puissant qu'aucun empire n'avait jamais été".

En fait déjà à ce moment, l'URSS est militairement bien inférieure aux USA.
En afganistan, il n'avait envoyé que 120.000 hommes, je crois.
Quant au rapport avec les USa, vous vous souvenez du nombre de divisions blindés de l'URSS?
Lebob a écrit:

Quand au summum de sa puissance, il se situe sans doute au moment de la mort de Staline ou dans les années qui suivent immédiatement ce décès. A partir de la crise de Cuba, l'URSS se trouve sur une pente descendante. Qui ne fera que s'accentuer tout au long du "règne" de Brejnev, marqué par un immobilisme et un conservatisme absolu, même si miltairement il y eu encore des périodes où elle pouvait faire peur.
Z"avez la mémoire courte :Tombé au mains des communistes en 75, Vietnam, Laos, Cambodge,
76, Angola, Mozambique
+ ethiopie+ quelques autres dont j'oublie le nom.
En 79, fin du shah allié des états unis. etc
Lebob a écrit:

Comme le démontrent tant les revers subis en Afghanistan que son impuissance à mettre au pas un électricient polonais et le mouvement qu'incarne ce dernier, tout au long des années 1980 n'était déjà plus l'empire le plus puissant de la planète. A supposer qu'elle l'ait jamais été.
Cela a raté à cause de la Vierge Marie : 12 Décembre 81, état de siège en pologne imposé par Brejnev. Résultat, il meurt, Itou, Andropov Techernenko, jusqu'à la consécration du 25 Mars 84 par JP2 et l'arrivée au pouvoir de Gorby, 11 Mars 85.


Bref, on pourrait argumenter longtemps.

Moi, ce qui me convainc, c'est ce que l'on pensait jusqu'en 87 où une petite lueur d'espoir apparait avec la perestroika.
Et personne ne s'attendait à la chute du communisme à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 16:15

Citation :
Philippe B. a écrit:
RenéMatheux a écrit:
La russie a été consacré le 25 Mars 1984. Moins d'un an après, Gorbatchev arrivait au pouvoir.

A l'heure actuelle en Russie, il y a de plus en plus de chrétiens, il n'y a pas de dictature homosexuelle, ni d'invasion islamiste......

Détrompez vous ! Le monde a été consacré, ou le peuple russe, mais pas la Russie, avec la participation de chaque évêque du monde entier. Et on le voit déjà dans le monde entier ce que le Communisme apporte dans nos pays : euthanasie, mariage homosexuel, avortement, destruction de la famille...


http://www.worldenslavementorpeace.com/french/f6cp9.asp
http://www.worldenslavementorpeace.com/french/f6cp10.asp

Citation :
La Russie N'a Jamais Ete Consacree A Marie Selon La Forme Commandee Par Notre Dame De Fatima

Deux autres Cardinaux se sont joints recemment au Cardinal Paul Augustin Mayer, O.S.B. en concedant que la Russie n'a jamais ete consacree au Coeur Immacule de Marie d'apres la maniere specifique de 1929 demandee par Notre Dame de Fatima. Trois Cardinaux de la Curie Romaine ont conclu devant au moins 15 temoins de douze pays pendant quatre reunions - qu'au contraire la requete de la consecration de la Russie demandee par Notre Dame de Fatima n'a jamais ete accomplie, en depit de la fausse information largement repandue.

Citation :
Ce n'est pas un secret que la plupart des Catholiques continuent a ignorer l'avertissement urgent et les demandes faites a Fatima par la Mere de Dieu, en depit de la credibilite non disputee de Son miracle du 13 octobre 1917 devant 70,000 observateurs. L'indifference aux instructions directes de la Sainte Mere a Ses enfants spirituels est a la fois accablante et incroyable! Les resultats tragiques de ce rejet par les Catholiques du message de leur Bienheureuse Mere ont conduit au declin et au chatiment en attente la morale actuelle et la politique de la civilisation.


Je suis d'accord avec tout ça!
j'ignore d'où viennent ces témoignages de cardinaux, me cela va ds le sens de toutes les investigations honnêtes: [b]
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 16:28

Citation :
Philippe B. a écrit:
Il faut être drolement aveugle pour ne pas voir les dégats du communisme qui continuent de se répandre sur le monde ! Encore récemment ces jeunes femmes presque nues avec écrit sur leurs corps "No more Pope". L'euthanasie, l'avortement, le mariage homosexuel, tout cela vient en ligne direct de la Russie communiste. Rien à voir avec la paix promise par Marie une fois la consécration correctement accomplie !

"Les consequences extremement malheureuses de l'indifference continue par les autres dans l'Eglise aux requetes de la Mere du Christ 1917-1929, peuvent signifier plus de 100 million de morts et l'esclavage du monde entier par la Russie Communiste!"

http://www.worldenslavementorpeace.com/french/f6cp9.asp


Le Ciel a accepté la consécration de Jean-PaulII et nous avons vu la chute du Communisme (en Europe, mais pas à Cuba ni au Vietnam ni en Chine ni en Corée); mais nous voyons toujours les erreurs du matérialisme issus du communisme athée, se répandre en Europe et en Occident: avortement, euthanasie, mariage homo etc. Tout cela essaime et progresse.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 16:32

[quote]
Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Philippe B. a écrit:
Il faut être drolement aveugle pour ne pas voir les dégats du communisme qui continuent de se répandre sur le monde ! Encore récemment ces jeunes femmes presque nues avec écrit sur leurs corps "No more Pope". L'euthanasie, l'avortement, le mariage homosexuel, tout cela vient en ligne direct de la Russie communiste. Rien à voir avec la paix promise par Marie une fois la consécration correctement accomplie !

Ce n'est pas le communisme ça ! Le communisme aurait rééduqué ces jeunes femmes en goulag.

C'est un effet d'une autre philosophie : Celle de l'hédonisme matérialiste.

Je vois ! Pour vous : tout est communisme dès que cela s'oppose à la foi !! :beret:


Ce sont les ERREURS du communisme; le communisme politique n'est d'ailleurs pas mort; même en Europe: il soutient les immigrés maintenant comme vous le savez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 16:49

Karl a écrit:



Ce sont les ERREURS du communisme; le communisme politique n'est d'ailleurs pas mort; même en Europe: il soutient les immigrés maintenant comme vous le savez bien.

Tout les matérialismes ne sont pas communistes.

voici une vidéo sur le communisme :


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:01

[quote]
Arnaud Dumouch a écrit:
Karl a écrit:



Ce sont les ERREURS du communisme; le communisme politique n'est d'ailleurs pas mort; même en Europe: il soutient les immigrés maintenant comme vous le savez bien.

Tout les matérialismes ne sont pas communistes.


Mais tous les communismes sont matérialistes: celui qui a sévi en France comme ceux qui ont sévi partout en Occident, même s'ils n'y ont pas eu le pouvoir.
Et ce n'est pas la même chose de consacrer "le monde entier et la Russie en particulier" (prima inter pares) et "la Russie", point final.
Le Ciel a pu faire droit aux efforts sincères et formidables de JPII, mais l'acte de foi en communion qu'il réclamait du Saint-Père avec tous les évêques n'a pas évité que se répande les erreurs du communisme, dont la Russie était le foyer principal.

Bien sûr qu'il y a un matérialisme occidental; mais ce n'est pas aux Etats-Unis ni en Grande Bretagne ni en Allemagne ni au Japon qu'il a pris d'emblée la dimension résolument athée et tragiquement persécutrice de l'Eglise.
N'est-ce pas?

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:06

Il n'est pas besoin d'être communiste pour être matérialiste ! Le consumérisme n'est-il pas une forme de matérialisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28477
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:07

Tout ce qui n'est pas spirituel est matériel.
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11967
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:07

Karl a écrit:

Le Ciel a accepté la consécration de Jean-PaulII et nous avons vu la chute du Communisme (en Europe, mais pas à Cuba ni au Vietnam ni en Chine ni en Corée); mais nous voyons toujours les erreurs du matérialisme issus du communisme athée, se répandre en Europe et en Occident: avortement, euthanasie, mariage homo etc. Tout cela essaime et progresse.
Cela, c'est sur! mais ce miracle de l'effondrement du communisme doit conforter notre foi. Faisons confiance en marie, et faisons ce qu'elle demande, par exemple les 5 samedis du mois. Karl, les faites vous régulièrement?
Revenir en haut Aller en bas
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:08

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

L'URSS a mis bien plus de 4 ans à se liquéfier.
A non, En 1987, il était encore tout puissant. Souvenez vous du liban croulant sous les obus envoyé par son allié syrien et oùpersonne n'osait bouger

Aujourd'hui l'URSS a disparu, le gouvernement syrien massacre sa population et personne n'ose bouger. Bref, rien n'a changé.

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

En 1987, cela faisait 8 ans que l'URSS étalait son impuissance en Afghanistan. Etrange pour un empire "plus puissant qu'aucun empire n'avait jamais été".

En fait déjà à ce moment, l'URSS est militairement bien inférieure aux USA.
En afganistan, il n'avait envoyé que 120.000 hommes, je crois.
Oui, mais l'Afghatistan avait une frontière commune avec, l'URSS qui n'avait pas, contrairement aux USA au Vietnam à déployer une force considérable outre-mer, ce qui suppose un effort logistique autrement plus puissant.

RenéMatheux a écrit:
Quant au rapport avec les USa, vous vous souvenez du nombre de divisions blindés de l'URSS?

Et vous, du nombre de porte-avions de l'URSS?

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

Quand au summum de sa puissance, il se situe sans doute au moment de la mort de Staline ou dans les années qui suivent immédiatement ce décès. A partir de la crise de Cuba, l'URSS se trouve sur une pente descendante. Qui ne fera que s'accentuer tout au long du "règne" de Brejnev, marqué par un immobilisme et un conservatisme absolu, même si miltairement il y eu encore des périodes où elle pouvait faire peur.

Z"avez la mémoire courte :Tombé au mains des communistes en 75, Vietnam, Laos, Cambodge,
76, Angola, Mozambique
+ ethiopie+ quelques autres dont j'oublie le nom.
En 79, fin du shah allié des états unis. etc

Les communistes, c'est pas forcément l'URSS. En particulier pour l'Asie du Sud-est, en 1975 c'était plutôt la Chine qui était à l'oeuvre.

Pour l'afrique, Ethiopie mise à part, c'était les Cubains, certes téléguidés par Moscou.

Et pour le Shah, vous ne me ferez jamais croire que Khomeiny roulait pour Moscou.

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

Comme le démontrent tant les revers subis en Afghanistan que son impuissance à mettre au pas un électricient polonais et le mouvement qu'incarne ce dernier, tout au long des années 1980 n'était déjà plus l'empire le plus puissant de la planète. A supposer qu'elle l'ait jamais été.
Cela a raté à cause de la Vierge Marie : 12 Décembre 81, état de siège en pologne imposé par Brejnev. Résultat, il meurt, Itou, Andropov Techernenko, jusqu'à la consécration du 25 Mars 84 par JP2 et l'arrivée au pouvoir de Gorby, 11 Mars 85.

Vous êtes évidemment libre de le croire.

Tant Brejnev que ses deux successeurs étaient des dinosaures cacochymes condamnés à mort à brève échéance par les maladies qui les minaient depuis des années. La Vierge n'a rien à voir là-dedans.

Sinon, on pourrait se demander ce qu'elle foutait de ses dix doigts pendant qu'on enfournait des millions de juifs (y compris les femmes, les efants et les vieillards) dans les chambres à gaz. Ce n'était pas une priorité pour elle de les sauver? Il fallait qu'on lui consacre d'abord la Russie?

RenéMatheux a écrit:

Bref, on pourrait argumenter longtemps.

Moi, ce qui me convainc, c'est ce que l'on pensait jusqu'en 87 où une petite lueur d'espoir apparait avec la perestroika.
Et personne ne s'attendait à la chute du communisme à ce moment là.

La question qu'on se posait, c'est combien de temps il faudrait au régime pour se réformer ou pour disparaître. Et, s'il disparaissait, un fou n'aurait pas la tentation de faire disparaître le monde avec l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:14

RenéMatheux a écrit:


Moi, ce qui me convainc, c'est ce que l'on pensait jusqu'en 87 où une petite lueur d'espoir apparait avec la perestroika.
Et personne ne s'attendait à la chute du communisme à ce moment là.


Je me souviens bien de cette époque-là; personne n'aurait pu affirmer que l'empire soviétique n'en avait pas encore pour cent ans à sévir et à faire trembler la moitié du monde.
L'arrivée de Gorby au pouvoir a détendu les relations avec l'Occident mais personne n'en espérait la chute pure et simple du communisme.
Les historiens les mieux informés se sont lourdement trompés (Carrère d'Encausse avec "l'Empire Eclaté", qui voyait la chute provenir d'un éclatement par les forces centrifuges des nationalités: pas du tout, comme l'avait dit De Gaulle, la Russie a bu le communisme (jusqu'à la lie) et le communisme a chu de l'intérieur, du fait du manque de conviction de ses dirigeants -à entrainer le monde dans le coup de dés militaire.

Néanmoins, cet inattendu épilogue de l'Union soviétique et de son Empire européen, n'a pas été, on le voit chez nous en France et en Occident ( d'une manière occulte et déviée) la fin de ses erreurs -bien au contraire-, ni même, comme ailleurs en Corée en Chine à Cuba etc. , la fin du communisme tout court en ses aspects dictatoriaux.
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:22

RenéMatheux a écrit:
Karl a écrit:

Le Ciel a accepté la consécration de Jean-PaulII et nous avons vu la chute du Communisme (en Europe, mais pas à Cuba ni au Vietnam ni en Chine ni en Corée); mais nous voyons toujours les erreurs du matérialisme issus du communisme athée, se répandre en Europe et en Occident: avortement, euthanasie, mariage homo etc. Tout cela essaime et progresse.
Cela, c'est sur! mais ce miracle de l'effondrement du communisme doit conforter notre foi. Faisons confiance en marie, et faisons ce qu'elle demande, par exemple les 5 samedis du mois. Karl, les faites vous régulièrement?


Oui, j'ai fait plusieurs fois les 5 samedis: c'était en 2003-2004, au début de ma conversion; je me sentais bien seul meêm si une allusion à cela a pu me valoir les encouragements de mon curé...
Mais était-ce bien valable, ds la mesure où, ne pouvant communier car pas marié à l'Eglise, une partie des exigences de cette pratique n'était pas réalisée...
Et il est de toute manière bien difficile de n'être pas gêné à un moment ou un autre... Cumuler 5 premiers samedis de suite, qd on est marié, et qu'on a des enfants, des bx-parents, des WE et des vacances...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:27

Lebob a écrit:


La question qu'on se posait, c'est combien de temps il faudrait au régime pour se réformer ou pour disparaître. Et, s'il disparaissait, un fou n'aurait pas la tentation de faire disparaître le monde avec l'URSS.


James Bond nous a évité ça ds un film, en effet; pourquoi pas la Sainte Vierge dsla réalité?
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11967
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 17:36

Lebob a écrit:

Aujourd'hui l'URSS a disparu, le gouvernement syrien massacre sa population et personne n'ose bouger. Bref, rien n'a changé.
Ah non! Aujourd'hui, il y a la guerre en syrie et on pulvérisé Kadafi. A cette époque, on bombardait Beyrouth et on n'osait pas bouger.
Lebob a écrit:
Oui, mais l'Afghatistan avait une frontière commune avec, l'URSS qui n'avait pas, contrairement aux USA au Vietnam à déployer une force considérable outre-mer, ce qui suppose un effort logistique autrement plus puissant.
Je pense - et je pensais à cette époque- qu'il était tellement sur de gagner que cela nes interessait pas d'envoyer trop d'hommes.

Lebob a écrit:

RenéMatheux a écrit:
Quant au rapport avec les USa, vous vous souvenez du nombre de divisions blindés de l'URSS?
Et vous, du nombre de porte-avions de l'URSS?
Un point pour vous. Encore que des portes avions ils commençaient à en construire et que leur stratégie était plutot diriger vers leur voisin immédiats.
Lebob a écrit:
Les communistes, c'est pas forcément l'URSS. En particulier pour l'Asie du Sud-est, en 1975 c'était plutôt la Chine qui était à l'oeuvre.
Pour l'afrique, Ethiopie mise à part, c'était les Cubains, certes téléguidés par Moscou.
Et pour le Shah, vous ne me ferez jamais croire que Khomeiny roulait pour Moscou.
Non le vietnam et Laos, c'était Moscou : je suis bien placé pour le savoir. Quant au cambodge il a été libéré (pour une fois) en 1979 par les vietnamiens
Pour le shah, ce que je voulais dire, c'est que sa chute n'a pas araché des larmes à moscou qui soutient toujours téhéran.

Lebob a écrit:

RenéMatheux a écrit:
Lebob a écrit:

Comme le démontrent tant les revers subis en Afghanistan que son impuissance à mettre au pas un électricient polonais et le mouvement qu'incarne ce dernier, tout au long des années 1980 n'était déjà plus l'empire le plus puissant de la planète. A supposer qu'elle l'ait jamais été.
Cela a raté à cause de la Vierge Marie : 12 Décembre 81, état de siège en pologne imposé par Brejnev. Résultat, il meurt, Itou, Andropov Techernenko, jusqu'à la consécration du 25 Mars 84 par JP2 et l'arrivée au pouvoir de Gorby, 11 Mars 85.

Vous êtes évidemment libre de le croire.

Tant Brejnev que ses deux successeurs étaient des dinosaures cacochymes condamnés à mort à brève échéance par les maladies qui les minaient depuis des années. La Vierge n'a rien à voir là-dedans.
Il y a des tas de vieux et de gens malades qui ne meurent pas pour autant

Lebob a écrit:

Sinon, on pourrait se demander ce qu'elle foutait de ses dix doigts pendant qu'on enfournait des millions de juifs (y compris les femmes, les efants et les vieillards) dans les chambres à gaz. Ce n'était pas une priorité pour elle de les sauver? Il fallait qu'on lui consacre d'abord la Russie?
A mon avis, cela rélève plutot de la responsabilité de Dieu. Mais votre question figurez vous que je me la suis posé et que d'y penser, cela me rend malade. Croire que dieu existe est pour moi une évidence. Croire qu'il est bon est plus difficile et souvent, je n'y suis pas arrivé.

Lebob a écrit:

La question qu'on se posait, c'est combien de temps il faudrait au régime pour se réformer ou pour disparaître.
J'ai jamais vu qui que se soit se poser cette question à cette époque.
D'ailleurs quand JP 2 a été en allemagne et a prié pour la réunification, cela a étonné tout les monde car personne n'en parlait plus (efficace la prière!). Quand les écologistes manifestaient par millions contre le déploiement des missiles US, celui ci paraissait aléatoire. Quand il disait "plutot rouge que mort", cela n'indique pas que l'on croyait à la fin prochaine de l'URSS.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mar 19 Fév 2013, 22:44

Pour revenir au sujet, plutôt que d'y voir un signe venant du Ciel, cela s'explique mieux, à mon sens, comme la matérialisation de la tension extrême produite par l'annonce du pape de sa démission. On peut appeler cela, peut-être, un "egregore", une énergie exprimant en dehors, dans un phénomène matériel, une réalité intérieure, celle de la décision inouïe prise par le pape.
Revenir en haut Aller en bas
lion-des-bois



Masculin Messages : 2408
Inscription : 26/01/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 20 Fév 2013, 23:32

Arnaud Dumouch a écrit:
Simon1976 a écrit:


Le doyen du collège des cardinaux a parlé de la démission du pape comme d'un "éclair dans le ciel."

Citation :
« Votre Sainteté, aimé et vénéré Successeur de Pierre – a-t-il dit –, votre message plein d’émotion a résonné dans cette salle comme un éclair dans le ciel."

Coïncidence ?

Le soir de la renonciation du pape, alors que le Cardinal venait de répondre à l'annonce du pape : "Très Saint Père, vous annonce est comme un éclair dans un ciel serein".




J'arrive ici et j'ai pas lu les 3 pages. Cet éclair pour moi a une valeur mystique, et correspond au déchirement du voile à l'heure de la mort. L'Eglise se meurt, je crois que c'est une conviction pour beaucoup. Mort mystique évidement. Alléluia !

Un autre signe de mort pour moi est la dilapidation du corps de l'Eglise en son sein, à savoir toutes les intrigues à la curie et qui selon ce que j'ai lu dans la presse serait la raison profonde de la décision de Benoît XVI de se retirer. Certes, il invoque sa santé et ne ment pas car de par sa santé il ne peut faire face à ces intrigues internes. Je pense aussi que que Benoît XVI a une compréhension mystique de ce qui arrive, du "il faut mourir pour renaître d'en haut", de la mort et de la résurrection. Tout se mettrait-il donc en place ?

Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14436
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Dim 24 Fév 2013, 04:21

C'est l'apparition témoignant que Benoit XVI en abdiquant a eu un éclair de génie. Laughing

Pour ce qui est du soleil avec son halo au dessus de la Martinique, c'est très positif contrairement à ce que si le soleil de cette manière était apparu au dessus des martinistes. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14436
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Dim 24 Fév 2013, 04:23

Cécile a écrit:
Il n'est pas besoin d'être communiste pour être matérialiste ! Le consumérisme n'est-il pas une forme de matérialisme ?

Suffit d'être lefebvriste ou sédévacantiste pour être matérialiste, puisque que ça nécessite beaucoup de bébèles pour qu'ils se sentent dans le bon chemin. :beret:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Dim 24 Fév 2013, 04:31

Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI

Cela signifie tout simplement que le courant passe ! c'est bon signe.
Enfin, j'y crois pas trop mais il faut rester optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14436
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Dim 24 Fév 2013, 04:47

Si le cardinal Siri avait vu ça il en aurait pensé quoi selon toi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Dim 24 Fév 2013, 05:04

« Il faut obéir à qui il faut obéir, pour ne pas obéir à qui il ne faut pas obéir »

:sage:
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14436
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Dim 24 Fév 2013, 05:07

Mais oui à partir de cette vérité comme titre de la lettre qu'il fit parvenir à Marcel... Laughing salut
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Lun 25 Fév 2013, 14:13

Et l'Etna en éruption... ça inspire quoi en ces temps troublés????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Lun 25 Fév 2013, 14:28

adamev a écrit:
Et l'Etna en éruption... ça inspire quoi en ces temps troublés????

Très mauvais signe pour les :snake: :oie: :snake: franc-maçons
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Lun 25 Fév 2013, 16:29

Vous vouliez dire pour la démocratie chrétienne et ses nombreux liens avec le vatican et la mafia sicilienne???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Lun 25 Fév 2013, 16:59

adamev a écrit:
Vous vouliez dire pour la démocratie chrétienne et ses nombreux liens avec le vatican et la mafia sicilienne???

Oui, et avec les petites soeurs des pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 14:13

Bonjour,

Voici mon interprétation de ce triple coup de foudre : je pense que c'est une façon que Dieu a choisie pour montrer au monde son Eglise qui est Celle dont Il a confié les clés à Pierre et ses successeurs. Tout comme Dieu s'est fait entendre lors de la transfiguration du Christ aux apôtres en disant "Celui ci est mon fils bien aimé, écoutez le"

Quand on voit ce que transmettent les médias, notamment au sujet de la soit disant baisse du catholicisme et des Eglises qui se vident, suite à cette annonce les médias ont les caméras braquées sur le Vatican pour suivre l'actualité chaude de la renonciation du Saint Père et de l'élection de son successeur.

Les médias comprennent alors, et par eux le monde, combien le Saint Père est aimé de dizaines de milliers de catholiques venus rien que ce mercredi des quatre coins du monde pour le voir une dernière fois. Combien l'Eglise est aimée et bien vivante !

Et c'est cela la signification, selon moi de ces Eclairs, que justement un journaliste n'a pas manqué de photographier, par la volonté divine et donc nullement par hasard ! Cette photo arrivant ensuite dans tous les journaux, pour accompagner la nouvelle du renoncement de Benoit XVI et à présent que les journalistes sont tous bien focalisés sur le Vatican, ils ne peuvent plus que reconnaitre combien, oui l'Eglise du Christ est belle et bien vivante !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80785
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 14:18

thumleft

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 15:38

De la méthode (s')coué
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 16:08

Adamev et la pensée magique :esca: :oie: :esca:

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 16:17

Et pourtant : La pensée magique est souvent associée au mysticisme et au courant du New Age...
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 18:37

De Philippe B : je pense que c'est une façon que Dieu a choisie pour montrer au monde son Eglise qui est Celle dont Il a confié les clés à Pierre et ses successeurs.

Je ne sais pas si je tiens de la pensée magique mais en voilà un qui tient du culte du cargo... et de la pensée désirée : La pensée désirée est une forme particulière de la pensée magique caractérisée par la formation de croyances et de prises de décisions selon ce qui est « plaisant d'imaginer » au lieu de faire appel à des preuves ou à la rationalité.

Type de pensée à laquelle beaucoup ici réfèrent... hein P'tit messager qui se prend pour Hermes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 21:04

Vous vous enfoncez Adamev. C'est beau l'entêtement.

P-S : Vous n'avez pas le compas dans l'oeil, ce n'est pas moi Hermès, c'est plutôt votre copain Pythagore, avec sa règle et son compas, qui se prenait pour la réincarnation du fils d'Hermès
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pythagore#Biographie_de_Pythagore

PPS : Quand vous en aurez marre de porter le sac à dos plein de choses encombrantes et masochisantes que je vois sur votre avatar, jetez-le, vous verrez, vous aurez l'esprit beaucoup plus clair.


Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 23:06

Avec votre cervelle encombrée de dogmes et de contes de nourrices c'est sûr qu'il n'y a aucune chance pour que vous inventiez un théorème comme celui qui est attribué à Pythagore.

Et sans doute en plus trop feignant pour vous mettre en route sac au dos vers Compostelle ou un autre haut lieu. C'est une marche où s'impose l'esprit de pauvreté qu'il n'est pas nécessaire de singer en faisant semblant de se cloitrer dans un palace privé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 23:20

adamev a écrit:
Avec votre cervelle encombrée de dogmes et de contes de nourrices c'est sûr qu'il n'y a aucune chance pour que vous inventiez un théorème comme celui qui est attribué à Pythagore.

Et sans doute en plus trop feignant pour vous mettre en route sac au dos vers Compostelle ou un autre haut lieu. C'est une marche où s'impose l'esprit de pauvreté qu'il n'est pas nécessaire de singer en faisant semblant de se cloitrer dans un palace privé.

Au moins sur le chemin vous avez appris la courtoisie, ça commence souvent par ça.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Mer 27 Fév 2013, 23:59

Ce n'est pas la vertu première de ce chemin. Là comme ici il faut parfois batailler un peu.

J'y ai au moins appris les limites de ma tolérance. Grande avec les petits, les humbles. A peu près nulle avec les gens comme vous qui me sont égaux voire supérieurs. Avec ceux qui s'en allaient braillant prières et cantiques sans aucun respect pour le silence, le recueillement, la méditation, la réserve... des autres cheminants et qui faisaient porter leurs sacs par une camionette... Aux haltes j'ai parfois fait le ménage derrière eux qui témoignant de leur foi ne pouvaient s'abaisser à prendre un balai ou ramasser leurs épluchures... Je vous en passe et de meilleures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 00:59

adamev a écrit:
J'y ai au moins appris les limites de ma tolérance. Grande avec les petits, les humbles. A peu près nulle avec les gens comme vous qui me sont égaux voire supérieurs.

C'est là votre éthique, monsieur le franc-maçon ?

Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 4996
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 11:40

adamev a écrit:
Ce n'est pas la vertu première de ce chemin. Là comme ici il faut parfois batailler un peu.

J'y ai au moins appris les limites de ma tolérance. Grande avec les petits, les humbles. A peu près nulle avec les gens comme vous qui me sont égaux voire supérieurs. Avec ceux qui s'en allaient braillant prières et cantiques sans aucun respect pour le silence, le recueillement, la méditation, la réserve... des autres cheminants et qui faisaient porter leurs sacs par une camionette... Aux haltes j'ai parfois fait le ménage derrière eux qui témoignant de leur foi ne pouvaient s'abaisser à prendre un balai ou ramasser leurs épluchures... Je vous en passe et de meilleures.

En cela consiste l'humilité ! Accepter les erreurs de nos frères tout en les corrigeant fraternellement et avec bienveillance, être indulgents envers eux, prier pour eux, offrir nos sacrifices pour leur salut et continuer d'avancer vers Dieu tout en aimant nos frères quelles que soient leurs faiblesses.

L'humilité consiste aussi à reconnaitre nos propres faiblesses avant de pointer du doigt celles des autres.

Ce qui est sûr c'est que ce pèlerinage ne se fait pas seul, en bataillant comme vous dites, chacun pour soi, mais en communion de prières les uns avec les autres. Mon entrée dans le Royaume de Dieu passe par celle de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 14:30

Petit messager a écrit:
adamev a écrit:
J'y ai au moins appris les limites de ma tolérance. Grande avec les petits, les humbles. A peu près nulle avec les gens comme vous qui me sont égaux voire supérieurs.

C'est là votre éthique, monsieur le franc-maçon ?

J'aurais la courtoisie de ne pas vous demander comment vont les vôtres? Comme disait ma grand-mère les tiques c'est là où ça gratte... moins on en a plus on en parle.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 14:33

Ce qui est sûr c'est que ce pèlerinage ne se fait pas seul, en bataillant comme vous dites, chacun pour soi, mais en communion de prières les uns avec les autres

Allez-y voir... vous en parlerez éventuellement après.
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 18:46

Ce signe on peut l'interpréter de différentes manières
même s'il y a un sens véritable que Dieu lui donne
Il reste néanmoins la preuve d'une intervention de Dieu dans l'histoire des hommes
auprès de son peuple, à un moment crucial de son église
et ça c'est indéniable
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 20:11

Non, ce peut être aussi un canular d'un esprit malin.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 20:17

Ou tout simplement la conclusion habituelle d'un orage... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Jeu 28 Fév 2013, 21:38

scholasate a écrit:
Non, ce peut être aussi un canular d'un esprit malin.

En pareille circonstance, un évènement aussi considérable pour l'Eglise et pour son futur ? Je ne crois pas.

Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Lun 04 Mar 2013, 11:08

Citation :
Petit messager a écrit:
adamev a écrit:
J'y ai au moins appris les limites de ma tolérance. Grande avec les petits, les humbles. A peu près nulle avec les gens comme vous qui me sont égaux voire supérieurs.

C'est là votre éthique, monsieur le franc-maçon ?



C'est une éthique d'anarchiste Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
BoANo1



Masculin Messages : 596
Inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Re: Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI   Lun 04 Mar 2013, 19:10

Je vous avouerez que cela m'a choqué voir cet éclair en même temps que le pape s'en aller
J'ai personnellement pris ça pour un signe de Dieu après je peux me tromper mais a moins que ce que soit un phénomène climatique prévu ce jour là je maintiens que Dieu s'est manifesté
a cause du fait que Benoit 16 quitté le Vatican
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/groups/BoAfans/
 
Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Signification du signe de l'éclair lors du départ de Benoît XVI
» Pourquoi la foudre a-t-elle frappé le dôme du Vatican le jour où Benoît XVI annonçait sa démission ?
» 22h22
» Les mains jointes (Signe et signification)
» REVE DU SIGNE DE LA CROIX SUR UNE PHOTO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: