DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Jeu 06 Déc 2012, 16:13

Rennes, le mercredi 5 décembre 2012
Citation :

Respecter la vie humaine ?

« Vous voulez protéger la vie dans des conditions qui nous paraissent contraires à l’essence même de la vie. » En prononçant cette phrase, le sénateur Jacques Mézard, qui veut l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain, a pourtant exprimé la gravité de l’enjeu de la proposition de loi adoptée dans la nuit par le Sénat.
La vie de l’embryon humain mérite-t-elle d’être protégée ? Oui ou non ? Le Sénat a répondu par la négative. Conscient qu’il s’agit d’une « transgression anthropologique », il a pourtant voté l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain, par principe et non plus seulement par exception. Le motif invoqué est hasardeux : le retard de la France en matière de recherche scientifique. Est-il vrai que le progrès de la recherche française dépende de cette autorisation ?
L’embryon humain a le droit d’être protégé. L’Europe demande que sa protection soit assurée le mieux possible. Notre droit français actuel s’honore en maintenant, sans ignorer les situations difficiles, le respect de l’être humain « dès le commencement de sa vie ». La France peut être fière de ce respect. Souhaitons qu’elle garde cette fierté !
Le Sénat a remis en cause ce respect. Cela est choquant. Et un tel changement est opéré sans même qu’un véritable débat ait eu lieu. La loi de bioéthique promulguée en juillet 2011 exige pourtant ce débat. Le Sénat ne l’a pas jugé utile. Pourquoi avoir peur du débat qui fait appel au vaste panorama de la philosophie et de la science ? L’Allemagne maintient l’interdiction de recherche sur l’embryon humain. Faudra-t-il que ce soit l’Allemagne qui soit en avance dans le respect dû à l’être humain ?
Le vote du Sénat est d’autant plus choquant que, dans les tests pour les nouveaux médicaments, la communauté scientifique internationale privilégie désormais les cellules souches reprogrammées découvertes par les Nobels Gurdon et Yamanaka. Comme l’a écrit le neurobiologiste Alain Privat, l’adoption d’une disposition autorisant par principe l’expérimentation sur les embryons humains « enverrait au monde un message de négation de l'éthique et d'anachronisme scientifique ».
Mgr Pierre d’ORNELLAS
Archevêque de Rennes

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Jeu 06 Déc 2012, 16:19

Revenir en haut Aller en bas
Fox77



Masculin Messages : 2962
Inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Jeu 06 Déc 2012, 22:32

J'ai une question philosophique:
Est ce que la vie d'un embryon est supérieur à celle d'un être humain achevé ?
En admettant qu'en tuant l'un, on puisse préserver une multitude d'autres, est ce juste ?
Fallait il tuer Hitler pour sauver les juifs ?

Est ce que cette prophétie à un sens dans ce contexte ?
Citation :
L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ; 50 vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. 51 Or, il ne dit pas cela de lui-même ; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.

Je ne prend pas parti, je réfléchis tout haut... scratch
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Jeu 06 Déc 2012, 22:41

Impossible a prédire. Un embryon pourra donner lieu a un génie qui va changer le monde ou tout simplement une âme humble et charitable.

Le savant fou va bientôt se brûler les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Jeu 06 Déc 2012, 23:24

Fox77 a écrit:
J'ai une question philosophique:
Est ce que la vie d'un embryon est supérieur à celle d'un être humain achevé ?
En admettant qu'en tuant l'un, on puisse préserver une multitude d'autres, est ce juste ?
Fallait il tuer Hitler pour sauver les juifs ?

Est ce que cette prophétie à un sens dans ce contexte ?
Citation :
L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ; 50 vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. 51 Or, il ne dit pas cela de lui-même ; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.

Je ne prend pas parti, je réfléchis tout haut... scratch

L'embryon, c'est l'être humain complet tel qu'il est, concentré en une seule cellule.

On doit le respecter comme s'il était un être humain parvenu à son plein développement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 01:42

Fox77 a écrit:
J'ai une question philosophique:
Est ce que la vie d'un embryon est supérieur à celle d'un être humain achevé ?
En admettant qu'en tuant l'un, on puisse préserver une multitude d'autres, est ce juste ?


Est ce que cette prophétie à un sens dans ce contexte ?
Citation :
L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit : Vous n’y entendez rien ; 50 vous ne réfléchissez pas qu’il est dans votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. 51 Or, il ne dit pas cela de lui-même ; mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation.

Je ne prend pas parti, je réfléchis tout haut... scratch

L'embryon est identique pour l'Eglise au petit bébé qui dort. Son âme immortelle est là, créée par Dieu dès sa conception. En expérimentan,t sur lui, on le traite en rat et on précvipite son âme dans le shéol. Ce péché sautera au visage de cette génération à l'heure de sa mort. Il sera le cimetière de leur âme, comme le fut Verdun pour la génération de 14.
Citation :

Fallait il tuer Hitler pour sauver les juifs ?

Hitler n'est pas un embryon mais un humain adulte, ayant choisi le mal le plus horrible.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 02:55

Hitler n'a jamais digérer que ses oeuvres soient refusés par des juifs de l'académie de Vienne. C'était un marginal, qui écoutait des prêches racistes d'un vieux fou qui parlait a dix pelés dans les asiles. Son idéologie a pris ses sources la dedans.

Ensuite, ses parents ont du revendre leur boutique a des juifs, pour une misère.

Ensuite, sa première amoureuse, une blonde aussi, s'est suicidé. C'est Himmler qui le voyant s'écartant du national socialisme, la fait abattre en maquillant en suicide. ( une balle dans le dos, c'est fin... )

Du coup Adolphe a pété un plomb et le démon est entré en lui. Il est devenu le plus redoutable Antéchrist de l'histoire. Responsable de la mort de 40 millions de personnes en 6 ans. Si on prend en compte qu'il été le déclencheur, je compte les meurtres de l'Axe dans sa globalité.

Staline a tué entre 20 millions et 50 millions de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 04:28

Il n'y a visiblement pas qu'Adolf qui a pété un plomb...

Arnaud Dumouch a écrit:
L'embryon est identique pour l'Eglise au petit bébé qui dort. Son âme immortelle est là, créée par Dieu dès sa conception. En expérimentant sur lui, on le traite en rat et on précipite son âme dans le shéol.
Ben v'là ot' chose! Quand on est empoisonné, on va en enfer, chez vous ?

Quant au sénat, il est bien obligé d'être cohérent : si l'embryon est une personne, l'avortement est un assassinat ; or l'avortement est autorisé en France.

Et en cas de fausse-couche par accident, il y a des subtilités :

    Le 23 juillet 2004, près de Pérouges, le prévenu s'était endormi au volant de son véhicule et avait provoqué un violent choc frontal avec un autre véhicule, au cours duquel trois personnes avaient été blessées, dont une femme enceinte. Transportée à l'hôpital, la jeune trentenaire avait prématurément mis au monde une petite fille, aussitôt décédée. Un cas non prévu par la loi. "Si cet enfant n'avait pas respiré, nous n'en parlerions même pas et cet être qui vivait en cette femme ne compterait pas", avait relevé l'avocate des parents.

    En effet, le prévenu n'aurait eu à répondre, devant un tribunal de police, que de blessures involontaires sur adultes -des charges passibles d'une simple amende ou d'un retrait de permis.

http://lci.tf1.fr/france/2006-06/sursis-pour-avoir-provoque-fausse-couche-sur-route-4855257.html
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 04:39

Le Shéol est une lande ou Marie et les Saintes viennent adopter les petits bébés.
C'est plus une révélation qu'une inspiration que je vous livre ici.

On dit que le Shéol est la banlieue de l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 06:23

et Jésus mort pour sauver le monde, il a d'abord été embryon, on l'a laissé naître et ensuite, c'est lui même qui a dit OUI, au plan divin.... l'embryon n'a aucun choix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 06:26

on vit dans un monde de fous: on ne veut pas d'enfant trôt, on avorte en cas "d'imprévu" et ce sont parfois les mêmes qui à 35 ans, décident de faire un enfant. Or à cet la nature nous rend la tâche plus difficile, la période de fertilité étant déjà fortement diminuée... d'où fécondation in vitro et donc embryons surnéméraire.. vous imaginez combien d'embryons méprisés et jetés à la poubelle dans certains couples d'aujourd'hui?

l'embryon est devenu une CHOSE quand on a commencé la procréation artificielle

et puis je trouve scandaleux que certains traitements pour des maladies graves ne soient pas pris en charge par la sécu quand dans le même temps les fécondations in vitre le sont dans certains pays
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 06:55

David a écrit:
Le Shéol est une lande ou Marie et les Saintes viennent adopter les petits bébés.
C'est plus une révélation qu'une inspiration que je vous livre ici.

On dit que le Shéol est la banlieue de l'enfer.
salut

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Scrogneugneu



Messages : 2630
Inscription : 25/10/2011

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 07:27

Fox77 a écrit:
J'ai une question philosophique:
Est ce que la vie d'un embryon est supérieur à celle d'un être humain achevé ?
En admettant qu'en tuant l'un, on puisse préserver une multitude d'autres, est ce juste ?
Fallait il tuer Hitler pour sauver les juifs ?
mmmhhh... bc de choses.

Citation :
Est ce que la vie d'un embryon est supérieur à celle d'un être humain achevé ?
ben non, mais elle est toujours innocente.
l'être humain n'est pas quelque chose de fixe et statique. Il est toujours en évolution de sa conception à sa mort. dès les premiers instants cette vie possède tout le bagage, par exemple génétique, qui fera l'être qu'elle sera plus tard.

Citation :
En admettant qu'en tuant l'un, on puisse préserver une multitude d'autres, est ce juste ?
ben non.
et bien si ce "un" décide par lui-même, c'est un sacrifice. et encore faut-il que les sauvés soient concrètement certains et pas potentiels sinon c'est un suicide.
en tout cas, nul ne peut décider de tuer ce "un" à ses dépends pour un "gain" potentiel. sauf s'il s'agit d'un choix par la force des choses entre le sauvetage de deux groupes. mais dans ce cas-là ça s'appelle "sauvetage du + grand nombre".

Citation :
Fallait il tuer Hitler pour sauver les juifs ?
ben, il n'y a pas que les juifs, il y a aussi l'arrêt de la guerre tout court.

avant 33, c'est un mal objectif. nous ne sommes pas Dieu.
entre 33 et 42, ça dépendrait du contexte et des objectifs du "liquidateur".
après 42, c'est un acte de guerre et de bravoure tout-à-fait honorable.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 07:56

http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/textes-et-declarations/respecter-la-vie-humaine--15441.html
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 08:04

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Il n'y a visiblement pas qu'Adolf qui a pété un plomb...

Arnaud Dumouch a écrit:
L'embryon est identique pour l'Eglise au petit bébé qui dort. Son âme immortelle est là, créée par Dieu dès sa conception. En expérimentant sur lui, on le traite en rat et on précipite son âme dans le shéol.
Ben v'là ot' chose! Quand on est empoisonné, on va en enfer, chez vous ?


Le shéol, c'est le séjour de la mort. C'est de lui de parle le prophète Isaïe dans ce texte :
Citation :

Matthieu 4, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète (8, 23) : Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations! Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée. Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."

On arrache des bébés aux bras de leurs parents pour les précipiter dans ce lieu.

Et heureusement, Marie et les saints du Ciel ne les abandonnent pas. Dieu n'abandonne jamais les Saints Innocents.

Mais c'est une malédiction pour notre civilisation en fin de course. Et Dieu remplace, enfant par enfant, ces enfants avortés par des enfants venant de l'immigration musulmane qui remettront un jour de l'ordre dans le bon sens naturel sur ce point.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 09:44

Et Dieu remplace, enfant par enfant, ces enfants avortés par des enfants venant de l'immigration musulmane qui remettront un jour de l'ordre dans le bon sens naturel sur ce point.

Peut-être, mais quel ordre ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 10:04

Cécile a écrit:
Et Dieu remplace, enfant par enfant, ces enfants avortés par des enfants venant de l'immigration musulmane qui remettront un jour de l'ordre dans le bon sens naturel sur ce point.

Peut-être, mais quel ordre ? Confused

L'ordre de la servitude dit saint Paul dans ce verset que je cite de mémoire : "N'abusez pas de la liberté des enfants de Dieu, de peur que Dieu ne vous livre à la servitude".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 12:11

servitude faite de charia: couper les t^tes, les mains, joli monde en perspective
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 13:30

rebelle a écrit:
servitude faite de charia: couper les t^tes, les mains, joli monde en perspective

Non, faite d'islam... L'islam, ce n'est pas les zones tribales du Pakistan. C'est aussi la Tunisie.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 14:36

oui, mais çà "dégénère" un peu partout, même en Tunisie. il faut regarder l'Egypte aussi et tous les pays où le pouvoir est entre les mains des frères musulmans. mais bon, ...
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 14:40

Mais les Égyptiens se révoltent contre leur président issu de cette mouvance et qui veut se donner des pouvoirs supplémentaires.

:manif:
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 14:51

France : recherche sur l'embryon, appel au débat

Campagne de sensibilisation de la Fondation Lejeune


ROME, jeudi 6 décembre 2012 (Zenit.org) – « Alors que le Sénat vote en catimini l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain la Fondation Jérôme Lejeune lance une campagne de sensibilisation Prochaine étape : le débat à l’Assemblée Nationale », indique ce communiqué de la fondation qui promeut une pétition en ligne contre la recherche sur l’embryon humain en France :

« En séance nocturne, le Sénat a adopté mardi soir, 4 décembre, la proposition de loi du groupe RDSE « autorisant la recherche sur l’embryon humain et les cellules souches embryonnaires humaines». Les opposants au texte ont débattu jusqu’au bout sur la forme et le fond. Sur la forme d’abord, car le texte était examiné après 22h, alors que le calendrier le prévoyait le 13 décembre en journée il y a encore une semaine.

Cet examen en catimini est d’autant moins compréhensible que la loi de bioéthique ici « détricotée » d’une « disposition centrale » a été votée il y a 18 mois seulement après des Etats Généraux de grande ampleur. Au- delà de la mise au ban de l’obligation de recourir à ces consultations populaires, c’est la « démocratie participative » qui est bafouée. Sur le fond ensuite, car ni l’éthique ni la science ne justifient cette autorisation.

Elle représente un bouleversement fondamental, « à contre-courant » des avancées qui couronnent les recherches sur les cellules souches non-embryonnaires, le Pr Yamanaka, Prix Nobel de Médecine en tête, découvreur des cellules iPS. En somme, plus l’alternative scientifique et éthique s’impose dans le monde, plus le Parlement français veut libéraliser les conditions de la recherche sur l’embryon.

Face à un débat « confisqué », la Fondation Jérôme Lejeune lance une campagne de sensibilisation.

Les évêques de France ont imédiatement réagi (cf. Zenit du 5 décembre 2012, le communiqué de Mgr Pierre d'Ornellas).

http://www.zenit.org/article-32772?l=french
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 15:20

Je ne comprends pas pourquoi cela pose un problème, c'est comme l'avortement en cas de viol.
Vous connaissez tous ma réponse à ce sujet je ne veux pas vous faire la guerre vous avez votre droit d'opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 15:25

Quand on a perdu la notion du sacré, on peut dire, en effet: "Où est le problème ?"

C'est bien le drame de notre société désacralisée. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 15:26

le monde politique et scientifique marche comme le business. le business cherche à trouver : quels sont les besoins et les envies du peuple, comment puis je les satisfaire. c'est en comblant les attentes du monde qu'ils gagnent leur vie. et donc : les couples veulent des enfants au moment où ils le décident, ni avant ni après, si leur désir s'éveille quand dame nature est moins d'accord, on fabrique en laboratoire, etc etc etc avortements, fiv, je vis pleinement ma vie en usant et abusant de toutes sortes choses, au risque de mettre ma vie en danger, çà ne fait rien, les organes on les remplace. et si je pollue mon voisin, çà ne fait, rien, on pourra aussi lui mettre des pièces de rechange. comme çà devient difficile d'avoir des pièces de rechange, bah, autant que les embryons soient utiles. allons y gaiement.

le vrai coupable est celui qui désire et n'a pas appris à raisonner son désir et à le mettre de côté quand il constate que son désir ne va pas dans le sens "si c'est bon pour ma vie mais aussi pour toute vie".
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 15:28

Citation :
« En séance nocturne, le Sénat a adopté mardi soir, 4 décembre, la proposition de loi du groupe RDSE « autorisant la recherche sur l’embryon humain et les cellules souches embryonnaires humaines».

Ceux qui font le mal agissent dans les ténèbres, de peur que leurs oeuvres soient dénoncées. batman
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 15:33

ha oui, tiens, bien vu!! en séance nocturne pffffffffffffffffffffffffff
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 15:57

Simon1976 a écrit:
Quand on a perdu la notion du sacré, on peut dire, en effet: "Où est le problème ?"

C'est bien le drame de notre société désacralisée. Sad

De quelle sacré parlez-vous ?
Travailler sur des cellule souches pour guérir certaines maladies;
C'est comme une femme qui se fait violé en temps de guerre si elle est enceinte c'est Dieu qui l'a voulu hein alors qu'elle c'est fait violée par l'ennemi qui voulait juste se soulager.
C'est ça le sacré pour vous ?
Simon vraiment pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 16:07

C'est la Vie qui est sacrée. pour le reste, l'exemple de la femme violée, personne n'a le droit de la juger quant à ses actes.

pour les cellules souches, c'est autre chose. vous avez vu le film the Island? cette île où sont "fabriqués" des clones, réservoirs d'organes pour le monde.... c'est un film, certes, mais çà donne vachement bien l'idée de la destinée humaine.

et puis, au lieu de se concentrer sur la recherche des traitements des maladies? pourquoi on ne concentrerait pas la recherche sur les moyens de ne pas tomber malade? il y a des maladies où la personne n'y peut rien (accident, maladie génétique, etc) et là, effectivement, cherchons à aider ces personnes. mais il y en a qui de plus en plus dont la cause est à trouver dnas le comportement de la personne elle même. alors, facile, de se laisser aller à n'importe quoi, et ensuite d'attendre qu'il y en ait un qui crève pour attendre ses organes. ou qu'on flingue plein d'embryons dans le même but. on en est plus au stade des cellules souches non embryonnaires, c'est là que le bas blesse.
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 16:21

Et pourtant certains chercheurs estiment ne pas avoir besoin de cellules souches embryonnaires. Ils savent multiplier les cellules souches adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 16:33

c'est donc qu'il y a des détraqués qui veulent franchir un pas de plus, ayant pour objectif une autre décadence à concrétiser
Revenir en haut Aller en bas
Cécile



Féminin Messages : 10442
Inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 16:37

Ceux qui considèrent les embryons comme des matériaux ne se cassent pas la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 16:41

Dr house a écrit:
Simon1976 a écrit:
Quand on a perdu la notion du sacré, on peut dire, en effet: "Où est le problème ?"

C'est bien le drame de notre société désacralisée. Sad

De quelle sacré parlez-vous ?
Travailler sur des cellule souches pour guérir certaines maladies;
C'est comme une femme qui se fait violé en temps de guerre si elle est enceinte c'est Dieu qui l'a voulu hein alors qu'elle c'est fait violée par l'ennemi qui voulait juste se soulager.
C'est ça le sacré pour vous ?
Simon vraiment pale

Ce n'est pas parce que certains commettent des viols ou autres abominations qu'il faut perdre le sens du sacré.

L'être humain n'est pas un objet d'expérience. Notre corps est le temple de Dieu et, par conséquent, doit être respecté.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 17:38

rebelle a écrit:
C'est la Vie qui est sacrée. pour le reste, l'exemple de la femme violée, personne n'a le droit de la juger quant à ses actes.

pour les cellules souches, c'est autre chose. vous avez vu le film the Island? cette île où sont "fabriqués" des clones, réservoirs d'organes pour le monde.... c'est un film, certes, mais çà donne vachement bien l'idée de la destinée humaine.

et puis, au lieu de se concentrer sur la recherche des traitements des maladies? pourquoi on ne concentrerait pas la recherche sur les moyens de ne pas tomber malade? il y a des maladies où la personne n'y peut rien (accident, maladie génétique, etc) et là, effectivement, cherchons à aider ces personnes. mais il y en a qui de plus en plus dont la cause est à trouver dnas le comportement de la personne elle même. alors, facile, de se laisser aller à n'importe quoi, et ensuite d'attendre qu'il y en ait un qui crève pour attendre ses organes. ou qu'on flingue plein d'embryons dans le même but. on en est plus au stade des cellules souches non embryonnaires, c'est là que le bas blesse.

Je vois bien ou vous voulez en venir cloner le double de soit même de manière à ne jamais mourir, je suis contre cela moi aussi.
Ceux qui serait d'accord avec ça ferait une sélection de la race humaine comme l'a fait Hitler.
Un blanc est il plus intelligent qu'un noir ?
Une femme blanche est elle plus intelligente qu"une femme noire ? Etc, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymouss



Féminin Messages : 3319
Inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 17:46

Citation :
L'être humain n'est pas un objet d'expérience. Notre corps est le temple de Dieu et, par conséquent, doit être respecté.
Simon,
Donc j'en déduit que vous être contre toutes greffes cardiaques ?
Bien très bien pale
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 18:00

Dr house a écrit:
Citation :
L'être humain n'est pas un objet d'expérience. Notre corps est le temple de Dieu et, par conséquent, doit être respecté.
Simon,
Donc j'en déduit que vous être contre toutes greffes cardiaques ?
Bien très bien pale

Non, au contraire.

Le don d'organes est un exemple de charité.

J'autorise le don de mes organes à mon décès. Ils ne me serviront plus dans l'autre monde. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 20:37

Je rappelle une discussion que nous avons déjà eue, dans laquelle il est apparu indubitablement que, en ce qui concerne l'embryon humain, le magistère de l'Eglise catholique ne se prononce pas sur le moment où il commence à exister comme être humain, avec une âme éternelle, mais simplement sur l'obligation morale de faire comme si c'était un être humain, avec une âme éternelle, dès le moment de la conception. Une affirmation comme
Citation :
L'embryon est identique pour l'Eglise au petit bébé qui dort. Son âme immortelle est là, créée par Dieu dès sa conception.
est donc fausse, si par Eglise on entend le magistère.

Lire http://docteurangelique.forumactif.com/t14037p100-les-questions-pieges-sur-le-respect-de-la-vie
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 20:47

scholasate a écrit:
Je rappelle une discussion que nous avons déjà eue, dans laquelle il est apparu indubitablement que, en ce qui concerne l'embryon humain, le magistère de l'Eglise catholique ne se prononce pas sur le moment où il commence à exister comme être humain, avec une âme éternelle, mais simplement sur l'obligation morale de faire comme si c'était un être humain, avec une âme éternelle, dès le moment de la conception. Une affirmation comme
Citation :
L'embryon est identique pour l'Eglise au petit bébé qui dort. Son âme immortelle est là, créée par Dieu dès sa conception.
est donc fausse, si par Eglise on entend le magistère.

Vous vous trompez cher scolasate.

voici le texte du Magistère :

Source : http://www.vatican.va/edocs/FRA0204/__P4.HTM
DONUM VITAE

SUR LE RESPECT DE LA VIE HUMAINE NAISSANTE
ET LA DIGNITÉ DE LA PROCRÉATION.
RÉPONSES A QUELQUES QUESTIONS D'ACTUALITÉ

http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_19870222_respect-for-human-life_fr.html

"[color=darkblue]5.
ENSEIGNEMENTS DU MAGISTERE


[...]

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu [17]; tout son être porte l'image du Créateur.


_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 20:56

Arnaud Dumouch a écrit:

L'embryon est identique pour l'Eglise au petit bébé qui dort. Son âme immortelle est là, créée par Dieu dès sa conception. En expérimentant sur lui, on le traite en rat et on précipite son âme dans le shéol. Ce péché sautera au visage de cette génération à l'heure de sa mort. Il sera le cimetière de leur âme, comme le fut Verdun pour la génération de 14.
Il faut lire vos prémonitions comminatoires sur le mode de la morale, et non sur le mode de la foi, comme une prophétie.
Pour le dire autrement, et en reprenant vos propres catégories, le péché des gens qui encouragent et font des expérimentations sur les embryons humains est un péché de faiblesse et non un péché d'ignorance. Nous ne pourrons savoir que dans l'au-delà la façon dont Dieu unit l'âme à un corps. Une chose est sûre, c'est que nous ne sommes pas sûrs... D'ailleurs les expérimentateurs coupables, et ceux qui les soutiennent, ne pensent pas tuer un être humain, comment pourrait-on les condamner pour ce qu'ils ne croient pas ?
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 21:00

Arnaud Dumouch a écrit:
Vous vous trompez cher scolasate.

voici le texte du Magistère :
[...]

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu [17]; tout son être porte l'image du Créateur.

Nous avons déjà eue cette discussion. Je persiste et signe, avec le texte que vous citez devant les yeux, que je vous renvoie en distinguant deux affirmations différentes: 1. "Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée"; 2. "l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu". Le lien peut être fait par une lecture intégriste du texte, mais il n'est pas dans le texte, ni nulle part ailleurs dans le magistère.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 21:00

Non. C'est une conséquence du Magistère ordinaire infaillible, Donum Vitae 5.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Ven 07 Déc 2012, 21:03

scholasate a écrit:
Le lien peut être fait par une lecture intégriste du texte, mais il n'est pas dans le texte, ni nulle part ailleurs dans le magistère.

Comment cela, il n'est pas dans le texte ! Vous avez Donum Vitae 5 devant les yeux.

Ce n'est pas une lecture "intégriste".

c'e'st juste le texte :
Citation :

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu

C'est quoi votre distinction bizarre, cher scolasate ?

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 02:55

Arnaud Dumouch a écrit:
Le shéol, c'est le séjour de la mort.
Pas dans le christianisme depuis que Jésus l'a visité.

Il y a des limbes, un enfer, un purgatoire, et un paradis, mais pas de shéol.

Citation :
C'est de lui de parle le prophète Isaïe dans ce texte :

Citation :
Matthieu 4, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète (8, 23) : Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations! Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée. Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."
Cela a plutôt l'air de se passer à la surface :

8.20 A la loi et au témoignage! Si l'on ne parle pas ainsi, Il n'y aura point d'aurore pour le peuple.
8:23 Mais les ténèbres ne régneront pas toujours
9:01 Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit.
9:02 Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin.
Revenir en haut Aller en bas
scholasate



Masculin Messages : 1689
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 02:56

Arnaud Dumouch a écrit:
scholasate a écrit:
Le lien peut être fait par une lecture intégriste du texte, mais il n'est pas dans le texte, ni nulle part ailleurs dans le magistère.

Comment cela, il n'est pas dans le texte ! Vous avez Donum Vitae 5 devant les yeux.

Ce n'est pas une lecture "intégriste".

c'e'st juste le texte :
Citation :

Dès le moment de sa conception, la vie de tout être humain doit être absolument respectée, car l'homme est sur terre l'unique créature que Dieu a « voulue pour lui-même » [16] et l'âme spirituelle de tout homme est « immédiatement créée » par Dieu

C'est quoi votre distinction bizarre, cher scolasate ?
Ce qui est bizarre, c'est votre obstination à ne pas voir le sens obvie de ces textes. Prenons celui que vous citez ici: Les notes 16 et 17 montrent bien qu'il s'agit de deux affirmations d'origine différente. Elles sont rapprochées dans un souci de donner plus de force à l'obligation morale de respecter l'embryon humain, mais il est absolument impossible d'en tirer que, pour le magistère, la vie d'une personne humaine, âme et corps, commence dès sa conception. Ce serait supposer que l'Eglise sait comment une âme s'unit au corps. Ce serait bien présomptueux. A plus forte raison il est présomptueux pour un simple croyant, de savoir comment Dieu l'a créé. La seule affirmation possible est que cette union est instantanée; mais elle a pu se réaliser au 40e jour de la conception, comme le pensait saint Thomas d'Aquin, ou à tout autre moment dans le développement de l'embryon jusqu'à sa naissance. Un argument par l'absurde est pour moi la clef de cette question: il y a davantage d'avortements spontanés, à l'insu de la mère, que de naissances effectives. Dieu aurait donc créé la terre comme une habitation pour l'être humain, mais la plupart d'entre eux se développeraient au ciel. Ce qui est absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80855
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 06:45

Jésus Christ est mon pote a écrit:
Arnaud Dumouch a écrit:
Le shéol, c'est le séjour de la mort.
Pas dans le christianisme depuis que Jésus l'a visité.

Il y a des limbes, un enfer, un purgatoire, et un paradis, mais pas de shéol.

Citation :
C'est de lui de parle le prophète Isaïe dans ce texte :

Citation :
Matthieu 4, 14 pour que s'accomplît l'oracle d'Isaïe le prophète (8, 23) : Terre de Zabulon et terre de Nephtali, Route de la mer, Pays de Transjordane, Galilée des nations! Le peuple qui demeurait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; sur ceux qui demeuraient dans la région sombre de la mort, une lumière s'est levée. Dès lors Jésus se mit à prêcher et à dire : "Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche."
Cela a plutôt l'air de se passer à la surface :

8.20 A la loi et au témoignage! Si l'on ne parle pas ainsi, Il n'y aura point d'aurore pour le peuple.
8:23 Mais les ténèbres ne régneront pas toujours
9:01 Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit.
9:02 Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin.

Je crois que le shéol existe toujours et n'est rien d'autre que le passage de la mort où Jésus apparaît encore aujourd'hui aux morts, à l'heure de leur mort.

Ce qui est normal, c'est que ce passage ne dure que quelques minutes ou quelques heures, et ne se transforme pas en un séjour d'errance. Cependant, il semble que cela arrive encore pour des âmes qui ne sont pas prêtes du tout. D'où le phénomène des âmes errantes entre ce monde et l'autre.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 07:45

Ne doutez pas du Shéol, il existe.

C'est endroit ou l'on aime pas trop trainer et il vaut mieux ne pas s'y égarer. Chercher la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 13:15

Mais certains aiment y traîner...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 17:28

Arnaud Dumouch a écrit:
Rennes, le mercredi 5 décembre 2012
Citation :

Respecter la vie humaine ?

« Vous voulez protéger la vie dans des conditions qui nous paraissent contraires à l’essence même de la vie. » En prononçant cette phrase, le sénateur Jacques Mézard, qui veut l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain, a pourtant exprimé la gravité de l’enjeu de la proposition de loi adoptée dans la nuit par le Sénat.
La vie de l’embryon humain mérite-t-elle d’être protégée ? Oui ou non ? Le Sénat a répondu par la négative. Conscient qu’il s’agit d’une « transgression anthropologique », il a pourtant voté l’autorisation de la recherche sur l’embryon humain, par principe et non plus seulement par exception. Le motif invoqué est hasardeux : le retard de la France en matière de recherche scientifique. Est-il vrai que le progrès de la recherche française dépende de cette autorisation ?
L’embryon humain a le droit d’être protégé. L’Europe demande que sa protection soit assurée le mieux possible. Notre droit français actuel s’honore en maintenant, sans ignorer les situations difficiles, le respect de l’être humain « dès le commencement de sa vie ». La France peut être fière de ce respect. Souhaitons qu’elle garde cette fierté !
Le Sénat a remis en cause ce respect. Cela est choquant. Et un tel changement est opéré sans même qu’un véritable débat ait eu lieu. La loi de bioéthique promulguée en juillet 2011 exige pourtant ce débat. Le Sénat ne l’a pas jugé utile. Pourquoi avoir peur du débat qui fait appel au vaste panorama de la philosophie et de la science ? L’Allemagne maintient l’interdiction de recherche sur l’embryon humain. Faudra-t-il que ce soit l’Allemagne qui soit en avance dans le respect dû à l’être humain ?
Le vote du Sénat est d’autant plus choquant que, dans les tests pour les nouveaux médicaments, la communauté scientifique internationale privilégie désormais les cellules souches reprogrammées découvertes par les Nobels Gurdon et Yamanaka. Comme l’a écrit le neurobiologiste Alain Privat, l’adoption d’une disposition autorisant par principe l’expérimentation sur les embryons humains « enverrait au monde un message de négation de l'éthique et d'anachronisme scientifique ».
Mgr Pierre d’ORNELLAS
Archevêque de Rennes

Je suis sidérée depuis que j'ai appris la nouvelle, c'est affreux .. l' Homme à qui Dieu a confié Sa Création va jouer à l'apprenti sorcier ! il va se croire important de maîtriser ainsi la vie en ses tous débuts alors que sans Dieu il n' est rien !!!!!!

Quelle horreur ! affraid Caïn va tuer de nouveau Abel quand cela lui conviendra !

On retourne aux origines, au péché originel alors que le Christ nous a libéré ..

Combien de chrétiens vont sombrer à cause de cette autorisation de recherche sur l'embryon humain ??

Combien ne vont plus distinguer le bien du mal, combien vont se tranquilliser la conscience ...

Pauvre Europe ....... pauvre monde ... Sad Sad

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28507
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 19:10

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.   Sam 08 Déc 2012, 19:26

Simon1976 a écrit:
Sad

En s'adressant à la France, Simon , Jean-Paul II savait qu'il s'adressait aussi au monde, à l' Europe qui doit rester chrétienne !

France, qu'as tu fait de ton baptême disait il ??? mais cela pourrait aussi être Europe ??

Je ne veux pas faire de politique mais je ne le dis qu'une fois ici : le vote FH est un vote délirant inspiré du prince de ce monde à qui je refuse la majuscule :evil:

Et dans la famille de certains amis Français quelle tristesse ??? certains neveux et nièces vont faire annuler leur certificat de baptême catholique !

J'en connais qui sont dans la peine pour leur enfants, comme si le baptême chrétien Catholique s'effaçait avec un bout de papier !! ?? Sad
Revenir en haut Aller en bas
 
L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'autorisation de la recherche sur l'embryon humain.
» Bioéthique: le Sénat autorise la recherche sur l'embryon
» Bioéthique : recherche sur l'embryon
» Définition de l’embryon humain: merci Greenpeace!
» La recherche sur l'embryon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: