DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 14:32

Connecticut : fusillade dans une école primaire de Newtown, 27 morts, dont 20 enfants

01h41 – 15/12/2012
"Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas

Alors que les réactions d'indignation s'enchaînent aux Etats-Unis, l'ancien gouverneur de l'Arkansas, Mike Huckabee, s'est illustré en justifiant la fusillade comme une conséquence de la laïcité à l'école.

"On se demande pourquoi il y a de la violence dans nos écoles, mais nous avons systématiquement supprimé Dieu de nos écoles", a expliqué Mike Huckabee sur la chaîne conservatrice Fox News. "Devrions-nous nous étonner que les écoles soient devenues des lieux de carnage?", s'interroge l'ancien candidat à l'investiture républicaine en 2008.

Ces propos choquants (!! *) ne sont pas une nouveauté pour le Républicain. Dans la foulée de la tuerie d'Aurora de cet été dans le Colorado, Mike Huckabee avait déjà déclenché une polémique en tenant des propos similaires.

"Nous n'avons un problème de crime, ou un problème avec les armes, ni même un problème de violence. Ce que nous avons c'est un problème de péché", avait-il déclaré toujours sur Fox News. "Et puisque nous avons expulsé Dieu de nos écoles, de nos communautés, de l'armée et de nos conservations publiques, vous savez, nous ne devrions pas avoir l'air surpris... quand l'enfer se déchaîne".



Ce que l'on peut retenir de cette vidéo c'est ce qu'il dit au sujet des écoles où l'on n'y parle plus de l'Eternité, de la vie et du sens des responsabilités. Bien sûr on peut craindre la police, d'aller en prison si on commet des actes répréhensibles mais nous refusons de croire qu'un jour nous nous retrouverons devant le jugement de Dieu, dès lors nous ne craignons pas ce jugement à venir et nous en tirons les conséquences dans notre vie, nous devenons irresponsables de nos actes.

Il explique aussi à ceux qui lui demandent pourquoi Dieu a permit cela, que Dieu n'est nullement impliqué dans ces massacres mais qu'il l'est par contre à la fin dans toutes ces personnes qui apportent leur amour et soutien aux victimes.

Evidemment Dieu pourrait permettre que de tels drame n'arrivent jamais mais l'homme veut il réellement en accepter les conditions, à savoir revenir vers Dieu ?

(*) Prions pour que cet esprit d'aveuglement qui empêche le gouvernement américain de voir une telle évidence soit vaincu par la puissance de Notre Seigneur Jésus Christ !


Dernière édition par Philippe B. le Dim 16 Déc 2012, 15:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 14:37

L'Amérique pleure ses enfants, clame la une des journaux, et je suis de tout coeur avec les familles de victimes, mais ce que nous refusons de reconnaître ce sont les millions d'enfants massacrés chaque année de par le monde avant leurs naissance et pour lesquels personne ne verse la moindre larme !!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 14:40

L'avortement, une autre conséquence de l'absence de Dieu. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 14:50

Quel aveuglement, incapacité de réflexion, y compris chez nos concitoyens qui font semblant de ne pas vouloir comprendre l'évidence. Lus dans certains commentaires :

"Des prédicateurs névrosés disent pareil à chaque catastrophe naturelle : Dieu nous punit"

"Ah comme ca dieu n’a pas voulu intervenir dans les ecoles parce qu’il n’y a plus de priere? Donc en suivant ce raisonnement, l’auteur du meutre etait sain d’esprit et il a simplement decider comme ca de rentrer dans l’ecole et a partir de ce moment, il n’etait plus sous l’influence du saint esprit et il est devenu instantannement une machine a tuer des enfants. Donc en suivant ce raisonnement, dieu serait vindicatif?"

Prions pour toutes ces âmes ! Pardonne-leur Seigneur, car ils ne savent pas ce qu'ils font, ils sont aveuglés par leur éloignement de Toi qui seul peut retirer les écailles de leurs yeux.

A les lire ils souhaiteraient presque que l'homme soit un vulgaire pantin que Dieu n'aurait plus qu'à téléguider. Non Dieu ne punit personne, mais voyant les hommes s'éloigner de Lui, Il décide de les laisser à leur passions mauvaises et à leurs égarement. L’homme sans Dieu pète les plombs et permet sans s'en apercevoir à des légions de démons d'entrer en lui pour le contrôler et lui faire commettre de telles atrocité. Et s'ils refusent de revenir vers le médecin de leurs âmes, comment pourraient ils en guérir ?

Il ne sert à rien de pleurer ces pauvres victimes, prions et changeons de vie !

Je ne peux m'empêcher de citer ce passage du témoignage de Marino Restrepo

Citation :
Quand je regardais plus dans les profondeurs, j'ai pu les voir plus bestiaux encore et je pourrais vous parler de l'enfer pendant longtemps. Mais je ne veux pas m'y attarder, ni avec vous ni avec personne d'autre. Depuis, je ne passe pas un seul jour sur cette terre, sans être conscient de ce qui se trouve en dessous de moi. Pas un seul jour. Je sais ce qui se trouve en bas. Cela ne me fait pas peur. Par contre, j'ai peur du péché car le péché m'y emmènera si je ne fais pas attention. C'est la réalité. La réalité absolue. Il m'arrive parfois de traverser un parc ou une gare, un aéroport ou un centre commercial où il y a des foules. Parfois quand je passe à côté d'eux, j'entends les voix de l'enfer qui sortent par leur bouche. La raison c'est que quand nous vivons dans un état de péché, nous devenons une extension de l'abîme. Une extension de l'enfer. Une extension. Nous sommes alors l'instrument de toutes les forces qui viennent d'en dessous. C'est horrifiant que les gens soient si aveugles, qu'ils ne savent pas qu'ils sont les instruments d'une telle horreur et qu'ils infligent ensuite tant de mal à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 16:52

je pense qu'il ne faut pas mélanger ainsi les thèmes des "tueurs de masse" et des "écoles laïques".

ça donne des espèces de discours apologétiques récupérateurs qui personnellement me mettent assez mal à l'aise après un tel drame.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 17:04

Scrogneugneu a écrit:
je pense qu'il ne faut pas mélanger ainsi les thèmes des "tueurs de masse" et des "écoles laïques".

ça donne des espèces de discours apologétiques récupérateurs qui personnellement me mettent assez mal à l'aise après un tel drame.

Moi je partage l'avis de ce gouverneur.

Hier, un type disait "Obama a été fort sur le mariage gay, maintenant, il faut qu'il soit fort et interdise les armes".

Ce type ferai mieux de se demander si le mariage gay et cette fusillage n'ont pas une cause commune : le reniment du droit naturel.


Il est naturellement défendu de voler - que fait Obama avec ses contribuables ?

Il est naturellement inepte de se marier entre personne du même sexe - que promeut obama ?

Il est naturellement interdit de tuer de petits enfants - Pourquoi ne pas s'asseoir une fois de plus sur le droit naturel ?


Il est évident que si Dieu n'est pas le repère de nos vies, tout devient permis.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 17:06

C'est le danger de l'athéisme: se prendre pour un dieu et décider soi-même du bien et du mal. :snake:
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 17:38

c'est vrai c'est une folie de plus a leur actif au nom de la fausse liberté !!
mais lequel d'entre eux fait le rapport entre les massacres américains a la surface de la terre et ce qui pousse et murit dans leur propre pays ?

ils pleurent et voudraient que la terre entière soit surprise quand chez eux ils s'entretuent ? et pour 28 personnes ? , mais ont ils pleuraient quand on leurs dit que la fausse guerre d'Irak grâce a leurs magouillent gouvernementale élue démocratiquement, on a tué plus d'1 millions d'Irakiens qui ne voulaient tuer personne ??
non ça se passe hors de leurs frontières pas sous leurs yeux , se ne sont que des arabes donc forcement des assassins ! mais combien de dizaines de milliers d'enfants dans les bras de leurs mères sont mort depuis que saint (ou as'sasin) busch a déclarer être le nouveau libérateur de l'humanité le nouveau défenseur du bien c'était lui !?

et comme nos pays ont emboité le pas a de telles pratiques ne nous étonnons pas que chez nous aussi la folie régne a son tour avec les idiots démocratiquement élus !
quand nos actes nos choix nationaux ne sont que des cultes a la mort pourquoi s'étonner quelle régne dans nos rues ??
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 23:12

C'est vrai que le fait de chasser Dieu de nos écoles, de nos hôpitaux, des bureaux etc...entraîne fatalement une dégringolade et des catastropes, parce que les âmes ne sont plus protégées par la croix, tout simplement.

On ne met pas la lampe sous le boisseau !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Dim 16 Déc 2012, 23:17

Et cela entraîne aussi une inversion des valeurs: le mal devient un bien, le mensonge devient la vérité, tout devient relatif. On ne peut pas évoluer comme ça, on a besoin d'une direction claire où aller. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 13:42

Sans Dieu l'homme devient esclave de ses pulsions (parfois meurtrières) de ses instincts les plus bestiaux, il perds son identité, sa dignité, l'espérance, l'amour et sa liberté (ce qui, si l'on prend les initiales de ces 5 mots, forme le véritable IDEAL pour l'humanité), qui ne peuvent être (re)trouvées qu'en Dieu seul.

Beaucoup aux USA se disent chrétiens mais, hormis le fait qu'il existe des centaines de confessions différentes, toutes plus ou moins éloignées de la Vérité, ce n'est souvent qu'une foi de façade et "de bistrot".

Etre chrétien c'est réellement exigeant car cela demande un changement radical dans nos vies, et si on est président ou responsable d'un pays, des choix et des lois qui cherchent à faire prévaloir le bien social sur les intérêts particuliers. Comment le capitaine d'un navire peut il diriger efficacement celui-ci et tous les passagers à son bord s'il est aveuglé et préoccupé par les petites prétentions mesquines et orgueilleuses de quelques uns plutôt que de regarder à l'horizon pour s'assurer de garder le cap pour le bien de tout l'équipage ?
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 13:49

Et comme pour la plupart des tueries (dont une en France encore récemment, où un ado a tué toute sa famille), je pense que son jeune auteur était sous emprise démoniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 14:42

L'adversaire n'est jamais bien loin dans ces événements-là. spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 17:13

Je crois que Dieu enseigné à l'école ou pas n'a rien à voir avec ce genre de crime.
Ce n'est pas la théologie qui change les coeurs, c'est de vivre l'évangile or, cela ne s'enseigne pas à l'école.
Des cours de caté à l'école n'auraient sans doute pas empêché ce jeune homme perturbé de perpétuer ces crimes atroces, cependant, l'absence d'arme chez lui ne lui aurait surement pas facilité la tache!
Essayez donc de massacrer 28 personnes avec un couteau de cuisine ... Ce n'est pas pareil qu'avec un fusil d’assaut.

La preuve si il en fallait une c'est que Dieu est "absent" de la majorité des école française et qu'on a pas ce genre de massacre chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 17:28

Dieu n'est pas absent que dans les écoles mais dans toute la société. Ce n'est pas chez nous qu'il y a eu cette histoire de cette mère qui découpa sa fille en morceaux avant de la congeler ? Et non ce n'est malheureusement pas limité aux USA... Et en Syrie c'est assurément encore plus malheureux ce qu'il s'y passe, les mêmes massacres à l'échelle d'un pays !

On ne dit pas que c'est l'enseignement de la théologie qui peut changer les choses, ce sont les coeurs qui doivent changer ! Et cela commence par l'exemple, un enseignement en adéquation avec notre vie. Mais il est impératif de replacer l'homme dans sa transcendance, dans sa dimension verticale, apprendre à l'homme que oui Dieu existe et qu'on ne le trouve pas dans les livres mais dans la relation avec nos frères, et oui Dieu nous jugera à notre mort et donc nous sommes responsables de nos actes car ceux ci auront une conséquence sur notre vie dans l'Eternité. Mais dès ici bas nos actes ont des conséquences, et cela dans aucune école on ne l'enseigne !

Pourquoi ont-ils des conséquences ? Pas uniquement parce qu'on risque de se faire choper par les flics mais parce que cela nuit à notre humanité, à notre dignité, le mal que l'on fait à nos frères c'est à nous même également qu'on le fait et à toute l'humanité, telle une boîte de Pandore. La paix en Syrie commencerait par l'apprentissage de l'amour, du pardon, du respect de nos parents, de nos enfants. La moindre haine dans nos coeurs ne reste pas dans notre coeur mais se propage et a des répercussions catastrophiques à l'échelle planétaire, mais aucun de nous n'en est réellement conscient.
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 17:36

Fox77 a écrit:
l'absence d'arme chez lui ne lui aurait surement pas facilité la tache!
Essayez donc de massacrer 28 personnes avec un couteau de cuisine ... Ce n'est pas pareil qu'avec un fusil d’assaut.

Cela n'empêche pas le désir du crime d'être présent dans le coeur de ces personnes. C'est comme toutes les solutions de façade que l'on cherche contre les maux de nos sociétés et qui ne font qu'empirer les choses. Comme il est interdit d'interdire, au lieu d'attaquer le mal à la racine on essaie de s'en prendre aux moyens utilisés pour perpétrer ce mal, mais le mal reste lui tapis dans l'ombre il n'est pas détruit pour autant. C'est pareil pour les moyens contraceptifs au lieu d'éduquer nos jeunes à la fidélité, le respect et l'abstinence avant le mariage (Oui c'est faisable mais cela demande de la volonté et des moyens...) on encourage à utiliser la capote et la pilule mais cela ne réduit pas les comportements irresponsables bien au contraire ça les démultiplie.

Le gros problème de nos sociétés c'est le libertarisme.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 23:07

Sans parler du rayonnement et de la protection surnaturels que donnent la présence d'une simple croix !

Par exemple, dans une chambre d'hôpital, où une âme agonise, le simple fait de placer une croix dans la chambre change toute l'atmosphère, et la pièce devient "habitée" par la présence du Seigneur.

Beaucoup de témoignages abondent dans ce sens.

Autrefois, la croix était systématiquement présente dans les écoles et les hôpitaux, car "Le Seigneur brille sur les bons comme sur les méchants".

Fort heureusement, on n'a pas enlevé les croix qui recouvrent les chemins et villages de France !



Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 23:09

Le crucifix est encore présent dans notre hôpital (à l'entrée, du moins). Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 23:10

C'est déjà ça ! les malades et ceux qui s'en occupent sont ainsi plaçés sous la protection de Notre Seigneur Jésus-Christ, et ça change tout, bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 23:15

Mais qu'un laïcard ne se pointe pas là sinon, il va faire un ACV en voyant le crucifix à l'entrée. lol!
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Lun 17 Déc 2012, 23:41

Dans la campagne Belge les petites chapelles dédiées a Marie ne manque pas.

J'ai été dans une école catholique. En effet le climat ne change rien a votre haine, ce sont les autres qui vous enragent. Dans cette école, je n'ai pas le souvenir de fervent croyant... Par contre de fameux tocards ça oui. Mais je les pardonnes, enfin bref.

Le Christ doit se vivre ou c'est la pagaille, comme on le voit partout. Dieu ne fait pas pleuvoir l'Esprit Saint sur l'europe, les coeurs sont peut être trop sec en ce moment, en tout cas il laisse la société laïque faire ses preuves... concernant ses limites.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 17:18

La présence du crucifix n'apporte aucun rayonnement surnaturel. :nawak:
N'est ce pas plutôt la présence de Jésus dans nos cœurs qui change les choses ?

Je me pose vraiment des questions sur votre spiritualité parfois... Je me demande ce qui cloche chez vous. scratch

Est ce que 2 crucifix au mur sont plus efficaces qu'un ? ou 3 ou 20 ?
Est ce que la taille compte ?
Est ce que l'angle et le rapport entre les cotés doivent avoir un ratio particulier ?
Et qu'en est il de la matière ?

Que de superstition moyenâgeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 17:40

Fox77 a écrit:
La présence du crucifix n'apporte aucun rayonnement surnaturel. :nawak:
N'est ce pas plutôt la présence de Jésus dans nos cœurs qui change les choses ?

Je me pose vraiment des questions sur votre spiritualité parfois... Je me demande ce qui cloche chez vous. scratch

Est ce que 2 crucifix au mur sont plus efficaces qu'un ? ou 3 ou 20 ?
Est ce que la taille compte ?
Est ce que l'angle et le rapport entre les cotés doivent avoir un ratio particulier ?
Et qu'en est il de la matière ?

Que de superstition moyenâgeuse...

salut
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 17:52

SJA a écrit:
Scrogneugneu a écrit:
je pense qu'il ne faut pas mélanger ainsi les thèmes des "tueurs de masse" et des "écoles laïques".

ça donne des espèces de discours apologétiques récupérateurs qui personnellement me mettent assez mal à l'aise après un tel drame.

Moi je partage l'avis de ce gouverneur.

Hier, un type disait "Obama a été fort sur le mariage gay, maintenant, il faut qu'il soit fort et interdise les armes".

Ce type ferai mieux de se demander si le mariage gay et cette fusillage n'ont pas une cause commune : le reniment du droit naturel.


Il est naturellement défendu de voler - que fait Obama avec ses contribuables ?

Il est naturellement inepte de se marier entre personne du même sexe - que promeut obama ?

Il est naturellement interdit de tuer de petits enfants - Pourquoi ne pas s'asseoir une fois de plus sur le droit naturel ?


Il est évident que si Dieu n'est pas le repère de nos vies, tout devient permis.


salut
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 18:23

Fox77 a écrit:
La présence du crucifix n'apporte aucun rayonnement surnaturel. :nawak:
N'est ce pas plutôt la présence de Jésus dans nos cœurs qui change les choses ?

Je me pose vraiment des questions sur votre spiritualité parfois... Je me demande ce qui cloche chez vous. scratch

Est ce que 2 crucifix au mur sont plus efficaces qu'un ? ou 3 ou 20 ?
Est ce que la taille compte ?
Est ce que l'angle et le rapport entre les cotés doivent avoir un ratio particulier ?
Et qu'en est il de la matière ?

Que de superstition moyenâgeuse...
nous ne sommes pas de "purs esprits" flottant dans l'espace et le temps Fox,

le Crucifix rend VISIBLE à nos yeux l'unique moyen de Salut, et donc, le rend présent à notre esprit, et donc nous rappelle d'ouvrir notre coeur à DIEU.
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 19:08

Tuerie à l’école : la piste pharmaceutique

Publié le 19/12/2012

Et si les médicaments anti-psychotiques étaient responsables de l'apparition de ces tueries à l'école depuis 1971, dans plusieurs pays du monde ?

Par J. Sedra.

Alors que les journalistes français dépoussièrent leur conformisme en associant, d’emblée et sans réflexion, la tuerie de Newtown avec la permissivité des lois américaines en matière de possession et port d’arme, heureusement pendant ce temps certains se posent les bonnes questions, c’est-à-dire : qu’est-ce qui peut expliquer ce phénomène relativement récent ?

Commençons par le commencement : les tueries scolaires ne sont pas exclusives aux USA, à voir leur liste pour le reste du monde. Allemagne, pays nordiques et certains pays asiatiques sont bien présents dans cette liste, sans pour autant avoir la même « culture du revolver » que les USA ni ses lois permissives – loin de là !

Ces tueries sont un phénomène récent, et même si les meurtres au sein d’établissements scolaires se produisent depuis aussi longtemps qu’existent les armes à feu, si l’on exclut les assassinats dirigés spécifiquement contre une ou quelque personne et s’étant simplement produit là fortuitement, et que l’on ne garde que les attaques spécifiquement dirigées contre l’établissement scolaire et ses étudiants et enseignants, alors on ne peut que remarquer une chose étrange : elles commencent avec les années 70, d’un seul coup. À part quelques occurrences étalées entre 1913 et 1966, tous les massacres scolaires du monde ont eu lieu à partir de 1971. Pourtant, les Américains n’ont pas attendu ces années-là pour s’armer… ni d’ailleurs les Allemands, les Suédois ou les Chinois.

Pourquoi un début aussi net dans le temps ? Pourquoi une récurrence dans certains pays (USA, Canada, Thaïlande, Allemage, Suède, Finlande…) et pas des autres ?

À ces questions, le docteur Gary Kohls pourrait avoir la réponse : ce psychiatre et chercheur à la retraite a étudié les effets néfastes des médicaments anti-psychotiques, et plus particulièrement les conséquences méconnues de les prescrire à des enfants et adolescents. Confusion, hallucinations, épisodes maniaques, hostilité, menaces et violences, comportement paranoïde, psychoses, impulsivité et fébrilité poussant au suicide, agitation, amnésie et détérioration du jugement… la liste est effrayante.

Mais il y a aussi une autre liste compilée par ce psychiatre, qui est encore plus effrayante :

Eric Harris, 17 ans, Zoloft puis Luvox
Dylan Klebold, 18 ans, dossier médical scellé
École de Colombine à Littleton, Colorado : 13 morts, 23 blessés

Jeff Weise, 16 ans , Prozac (60mg/jour, soit trois fois la dose adulte)
Red Lake, Minnesota : 10 morts, 12 blessés

Cory Baadsgaard, 16 ans, Paxil (il se plaignait d’hallucinations)
Wahluke High School, État de Washington : a pris en otage 23 élèves, n’a aucun souvenir de l’événement

Chris Fetters, 13 ans, Prozac
1 mort

Christopher Pittman, 12 ans, Zoloft
2 morts

Mathew Miller, 13 ans, Zloft
Suicide

Jarred Viktor, 15 ans, Paxil
A poignardé 61 fois sa grand-mère

Kip Kinkel, 15 ans, Prozac et Ritaline
4 morts : ses parents, puis 2 élèves + 22 blessés

Luke Woodham, 16 ans, Prozac
3 morts : sa mère et 2 élèves + 6 blessés

Un jeune garçon anonyme (moins de 12 ans) sous Zoloft
Pocatello, Idaho : s’est retranché en salle de classe avec une arme pendant des heures.

Michael Carneal, 14 ans, Ritaline
Lycée de West Paducah, Kentucky : 3 morts, 5 blessés

Un jeune homme sous Ritaline
Huntsville, Alabama : a massacré ses parents et deux autres proches à la hache

Andrew Golden, 11 ans, Ritaline
Mitchell Johnson, 14 ans, Ritaline
Au collège : 5 morts, 10 blessés

TJ Solomon, 15 ans, Ritaline
Lycée de Conyers, Géorgie : 6 blessés

Rod Mathews, 14 ans, Ritaline
1 autre élève battu à mort

James Wilson, 19 ans, plusieurs médicaments
École primaire de Breenwood, Caroline du Sud : 2 morts, 9 blessés

Mitchell Johnson, 13 ans, antipsychotiques
Jonesboro, Arkansas : 5 morts, nombreux blessés

Elizabeth Bush, 13 ans, Paxil
Tirs au collège en Pennsylvania

Jason Hoffman, Effexor et Celexa
Tirs à l’école à El Cajon, Californie

Chris Shanahan, 15 ans, Paxil
Rigby, Idaho : 1 mort

Jeff Franklin, Prozac et Ritaline
Huntsville, Alabama : tue ses parents avec des outils, puis blesse ses frère et sœur

Neal Furrow, Prozac et autres médicaments prescrits par décision judiciaire
Tirs à l’école juive de Los Angeles

Kevin Rider, 14 ans, Prozac
Suicide présumé, puis suspecté d’avoir été abattu par un autre élève de 14 ans sous Zoloft et d’autres antidépresseurs

Alex Kim, 13 ans, Lexapro
Suicide

Diane Routhier, Welbutrin
Suicide

Billy Willkomm, Prozac
Suicide

Kara Jaye Anne Fuller-Otter, 12 ans, Paxil
Suicide après le refus de son médecin de stopper son traitement

Gareth Christian, 18 ans, Paxil
Vancouver : suicide

Julie Woodward, 17 ans, Zoloft
Suicide

Matthew Miller, 13 ans, Zoloft
Suicide

Kurt Danysh, 18 ans, Prozac
1 mort

Woody ***, 37 ans, Zoloft
Suicide

Garçon de 10 ans anonyme, Prozac
A abattu son père

Hammad Memon, 15 ans, Zoloft
A abattu un autre élève

Matti Saari, 22 ans, antidépresseur et benzodiazépine
10 morts et un blessé à son université

Steven Kazmierczak, 27 ans, Prozac, Xanax et Ambien
Northern Illinois University : 5 morts, 21 blessés

Pekka-Eric Auvinen, 18 ans, antidépresseurs
Jokela High School, Finlande : 8 morts, 12 blessés

Asa Coon, 14 ans, Trazodone
Cleveland : 1 mort

Jon Romano, 16 ans, antidépresseurs
New York high school : tir sur un enseignant

Seung-Hui Cho, antidépresseurs
Virginia Tech : 23 morts, 19 blessés

Robert Hawkins, 19 ans, Valium et autres antidépresseurs
Centre commercial à Omaha : 8 morts, 5 blessés

À cette longue liste s’ajoute donc Adam Lanza, 20 ans, sous traitement antipsychotique lui aussi depuis des années. Pour Kohls, cette corrélation frappante entre tueries « insensées », accès de violence incontrôlables et médication antipsychotique et/ou antidépressive ne peut pas qu’être une simple coïncidence.

Alors certes, une corrélation n’est pas forcément une causalité… On pourrait par exemple tenter d’expliquer le lien entre les deux en posant que ce sont typiquement les malades mentaux qui commettent des crimes « fous », et qu’il est normal que ces gens soient sous traitement – simplement, dans les cas pré-cités, le traitement se serait avéré insuffisant. Mais cette hypothèse ne peut pas expliquer pourquoi ces tueries ont commencé dans les années 70, qui se trouve justement être l’époque où ces médicaments ont commencé à être utilisés. La conséquence ne peut pas précéder sa cause dans le temps…

Kohls n’est d’ailleurs pas le seul à dénoncer le lien entre ces médicaments et une augmentation notable de la violence : le psychiatre italien Giovanni Fava a signalé cette forte corrélation dès 1994, en notant qu’au bout de 6 mois de traitement, ces médicaments n’ont plus que des effets néfastes et aucun bénéfice. Pourtant, il est devenu habituels aux USA de garder des enfants et des adolescents sous un tel traitement pendant des années…

Et même si cette corrélation entre médicaments puissants et accès de violence folle pourrait s’expliquer par une cause tierce restant à découvrir, qui causerait à la fois l’un et l’autre, il n’en reste pas moins qu’il faudrait tout de même arrêter d’urgence de donner ces pilules à ces patients.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 19:17

Il y a eu des tueries dans des écoles au Québec, en 1989, en 1992 et en 2006. Dans le premier et le dernier cas, les deux tireurs se sont suicidés après avoir fait de nombreuses victimes. Je ne sais pas s'ils étaient sous médication...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 19:28

Ce qui est interressant, c'est que les patologie existent depuis toujours avec des tuerie trés peu nombreuses.

Pourquoi cette accellération dans les années 70 (alors que la legislation était plus restrictive qu'avant) ?

Médicaments ? Télévision ? Diminution du sommeil ? Baisse de la place de Dieu ?

Il doit bien y avoir une explication.

En tous cas, ce n'est pas les armes puisque leur présence est constente.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 19:31

Les échecs dans la vie et les influences négatives jouent aussi un rôle dans les massacres.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9241
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 19:32

Le sens de la vie que nos jeunes ne peuvent plus trouver;plus de repères moraux;démissions des parents et laxisme dans l'éducation...la liste est longue!
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Mer 19 Déc 2012, 19:35

J'ai écrit ce commentaire en réponse à un article de Richard Martineau:

Simon dit :

19 décembre 2012 à 11 h 10 min

L’homme a besoin d’un compas moral, une boussole qui lui indique où est le bien, où est le mal, histoire de l’aider à mieux cheminer dans la vie.

Avant, il y avait la religion pour jouer ce rôle. Aujourd’hui, il y a quoi ?

———————————————

Il y a quoi ? Rien. On a remisé la religion au placard et on n’a rien trouvé de mieux alors on est rendu une société toute croche, sans valeurs morales mais chacun fait ce qu’il veut. Et on se désole de voir des jeunes qui vont passer Noël dans les centres de la DPJ ou d’autres qui deviennent délinquants, d’autres encore qui gaspillent leur jeunesse dans la drogue et les courses de char sur la route, d’autres aussi qui se gèlent le cerveau à boire de la bière, des boissons énergisantes et à se défoncer les tympans à écouter de la “musique” forte. C’est ça, le Québec d’aujourd’hui et de demain. On ne veut plus enseigner la religion catholique à l’école et on crache sur l’Église à cause de ses positions sur l’avortement et l’homosexualité et parce que quelques curés avaient les mains un peu trop baladeuses mais voyez l’effet pervers de ce rejet de la foi ! On a créé une société de loisirs et de consommation mais qui ne sait pas où elle va, angoissée, livrée à elle-même, alors ça donne des drames familiaux, des tueries, des gens qui se suicident, etc. Sombre tableau, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 00:01

Fox77 a écrit:
La présence du crucifix n'apporte aucun rayonnement surnaturel. :nawak:
N'est ce pas plutôt la présence de Jésus dans nos cœurs qui change les choses ?

Je me pose vraiment des questions sur votre spiritualité parfois... Je me demande ce qui cloche chez vous. scratch

Est ce que 2 crucifix au mur sont plus efficaces qu'un ? ou 3 ou 20 ?
Est ce que la taille compte ?
Est ce que l'angle et le rapport entre les cotés doivent avoir un ratio particulier ?
Et qu'en est il de la matière ?

Que de superstition moyenâgeuse...

Bah bien sûr, la croix ça sert à rien, c'est bien pour ça que Le Seigneur a voulu au Golgotha qu'elle soit mise en hauteur à la vue de tous. Rolling Eyes

Voilà bien une exégèse à l'emporte-pièce et à côté de la plaque signée Fox !

Si encore vous étiez respectueux ! que de mépris et d'ignorance dans vos commentaires...

La croix est le signe visible de la défaite de l'adversaire, et il le sait bien, c'est pour cela qu'il les déteste.

Mais à tous il n'est pas donné de comprendre ces choses, mais à certains seulement...les protestants n'ont rien compris à l'Incarnation de Dieu dans ce monde, avec les signes qui viennent avec.

Ils comprendront un jour, j'espère pour eux en tous cas !

En attendant, soyez les bienvenus chez les catholiques qui se laissent cracher dessus par des ignorants !! une petite leçon de charité pour vous, messieurs...

:sts:
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80859
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 07:12

Philippe B. a écrit:
Connecticut : fusillade dans une école primaire de Newtown, 27 morts, dont 20 enfants

01h41 – 15/12/2012
"Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas

Alors que les réactions d'indignation s'enchaînent aux Etats-Unis, l'ancien gouverneur de l'Arkansas, Mike Huckabee, s'est illustré en justifiant la fusillade comme une conséquence de la laïcité à l'école.

Je ne pense pas que cette fusillade vienne de la laïcité. Elle est plutôt ici l'action isolée d'un criminel qui a voulu noyer son mal-être personnel dans la célébrité et la mort des autres.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
boulo
Administrateur


Masculin Messages : 9380
Inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 07:45

Simon1976 a écrit:
J'ai écrit ce commentaire en réponse à un article de Richard Martineau:

Simon dit :

19 décembre 2012 à 11 h 10 min

L’homme a besoin d’un compas moral, une boussole qui lui indique où est le bien, où est le mal, histoire de l’aider à mieux cheminer dans la vie.

Avant, il y avait la religion pour jouer ce rôle. Aujourd’hui, il y a quoi ?

———————————————

Il y a quoi ? Rien. On a remisé la religion au placard et on n’a rien trouvé de mieux alors on est rendu une société toute croche, sans valeurs morales mais chacun fait ce qu’il veut. Et on se désole de voir des jeunes qui vont passer Noël dans les centres de la DPJ ou d’autres qui deviennent délinquants, d’autres encore qui gaspillent leur jeunesse dans la drogue et les courses de char sur la route, d’autres aussi qui se gèlent le cerveau à boire de la bière, des boissons énergisantes et à se défoncer les tympans à écouter de la “musique” forte. C’est ça, le Québec d’aujourd’hui et de demain. On ne veut plus enseigner la religion catholique à l’école et on crache sur l’Église à cause de ses positions sur l’avortement et l’homosexualité et parce que quelques curés avaient les mains un peu trop baladeuses mais voyez l’effet pervers de ce rejet de la foi ! On a créé une société de loisirs et de consommation mais qui ne sait pas où elle va, angoissée, livrée à elle-même, alors ça donne des drames familiaux, des tueries, des gens qui se suicident, etc. Sombre tableau, n’est-ce pas ?

Merci pour le lien , Simon et pour votre commentaire .

Chez nous , en Belgique , un nouveau choc . Nous apprenons que Michèle Martin s'est rendue à la côte belge pour se faire coiffer ( 200 km de déplacement ) . Les religieuses où elle est hébergée , avaient pourtant laissé entendre qu'elle resterait cloîtrée . Pour l'honneur de l'Eglise , j'espère qu'elles vont réagir . Comme quoi , le cadre écclésiastique que vous regrettez , ne règle pas tout .


Pour la quatrième tuerie scolaire de l'ère Obama ( Newtown ) , il y a une double réflexion à tenir : la limitation de l'usage des armes et l'origine du plaisir de la violence , toujours tapi au coeur de l'homme .



_________________
" Faux départ . Enquête sur les EMI/NDE " , par Sonia Barkallah , se trouve dans " Témoignages ... " . Dernière réponse le 31/12/2015 1h33 .
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 15:37

Scrogneugneu a écrit:
nous ne sommes pas de "purs esprits" flottant dans l'espace et le temps Fox,
le Crucifix rend VISIBLE à nos yeux l'unique moyen de Salut, et donc, le rend présent à notre esprit, et donc nous rappelle d'ouvrir notre coeur à DIEU.
Je suis bien d'accord avec vous, mais relisez les interventions de Julia... On croit (x ??) rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 15:39

julia a écrit:
...
Pouet ! :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 17:39

SJA a écrit:
Ce qui est interressant, c'est que les patologie existent depuis toujours avec des tuerie trés peu nombreuses.

Pourquoi cette accellération dans les années 70 (alors que la legislation était plus restrictive qu'avant) ?

Médicaments ? Télévision ? Diminution du sommeil ? Baisse de la place de Dieu ?

Il doit bien y avoir une explication.

En tous cas, ce n'est pas les armes puisque leur présence est constente.

Sur Contrepoints mon jeune frère a fait ce commentaire à cet article :

Citation :
Vincent FABRY
1 day

Cet article mélange sous le terme générique de "psychotropes" des antidépresseurs serotoninergiques, des neuroleptiques et des amphétamines. Ces molécules ont des propriétés pharmacologiques totalement différentes, et conclure de cet argumentaire "post hoc ergo propter hoc" que ces psychotropes donnent spécifiquement des envies de tuerie scolaire est absurde. Vous pouvez faire le même raisonnement avec les jeux vidéos (pitié ne le faites pas, toute la presse va s'en charger).

Je remarque ensuite que votre liste est édifiante : on y voit des psychotiques qui hallucinent et des dépressifs qui se suicident. Passionnant.

Je termine en disant que malgré mes objections ci-dessus cet article soulève des questions intéressantes, auxquelles il serait intéressant de répondre par des études sérieuses, et non par de la casuistique.

Ah, j'oubliais : votre dernière phrase est absolument désolante.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Jeu 20 Déc 2012, 22:07

Fox77 a écrit:
julia a écrit:
...
Pouet ! :mdr:

Quand je vois une foi aussi charnelle que la vôtre (cf la virginité perpétuelle de la Très Sainte Mère de Dieu notamment), j'ai plutôt de la peine pour vous.

Pour ma part , c'est une joie et un honneur pour moi d'être raillée pour ma foi chrétienne.

Riez donc, mon cher, Dieu se moque du moqueur...

Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 11:32

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
Ce qui est interressant, c'est que les patologie existent depuis toujours avec des tuerie trés peu nombreuses.

Pourquoi cette accellération dans les années 70 (alors que la legislation était plus restrictive qu'avant) ?

Médicaments ? Télévision ? Diminution du sommeil ? Baisse de la place de Dieu ?

Il doit bien y avoir une explication.

En tous cas, ce n'est pas les armes puisque leur présence est constente.

Sur Contrepoints mon jeune frère a fait ce commentaire à cet article :

Citation :
Vincent FABRY
1 day

Cet article mélange sous le terme générique de "psychotropes" des antidépresseurs serotoninergiques, des neuroleptiques et des amphétamines. Ces molécules ont des propriétés pharmacologiques totalement différentes, et conclure de cet argumentaire "post hoc ergo propter hoc" que ces psychotropes donnent spécifiquement des envies de tuerie scolaire est absurde. Vous pouvez faire le même raisonnement avec les jeux vidéos (pitié ne le faites pas, toute la presse va s'en charger).

Je remarque ensuite que votre liste est édifiante : on y voit des psychotiques qui hallucinent et des dépressifs qui se suicident. Passionnant.

Je termine en disant que malgré mes objections ci-dessus cet article soulève des questions intéressantes, auxquelles il serait intéressant de répondre par des études sérieuses, et non par de la casuistique.

Ah, j'oubliais : votre dernière phrase est absolument désolante.

Je n'avais pas fait attention à cette dernière phrase qui en effet est idiote.

En revanche, il a bien du se passer quelque chose pour que dans le années 70 le phénomène se déclenche.

L'intérêt de l'article est de montrer l'absurdité de la legislation sur les armes.

Il n'y a pas moins d'arme avant 70 qu'aprés et pourtant on se focalise deçu au lieu de chercher la vrai raison.


Sinon pour un nourrisson d'un jour (one day) votre petit frère s'exprime trés bien.

Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 11:39

SJA a écrit:

Sinon pour un nourrisson d'un jour (one day) votre petit frère s'exprime trés bien.

Oui, déjà en 6e année de médecine. Très précoce.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 15:50

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:

Sinon pour un nourrisson d'un jour (one day) votre petit frère s'exprime trés bien.

Oui, déjà en 6e année de médecine. Très précoce.

Que pense-t-il des universités Portugaises qui s'installent en France pour contourner le trés dirigiste numerus clausus ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 16:14

Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:
Ce qui est interressant, c'est que les patologie existent depuis toujours avec des tuerie trés peu nombreuses.

Pourquoi cette accellération dans les années 70 (alors que la legislation était plus restrictive qu'avant) ?

Médicaments ? Télévision ? Diminution du sommeil ? Baisse de la place de Dieu ?

Il doit bien y avoir une explication.

En tous cas, ce n'est pas les armes puisque leur présence est constente.

Sur Contrepoints mon jeune frère a fait ce commentaire à cet article :

Citation :
Vincent FABRY
1 day

Cet article mélange sous le terme générique de "psychotropes" des antidépresseurs serotoninergiques, des neuroleptiques et des amphétamines. Ces molécules ont des propriétés pharmacologiques totalement différentes, et conclure de cet argumentaire "post hoc ergo propter hoc" que ces psychotropes donnent spécifiquement des envies de tuerie scolaire est absurde. Vous pouvez faire le même raisonnement avec les jeux vidéos (pitié ne le faites pas, toute la presse va s'en charger).

Je remarque ensuite que votre liste est édifiante : on y voit des psychotiques qui hallucinent et des dépressifs qui se suicident. Passionnant.

Je termine en disant que malgré mes objections ci-dessus cet article soulève des questions intéressantes, auxquelles il serait intéressant de répondre par des études sérieuses, et non par de la casuistique.

Ah, j'oubliais : votre dernière phrase est absolument désolante.

Exact !

De plus les neuroleptiques ne datent pas des années 70 ! C'est Laborit, un Français, qui "découvrit" le 1er neuroleptique (Largactyl) en 1950...
Revenir en haut Aller en bas
SJA



Masculin Messages : 6345
Inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 16:21

Cécile a écrit:
De plus les neuroleptiques ne datent pas des années 70 ! C'est Laborit, un Français, qui "découvrit" le 1er neuroleptique (Largactyl) en 1950...

L'auteur de l'article parle de l'emploi massif.

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 16:59

Les doses peuvent varier beaucoup d'un patient à l'autre.

Il arrive que des médicaments aient des effets inverses, mais c'est très rare.

Maintenant, on est habitués aux neuroleptiques, et on n'en voit plus que les défauts. On a oublié les hurlements de souffrance des malades mentaux...
Revenir en haut Aller en bas
Domix



Féminin Messages : 25
Inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 18:36

Il y a tant d'explications possibles à tous ces drames mais aucune ne peut être générale.

Il y a toujours eu des pillards meurtriers, des soldats commettant de graves exactions, des individus errants ou vivant au sein de leur village se livrant au crime.

A côté de ces individus criminels, que l'on exécutait pour s'en débarrasser, beaucoup de braves gens analphabètes suivaient les us et coutumes transmis par leurs parents.
Les sociétés de tous pays avaient leur règles.

L'être humain a toujours avancé sur ses deux jambes pour découvrir ce qu'il y avait au-delà de ce qu'il voyait.
Des populations se sont croisées. (Tant pis pour les racistes !).
Les civilisations (interdisant l'anthropophagie et l'inceste, sinon ce n'est pas une civilisation) se sont formées.
Toute peuplade avait deux chefs : le roi et le chamane, le roi étant soumis au chamane qui conversait avec les esprits de la nature.

....Tout cela pour dire que, après la deuxième grande guerre mondiale du XXème siècle, les émissions radiophoniques étaient partout, livrant des informations en temps réel.
Dans les années 70, la télé était dans tous les foyers des pays "développés".

L'enseignement s'est développé dans certains pays, et s'est gravement délité dans d'autres.
A vouloir toujours inover, l'école de Jules Ferry est devenue n'importe quoi.
...Comment un enfant livré à lui-même (même dans un famille) peut-il se construire proprement avec des informations tronquées, faussées ?

"Les hommes (ou les femmes) sont tous des sal... !". Les politiciens sont tous p.... !". "Dieu, c'est de la daube, ça n'existe pas !".
Imagniner un enfant dans une école où on apprend plus la morale (proverbes), qui n'a jamais entendu parler du catéchisme ou d'un éveil à la foi de ses ancêtres, qui a comme modèle des personnages de dessins animés ou de game-boy (ou d'un truc vidéo violent à l'extrême), qui prend Noël pour une mega foire où on reçoit des cadeaux, comment un tel jeune va-t-il se développer ? Quelles vont être les structures de sa personnalité ?

Le tabeau est noir mais il existe plus souvent qu'on le croit.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Fabry
Administrateur


Masculin Messages : 13954
Inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 19:02

SJA a écrit:
Philippe Fabry a écrit:
SJA a écrit:

Sinon pour un nourrisson d'un jour (one day) votre petit frère s'exprime trés bien.

Oui, déjà en 6e année de médecine. Très précoce.

Que pense-t-il des universités Portugaises qui s'installent en France pour contourner le trés dirigiste numerus clausus ?

Le fait qu'il ait adhéré en même temps que moi au Parti Libéral-Démocrate doit vous en donner une idée.

_________________
"Les désastres nous enseignent l'humilité" Saint Anselme de Canterbury
« N’attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité. Et bien voir que l’on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. » Frédéric Bastiat
Pensez à visiter mon blog : http://www.historionomie.com
Revenir en haut Aller en bas
http://mafuturologie.free.fr
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Ven 21 Déc 2012, 22:53

Cécile a écrit:
Les doses peuvent varier beaucoup d'un patient à l'autre.

Il arrive que des médicaments aient des effets inverses, mais c'est très rare.

Maintenant, on est habitués aux neuroleptiques, et on n'en voit plus que les défauts. On a oublié les hurlements de souffrance des malades mentaux...

C'est vrai, mais la science doit encore progresser concernant les neuroleptiques , notamment en matière d'effets secondaires (ralentissement physique et psychique, mal vécu par les patients, prise de poids parfois spectaculaires, notamment avec le Zyprexa)

C'est sûr que c'est toujours mieux que la camisole !
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Sam 22 Déc 2012, 07:26

Malheureusement, tous les médicaments efficaces ont des effets secondaires, parfois assez pénibles. Il existe des correcteurs...
Revenir en haut Aller en bas
Théodéric



Messages : 6692
Inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Sam 22 Déc 2012, 19:11

[quote="julia"]Sans parler du rayonnement et de la protection surnaturels que donnent la présence d'une simple croix !

Par exemple, dans une chambre d'hôpital, où une âme agonise, le simple fait de placer une croix dans la chambre change toute l'atmosphère, et la pièce devient "habitée" par la présence du Seigneur.

Beaucoup de témoignages abondent dans ce sens.

Autrefois, la croix était systématiquement présente dans les écoles et les hôpitaux, car "Le Seigneur brille sur les bons comme sur les méchants".

Fort heureusement, on n'a pas enlevé les croix qui recouvrent les chemins et villages de France !

Bonjour Julia,

si tu met une croix quelque part et que les personnes ne savent pas du tout l'histoire du Christ cette croix n'a aucun effet et c’est logique , le sens de La Croix Ets lié a la foi , sinon ce serait de la magie , et c'est pas vraiment l'enseignement du Christ !
si pour nous la Croix semble une aide ect ect c'est par rapport a la foi que nous avons en Christ rien d'autre !

la foi rend Vivante a nos yeux ce qui ne l'est pas a ceux qui ne l'on pas !

mais la Croix n'est pas un sortilège c’est une adhésion du cœur par la Grèce de l'Esprit !

tu peux très bien ne pas avoir de croix chez toi et que malgré tout La Paix l'Amour ect ect règne dans ta maison car la Vie Est dans le Cœur !

je n'ai rien contre le fait d'avoir une crois a la maison ou ailleurs , mais si tu lis les évangiles pas une fois tu ne lis que les apotres encourage qui que se soit a avoir une crois autour du cou ou pendu au ur, car pour eux la foi Est en jésus Spirituellement de plus comme l'Eglise est Juive a la base les objets c'était pas vraiment la culture !
c'est pas un reproche c'est une remarque !

Fraternellement Théo
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3743
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: "Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas   Sam 22 Déc 2012, 23:51

Non, ce n'est nullement de la magie, mais un effet de la grâce.

La croix est placée dans une chambre d'hôpital par exemple, par la main d'une personne croyante, forcément.

Alors, pour honorer la foi de cette âme, le Seigneur envoie un rayon de sa grâce surnaturelle, sur qui Il veut (même un non-croyant).

La croix et un don GRATUIT, offert à la vue de tous, une protection efficace contre les forces du mal.

Car là où est la croix, le Seigneur est aussi.

Essayez donc de placer une croix (en faisant une prière à Notre Seigneur, bien sûr), dans une pièce où elle n'était pas : vous constaterez illico une énorme différence.
Revenir en haut Aller en bas
 
"Nous avons supprimé Dieu de nos écoles", justifie l'ancien gouverneur de l'Arkansas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Nous avons trouvé le Messie » Evangile : Jn 1, 35-42
» « Pitié, Seigneur, car nous avons péché... » Ps 50
» Mais nous, nous avons la pensée de Christ -1Cor 2:16
» Fabienne - Le Moine, nous avons compris
» aujourd'hui nous avons distribués des tracts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: