DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les animaux dans le Monde Nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chrysostome



Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 14:49

Il l'a remplacé par son propre sacrifice, lui qui est l'Agneau véritable. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 14:56

Simon1976 a écrit:
Il l'a remplacé par son propre sacrifice, lui qui est l'Agneau véritable. Smile

Et ça nous donnerait le droit de sacrifier des agneaux? Shocked

Je repose la question en d'autres termes: Est-ce que Jésus condamnait le sacrifice des agneaux? Aurait-il été en mesure lui-même de prendre un agneau et de l'égorger?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 14:59

Le sacrifice du Christ annule tous les sacrifices anciens.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 15:02

Il vaut mieux s'attacher à que Jésus a fait, plutôt qu'à ce qu'il aurait pu faire ou pas.

Mais Jésus a mangé avec ses disciples qui, a priori, n'étaient pas végétariens.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 15:13

Cécile a écrit:
Il vaut mieux s'attacher à que Jésus a fait, plutôt qu'à ce qu'il aurait pu faire ou pas.

Mais Jésus a mangé avec ses disciples qui, a priori, n'étaient pas végétariens.


Oui, et qui ne dit rien consent... Beaucoup s'appuient sur ce fait pour justifier leur carnivorisme. Ils le seraient beaucoup moins s'ils devaient tuer eux-mêmes les animaux.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 15:19

Dans mon cas, c'est certain !

Rien n'interdit de manger de la viande... Et je n'éprouve nul besoin de me justifier !
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 15:42

Cécile a écrit:
Dans mon cas, c'est certain !

C'est quoi qui est certain? Que vous justifiez votre carnivorisme parce que Jésus ne l'a pas implicitement condamné?[/quote]

Cécile a écrit:

Rien n'interdit de manger de la viande... Et je n'éprouve nul besoin de me justifier !

Ce n'est qu'une question de prise de conscience. Ce n'est qu'après la prise de conscience de la cruauté de tuer un animal que vous commencerez à chercher à vous justifier pour, ensuite, devenir tout simplement végétarienne. Allez dans un abattoir, vous verrez, c'est radical pour ouvrir la conscience. Ou essayez ne serait-ce que d'égorger vous-même un poulet...

J'ai une fille qui a eu une réaction incroyable face à ce problème. Le jour où elle a su que le lapin qu'elle avait dans son assiette ne poussait pas sur les arbres, elle est devenue radicalement végétarienne du jour au lendemain. A ce niveau ce n'est même pas une prise de conscience. Visiblement elle avait déjà cette connaissance (de manière intuitive) en elle. Petit à petit nous l'avons suivie...

Tania

Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 16:01

Simon1976 a écrit:
Le sacrifice du Christ annule tous les sacrifices anciens.
oui mais en même temps les sacrifices anciens deviennent une allégorie de tous les sacrifices que nous devont continuer à offrir au Seigneur même s'ils n'ont pas le pouvoir de salut que seul le sacrifice du Christ nous obtient; c'est vraisemblablement dans le passage de la mort que le temps de la "réforme" doit se vivre, une kénose (ou nos propres sacrifices perdent toute valeurs) qui ouvre la porte au seul sacrifice qui sauve, celui du Christ qui nous fait traverser la Tente:

Épitre aux Hébreux:
La première alliance, elle aussi, avait donc des institutions cultuelles ainsi qu'un sanctuaire, celui de ce monde.2 Une tente, en effet – la tente antérieure – avait été dressée ; là se trouvaient le chandelier, la table, et l'exposition des pains ; c'est celle qui est appelée : le Saint.3 Puis, derrière le second voile était une tente appelée Saint des Saints,4 comportant un autel des parfums en or et l'arche de l'alliance entièrement recouverte d'or, dans laquelle se trouvaient une urne d'or contenant la manne, le rameau d'Aaron qui avait poussé, et les tables de l'alliance ;5 puis au-dessus, les chérubins de gloire couvrant d'ombre le propitiatoire. Ce n'est pas le moment de parler de tout cela en détail.6 Tout étant ainsi disposé, les prêtres entrent en tout temps dans la première tente pour s'acquitter du service cultuel.7 Dans la seconde, au contraire, seul le grand prêtre pénètre, et une seule fois par an, non sans s'être muni de sang qu'il offre pour ses manquements et ceux du peuple.8 L'Esprit Saint montre ainsi que la voie du sanctuaire n'est pas ouverte, tant que la première Tente subsiste.9 C'est là une figure pour la période actuelle ; sous son régime on offre des dons et des sacrifices, qui n'ont pas le pouvoir de rendre parfait l'adorateur en sa conscience ;10 ce sont des règles pour la chair, ne concernant que les aliments, les boissons, diverses ablutions, et imposées seulement jusqu'au temps de la réforme.11 Le Christ, lui, survenu comme grand prêtre des biens à venir, traversant la tente plus grande et plus parfaite qui n'est pas faite de main d'homme, c'est-à-dire qui n'est pas de cette création,12 entra une fois pour toutes dans le sanctuaire, non pas avec du sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang, nous ayant acquis une rédemption éternelle.13 Si en effet du sang de boucs et de taureaux et de la cendre de génisse, dont on asperge ceux qui sont souillés, les sanctifient en leur procurant la pureté de la chair,14 combien plus le sang du Christ, qui par un Esprit éternel s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il notre conscience des oeuvres mortes pour que nous rendions un culte au Dieu vivant.15 Voilà pourquoi il est médiateur d'une nouvelle alliance, afin que, sa mort ayant eu lieu pour racheter les transgressions de la première alliance, ceux qui sont appelés reçoivent l'héritage éternel promis.16 Car là où il y a testament, il est nécessaire que la mort du testateur soit constatée.17 Un testament, en effet, n'est valide qu'à la suite du décès, puisqu'il n'entre jamais en vigueur tant que vit le testateur.18 De là vient que même la première alliance n'a pas été inaugurée sans effusion de sang.19 Effectivement, lorsque Moïse eut promulgué au peuple entier chaque prescription selon la teneur de la Loi, il prit le sang des jeunes taureaux et des boucs, avec de l'eau, de la laine écarlate et de l'hysope, et il aspergea le livre lui-même et tout le peuple20 en disant : Ceci est le sang de l'alliance que Dieu a prescrite pour vous.21 Puis, de la même manière, il aspergea de sang la Tente et tous les objets du culte.22 D'ailleurs, selon la Loi, presque tout est purifié par le sang, et sans effusion de sang il n'y a point de rémission.23 Il est donc nécessaire, d'une part que les copies des réalités célestes soient purifiées de cette manière, d'autre part que les réalités célestes elles-mêmes le soient aussi, mais par des sacrifices plus excellents que ceux d'ici-bas.24 Ce n'est pas, en effet, dans un sanctuaire fait de main d'homme, dans une image de l'authentique, que le Christ est entré, mais dans le ciel lui-même, afin de paraître maintenant devant la face de Dieu en notre faveur.25 Ce n'est pas non plus pour s'offrir lui-même à plusieurs reprises, comme fait le grand prêtre qui entre chaque année dans le sanctuaire avec un sang qui n'est pas le sien,26 car alors il aurait dû souffrir plusieurs fois depuis la fondation du monde. Or c'est maintenant, une fois pour toutes, à la fin des temps, qu'il s'est manifesté pour abolir le péché par son sacrifice.27 Et comme les hommes ne meurent qu'une fois, après quoi il y a un jugement,28 ainsi le Christ, après s'être offert une seule fois pour enlever les péchés d'un grand nombre, apparaîtra une seconde fois – hors du péché – à ceux qui l'attendent, pour leur donner le salut. (Hébreux 9, 1-28)
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 16:10

Tania a écrit:
Cécile a écrit:
Dans mon cas, c'est certain !

C'est quoi qui est certain? Que vous justifiez votre carnivorisme parce que Jésus ne l'a pas implicitement condamné?

Cela répond à votre question : Oui, et qui ne dit rien consent... Beaucoup s'appuient sur ce fait pour justifier leur carnivorisme. Ils le seraient beaucoup moins s'ils devaient tuer eux-mêmes les animaux.

Cécile a écrit:

Rien n'interdit de manger de la viande... Et je n'éprouve nul besoin de me justifier !

Ce n'est qu'une question de prise de conscience. Ce n'est qu'après la prise de conscience de la cruauté de tuer un animal que vous commencerez à chercher à vous justifier pour, ensuite, devenir tout simplement végétarienne. Allez dans un abattoir, vous verrez, c'est radical pour ouvrir la conscience. Ou essayez ne serait-ce que d'égorger vous-même un poulet...

J'ai une fille qui a eu une réaction incroyable face à ce problème. Le jour où elle a su que le lapin qu'elle avait dans son assiette ne poussait pas sur les arbres, elle est devenue radicalement végétarienne du jour au lendemain. A ce niveau ce n'est même pas une prise de conscience. Visiblement elle avait déjà cette connaissance (de manière intuitive) en elle. Petit à petit nous l'avons suivie...

Si vous êtes culpabilisée, c'est votre problème...
Tania

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 16:36

Tania a écrit:


Ce n'est qu'une question de prise de conscience. Ce n'est qu'après la prise de conscience de la cruauté de tuer un animal que vous commencerez à chercher à vous justifier pour, ensuite, devenir tout simplement végétarienne. Allez dans un abattoir, vous verrez, c'est radical pour ouvrir la conscience. Ou essayez ne serait-ce que d'égorger vous-même un poulet...

J'ai une fille qui a eu une réaction incroyable face à ce problème. Le jour où elle a su que le lapin qu'elle avait dans son assiette ne poussait pas sur les arbres, elle est devenue radicalement végétarienne du jour au lendemain. A ce niveau ce n'est même pas une prise de conscience. Visiblement elle avait déjà cette connaissance (de manière intuitive) en elle. Petit à petit nous l'avons suivie...

Si vous êtes culpabilisée, c'est votre problème...

Mon problème? Question

Vous ne comprenez pas ce que je suis en train de vous dire: c'est une question de conscience et de sens de la cruauté.

Tuez un animal, et ensuite revenez poster vos impressions sur ce forum, nous pourrons ainsi discuter sur une base plus concrète. On ne peut évaluer objectivement une vérité si on n'est jamais passé par l'expérience.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 17:02

Tania a écrit:
Tania a écrit:


Ce n'est qu'une question de prise de conscience. Ce n'est qu'après la prise de conscience de la cruauté de tuer un animal que vous commencerez à chercher à vous justifier pour, ensuite, devenir tout simplement végétarienne. Allez dans un abattoir, vous verrez, c'est radical pour ouvrir la conscience. Ou essayez ne serait-ce que d'égorger vous-même un poulet...

J'ai une fille qui a eu une réaction incroyable face à ce problème. Le jour où elle a su que le lapin qu'elle avait dans son assiette ne poussait pas sur les arbres, elle est devenue radicalement végétarienne du jour au lendemain. A ce niveau ce n'est même pas une prise de conscience. Visiblement elle avait déjà cette connaissance (de manière intuitive) en elle. Petit à petit nous l'avons suivie...

Si vous êtes culpabilisée, c'est votre problème...

Mon problème? Question

Vous ne comprenez pas ce que je suis en train de vous dire: c'est une question de conscience et de sens de la cruauté.

Tuez un animal, et ensuite revenez poster vos impressions sur ce forum, nous pourrons ainsi discuter sur une base plus concrète. On ne peut évaluer objectivement une vérité si on n'est jamais passé par l'expérience.

Tania
Je vais à la chasse à l'orignal à toutes les années et je n'éprouve pas le sentiment de cruauté que vous mentionnez. La chasse permet souvent un meilleur équilibre de la faune et l'animal meurt normalement dans des conditions beaucoup moins violentes que ce qui se passe dans la nature. Vous n'avez probablement jamais vu une bande de loup s'attaquer à un orignal ou encore un ours s'en prendre à un petit de la femelle. Vous y verriez une cruauté qui n'a pas de commune mesure avec ce qui se passe dans les lieux d'abatages ou à la chasse.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 17:22

Le loup se contente de ses griffes et de ses crocs. Faites donc comme eux Very Happy

Je sais, l'homme a eu " l'intelligence " d'inventer la poudre et le fusil. Cela dit, vous pouvez venir réguler la communauté de sanglier derrière chez moi, nos jardins pourraient respirer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 17:26

giacomorocca a écrit:
Tania a écrit:
Tania a écrit:


Ce n'est qu'une question de prise de conscience. Ce n'est qu'après la prise de conscience de la cruauté de tuer un animal que vous commencerez à chercher à vous justifier pour, ensuite, devenir tout simplement végétarienne. Allez dans un abattoir, vous verrez, c'est radical pour ouvrir la conscience. Ou essayez ne serait-ce que d'égorger vous-même un poulet...

J'ai une fille qui a eu une réaction incroyable face à ce problème. Le jour où elle a su que le lapin qu'elle avait dans son assiette ne poussait pas sur les arbres, elle est devenue radicalement végétarienne du jour au lendemain. A ce niveau ce n'est même pas une prise de conscience. Visiblement elle avait déjà cette connaissance (de manière intuitive) en elle. Petit à petit nous l'avons suivie...

Si vous êtes culpabilisée, c'est votre problème...

Mon problème? Question

Vous ne comprenez pas ce que je suis en train de vous dire: c'est une question de conscience et de sens de la cruauté.

Tuez un animal, et ensuite revenez poster vos impressions sur ce forum, nous pourrons ainsi discuter sur une base plus concrète. On ne peut évaluer objectivement une vérité si on n'est jamais passé par l'expérience.

Tania
Je vais à la chasse à l'orignal à toutes les années et je n'éprouve pas le sentiment de cruauté que vous mentionnez. La chasse permet souvent un meilleur équilibre de la faune et l'animal meurt normalement dans des conditions beaucoup moins violentes que ce qui se passe dans la nature. Vous n'avez probablement jamais vu une bande de loup s'attaquer à un orignal ou encore un ours s'en prendre à un petit de la femelle. Vous y verriez une cruauté qui n'a pas de commune mesure avec ce qui se passe dans les lieux d'abatages ou à la chasse.

Certes, mais vous oubliez que l'homme a une conscience et il n'a pas à se substituer aux lois divines d'équilibre de la nature. Ça c'est ce que vous vous dites pour justifier votre acte.

Vous auriez peut-être plus le sentiment de cruauté si vous deviez égorger un mouton. Mais alors, la cruauté ne se limiterait qu'à la manière de tuer? Ne pensez-vous pas que vous réfugiez votre conscience derrière la lunette de votre fusil?

Essayez de domestiquer un petit orignal, vous verrez si ensuite vous éprouverez encore le désir de les chasser. De la même manière, je n'ai jamais entendu qu'une personne éprise d'équitation mangeait du cheval.

Tania



Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 17:30

L'instinct de tuer. Les hommes l'ont en eux. Quand certains sont trop civilisés, en l'occurence notre ami chasseur d'Orignal, la gachette s'applique sur l'animal.

Bien sur ça n'en fait pas un meurtrier, mais un tueur oui. Pas au sens humain, mais tueur quand même. Car la chasse nourricière, n'est plus qu'un luxe, un loisir.
La chasse sportive, la plus ignoble, est celle que je condamne.
La chasse régulatrice, a parfois nécessité d'être. Renards ou Sangliers peuvent vraiment foutre la pagaille. Ou bien la prolifération des pies, qu'on a interdit de tuer et les voila qui détruisent les nichées des autres espèces d'oiseaux qui en deviennent menacés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 17:33

C'est le moyen-âge ici..
eh!!.. vous n'avez pas la télé chez vous??
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 17:36

Je l'évite autant que je peux. C'est une diablerie ( quitte a être au moyen âge )
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 18:10

Tania a écrit:
giacomorocca a écrit:
Tania a écrit:
Tania a écrit:


Ce n'est qu'une question de prise de conscience. Ce n'est qu'après la prise de conscience de la cruauté de tuer un animal que vous commencerez à chercher à vous justifier pour, ensuite, devenir tout simplement végétarienne. Allez dans un abattoir, vous verrez, c'est radical pour ouvrir la conscience. Ou essayez ne serait-ce que d'égorger vous-même un poulet...

J'ai une fille qui a eu une réaction incroyable face à ce problème. Le jour où elle a su que le lapin qu'elle avait dans son assiette ne poussait pas sur les arbres, elle est devenue radicalement végétarienne du jour au lendemain. A ce niveau ce n'est même pas une prise de conscience. Visiblement elle avait déjà cette connaissance (de manière intuitive) en elle. Petit à petit nous l'avons suivie...

Si vous êtes culpabilisée, c'est votre problème...

Mon problème? Question

Vous ne comprenez pas ce que je suis en train de vous dire: c'est une question de conscience et de sens de la cruauté.

Tuez un animal, et ensuite revenez poster vos impressions sur ce forum, nous pourrons ainsi discuter sur une base plus concrète. On ne peut évaluer objectivement une vérité si on n'est jamais passé par l'expérience.

Tania
Je vais à la chasse à l'orignal à toutes les années et je n'éprouve pas le sentiment de cruauté que vous mentionnez. La chasse permet souvent un meilleur équilibre de la faune et l'animal meurt normalement dans des conditions beaucoup moins violentes que ce qui se passe dans la nature. Vous n'avez probablement jamais vu une bande de loup s'attaquer à un orignal ou encore un ours s'en prendre à un petit de la femelle. Vous y verriez une cruauté qui n'a pas de commune mesure avec ce qui se passe dans les lieux d'abatages ou à la chasse.

Certes, mais vous oubliez que l'homme a une conscience et il n'a pas à se substituer aux lois divines d'équilibre de la nature. Ça c'est ce que vous vous dites pour justifier votre acte.
Vous auriez peut-être plus le sentiment de cruauté si vous deviez égorger un mouton. Mais alors, la cruauté ne se limiterait qu'à la manière de tuer? Ne pensez-vous pas que vous réfugiez votre conscience derrière la lunette de votre fusil?

Essayez de domestiquer un petit orignal, vous verrez si ensuite vous éprouverez encore le désir de les chasser. De la même manière, je n'ai jamais entendu qu'une personne éprise d'équitation mangeait du cheval.

Tania



Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce » et il en fut ainsi.25 Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les bestioles du sol selon leur espèce, et Dieu vit que cela était bon.26 Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre. »27 Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. »

Cela fait partie du plan de Dieu sur la création. J'ai éviscéré plusieurs fois des orignaux et aucune cruauté dans cela.

Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 18:26

giacomorocca a écrit:
Tania a écrit:
giacomorocca a écrit:
Tania a écrit:


Mon problème? Question

Vous ne comprenez pas ce que je suis en train de vous dire: c'est une question de conscience et de sens de la cruauté.

Tuez un animal, et ensuite revenez poster vos impressions sur ce forum, nous pourrons ainsi discuter sur une base plus concrète. On ne peut évaluer objectivement une vérité si on n'est jamais passé par l'expérience.

Tania
Je vais à la chasse à l'orignal à toutes les années et je n'éprouve pas le sentiment de cruauté que vous mentionnez. La chasse permet souvent un meilleur équilibre de la faune et l'animal meurt normalement dans des conditions beaucoup moins violentes que ce qui se passe dans la nature. Vous n'avez probablement jamais vu une bande de loup s'attaquer à un orignal ou encore un ours s'en prendre à un petit de la femelle. Vous y verriez une cruauté qui n'a pas de commune mesure avec ce qui se passe dans les lieux d'abatages ou à la chasse.

Certes, mais vous oubliez que l'homme a une conscience et il n'a pas à se substituer aux lois divines d'équilibre de la nature. Ça c'est ce que vous vous dites pour justifier votre acte.
Vous auriez peut-être plus le sentiment de cruauté si vous deviez égorger un mouton. Mais alors, la cruauté ne se limiterait qu'à la manière de tuer? Ne pensez-vous pas que vous réfugiez votre conscience derrière la lunette de votre fusil?

Essayez de domestiquer un petit orignal, vous verrez si ensuite vous éprouverez encore le désir de les chasser. De la même manière, je n'ai jamais entendu qu'une personne éprise d'équitation mangeait du cheval.

Tania



Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce » et il en fut ainsi.25 Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les bestioles du sol selon leur espèce, et Dieu vit que cela était bon.26 Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre. »27 Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. »

Cela fait partie du plan de Dieu sur la création. J'ai éviscéré plusieurs fois des orignaux et aucune cruauté dans cela.


Je ne lis nulle par dans les textes que vous me citez qu'on peut tuer les animaux. Il est question de domination, et rien d'autre.

Vous avez éviscéré des orignaux? Pourquoi pas... Faute de ne pas les tuer, j'espère que vous évitez de les faire souffrir, ça démontrera un minimum de conscience par rapport à la cruauté envers les animaux. Certains n'ont même pas ce minimum.

Mais, je vous le redemande, apprivoisez-en un et discutons-en ensuite. Ce n'est pas une question de sensiblerie exacerbée, mais tout simplement une question d'Amour universel s'étendant à toute la nature. Dominer n'empêche pas d'aimer et respecter.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 18:31

scholasate a écrit:
J'aimerais discuter avec vous d'une vidéo que j'ai regardée dernièrement et qui traite, entre autres, de "transcommunication". Il s'agit d'une rencontre avec l'abbé Jean Martin, qui est un peu le correspondant belge de l'abbé François Brune. C'est un témoignage très inhabituel dans la bouche d'un prêtre, qui pense qu'il est même possible de communiquer avec un animal défunt, pourvu qu'il y ait un lien d'amour avec lui.
http://elevation.over-blog.net/article-pere-jean-martin-105570693.html
Cela dure un peu plus d'une heure et demi mais cela en vaut la peine (essayez d'oublier le journaliste débile qui pose les questions).
Il faudrait peut-être créer un autre fil ?
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 19:27

scholasate a écrit:
scholasate a écrit:
J'aimerais discuter avec vous d'une vidéo que j'ai regardée dernièrement et qui traite, entre autres, de "transcommunication". Il s'agit d'une rencontre avec l'abbé Jean Martin, qui est un peu le correspondant belge de l'abbé François Brune. C'est un témoignage très inhabituel dans la bouche d'un prêtre, qui pense qu'il est même possible de communiquer avec un animal défunt, pourvu qu'il y ait un lien d'amour avec lui.
http://elevation.over-blog.net/article-pere-jean-martin-105570693.html
Cela dure un peu plus d'une heure et demi mais cela en vaut la peine (essayez d'oublier le journaliste débile qui pose les questions).
Il faudrait peut-être créer un autre fil ?

Bonsoir Scholasate,

J'ai jeté une oreille, c'est beaucoup trop long par rapport au peu d'informations que l'on peut recueillir. D'après ce que j'ai compris ce prêtre a communiqué télépathiquement avec un chien décédé, c'est ça? Il semblerait que certains médiums communiquent avec des animaux, même vivants (des chevaux, des chats etc...).

Je ne sais pas ce que réellement ça vaut. Il y a des informations obtenues pas ce biais qui sont bien plus étonnantes...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 19:47

Exactement, il compare la transcommunication à de la télépathie, comme il y a une télépathie avec des animaux vivants. Ce que je trouve fascinant dans la vidéo, c'est comment il en vient à dire: "voilà écoutez, vous entendez la voix de votre défunt enregistré sur ce magnéto ?" Lui entend, mais eux n'entendent pas. En d'autres termes, il entend la voix dans son esprit mais à l'occasion de l'utilisation du support matériel.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 19:55

Tania a écrit:
giacomorocca a écrit:
Tania a écrit:
giacomorocca a écrit:

Je vais à la chasse à l'orignal à toutes les années et je n'éprouve pas le sentiment de cruauté que vous mentionnez. La chasse permet souvent un meilleur équilibre de la faune et l'animal meurt normalement dans des conditions beaucoup moins violentes que ce qui se passe dans la nature. Vous n'avez probablement jamais vu une bande de loup s'attaquer à un orignal ou encore un ours s'en prendre à un petit de la femelle. Vous y verriez une cruauté qui n'a pas de commune mesure avec ce qui se passe dans les lieux d'abatages ou à la chasse.

Certes, mais vous oubliez que l'homme a une conscience et il n'a pas à se substituer aux lois divines d'équilibre de la nature. Ça c'est ce que vous vous dites pour justifier votre acte.
Vous auriez peut-être plus le sentiment de cruauté si vous deviez égorger un mouton. Mais alors, la cruauté ne se limiterait qu'à la manière de tuer? Ne pensez-vous pas que vous réfugiez votre conscience derrière la lunette de votre fusil?

Essayez de domestiquer un petit orignal, vous verrez si ensuite vous éprouverez encore le désir de les chasser. De la même manière, je n'ai jamais entendu qu'une personne éprise d'équitation mangeait du cheval.

Tania



Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce » et il en fut ainsi.25 Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les bestioles du sol selon leur espèce, et Dieu vit que cela était bon.26 Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre. »27 Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa.28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. »

Cela fait partie du plan de Dieu sur la création. J'ai éviscéré plusieurs fois des orignaux et aucune cruauté dans cela.


Je ne lis nulle par dans les textes que vous me citez qu'on peut tuer les animaux. Il est question de domination, et rien d'autre.

Vous avez éviscéré des orignaux? Pourquoi pas... Faute de ne pas les tuer, j'espère que vous évitez de les faire souffrir, ça démontrera un minimum de conscience par rapport à la cruauté envers les animaux. Certains n'ont même pas ce minimum.

Mais, je vous le redemande, apprivoisez-en un et discutons-en ensuite. Ce n'est pas une question de sensiblerie exacerbée, mais tout simplement une question d'Amour universel s'étendant à toute la nature. Dominer n'empêche pas d'aimer et respecter.

Tania

Alors il vous reste à nous expliquer de quel façons l'homme, depuis qu'il est homme, à dominé sur le poisson, les oiseaux et les bêtes sauvages.

Quand à la bible, elle est remplie de passage ou nous voyons la domination de l'homme sur la nature et les bêtes et cela pas uniquement comme un élément au service du sacrifice; car nous le retrouvons également comme un élément de fête, le fait de se retrouver autour de la nourriture pour festoyer, et de la nourriture non seulement végétative.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 21:03

Je persiste à ramener la discussion sur la vidéo que j'ai signalée. En voici un résumé.

Rencontre du mois de mai 2012
Première partie
3'40''-21'05'': question sur les "fées" au sujet de son dernier livre "Spiritualité des contes de fées". Répond qu'il ne représente pas l'Eglise catholique mais lui-même, mais sans renoncer à son ministère de prêtre; il ne veut pas mélanger les pinceaux, mais il est connu comme quelqu'un pour qui l'autre monde est proche. Quant au livre, son point de départ est de savoir si les fées existent, mais il a très vite dévié du sujet pour en arriver à se demander, si ce monde des esprits de la nature existe, quelle est la qualité de coeur qu'il nécessite pour y accéder. Il a découvert que c'est l'esprit d'enfance, une intuition qu'il avait développée dans un livre précédent "Le prêtre, le médium et le chien". Il raconte l'histoire de son chien qui serait entré en communication d'outre-tombe avec lui… et il signale que cet esprit d'enfance est la spiritualité de sainte Thérèse: le monde invisible, on le perçoit de mieux en mieux à mesure que l'on s'élève spirituellement (voir plus loin l'image du filet). L'imagination joue bien sûr aussi un rôle (exemples personnels, comme son "ami d'enfance" imaginaire: son ange gardien ?).
Cette première partie se termine par des souvenirs de son enfance et de sa vocation sacerdotale. Son itinéraire parfois avec des détours l'a conduit à faire ce qu'il fait aujourd'hui, depuis 10 ans qu'il est retraité, et qui est sans doute voulu par Dieu.
Deuxième partie
5'15'' - 15'30'' : Il sait qu'il n'est pas un médium, mais il a dû apprendre à communiquer avec les défunts. Il l'a fait avec des magnétophones. Au début pour lui, ses propres défunts, puis par compassion pour des gens qui lui demandaient un réconfort. Cependant les enregistrements devenaient de moins en moins clairs. Un jour il s'est aperçu que les voix devenaient plus clairs s'il y avait un léger bruit de fond, comme si la voix était à l'intérieur de ce bruit, ce qui fait que la voix n'est pas vraiment distincte de l'imagination de la voix dans sa tête. En somme, le message enregistré sur une cassette audio est un simple support, il résonne dans la tête un peu avant le passage proprement enregistré… Il se rend compte que c'est curieux et que c'est aussi une raison de douter de l'objectivité du message… Il n'en demeure pas moins convaincu qu'il s'agit de télépathie, de transcommunication. La preuve: le bienfait que cela procure chez les gens qui viennent le voir, notamment les proches de suicidés, et le fait que des messages comme "tout est pardonné" ne correspondaient pas à ce qu'il aurait cru…
15'30'' - 30'45'' : Question sur comment concilier sa foi chrétienne et sa pratique des TCI. L'Eglise a toujours prié pour les défunts, et il arrive que des suicidés lui demandent de prier pour eux… Des médiums, dans un cas particulier, ont attesté un progrès du suicidé suite à ces prières… Or on ne vient pas chez lui comme chez un médium mais comme chez un prêtre. C'est un prolongement de son ministère de prêtre. Il ne cherche pas à convertir, à endoctriner, mais encourager, aider. Il suit des rites précis, il prie avant de tenter une communication, il demande des protections, mais il reconnaît qu'un doute est possible sur l'origine de ces communications… Parabole du lion dans la savane (condamner le spiritisme, mais faire le discernement des esprits, avoir une bonne escorte, les anges, avoir une bonne motivation, l'amour du prochain). Le magnétophone est moins dangereux que le verre qui tourne (qui marche avec n'importe qui), car il faut une attitude d'esprit et un calme intérieur.
Troisième partie
3'30'' - 32'00'' : récit de son chien qui lui a parlé. Communication intuitive avec les animaux. Scientifique. S'il y a une part spirituelle dans l'animal, pourquoi ne survivrait-elle pas ? Des médiums l'ont encouragé à croire à cette communication de son chien. La télépathie est la façon de communiquer au ciel. C'est une énergie, qui peut se transformer en voix, en son, en écriture automatique, etc. Condamnation des médiums par l'Eglise ? A voir. Il faut juger l'arbre à ses fruits. Après tout l'Eglise encourage la prière, qui est un dialogue, ce n'est pas surprenant si on entend la voix d'un saint qui nous répond (exemples personnels de Marie puis, frappant, de Bernadette, du Christ). Ces messages sont très banals, mais ce qui compte dans la vie, ce sont les petites choses banales. La TCI sert à être convaincu qu'il y a une présence près de nous, non à recevoir des messages extraordinaires. Sa mère défunte lui communique toujours des phrases qui commencent par "tu as bien compris que" et non "fais ceci ou cela". La liberté est préservée ! Image du filet, si l'on saisit un fil, tous les noeuds, qui étaient déjà là, se rapprochent de nous.
33''00'' - 35'55'' : Dieu a souhaité que l'on s'incarne pour affermir notre être spirituel: fortifier, dans un monde qui n'est pas comme Dieu l'avait voulu au départ, mais un monde difficile. Nous sommes des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine qui doit fortifier cet être spirituel.
(conclusion sur le sens de sa mission d'aider)

A revoir tout cela, je crois que ce sont ces derniers mots qui me fascinent le plus. Comment concevoir que nous soyons des êtres spirituels venus vivre une expérience d'épreuve sur la terre ?
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 21:19

Ca me rappelle ce très beau film...:

http://www.dailymotion.com/video/x9n56z_au-dela-de-nos-reves-bande-annonce_shortfilms
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 21:43

scholasate a écrit:
...Dieu a souhaité que l'on s'incarne pour affermir notre être spirituel: fortifier, dans un monde qui n'est pas comme Dieu l'avait voulu au départ, mais un monde difficile. Nous sommes des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine qui doit fortifier cet être spirituel.
(conclusion sur le sens de sa mission d'aider)

A revoir tout cela, je crois que ce sont ces derniers mots qui me fascinent le plus. Comment concevoir que nous soyons des êtres spirituels venus vivre une expérience d'épreuve sur la terre ?

Et bien dites donc, il ne vous reste plus qu'un petit pas à faire pour étudier tous les écrits d'Allan kardec. Shocked

Si Allan kardec vous fait peur, étudier plutôt les écrits de Midaho. C'est une médium qui a perdu son fils avec lequel elle entre en contact. Vous verrez, c'est fascinant et vous saurez tout ce qui se passe après la mort.

Johany-Midaho (édition l'arbre fleurie).

- le royaume tome 1
- le royaume tome 2
- le royaume tome 3
- Dialogues avec Dieu
tome 1: Le sens de la vie
tome 2: L'Amour en marche(s)

Comme il est dit dans vos vidéo, il faut une petit dose de naïveté pour comprendre certaines choses... Ce qui importe ce n'est pas qui dit le message, mais le contenu du message.

Tania

Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 21:49

Chère Tania,
Je m'attendais à votre réaction, mais entendons-nous bien, je ne me fie pas aux messages de l'au-delà sans avoir d'abord vérifié leur conformité avec la Bible. En l'occurrence, le passage que j'essaie de comprendre depuis quelque temps est le suivant:

Eph. 1, 4 (et 11): selon qu'il nous a élus en lui, avant la fondation du monde, afin que nous fussions saints et irrépréhensibles devant lui ; dans l'amour (5) nous ayant prédestinés pour…

L'explication habituelle est de dire que notre création par Dieu est prévue de toute éternité, nous sommes voulus par lui, nous avons une place unique dans le plan divin. Laquelle ?


Cher Mister Be, ce film me rappelle à son tour celui-ci (mais on s'éloigne du vrai problème):
- Les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut, Lloyd Kramer, 2004
Eddie, vétéran du Vietnam, s'occupe depuis toujours de la maintenance du parc d'attractions Ruby Pier. Le jour de ses 83 ans, il meurt en sauvant une fillette de la chute d'un manège. Arrivé dans l'au-delà, il baigne dans un océan merveilleux. Comme dans un rêve éveillé, il va faire cinq rencontres bouleversantes, qui vont lui révéler le pourquoi de sa vie passée...
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 22:13

La Bible condamne sévèrement toute pratique de spiritisme, voyance, science occulte, médiumnité, etc. (Lévitique 20:27 ; Deutéronome 18:10-13). Les horoscopes, les tarots, l’astrologie, les diseurs de bonne fortune, les liseurs des lignes de la main, etc. tombent dans cette catégorie aussi. Ces pratiques sont basées sur le concept qu’il y a des dieux, des esprits ou des défunts qui peuvent nous donner des conseils ou des directions. Ces dieux ou esprits sont des démons (2 Corinthiens 11:14-15). La bible ne nous donne aucune raison de croire que nos défunts peuvent ou même ne souhaitent entrer en contact avec nous. S’ils étaient croyants, ils sont au paradis, goûtant les délices du lieu le plus merveilleux qui soit – en communion avec un Dieu d’amour. S’ils étaient incroyants, ils sont en enfer, souffrant le tourment sans fin pour avoir rejeter l’amour de Dieu et s’être rebellé contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28047
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 22:21

Et le CÉC aussi:

Divination et magie

2115 Dieu peut révéler l’avenir à ses prophètes ou à d’autres saints. Cependant l’attitude chrétienne juste consiste à s’en remettre avec confiance entre les mains de la Providence pour ce qui concerne le futur et à abandonner toute curiosité malsaine à ce propos. L’imprévoyance peut constituer un manque de responsabilité.

2116 Toutes les formes de divination sont à rejeter : recours à Satan ou aux démons, évocation des morts ou autres pratiques supposées à tort " dévoiler " l’avenir (cf. Dt 18, 10 ; Jr 29, 8). La consultation des horoscopes, l’astrologie, la chiromancie, l’interprétation des présages et des sorts, les phénomènes de voyance, le recours aux médiums recèlent une volonté de puissance sur le temps, sur l’histoire et finalement sur les hommes en même temps qu’un désir de se concilier les puissances cachées. Elles sont en contradiction avec l’honneur et le respect, mêlé de crainte aimante, que nous devons à Dieu seul.

2117 Toutes les pratiques de magie ou de sorcellerie par lesquelles on prétend domestiquer les puissances occultes pour les mettre à son service et obtenir un pouvoir surnaturel sur le prochain, – fût-ce pour lui procurer la santé -, sont gravement contraires à la vertu de religion. Ces pratiques sont plus condamnables encore quant elles s’accompagnent d’une intention de nuire à autrui ou qu’elles recourent ou non à l’intervention des démons. Le port des amulettes est lui aussi répréhensible. Le spiritisme implique souvent des pratiques divinatoires ou magiques. Aussi l’Église avertit-elle les fidèles de s’en garder. Le recours aux médecines dites traditionnelles ne légitime ni l’invocation des puissances mauvaises, ni l’exploitation de la crédulité d’autrui.
Revenir en haut Aller en bas
giacomorocca



Masculin Messages : 1298
Inscription : 20/08/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Lun 10 Déc 2012, 22:51

David a écrit:
L'instinct de tuer. Les hommes l'ont en eux. Quand certains sont trop civilisés, en l'occurence notre ami chasseur d'Orignal, la gachette s'applique sur l'animal.

Bien sur ça n'en fait pas un meurtrier, mais un tueur oui. Pas au sens humain, mais tueur quand même. Car la chasse nourricière, n'est plus qu'un luxe, un loisir.
La chasse sportive, la plus ignoble, est celle que je condamne.
La chasse régulatrice, a parfois nécessité d'être. Renards ou Sangliers peuvent vraiment foutre la pagaille. Ou bien la prolifération des pies, qu'on a interdit de tuer et les voila qui détruisent les nichées des autres espèces d'oiseaux qui en deviennent menacés.
Mais non cher David, je ne suis qu'un ange qui aime la chasse.
:angebig:
:caribou:
champagne
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 00:11

scholasate a écrit:
Chère Tania,
Je m'attendais à votre réaction, mais entendons-nous bien, je ne me fie pas aux messages de l'au-delà sans avoir d'abord vérifié leur conformité avec la Bible.

Pour vérifier la conformité d'un message de l'au-delà avec la bible il faut déjà vous y intéresser sérieusement. En général ils sont assez conformes; c'est avec les interprétations de l'Église qu'il y a quelques soucis...

scholasate a écrit:

En l'occurrence, le passage que j'essaie de comprendre depuis quelque temps est le suivant:

Eph. 1, 4 (et 11): selon qu'il nous a élus en lui, avant la fondation du monde, afin que nous fussions saints et irrépréhensibles devant lui ; dans l'amour (5) nous ayant prédestinés pour…

L'explication habituelle est de dire que notre création par Dieu est prévue de toute éternité, nous sommes voulus par lui, nous avons une place unique dans le plan divin. Laquelle ?


Comment pouvez-vous vous enfermer dans des écrits aussi vagues? Rien que de parler de "Lui" en tant qu'une personne qui décide est déjà une erreur car vous placez Dieu dans le temps.

Quoi qu'il en soit, nous sommes absolument tous prédestinés à retourner là d'où nous venons: Dieu. Pour comprendre cela ce n'est pas facile car ce qui est prédestiné c'est l'Esprit, pas nous en tant qu'être séparé de Dieu, ou en tant qu'homme de chair, ou en tant que "je", mais Nous en tant qu'Esprit. Notre Nous spirituel c'est notre individualité vraie. Notre individualité vraie ne peut vivre que dans l'Union, pas dans la séparation. Elle naît et croît progressivement dans notre conscience. Tant que notre "je" égoïste ne disparait pas pour laisser la place à notre Individualité Spirituelle altruiste, nous mourrons. Mais ce qui meurt n'est JAMAIS l'esprit. D'où la prédestination inévitable, non pas du "je", mais de l'Esprit. Ce dernier revêt ensuite une autre forme et ainsi de suite. Voilà pourquoi nous sommes "des esprit qui font une expérience humaine et pas des hommes qui font une expérience spirituelle"...

C'est un processus assez complexe qu'on ne peut expliquer en quelques mots. Si ça vous intéresse on peut en parler en privé ou ouvrir un sujet dans une autre section du forum.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 00:21

Giacomoroca :Alors chassez avec un arc de cupidon plutôt albino

Mister be puis-je reprendre vos propos pour quelqu'un ? Je trouve que c'est bien dit et je n'ai pas envie de reformuler. (sur le spiritisme )
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 04:12

Mister be a écrit:
La Bible condamne sévèrement toute pratique de spiritisme, voyance, science occulte, médiumnité, etc. (Lévitique 20:27 ; Deutéronome 18:10-13). Les horoscopes, les tarots, l’astrologie, les diseurs de bonne fortune, les liseurs des lignes de la main, etc. tombent dans cette catégorie aussi. Ces pratiques sont basées sur le concept qu’il y a des dieux, des esprits ou des défunts qui peuvent nous donner des conseils ou des directions. Ces dieux ou esprits sont des démons (2 Corinthiens 11:14-15). La bible ne nous donne aucune raison de croire que nos défunts peuvent ou même ne souhaitent entrer en contact avec nous. S’ils étaient croyants, ils sont au paradis, goûtant les délices du lieu le plus merveilleux qui soit – en communion avec un Dieu d’amour. S’ils étaient incroyants, ils sont en enfer, souffrant le tourment sans fin pour avoir rejeter l’amour de Dieu et s’être rebellé contre lui.
Bien dit. Mais vous tapez à côté. L'abbé Martin rejette la voyance (recherche du futur à l'aide des esprits) et le spiritisme (recherche de communications avec l'au-delà dans un but de curiosité), son seul but est la consolation, l'amour de soi et du prochain à l'exemple de Jésus (il a tellement communiqué avec Lazare mort qu'il l'a ressuscité ...). Pour la médiumnité, il reconnaît simplement que ce phénomène existe: cela fait partie du réel donné, observable, des gens sont des médiums, mais lui-même ne l'est pas, sa mission est ailleurs. Sur le reste, nous sommes d'accord. Mais la question est ailleurs: qu'est-ce qui en nous préexiste ? Il y a en effet une "prédestination des saints". Voir le fil que je vais ouvrir dans un instant. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 04:15

Tania a écrit:

Comment pouvez-vous vous enfermer dans des écrits aussi vagues? Rien que de parler de "Lui" en tant qu'une personne qui décide est déjà une erreur car vous placez Dieu dans le temps.
Tania
Non.
Tania a écrit:

Quoi qu'il en soit, nous sommes absolument tous prédestinés à retourner là d'où nous venons: Dieu. Pour comprendre cela ce n'est pas facile car ce qui est prédestiné c'est l'Esprit, pas nous en tant qu'être séparé de Dieu, ou en tant qu'homme de chair, ou en tant que "je", mais Nous en tant qu'Esprit. Tania
Non. Le texte dit "en lui", c'est "en lui", dans le Christ, que nous sommes préexistants si nous sommes prédestinés. Rien n'est dit sur le mode de cette préexistence, si ce n'est qu'elle nous appelle à devenir saint.
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 09:15

David a écrit:
Giacomoroca :Alors chassez avec un arc de cupidon plutôt albino

Mister be puis-je reprendre vos propos pour quelqu'un ? Je trouve que c'est bien dit et je n'ai pas envie de reformuler. (sur le spiritisme )

Bien sûr
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 09:18

scholasate a écrit:
Tania a écrit:

Comment pouvez-vous vous enfermer dans des écrits aussi vagues? Rien que de parler de "Lui" en tant qu'une personne qui décide est déjà une erreur car vous placez Dieu dans le temps.
Tania
Non.
Tania a écrit:

Quoi qu'il en soit, nous sommes absolument tous prédestinés à retourner là d'où nous venons: Dieu. Pour comprendre cela ce n'est pas facile car ce qui est prédestiné c'est l'Esprit, pas nous en tant qu'être séparé de Dieu, ou en tant qu'homme de chair, ou en tant que "je", mais Nous en tant qu'Esprit. Tania
Non. Le texte dit "en lui", c'est "en lui", dans le Christ, que nous sommes préexistants si nous sommes prédestinés. Rien n'est dit sur le mode de cette préexistence, si ce n'est qu'elle nous appelle à devenir saint.

La seule prédestination que je reconnaisse c'est l'amour!
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 09:21

scholasate a écrit:
Mister be a écrit:
La Bible condamne sévèrement toute pratique de spiritisme, voyance, science occulte, médiumnité, etc. (Lévitique 20:27 ; Deutéronome 18:10-13). Les horoscopes, les tarots, l’astrologie, les diseurs de bonne fortune, les liseurs des lignes de la main, etc. tombent dans cette catégorie aussi. Ces pratiques sont basées sur le concept qu’il y a des dieux, des esprits ou des défunts qui peuvent nous donner des conseils ou des directions. Ces dieux ou esprits sont des démons (2 Corinthiens 11:14-15). La bible ne nous donne aucune raison de croire que nos défunts peuvent ou même ne souhaitent entrer en contact avec nous. S’ils étaient croyants, ils sont au paradis, goûtant les délices du lieu le plus merveilleux qui soit – en communion avec un Dieu d’amour. S’ils étaient incroyants, ils sont en enfer, souffrant le tourment sans fin pour avoir rejeter l’amour de Dieu et s’être rebellé contre lui.
Bien dit. Mais vous tapez à côté. L'abbé Martin rejette la voyance (recherche du futur à l'aide des esprits) et le spiritisme (recherche de communications avec l'au-delà dans un but de curiosité), son seul but est la consolation, l'amour de soi et du prochain à l'exemple de Jésus (il a tellement communiqué avec Lazare mort qu'il l'a ressuscité ...). Pour la médiumnité, il reconnaît simplement que ce phénomène existe: cela fait partie du réel donné, observable, des gens sont des médiums, mais lui-même ne l'est pas, sa mission est ailleurs. Sur le reste, nous sommes d'accord. Mais la question est ailleurs: qu'est-ce qui en nous préexiste ? Il y a en effet une "prédestination des saints". Voir le fil que je vais ouvrir dans un instant. Merci !

la consolation c'est bien beau mais devons-nous aller au delà de ce qu'il nous est demandé?
la foi est autre chose qu'une consolation....
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 09:22

Mister be a écrit:

La seule prédestination que je reconnaisse c'est l'amour!
Ce n'est pas clair. En quoi l'amour peut-il être une prédestination.
Ceux qui aiment sont prédestinés ou bien ils prédestinent ?
De quelle prédestination parle-t-on, dans ce cas ?
Ou bien veux-tu simplement dire que Dieu nous a créés en vue d'aimer ? Sans doute, mais alors pourquoi utiliser le mot "prédestiner"; il y a quelque chose de plus à chercher. C'est trop facile d'aplatir le mot et de le rendre synonyme de "créer".
Revenir en haut Aller en bas
Mister be



Masculin Messages : 9240
Inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 10:02

Tout comme on confond élection et prédestination...!
Pourquoi D.ieu nous a-t-il créé?Pourquoi nous aime-t-Il au point de nous livrer ce qu'Il a de plus cher?Pourquoi se fait-Il connaître comme un D;ieu d'amour?
Notre destin n'est-Il pas le paradis?Ce destin nous l'avons dans nos mains libre d'en faire ce qu'on veut!cette liberté,c'est l'Amour inconditionnel....Voilà ce qu'est pour moi sous forme de question la prédestination qui est bien différente de la création
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 10:04

Notre âme est PAR NATURE, destinée et structurée à aimer.

Cela ne veut pas dire que tous aimeront. D'où la liberté de l'enfer, accompagnée d'une grande souffrance de l'âme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 13:01

scholasate a écrit:
Tania a écrit:

Comment pouvez-vous vous enfermer dans des écrits aussi vagues? Rien que de parler de "Lui" en tant qu'une personne qui décide est déjà une erreur car vous placez Dieu dans le temps.
Tania
Non.

Oui.

scholasate a écrit:

Tania a écrit:

Quoi qu'il en soit, nous sommes absolument tous prédestinés à retourner là d'où nous venons: Dieu. Pour comprendre cela ce n'est pas facile car ce qui est prédestiné c'est l'Esprit, pas nous en tant qu'être séparé de Dieu, ou en tant qu'homme de chair, ou en tant que "je", mais Nous en tant qu'Esprit. Tania
Non...

Oui...

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 13:05

Arnaud Dumouch a écrit:
Notre âme est PAR NATURE, destinée et structurée à aimer.

Cela ne veut pas dire que tous aimeront. D'où la liberté de l'enfer, accompagnée d'une grande souffrance de l'âme.

Cher Arnaud, il faut dissocier l'âme de l'esprit. Certes, TOUS nous n'aimerons pas, mais TOUS qui? Par contre l'esprit, lui, est prédestiné à aimer et TOUS les esprits aimeront.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:04

Cher Tania, beaucoup d'esprit n'aimeront qu'eux-mêmes.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:30

Arnaud Dumouch a écrit:
Cher Tania, beaucoup d'esprit n'aimeront qu'eux-mêmes.

Cela signifie que ce ne sont pas des Esprits, mais des psychismes (esprit humain). Ensuite il y a la phase commune intermédiaire faite d'Esprit et de psychisme. A ce moment là l'Esprit est suffisamment présent pour créer du remords à l'âme (faite d'Esprit et de psychisme).

Je pense que toute la confusion vient du fait que l'esprit humain et l'Esprit saint ont la même appellation. Tant que l'esprit est vide d'Esprit, l'âme aime égoïstement.

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:31

On peut CHOISIR de n'aimer que soit et son plaisir immédiat et je vous assure que ça peut être un choix de l'esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:36

Arnaud Dumouch a écrit:
On peut CHOISIR de n'aimer que soit et son plaisir immédiat et je vous assure que ça peut être un choix de l'esprit.

Oui, c'est un choix de l'esprit, pas de l'Esprit. ;)

Qui sont ceux qui éprouvent du remords et qui veulent changer selon vous? Des esprits, des Esprits ou... les deux?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:42

Comparé l'Esprit de Dieu a l'esprit de l'homme..., c'est le dieu new age qui donne des sucettes a tout le monde. En l’occurrence le Maudit.

L'Esprit Saint dépasse l'homme. Sans lui, l'homme est en roue libre et sujet a son propre esprit. Si l'Esprit Saint du Sacrifice n'avait pas été transmis, celui que tout chrétien vie, vous n'imagineriez même pas la tronche qu'aurait le monde. On pense que le Christianisme a été une plaie, bien du contraire.

La terre tourne toujours parce que les hommes bénéficient d'un Esprit qui les dépasse complètement. Ce n'est pas du paranormal, c'est être dans l'Essence du Créateur. Par l'unique voie possible: Le Christ.

PS: Je pense que j'ai mal lu vos propos, Tania. Enfin bref le message n'est pas inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:48

L'Esprit n'est pas nous. C'est Dieu.
Mais notre esprit peut choisir Dieu ou, au contraire, l'égoïsme.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 14:59

Arnaud Dumouch a écrit:
L'Esprit n'est pas nous. C'est Dieu.
Mais notre esprit peut choisir Dieu ou, au contraire, l'égoïsme.

En fait, Dieu est en nous, cher Arnaud, et il doit se révéler à notre conscience. Si Dieu est en nous (plus grand monde le conteste aujourd'hui), cela signifie que l'Esprit est en nous. Cependant, tant qu'Il n'apparait pas à notre conscience, c'est notre esprit (psychisme) qui dirige nos actes. L'Esprit saint n'est pas une entité qui s'impose à nous en venant de l'extérieur de nous-mêmes, sinon nous deviendrons tous automatiquement saints immédiatement après l'avoir reçu.

Je sens que nous allons gentiment nous enliser dans une discussion métaphysique complexe... Smile

Tania

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 15:01

Ne confondez pas Dieu et l'homme. Pour cela, évitez de jouer sur le mot "esprit".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 15:08

Oui, l'amalgame est dangereux.

L'homme est une créature. La plus intelligente mais la plus " bête " dans le monde Céleste.

En aucun cas, nous avons la connaissance, la perfection, le tout possible du Seigneur en nous. Nous avons le Saint Esprit, qui est bien son Esprit, mais qui se révèle selon les besoins au seins des hommes.

Dieu a créer a l'homme a son image, mais depuis le PO, l'homme a voulu jouer a Dieu et nous voila ici. Pour prouver que nous reconnaissons a nouveau notre Père comme unique source de vie, unique juge du bien et du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Tania



Féminin Messages : 3232
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 15:09

Arnaud Dumouch a écrit:
Ne confondez pas Dieu et l'homme. Pour cela, évitez de jouer sur le mot "esprit".

Oú voyez-vous que je fais une telle confusion? Ce n'est pas parce que Dieu est dans l'homme que l'homme est Dieu. C'est justement pour éviter ces confusions que je vous propose de discerner esprit et Esprit.

Pouvez-vous répondre à cette question: Dieu est-il dans l'homme, oui ou non?

Tania
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80261
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 15:12

Dieu est en toute créature (chien, homme, caillou, damné) par sa présence créatrice (c'est lui qui agit pour les porter dans l'être).

Par contre, Dieu n'habite par sa présence PERSONNELLE (liée à la grâce) que dans le coeur de ceux qui l'aiment de charité. Donc, pas dans le coeur des damnés.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Les animaux dans le Monde Nouveau   Mar 11 Déc 2012, 15:13

Évidemment puisque c'est lui même qui a imaginé avec ses anges tous nos neurones. Mais il peut y être absent. Cela dépend de l'égo.
Un athée a des anges gardiens
Revenir en haut Aller en bas
 
Les animaux dans le Monde Nouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les animaux dans le Monde Nouveau
» Laisse-toi conduire pour entrer dans ce Monde Nouveau. Je t'aime.
» Un peu de douceur dans ce monde de Brut! *minute Légende*
» les animaux et le monde de l'invisible.
» Saint Marc et commentaire du jour "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: