DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mais où donc souffle l’Esprit ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mais où donc souffle l’Esprit ?   Mar 12 Fév 2013, 17:34

Jeb a écrit:
Arnaud a écrit:
Karl a écrit:


Pourquoi l'esprit-saint reviendrait-il sur l'Europe?

Selon moi, lEurope a abusé des grâces reçues depuis 1500 ans jusqu'à la folie.

Alors Dieu l'a soumise à des malheurs et depuis mai 68, a retiré son Esprit.
Tu oublies toutes des Nouvelles Communautés Catholiques fondées grâce au mouvement du Renouveau dans l'Esprit Saint des années 70, le développement des Foyers de Charité, le pontificat du Bienheureux Jean-Paul II, les nombreuses conversions et reconversions. Certes, cela ne s'est pas fait sans douleurs, Dieu purifie son Eglise, mais les fruits sont aussi nombreux.

Arnaud a écrit:
Il en est sorti une génération nouvelle fort angoissée et en famine.

Quand Dieu le jugera, il fera peut-être revenir la pluie de sa grâce.
Il ne faudra pas s'attendre, à mon avis, à quelque chose de spectaculaire, mais des renouvellements en profondeur de la foi et des conversions discrètes mais profondes. Les pasteurs seront peu nombreux mais ce sera de saints pasteurs comme le prophétisait Saint Louis-Marie Grignon de Montfort.

Tout ceci n'est que mon avis personnel.


Je suis complètement d'accord avec vous Jeb, bien sûr l'Europe et la France sont tombées très bas, mais même si pour le moment il est encore difficile de comprendre les voies par lesquelles l'Esprit Saint agit (et Marthe Robin le prophétisait), nous pouvons chercher quelques indices :
– Le bénévolat sous toutes ses formes, qui se développe de plus en plus, le accueil des pauvres, etc. ;
– le mouvement Emmaüs (on découvre l'efficacité incomparable de la fraternité) ;
– les missionnaires de la Charité de Mère Thérésa ;
– Jean Vanier et l'Arche;
– Paray-le Monial ;
– toutes les communautés nouvelles – monastiques, Saint-Jean, de l'Emmanuel, etc......(et leurs apostolats), qui ont jailli dans les années 80 ;
– leurs œuvres multiples et variées, les retraites proposées et où vont même des laïcs, etc. ;
– les Focolari ;
– Etc.

Dans la plupart de ces communautés on s’attache surtout à la prière, aux sacrements… actes discrets mais en de nombreux lieus. Ce sont des groupes plus ou moins restreints, où se retrouvent parfois toutes sortes de personnes : l’une qui n’a pas trouvé à s’épanouir dans l’Eglise, l’autre au contraire très engagée dans l’Église ; on peut y trouver un ancien marginal ; des laïcs, mais aussi des religieux parfois.

Toutes ces communautés, ce renouveau en Église, viennent combler les lacunes que notre monde moderne inflige à l’Élise visible, très importante, mais où ne peuvent toujours se retrouver pleinement des sensibilités très spécifiques.
L’effusion de l’Esprit dans ces communautés s'y découvre dans leurs charismes de guérison, prophétie, discernement des esprits.

Ce mouvement continu de grande ampleur, fidèle au Pape, à l’Église, on connaîtra peut-être un jour ce qu’il aura apporté à l’Église, à la Foi. Et même chez les laïcs.
L’ouverture au monde de l’Eglise, le dialogue inter-religieux, tous ces échanges, entre confessions diverses, avec le monde, avec la « laïcité » aussi, ne se font pas bien sûr sans heurts, mais il en est toujours ainsi quand on veut s’ouvrir au monde.

L’Esprit Saint ne souffle pas seulement dans les communautés : Sœur Emmanuelle, sa joie et sa faconde quand elle nous parlait ; l’adoration eucharistique qui se déploie à nouveau, etc.

Quelques citations

Thomas d’Aquin disait que la Tradition vivante comporte deux mouvements inséparables : conserver et rénover (conservare et renovare).
(Ce que refusent les intégristes et les progressistes chacun, à leur manière).

Paul VI, 29 novembre1972 : « Oui, l’Eglise a besoin de son éternelle Pentecôte ; elle a besoin du feu dans son cœur, de paroles sur ses lèvres, de prophétie dans son regard. »

Jean-Paul II : « L’Esprit Saint est le même qu’aux premiers temps » […]« il fait refleurir l’Évangile à chaque génération. »

Jean-Paul II, Encyclique sur l’Esprit Saint : « Il y a aussi depuis quelques années un nombre croissant de personnes qui, dans des mouvements ou des groupes toujours plus développés, mettent la prière au premier plan et y cherchent le renouveau de la vie spirituelle. »


Joseph Ratzinger et les nouveaux mouvements :

« En eux se dessinent, bien que sans aucun bruit, «...En eux se dessine – bien que sans aucun bruit – ce qui ferait songer à une aurore de Pentecôte dans l'Église. Je pense par exemple au Mouvement Charismatique, au Chemin Néocatéchuménal, à Cursillo, Focolari, Communion et Libération, etc. »

[…]

« Je trouve merveilleux que l’Esprit, une fois encore, se montre plus fort que nos planifications, et qu'il se mette en valeur d'une manière tout autre que celle que nous avions imaginée. En ce sens, la rénovation est en marche sans attirer l'attention, mais efficacement.

D'anciennes formes, embouchées dans l'auto-contradiction et dans le goût pour le négatif, quitteront la scène ; et le nouveau est déjà en chemin. Assurément, à peine a-t-il voix au chapitre dans le grand dialogue des idées dominantes. Il croît en silence.

Notre devoir – le devoir des autorités au sein de l'Église et celui des théologiens – est de lui tenir la porte ouverte, de lui préparer une place. Car les tendances actuellement encore dominantes vont sans doute dans une autre direction. Et à considérer la situation spirituelle générale du moment, il faut néanmoins parler d'une crise de la foi et de l'Église. Mais, si nous l'affrontons sans crainte, avec aplomb, nous pourrons la surmonter. »
(« L'espérance des mouvements, « Entretien sur la foi » », entre Vittorio Messori et Joseph Ratzinger, 1985).


Lumen Gentium : « Chaque fidèle, quelque soit son rang, est appelé à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité. »

Oh que non Dieu n’est pas mort, c’est l’Esprit qui souffle.

P-S : J’allais presque oublier les 4 mots inspirés de Jean-Paul II en 1978 : « N’ayez pas peur ! »


Dernière édition par Petit messager le Mar 12 Fév 2013, 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28037
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mais où donc souffle l’Esprit ?   Mar 12 Fév 2013, 18:42

L'Esprit souffle ou il veut. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où donc souffle l’Esprit ?   Mar 12 Fév 2013, 22:26

Simon1976 a écrit:
L'Esprit souffle ou il veut. Smile

Même sur ce forum. Et on a un théologien pour nous tous seuls ou presque, à qui on peut poser des questions et qu'on peut même contrarier sans problème. C'est chouette quand-même. T'es quand-même Hachement sympa Arnaud, j'ai presque envie de créer un sujet sur les motifs qui nous poussent à échanger sur le forum. C'est une idée tiens.

Et il y a même d'autres forums qui nous aiment bien. Alors bien sûr... il y aura toujours des sites, ou des forums, etc. qui seront un petit peu jaloux, ou qui auront une raison ou une autre de dénigrer (c'est très bon signe souvent), mais c'est ça la vie, la confrontation des idées et des convictions, il faut que ça vive ! Il serait bien dommage que sur Internet on trouve de tout sauf la question de Dieu, des religions, des sensibilités de Foi différentes, des convictions personnelles.

Dire que j'ai découvert par hasard ce site (certainement comme beaucoup d'ailleurs), je ne cherchais pas du tout un forum, ça ne me disait rien du tout. C'est quasiment le forum qui est venu à moi hi hi.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28037
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mais où donc souffle l’Esprit ?   Mar 12 Fév 2013, 22:28

Je peux presque en dire autant. Very Happy

C'est une grande grâce divine que d'avoir découvert ce forum ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais où donc souffle l’Esprit ?   Mar 12 Fév 2013, 22:42

Simon1976 a écrit:
Je peux presque en dire autant. Very Happy

C'est une grande grâce divine que d'avoir découvert ce forum ! cheers

Ah beh oui, je le crois aussi, rien de tel que d'échanger sur des sujets si profonds. On approfondit les autres croyances, on apprend la tolérance aussi. Au bout d'un an ici, si je fais le point, je constate que ça m'a beaucoup motivé pour approfondir ma foi personnelle, pour apprendre des autres, apprendre des choses.

Je m'éloigne du sujet ? Beh non.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mais où donc souffle l’Esprit ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avortement : quand souffle l'Esprit Saint
» Là où souffle l'Esprit Saint
» Mais qui est l'Esprit Saint ?
» Je dors mais mon esprit veille
» QUI EST L'ESPRIT SAINT ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: