DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE

Théologie Spirituelle Catholique
Pour déposer une intention de prière:Agapé
ATTENTION : Les publicités ci-dessous sont indépendantes de notre volonté !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Discussion sur l'IVG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Discussion sur l'IVG   Jeu 22 Nov 2012, 13:28

Bonjour à tous. Je vous fais partager une discussion à la suite d'une image que j'ai posté sur internet, cette image montre une parole de Mère Térésa qui dit : "De nos jours, nous tuons des millions d'enfants à naitre, et nous ne disons rien. Prions pour que nous ayons le courage de défendre l'enfant à naitre et pour donner la possibilité à l'enfant d'aimé et d'être aimé."
A coté de cette citation, je fais une comparaison (un peu provocatrice^^) entre le nbre de morts lors de la 2nde guerre mondiale et les IVG depuis 1980 :
930MILLIONS d'IVG, soit entre 30 et 40Millions par an sur 30ans.

Dites moi ce que vous pensez de mes réponses.
Voici la discussion que j'ai eu avec de jeunes ami(e)s internautes ("ami"= un jeune homme. "amie"= jeune femme) =>



Ami 1 : Si le pape disait qu'il fallait mettre la capote il y aurait moins d'IVG...

Moi : Mais tous ceux qui pratiquent l'IVG n'ont pas de problème avec les contraceptions, moralement parlant^^ Car s'ils pratiquent l'IVG sans remords, comment en aurait-ils pour une capote?

Amie 2 : Non mais attends tu es contre l'ivg c'est ça ?
Je suis pas d'accord les femmes se sont battues pour avoir ce droit, on a le droit de décider si oui ou non on est apte a élever un enfant, et il vaut mieux ça qu'élever un enfant dans de mauvaises conditions.

Moi : Dans ce cas, il faut le faire adopter à sa naissance par une famille d'accueil, si la femme ne se sent pas de l'élever dans de mauvaises conditions. L'enfant n'a pas à en pâtir (de sa propre vie). Ce n'est pas une négation des droits de la femme, mais une affirmation du droit à la vie. Si ta famille était, au moment de ta naissance, dans la misère et une famille déchirée, aurais-tu préféré être adopté et avoir une chance, ou ne carrément pas naitre?

Amie 2 : Mais n'importe quoi, l'adoption n'est pas chose facile, l'enfant est déraciné, déboussolé et il en voudra toujours a sa mère de l'avoir abandonné. Tu prônes le droit a la vie mais quand on est un fœtus pas encore formé on n'a pas conscience de ce qui nous entoure. Et puis ça se voit que tu ne sais pas ce que c'est que l'accouchement !Et puis je vais te prendre un exemple simple : une personne victime d'un viol a t elle envie de porter l'enfant de son agresseur pendant 9mois ?

Moi : 99,96% des IVG ne sont pas à la suite d'un viol, pour les 0,04% je suis d'accord avec toi, c'est un cas exceptionnel, si la femme ne supporte pas l'idée de porter l'enfant du violeur au point que cela engendre une maladie psychiatrique, ce n'est pas pareil! Après je vais te donner un moyen de réflexion très simple : il faut se mettre à la place de l'être concerné : le futur enfant à naitre : celui pour qui l'enjeu est la vie (aussi pourrie et méprisable soit-elle^^). Mais pour toi, l'enfant dans le ventre n'a pas le statut d'être-en-devenir. C'est un point de vu ; )
Ce n'est pas parce que cet être "n'a pas conscience de ce qui l'entoure" qu'il ne doit pas être défendu.

Amie 2 : chaque femme a le droit de décider si elle veut ou non un enfant ! C'est SON choix et sa LIBERTE. Alors ne compare pas le génocide et l'avortement, ça n'a rien à voir!!!

Moi : La comparaison est là pour alerter. Mais la différence n'est en fait pas si grande. Dans les 2 cas, on empêche des êtres de vivres. Pour la liberté de la femme sans toucher à la vie, il existe des contraceptifs ou l'adoption. On ne peut pas confronter la liberté à la notion de vie il me semble. La mort d'autrui ne peut pas être un choix libre, aussi insignifiant soit l'être-en-devenir en question. CAR si la femme choisit l'IVG, elle ne pense pas au futur bien-être de son enfant, mais au sien. La raison est donc purement une accomodation personnelle. Demandez-vous si vous auriez préféré vivre dans la misère ou ne pas vivre du tout.
Cependant, je comprend ton point de vue. Cela peut être choquant de voire quelque chose comme étant considéré come "un droit de la femme" être mis en question. Mais il ne s'agit pas d'un droit pour le coup, la vie d'autrui n'étant pas "le droit" d'un autre. En effet, le foetus n'est PAS sa mère, sinon ils auraient le même ADN, à l'instar d'une tumeur qui aurait le même ADN que le corps qu'il infecte.


Amie 3 : Et alors si elle se sent pas de l'élever ??? C'est son corps alors ne juge pas !

Moi : Non, ce n'est pas "son corps" quand on parle de l'embryon. Ce n'est pas le même ADN, donc pas la même personne si tu veux. Si elle ne se sent pas de l'élever, c'est simple : comme je l'ai dit, elle donne une chance à son futur enfant en le faisant adopter (naissance sous X etc). Enfin, je ne juge personne, je réaffirme simplement que tuer quelqu'un (même si ce "quelqu'un" n'est pas considéré comme tel) n'est pas normal. Le pb est que ceux qui défendent la vie aujourd'hui sont accusés de tout, d'où le nécessaire "courage" évoqué par Sainte Térésa pour affronter les critiques. Il ne faut pas juger les personnes (chacun à ses problèmes,ses faiblesses, personne ne peut juger!), mais condamner les actes déviants.

amie 3 : Arrête 1 peu ac t propos catho réac!La femme a son LIBRE ARBITRE, elle choisit ce qu'elle veut faire de SON corps et elle assume la conséquence de ses actes!Tes pro life c ton droit le+strict mais ne donne des leçons de morale car chaque cas est different.

Moi : Pas de lecon de morale de ma part, je ne juge personne, car chacun à ses raisons et ses conditionnements pour ses actes. L'ignorance du fait que l'être dans le ventre EST un être y joue beaucoup. Donc pas de "condamnation" des gens de ma part, je ne vaux pas mieux et sans doute qu'à leur place j'aurai pu faire pareil. Mais voilà, la réalité est là : il faut défendre l'être-sans-parole, envers et contre la nouvelle philosophie (de mort) d'aujourd'hui.

----------------(la discussion en est là.)
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Jeu 22 Nov 2012, 14:09

Donc si j'ai bien compté 3 personnes (sur 4 discuteurs) vous ont prié d'aller vous faire :crepe:

De vos amis qui bien entendu sont pire que les nazis qui ont provoqué 60 à 80 millions de morts en 5 ans, soit 16 millions/ans, alors que l'IVG en a provoqué 30 à 40 millions.

Comparaison sordide et c.nne. A leur place je vous aurait collé une baffe. Et encore une fois on voit bien ainsi ce que sont les sources de votre christianisme.
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Jeu 22 Nov 2012, 14:11

Comparaison sordide et c.nne? Elle est là pour alerter, choquer, et faire comprendre la gravité de l'IVG. Ne vous emballez pas.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Jeu 22 Nov 2012, 23:33

Bravo et continuez Casanova !

Le monde a besoin d'entendre la vérité, et en effet il faut être courageux pour oser ouvrir la bouche au milieu de cette tyrannie bobo bien-pensante qui tend à tout banaliser, même l'inacceptable !

Il vont vous insulter, essayer de vous ridiculiser même, qu'importe, ils montrent là leur misère et leur dureté de coeur.

Un conseil tout de même : priez à chaque fois si possible avant de témoigner de la vérité, afin que les coeurs de pierre deviennent de chair, et que vos paroles puissent porter du fruit et lever le voile du mensonge, par la grâce de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28482
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Jeu 22 Nov 2012, 23:51

Oui, il faut avoir du courage pour aller à contre-courant de la pensée dominante. salut
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 08:02

Julia et Simon : merci! Prions pour la conversion du plus grand nombre, et que la vérité (pourtant évidente me semblait-il concernant l'IVG) éclaire les coeurs! cheers
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Jésus Christ est mon pote



Messages : 2644
Inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 12:07

casanova a écrit:
Ami 1 : Si le pape disait qu'il fallait mettre la capote il y aurait moins d'IVG...

Moi : Mais tous ceux qui pratiquent l'IVG n'ont pas de problème avec les contraceptions, moralement parlant^^ Car s'ils pratiquent l'IVG sans remords, comment en aurait-ils pour une capote?

Quelle est cette sottise ?

La capote est un contraceptif et un contraceptif n'interrompt pas une vie.

On peut donc être pour la capote et contre l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
casanova



Masculin Messages : 404
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 12:30

Qui a dit une sottise selon vous? jsuis bien d'accord qu' On peut donc être pour la capote et contre l'avortement. si vous parlez de moi, vous avez sans doute mal compris ma réponse :

Je voulais dire que ceux qui s'abstiennent de mettre une capote pour des raisons morales ne PEUVENT PAS faire une IVG, cette dernière étant VRAIMENT plus immorale .

par contre, ceux qui pratiquent l'IVG massivement n'ont pas de pb Moraux avc la capote.
DONC : ce n'est pas l'interdiction du préservatif qui peut servir d'excuse pour expliquer le nbre éffrayants d'IVG. On est d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 14:17

jean-luc a écrit:
Moi, ce qui me choque, c'est l'avortement d'une part , mais c'est bien ce " non repentir ", de beaucoup de femmes .

Bah, moi, je me fait qu'une seule raison :

- " laisse les morts enterrer leurs morts " .

Vous avez raison comme ça les femmes portent entièrement la résponsabilité de l'incapacité de gens comme vous à avoir une sexualité maîtrisée. De quoi les femmes devraient-elles se repentir? D'avoir consenti souvent par force au rut du mâle en rut qu'est leur bonhomme???? Demandez à Julia c'est une spécialiste.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 14:24

casanova a écrit:
Qui a dit une sottise selon vous? jsuis bien d'accord qu' On peut donc être pour la capote et contre l'avortement. si vous parlez de moi, vous avez sans doute mal compris ma réponse :

Je voulais dire que ceux qui s'abstiennent de mettre une capote pour des raisons morales ne PEUVENT PAS faire une IVG, cette dernière étant VRAIMENT plus immorale .

Dans ce cas ceux là sont des criminels tout comme ceux qui interdisent l'usage des préservatifs... et la femme a raison d'en refuser les conséquences.

par contre, ceux qui pratiquent l'IVG massivement n'ont pas de pb Moraux avc la capote.

En effet raison de plus pour que les femmes en refusent les conséquences. En plus raisonnement à la c..

DONC : ce n'est pas l'interdiction du préservatif qui peut servir d'excuse pour expliquer le nbre éffrayants d'IVG. On est d'accord?

Ben non justement on ne peux pas être à la fois contre la contraception (qui ne se résume pas au préservatif) et contre l'avortement.

En bref on voit bien là aussi quelle est votre attitude perso face à la question... vous b...z sans contraception masculine et la fille se débrouille avec la suite... du moment que vous ne savez pas ça ne heurte pas votre sensibilité religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 14:58

je connais une jeune fille qui s'est trouvée enceinte récemment et comme ce n'était pas vraiment prévu, son envie au départ, c'était bien de faire partir bébé. stop!!! pas de jugements hâtifs.

elle a été reçue dans un centre de planning familial et loin d'être banalisé, toutes les explications utiles lui ont été données. au final, elle garde bien bébé..... Smile)

donc, non, l'acte n'est pas banalisé....
mais :
dans le cas de cette jeune fille, il y a un entourage familial qui a accepté aussi le bébé....
et aussi le jeune papa..... c'est loin d'être le cas dans toutes les familles. Dans la majorité des cas, la "fille mère" est déjà un bien lourd fardeau pour sa propre famille, alors imaginez un peu la suite dans le cas de figure où elle devrait devenir mère. vous allez réagir en catho convaincu, tout en oubliant que la majorité des familles ne le sont pas et n'iront pas demandé conseil au curé de la paroisse, ni aide non plus d'ailleurs. les cas dramatiques se passent souvent dans des familles où règnent la misère et la honte, et le repli sur soi. et à ceux qui diront que cela arrive aussi dans des milieux sociaux plus favorisés, je leur répondrais que même dans ces milieux là, il y a des femmes qui se sont senties des boulets toute leur vie pour leurs parents... et donc, elles trainent des blessures non résolues (pareil pour les mecs d'ailleurs).

j'ai remarqué également, en discutant avec d'autres jeunes du même âge que la jeune fille que je connais, que les filles sont bien conscientes que le risque "zéro" n'existe pas, mais pour ce qui est des mecs, alors là.... bravo l'éducation de ceux ci. sans exception, tous considèrent qu'il s'agit d'un coup joué dans le dos du garçon.... pas possible, c'est ELLE qui devait faire attention.... fabuleux n'est ce pas (sachant qu'elle a fait attention, et n'a rien à se reprocher, mais qu'aucun moyen de contraception n'est fiable à 100%)? bizarre non? et si au lieu de l'avortement on faisait passer un examen, sorte de permis de sortir son "organe" pour la "chose", et en cas d'échec, légalisons la castration. çà c'est sûr,.... comme çà, il y aura moins d'avortement.
Smile
je précise que je ne suis pas sérieuse dans mes propos, mais bon.... faudrait peut être bien conscientiser les garçons qu'un bébé çà vient d'eux aussi.....
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28482
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 15:02

casanova a écrit:
Spoiler:
 

Je constate que les pro-IVG ont toujours les mêmes arguments: "Mon corps, mes droits, gnagnagna"... I don't want that

Pas possible de discuter avec ces gens-là ! :no
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 15:05

mon corps, mes droits, .... est ce qu'il s'agit de vrais arguments ou bien derrière tout cela se cache un isolement total, que la personne ne peut mettre en avant, car elle ne va pas jeter à la figure de sa famille qu'elle n'aura aucun soutien de sa part et que cette meme famille va lui balancer au visage que c'est à elle seule d'assumer les conséquences de ses actes.
Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 17:46

C'est aussi tout le sens réel de la sexualité (= qui donne la vie) qu'il faudrait revoir.

Techniquement, la contraception est enseignée dans les écoles, mais on coupe - volontairement - toute la partie qui parle de la finalité naturelle des rapports intimes : avoir des enfants.

Cette transmission des choses, mensongère et extrèmement dangereuse mène à tout coup à ce sinistre résultat : la jeune fille ou la femme semble tomber des nues lorsqu'elle se rend compte qu'elle est enceinte après avoir eu des rapports "pourtant protégés" (sic) !!! Shocked

Et encore, on pourrait parler des nombreux "actes manqués" en matière de grossesse soi-disant "non-désirée" : la plupart du temps, il y avait bien un désir d'enfant, un désir de fonder un foyer, un désir d'aimer et d'être aimé(e)... désir hélas, détruit impitoyablement par l'avortement et la séparation quasi-automatique du couple ensuite... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 18:21

en ce qui me concerne, je retiens le posisitif, le bébé reste bien en place Smile
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Ven 23 Nov 2012, 23:08

Dans le cas précis... je défends l'application d'une loi qui est protectrice et pour les femmes et pour les enfants. A condition d'au moins prendre la peine de la lire et de ne pas en faire une réduction hitlérienne (qui tombe sous le coup de la loi) comme certains ici. Bien peu chrétiens en vérité.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 10:34

jean-luc a écrit:
vous défendez l'application d'une loi qui n'a malheureusement pas fait baissé le nombre d'avortements mais bien du contraire .

Combien de fois faudra-t-il répéter que cette affirmation est fausse.

Si l'on s'en tient aux statistiques d'avant la loi... un million et plus... alors que depuis on est à 220 000 en légère diminution depuis plusieurs années....

Moi aussi je sais faire dans la désinformation et le ridicule aussi bien que ceux qui affirment qu'avant la loi il y en avait moins de 10 000 et que depuis... .

Pressé je vais y revenir.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Arnaud Dumouch
Administrateur


Masculin Messages : 80793
Inscription : 19/05/2005

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 12:35

casanova a écrit:
Comparaison sordide et c.nne? Elle est là pour alerter, choquer, et faire comprendre la gravité de l'IVG. Ne vous emballez pas.

Pas si débile que cela dans les effets si l'on considère cet enseignement de Jean-Paul II qui, bientôt, à l'heure de sa mort, se manifesteront à tous :



Donum Vitae 5 : "L'âme spirituelle est créée à la conception de l'enfant".

_________________
Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
http://eschatologie.free.fr
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 16:50

On ne prive pas la chance a une âme de pouvoir changer le monde.
Personne ne peut le prédire.

Revenir en haut Aller en bas
julia



Messages : 3741
Inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 22:10

Oui, c'est pour cela que le massacre des bébés avortés dans nos pays est interprété comme l'un des signes de la fin des temps (avec le retour d'Israël en terre promise après 2000 ans de diaspora) : le génocide des bébés avortés rappelle le massacre des innocents, à bien plus grande échelle, fomenté par l'adversaire via Hérode pour empêcher la venue du Christ sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 22:19

chaque vie a droit a sa chance, c'est le libre arbitre du Seigneur. Même un bébé trisomique a le droit de vivre, car ce sera pour son Salut. ( Il ira plus vite au Paradis que vous, on peut imaginer )

Le bébé avorté est gracié je pense, avec une éducation en Purgatoire. Mais c'est surtout l'avorteur qui va payer devant Dieu. Il faut prier aussi pour eux, car ils devront s'en repentir.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28482
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 22:35

Dieu est Miséricorde, il est prêt à pardonner les pires crimes, y compris l'avortement.

Encore faut-il reconnaître son péché et vouloir être pardonné.
Revenir en haut Aller en bas
David



Masculin Messages : 1563
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 22:40

J'ai peur pour son Salut tellement il est orgueilleux. Il m'a dit qu'il rirait au nez du Christ si il existait.

" C'est moi qui me suit fait tout seul "

Je met cela sur le compte de l'ignorance. Avant l'été, je parlais comme lui.

Comme quoi Dieu dépasse notre raison en tout point.
Revenir en haut Aller en bas
Chrysostome



Masculin Messages : 28482
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 24 Nov 2012, 23:05

David a écrit:
J'ai peur pour son Salut tellement il est orgueilleux. Il m'a dit qu'il rirait au nez du Christ si il existait.

" C'est moi qui me suit fait tout seul "

On dit cela tant qu'on n'a pas vu le Christ.

Quand on le voit, on est bouleversé par tant d'amour. I love you

Revenir en haut Aller en bas
AntoineG



Messages : 611
Inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 01 Déc 2012, 01:34

julia a écrit:
Oui, c'est pour cela que le massacre des bébés avortés dans nos pays est interprété comme l'un des signes de la fin des temps (avec le retour d'Israël en terre promise après 2000 ans de diaspora) : le génocide des bébés avortés rappelle le massacre des innocents, à bien plus grande échelle, fomenté par l'adversaire via Hérode pour empêcher la venue du Christ sur terre.

Hérode le Grand est mort peu après le massacre des innocents, soit en l'an -4 (l'année de naissance de Jésus).

J'ignore ce que cela préfigure pour notre temps.
Revenir en haut Aller en bas
adamev



Masculin Messages : 12232
Inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Discussion sur l'IVG   Sam 01 Déc 2012, 10:45

jean-luc a écrit:
et même si on validait votre statistique totalement fausse. ( nous l'avons prouvé des milles et des milles... ) c'est quoi votre verdict ? allez y les filles ! c'est pas votre faute, c'est celle de vos petits copains chauds lapins

D'abord je n'ai pas de compte à vous rendre. Vous vous prenz pour qui? Le Grand Inquisiteur??? Encore un peu court pour ça jeune homme.

Ensuite ma position sur le sujet est ici parfaitement connue parce que moulte fois répétée. Je suis contre l'avortement. J'ai une fille et sauf viol je ne lui aurait certainement pas conseillé l'avortement. Mais il y a des femmes qui pour des raisons que je ne juge pas veulent avorter quelques soient les dispositifs d'accueil et d'aides mis en place. A tout prendre je préfère que ce soit en milieu hospitalier, dans les conditions prévues par la loi, plutôt que dans une arrière cuisine, au moyen d'aiguilles à tricoter et sous le regard compatissant d'un crucifix.

Pour revenir aux statistiques : sur la base des suites hospitalières causées par les avortement clandestins (genre curetage) 65 000 par an avant la loi. A cela ajouter tous les avortements n'ayant pas eu de suite hospitalière plus tous ceux qui étaient réalisés à l'étranger (angleterre, hollande, suisse, espagne italie et belgique)... Sur ces deux derniers points pas de statistiques précises mais des estimations qui situent le total des avortements entre 135 et 150 000/an.
Le + après la loi est donc compris entre 70 et 50 000. Le nombre total est actuellement stabilisé entre 200 et 220 000/ans avec une légère décroissance. Mais avec les pressions inadmissibles des religieux le nombre des avortement à l'étranger tend à repartir à la hausse.

C'est trop je vous l'accorde. Si vous avez des idées sérieuses pour les réduire surtout n'hésitez pas à en faire part je suis sûr que beaucoup de responsables politiques et sociaux vous écouteront avec attention. A défaut bouclez-la. Et surtout ne venez pas nous sortir des sornettes à la Julia comme quoi la sexualité c'est fait pour faire des enfants (elle ne doit pas faire l'amour.... pour le plaisir) ou style "abstinence" à la JPII qui a laissé entendre que le préservatif devait se mettre à l'index ou BXVI qui en a fait le pricipal agent propagateur du sida... .
Dans ce domaine l'église romaine en particulier porte une lourde responsabilité en raison de sa double opposition à la contraception sous toutes ses formes (ce qui est doublement idiot) et à l'avortement (ce que je comprends).

Oui monsieur l'avortement a souvent pour cause l'irresponsabilité, voire la c..nnerie, des hommes qui se déchargent entièrement de la contraception sur les femmes. J'espère pour la vôtre que vous soyez dans cette matière un peu plus intelligent que ce que montrent vos propos ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion sur l'IVG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours et discussion en JAVA
» Discussion : Enfant du même âge ou groupe multi-âge
» Discussion autour de la pratique et le couple
» discussion sur les maladies orphelines
» A quoi servent les forums de discussion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOCTEUR ANGÉLIQUE FORUM CATHOLIQUE :: Témoignages, discernement, cas concrets ╬-
Sauter vers: