DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'orgue au service de la Liturgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: L'orgue au service de la Liturgie   Sam 15 Déc 2012, 11:31

« On estimera hautement, dans l'Eglise latine, l'orgue à tuyaux comme l'instrument traditionnel dont le son peut ajouter un éclat admirable aux cérémonies de l'Eglise et élever puissamment les âmes vers Dieu et le ciel. » (Concile Vatican II – extrait de la « Constitution conciliaire de la Sainte Liturgie concernant la musique »)



Cette phrase résume à elle seule le rôle éminent accordé à l'orgue au sein de la liturgie.



Au long de son histoire, la nature des interventions de l'orgue en liturgie a toutefois évolué.



En France, aux XVIIème et XVIIIème siècles, l'orgue était une voix à part entière qui dialoguait avec la Schola. Ses interventions, régies par les cérémoniaux édités dès l'issue du Concile de Trente, étaient rigoureusement calibrées sur le principe de l'alternance du plain chant (les versets des hymnes et du Kyriale – Kyrie, Gloria, Sanctus, Agnus - étant alternativement chantés par la Schola et par l'orgue). Cette pratique a généré tout le répertoire des messes et des hymnes de l'époque baroque, de Titelouze (début XVIIème) à Boëly (début XIXème) ; pour ne citer que les joyaux de cette musique à son apogée, il suffit de retenir les deux messes de François Couperin et l'œuvre de Nicolas de Grigny (messe et hymnes). Nombreux également sont les versets de Magnificat joués en alternance lors des Vêpres, que ce soit dans le répertoire français (Guilain) ou dans le répertoire allemand (Pachelbel). Les offertoires, très longs, laissaient place à des musiques d'orgue très développées et majestueuses.



A contrario, l'orgue, signe de festivité et de solennité, devait se taire lors de certains temps liturgiques (Avent, Carême, Passion).


Alors que, chez les protestants, l'accompagnement du choral chanté par l'assemblée soutenu par le plenum de l'orgue était une pratique courante dès le XVIIème, l'accompagnement du chant de l'assemblée est en soi une pratique récente (milieu du XIXème) en France. L'apparition des orgues de choeur, dédiés à l'accompagnement, date de cette époque. Le grand-orgue, en tribune, jouait et improvisait pendant les longs intervalles durant lesquels l'assemblée était passive (offertoire, « canon » de la messe...).



Avec la réhabilitation de la participation active de l'assemblée, le concile Vatican II a donné un rôle éminent au chant de l'Assemblée, bouleversant le métier de l'organiste.


Actuellement, l'organiste intervient de plusieurs façons au cours des célébrations (nous reprendrons les termes de la « Charte des organistes » du 28/11/2000) :


- Il est l'accompagnateur du chant de l'assemblée dont il doit être l'animateur efficace. Il sait utiliser les plans sonores de l'instrument pour accompagner comme il convient (...). Il aide à distinguer les différents rites ou moments de la célébration et évite une uniformité qui n'a pas sa place dans la liturgie. Il soutient le chant, fait respecter les rythmes en utilisant une registration appropriée.


- Il interprète des œuvres du répertoire pour orgue : il sait l'adapter aux temps liturgiques et favorise ainsi l'éducation du peuple chrétien à la richesse variée de l'année liturgique. Par la musique, il annonce et célèbre le mystère du salut.


- Grâce à l'improvisation ou par des moyens simples, il donne à la liturgie une dimension poétique nécessaire à son épanouissement. Il sait introduire le chant par un prélude, le prolonger par un postlude, lui donner de la respiration par des interludes. Entrant dans l'action liturgique, il commente la Parole de Dieu, conduit au silence, à la louange, à la méditation.



François Mazouër, le 14 décembre 2012
(Narthex)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Sam 15 Déc 2012, 12:21



Celle de Notre Dame de Paris a été rénovée pour le 850ème anniversaire !!! :jesus:

Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Sam 15 Déc 2012, 12:26

Dans ma paroisse, il n'y a qu'un harmonium... Il y a longtemps que l'orgue n'a pas servi, il n'y a pas d'organiste...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Sam 15 Déc 2012, 12:27



Quel dommage : viens sur Paris :sts:
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16690
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Sam 15 Déc 2012, 13:20

Cécile a écrit:
Dans ma paroisse, il n'y a qu'un harmonium... Il y a longtemps que l'orgue n'a pas servi, il n'y a pas d'organiste...

chez moi non plus.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Sam 15 Déc 2012, 13:46

ça existe encore il y en a même qui les fabriquent.



Dernière édition par Dr house le Dim 27 Jan 2013, 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Dim 16 Déc 2012, 00:36

Dans ma paroisse,nous avons le plus ancien orgue Clicquot de France,construit entre 1773 et 1777,heureusement avec un organiste titulaire "à la hauteur"! Le mieux,c'est quand il joue seul! La beauté,la chaleur et la douceur de certains jeux prouvent que François-Henri Clicquot était bien l'un des meilleurs facteurs d'orgue que la France ait eu !

Quand il est obligé d'accompagner les chants,on constate la pauvreté musicale de ceux-ci dont l'harmonie est déjà écrite. Il y a une messe où il n'y a que trois accords: do-fa-sol ! Quand on entend jouer les chef-d’œuvre du répertoire français de l'orgue à côté!...

Nous avons aussi un orgue de chœur de 1844,l'un des plus anciens de Paris,mais qui ne sert pas,la paroisse ne pouvant se payer deux organistes en même-temps!

A la campagne,il m'est souvent arrivé de tenir l'harmonium pendant la messe: il y en a qui sonnent bien,et ça donne un aspect plus solennel à la messe!
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Dim 16 Déc 2012, 07:53

Quand l'instrument accompagne le chant, ça aide aussi à rester dans le ton ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Dim 16 Déc 2012, 09:39

Bach a vraiment fait une œuvre admirable pour les orgues...

Aujourd'hui, la louange à Dieu, comme dans l'ancien testament (harpes, chalumeaux, flutes, tambourins, luth cymbales, cithares, voix...), est célébrée par tout les instruments sans exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
cébé



Messages : 2334
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: L'orgue au service de la Liturgie   Mar 25 Déc 2012, 22:58

Pour la veillée de Noel chantée par notre chorale, notre organiste ne pouvait pas être présente puisqu'elle avait accepté de jouer pour une cérémonie protestante, au temple de la ville voisine ...
... Heureusement qu'elle n'était absente qu'en tant que chanteuse et non pas d'organiste Very Happy .... Notre organiste principale, elle, nous accompagnait avec une jeune flûtiste.

Tout cela pour m'apercevoir que nous sommes vraiment privilégiés d'avoir encore en notre petite paroisse : une chorale, 2 organistes et plusieurs musiciens prêts à accompagner lors de grandes cérémonies....
Nous chantons 2 à 3 messes dominicales par mois, toutes les fêtes et toutes les funérailles de l'année ..... Avec chaque fois l'accompagnement par l'orgue et des pièces propres à cet instrument.

Toutes cette richesse semble tellement évident ..... La plupart des paroissiens n'y font plus attention! ....
.... Vers 1h du matin, à la fin de la messe de minuit cette année, notre organiste a joué une magnifique pièce de sortie mais il n'y avait plus personne dans l'église et dans la tribune quand elle jouait les dernières pages de l'oeuvre choisie ..... Dommage!
Revenir en haut Aller en bas
 
L'orgue au service de la Liturgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HSA et complément de service...
» Service de la Garde Impériale.
» Avez-vous rempli vos propositions de "répartition de service" pour l'an prochain?
» Mise en garde contre la nouvelle liturgie de la Messe
» La liturgie de la Toussaint est comme une sorte d'interview des saints du ciel. Que disent-ils ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: