DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La prêtrise, un «sport extrême»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: La prêtrise, un «sport extrême»   Lun 14 Jan 2013, 13:16

Publié le 14 janvier 2013 à 05h00 | Mis à jour à 05h00

La prêtrise, un «sport extrême»

Trente-neuf candidats à la prêtrise, de différentes générations,... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Trente-neuf candidats à la prêtrise, de différentes générations, étaient réunis à Québec dimanche. Pour l'Église catholique, le recrutement est une difficulté.

Le Soleil, Patrice Laroche

Samuel Auger
Le Soleil



(Québec) La basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec a accueilli dimanche une cohorte de 39 candidats à la prêtrise, des hommes prêts à se lancer dans un «sport extrême», estime le recteur du Grand Séminaire de Québec, l'abbé Mario Côté.


«Ce sont des hommes qui se préparent au sport extrême d'un engagement humain», lance l'abbé Mario Côté, bien conscient des difficultés reliées à l'accession à la prêtrise. «C'est un engagement qui repose sur une histoire de foi, qui suppose une fidélité et un engagement à long terme. Ce n'est pas nécessairement évident aujourd'hui.»

L'abbé Mario Côté ne nie pas que l'Église soit malmenée dans notre société, rendant parfois moins intéressante la vocation de prêtre. «Ça les relie à une institution qui est l'Église, qui est souvent critiquée de multiples façons, surtout dans la société qui est la nôtre. Ça demande un gros engagement. Et tout ça dans une dimension de célibat.»

Le recrutement n'est pas de tout repos. «Il y a plein de gens qui n'y croient plus, à cette aventure-là. C'est pour ça que je dis que c'est un peu le sport extrême d'un engagement humain.»


Comme tout sport qui se respecte, celui de la prêtrise exige une forme impeccable. «Les gens qui font le Red Bull Crashed Ice, de l'escalade de parois de glace, ou encore du vélo de montagne au Mont-Sainte-Anne, il faut être en forme pour ça. Et nous, notre travail, c'est d'accompagner ces hommes-là à être en bonne forme!» image le recteur du Grand Séminaire de Québec.

Au final, ceux se lançant tout de même dans le chemin menant à la prêtrise ont une foi inébranlable. «Pour les jeunes et moins jeunes, ils ne sont pas nécessairement portés, il n'y a pas quelque chose qui valorise cet engagement-là. Donc, ça suppose vraiment une foi bien ancrée. Il faut qu'ils l'aient vraiment dans le coeur, ce désir d'aider et d'aimer le monde.»

Les âges de la relève

François Pépin fait partie de ces jeunes intéressés par la prêtrise. Il dit cheminer dans l'Église en raison des échos en provenance de sa génération. «Il y a de plus en plus de jeunes qui se sentent interpellés. Des jeunes sont en quête de vérité. Ils ont une soif intérieure», relate l'homme de 31 ans. «Il y a beaucoup de jeunes entre 18 et 35 ans, qui ont une carrière, des enfants, et qui trouvent que malgré tout ce qu'ils peuvent avoir, la carrière, les voyages et tout, il y a quelque chose qui manque dans leur vie.»

À 50 ans, Gilles Roberge n'appartient pas à la même génération. «Il y a un beau mélange dans la relève, dit-il. Anciennement, on parlait de vocation tardive pour les gens de mon âge. Mais ce n'est plus le cas maintenant.» Après avoir vécu dans une communauté, il se dirige sur le tard vers la prêtrise. «Et de toute façon, la médecine est plus avancée, et on risque de vivre plus longtemps. Donc notre retraite est dans longtemps. On peut travailler encore longtemps. C'est minimum 75 ans!» philosophe-t-il.

Léandre Zefack ne se lance pas aveuglément dans sa nouvelle vie. «Je me suis amené à me poser la question, lorsqu'on voit la situation de l'Église aujourd'hui, quand je vois des églises complètement désertes...» admet le candidat de 29 ans. «Mais à quelque part, quand on regarde l'Église, qui a 2000 ans, les premiers apôtres ont été persécutés et ont poussé l'Église loin. Quand on regarde l'histoire de l'Église, ça me donne du courage. Ce qu'on vit aujourd'hui, c'est rien, ça!»

L'Église catholique vit cependant des heures difficiles en matière de recrutement. «Ce n'est pas suffisant pour l'ensemble de la tâche qui nous attend», constate l'abbé Mario Côté. «Ça nous en prendrait beaucoup plus. Mais en même temps, les gens croient qu'il n'y en a plus - il y en a encore! Il y en a une quarantaine ici. Est-ce que c'est suffisant pour remplir la mission? Non. Ça voudrait dire trois ou quatre fois plus de candidats, facilement, pour essayer de répondre à la demande.»

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201301/13/01-4610923-la-pretrise-un-sport-extreme.php
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: La prêtrise, un «sport extrême»   Lun 21 Jan 2013, 17:51

C'est sûr quand on voit l'esprit de rébelion généralisé
Il faut s'accrocher pour dire la bonne parole!!..
Les gens n'aiment pas Dieu.. c'est trop de contraintes
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La prêtrise, un «sport extrême»   Lun 21 Jan 2013, 18:50

Les gens d'aujourd'hui veulent être libres, faire ce qu'ils veulent quand ils veulent, sans contraintes: "Il est interdit d'interdire", "Nous sommes condamnés à être libres"...
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: La prêtrise, un «sport extrême»   Mer 23 Jan 2013, 10:59

Nietzsche a dit "Dieu est mort, tout est permis" salut
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28500
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La prêtrise, un «sport extrême»   Mer 23 Jan 2013, 13:12

Nietzsche est mort, Dieu est vivant ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Casper



Messages : 1294
Inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: La prêtrise, un «sport extrême»   Mer 13 Fév 2013, 11:29

Nietszche est vivant, Dieu est vivant!!..
Revenir en haut Aller en bas
 
La prêtrise, un «sport extrême»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La prêtrise, un «sport extrême»
» sport extrême
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» dispensée en sport ! Il faut donner quoi, quand, de qui ?
» Le sport ne fait pas maigrir: scandaleux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: