DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La grande misère sexuelle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 10:35

Sexuelle, mais pas seulement. Voici, par exemple, ce qu'on peut lire sur un forum (santé-médecine) :

Citation :
Bonjour,
A toutes les filles voila sa fait 12 ans que j éssayer d avoir un enfant avec mon concubin je suis tombé enceinte le 25 octobre et je me suis fait avorter par les médicaments par ce que sa n allais plus avec lui et d ailleur une chose que je regrette beaucoup aujourd hui puisque maintenant tous va bien avec lui et j en souffre d avoir avorter donc je voudrais bien savoir si je peut retombé de nouveau enceinte rapidement si il ya des filles qui sache me dire sil vous plait par ce que jai vu sur des forums tout aleur ya des filles quils disent quils on ue des fosse couches et quils son tomber enceinte 10 a 15 jours aprés alors je sais pas si un avortement par médicaments et une fosse couche sa fait la meme chose sil vous plait si il ya quelqu un qui peu m aider je vous remercie beaucoup d avance bisous a vous

Repris du site : http://belgicatho.hautetfort.com

Il y a une réelle désinformation dont sont victimes les femmes. Et après on nous parle de libération de la femme, je dirais d'emprise des hommes sur les femmes et sur leur fécondité.

Petit lapsus dans le message de cette jeune femme : "je sais pas si un avortement par médicaments est une fosse couche"

Fosse couche en effet... pauvres petits êtres sans défense qu'on envoie de suite à la tombe avant même leur naissance Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 10:47


Les hommes n'y sont pour rien. Avec l'avortement, on est entré de plain pied dans la culture de la mort.
Je souhaite que cette jeune fille redevienne mère.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 11:56

Les hommes n'y sont pour rien...

Ah bon... c'est l'opération généralisée du saint esprit alors???
Avec des raisonnements pareils pas étonnant que les mecs soient machos et que la "culture de mort" qui condamne la contraception conduise à l'avortement!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 12:19



J'ai dû mal m'exprimer. Se ne sont pas les hommes (les pères en devenir) qui ont demandé l'avortement. Soudainement, la femme décide qu'elle règne sur son ventre, qu'elle décide de quand elle veut un enfant. L'homme, dans cette histoire est assez perdant. Moi, je suis pour la vieille et bonne méthode classique : les hommes font des bébés et abandonnent ensuite femme et enfant. (Je parle bien sûr hors mariage ou dans des relations adultères : mari ou femme ayant une relation 'passagère')................

Faut que tu m'apprennes à raisonner comme toi adamev. Mr.Red Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
RenéMatheux



Masculin Messages : 11995
Inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 13:22

Il n'y a pas que les femmes qui refusent d'avoir des enfants : les hommes aussi. Parfois, ils poussent leur compagnes à se faire avorter.
Bref de qui vient l'avortement? : des hommes ET des femmes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 13:45

Oui, bien sûr, ça peut se décider à deux ! Mais il n'y a aucune raison d'avorter (sauf en cas VRAIMENT thérapeutique).
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16688
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 13:52

Doris63 a écrit:
Oui, bien sûr, ça peut se décider à deux ! Mais il n'y a aucune raison d'avorter (sauf en cas VRAIMENT thérapeutique).

J'ai tendance à voir la misère des ces femmes qui veulent avorter, quelques en soient les raisons Sad et elles sont nombreuses !

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 14:17

adamev a écrit:
Les hommes n'y sont pour rien...

Ah bon... c'est l'opération généralisée du saint esprit alors???
Avec des raisonnements pareils pas étonnant que les mecs soient machos et que la "culture de mort" qui condamne la contraception conduise à l'avortement!!!

Quand vous vous occupez des idéologies à la mode, vous y adhérez avec une telle force que je me demande ce que vous auriez été en 1914 : Sans doute avec les FM de l'époque, assoiffé de victoire sur les Boches ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 14:25

Espérance a écrit:
Doris63 a écrit:
Oui, bien sûr, ça peut se décider à deux ! Mais il n'y a aucune raison d'avorter (sauf en cas VRAIMENT thérapeutique).

J'ai tendance à voir la misère des ces femmes qui veulent avorter, quelques en soient les raisons Sad et elles sont nombreuses !

Une misère avant d'être sexuelle est d'abord morale.

On a tout voulu, on a tout eu, et maintenant les conséquences, on ne les veut pas.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 14:51

Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Les hommes n'y sont pour rien...

Ah bon... c'est l'opération généralisée du saint esprit alors???
Avec des raisonnements pareils pas étonnant que les mecs soient machos et que la "culture de mort" qui condamne la contraception conduise à l'avortement!!!

Quand vous vous occupez des idéologies à la mode, vous y adhérez avec une telle force que je me demande ce que vous auriez été en 1914 : Sans doute avec les FM de l'époque, assoiffé de victoire sur les Boches ?

P.e mais je ne suis pas de cette époque alors je ne réécris pas l'histoire. Quant aux "boches" comme vous dites... désolé mais un certain nombre d'entre-eux sont mes cousins de sang. Ce n'est pas une raison pour excuser les actes consécutifs à leurs tendances profondes.

Pour ce qui est du sujet "la misère sexuelle" comprendre au vu du déroulé du fil "les femmes avorteuses"... ce n'est pas que je sache les FM qui ont expliqué urbi et orbi que la contraception sous la forme artificielle est contraire au plan divin... ni que le préso est vecteur du sida et qu'il y a lieu de le mettre à l'index plutôt que là où il est utile dans 99% des situations.

Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:10

personne n'a jamais dit que le préservatif était un vecteur de sida, mais que contrairement à dogme matraqué, il n'est absolument pas efficace DANS LA PRATIQUE à 100%.

DUREX, MANIX et tous les fabriquants de préservatifs sont BIEN D'ACCORD avec cela, d'accord avec le Pape, et le précise bien dans leurs notices.

Et donc faire croire qu'il n'y a plus de problèmes avec le préservatifs, c'est laisser le temps au virus de muter dans le futur, donc potentiellement aggraver la situation dans les années à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:21

[quote]
adamev a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
adamev a écrit:
Les hommes n'y sont pour rien...

Ah bon... c'est l'opération généralisée du saint esprit alors???
Avec des raisonnements pareils pas étonnant que les mecs soient machos et que la "culture de mort" qui condamne la contraception conduise à l'avortement!!!

Quand vous vous occupez des idéologies à la mode, vous y adhérez avec une telle force que je me demande ce que vous auriez été en 1914 : Sans doute avec les FM de l'époque, assoiffé de victoire sur les Boches ?

P.e mais je ne suis pas de cette époque alors je ne réécris pas l'histoire. Quant aux "boches" comme vous dites... désolé mais un certain nombre d'entre-eux sont mes cousins de sang. Ce n'est pas une raison pour excuser les actes consécutifs à leurs tendances profondes.


Adamev réécrit l'histoire de toutes les modes, et il tombe dans le panneau; c'est cela qu'Arnaud voulait dire;
et moi aussi j'ai des aieux de l'autre côté de la frontière, et ça n'a rien à voir ici.


Dernière édition par Karl le Ven 14 Déc 2012, 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80841
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:26

Oui !Il ne faut pas coller aux idéologies du temps. Maintenant, les petits vieux de mai 68 terminent de s'attaquer à la relation homme/femme, au lien à l'enfant. Ils veulent une nouvelle nature humaine et cela dure depuis 200 ans avec toute une série d'échecs : l'argent exalté, la gloire, la Patrie, la race, la jouissance, la liberté, le sexe ...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jonas et le signe



Masculin Messages : 12292
Inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:34

De toute manière, ce n'est pas parce que le sexe s'étale ds la rue gros comme ça, qu'il n'y a plus de timides et de personnes mal ds leur peau... Au contraire ça doit faire necore plus mal à ceux-là, de voir toute la débauche ambiante.
Et la fille qui écrit ci-dessus, anxieuse de savoir si elle n'za pas commis un acte irréversible, pê même pour rien, parce qu'entre-temps elle a rompu avant de se remettre avec son copain, ça me parait plaider pour l'engagement sérieux d'un couple, plutôt que pour l'amour libre, non?
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:39

perso, je ne suis pas difficile, mais je n'arrive pas à comprendre les textes sans aucune ponctuation comme la citation du début du file. j'ai l'impression qu'un tsunami de mots me tombe sur la tête.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:41

Doris63 a écrit:

Les hommes n'y sont pour rien. Avec l'avortement, on est entré de plain pied dans la culture de la mort.
Je souhaite que cette jeune fille redevienne mère.

Votre indulgence n'est pas la mienne. Etes vous certaines de croire en l'immortalité de l'âme ? Un mère est indigne de faire cela et ne mérite pas un deuxième enfant. Surtout qu'ici, c'est de l'avortement de facilité qui plus est.

Je condamne toutes ces tueuses, ces assassins qui opère. Je les condamne en mon nom, pas en celui de Jésus qui arrive a pardonner le pire parce que lui des moyens pour le faire. Moi non. J'ai juste de la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:42

Karl a écrit:
De toute manière, ce n'est pas parce que le sexe s'étale ds la rue gros comme ça, qu'il n'y a plus de timides et de personnes mal ds leur peau... Au contraire ça doit faire necore plus mal à ceux-là, de voir toute la débauche ambiante.
Et la fille qui écrit ci-dessus, anxieuse de savoir si elle n'za pas commis un acte irréversible, pê même pour rien, parce qu'entre-temps elle a rompu avant de se remettre avec son copain, ça me parait plaider pour l'engagement sérieux d'un couple, plutôt que pour l'amour libre, non?

Je me faisais la même réflexion quant à la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 15:49

David a écrit:
Doris63 a écrit:

Les hommes n'y sont pour rien. Avec l'avortement, on est entré de plain pied dans la culture de la mort.
Je souhaite que cette jeune fille redevienne mère.

Votre indulgence n'est pas la mienne. Etes vous certaines de croire en l'immortalité de l'âme ? Un mère est indigne de faire cela et ne mérite pas un deuxième enfant. Surtout qu'ici, c'est de l'avortement de facilité qui plus est.

Je condamne toutes ces tueuses, ces assassins qui opère. Je les condamne en mon nom, pas en celui de Jésus qui arrive a pardonner le pire parce que lui des moyens pour le faire. Moi non. J'ai juste de la douleur.


La Loi est extrêmement ambigüe et très dans le Droit.

La dépénalisation était une justice envers les femmes emprisonnées pour avoir avorté.
Mais dans le même temps, la 'libération', le ventre roi, a fait qu'on a saisi l'occasion d'avorter
pour toutes raisons non valables.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 16:00

La loi ne sait rien des Limbes.

A l'heure qu'il est, cet enfant doit être dans un quasi néant, ou passe des forces ténébreuses qui deviennent leurs seuls repères. Avant même de naitre, ces enfants vivent déjà en enfer. Sans parents, sans aucun repère, juste de la terreur.

Heureusement Marie et les Saintes descendent la bas, quel courage, pour sauver ces petits. Chaque année, elles ramènent des landaus remplis de petites âmes.

Sans les Saints, ces enfants seraient perdus. Les Limbes sont la conséquence du manque d'amour ( une mère qui avorte ignore tout de ce qu'elle porte, elle ne la pas aimé de son vivant, elle le regrette )

Une âme qui n'a pas été dans les bras de sa maman passe par les Limbes. Cet endroit est infini, Marie se donne du mal. Dieu ne peut abroger ses propres règles, si ces enfants souffrent, c'est a cause de nous.

Si les petits allaient direct au Paradis, il serait dur de voir en l'avortement une chose mauvaise. Hors Dieu veut que chaque âme arrive dans la vie avec zéro connaissance, avec des parents pour élever.

Gloire a Marie et aux Saintes, parfois ils leurs faut des années pour les retrouver.

Ce que je vous dit, je le sais comme je sais qu'il pleut aujourd'hui.


Dernière édition par David le Ven 14 Déc 2012, 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 16:03

Scrogneugneu a écrit:
perso, je ne suis pas difficile, mais je n'arrive pas à comprendre les textes sans aucune ponctuation comme la citation du début du file. j'ai l'impression qu'un tsunami de mots me tombe sur la tête.

Malheureusement c'est ce que l'on risque de retrouver de plus en plus fréquemment sur le net. Aujourd'hui dans des commentaires et dans plusieurs décennies dans des articles de journaux. Si les jeunes ne prennent pas plus au sérieux l'orthographe de leur langue maternelle ils deviendront des adultes demain qui écrivent comme des pieds... Nous retrouverons ainsi de nouveaux mots dans les dictionnaire qui à force d'être utilisés entreront dans notre belle langue française. Par exemple "osi" : synonyme de aussi. Ce qui ne serait pas une première, "encor" est bien devenu "encore" mais pour d'autres raisons.

Enfin je dévie un peu veuillez m'en excuser !
Revenir en haut Aller en bas
Thy Kingdom come
Administrateur


Masculin Messages : 5005
Inscription : 20/05/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 16:11

Les femme sont en partie victimes de notre système mais si elle avaient la conscience un peu plus éveillée et plus d'amour propre, elle n'accepteraient pas aussi facilement que des hommes les utilisent comme de vulgaires objets de consommation, ni, comme le disait si bien Mgr Michel Schooyans, ce que "les hommes n'ont jamais accepté, que leur fertilité soit remise en cause" par l'absorption de pilules contraceptive ou (c'est de moi : ) en donnant leur accord pour que des médecins barbares transforment leur ventre, ce premier lieu du début de la vie humaine, où l'être humain en devenir devrait être en parfaite sécurité, en lieu de torture et de mort.

Malgré tout ces femmes doivent être aimées et accompagnées car la plupart du temps elles regrettent la mort de leur enfant car c'est souvent après un tel drame que la conscience se réveille.

N'oublions pas non plus que les lobbies sont très puissants et ne représentent jamais la majorité que ce soit pour l'homoparentalité comme pour l'avortement ou l'euthanasie. Il 'agit toujours d'un combat idéologique dont les plus faibles sont systématiquement victimes.

Il y a également manipulation de la conscience publique, c'est dramatique de voir que les médias et gouvernements deviennent les pions d'une telle mascarade.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 16:17

Amour= mariage= enfants= éducation saine= enfant épanoui

Passion= concubinage= avortement= enfant en enfer temporaire= Pêché mortel= repentir douloureux= mort en disgrâce.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 16:34

Philippe B. a écrit:
Sexuelle, mais pas seulement. Voici, par exemple, ce qu'on peut lire sur un forum (santé-médecine) :

Citation :
Bonjour,
A toutes les filles voila sa fait 12 ans que j éssayer d avoir un enfant avec mon concubin je suis tombé enceinte le 25 octobre et je me suis fait avorter par les médicaments par ce que sa n allais plus avec lui et d ailleur une chose que je regrette beaucoup aujourd hui puisque maintenant tous va bien avec lui et j en souffre d avoir avorter donc je voudrais bien savoir si je peut retombé de nouveau enceinte rapidement si il ya des filles qui sache me dire sil vous plait par ce que jai vu sur des forums tout aleur ya des filles quils disent quils on ue des fosse couches et quils son tomber enceinte 10 a 15 jours aprés alors je sais pas si un avortement par médicaments et une fosse couche sa fait la meme chose sil vous plait si il ya quelqu un qui peu m aider je vous remercie beaucoup d avance bisous a vous

Repris du site : http://belgicatho.hautetfort.com

Il y a une réelle désinformation dont sont victimes les femmes. Et après on nous parle de libération de la femme, je dirais d'emprise des hommes sur les femmes et sur leur fécondité.

Petit lapsus dans le message de cette jeune femme : "je sais pas si un avortement par médicaments est une fosse couche"

Fosse couche en effet... pauvres petits êtres sans défense qu'on envoie de suite à la tombe avant même leur naissance Sad

J'espère qu'elle ira se confesser rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 19:29

Je ne vois pas de la misère sexuelle dans ce post, j'y vois surtout de l'ignorance sexuelle...

Ce n'est pas l'église romaine qui peut donner des leçons dans ce domaine me semble t il: si on lui confiait l'éducation sexuelle, il n'y aurait que des non dit et des interdictions, peu d'explications pratiques et utiles au quotidien.

Vous ne voulez pas des avortements à tour de bras ?
Expliquez la sexualité d'aujourd'hui et ses dérives tout en facilitant l'accès aux préservatifs et la pilule, sans condamner les gens qui choisissent de ne pas suivre vos recommandations.
C'est l'attitude qui me semble la plus saine contre la mise à mort des enfants.

Qui prétendra raisonnablement le contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 19:36

Fox77 a écrit:
Je ne vois pas de la misère sexuelle dans ce post, j'y vois surtout de l'ignorance sexuelle...

Ce n'est pas l'église romaine qui peut donner des leçons dans ce domaine me semble t il: si on lui confiait l'éducation sexuelle, il n'y aurait que des non dit et des interdictions, peu d'explications pratiques et utiles au quotidien.

Vous ne voulez pas des avortements à tour de bras ?
Expliquez la sexualité d'aujourd'hui et ses dérives tout en facilitant l'accès aux préservatifs et la pilule, sans condamner les gens qui choisissent de ne pas suivre vos recommandations.
C'est l'attitude qui me semble la plus saine contre la mise à mort des enfants.

Qui prétendra raisonnablement le contraire ?

Oui, je crois qu'expliquer aux gens qu'on ne fait pas n'importe quoi avec la sexualité est un bon moyen de diminuer les avortements.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 19:57

jean-luc a écrit:
je rejoins david sur ce sujet. il m'a fallu 15 ans pour pardonner celle qui tua mon enfant derrière mon dos. mais pardonner ne veut pas dire " accepter ou être indulgent " il faut condamner ce geste à chaque occasion. c'est une véritable ignominie. les femmes se perdent systématiquement si elles ne se repentent pas dans un Esprit véritable de regret.
je prie pour elles, autant que pour nous les hommes, qui sommes tout autant responsables de les " laisser faire " à cause des lois.

Dieu m'invite a Prier pour elle. Je suis incapable pour le moment, mais c'est compréhensible. L'horrible sentiment d'être un papa d'un bébé qui n'a jamais vu le jour. Mais on le ressent comme tel.

En tout cas, je suis déchiré par cela. Dieu m'a bien fait comprendre a quel point l'avortement était une horreur.
Car Dieu est premier parent d'une âme qu'on avorte. On tue d'abord son enfant. Et si il a décidé qu'il serait trisomique, c'est pour son Salut. Car il avait un grand trésor pour lui dans les Cieux. Mais a cause de notre égoïsme, ces enfants doivent commencer la vie en enfer.

Si les anges ne me liaient pas les mains, je serais entrain d'incendier des cliniques ou l'on pratique ces meurtres en série.
Les femmes ont réclamés ce droit, c'est encore plus honteux !
Moi qui suis papa, qui n'a pas porté le bébé, je suis déjà écroulé. Alors comment une mère peut faire ça ?? Les athées sont.... auto-censure.... et j'ai vraiment honte d'en avoir été un.

Au point que je me pardonne difficilement et j'en souffre.


Dernière édition par David le Ven 14 Déc 2012, 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 19:58

jean-luc a écrit:
je rejoins david sur ce sujet. il m'a fallu 15 ans pour pardonner celle qui tua mon enfant derrière mon dos. mais pardonner ne veut pas dire " accepter ou être indulgent " il faut condamner ce geste à chaque occasion. c'est une véritable ignominie. les femmes se perdent systématiquement si elles ne se repentent pas dans un Esprit véritable de regret.
je prie pour elles, autant que pour nous les hommes, qui sommes tout autant responsables de les " laisser faire " à cause des lois. :snake:

Les responsables de ce désastre sont les féministes, les manifestations assez vulgaires en son temps.
Celles qui n'avortent pas se consolent de n'avoir pas tué une vie, et oublient que c'est la même chose en empêchant
la vie d'advenir par la pilule.
Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 20:43

Doris63 a écrit:

Celles qui n'avortent pas se consolent de n'avoir pas tué une vie, et oublient que c'est la même chose en empêchant
la vie d'advenir par la pilule.
Je ne pense pas qu'on puisse comparer ... Tuer un enfant en devenir et empêcher la fécondation... What the fuck ?!?

Il faut utiliser la contraception et non accepter tout les enfants en pensant que c'ets Dieu qui nous les donne.
Ou alors il faut retirer les paratonnerres des églises et acceptant que la foudre tombe sur le clocher si c'est la volonté de Dieu...
C'est aussi ridicule: aide toi, le ciel t'aidera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 20:50

La contraception ne tue pas, c'est vrai. Mais le résultat est le même : une vie nouvelle ne verra pas le jour.

Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 20:54

Mais ne tue pas. Donc l'âme n'est pas engendrée. La gravité n'est pas comparable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 21:21

Disons que la volonté est la même : ne pas vouloir de cet enfant.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 21:46

Le sexe n'est pas que reproducteur, il a été inventé aussi pour l'union des âmes mariées, l'échange complet, des fluides des âmes. Quand c'est fait par amour. Pour cela l'Eglise préconise les périodes infécondes. Je ne suis pas une femme, ces périodes sont sûre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 22:12

Bien sûr Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 22:40

Ces périodes sont sûre ? Bien sûr que non!

Et je partage totalement le point de vue de Fox :

Expliquez la sexualité d'aujourd'hui et ses dérives tout en facilitant l'accès aux préservatifs et la pilule, sans condamner les gens qui choisissent de ne pas suivre vos recommandations. C'est l'attitude qui me semble la plus saine contre la mise à mort des enfants. Qui prétendra raisonnablement le contraire ?

Je ne pense pas qu'on puisse comparer ... Tuer un enfant en devenir et empêcher la fécondation... Il faut utiliser la contraception et non accepter tout les enfants en pensant que c'ets Dieu qui nous les donne. Ou alors il faut retirer les paratonnerres des églises et acceptant que la foudre tombe sur le clocher si c'est la volonté de Dieu... C'est aussi ridicule: aide toi, le ciel t'aidera.

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28502
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Ven 14 Déc 2012, 23:38

Fox77 a écrit:
Doris63 a écrit:

Celles qui n'avortent pas se consolent de n'avoir pas tué une vie, et oublient que c'est la même chose en empêchant
la vie d'advenir par la pilule.
Je ne pense pas qu'on puisse comparer ... Tuer un enfant en devenir et empêcher la fécondation... What the fuck ?!?

Il faut utiliser la contraception et non accepter tout les enfants en pensant que c'ets Dieu qui nous les donne.
Ou alors il faut retirer les paratonnerres des églises et acceptant que la foudre tombe sur le clocher si c'est la volonté de Dieu...
C'est aussi ridicule: aide toi, le ciel t'aidera.

Donc tu es pour l'avortement en cas de viol ou si l'enfant est non-désiré ?
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Sam 15 Déc 2012, 06:04

avorter c'est tuer un enfant qui appartient d'abord a Dieu, il avait un plan pour son Salut.

Je n'ai que ma Parole comme preuve, c'est peu vous me direz, mais moi je sais d’où elle vient donc je la dit sans me soucier de qui la prendra.

Est-ce légitime d'envoyer un enfant commencer sa vie dans la banlieue de l'enfer ? Sans parents, sans personnes a part des entités obscures qui vivent la bas car Dieu ne s'y promène pas ?

je le répète, Marie a le courage d'y aller avec les Saintes, récupérés tout ces petits.

Mais le temps de les trouver, il peut se passer des années.

En âme et conscience j'ai entendu les limbes. Oui entendu.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12272
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Sam 15 Déc 2012, 11:02

Est-ce légitime d'envoyer un enfant commencer sa vie dans la banlieue de l'enfer ? Sans parents, sans personnes a part des entités obscures qui vivent la bas car Dieu ne s'y promène pas ?

S'il y a un lieu où Dieu n'est pas alors Il n'est ni Dieu, ni universel, ni infini...
Revenir en haut Aller en bas
Scrogneugneu



Messages : 2627
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: La grande misère sexuelle...   Sam 15 Déc 2012, 11:14

adamev a écrit:
Est-ce légitime d'envoyer un enfant commencer sa vie dans la banlieue de l'enfer ? Sans parents, sans personnes a part des entités obscures qui vivent la bas car Dieu ne s'y promène pas ?

S'il y a un lieu où Dieu n'est pas alors Il n'est ni Dieu, ni universel, ni infini...
remarque:

il a fait une erreur,
Dieu a évangélisé tous les enfers excepté dans l'Enfer proprement dit, il est partout sauf en Enfer ou il est exclu.

or les Limbes, des patriarches ou des enfants, appartiennent aux enfers (appelé aussi shéol, hadès, séjour des morts etc...). Ces enfants sont bien, comme on le dit, "entre les mains" de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
 
La grande misère sexuelle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution
» Saint Jean-Baptiste-Marie Vianney Curé d'Ars et commentaire du jour "Femme, ta foi est grande"
» «La grande inspiratrice de ce monde, c'est la mort»
» La Grande Armée en quelques chiffres
» Disparition des espèces : une 6ème grande crise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: