DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Mère Térésa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Mère Térésa   Jeu 22 Nov 2012, 18:02

Une compilation des citations de mère Térésa (ce qui est en caractère gras est un clin d'oeil aux contes d'Arnaud) :


« Si nous sommes pleins du péché, Dieu ne peut nous remplir, car Dieu lui-même ne peut remplir ce qui est plein. Voilà pourquoi nous avons besoin du pardon : nous nous vidons, et Dieu nous remplit de lui-même. »

« Le manque d’amour est la plus grande pauvreté. »

« Nous réalisons que ce que nous accomplissons n'est qu'une goutte dans l'océan. Mais si cette goutte n’existait pas dans l'océan, elle manquerait. »
« Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. »

« Nous ne saurons jamais tout le bien qu'un simple sourire peut être capable de faire. »

« La perte d'une certaine pudeur comme la perte de la pureté sont les causes profondes de la décadence du monde. »

« C'est en revêtant le Christ que l'on peut le plus apporter de charité aux autres. »

« La plus grande souffrance est de se sentir seul, sans amour, abandonné de tous. »

« Ce qui compte ce n'est pas ce que l'on donne, mais l'amour avec lequel on donne. »

« Si tu juges les gens tu n’as pas le temps de les aimer. »


« Pour ce qui est de l'argent, il viendra bien : si nous cherchons d'abord le royaume de Dieu, le reste sera donné par surcroît. »

« On ne peut pas faire de grandes choses - rien que des petites avec un immense amour. »

« La vie est la vie : Défends-la. »

« Dieu est l'ami du silence. Les arbres, les fleurs et l'herbe poussent en silence. Regarde les étoiles, la lune et le soleil, comment ils se meuvent silencieusement. »

« Ne vous imaginez pas que l'Amour, pour être vrai, doit être extraordinaire. »

« Bien des gens acceptent de faire de grandes choses. Peu se contentent de faire de petites choses au quotidien. »

« Ce qui est important, c'est l'intensité d'amour que vous mettez dans le plus petit geste. »

« Chaque personne est pour moi le Christ, et comme Jésus est unique, cette personne est alors pour moi unique au monde. »

« Conquérons le monde avec notre amour. Entrelaçons nos vies, tissons-les des liens du sacrifice et de l'amour, il nous sera possible de conquérir le monde. »

« Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer. »

« Hier n'est plus, demain n'est pas encore. Nous n'avons qu'aujourd'hui. Commençons. »

« Il y a des maladies qui ne se guérissent pas avec de l'argent, mais avec de l'amour. »

« Insistons sur le développement de l'amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert. »

«L a foi en actes est l'amour, et l'amour en actes est service. »

« Le diable est le père des mensonges. Il n'apparaîtra pas comme un lion mais comme un ange de lumière. »

« Le silence du cœur t'est nécessaire afin d'entendre Dieu partout - dans la porte qui se ferme, la personne qui te réclame, les oiseaux qui chantent, et les plantes, et les animaux. »

« N’ayez pas peur d'aimer jusqu'à la souffrance. »

« Ne laissez rien vous troubler au point de vous faire oublier la joie du Christ ressuscité. »

« Notre devoir consiste à mettre pauvres et riches en présence les uns les autres, à être leur point de rencontre en quelque sorte. »

« Notre mission est une mission d'amour et de bonté »

« Jésus veut rassasier sa propre faim de notre amour en se cachant derrière les traits de l'affamé, du lépreux, du mourant abandonné. C'est pourquoi nous ne sommes pas des assistantes sociales mais des contemplatives au cœur même du monde. Nos vies sont consacrées à l'eucharistie par le contact avec le Christ, caché sous les espèces du pain et du corps souffrant des pauvres »

« Toute vie est vie de Dieu en nous. Même l'enfant non encore né à la vie de Dieu en lui. Nous n'avons pas le droit de détruire cette vie, quel que soit le moyen employé et pour quelque raison que ce soit » (au sujet de l’avortement)

« De nos jours, nous tuons des millions d'enfants à naître, et nous ne disons rien. Prions tous pour avoir le courage de défendre l'enfant à naître et pour donner à l'enfant la possibilité d'aimer et d'être aimé. » (encore sur l’avortement)

« Si les gens de nos pays voyaient ces spectacles, ils cesseraient de se plaindre de leurs petits ennuis… » (en parlant de l’extrême pauvreté en inde).

« Soudain, j'entendis avec certitude la voix de Dieu. Le message était clair : je devais sortir du couvent et aider les pauvres en vivant avec eux. C'était un ordre, un devoir, une certitude. Je savais ce que je devais faire mais je ne savais comment »

« Si vous devez retenir quelque chose de la lettre de Mère, retenez ceci : “J'ai Soif” est bien plus profond que Jésus vous disant “Je vous aime”. Tant que vous ne savez pas au plus profond de vous que Jésus a soif de vous, vous ne pouvez pas savoir qui il veut être pour vous. Ou qui il veut que vous soyez pour lui »

« Comment puis-je regarder les pauvres en face, comment puis-je leur dire “je vous aime et je vous comprends” si je ne vis pas comme eux ? » (en justifiant son refus de l’aide économique du Vatican)

« La prière est la respiration de l'âme. Sans la force que nous recevons de la prière, notre vie serait impossible. »

« L'amour naît et vit dans le foyer. L'absence de cet amour dans les familles crée la souffrance et le malheur du monde aujourd'hui. Nous avons tous l'air pressé. Nous courons comme des fous après les progrès matériels ou les richesses. Nous n'avons plus le temps de bien vivre les uns avec les autres : les enfants n’ont plus de temps pour les parents, ni les parents pour les enfants, ni pour eux-mêmes. Si bien que c'est de la famille elle-même que provient la rupture de la paix du monde »

« C’est un capital d’Amour qu’il faut réunir. Un sourire, une visite à une personne âgée. Les vrais coopérateurs du Christ sont les porteurs de sa charité. L'argent vient si on recherche le royaume de Dieu. Alors tout le reste est donné. » (elle dit cela en justifiant son refus des associations qui ne la soutiennent QUE financièrement)

Quand elle explique son expérience du 10 septembre 1946, elle affirme avoir expérimenté la « soif de Dieu » comme étant les « profondeurs du désir divin infini d'aimer et d'être aimé ». Elle conçoit alors sa vocation comme répondre à cette soif de Dieu, aimant les pauvres dans lesquels elle voit Dieu : « Pour moi, ils sont tous le Christ - Le Christ dans un déguisement désolant »

« Ne traitons-nous pas quelquefois les pauvres comme des poubelles où nous jetons tout ce que nous ne mangeons pas ou dont nous n'avons plus besoin? »

« La situation physique de mes pauvres abandonnés dans les rues, indésirables, mal aimés, délaissés - est l'image fidèle de ma propre vie spirituelle et de mon amour pour Jésus »

« Nous ne sommes ni des médecins, ni des assistantes sociales. Il y a beaucoup d’organismes qui s’occupent des malades. Nous ne sommes pas l’un d’entre eux. Nous devons nous donner nous-même et, à travers notre vie, donner l’amour de Dieu »
Revenir en haut Aller en bas
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mar 27 Nov 2012, 14:48

Merci pour toutes ces citations de Mère Térésa: je vais les méditer,les partager: elles valent bien plus que de l'or!
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mar 27 Nov 2012, 15:09

Elle a été l'éponge de la douleur de ces malheureux. Elle a tout pris sur elle.

Paix a cette Sainte Femme, que Dieu lui réserve une grande place parmi les siens. Donné et souffrir du manque, cela dépasse tout. Cela nous renvoie a nos propre crainte, la force de la dévotion et le don aux autres qui nous effacent.

La perdition de sois au profit des malchanceux. Quoi de plus honorable ? Jusqu’à jongler avec la Foi, dans une Nuit de L'Esprit épouvantable.

Veillons, souvenons nous des jours de Grâces. Car les épreuves sont là, aimer n'a vraiment de facile, surtout quand il s'agit de Dieu tellement c'est intense et insaisissable.

Revenir en haut Aller en bas
Douceur



Féminin Messages : 214
Inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mar 27 Nov 2012, 18:04

Merci infiniment!

Bienheureuse Mère Teresa... « La prière est la respiration de l'âme. Sans la force que nous recevons de la prière, notre vie serait impossible. »

Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mar 27 Nov 2012, 21:52

Mère Térésa est un trésor d'amour et d'humilité, même dans la nuit de son esprit.

J'ai commandé 2 livres de mère Térésa, j'ai hate de les recevoir et de les lire :

"Quand l'amour est là, Dieu est là : Pour cheminer vers une union plus intime avec Dieu et un plus grand amour des autres"

et :
""Viens, sois Ma lumière : Les écrits intimes de mère Térésa."
Revenir en haut Aller en bas
Douceur



Féminin Messages : 214
Inscription : 29/10/2012

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mar 27 Nov 2012, 23:10

Riche idée que de la lire, cher casanova. D'elle j'ai "La Joie du don", un minuscule livre au Seuil ("Livre de Vie"), et "Fraternité Universelle" aux éditions Nouvelle Cité. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Géraud



Masculin Messages : 1730
Inscription : 27/07/2009

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mer 28 Nov 2012, 00:02

Pour moi,la meilleure prédication est d'aimer tous ceux que Dieu met sur notre chemin,et c'est souvent la seule possible dans notre monde.

Je souhaiterais ardemment qu'il y ait plus d'amour dans l’Église,plus d'amour entre les chrétiens.Il ne faut pas oublier que l’Église n'est finalement qu'un tissu de relations humaines!
Qu'en faisons nous?
Est-ce que nous sommes vraiment attentif à nos frères,est-ce que nous leur consacrons du temps,sommes-nous des tisseurs de liens d'amour dans ce monde qui en a tant besoin?
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Jeu 06 Déc 2012, 13:45

Commentaire du jour :

Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
A Simple Path, p. 7


« Écoute ce que je vous dis là »

Tous nous devons consacrer du temps au silence et à la contemplation, surtout si nous vivons dans de grandes villes comme Londres et New York, où tout n'est qu'agitation. Voilà pourquoi j'ai décidé d'ouvrir notre première maison de sœurs contemplatives, dont la vocation est de prier pendant la plus grande partie de la journée, à New York plutôt que sur l'Himalaya, car je sentais que ce sont les grandes villes qui avaient le plus besoin de silence et de contemplation.

Je commence toujours ma prière par le silence, car c'est dans le silence du cœur que Dieu parle. Dieu est l'ami du silence : nous devons écouter Dieu, parce que ce ne sont pas nos paroles qui comptent, mais ce que lui nous dit et ce qu'il dit à travers nous. La prière nourrit l'âme : ce que le sang est au corps, la prière l'est à l'âme. Elle nous rapproche de Dieu ; elle nous donne un cœur purifié et net. Un cœur pur peut voir Dieu (Mt 5,8 ), lui parler et voir son amour en la personne de chacun de nos frères humains. Si votre cœur est pur, vous êtes transparent devant Dieu, vous ne lui dissimulez rien, et alors il peut enlever de votre cœur ce qu'il veut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mer 06 Mar 2013, 10:13

Mon Dieu , c'est par un choix
et pour l'amour de toi
que je veux rester ici
et faire ce que ta volonté exige de moi .
Non ! je ne retournerai pas en arruère .
Ma communauté, ce sont les pauvres .
Leur sécurité est ma sécurité ;
leur santé , ma santé ;
ma maison est la maison des pauvres .
Non pas des pauvres tout court ,
mais des plus pauvres parmi les pauvres :
de ceux que les gens évitent soigneusement
par peur de contagion
ou par crainte de se salir
car ils sont couverts de microbes et d'insectes ;
de ceux qui ne vont pas prier
car ils n'ont rien à se mettre
pour ne pas sortir tout nus ;
de ceux qui ne mangent plus
parce qu'ils n'ont même plus la force de manger ;
de ceux qui tombent sur la route
sachant qu'ils sont sur le point de mourir ,
sans que ceux qui sont vivants et bien portants
leur prêtent attention en passant à côté d'eux ;
de ceux qui ne peuvent plus pleurer
car ils n'ont plus de larmes .
Mère Térésa
Revenir en haut Aller en bas
albatros



Féminin Messages : 294
Inscription : 13/11/2007

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mer 06 Mar 2013, 14:45

Et voici ce que certains écrivent sur elle aujourd'hui :

Oubliez, Mère Teresa, l’icône qui a dédié son existence aux miséreux. Oubliez son Prix Nobel de la paix en 1979. Et oubliez l’idée que celle qui a été béatifiée en 2003 est l’incarnation de l’altruisme et de la générosité. Non: Mère Teresa est une femme qui laissait crever les démunis dans les pires souffrances et elle a accepté des millions des pires tyrans sans en faire profiter les pauvres de Calcutta… Tel est le portrait de la future sainte que dressent trois chercheurs québécois dans une étude à l’odeur de scandale intitulée «Les côtés ténébreux de Mère Teresa », à paraître dans la revue Studies in Religion .


Des «mouroirs»

Le titre du communiqué de l’Université de Montréal annonce la couleur: «Mère Teresa: tout sauf une sainte…» L’étude affirme surtout que la Fondation créée par Mère Teresa a «amassé des centaines de millions de dollars» et reçu des fonds de dictateurs comme «Bébé Doc» Jean-Claude Duvalier. «On peut se demander où sont passés les millions destinés aux plus pauvres parmi les pauvres?» écrit Serge Larivée, professeur au département de psychoéducation. Qui stipule qu’une grande partie du magot était versée au Vatican plutôt que destiné aux miséreux. Mais la pire charge est au chapitre «Les malades doivent souffrir comme le Christ sur la croix». Selon l’étude, lors de son décès, en 1997, Mère Teresa avait ouvert 517 missions accueillant pauvres et malades dans plus de 100 pays. Or «ces missions ont été qualifiées de mouroirs par des médecins». Mouroirs dans lesquels un tiers des personnes «agonise sans recevoir les soins appropriés». Soulignant «l’absence d’antidouleurs», l’auteur explique que Mère Teresa limitait toute substance apaisante car «souffrir rapprochait de Dieu».

«Cathophobie» et «calomnie»

Face à ces accusations, beaucoup ont hurlé à la «cathophobie» la plus ignoble. Dans La Presse, au Canada, le journaliste Carl Langelier qui a vécu plusieurs mois à Calcutta aux côtés de Mère Teresa fustige une «chasse aux sorcières maladive» et affirme que «personne ne rationnait les médicaments». Même indignation du prêtre valaisan Michel Salamolard, qui a lui aussi été à Calcutta et a dirigé un ouvrage d’hommage à Mère Teresa. «Refuser des antidouleurs? On est dans de la pure calomnie! On parle d’une femme qui, dans des conditions épouvantables, a passé et dédié sa vie à atténuer les souffrances!» Et les millions évaporés? «Combien? Où? La charge de la preuve devrait revenir à ceux qui accusent or, là, rien ne me semble étayé», répond-il. Et l’argent des tyrans? «Si c’est vrai ça aurait pu être une manière défendable de rendre aux pauvres ce qui leur avait été volé.» Surtout, comme d’autres au Canada, c’est la méthode utilisée par les chercheurs québécois qui sidère Michel Salamolard. Ils n’ont pas mené d’enquête et ne révèlent ni faits nouveaux ni accusations inédites. Leur travail est basé sur ce qui a déjà été publié. «Il est sain de porter un regard critique, mais il faut alors se donner les moyens de l’enquête», note le prêtre. «Si vous ne conservez que les pires allégations sur une personnalité puis les compilez vous obtiendrez un best-seller. Mais que vaudra-t-il?»


http://www.lematin.ch/monde/mere-teresa-sainte/story/19474634

Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mer 06 Mar 2013, 14:57

Ceux qui calomnient cette grande sainte n'ont jamais vécu avec elle, ni ne l'ont rencontrée pour savoir le fond des choses.

Ce sont de petites personnes qui veulent la notoriété, la gloire du monde, au lieu de chercher la gloire de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mer 06 Mar 2013, 16:05

Simon1976 a écrit:
Ceux qui calomnient cette grande sainte n'ont jamais vécu avec elle, ni ne l'ont rencontrée pour savoir le fond des choses.

Ce sont de petites personnes qui veulent la notoriété, la gloire du monde, au lieu de chercher la gloire de Dieu.
Bonjour à tous , Mère Térésa a été un vrai témoin du Christ et aussi par son ministère parmis les plus pauvres .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mère Térésa   Mar 12 Mar 2013, 17:14

" Que ta joie soit notre force " .
Seigneur crucifié et ressuscité , apprends-nous à affronter des luttes de la vie quotidienne et ainsi à vivre dans une plus grande plénitude .
Tu as humblement et patiemment accueilli les échecs de la vie humaine comme les souffrances de la crucifixion .
Alors , les peines et les luttes que nous apporte chaque journée , aide-nous à les vivre comme des occasions de grandir et de mieux te ressembler .
Rends-nous capables de les affronter patiemment et bravement , pleins de confiance en ton soutien .
Que rien , désormais , ne nous fasse souffrir et pleurer au point d'en oublier la joie de la résurrection .

Tu es le soleil de l'amour du Père , tu es l'espérance du bonheur éternel , tu es le feu de l'amour embrasé .
Que ta joie , ô Jésus , soit force en nous , et qu'elle soit entre nous lien de paix , d'unité et d'amour .
Mère Térésa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mère Térésa   Sam 08 Mar 2014, 17:45

On nous envoie proclamer la Bonne Nouvelle que Dieu nous aime . Comment ? Avant tout par la mansuétude . C'est pourquoi il nous faut avoir la pureté , l'humilité , délicatesse ....

C'est nous qui , par nos exclusions et nos refus , poussons nos frères et soeurs à se réfugier dans l'alcool et les drogues . Ils boivent parfois pour oublier ce qui manque dans leurs vies .
Revenir en haut Aller en bas
Zarus



Masculin Messages : 220
Inscription : 19/10/2013

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Sam 08 Mar 2014, 21:45

Simon1976 a écrit:
Ceux qui calomnient cette grande sainte n'ont jamais vécu avec elle, ni ne l'ont rencontrée pour savoir le fond des choses.

Ce sont de petites personnes qui veulent la notoriété, la gloire du monde, au lieu de chercher la gloire de Dieu.


Simon, essayer de voir quels sont les faits pour voir qui à raison sur le sujet "Qui était Mére Thérésa ?" ne serait pas mieux que des procès d'intentions ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance
Administrateur


Féminin Messages : 16695
Inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Dim 09 Mar 2014, 01:32

Zarus a écrit:



Simon, essayer de voir quels sont les faits pour voir qui à raison sur le sujet "Qui était Mére Thérésa ?" ne serait pas mieux que des procès d'intentions ?

Mère Teresa : une religieuse catholique qui consacra sa vie aux personnes démunies

Web web-libre.org



Religieuse vénérée, Mère Teresa, de son vrai nom : Agnès Gonxha Bojaxhiu est née en République de Macédoine le 26 août 1910. Elle est la dernière née d'une famille albanaise. En 1928, elle entre au couvent des "soeurs de Notre-Dame-de-Lorette" en Irlande en tant que postulante. C'est là, qu'elle y reçoit le nom de soeur Mary-Theresa. En 1929, elle quitte le couvent pour rejoindre l'Inde. Elle restera "novice" pendant deux ans, dans la ville de Darjeeling.


Elle enseigne la géographie de 1931 à 1937 dans une école du nom de Sainte-Marie des soeurs de Notre Dame de Lorette à Calcutta. Le 24 Mai 1937, elle prononce ses voeux définitifs en Inde puis devient directrice des études à l'école Sainte-Marie en 1944. Au cours d'une retraite qu'elle effectuait en train, de Calcutta à Darjeeling, elle reçut "l'appel". L'appel selon ses mots pour s'occuper des pauvres des bidonvilles. Elle reçoit la permission de quitter l'ordre des soeurs de Notre-Dame-de-Lorette. L'archevêque de Calcutta s'y opposa vivement. En avril 1948, cependant, le pape Pie XII lui accorda cette mission. En 1948, soeur Térésa devient citoyenne indienne. Elle quitte définitivement sa congrégation. Elle fonde en 1950, l'ordre des Missionnaires de la Charité et portera le nom de Mère Teresa. Cet ordre sera approuvé par la congrégation de l'ordre des religieux. Les missionnaires de la Charité ont pour vocation de venir en aide aux plus démunis. Dans les années 1950 et 1960, Mère Teresa crée des foyers à travers l'Inde. Elle se mêle aux lépreux et enfants abandonnés, accompagne les mourants. Mère Teresa reçoit le prix Nobel de la paix en 1979.

Ce prix lui fut décerné pour son action en faveur des pauvres. Elle accepta ce prix au seul nom de ceux-ci. Outre ses nombreux dispensaires, Mère Teresa fonde à New-York, sa première maison qui accueille les malades du Sida. Hospitalisée à deux reprises en 1988 et en 1989, on lui pose un stimulateur en rapport à ses troubles cardiaques. Mère Teresa cesse d'être supérieure générale des Missionnaires de la Charité en 1990. Toutefois, elle continue de se consacrer aux pauvres des bidonvilles. En parallèle, elle s'implique dans la vie politique du monde.

Une implication qui attise la polémique. Ainsi Christopher Hitchens, auteur d'une de ses bibliographies, critique ses liens avec différents dirigeants politiques. Des dirigeants comme Jean-Claude Duvalier, dictateur haïtien duquel elle reçoit la légion d'honneur haïtienne en 1981. Également en 1990, lorsqu'elle dépose une couronne de fleurs devant la tombe de l'ancien dirigeant stalinien Euttodja. Malgré ces divergences d'opinion, Mère Teresa fait l'unanimité au sein du monde entier. En 1991, elle demande à Georges Bush et Saddam Hussein, d'interrompre la guerre du Golfe afin d'épargner les innocentes victimes. En avril 1996, elle se fait hospitalisée pour une fracture de la clavicule et plus tard, pour une crise de malaria. Quelque soit son mal, elle redouble de volonté auprès des pauvres, ce qui fortifie sans nul doute sa volonté. Le 5 septembre 1997, Mère Teresa s'éteint à l'âge de 87 ans en Inde. Son corps est enterré à la Maison Mère des Missionnaires de la Charité. Sa tombe est devenue un lieu de pèlerinage et de prière. Chacun peut s'y recueillir : riche, pauvre, de quelconque confession. Cependant, son oeuvre auprès des pauvres des bidonvilles se perpétue. On lui confère un miracle.

En 1998, une indienne qui était atteinte d'une tumeur à l'estomac, est reconnue miraculée par l'église catholique. Une guérison qui attisa une fois de plus une grande polémique sur la question de miracle ou simplement résultat de soins médicaux. Mère Teresa fut béatifiée en octobre 2003 par le Pape Jean Paul II. Sainte Terese dont la fête est établie au 5 septembre du calendrier. Aujourd'hui, il existe 610 communautés réparties dans 123 pays des Missionnaires de la Charité. Mère Teresa a contribué à de nombreuses causes dans le monde et son nom restera encore pour longtemps gravé dans les mémoires.

_________________
Forum de prières de Docteur Angélique : http://agape.forumactif.com/
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28504
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mère Térésa   Dim 09 Mar 2014, 03:08

Qu'elle soit la cible d'attaques n'est pas surprenant, le yâbe n'aime pas les saints.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mère Térésa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1er Janvier: Sainte Marie Mère de Dieu, Prière pour la Paix
» Saint Anne et Saint Joachim Père et Mère de la très Sainte Vierge, commentaire du jour "La parabole du levain"
» Bienheureuse Mère Térésa de Calcutta
» Supplication à Marie ! Mère de Dieu, priez pour nous.
» remèdes de grand-mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Théologie catholique ╬-
Sauter vers: