DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La liturgie de la messe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: La liturgie de la messe   Ven 18 Jan 2013, 12:05

Un opuscule pour célébrer et suivre la messe, par le card. Canizares


La liturgie depuis Vatican II
H. Sergio Mora
ROME, Thursday 17 January 2013 (Zenit.org).



La Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements est en train de préparer pour les prêtres et les fidèles un opuscule qui les aide à célébrer et suivre correctement la messe, annonce le cardinal Canizares.

« Nous sommes encore en phase de préparation mais le document devrait sortir dans le courant de l’année, peut-être en été », a annoncé, mercredi 16 janvier, le cardinal il cardinale Antonio Canizares, préfet de cette congrégation, lors dune conférence à l’ambassade d’Espagne près le Saint-Siège, sur le thème : « La liturgie catholique à partir de Vatican II: continuité et évolution ».

Au cours de cette conférence, le cardinal Canizares a réaffirmé l’importance que le concile Vatican II avait donné à la liturgie, dont le renouvellement – a-t-il dit – « doit être dans le droit fil de la tradition de l’Eglise, et non une rupture ou une discontinuité », soit pleine de toutes ces « nouveautés » qui « ne sont pas respectueuses de tout ce que Pie XII a indiqué ».

A ce propos, le cardinal a cité le premier document conciliaire sur la liturgie, Sacrosanctum Concilium, rappelant que c’est par elle « surtout dans le divin sacrifice de l’Eucharistie « que « s’exerce l’œuvre de notre rédemption ». Dieu, a-t-il souligné, veut être adoré de manière concrète et ce n’est pas à nous, êtres humains, de la changer ».

Le préfet de la congrégation pour le culte divin et les sacrements a par ailleurs dit que parler d’une « Eglise renouvelée » ne veut pas dire procéder à « une simple réforme de structures » mais entreprendre « un changement à partir de la liturgie », celle-ci étant en effet le moyen par lequel « s’opère le salut ».

Dans cette réflexion sur la liturgie, a-t-il ajouté, il ne faut pas oublier non plus cette autre phrase du document conciliaire : « Le Christ est toujours là auprès de son Église, surtout dans les actions liturgiques. Il est là présent dans le sacrifice de la messe, et dans la personne du ministre, « le même offrant maintenant par le ministère des prêtres, qui s’offrit alors lui-même sur la croix » et, au plus haut degré, sous les espèces eucharistiques ».

L’objectif de la liturgie est donc « le culte de Dieu et le salut des hommes », a expliqué le cardinal, un culte qui « n’est pas créé par nous », mais qui est « source et sommet de l’Eglise ».

Le cardinal Canizares a ensuite critiqué les « abus » commis sur la liturgie, qui peut souffrir par exemple de « spectacularisation », faisant par contre l’éloge des moments de silence qui, a-t-il dit, « permettent au prêtre et aux fidèles de communiquer avec Jésus-Christ » et réduisent « la prédominance de la parole » qui transforme souvent « le prêtre célébrant en protagoniste » des lieux.

En ce sens, l’attitude à suivre est celle de Jean Baptiste « qui s’éclipse pour laisser de la place au Messie », a poursuivi le préfet.

Il a ensuite rappelé que le concile avait parlé spécifiquement de la messe tournée vers le peuple et de l’importance du Christ sur l’autel, de manière à ne pas exclure les fidèles de la parole de Dieu

Durant la fonction. Il a aussi souligné la nécessité de préserver la notion de « mystère » et de certains détails intéressants, jadis beaucoup plus respectés, comme « l’autel à l’est » ou la conscience du « sens sacrificiel de l’Eucharistie ».

Interrogé par l’ambassadeur du Panama près le Saint-Siège sur l’action de la culture indigène dans la liturgie, le cardinal a rappelé que « le concile parle d’une inculturation de la liturgie » dans le respect des « différences légitimes », c’est-à-dire en évitant d’éliminer leurs principes.

A ce propos, le cardinal Canizares a raconté son expérience en Espagne, à Santa Fe, le Dimanche des Rameaux, quand, en assistant à une messe gitane, il s’est ému en entendant les fidèles chanter l’ « Agneau de Dieu » comme un « marteau », presque comme un « véritable gémissement de l’âme » qui avait contaminé tout le groupe.

A propos du dialogue avec les disciples de mgr Lefebvre, il a rappelé que le Benoît XVI avait offert une « médiation pour régulariser » les relations, mais que celle-ci n’avait pas encore été accueillie.
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: La liturgie de la messe   Dim 20 Jan 2013, 17:25

La liturgie de la messe me semble en effet capitale pour l'avenir de l’Église!

En ne comprenant plus ce qu'était la liturgie on en est venu à cette "prédominance de la parole",comme le dit le Cardinal Canizares,à des messe "bavardes" où l'on présente la messe,puis chaque lecture,puis il y a l'homélie,puis le mot du prêtre au début et à la fin de la messe,sans oublier évidemment l'ensemble des lectures et des prières que l'on entend intégralement grâce aux micros! Et quand,par hasard il pourrait y avoir un peu de silence,on le rempli par des cantiques qui empêchent toute prière personnelle et qui ne sont même pas prévus par la liturgie de la messe!
On ressort saturé de paroles! Ce n'est pas cela la liturgie catholique!

La liturgie de la messe est avant tout la célébration du Mystère eucharistique qui se termine dans le silence de l'adoration! Cette célébration ne suppose pas que des paroles,elle réclame:
Un espace liturgique divisé en plusieurs parties dont chacune a son rôle:

Je ne prendrai qu'un exemple,car décrire l'ensemble de la liturgie de la messe serait trop long:

La procession d'entrée du clergé: elle part soit du fond de l'église,soit du transept et se dirige vers le chœur: c'est elle qui ouvre la célébration pendant que l'on chante l'introït,ou ce qui en tient lieu! Le clergé est précédé des servants d'autel,le thuriféraire qui avance en premier en balançant l'encensoir,puis celui qui porte la croix,puis les céroféraires qui portent les cierges,puis le clergé, en terminant par le célébrant principal!
Tous ces gestes visibles sont les signes de réalités invisibles: ils ont un sens,et les jeunes qui sont dans ma paroisse le savent! Les servants d'autel ont été créés en 2005: ils sont déjà vingts actuellement,et rien que des garçons!
Alors qu'on ne dise pas que ce n'est pas possible d'avoir de belles liturgies!

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28485
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La liturgie de la messe   Dim 20 Jan 2013, 18:47

Dans ma paroisse, l'organiste joue de l'orgue avant le début de la messe alors qu'on pourrait bénéficier d'un moment de silence avant de commencer. Sans parler des gens qui placotent aux alentours.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: La liturgie de la messe   Dim 20 Jan 2013, 20:43

Simon1976 a écrit:
Dans ma paroisse, l'organiste joue de l'orgue avant le début de la messe alors qu'on pourrait bénéficier d'un moment de silence avant de commencer. Sans parler des gens qui placotent aux alentours.

Je pense que,comme dans ma paroisse,l'organiste peux jouer deux ou trois minutes,avant le commencement de la messe pour faire une coupure avec notre vie habituelle et nous annoncer qu'un évènement solennel se prépare,celui du Saint-Sacrifice de la messe! Personnellement j'arrive bien avant afin de pouvoir prier,quelquefois une demi-heure,plus souvent vingt minutes! On n'arrive pas au dernier moment à la messe du dimanche! On y arrive suffisamment tôt pour pouvoir s'y préparer intérieurement!
Ensuite,lorsqu'il n'y a personne pour faire chanter,l'orgue joue pendant la procession d'entrée!
Mais c'est bien de réfléchir à ce que doit être "l'avant-messe"!
Revenir en haut Aller en bas
Douceur



Féminin Messages : 214
Inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: La liturgie de la messe   Lun 21 Jan 2013, 18:32

Simon1976 a écrit:
Dans ma paroisse, l'organiste joue de l'orgue avant le début de la messe alors qu'on pourrait bénéficier d'un moment de silence avant de commencer. Sans parler des gens qui placotent aux alentours.

Dieu est dans le silence, or le silence a cruellement disparu de nos églises, surtout avant et après la célébration liturgique. Ce qui rend le recueillement et la prière difficiles...
Sans doute y aurait-il une instruction à délivrer aux fidèles, avant l'office, pour faire comprendre la valeur inestimable et sacrée du lieu où l'on se tient (devant Qui on se tient), et du silence qui est vénération.
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: La liturgie de la messe   Lun 21 Jan 2013, 19:28

La messe n'est pas un temps d'oraison. Nous avons tout le reste du temps pour prier en silence.
Les prières et les chants en commun sont très importants. Nous "n'assistons" pas à la messe, nous y participons !

La lecture de la Parole de Dieu et l'Eucharistie constituent l'essentiel de la messe.
C'est pourquoi, il y a généralement un temps de silence après l'homélie et après la communion.
Revenir en haut Aller en bas
 
La liturgie de la messe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise en garde contre la nouvelle liturgie de la Messe
» Sur la forme de la liturgie de la messe
» Jeudi 30 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» Lundi 22 Août 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 13 Novembre 2010 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: