DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A quoi sert l'Eglise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 10:03

Relisant le récit de la Pentecôte selon les Actes, je remarque que Pierre utilise, pour parler de cet évènement, un passage du livre de Joel :

"Il se fera que je répandrai de mon Esprit sur toute chair".

Ce qui m'intéresse là-dedans, c'est le "toute chair". Dieu répand son Esprit, non pas exclusivement sur ses serviteurs, mais sur toute chair, c'est-à-dire sur tout le monde.

Et, partant, je me demande si les sacrements par lesquels l'Eglise existe peuvent valablement être abordés en termes d'utilité, de nécessité, plutôt qu'en termes de surabondance.

Pour être plus clair, supposons que le don pentecostal est universel, et que dès lors, la grâce de Dieu est offerte à tout homme pour lui permettre, s'il le veut, d'agir droitement et avec amour, peu important sa confession religieuse.
Supposons même, pourquoi pas, que l'on peut renaître d'en-haut sans nécessairement passer par la baptême sacramentel.

Dans un tel cadre, effectivement, on va dire : "Mais alors, l'Eglise ne sert à rien".

Pourtant, deux choses.

Premièrement, les sacrements donnent l'Esprit par le truchement d'une réalité matérielle. Ils sont le don pentecostal rendu visible pour les yeux de la chair. D'autre part, il sont servis dans l'écrin du rituel, dont la fonction est d'user de choses sensibles pour disposer le coeur à recevoir la grâce. Donc, une aide précieuse.
De même, les sacrements sont voulus par Jésus pour donner son Esprit. Ils sont un cadeau. Et un cadeau merveilleux. Certes, on peut recevoir l'Esprit sans eux, mais on peut le recevoir également par les sacrements. Le seul fait que ce soit un don du Christ, une surabondance d'amour, suffit à les justifier.
Ainsi, en un sens, l'obligation faite par l'Eglise d'aller à la messe chaque dimanche est inutile : la simple compréhension de ce qu'est la messe devrait conduire tout homme à accourir ventre à terre et toutes affaires cessantes à la messe. De même pour tous les sacrements, par exemple la réconciliation.

Deuxième chose, l'existence de l'Eglise se justifie également par la mission, et Paul résume la chose d'une admirable façon : "Ce que vous adorez sans le connaître, je viens pour vous le révéler" dit-il à l'Aréopage.
L'Eglise, outre les sacrements, connaît la Vérité. Et son rôle est de porter cette vérité dans le monde. Certes, tout homme peut vivre de l'Esprit, peut suivre les motions de l'Esprit, mais sans savoir qu'il s'agit de l'Esprit, sans connaître la Vérité. Ce qui le limite. L'Eglise est là pour lui dire : "Celui que tu suis sans le connaître, je suis venu te le révéler".

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Scat



Masculin Messages : 1169
Inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 11:20

Citation :
L'Eglise est là pour lui dire : "Celui que tu suis sans le connaître, je suis venu te le révéler".

Je crois que vous avez tout dit.
De même que Jean le baptiste préparait le chemin pour celui qui est la vérité l'Eglise prépare les personnes a venir communier..
nous sommes les invités de la noce et donc le Chrsit invite ses amis à venir à table avec lui , ce n'est pas pour autant qu'il rejete les autre car TOUS sont invités.
L'Eglise est un témoin et un témoignage , un répère, une borne pour nous guider plus facilement vers le Christ, mais comm le Christ est LE chemin on peut aller au-delà des bornes de toute manière on sera conduit vers LE chemin Unique d'une manière ou d'une autre.

Et puis on est des hommes et donc il nous faut des dirigeants pour nous conduire à la vérité sinon le Christ n'aurait pas instituer les apôtres.

Enfin bon , je dis peut-etre n'importe quoi aussi.... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linceul-turin.com
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 12:26

Ce que vous dites est très juste, du moins à ce qu'il me semble.

je pense que le rôle de l'Eglise est d'assurer une certaine "continuitée" entre l'Eternel et le temporel, et ce par le corps mystique du Christ. L'Eglise représente le Fils en sa chair sur la terre.
Ce n'est donc pas par pur calcul comptable pour les croyants (vais-je avoir mon salut, etc...) que l'Eglise est présente : c'est pour proclamer l'Evangile et le Royaume des Cieux à ceux qui ne sont pas croyants ; pour proclamer l'amour de Dieu. Et parce que Dieu veut qu'on l'aime comme Il nous aime, il donne à l'Eglise la mission "temporelle" de montrer qu'Il n'attend que l'amour.

Quant à ceux qui sont déjà croyants, les sacrements ne leur dispensent qu'une aide necessaire à leur infirmité, pour ouvrir leur coeurs et surtout pour qu'ils restent ouverts parmis les difficultés du monde. C'est une aide surnaturelle, supplémentaire, necessaire mais postérieure à la mission de l'Eglise qui est de faire connaitre cette aide.

L'Eglise a le moyen d'ouvrir les coeurs à la grâce de Dieu par les sacrements, mais sa mission est de faire connaitre ces moyens aux ignorants, comme Jésus proclamait La Vérité aux Juifs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 14:10

En fait, ce que je voulais dire allait bien plus loin. Ni plus, ni moins, je pense qu'il est possible à un être humain de parvenir à la pureté du coeur, c'est-à-dire à une union avec Dieu telle qu'on pu la connaître les plus grands saints de l'Eglise, sans être membre de l'Eglise, sans en recevoir les sacrements, en ignorant tout du Christ.

Que l'économie sacramentelle n'existe que pour montrer visiblement, charnellement dirais-je, l'existence d'une économie de la grâce universelle. Cette visibilité, avec l'écrin du rituel, facilitant grandement, c'est évident, la participation à cette économie.

Et, en quelque sorte, ce que le prêtre est à l'Eglise, l'Eglise l'est au monde. L'Eglise, en tant que Corps du Christ, en tant que Peuple choisi par le Père et envoyé par le Christ, est le Bon Pasteur de l'humanité. En quelque sorte, si l'Eglise est le troupeau du Christ, l'humanité entière est le troupeau de l'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Tchekfou



Masculin Messages : 493
Inscription : 15/05/2006

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 14:45

olivierJC a écrit:
je pense qu'il est possible à un être humain de parvenir à la pureté du coeur, c'est-à-dire à une union avec Dieu telle qu'on pu la connaître les plus grands saints de l'Eglise, sans être membre de l'Eglise, sans en recevoir les sacrements, en ignorant tout du Christ.
S'il est possible d'être en union d'amour avec Dieu sans l'Eglise, c'est que nous sommes une excelente brebis qui ne connais pas son berger. Mais :
Premièrement, les sacrements et la liturgie de l'Eglise sont des soutiens necessaires pour acceder à Dieu, étant donné la faiblesse de notre âme.
Deuxièmement, il s'en suit qu'un être humain ne peut par ses propres forces acceder à l'amour de Dieu. Par ses propres forces veut dire sans l'aide matérielle mais précieuse des sacrements. Ce qui veut dire qu'un homme tel que celui que l'on s'imagine est presque sur-humain et il ne s'en rencontre que très peu (peut-être Bouddha).

Je comprend que Dieu fait don à l'humanité entière de ses grâces et de l'Esprit Saint. Mais il est necessaire qu'il y ai une institutionnalisation des sacrements et de la morale afin de disposer les hommes à recevoir ce don qui les dépasse largements.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.itinerarium.fr http://www.universite-thomiste.com/
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 17:19

Cher Tchekfou,

Citation :
Deuxièmement, il s'en suit qu'un être humain ne peut par ses propres forces acceder à l'amour de Dieu.

C'est vrai, la grâce venant de Dieu est indispensable. Il s'agit d'une vie SURNATURELLE d'AMITIE, et il faut bien que dieu élève notre âme à lui.

Cher Olivier, vous dites:

Citation :
"Sans connaître le christ"

Cela rend les choses très rares et très dures et plus que rares, exceptionnelles. Dieu devient une énergie sans support sensible, et comment oser l'aimer d'amitié, lui parler etc.? L'histoire de l'humanité montre que, confrontés aux malheurs de la vie, les hommes ont plutôt regardé Dieu comme un esprit hostile et dangereux, à calmer par des sacrifices...

Citation :
Sans l'Eglise

A partir du moment où l'homme possède le texte des Evangiles pour connaître Dieu et la grâce surnatureelle venant de Dieu, la vie surnaturelle doit être possible. Mais on n'aura uniquement, dans ce cas, des chrétiens isolés et rares. La vie chrétienne ne sera pas mise à portée de tous car les hommes préfèrent ce qui se voit.

Cher Tchekfou

Citation :
Par ses propres forces veut dire sans l'aide matérielle mais précieuse des sacrements. Ce qui veut dire qu'un homme tel que celui que l'on s'imagine est presque sur-humain et il ne s'en rencontre que très peu (peut-être Bouddha).

Les sacrements sont des aides supplémentaires pour cette adptation à tous les hommes. A la différence de la grâce et de la connaissance de Dieu, les sacrement disparaîtront au Ciel.

Donc l'Eglise, quoiqu'en disent certains prêtres, doit pouvoir exister privées des sacrement. Les Eglises du silence l'ont prouvé.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Olivier JC



Messages : 2123
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Ven 09 Juin 2006, 22:51

De fait, cher Arnaud, pour ce qui est de la perfection de la charité, cela reste pour une large part théorique. Mais à moindre échelle...
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Sam 10 Juin 2006, 07:55

Olivier JC a écrit:
De fait, cher Arnaud, pour ce qui est de la perfection de la charité, cela reste pour une large part théorique. Mais à moindre échelle...

La vie sacramentelle, voulue par Jésus, est en fait adaptée à notre état provisoire sur la terre. Elle est une aide importante et non indispensable. Ce qui est indispensable à 100% à la charité, c'est la vie de prière. Mais il faut remarquer que la prière est nourrie par cette vie sacramentelle.

Les Protestants, en ayant suprimé beaucoup de sacramentaux (cierges et dévotions), ont perdu beaucoup de gens simples parmi leurs fidèles. Ils ont créé une religion d'élite, adaptée à des gens intellectuels.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Dim 11 Juin 2006, 09:43

A quoi sert l'Eglise ?

Cette question est bien traitée par le CEC

Citation :
"Hors de l'Eglise point de salut"

846 Comment faut-il entendre cette affirmation souvent répétée par les Pères de l'Eglise? Formulée de façon positive, elle signifie que tout salut vient du Christ-Tête par l'Eglise qui est son Corps:

Appuyé sur la Sainte Ecriture et sur la Tradition, le Concile enseigne que cette Eglise en marche sur la terre est nécessaire au salut. Seul, en effet, le Christ est médiateur et voie de salut: or, il nous devient présent en son Corps qui est l'Eglise; et en nous enseignant expressément la nécessité de la foi et du Baptême, c'est la nécessité de l'Eglise elle-même, dans laquelle les hommes entrent par la porte du Baptême, qu'il nous a confirmée en même temps. C'est pourquoi ceux qui refuseraient soit d'entrer dans l'Eglise catholique, soit d'y persévérer, alors qu'ils la sauraient fondée de Dieu par Jésus-Christ comme nécessaire, ceux-là ne pourraient être sauvés ( LG 14 ).

847 Cette affirmation ne vise pas ceux qui, sans leur faute, ignorent le Christ et son Eglise:

En effet, ceux qui, sans faute de leur part, ignorent l'Evangile du Christ et son Eglise, mais cherchent pourtant Dieu d'un coeur sincère et s'efforcent, sous l'influence de sa grâce, d'agir de façon à accomplir sa volonté telle que leur conscience la leur révèle et la leur dicte, ceux-là peuvent arriver au salut éternel ( LG 16 cf. DS 3866-3872 ).

848 "Bien que Dieu puisse par des voies connues de lui seul amener à la foi 'sans laquelle il est impossible de plaire à Dieu' ( He 11,6 ) des hommes qui, sans faute de leur part, ignorent l'Evangile, l'Eglise a le devoir en même temps que le droit sacré d'évangéliser" ( AGD 7 ) tous les hommes.
Revenir en haut Aller en bas
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Dim 11 Juin 2006, 10:22

Citation :
Pour être plus clair, supposons que le don pentecostal est universel, et que dès lors, la grâce de Dieu est offerte à tout homme pour lui permettre, s'il le veut, d'agir droitement et avec amour, peu important sa confession religieuse.
Supposons même, pourquoi pas, que l'on peut renaître d'en-haut sans nécessairement passer par la baptême sacramentel.

Dans un tel cadre, effectivement, on va dire : "Mais alors, l'Eglise ne sert à rien".

L'oeuvre de l'Esprit


Le Don Pentecostal est universel certes, dans l'économie du salut le St Esprit a à exercer son rôle "convaincre le monde de péché de justice et de jugement".

De cette conviction profonde et entière découle alors le besoin de se tourner vers Dieu, vers la grâce du Christ.

Le fait que chaque homme ou femme de n'importe quelle confession religieuse provient de son image morale, elle est de nature "créationnelle", c'est dans la création que l'homme est fait "image de Dieu" et de cette image qui a donné lieu à quelque débats (ressemblance physique ? Ressemblance morale ?) on en a déduit que l'homme était à la ressemblance morale de Dieu, normé.

L'annonce de la Grace


L'Eglise a à des humains qui ont le sens du bien et du mal, (attribut créationnel) , à annoncer la rédemption, la vie nouvelle et à faire entrer dès maintenant dans le royaume de la Grâce.

Le fait que l'homme ait le sens du bien et du mal "ne suffit pas", les actes ne suivent pas toujours, et dans ce cadre l'Eglise fournit les moyens de la réconciliation. Les moyens de la grâce ou les sacrements.

Les sacrements


Le sens de l'Eucharistie tel qu'expliqué par l'Apotre Paul (1 Cor 11:17) est particulier ...
dans le verset 26 il dit "chaque fois que vous mangez de ce pain et buvez de cette coupe vous annoncez la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne".

Je ne connais pas la forme cérémonielle précise utilisée par l'église de Corinthe mais du passage il est possible de dire que l'Eucharistie ou Sainte Cène, est ou devrait être une annonce de l'Evangile, au sens le plus basique :
- l'annonce de la mort et de la résurrection du Christ
- l'annonce de son retour, dans une introduction au monde d'après.

Beucoup de chrétiens ont vu dans le passage de 1 Cor 11:26 un passage à portée eschatologique, qui préfigure la profession de foi du Credo de Nicée.

Citation :
... Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.Il ressuscita le troisième jour,conformément aux Ecritures, et il monta au ciel; il est assis à la droite du Père.Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts et son règne n'aura pas de fin.

Le rôle final du St Esprit


Jour après l'Eglise annonce la mort du Christ jusqu'à ce qu'Il vienne, c'est sa mission.

Et le St Esprit soutient les croyants, dans l'actualité des ministères, dans cette aide indispensable pour atteindre "la persévérance finale".
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Dim 11 Juin 2006, 11:08

Cher Christianc,

Si le don spécifique de la Rédemption est le don de la CHARITE (qui est une amitié réciproque avec Dieu, concrètement vécue dans la prière), alors elle présupose la foi car on n'aime que celui qu'on connaît et en qui on a confiance.

Alors dans ce cas, le don de l'Esprit Saint n'est pas encore universel. Il n'est là, au sens où l'entend Jésus, QUE LA OU EST LA CHARITE.

Et pour moi, c'est très rare, exceptionnel, chez ceux qui ne connaissent pas Dieu par Jésus Christ... Très peu de gens osent...

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
christianc



Masculin Messages : 480
Inscription : 24/04/2006

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Dim 11 Juin 2006, 14:03

Citation :
Alors dans ce cas, le don de l'Esprit Saint n'est pas encore universel. Il n'est là, au sens où l'entend Jésus, QUE LA OU EST LA CHARITE.

Et pour moi, c'est très rare, exceptionnel, chez ceux qui ne connaissent pas Dieu par Jésus Christ... Très peu de gens osent...

C'est justement cette audace qu'il me semble interessant d'explorer.

Le don du St Esprit sur le monde est "double"
- dans un premier sens il prépare le monde à recevoir le Christ
- dans un deuxième sens il entretient le croyant dans une communion avec Dieu.
Mais ceux qui vivent dans le "premier stade" peuvent vivre des préfigurations du second stade.....

L'intention profonde de Dieu étant celle de "la restauration de toute chose", il n'y a pas en fait une manifestation du St Esprit avec un seul évè nement qui le manifeste mais une manifestation du St Esprit avec deux évènements qui le manifestent (la repentance et la persévérance des saints).
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80872
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Dim 11 Juin 2006, 15:15

C'est vrai. Je partage votre avis:

La première manifestation dispose à la vie (repentir, soif, baptême de Jean).

La seconde donne la vie, dans une union affective (charité).

Et il y en aura une troisième qui donnera, ENFIN, l'union effective, celle des amants, où l'âme et Dieu seront uns, puisque nous le verrons face à face.

Nous sommes dans la deuxième Venue du saint Esprit.

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
Jean-Yves Tarrade



Masculin Messages : 3598
Inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: A quoi sert l'Eglise ?   Jeu 15 Juin 2006, 08:06

Voici ce que lisent ce matin les abonnés à "une minute avec Marie" :

Citation :
En 1865, le Japon rouvrit ses portes aux étrangers après plus de 2 siècles de fermeture totale. Le Père Petitjean des Missions étrangères de Paris débarqua à Nagasaki et érigea dans cette ville une petite église.

Un jour, raconte-t-il, un groupe de 12 à 15 personnes composé d’hommes, de femmes et d’enfants, se trouvait devant la porte de notre église. Je m’empressai de l’ouvrir. Une femme s’approcha de moi et me dit en mettant la main sur la poitrine : « Notre cœur et le cœur de nous tous ici présents, est-il le même que le vôtre ? » « Certainement, lui répondis-je, mais d’où êtes vous donc ? » - « Nous sommes presque tous d’Urakami. Presque tout le monde à Urakami a le même cœur que nous ». Et immédiatement cette femme demanda : « Où est l’image de Sainte Marie ? ».

A ce nom béni, continua le Père Petitjean, je n’eus plus aucun doute. Je me rendis compte que j’étais certainement en présence d’anciens chrétiens du Japon. Ils étaient quinze mille et avaient conservé leur foi même sans prêtre, pendant deux siècles et demi. Je conduisis alors le petit groupe à l’autel de la Sainte Vierge. Et pleins de joie et d’émotion, tous se mirent à prier.

http://www.mariedenazareth.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
A quoi sert l'Eglise ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre "A quoi sert l'Eglise
» La vitamine C : à quoi sert-elle, et où la trouve-t-on ?
» a quoi sert l'histoire?
» A quoi sert le Pape ? (complet)
» A quoi sert une pelle dans un pays en voie de développement ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Archives :: Archives : Théologie dogmatique, morale et divers-
Sauter vers: