DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lisons l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justinga
Invité



MessageSujet: Lisons l'histoire   Sam 26 Jan 2013, 21:06

En relisant l'histoire depuis le passage de la pensée magique à la pensée logique on s'aperçoit que ce qui crée des tensions c'est le retard des religions à assimiler les changements de société, société qui fait que les gens ne peuvent pas vivre autrement que leurs semblables sauf à se renfermer dans des monastères avec cloture. (Dans un des quels j'ai failli me faire violer par un moine en rut ceci dit en passant). Galilée a été condamné en 1633 et réhabilité en 1835, Freud est mort en 1939 et la hiérarchie catholique vient tout juste de faire rentrer la psychologie dans les séminaires. Ce qui cantonne les religions dans un rôle de plus en plus réduit, c'est la différence de temporalité entre les capacités de changements du monde de l'imaginaire et celui des analyses rationnelles sur la réalité du monde. Un enseignant-chercheur de 35 ans court beaucoup plus vite qu'un cardinal de 70 même en short. Donc poussée dans ses retranchements, la religion durcit ses positions comme en 1533 lors de la réaffirmation de l'inquisition romaine (on sait ce que ça a donné ensuite, la saint barthélémy, le procès de galilée) et puis lache du lest, négocie parce que la religion est aussi une affaire de répartition des pouvoirs. Quelles manipulations au nom du bien on a pu faire endurer et Jésus à bon dos parfois.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Lamarck



Masculin Messages : 598
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Lisons l'histoire   Dim 27 Jan 2013, 00:25

J'avais failli laisser un commentaire tout à l'heure, mais j'ai laissé tomber. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Lisons l'histoire   Dim 27 Jan 2013, 07:18

Jutingua est dans la position classique suivante :

La nature humaine se résume à cette loi de l'esprit : Chacun fait ce qu'il veut quand il veut.

Toute pensée qui pense que la nature humaine est un peu plus complexe est sectaire et liberticide.

En conséquence, il réduit l'Eglise a trois aspects :

- Inquisition
- Affaire Galilée
- J'ai été violé par un moine en rut.

(Entre parenthèse, Il est amusant de voir le nombre de gens tolérants qui, dans ce monde, ont été violés par des moines lubriques ! je me demande s'il ne faut pas entrer dans les monastères lorsqu'on a des problèmes sexuels. Dans les monastères, il semble y avoir des tas de jeunes filles se baladent et qu'on peut violer tranquillement).


Cette démarche de la pensée tolérante et athée n'est pas nouvelle. Elle est décrite en trois actes dans le livre de la Sagesse :
Citation :

PREMIER ACTE, UNE CAUSE MÉTAPHYSIQUE : Pas de vie après la mort :


Sagesse 1, 16 Mais les hommes sans foi se disent entre eux, dans leurs faux calculs : "Courte et triste est notre vie ; il n'y a pas de remède lors de la fin de l'homme et on ne connaît personne qui soit revenu de l'Hadès.
Sagesse 2, 2 Nous sommes nés du hasard, après quoi nous serons comme si nous n'avions pas existé. C'est une fumée que le souffle de nos narines, et la pensée, une étincelle qui jaillit au battement de notre coeur ;
Sagesse 2, 3 qu'elle s'éteigne, le corps s'en ira en cendre et l'esprit se dispersera comme l'air inconsistant.
Sagesse 2, 4 Avec le temps, notre nom tombera dans l'oubli, nul ne se souviendra de nos oeuvres ; notre vie passera comme les traces d'un nuage, elle se dissipera comme un brouillard que chassent les rayons du soleil et qu'abat sa chaleur.
Sagesse 2, 5 Oui, nos jours sont le passage d'une ombre, notre fin est sans retour, le sceau est apposé et nul ne revient.

DEUXIÈME ACTE, UNE CONSÉQUENCE ETHIQUE : La liberté de jouir résume la vie humaine (Carpe Diem)


Sagesse 2, 6 Venez donc et jouissons des biens présents, usons des créatures avec l'ardeur de la jeunesse.
Sagesse 2, 7 Enivrons-nous de vins de prix et de parfums, ne laissons point passer la fleur du printemps,
Sagesse 2, 8 couronnons-nous de boutons de roses, avant qu'ils ne se fanent,
Sagesse 2, 9 qu'aucune prairie ne soit exclue de notre orgie, laissons partout des signes de notre liesse, car telle est notre part, tel est notre lot!

TROISIÈME ACTE, UN COMBAT CONTRE "LES INTOLÉRANTS" : déshonorons l'intolérant qui pense qu'il y a autre chose


Sagesse 2, 10 Opprimons le juste qui est pauvre, n'épargnons pas la veuve, soyons sans égards pour les cheveux blancs chargés d'années du vieillards.
Sagesse 2, 11 Que notre force soit la loi de la justice, car ce qui est faible s'avère inutile.
Sagesse 2, 12 Tendons des pièges au juste, puisqu'il nous gêne et qu'il s'oppose à notre conduite, nous reproche nos fautes contre la Loi et nous accuse de fautes contre notre éducation.
Sagesse 2, 13 Il se flatte d'avoir la connaissance de Dieu et se nomme enfant du Seigneur.
Sagesse 2, 14 Il est devenu un blâme pour nos pensées, sa vue même nous est à charge ;
Sagesse 2, 15 car son genre de vie ne ressemble pas aux autres, et ses sentiers sont tout différents.
Sagesse 2, 16 Il nous tient pour chose frelatée et s'écarte de nos chemins comme d'impuretés. Il proclame heureux le sort final des justes et il se vante d'avoir Dieu pour père.
Sagesse 2, 17 Voyons si ses dires sont vrais, expérimentons ce qu'il en sera de sa fin.
Sagesse 2, 18 Car si le juste est fils de Dieu, Il l'assistera et le délivrera des mains de ses adversaires.
Sagesse 2, 19 Eprouvons-le par l'outrage et la torture afin de connaître sa douceur et de mettre à l'épreuve sa résignation.
Sagesse 2, 20 Condamnons-le à une mort honteuse, puisque, d'après ses dires, il sera visité."



_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Stéphan



Masculin Messages : 48
Inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: Lisons l'histoire   Dim 27 Jan 2013, 10:46

Et comme le deuxième acte est pratiquement réalisé et peut éventuellemnt s'attendre à des persécutions , ici en occident, dans les années à venir?
Malheureusement çà paraît la suite logique..
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1295
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Lisons l'histoire   Dim 27 Jan 2013, 20:05

Oh! comme le troisième acte semble s'appliquer au Christ.Et je crains que les trois années de Sa vie publique jusqu'au supplice de la Croix, s'applique à l'humanité tout entière, avec des unités de temps plus grandes.
Mais relevons la tête.
Là oû le péché abonde, la gràce surabonde.St Paul.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lisons l'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» je lis, tu lis, nous lisons... l'Argent!!
» mémo sujets histoire geo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: