DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Guerre au Mali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ysov



Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Dim 20 Jan 2013, 23:40

jean-luc a écrit:
@ysov,

oui nous le savons merci .
mais là, dans cette ( guerre ), pour être tout à fait justes, il vaut mieux parler d'une secte d'une des branches de L'Islam.
il s'agit d'un groupuscule qui n'excede pas les 1000 adeptes et la moitié sont des enfants recrutés par dépit de ce qu'ils attendent un ou deux repas par jour ..

il n'ya rien à se mettre sous la dent . ( pour les carnivores )

Si on voit pas les choses au-delà du bout de notre nez, effectivement.

Vous connaissez le docu ''Qui a peur de l'islam?'' ? C,est une émission française de France 4 dont l'auteur
en allant interviewer des musulmans, il y a une épisode qu'un de ceux là affirma que si l'islam était majoritaire, que la charia devait être obligatoire! Constatant qu'il fut filmé il avait demandé de ne pas diffuser cette partie, ce que l'interviewer a refusé.

Instruisez-vous:

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 10:10

@Jean Luc
Pas besoin de lire entre les lignes, Charles de Foucault est trés clair; je surligne en rouge les points important.
Qu'en pensez-vous?
Une partie des prédictions est déjâ réalisée; la suite est en cours
Ptrem

Sujet : Fwd: Tr : Lettre du Père DE FOUCAULT sur l'invasion islamique de la France


La lettre ci-dessous a été écrite par le Père de Foucauld en 1907 !
> > Vraiment troublant et ahurissant : plus de 100 ans avant, une telle clairvoyance tient du surnaturel !!!

Lettre du Père de Foucauld adressée à René Bazin, de l'Académie française, président de la Corporation des publicistes chrétiens, parue dans le Bulletin du Bureau catholique de presse, n° 5, octobre 1917 :

> > "Ma pensée est que si, petit à petit, doucement, les musulmans de notre empire colonial du nord de l'Afrique ne se convertissent pas, il se produira un mouvement nationaliste analogue à celui de la Turquie : une élite intellectuelle se formera dans les grandes villes, instruite à la française, sans avoir l'esprit ni le coeur français, élite qui aura perdu toute foi islamique, mais qui en gardera l'étiquette pour pouvoir par elle influencer les masses ; d'autre part, la masse des nomades et des campagnards restera ignorante, éloignée de nous, fermement mahométane, portée à la haine et au mépris des Français par sa religion, par ses marabouts, par les contacts qu'elle a avec les Français (représentants de l'autorité, colons, commerçants), contacts qui trop souvent ne sont pas propres à nous faire aimer d'elle.
Le sentiment national ou barbaresque s'exaltera dans l'élite instruite : quand elle en trouvera l'occasion, par exemple lors de difficultés de la France au dedans ou au dehors, elle se servira de l'islam comme d'un levier pour soulever la masse ignorante, et cherchera à créer un empire africain musulman indépendant.
L'empire Nord-Ouest-Africain de la France, Algérie, Maroc, Tunisie, Afrique occidentale française, etc., a 30 millions d'habitants ; il en aura, grâce à la paix, le double dans cinquante ans. Il sera alors en plein progrès matériel, riche, sillonné de chemins de fer, peuplé d'habitants rompus au maniement de nos armes, dont l'élite aura reçu l'instruction dans nos écoles.
Si nous n'avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nous
chasseront. Le seul moyen qu'ils deviennent Français est qu'ils deviennent chrétiens.
Il ne s'agit pas de les convertir en un jour ni par force mais tendrement, discrètement, par persuasion, bon exemple, bonne éducation, instruction, grâce à une prise de contact étroite et affectueuse, ½uvre surtout de laïcs français qui peuvent être bien plus nombreux que les prêtres et prendre un contact plus intime.
Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui.
D'une manière générale, non.
Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l'un, celui du medhi, il n'y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu'à l'approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la
terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans.
Dans cette foi, le musulman regarde l'islam comme sa vraie patrie et les peuples non musulmans comme destinés à être tôt ou tard subjugués par lui musulman ou ses descendants ; s'il est soumis à une nation non musulmane, c'est une épreuve passagère ; sa foi l'assure qu'il en sortira et triomphera à son tour de ceux auxquels il est maintenant assujetti ; la sagesse l' engage à subir avec calme son épreuve; " l'oiseau pris au piège qui se débat perd ses plumes et se casse les ailes ; s'il se tient tranquille, il se trouve intact le jour de la libération ", disent-ils ; ils peuvent préférer telle nation à une autre, aimer mieux être soumis aux Français qu'aux Allemands, parce qu'ils savent les premiers plus doux ; ils peuvent être attachés à tel ou tel Français, comme on est attaché à un ami étranger; ils peuvent se battre avec un grand courage pour la France, par sentiment d'honneur, caractère guerrier, esprit de corps, fidélité à la parole, comme les militaires de fortune des XVIe et XVIIe siècles mais, d'une façon générale, sauf exception, tant qu'ils seront musulmans, ils ne seront pas Français, ils attendront plus ou moins patiemment le jour du medhi, en lequel ils soumettront la France.
De là vient que nos Algériens musulmans sont si peu empressés à demander la nationalité française : comment demander à faire partie d'un peuple étranger qu'on sait devoir être infailliblement vaincu et subjugué par le peuple auquel on appartient soi-même ? Ce changement de nationalité implique vraiment une sorte d'apostasie, un renoncement à la foi du medhi..."

Charles de FOUCAULD
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 10:50

@jean luc

ils me connaissent assez pour savoir que tendrais ma gorge volontiers dans ce cas.
Réponse:
Pas moi, je me défendrais; la légitime défense est non seulement un droit, mais un devoir.

Vous seriez plus utile d'essayer de vous battre pour aider ceux qui n'ont pas la vocation de martyrs par exemple les enfants et les personne faibles; non assistance à personne en danger est un délit.
Vous ne pensez pas aux autres; souvenez-vous du génocide arménien/génocide chrétien.
Ptrem

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 12:55

jean-luc a écrit:
Celui qui sauvera sa vie la perdra. Mais celui qui perdra sa vie à cause de moi, la sauvera.

Je crois en mon Seigneur et mon Dieu.

N'est pas martyr qui veut...
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 16:04

jean-luc a écrit:
c'est du canada que vous allez m'apprendre ce qui ce passe dans mon pays ?
vous êtes né dans les quartiers nord de Marseille missio ??
je connais les musulmans pour avoir grandi parmi eux.
j'affirme qu'ils sont mes frères. j'ai toujours d'excellents contacts avec eux.
je suis même revenu m'installer à Marseille .
vous, vous ne les voyez que par des reportages bidons du genre que vous nous servez et qui ne valent pas un pet.
jamais on est venu me dire " converti toi ou je te tue "
du reste ils me connaissent assez pour savoir que tendrais ma gorge volontiers dans ce cas .


Alors si pour vous Marseille c'est toute la France alors inutile de vous faire raisonner.

Mais vous faites exprès ou quoi? Je parle et dénonce une religion mauvaise et non que les musulmans le sont. Il y en a d'excellents comme il y a d'excellents chrétiens. Que vous ayez de grands amis musulmans, aucun problème, j'en ai deux de mon côté et ils savent mes positions envers leur religion. Cela les navre mais ils ont leur position aussi envers ma religion, mais nous distinguons totalement entre religion et fidèle. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 16:12

De toutes façons, en France comme au Canada, nous avons accès aux mêmes sources... Smile
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 16:42

Oui tout-à-fait et grâce au net! Avant que le net existe, il y avait la télé, les journaux, les revues. Avec ces moyens d'alors, il aurait été normal de dire des choses en omettant des facettes importantes par infos incomplètes, ou bien désinformations. Mais aujourd'hui avec le
net et toute sa sommes d'infos, continuer à véhiculer un dénie de plusieurs facettes est dans ce cas le résultat d'une volonté à cela, car les moyens actuels à notre porté, invalide la prétention de n'être pas informé dans son intégralité.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Lun 21 Jan 2013, 19:08

De jean-luc

jamais on est venu me dire " converti toi ou je te tue "
@jean luc
C'est pas ainsi que ça se passe , vous faites du cinoch(cinéma)
Alors je vais aussi en faire; un trafiquant mus.. que vous em..dez prend en otage votre enfant, vous emmène dans un endroit isolé, et vous dit convertis-toi et jure sur le coran sinon je tue ton enfant, vous lui direz quoi? ce que vous avez écrit ci-dessous?

du reste ils me connaissent assez pour savoir que tendrais ma gorge volontiers dans ce cas .

Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Mer 23 Jan 2013, 11:53

Massacres en Afrique

http://webmail1j.orange.fr/webmail/fr_FR/read.html?FOLDER=SF_INBOX&IDMSG=18708&check=&SORTBY=1
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Mer 23 Jan 2013, 16:59

http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2012/07/30/24803294.html

Le 7 Février 1945, les partisans communistes décidèrent de détruire jusqu'aux fondations le symbole chrétien et de déraciner la Foi Catholique du cœur du peuple, la bienveillance et la reconnaissance envers les Frères Franciscains. Ils arrivèrent à Široki Brijeg à trois heures de l'après-midi et trouvèrent trente religieux dans le monastère, dont beaucoup d'entre eux étaient professeurs dans le lycée proche du monastère. Les Communistes leur dirent: « Dieu est mort, il n'y a pas de Dieu, il n'y a pas de pape, il n'y a pas d'Église, nous n'avons pas besoin de vous, vous aussi allez travailler dans le monde ». Proférant menaces et blasphèmes, ils cherchèrent à persuader les Frères à quitter l'habit religieux. Ceux-ci leur répondirent: « Nous sommes religieux, des personnes consacrées, nous ne pouvons pas laisser notre habit ».

Alors, un soldat en colère prit la croix et jeta le crucifix jeté par terre. «Voilà, dit-il, maintenant vous pouvez choisir la vie ou la mort ». Chacun d'eux se mit à genoux, pris Jésus dans ses bras et l'embrassa, serrant la croix sur son cœur, chacun dit, comme Saint François: « Tu es mon Dieu, mon Tout ». Comme je l'ai mentionné ci-dessus, certains Frères étaient des professeurs très renommés célèbres, qui avaient écrit de nombreux livres et manuels pour l'école. Mais ils n'ont pas embrassés leurs livres en disant: « Vous êtes tout pour moi ». Non! Ils ont embrassé Jésus, le Maître ! Plein de haine et de méchanceté, les persécuteurs ont alors pris les frères, un par un, ils les ont amenés hors du couvent et les ont tués, puis ils ont recouvert leur corps d'essence sur leurs corps et les ont brûlés.

Les Frères sont allés à l'encontre de la mort, en priant et en chantant les litanies de la Sainte Vierge. Ce sont les militaires qui faisaient partie du peloton d'exécution qui ont témoigné de ces choses.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Mer 23 Jan 2013, 22:13

Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
joker911



Messages : 2679
Inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Jeu 24 Jan 2013, 15:22


Niger : les forces spéciales protégeront les mines d’uranium d’Areva








24
jan





Si vous aviez encore des doutes sur toute cette
mascarade,ce qui suit devrait définitivement les faire disparaître,de
voir où sont les priorité et n’oublions pas une chose, l’Uranium: Il n’y en aura bientôt plus pour tout le monde…!,alors bienvenue dans la course à l’uranium l’échalotte….!





Le commandement français des opérations spéciales va envoyer
des commandos et du matériel pour protéger les sites miniers d’Areva au
Niger. Du jamais-vu!


De manière très inattendue, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian
a donné son accord en début de semaine à une innovation majeure : dans
un délai très rapide, le COS (commandement des forces spéciales) viendra
renforcer la sécurité des principaux sites d’exploitation d’uranium de
l’entreprise française Areva au Niger,
à Imouraren, ainsi qu’à 80 kilomètres de là à Arlit, où cinq des
actuels otages français du Sahel avaient été capturés par la katiba du
chef radical islamiste Abou Zeid en septembre 2010.

Jusqu’à présent, les forces spéciales françaises ne participaient pas
directement à la sécurité d’intérêts privés. Des fusiliers marins
n’appartenant pas aux unités de commandos marine intégrées au
commandement des opérations spéciales participent néanmoins à la
sécurité de navires – notamment des thoniers – naviguant dans les zones
infestées de pirates, dans l’océan Indien et dans le golfe de Guinée.

Facteurs de risque accrus

La décision d’accorder la protection des forces spéciales à Areva a
été prise à la suite de la tentative de sauvetage ratée de l’otage de la
DGSE Denis Allex en Somalie, mais aussi après la prise d’otages d’In
Amenas en Algérie. Les autorités françaises sont persuadées que ces deux
événements s’ajoutant au lancement de l’opération Serval au Mali ont
considérablement accru les facteurs de risque sur les installations
françaises, y compris industrielles et minières, dans la région.

L’extraction d’uranium au Niger est absolument stratégique pour
Areva, aussi bien pour l’alimentation des centrales nucléaires
françaises que pour la vente de cette précieuse matière à ses clients
étrangers. Facteur aggravant, selon le gouvernement français et
l’entreprise : elle doit accroître son personnel de façon considérable
pour exploiter une nouvelle mine, ce qui fera passer ses effectifs de 25
personnes à plus de 300.

La victoire d’EPEE

Voici plusieurs mois que les principales entreprises françaises de
sécurité privées, qui emploient essentiellement d’anciens militaires,
lorgnaient sur le juteux contrat qu’Areva se préparait à passer. Il
s’agissait, selon nos informations, de remplacer la société actuellement
chargée de ce contrat de protection, EPEE, que dirige Jacques Hogard.
Un appel d’offres avait été lancé par la direction de la protection du
groupe Areva, que dirige le général Jean-Michel Chéreau. Selon nos
sources, ni le gouvernement français ni l’entreprise n’avaient fait
valoir de grief à l’égard d’EPEE après l’enlèvement de ses employés à
Arlit. Toutes les entreprises de la place attendaient l’ouverture des
enveloppes de l’appel d’offres, auquel les sociétés Amarante, Eris,
Géos, Opos, Risk & Co, Scutum Security First, entre autres, avaient
répondu. Le marché visait à fournir, pour 4 millions d’euros par an,
seize personnels de sécurité français expatriés, destinés à encadrer des
équipes locales… Un bon connaisseur de ce dossier nous a précisé
qu’Areva entendait faire réduire les coûts de ces prestations, mais que
plusieurs entreprises soumissionnaires intégraient la reprise des
personnels d’EPEE dans leurs propositions.

Confirmation de la Défense

À la suite de l’enlèvement des employés d’Areva, la société EPEE
avait fait savoir que la sécurité d’Areva sur place devrait être
renforcée par des forces militaires nigériennes et des forces spéciales
françaises. C’est la solution que le gouvernement de François Fillon
avait refusée et que celui de Jean-Marc Ayrault vient d’accepter. Une
analyse de la situation régionale a fait valoir que l’évolution globale
de la situation sécuritaire dans le Sahel nécessite une vigilance accrue
dans toutes les installations sensibles employant des expatriés. Les
forces spéciales françaises n’interviendront pas gratuitement, et Areva
se verra présenter une facture, sans doute assez salée. Contactée le 23
janvier, EPEE n’a pas rappelé Le Point. Mais verra sans aucun
doute son contrat renouvelé. Areva nous a dit « ne pas répondre aux
questions relatives à sa sécurité ». Une source au ministère de la
Défense a confirmé l’envoi de forces spéciales au Niger pour sécuriser
les sites d’Areva, mais s’est refusée à toute autre précision.

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/niger-les-forces-speciales-protegeront-les-mines-d-uranium-d-areva-23-01-2013-1619466_53.php



Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 11:47

Excellent article de Marc Crapez sur Contrepoints : L'erreur stratégique de la théorie des bases arrières 1/2

Publié le 24/01/2013

Au Mali, on réédite une guerre qui n’a pas fonctionné en Afghanistan, contre des bases-arrières supposées du terrorisme.

Par Marc Crapez.

Logo d'AQMI

L’intervention au Mali repose sur une inconnue, une incertitude, ou une erreur intellectuelle, consistant à vouloir empêcher à tout prix les djihadistes de s’emparer de Bamako. Cette théorie des bases-arrières affirme, en effet, qu’un État islamiste formerait un foyer de prolifération de l’islamisme mondial. Le Mali serait donc une ligne Maginot à tenir coûte que coûte. Impossible de laisser s’implanter un État qui servirait de base de soutien au terrorisme international.

Cet argument est une forme de chantage au « too big to fail ». On parle d’ailleurs d’États « faillis » pour qualifier les pouvoirs centraux déficients où règne en maître la corruption. Sauver le Mali de la faillite présente plusieurs inconvénients. Cela créé un précédent qui est un encouragement à des guerres en chaîne. La sur-implication de la France depuis plusieurs mois avait d’ailleurs favorisé des logiques de passagers clandestins de la part d’États d’Afrique de l’ouest se défaussant de leurs responsabilités sur le gendarme auto-proclamé.

La chute éventuelle de Bamako aurait, à l’inverse, servi d’électrochoc aux acteurs de la région, forcés d’assumer leurs responsabilités militaires. Cela aurait même pu avoir des vertus éthiques en les incitant à se réformer. Car la thèse du corps étranger terroriste détourne l’attention du terreau de corruption sur lequel se greffe cet islamisme. Enfin, ce terreau de corruption malien et la disproportion des forces militaires – la France exploitant son avantage comparatif technologique – vont alimenter le thème du martyr de l’islamisme encerclé par les Croisés.

Et si Bamako était tombé ?

Sur le terrain, la France isolée va remporter une victoire facile, puis se trouver confrontée à des contre-attaques de type guérilla et à un enlisement dans les sables. Prenons maintenant les choses au point où elles en étaient lors de l’attaque des islamistes le 11 janvier dernier. Imaginons que la France ait annoncé l’évacuation de ses ressortissants au Mali, tout en se déclarant prête à fournir un appui logistique pour la défense de Bamako…

Branle-bas de combat chez les divers acteurs mis devant leurs responsabilités : l’Union européenne et la Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Nouvelles tergiversations. En une semaine, c’est la chute éclair de Bamako. Cette fois, les instances internationales se mobilisent. La CEDEAO envoie des troupes et demande un soutien logistique à l’Europe sous l’égide de l’ONU. Cessant ses conciliabules de général Tapioca, ce qui reste d’armée malienne se bat au sud de Bamako. Sont enfin pris à bras-le-corps les problèmes de corruption et de revendications autonomistes dans la région.

Côté djihadistes, les ennuis commencent. Déjà armés jusqu’aux dents, leurs prises opérées sur l’armée malienne sont de peu d’utilité. Soucieux de donner une bonne image de l’islam, ils ne massacrent personne. Trop peu nombreux, ils s’essoufflent rapidement. Comme ils ont dégarni leurs arrières, le MNLA Touareg en profite pour les chasser d’une partie du nord-Mali. À Bamako, le butin étatique aiguise les convoitises et fait s’entre-déchirer leurs factions. Pris dans la nasse des contraintes étatiques, ils rongent l’os de la prise de la capitale jusqu’à en avoir une indigestion. Ils fuiront cette ville devenue invivable devant l’avancée des soldats de la force africaine.

Ainsi, la théorie des bases-arrières postule qu’AQMI aurait fait main basse sur l’État malien. Or, à supposer qu’il ait pu s’en emparer, rien n’indique qu’il aurait pu le conserver. À supposer qu’il ait pu le conserver, rien n’indique qu’il aurait pu le faire fructifier en tant que base arrière. À supposer qu’il ait pu le faire fructifier à moyen terme, rien n’indique que les conséquences en auraient été plus dommageables que dans la situation actuelle qui risque de pousser une partie de la rue arabe dans les bras de l’islamisme (et de froisser la dignité des peuples d’Afrique noire). Flairant la bonne affaire, le président égyptien a déjà pris position contre l’intervention de la France.

http://www.contrepoints.org/?p=112450

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com


Dernière édition par Philippe Fabry le Ven 25 Jan 2013, 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 12:36

Marc Crapez sur Contrepoints a écrit:
Sur le terrain, la France isolée va remporter une victoire facile, puis se trouver confrontée à des contre-attaques de type guérilla et à un enlisement dans les sables.
C'est bien ce que je disais au début de ce sujet.

C'est vraiment méconnaître la géopolitique et l'Histoire du Nord de l'Afrique que de penser qu'une guerre "moderne" viendra rapidement à bout de la situation au Mali. Le terme de guerre est inapproprié, il s'agit de guérillas auxquelles les armées occidentales ne sont pas vraiment formées ni adaptées.

On oublie également que le Mali n'est pas constitué que de désert mais aussi de reliefs montagneux propices aux "rebelles" pour s'y réfugier et y être délogés en prenant de gros risques en vies humaines.

Comme dans tous les Pays africains il n'y a pas un peuple comme par exemple les Français, les Anglais, les Espagnols, etc, mais chaque état africain est composé d'une multitude de tribus qui ne cessent de se combattre depuis des siècles. Il suffit de voir tous les putchs et coups d'état qui se succèdent depuis leur indépendance. Là dessus vient se greffer l'islamisme intégriste et la corruption d'une grande partie des élites.

Les rares états à peu près stable sont ceux qui ont été colonisé et ont essayé d'en garder l'héritage par une pseudo démocratie ou une pseudo monarchie constitutionnelle comme le Maroc, l'Algérie et la Tunisie.

Les Occidentaux qui n'ont pas vécu dans les pays du Nord de l'Afrique ont une méconnaissance totale de la mentalité fondamentalement tribale de ces pays, mentalité que l'on retrouve en Libye, Afghanistan, au Pakistan, en Irak, en Syrie, entre autres.
Ce qui fait que les Occidentaux s'engagent dans des conflits interminables qui ne règlent rien. L'Afghanistan en est un exemple flagrant.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:12

[quote]
Philippe Fabry a écrit:
Excellent article de Marc Crapez sur Contrepoints : L'erreur stratégique de la théorie des bases arrières 1/2

Publié le 24/01/2013

Au Mali, on réédite une guerre qui n’a pas fonctionné en Afghanistan, contre des bases-arrières supposées du terrorisme.

Par Marc Crapez.

Je dirais pour ma part autre chose : La lutte contre le terrorisme ressemble à la lutte contre le cancer.

La grosse tumeur est facile à tuer (c'est le cas au Mali) mais elle dissémine beaucoup de ses cellules (les combattants en fuite). Ce sont les métastase.

La guerre contre les métastases peut être gagnée. Il faut juste prendre son mal en patience et veiller 10 ou 20 ans, tuer les tumeurs résurgentes.

Or cette lutte longue et patiente est la faiblesse des Démocraties et de leur système électoral : Pas de patience ni de persévérance. et, comme Marc Crapez, rêve de victoire éclatante et rapide comme Alexandre le Grand.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:16

Jeb a écrit:


C'est vraiment méconnaître la géopolitique et l'Histoire du Nord de l'Afrique que de penser qu'une guerre "moderne" viendra rapidement à bout de la situation au Mali. Le terme de guerre est inapproprié, il s'agit de guérillas auxquelles les armées occidentales ne sont pas vraiment formées ni adaptées.

Personne n'a rêvé d'un Blitzkrieg (guerre éclair).

Il s'agit ici d'une aide durable et patiente.

La crise islamiste durera peut-être 20 ans ? Peut-être. Puis les générations suivantes viendront et se lasseront de ces excès meurtriers.

Il vaut mieux 40 ans de veille à bese intensité qu'un nouvelle guerre mondiale faisant 100 million de morts.

Quant au peuple musulmans d'Afrique Noire, ils votent avec leur pieds : on parle de 8 millions de conversions au christianisme par an dans les zones tampons entre ces deux religions.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:21

[quote="Arnaud Dumouch"]
Citation :
Philippe Fabry a écrit:
Excellent article de Marc Crapez sur Contrepoints : L'erreur stratégique de la théorie des bases arrières 1/2

Publié le 24/01/2013

Au Mali, on réédite une guerre qui n’a pas fonctionné en Afghanistan, contre des bases-arrières supposées du terrorisme.

Par Marc Crapez.

Je dirais pour ma part autre chose : La lutte contre le terrorisme ressemble à la lutte contre le cancer.

La grosse tumeur est facile à tuer (c'est le cas au Mali) mais elle dissémine beaucoup de ses cellules (les combattants en fuite). Ce sont les métastase.

La guerre contre les métastases peut être gagnée. Il faut juste prendre son mal en patience et veiller 10 ou 20 ans, tuer les tumeurs résurgentes.

Or cette lutte longue et patiente est la faiblesse des Démocraties et de leur système électoral : Pas de patience ni de persévérance. et, comme Marc Crapez, rêve de victoire éclatante et rapide comme Alexandre le Grand.

Non, Crapez explique justement qu'il ne sert à rien d'aller se battre si le coût de la victoire est plus élevé que le fait de ne pas se battre du tout, ce qui est de bon sens.

On se lance dans cette guerre en partant du principe qu'un Etat islamique au Mali serait un danger terrible, sans prendre la peine ni de mesurer ce danger, ni de mesurer la probabilité de mise en place réelle d'un tel Etat islamique, etc.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:25

Cher Philippe, Le coût de la victoire est très faible en Afghanistan. Le nombre de morts là bas est, depuis 12 ans, l'équivalent d'une journée de la guerre 14 (3500 morts)

A contrario, laissez les tumeurs cancéreuses islamistes grossir et vous l'aurez vite, votre guerre mondiale nucléaire, avec Pakistan et bombe Hallal !

Donc je maintiens que le calcul de F. Hollande est le bon tandis que Marc Crapez est une sorte de Chamberlain contemporain.
Rêver d'un Mali islamiste pour que les Africains se réveillent est juste une folie meurtrière.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:35

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Philippe, Le coût de la victoire est très faible en Afghanistan. Le nombre de morts là bas est, depuis 12 ans, l'équivalent d'une journée de la guerre 14 (3500 morts)

A contrario, laissez les tumeurs cancéreuses islamistes grossir et vous l'aurez vite, votre guerre mondiale nucléaire, avec Pakistan et bombe Hallal !

Donc je maintiens que le calcul de F. Hollande est le bon tandis que Marc Crapez est une sorte de Chamberlain contemporain.
Rêver d'un Mali islamiste pour que les Africains se réveillent est juste une folie meurtrière.

Ce n'est pas du tout le rêve d'un Mali islamiste, c'est au contraire la contestation du fait que le Mali aurait pu vraiment devenir un Etat islamique : un truc gros comme 4 fois la France tenu durablement par 2000 kikis armés de kalachnikovs, c'est quand même peu probable. Laisser le truc s'effondrer tout seul, ce qui était probable, aurait calmé le jeu.

Alors qu'une intervention occidentale nourrit le truc, excite tout un tas de tarés à travers le monde musulman. Bref pour beaucoup on va conduire une guerre coûteuse pour régler un problème dont on sera en grande partie la cause.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:39

Philippe Fabry a écrit:


Ce n'est pas du tout le rêve d'un Mali islamiste, c'est au contraire la contestation du fait que le Mali aurait pu vraiment devenir un Etat islamique : un truc gros comme 4 fois la France tenu durablement par 2000 kikis armés de kalachnikovs, c'est quand même peu probable. Laisser le truc s'effondrer tout seul, ce qui était probable, aurait calmé le jeu.

Flagrant délit de non connaissance de l'histoire, Philippe (c'est rare salut ).

Rappelez-vous combien furent les Bolcheviques qui prirent la Russie en 1917 et plongèrent des millions de Russes et le monde dans l'une des plus sombres horreurs, et ce durant 70 ans ?

Un cancer se tue facilement AU DEBUT. Une tumeur installée métastase toujours davantage.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 13:47

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Ce n'est pas du tout le rêve d'un Mali islamiste, c'est au contraire la contestation du fait que le Mali aurait pu vraiment devenir un Etat islamique : un truc gros comme 4 fois la France tenu durablement par 2000 kikis armés de kalachnikovs, c'est quand même peu probable. Laisser le truc s'effondrer tout seul, ce qui était probable, aurait calmé le jeu.

Flagrant délit de non connaissance de l'histoire, Philippe (c'est rare salut ).

Rappelez-vous combien furent les Bolcheviques qui prirent la Russie en 1917 et plongèrent des millions de Russes et le monde dans l'une des plus sombres horreurs, et ce durant 70 ans ?

Un cancer se tue facilement AU DEBUT. Une tumeur installée métastase toujours davantage.

Cela n'a rien à voir : les bolchéviques ont réussi cela en prenant la tête d'un mouvement de révolution beaucoup plus profond ; la société russe était secouée de spasmes depuis plusieurs décennies : la masse était prête à être manoeuvrée. Dans ce type de cas un groupuscule peut prendre le pouvoir par sa détermination, mais uniquement en tant qu'il fait partie d'un mouvement plus large.

L'autre cas où un groupe de quelques milliers peut prendre le contrôle d'un pays, c'est celui de la domination renversée. Exemple : 8000 wisigoths s'emparant du sud de la Gaule et de l'Espagne facilement parce que les autochtones étaient excédés par l'Etat romain et que les nouveaux envahisseurs ne pouvaient pas être pires que les anciens.

Au Mali on n'est dans aucun de ces cas de figure : les maliens du sud ne veulent pas de la domination de ces mecs qui viennent du nord, et les pays voisins ne veulent pas que le pays entier tombe aux mains de ces brigands.
Si le sud Mali était en insurrection islamique contre le pouvoir légitime et accueillait en libérateurs les islamistes, il y aurait un vrai danger d'Etat islamique. Ce n'est pas le cas.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 14:23

la bataille du Mali, n'est qu'une bataille d'une guerre qui a commencé en 2001, date officiel du début du conflit.

L'islamoterrorisme a perdu son état tout de suite, l'afghanistan, en 2001 et il n'en a pas techniquement "besoin" pour ses activités.

Mais l'idée même qu'il puisse récupérer un état, ou un morceau, comme le Mali est symboliquement insupportable dans le cadre de cette guerre.

L'action de la France est parfaitement rationnelle, va dans le sens de ses intérêts, de l'occident, du Mali et de sa région, et de celui de la guerre des nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 14:45

Scrogneugneu a écrit:
la bataille du Mali, n'est qu'une bataille d'une guerre qui a commencé en 2001, date officiel du début du conflit.

En fait elle commence avant cela, en 1979, qui est en même temps l'invasion de l'Afghanistan par les Russes et la révolution islamique en Iran.


L'islamoterrorisme a perdu son état tout de suite, l'afghanistan, en 2001 et il n'en a pas techniquement "besoin" pour ses activités.

Il a toujours l'Iran, qui finance le terrorisme (en cette matière le clivage chiite/sunnite est flou).


Mais l'idée même qu'il puisse récupérer un état, ou un morceau, comme le Mali est symboliquement insupportable dans le cadre de cette guerre.

L'action de la France est parfaitement rationnelle, va dans le sens de ses intérêts, de l'occident, du Mali et de sa région, et de celui de la guerre des nerfs.

Pour moi la seule justification indiscutable à une intervention (ce qui n'empêche pas d'en discuter les modalités) est la présence de 6000 ressortissants français au Mali qu'on ne peut pas laisser tomber aux mains des terroristes. Après, les questions de bases arrières, etc... cela me semble des considérations contestables au plan stratégique.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 14:52

Philippe Fabry a écrit:
L'islamoterrorisme a perdu son état tout de suite, l'afghanistan, en 2001 et il n'en a pas techniquement "besoin" pour ses activités.

Il a toujours l'Iran, qui finance le terrorisme (en cette matière le clivage chiite/sunnite est flou).
tu ne peux pas dire ça comme ça "à la israélienne" comme s'ils étaient copains comme cochons:
les deux camps (les benladistes et les khomeinistes) sont actuellement en guerre l'un contre l'autre en Syrie.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 15:58

Scrogneugneu a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
L'islamoterrorisme a perdu son état tout de suite, l'afghanistan, en 2001 et il n'en a pas techniquement "besoin" pour ses activités.

Il a toujours l'Iran, qui finance le terrorisme (en cette matière le clivage chiite/sunnite est flou).
tu ne peux pas dire ça comme ça "à la israélienne" comme s'ils étaient copains comme cochons:
les deux camps (les benladistes et les khomeinistes) sont actuellement en guerre l'un contre l'autre en Syrie.

Il n'y a pas que les israëliens qui le disent, les services américains aussi.

Il n'est pas nécessairement question de dire que l'Iran finance des opérations de terrorisme sunnite, mais de dire que le terrorisme chiite et sunnite ne sont sans doute pas des domaines hermétiquement clos; dès lors le financement apporté par l'Iran à l'un peut partiellement profiter à l'autre.

Cela dit ce que j'explique est plutôt le contraire du discours israëlien : malgré l'existence d'une République islamique, le terrorisme, ou en tout cas les organisations islamiques qui soutiennent les terroristes, reste principalement financé par des personnes appartenant à des régimes non condamnés par l'Occident : Qataris, Saoudiens, etc.

Donc aller faire la guerre de peur de voir apparaître un état islamique, c'est taper à côté, parce que la présence ou pas d'état islamique ne change pas grand-chose au problème terroriste. C'est donc la justification stratégique qui est bancale.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 17:10

Citation :
Philippe Fabry a écrit:


Cela n'a rien à voir : les bolchéviques ont réussi cela en prenant la tête d'un mouvement de révolution beaucoup plus profond ; la société russe était secouée de spasmes depuis plusieurs décennies : la masse était prête à être manoeuvrée. Dans ce type de cas un groupuscule peut prendre le pouvoir par sa détermination, mais uniquement en tant qu'il fait partie d'un mouvement plus large.



Au Mali on n'est dans aucun de ces cas de figure : les maliens du sud ne veulent pas de la domination de ces mecs qui viennent du nord, et les pays voisins ne veulent pas que le pays entier tombe aux mains de ces brigands.
Si le sud Mali était en insurrection islamique contre le pouvoir légitime et accueillait en libérateurs les islamistes, il y aurait un vrai danger d'Etat islamique. Ce n'est pas le cas.

Au Mali on est dans un troisième cas de figure : Une population faible et sans défense capable d'être dominée par un groupe de tueurs déterminés.
La loi du plus fort, vous l'avez vu en acte à Tombouctou pendant 6 mois.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 17:26

Arnaud Dumouch a écrit:
Citation :
Philippe Fabry a écrit:


Cela n'a rien à voir : les bolchéviques ont réussi cela en prenant la tête d'un mouvement de révolution beaucoup plus profond ; la société russe était secouée de spasmes depuis plusieurs décennies : la masse était prête à être manoeuvrée. Dans ce type de cas un groupuscule peut prendre le pouvoir par sa détermination, mais uniquement en tant qu'il fait partie d'un mouvement plus large.



Au Mali on n'est dans aucun de ces cas de figure : les maliens du sud ne veulent pas de la domination de ces mecs qui viennent du nord, et les pays voisins ne veulent pas que le pays entier tombe aux mains de ces brigands.
Si le sud Mali était en insurrection islamique contre le pouvoir légitime et accueillait en libérateurs les islamistes, il y aurait un vrai danger d'Etat islamique. Ce n'est pas le cas.

Au Mali on est dans un troisième cas de figure : Une population faible et sans défense capable d'être dominée par un groupe de tueurs déterminés.
La loi du plus fort, vous l'avez vu en acte à Tombouctou pendant 6 mois.

Heu... ouais, y a 1.800 000 personne à Bamako, contre 50 000 à Tombouctou, presque 40 fois moins. Bamako aurait été intenable, les islamistes se seraient retrouvés avec des ennemis dans le dos...

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Lebob



Masculin Messages : 4651
Inscription : 17/02/2012

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 17:29

Philippe Fabry a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
L'islamoterrorisme a perdu son état tout de suite, l'afghanistan, en 2001 et il n'en a pas techniquement "besoin" pour ses activités.

Il a toujours l'Iran, qui finance le terrorisme (en cette matière le clivage chiite/sunnite est flou).
tu ne peux pas dire ça comme ça "à la israélienne" comme s'ils étaient copains comme cochons:
les deux camps (les benladistes et les khomeinistes) sont actuellement en guerre l'un contre l'autre en Syrie.

Il n'y a pas que les israëliens qui le disent, les services américains aussi.

Il n'est pas nécessairement question de dire que l'Iran finance des opérations de terrorisme sunnite, mais de dire que le terrorisme chiite et sunnite ne sont sans doute pas des domaines hermétiquement clos; dès lors le financement apporté par l'Iran à l'un peut partiellement profiter à l'autre.

Cela dit ce que j'explique est plutôt le contraire du discours israëlien : malgré l'existence d'une République islamique, le terrorisme, ou en tout cas les organisations islamiques qui soutiennent les terroristes, reste principalement financé par des personnes appartenant à des régimes non condamnés par l'Occident : Qataris, Saoudiens, etc.

Donc aller faire la guerre de peur de voir apparaître un état islamique, c'est taper à côté, parce que la présence ou pas d'état islamique ne change pas grand-chose au problème terroriste. C'est donc la justification stratégique qui est bancale.

Entièrement d'accord avec le constat que le financement du terrisme islamiste vient d'individus résidents dans des régimes non condamnés par l'Occident. Et parfois même avec, sinon l'appui du mins l'assentiment de ces régimes. Des guérillas islamistes au milieu de Sahara ont l'avantage pour lesdits régimes de ne pas les mettre en péril puisque leurs agités sont occupés ailleurs.

Cela dit, pour le Mali, se pose une autre question: pouvions-nous laisser la population aux mains d'une bande de malfaisants, certes peu nombreux, mais complètement dingues?
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 18:44

Ces dingues appliquent très fidèlement l'islam dans tous ses aspects ce qui est foncièrement exigée.

L'appel du président malien au président français là où le pays fut autrefois jusqu'en 1960 les
colonisateurs, devait répondre favorablement.

C'est comme le prêtre qui fait appel à un autre prêtre plus apte à pratiquer un exorcisme. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 18:52

Philippe Fabry a écrit:


Heu... ouais, y a 1.800 000 personne à Bamako, contre 50 000 à Tombouctou, presque 40 fois moins. Bamako aurait été intenable, les islamistes se seraient retrouvés avec des ennemis dans le dos...

C'est méconnaître les foules humaines face à la loi du plus fort. Regardez les foules françaises en 44 : elles acclament Pétain en juin et De Gaulle en juillet ...

Et on les comprend. La loi de la terreur d'un petit nombre déterminé matte un peuple trop paisible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 18:53

Entièrement d'accord avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 19:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Heu... ouais, y a 1.800 000 personne à Bamako, contre 50 000 à Tombouctou, presque 40 fois moins. Bamako aurait été intenable, les islamistes se seraient retrouvés avec des ennemis dans le dos...

C'est méconnaître les foules humaines face à la loi du plus fort. Regardez les foules françaises en 44 : elles acclament Pétain en juin et De Gaulle en juillet ...

Alors là on est dans le über zéro rapport...

Et on les comprend. La loi de la terreur d'un petit nombre déterminé matte un peuple trop paisible.

Ce n'est pas la terreur qui a fait suivre Pétain aux Français, c'est le prestige d'une figure admirée et protectrice dans des circonstances terrifiantes.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 19:41

Philippe Fabry a écrit:


Ce n'est pas la terreur qui a fait suivre Pétain aux Français, c'est le prestige d'une figure admirée et protectrice dans des circonstances terrifiantes.
[/quote]

En 40, c'est vrai.

Pas en 44.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 20:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Philippe Fabry a écrit:


Ce n'est pas la terreur qui a fait suivre Pétain aux Français, c'est le prestige d'une figure admirée et protectrice dans des circonstances terrifiantes.

En 40, c'est vrai.

Pas en 44. [/quote]

En 44 c'était un régime qui s'était installé, avec tout un appareil d'Etat : il y avait une inertie.

Inertie qui ne peut pas se mettre en place au Mali.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80864
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 20:14

Philippe Fabry a écrit:


En 44 c'était un régime qui s'était installé, avec tout un appareil d'Etat : il y avait une inertie.

Inertie qui ne peut pas se mettre en place au Mali.

Léger comme argument !

Je vais vous dire cher Philippe : Mieux vaut prévenir que guérir et je ne ferais jamais un pari aussi risqué.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 21:58

C'est je le conçois la peur de représailles qui poussent certains comme Philippe à adopter ce discours.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 22:15

ysov a écrit:
C'est je le conçois la peur de représailles qui poussent certains comme Philippe à adopter ce discours.

1) C'est sans doute aisé de donner des leçons depuis le Canada.
2) J'ai déjà survécu à AZF, et je vous emmerde.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 22:19

Ah j'ai mis le doigt sur votre bobo, désolé. What a Face Je conçois que cela vous emmerde. :greenange:
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 23:08

Armée Française au Mali

http://www.flickr.com/photos/theatrum-belli/sets/72157632507552964/show/
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Ven 25 Jan 2013, 23:24

Très belles photos claires. salut
Revenir en haut Aller en bas
Jeb



Masculin Messages : 4320
Inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Sam 26 Jan 2013, 01:29

ysov a écrit:
C'est je le conçois la peur de représailles qui poussent certains comme Philippe à adopter ce discours.
Si c'est ce genre de commentaires que vous vous autorisez à faire et visiblement sans rien y connaître, je fais également mienne la réponse de Philippe à votre endroit.
Revenir en haut Aller en bas
ysov



Masculin Messages : 14457
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Sam 26 Jan 2013, 01:56

Philippe Fabry a écrit:
Ce n'est pas du tout le rêve d'un Mali islamiste, c'est au contraire la contestation du fait que le Mali aurait pu vraiment devenir un Etat islamique : un truc gros comme 4 fois la France tenu durablement par 2000 kikis armés de kalachnikovs, c'est quand même peu probable. Laisser le truc s'effondrer tout seul, ce qui était probable, aurait calmé le jeu.

Alors qu'une intervention occidentale nourrit le truc, excite tout un tas de tarés à travers le monde musulman. Bref pour beaucoup on va conduire une guerre coûteuse pour régler un problème dont on sera en grande partie la cause.

Jeb

Mon commentaire qui fut également une question résulte à l'analyse de ceci.

Pour votre message c'est votre privilège, mais cela me fait aucun pli.
Revenir en haut Aller en bas
ptrem



Masculin Messages : 1304
Inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Guerre au Mali   Sam 26 Jan 2013, 10:52

@Philippe Fabry
Que pensez-vous de cette prédiction du Bienheureux Père de Foucault, en tenant compte que qu'une partie de ses prédictions est déjà réalisée!:Si nous n'avons pas su faire des Français de ces peuples, ils nouschasseront.
Citation
Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? Exceptionnellement, oui.
D'une manière générale, non.
Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s'y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l'un, celui du medhi, il n'y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libre-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu'à l'approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l'islam par toute la
terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans

...........
Merci de votre analyse/réponse.Car introduire dans le raisonnement des éléments "surnaturels" oblige à concilier la raison et la foi.
Mais dans l'Histoire de France il y eut ce fait inouï de Jeanne d'Arc et ces conséquence qui en ont changé le cours.
La raison ne peut l'expliquer!
Je tiens à signaler que l'Eglise a déclaré le père Charles De Foucault: Bienheureux, et de là accepter ses prédictions il n'y a qu'un léger pas à franchir.
Ptrem

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre au Mali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Guerre au Mali
» Guerre au Mali/Algerie
» Mali
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Philosophie réaliste, Discussions diverses-
Sauter vers: