DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Débat avec l'islam: la croisade des musulmans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:05

On accuse toujours les Chrétiens, l'occident, de dénigrer l'islam
mais on n'a pas le droit de dénoncer la propagande islamique
sous prétexte qu'il ne faut pas confondre islam et islamisme
mais en vérité je ne vois pas de quelle manière cette religion existe
en dehors d'une propagande acharnée et violente dans l'espace occidental
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:09

Dans ce contexte, il est bien difficile de comprendre l'entêtement de nombreux Chrétiens à soutenir l'islam
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:17

Quelles sont vos questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:18

Qui êtes-vous??
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:23

Une personne européenne de culture chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:25

Et donc??
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:27

Je vous demande quelles sont vos questions, pour que je puisse tenter d'y répondre le mieux possible.

Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:29

Que voulez-vous savoir sur les "Croissantades" ou conquêtes islamiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:33

Je ne comprends pas ce que vous dites..
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:40

Vous avez ouvert un sujet... où vouliez vous en venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:43

J'ai dit ce que je pense
qu'en pensez-vous??
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 15:46

Je pense que l'Islam suit sa logique séculaire.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 16:10

Mr. Green En deux trois mots, Mr "je vous donne mon cou, tranchez le", qu'est ce que vous voulez dire clairement par :
Citation :
vous pensez juste mais il ya une logique pour tout celà ..
et c'est exactement ce que réfutez.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 16:30

A votre avis, cette question, pourquoi ne me la serais-je pas posée ?

Il y a au moins 10 raisons fondamentales qui me viennent en tête.

Et vous, vous pensez à quelles raisons ?
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 16:38

Vous êtes soumis à Dieu Jean Luc ?

Parce que je ne vois rien de plus différent que le rapport du croyant à Dieu, entre celui qui est dans "la soumission à Dieu" et celui qui est dans la Nouvelle Alliance.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 16:59

Répondez pour une fois, ensuite ça sera mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 17:20

"Les fondateurs de sectes ont procédé de manière inverse. C'est le cas évidemment de Mahomet qui a séduit les peuples par des promesses de voluptés charnelles au désir desquelles pousse la concupiscence de la chair. Lâchant la bride à la volupté, il a donné des commandements conforme à ses promesses, auxquels les hommes charnels peuvent obéir facilement."

"En fait de vérités, il n'en a avancé que de faciles à saisir par n'importe quel esprit médiocrement ouvert. Par contre, il a entremêlé les vérités de son enseignement de beaucoup de fables et de doctrines des plus fausses. Il n'a pas apporté de preuves surnaturelles, les seules à témoigner comme il convient en faveur de l'inspiration divine, quand une oeuvre visible qui ne peut être que l'oeuvre de Dieu prouve que le docteur de vérité est invisiblement inspiré."

"Il a prétendu au contraire qu'il était envoyé dans la puissance des armes, preuves qui ne font point défaut aux brigands et aux tyrans. D'ailleurs ceux qui dès le début crurent en lui ne furent point des sages instruits des sciences divines et humaines, mais des hommes sauvages, habitants des déserts, complètement ignorants de toute science de Dieu, dont le grand nombre aida, par la violence des armes à imposer sa loi à d'autres peuples."

"Aucune prophétie divine ne témoigne en sa faveur. Bien au contraire il déforme les enseignements de l'ancien et du nouveau testament par des récits légendaires, comme c'est évident pour qui étudie sa loi."

"Aussi bien, par une mesure pleine d'astuces, il interdit à ses disciples de lire les livres de l'Ancien et du Nouveau Testament qui pourraient le convaincre de fausseté. C'est donc chose évidente que ceux qui ajoutent foi à sa parole, croient à la légère."


Saint Thomas d'Aquin, Somme contre les Gentils, livre 1, questions 1 à 20, chap. 6.


Vos réactions sur le phrasé de d'Aquin Mr JL ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 18:26

jean-luc a écrit:
je vais quand même vous dire ce que j'en penses .

il n'est pas exclu ...

- " d' Aimer ..." ses ennemis

C'est bien pourquoi je suis islamophobe sans être musulmanophobe.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 18:34

Ben oui...l'esclave peut aimer son maitre... Rolling Eyes quelle banalité.

Maintenant est ce que l'on peut sérieusement demander à un homme d'aimer ses ennemis si ces derniers n'ont aucune limite et privent de liberté non seulement sa petite personne mais encore plus important, celle de ceux qu'il aime.

Est-ce qu'un homme peut aimer le meurtrier de sa femme.
Est-ce qu'une femme peut aimer celui qui tue son enfant.
Peut-on demander aux millions de victimes, et aux rares survivants de l'infame dékoulakisation d'aimer Staline et son Régime ? De pardonner ?

Est-ce que l'on peut aimer des personnes qui considèrent que nos vies valent moins que rien ?

Est-ce que l'on peut décemment demander à un insoumis de respecter ce qui est dit sur les "insoumis" dans le Coran ?

Je ne le pense pas.

Je tiens quand même à te montrer ce passage de l'Evangile de Saint Luc :

- Vers 96 - 98 (?), Clément de Rome cite un extrait semblant venir de Marc:

"Malheur à cet homme-là, a-t-il dit, mieux vaudrait pour lui n'être pas né que de scandaliser un seul de mes élus. Mieux vaudrait pour lui se faire attacher une meule et jeter à la mer plutôt que de pervertir un seul de mes élus"

(cf. Marc 9:42 : "Et quiconque sera une occasion de chute pour un des petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui mît au cou une pierre de meule, et qu’il fût jeté dans la mer".)

------------

Je suis catholique de tradition, mais pas pratiquant. J'avoue que toutes les religions me paraissent découler de cultes plus anciens. Je n'ai pas la preuve que Dieu existe, ni qu'il n'existe pas. Je pense qu'il existe, mais qu'il est impossible de le limiter à une religion et à la seule Humanité.

Ce qui est certain, c'est que vous ne répondez toujours à rien, et que vos procédés rhétoriques consistant à me faire passer pour un démago est un peu mal venu venant de quelqu'un qui parle à tort et à travers sur tout et qui prend position sur une dogmatique au sujet de laquelle il n'a pas l'once d'un début de petite connaissance.

Les écrits de d'Aquin ne se limitent pas à ceux que j'ai cité et qui sont d'ailleurs largement repris sur le présent site.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 18:39

Jean Luc : Croyez vous en la Trinité ?
Croyez-vous en la Passion ?
Croyez-vous en la rédemption et la résurrection ?

Croyez-vous que le Coran soit incréé ?

Croyez vous que le Isa de l'Islam des textes puisse être le Jésus Christ des Chrétiens et le Jésus de l'Histoire ?

Croyez-vous que Mohammed a reçu à 40 ans la visite de l'archange Gabriel dans une grotte qui lui a dicté le Coran pour la première fois ?

RÉPONDEZ A TOUTES CES QUESTIONS SANS DÉTOURS SVP
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 18:55

Peut-être pourriez vous répondre... non ?

Vous avez un peu pointé du doigt mon jeune âge, laissant entendre que je manque de réflexion et d'expérience, vous me rendez une quinzaine d'années, et c'est le plus sérieusement du monde que je vous dit que c'est clairement vous qui n'avez rien à dire, et qui, probablement, vous présentez sous une fausse identité métaphysique.

Je joue cartes sur table, pas vous.

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mar 05 Fév 2013, 19:10

Donc vous ne pouvez pas dire di le Coran est créé ou incréé alors que vous croyez en la Trinité, la Passion, la Redemption et la Résurrection...

Ben le Coran dit que tout ça... c'est FAUX. Donc pour vous peut être qu'il est incréé, donc vous ne croyez pas vraiment non plus à tous ces éléments fondateurs du christianisme.

Allez je vous laisse cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mer 06 Fév 2013, 10:11

Je pense pour ma part qu'il n'y a pas dans le Coran de position sur la trinité nicéenne, inconnue en Arabie, et qui ne présentait donc pas de "danger", mais uniquement sur des églises déviantes par rapport à Rome, que le Coran incréé est celui qui se trouve sur la Table Gardée, que le verset concernant la crucifixion concerne des gens qui se vantaient d'avoir tué le Messie, auxquels on oppose "l'élévation" pour contredire leur prétention.
Lorsque le Coran parle de "Trois", il se place aussi dans une perspective différente, par exemple lorsqu'il dit : "il n'y pas de conciliabule secret entre deux, sans qu'Allah ne soit le troisième, entre quatre sans qu'il soit le cinquième...". Il s'agirait plutôt ici de l'émanation du monde à partir de l'unité première, un, puis deux, puis trois etc
Le soufi marocain abd al azîz dabbagh, qui a obtenu toute sa science par révélation, à l'instar de certains sages hindous qui citent les écritures sans avoir jamais reçu d'enseignement extérieur, dit que le Coran est écrit en langue arabe, mais que derrière l'arabe (j'ajoute derrière toutes les langues sacrées), il y a une langue "souranyya", qu'il ne faut pas confondre avec la langue syriaque (même si elle peut aussi apparaître), cette langue est la langue de "l'illumination solaire" ou langue adamique qui est le prototype de toutes les langues sacrées.
Il donne pour chaque lettre, et pour certains versets, un sens en langue arabe et un sens dans cette langue solaire (comme en hébreu chaque lettre a une signification synthétique et symbolique). La science particulière qui est attribuée à Aïssa par ibn arabi entre autres est justement la science des lettres (qui ne faut qu'un avec la science des nombres, chaque lettre dans les alphabets sémitiques est équivalente à un nombre, dans la constitution même de la langue et non pas d'une manière artificielle comme l'attribution de valeurs numériques aux alphabets actuels).
Cette science des lettres permet une lecture "littérale" du Coran, qu'il ne faut pas confondre avec ce qui est appelé habituellement lecture littérale, qui n'est rien d'autre que la compréhension selon le sens immédiat le plus apparent.
Il dit aussi que les saints du Plérôme Suprême s'expriment dans cette langue solaire, sauf en présence du Prophète, dans ce cas, par respect, ils parlent arabe.


Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Mer 06 Fév 2013, 13:50

Citation :
que le verset concernant la crucifixion concerne des gens qui se vantaient d'avoir tué le Messie, auxquels on oppose "l'élévation" pour contredire leur prétention.

Ce n'est pas ce que le Coran rapporte

Citation :
Lorsque le Coran parle de "Trois", il se place aussi dans une perspective différente, par exemple lorsqu'il dit : "il n'y pas de conciliabule secret entre deux, sans qu'Allah ne soit le troisième, entre quatre sans qu'il soit le cinquième...". Il s'agirait plutôt ici de l'émanation du monde à partir de l'unité première, un, puis deux, puis trois etc


?? Va plus loin ??


Citation :
Le soufi marocain abd al azîz dabbagh, qui a obtenu toute sa science par révélation, à l'instar de certains sages hindous qui citent les écritures sans avoir jamais reçu d'enseignement extérieur, dit que le Coran est écrit en langue arabe, mais que derrière l'arabe (j'ajoute derrière toutes les langues sacrées), il y a une langue "souranyya", qu'il ne faut pas confondre avec la langue syriaque (même si elle peut aussi apparaître), cette langue est la langue de "l'illumination solaire" ou langue adamique qui est le prototype de toutes les langues sacrées.

Qui les lui a faites ces révélations ? Laughing

Pour aller plus loin sur le mouvement auquel tu fais allusion
Spoiler:
 

Il donne pour chaque lettre, et pour certains versets, un sens en langue arabe et un sens dans cette langue solaire (comme en hébreu chaque lettre a une signification synthétique et symbolique). La science particulière qui est attribuée à Aïssa par ibn arabi entre autres est justement la science des lettres (qui ne faut qu'un avec la science des nombres, chaque lettre dans les alphabets sémitiques est équivalente à un nombre, dans la constitution même de la langue et non pas d'une manière artificielle comme l'attribution de valeurs numériques aux alphabets actuels).
Cette science des lettres permet une lecture "littérale" du Coran, qu'il ne faut pas confondre avec ce qui est appelé habituellement lecture littérale, qui n'est rien d'autre que la compréhension selon le sens immédiat le plus apparent.
Il dit aussi que les saints du Plérôme Suprême s'expriment dans cette langue solaire, sauf en présence du Prophète, dans ce cas, par respect, ils parlent arabe.[/quote]

Mais oui on sait bien, le coran est polyphonique & polysémique, il est fait pour recevoir plusieurs interprétations et toutes sont plus légitimes les unes que les autres, alors qu'elles peuvent être opposées.
:beret:

Le bon vieux relativisme généralisé qui dit que tout se vaut...

Le Coran devrait donc être "soumis" à cette approche matérialiste et relativiste de DÉCONSTRUCTION , c'est Allah qui a dicté le Coran à Mohammed, mais ce sont les musulmans d’hier et d’aujourd’hui qui, par les lectures variées et contradictoires qu’ils en font, par leur contexte géographique, linguistique, chronologique etc, par "révélations" comme l'écrit Delphes, qui finalement peuvent prétendre à trouver le sens du texte: après tout le Coran est intemporel...

Exposer ce qu'avance Delphes c'est bien évidemment à l’unique attention des occidentaux, les musulmans orthodoxes (plus de 95% des pratiquants n'en ont rien à fout** de cette masturbation pseudo-intellectuelle)

Ces occidentaux, ces dialogueux, sont ravis d’entendre un discours qui leur est familier et plus rassurant que la lecture ultra majoritaire plus littéraliste et plus "crue"

On a toujours pas lu les différentes acceptations ou le sens cachés des versets qui font le plus polémique d'ailleurs. :bisou:

La lecture à réception polysémique aussi appelée comme je l'ai écrit plus haut de "déconstruction" est avant tout un délire, elle aboutit à la conclusion la plus absurde qui soit, et qui est qu'en gros, "n’importe qui peut dire n’importe quoi de n’importe quel chose ou texte, puisque si on s' "élève un peu" on peut dire qu'aucun texte n’a de sens clairement établi, et qu'il peut avoir différents degrés de lecture, s'adresser aux gens selon leu propre capacités intellectuelles, et qu'il y a un sens caché seulement accessibles à des initiés ou des illuminés "élus", au final c'est toujours la signature triomphale de l'argument d’autorité du puissant sur celui que doit rester à sa place subalterne, le vulgaire.

Maintenant tu écris :
Citation :
il y a une langue "souranyya", qu'il ne faut pas confondre avec la langue syriaque (même si elle peut aussi apparaître), cette langue est la langue de "l'illumination solaire" ou langue adamique qui est le prototype de toutes les langues sacrées.


langue de l'illumination solaire et angélique la lughah suryāniyyah sur laquelle écrivit Guénon..., mais il n'écrit pas vraiment ce que tu écris dans ton passage que j'ai "quoté", en gros tu écris encore n’importe quoi UNE FOIS DE PLUS...

Pour aller plus loin dans le délire :
Spoiler:
 

Et Guénon n'a jamais été un érudit en sciences du langage, ce n'était pas un philologue.




Citation :
langue adamique
Il n'y a pas de langue adamique. "L'expérience interdite" datant de plus de 2000 ans, qui a été répétée, les travaux les plus en avance démontent totalement cette légende "vieille" comme le monde.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 10:06

que le verset concernant la crucifixion concerne des gens qui se vantaient d'avoir tué le Messie, auxquels on oppose "l'élévation" pour contredire leur prétention.

Ce n'est pas ce que le Coran rapporte


Qui seraient alors les chrétiens qui diraient "nous avons tué le Messie" ? Tu en connais ? Et pourquoi le Coran ferait-t-il référence à des chrétiens qui diraient cela ? Cela frise l'absurdité.
Les gens qui se vantent d'avoir tué quelqu'un ou qui avouent avoir tué quelqu'un pourquoi le feraient-t-ils si in ne leur demande rien ?

Ces occidentaux, ces dialogueux, sont ravis d’entendre un discours qui leur est familier et plus rassurant que la lecture ultra majoritaire plus littéraliste et plus "crue"
Tu as fréquenté beaucoup de musulmans en vrai ? Alors tu a du choisir ceux qui plaisaient à tes idées, mais la rencontre a du être brève, à moins que tu aimes ça finalement, ce qu'il y a de plus trivial, de plus banal au fond.



Qui les lui a faites ces révélations ? Laughing


Qui a révélé les Futuhat à ibn arabi ?


Exposer ce qu'avance Delphes c'est bien évidemment à l’unique attention des occidentaux, les musulmans orthodoxes (plus de 95% des pratiquants n'en ont rien à fout** de cette masturbation pseudo-intellectuelle)

L'adab tu connais ? Tu es grossière naturellement ou c'est un style que tu affectes ?

L'oeuvre de Guénon a influencé des savants dans certains pays orientaux, c'est un bon signe, mais son oeuvre s'adresse d'abord à des occidentaux. Ramanamarshi l'appelait "the great soufi", et Ramanamarshi, tu sais qui lui a révélé sa science ? Il ne lui importait pas ce parler pour le grand public, tu sais celui qui ne lit pas les ouvrages que tu lis, mais que tu trouves passionnants. Si tu préfères rester au niveau des polémiques de trottoir, tu trouvera toujours des candidats pour entretenir ta verve et stimuler ton agressivité.

Tu es quoi, qui, toi , Dies Natalis est une orientale qui parle à des occidentaux !

Et en quoi ce que tu dis intéresserait plus les autres musulmans ? Ah non Dies Natalis, chrétienne non pratiquante (donc sans effet contre les hordes barbares), vient donner des bons conseils aux chrétiens au cas où ils ne seraient pas assez perspicaces pour déjouer les ruses des sarrazins Very Happy Tu as bien une mentalité d'occidentale.


L''approche de René Guénon et de ceux qui l'ont suivi (pas uniquement des musulmans, mais des chrétiens et d'autres qui sont devenus bouddhistes ou hindous qui permet de comprendre les choses telles qu'elles sont dans leur réalité actuelle avec la confrontation des différentes formes, seule l'approche métaphysique et principielle proposée par René Guénon permet de comprendre la situation et d'anticiper ce qui va se produire.


Et Guénon n'a jamais été un érudit en sciences du langage, ce n'était pas un philologue.


Non et alors, il s'est expliqué sur l'érudition, qui n'est qu'une aide possible, mais pas obligatoire en la matière. Comme tous les êtres il avait des spécialités, mais l'approche spirituelle exige de dépasser les spécialités.


Dernière édition par DelpheS le Jeu 07 Fév 2013, 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 10:27

Mr. Green Comme d'hab, tu ne réponds à rien...presque un an que ça dure.

Tes délires pseudo-mystiques ne valent pas mieux que ceux d'une gamine en fin de cycle qui se tape en boucle les clips de ses idoles.

Du vent, rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 10:29

Apprends l'adab, tu aura compris beaucoup de choses.

que ceux d'une gamine en fin de cycle qui se tape en boucle les clips de ses idoles.

Franchement c'est bien toi qui délires.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 11:07

Tu vas m'apprendre la politesse toi ? Mr. Green C'est sûr que c'est pas l'islam que tu peux expliquer remarque, sauf en mentant comme à ton habitude.

Pour info, j'ai lu entièrement l' al-adab al-mufrad de l'imam Bukhari, tu veux qu'on en parle de l'adab ? salut
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 11:38

sauf en mentant comme à ton habitude.
tu as l'air de bien connaître le mensonge, cela ne m'étonne pas de toi,

L'adab c'est une pratique, je ne veux pas t'apprendre l'adab, mais je ne fréquente pas les gens sans éducation.


donc :

Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 12:20

Tu parles d'une éducation... mentir en essayant de dire que l'islam n'a rien à voir avec ce qui est fait en son nom Mr. Green

Tu insultes la mémoire et nie la persécutions de millions d'hommes, de femmes et d'enfants, ne viens pas me faire bip avec la bienséance.
Revenir en haut Aller en bas
Dies Natalis Solis Inv.



Féminin Messages : 1426
Inscription : 10/05/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 12:22

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tu parles d'une éducation... mentir en essayant de dire que l'islam n'a rien à voir avec ce qui est fait en son nom Mr. Green

Tu insultes la mémoire et nie la persécutions de millions d'hommes, de femmes et d'enfants, ne viens pas me faire bip avec la bienséance.

Tu n'arriveras pas à me citer 3 mensonges ou erreurs (j'ai écrit 1000 messages sur le site) commises sur le sujet de l' "islam".

Je te reprend sans arrêt sur tes tentatives de manipulations et mensonges.
Revenir en haut Aller en bas
PaxetBonum



Masculin Messages : 426
Inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 16:58

DelpheS a écrit:
Je pense pour ma part qu'il n'y a pas dans le Coran de position sur la trinité nicéenne, inconnue en Arabie, et qui ne présentait donc pas de "danger", mais uniquement sur des églises déviantes par rapport à Rome, que le Coran incréé est celui qui se trouve sur la Table Gardée, que le verset concernant la crucifixion concerne des gens qui se vantaient d'avoir tué le Messie, auxquels on oppose "l'élévation" pour contredire leur prétention.

Pour vous il n'y a donc pas dans le coran de condamnation de la trinité au sens chrétien du terme ?
Pour ce qui est de la crucifixion pensez-vous que le coran reconnaisse que le Christ Jésus ait été crucifié ?

Merci d'avance de me répondre
Revenir en haut Aller en bas
saladin936



Masculin Messages : 1035
Inscription : 15/02/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 17:15

Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tu parles d'une éducation... mentir en essayant de dire que l'islam n'a rien à voir avec ce qui est fait en son nom Mr. Green

Tu insultes la mémoire et nie la persécutions de millions d'hommes, de femmes et d'enfants, ne viens pas me faire bip avec la bienséance.

Justement, certaines choses sont faites en son nom nom et pourtant...

Comment justifier le 11 septembre par exemple islamiquement parlant?

Les dommages collatéraux existent en islam, mais rien de comparable avec le 11 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 18:47

PaxetBonum a écrit:
DelpheS a écrit:
Je pense pour ma part qu'il n'y a pas dans le Coran de position sur la trinité nicéenne, inconnue en Arabie, et qui ne présentait donc pas de "danger", mais uniquement sur des églises déviantes par rapport à Rome, que le Coran incréé est celui qui se trouve sur la Table Gardée, que le verset concernant la crucifixion concerne des gens qui se vantaient d'avoir tué le Messie, auxquels on oppose "l'élévation" pour contredire leur prétention.

Pour vous il n'y a donc pas dans le coran de condamnation de la trinité au sens chrétien du terme ?
Pour ce qui est de la crucifixion pensez-vous que le coran reconnaisse que le Christ Jésus ait été crucifié ?

Merci d'avance de me répondre

Je pense comme je l'ai écrit que le Coran ne répond pas aux chrétiens "romains", pour qui la crucifixion est inséparable de la résurrection, ni à tout l'aspect théologique, et que la plupart des musulmans ignorent ce qui fait le coeur du christianisme, la communion et tout l'aspect sacramentel.
Le Coran parle souvent du meurtre des prophètes, et quand il parle des autres prophètes tués (selon la logique musulmane), il ne parle pas "d'élévation " auprès de Dieu, alors que pour le Christ, c'est ce terme qui est employé.
L'islam est une autre forme, et chaque forme est un tout, chaque détail prend son sens dans le tout. L'histoire commune du sosie me parait un peu tirée par les cheveux.
Pour la trinité chrétienne, je n'y vois ni condamnation, ni approbation, car la perspective globale est autre.
Ceci est ma lecture, elle n'engage que moi, c'est le coté intérieur de l'islam qui m'a attiré, et qui attire un certain nombre d'occidentaux. Et dans ces milieux ce genre de polémique n'a pas cours.

Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 18:53

saladin936 a écrit:
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tu parles d'une éducation... mentir en essayant de dire que l'islam n'a rien à voir avec ce qui est fait en son nom Mr. Green

Tu insultes la mémoire et nie la persécutions de millions d'hommes, de femmes et d'enfants, ne viens pas me faire bip avec la bienséance.

Justement, certaines choses sont faites en son nom nom et pourtant...

Comment justifier le 11 septembre par exemple islamiquement parlant?

Les dommages collatéraux existent en islam, mais rien de comparable avec le 11 septembre.

C'est sûr et il y avait sûrement des musulmans dans les tours, et Dies Natalis est malhonnête en voulant me faire dire des choses que je n'ai pas dit.
Je pense qu'elle n'a pas connu beaucoup de musulmans en vrai, et qu'elle n'a pas voyagé. Je n'ai rien contre la connaissance livresque ni contre l'érudition, à condition que cela ne monte pas à la tête.
Revenir en haut Aller en bas
PaxetBonum



Masculin Messages : 426
Inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 19:21

DelpheS a écrit:


Je pense comme je l'ai écrit que le Coran ne répond pas aux chrétiens "romains", pour qui la crucifixion est inséparable de la résurrection, ni à tout l'aspect théologique, et que la plupart des musulmans ignorent ce qui fait le coeur du christianisme, la communion et tout l'aspect sacramentel.
Le Coran parle souvent du meurtre des prophètes, et quand il parle des autres prophètes tués (selon la logique musulmane), il ne parle pas "d'élévation " auprès de Dieu, alors que pour le Christ, c'est ce terme qui est employé.
L'islam est une autre forme, et chaque forme est un tout, chaque détail prend son sens dans le tout. L'histoire commune du sosie me parait un peu tirée par les cheveux.
Pour la trinité chrétienne, je n'y vois ni condamnation, ni approbation, car la perspective globale est autre.
Ceci est ma lecture, elle n'engage que moi, c'est le coté intérieur de l'islam qui m'a attiré, et qui attire un certain nombre d'occidentaux. Et dans ces milieux ce genre de polémique n'a pas cours.


J'apprécie votre sincérité quand vous dîtes : "Ceci est ma lecture, elle n'engage que moi" car je n'ai jamais entendu un musulman parlé de la sorte !
Quand vous dîtes 'dans ces milieux ce genre de polémique n'a pas cours' de quel milieu parlez-vous ?
A quel mouvement de l'islam appartenez-vous ?
Fréquentez-vous une mosquée ?
Vos imams prêchent-ils de même que vous ?

M'étant envoyé fait égorger et brûler en enfer par tous les musulmans que j'ai croisé jusque là, pour polythéisme ("ne dites pas trois se sera mieux pour vous…" et stupidité absolue de croire que Jésus soit mort sur une croix, vous comprendrez ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
DelpheS



Masculin Messages : 777
Inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 20:09

Je parle du milieu de ceux qui s'appellent eux-mêmes les "foqaras", les pauvres. Et la règle que j'ai entendu le plus souvent dans un de ces milieux, c'est "pas de jugement".
Mais il faut savoir que les "foqaras" sont maudits eux-mêmes par les intégristes, ceux qui détruisent les tombeaux des saints, car c'est du "shirk".
J'ai vu il y a peu une video sur you tube, un sheikh d'al Azhar disait que c'est déjà un très grave péché, et interdit, de toucher à la tombe d'un simple croyant, et donc combien plus grave de détruire la tombe d'un saint. Malheureusement ce genre de discours n'est pas très diffusé.
En Arabie Saoudite, ils ont rasé toutes les tombes de saints, le wahhabiste a beaucoup contribué avec sa puissance financière à répandre cet islam intolérant, et finalement appauvri. Ils ont aussi complètement défiguré la Mecque et Médine en détruisant les quartiers historiques et en construisant ces immenses immeubles et ces hôtels.
Actuellement je ne fréquente pas de mosquée, mais vous entendrez de tout selon l'endroit, j'ai vu aussi bien des maudisseurs de juifs et de chrétiens que des ritualistes qui ne se posaient pas de questions, ou des gens simplement pieux, il n'y a pas de règle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 20:39

Le serviteur lâche un mot et ne le fait que pour amuser l'assistance, pourtant il chute avec ce mot plus loin que la distance entre le ciel et la terre. Et l'individu glisse avec sa langue plus dangereusement qu'en glissant avec ses pieds"
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Tu vas m'apprendre la politesse toi ? Mr. Green C'est sûr que c'est pas l'islam que tu peux expliquer remarque, sauf en mentant comme à ton habitude.
Le radoteur, du fait de la faiblesse du rapport entre sa pensée et son élocution, lâche ses mots inconsidérément. Il lui arrive ainsi de lancer un mot qui cause sa perte ou aliène son avenir.
Le proverbe dit du reste:
"Plus les propos vains d'un homme sont débités, plus ses erreurs sont multiples".
Dies Natalis Solis Inv. a écrit:
Pour info, j'ai lu entièrement l' al-adab al-mufrad de l'imam Bukhari, tu veux qu'on en parle de l'adab ? salut
L'individu doit s'interroger avant de parler à autrui. Y a-t-il quelque chose qui nécessite son intervention ? S'il découvre un motif louable, qu'il parle, sinon il vaut mieux garder le silence. S’abstenir de parler là où ce n’est pas nécessaire est pour lui une forme d’adoration qui rapporte une grande rétribution.

Revenir en haut Aller en bas
PaxetBonum



Masculin Messages : 426
Inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Débat avec l'islam: la croisade des musulmans   Jeu 07 Fév 2013, 20:47

DelpheS a écrit:
Je parle du milieu de ceux qui s'appellent eux-mêmes les "foqaras", les pauvres.


C'est un mouvement du soufisme ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Débat avec l'islam: la croisade des musulmans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Débat avec l'islam: la croisade des musulmans
» Dialogue avec l'islam : Merci Monsieur Dumouch
» Fontenay-le-Comte (Vendée) : pour la chargée des relations avec l’islam, « le Coran et la Bible ont le même message »
» La marque de la bête n'a rien à voir avec l'islam ?
» quatre évangiles, quatre cavalier, quatre vases canopes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Débats avec les religions non-catholiques-
Sauter vers: